AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 15:48

CARTE
D'IDENTITE




© avatar


    NOM : Komori

    PRENOM : Hiko

    ALIAS ET SURNOM : Karakuri (Du mot japonais désignant un robot humanoïde ou un cyborg. Fait référence au casque qui ne la quitte jamais, a tel point que ses proches disent qu'il lui est greffé)

    AGE : 22 ans

    DATE DE NAISSANCE : 22 Mai 1991

    METIER : Etudiante au MIT, département génie informatique. Game-designeur indépendante.

    NATIONALITE : Japonaise (possède un visa de séjour sur le sol américain de type I-20 (étudiante) valable toute la durée de sa scolarité et renouvelable à terme sous conditions)

    GENRE : Feminin

    CLAN : Neutre




Pouvoirs :


  • Description : Toute action, qu’elle soit d’origine humaine, naturelle, technologique ou mutante, est théoriquement soumise à un pourcentage de réussite. Celui-ci peut être très élevé (on a peu de chance de ne pas réussir à faire un simple pas, par exemple) tout comme elles peuvent être absurdement infimes (Il est fort improbable de voir un astéroïde vous tomber sur le coin du nez alors que vous allez chercher votre lait matinal). C’est là que la capacité d’Hiko se montre extraordinaire. En effet, elle a la curieuse capacité de pouvoir influer sur ces probabilités, et de les tordre à volonté pourvu que celles-ci soit dans son champ d’action. Par exemple, si une personne mal intentionnée venait à tenter de l’empaler avec un coutelas : imaginons grossièrement que cette personne a 75% de réussir son coup, étant donné qu’Hiko est immobile en face de lui. Hiko pourrait modifier cette probabilité pour la réduire à 10 %, augmentant ainsi ses chances de pouvoir continuer à jouer les porte poisse plus longtemps. Le charmant poignardeur serait donc atteint d’une subite crise de malchance, glissant là ou rien ne se trouve où étant soudain pris d’une crampe impromptue. Cela est soumis à quelques contraintes cependant : Si elle veut modifier la probabilité d’une action bien précise, elle doit faire preuve d’une grande concentration et d’un certain sens de l’estimation, pour pouvoir évaluer la probabilité a la quel elle fait face et modifier son pourcentage en conséquence, dans l’optique évidente de ne pas se fatiguer. L’action doit aussi se produire dans un rayon de trente mètres autour d’elle, et plus l’action est éloignée, plus elle a du mal à la modifier.

  • Niveaux de maitrise : Hiko a pour le moment bon nombre de difficulté avec ses capacités. Par exemple, elle est incapable de désactiver son pouvoir autrement qu’en portant une paire d’écouteurs dont elle est du coup perpétuellement affublée. Sans cela, elle modifierait de façon purement aléatoire n’importe quelle action passant à sa portée, avec les pertes d’énergies qui vont avec. En effet, le rythme inhérent à toute œuvre musicale provoque une réaction synesthésique chez Hiko, qui a pour effet de perturber son subconscient qui devient de par ceci incapable de maintenir ses pouvoirs actifs.

    Concernant l’énergie, l’endurance d’Hiko dépend de la façon dont elle se sert de son pouvoir. Une activation « passive », sans aucun contrôle, la laisserait au sol en sueur et tremblante au bout d’une petite demi-heure. Modifier une action en particulier dépendra de la statistique en elle-même. De 100% à 50%, elle serait essoufflée comme si elle avait dû courir un sprint de 100 mètres (et pour elle, c’est un petit exploit). Passer une action de 100% à 0% la fatiguerait tellement qu’elle ne pourrait surement pas tenir debout. Par contre, augmenter le taux de réussite d’une action est quelque chose d’encore plus fatiguant auquel elle ne recourt que très peu. Il lui est aussi impossible de modifier une action qui a 100% de chance d’arriver ou d'échouer.




Description Physique :


  • Apparence : D’une taille d’environ 1m70 pour 55 kilos, Hiko n’est pas du tout l’archétype de la fille sportive. Malgré sa silhouette svelte, on croirait pouvoir la briser d’une simple pichenette malencontreuse. Ses courbes ne sont pas non plus vraiment des atouts séduction. Sa poitrine est bien maigre, même comparée aux moyennes asiatiques, et ses fesses affichent clairement qu’elles ont une vocation d’amortisseurs. La seule chose dont elle pourrait se vanter, ce serait de son visage, plutôt mignon quand on aime le genre. Ses lèvres fines presque perpétuellement retroussées en un sourire narquois et ses petits yeux noirs sont toutefois gâchés par un manque évident d’hygiène et de sommeil : Ses yeux sont entourés de cernes épais et son haleine sent souvent le renfermé, même si ses dents restent miraculeusement blanches (à tel point qu’elle se demande avec amusements ce n’est pas une spécificité de son statut de mutant). Ses cheveux châtains tombent mollement sur ses épaules, souvent complétement ébouriffés par un casque sonore gris métallisé qui lui couvre presque en permanence les oreilles. Côté vestimentaire, elle porte généralement une veste rappelant étrangement les uniformes scolaires, cravate comprise, ainsi que des jupes tombant généralement plus bas que ses genoux. Il lui arrive cependant, lorsque le temps est bon, de sortir avec un simple T-Shirt généralement récupérer a X ou Y convention, le tout avec un pantacourt du plus mauvais gout. De loin, on pourrait facilement la confondre avec une lycéenne japonaise ou anglaise, en dépit de son âge, si elle ne se déplaçait pas en permanence comme un zombie, les bras ballants et la tête baissée, à cause de la fatigue.

    Sa voix est l’une des choses qui trahit le plus ses origines : en effet, malgré une syntaxe quasi-parfaite, l’accent d’Hiko lorsqu'elle parle anglais est loin d’être excellent, laissant souvent trainer des "o" a la fin de ses "t" ou des "u" a la fin de ses "k". Elle garde cependant en presque quasi permanence son intonation narquoise, et ne parle rarement plus vite et plus fort que nécessaire. Il est aussi rare de la voir proférer des insultes directes envers qui que ce soit, préférant les attaques par un vocabulaire plus soutenu.

  • Signes Particuliers : Aucun en particulier



Caractère :

  • Mental : Bizarre ne fait pas partie du vocabulaire d’Hiko, c’est le moins que l’on puisse dire. Quel que soit la situation, elle l’abordera avec un flegme qui ferait pâlir d’envie un anglais. Il lui semble ainsi parfaitement normal de voir un homme faire jaillir des boules de feu de son oreille gauche, et se contenterait de soupirer d’ennui si un météorite écrasait sa maison. Quoi qu’il arrive, elle prend toute les situations avec un cynisme parfois mal placé Quand on lui demande son avis sur la question, elle répond avec un sourire narquois « On représente la prochaine étape de l’évolution, il parait. Ouep, on voit ça parce qu’on a provoqué a nous seuls plus de conflits que toute l’humanité avant nous ! », et quand elle doit aller à un enterrement, elle ne peut s’empêcher de faire une remarque soit particulièrement offensante soit particulièrement malsaine sans se défaire de son sourire moqueur.

    Pour elle, le simple fait que les mutants se cognent dessus est délicieusement comique, ce qui fait qu’elle a tendance à mettre volontairement le chaos pour pouvoir ensuite regarder de haut et se gausser. Xavier et Magneto ne sont de toutes façons que des beaux parleurs à ses yeux, et que si ils voulaient vraiment que les mutants soit accepter, la première étape serait déjà d’arrêter de se battre, que ce soit pour jouer au justicier comme le font les X-Men ou en jouant aux terroristes de grande envergure comme le fait la Confrérie avec de sympathiques évènements tels qu’Yggdrasil, qui est pour elle la plus fabuleuse bourde à faire, entrainant juste un nouveau cycle dans la grande ronde joyeuse de la haine. Le plus drôle pour elle dans tout ça, c’est que les humains normaux adorent jeter encore plus d’huile sur le feu, comme avec l’attentat de Mutant Town par exemple, qui d’ailleurs amène au deuxième sujet qui plie de rire Hiko, c’est-à-dire la religion, et plus particulièrement les purificateurs. Cet attentat étant d’ailleurs l’un des rares sujets qui fasse exploser de rire Hiko, à cause de l’idiotie qui as mené à un tel massacre. Les seules initiatives qu’elle trouve plutôt bien pensées sont la création de l’Institut et du BAM. L’Institut parce qu’il responsabilise un petit peu les mutants a leurs pouvoirs (même si du coup, on les éduque selon la méthode Xavier) et le BAM parce qu’il essaye de faire respecter un semblant de loi tout en restant neutre, ce qui représente « un sacré putain d’exploit » selon Hiko.

    Elle vit de toute façon très bien sa situation de mutante, et les quelques personnes qui l’insultent sont purement ignorées, puis frappées par un pot de géranium qui passait par là comme par hasard. C’est pour elle le seul traitement que méritent ceux qui pensent que les mutants sont des aberrations, étant donné qu’elle n’as pas la patience de débattre avec eux. Elle n’a pas de patience pour beaucoup de choses de toute façon. Sauf quand ça touche aux domaines de l’informatique. Elle devient alors acharnée comme un âne bâté et surtout géniale comme il est techniquement impossible de l’être. Elle est ainsi capable de faire a peu près tout ce qu’il est possible de faire avec un ordinateur, bien qu’elle ne soit pas une grande fan de piratage, l’activité lui paraissant trop ennuyeuse et trop risqué pour trop peu de bénéfices. Sinon, en dehors de ce qui touche aux nouvelles technologies, c’est une incompétente absolue, et qui n’as de toute façon aucune envie d’apprendre quoi que ce soit d’autre que ce qu’elle sait déjà, ce considérant de toute façon comme une sommité absolue en informatique.


Histoire :

  • Talents Particuliers : Hiko est une surdouée de la programmation et de la conception algorithmique. Elle est aussi extrêmement calée dans les domaines informatiques et technologiques en général.

  • Possessions : La seule chose de valeur que possède Hiko est son ordinateur portable, une véritable bête de course customisée aussi puissante qu’un ordinateur très haut de gamme. Elle loue un studio d'étudiant dans la banlieue de Cambridge, a quelques stations de bus du MIT.

  • Biographie :

    15 Avril 2013, patiente numéro 7842, Hiko Komori, enregistrement vidéo de l’entretien.

    -Cela vous gêne si je filme la séance ?

    -Vous faites ce que vous voulez, c’est vous le docteur…


    Sur un divan, une jeune femme d’une vingtaine d’année est allongée, les mains sous la tête. Elle est vêtue d’une veste en coton grise à carreaux et d’une jupe mi- longue de la même couleur. Autour de son cou, une cravate noir tirée vers le bas pour lutter contre la chaleur ambiante. Elle porte un casque gris, comme le reste de ses vêtements, qui émet une pulsion régulière si on lui prête une oreille attentive. La femme semble sur le point de s’endormir, et cela lui ferait du bien étant donné les affreux cernes qu’elle a sous les yeux. A côté d’elle, une quadragénaire en tailleur strict est assise sur un tabouret, un calepin à la main. Elle porte ses lunettes au bout de son nez et ses lèvres sont tirées en un faible sourire, celui que l’on réserve à l’enfant trop curieux.

    -Je suis psychologue, mademoiselle Komori, il serait intéressant que vous ne confondiez pas les deux, dit-elle d’un ton légèrement amusé

    La dite « mademoiselle Komori » hausse les sourcils, un sourire narquois sur les lèvres :

    -C’est vrai que les docteurs ont des méthodes plus efficaces et concrète que vous autres, pas vrai, Dr.Chakwas ?

    Chakwas lève les yeux au ciel et pousse un soupir. La séance allait être longue.

    -Nous ne sommes pas içi pour lancer un débat sur mon métier, Hiko, nous sommes içi pour parler de vous.

    -De moi ? Bah putain, on aura vite fait le tour… Je commence par quoi ?

    -Eh bien, pourquoi pas par le début ?

    -Waaaah… Quelle logique. On voit pourquoi vous êtes docteur. Enfin, psychologue. Enfin, on s’en moque. Le début, donc. Je suis née le 22 Mai 1991, à Tokyo…

    -Donc, vous êtes japonaise ?

    -J’aurais pensé que l’accent, les yeux bridés et le fait que je me sois inclinée mécaniquement en rentrant dans la pièce vous aurait mis sur la voie. Mais oui, je suis Japonaise.

    -Pourquoi êtes-vous venus en Amérique ?

    -Dites, vous me laissez finir ??

    -Oui, désolée, allez-y.

    -Ou en étais-je… Oui, ma naissance. Donc, je suis née. Je suppose que c’est un morceau relativement inamovible de l’histoire. Et j’ai vécu à Tokyo, dans un coin paumé de la banlieue que j’ai déjà oublié. Faut dire, je sortais pas beaucoup. A l’école, je n’avais pas d’amis, et je me contentais de simplement faire ce qu’on me demandait en classe.

    -Pourquoi n’aviez-vous pas d’amis ? Vous n’appréciez pas les membres de votre classe ?

    -Bof. C’est pas vraiment ça, c’est surtout que je me moquais complétement de ce qu’ils pensaient et de ce qu’ils aimaient. Il n’aurait rien pu m’apporter de toute façon, j’étais très bien toute seule. Et puis, à chaque fois que je leur parlais, ça finissait mal. Soit que je m’embrouillais avec eux, soit il me trouvait bizarre, enfin, y avait toujours un problème… C’est ptet pour ça que j’ai commencé à trainer sur Internet. Même si bon, à l’époque, j’avais cinq ans, donc c’était encore que le début, bien avant que ça ne devienne le paradis que c’est maintenant !

    Le Dr. Chakwas hausse un sourcil. C’est bien la première fois qu’elle entend dire qu’Internet est un paradis. Mais le sourire narquois de la jeune fille semble montrer qu’elle ne le pense pas le moins du monde.

    -Et en gros, j’ai passé mon temps comme ça, en étant une fille associable comme une vérolée, en permanence sur mon ordi. Jusqu’à ce que j’aie… dix-sept ans, je crois. En gros, le moment où j’ai découvert mes pouvoirs.

    Le docteur lève les yeux de son calepin, et fixe sa patiente avec un regard intriguée. Hiko se contente de ricaner

    -Eh, vous savez que vous avez l’air délicieusement bête, sous cet angle ?

    -Oui…
    ignore-t-elle calmement. Mais quand vous parliez de pouvoir, vous pensiez à quoi, exactement ?

    Hiko fronce les sourcils à son tour, sans cesser de sourire

    -J’ai dû oublier de vous le dire… Je suis une mutante, voyez-vous.

    Un court silence s’ensuit.

    -Une… mutante ?
    dit finalement le Dr. Chakwas

    -Précisément.


    -Vous voulez dire… Que vous possédez des genres de… pardonnez-moi le terme peu scientifique, des super pouvoirs ?

    -Votre barbarisme est pardonné, et oui, j’ai des super pouvoirs.


    -De quelle nature ?

    -Eh bien, voyez-vous, à ce que j’en ai compris, je suis capable de modifier les probabilités. Pour faire simple, tout événement qui se déroule dans mon environnement proche, je peux modifier ses chances de se produire ou de ne pas se produire.

    -D’accord… Euh… Et comment avez-vous découvert ce pouvoir ?

    -En faisant s’écrouler un plafond et en tuant deux personnes.

    Un long silence s’ensuit. Hiko se contente de se tourner les pouces en regardant le mur en face d’elle. Puis elle tourne finalement la tête vers la psychologue.

    -C’était un accident, hein.
    dit-elle d’un ton désinvolte. Un regrettable accident. A l’époque, je n’avais pas le moindre contrôle sur mon pouvoir. Et dès que j’ôtais ce casque (elle tapote le casque audio sur ses oreilles) mon pouvoir faisait à peu près ce qu’il voulait. C’est toujours le cas aujourd’hui, même si j’ai un peu plus de contrôle, bien sûr. Toujours est-il qu’un jour, mes parents m’ont trainée a la piscine, pour je ne sais plus quel raison. Je crois que c’était parce que c’était l’anniversaire de mon petit frère, ou quelque chose comme ça. Et quand nous sommes arrivées dans les vestiaires, j’ai du bien évidemment enlevé mon casque, j’allais pas nager avec quand même. Et environ cinq minutes après l’avoir enlevé, le plafond des vestiaires cédait sous des trombes d’eau.

    -Mais comment avez-vous bien pu faire une chose pareille ?


    -Eh bien, c’est assez idiot quand on y repense. En gros, les vestiaires étaient sous le bassin, pour économiser de la place, c’était une piscine de ville… Et entre les vestiaires et le bassin, y as un creux ou passaient divers tuyaux, ou trucs dans le genre. En gros, un de ces tuyaux fuyait depuis longtemps, a un point qu’il en a complétement rempli la cavité. Et quand moi je suis arrivée avec mon pouvoir, j’ai dû inconsciemment augmenter les chances que le plafond ne nous tombe sur la tête. Comme c’était quelque chose qui avait des chances d’arriver… Bah, c’est arriver.

    -Vous… Vous vous êtes bien remise du traumatisme ?

    Hiko fronce les sourcils et tourne la tête vers la psychologue.

    -Quel traumatisme ?

    Chakwas pose son calepin, ôte ses lunettes et se masse les tempes.

    -Passons, passons dit-elle d’un ton fatigué Comment se fait-il que vous n’ayez pas était arrêtée ?

    -Allons, doc ! Arrêter une fille parce qu’elle porte la poisse ? Ce serait la pire excuse de tous les temps…

    -Et comment pouvez-vous être sure que ce soit bien vous qui ai fait ça ? Après tout, ça pourrait bien être un coup de poisse, comme vous dites…

    Hiko ricane doucement. Chakwas soupire une nouvelle fois

    -J’en suis sure, doc, déclare Hiko. C’est assez étrange, mais quand mon pouvoir est actif, j’en ai parfaitement conscience. Et je peux vous assurer que c’est moi qui ai tout fait tomber.

    -Et vous n’en êtes pas choquée ? Ça ne vous perturbe pas plus que ça d’avoir causé la mort de deux personnes ?

    -Pas vraiment… Ce n’était pas vraiment ma faute. Je ne l’ai pas fait exprès, je vous l’ai déjà dit. Je ne vois pas pourquoi je devrais me sentir coupable.

    Le Dr.Chakwas gribouille nerveusement quelque chose dans son carnet.

    -Et vos parents ? Comment ont-ils prît la nouvelle, concernant vos pouvoirs ?

    Hiko ricane à nouveau

    -Mes parents ? Je ne leur ai jamais dit. Ils m’auraient probablement trainé dans l’hôpital le plus proche ou, à défaut, dans l’église la plus proche.

    -Vous aviez des relations conflictuelles avec vos parents ?

    -Pas vraiment. C’est juste que je devais échanger environ deux mot par mois avec eux.

    -A ce point-là ? Ils n’étaient pas la souvent, ils travaillaient, peut-être ?

    -Même pas. Mon père était entrepreneur, il dirigeait une boite de menuiserie… Ma mère bossait à l’aéroport, elle était aiguilleuse des airs. Généralement, ils étaient à la maison, ma mère travaillait surtout de nuit et mon père bossait à la maison… C’est plutôt moi qui m’isolais d’eux. Faut dire, ils étaient aussi ennuyeux qu’un brin d’herbe qui pousse. Évidemment, ça les énervait que je passe plus de temps sur mon ordinateur à faire quelque chose de constructif pour mon avenir plutôt qu’à sortir rencontrer des gens potentiellement dangereux. DE toute façon, même quand j’étais petite, je ne me sentais pas proche d’eux, donc bon…

    -Bien… Bien… Qu’avez-vous fait ensuite ?

    -Oh, je me suis dit qu’il était temps de changer d’air. Enfin, plutôt, d’échapper à mes parents, qui étaient sur le point de mettre le feu à mon ordinateur. Alors je me suis renseigné sur les écoles, au Japon et à l’étranger. J’ai fini par choisir le MIT. C’était suffisamment loin pour que mes parents me fichent la paix et suffisamment prestigieux pour qu’ils n’y trouvent rien à redire. J’ai donc fait mes paquets, et j’ai traversé la planète, direction le rêve américain, haha !

    - Vous êtes dans quelle section ? Vous trouvez vos études difficiles ?

    -Département génie informatique. C’est pas si dur que ça. Je connais déjà la plupart des choses qu’on nous apprend, ce qui est surtout intéressant, c’est de pouvoir discuter avec d’autres programmeurs, même si je suis évidemment la meilleure.

    Son intonation laisse clairement apparaitre qu’elle est persuadée de ce qu’elle dit. Le docteur prend note de l’information.

    -Vous êtes douée, dans ce domaine ?

    Hiko a un petit rire

    -Douée ? Vous avez entendu parler de Reborn, doc ?

    Le docteur réfléchit un instant

    -Oui… Mon fils y joue beaucoup. C’est une sorte de jeu vidéo de combat, c’est ça ?

    -En gros. Eh bien, c’est moi qui l’ai fait, de mes petites mains boudinées

    Elle montre sa main aux doigts de pianiste avec un sourire narquois.

    -Il y a environ un peu plus d’un million de compte enregistrée actuellement dessus,
    continue-t-elle, et près de la moitié se connectent au moins toutes les semaines.

    -Je vois… Vous êtes donc une petite célébrité sur Internet ?

    -En quelque sorte. Même si on m’appelle plus Karakuri, ici-bas.

    -Karakuri ? C’est du japonais ?

    -Oui. C’est le mot qui désigne un robot à forme humanoïde, ou un cyborg. C’est le nom que me donnait dans mon dos mes camarades de primaire, à cause de mon casque que je n’enlevais jamais. J’aime bien. D’après Arthur, c’est classe comme alias de mutant aussi.

    -Arthur ? Qui est-ce ?
    demande Chakwas d’un ton intéressé

    -Oh… Eh bien… C’est un ami... Je suppose…

    -Intéressant ! Comment vous êtes-vous rencontré ?

    -De manière parfaitement banale. C’était mon voisin de classe, un jour il a commencé à me parler et j’ai répondu sans trop faire attention. Avant que je ne m’en rende compte, on prenait nos repas ensemble et je lui avais dit que j’étais une mutante. Ca ne l’as pas choqué plus que ça, il semblait même surexcité d’avoir une amie capable de mettre un doigt aux lois de la physique. C’est lui qui m’a encouragée à apprendre à me servir de mes pouvoirs. Même si je pense que lui, il voulait que je devienne une super-héroïne, ou que je finisse pas rejoindre les X-Men…

    -Ce n’est pas le cas ?

    -Je ne suis pas faite pour aider les gens. C’est trop chiant pour trop peu de considération en retour. Les X-Men en sont un parfait exemple, vous ne trouvez pas ?

    Le Dr.Chakwas lève un sourcil approbateur, tout en griffonnant dans son calepin.

    -Et donc ? Que comptez-vous faire de ces pouvoirs que vous possédez ? Vous avez des projets pour l’avenir ?

    -Ouep. D’abord, je compte faire un petit tour à Las Vegas d’içi peu. Avec une capacité à modifier les probabilités, je pense que la chance devrait être de mon côté.

    -C’est de la triche, non ?

    Hiko as un rire, un peu jaune sur les bords

    -De la triche ? Voyons plutôt cela comme un petit coup de pouce de mère nature, non ?

    Chakwas pousse un soupir, sans cesser de griffonner dans son carnet

    -Autre chose, sinon ?

    -Rien. Je compte faire comme j’ai toujours fait d’ordinaire. Rester dans ma chambre, coder sur mon ordinateur, et mettre le bazar quand je m’ennuie…

    Elle se redresse et se met en position assise, puis plante ses yeux moqueurs dans le regard de son interlocutrice.

    -Car voyez-vous, Dr. Chakwas… Le monde n’est rien d’autre qu’une vaste blague, d’un mauvais gout tout particulier. Il ne tient qu’à nous d’en trouver la chute… Et je pense que nous autres mutants somme tout destinés à cette tache !

    Un long blanc

    -Je crois que nous allons nous revoir, mademoiselle Komori.



Avatar : Après une quête de plusieurs heures sur le lolzWeb Japonais, j'ai finalement trouvé le nom de la charmante jeune dame qui me sert d'avatar... en demandant a la première personne dans ma liste de contact Skype. Il s'agit donc de Rei Okamoto
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]
Si oui, Qui ? : écrire ici
Pseudo : Ecrire ici
Votre Age : 16 ans au dernier recensement
Comment avez vous connu le Forum ? : Une certaine Kaede qui m'as fait découvrir le forum. Mais il faut rendre honneur aussi a l'arc X-Men dans Deadpool ^^

Il parait qu'il faut que je dise le mot magique, donc je vais le faire, mais pas avant d'avoir réciter au moins quarante-deux décimales de Pi !

3.141592653589793238462643383279502

Ceci fait, voila le mot magique : [Vu par Jub]


Dernière édition par Hiko Komori le Lun 22 Avr - 18:00, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 16:21

Bienvenue à la deuxieme nippone ! :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 16:47

Welcome sur le forum =)
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 18:23

Salut et bienvenue ! Je suis Jubilee, terreur des profondeurs et modérateur à ses heures perdues. Tremble devant ma puissance et incline toi devant m... Quoi ? Oui j'ai déjà faites cette intro à ma précédente victime and so what ?

NOM : Ok
PRENOM : Ok
ALIAS : Ok
AGE+DATE DE NAISSANCE : T'aime bien le nombre 22, non ? Ou le chiffre 2 alors ? Huhu tu as raison, à deux c'est mieux !
METIER : Ok
NATIONALITE :  Elle a un visa ? Une double nationalité ?
GENRE : Ok
CLAN : Ok

DESCRIPTION DU POUVOIR & NIVEAU DE MAITRISE :

Modifier des probabilité de 100% comme tu dis n'est pas possible. Si elle venait à affronter Wolverine par exemple, la probabilité que ses griffes se brise est, sur le forum, nulle. Car rien ne peut briser de l'adamantium. Il faudrait qu'au maximum elle puisse altérer tout ce qui possède une part d'incertitude même infime.

Les événements qu'elle altère peuvent remettre en question les lois de la physique ou simplement faire apparaître des événements non contrôlés ?
Pour en revenir à l'agression au couteau. En réduisant à 10% que ce passe-t-il ? L'agresseur glisse et rate son coup ou la lame disparaît ? Dans le premier cas ce n'est qu'un événement inattendu qui se passe mais dans le deuxième c'est les lois physiques qui sont modifiées.
Cette question me permettra de définir ton niveau de puissance et d'adapter en quelques sorte ma modération en fonction.

LIEN : Marque que tu n'as qu'un pouvoir c'est toujours plus sympa qu'un champs vide é_è

APPARENCE :

- Décris sa démarche.

SIGNES PARTICULIERS : Cela va dans possession. A-t-il des cicatrices, des taches de naissances, des piercings, des tatouages... ?

MENTAL :

Citation :
 « On représente la prochaine étape de l’évolution, il parait. Ouep, on voit ça parce qu’on a provoqué a nous seuls plus de conflits que toute l’humanité avant nous ! »
Il est évident que ce n'est pas le cas. Explique d'avantage cette réaction et la psychologie qu'elle a derrière. Cynisme mais encore, ça donne quoi quand on applique ça face aux grands groupes idéologiques du forum ?


- Que pense-t-elle des humains ?
- Que pense-t-elle de L'institut ?
- Que pense-t-elle de l'Idéologie de Xavier ?
- Que pense-t-elle des X-mens ?
- Que pense-t-elle de la Confrérie ?
- Que pense-t-elle de l'Idéologie de Magnéto ?
- Que pense-t-elle de l'attentat de Mutant Town ?
- Que pense-t-elle des purificateurs ?
- Que pense-t-ele du Bureau des Affaires Mutantes ?
- Que pense-t-elle d'Yggdrasil ?
Pour info : Yggdrasil est un attentat mené par la Confrérie en représailles aux attentat de Mutant Town. Il visa à envahir Manhattan avec une plante géante attaquant tout ce qu'elle croisait et transformant les humains en monstres et plongeant les mutants dans un léger coma artificiel.

TALENTS PARTICULIERS : Ok

POSSESSIONS : Pas d'appartement, d'argent, de véhicules ?

BIOGRAPHIE :

J'adore !
Juste parles un peu plus de ses parents, noms, prénoms, métiers, ce qu'il pense de leur fille comment ils l'ont éduquée et leurs réactions face à sa mutation...
Sinon fait gaffe. Les grands casinos peuvent avoir des employés mutants avec des capacités de détection des pouvoirs mutants.

HORS-JEU : Remplir la section Avatar est cependant obligatoire. Donc il faudra trouver le nom de celui que tu as actuellement ou en prendre un autre dont tu connais l'identité.

Voilà pour le moment, si tu as des questions hésite pas à me MP.

Préviens-moi lorsque ce sera fait.

À plus,

Jubylosaure
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 18:49

Tout d'abord, merci d'avoir pris le temps de lire mon humble fiche, ô modératrice au costume flashy. La répétition de ton intro n'as d'égal que la dernière décimale de Pi ! (Oui, Pi est récurent, ces derniers temps).

J'ai pris note de mes erreurs de pauvre mortel, et je les corrigerais d’ici peu, voir même d'ici ce soir, si ma motivation le permet.

(Promis, j'arrête la lèche. De toutes façon, je suis a court d'hyperboles mélioratives Rolling Eyes )

EDIT : Les changements sont en gras sur la fiche, merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 21:29

Yo !

POUVOIR :

Citation :
Hiko pourrait modifier cette probabilité pour la réduire à 10 %, augmentant ainsi ses chances de pouvoir continuer à violer les lois de la physique un peu plus longtemps.

Du coup elle peut agir à l'encontre des lois physique et ainsi se mettre à voler en baissant les probabilités que la gravité l'atteigne ou c'est impossible pour elle ?

POSSESSION : Si elle n'a pas d'appart elle vit où ?

C'est tout.
Oui, oui, c'est tout. Corrige ça avant que je change d'avis !!!

What a Face

À plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 21:37

Ayé, corrigé !

J'ai bon, m'am ?
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Sam 20 Avr - 21:39

T'as bon !
Premier avis positif.

Un second tortionnaire encore plus terrible et avec pleins de dents va venir te croquer.
Risque que le second tortionnaire soit une plante : 75%
À toi de voir si tu veux changer cette probabilité...

Bye bye, à bientôt en RP j'espère !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Lun 22 Avr - 11:39

Hello m’dam…On a sorti le Big Boss fin de Level, style le playboy des fonds marins qui fait rêver les ménagères, sauf que moi les ménagères, c’est comme les petites rousses ou les petites jap..Je les. apprécies énormément. Donc, je m’en vais te trucider du Sadako sadiquement, ça te dis ? (remarque la suite d’assonance dans cette magnifique saillis littéraire, oui je sais, tu t’es déjà évanouie de plaisir sous la truculence de ma verve…c’est toujours comme ça, je ne serais pas admin sinon (et puis j’ai déjà couché avec tout ce qui bouge pour arriver à ce poste, alors merde !).
Accroche ton indolence et tes socquettes d’étudiante à ta culotte petit bateau, je t’embarque en Zuzumobile pour te faire découvrir le grand frisson de la modération et te laisser pianoter sur mon clavier perso…Hum, on me dit que tu serais mineur ? C’est pas grave, c’est une tradition régionale par chez moi mais tu seras gentille de descendre aussi tôt le tour de modération terminé, merci. Je ne veux plus retourner en prison, mon fondement douloureusement malmené s’y refuse. Donc en route…



POUVOIR : « Par exemple, elle est incapable de désactiver son pouvoir autrement qu’en portant une paire d’écouteurs » Je ne comprends pas comment cela fonctionne ? Ce n’est pas un stimulus visuel qui fait fonctionner son pouvoir ? Que vient faire le casque dans cette histoire en ce cas ?

APPARENCE : Un peu d’infos en plus sur son style vestimentaire outre que l’uniforme, sa voix et son phrasé.

Psycho : J’adore, juste…j’adore *___*

Biographie ; je tiens à te féliciter, crois-moi des Bio, je m’en suis tapé déjà, des mélodramatiques, des sérieuses, des peu crédibles, des absurdes, des chiantes comme regarder pousser ma pelouse dehors… celle-là est aérienne, légère, géniale et bien dans ce que je voudrais lire plus souvent. Un exercice de style ou tu nous embarques dans ton univers tout en sacrifiant à la demande de façon originale et plaisante. C’est frais, amusant et vivant au point qu’on visualise parfaitement ce que va être ton perso. En gros change rien, t’as tout compris ! J’en suis hyper fan.


Voilàààà devant la pauvreté de ce que je te demande à corriger, tu auras compris que ta fiche me plait énormément ! Franchement, j’ai passé un super moment, je te re félicite pour tout cela et la probabilité pour que je te valide et inversement proportionnelle à l’emmerdement qui m’a clouée le fion à la lecture de la dite fiche.

A Tres bientôt.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Lun 22 Avr - 12:17

Je... Euh... Merci, je suppose ^^'

'fin, je pensais pas que ça passerait a la base, le coup du dialogue semi-théatral, donc je suis agréablement surpris que ça plaise ^^

Sinon, concernant les points que vous avez souligné, je les corrigerais d’ici ce soir au plus tard. Je peut cependant avancer tout de suite l'explication quand au casque inhibiteur : Cela fonctionne par le principe de Synesthésie. En gros, la stimulation d'un sens permet la stimulation d'autres sens. Dans la pratique, cela signifie que son casque stimule en permanence son oreille, qui grâce a la pulsation rythmique associée a la musique stimule tout les autres sens d'Hiko et perturbe son subconscient qui est a l'origine de la perma-activation de son pouvoir. Plus que la musique, c'est la présence d'un rythme qui désactive son pouvoir. Je n'avais pas inclus ça a la version d'origine pour éviter d'alourdir la lecture, déjà que le principe de modifications des statistique peut être un peu délicat a assimiler. ^^' Je rajouterais ça a ma fiche.

Merci d'avoir lu, et a bientôt pour la relecture de mes fautes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Lun 22 Avr - 12:27

moi ca me va tres bien, a ajouter en partie pouvoir en fait

a ce soir pour la validation.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Lun 22 Avr - 18:01

Ayé, tous ces petits point ont était (je l'espère) corrigés.

Les points modifiés ou ajoutés sont en gras sur la fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   Lun 22 Avr - 18:12

Félicitations, nouveau neutre delta , les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Hiko Komori [Prête pour le bizutage...]
» Un mois de prison avec sursis pour un sous-officier déserteur de l’armée de l’Air
» où trouver du tissu pour inserts et lingettes?
» Marche pied pour poussette
» Poussette avec landau pour campagne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: