AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Miranda Zsadány

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Miranda Zsadány   Ven 18 Mai - 22:46

CARTE
D'IDENTITE



© Jessica Alba


    NOM : Zsadány

    PRENOM : Miranda

    ALIAS ET SURNOM : Randi, Miri (les deux étant des diminutifs de Miranda)

    AGE : 20

    DATE DE NAISSANCE : 14 novembre 1991

    METIER : Programmatrice indépendante

    NATIONALITE : Américano-Hongroise

    GENRE : Féminin

    CLAN : Neutre




Pouvoirs :



  • Description :

    I: Cyberpathie

    Le tissu nerveux de Miranda est partiellement couvert d'une forme de silice, qui s'est développée lors du déclenchement de son pouvoir à 12 ans. Son cerveau contient divers nodules de ce minerai semi-conducteur, agissant comme des sortes de processeurs biologiques. Toutefois, ce type de physiologie est incompatible avec un organisme humain normal, et de fait, le message nerveux passe extrêmement mal entre les nerfs et les muscles à cause de cette matière.

    Elle permet toutefois à Miranda d'avoir une compréhension extrêmement avancée des systèmes informatiques, les "nodules" dans son crâne lui permettant de faire des calculs de la même manière qu'un ordinateur, mais avec un contrôle total et tous les avantages d'un cerveau humain. De plus, un appareil électronique ou programmé relié à son système nerveux répondra parfaitement, sans avoir besoin d'une interface humain vers machine complexe, et parfois à la précision limitée.

    Ces nodules agissent en fait comme des sortes de micro-processeurs organiques, qui lui donnent une immense capacité de calcul. C'est d'ailleurs grâce à cette capacité qu'elle est en mesure de programmer très rapidement, et qu'elle peut contrôler des machines complexes.
    Ce côté informatique lui permet de facilement faire plusieurs tâches à la fois, comme discuter tout en cherchant quelque chose sur internet par exemple. De la même manière, la précision de ses mouvements et sa coordination sont (à la validation) ceux d'un humain normal, mais avec l'habitude elle apprendra à pouvoir gérer plus d'actions à la fois, avec plus de précision.


    C'est, en revanche, ce qui a causé la dégénérescence grave du corps de Miranda au moins où elle ne pouvait plus se déplacer, où son coeur battait à peine, et où sa respiration devait être assistée par des appareils médicaux. C'est néanmoins ce qui a permis l'intégration de son cerveau dans un corps mécanique extrêmement avancé, et qui lui permet de le contrôler sans difficultés particulières, alors qu'un cerveau humain normal serait incapable de gérer suffisamment de données et d'envoyer/recevoir les informations nécessaires pour avoir un contrôle total et précis.

    Contrairement à la plupart des Cyberpathes, son pouvoir n'agit pas à distance : elle doit être physiquement reliée à une machine pour la contrôler ou l'altérer. Cela signifie soit qu'elle doit la brancher à son système nerveux (comme son corps mécanique), ce qui est assez in-envisageable pour de nombreuses raisons assez logiques (on ne sort pas son cerveau à l'air libre comme ça), soit par une interface sur son corps mécanique qui lui permettrait de se brancher, comme un port de contrôle, ou un système sans-fil. Cela limite donc considérablement l'étendue de ses capacités dans ce domaine.

    A noter également que si les nodules de silicium arrivent à créer des bioprocesseurs extrêmement puissants dans son cerveau, il s'agit de cela : des processeurs. Or, un processeur seul ne suffit pas à faire un ordinateur, par conséquent afin d'effectuer des actions informatiques (lancer un programme, visiter une page internet, ...) son cerveau devra impérativement être relié à un système informatique adapté. Son corps en est un, ce qui en soi est une chance.



    II: Cyborg
    (Vu en fonction du guide sur les cyborgs après discussion avec un modérateur)

    Le corps artificiel de Miranda a été conçu sur mesure pour lui permettre de survivre dans les meilleures conditions possibles, par un mutant doté de Technokinésie avancée (cf. histoire).

    Le châssis principal est conçu pour être modulaire : c'est la meilleure manière d'offrir quelque chose de confortable, de réparable "facilement", et de pouvoir limiter la casse en cas d'erreur. Ainsi, la majorité des pièces sont indépendantes les unes des autres, ce qui permet de rétracter l'intégralité de l'avant-bras, d'ouvrir les mollets en rabattant le pied en arrière, d'éjecter une plaque de protection qui serait endommagée et couverte d'un produit dangereux, ...

    Il dispose notamment de nombreux espaces "libres" permettant d'installer d'autres améliorations, si besoin, notamment dans chaque index, dans chaque avant-bras, chaque mollet, mais également deux emplacements dans le crâne, au dessus de la poitrine, et au dessus du bassin. Le reste du corps est utilisé par des blocs moteurs, ou des éléments impossibles à retirer.

    Le crâne contient un espace visant à accueillir le bloc cérébro-spinal, contenant le cerveau et la colonne vertébrale de Miranda. Il s'agit de la zone la plus lourdement protégée, pour des raisons évidentes. Afin de faire survivre ce cerveau, car oui elle doit manger et respirer, se trouve dans la poitrine un ensemble d'organes artificiels de survie. Il y a notamment un système de digestion compact visant à récupérer des nutriments indispensables, un bloc respiratoire, une partie dédiée au nettoyage et à la purification du liquide nutritif pour éviter les infections (qui seraient fatales), et enfin une pompe visant à faire circuler le tout dans le circuit. Bien entendu, pour éviter une mort "bête" du cerveau, un petit système visant à filtrer les poisons est présent à la base de son cou.
    Le poumon artificiel, lui, est situé juste à côté de l'ensemble, filtrant tout ce qui n'est pas de l'oxygène avec un système de filtres chimiques.

    L'abdomen contient les parties visant à faire fonctionner le corps mécanique, notamment les cartes-mères principales, les blocs de processeurs, les mémoires contenant la programmation, et l'alimentation composée de deux batteries atomiques à haute efficacité, fournissant le corps en électricité. Il y a également une batterie "standard" rechargeable par le secteur, mais sa durée de vie n'excède pas les deux heures, il s'agit donc d'une réserve d'urgence absolue.

    Les moteurs peuvent exercer une force importante, allant jusqu'à la classe 1 pour les bras et les jambes, et 550 kilogrammes pour la mâchoire.

    Le système est évidemment programmé, elle a donc accès à diverses interfaces (Wi-Fi, 3G, etc...) qui sont extrêmement protégées (elle peut les déconnecter physiquement à n'importe quel moment). Elle s'en sert principalement pour se connecter à d'autres machines, soit pour les contrôler soit pour s'y connecter. Elle peut donc afficher dans son champ de vision diverses informations (état de son corps, état de la puissance, diagnostics du corps pour détecter une erreur ou voir des dégâts, ...), mais aussi logiciels qu'elle souhaiterait installer (explorateur internet, musique, angry birds, ...).

    Le corps est enfin couvert d'une couche d'un nano-élément, conçu par le mutant ayant fabriqué le corps, qui a pour capacité de modifier beaucoup de ses propriétés, notamment couleur, densité, cohésion, conductivité électrique, thermique, magnétique, ... dans une certaine mesure. Cela lui permet d'avoir une apparence humaine, même si cette technologie a certaines limites. Elle aura toujours une peau assez sèche, par exemple, et sera incapable de certaines choses comme cracher vu qu'elle ne produit pas de salive.
    Dans son état "basique", l'alliage extérieur a l'apparence d'une sorte de métal liquide, assez épais.


    Capacité 1 : Résistance augmentée

    Afin de protéger la mécanique du corps artificiel, des plaques épaisses d'alliace de Titane Grade 5 (Ti6Al4V) ont été placées sur l'ensemble des membres de Miranda. Le métal est un peu moins résistant et bien plus cher que de l'acier militaire blindé, mais est plus léger. Cette protection porte, malgré tout, le poids de la jeune femme à 220 kilogrammes au total.

    L'alliage métallique extérieur procure également une protection limitée, en raison de sa texture (métal semi-liquide, assez épais), équivalente à celle d'un gilet pare-balles de type III (forces de police). Il permet à la plupart des munitions d'armes à feu d'être arrêtées avant de pouvoir toucher les plaques de titane en dessous (.22 LR, .380ACP, 9mm FMJ/RN, .40 S&W FMJ, .357 Magnum FMJ, .44 Magnum SJHP, 7.62mm FMJ, 5.56mm NATO).
    Les balles de calibre supérieur iront se heurter aux lourdes plaques de titane, ayant une résistance importante (équivalent Classe 1).

    L'intérêt d'allier les deux est que l'alliage extérieur a une réaction proche de celle de chair humaine, et les plaques ont une réaction de blindage. De fait, une balle anti-armure sera rendue nettement moins efficace par l'alliage extérieur (les balles anti-armure étant moins efficace contre les cibles vivantes), et les balles anti-personnel seront rendues quasi-inefficaces par les plaques de titane derrière.

    En somme, la majorité des balles conventionnelles ne provoqueront pas de vrais dégâts sur elle. Pour que des balles puissent poser problème il faudra aller vers du gros calibre (de type .50 BMG) qui est bien plus inhabituel (fusils de précision, mitrailleuses lourdes, ...).

    Un calibre important comme du .50 BMG standard cabossera sévèrement les plaques de titane, et plusieurs balles de ce calibre au même endroit (3 ou plus) fractureront les plaques. Une balle de gros calibre anti-armure (Steyr APFSDS par exemple) percera les plaques par contre, et pourra provoquer des dégâts sévères, malgré le fait que l'alliage extérieur réduise l'efficacité de ce type de balles.

    Concernant les armes tranchantes (lames) cela dépendra autant du matériau de la lame que de la force du porteur. Une lame est en général plus fragile qu'une arme contondante grossière (batte de baseball en métal par exemple), et de fait, le titane ayant une résistance (toughness) importante, il faut beaucoup de force et un très bon acier pour trancher les plaques extérieures. Difficile de donner quelque chose de précis sans partir dans des calculs délirants et convertir des MPa en force/résistance de l'arme. Le fait est que si le matériau n'est pas particulièrement résistant, la lame va casser, et si la force n'est pas assez importante, l'alliage extérieur ralentira trop la lame pour qu'elle puisse trancher. Les armes tranchantes ne sont clairement pas la bonne option contre Miranda, cela reviendrait à tenter d'attaquer un tank avec un couteau de combat... ça peut marcher, mais ce n'est vraiment pas l'idéal.


    Les armes perçantes donc (pointes, couteaux, ...) sont très peu efficaces, se heurtant à des plaques extrêmement résistantes. Toutefois, les armes contondantes, si elles frappent la tête de Miranda, ont des chances de l'étourdir, vu que même si le choc est arrêté par le métal, il n'en reste pas moins qu'il peut provoquer une commotion.

    A savoir qu'évidemment les métaux Marvelliens (de type adamantium) font exception à cela : vu qu'ils tranchent plus ou moins tout et n'importe quoi, un projectile d'adamandium ou une lame d'adamantium traversera les plaques de titane sans difficulté excessive.

    Le Titane est, à poids égal, en moyenne 5% moins résistant que de l'acier de qualité équivalente. Cela reviendrait donc (très grossièrement, pitié, je sais que ce n'est pas scientifiquement exact) à environ 0,57cm d'acier (vu qu'il y a 6mm de titane).

    Au niveau de la température, l'alliage extérieur a un point de fusion à 4200°C, néanmoins au delà de 900°C il devient "inactif", et Miranda sera forcée de le renvoyer dans les réserves afin de ne pas le perdre. Le Titane Grade V quant à lui a une température de fusion de 1700°C.

    Les décharges électriques n'ont que pas ou peu d'effet sur elle. Il serait une aberration d'ingénierie de rendre possible de la tuer avec une décharge électrique en sachant qu'elle est vivante et faite de métal, par conséquent les plaques de titane sont soigneusement isolées électriquement du reste du circuit. En revanche, une décharge électrique trop violente (> 20 A) perturbe très sévèrement l'alliage extérieur, qui reprendra sa couleur métallique normale et sera probablement renvoyé dans les réserves, ne laissant apparent que le châssis.

    Les acides posent un autre type de problème, ils ne rongeront pas l'alliage extérieur mais en dessous d'un certain pH (<1.0) lil sera totalement désactivé et tombera au sol, devenant totalement inactif pendant une durée dépendant de l'acide (plus l'alliage est acide plus c'est long, donc un acide pH 1.0 le désactivera une vingtaine de secondes, un acide pH 0.1 le fera pendant 10 minutes). Cela peut poser de sérieux problèmes, vu que si elle ne peut pas récupérer l'alliage qui est tombé, celui-ci est perdu et irremplaçable.
    Si les plaques sont touchées par de l'acide, elles auront une forte résistance à celui-ci, ce métal étant utilisé en grande partie pour sa résistance à la corrosion. Sous certaines conditions en revanche (notamment températures très froides, <0°) les acides seront plus efficaces vu que le titane résiste moins bien à la corrosion en milieu froid.

    Également, si le corps mécanique de Miranda dispose d'une large de séries de contre-mesures visant à éviter le piratage, elle n'a en revanche aucune défense réelle contre les attaques mentales ou psychiques, et ne disposera donc que de sa propre volonté pour y résister, ce qui est parfois insuffisant. Son corps ne lui donne aucune résistance spéciale contre ce type d'attaques ou d'intrusions, même si le fait que son cerveau soit composé de nodules de silicium pourra surprendre un télépathe.

    Pour conclure, le Titane n'est pas magnétique.



    Capacité 2 : Modification d'apparence

    L'alliage extérieur pouvant modifier beaucoup de ses propriétés, il permet à Miranda d'avoir une apparence humaine. Toutefois la complexité extrême de ces nanocomposants entraîne la nécessité, pour les contrôler convenablement, d'utiliser des processeurs quantiques.
    Ils ont, enregistrés, l'apparence de Miranda. Ils ordonnent aux nanocomposants d'adopter un ensemble de propriétés qui font qu'elle a une apparence humaine normale, et elle peut modifier ces propriétés (en prenant du temps toutefois, plusieurs heures) pour changer de couleur de cheveux, de coiffure, de couleur d'yeux, ...

    Si elle veut modifier son apparence quotidienne à elle, elle peut le faire mais ce sont des modifications plus ou moins compliquées à mettre en place. Cela peut donc lui prendre plusieurs heures pour juste changer la couleur de ses yeux, ou sa coupe de cheveux, mais en théorie il n'y a pas de limite aux modifications possibles. Il faut en fait bien noter qu'il y a deux apparences distinctes : L'apparence permanente, celle qu'elle a en temps normal, et l'apparence temporaire, si elle décide de changer d'apparence et de copier celle de quelqu'un.

    Elle peut modifier son apparence permanente, mais elle ne le fait que pour des détails en général, quand elle a envie de changer quelque chose et tenter un "nouveau look". Toutefois cela impose comme je disais de nombreux tests, et en général plusieurs heures de travail pour changer un détail simple, et lui demanderait des mois entier à travailler 24h/24 pour changer totalement d'apparence. Les chances qu'elle le fasse un jour sont proches de zéro.


    A une échelle plus importante, elle a la capacité d'adopter une apparence totalement différente, mais en raison de la complexité des processeurs quantiques, ce n'est pas si simple. Si elle parvient à voir une personne sous un très bon angle, et se procurer de son ADN (c'est grâce à cela que Miranda a pu recréer sa propre apparence), elle peut alors adopter l'apparence de cette personne, devenant une copie quasi-parfaite.

    Cette copie a néanmoins une durée limitée : les processeurs quantiques fonctionnent très différemment de composants informatiques normaux. Cela rend donc très difficile pour ces processeurs d'ordonner aux nanocomposants d'adopter une autre apparence, et pour prendre l'apparence de quelqu'un d'autre, Miranda est obligée de les overclocker (augmenter leur puissance). Cela entraîne une augmentation très importante de la chaleur produite par les processeurs.

    Par conséquent, tout changement d'apparence entraîne une surchauffe progressive des processeurs, et en règle générale, après 4 à 8 minutes (selon la personne qu'elle imite), les processeurs arrivent à un niveau de température tel que les systèmes automatiques de sécurité coupent tout, et elle se retrouve forcée de reprendre son apparence normale le temps que les processeurs refroidissent (une dizaine de minutes).

    Il est important de noter que si elle ne coupe pas elle-même ce changement d'apparence AVANT la surchauffe, le système coupera tout de lui-même. Par conséquent, l'ensemble de l'alliage métallique sera renvoyé dans les réserves, et il n'y aura que son corps mécanique de visible pendant une bonne quarantaine de secondes, ce qui peut constituer un sérieux problème. Si toutefois elle arrête le changement d'apparence avant qu'il ne soit trop tard, la transition se fait sans difficultés, et elle reprend juste son apparence normale.

    Cette apparence d'emprunt est une reproduction quasi-parfaite. Quasi, dans le sens où elle se base sur deux éléments pour imiter une apparence : l'ADN, et ce qu'elle a vu. Par exemple, la forme du visage, la couleur des cheveux, des yeux, ... sont dans l'ADN, donc ça sera reproduit à la perfection. La coupe de cheveux, si la personne est mince/grosse, c'est quelque chose d'acquis, donc Miranda le reproduira à partir de ses obervations, de ce qu'elle a vu. En revanche, il y a des choses qui ne sont pas dans l'ADN et que Miranda ne voit pas forcément : si la personne a un tatouage que Miranda n'a pas vu (sur le dos par exemple), elle ne le reproduira pas. De la même façon, s'il y a une cicatrice non-visible (sur un bras ou autres), si Miranda ne la voit pas, elle ne pourra pas la reproduire.

    Pour conclure, elle ne peut pas imiter l'apparence de quelqu'un dont la conformation physique est trop différente de la sienne : la personne doit mesurer entre 1m75 et 1m85, et doit avoir une carrure allant de maigrichonne à athlétique. Elle ne pourra prendre l'apparence de quelqu'un plus petit, plus grand, obèse, extrêmement maigre, ou autres. Pas de Hulk ou de Frodon Sacquet, donc.
    En cas de différence uniquement de taille, elle peut tenter malgré tout, mais sera soit trop grande soit trop petite, ce qui pourra éveiller les suspicions.

    Concernant la texture et le toucher de la peau ils sont reproduits par l'alliage, néanmoins vu que cet alliage n'est pas, comme la peau, composée en grande partie d'eau, sa peau aura toujours l'air à la fois douce (lisse plutôt) et sèche, à mi-chemin entre le métal et la peau humaine normale donc, ce qui intriguera probablement la plupart des gens.


    Limitations techniques

    .) Les batteries sont des batteries atomiques. Cela peut paraître génial, ou superbe, mais en réalité c'est un véritable problème. Ces batteries lui permettent de tenir à peu près un an si elle a une activité normale, mais au delà elle doit les recharger, et pas par le secteur. Chaque batterie est alimentée par une petite barre de composant radioactif (de base, de l'Uranium 235 enrichi à 12%). Une fois le composant épuisé, elle doit le remplacer, or se procurer des éléments radioactifs n'est pas très simple, et ça ne se trouve pas chez Wal-Mart, ça peut même provoquer quelques soucis avec la Sécurité Intérieure des Etats-Unis. N'importe quel élément radioactif peut faire l'affaire, néanmoins la durée de vie et l'efficacité dépend de l'élément. Du Polonium se dégraderait vite, et ne fonctionnerait que deux mois maximum. Du Radium donnerait un boost d'énergie extrême vu sa très forte radioactivité, mais ne fonctionnerait que 4 à 6 mois au maximum. Les métaux idéaux sont l'Uranium 235 et le Plutonium, tous deux très surveillés et contrôlés, ce qui fait du changement de batteries un moment EXTRÊMEMENT compliqué...

    .) Le système digestif et respiratoire est artificiel. Or, rien ne reproduit mieux la nature que la nature elle-même... Vu que Miranda n'a besoin d'alimenter qu'un cerveau (et non un corps entier) en nutriments et oxygène, il n'y a heureusement pas besoin d'un système d'une efficacité extrême. Toutefois, l'absorption des sucres, protéines et vitamines de son système digestif est inférieure à celle d'un vrai système digestif biologique, ce qui entraîne qu'elle doit manger en moyenne 30% plus qu'une autre personne. Ne pas le faire entraîne des difficultés de concentration et divers autres symptômes d'hypoglycémie pouvant aller jusqu'au coma, voire la mort si personne n'intervient. Elle dispose, dans le crâne, d'une cartouche de glucose pur qui s'ouvre en cas de taux de sucre extrêmement bas, mais cela ne lui permet de tenir que quelques heures de plus en cas d'urgence, et ne remplacera pas une vraie alimentation.

    .) Elle pèse 220 kilogrammes. S'il s'agit d'un avantage en cas de combat, c'est en revanche une difficulté au quotidien, notamment dans les ascenseurs, ou encore lorsqu'elle doit s'asseoir sur une chaise qui n'est pas conçue pour ce genre de masse. Elle doit faire particulièrement attention à ce genre de chose, donc, afin d'éviter des maladresses qui pourraient laisser certaines personnes méfiantes. A noter qu'au cas où elle s'évanouirait, ou quelque chose de ce type, la soulever pour l'aider serait impossible à moins d'avoir une force particulièrement importante.

    .) Elle est en métal. Cela peut paraître évident dit comme ça, mais si un médecin tente de lui faire une prise de sang, ou une radio, il risque une drôle de surprise. A noter que la nature de l'alliage extérieur entraîne, heureusement, qu'elle ne fait pas sonner les détecteurs de métaux.

    .) Elle n'a pas de peau. Cela peut encore paraître évident, mais entraîne une diminution de certains de ses sens. L'alliage extérieur permet d'envoyer des messages, et donner à Miranda une simili-sensation de toucher, mais elle est environ 40% moins efficace que le sens "original" qu'a monsieur tout le monde. De la même manière, son sens de l'odorat, s'il est restitué en partie par des capteurs chimiques, n'est pas aussi efficace que le sens normal humain (l'équivalent de 3 millions de terminaux olfactifs, contre 5 millions pour un humain normal), et elle pourra donc rater des odeurs paraissant pourtant évidentes à la plupart des gens.

    .) Elle n'a pas de graisses ni de foie. Cela peut sembler génial, surtout pour la graisse, mais entraîne que les drogues ont un effet extrême sur elle. Si un peu de LSD fera "planer" la plupart des gens, il entraînera chez elle un coma de pas loin de 24 heures.

    .) Les filles, ça fait pas caca et elle ne fait pas exception. Toutefois les éléments non-digérés sont envoyés dans des cartouches qui doivent être vidées environ deux fois par semaine pour éviter les problèmes. De la même manière, il faut entretenir le filtre de ses poumons artificiels régulièrement (au moins une fois par mois) afin que sa respiration reste efficace et fluide.

    .) Les attaques mentales sont problématiques. Si le corps mécanique de Miranda dispose d'une large de séries de contre-mesures visant à éviter le piratage, elle n'a en revanche aucune défense réelle contre les attaques mentales ou psychiques, et ne disposera donc que de sa propre volonté pour y résister, ce qui est parfois insuffisant.

    .) La mécanique, c'est compliqué. Miranda dispose de plans complets de son propre corps dans sa mémoire interne, mais elle ne pourra, au mieux, que le réparer (et à condition qu'elle ait le matériel nécessaire ce qui n'est pas gagné ; le titane grade 5 ça ne se trouve pas au petit Casino du coin). De la même manière, elle est cyberpathe et non technopathe, de fait, elle ne pourra pas inventer et installer par elle-même des améliorations sur son propre corps mécanique, même s'il y a des emplacements libres existant uniquement dans ce but. Il lui faudra donc l'aide de quelqu'un de particulièrement expert dans ce domaine.

    .) Le métal extérieur est une part du mutant qui a conçu le corps (cf. fiche). Il n'est pas du tout remplaçable, et si elle en perd, c'est probablement définitif. Il faudrait un mutant de génie aux pouvoirs puissants, ou quelqu'un avec des moyens technologiques immenses, pour réussir à recréer un tel métal, et le prix sera élevé, extrêmement élevé.




  • Niveaux de maitrise : Miranda a une maîtrise importante de sa cyberpathie, l'utilisant depuis ses 14 ans en quasi-permanence. Toutefois, Miranda maîtrisant encore le corps de façon limitée, elle doit réduire artificiellement la puissance des moteurs pour éviter de créer des désastres, et ne pas (par exemple) faire des bonds au lieu de faire des pas, ou écraser totalement tout ce qu'elle prend en main. Elle pourra probablement augmenter le niveau de puissance avec le temps, mais à l'heure actuelle (à la validation) sa force et son agilité équivalent à ceux d'une personne faisant un exercice physique modéré (de la natation, de la gym, ... à un niveau d'amateur).
    Sa cyberpathie lui donne aussi la capacité d'effectuer plusieurs actions simples à la fois, comme une recherche internet et une discussion normale. Plus le temps passera, plus elle pourra avoir des mouvements précis, coordonnés, et "empiler" les actions pour en effectuer de plus nombreuses, dans la limite de ce que lui impose son corps évidemment (elle n'a pas quatre bras).

  • Lien entre les Pouvoirs: La Cyberpathie lui permet de contrôler le corps mécanique, et est quelque part la raison pour laquelle elle s'est retrouvée dedans.



Description Physique :



  • Apparence : Miranda est une femme qui semble avoir le début de la vingtaine, avec un visage relativement rond et des cheveux noirs, même si les cheveux en question changent régulièrement de coiffure, longueur, couleur, ... Ses yeux soit noisette, assez clairs, presque jaunes même, et parcourus de petites sortes de "filaments" bleus, ce qui donne un contraste très inhabituel et assez joli. A savoir, toutefois, que dans le noir ces filaments bleus sont légèrement luminescents, cela étant causé par les capteurs optiques situés derrière. Son nez est assez large, avec une arrête droite. Elle a, enfin, des pommettes assez prononcées, et un menton rond légèrement volontaire.
    Ce visage est très souvent souriant, comme si elle imaginait quelque chose de rigolo en permanence, ce qui quelque part n'est pas tout à fait faux.

    Le reste est assez peu usuel aussi : elle est grande d'abord, faisant pile 1m80. Elle était en réalité plus petite au départ, mais le corps mécanique faisant 1m78, et en comptant les 2cm d'épaisseur de l'alliage métallique, elle s'est retrouvée plus grande que prévu. Cela lui donne aussi une carrure... difficile à décrire. Ce n'est pas quelque chose de surréaliste qu'on remarque au premier abord, mais quelqu'un l'observant attentivement constatera qu'il y a un léger déséquilibre entre sa carrure et sa taille. Elle est... un tout petit peu trop large d'épaules.

    Un autre détail qui pourra surprendre les plus observateurs est la régularité extrême de sa démarche. Qu'elle marche de façon "détendue" les mains dans les poches, qu'elle ait un pas de course régulier, qu'elle marche au pas militaire pour aller plus vite, ou adopte une démarche sensuelle, ses mouvements seront toujours quasi-impeccablement identiques à chaque pas.

    Au niveau vestimentaire, elle met de tout et de n'importe quoi. Cela peut aller de l'ensemble chicos avec robes chères et élégantes aux vêtements plus stylés et excentriques, aux tenues de ville plus standard, allant jusqu'à des ensembles death metal/punk selon l'humeur.

  • Signes Particuliers : Les filaments bleus légèrement luminescents dans ses yeux, et une carrure quelque peu étrange pour un observateur attentif.



Caractère :

  • Mental : Risque-tout, dans tous les domaines. Miranda veut rattraper le temps perdu et veut donc tout faire, y compris n'importe quoi. Un truc qu'elle n'a jamais mangé ? Elle veut tester ! Un truc qu'elle n'a jamais bu ? Elle veut tester ! Un sport qu'elle ne connaissait pas ? Elle veut tester. Elle veut tout tester, y compris parfois des choses totalement stupides, ce qui la mène à des situations bizarres. Elle se fiche totalement d'avoir l'air ridicule, et au vu de sa résistance elle n'a pas peur de se faire mal, elle aura donc tendance à suivre n'importe qui qui pourrait l'amener dans une situation bizarre ou inhabituelle, ce qui l'a menée parfois à des endroits complètement bizarres, ou à faire des acrobaties tenant presque du suicide.

    Elle est donc particulièrement hyperactive, avec un humour débridé qui est très loin du politiquement correct, et des réactions difficilement prévisibles. Il est du coup parfois difficile de suivre où elle veut vraiment en venir, et quelque part, il n'est pas certain qu'elle sache elle-même où elle veut en venir, en général. Mais pourtant, ça la mène toujours quelque part d'inattendu. Elle décide parfois d'aller "quelque part". Elle prend son sac à main, et marche au hasard complet jusqu'à ce qu'elle trouve ce qu'elle qualifie d'un "truc cool". Une fois, c'était un restaurant mexicain qui utilisait du piment ultra fort. Une autre fois c'était un vendeur de beignets super bons. Une fois suivante c'était un terrain de Cricket, sport somme toute peu pratiqué aux USA pourtant. A plusieurs reprises elle s'est même retrouvée complètement perdue dans la nature, ne pouvant s'y retrouver que grâce au GPS et Google Maps.

    Ce tempérament hyperactif peut se révéler parfois socialement difficile, toutefois : il arrive parfois qu'en pleine conversation elle pense à quelque chose sans aucun rapport et veuille le faire immédiatement, ou se mette à en parler. Ce n'est pas par volonté d'être impolie, ou par manque d'intérêt pour ce que disent les autres, mais simplement une sorte d'idée instantanée (souvent stupide). Ceux qui savent qu'elle est comme ça n'ont pas de souci avec, mais c'est parfois quelque chose de socialement compliqué.

    A part ces traits particuliers, elle est dans l'ensemble très sociable, et sera même parfois du genre à engager la conversation avec n'importe qui, sur n'importe quoi, un peu comme une gamine. C'est mignon, mais un peu bizarre en général.
    Dans le bizarre, il y a enfin sa logique. Elle contraste parfois, pas toujours, avec son attitude plutôt gentille, car il s'agit d'une logique très froide et de calculs basiques. Ces nodules en silicium qui composent son cerveau affectent son processus de réflexion, et lorsqu'elle doit réfléchir rapidement elle aura tendance à s'en servir, plutôt que de tenir compte de sentiments humains normaux ("mieux vaut 10 morts que 1000", "c'est triste que des enfants meurent, oui, mais ça maintient la population humaine dans une certaine mesure", etc...)

    Vis-à-vis des groupes mutants ou anti-mutants, elle est fortement opposée aux extrêmes. Elle n'a aucun respect pour les groupes pro-mutants qui en viennent à tuer des personnes juste en se basant sur le fait qu'ils ne sont pas nés avec "les bons" gènes, ce qu'elle considère même comme du nazisme primaire et toxique. Le fait que ses propres gènes, considérés comme "supérieurs" par des groupes comme la confrérie, aient failli la tuer, cela n'aide pas des masses.
    Quant aux groupes anti-mutants comme les purificateurs, ils ne lui laissent qu'un goût de mépris total dans la bouche, et elle n'aurait que peu (voire pas) de scrupules à les frapper, blesser, ou même tuer si la nécessité se présentait.

    Concernant, en revanche, le BAM, elle est relativement neutre, même si méfiante. Elle a tendance à les voir comme un "Bureau anti-mutant", ayant retenu de l'histoire que quand une forme de police est créée spécialement pour surveiller une partie de la population en se basant sur leur origine, religion, ou gènes, il y a un fort risque de dérives. Elle les voit comme une possible bombe à retardement.

    Pour conclure avec les organismes mutants, elle trouve l'Institut "rigolo". Ce n'est pas du tout cohérent, ni normal, ni rien, elle ne saurait pas expliquer pourquoi elle trouve l'Institut rigolo. Pourtant Xavier n'a pas vraiment une tête de comique, et en soi elle ne le trouve pas "risible", ou quoi que ce soit de méprisant. L'Institut la fait sourire, d'un sourire gentil, comme celui qu'on aurait en voyant un vieil ami avec qui on aime bien faire des blagues. Cela vient peut-être en partie du fait que, quelque part, elle aurait aimé pouvoir y aller quand elle avait l'âge d'aller à l'école, au lieu d'être isolée du monde par les conséquences néfastes de son pouvoir.

    Au final, son propre "pouvoir" ayant failli la tuer, elle n'a pas forcément une vision très positive des mutations dans l'ensemble. Pour elle, les mutants n'auront rien à voir avec l'avenir de l'humanité, avenir qui se basera avant tout sur la culture, la philosophie, et les sciences, mais pas sur qui a quel pouvoir.



Histoire :

[list]

[*]Talents Particuliers :

Programmation

Une conséquence de son pouvoir de cyberpathie est son aise immense avec l'ensemble du monde informatique et électronique. Elle pourra immédiatement comprendre, analyser, voire améliorer des composants électroniques (processeurs, plaques de contrôle, ...), comme s'il s'agissait d'une sorte de "membre supplémentaire" qu'elle a. C'est ce qui lui a permis de programmer l'ensemble des systèmes logiciels régissant son corps mécanique, et qui lui permet de vivre une vie relativement confortable : lorsque cinq ou six clients lui demandent de vérifier et optimiser un programme, elle peut, si elle ne fait que ça, elle peut faire les cinq ou six en une demi-heure, ou une heure. Cela lui fait donc un salaire de plusieurs milliers de dollars en une heure à peine.


Muay Thaï

Suite à l'agression du mutant ayant créé son corps mécanique (cf. fiche), elle s'est mise à prendre des cours de Boxe Thaïlandaise, réputée comme un des sports de combat les plus puissants et brutaux de la planète. Il ne s'agit évidemment pas du plus fin, mais son corps métallique lui donne un avantage extrême dans ce sport, où la résistance est une clé.
Elle a pour le moment (à la validation) un niveau de débutante et ne connaît que quelques mouvements, qu'elle peut reproduire mais pas vraiment à la perfection (loin de là).

[*]Possessions : Un appartement en centre ville, une moto, une carte de transports en commun, une carte médicale, plein de les fringues, beaucoup d'outils de précision (chez elle), plusieurs ordinateurs (chez elle), un téléphone portable. Au niveau bancaire son père lui paie son loyer (1100$/mois) ainsi qu'une aide médicale plus de quoi vivre confortablement, ce qui fait un total d'environ 2500$/mois, vu qu'il pense qu'elle est incapable de se déplacer sans aide. Si l'on compte les fois où elle travaille comme indépendante, cela amène à une moyenne de 3.000 à 5.000$/mois.

Le fait est que l'entretien de son corps est relativement coûteux : le nettoyage et l'entretien des cartouches digestives et des filtres chimiques de ses poumons (elle en a cinq au total) lui revient à pas loin de 800$/mois en composants chimiques et en matériel. De plus, elle mène un train de vie assez chaotique. Certains mois elle sortira n'importe où et dépensera des sommes totalement stupides par caprice ou envie soudaine, et d'autres elle aura un mode de vie plus austère, spartiate même.
Elle a donc du mal à faire des économies, et la réserve "fixe" de son compte en banque excède rarement les 15.000$, ce qui est déjà une somme confortable, même si amplement insuffisante pour faire des grands projets technologiques.


Dernière édition par Miranda Zsadány le Mer 6 Juin - 20:19, édité 37 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Ven 18 Mai - 23:59

[*]Biographie :

La famille Zsadány n'a aucune tradition américaine, et elle n'est pas arrivée sur le Mayflower. Son père Sergueï, descendant d'une longue lignée de la noblesse de l'ancien Royaume de Hongrie déchu depuis longtemps, est arrivé aux Etats-Unis d'Amérique avec sa femme, Erzsébet, en 1972.

Il serait difficile de dire si Sergueï est quelqu'un de bon, ou mauvais, noir ou blanc, mais en tout cas il n'est pas non plus gris. Son sens moral semble très variable, selon ce qu'il se passe. La famille Zsadány a toujours été proche du pouvoir à l'époque du Royaume de Hongrie, et était notamment chargée des comptes royaux, lors du règne du dernier régent de Hongrie Miklós Horthy. L'époque était trouble, le pays sortant tout juste d'un régime pseudo-démocratique ayant échoué, et le Régent n'avait d'autorité qu'en théorie, ne contrôlant pas véritablement tout ce qu'il se passait sur son propre territoire.

Déjà à l'époque les Zsadány n'étaient pas vus d'un très bon oeil par la population, mais ils faisaient leur office. Toutefois, lors de la chute du régime pseudo-monarchique de Hongrie, ce fut l'URSS qui prit le relais, imposant le régime communiste. Autant dire que les proches du pouvoir furent rapidement éliminés, mais le père de Sergueï parvint non seulement à se cacher, mais également à garder sous son contrôle la fortune du Royaume, qui ne fut saisie qu'en partie par le régime Soviétique. La répartissant dans de multiples banques dans de nombreux pays différents, il avait pour projet de la conserver pour le jour où le "Vrai Roi de Hongrie" reviendrait au pouvoir.

A sa mort, ce fut Sergueï qui reprit le relais, prenant ainsi possession de ladite fortune, mais il décida d'en faire un usage bien différent : loin d'être un royaliste convaincu, et sachant que si jamais les Soviétiques retrouvaient sa trace, il se ferait tuer, il décida d'exporter cette fortune aux Etats-Unis. L'immigration fut difficile, autant le dire, surtout à une époque où tout ce qui venait de l'est était vu avec une méfiance immense, mais en 1972, donc, il parvint à s'installer avec ses biens financiers dans le pays de l'Oncle Sam.
Il commença donc à investir dans de nombreux domaines, et devint assez rapidement un homme influent, même si étrangement discret. Peu de monde le voyait, ou le connaissait, alors qu'il avait des biens -limités mais existants- dans beaucoup d'industries.

Ce ne fut que plus tard, en 1991, que naquit sa fille, Miranda. La situation familiale étant à cette époque-là particulièrement stable, et confortable, elle put avoir une vie plutôt tranquille avec une éducation très complète. Elle semblait particulièrement intéressée par les technologies récentes, auxquelles son père ne comprenait que ce qui pouvait lui rapporter de l'argent, au fond.
C'était en tout cas une jeune fille loin d'être pourrie-gâtée, très loin de là même : Sergueï considérait, ironiquement, que les choses devaient être acquises et non données "par magie", ou "tombant du ciel". Très ironique vu que sa fortune venait du vol d'une partie des caisses autrefois royales de son pays d'origine...

Mais elle était pour le moins dissipée. Ce n'était pas tellement qu'elle était du genre fauteuse de troubles qui fume à l'école et embête ses petits camarades. Mais elle était plutôt maline, et avait tendance à parfois répondre aux gens de façon peu moqueuse, voire complètement inappropriée, y compris aux professeurs, d'ailleurs... C'était une école privée, par conséquent, à tout juste 10 ans, elle avait une petite collection de mots des professeurs sur son carnet, et autant dire que ça ne mettait pas l'ambiance au beau fixe à la maison. Mais ses résultats scolaires, plus que satisfaisants, compensaient cela, en particulier en mathématiques et en sciences où elle s'en sortait étonnamment bien.

Dans l'ensemble déjà petite elle était très indépendante en tout cas. Ses parents étaient relativement distants, dans l'ensemble, et ils tenaient à lui apprendre une chose majeure qui était l'indépendance justement. Il fallait qu'elle apprenne à se débrouiller d'elle-même, sans avoir besoin de qui que ce soit d'autre qu'elle-même, son propre esprit, et sa propre astuce. Elle devait être capable de prendre des décisions importantes sans aide, et réagir rapidement.

Vers la fin de ses 10 ans commencèrent les soucis liés à son pouvoir. Elle devenait parfois un peu maladroite, faisait tomber des objets de temps en temps, ou butait contre un escalier. Son écriture devenait aussi moins soignée, et plus le temps avançait plus elle devait se concentrer pour parvenir à se déplacer en marchant droit, ou utiliser un objet quelconque.
A 11 ans et demie ses parents décidèrent de l'amener voir en urgence un médecin suite à une chute totalement anormale : jusqu'ici, ses problèmes auraient pu passer pour des maladresses, mais là elle était littéralement tombée par terre sans aucune raison alors qu'elle se tenait immobile, comme si ses jambes étaient devenues molles. Les examens se multiplièrent, les radios, les biopsies, jusqu'à ce qu'un neurologue finisse par donner son diagnostic.

Les tissus nerveux de Miranda se recouvraient progressivement d'une sorte de composé de silicium, ce qui les empêchait de transmettre les messages correctement entre son cerveau, sa colonne vertébrale, et les muscles. Selon lui son coeur et ses poumons commençaient à être touchés également ce qui expliquait qu'elle se fatigue aussi rapidement, et il conseilla alors une assistance médicale plus avancée. Les moyens de Sergueï le permettant, Miranda eut tout ce qu'il lui fallait, mais plus les années passaient, plus son état se rapprochait du Locked-In Syndrome, un état pour le moins épouvantable où le cerveau est parfaitement conscient, mais où la personne est dans la totale incapacité de faire quoi que ce soit.

Ses parents voyaient cela comme une sorte de malédiction, une horreur totale. Ils avaient placé en leur progéniture énormément d'espoirs, imaginant déjà l'avenir qu'elle aurait pu avoir, mais les choses avaient tourné de façon très différente, alors qu'elle perdait progressivement l'usage de ses membres. Le médecin leur expliqua qu'il s'agissait d'un gène mutant X, et que même si les plus médiatisés des mutants sont très puissants, il y en a beaucoup dont la mutation est peu visible, ou même fatale.
Cela créa chez eux non pas une hostilité mais une sorte de pitié pour les mutants. Certains ont des pouvoirs, mais pour 1 mutant né avec des pouvoirs impressionnants, combien sont morts de déformations terribles ou de lentes agonies, comme ce serait probablement le cas pour Miranda ?


A 13 ans, elle dut recevoir un pacemaker pour faire tourner son coeur, et un respirateur artificiel était chargé de faire fonctionner ses poumons. Tout le monde savait que ce n'était que du temporaire : le médecin lui donnait une espérance de vie d'une dizaine d'années, au grand maximum.
Ce fut à ses 14 ans que les choses commencèrent à changer. Son père décida d'autoriser la pose, sur sa fille, d'un implant cérébral expérimental qui viserait à lui permettre de contrôler son fauteuil roulant ainsi qu'un ordinateur. Cela fut permis par ses investissements et relations dans le monde médical, et fut l'évènement qui permettrait à Miranda de survivre, plus tard. Bien entendu elle ne pourrait en théorie pas avoir un contrôle immense ou précis de l'ensemble... Ce serait gauche - droite - avant - arrière, et pour l'ordinateur, elle pourrait faire défiler des lettres (une par une) pour taper des textes.

La pose fut un succès, mais aussi une surprise. Si au départ les choses fonctionnaient comme prévu, au plus grand soulagement des scientifiques, en moins d'une semaine, le logiciel semblait avoir été... Altéré. Elle semblait avoir un contrôle total de la machine, l'utilisant comme n'importe qui le ferait avec une souris et un clavier. N'importe quel logiciel "classique" tournait, et elle parvenait même à contrôler des jeux relativement complexes comme Half-Life 2 ou Civilization 4.
Les logs -les enregistrements donc- du système indiquaient que des dizaines d'informations étaient envoyées à la fois, contrôlant de très nombreuses commandes, systèmes, s'adaptant en direct. Il devint donc rapidement évident que ces nodules de silicium et ce revêtement sur son tissu nerveux lui permettait d'avoir un lien extrêmement fort, symbiotique, avec tout ce qui était électronique et programmé.

En fait, ses nerfs se comportaient comme des ports d'ordinateur. Il était possible d'y brancher des composants, et elle pouvait agir avec comme s'ils étaient des parties intégrantes de son corps. Pour elle, la logique mathématique de cette machinerie était innée. Elle comprenait instantanément les programmes, et pouvait les améliorer de façon surréaliste en quelques jours seulement.
Cela ne changeait, par contre, pas le fait qu'elle était de plus en plus paralysée, mourant à petit feu...

Mais cet implant lui permit d'accéder à Internet. Et ce fut là qu'elle fit la connaissance d'un dénommé "Fat bob". La rencontre se fit complètement par hasard, sur un site de fans de la série "Le caméléon", une vieille série qui n'existait maintenant plus mais qui avait encore ses fans, et le dénommé Bob semblait plutôt sympathique, et cultivé. Rapidement, ils se rendirent compte de leur intérêt commun pour les hautes technologies, et Miranda lui montra certains des programmes de contrôle qu'elle utilisait pour son implant cérébral... Le choc fut immédiat pour son interlocuteur, il n'avait jamais vu des systèmes organisés d'une telle manière. Les lignes de programme étaient organisées à la fois de façon "informatique", proprement, par processus, et "organique", comme une sorte de corps vivant aux circuits et veines qui s'entrelaçaient de manière astucieuse.

Après un peu plus d'un an de discussions, la jeune Zsadány décida de révéler à monsieur "Bob" ses conditions de vie. Pour lui ce fut l'illumination : tout s'expliquait. Cela expliquait le talent avancé en informatique, qui était en réalité un pouvoir de cyberpathie. Et le fait que ses neurones soient aussi réceptifs, comme un mélange parfait de fils électriques et de nerfs humains, était un rêve qu'il n'avait jamais osé trop imaginer : l'alliance parfaite de la nature, et de la technologie.
Sans rien lui dire, il commença à préparer les plans de la machine. Il voulait que tout soit parfait.

Il s'agirait d'un corps, devant être fin, élégant, délicat, féminin, qui pourrait accueillir le cerveau de Miranda. Bob était un technopathe, avec une particularité : si en général le fer est absorbé dans le sang pour être utilisé par l'hémoglobine, avec l'excès filtré par le foie et les reins. Chez Bob en revanche, en fait Robert Colson, tous les métaux étaient absorbés, et transformés par un organe qu'il avait en trop, qui n'existait chez personne d'autre.

Cet organe, qu'il appelait sans imagination le Metalli Stomachum, traitait les métaux et les transformait en une sorte de "pâte" métallique intelligente. Cet alliage pouvait changer ses propriétés : couleur, résistance thermique, magnétique, conductivité électrique, densité, il parvenait à le contrôler et l'étudiait depuis des dizaines d'années déjà, cherchant un moyen de l'utiliser avec la technologie moderne. Il savait qu'avec la puissance des ordinateurs quantiques, fonctionnant TRES différemment des ordinateurs normaux, il pourrait permettre à une machine de se servir de ce métal unique... Mais si sa maîtrise de la technologie était immense, ses connaissances en mathématiques avancées et complexes étaient limitées.

Miranda était le lien manquant. Il pourrait avec son aide concevoir un ensemble de systèmes qui pourraient contrôler le corps mécanique, et le métal liquide que son estomac secondaire produisait, et ainsi, mettre son pouvoir au service de l'humanité. C'était une idée fixe, chez lui, de laisser une marque dans l'histoire de l'humanité, pour une raison qu'il ne révéla pas à Miranda tout de suite...

Les années suivantes furent donc dédiées à la conception de la machine. Il montra les premiers plans préliminaires à la jeune fille malade, qui fut pour ainsi dire émerveillée : c'était sa chance, son unique chance, de sortir de cette situation et de pouvoir profiter à nouveau de son existence. Elle se donna donc intégralement dans cette tâche.
Pendant plus de 3 ans, jour et souvent nuits, elle passa son temps à travailler en ligne avec Fat Bob. Tout devait être au poil près. Les programmes de contrôle des membres, la calibration des capteurs visuels, la retransmission de l'audition afin qu'elle puisse entendre quelque chose, une optimisation aussi importante que possible des cinq sens donc, mais aussi des sécurités.

Car son cerveau serait là-dedans ; ce n'était pas rien. Il fallait qu'il soit IMPOSSIBLE qu'une erreur puisse la tuer. Les systèmes de survie furent revérifiés et testés des centaines de fois jusqu'à ce que les débits soient réglés au millième de centilitre près, les systèmes de mouvement et les gyroscopes gérant l'équilibre de chaque membre furent calibrés avec une précision maximale : le cerveau-ordinateur de la jeune américano-hongroise fut clairement mis à contribution au maximum.

La construction se fit avec les meilleurs matériaux possibles. Bob ne voulait pas qu'un membre puisse être cassé par erreur, ou qu'elle ne se mette à avoir des soucis de rouille, ou autres. Utilisant son pouvoir, il se couvrit donc de cette matière métallique qu'il produisait, lui donnant ensuite l'ordre de changer de couleur, d'allure, et changeant ainsi son apparence. De cette manière il réussit à dérober de grandes quantités de matériaux chers y compris du titane, et de l'Uranium pour les batteries atomiques... Cela éveilla l'inquiétude de sa "patiente" : s'il avait manipulé des barres de matériel radioactif, ne risquait-il pas de mourir d'un cancer ou d'autre chose ?

Le fait était que se rapprochait l'instant fatidique où elle devrait se faire opérer. L'argent du père Zsadány fut bien utilisé pour l'occasion. D'abord, elle indiqua à ses parents sa volonté de, malgré ses conditions de vie, parvenir à vivre par elle-même. Ce ne fut pas aisé à négocier, mais le fait qu'elle soit en centre-ville et ait une assistance médicale permanente en cas de problème permit, à l'issue de 5 mois de discussions, de lui donner cette marge de manoeuvre.
Elle emménagea donc dans un appartement de 70m² dans le centre-ville de New-York, dans un immeuble chic avec tout le matériel nécessaire pour l'accueil des handicapés, et l'infirmière passait six fois par jour pour aider Miranda dans les tâches quotidiennes qu'elle ne pouvait réaliser d'aucune manière.

La seconde étape était de trouver une équipe chirurgicale qui parviendrait à transférer son cerveau de son corps au bloc cérébro-spinal : un bloc indépendant visant à contenir son cerveau et sa colonne, qui serait ensuite "branché" au corps mécanique.
Autant dire que peu de neurochirurgiens étaient du genre à accepter, et ils purent trouver malgré tout, après une longue recherche. Le Dr. Hansbrooke était effectivement spécialisé en neurochirurgie, mais ses études avaient été payées par l'armée, et de fait, même si en théorie son engagement était terminé, il s'était retrouvé forcé d'aller en Afghanistan, étant évacué suite à une blessure grave. La raison pour laquelle ils décidèrent de lui confier cette tâche délicate était qu'il n'était pas tombé dans l'alcool, ce qui en plus d'être un gros cliché aurait été un critère éliminatoire, mais dans une forme de profonde dépression.

Son état "sensible" permit donc de le convaincre, en lui donnant la possibilité de sauver une jeune fille, d'être un vrai héros en dehors du monde militaire, ce fut suffisant.
Les personnes qui l'assisteraient étaient deux chirurgiens Japonais, payés une petite fortune pour l'occasion, et qui n'auraient aucun souci avec le fait de se taire et de n'en parler à personne.

Miranda fit passer ces dépenses pour de "l'investissement dans le milieu médical". Comparée à la fortune qu'il possédait déjà, ce n'était pas grand chose, et ne voulant pas contrarier sa fille pour laquelle il s'inquiétait tellement, il décida de ne rien dire. Tout était prêt, et les cartes étaient en place...
L'opération eut lieu 3 mois tout juste après ses 18 ans. Elle n'en avait aucun souvenir.

Les seuls souvenirs qu'elle avait étaient ceux de son réveil. D'abord, c'était le noir. Elle était consciente, mais ne sentait rien, ne pouvait pas bouger, ne comprenait pas ce qu'il se passait. Ensuite, elle vit du texte s'afficher : c'était le texte de contrôle, qu'elle avait elle-même programmé pour vérifier si elle était en vie, et consciente.
Le texte lui demandait de penser "Oui" si elle était consciente. Elle pensa oui. Le texte afficha alors que c'était une bonne nouvelle. Déjà, au moins les fonctions de base marchaient : son cerveau était bel et bien connecté à la machine. Les sens s'activèrent alors, un par un. D'abord, l'odorat, les capteurs chimiques au niveau du nez s'activèrent, et le texte lui demanda quelle odeur elle sentait. Le test lui fit sentir diverses variétés d'odeurs, allant de la rose aux cookies en passant par des odeurs nettement moins agréables de produits chimiques et de pourriture. Mais ça fonctionnait.

Ensuite, la vue. Le système activa les capteurs optiques, et lui fit voir diverses couleurs. Visiblement elle les voyait normalement. Le système lui fit ensuite entendre divers sons. L'ensemble semblait marcher normalement. Le système lui fit tester, un par un, chacun de ses membres. Tout semblait fonctionner.
Après près de trois jours à ce rythme, l'ensemble des tests furent confirmés : elle pouvait se lever. Elle n'avait pas de sensation tactile, car le revêtement d'alliage n'était pas encore actif... Mais elle sentait qu'elle pouvait bouger. Qu'elle respirait. De façon automatique, d'elle-même : pas par un respirateur, c'était une sensation qui lui était devenue presque inconnue.

Il lui fallut plusieurs semaines avant de pouvoir marcher sans l'aide de Fat Bob, qui à la grande surprise de Miranda parvenait à supporter les 220 kilogrammes de son nouveau corps. Elle était maladroite, au départ, mais c'était l'inverse de ce qui était arrivé quand son corps s'était mis à se dégénérer : au lieu de devenir de plus en plus maladroite, elle devenait de plus en plus douée. Rapidement elle put saisir des objets sans les faire tomber ou les casser, put marcher, et s'asseoir sans mal, puis courir lentement.

Arriva donc l'étape où le revêtement extérieur devrait être déployé. Ils avaient codé les processeurs quantiques pour que l'apparence de Miranda, du moins celle qu'elle aurait du avoir si elle n'avait pas été malade, soit l'apparence par défaut adoptée. Les débuts furent difficiles, et la jeune ressuscitée dut corriger à diverses reprises les programmes, mais après une semaine d'efforts ce fut une réussite. Chaque "muscle" agissait indépendamment, elle arrivait à sourire, faire bouger ses yeux -des faux évidemment-, faire comme si elle contractait ses jambes, ses bras, serrer la main de quelqu'un sans lui faire mal... Et surtout le toucher était là.

La vie devint donc une vaste orgie. Enfin... Pas directement, mais très vite la jeune femme se rendit compte qu'elle avait pas mal de choses à rattraper, et se mit à se mettre dans des ennuis sans cesse.
D'abord, ce furent des disputes et des petits soucis sociaux avec des inconnus, qui n'appréciaient pas de voir une fille se ramener vers eux avec un grand sourire et leur proposer de leur acheter leur pantalon, comme ça, dans la rue. Pourquoi faisait-elle ça ? Les raisons variaient. "Son pantalon était marrant". "C'était rigolo !". "Bah, j'essaie de rendre la journée des gens un peu plus surréaliste !". Bob était inquiet dans l'ensemble, surtout quand arriva la première arrestation.

L'inculpation concernait une conduite en état d'ivresse et le recours aux services de prostitué(e)s. Pour la première, elle avait bu de l'alcool, mais celui-ci était intégralement filtré par son estomac artificiel et rien n'arrivait au cerveau : ce serait trop dangereux de ne pas éliminer l'alcool et pourrait mener à des intoxications très rapides et fatales. Toutefois, les vapeurs d'alcool testées par le petit ballon étaient bien présentes...
Ensuite, sa soirée était dans une maison perdue dans la banlieue New-Yorkaise, et impliquait des personnes aux moeurs assez... débridées, parmi lesquelles se trouvaient des prostituées connues de services de police.

Elle s'en sortit avec une amende facilement payée, mais encore une fois cela inquiétait Bob. Celui-ci voulait laisser sa marque dans l'histoire de l'humanité car il ne survivrait pas longtemps.
Ce métal qu'il créait, il ne le contrôlait pas intégralement : depuis que son pouvoir s'était déclenché, des très petites quantités de cet alliage s'accumulaient dans son circuit sanguin, notamment au niveau des valves cardiaques. Son débit sanguin diminuait de plus en plus chaque année et il arriverait un moment fatal où il ne pourrait pas survivre, peu importe ses pouvoirs.

Cela avait entraîné l'apparition progressive de marques d'un bleu foncé aux reflets métalliques un peu partout, sur son visage. Clairement, il y avait marqué "mutant" sur son front, et cela entraîna l'hostilité de certains groupes peu recommandables...
La première, et la seule rencontre de Miranda et Bob avec un anti-mutant extrémiste fut en fin de soirée, alors que les deux revenaient d'un restaurant japonais. Les trois types avaient prétendu avoir un problème, dans une ruelle, avant de brandir des pistolets de 9mm sur Bob. Miranda s'interposa évidemment, et de fait, leurs tirs se heurtèrent à la couche de métal liquide qui l'entourait, n'ayant aucun effet. Effrayée, c'était la première fois qu'on l'agressait véritablement, elle ne réagit pas et les laissa fuir. Ce fut ce jour-là que son mépris pour les anti-mutants gagna en puissance de manière importante...

Quant à Robert, il était toujours mourant. Les semaines passant ce métal qu'il produisait embourbait l'ensemble de son système sanguin et arriva le moment où il ne pourrait plus tenir que quelques semaines, au grand maximum.
Il avait espéré que Miranda serait motivée par l'utilisation de ses capacités pour changer l'univers, guérir les maladies, créer un empire de l'humanité où le bien-être et la technologie se côtoieraient, en oubliant qu'il s'agissait avant tout d'une adolescente qui voulait rattraper sa jeunesse. Ne parvenant pas à le comprendre, et ne voulant pas qu'elle le voie mourir, il décida de disparaître sans laisser de traces à l'exception d'un e-mail, où il disait devoir "se cacher" pour "sa sécurité", étant poursuivi par "des groupes extrémistes mutants et anti-mutants à la fois".

En décembre 2010, pour la première fois elle se retrouvait sans lui, ce type qui était le seul auquel elle parlait vraiment depuis maintenant plus de 5 ans, se sentant véritablement seule. Il fallait qu'elle s'occupe... Et dépende moins de l'argent de ses parents, elle décida donc de s'établir en tant qu'indépendante en tant que spécialiste en optimisation de programmes.
Elle recevait des programmes ou parties de code informatique, son rôle était de le vérifier, l'optimiser, le rendre plus clair, plus rapide, plus efficace. Autant dire que la majorité de ce qu'elle recevait comme travail était AMPLEMENT pour simple que de calibrer des systèmes de survie pour un corps mécanique, elle pouvait donc enchaîner 3 ou 4 clients à la suite en moins d'une heure...

Or ce type de travail étant extrêmement spécialisé, il était très bien payé. Elle ne deviendrait probablement jamais milliardaire avec ça, cela dit, mais lui permit de maintenir un train de vie extrêmement confortable (entre 3 et 5000 dollars nets par mois) sans devoir continuer de demander de l'argent à ses géniteurs... Ce fut ainsi qu'elle passa la barre des 20 ans, alors qu'elle n'espérait pas un jour dépasser les 17.

Sa vie était devenue... quelque peu chaotique, mais lui plaisait. Elle suivait ses envies sans se préoccuper une seule seconde d'une quelconque éventuelle conséquence. Elle se sentait à l'abri de tous les cotés : physiquement vu qu'elle est en titane, financièrement vu qu'elle pouvait récupérer de l'argent facilement grâce à son travail, que demander de plus ?
Certains évènements toutefois l'ont parfois poussée à vouloir s'engager plus dans le conflit entre mutants... L'agression subie par elle et Fat Bob en premier lieu, mais aussi le massacre très médiatisé de Mutant Town. Mais elle n'était pas une idéaliste, très loin de là, se classant plutôt dans les opportunistes, et partait du principe "mieux vaut eux que moi, je n'y peux rien de toutes façons". Cela l'encouragea plus à rester cachée, et continuer de profiter de sa vie nouvellement récupérée.

Son corps était résistant, mais pas du tout conçu pour le combat. Que pourrait-elle faire face à des purificateurs cinglés ? Ou pire, face à des mutants aux pouvoirs immenses ? Elle aurait bien pu modifier son corps, au fond les batteries atomiques pourraient alimenter des armes à énergie, mais comment ? Elle avait les plans, point. Ce n'était pas une experte en armement, ni en montage d'armes intégrées... Fat Bob avait laissé les instructions nécessaires pour monter des éléments supplémentaires sur son corps, mais elle n'avait pas la connaissance technique pour comprendre ces instructions. Sans compter que de toutes façons, s'aligner et prendre position serait aussi prendre un risque... Cela valait-il vraiment la peine qu'elle soit passée par autant de souffrance, des années paralysée, tout ça pour mourir deux ans après avoir retrouvé une vie normale ?

La question demeurait en suspens, mais elle comptait bien trouver quelqu'un qui peut-être serait en mesure de comprendre les instructions de Robert...

[/list]

Avatar : Jessica Alba

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]

Double/Triple Compte? : Oui [X] Non []

Si oui, Qui ? : DC d'Anna

Pseudo : Krisprolls

Code vu par Seamus


Dernière édition par Miranda Zsadány le Mer 6 Juin - 19:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Sam 19 Mai - 11:02

Ma chérie *-*

Re re rebienvenue Cool
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Sam 19 Mai - 12:57

Re-bienvenue

Avant tout, je voudrais t'informer de tes droits en ce qui concerne la création de ton DC.
Tu fais partie de la "Catégorie 1" puisque sur l'ancien forum, tu ne possédais pas trois comptes il ma semble. Les règles sont donc les suivantes :
    Citation :
    TRIPLE COMPTE

    - Trois mois supplémentaires de carence entre la création du Double compte et du triple.
    - Un total d'au moins 30 Rp sur chaque compte (Principal et Double)
    - Une présence active sur le forum ( sur au moins un des comptes)

Il te manque donc 15 messages RP avec Anna Howlsbridge ainsi qu'attendre trois mois entre la création d'Anna et le début de modération de Miranda Zsadàny ce qui nous amène au 7/07/2012.
Cependant, la prise en compte de tes messages RP ainsi que ton ancienneté avec ton double compte que tu possédais alors sur l'ancien forum nous ramène à :
- 4 jours d'attente avant le début de modération de ce compte-ci.

Je place donc ta fiche en attente elle sera remise dans les fiches en cours le 23/05/2012. Tu pourras bien entendu continuer à faire ta fiche.

Bonne continuation et si tu as des questions, n'hésite pas.

À plus !

Mumu'
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mar 22 Mai - 22:00

VOILAAAAAA ! Fiche finie et on est le 23 ! ^^'

<= super précise niveau timing ! Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Dim 3 Juin - 20:49

Il était temps n'est-ce pas ? Oo Le staff te présente ses plus plates excuse quand à l'encombrement mal géré du bureau et... Attend, je suis encore en train de perdre du temps ! Let's go !

IDENTITE : Peux-tu m'expliquer d'où viennent ces alias ? Pour Miri, je me doute, mais pour Randi ?

POUVOIR :

Cyberpathie : Donc elle contrôle son corps mécanique grâce à sa cyberpathie : Ok
Quelques questions me viennent cependant :
- À-t-elle une puissance de calcul, de réflexions, d'analyse et de compréhension supérieur à un humain ? Si oui, à quoi cela est du ? (implants, silice, cyberpathie?)
- Peut-elle contrôler son corps de manière à avoir une coordination, une précision de mouvement ou une capacité à faire plusieurs actions en même temps et cela précisément ? Si oui, peux-tu décrire ces facultés succinctement, de manière à ce que l'on ait un ordre d'idée en la matière.
- Ses nodules, liés à sa cyberpathie, lui permettent-elle de faire des actions « informatique » ? (Aller sur internet, faire du traitement de texte ou autre...)

Cyborg :
  • Citation :
    Les moteurs peuvent exercer une force importante, allant jusqu'à la classe 1 pour les bras et les jambes, et 550 kilogrammes pour la mâchoire. Toutefois, Miranda maîtrisant encore ce corps de façon limitée, elle doit réduire artificiellement la puissance des moteurs pour éviter de créer des désastres, et ne pas (par exemple) faire des bonds au lieu de faire des pas, ou écraser totalement tout ce qu'elle prend en main. Elle pourra probablement augmenter le niveau de puissance avec le temps

Tu peux déplacer cela dans la partie « Niveau de maîtrise » puisque tu évoques, il me semble une possible évolution de pouvoir.

- Résistance : Précise, s'il te plaît, que les métaux marvélliens peuvent trancher ton alliage. Quand est-il des décharge électrique, des attaques acides, de la télépathie ?
- Modification d'apparence : Cela te permet de modifier toute ton apparence ? Couleurs des cheveux, pilosité, couleur des yeux, cicatrices, tâche de naissance... ? Si il y a des choses qu'elle ne peut pas reproduire, peux-tu me les indiquer ? De même, y a-t-il un moyen de voir la différence entre la copie et l'original ? La texture et le toucher de la peau est-elle reproduite ?

Limitations techniques : Tu réponds à ma question sur la télépathie, mais j'aimerais que cela apparaisse également dans la résistance. Ok pour le reste.

MAITRISE : Ok

LIEN : Ok

APPARENCE : Parle-moi de sa démarche, s'il te plait.

MENTAL : Qu'en est-il du BAM et de l’Institut ? Que pense-t-elle de la mutation (évolution naturelle de l'homme, fardeau...) ?

TALENTS : Ok

POSSESSIONS : Ses comptes en banque pèsent combien ?

BIOGRAPHIE : Que ces parents pensent-ils des mutants ? Quel éducation a-t-elle reçu à ce sujet et comment on-t-il perçu la mutation de leur fille ?

HORS-JEU : À mettre à jour étant donné la suppression de Ciera.

Voilà, rien de très impressionnant, préviens-moi lorsque tu auras corrigé cela que je te donne ton avis positif. Si tu as des questions, hésite pas ! Bon courage.

À plouch
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Lun 4 Juin - 11:21

Hellow !

Pas de souci, je suis de nature impatiente mais je comprends que ça puisse être un peu compliqué en ce moment avec la fin de l'année, les absences, et l'afflux énorme de fiches ^^

Sinon ! Les éditions sont en rose parce que le rose c'est cool !

IDENTITÉ : Randi est un surnom relativement courant lié au prénom Miranda ("Randa", "Randi"). On peut prendre en exemples plus connus Miranda "Randi" Couper (Spiderman), ou encore Miranda "Randi" Fronczak (Urgences).

POUVOIR :
CYBERPATHIE

- Elle a en effet une capacité de calcul particulièrement importante, cela étant du aux nodules de silice qui sont répartis un peu partout dans son cerveau. C'est en grande partie grâce à ceux-ci que sa cyberpathie s'est véritablement développée, et qu'elle est en mesure de programmer rapidement, ou de se relier à des machines électroniques complexes. Cela lui donne d'ailleurs une logique froide, parfois surprenante, qui contraste fortement avec son caractère gentil et rieur.

Spoiler:
 

- Elle peut en effet, mais dans une certaine mesure. Elle pourra facilement, par exemple, faire des recherches sur internet tout en discutant de façon cohérente avec quelqu'un. Pour la précision de mouvement et la coordination, elle est à la validation celle d'un humain normal, c'est-à-dire qu'elle doit se concentrer pour faire quelque chose de précis. En revanche, cela pourra être amenée à évoluer alors qu'elle s'habituera à son corps artificiel.

Spoiler:
 

- Oui, et non. Il lui faudra malgré tout le "hardware" nécessaire. Tout comme on ne peut rien faire avec juste un processeur et rien d'autre (pas de carte-mère ni rien), il faudra pour effectuer des actions informatiques qu'elle soit branchée à un système informatique. Par exemple elle ne peut accéder à internet sans une interface 3G, une connexion Wi-Fi, ou autres, et elle ne peut pas afficher de page internet si elle n'est pas reliée à une ordinateur où est installé un explorateur internet. Son corps synthétique comporte des connexions sans-fil diverses (Wi-Fi, 3G, Bluetooth, IR, ...) qui sont extrêmement protégées pour éviter les intrusions, et divers outils logiciels sont installés. Elle peut donc accéder à internet par exemple, mais en supposant qu'elle soit à portée d'un émetteur 3G ou qu'elle capte du Wi-Fi donc. Avec son cerveau seul, elle ne peut faire que des calculs, ou tenter de contrôler une machine.

Spoiler:
 


CYBORG


- Déplacé et mis en couleur, dans "Maîtrise"

- Ajout de détails sur la résistance à la corrosion et l'électricité et aux métaux Marvelliens.

Spoiler:
 

- Cela dépend. Si elle veut modifier son apparence quotidienne à elle, elle peut le faire mais ce sont des modifications plus ou moins compliquées à mettre en place. Cela peut donc lui prendre plusieurs heures pour juste changer la couleur de ses yeux, ou sa coupe de cheveux, mais en théorie il n'y a pas de limite aux modifications possibles. Il faut en fait bien noter qu'il y a deux apparences distinctes : L'apparence permanente, celle qu'elle a en temps normal, et l'apparence temporaire, si elle décide de changer d'apparence et de copier celle de quelqu'un.

Elle peut modifier son apparence permanente, mais elle ne le fait que pour des détails en général, quand elle a envie de changer quelque chose et tenter un "nouveau look". Toutefois cela impose comme je disais de nombreux tests, et en général plusieurs heures de travail pour changer un détail simple, et lui demanderait des mois entier à travailler 24h/24 pour changer totalement d'apparence. Les chances qu'elle le fasse un jour sont proches de zéro.

Pour l'apparence d'emprunt, elle est donc temporaire, et est une reproduction quasi-parfaite. Quasi, dans le sens où elle se base sur deux éléments pour imiter une apparence : l'ADN, et ce qu'elle a vu. Par exemple, la forme du visage, la couleur des cheveux, des yeux, ... sont dans l'ADN, donc ça sera reproduit à la perfection. La coupe de cheveux, si la personne est mince/grosse, c'est quelque chose d'acquis, donc Miranda le reproduira à partir de ses obervations, de ce qu'elle a vu. En revanche, il y a des choses qui ne sont pas dans l'ADN et que Miranda ne voit pas forcément : si la personne a un tatouage que Miranda n'a pas vu (sur le dos par exemple), elle ne le reproduira pas. De la même façon, s'il y a une cicatrice non-visible (sur un bras ou autres), si Miranda ne la voit pas, elle ne pourra pas la reproduire.

Concernant la texture et le toucher de la peau ils sont reproduits par l'alliage, néanmoins vu que cet alliage n'est pas, comme la peau, composée en grande partie d'eau, sa peau aura toujours l'air à la fois douce (lisse plutôt) et sèche, à mi-chemin entre le métal et la peau humaine normale donc, ce qui intriguera probablement la plupart des gens.

(ajouté en edit dans le changement d'apparence, en rose)


- Limitations techniques : copié la partie sur les attaques psychiques dans la résistance.

- Démarche : ajouté dans la description

Spoiler:
 

- Mental : ajouté les détails demandés

Spoiler:
 

- Possessions : ajouté

Spoiler:
 

- Biographie : ajouté

Spoiler:
 

- Fiche HRP : édité


Dernière édition par Miranda Zsadány le Lun 4 Juin - 18:35, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Lun 4 Juin - 12:46

Vala ça y est ! Tout est édité !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 12:16

Perfecto, juste indique dans ta fiche la partie sur la modification physique (Tu peux copier la question et y insérer la réponse ça me va tout à fait) ainsi que la précision sur son Alias.

Préviens-moi quand ce sera fait. =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 12:33

Les deux sont faits ça y est ! A noter, la partie sur la modification d'apparence j'ai séparé la réponse en plusieurs paragraphes, mais c'est bien indiqué (en rose) dans le pouvoir =)
Donc cicatrices, pas copiable si elle les voit pas, apparence générale ADN, etc... je l'ai ajouté !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 13:38

Merci pour les couleurs et le report de tes modifications dans ta réponse, ça m'a bien aidé.
Très bonne fiche avec un pouvoir bien organisé, premier avis positif !

Bon courage pour la suite !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 13:40

Youpiii miciiiiiiiiiii ^^ Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom

Par contre, vu qu'à part toi personne voulait toucher à cette fiche... Qui prendra le relais du coup ? What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 19:01

Bon, t’es déjà au courant de tout puisque j’ai perdu à Pierre-Feuille-Ciseau devant toi sur la CB, alors je me contente du re-bienvenu.
Bref : en gras les remarques importantes, en italique les facultatives et en normal le développement de ma pensée.

Nom : Ok
Prénom(s) : Ok
Alias & Surnom(s) : Ok
Age : Ok
Date de Naissance : Ok
Métier(s) : Ok
Nationalité(s): Ok
Genre : Ok
Clan : Ok

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Cyberpathie : Ok
    • Cyborg : Quelle est la résistance de Miranda aux projectiles conventionnels (comme les balles) et spécifiques (comme les balles perforantes) ? Une classe de résistance s’applique aux dégâts d’impact, pas perforant ni tranchant (en gros un mec avec Résistance Classe 1 mais une peau normale – pas aussi dure que l’acier ou autre – qui se prend une balle, ben il se prend une balle).
  • Niveau de Maîtrise : Ok
  • Lien entre les Pouvoirs : Ok

Description Physique :
  • Apparence : décris son nez.
  • Signes Particuliers : Ok

Caractère :
  • Mental : Dis ce qu’elle pense de la philosophie de l’Institut

Histoire :
  • Talents Particuliers : Ok
  • Possessions : de combien dispose-t-elle en moyenne sur son compte en banque (comme « réserve » ?
  • Biographie : qu’a-t-elle pensé des évènements de Mutant Town ? Quant Fat Bob a-t-il disparut ?

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 19:45

Alorsalors ^^ Les modifications seront en Cyan !

Citation :
Cyborg : Quelle est la résistance de Miranda aux projectiles conventionnels (comme les balles) et spécifiques (comme les balles perforantes) ? Une classe de résistance s’applique aux dégâts d’impact, pas perforant ni tranchant (en gros un mec avec Résistance Classe 1 mais une peau normale – pas aussi dure que l’acier ou autre – qui se prend une balle, ben il se prend une balle).
Euh... Ben... J'avais mis ça dans la fiche, dans les pouvoirs :

Citation :
L'alliage métallique extérieur procure également une protection limitée, en raison de sa texture (métal semi-liquide, assez épais), équivalente à celle d'un gilet pare-balles de type III (forces de police). Il permet à la plupart des munitions d'armes à feu d'être arrêtées avant de pouvoir toucher les plaques de titane en dessous (.22 LR, .380ACP, 9mm FMJ/RN, .40 S&W FMJ, .357 Magnum FMJ, .44 Magnum SJHP, 7.62mm FMJ, 5.56mm NATO).
Les balles de calibre supérieur iront se heurter aux lourdes plaques de titane, ayant une résistance importante (équivalent Classe 1).

L'intérêt d'allier les deux est que l'alliage extérieur a une réaction proche de celle de chair humaine, et les plaques ont une réaction de blindage. De fait, une balle anti-armure sera rendue nettement moins efficace par l'alliage extérieur (les balles anti-armure étant moins efficace contre les cibles vivantes), et les balles anti-personnel seront rendues quasi-inefficaces par les plaques de titane derrière.
J'ai ajouté des détails du coup :

Spoiler:
 


- Nez : ajouté en cyan

Spoiler:
 

- Ce qu'elle pense de l'Institut : ajouté en cyan

Spoiler:
 

- Économies en banque : ajouté en cyan

Spoiler:
 

- Mutant Town & Disparition de Fat Bob : ajouté en cyan

Spoiler:
 

Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 19:57

Citation :
Les balles de calibre supérieur iront se heurter aux lourdes plaques de titane, ayant une résistance importante (équivalent Classe 1).

Quelle est la résistance des plaques de titanes face aux munitions d'un calibre supérieur à celles citées plus hauts ?
De plus, pour des mutants capables de déchirer ou trancher du métal, dis-nous combien de cm d'acier (en équivalence) ils devront percer.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 20:19

Sébastian von Orchent a écrit:
Citation :
Les balles de calibre supérieur iront se heurter aux lourdes plaques de titane, ayant une résistance importante (équivalent Classe 1).

Quelle est la résistance des plaques de titanes face aux munitions d'un calibre supérieur à celles citées plus hauts ?
De plus, pour des mutants capables de déchirer ou trancher du métal, dis-nous combien de cm d'acier (en équivalence) ils devront percer.

Citation :
Pour que des balles puissent poser problème il faudra aller vers du gros calibre (de type .50 BMG) qui est bien plus inhabituel (fusils de précision, mitrailleuses lourdes, ...).

Ajout de précisions :

Spoiler:
 

Pour les plaques de métal et le déchirement, ajouté en cyan :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 20:23

Ok, cela me va : Second Avis Positif ; félicitation.
par contre, pense à mettre les données dans ton profil, merci.
Un admin passera sous peu te valider.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Mer 6 Juin - 20:27

C'est fait ! *-*

Merciiiiiiiii ! ^^ Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom Pom
Revenir en haut Aller en bas
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   Jeu 7 Juin - 18:13

Félicitations, nouveau neutre Delta, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Miranda Zsadány   

Revenir en haut Aller en bas
 
Miranda Zsadány
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fruits défendus (Miranda)
» Photos Miranda Otto
» Je vais faire poser un stérilet
» Un comédien de BDF dans une télé réalité sur NRJ12!
» pantalon stud one miranda VENDU

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: