AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Test d'Endurance [PV CLARA]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Test d'Endurance [PV CLARA]   Dim 9 Nov - 0:17


  • Mardi 16 septembre 2014, 10h13
  • NEW-YORK, TRISKELLION, Salle de Sport



John entra dans une des salles d’entraînement du Triskellion, c'était une grande salle de sport dont tout un mur était occupé par une grande baie vitrée qui donnait sur le fleuve, en même temps, sur une île, presque toutes les fenêtres donnaient sur une vue du fleuve. Les autres murs étaient occupés par des écrans de télévisions bloqués sur des chaines d'informations et par des appareils d'exercices, on pouvait trouver dans cette pièce pêle-mêle des tapis de courses alignés, des vélos elliptiques, des rameurs et autres appareils de remises en formes ou de torture selon ses capacités physiques. Différentes pancartes indiquées la direction de vestiaires, de douches ou d'un sauna, un luxe pour une installation gouvernementale. C'était un temple de l'exercice, de l'effort et de la sueur dépensée pour rester dans une forme optimale pour faire régner la loi d'une main de fer d'un avant bras musclé, ou alors juste pour éliminer les 4 donuts double crème sucre glace qu'on avait pu ingurgiter la veille lors d'une planque dans un appartement sordide de Mutant Town. John n'était venu ici pour aucune de ces raisons évoquées, il avait été convoqué ici.

La veille, John était arrivé au Triskellion à 10h pour son premier jour, en réalité entièrement dédié à la paperasse administrative, remplissage de formulaires, photo de sécurité, prise des empreintes digitales, oculaires, génétiques, télépathiques... Toutes une flopée de mesures de sécurités destinées à protéger les installations de la plus grande agence mondiale de gestion des mutants. Le Triskellion n'avait pas manqué d'impressionner John, ça surpassait largement les locaux centraux du FBI ou même ceux de la CIA à Langley Falls, il n'y avait que le Pentagone qui pouvait autant en imposer, et encore, toute une île occupée par les bâtiments du BAM aux formes modernes, reliée au continent par un pont unique... ça avait certainement plus de classe qu'un bâtiment à cinq côtés sur la terre ferme. En tout cas, la visite de l'île et des installations avait donné à John l'impression d'avoir voyager de 20 ans dans le futur, le BAM avait vraiment des installations du dernier cri.

Aujourd'hui, John avait rendez vous a 10h20 avec des moniteurs de sport et de sécurité qui devait lui faire passer une évaluation, on ne lui avait pas tout expliqué, mais il imaginait qu'on lui ferait faire un parcours d'obstacle, un test d'endurance et une épreuve de tir. Il était passé par le vestiaire pour enfiler une tenue de sport noire qui arborait le sigle du FBI, il n'avait pas encore eu l'occasion d'en trouver une du BAM. Il y avait deux hommes qui discutaient dans la salle d’entraînement, c'était de grands gaillards au cheveux courts et portait des tenues de sport grises sérigraphiées. Il se turent quand ils aperçurent le nouveau venu. John s'approcha d'eux.

Bonjour, je suis là pour une évaluation physique, c'est vous qui vous en chargez ?

Ouais, Arthur Grey, je suis le responsable des évaluations, t'es l'agent spécial Reddington qui nous arrive du FBI ? Vu ton tee-shirt ouais ! On attends une autre personne et on pourra commencer, j'ai un sacré programme de réjouissance pour vous.

Arthur avait un genre de sourire sadique réjoui qui inquiétait un peu John, on aurait dit un mélange entre le sourire d'un gamin qui avait découvert un nouveau jouet qu'il avait hâte d'étrenner et de celui d'un gamin qui s'apprête à faire une bonne blague à quelqu'un.

C'est à dire ?


Surprise, mais on va bien s'amuser.

Pourquoi est se que quand vous dites « on va bien s'amuser » j'entends, je vais bien me marrer à vos dépends ?

Bien vu l'artiste, mais te gâche pas le plaisir à essayer de deviner. Ah ! Voilà la plus belle !

John se retourna pour voir arriver celle qui était sa collègue et qui allait être avec lui la victime involontaire, probablement, de l’entraîneur Grey

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Findley
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Mar 2 Déc - 20:56

J'aime on travail. J'adhère à notre vision du monde. La justice pratiquée est la bonne solution. Mais tout au BAM n'est pas rose. Je déteste ces pertes de temps que sont les évaluations physiques. Pourquoi ? Le sport ne me dérange pas, les tests non plus. Mais c'est leurs fréquences que je ne supporte pas ! C'est bin simple, je suis dans l'agence gouvernementale depuis quelques mois et j'ai déjà passé plus de tests que la plupart des agents au cours des deux dernières années. Et l'agent Grey, ce pseudo superviseur, n'est qu'un macho pervers au regard totalement lubrique et sadique. C'est limite du harcèlement, mais inutile de me plaindre, on va encore me répliquer que c'est la procédure et ensuite mater mes fesses quand je tourne des talons pour l'ignorer.

Quoiqu'il en soit, c'est repartie pour une nouvelle évaluation, ce matin à 10h20. Super, entre mon enquête sur les ravages du Speed X et mes notes sur le dossier de probation de Melody, il ne me manquait plus qu'une petite perte de temps supplémentaire pour remplir ma matinée déjà bien chargée. Mais pas question de me dérober, un ordre reste un ordre même si celui-ci ne m'enchante guère. Je laisse donc la gestion de mes dossiers à mes cafards de compagnies, une piètre aide qui au final ne sert à rien du tout car ils passeront leurs temps à bouffer les pages manuscrites car ils sont friands de l'encre de mon stylo. Bon, je garde tout de même deux insectes dans mes poches, ils peuvent toujours me servir dans la salle de sport bien que je suis assez confiante quant à mes capacités et à ma condition physique. Un corps de rêve cela se travail quotidiennement, entre le jogging et mes cours de danse, je ne m'inquiète pas à ce sujet. Par contre ma modestie reste aussi développée qu'un fast-food en Ethiopie. Et qu'importe, je ne vais pas me priver pour prendre Grey de haut et lui montrer tout mon enthousiasme quant à participer à une nouvelle évaluation ce mois-ci.

Direction donc les vestiaires ou j'enfile un jogging à l'effigie du BAM et une bonne paire de basket. Inutile de dire qu'un legging, un short ou même un débardeur ferait les joies de l'évaluateur que pour les laisser au vestiaire bien tranquillement à l'abris de son regard. Je fini par nouer une queue en arrière, histoire de ne pas être gênée lors du test par mes cheveux mais aussi en vue d'offrir une cachette à mes deux cafards le temps de savoir quoi en faire. Mince, je suis un peu en avance, si je veux me rendre désagréable, je me dois d'être en retard, juste par principe. J'entre donc dans la salle de sport, est m pose sur un tapis roulant quelques minutes, histoire de me mettre en condition est en observant l'arrivée de Grey.

Il arrive, l'air déjà satisfait, accompagné de l'un de ses collègue prêt à en découdre avec son nouveau programme concocté dans 'unique but de mater la gente féminine. Je le fais poireauter un petit peu, faisant mine de ne pas l'avoir vue. De toute manière, je n'ai pas à me faire trop discrète car c'est une autre personne qui attire tous les regards sur lui. Un mec se la jouant un peu du style " ouais je suis un beau gosse et alors " sauf qu'il s'est trompé de salle, d'île même. Arborer une tenue du FBI ici, il faut être sacrément sur de soi pour s'en accommoder. Pas que les agences sont en de mauvais termes, mais il y a toujours une certaines rivalités entre les différentes factions. Une histoire d'hormones et d'autorité entre BAM, SHIELD, FBI, CIA, NYPD et je passe d'autres acronymes et des plus belles. On passe plus de temps à se marcher sur le pieds plus qu'à collaborer. Bon, pour en revenir au gars, il est en tenue de sport, et se dirige vers Grey... Super, cela va me forcer à faire sa connaissance tiens. De là à me montrer sympa ? Non, peut-être pas mais j ne vais pas les faire attendre plus longtemps, ce gars pique un peu ma curiosité.

Bien vu l'artiste, mais te gâche pas le plaisir à essayer de deviner. Ah ! Voilà la plus belle !

" Contente de te voir aussi Grey. C'est quoi cette fois ton test ? Démontrer qu'une femme au BAM vaut amplement un agent du FBI surentrainé ? C'est vrai mais cela risque de le toucher dans son amour propre. "

Voilà, c'est fait, je me suis montrée sous mon plus beau jour, aussi souriante et aimable que possible. Réellement, j'ai juste gardé mon masque de fille blasée qui me sied si bien ce matin. Enfin bon, je peux tout de même me présenter à ce pauvre gars, il ne m'a rien fait si ce n'est répondre présent à cette évaluation.

" Agent Clara Findley, bienvenue au BAM et désolé pour ce qui va suivre Mister FBI "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Sam 6 Déc - 1:27

La nouvelle venue était une jeune femme, plutôt belle bien que vêtue sobrement, les cheveux tirés et sans artifice, un genre de beauté naturelle qui sait qu'elle attire les regards. Il y avait dans sa démarche quelque chose de particulier, chaque pas était assuré, calculé, un peu à la façon d'un danseuse.

" Contente de te voir aussi Grey. C'est quoi cette fois ton test ? Démontrer qu'une femme au BAM vaut amplement un agent du FBI surentrainé ? C'est vrai mais cela risque de le toucher dans son amour propre. "

John sentit ses lèvres s'étirer et ses joues se plier sous l'effet de son sourire le plus carnassier. Il s'était douté que son jogging du FBI dénoterait sur cette île, alors il n'avait pas trop le droit de s'en plaindre. Qu'on sous-estime le FBI, pas de soucis, qu'on le sous-estime lui, cela appelait une remise en place appropriée. Danseuse il n'en était pas sur, blagueuse il n'en doutait pas.

" Agent Clara Findley, bienvenue au BAM et désolé pour ce qui va suivre Mister FBI "[/quote]

Et elle récidive ! La récidive était une des plaies à combattre en matière de Justice, ainsi que dans de multiples autres domaines. Il n'avait pas d'autres choix que de relever le gant.

Agent John Reddington, merci, j'arrive du FBI pour rejoindre le BAM, je sens que je vais beaucoup m'amuser ici, il appuya légèrement sur « m'amuser », vous savez, il y a encore 10 secondes, je pensais qu'en quelques sortes on serait uni dans l'adversité du programme de sport de Grey, des frères d'armes presque, pardon c'est ma faute, c'était idéaliste, je crois que la compétition va en fait tirer nos performances vers le haut.

C'est parfait, je vous adore, j'ai même pas besoin de vous monter l'un contre l'autre, vous faites le boulot à ma place ! Bon toi ma grande, j'en étais pas moins de ma Beauté Mordante, mais toi « Mister FBI », tu réagis à la perfection.

Grey se frottait les mains et s'enfonçait un peu plus dans le stéréotype du sadique heureux que son plan se déroule sans accrocs.

Allez, on va commencer soft, on va faire dans le classique, vous allez monter sur un tapis de course dont je réglerais la vitesse au fur et à mesure, et vous allez courir jusqu'à épuisement. Alors étirez vous, échauffez vous, on va commencer, et je n'accepterais pas une entorse ou une foulure comme une excuse acceptable.


Bon ben ça risquait de durer un moment, puisque son pouvoir l'empêchait d'être épuisé, le jeu semblait plutôt en sa faveur. John sourit à Clara et commença à s'échauffer comme il avait appris à le faire au football américain, il fallait bien entretenir les apparences. Alors il couru un peu sur place, des montées de genoux, des talons fesses, des pas chassés, des échauffements articulaires, toutes la panoplie du sportif. Il s'installa sur le tapis de course prêt à démarrer l'évaluation.

A vos marques, prêt, partez !

Les tapis s'allumèrent et John commença à courir. Au début le rythme était plutôt tranquille, mais bientôt Grey accéléra la cadence des tapis. Bien qu'il n'en avait pas besoin, John faisait l'effort de respirer, visiblement les gens étaient mal à l'aise quand il courait en apnée. Et pour palier à l'absence de sueur, il suffisait de s'asperger un petit d'eau pour entretenir l'illusion. Son coeur battait à un rythme régulier, pour reprendre une réplique du film GATTACCA, l'un des film favori de John, son coeur battait avec la régularité d'un métronome, et on pourrait jouer du Chopin avec.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Findley
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Lun 15 Déc - 16:57

Ho grand dieu, encore un action-man prêt à me sous-estimer, son sourire carnassier fait-il vraiment de moi une cible aussi facile que cela ? Une simple provocation est le loup refait surface dans la bergerie, il est indéniable que si je me mets deux secondes dans sa peau. Me faire ainsi allumer dans mon amour-propre par une fille en uniforme, cela blesse. Enfin, la montée de testostérone et le syndrome du "moi Tarzan, toi Janes" prend le pas, il doit se sentir invincible maintenant. Et je préfère cela à sa proposition utopique d'être unis mains dans la main face à l'adversité et aux perversités du programme de Grey. Le travail d'équipe ? J'aime les talons et celui-ci en est mon talon d'Achille. Je suis peut-être l'agent la plus individualiste et égocentrique du BAM, mais pas de soucis, je me soigne. La preuve, je participe au projet un milliard de cafard, je ne suis pas si seule de cet optique là.

Et si mon comportement est aussi froid que cinglant. Il plait aussi bien à Reddington qui s'en trouve une source de motivation qu'à Grey, trop heureux d'attiser les conflits pour son propre plaisir. Beauté mordante, il est sérieux là ? J'en soupire presque exaspérée et ambitionne déjà de lui montrer combien il est agréable de se faire mordre par un cafard là où je pense, et j'ai de l'imagination dans le domaine ! Mais trêves de plan sadique à exécuter, dans l'immédiat, c'est un test d'endurance qui nous attend. Super fair-play, une frêle fille, sportive certes mais qu'est-ce que je peux valoir contre cette machine de guerre estampillée FBI ? L'excuse de la foulure ne compte pas... Et celle de mon poing dans sa figure ? Même de façon accidentelle ? Non ? D'accord, je le laisse s'échauffer un peu. Le toisant un peu de haut pour le déstabiliser, je n'ai pas besoin de m'étirer pour ma part, j'ai déjà couru deux bons kilomètres en les attendant. Et au top départ, j'entraine déjà une bonne foulée.

Une bonne foule d'accord, mais au plus Grey s'amuse à pianoter sur son écran de contrôle, au plus il est dur de ne rien laisser paraître de ma fatigue. Et mon regard en coin ne peut que constater que John Reddington, du FBI se donne des faux airs de se dépenser mais en garde sous la pédale. Qu'à cela ne tienne, le jogging, c'est aussi une épreuve mentale que physique. Un peu de déstabilisation ne lui fera pas de mal.

" Hey, Reddington. Tu pourrais tout simplement jeter l'éponge tu sais. Moi, je peux continuer à ce rythme toute la journée si il le faut. Autant renoncer avant de te vautrer sur le tapis de course. Après tout, le FBI c'est toujours écrasé à l'arrivée du BAM. Bienvenue parmi nous. "

Et prends-toi les pieds dans le tapis au lieu de faire le beau sur le tapis. Cela m'ennuis de continuer les provocations, j'ai l'habitude de ne pas me laisser déstabiliser mais Grey ne rigole pas sur son épreuve. Ma sueur n'en est pas simulée et je regrette presque de ne pas avoir opté au final pour un t-shirt et un short. Mais cela reste supportable, même en tenue de ski je ne ressens pas la chaleur de la même façon que le commun des mortels. Ceux sont plutôt mes jambes qui me pèse mais je peux tenir le coup. C'est gérable, même si un coup de main pourrait bien me donner un coup de pouce.

J'en contacte d'ailleurs mais deux cafards...C'est bon Tarzan et Janes courent, eux se la jouent Chita à se balancer dans mes cheveux comme des lianes. Mais fini de rire, ils vont un peu se rendre utile, car oui je suis peut-être de mauvaise foi mais laissons le fair-play de côté le temps de remporter la victoire discrètement ! K-fard 2000, Cafardino à l'attaque ! Je leur ordonne de discrètement descendre le long de mon dos et voir si Reddington à besoin de leur assistance. Comment ? Hooo il y en a bien un qui va se balader sous ses fringues pendant que l'autre va tenter de défaire son lacet... Du moins c'est la théorie ! En pratique ils sont juste cons. Mais la moindre diversion me suffira à tenir.

" Grey. L'épuisement, c'est bien après ta pause donuts, tu tiendras vraiment toi aussi ? "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Mar 16 Déc - 15:06

Courir, courir, toujours courir, ce n'était pas se qu'il y avait de plus intéressant, alors au début on est concentré sur sa course, totalement focalisé, et puis on commence à s'ennuyer, alors pense à sa liste de course à faire, de la lessive, un survêtement du BAM, de la glace au chocolat et puis les pensées digressent, penser à appeler sa mère, faire la vidange de sa moto, et finalement le cerveau se met plus ou moins en veille et le corps passe en mode automatique. John regrettait un peu de ne pas avoir pris de musique, rien de tel qu'une playlist un petit peu rock pour s'occuper l'esprit. Enfin, heureusement qu'il y avait sa voisine de tapis de course pour le distraire un peu.

" Hey, Reddington. Tu pourrais tout simplement jeter l'éponge tu sais. Moi, je peux continuer à ce rythme toute la journée si il le faut. Autant renoncer avant de te vautrer sur le tapis de course. Après tout, le FBI c'est toujours écrasé à l'arrivée du BAM. Bienvenue parmi nous. "

Dans la matière guerre psychologique, sa rivale atteignait péniblement la moyenne, pourtant ce n'était pas faute d'essayer, mais bon, John était plus que confiant dans son endurance et elle avait beau essayée de le cacher, mais elle commençait à tirer la langue, et puis sa sueur était on ne peut plus réelle.

C'est justement pour ça que je suis venu au BAM, je ne suis pas du genre à abandonner si facilement, et puis je ne vais pas me coucher quand tu bluffes aussi mal, j'espère que tu es meilleure avec des cartes, mais si tu veux la jouer comme ça, ça va être une longue journée.

Pourquoi abandonner quand il pouvait précisément continuer toute la journée voir plus.

Merci pour ton accueil Findley.

" Grey. L'épuisement, c'est bien après ta pause donuts, tu tiendras vraiment toi aussi ? "

Bonne question, les profs de sports sont parfois plus ventripotent qu'athlétiques. Mais bon, Grey avait plutôt l'air de se maintenir en forme même si avec sa carrure, il avait plus l'allure d'un adepte de gonflette ou du cross-fit que d'un marathonien.

T'inquiète pas pour moi Pimprenelle, aujourd'hui c'est toi qui est évaluée.

Grey, je m'ennuie et j'ai l'impression que Findley aussi, on pourrait accélérer la cadence un peu non ?

Red, tu devrais apprendre à ne pas tenter le diable, mais ce sera pour la prochaine fois.

L’entraîneur vint vers nos tapis pour augmenter la vitesse des tapis et et quand il passa entre il écrasa sans le vouloir une grosse bestiole dans un bruit dégoûtant.

Arghh, un de moins, j'ai horreur de ces sales bêtes ! Si même au BAM on a des vermines, où va t'on ?!

Il arriva aux panneaux de contrôles et accéléra encore la vitesse en commençant par celui de John. Un cafard avait escaladé la structure de l'appareil de course et quand il voulu passer sur le tapis, il fut emporter par la vitesse se qui le fit passer sous la machine et il fit ainsi plusieurs tours de manège se faisant laminer et aplatir un peu plus à chaque fois. C'était digne d'un cartoon sauf que dans la réalité, le cafard ne reprendrait pas sa forme initiale si on le regonflait comme un ballon. Ce triste décès eu lieu dans l'ignorance totale de John, de Grey et de son assistant. Tout se qu'il resterait de lui serait une longue traînée. Pour reprendre la chanson « toi qui voulait voyager, te voilà éparpiller ».
La vitesse accrue du tapis força John à considérablement accélérer la cadence, courir lentement ou rapidement ne changeait rien, mais c'était peut être le moment de donner le coup de grâce à sa rivale.

Grey, ça fait longtemps que vous êtes au BAM ?

Pourquoi, tu veux devenir mon biographe officiel ?


Non, c'est pour faire la conversation et voir un peu le profil et le parcours des gens qui travaillent ici. Comme c'est une agence assez récente, j'imagine que la plupart des gens ont bossés dans d'autres administrations avant d'être affectés ici. Vous chambrez, mais je suis sur que je ne suis pas le premier à venir du FBI.


Ca c'est bien vrai, je peux même te dire que les plus manchots c'est par forcément le FBI, il faudrait que tu voies les types qu'on a récupéré de la NSA ou du NRO.


Et c'est ainsi que John, initia la conversation avec Grey et parla avec lui de leur parcours respectifs, du BAM et du FBI. Grey n'était pas franchement la personne la plus sympathique qu'il avait pu rencontrer, mais si discuter avec lui lui permettait de prendre l'ascendant psychologique pour en finir au plus vite avec cette épreuve, ça valait le coups. Il tourna la tête vers le tapis d'à côté pour regarder sa collègue.

Et toi Findley, tu faisais quoi avant d'entrer au BAM ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Findley
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Dim 28 Déc - 21:07

D'accord, les agents du FBI sont tut de même en assez bonne condition physique, ça me coute de l'admettre mais il ne semble toujours pas marqué par l'effort. D'un autre côté, Reddington est peut-être un brin trop bon pour eux et c'est justement pour cela qu'ils l'ont muté parmi l'élite des agences gouvernementales. Ca ou bien c'est un putain de mutant comme moi et sa mutation consiste à provoquer une illusion de courir pendant qu'il s'enfile un Starbucks de l'autre côté de l'île en se foutant bien de notre test. Cette hypothèse n'est pas à exclure. On côtoie bien assez de faits paranormaux à longueur de journée pour que cette idée ne me surprenne même pas.

La petite touche de provocation ne fait que conforter mes observations. Ce gars se fout bien du test d'endurance. Confiance, arrogance et négligence. On cours déjà depuis de longues minutes et même le ton de sa voix n'a pas influé d'un pouce. Mon bluffe est peut-être minable mais je ne cherchais pas à être convaincante non plus. Lui par contre, ce n'est pas de l'esbroufe, il peut réellement continuer à courir sans peine toute la journée si l'envie lui prenait. Ce n'est pas mon cas. Et je vais devoir mettre mon orgueil entre parenthèse mais à la régulière je suis bonne pour ravaler mes bravades et me faire toute petite. A la régulière en effet, mais la vie est parfois injuste et je n'abandonnerai pas si facilement non plus.

" L'accueil n'est pas mon fort Reddington. ni le bluff. Si tu veux courir toute la journée, on va courir toute la journée mais par pitié, ai au moins l'air d'en suer un peu plus, cela en est presque vexant. "

Mais pas définitif, loin de là. Et j'en veut pas spécialement autant à Mister FBI qu'à Grey lui-même. Ses évaluations me montent à la tête et cette mise en concurrence, c'est une occasion de plus de me montrer que je n'ai aucun droit à l'erreur et qu'il me faut constamment prouver ma valeur ici. Si j'échoue, j'entends déjà les brimades dans les couloirs, si elle n'est pas une Rambo-girl à la dégaine de camionneuse et à la coupe carré, une fille n'a sa place au Triskelion qu'en tant que potiche secrétaire. Il faut constamment montrer ses crocs pour se faire respecter ici et ce nouveau surnom de Pimprenelle n'en ai que l'élégante démonstration que j'ai raison.

L'opération cafard en folie vient d'échouer lamentablement alors que les deux agents discutent gros bras dans mon indifférence totale. Un brave soldat mort écrasé au champ d'honneur et l'autre n'ayant point anticipé la vitesse d'un tapis de course, telle est la cruauté de la guerre. Je ne vais pas m'en émouvoir plus que de raison, cette tragédie sera vengée en temps voulu mais dans l'immédiat c'est raté...

Plan B !

Je laisse les deux gaillard fraterniser sur un tapis de course, cette image en est presque assez gay hors de son contexte mais je n'irais pas me baser sur ces stéréotypes pour oublier que la fatigue me gagne. Je profite qu'ils comparent leurs CV comme deux bons potes pour rameuter les cafards les plus proches de la salle de gym. La plupart sont posté dans les aérations et le vestiaire des hommes, ça va, j'en ai une bonne dizaine en renfort. Plus de pitié, la guerre est déclarée et se soldera plus que certainement sur un match nul. J'ai juste le temps de donner mes dernières instructions à mes amis insectes que Reddington me sort de mes pensées. Il comptait peut-être me tirer le coup fatal ? C'est raté car je retrouve une fraicheur et une assurance du tonnerre. Lui souriant même en sachant ce que je prépare.

" NYPD. J'étais dans la police de New-York avant qu'on vienne me proposer une place ici. Ce n'est peut-être ps aussi prestigieux que vos maisons à initiales pompeuses mais jesuis fière de mon parcours. "

Surtout que j'étais une mutante et que le BAM fut ma seule option quand cela fut découvert. Fin de la parenthèse et de l'épreuve. Accroche-toi bien Reddington car la chute risque de te pendre au nez ! Plan B en action. Câble d'alimentation des tapi roulants sectionnés et... Action ! Les cafards ont grillé au même moment que le courant fut coupé, encore un noble sacrifice auquel j'ai anticipé la panne pour m'éviter de me vautrer lamentablement.

" Et alors ? Grey ? Déjà fini ? Vos tapis n'ont pas l'air d'avoir tenu la cadence ! Ca va Reddington, tu reprends ton souffle ? "

Tu parles, encore quelques minutes de plus et j'abandonnais. Maintenant c'est pas de bol que des insectes ont bouffé les câbles mais c'est a faute à pas de chance ! D'ailleurs j'ordonne rapidement aux survivants d'évacuer les corps pour ne pas que cela semble trop louche. C'est qu'on nous apprend aussi à couvrir nos traces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Mer 14 Jan - 23:27

" NYPD. J'étais dans la police de New-York avant qu'on vienne me proposer une place ici. Ce n'est peut-être ps aussi prestigieux que vos maisons à initiales pompeuses mais jesuis fière de mon parcours. "

Mais c'est très bien la police, c'est beaucoup plus de terrain qu'au FBI.


C'est vrai qu'au FBI, les enquêtes étaient intéressantes, ils avaient des pouvoirs étendus et des bases de données conséquentes, mais parfois rien ne vaut la réalité du terrain en battant le pavé, façon Sean Connery dans les Incorruptibles qui explique comment fonctionne la ville à Kevin Costner dans le rôle d'un agent du Trésor loin de la réalité de la rue. Maintenant qu'il y pensait, il voyait quelques points de ressemblances entre entre Findley et le rôle de policier Irlandais bougon parfois associable avec une "haine" pour les Italiens, on pouvait difficilement trouver Findley joviale sociable et elle semble détester le monde entier, pas que les Italiens, en plus Findley ça faisait très Irlandais.

John continuait à courir, en silence de nouveau, il aurait vraiment du prendre des écouteurs pour écouter de la musique, ou regarder un film, ça occupait, en attendant il avait recommençait à s'ennuyer, il était en train de penser à se qu'il pourrait faire pour découvrir un peu plus New-York, peut être flâner, ou alors prendre un bus de touriste pour faire un tour. Alors qu'il était en train de penser à visiter la célèbre Dame Française et Ellis Island il se retrouva catapulté contre la console de commande du tapis. Excluant les possibilité que l'immeuble s'était effondré, que la Terre s'était arrêté de tourner et qu'on lui avait tiré dans le dos avec une 12.7, restait la possibilité que le tapis s'était arrêté brutalement, possibilité des plus probables vu que le tapis ne roulait plus sous ses pieds et ne le trainait pas en arrière. Il se redressa en se servant des barres.

" Et alors ? Grey ? Déjà fini ? Vos tapis n'ont pas l'air d'avoir tenu la cadence ! Ca va Reddington, tu reprends ton souffle ? "

Ben euh...

Ca va, merci de t'inquiéter pour moi. Ben alors Grey, c'est quoi cette camelote, le BAM n'a pas les moyens d'avoir des tapis qui tiennent la cadence ?

Grey pianotait sur le clavier d'un tapis, essayant vainement pour le moment de le remettre en marche. John observa Clara en coin, il était un peu suspicieux, elle n'avait eu aucun problème avec l'arrêt brutale du tapis, alors il y avait plusieurs possibilités, elle pouvait avoir d'excellents réflexes, anticiper le futur, ou encore, ne pas être étrangère à cette panne.

Je ne comprends pas, c'est la première fois que ça fait ça, mais c'est pas grave, on va continuer sur un autre tapis.

Laisse tomber Grey, ils sont clairement au dessus des conditions pour être habilités aptes au terrain, et puis de toute façon, à part faire cracher ses poumons au premier qui aurait lâché, ça n'avait pas grands intérêts, on peut passer à la suite de ton "programme", il mima les guillemets avec ses doigts.

C'était la première fois que John entendait la voix de l'acolyte de Grey, il était resté silencieux jusqu'a présent, et rien que par cette simple phrase, John estima que c'était un type bien plus sympathique que Grey.

Mais justement, c'était ça l'intérêt ! Je voulais vérifier si se qu'on disait sur Mister FBI était vrai, et puis Clara a un niveau au top, je voulais lui opposé quelqu'un d'encore plus fort !

L'acolyte leva les yeux au ciel, On va au cuisine ?

Les cuisines ? Qu'est se qu'on allait faire en cuisine ? Faire un concours du pelage de patates, un concours de celui qui boufferait le plus de hotdog ?

Ouais, en route.

Grey prit la tête de la troupe et les mena à travers les coursives et les escaliers, John avait l'impression d'avancer dans un labyrinthe et il aurait été bien en peine de retourner dans le gymnase par la même route.

Il se rapprocha de Grey et lui parla à voix basse. Une question comme ça, votre idée c'était que je battes l'agent Findley à plates coutures c'est ça ?

Ouep, je voulais que tu la ridiculises pour la remettre à sa place.

John passa sur la remarque sexiste, Mais tu sais pour mes pouvoirs apparemment, donc tu sais aussi que c'était pas équitable, elle n'avait quasiment aucune chance pour se que j'ai pu en voir.

Oui, et alors ?

C'est de la triche donc !

Écoute, j'ai l'habitude de dire que si tu ne triches pas c'est que tu n'essayes pas assez fort.

C'est un point de vue. Que John ne partageait pas vraiment.

John commençait vraiment à coller l'étiquette de gros con sur Grey. Ils finirent par arriver à la cuisine où quelques commis avec des tabliers blancs préparaient se qui allait surement garnir les plats de la cafétéria. Grey ne se donna même pas la peine de les saluer, John le fit lui, simple question d'éducation. Grey s'arrêta devant une grande porte blanche qui devait surement donner sur une chambre froide.

Bon, alors mes enfants, pour la suite, j'ai eu l'autorisation d'utiliser cette chambre froide pour tester votre résistance au froid, alors vous entrez la dedans, et le premier à sortir à perdu.


Mais ça fait parti des tests physiques normalement ?


Non, mais je fais ce que je veux, le roi c'est moi. Allez entrez !

John tira la porte pour laisse Findley entrer la première, il entra en écartant le rideau et découvrit une grande chambre froide avec des étagères le long des murs et des cartons au centre. Un compteur au dessus de la porte indiquait -18°C. John s’assit sur un carton et regarda Clara.

Grey est un con, je crois qu'il veut t'en faire baver, je ne sais pas s'il a une raison particulière, mais je le trouve antipathique au possible

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Findley
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Jeu 15 Jan - 22:41

Double ration de Simpson et de pop-corn périmés ce soir pour les cafards ! L'opération "bousillons les tests de Grey" est un franc succès et je n'ai pas perdu la face. D'accord, peut-être que ma sortie est un peu trop théâtrale et manque un brin de spontanéité mais c'est dommage, le matériel du BAM n'est pas si fiable que cela. Allez donc porter des réclamations histoire de nous doter d'un peu plus de subsides à notre déjà incommensurablement budget alloué. Ce qui est certain, c'est que par mesure de discrétion, cette parade ne devra pas se faire trop fréquente. Oui bon, à part quelques huiles du BAM, mon superviseur et ces supérieurs, j'ai préféré demander de taire cet aspect de mes pouvoirs. Contrôler les cafards, un don aussi impressionnant dans l'esprit d'un sadique comme Grey, je ne vais pas vous aider à relier les points pour l'inspirer dans des moqueries et des sobriquets digne d'une cour de récréation.

Je pousse tout de même une grimace excédée en voyant l'homme partir en quête d'autres tapis de course. Grand dieu, aurais-je dit bousiller le générateur du Triskelion pour avoir la paix avec ce crétin ? Heureusement Thompson, l'autre agent intervient à son tour pour le dissuader. Soit c'est par compassion, soit parce qu'il n'a pas que cela à foutre non plus de voir les tortures mentales et physiques que ce digne officier du gouvernement peut nous imposer. Enfin, mon égo se regonfle en apprenant que je suis bien au-dessus des normes pour être sur le terrain, non que cela me surprenne mais je bosse dur pour être à niveau. L'entendre de vive voix est une sorte de victoire sur Grey, sur Reddington et sur ces foutues heures passées dans cette salle de sport.

Okay, match nul sur la première manche mais je peux l'assimiler à une victoire compte tenue d'être passée à deux doigts de la défaite. Je les laisse un peu entre eux, le temps de m'étirer un peu, me désaltérer et pourquoi pas, abuser d'un peu de déodorant histoire de ne pas briser mon image en puant la transe. Je lève juste un peu les sourcils devant l'annonce de notre seconde destination. Les cuisines, sérieux ? Un concours Masterchef après le jogging ?

Hé bien les cuisines ! Allons-y et je laisse les messes-basses entre Reddington et Grey devant moi. Qu'ils complotent si cela leur dit, je mise un billet qu'ils parlent soit de mes fesses, soit de la façon de me ridiculiser à la prochaine épreuve. Du coup, c'est avec l'agent Thompson que je me tourne un peu pour discuter le temps de passer cet incroyable dédale de couloirs qu'est notre base.

" Merci d'avoir freiné Grey, si on ne l'arrête pas on pouvait courir jusqu'à la fin de la soirée qu'il ne se lasserait pas d'entendre sa voix. "

Pour toute réponse, Thompson se contente d'un sourire un peu désolé, c'est pas un bavard, une qualité rare chez les hommes mais qui ne me dérange pas tant que cela. Et enfin, voici la cuisine et non, elle n'a rien de spécial si ce n'est ressembler effectivement à une cuisine avec ses commis, ses fourneaux et sa traditionnelle chambre froide. Je ne suis même pas surprise de voir Grey nous y mener devant, c'est pas que je fais un peu la blasée mais ce vieux test, il me l'a déjà servi à mon arrivée. Cette fois par contre, c'est Reddington qui va l'avoir mauvaise car je me les gèles bien plus difficilement que je ne m'épuise sur un tapis de course.

Une petite mise au point des règles, premier sorti, premier perdant. Autant dire qu'il n'y a pas de règles mais je suis confiante quand à ma capacité de tenir le coup là-dedans, seulement -18° ? Je me sens presque insulter sur le moment, Grey sait pertinemment bien que je pourrais me balader en bikini sous cette température que je demanderais encore un peu d'auto-bronzant. Je m'en vais, le regardant d'une manière bien hautaine et supérieure tout en allant m'accouder contre une étagère remplie de ce qui semble être la pâtée qu'ils vont nous servir la semaine prochaine.

" N'hésite pas à nous rejoindre Grey, tu auras un meilleur point de vue pour nous évaluer. "

Non, évidemment il ne va pas faire l'effort de s'enfermer avec nous. Ce serait trop beau de le voir détaler le premier. Tant pis, il fait juste un petit signe de la main bien ironique avant de nous enfermer dans la chambre froide. Me laissant seule avec Reddington, toujours dans sa tenue d'action man FBI. Au moins, voici un éclair de lucidité dans ses paroles, Grey est un con. Comment le contredire ?

" Grey est un con. Je te le confirme et si tu veux bénéficier également de sa rancune sadique, essais de le remballer lorsqu'il te demandera un petit rencard tout ce qu'il y a de plus professionnel. Sinon, prépare-toi à une mutation en Alaska, car c'est la seule hypothèse valable sur la signification de ce test. Mets-toi donc à l'aise... "

Et les hypothèses ne manquent pas, mes vieux reflexes d'enquêtrice reviennent au galop. C'est la première fois que l'on m'oppose à un autre agent depuis l'académie. Les raisons ? Car ce test, il est fait pour moi, c'est dans mon dossier alors pourquoi coller une recrue avec moi ? Il est aussi capable de résister au froid ? C'est un mutant ? Cyborg ? Alien ? Non, je m'emballe, autant lui demander directement.

" Alors, qu'est-ce que Grey voulait dire quand il disait vouloir vérifier si ce qu'on disait de toi était vrai ? T'es genre un Captain America qu'on vient de décongeler ? D'où l'épreuve de la chambre froide pour te remettre dans l'ambiance ? "

Et c'est repartie pour les comparaisons débiles et une sympathie qui ferait fuir un mort. Super, c'est pas le froid qui me rend plus sociable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Jeu 22 Jan - 23:48

" Grey est un con. Je te le confirme et si tu veux bénéficier également de sa rancune sadique, essais de le remballer lorsqu'il te demandera un petit rencard tout ce qu'il y a de plus professionnel. Sinon, prépare-toi à une mutation en Alaska, car c'est la seule hypothèse valable sur la signification de ce test. Mets-toi donc à l'aise... "

Je ne pense pas que je sois tout à fait son genre, il doit être plus du genre danseuse, des femmes moins fortes que lui pour les écraser sans doute, je diagnostiquerais une forme d'abus dans son enfance. Après qui sait, avec ces gaillards machos ultra viril on peut avoir des surprises. Qu'il ait tenté sa chance avec une collègue, c'est déjà très limite, mais qu'il se venge parce que tu ais refusée, c'est odieux. Sinon, l'Alaska, il doit bien y avoir des mutants là bas, mais j'aime mieux la civilisation.  

" Alors, qu'est-ce que Grey voulait dire quand il disait vouloir vérifier si ce qu'on disait de toi était vrai ? T'es genre un Captain America qu'on vient de décongeler ? D'où l'épreuve de la chambre froide pour te remettre dans l'ambiance ? "

John souri et ne dit rien pendant un instant. Il savait bien que la question de sa mutation serait abordé tôt ou tard par ses collègues, mais il y avait une sacrée différence entre savoir qu'il devrait en parler et le fait d'en  parler réellement. Ses parents avaient fait en sortes qu'il cache ses pouvoirs pendant son adolescence, il avait réussi ses études et son entrée au FBI en partie grâce à ses pouvoirs certes, mais en les cachant. La révélation de ses pouvoirs lors d'une fusillade avait grillé sa carrière au FBI, alors il n'avait pas vraiment l'habitude d'en parler ou d'expliquer. Enfin, maintenant qu'il était au BAM, que sa mutation était connue et acceptée par l'administration, il pouvait faire un effort.

Quelque chose comme ça, j'arrive de Chicago où les hivers sont rudes, plaisanta t'il pour se donner du courage, le patriotisme oui, mais pas le costume façon oncle Sam avec la bannière étoilée, je pense que je le porterais beaucoup moins bien que lui. Plus sérieusement, tu l'auras compris je pense, je suis un mutant.

John attrapa un pot de glace et commença à jouer avec et à le faire rouler, ça lui occupait les mains et lui libérait l'esprit. Il ne regardait plus sa collègue, il fixait le pot de glace qu'il trouvait soudainement très intéressant.

En fait, je n'ai pas besoin de boire, de manger, de dormir, de respirer, je ne me fatigue pas, il regarda de nouveau Findley et sourit, oui la liste est longue je sais, et en plus je résiste au balle, aux accidents de voiture, aux flammes, au froid... Je ne sais pas exactement mes limites et je ne suis pas sur de vouloir les découvrir vu que si ça rate ce serait définitif.


John remit le pot de glace en place et s'appuya contre une paroi pour observer sa collègue. Elle avait posé des questions et il y avait répondu de bon gré malgré tout, il était temps de creuser un peu pour en savoir plus sur elle, il s'était ouvert et il n'entendait pas que cela reste à sens unique.

Bon et toi  alors ? Grey est un connard, mais j'imagine que si tu étais juste forte, il aurait juste pris un sportif de haut niveau pour te battre, s'il t'oppose un mutant avec une endurance illimitée, c'est que tu dois être une mutante toi aussi. Et puis tu la panne des tapis, ce n'est pas vraiment crédible, la coïncidence est trop belle, trop à ton avantage. Tu savais qu'un congélateur pouvait descendre à -40°C, 41 maintenant ?

La lumière s'éteignit et la seule lumière qu'il resta dans la chambre froide fut les LED du thermomètre qui continuait à afficher une température de plus en plus basse.

Dans le noir ? Sérieusement ? Comment je fais pour trouver un parfum de glace sympa maintenant ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Findley
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Dim 1 Fév - 12:19

On se les gèle ici ! Enfin c'est ce que toute personne normalement constituée déclarerait en voyant doucement descendre le thermomètre dans des proportions digne du froid polaire. Mais à part le bout du nez qui me démange, je ne ressens pas vraiment la différence pour l'instant. Allez, peut-être que la fumée qui fait place àma respiration est un signe qu'on approche de l'ère glaciaire mais sinon ça va, rien d'insurmontable et écouter Reddington est une bonne façon de tuer l'ennui. A croire que nous, braves fonctionnaires du gouvernement, utilisons l'argent du contribuable de manière optimale à tester les limites des chambres froides de nos cuisines. J'ai peur que l'on va devoir augmenter nos subsides pour en acheter de plus performantes. Tain, être mutant fait de nous des sous-citoyens selon certains extrémistes et politicards, mais par contre on est à 100% citoyens quand on parle de payer nos impôts bandes d'hypocrites ! Hé bien, vous savez quoi ! Je suis heureuse de dépenser le budget dans des tests bidons et en expresso !

Pour en revenir dans l'intimité d'une chambre froide, j'ai vue juste quand au matricule de Reddington. John n'est pas, ou plus, un simple gringalet du FBI mais c'est bien un mutant lui aussi. Au BAM, cela n'a rien de vraiment surprenant en soi mais il y a toujours une barrière entre ceux qui le déclarent et ceux qui le dissimulent. Pour ma part, je suis un peu au milieu des deux, préférant de loin ne pas révéler l'étendue de mes dons à qui le veut.

Enfin maintenant je comprends mieux pourquoi on m'oppose à cet action-man en chair et en os. Sur le papier on a des caractéristiques similaires dont une grande résistance aux conditions extrêmes. Un jumeau mutant ! Chouette ! Allons nous baigner sur la banquise et nous faire une fondue sur le grand canyon. D'accord c'est cliché mais on risque de jouer longtemps à qui est le plus fort dans ce cas. Autant reprendre la conversation et ce n'est plus un secret vue que j'encaisse le froid sans sourciller, je peux lui avouer aussi que je suis la cousine génétique de l'homo sapiens. Bon, je pourrais aussi lui avouer que je suis certainement l'agent le plus doué du Triskellion mais ce genre de modestie n'est pas encore partager par l'ensemble de mes collègues. On va se contenter de l'hélix d'ADN.

" Hep, c'est dur de porter la bannière étoilée aussi bien que lui. Surtout au niveau des fesses et des pects... "

Merde, c'est pas de cela que je voulais parler, je m'égare encore dans cette foutue énigme qu'est l'humour de bon goût. Pffff et un nouveau point pour la larguée des conversations sociales, un !

" Moi ? Oui je suis juste forte mais je suis également une mutante, c'est plus un secret d'état dans cette chambre froide. Et je suis du genre survivante un peu comme toi, l'endurance et la résistance aux balles en moins. Disons que j'ai une capacité à m'adapter à mon environnement et aux conditions extrêmes. Je me suis faite grillée de la police quand je me suis baladée en Prada sur une zone irradiée, une erreur assez gênante pour me justifier par après. Mutante. Du coup le BAM m'a récupéré avant que je ne finisse à la rue. "

Que dire par contre sur ses soupçons quand à la panne de tapis roulant ? Rien du tout, je ne suis absolument pas responsable si des cafards se décident à bouffer les câbles pour stopper les machines. Non, je ne vois pas du tout en quoi cela me concerne et ce nest pas ma mauvaise foi qui va le lui avouer. Je me contente juste d'hausser les épaules en détournant la conversation. Et de plus, la lumière s'éteint au même moment, ne nous laissant plus que la lueur des LED comme unique source de lumière. Chouette, il n'y a pas plus intime comme test d'être enfermée dans le noir avec un digne représentant des fantasmes de collégiennes. Pffff Grey, je jure de lui pourrir la semaine si il poursuit encore son test.

" Il y a aussi la résistance à l'obscurité dan ton pack tout-compris ? Enfin, si tu as peur d'atteindre tes limites de façon définitive, tu peux toujours allez foutre un pain à Grey, je t'en pris, la sortie est par-là ! Si pas, trouve-moi de la glace au chocolat, quand je m'ennuie, je m'empiffre. D'où ma ligne de rêve. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Mar 17 Fév - 0:37

" Hep, c'est dur de porter la bannière étoilée aussi bien que lui. Surtout au niveau des fesses et des pects... "

Il n'était peut être pas un Steve Rogers dopé à un sérum expérimental, fruit de l'effort de guerre des Etats Unis et des esprits parmi les plus brillants de son temps pour faire front à l'ignominie Nazi qui déferlait sur l'Europe et pour faire plaisir aux intérêts industrialo-financiers de l'époque, mais il pensait malgré tout que physiquement, il ne serait pas ridicule dans un costume de Captain América dans une convention geek, enfin physiquement, parce que se promener dans la rue déguisé et faire la queue pour rentrer, ça faisait toujours un peu rire les passants dans les reportages sur le comic con.

Je suis sur que je pourrais faire un Captain América passable si tu faisais Peggy Carter, une femme forte et indépendante qui ne se laisse pas marcher sur les pieds, ni par l'HYDRA ni par les hommes, ça t'irait bien non ?


Elle finit par lui révéler sa nature mutante et lui expliquer la nature de ses pouvoirs, il était presque tombé sur une jumelle de pouvoir ! Enfin presque... En tout cas, il n'allait pas l'avoir facile dans cette compétition, elle avait tout, du physique au mental pour s'opposer à lui, il avait peut être une chance a l'usure vu qu'apparemment elle avait besoin de manger et boire, mais bon, galanterie ou pas, il n'allait pas se rendre sans combattre.

Non mais forcément ! En Prada ! Tu aurais fait ton shopping au Wall Mart, tu aurais été plus discrète, personne ne l'aurait remarqué ! Mais bon, ça t'a ouvert les portes du BAM, ce n'est peut être pas si mal. Quoi qu'après tout, j'ai eu le même genre d'histoire, c'est quand un junkie m'a tiré dessus et que ma hiérarchie a appris pour mes pouvoirs qu'on m'a proposé une affectation ici, alors c'est soit leur volonté de recruter des gens avec des aptitudes intéressantes, soit un placard pour se débarrasser de nous... Je vais attendre encore un peu pour arrêter un avis

Enfin bon, Clara était un genre de compétitrice et John était persuadé qu'elle apportait une grande importance à son apparence. Les gens qui voulaient toujours gagner avait tendance à agir ainsi dans tout les domaines. Il n'en revenait pas de parler aussi librement de l'incident qui avait coûté la vie à un collègue et qui avait causé la révélation de ses pouvoirs, comme quoi il pouvait se sentir à l'aise avec une nouvelle collègue mutante bien roulée, et il ne risquerait pas à essayer de savoir si c'était parce qu'elle était une collègue, une mutante, ou si c'était pour son physique avantageux.

Quand la lumière s'éteignit, Clara ne se dégonfla pas du tout. Dommage, la journée allait être très longue si aucun des deux ne voulaient sortir en premier

Vu ton tour de taille, tu ne dois pas t'ennuyer souvent. Mais je n'ai pas la vision nocturne dans mon pack de pouvoir, alors si tu es assez courageuse, on peut jouer à la roulette russe avec les glaces

Adolescent, voir même à la fac, il aurait rêvé de se retrouver enfermé dans le noir avec une belle femme, qui plus est dans une chambre froide où il aurait fallu se serrer pour garder la chaleur, mais bon, il était un adulte désormais, il était un professionnel et comme tout le monde, il avait suivi le cours sur les harcèlements sexuels au travail, et puis ni l'un ni l'autre n'avait besoin de garder sa chaleur en profitant de celle de l'autre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Clara Findley
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 36
Date d'inscription : 12/01/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Mar 17 Fév - 20:38

Un Captain America passable ? Je vois que soit le gel lui tapes un peu sur le système ou bien alors Reddington possède une haute estime de lui-même. Penchons donc pour le froid influant son cerveau. Non pas que cela me débecte de penser l'autre option mais monsieur squatte déjà un pouvoir semblable au mien, si en plusil est aussi modeste que moi, on a pas fini de la ramener à coup de piques cinglantes et de cynisme acerbe. Ce qui ne manque pas d'arriver, le cesser le feu de la chambre froide n'a durer que le temps de prendre ses marques. Car oui si il se sentirait à l'aise en sex-symbol de l'Amérique, il ne m'en réserve pas moins les seconds rôles.

" Une femme forte et indépendante ? Tu rigoles je ne me contenterais pas d'une place de sous-fifre à l'ombre de ton bouclier. Tout le monde se fout d'être Robin, Bucky ou Chewbacca, seul compte le premier rôle sur l'affiche. Alors me classer en tant que Peggy, la numéro trois ou quatre dans la hiérarchie, je pense que la Carter tu peux te la mettre ou je pense ! par contre, si tu me proposes le rôle de Nick Fury, le black, j'hésiterai. "

Juste parce que au fond, c'est lui le pouvoir, les décisions et le budget. Avoir une fournée d'Avengers à ma botte se serait bien plus valorisant qu'une armée de cafards. Hélas, je ne maitrise pas encore le contrôle mental jusqu'à ce niveau. Mais je ne suis pas si ingrate, quand je serais à ce niveau de commandement, j'intégrerais sans problème Reddington, sûre que quand j'aurais cette place au BAM, Jarvis sera retraité. Quoique le majordome sera peut-être également enterré quand on aura fini se foutu test aux vues de nos pouvoirs. Au moins ce petit break dans nos hostilités me permet de voir qu'au FBI aussi ils ont les même méthodes pour se débarrasser gentiment des mutants au sein de leurs effectifs. Ne pas bouleverser l'opinion publique en laissant des mutants dans leurs institutions publiques, surtout au niveau du climat actuel. La moindre bourde d'un mutant possédant une insigne provoquerait rapidement une crise dans l'opinion et les sondages. Du coup, créer une nouvelle section, où l'on regroupe tout les cousins génétiques assez fou pour œuvrer dans la légalité et la justice et nous voilà, le BAM. Ca c'est une opinion personnelle, alors je la garde pour moi. Je pense aussi que lorsque les cocos de l'institut et de la confrérie décideront de se lancer dans une guerre ouverte, l'état se dit aussi de posséder une armée capable de répondre aux agressions des deux camps.

" En effet, chacun a son avis quand à l'utilité du BAM. Et du mien, je vois plusieurs raisons des êtres aussi exceptionnels que nous. Enfin que moi. Entre l'intégration des mutants au sein d'un organisme dépendant du gouvernement et le fais de les parquer tous ensemble, les contradictions ne manquent pas mais je crois que ce que nous faisons ici est une bonne chose. Une réponse adaptée aux menaces que l'on gère. "

Sauf quand on me parque en agent de probation pour ne pas dire baby-sitter d'une morveuse de 12 ans. Mais passons, ce sont des détails. Pour le reste, botter le train des crapules, mutants de préférences vue que cela reste notre domaine d'expertise, me plait bien. Ce test par contre, est au comble de l'ennui. Et le fait de le partager avec Reddington peut être déstabilisant surtout quand il est question de certains sujets.

" Quoi mon tour de taille ? "
Heureusement que l'obscurité et l'absence de nyctalopie dans son pack de pouvoir masquent ma gène. Je suis assez perméables aux réflexions personnelles quand elle ne viennent pas de ma bouche. Surtout que je n'entends pas du tout ce qu'il veut dire par ne pas m'ennuyer souvent. Ola, il parle de quoi ?
" Et c'est quoi cette proposition scabreuse de roulette russe ? Si cela consiste à enlever des fringues, c'est hors de question, tant pis pour votre complot, Grey et toi. Sinon, le premier qui trouve la glace au chocolat force l'autre à sortir le premier, histoire de pourrir un peu plus son test. "
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   Ven 13 Mar - 0:02

On lui propose le rôle d'une des plus grandes héroïnes des Etats Unis depuis Sacagawea et Madame de Findley fait la fine bouche, comme si ce n'était pas assez bien pour elle, mais non, elle n'était absolument pas imbue d'elle même ! Quoi que lui même dans le rôle de Captain América n'était pas le comble de la modestie certes, m'enfin bon, elle visait haut la collègue.

Nick Fury, c'est un des patrons du BAM non ? Tu lorgnes son poste ? Je comprends, la vue doit être sympa la haut, mais la paperasse et la bureaucratie doivent être plutôt lassante si tu veux mon avis.

" Quoi mon tour de taille ? "


Ben tu n'es pas vraiment épaisse, donc tu ne dois pas beaucoup t'empiffrer, donc tu ne dois pas souvent t'ennuyer, ça ou alors tu as un sacré métabolisme. Je pense que tu confonds Roulette Russe et Strip Poker.


Effeuiller Clara au cours d'une partie de cartes n'aurait certainement déplu à aucun mâle hétéro, mais le faire dans le noir, ça perdait un peu de son intérêt et puis de toute façon, sans cartes et dans le noir c'était compliqué, et inutile de préciser que sur son lieu de travail... Bref, autant penser à d'autres choses moins déviantes, comme par exemple comment piller les réserves de glace du BAM au cours d'un exercice physique ayant lieu dans une chambre froide, et inutile d'y chercher autre chose qu'une forme aiguë d'ironie d'un univers avec un sens de l'humour pourri.

Goûter des glaces au hasard, ça ressemble à de la roulette russe, mais le faire avec les doigts et sans cuillère, sans ressemble à un attentat biologique. Alors si tu trouves comment goûter les glaces sans partager nos miasmes avec nos collègues, je veux bien jouer.

Il pouvait aussi faire usage de la force pour contraindre Clara à sortir la première, mais ce serait moins amusant, quoi que pour autant elle avait un machin psychique dans ses pouvoirs et c'est comme ça qu'elle avait cassé les tapis.

A ton avis, quelles sont les probabilités que cette chambre froide tombe en panne comme les tapis de course ? Ce serait vraiment dommage pour Grey, peut être même que la grosse veine sur son front finirait par exploser. Je dis ça... je ne dis rien.

John essaya de se remémorer la configuration de la pièce quand il était entré et qu'il y avait de la lumière et franchement, il ne voyait pas où il pourrait trouver des couverts dans une pièce faites pour entreposer de la nourriture surgelé.

J'ai une idée, tu peux essayer de trouver un bac de glace presque vide, ah c'est bon j'ai trouvé.


John retira le couvercle et la cassa en deux, et tendit un morceau à Clara avant de se rappeler que dans le noir elle aurait du mal à le voir, alors il le tendit jusqu'à se que le couvercle touche son bras.

Et voici une cuillère improvisée. Il gouta le pot de glace désormais sans couvercle. Fraise, perdu, à toi.

C'était une façon idiote de décider qui gagnerais cette épreuve, mais comme ni elle ni lui n'étaient indisposés par le froid, c'était ça ou attendre patiemment que Grey finisse par s'ennuyer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Test d'Endurance [PV CLARA]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Test d'Endurance [PV CLARA]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Test de grossesse
» Test : êtes-vous hypersensible ?
» qui a testé la bronzing powder H&M ?
» Test de personnalité de sherwood (2)
» le test du dessert (test psychologique)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: B.A.M.-
Sauter vers: