AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   Lun 17 Sep - 16:56

Alors que le soleil se levait à peine sur le continent Américain, une jeune demoiselle était déjà prête à sortir de sa chambre. Non pas qu'elle fut pressée de rentrée en classe, bien du contraire même, elle voulait éviter le plus possible les résidents de l'institut pour élèves surdoués. Non pas qu'elle ne les aimait pas. Il s'agissait plutôt du besoin d'être seule. Un besoin assez important chez la jeune mutante car depuis son arrivée ici, elle n'avait encore fait la connaissance de personne d'autre que l'un de ses professeurs. Celui qui se faisait surnommé Diablo si elle se souvenait bien du surnom de celui-ci. D'ailleurs, quand elle passait dans le couloir et que les autres habitants de l'institut parlait il se donnait tous des surnoms. Elle en avait déjà entendu quelques-un mais elle s'en fichait un peu car elle, elle ne souhaitait pas en avoir un. D'ailleurs, elle ne voyait pas elle-même quel surnom on aurait pu lui donner car son prénom était déjà assez en lien avec son pouvoir. Reilly ce prénom qui semblait venir un peu de l'anglais avec son Real. Enfin, La jeune Carter, ne voulait pas trop pensée à cela. A cet heure si peu avancée de la journée, elle se dirigeait rapidement vers la salle à manger de l'institut. Elle désirait prendre son petit déjeuner en toute tranquillité.

Marchant à pas feutré dans le couloir, elle profitait de se silence si rare en ce lieu. Cet endroit qui d'ordinaire ruisselait de vie était enfin paisible et silencieux. Tous cela était véritablement appréciée par la mutante. Pour une fois, dés son réveil, elle n'avait pas du faire attention à son comportement vu que les autres filles qui logeaient dans la même chambre qu'elle dormait toujours. En résumé, pour Reilly, c'était une journée qui commençait fortement bien et secrètement, elle espérait que cela allait continuer. En tout premier lieu pour que ce souhait se réalise était qu'elle ne croise personne dans la salle à manger. Dans un sens elle savait déjà qu'elle n'allait voir personne car il était encore trop tôt et tout le monde dormait encore enfin... Normalement.

Arrivant devant la porte de la salle à manger, elle était vêtue d'une petite robe blanche sans bride ni manche qui retombait un peu plus haut que ses genoux. La robe immaculé avait au niveau de la taille une ceinture bleu fermée par un nœud. Tandis que les cheveux de la demoiselle pendent tout autour de son visage. Elle regrettait de les avoir coupé si court. Elle avait eu une idée folle d'aller sur un coup de tête chez le coiffeur et de demander une coupe au carré. Elle n'avait jamais aimé se style de coupe et là, elle se retrouvait avec ça sur la tête. Replaçant une mèche de sa capoule, elle s'était alors décidée enfin à rentrer dans la salle à manger.

Bien entendu, avant, elle était passée dans la cuisine pour prendre ce qu'il lui fallait pour manger. Elle avait d'ailleurs emporté avec elle les ingrédients et les ustensile qui lui serviraient de petit déjeuner. Ainsi, dans un sac se trouvait une tasse avec une planche à tartiné et un couteau tandis que dans le second sac, il y avait une boite de jus d'orange, un pain et un pot de nutella. Ainsi, elle était prête pour manger ou plutôt presque prête, elle devait encore prendre place dans la salle et préparer ses tartines.

La salle était calme, enfin, plutôt vide. Il n'y avait encore personne et la jeune demoiselle s'en réjouissait. Mais bon... Son bonheur fut de courte durée car à peine fut-elle installée que la porte s'ouvrit. Qui était donc cette autre personne si matinal ?

Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Une Sortie Fracassante...   Dim 30 Sep - 20:23

Le Geecko avait geeké... mais geeké sévère . Il avait passé toute la nuit sur son pc et... Il faisait faim. Le problème ? Notre boulet vert avait oublié d'apporter des friandise comme des grillons ou sauterelles lors de sa venue à l'institut.... Il ne lui restait donc qu'une seule option s'il voulait se remplir la pense convenablement, une solution certes difficiles, dur à encaisser mais nécessaire pour sa survie : quitter son pc pour aller manger ! Heureusement pour lui il était l'heure avant l'heure de la journée, l'heure ou personne ne vit dans un bâtiment quel qu'il soit saufs les petits rongeurs, les autres animaux squatteurs et.... parfois, les rares personnes arrivé là par hazard... Notre Gourmand gourmet affamé en faisant partie, il prit le chemin que lui avait indiqué le mutant Shiney et se dirigea vers le réfectoire..

Pitié ! Oh grand Dieu de la Junkfood si tu existe fais qu'on y trouve de la bouffe comestible ! et de préference du Nutella ! Du vrai ! Et pas un de ces substitues au gout ignoble que l'on trouve habituellement dans les cantines ! Et pis il me faut des crêpes ! parce que du nutella sans crêpes.... bah.... c'est salissant...


Il continua à divaguer ainsi dans les couloirs plongés dans une ambiance iréelle qu'il était loin de détester jusqu’à son arrivé au réfectoire, devant la porte de la salle il s’arrêta un instant, pris une profonde inspiration et donna un grand coup de pied dans la porte ! Porte qui, axé sur un système à double gonds, s'ouvrit à la volé, lui laissa entrevoir une fraction de seconde la salle dans son ensemble, mais surtout le pot de nutella posé à proximité d'une charmante demoiselle...

Y'EN A !


..., avant de se refermer violemment et avec toute la force de son coup dans la gueule de l'animal. Ce qui eut pour effet de le projeter en arrière et de le faire retomber sur son écailleux derrière pendant que la porte continuait de tourner sur son battant...

- Aie...

Et voici comment un lézard de haute voltige fit sa sortie fracassante dans la vie de la belle Reilly Carter avant d'y être entrée...

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   Jeu 4 Oct - 23:00

Elle était assise et elle allait bientôt commencé à préparer sa tartine quand elle vit l'intrusion. Un homme tout vert venait de rentrer dans la pièce. Enfin, rentrer... Cela était un bien grand mot car il s'était rapidement fait éjecté de la pièce par les portes à battant. Comme quoi, pour une fois, elle ne semblait pas être la seule à vouloir le calme. C'était un peu comme ci la pièce était vivante car elle refusait en ce matin trop de bruit. Enfin... Cette pensée fit rire la demoiselle. Elle avait parfois des pensées trop volatile. Elle venait de se prendre un tripe toute seule. Pauvre d'elle.

Enfin, maintenant, elle savait qu'elle n'allait plus être tranquille, avalant rapidement son verre de jus d'orange qu'elle s'était déjà servie. Elle se leva et elle remballa ses affaires. Pour finir, elle n'avait rien manger à cause de cette intrusion. Enfin, il n'était plus là, mais bon c'était une question de secondes avant qu'il ne revienne à la charge chercher un des ingrédients qui se trouvait dans le sachet de la jeune Américaine.

Poussant un soupir, elle franchit la porte et vit l'homme lézard toujours à terre à se frotter le front. Cela fit sourire légèrement la jeune fille. C'était bien fait pour lui. Il aurait du être plus calme et cela ne serait pas arrivé. Déposant le sachet en plastique à côté de lui elle prit la parole d'une voix hautaine.


    « Puisque l'un des ingrédients de ce sachet vous intéresses alors prenez tout le sachet, il y a juste que le verre qui à servit. Sur ce A+ »


Elle se redressa car elle s'était légèrement inclinée vers lui pour être sûre qu'il l'entende car elle n'avait pas parler spécialement fort. Enfin, là, elle était sûre qu'il l'avait entendue sauf si il était sourd. Commençant alors à s'éloigner de lui, et alors qu'elle était même pas à trois mètres de lui, elle posa sa main sur son ventre. Elle avait faim, mais elle ne voulait pas manger en compagnie du premier venu... Non, Reilly voulait simplement être seule...


hj: désolée, c'est merdique :/
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Mieux vaut être seul à deux que nombreux tout seul... heu ?   Sam 5 Jan - 11:19

L’énergumène était toujours à terre lorsque la princesse matinale sortie de la pièce où il avait failli entrer... A sa vue elle parue sourire ce qui l’émerveilla malgré la douleur. Il était encore en train de se masser ce qui restait de son crane lorsqu'elle déposa son sachet à côté de lui.

« Puisque l'un des ingrédients de ce sachet vous intéresses alors prenez tout le sachet, il y a juste que le verre qui à servit. Sur ce A+ »

Le lézard renversé mis quelques instant à comprendre, puis lorsque ce fut fais il se releva d'un bond, attrapa le sac au vol et couru après la belle espérant ne pas avoir pris trop de temps pour se remettre de ce coup. Il la retrouva heureusement au croisement du couloir et tendant le déjeuner de la demoiselle.

- Il me semble, arrêtez moi si je me trompe, que vous avez oubliez ceci... Je ne permettrai pas de voler plus qu'un sourire à une si jolie personne que vous donc pas question de vous dérober votre déjeuner. S'il vous plait faites moi le plaisir de manger à votre faim.

Il réfléchis un instant avant de continuer:

- Et puis.. Il est dangereux d'aller seul, permettez moi de vous accompagnez voire de vous tutoyer, personnellement je suis pas fan du vouvoiement... Je trouve que ça donne un air trop "stricte" à une conversation qui n'a pas forcement vocation à être sérieuse...

Et le reptile pas très habile se mis à bavasser ainsi sans vraiment écouter la réponse de sa nouvelle rencontre.

HR: C'est pas mon plus grand cru mais j'ai pas su faire mieux, j’espère juste que ça satisfera ta longue attente...

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   Sam 5 Jan - 12:40





Pas de taff ce matin ! Cool de glander et d’être payée pour le faire !! Cait’ ne faisait plus de grasse matinée comme par le passé, le fait est que contrairement à sa compagne roupillant plus qu’un troupeau de marmottes particulièrement éreinté, elle dormait de moins en moins, sans doute un effet secondaire dû à l’évolution de son pouvoir sur son activité cérébrale. Nous passerons rapidement sur les activités nocturnes qu’on pouvait classifier dans « entrainement physique intense » et qui monopolisaient une partie de son énergie sous le joug de la X Men la plus avide d’expériences après Emma Frost ( Oo). Le fait est que Cait, ayant renoncée définitivement à l’usage de stupéfiants, avait coutume de carburer à la caféine afin de réveiller ses matins particulièrement difficiles.
Elle avait l’habitude de la prendre dans leur chambre, mélange soluble préparé dans sa petite bouilloire tandis qu’elle geekait tranquille sur son forum de RPG : Super M contre Les Séminaristes emporté par le terrible Electro, maitre de l’électricité. Elle avait rejoint l’Académie des Super M sous le nom de Wonder Beaver, la super héroïne hybride castor. De toute façon, c’était ça ou jouer avec Franklin à Street Fighter sur sa PS3 alors qu’Amy tentait désespérément de se concentrer sur son bouquin. La vie de couple, c’était surtout du compromis et beaucoup de patience ! Tout ça pour expliquer qu’il était assez rare de voir Miss Elioth sortir de sa caverne le matin à moins que son taff la pousse à errer dans les couloirs afin de traumatiser quelques élèves. Et puis sérieux, l’Instituts et ses mutants farfelus ca va cinq minutes à la longue, non ? Si..Bon ben voilà ! Sauf quand y’a plus de café !

La grande quête de la matinée ! Lustrer les chromes du fauteuil de Charlie ? Faire la moral à un couple de mutos surpris en pleine séance de touche pipi dans les toilettes ? Un entrainement avec trois morbacs histoire de leur montrer ce que c’est qu’une X Women ? Voler tois les sous-vêtements dans la chambre de Jub et foutre ça sur le dos du gnome à la noix, Kurk’a truc ? Un cours de Zumba avec les Stepford ? Intégrer 45 nouveaux mutants à la noix ? Nan nan Nan !!! Juste trouver du café soluble pour pouvoir débuter sa journée, être au top de sa forme et irradier le monde de son auguste présence…Bon, ne nous emballons pas. Tenue relax ? Pas de X-responsabilités aujourd’hui alors on y va tranquille, jeans, t-shirt à gros smiley et tignasse rousse attachée ! Oh My God, on dirait une élève ! C’te hoooonte. De toute façon, Amy est déjà sur la brèche en train de photosynthèser avant de rejoindre le secrétariat. Cait ne prendra le reste de ses activités qu’à partir de 14 heures, ca laisse du temps pour poster sur Super M et jouer un peu de gratte pour casser les oreilles de Wolvy ( qui l’avait menacé au passage de lui carrer le manche de son instrument à corde dans le fondement là où Cait avait répliqué qu’elle cesserait le jour où il cesserait lui-même de prendre leur paillasson de porte pour une piste à vomit quand il rentrait déchiré et que le métal de ses « cure dents » restait extrêmement conducteur fasse à ses décharges).
Donc la voilà en quête de poudre à Kawa. Elle s’était dit que vue l’heure matinale, nul besoin de s’apprêter et c’est pourquoi elle arpentait le couloir à l’aide de ses deux gros chaussons lapin rose que Amy trouvait aussi attendrissant que ridicule. De toute façon, aucun risque de tomber sur des constipés du bulbe mutés à une heure aussi matinale de la…Ah ben , epic fail…comme d’hab.

Une jeune fille, plutôt banale, cheveux oscillant entre le roux et le bond, inconnue…étudiante noyée dans la masse, sans doute ! Sage, sans doute sinon Caitlyn se la serait récupéré en cause perdue. Rien de transcendant et un ..Lézard. Ah ouais quand même ! Lui, elle l’avait vu de temps à autre mais il semblait assez timide le Krocodin. D’après ce qui se disait, il semblait tenter de faire un rentre dedans pas possible à la blondasse-roussasse ? Sans doutes la période de l’accouplement….Beurk !!!
Cait’ passa près d’eux d’un air vaguement interloqué et se raclas la gorge, la voix encore embrumé de sommeil.

- Lut…Dites, avant d’vous reproduire dans les toilettes, l’un d’entre vous sait s’il reste du café dans la cuisine, ou si quelqu’un en a préparé ? hum ? Pis qu’est ce que vous foutez d’bout aussi tôt ? Z’avez vu l’heure ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   Sam 5 Jan - 15:03

    Reilly l'avait planté là comme ça sans demander son reste, lui laissant sa vaisselle ça et le reste car il avait été intéressé par un des ingrédients qu'elle avait utilisé. Le pot de nutella ou le jus d'orange ? Elle n'en savait rien et n'avait surtout pas prit la peine de lui poser la question, se contentant simplement de déposer son sachet à côté de l’énergumène et de filer assez rapidement pour ne pas qu'il lui adresse la parole ou même qu'il la force à ranger ses affaires. Elle voulait à tout prit se retrouver seule ce matin. Pourtant, le destin semblait avoir choisit autre chose pour elle. Car à peine avait telle disparu dans le croisement de ce même couloir ou elle avait vu le lézard qu'il l'avait rattrapé. Avait-elle été si lente pour partir qu'il avait eu le temps de reprendre ses esprits et la rattrapé ou avait-il couru l'esprit encore confus. Elle n'en savait rien, mais elle voyait juste le sachet qu'il tenait à la main. Haussant légèrement les épaules en soupirant, elle le regardait et l'écoutait. Car oui le lézard lui adressait la parole à son grand malheur. Petit à petit, son rêve de solitude se brisait.

    Non seulement, il faisait perdre du temps à la jeune dessinatrice mais en plus, il pensait qu'elle avait oublié le sachet alors qu'elle avait prit soin de le poser à côté de lui. Et de surcroît, il semblait la draguer. Ou peut-être tout simplement lui faire du charme en lui adressant des mots tels que beaux sourire, jolie. Et comme ci il cherchait à s’enfoncer encore un peu plus aux yeux de la jeune fille, il voulait qu'elle mange à sa faim pour lui faire plaisir. Esquissant alors un petit sourire, elle se demandait si elle était si maigre que cela pour que l'on pense d'elle qu'elle ne mange pas à sa faim ? Peut-être que cela était possible, mais elle-même ne se trouvait pas extrêmement maigre et elle savait que ce n'était pas sa faute si elle ne grossissait pas. Son organisme était simplement comme ça. Il n'emmagasinait pas les graisses pour en faire une réserve. Dans un sens cela était normal,elle n'avait jamais manqué de rien car même si elle avait vécue en Tchétchénie chez des pauvres bergers, ils avaient toujours veillé à ce qu'elle mange à sa faim. Alors il est normal que son corps ne ressente pas le besoin de stocké une réserve de nourriture.

    Mais ce qui fit réellement sourire la demoiselle ce fut la réplique qu'il venait de sortir. Il lui disait que c'était dangereux de se promener seule ici. Reilly aurait parfaitement comprit qu'il dise cela si il se trouvait en dehors de l'institut, mais là, elle était uniquement entouré de mutant et personne normalement ne désirait sa mort. Dans un sens, cela était normal, elle n'avait encore cherché querelle à personne sauf à Diablo le jours de son arrivée qui lui remontait seulement à quelque jours. Ensuite il lui demandait la permission de la tutoyer. Chose peu commune alors que l'on ne sait pas encore présenter. Il semblait vraiment étrange aux yeux de la jeune fille ce lézard. Peut-être était-il hyperactif, voir même que le flot de ses paroles ne suivait pas le fil de sa pensée. Mais bon la question n'était pas réellement là, elle ne voulait pas chercher à comprendre le problème de ce mutant. Elle se contenterait juste de lui répondre. Mais justement à ce moment-là, alors qu'elle allait prendre la parole, elle vit une jeune femme rousse faire son entrée dans le couloir. La contemplant en silence Reilly s'écartait un peu, se collant au mur pour la laisser passée. Espérant qu'elle continuerait son chemin comme-ci elle ne les avait pas vu.

    Les espoirs de Rei aujourd’hui semblaient tous vint car à chaque fois qu'elle espérait une chose, c'était le contraire qui se produisait. Car la jeune femme en question prit la parole et dis*nt que Reilly n'appréciait guère les premiers mots de celle-ci. Elle se reproduire avec cette chose ? Non jamais, de toute manière, même si elle aurait été attirée par lui, elle se serait refusée toute relation. Elle sait trop bien à quel point une trahison sa fait mal et il y a toujours une trahison quelque part. Regardant alors les deux individu l'un après l'autre, elle prit la parole d'une voix assez peu courtoise.


    « Oui, il y a du café. Non, je ne me reproduirais pas avec lui. Tu veux me tutoyé ? Ok, mais d'abord il faut se présenté, c'est la moindre des politesses. Et surtout, non je n'avais pas oublié ce sachet. Et que je mange à ma faim. Si je te l'ai laissé c'est simplement que j'en avais fini avec. »

    Les bras croisés symbole très clair qu'elle voulait en finir rapidement avec eux et qu'elle ne désirait plus réellement parler. Elle les regardait un peu énervée. C'est alors que son ventre se mit à gargouillé. Se collant alors à nouveau contre le mur, elle décroisa les bras et rougissait légèrement tout en espérant qu'aucun d'eux n'avaient entendu son ventre crier famines.
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: c'est la faim des haricots !   Sam 5 Jan - 21:17

Une jeune fille, assez jolie et fringué comme n'importe quelle étudiante au réveil les surpris dans leurs tergiversions pour... bah pour passer en fait... Elle parut aussi surprise et déçu qu'eux de les croiser à cette heure irréelle de la matinée...

- Lut…Dites, avant d’vous reproduire dans les toilettes, l’un d’entre vous sait s’il reste du café dans la cuisine, ou si quelqu’un en a préparé ? hum ? Pis qu’est ce que vous foutez d’bout aussi tôt ? Z’avez vu l’heure ?

La déclaration de la nouvelle venue sembla irrité encore plus la jeune fille que le lézard lui même. Ce qui n'était pas peu faire vue les état de service du sac à main. Sac à main qui commençait une bonne journée vue qu'il tombait sur des beautés les unes à la suite des autres... Quand à lui cette même déclaration l'amusa plus que ne l’énerva, il est sur qu'il n'est pas commun de croiser quelqu'un qui nous réprimande au matin et de façon si amusante. Malheureusement pour lui il ignorait tout de la présence ou non de café dans la pièce où il avait voulu entrer et ne pouvait donc pas jouer au chevalier servant et encore moins charmant...

- Oui, il y a du café. Non, je ne me reproduirais pas avec lui. Tu veux me tutoyé ? Ok, mais d'abord il faut se présenté, c'est la moindre des politesses. Et surtout, non je n'avais pas oublié ce sachet. Et que je mange à ma faim. Si je te l'ai laissé c'est simplement que j'en avais fini avec.

Elle avait sorti ça d'un air irrité et alternant d'une personne à l'autre si vite que les mouvement de sa tête rappelait à l'hybride les mouvement d'un petit oiseau.. peut être un moineau ou bien un rouge gorge ? Bref un jolie piaf.

- Oh oui en effet, je manque à tous mes devoirs... Je me présente donc, Éléazard, lézard de bas vol pour vous servir et vous mesdemoiselles ? À qui ais-je l'honneur ?

Tout en parlant il fit sa révérence se doutant qu'un baise main ne lui vaudrait que les foudres de l'une ou de l'autre des séduisantes mal réveillées. Ce petit discours fut ponctué d'un magnifique grondement de ventre déclencheur de la gène de la dessinatrice. Ce qui amusa un peu le gaffeur reptilien qui ne pus s’empêcher de sourire

- Es tu bien sure de ne plus en avoir l'usage ? Tu m'as bien l'air affamé pour quelqu'un de repus... Et pis si tu n'as utilisé que le verre je me doute que tu n'as pas mangé or, une tartine de nutella, c'est important pour commencé une bonne journée

Il avait prononcé le tout affublé du léger sourire et de l'oeil rieur d'une personne qui ne se prend jamais au sérieux.

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   Sam 5 Jan - 23:47


« Oui, il y a du café. Non, je ne me reproduirais pas avec lui. Tu veux me tutoyé ? Ok, mais d'abord il faut se présenté, c'est la moindre des politesses. Et surtout, non je n'avais pas oublié ce sachet. Et que je mange à ma faim. Si je te l'ai laissé c'est simplement que j'en avais fini avec. »

Caitlyn lui lança un vague regard intéressé avant de poursuivre sa route en trainant des pieds, sans pour autant se présenter ou afficher une expression différente. Elle avait sa réponse cela lui suffisait, donc direction cuisine.

- Ok…Thanks….Trainez pas trop dans l’coin et allez brosser vos dents, c’est bientôt l’heure de l’école, jeunes gens…

Oui bon, c’était un peu vachard mais elle n’était pas descendu de bon matin pour se faire aimer ni même se faire des amis. Tout ce qu’elle désirait, c’était sa dose de caféine et retourner retrouver son pc et son superbe monde si dépaysant d’une école fictive avec des mutants qui se battent contre d’autres mutants vraiment pas cool. Elle n’avait pas fait trois pas en direction de la dite porte qu’elle entendit le gros lézard lui parler « bien-la France » avec un décalage aussi violent compte tenu de son apparence qu’un Dominique de Villepain en train de s’éclater sur une farandole à la queue leuleu lors d’un repas arrosé de réveillons. Elle haussa un sourcil, légèrement interloquée. Ah d’accord, on la confondait avec une élève. Flatteur ? Oui pour l’âge sans doute mais pour la crédibilité, ben tu repasseras ! Il était donc dit dans cette maison de fou qu’il fallait se balader dès l’aube en tailleur avec une étiquette X Men épinglée sur le corsage pour qu’on vous montre un peu de respect ? Mais en fait, de manque de respect point il n’y avait et de mauvaise foi toute Caitlynienne, un wagon entier en gare, on y trouvait ! Bon, on allait tenter de rester zen, après tout depuis Soulcalibur, Krokodin devait se faire chier grave et la poulette n’avait pas été plus désagréable qu’une notice de suppositoire. Elle se força à afficher un sourire carnassier somme toute assez flippant en y réfléchissant bien et commença avec une voix trois gammes d’aigue trop en hauteur.

- Ohhh Cherrr amieuuuh , vous me voyez navrée de ne point avoir répondu prestement à votre charrrrmante présentation. Ma muflerie à votre égard n’a d’égal que mon attitude fruste et consternante de manque de civisme ! Bien le bonjour, ami hybride Vuitton sur patte. Je suis gente Dame Elioth, Conseillère Sociale et accessoirement X Woman répondant au sobriquet de Fuzzy…
Bon, ca y est ? Z’étes contents ? Allez donc vous préparer ou j’vous colle des heures de colle ! Et d’ailleurs…


Elle fut interrompu par le cri du cœur de la jeune demoiselle ce qui lui fit lâcher un soupire de lassitude. Elle s’adressa à elle en premier tout en se dirigeant vers la porte de la cuisine

- Toi, tu devrais revenir en cuisine vite fait et manger un morceau, El-Lezard a raison. C’est super important pour commencer la journée et je n’ai pas envie de remplir un rapport à la con pour expliquer qu’on a dû appeler les secours à 11 h parce que t’as fait un p’tit malaise. Direction la cuisine et ne me faites pas répéter. Moi non plus j’aime pas manger avec des gens qu’je ne connais pas mais ça tombe bien, depuis une minute on se connait, donc ça ne devrait plus poser de problème, hein ? Un café, ça vous dit ? Si c’est le cas et même si ça l’est pas, KroKo il va nous en préparer un. Dépêchez, y’a des courants d’air dans l’couloir, j’ai froid aux fesses.

Elle venait d’ouvrir la porte leur faisant signe d’entrer en baillant comme une carpe.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   Jeu 17 Jan - 21:43

Elle avait encore les joues rouges quand elle s'installa à un table et qu'elle suivait du regarde Eléazard et la x-women. Elle n'avait plus rien dit depuis qu'elle avait entendu son ventre protester. De honte ? Oui certainement, mais également parce que la jeune femme c'était présenté et qu'elle n'en revenait pas. Ainsi, sans faire exprès elle était tombée née à née avec une x-women. Mais ce qui l'étonnait le plus, c'était de voir son jeune âge. Elle devait pas être beaucoup plus vieille qu'elle et pourtant, elle portait déjà ce titra-là. Enfin, cela ne changerait pas grand chose pour la dessinatrice car elle n'aspirait pas réellement à devenir une x-women. Elle était simplement là à cause de son soi-disant oncle et elle s'en serait bien passé... Bien que cet endroit était fort intéressant pour lui apprendre à utiliser son pouvoir, si bien entendu, un jour, elle assistait aux entraînements, choses qu'elle n'avait pas encore fait étant donnée qu'elle n'était pas encore là depuis longtemps et que surtout, elle cherchait à éviter le plus possible la population de cet endroit.

Enfin, elle était là assise et attendait que le lézard obéisse à la demande de Fuzzy et apporte du café. Elle restait silencieuse, n'ont pas qu'elle n'ai rien à dire, mais simplement qu'elle ne voulait pas parler. Elle était comme ça et elle ne changerait plus. En plus, elle se questionnait sur l'utilité de devoir manger en leur compagnie. Ne pouvait-elle pas simplement prendre une tartine et partir ? Elle en avait réellement envie, mais bizarrement, elle ne voulait pas à cet heure si matinal se mettre la jeune femme à dos. Quoique... Cela lui permettrait de se faire détester un peu plus comme elle cherchait à le faire depuis le début... Mais non... Il était encore trop tôt, bien trop tôt pour faire de tel magouille.

Hj : désolée merdique
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Cappuccino, frappucino ou... Al Pacino ?   Sam 19 Jan - 17:04

El-Lezardo suivit donc la jeune demoiselle et la non moins jeune X-woman en jusqu'à la salle à miamer (nan mais X-woman sérieux ?! ils les recrutent au berceau maintenant ?!). S’intéressant à son cas et ravalant sa verve moyenâgeuse il entra dans les cuisines en quête de café... Que choisir ? Que trouver déjà ?... y'aura t'il du San Marco? de l'Arabica? du Nespresso? quoi d'autre ? nan surement du vieux café industrielle dégeulasse. Il se demandait aussi comment le servir aux filles, la micro X-woman voudrait surement un truc bien serré mais l'autre ? Et surtout la plus importante des questions le taraudant était:

Mais bordel de zut comment qu'on fait du café ?!


Tout en réfléchissant à ce problème, l'X-Dino ouvrit quelques placard au hasard afin de trouver le carburant de la dénommée Fuzzy, Il finis par trouver un sachet de café made in Pérou, il mit de l'eau à bouillir chercha un tuto sur son portable et se mit au boulot. Il fit deux café aussi bien qu'il put. Un bien serré histoire de réveiller la rouquine et un café on ne peut plus standard pour l'étudiante réveillé du mauvais pied. Il posa les deux boissons chaude sur un plateau, prit une bouteille de coca en verre dans le frigo pour sa conso perso et termina la compo de ce tapleau avec une boite à sucre trouvé dans un coin du plan de travail, un petit réceptacle en porcelaine remplis de lait par ses soins et les couverts nécessaires pour touiller, mélanger, attraper etcaeter tout ceci.

Le plateau sur la main, paré d'une serviette sur le bras à la mode serveur et le sachet de la dessinatrice trônant au milieux des boissons, Kroko le cuistot refit son entré dans la bouf'room et redécouvrit les deux moizelles assises à une même table. l'une sur le point de jouer à la marmotte vue le poids apparent de ses paupière et l'autre qui devait être au bord de la crise de nerf vu le comportement de ses deux compagnons de réveil trop matinal.


Ah je la sent bien cette journée ! 'Fin mâtiné pour le moment... Bref ça commence on ne peut mieux pour un déjeuner à l'improviste entre inconnus.


Il s'approcha des drôles de dames les servit, déposa son verre et sa bouteille à la place en face d'elles et finit par placer le petit déjeuner toujours en sa possession au milieu du tout. Puis il se redressa, pris un air neutre et leur demanda le plus naturellement du monde :

- Ce sera tout ?

Il espérait bien sur une réponse négative histoire de pouvoir s’asseoir avec elles et manger un morceau... et continuer à leur faciliter le transit intestinal. C'était plus fort que lui: Comment résister à l'envie d’embêter une jolie fille ? alors deux ??

H.J. : Ça vous ira ? Sinon je change y'a pas de mal...

_________________
Ps: les trucs en italique sont juste des jeux de mots ou référence (parfois de l'anglais traduit) donc vous inquiétez pas si le sens n'y est pas... Et aussi, les truc en Comme ça c'pas du dialogue, juste du monologue intérieur même si ça peut porter à confusion...

Spoiler:
 

M3RCI S3V3N !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   Sam 19 Jan - 20:57

Cait dévisageait d’un air intriguée la jeune femme dont il subsistait quelque trace de rougeur sur le visage. Et ben quoi ? Elle était si moche que cela ou alors c’était juste de la timidité excessive. Probablement, certains élèves n’avaient pas le grégaire très développé et préféraient rester à l’écart, qui les en auraient blâmé ? C’était une vraie maison de fou après tout. Cait se contenta de toussoter un peu, l’air matinal ne lui réussissait pas et sans doute avait-elle prit légèrement froid ces derniers temps. Elle laissa l’hybride déposer e café devant elle et lui adressa un sourire méga untra-brite de la mort qui tue afin de lui signifiait un remerciement assez appuyé.

- Merci Kroko…Si j’ai pas ma dose de caféine dans les veines, j’suis une vraie loque le matin, voyez, du genre à errer dans les films de Romero en poussant des petits gémissements rauques. C’est ca ou j’me plante dans mes vêtements et après c’est la méga honte devant mes élèves. Tu vois, Blondie, des sous-vêtements non coordonnés, ça passe encore mais quand tu te goures dans tes pompes, là tu passes sévère pour la méga buse de service. J’aime pas passer pour une buse…Même si à une époque j’crois que j’avais un nom de code à la con du genre…Buse Cendrée ? Un truc comme ça..Oh ben Osef de ma vie hein…Place aux jeunes comme on dit.


Restes pas debout Kroko, fait sissite et viens tchater avec nous, un café collectif c’est toujours plus fun que tout seul dans son coin, non Blondie ?
Un clin d’œil appuyé pour tenter de la mettre à l’aise mais ce n’était pas gagné. Elle déplia ses bras pour les croiser derrière sa tête en baillant comme une carpe.

- Alors…alors….Qu’avons-nous là ? Hum ? Un mutant hybride lézard qui cache son grand cœur sous un aspect d’amuseur public à l’attitude bon enfant histoire de se faire accepter et une jeune mutante qui n’aime pas la compagnie des autres car soit ils leurs font peurs ou peut être dans un plus grand altruiste parce qu’elle a peur de les blesser ? Quoiqu’il en soit, vous ne semblez pas trop suivre l’troupeau, c’est un fait. Je ne vous connais pas trop, c’est donc que vous ne faites pas assez de vagues pour que j’enfile mes escarpins et mon tailleur pour venir vous sermonner…

A peine parlé qu’elle tendit la main pour imposer le silence, toujours armé d’un sourire à la fois enfantin et adulte mais qui commençait à trahir un peu plus son âge.

- Tu tututtt Vous vexez pas, détendez-vous du string, c’est juste histoire de causer un peu. Ca fait combien d’temps que vous êtres ici, jeunes gens ? C’est une grande maison hein…mais on ne connait pas forcément tous les membres de la famille, fin c’est comme ça qu’j’le vois perso.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit déjeuner très matinal (Eleazard + Libre)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Que manger au petit déjeuner?
» quoi manger au petit déjeuner
» L'assistante maternelle doit -elle donner ou pas le petit déjeuner au bébé ?
» Petit Déjeuner!
» idée de petit déjeuner pour les enfants?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: