AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Mar 23 Juil - 22:55

7 Juillet - 10H08
Lac de Breakstone - Température : Beaucoup trop élevé pour rester sans rien faire au bord du lac !

Spoiler:
 

Kaede s'était levée un peu plus tôt aujourd'hui ! Elle voulait voir le lac de près et surtout elle voulait le faire d'elle même ! Comme une grande ! La découverte du monde et de la vie. Et surtout, il parait que le lac en pleine été c'est géniale alors bon. Kaede avait prévenue Rachel, et s'était levé sans bruit pour ne pas la déranger pendant son sommeil et si jamais elle voulait venir, elle viendrait aussi. Mais Kaede ne voulait pas la forcer. Kaede avait préparé sa serviette et son maillot bien qu'elle ne voulait pas se baigner.

En effet, Kaede n'avait encore jamais appris à nager, donc elle resterait au bord et n'avancerait pratiquement pas. Que l'eau en dessous des genoux.Et de toute façon elle n'avait pas besoin de plus. Il parait qu'il y a des grenouilles a attrapé alors elle en attrapera !
Kaede mis son Maillot de bain, un haut et un short et surtout surtout surtout... Elle n'oublia pas la crème solaire. Sa peau fragile n'était pas encore très adaptée au monde extérieur bien qu'elle avait pris de belle couleur depuis. Sa chevelure aussi, le rouge n'était plus aussi vif, il était même un peu plus ombre et moins flashy. C'était un beau rouge, naturelle et qui agresse moins les yeux.
Kaede pris son petit sac avec serviette, scruta une dernière fois la chambre de Rachel avant de partir en direction du lac.

Celui-ci n'était pas très loin mais ils étaient grand et surtout, il y avait plein d'autre mutant ! Des résidents qui sont restés ici pour les vacances et qui ont aussi besoin d'un peut de fraicheur durant les chaleurs estivales. Kaede tenta de se trouver une petite place à l'ombre d'un arbre pas trop loin de l'eau. Son regard s'illumina devant cette grande étendue d'eau, l'herbe fraiche sous ses pieds et l'air frais. Kaede ne comptait pas rester très longtemps et une fois installée Kaede s'assit sur sa serviette et avec une certaine timidité, elle hésita avant de retirer son haut pour se mettre en maillot. Elle avait même attachée ses cheveux. Toute ses cicatrices et les restes de souvenirs bien trop douloureux gravé dans sa peau, voir même greffé pour certain était maintenant bien visible. Mais...Kaede choisit de ne pas en tenir compte. Le cauchemars était terminé depuis déjà un mois et demi et la elle vivait dans le rêve. Le rêve absolut et agréable de chaque moment de découverte, loin des humains, loin des monstres et tout près de ceux qu'elle aime.

Encore une fois , il ne manquait à coté d'elle que Silent. Kaede aurait tant voulue découvrir ça avec elle et les lettres qu'elle recevait d'elle était toujours un plaisir incroyable, une fête, un cadeau de caitlyn à chaque remis des papiers et surtout une amélioration de son écriture à chaque réponse.

Kaede se leva. Son maillot lui allait bien, tout multicolore dans des tons pas trop agressif mais mignon à souhait. Elle aurait surement pus faire un peu de mannequinat, comme sa mère mais sa condition mutante en avait voulut autrement. Elle entreprit alors de mettre sa crème solaire indice max. LE bouclier anti-solaire par excellence. Avec ça elle ne pourrait pas prendre de coup de soleil. Elle était fin prête !


-Kaede Kobayashi-
-Bikini !-

Elle s'avança jusqu'au bord de l'eau. Il y avait d'autre mutant qui en profitait aussi, pas beaucoup mais il y en avait. L'eau vint caresser le bout des orteils de Kaede tandis qu'ils s'enfonçaient un petit peu dans la vase. Kaede observait chacun de ses pas appréciant chaque seconde. L'eau était belle, l'eau était claire mais l'eau n'était pas super chaude non plus ! Ainsi, elle préféra rester là, commençant déjà à chercher des poissons, des grenouilles, des libellules et plus ou moins tout ce qui peut vivre dans un lac.

Bref, elle était émerveillée, à juste quelque centimètre du lac.

_________________


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Sam 31 Aoû - 12:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Mer 24 Juil - 10:53

Trop chaud... J'avais trop chaud... J'avais trop chaud. Bon, il fallait trouver une solution. En fait, j'aimais bien la chaleur en général, mais là, franchement, non quoi. Plus de 30 degrés dans la région de New York, ce n'était pas si courant que ça, surtout que je n'avais pas de ventilateur ni rien. Du coup, je me mis à imaginer des techniques de rafraîchissement diverses... La première qui me vint à l'esprit fut de me promener nue, mais je doutais que ça soit particulièrement apprécié par le personnel enseignant. On pouvait donc laisser tomber cette option-là. Ensuite, il y avait le fait d'aller se tremper dans la piscine qui se trouvait dans l'Institut... Mais il s'agissait d'une piscine réservée aux cours et entraînements, je doutais donc encore une fois que ça soit bien vu.

Mais cette histoire de piscine me fit penser à autre chose... Il y avait un lac, dans le parc. Pas non plus le lac Michigan, évidemment, mais il était suffisamment grand pour que je puisse m'y installer tranquille dans un coin en me lisant un bouquin. Je préparai donc le nécessaire avec le plus grand soin ! Première étape : un maillot de bain. Ce fut assez rapide vu que je n'en avais que deux... Le choix disponible n'étant pas très vaste, j'optai pour un bikini noir simple. Ensuite, il me fallait des lunettes de soleil : j'avais ce qu'il fallait... Mais avant toute chose, je devais les personnaliser. Puis il me faudrait de quoi boire, et de quoi lire. L'ensemble se ferait sur la route !

Je descendis donc les escaliers, vêtue malgré tout d'une petite veste histoire de ne pas me promener pépère en maillot de bain dans l'Institut (c'est pas le club med non plus), et me dirigeai vers la bibliothèque. Sur la route, je me pris trois briquettes de lait à la fraise, et une fois sur place j'imprimai une Troll face que je découpai avec soin, pour la scotcher sur l'un des verres de mes lunettes de soleil (le verre couvrant mon oeil abîmé). Parfait. Ensuite, livre... Je récupérai "Un bonheur insoutenable" d'Ira Levin et pus ensuite partir, vu que j'étais parée !

Mon look "pansement sur l’œil droit et lunettes de soleil par dessus avec une trollface" devait être un peu inhabituel, et attira la curiosité d'un ou deux élèves qui étaient restés pendant les vacances. Je pouvais les comprendre, et dans un sens, c'était le but, que ça soit bizarre.

Arrivant finalement au lac, je réalisai qu'il y avait un peu plus de monde que je ne l'imaginais au départ. Oh, ce n'était pas bourré non plus, loin s'en fallait, mais il y avait une petite dizaine de personnes. Enlevant ma veste, j'installai ensuite mon "petit campement" avec la serviette, le bouquin, le lait (que je plaçai à l'ombre), et j'étais prête pour me détendre un peu. Après les cinq derniers jours pourris que j'avais passés... Je pouvais bien m'offrir ça. Entre l'incident avec balle dans la tête, l'hôpital, et le reste...

Mais alors que j'allais m'asseoir, je réalisai qu'il y avait quelqu'un dans le lac qui me disait quelque chose... Enfin "dans le lac", plutôt au bord, en train de vaguement patauger, quoi. La jeune fille releva la tête, et je reconnus immédiatement les cornes de l'étrange Kaede que j'avais croisée peu de temps auparavant à l'infirmerie. Affichant un large sourire, je levai le bras vers elle en lançant d'une voix forte, avec un grand sourire :

« Heey ! Kaede ! »

La lecture, ça serait pour plus tard ! Je levai mon fessier de là, me dirigeant vers elle tranquillement avec une mine curieuse. Une fois à ses côtés (enfin à un mètre d'elle), je lui demandai alors :

« Hé ben ! T'es sortie de l'infirmerie ? C'est cool, ça ! Tu profites de la chaleur du coup ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Jeu 25 Juil - 8:31

Kaede fut soudainement sortit de rêveries infantile par une voix qui ne lui était pas familière mais qu'elle avait déjà entendue. Une voix amicale.

« Hé ben ! T'es sortie de l'infirmerie ? C'est cool, ça ! Tu profites de la chaleur du coup ? »

Elle se tourna et aperçue alors Kaya. Mince, ou l'avait elle vue déjà? Kaede dut faire un petit effort de pour reconnaître celle avec qui elle avait nettoyée une douche à l'infirmerie et crevée un matelas. En faites Kaede aurait pus la reconnaître de le premier regard mais l’œil manquant, la TrollFace, le bikinis, c'était une autre Kaya qu'elle avait en face d'elle. En tout cas physiquement.

-Ka.. Kaya ? C'est ça ? Oui je me souvient et oui je suis sortit de l'infirmerie, je suis avec Rachel maintenant. C'est... C'est la première fois que je vois un lac comme d'aussi prêt !

Ses yeux par contre était resté toujours aussi enluminé de découverte !

-Et y a des poissons ! Des grenouilles ! Je veut les attraper mais mais.. j'ai sais pas nager alors je reste pas trop loin du bord !

Là, pour ne pas rester trop loin du bord c'était effectivement le cas, elle n'avait que ses orteils qui frôlait les petites vaguelettes du lac. On pouvait cependant voir qu'elle mourrait d'envie de rentrer dans l'eau et à la fois qu'elle en était terriblement effrayée. Ce qui donnait ce superbe équilibre qui faisait qu'elle était si proche de l'eau sans pour autant y être franchement.

Elle se remit à chercher les animaux du lac depuis son point de vue. Chance d'en rencontrer ? Quasi-nulle.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Jeu 25 Juil - 8:55

Kaede semblait assez en forme, on était loin de l'état dans lequel elle était lors de notre première rencontre. Troublée, instable, apeurée... Enfin, ici elle avait l'air un peu effrayée, mais par le lac et non pas par moi, ce qui semblait être un gros progrès. Eh, elle m'avait même reconnue malgré les lunettes, le pansement sur l’œil, et ma tenue. C'était un progrès, non ? Bon, d'un autre côté, les impacts de balles sur les bras étaient un signe distinctif suffisamment caractéristique pour qu'on puisse me reconnaître plutôt facilement. Je l'écoutai alors alors qu'elle parlait du lac, des poissons, des grenouilles, ...

Je me rapprochai un peu d'elle et, vu qu'elle m'avait reconnue et ne semblait pas hostile, la pris dans mes bras très brièvement et très délicatement, un petit câlin de salutations pour montrer que j'étais contente de la revoir. Suffisamment bref pour qu'elle ne se sente pas envahie ou effrayée, mais suffisamment existant pour montrer que j'étais amicale.

« Chuis contente d'te revoir en tout cas ! » ajoutai-je pour confirmer.

J'observai ensuite le lac, avec une mine pensive. Elle voulait trouver des grenouilles, mais avec le monde qui se baignait dans ce coin-ci du lac, elle ne risquait pas de trouver grand chose non plus. Ces bestioles avaient tendance à fuir le bruit et les gros machins... Et pour un de ces animaux, les humains étaient de très gros machins qui faisaient beaucoup de bruit. On ne s'en rendait pas compte, mais en réalité nous étions des créatures effrayantes pour la majorité des animaux de la planète, qui préféraient nous éviter. Et pas à cause de la pollution ou autres, juste parce qu'on faisait 15 fois leur taille sinon plus.

« Hmmm... Attraper des grenouilles, c'est pas facile. Elles sont très très rapides, agiles, et très glissantes, mais on peut essayer d'en trouver. »

J'observai rapidement l'asiatique avec un petit sourire, comme si je venais d'avoir une idée amusante.

« Après, si tu sais pas nager, je peux te montrer. Je sais que ça paraît un peu effrayant, mais en fait, une fois que tu sais faire, c'est vraiment très facile. Il n'y a presque rien à faire. Tu veux voir ? On reste au bord si tu veux, comme ça tu auras pied. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Jeu 25 Juil - 12:40

« Hmmm... Attraper des grenouilles, c'est pas facile. Elles sont très très rapides, agiles, et très glissantes, mais on peut essayer d'en trouver. »

Kaede s'imaginait déjà avec une grenouille dans les mains, lui glissant des doigts. Mais nager par contre... Elle ne savait si elle aimait ça. L'eau oui, elle en donnait la preuve à chaque fois qu'elle prenait sa douche. Mais dans une douche on risquait pas de se noyer et on avait pas la tête sous l'eau, c’était l'eau qui glissait sur la tête ! Et même, les bains c'était pas quelque chose qu'elle appréciait, particulièrement depuis que les scientifique avait fait des tests sur elle en milieu immergés. Elle avait pas faillit se noyer, ils lui avaient même mis un masque à oxygène. Mais se réveiller complètement submergé a de quoi être traumatisant.

Kaede avança d'un pas en avant, son pied entrant dans l'eau. Elle recula presque aussi sec, de peur, non pas de se noyer, mais de prendre une décharge ou autre chose du genre, d'une douleur qui surviendrait d'on ne sait ou. L'inconnue fait toujours assez peur, alors si en plus il y a derrière de mauvaises expériences, cela devient vraiment effrayant.

Mais Kaede se dit que, le centre n’existe plus. Elle ne pourrais jamais retourner dans cette enfer d'acier inhumain. Alors que le lac, il était bien plus accueillant. Il n' avait rien en commun avec le centre scientifique. Kaede déglutit un coup puis regarde Kaya.

-D..D'accord. Mais on reste au bord et.. Tu me tient la main.

On sentait dans son regard qu'elle avait peur , non pas de l'eau, ni du lac, mais de ses souvenirs. Des tests en milieu immergés ou elle avait reçue des décharges électriques pour l'obliger à utiliser son pouvoir sous l'eau. Il est vrais que ce jour la, sous la panique, Kaede avait été particulièrement désobéissante et les scientifique, particulièrement sadique. Ils avaient pus lui faire du mal sans l'entendre crier, alors forcement c'était drôle de la voir se tortiller sous les micro-décharges.

Donc, elle commencerait par mettre les pieds. Mais c'est tout ! Elle tendit la main vers Kaya.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Jeu 25 Juil - 14:39

Bon ! Ben c'était déjà ça. Malgré son hésitation, elle posa les pieds dans l'eau, avant de finalement tendre la main. Alors que je l'attrapai délicatement, je me mis à réfléchir à ce que m'avait dit Caitlyn, sur le fait que Kaede était dangereuse dans tous les sens du terme... C'était fort probable, elle avait raison, mais je m'en foutais, pour le moment. En fait, je ne faisais pas spécialement attention. Je me comportais avec la jeune asiatique comme je l'aurais fait avec n'importe quelle autre personne dans le même cas qu'elle, pouvoirs ou pas pouvoirs. Si j'avais croisé une jeune fille, humaine, dans le même état émotionnel que la cornue, je me serais comportée exactement de la même manière.

Je ne faisais pas attention parce qu'elle était puissante et dangereuse, mais parce que je voulais la mettre en confiance, et l'aider à avancer, à évoluer... Un peu comme je tentais de le faire aussi, d'une autre manière. Il y a des choses qu'on ne peut pas faire en solo, et là-dessus aussi, la rousse avait raison. Sans les autres, on n'est rien. Enfin... Je serais plus mesurée qu'elle. On peut vivre indépendamment sans aucun souci, mais il existe des épreuves qu'on ne peut pas traverser en solo. Dans un sens, je sentais que la nippone et moi-même pouvions nous entraider d'une certaine manière.

« Ok, on va juste rentrer jusqu'à la taille du coup. D'accord ? Comme ça, tu auras très largement pied, tu seras encore proche du bord, mais on pourra patauger un peu quand même. »

Je l'entraînai donc vers moi, mais très doucement, simplement pour l'encourager à venir. Si elle opposait la moindre résistance, je m'arrêterais alors totalement, patientant le temps nécessaire.
T'ain... Si n'importe qui du gang dont je faisais partie m'avait vue, il ne m'aurait juste pas reconnue du tout. En temps normal, j'étais impatiente, hyperactive, bizarre, pas méchante mais moqueuse quand même, ...

J'attendis en tout cas jusqu'à ce qu'elle soit dans l'eau au niveau de la taille, ou jusqu'à ce qu'elle s'arrête totalement, pour démarrer les choses sérieuses.

« Bon ! Le premier truc à savoir, c'est que l'eau du lac est calme, plate. Il n'y a pas de courants, de vagues, et autres. Et dans une eau calme, il se trouve que si tu restes tout à fait tranquille et que tu ne paniques pas, tu ne peux pas te noyer. Tiens, regarde. »

Je lui souris avant de m'enfoncer totalement dans l'eau, mais sans lui lâcher la main. Après moins de deux secondes, je me retrouvai à la surface, flottant, en train de faire la planche.

« Tu vois ? Je reste tout à fait tranquille, je ne fais aucun geste brusque, je respire calmement, et résultat... Je flotte ! C'est vraiment l'aspect important. Si un jour tu tombes dans l'eau, il ne faut surtout pas paniquer, même si c'est difficile. Il faut te forcer à rester calme, et à te laisser flotter : tu remonteras toute seule à la surface, comme moi en ce moment. Tu veux essayer ? Je continue de te tenir si tu veux. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Jeu 25 Juil - 21:25

« Ok, on va juste rentrer jusqu'à la taille du coup. D'accord ? Comme ça, tu auras très largement pied, tu seras encore proche du bord, mais on pourra patauger un peu quand même. »

Kaede fit un non catégorique de la tête. Les genoux grand maximum. Elle avança donc lentement s'attendant à chaque instant à recevoir une décharge. Heureusement, elle ne venait pas. Kaede continuait de suivre lentement Kaya tandis que l'eau montait maintenant sur ses tibia lentement.

Le stress se faisait sentir dans le regard de Kaede. Des souvenirs ressurgissaient. Elle voyait la cible en face d'elle...

-C'est pourtant simple Kaede ! Tu détruit la cible et tu sort! Tu ne la détruit pas et t'en prend une.
Elle ne voulait pas, elle était trop fatiguée et fit non de la tête vers la vitre de la salle de sécurité qui surplombait la salle de test. Le scientifique, tripottait le bouton avec un air salace.
- Bah tant pis, je m'en fout j'ai toute la journée. .
Le bruit de l'accumulateur qui se charge résonnât dans la tête de Kaede au moment où l'eau toucha ses genoux.

Kaede lâchât Kaya et s’arrêta nette, fermant les yeux puis reprenant ses esprits.

-Je ..j'irais pas plus loin Dit elle, toute confuse. Cependant, elle regarda autour d'elle. Elle était aller assez loin en faites !Enfin loin... Elle n'avait pas fait 5 mètres. Et elle avait même maintenant un peu de fierté dans cet acte anodin pour certain mais incroyable pour Kaede. C'est la qu'elle réalisa le danger qu'elle avait courut lorsqu'elle était arrivé à San-francisco. Au moment de sauté sur un des pontons d’amarrages. Si elle s'était loupé et tombé dans l'eau, elle serait surement morte.

Kaede frissonna rien qu'a cette idée.

« Bon ! Le premier truc à savoir, c'est que l'eau du lac est calme, plate. Il n'y a pas de courants, de vagues, et autres. Et dans une eau calme, il se trouve que si tu restes tout à fait tranquille et que tu ne paniques pas, tu ne peux pas te noyer. Tiens, regarde. »

Au moment où Kaya se mit dans l'eau, Kaede eut un petit moment de panique, croyant qu'elle aller se noyer et...la vit faire la planche et flotter.

-Hnn ! ha...Ho ! Mais... Tu flottes !

« Tu vois ? Je reste tout à fait tranquille, je ne fais aucun geste brusque, je respire calmement, et résultat... Je flotte ! C'est vraiment l'aspect important. Si un jour tu tombes dans l'eau, il ne faut surtout pas paniquer, même si c'est difficile. Il faut te forcer à rester calme, et à te laisser flotter : tu remonteras toute seule à la surface, comme moi en ce moment. Tu veux essayer ? Je continue de te tenir si tu veux. »

-Non ! non non, Je veut pas pour l'instant. On peut pas faire autre chose...Je veut voir des grenouilles !

Ce n'était pas de la noyade dont elle avait peur, c'était des souvenirs un peut trop persistants qui s'amusaient à la torturer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Jeu 25 Juil - 22:06

Elle sembla... Confuse, soudainement. Je me demandais pourquoi, car elle avait encore largement pied. Pourquoi avait-elle aussi peur de l'eau ? En général, les enfants n'avaient pas peur quand ils avaient encore largement pied... Et ce n'était pas à cause des bestioles présentes dans le lac, elle ne pouvait pas avoir peur des poissons, vu qu'elle VOULAIT voir des poissons et grenouilles. Peut-être autre chose...? Avait-elle eu le droit au supplice de la baignoire, ou quelque chose de bien tordu dans le genre ? Possible, mais je savais en tout cas qu'il n'était pas utile de la forcer. Je cessai donc d'avancer, puis lui fit le coup de la planche.

Kaede sembla assez surprise par le fait que je flotte, et je fus assez contente de mon petit effet... Celui-ci ne suffit en tout cas pas à la rassurer, vu qu'elle sembla prendre un peu peur, et déclara qu'elle ne voulait pas pour l'instant. Bon, bah, soit. Je haussai les épaules avant de me redresser, observant un peu le lac... La partie où nous étions était un petit peu peuplée, il faudrait s'éloigner pour trouver des bestioles en tous genres. Je n'étais pas certaine que l'on puisse dégoter des grenouilles, mais ça pouvait valoir le coup de jeter un œil, et de toutes manières, il y aurait sûrement d'autres machins divers qui auront élu domicile sur les bordures de l'étendue d'eau.

« On va tenter alors ! Par contre, comme je disais... Les grenouilles sont très rapides, et elles ont peur de nous. Du coup, il est possible qu'on n'en trouve pas, vu qu'elles s'enfuiront dès qu'on approchera. Il faut donc marcher doucement, et bien être attentive, d'accord ? »

Je lui tendis de nouveau la main, avant d'ensuite commencer à marcher tranquillement, avec l'eau au niveau des mollets, au bord du lac. Nous passâmes devant des élèves qui étaient en train de barboter et qui ne nous prêtèrent pas une grande attention (sauf deux qui m'avaient reconnue, à cause des vidéos sur internet). Il faudrait marcher quelques minutes avant d'atteindre les zones plus "sauvages", celles où nous étions susceptibles de croiser des têtards ou des machins du genre, et je profitai du coup de l'occasion pour demander :

« Il y a une raison pour laquelle tu n'aimes pas trop aller dans l'eau, ou tu ne sais pas ? Si tu as envie d'en parler évidemment. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 26 Juil - 10:34

« On va tenter alors ! Par contre, comme je disais... Les grenouilles sont très rapides, et elles ont peur de nous. Du coup, il est possible qu'on n'en trouve pas, vu qu'elles s'enfuiront dès qu'on approchera. Il faut donc marcher doucement, et bien être attentive, d'accord ? »

Kaede se doutait bien que ça ne serait pas facile mais l'envie de voir des petites bestioles du lac , même des libellules ou n'importe quoi d'autre lui suffirait en faites.

Hai ! fit elle pour confirmer qu'elle ferait attention.

Et Kaede suivit Kaya se rapprochant un peut du bord mais gardant les pieds dans l'eau. Quelques autres élèves reconnurent Kaya visiblement mais pas pour les même raisons que Kaede. Ils faisaient référence à une video sur "ioutub". Kaede n'avait aucune idée de ce dont il s'agissait. Elle fit donc l'impasse sur cela.

Elle préférait regarder le paysage qui se reflétait sur l'eau. C'était beau ! Rien d'autre ne lui vint à l'esprit. Elle aurait pus simplement resté la à contempler le lac toute la journée, comme elle faisait dans ses rêves.

« Il y a une raison pour laquelle tu n'aimes pas trop aller dans l'eau, ou tu ne sais pas ? Si tu as envie d'en parler évidemment. »

Kaede fut tirer de sa rêverie par Kaya. Bien-sur qu'elle aimait l'eau. C'était... En être submergée qui l’effrayée.

-C'est que ça me rappelle des mauvais souvenirs. C'était les tests en milieu immergés.

D'un coup, elle avait l'air bien moins enfantine, comme si en parlant de ses souvenirs elle laissait le masque dévoiler un peu sa vraie personne d'autant plus qu'elle utilisait des termes sacrement techniques.

- Je devais détruire des cibles. En gel balistique, en verre, en acier des épaisseurs différentes. Et je devais le faire dans une espèce de gros aquarium. J'avais un masque à oxygène mais il voulait que j'utilise mon pouvoir dans l'eau pour voir l'onde de choc de mon pouvoir. Et pour me motiver ils...ils...

L'horrible bruit de la douleur électrique qui se charge, du condensateur qui accumule la charge pour venir délivrer gratuitement ses épines invisibles qui viennent jusqu’à lui transpercer le cœur et le faire battre n'importe comment resonnat de nouveau dans sa tête.

Par deux fois Kaede avait fait un arret cardiaque et sentit la mort lui souffler sur la nuque. Et par deux fois ils l'ont réanimée. Parce que un cadavre c'est quand même moins bien intéressant.

Ils me faisaient du mal. Et ça me rappelle trop ça pour l'instant. Mais petit à petit j'y arriverais je pense. C'est un lac après tout, pas un aquarium et le centre scientifique est détruit.

Cette pensée, généreusement offerte par Rachel, la soulageait a chaque fois qu'elle arrivait dans sa tête. La certitude absolut que de toute façon, elle ne subirait plus jamais ce qu'elle à vécue.

Kaede retrouva sa mine de gamine lorsqu'elle aperçue des têtards dans l'eau.

HAAAAAA !! SUGOI !!! Kawaiiiii ! Regarde regarde ! La ! C'est des grenouilles ?

Elle s'en approcha doucement avec Kaya.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 26 Juil - 11:05

C'était donc ça... Des expériences alors qu'elle était plongée dans l'eau. Quelque part, je ne m'étais donc pas tellement trompée en pensant au supplice de la baignoire. Par contre, Kaede parla d'ondes de choc et je réalisai subitement que je n'avais aucune idée de ce qu'étaient vraiment ses pouvoirs. Bah... de toutes façons, je m'en fichais un peu, elle pourrait bien pouvoir faire des ondes de choc, voler, ou avoir la capacité de manger 25 pizzas sans vomir, ce serait bien pareil, à mes yeux.

Alors qu'elle adopta soudainement une mine sérieuse, adulte étrangement, se mettant à parler de gel balistique et autres, je me rapprochai un peu. Une fois qu'elle eut fini de parler de ça, du fait que le centre avait disparu, je lui passai doucement une main sur l'épaule, la caressant délicatement, pour essayer de faire en sorte qu'elle se souvienne d'où elle était... Un endroit tranquille, amical, où il n'y avait rien de ce genre. Je pris d'ailleurs soin de joindre la parole au geste :

« Effectivement, ici tu es tranquille, on ne fait rien de ce genre. Et si quelqu'un d'extérieur à l'Institut essaie de faire quelque chose comme ça... Il risque d'avoir une mauvaise surprise. »

Je lui adressai alors un sourire qui se voulait rassurant, mais je réalisai subitement quelque chose... Quelque chose de majeur, même.

« Attends... Le centre détruit...? Je pensais que tu t'étais échappée, moi...? »

Avait-elle massacré tout le monde en s'enfuyant ? Possible, ça expliquerait pas mal de choses. Cela voulait aussi dire qu'elle avait sûrement un compteur de tués bien plus important que celui de la majorité des personnes présentes dans le manoir. Je pouvais comprendre que cela effraie certaines personnes... mais encore une fois, pas moi. J'étais consciente des risques, mais je choisissais de m'en foutre totalement.

De toutes façons, les choses redevinrent normales quand elle aperçut des têtards. C'était effectivement le début de la saison, et il y en avait des centaines qui traînaient au bord de l'eau, vu qu'il y avait pas mal d'algues dans une petite alcôve qui ressemblait presque à une crique. L'endroit idéal pour que ces machins gigotants se développent en paix, malgré le fait qu'il y ait quand même quelques prédateurs. Je mis un doigt sur ma bouche en regardant l'asiatique, pour lui faire signe de ne pas faire de bruit, puis je m'approchai ensuite doucement avec elle des bestioles. Parlant ensuite à voix basse, je lui expliquai :

« En fait, ce sont des têtards. Ce sont des bébé grenouilles. Quand elles grandiront, des pattes vont leur pousser, elles vont grossir, et elles se transformeront en grenouilles normales... Mais pour le moment, elles vivent dans l'eau, et nagent en gigotant comme ça. »

C'était étrange. J'avais l'impression d'être une jeune mère qui montrait un truc à sa fille de cinq ou six ans, et j'appréciais ça... L'instinct maternel ? A seulement 23 ans ? Quoiqu'on disait qu'il n'y avait pas d'âge pour ça, mais c'était autre chose... je sentais quelque chose de similaire avec Josh, d'une autre manière, comme cette sensation que je pouvais lui apprendre des choses, l'aider à aller de l'avant, le protéger. Un instinct protecteur ? C'était ça, que je développais ? Va savoir. Je n'y comprenais pas grand chose, et ce n'était de toutes façons pas le moment idéal pour y réfléchir... Je rangeai donc cette question dans un coin de mon esprit, pour y revenir plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 26 Juil - 12:55


Kaede se mit littéralement en position de prédatrice, silencieuse et agile comme un lynx ! Ou plutôt comme un chaton qui vient de trouver un pointeur laser. Parce que la chasse au têtard....C'est du sérieux !

Prenant une bouille craquante en gonflant un peut les joues, elle comptait tous les attraper ! En plus c'est lent les têtards ! Et puis il y en avait tout un rassemblement. L'eau était peu profonde, assez chaude, pleine de vase. Mais Kaede s'en moquait, les têtards était la !

-...Mais pour le moment, elles vivent dans l'eau, et nagent en gigotant comme ça.

Kaede s'approcha avec Kaya et tandis qu'elle lui expliquait Kaede se jeta littéralement sur le groupe de petit batracien en devenir dans une gerbe de vase et d'algue et de petit têtard. Paye ton prédateur...

Elle essayait de les attraper tandis que les petites créatures lui glissait des mains.

-Gnaaaaah  ! ça glisse ! Aller revient la !! Aller  Maiiis euh ! AAAH ! Y en a un sur ma jambe ! Je l'ai ! JE L'AI !! Je l'ai plus !... Revient la !

Kaede ressemblait à un chaton auquel on vient d'offrir une souris sur ressort, si elle pouvait les manger elle l'aurait fait, mais les grenouilles ça se mange pas, elle était pas aussi naïve...Quoi que !

Et c'est donc avec une algue sur le visage, qu'elle présenta à Kaya quelque têtards entre ses mains pleine de vase.

Kaya n'eut cependant pas le temps de dire quoi que ce soit que Kaede s'était remit à courir, poursuivant maintenant une libellule !

Oh !SUGOI ! C'est quoi ça !! AAAH ça va trop vite !

Puis d'autre têtards, subirent à nouveau un assaut de la petite furie rouge.

- Nyah y en a plein la! Y en a plein !

C'était maintenant Kaede qui tirait Kaya, manquant plusieurs fois de se ramasser la tête la première dans la boue. Kaede était aux anges ! La journée s'annonçait belle et joyeuse. La moindre créature allant moins vite que Kaede subissait son exploration de la nature un brin trop enthousiaste. Ainsi, on déplora la mort d'une dizaine de têtards écraser sous les pieds de Kaede, ainsi que des quelque sauterelles, et autre bousier et scarabée. Paix à leurs âmes ...

C'est alors que Kaede eut une idée ! Une idée de génie ! Elle se stoppa soudainement, faisant une tête de psychopathe en regardant Kaya. Kaede chargeât une onde psychique et l'envoya....Dans l'eau, de biais ! Provoquant une gerbe d'eau vers Kaya ! *splash* Comme quoi, même les souvenirs les plus douloureux apportent une certaine expérience.

-Touchééééé! Hiiiiiiiii !

Et Kaede se mit à courir en retrouvant sa gueule de gamine immature certainement poursuivit par Kaya.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 26 Juil - 22:49

Ouaw... Kaede avait l'énergie d'une gamine de 6 ans avec un syndrome de déficit d'attention aigu, qui viendrait de manger un demi kilo de sucre et boire 2 litres de café bien noir. Elle partait dans tous les sens ! Hop, d'abord elle tente d'attraper des têtards, et elle y parvint d'ailleurs ! Je ne pus m'empêcher de rire en la voyant avec son air tout fier et son algue sur la tronche... Mais impossible de répondre, car elle était repartie, m'entraînant à la poursuite d'une libellule, créature qu'elle ne semblait avoir jamais vue auparavant. Je me laissai traîner, observant la jeune mutante qui découvrait la biodiversité des lacs nord-américains... Elle ne semblait plus savoir où donner de la tête, la pauvre ! D'un autre côté, vu que cet endroit était assez peu propice à la baignade (à cause de la vase notamment), peu de monde y allait... Cela en faisant donc un endroit idéal pour que les bestioles ne se développent.

Et elles se développaient bien, par dessus le marché ! En plus des centaines de têtards, elle mit la main (enfin... Le pied) sur des sauterelles, des scarabées, encore des têtards, c'était la course folle. Hmm, peut-être faudrait-il que je lui parle du fait qu'il ne fallait pas écrabouiller tout ce qu'il passait, et que faire preuve de délicatesse était assez important. Avec des sauterelles, encore, bon... Mais si elle faisait la même chose avec le chat de Serafielle par exemple, elle aurait des emmerdements... Je devais avouer que ça me gonflerait passablement qu'elle fasse la même chose avec mon hibou, aussi. Ce piaf m'avait suivi pendant des années, et en fait, il avait été la seule créature vivante qui ne m'ait jamais emmerdée, ou jugée.

Je fus en tout cas sortie de ces réflexions par un regard... étrange que me portait Kaede. Bizarre, même... Et PAF ! Subitement, je me retrouvai totalement aspergée d'eau ! C'était donc ça, son pouvoir ? Projeter des sortes d'ondes de choc ? Clairement, si la jeune mutante décidait de m'attaquer, je n'aurais juste aucune chance de survie, c'était évident. Mais pour le moment, je ne m'attardai pas là-dessus, me mettant à lui courir après dans la vase, et jetant de l'eau un peu au hasard. Parfois je la touchais, parfois pas vraiment...
Et ce fut alors que je réfléchis à un détail... Mineur, mais à préciser malgré tout. Mieux valait prévenir que guérir, surtout si Kaede était mal à l'aise dans l'eau.

« Eh, ne t'éloigne pas trop ! Parfois il y a des trous dans la vase. En plus il y a des poissons ici ! »

Dans une autre petite alcôve, il y avait effectivement plein de petits poissons-chat qui barbotaient, en quête de quelque nourriture qu'ils pourraient trouver. Ils avaient sûrement éclos récemment, et ces créatures mangeaient tout ce que les autres poissons d'eau douce ne bouffaient pas... Des vraies poubelles ! Enfin... évidemment, ils ne mangeaient pas tout ce qui était pollution... Mais en attendant, il y en avait une bonne vingtaine qui étaient là.

« Par contre fais attention de ne pas les écraser, hein ? Il ne faut pas leur faire de mal surtout. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Dim 4 Aoû - 19:22

-Des poissons ?!? cria t elle.

-Je veut les voir ! Y en a plein ah !!

Kaede se remit à courir comme une folle vers la petite alcôve et arrivée deux mètres avant, elle s'accroupit et se mit en position de prédatrice. Enfin c'était plutôt la position d'une grenouille humaine, le cul en l'air et juste la tête qui dépasse des quelques roseaux, surveillant alors les quelques poissons qui étaient effectivement présent.

- Hooooooaaaahh ! Sugoïïï ! Dit elle presque en chuchotant et en regardant Kaya. Kaede fit très attention de ne pas les tuer lorsqu'elle celle-ci se remit à courir dans l'alcôve pour tenter de les attraper des gerbes d'eau, d'algues et de vase que kaede lançait partout en gesticulant dans son barbotage. En faites, elle aimait plus courir après les bestioles que les observer, traduisant un terrible manque de patience...

C'est ainsi que Kaya et Kaede passèrent plus d'une heure de barbotage et de découverte des animaux du milieu aquatique du lac de Breakstone entre deux batailles d'eau pour finalement aller sécher dans l'herbe au bort de l'eau. Le soleil se faisait de plus en plus sentir et Kaede remis de la crème solaire. Un vent léger s'était levé faisant bouger les roseaux au grand plaisir de Kaede. Elle était allongée sur le ventre, ayant attrapé une sauterelle. Elle l'observait et... avec un regard un peu malsain mais tout aussi innocent qu'un enfant qui arrache les ailes d'une mouche, elle arracha les pattes de la sauterelle juste pour voir ce que ça faisait. Elle la laissa se débattre un peu avant de la décapité. C'était juste une sauterelle heureusement. Mais pendant un petit instant elle se sentit à la place de ces humains qui l'avaient capturés.

Elle avait été ni plus, ni moins qu'une sauterelle à leurs yeux pendant 14 ans. Et comme la sauterelle, elle aurait surement finit décapité un jour ou l'autre. Elle se demanda tout de même, à quoi aurait pus servir ce 7 ème sous-sols qu'ils avaient construit. Peut avaient ils trouvé d'autre mutant à tester ? Peut être qu'elle n'était pas la seule dans cette situation. Elle fut prise alors d'un sentiment assez mélancolique teinté d'un peut de colère. Pourquoi y avait il des endroits comme ça ? C'est surement la première fois que Kaede était en train de penser aux autres mutants. Ceux qui sont persécutés. Et la première fois que Kaede avait envie d'en sortir d'autre de cette situation. Et certainement son premier pas vers les notions primordiales de l'idéale Xavier. Les mutants libres.

Elle se tourna vers Kaya et lui demanda.

Et sinon toi tu vient d'où? Tu crois qu'il y a d'autre mutant qui ont des problèmes comme on a eu nous ?

Elle la regardait avec un sourire simple, cachant un peu cette mélancolie. Le vent séchait Kaede et Kaya un peu plus vite que prévue tandis que d'autre sauterelles sautèrent sur le visage de Kaede.

Hiiik !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Dim 4 Aoû - 20:13

Aïe ! La voilà qui se précipitait ! Je levai les mains pour lui faire signe de ralentir, pour éviter qu'elle ne fasse peur aux poissons et soit déçue après... Elle sembla comprendre, arrivant plus lentement puis s'émerveillant à voix (presque) basse devant les machins. C'était vraiment bizarre, de voir quelqu'un de son âge avoir une attitude aussi enfantine, et je me doutais que quelque part, une partie adulte d'elle existait... Mais peut-être une partie qu'il ne valait mieux pas trop connaître pour le moment, même si je pensais important de faire en sorte de concilier les deux, tôt ou tard... Pour le moment, ce serait "tard", je n'avais aucune envie de sauter les étapes et créer une catastrophe. J'en avais suffisamment causé pour le moment, entre la balle dans l’œil et les ailes destructrices de chambre.

Je la laissai donc s'émerveiller, continuant ensuite de l'accompagner dans ses explorations pour faire attention qu'elle ne tombe pas dans un trou ou ne se noie. Vu qu'elle ne savait pas nager, elle risquait fortement de paniquer malgré mes conseils si elle se retrouvait à ne plus avoir pied, et dans l'eau, paniquer, c'est couler. Il n'y eut pourtant -à ma plus grande surprise- aucun incident particulier, et nous finîmes par aller nous installer dans l'herbe au bord de l'eau. Je pensais la réserve d'énergie de la jeune japonaise illimitée, mais manifestement ce n'était (heureusement...) pas le cas. Elle aussi avait ses limites, ce qui dans un sens n'était pas une mauvaise nouvelle, vu que ça me permettait de me poser, moi aussi. Je ne pensais pas être une larve, mais je n'avais plus l'énergie d'une gamine de 6 ans !

Pourtant, elle semblait encore avoir l'énergie de me demander d'où je venais. Alors ça... Grande question. J'en avais fait, du chemin, bizarrement, depuis mon arrivée. Je venais... D'un endroit où je n'avais pas vraiment d'existence. Oui, en effet, chez les God's Eye il y avait eu de l'action, de la drogue, de l'alcool, et j'avais eu bien du mal à rester mesurée dans mes consommations et activités. Mais je ne savais pas trop comment le décrire, j'avais l'impression que ce moment avait été... Une sorte de rêve lointain qu'on oublie un peu, comme si j'avais été extérieure à tout ce qu'il s'était passé à cette époque. J'avais été spectatrice de ma propre existence, dont je reprenais le contrôle depuis moins de deux mois maintenant.

Depuis mon arrivée il s'était passé pas mal de choses... Mon arrivée chaotique. La rencontre de Josh. Celle de Kaede. Puis la balle dans la tronche. La redécouverte de Caitlyn. Puis les ailes... Je ne savais pas encore trop qu'en penser, de celles-là. Arriverais-je à les contrôler de manière complète, ou resteraient-elles un poids inutile dans mon dos que je devrais traîn...
Merde. Cette sensation dans le bas de mon dos. P't'ain... C'était exactement comme quand j'avais découvert mes lames. Chaque fois que j'y pensais, elles venaient faire "COUCOU !" et sortaient toutes seules. La seule solution était de se forcer à penser à autre chose... Autre chose... Autre chose... Le Wyoming, tiens. Vu que ces saletés n'étaient pas encore sorties, je pouvais penser au Wyoming. Je me concentrai donc, tout en racontant à Kaede :

« Je viens d'un endroit des Etats-Unis qui s'appelle le Wyoming. C'est un coin assez vide, avec beaucoup de grands champs et de petites villes. Les gens ne sont pas méchants là-bas, mais pas toujours très malins non plus... Ils ont souvent peur de ce qu'ils ne comprennent pas. C'est un endroit sympa quand tu veux vivre dans une petite communauté, et être tranquille sans voir personne. »

Je haussai les épaules, plutôt satisfaite d'avoir réussi à arrêter la sortie de ces excroissances désagréables et encombrantes... Surtout en plein bord du lac alors qu'il y avait d'autres élèves en train de se baigner. Sans parler du fait que Kaede aurait peut-être paniqué, alors là bonjour la misère.

« Peut-être qu'un jour je retournerai vivre là-bas, mais pour le moment j'aime bien la ville. Il y a du monde, il y a plein de choses qui se passent, on peut rencontrer plein de monde plus facilement. Il y a plus de gens mauvais, et plus de gens gentils aussi. C'est intéressant je trouve. Et toi ? Tu as toujours été... là-bas, dans le laboratoire, ou tu te souviens d'autre chose ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Mer 7 Aoû - 20:19

Kaede s'imaginait une ville typique du Wyoming avec plein de gens débiles et qui ressemblent à Kaya. Cette vision l'a fit sourire et elle pensa directement que ce serait un bon endroit à vivre pour les mutants puisque l'on y vivait en petite communauté. Cela lui faisait penser à toute la troupe de Kyle à San-Francisco. Non pas qu’ils étaient débiles hein mais plus dans le sens, petit coin tranquille à l’abri des humains.
L’institut aussi pourrait faire un bon Wyoming avec encore plus de mutant et encore plus de paix, ou alors le Wyoming devrait être un institut géant rien que pour les mutants ! Un état mutant ! Kaede s’y voyait déjà princesse du royaume prêchant la loi de l’état mutant, où tout le monde accepte les autres et s’accepte soit même dans un respect commun. Qu’elle utopie douce à imaginer, entrant dans le palmarès des rêves de Kaede. Un monde sans humain pour déranger les mutants, et où tout les mutants pourraient vivre en paix, avec des bisounours partout et des petits cœurs aussi !

« Peut-être qu'un jour je retournerai vivre là-bas, mais pour le moment j'aime bien la ville. Il y a du monde, il y a plein de choses qui se passent, on peut rencontrer plein de monde plus facilement. Il y a plus de gens mauvais, et plus de gens gentils aussi. C'est intéressant je trouve. Et toi ? Tu as toujours été... là-bas, dans le laboratoire, ou tu te souviens d'autre chose ? »

Revivre là-bas ? Pourquoi ? On est bien ici. C’est ce que s’était dit Kaede. Elle regardait maintenant Kaya avec un air d’incompréhension sur le visage. En plus Kaede n’avait pas eut une très bonne vision de la ville avec Hiko. Donc plus de gens mauvais oui, plus de gens gentils… Kaede n’en était pas sur.


-Je... je vient d'un orphelinat en faites. J'ai jamais vu ma mère et mon père... j'étais trop petite pour me souvenir de lui. Je sais même pas comment il est mort. Donc j'ai vécue un moment dans un orphelinat à Tokyo. Mais bon, j'ai vite étais mise à l'écart et les autres enfants se moquaient de moi a cause de mes cornes.

Kaede détourna le regard pour regarder vers le ciel. Son visage changea d'expression. Elle était bien plus adulte maintenant. On pouvait sentir une certaine haine, dans ses paroles. C'était la deuxieme personnalité de Kaede qui parlait. Son regard était bien plus sombre tandis qu'elle attrapa une sauterelle qui avait atterrie sur elle.

- Je me souvient de la première fois. C'était lors d'une de ces rares journées où je me sentait bien. Deux jours avant mon anniversaire. C'était un jour d'été. On avait visité un musée le matin, pic-niqué dans un parc à midi et puis nous sommes rentré à l'orphelinat où des jeux d'eau ont été organisés. ça aurait pus être une journée normale, jusqu’à ce qu'une bande  de garçon vienne tout foutre en l'air...

La petite sauterelle se débattait entre les deux mains de Kaede.

-Ils m'ont mis à l'écart, ils ont commencés à m’embêter et comme j'avais l'habitude je savais comment faire pour qu'ils se lassent et arrêtent par eux même. Sauf, qu'ils ont continuer. C'est la que je l'ai sentit pour la première fois, cette sensation qui remonte dans le dos jusque dans la tête. Je sentais cette... irradiation m'envahir jusqu’à ce que je la relâche.

Kaede émit un rire franchement dérangeant tandis qu'elle arrachait une aile de la sauterelle, puis une patte, puis une autre au fur et à mesure qu'elle parlait.

-Tellement fragile. J'avais l'impression d'avoir des mains invisibles pour leur arracher les membres un par un. C'était incroyable. Personne ne m'avait jamais soutenue dans cette orphelinat, pas même les surveillantes, elles se moquaient de moi et prenaient la défense des petits teigneux. C'est alors que ce dons est apparut. Comme une aide venue de la vie elle même. Le premier a pris chère. Je crois que c'est celui qu'ils n'ont pus reconnaitre que parce qu’ils ont réussis a reconnaitre les trois autres. Par élimination. Ils ont pris 3 ans de colères contenues en ... 10 secondes. Et je regrette rien, ils l'ont bien mérités !

Kaede jeta le reste de la sauterelle démembre dans l'herbe et son regard s'éclaircit et elle regarda Kaya avec son habituelle air enfantin.
Le changement de personnalité était flagrant.

-C'est triste pour ses pauvres enfants, je voulais pas leur faire de mal, je voulais juste... me protéger. Après y a eu le labo, mais ça c'est finit. J'étais au tout dernier sous-sol. C'était une école de médecine au dessus je crois , et un centre de recherche top-secret en dessous. Donc je n'ai connue que des scientifiques. Je me souvient que les seules personnes a venir me voir, pour avoir accès au 6 ême sous-sols étaient ceux qui avaient la carte rouge et le service de sécurité. En faites, plus tu avait accès aux sous-sols profonds, plus tu étais gradés. Ils me disaient que j'étais la plus gradée. Et j'avais ma propre carte au début. J'avais juste pas le droit de sortir. Jusqu’à ce que mes pouvoirs reviennent. La j'avais plus le droit qu'a ce qu'ils me disaient. Et je me souvient exactement de tout. En faites ils avaient pas le droit de me faire ce qu'il me faisait. Et ils faisaient en sorte que les gens qui surveillaient le complexe ne disent rien. Je pourrais jamais aimer les humains. Les supporter, peut être, mais je ne pourrais plus leurs faire confiance. C'est pour ça que je suis bien ici. C'est finit et je n'aurais plus jamais de problème avec des humains. En tout cas, je ne serais pas seule en cas de problème. En faites, aujourd'hui, j'ai encore un peut peur. Pas pour moi, mais pour ceux qui... ceux qui sont dans la même situation que moi et qu'on ne connait pas. J'aurais aimé que l'on vienne me sauvé avant. Mais bon.... Erm pardon je parle trop.

Kaede se mit à rougir en regardant Kaya, redevenue toute gentille, toute enfantine.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Jeu 8 Aoû - 11:10

Ok, putain... Le vieux trip... Je sentais bien qu'il y avait eu une sérieuse bizarrerie la dernière fois, mais là c'était ultra flagrant : elle avait changé de voix, d'attitude, de vocabulaire, de regard, de beaucoup de choses en fait. Comment gérer une chose pareille quand on n'est pas psychiatre, au juste ? C'était une très bonne question... dont je n'avais la réponse, malheureusement. Le fait était que cette espèce d'instant psychopathe ne m'inspirait vraiment pas du tout. En fait, c'était une sorte de réflexe instinctif d'autodéfense qui se déclenchait au fin fond de mon cerveau, qui me disait que j'étais face à un prédateur dangereux et que je devais foutre le camp.

Et elle ne jouait pas du tout le jeu... Kaede était trop "gamine" pour faire semblant. Il arrivait que des types, voulant se donner une sorte de style de mec trop classe, ne fassent semblant d'être des psychopathes alors que c'était juste des crétins. Je ne trouvais pas ça super classe, pour ma part, mais bon... J'ai connu un mec de droite une fois, il avait dix fois plus de classe. Mais dans le cas présent, ce n'était pas ce que faisait Kaede. Elle avait vraiment une sorte de... personnalité bizarre et dangereuse qui ressortait parfois, en général quand on parlait de son passé.

Il fallait faire preuve de pédagogie et je devais avouer que là... En général j'étais assez sûre de ce que je disais, mais pour le coup, ce n'était absolument plus le cas. Je savais que chacun de mes mots pourrait poser problème ou provoquer une catastrophe, je devais donc faire preuve d'une certaine prudence...

« Kaede... C'est important, de parler. C'est en parlant à des amis que tu peux régler beaucoup de problèmes. Tu parles de choses importantes. Maintenant... Tu dis que... les méchants humains et tout ça... »

Je pointai alors mon oeil, sur lequel il y avait toujours le pansement. Histoire d'un peu marquer le coup, je retirai celui-ci, laissant alors voir les plaies qui entouraient la cavité oculaire et allaient jusqu'au milieu de mon front et de ma joue, ainsi que la paupière fermée qui était encore de couleur rouge/violette.

« Tu sais ce qu'il m'est arrivé ? Un mutant est arrivé. Je t'ai dit l'autre fois, que les humains et les mutants étaient exactement les mêmes... Une petite partie de gentils, une petite partie de méchants, et une grande partie de neutres. Dans le labo, tu es tombée sur la petite partie de méchants... Ce n'est pas de chance, vraiment. Et moi, la semaine dernière, je suis tombé sur un des mutants qui fait partie de la petite proportion de méchants. »

Je remis alors le pansement en place, attrapant la sauterelle qui gigotait encore.

« La différence entre les "gentils" et les "méchants", même si c'est plus compliqué que ça... C'est que les mauvais n'hésiteront pas à faire du mal à des personnes qui n'ont rien fait et rien demandé. La méchanceté est souvent provoquée par l'ignorance et l'idiotie. Tu es quelqu'un de curieux Kaede... Tu as la possibilité de ne pas tomber dans cette ignorance, mais pour y arriver, tu dois essayer de maîtriser ta peur. Si un jour tu vas acheter une glace et que le vendeur est un humain, essaie juste de lui dire "Bonjour !" avec un grand sourire. Le sourire, c'est contagieux... Tu verras qu'il te répondra sûrement en souriant lui aussi. »

Je lui montrai finalement la sauterelle avec un air plus grave.

« Par contre... Ceux qui se mettent à faire du mal, volontairement, à des innocents qui n'ont rien fait... Peu importe s'ils font du mal à des humains ou des mutants, ce sont des gens profondément mauvais, dangereux, et ce sont des gens qui resteront seuls toute leur vie. Si l'autre essaie de sortir... Imagine-toi que tu es cette sauterelle. Imagine-toi seule, dans le noir complet, alors que quelqu'un t'arrache tous les membres un par un, sans même que tu ne saches pourquoi, avant de te jeter par terre au hasard, pleurante, criant que tu n'as rien fait. Les gens de ce laboratoire t'ont fait du mal alors que tu n'avais rien fait du tout... Si tu te mets à faire la même chose, tu seras tout aussi maléfique et mauvaise qu'eux. »

Je pointai finalement l'index vers la sauterelle, sortant une pointe du bout du doigt rapidement pour la tuer. Je rentrai ensuite la pointe avant de jeter l'insecte plus loin.

« Ne crois pas que ce pouvoir te donne de la force, Kaede. Un humain très sage a dit un jour que "La violence est le dernier refuge de l'incompétence". Utiliser la force ne veut pas dire que tu es fort, ça veut dire que tu es trop bête pour faire autre chose. Tu peux devenir quelqu'un de magnifique, être entourée d'amis de confiance, être aimée, être généreuse et ne plus souffrir de cette solitude... mais pour ça, tu dois essayer de ne plus avoir peur, et de toujours rester curieuse. Et surtout, ne pas avoir peur de parler. Même s'il est 4 heures du matin, tu sais que tu peux venir me voir, d'accord ? C'est important. Si tu laisses aller la peur et la haine, tu finiras seule et triste, et je ne veux pas que ça t'arrive. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 9 Aoû - 10:50

Kaya avait raison. Elle avait tout aussi raison que Caitlyn, que Amy, que Rachel, que silent, et kyle. Mais le traumatisme de Kaede était bien trop important. Elle ne pourra jamais accepter les humains comme des proches d'elle. Le mieux qu'elle pourra faire, c'est les supporter, simplement accepter leur présence. Mais cela ne pourra jamais aller plus loin. Quand au mutant. Les mauvais mutants devaient être détruit ainsi que les mauvais humains. Elle se sentait soudain comme une envie de purge, de nettoyer le monde de la crasse qu'il y avait dessus.

C'était de la colère. Personne n'était venue pour elle et elle savait à quel point c'était inespérée. maintenant qu'elle s'en était sortit, Kaede voulait que cela n'arrive plus jamais à personne. Elle regarda Kaya avec un air un peu triste.

-Et pour les autres ? Ceux qui sont encore dans les laboratoires ? Que doivent ils faire ? C'est la peur et la haine qui m'a sortit du laboratoire. C'est la peur et la haine qui a fait que j'ai survécus au voyage. Personne n'ai venue m'aider dans le labo. J'ai tellement espérer. J'en ai même été persuadé que...j'étais la seule dans ce cas. Je voulais tellement que quelqu'un me sorte de l'enfer et... C'est...C'est l'autre qui m'en a sortit. L'autre qui a fait que j'ai survécus, que j'ai abattus de sang froid les gardes a chacune de mes tentatives d'évasion. Je crois qu'il ne faut pas non plus laisser ses sentiments de coté. Il faut les utiliser et je... Je sauverais ceux qui sont dans l'enfer et tuerais chacun des démons qui y règnent.

Kaede avait retrouvé son regard noir et léger sourire un peut machiavélique pendant un court instant. Elle détourna le regard et regarda Kaya à nouveau, la "gentille" ayant repris le contrôle.

-Je reste tellement en colère contre le monde. J'ai peur des gens que je ne connais pas. J' attend toujours qu'ils fassent le premier pas et me montre patte blanche. Toi tu l'as fait. Et tu vois, tu es une amie. Je sais que tu ne me fera pas de mal car tu es comme moi. dit elle en montrant l'oeil de Kaya puis ses balafres dans le dos.

-Il y a des personne dans ce monde qui doivent détruites pour le salut de ce qui survivent. Et il y a des personnes à qui il faut tendre la main. Je voudrait leur tendre la main autant de fois qu'il faudra et effacer le mal de cette planète autant de fois qu'il le faudra. Sans aucune pitié. Il n' y a pas de rédemption pour ces gens la. Je ... Je veut devenir comme Caitlyn et Amy. Elles sont fortes et elles sauvent des gens. Et je voudrais que Silent vienne avec moi. Elle en a tellement besoin. Elle est si triste. Rachel aussi est triste. Elle le cache mais des fois je l'entend. Des fois je le vois du coin de l’œil. Tellement de douleur contenue.

Kaede soupira avant de se tourner sur le ventre et loucher sur un brin d'herbe.

-Je pourrais peut être jamais faire confiance à un humain, mais je peut les accepter, c’est tout ce que j'arriverais à faire. Je le sais. Le simple fait de penser à eux m’effraie. Ils sont jaloux de nous. Ils sont jaloux de notre chance, du fait que nous sommes supérieur. Alors il nous rabaisse. Il n' y a que lorsqu'ils sentent le souffle de la mort sur leur nuque, quand je les ai démembrés et vidés, qu'ils se rendent compte à quel point ils avaient tords. Cette douce expression sur leur visage n'a pas de prix.

Kaede émit un petit gloussement puis se remit sur le dos en baillant et écartant les bras pour faire l'étoile de mer sur l'herbe au soleil

-Nyaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah! On est trop bien ici !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 9 Aoû - 20:28

C'était une discussion troublante... J'avais cette sensation terrible que je ne pourrais rien faire en utilisant simplement la logique ou l'expérience. C'était plus compliqué que ça... Peut-être trop pour moi, même. Était-ce pour cette raison qu'ils l'avaient confiée à Rachel ? Était-elle télépathe, ou avait-elle un pouvoir qui permettait de calmer, un truc du genre ? Je comprenais un peu mieux les précautions de Caitlyn et Amy en tout cas, mais j'étais tout de même déterminée à faire ce que je pourrais. C'est un avantage que l'on a, quand on n'accorde que peu de valeur à soi-même ou sa propre existence : on a nettement moins peur des risques.

Alors qu'elle s'étalait, je tentai une dernière fois, montrant mon oeil.

« Je suis ton amie, mais nous ne sommes pas pareilles. Le mutant dont je parlais... il voulait tuer des humains innocents, qui n'avaient rien fait. Plus de 200. J'ai été blessée parce que je me suis mise devant, j'ai voulu l'empêcher de le faire. J'ai voulu leur sauver la vie, et du coup, j'ai été blessée. »

Mon regard se porta alors vers le lac.

« J'ai réussi d'ailleurs. Le mutant est parti, alors que j'étais évanouie et blessée par terre, et les humains ont été sauvés. Ils savaient que j'étais une mutante... Mais aucun d'eux ne m'a fait de mal. Ils ont appelé de l'aide, et ils ont raconté à la police que je les avais sauvés. Demain, quand ces humains verront un mutant, ils se diront du coup que c'est peut-être quelqu'un de bien... Donc au lieu d'avoir peur de lui, ils vont juste se contenter de lui sourire, et de lui dire bonjour, puis de continuer leur journée comme si de rien n'était. »

C'était peut-être un peu utopique, je devais bien l'avouer... Mais je savais que sur les 200 présents, au moins 10 personnes changeraient de cette manière. Des gens qui haïssaient ou avaient peur des mutants, qui se retrouveraient à se poser des questions suite à mon acte, montrant qu'une mutante était prête à mourir pour sauver des humains, montrant qu'il n'y avait aucune frontière autre que celle que les gens veulent bien créer, entre humains et mutants. C'était, à mon sens, la meilleure façon de procéder. C'était aussi la plus difficile, mais la seule qui serait viable à long terme... Toutes les autres solutions, impliquant de la violence, finiraient en une destruction mutuellement assurée.

Serait-ce si grave, au fond ? La nature survivrait très bien, et de nouvelles formes de vie, peut-être moins connes, prendraient le relais... Va savoir. Je l'observai en tout cas alors qu'elle s'étendait au sol, et je soupirai longuement avec une mine pensive. Je finis par me pencher vers elle, lui passant la main dans les cheveux.

« Eh, va pas te prendre un coup de soleil, sinon je vais me faire engueuler. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Mar 13 Aoû - 23:50

« ... Demain, quand ces humains verront un mutant, ils se diront du coup que c'est peut-être quelqu'un de bien... Donc au lieu d'avoir peur de lui, ils vont juste se contenter de lui sourire, et de lui dire bonjour, puis de continuer leur journée comme si de rien n'était. »

Alors pourquoi Kaede n'y avait encore pas eu le droit à ce sourire de la part des humains ? A part peut être son frère mais c'est parce qu’il était de sa famille. Tout les autres ne lui ont jamais sourit. Ou alors les seules sourires qu'elle avait pus voir était les sourires sadiques ou pervers de certain. Pourquoi Kaede n'avait pas eu le droit à tout cela. Pourquoi avait elle subit tout cela ? Tout ce qu'elle avait reçu de la part des humains c'était ce maudit boitier de contrôle et deux inhibiteurs psy. Elle ne se souvient d’aucune gentillesse venant de la part de humains. Il n' y a que les mutants qui lui ont tendues la main lorsqu'elle a enfin pus se libérer de ses chaines. Kaede ressentait à nouveau de la jalousie. Et pendant quelques instants, après que Kaya lui a conseillé de remettre de la crème, Kaede fit franchement la gueule, contenant sa colère. Puis elle retrouva son sourire. La journée était belle, il ne fallait pas la gâcher juste pour ça. Les humains sont loin et tant qu'ils le resteront, Kaede se porterait bien.

Kaede se tourna et pris son sac avec la crème dedans pour s'en badigeonner partout. Et quand on dit partout... C'est vraiment partout. Du coup, elle retira son haut pour s'en mettre aussi sur la poitrine en toute impunité. Heureusement, elles étaient dans un coin un peut isolé des autres élèves, parce que sinon les deux belles proéminences rebondis et blanches auraient surement levé d'autre proéminences plus viriles.

De plus kaede avait une manière bien à elle de se mettre de la crème solaire. La procédure normale veut qu'on en mette d'abord la crème dans les mains puis que l'on se badigeonne avec sur les différente partie du corps à protégée. Kaede visait d'abord les parties du corps à protégée en appuyant fort sur le tube dans un grand bruit de SPROOOOOTCH. Ce qui faisait que la crème solaire était bien repartie sur l'ensemble de son corps avec un aspect des plus tendancieux, puis elle se l'étalait partout. Sauf dans son dos qu'elle n'arrivait pas à atteindre. C'était assez hilarant à regarder mais on lui avait bien préciser de ne pas hésiter à en mettre beaucoup à cause de sa peau fragile. Alors Kaede prenait grand soin de bien exécuter ce rituel de protection des rayons du soleil.

C'est ainsi que Kaede se retrouvait top-less et bien blanche sauf dans le dos. Elle vint voir Kaya et lui demander.

Tu m'aide  ? Tu me fait le dos ? Hein hein ?

Bref, la gamine de 7ans était de retour, tendant son tube de crème indice ultra max protection à Kaya.

Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 16 Aoû - 11:00

Toute cette histoire ne semblait pas lui plaire... Il valait mieux laisser tomber pour le moment, et voir une autre fois. Par chance, elle reprit un air jovial et se mit à se tartiner de crème solaire... au sens propre du terme. Elle se "sprotchait" de la crème dans tous les sens et mettait une couche de deux centimètres d'épaisseur de partout, autant dire que là, elle serait protéger... Ou pas, en fait. Trop de crème n'avait pas d'effets bénéfiques, au contraire, ce n'était même pas super bon pour la peau. Je la laissai en tout cas faire avec une mine pas moqueuse, mais amusée. C'était mignon...

Bon, le fait qu'elle ait (encore) les doudous à l'air était moins mignon, mais enfin... Il semblait assez évident que la notion de pudeur serait difficile à lui inculquer. Pour ma part je m'en foutais un peu, contrairement à Caitlyn ça ne me faisait pas grand chose et ne me gênait pas spécialement. Quand elle me tendit le tube de crème avant de me demander de lui faire le dos, je hochai la tête avant de lui faire signe de se retourner.

« Tiens, regarde. C'est pas la peine d'en mettre beaucoup, juste ça, ça suffit. Attends, vire les cheveux par contre. »

Je lui attrapai délicatement les cheveux, les rassemblant pour ensuite les ramener vers son épaule, histoire qu'ils soient devant elle et non derrière. J'avançai ensuite les mains pour qu'elle puisse voir le mouvement : hop, une petite pression, un peu de crème solaire (ultra protection 12.000 contre les lasers et les pulsars) dans la paume de la main, et ça suffit ! Je me mis alors à étaler le tout délicatement, tout en expliquant :

« Après, c'est vraiment pas grave, si tu en mets beaucoup. C'est juste que si tu en mets trop, après, tu n'en as plus, c'est dommage. »

Une fois l'étalage terminé, je me relevai pour passer devant elle avec un air victorieux.

« Voilà ! Sauvée ! »

Je me réinstallai ensuite tranquillement face à elle, profitant d'avoir encore un peu de crème sur les mains pour me la mettre sur les épaules. En général, je prenais assez rarement des coups de soleil, principalement grâce à mes origines côté paternel sûrement, sauf sur les épaules qui ramassaient à chaque fois. Du coup, avec ça, je serais sûrement parée.

« Maintenant, tu peux prendre le soleil tranquillement. Et tu peux remettre ton maillot, aussi, pendant qu'on y est... Moi je m'en fous, mais si des garçons passent, ça risque d'attirer leur intérêt, on va dire. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Lun 19 Aoû - 21:44

Kaede avait déjà eu affaire a des hommes dont le corps, plutôt frêle, de la jeune fille avaient attiré des envies des plus bestiales. Mais elle ne comprenait pas encore cette attirance soudaine. Elle même n'avait encore jamais ressentit ce sentiment, que ce soit envers un homme ou envers une femme. Déjà parce qu’elle n'en avait pas vraiment eut l'occasion et deuxièmement parce que au niveau hormonale c'était juste le bordel et son corps, privées de toutes les expériences et donc des ajouts de substances plus ou moins louches par intra-veineuse, était enfin en train de retrouver un semblant de cycle normale et commençait enfin à titiller un peu la jeune cornue.

Aussi des questions tels que, "qu'est ce que sont les choses de grands exactement ?" commençaient à s'inviter dans la tête de Kaede. Et au vue de la situation, Kaede s'était dit que c'était le moment d'en profiter pour poser ces questions la. Après tout, elle avait en face d'elle une fille et elle avait déjà demandé à Rachel aussi et à Caitlyn et même à Amy. C'est donc en regardant ses deux seins qu'elle demanda à Kaya, dans sa grande innocence :-Et pourquoi ça attire leur intérêt les seins ? Je veut dire, y a rien d'exceptionnel, ça donne même forcement pas envie de les toucher. C'est juste de la peau et du gras nan ? Ou y a autre chose ?

Elle disait cela en posant ses mains dessus, comme pour les tâter, tenter de ressentir ce que les hommes ressentent lorsqu'ils les touchent et y avait franchement rien d'exceptionnel. Elle en était pas dégoutée, loin de la, elle en était même assez fière de sa belle poitrine. Mais y avait rien de sexuellement excitant lorsqu'elle les regardait. Et bien que Caitlyn avait déjà apporté une réponse à cela, Kaede voulait avoir l'avis des autres personnes qu'elle connaissait.

-Que ça serait mes fesses ou mes jambes ou mon ventre ça serait pareille en faites ! Je vois pas où est ce que ça donne envie de...de faire des trucs de grand tu vois ! T'en a déjà fait toi ? Caitlyn elle joue de la guitare avec Amy avec des poupées barbies.

Bien que cela faisait quelque mois que Kaede était dans l'établissement, elle avait toujours cette vision, bien moins effrayante après toute les explication des deux concernées, de Caitlyn et Amy ensemble qu'elle avait eut le jour où elle avait rencontrée Rachel. Et bien qu'Amy et Caitlyn lui ai tout expliqué, Kaede essayait tant bien que mal d'appliquer les principes de "faire comprendre sans dire les choses". Ainsi Kaede avait repris l'expression de Caitlyn en la mélangeant un peu avec ce qu'elle s'était imaginé. Cela donnait donc quelque chose de franchement bizarre.

_________________


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Sam 31 Aoû - 12:32, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Mar 20 Aoû - 6:44

Quoi, ENCORE l'éducation sexuelle !? Oh merde, hé, je faisais déjà celle de Josh, j'allais pas ennnn plus faire celle de Kaede quoi ! Nan mais ça va, quoi. Ou alors, l'Institut m'engageait comme prof' d'éducation sexuelle, et comme ça je pouvais légalement corrompre les élèves, en étant payée, en plus. Tiens... En voilà une bonne idée... 'fallait que je pense à en parler à Cait', de celle-là... MAIS BREF ! Là pour le moment, nan, faut pas trop abuser et pousser l'eau au delà du bouchon de campagne ! Ou alors l'expression c'est... Puis zut, voilà. Enfin elle était là, avec ses questions... Sur les seins, et les fesses, et les "trucs de grands", j'aimais pas du tout la tournure que ça prenait. Si je me mettais à répondre elle aurait ennnncore plus de questions, puis encore plus de questions, et j'en sortirais juste plus jamais.

« Ben... En fait, y'a autre chose, ouais... En fait, quand quelqu'un que t'aimes bien les caresse ou les touche, c'est extrêmement agréable. 'fin j'vais pas entrer dans les détails, mais... »

Et voilà. Encore des questions. JE LE SAVAIS. Maintenant, elle disait que le reste non plus ne lui donnait pas envie de faire des choses de grands, et me demandait si j'en faisais, et parlait de Caitlyn et Amy, et tout ça.

« Si j'en ai fait ? Ouais, plein. Bon, par contre on va p'tet arrêter là pour ça, j'te conseille de dem... »

... attends une seconde. J'affichai un air complètement confus avant de répéter ce que venait de me dire la jeune japonaise.

« ... Caitlyn joue de la guitare avec Amy avec des poupées barbies ? ... de quoi ? »

Bon... Je ne voulais pas me lancer dans des trucs bizarres avec Kaede, et je comptais bien refiler ça à la rousse pour le coup. Désolée Caitychou, mais c'est toi qui apprendra à la jeune cornue comment on fait les bébés ! Ah le cadeau empoisonné, tiens. Mais le fait était que pour le moment, je voulais vraiment savoir de quoi elle parlait, avec ses histoires de guitare et de poupées barbie, parce que je ne voyais vraiment, mais alors VRAIMENT pas de quoi elle pouvait bien parler.

« Mais cette phrase tu l'as entendue quelque part, ou c'est toi qui l'a faite ? Enfin qu'est-ce-que tu veux dire par... Tu vois ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Mer 21 Aoû - 18:14

Tout était partie des fautes de compréhensions de Kaede sur le fait que celle-ci est très naïve ou plutôt innocente et que l'anglais n'était pas sa langue naturelle. Donc quand Caitlyn lui avait expliqué le couple "Elioth-De-Lauro", Kaede s'était imaginé la chose de façon totalement burlesque et assez loin de la réalité, prenant au mot les expressions imagées de Caitlyn. Ajoutant à cela l'éducation sexuelle de Kaede quasi inexistante et son imagination débordante et vous obtenez un mix d'images étranges rappelant les plus étranges publicités japonaise que l'on puisse trouver sur le net. A croire qu'il n' y a que les japonais qui soit capable de s'inventer des choses comme celle-ci.

-Et beh c'est moi qui est entendue mais je crois que en faites j'avais mal entendue. Je venais juste d'arriver ici tu sais quand elle m'avait dit ça et c'était en mangeant des pizzas. Mais elle avait pas l'air à l'aise quand elle parlait de ça. Je me souvient plus exactement de comment elle a dit ça en faites et on m'a appris qu'il faut pas dire directement certaine chose alors j’essaie de parler en faisant des..euh.. des images mais je dois m'entrainer. Et puis moi je pensais que c'était que un garçon avec une fille tu vois. Alors que la ce sont deux filles ! Donc du coup pour faire un bébé, je voyais pas comment ça marchait. Et puis comment elles font si y a pas le truc des garçons ? J'ai pas bien compris quand elle m'a expliqué.

Cette dernière vision fut des plus effrayante pour Kaede qui imaginait le bébé sortir par autre part que la matrice d'une femme. Elle se grattait les cornes, comme à chaque fois qu'elle réfléchissait un peut plus que la moyenne. Elle avait toujours son petit air innocent, bien éloigné de la psychopathe de tout à l'heure. Visiblement, le sexe commençait enfin à la fasciner plus que l'effrayer. En tout cas, il est claire qu'il y aurait du boulot sur ce point !

_________________


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Sam 31 Aoû - 12:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Mar 27 Aoû - 12:27

Pitié, non, pas ça... Pas les questions sur comment on fait les bébés... J'étais vraiment dépitée, d'un coup. Je ne le laissais pas voir, mais là, je ne voulais qu'une seule chose : FUIR ! Mais si je me levais d'un coup et me mettais à courir, Kaede ne comprendrait sûrement pas ce qu'il se passait et pourrait, pire encore, imaginer que c'était de sa faute. Alors que dans les faits... C'était juste moi qui ne voulait pas me lancer là-dedans. Non puis, eh, merde, si je disais une connerie j'allais me faire engueuler comme quoi je viens corrompre les âmes innocentes et tout ça... Nan, hein, hé, ho, si elle voulait connaître les détails magiques de l'amour, elle demanderait à sa mère. 'fin à Cait'. De mon côté, je resterais aussi vague que possible !

« Ben... C't'à dire qu'en fait, c'est pas une question de bébés. Les gens se mettent ensemble quand ils s'aiment. Des fois deux filles s'aiment, des fois deux garçons s'aiment, alors voilà... Mais ils peuvent pas faire de bébés par contre. Après, je ne peux pas vraiment te donner beaucoup de précisions... Comme j'disais, il faudra demander à Caitlyn, elle pourra sûrement t'en dire plus. »

Désolée de t'envoyer ça dans la tronche, chère rousse dingue, mais là, je passe ! Je ne comptais pas assortir les idées déjà étranges qu'elle avait en tête avec d'autres éléments confus et bizarroïdes. Non puis comme je disais... Ça allait encore me retomber dessus, non, merci bien, sans façons ! Mais du coup, pour qu'elle arrête avec ses questions, il fallait vraiment que je trouve quelque chose pour la distraire, et rapidement. Dans le cas contraire, elle allait sûrement ENCORE me demander des machins, et non, là, franchement, il fallait vraiment arrêter. La question était : comment faire pour lui sortir de l'esprit quelque chose d'aussi intéressant ? Les têtards, les sauterelles, et tout ça, c'était fait... Les poissons aussi... Les oiseaux peut-être ?

Je levai légèrement le nez, observant les arbres aux alentours à la recherche d'un piaf quelconque qui pourrait lui plaire, mais... Nan. Il y avait des oiseaux partout tout le temps dans tout le parc, mais cette fois-ci, exceptionnellement, pour me gonfler, il n'y en avait pas un seul. Génial. Merci bien les emplumés... J'irais dire deux mots à Josh à propos du manque de coopération de ses compatriotes.

Le soleil alors ? Allez, hop, va pour le soleil. Il fallait bien improviser.

« Tiens, tu sais comment marche le soleil, et c'que c'est ? » demandai-je en pointant l'astre du doigt.

Avec un peu de chance, ce serait suffisant... Pitié, faites que ça soit suffisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   Ven 30 Aoû - 15:07

Kaya ne la renseigna donc pas plus sur la fabrication des bébés entre deux personnes du même sexe et fut même invitée à aller chercher l'information auprès des deux concernées principales : Caitlyn et Amy. Cependant, Kaede en savait déjà un peu grâce au "cours" de Caitlyn et l'éducation de Rachel. C'était surtout le coté, garçon avec garçon qui l'intriguait le plus. Comment ils faisaient ?

Elle trouverais les réponses plus tard, ce n'était pas très important. C'était à mettre de coté. La, il y avait une autre question qui se posait soudain. Une question qui ne venait pas de l'esprit de Kaede mais de celui de Kaya. Cependant, cette question résonnât comme une question existentielle dans la petite tête rouge Kaede. Le soleil, C'est quoi ?

C'est vrais ça, pendant plus de 14 ans, elle ne l'avait que très rarement vue. Les seules lumières qu'elle avait connue était celle des néons et des diodes plus tard. Sinon le soleil qu'elle a pus voir étant petite, n'était qu'un cercle de lumière qui fait chaud l'été et pas assez l'hiver, mais qui offrait parfois le soir de belles couleurs rouges. Elle n'avait cependant pas voulue en savoir plus sur ce que c'était. Elle savait simplement que ça s’appelait "le soleil" et que ça faisait de la lumière et que ça réchauffait la terre et SURTOUT qu'il ne fallait jamais le regarder directement en face droit dans les yeux car c'est toujours lui qui gagne.Son dernier apprentissage sur le soleil remonte à... à quelque seconde en faites, où elle tenta de regarder directement en direction du soleil et , où effectivement, elle venait de perdre face à la boule lumineuse.

C'est donc en mettant son bras devant ses yeux pour cacher la lumière puis en se relevant et remettant son haut correctement, qu'elle répondit : - C'est vrais que je sais pas trop comment ça marche ! C'est une grosse boule de lumière c'est ça ? Dans l'espace. Y en a des plus petites la nuit mais le jour y a que celle la ! Mais....Han en faites le Soleil c'est une étoile aussi ?

Elle l'avait deviné toute seule oui. Le soleil est une étoile. Mais elle n'avait aucunne idée du fonctionnement d'une étoile. En faites, pour elle, tant que ça brille, c'est que ça marche. Cependant, le fait que "le soleil" soit aussi "une étoile", cela ajoutait encore plus de magie dans les yeux de Kaede.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Lac breakstone] Par une chaude journée d'été [Kaya Spencer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Journée à Dinant en juillet 2007
» Invitation à la Journée Départementale du REAAP38 ...
» Journées du patrimoine en Nord-Cotentin!
» les demi journées
» Les journées du patrimoine a St Sauveur le Vicomte

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: