AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Réapprovisionnement ! [David Knight]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mar 25 Juin - 8:21

(Suite de "We don't need no education")

Une fois que j'eus fait part de ma volonté sans limites de manger quelque chose, je me levai avec un air ravi avant de commencer à marcher vers les cuisines, en compagnie de l'insolite professeur. Je me demandais combien de temps ça lui prendrait avant d'avoir des problèmes... Parce que franchement, il n'était pas le roi des consignes de sécurité il fallait bien le dire ! Électrocuter une élève dès le premier jour, ce serait le genre de chose qui menait à une convocation indésirable avec le principal et une nuée de problèmes avec le corps enseignant. D'ailleurs, le jeune prof' ferait mieux de se méfier... Je n'étais pas une de ces pouffes de lycée, il avait donc de la chance, mais certaines grognasses seraient du genre à vouloir le faire chanter en menaçant de "le dire" ou des trucs du genre.

Je ne disais pas que ça lui poserait problème... Au fond c'était l'Institut. Si ça se trouvait, tout le monde s'en foutrait royalement. Mais pour ma part, j'aurais peut-être été plus méfiante.
Enfin je n'allais pas me plaindre, au fond c'était moi qui avait voulu vérifier si les lames étaient isolantes et j'avais eu ma réponse : que dalle ! Enfin, si, mais pas autant que je l'aurais espéré. Visiblement, quand le voltage (et non l'intensité) devenait suffisant, l'électricité parvenait à passer au travers du biométal. Bah... Avec ce pouvoir je n'en étais plus à une déception près de toutes façons.

Notre marche nous mena en tout cas devant réfectoire, le saint graal, l'endroit avec de la bouffe. Par contre restait à voir s'il y aurait de la viande rouge... Je n'étais pas tout à fait convaincue à ce sujet... Tiens, peut-être que le blond professeur, en bon expert de l'Institut, saurait m'éclairer de son expérience et tout ça !

« Vous pensez qu'ils ont de la viande rouge ? »

Et subitement, je m'arrêtai net avec un air inquiet, observant la porte fermée. Une autre question me préoccupait...

« Merde... Vous pensez qu'il y a du monde ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mar 25 Juin - 9:41

David la suivit jusqu'à la porte de la cuisine. Elle semblait un peu soucieuse lors du trajet. Pas foncièrement mal à l’aise ou sur les nerfs, mais un peu perdu dans ses pensées. Le professeur ne s’alarma pas. Après tout il ne la connaissait pas si bien que ça. Elle avait peut-être la capacité d’être une « je m’en foutiste » quand elle était assise sur un banc et de devenir super sérieuse quand elle marchait.

Il faillit rentrer dans Kaya lorsqu'elle s’arrêta devant la porte de la cuisine d’une façon assez brutale. Avec un regard inquiet, elle lui demanda s’il y avait de la viande rouge dans la cuisine, et quelque seconde plus tard, si la cuisine était le genre de salle à être bondée.

A vrai dire, il n’en savait rien. Il n’avait pas mangé dans la cuisine depuis son arrivé à l’Institut. Il avait toujours pris des plats puis était parti les manger dans sa chambre, et le plus souvent tard dans la nuit, à des heures où personne ne trainait dans le coin. Et après il s’étonnait de ne rencontrer personne.
 
"Heu, j’en sais strictement rien. Je  viens jamais manger ici. Ça doit être la première fois depuis mon arrivé. Et pour la viande, par contre, je pense que tu vas pouvoir bouffer un gros steak sans problème, les frigos sont toujours remplis à ras bord. Devrais pas y avoir de problèmes. Et s’il te plait, arrête de me vouvoyer, j’ai l’impression d’avoir le double de ton âge, c’est assez gênant. »

Voyant qu’elle restait devant le porte sans bouger, il passe près d’elle, ouvrit la porte et jeta un coup d’œil à l’intérieur. Par chance, personne n’était encore là. Il s’écarta pour laisser passer la brunette.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mar 25 Juin - 17:45

Il ne savait pas, mais selon lui il y aurait ce qu'il fallait niveau viande rouge. C'était déjà ça, mais en fait ma deuxième question était celle qui me préoccupait le plus. J'affichai une immense appréhension quand David ouvrit la porte, mais semblai immédiatement rassurée en voyant que la salle était vide, soupirant même longuement de soulagement. Je ne savais pas trop pourquoi j'avais aussi peur du fait qu'il puisse y avoir du monde dans le réfectoire... J'aurais pu croiser quelqu'un qui aurait voulu tenter de me parler, et je me serais sûrement ridiculisée. Ou j'aurais dit une imbécillité sans le vouloir, ce qui m'aurait isolée encore plus. Comme je l'avais déjà dit à Icare, je préférais être ignorée que détestée. Pour le moment, j'étais dans le premier cas, c'était un statu-quo qui me convenait.

Je me dirigeai donc vers les frigos qui étaient en effet bien remplis. Après un peu de recherche, je trouvai ce que je cherchais, c'est-à-dire de la viande ! Bon, ce n'était pas non plus la côte de bœuf au barbecue qu'on récupère chez le boucher (il faudrait que je m'en procure), mais ça ferait amplement l'affaire. J'observai ensuite l'endroit désert avant de répondre au professeur :

« Je note donc : tutoyer le PROFESSEUR KNIGHT. » lançai-je en gloussant bêtement.

Je parus pensive l'espace de quelques instants, regardant sur le côté avant de revenir au blondinet.

« Je dois quand même dire que ça fait bizarre de tutoyer un prof'... Vous dites à tous vos élèves de les tutoyer ? »

Tout en parlant, je faisais un peu mon choix parmi ce qu'il y avait de disponible. J'optai finalement pour le bon vieux bifteck que je sortis du frigo. En grandes quantités. En fait, j'avais sorti pas loin d'un kilogramme et demi de viande crue. A côté de cela, j'attrapai aussi du fromage, du poivre et de la crème pour faire une sauce digne de ce nom. Enfin, pour sceller le deal, il fallait des frites : je sortis donc un sac de pommes de terre et de l'huile.

J'aimais bien cette possibilité qui était laissée de faire sa propre popote à l'ancienne. Il était évidemment logique que la majorité de la bouffe soit faite par l'établissement, puis ils ne pouvaient pas laisser des gamins de 6 ans se faire à manger eux-mêmes. Mais le fait que le choix soit proposé était clairement à mettre au crédit de l'Institut.

« Vous voulez bouffer quoi ? Tant que je suis dans les réserves... » demandai-je alors.

Oui, le kilo et demi de viande, c'était juste pour moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mar 25 Juin - 22:39

Alors, pour une jeune femme, on pouvait dire que Kaya avait bon appétit. Assis sur une des chaises, David la vie sortir un morceau de viande d’un bon kilo, du fromage et toute sorte d’aromate. Il salivait déjà à l’idée de partager cette pièce de viande qui semblait de qualité avec elle. Il la vit ensuite sortir un sac de pomme de terre et de l’huile afin de les faire frire. Un bon repas en perspective. Enfin un repas pour elle semblait-il. En effet, heureusement que David était assis quand elle demande ce que lui voulait manger. Apparemment, le kilo de barbaque, le demi kilo de frite et la sauce au fromage n’était pas destiné à partager. Encore sous le choc, il bafouilla

« Heu…heu…Passe-moi de la crème, des filets de dinde et de la moutarde s’il te plait. Et le riz aussi. »

Les ingrédients en main, il commença à cuisiner son diner tout en continuant à regarder la jeune femme faire de même. Apres un certain à mitonner son repas, il s’assit sur une des chaises, et attendit que la jeune femme fasse de même. Il loucha sur son assiette. Même après un trek de deux semaines à manger des rations de combat, il ne s’était que très rarement un plat aussi fournie que le sien. Il sourit donc à la jeune femme, et lui souhaita un bon appétit.

Ne sachant pas comment meubler la conversation, il tenta de la questionner sur ses gouts et ses habitudes.

« Tu as des hobbys dans la vie, tu aimes un truc en particulier ».

De toute façon, depuis le début, il ne brillait pas par son charisme et son discours envoutant et ravageur, alors autant continuer sur la même voie.
[/color]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mer 26 Juin - 7:41

David ne sembla pas en revenir, quand je lui demandai ce qu'il voulait pour lui. Son expression sidérée et sa façon de parler me firent éclater de rire encore une fois ; il ne me fallait pas grand chose. Je ne dis toutefois rien, me contentant de lui sortir ce qu'il voulait en continuant de pouffer de rire bêtement. Une fois qu'il commença à faire ses préparations, je me mis aux miennes. Déjà, la tranche de viande était trop grande pour rentrer telle quelle dans une poêle, une petite lame sortit donc du dessous de mon index droit et je m'en servis pour couper le morceau en deux. La découpe se fit avec une facilité étonnante, comme si je passais le biométal au travers de beurre fondu. Je me servis ensuite de ce couteau improvisé pour découper les pommes de terre, toujours avec une certaine facilité, avant de finalement le disparaître dans les habituels bruits bizarres et commençai à préparer tout ça.

Pendant que tout cuisait, j'observai le prof' et lui adressai un grand sourire avant de pointer d'abord la viande, puis la sauce, puis les frites.

« Du fer, du calcium, et du carbone. »

Je retournai la viande et commençai à ajouter la sauce, tout en continuant :

« En plus de ne pas servir à grand chose à part la cuisine, mes machins consomment des quantités stupides des trois. »

La préparation terminée, il me souhaita un bon appétit dans un ton assez sobre, avant de me demander si j'avais des hobbys. Cette question m'arracha encore un gloussement un peu bête, c'était trop mignon. Enfin... Je ne savais pas trop comment bien expliquer ce que je voulais dire, mais ça faisait un peu... J'avais du mal à le formuler, même dans ma tête.

« Vous devez avoir un succès de dingue dans les soirées vous ! » démarrai-je avec grand sourire narquois.
« Enfin pour répondre à votre question, à part lire et bouffer pas grand chose. Et v... Merde, tutoyer. Je vais y arriver, ça va bien se passer. Donc, on la refait. Et toi, à part électrocuter les élèves ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mer 26 Juin - 21:52

A cette réflexion, David eut un haussement d’épaule gêné. Il lui sourit doucement en se rappelant le passé, quand il contrôlait encore son pouvoir.

«  Tu sais, il y a encore quelque année ; j’avais une certaine éloquence et du charme probablement, dit-il avec auto dérision, mais depuis que je ne contrôle plus mon pouvoir ; je me retrouve projeté dix ans en arrière, et je perds toute confiance en moi. La preuve est devant toi, je suis même plus capable de continuer une conversation. Je perds tous mes moyens. »

Il arrêta de se lamenter et se dit qu’entre Kaya et Ororo, les deux seules personnes qui avaient vraiment parlé avec lui ici s’étaient retrouvé avec un David pleurnichard sur le dos. Pas la meilleure façon de sympathiser. Enfin elles ne semblaient pas lui en vouloir. Au contraire Storm avait été compréhensive et réconfortante, lui prodiguant des conseils plus qu’utiles, et la jeune femme en face de lui avec son regard mi amusé, mi intéressé, ne semblait pas lui en tenir rigueur.
Il continua donc son discours ragaillardi par cette pensée, reprenant son humour un peu sarcastique et absurde pour partager ses hobbies avec la jolie brune aux cheveux court au bout de la table.

« Bah torturer les élèves me prend déjà beaucoup de temps, entre l’électrocution et la pendaison par les pieds, j’ai pas beaucoup de temps pour moi. Mais quand j’en ai un peu, je fais de la musique. Je joue de la guitare et de la basse. Et quand j’en ai plus, j’aime les sports un peu extrêmes, ou au contact de la nature. Je suis plutôt doué en escalade et en plongée. Sinon, la lecture me détend beaucoup. Et parfois je dors…mais c’est rare.»

Il sourit sur cette note finale d’un humour…médiocre ?, et finis son assiette. Personne n’était encore rentré dans la salle. Il aimait bien cette solitude. Ils pouvaient discuter tranquillement, sans avoir une oreille indiscrète.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Jeu 27 Juin - 16:52

Je haussai les épaules à mon tour quand David afficha cet air gêné et répondit, parlant de soucis depuis qu'il manquait de contrôle vis-à-vis de son pouvoir. Ah, ça... Pour le manque de contrôle du pouvoir je devais avouer que ça ne m'avait jamais vraiment posé de gros problème, mais dans les faits, le manque de confiance, ça... Je connaissais plutôt bien. Je commençai donc à manger l'air de rien, m'envoyant une bonne bouchée de viande rouge, et répondis ensuite :

« Ouais, ça les soucis de confiance, j'connais... Tu as envie de dire plein de trucs mais t'as trop peur de passer pour une conne, ou te faire envoyer chier parce que tu racontes rien d'intéressant. Ayant toujours été médiocre dans tous les domaines je connais pas mal. Après, je vois mal le rapport avec le pouvoir... C'est pas parce que votre pouvoir fait des siennes que ce que vous dites change, si ? 'fin je dis pas qu'il n'y a pas de lien, je cherche juste à comprendre. »

En fait c'était ce que je faisais souvent, à longueur de journée. Chercher à apprendre et comprendre des trucs. Et pour le moment, clairement, ce qu'il avait dit concernant le manque de confiance et son pouvoir m'intriguait. Encore une fois, si quelqu'un manquait de confiance car il était peu doué socialement (ou inintéressant comme moi), je pouvais comprendre... En revanche, je ne savais pas trop... Les soucis de pouvoir n'étaient pas tellement liés, de façon directe, aux capacités sociales, si ? Enfin, il devait éviter de toucher les gens, quoi. Et les bancs. Mais au final... S'il pouvait communiquer avec des gens un brin compréhensifs ce ne serait pas un problème, quoi. Il y avait bien des glandus qui feraient "bouhh un mutant, nan je veux pas rester là", mais au final il ne risquait pas de perdre grand chose en ne communiquant pas avec eux.

Continuant du coup à manger, je l'observai en attendant qu'il réponde. Pour les hobbys... J'avais des idées stupides, mais j'y viendrais probablement plus tard. Cette histoire de pouvoirs mal contrôlés m'intriguait nettement plus ! Tant qu'il essayait de ne pas toucher les gens à priori il ne devait pas y avoir trop de soucis, si ? Ou à la limite, avec des gants isolants, chais pas, un truc du genre... Mouais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Jeu 27 Juin - 21:47

« Disons que comme je ne contrôles plus mes pouvoirs, je perds un peu pieds dans d’autre domaine car je suis tout le temps sur les nerfs pour tenter d’éviter un accidents. Pour la petite histoire, lorsque j’ai découvert ma mutation, j’ai très vite appris à la contrôler. C’était instinctif, mais c’était surtout une question de vie ou de mort. Donc jusqu'à très récemment, je n’ai jamais eu à me soucier de se problème. Mais là depuis mon retour, je ne contrôle plus aussi bien. Rien de mortel, mais j’ai l’impression de devoir tout réapprendre. Chose que je n’ai jamais eut à faire avant. Et ça m’angoisse. Résultat je pense qu’à ça, je deviens assez stressé et un peu parano, de peur de blesser quelqu’un, et donc j’ai pas mal perdu confiance. Voilà pourquoi tu as une espèce de dirigeant charismatique devant toi. »

Il but un verre d’eau et tenta de voir ce que son discours avait pu produire comme réaction sur la jeune femme devant lui. A priori, rien. Elle continuait à engloutir sa moitié de vache comme si de rien n’était. Sans oublier son champ de pomme de terre. David plaignait d’avance la personne qui tenterait de l’inviter au restaurant. Il aurait une jolie petite surprise à l’heure de l’addition.

Il finit par se lever et poser son assiette dans le lave-vaisselle, pris une pomme dans une des corbeilles de fruits et se rassit à sa place en croquant dans la sphère acidulée et juteuse. Il adorait ça. Il aurait pu passer sa vie à se nourrir de pomme, mais diététique ment, y’avais mieux.

Il regarda Kaya saucer son assiette et lui sourit quand elle leva le regard sur lui. Elle semblait repu et reparti pour aller dévaliser la bibliothèque la plus proche.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Ven 28 Juin - 9:12

J'aimais bien l'idée du "dirigeant charismatique", c'était totalement exagéré et de fait, le genre d'humour débile que j'appréciais. Et du coup, la réaction qu'il avait pu produire n'était pas : "rien" ! J'affichai juste un sourire amusé à ces derniers mots, tout en continuant de manger. Après avoir mâchouillé quelques instants, je l'observai avec une mine pensive pendant quelques secondes, avant de reprendre :

« C'est vrai que se concentrer pour que tout reste "désactivé" ça peut être prenant, ouais... Mais ce que je comprends pas c'est pourquoi t'aurais re-perdu le contrôle alors que tu l'avais totalement. C'est bizarre quand même... »

Il y avait forcément quelque chose de différent. Le fait qu'il se mette à revenir en arrière au niveau du contrôle était incohérent. Surréaliste, même. Je ne trouvais pas ça logique, et de fait, il y avait forcément un détail qui m'échappait... Ou qui échappait à David. Au fond, il m'arrivait souvent de ne pas me rendre compte de trucs me concernant et c'était sûrement aussi le cas pour les autres. Et comme toujours j'étais curieuse. Attendant qu'il ait fini de ranger son assiette et compagnie, alors que je continuais à me goinfrer de viande et d'amidon, je gardai le regard fixé sur lui. Une fois qu'il fut revenu avec une pomme, j'inclinai la tête sur le côté comme si j'attendais qu'il réponde.

Voyant qu'il ne disait rien, je haussai un sourcil et tentai de nouveau, cette fois-ci en posant une question plus directe... Peut-être que ça marcherait mieux !

« En fait ça a même pas de sens, un truc a dû changer non ? Ton pouvoir, ou l'Institut... Ou quelqu'un que tu connais ? Ou qui est plus là ? 'fin, un truc est forcément différent, les pouvoirs ne se dérèglent pas tout seuls comme ça... 'fin je crois. »

J'observai mon assiette alors que celle-ci était presque vide, avec une mine déçue. Je n'étais pas repue et je n'étais pas non plus prête à repartir dévaliser la bibliothèque, en fait. Non, c'était l'heure du dessert, et je me demandais ce que je pourrais trouver dans les stocks de l'Institut Charles Xavier. Un gâteau en forme de professeur Xavier peut-être ? Ce serait marrant ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Sam 29 Juin - 12:38

« C’est émotionnel. Quand j’ai peur, quand je ne me sens pas bien, je contrôle plus aussi bien. C’est comme si la barrière qui contenait mon pouvoir s’effondrait. Et après, mon pouvoir est débridé. Depuis que je suis revenue à l’Institut, je dois avouer que certain souvenir que j’aurai aimé garde au plus profond de ma conscience remonte. Je refais des cauchemars, donc déjà la nuit je fais tout péter autour de moi, et la journée, même si ça ne se voit pas forcement, je suis assez fatigué, ce qui peut entrainer des petits « accidents » comme celui de tout à l’heure. »

Il regarda la jeune femme fouiller dans les placards ; probablement à la recherche d’un « petit » dessert. Ses lames devaient vachement consommer d’énergie pour qu’elle puisse être aussi mince tout en bouffant autant. David n’avait jamais vu ça. C’était impressionnant.

Il la laissa manger son gâteau en silence. Il repensait à ce que lui avait dit Storm, pour mieux contrôler ses pouvoirs. Reprendre le sport, ou bien aller en parler avec une psy, pour exorciser ses cauchemars, faire en sorte qu’il puisse reprendre une vie normale, sans avoir peur de s’endormir. Sa vie d’avant son retour, à l’époque où il était encore quelqu’un plein de confiance en soi et de calme. Pas cette espèce de loque en manque de sommeil et toujours en train d’avoir peur de tuer quelqu’un en lui serrant la main. Il n’en pouvait plus de se réveiller la nuit en sueur, avec l’air crépitant d’électricité statique autour de lui.

Il sursauta en entendant une fourchette tomber dans une assiette. Kaya venait de finir son assiette.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Dim 30 Juin - 22:18

- Ouais... Vous dormez mal parce que vous maîtrisez mal vos pouvoirs, ce qui fait que vous êtes fatigué, ce qui fait que vous contrôlez mal vos pouvoirs, ce qui fait que vous dormez mal, et ainsi de suite...

Le cycle à la con qui s'auto-entretient... J'avais déjà vu ça arriver plus d'une fois auparavant chez d'autres personnes, mais des humains en revanche. Il n'y avait pas de pouvoir en jeu chez eux, mais le mécanisme était le même. Un problème cause un souci qui renforce le problème original, et ainsi de suite jusqu'à perdre tout contrôle... De son pouvoir, ou même de sa vie, chez ceux que j'avais vus. D'ailleurs, je n'étais pas immunisée. Même si je ne m'en rendais pas consciemment compte, j'étais sûre que j'avais moi-même quelque chose de ce genre.

Une fois que j'eus terminé mon dessert, en tout cas, je reposai ma fourchette, ce qui fit sursauter le prof'. Hé ben ! Le pauvre était violemment à cran dis donc, il ne lui suffisait pas de grand chose pour paniquer... J'affichai une expression surprise, l'observant en haussant un sourcil. Je doutais fort de pouvoir vraiment l'aider, je n'étais pas une experte en psychologie... Ni une experte en grand chose, pour être honnête ! Mais je déclarai quand même :

- Perso on m'a conseillé d'aller voir la directrice adjointe, elle est psy. 'Faudrait que j'aille y faire un tour, à l'occasion. Mais au delà de ça, eh... Zen' professeur Knight. On est au réfectoire, t'en fais pas, je vais pas te manger. J'ai déjà avalé deux kilos de viande, je vais pas ajouter de la chair humaine.

Je conclus ma phrase avec, encore une fois, un sourire amusé. J'espérais qu'il se de tendrait un peu, parce que là, dans l'immédiat, je ne voyais pas de raison de flipper outre mesure.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Lun 1 Juil - 16:25

« Pardonnes-moi, j’étais perdu dans mes pensée. Ouais, faudrait peut-être que j’aille voir une psy, on me la conseillé. On m’a aussi dit de reprendre le sport. C’est surement une bonne idée. Déjà pour mieux dormir, mais aussi pour essayer de me contrôler. Mais bon, assez parlé de ça. Parlons d’autre chose. C’était comment ta vie avant ton arrivée à l’Institut. Je suis curieux de savoir comment tu as atterri ici. Mais si tu ne veux pas en parler je comprendrai. On a tous nos secrets, et je comprendrai tout à fait que tu ne souhaites pas les divulguer. »


En posant cette question, il était conscient qu’il allait devoir lui aussi se soumettre à un interrogatoire similaire. Mais pour une fois, il n’avait pas d’appréhension ou de honte. Il faisait confiance à Kaya. Elle aurait pu mille fois partir en courant ou bien se foutre de lui aux cours de ses dernières heures, mais elle était restée, l’avait écouté et même conseillé. Il était temps qu’il s’ouvre aux autres et qu’il passe à autre chose. Il devait se faire à l’idée que l’époque où il connaissait tout le monde ici était révolue, et que s’il voulait se faire des amis, il devait tout reprendre à zéro. Il avait une nouvelle vie. Et il devait s'y faire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mar 2 Juil - 12:45

Le sport serait une bonne idée, lui avait-on dit... J'y avais pensé aussi, mes entraînements nocturnes étaient douloureux mais d'une certaine façon ils me détendaient. Des fois, je frappais moins fort et je ne me fracturais pas les griffes, ce qui rendait ces moments presque satisfaisants. Bon... Ils le seraient bien plus s'ils donnaient quelque chose, mais encore une fois, je savais que je devais faire preuve de patience pour obtenir des résultats. Si j'obtenais des résultats, évidemment... Ce n'était absolument pas garanti. Au moins ça me faisait bouger un peu, vu que le reste de la journée je lisais et je glandais. 'fin... non les cours ce n'était pas glander, mais ça n'était pas non plus une activité physique intense quoi.

Il demanda alors comment j'avais atterri ici, ce qui me fit tirer une tronche assez peu avenante... Je n'aimais pas trop l'idée de parler d'"avant" vu que les gens auraient sûrement tendance à me voir comme une sorte de monstre, ou un "mauvais exemple", ou une "mauvaise fille" ou dieu sait quoi d'autre, si je leur disais d'où je venais. Mais bon au point où j'en étais... Je haussai les épaules avant de répondre sans grand enthousiasme :

- Bah... C'était pourri ma vie avant. J'ai aucun pouvoir d'invisibilité, mais j'ai toujours été invisible. Pour mes parents, à l'école, au lycée, dans les clubs de sport, partout. Puis j'ai trouvé *un* endroit où j'étais reconnue comme un être humain à part entière, sauf que c'était un gang. Donc... violence, vente de trucs pas très légaux, emmerdes avec la police. Vu que je n'ai pas tellement l'âme d'une criminelle, j'en ai eu marre. J'suis venue ici pour changer de route, même si pour tout avouer, j'ai aucune idée d'où je vais finir.

Je réfléchis un moment, avant de hausser les épaules.

- 'fin c'est la version ultra résumée. La version complète est comme le reste de mon existence : sans grand intérêt ! Et toi, t'étais où avant d'arriver à l'Institut ? Enfin, je veux dire, d'arriver pour la première fois, quand t'étais jeune.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mer 3 Juil - 20:28

Ainsi, l’amatrice de science-fiction et de produit laitier était une ancienne délinquante, membre de gang et probablement au casier judiciaire aussi chargé que celui d’Albert DeSavo (quoiqu’il n’avait que tuerie en série, séquestration et torture à son actif). Il retint un sourire. Il n’aurait jamais imaginé ça d’elle, mais maintenant qu’il le savait, il n’en doutait plus. Il voyait très bien la jeune femme maigrichonne qui se tenait devant lui en train de casser le nez d’un membre d’un gang adverse. Elle ne se laissait pas marcher sur les pieds, et on le sentait. Enfin, elle avait quand même réussit à s’en sortir, ce qui n’était pas donné à tout le monde.
Mais quand Kaya lui demanda comment c’était sa vie d’avant, David senti les cicatrices dans son dis le piquer. Des souvenirs qui resteraient incruster dans sa peau, mais aussi, et surtout, dans son esprit pour l’éternité. Il pinça les lèvres, cherchant la meilleure manière de présenter les choses.


« Je pense que tu as remarqué à mon accent que je suis britannique ? En réalité, je né à Liverpool, et j’ai vécu là-bas jusqu’à mes quinze ans. Je n’avais pas une vie très facile. La pauvreté, un père qui me battait, la haine anti mutant. Lorsque mon pouvoir s’est manifesté, j’ai vite appris à le dissimuler, puis un jour, j’ai déconné et j’ai taser mon père. Peu de temps après, le prof est venu, m’a expliqué qu’il existait un endroit où je pourrais vivre ma vraie nature. C’était soi ça, soit la mort assuré sous les coups de mon père. J’ai pris ça, et je me suis retrouvé ici. Ce fut ma maison pendant longtemps, j’ai vraiment pu m’épanouir ici, donc je me suis dit que si cette école m’avait aidé, je devais lui rendre la pareille, j’ai donc choisit de revenir pour travailler ici. »

Tout en racontant son histoire, il se massait les épaule pour chasser les douleurs fantômes qui réapparaissait à chaque fois qu’il se remémorait son passé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Ven 5 Juil - 16:05

Remarquer qu'il était britannique n'était pas d'une grande difficulté, il fallait avouer. L'accent british était très facilement décelable, surtout dans le merveilleux pays de l'oncle Sam... Mais cet accent n'était pas aussi marqué que ça. Cela venait probablement du fait que David vivait aux US depuis un bon moment... A force, on finit par chopper la façon de parler locale, même si l'on vient d'ailleurs.

Enfin, son enfance ne semblait pas avoir été des plus merveilleuses non plus. C'était assez différent de ce que j'avais vécu. Si mes parents m'avaient ignorée et plus ou moins considérée comme un meuble, les siens (plutôt son père visiblement) s'amusaient à le tabasser. Et en plus il avait la haine anti-mutant. Pourtant... D'une façon bizarre je l'enviais. Je savais consciemment que c'était totalement tordu... Mais s'il se faisait taper dessus, ça voulait dire qu'il existait. Enfin, si on réfléchissait bien, ce n'était pas une situation enviable. Je le savais consciemment... Mais un morceau se moi se demandait si ça n'aurait pas été mieux que je me retrouve dans ce genre de contexte.

Mais bon, de toutes façons il s'était sorti de là et moi aussi. On se retrouvait donc au même endroit, l'Institut Charles Xavier... Pour ma part, sans trop savoir ce que j'y ferais précisément, même si j'avais quelques idées. Dans un premier temps je voulais un peu rassembler mes esprits, et après peut-être me diriger vers quelque chose... d'utile. Peut-être que ça me donnerait l'impression d'être utile pour une fois... Ce n'était pas quelque chose qui m'était arrivé très souvent par le passé. Je haussai en tout cas les épaules et souris quand il eut terminé de parler.

« Au final on a eu de la chance d'avoir des parcours de ce genre, quand on y réfléchit. »

Je laissai quelques secondes de silence avant de m'expliquer.

« Si mes parents ne m'avaient pas laissée à mon sort je ne serais jamais arrivée ici. Et si ton père n'avait pas été haineux et brutal, tu serais pas ici non plus. Je propose du coup de leur porter un toast ! Y'a pas du champagne dans un des frigos ? »

Je me levai pour aller fouiner dans les réserves, même si je me doutais bien qu'il n'y aurait pas d'alcool de disponible, quand je réalisai alors quelque chose...

« Hey, attends. Tu dis "le prof". Quel prof ? Le professeur Xavier est venu te chercher en personne ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Ven 5 Juil - 18:53

Kaya chercha quelque chose à boire dans les réserves pendant que David réfléchissait à ce qu’elle venait de dire. Au fond, elle n’avait pas entièrement tort. Si son père ne le battait pas et si elle n’avait pas commencé sa carrière de délinquante juvénile, personne ne serais venu les chercher. Ils auraient été des mutant vivant parmi les humains, soit accepté, soit en se cachant, et ils n’auraient jamais pu se retrouver ici, dans cette demeure, dans cet environnement. Une logique imparable.
Soudain, la jeune femme se retourna et regarda le professeur avec un regard assez… étonné et impressionnée.

« Hey, attends. Tu dis "le prof". Quel prof ? Le professeur Xavier est venu te chercher en personne ? »

En effet, s’il y avait une chose ses dernières années ; c’est que si le prof allait à une certaine époque chercher tout, ou du moins une grande partie, des élèves, il avait aujourd’hui passé la main, et la plupart des nouveaux résidents était ramené par des membres de l’équipe de récupération X-Men. Mais il y a dix ans, Charles Xavier se déplaçait encore, et David faisait partie des derniers mutant recruté par ce grand homme. Il ne l’avait su que bien plus tard, et il ne comprenait toujours pas pourquoi il avait été choisi, alors que selon lui, des milliers d’autre mutant était mille fois plus capable que lui. Enfin le prof devait avoir ses raisons.

«  Ouais, le prof est venu un jours chez moi. Il est arrivé et c’est entretenu avec ma mère pendant un moment, sur qui j’étais et comment on pouvait m’apprendre à devenir moi-même. Je savais qui c’était, je l’avais déjà vu à la télé, mais le rencontrer en chair et en os m’a laisser…sur le cul. Cet homme sur sa chaise impressionnait beaucoup plus que n’importe quelle personne depuis sur ses deux pattes. Quand mon père est arrivé, il l’a « convaincu » de me laisser partir. J’ai donc fait mon sac et je suis partit. J’ai juste demandé une faveur au professeur. Celle de rendre mon père doux comme un agneau. Le faire devenir un légume m’avais effleuré l’esprit, mais cela m’aurait rabaissé à son niveau. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Ven 5 Juil - 22:02

J'écoutai le prof', alors que je cherchais dans les frigos. Comme je m'en doutais... Pas grand chose niveau alcool. Après, il y avait bien la possibilité de transformer quelque chose d'existant en alcool, évidemment, maissss... Même avec des levures spécialisées il faudrait au moins 48 heures, donc ce n'était pas vraiment du domaine de l'envisageable. Dommage... En fait, j'aurais dû avoir ça comme pouvoir : la WHISKYMANCIE ! Le pouvoir de créer et manipuler le whisky et autres alcools forts ! D'ailleurs, si je trouvais un jour un moyen de manipuler les gènes, je me donnerais sûrement ça comme pouvoir. J'aimais bien les pouvoirs débiles. Et de toutes façons ce serait toujours mieux que ce que j'avais.

Lorsque je sortis le nez des réserves, David termina de conter sa rencontre avec le professeur Xavier. Je ne pus m'empêcher de laisser échapper un long soupir alors que je mettais de l'eau à bouillir pour faire du thé (je n'aimais pas vraiment le café).

« De toutes façons, honnêtement, je ne pense pas qu'il aurait accepté de le transformer en légume. Ça ne m'a pas l'air d'être son genre. »

Une fois l'eau chaude, j'en versai deux tasses avant de mettre les sachets de thé dedans. Cela me rappela d'ailleurs que je devais aller faire un tour en ville histoire d'en acheter du "vrai", de thé, tiens... Genre un bon Oolong, quelque chose du genre. Je devais me faire une petite note quelque part dans l'esprit histoire de m'en rappeler. Je retournai en tout cas vers la table, déposant les deux tasses et haussant subitement un sourcil alors que je réalisais quelque chose.

« Merde, je t'ai fait une tasse mais je n'ai même pas demandé si tu en voulais désolée... »

J'affichai un air un peu gêné avant de hausser les épaules.

« Enfin c'est vrai que Xavier est un personnage... Difficile à décrire. Il inspire beaucoup de choses et il a ouais... Une sorte d'aura difficile à bien décrire. Il ne fait pas peur en fait, il impose un respect immédiat et indiscutable. Enfin je ne l'ai rencontré qu'à mon arrivée ici, y'a pas longtemps vu que personne n'est venu me chercher, j'étais pas assez intéressante. Je suis venue de moi-même avec mon bordel. »

J'ajoutai un sucre à mon thé avant de regarder un peu dans le vague, semblant réfléchir. Mieux valait que j'évite de réfléchir, en fait... Sinon je m'auto-polluerais la tête avec dieu sait quoi de négatif, et j'étais suffisamment déglinguée pour le moment à ce niveau. Je revins donc au professeur, l'observant avec un air curieux, la tête légèrement inclinée sur le côté comme le ferait un animal intrigué :

« Y'a eu pas mal de bordel à New-York dernièrement... Tu t'es déjà fritté contre les tarés de la Confrérie, ou les extrémistes, ce genre de trucs ? »

J'avais pris soin de terminer par une question, vu que le pauvre professeur avait tendance à regarder dans le vide et rester muet, si on ne le faisait pas. J'avais l'habitude des personnes un peu taciturnes, l'un des mecs du gang était comme ça lui aussi. Si on ne lui posait pas explicitement une question, il restait totalement silencieux, comme s'il était mort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Sam 6 Juil - 19:21

David pris la tasse en souriant à la brune devant lui. Il accepta le thé avec plaisir, nationalité britannique oblige. En revanche, il tiqua lorsqu’elle mit du sucre dans le sien. Une hérésie propre aux français et aux américains. Beuark.
Il écouta le discours de Kaya avec intérêt. Elle avait entièrement raison. Charles Xavier n’avait pas besoin de bouger dans tous les sens ou de frapper les gens pour imposer le respect et son autorité. On aurait pu croire qu’il abusait de son pouvoir, et c’est d’ailleurs là-dessus que les détracteur appuyaient leurs argumentations, mais non. Il était d’un charisme inébranlable et d’un sang-froid à toutes épreuves. Elle finit son discours sur une question. Mais il sembla que la question en elle-même n’avait pas beaucoup d’importance. Kaya lui montrait gentiment qu’il manquait de répondant. Il était trop taciturne. Il devait se rattraper.

«  J’ai appris ça, mais je ne suis arrivé que dernièrement. L’évasion du Cube et les attaques sur Mutant Town, je les ai vécus depuis la Nouvelle Zélande. Les tensions sont moindre là-bas, le « problème » mutant aussi. Mais non je n’ai jamais eu à faire avec les Confreriste, d’autant plus que je ne vois pas pourquoi je devrai me battre avec eux. Je veux dire, au fond, ils demandent les mêmes choses que nous, et pour la pluparts d’entre eux, c’est la faute à pas de chance si ils sont tombé de ce côté de la barrière plutôt que du notre. En revanche, les Purificateurs, je connais bien. Mon père en faisait plus ou moins partie. En tout cas, il partageait leurs opinions. »

Il laissa le temps à Kaya d’assimiler cette nouvelles. Certes il n’était pas le premier mutant à naitre dans une famille franchement hostiles, mais ça faisait toujours un choc quand on l’apprenait.

«  Et toi, je suppose que tu t’es déjà battu avec l’un des deux groups, et je pense qu’en plus de la police, tu as du avoir à faire avec la BAM non ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Dim 7 Juil - 12:30

Je haussai un sourcil avec mon air le plus sceptique, quand il parla de la confrérie et autres. J'veux dire... sérieux ? Inclinant la tête sur le côté, je l'observai quelques instants sans rien répondre, un peu comme si je m'assurais qu'il soit bien réel, ou un truc du genre.

« Qu'un type partage les opinions de ces tarés de Purificateurs, encore, ça... Mais "ils demandent les mêmes choses que nous" ? 'fin... J'veux dire... La Confrérie c'est les Purificateurs en version mutante, quoi... Même modus operandi, même mépris pour les "pas comme nous", ils ont butté des centaines de personnes et cambriolé des banques et ils veulent le même chose que nous ? L'Institut en fait c'est une mafia terroriste qui descend des zigues parce qu'ils sont pas nés avec les bons gènes ? »

Je haussai en tout cas les épaules, sans quitter cette mine vraiment sidérée que j'avais adoptée quelques minutes auparavant. Je finis par secouer la main l'air de dire "mouaisnanbonbrefoublie", avant de finalement répondre à sa question en soupirant longuement.

« 'fin passons... Dans mon patelin y'avait ni confrérie ni purificateurs ni de bureau du BAM. Le Wyoming est en retard de 30 ans, donc là ils en sont encore à l'époque du Ku Klux Klan, disons... De toutes façons, à part les gangs, personne savait que je suis mutante, et aucun d'entre eux ne parle aux flics. C'est une sorte de code : on parle pas aux poulets. Du coup j'ai pas eu trop d'emmerdements à ce niveau-là, dans un sens j'ai eu de la chance. »

J'eus d'un coup un blocage et fronçai les sourcils.

« Nan mais passons... Passons que dalle, j'veux dire... Massacrer des mutants au hasard parce que c'est des mutants, c'est mal, mais massacrer des humains au hasard parce que c'est des humains, là c'est droit, juste et moral ? "Il a été méchant le premier donc je peux éclater des types qui n'ont rien fait" ? J'arrive pas à saisir l'idée, le... le... le concept, quoi. Le fait d'avoir été brutalisé par des humains justifie tout ? Nan parce qu'à ce tarif j'ai un paquet de meurtres en retard, quoi, si j'avais dû latter des passants qui y sont pour que dalle à chaque fois que je m'étais faite emmerder... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Dim 7 Juil - 18:04

Au regard que lui lança Kaya, David compris qu’elle ne partageait pas sa vision des choses. En effet, lorsqu’elle lui expliqua son point de vue, il ne pus qu’admettre qu’ils divergeaient sur la vision des mutants. Il essaya donc de se justifier, et d’éclaircir certain points où la jeune femme semblait faire des raccourcis.


«  J’ai pas dit que je cautionnait ce que font les Confrériste. Voler des banques, tuer, commettre des attentats, faire des conneries qui détruisent notre réputation au lieu de discuter, ça je ne peux pas le supporter. Mais je comprends pourquoi ils le font. Je veux dire, quand tu as passé ta vie ç être brimé, battu, mis à l’écart parce que tu es diffèrent, je peux comprendre que tu aies un certain ressentiment. Et moi-même je pense que si la Confrérie était passé avant le professeur, je serais probablement parti avec eux. A l’époque, la seule chose que je voulais, c’était partir loin de chez moi, des purificateurs et des emmerdes. J’étais prêt à tout, mais je ne voulais pas partir seul. Alors heureusement que c’est le prof qui est passé, sinon j’aurais pu être en train d’électrocuter un groupe de Purificateurs, ou prêts à faire sauter le courant d’une ville juste pour faire chier.

Mais je sais aujourd’hui que j’ai bien fait de venir ici. Et que pour rien au monde je ne trahirai l’Institut. Je ne suis pas d’accord avec leurs manières, mais je comprends leurs motivations, là est toute la subtilité. »


Il regarda Kaya dans les yeux, en espérant qu’elle comprendrait mieux ses explications. Il ne voulait pas en arriver au point où il finirait par dire « De toute façon, tu n’as pas eu à faire avec les Purificateurs, tu ne sais pas ce que c’est », pour la simple et bonne raison que cela ne résoudrait rien et qu’au fond, il n’en savait strictement rien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Dim 7 Juil - 20:03

Quand David répondit, je l'écoutai avec curiosité, et avec un véritable intérêt. Je voulais honnêtement comprendre comment quelqu'un pouvait décider de rejoindre la Confrérie... Je savais que je ne comprenais pas, et je voulais très sincèrement comprendre, je n'y arrivais juste pas. Et hélas, l'explication de David ne m'aida pas beaucoup. Encore une fois, je savais que ça ne venait pas de lui ni de ses explications, mais juste d'une sorte de blocage total que j'avais qui m'empêchait de piger ce qui pouvait bien leur passer par la tête, à ces types.

« Je vois ce que vous voulez dire oui... »

Je pris un moment, restant l'air pensive et réfléchissant à ce qu'il venait de dire, mais décidément ça ne marchait toujours pas.

« Mais je n'arrive pas à comprendre ce qui pourrait mener quelqu'un à la Confrérie, ou chez les Purificateurs. Ce qui détermine si une personne sera... dangereuse, cruelle et mauvaise, ou au contraire généreuse, protectrice et juste, c'est sa personnalité. Son éducation. Ses influences. Ses gènes n'ont rien, mais RIEN à voir là-dedans. Si 50% des humains sont des monstres cruels et stupides, alors 50% des mutants le sont également, car les deux ont le même problème... Ils ont des personnalités issues de leur vécu et de leur éducation. S'ils reçoivent une éducation haineuse, ils ont de fortes chances de devenir haineux à leur tour, leurs gènes n'entrent pas en ligne de compte. »

Je haussai alors les épaules, en soupirant.

« Je peux comprendre beaucoup de choses, vous savez. Il y a même des personnes qui m'ont insultée, frappée, ou même tiré dessus... Mais je ne leur en ai pas voulu car je pouvais comprendre leurs raisons et leur réaction. En revanche, quand il s'agit de la Confrérie ou des Purificateurs, qui se basent tous les deux sur la même idée tordue qu'un gène ou ensemble de gènes rend "pur" ou "à nettoyer"... Je ne parviens pas à m'imaginer une autre explication qu'une profonde imbécillité. Vous me direz : "oui mais ils ont vécu ceci cela", certes. Des humains m'ont tiré dessus, et pourtant je ne mène pas la guerre aux humains, parce que je ne suis pas une sorte de grosse tarée. C'est pour ça que je ne comprends pas leurs motivations, ou n'arrive pas à les expliquer autrement que par la bêtise bête et basse. »

J'avais vraiment l'air attristée en arrivant à cette conclusion. J'étais déçue de ne pas pouvoir piger comment ils pouvaient en arriver là, et j'étais déçue que la simple imbécillité, humaine comme mutante, puisse mener à de tels carnages inutiles. Peut-être que j'étais naïve, idéaliste, ou je ne sais quoi d'autre de négatif...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Mer 10 Juil - 21:16

David compris que Kaya était peinée par sa réponse. Ça n’était probablement pas celle qu’elle attendait, mais il avait dit franchement ce qu’il pensait. Il n’aimait pas les méthodes qu’utilisait la Confrérie, et haïssait les Purificateurs plus que tout au monde, mais il trouvait Kaya un peu trop manichéennes et naïves. Il était adepte du concept de « Espère le meilleur et prépare toi au pire ». Il était impossible que rien ne se passe entre mutants et humains. C’était l’ordre des choses, et c’était la manière dont les gens réagiraient qui resterait dans l’histoire. On était à un tournant du monde, et soit ce tournant serait pacifique, ou bien on se souviendra d’une guerre eugéniste. Une de plus.

Mais il ne dit rien, il ne voulait pas perturber encore plus sa nouvelle
connaissances. Il en avait déjà trop dit. Il n’aurait peut-être pas du dire qu’il comprenait les actions de Magnéto. Après tout, sans être au niveau du Boggeyman, dire son nom était un peu tabou dans l’enceinte de l’Institut. On chuchotait des rumeurs sur lui et sur le professeur. Il aurait été l’un des créateurs de cette école avant de se disputer avec le Prof sur l’avenir.

«  Je préférai changer de sujet si cela ne te déranges pas. Je ne pense pas que continuer sur celui-ci sera productif. Ce n’est qu’un nid à embrouille, et je n’ai aucune envie de me disputer avec toi. Sinon tu connais des gens ici ? »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Jeu 11 Juil - 6:14

Il voulait changer de sujet, l'air assez gêné par celui-ci. Je haussai les épaules, l'air de rien... Dans un sens je pouvais comprendre. C'était dommage, peut-être aurais-je enfin pu comprendre comment raisonnait ce groupe qui restait assez mystérieux pour moi, mais ce ne serait pas pour cette fois. Pour l'heure, ils restaient donc un groupe de fous furieux sadiques. Ce n'était pas vraiment une conclusion des plus satisfaisantes, mais d'un autre côté je ne croulais pas sous les choix alternatifs, si ? Parce qu'il ne voulait pas qu'il y ait dispute. Pourtant, j'avais eu un air assez calme en répondant, plutôt dépité même, mais pas énervé ni quoi que ce soit.

« Se disputer, mais pourquoi faire ? » demandai-je d'un air surpris.

Enfin de toutes façons, je ne tirerais probablement rien de plus de lui, et le but n'était pas de le mettre mal à l'aise avec cette histoire. Dans un sens, si j'avais été dans sa situation, j'aurais sûrement apprécié qu'on n'insiste pas encore là-dessus et qu'on passe à autre chose de moins sinistre. Buvant donc une gorgée de thé, je haussai -encore une fois- les épaules avant de reposer ma tasse et reprendre.

« Enfin j'peux comprendre. » conclus-je.

Il m'avait demandé si je connaissais des gens ici. Ahhh, ça... Une très grande question, aux réponses multiples. Faire un état des lieux de mes connaissances à l'Institut ne serait probablement pas extrêmement glorieux, je devais bien l'admettre ! Je n'avais pas été une très grande experte au niveau social, jusque là. Peut-être que ça s'améliorerait, évidemment, mais là dans l'immédiat ce n'était pas ça.

« Connaître des gens ici... Ben, ça dépend. Connaître oui, par contre le reste... Genre je connais Amy de Lauro, mais j'ai fait une impression absolument pitoyable en arrivant donc elle doit sûrement me prendre pour un danger public. 'fin ça c'est ma faute après. J'connais aussi une nouvelle, Kaede. Elle est gentille, troublée mais gentille. J'aimerais bien la recroiser à l'occasion, mais j'ai pas envie de lui causer de problèmes. Puis y'a Josh, aussi. »

J'eus un petit sourire, par réflexe, en parlant de Josh. Je devais avouer que notre rencontre s'était assez bien passée, malgré un contexte pourtant assez complexe.

« Enfin tout ça pour dire, pas grand monde pour le moment du coup, et la plupart me voient comme un problème. Pourquoi, t'es croisé beaucoup d'anciens élèves qui sont encore là ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Jeu 11 Juil - 19:54

En vérité, de tous ses anciens camarades et/ou professeur, il ne restait pas grand monde. Charles Xavier, même si ses apparitions se faisaient de plus en plus rares, était de ceux-là. Il y avait aussi le professeur Mc Coy, qui avait été un modèle pendant de longues années pour David. Un modèle de deux mètre cinquante et recouvert de fourrure bleue, mais un modèle tout de même. Mais parmi ses amis, ses colocataires, il n’avait rencontré personne. Il en avait un peu surpris au début, puis triste de voir que rien n’était comme avant, mais maintenant il reprenait du poil de la bête et cessait ses crises de nostalgie.

«  Non, mis à part quelque professeur, je n’ai revus personnes qui était là en même temps que moi. Ils doivent pour la plupart avoir quitté le campus pour vivre leurs vies. Certains doivent déjà avoir un mari ou une femme, peut-être des enfants. J’ai perdu beaucoup de gens de vue quand j’ai décidé de partir vivre en Nouvelle Zélande. »
Cette décision, il ne l’avait jamais regretté, mais il ne s’était jamais vraiment pardonné d’être parti comme ça, sans prendre la peine de garder contact avec ses amis. A l’époque, il voulait vivre sa passion, devenir un grand spécialiste, peu importe le prix à payer. Et voilà qu’aujourd’hui il avait réussi à réaliser ses rêves, mais il était très seul.

Et quitter la Nouvelle Zélande n’avait pas été facile non plus. On n’oublie pas cinq ans d’une vie comme ça. Surtout quand on est jeune. Il avait vécu un cinquième de sa vie là-bas. Enfin, il était ici aujourd’hui, et il s’était décidé ne plus vivre dans le passé.

« Donc non j’ai beau avoir vécu ici une bonne partie de ma vie, je ne connais pas grand monde ici. J’essaie de m’intégrer, mais je suis prof, alors que la plupart des personnes de mon âge sont…bah mes élèves, donc ça aide pas beaucoup »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   Ven 12 Juil - 18:54

A ce qu'il disait, le professeur Knight avait perdu de vue pas mal de monde en quittant le pays... C'était un peu triste. Mais dans un sens, ce n'était pas si étonnant que ça : la vie évoluait pour tout le monde. Quand on s'en va d'un endroit, celui-ci continue à avancer avec ou sans nous. Si je retournais chez moi, beaucoup de choses auraient très certainement changé, d'ailleurs ! Peut-être même ne reconnaîtrais-je personne. Bon... Peut-être pas en aussi peu de temps, ok, j'admets. Je n'étais partie que depuis un peu moins d'un mois. Mais le raisonnement restait valide malgré tout, après cinq ans au loin il serait fort improbable que tout soit identique à mes souvenirs.

Et pour être sincère, je ne savais pas trop ce que je ressentirais dans une telle situation. Je me sentirais sûrement un peu pommée... Peu rassurée, aussi, vu que je n'aurais plus le moindre repère. Je commençais du coup mieux à comprendre l'inconfort du jeune professeur, surtout en ajoutant ce problème qu'il évoquait, que toutes les personnes de son âge étaient des élèves. A l'époque, les seules personnes qui me parlaient étaient des membres de gangs, alors j'étais devenue l'un d'eux. Lui par contre pouvait difficilement devenir un élève, donc au final... La situation semblait plutôt compliquée.

« Partir pour réaliser ses rêves... Souvent, ça entraîne aussi une forme de solitude. C'est peut-être le prix à payer pour faire c'qu'on veut, j'imagine... » dis-je avec un visage pensif, tout en sirotant le thé encore chaud.

En fait, maintenant que j'y pensais, la plupart des personnages fictifs que je connaissais de mes lectures qui étaient des génies passionnés par quelque chose de grandiose étaient aussi... seuls. La réalité était-elle si proche que ça de la fiction ? Nikola Tesla était mort seul. Baudelaire aussi. Au fond, la solitude était peut-être le sinistre destin des esprits qui veulent accomplir de grandes ambitions.

« C'est quand même bizarre. Les gens les plus heureux sont ceux qui n'ont rien fait d'utile de leur vie, et les plus isolés sont ceux qui ont accompli parmi les plus grandes choses. C'est... Ouais, bizarre, que l'ambition ou que l'intelligence repoussent autant les gens. » remarquai-je du coup sans quitter cette mine perturbée.
« Faut-il vraiment mener un train de vie d'noix de saint-jacques, pour avoir une existence affective et amicale ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réapprovisionnement ! [David Knight]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réapprovisionnement ! [David Knight]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» Leçons de vie, d'Elisabeth Kübler Ross et David Kessler
» David Bekam pour Amporio Armani !
» Knight divine ou naked ?
» David Beckham fait tatouer son fils de 10 ans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: