AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Mer 13 Fév - 23:40

Décidément j’ai du mal à savoir ce qui est le mieux. Vivre dans un complexe souterrain avec trois repas chauds par jour, un bon lit et une chambre individuelle sans fenêtres, un air parfois vicié et l’impression que les murs vont vous écraser tout d’un coup. Ou bien dormir en plein air, à la belle étoile avec la faim au ventre sans être capable de savoir quand sera la prochain repas décent, avec le froid, la pluie et les voyous qui parfois vous passent à tabac.
En général je serai plutôt pour la première solution. Mais quand mes crises de claustrophobie s’invitent à la soirée, j’en viens à regretter la seconde. Du coup il me faut prendre l’air, sortir le plus vite possible de ce tombeau, de cet abime, ce gouffre qui semble vouloir m’aspirer, m’ensevelir.
Au Début ils semblaient réticents à me laisser sortir comme ça, et puis ils ont décidé de me laisser faire tout en me donnant une sorte de chaperon pour me surveiller. Non pas que je risque de faire une bêtise, ou que je veuille m’enfuir, mais ils tiennent à moi et ils ont peur qu’il ne m’arrive malheur. Que pourrait-il bien m’arriver dans la forêt qui entoure l’entrée du complexe ? Ils craignent quoi ? Qu’un lapin m’attaque ? Que je trébuche et ne me noie dans une flaque d’eau ? Bha, autant ne pas y penser, au moins je peux respirer à l’air libre presque autant que je le veux.
En cette journée d’hiver une crise se profile à l’horizon. J’ai appris à les voir venir de loin et à ne pas les laisser s’installer, après il est bien plus difficile de les faire partir. Il faut dire que j’ai très mal dormi la nuit dernière et que le peu de matériaux que j’ai eu à transmuter ce matin pour la confrérie m’a ensuite collé un mal de tête carabiné. La suite n’était que pure logique.
J’arrive vers l’entrée et le gars en faction à la porte me fait signe de m’arrêter. Il me reconnait, je passe souvent, par contre je n’arrive pas à me rappeler de son nom. Il appelle quelqu’un avec le combiné de son interphone, aussi je n’entends pas qui lui répond.

« Ici l’entrée principale. Ya le vieux qui veut sortir faire son tour dans la forêt. »

Quelques instants après, il m’ouvre le sas et me laisse sortir. Après avoir enfin quitté le complexe, je me retrouve une fois de plus au cœur d’une immense foret. Mes pas font crisser la neige fraiche tandis que je m’éloigne doucement.
Je sais très bien que mon chaperon doit déjà me surveiller de loin. En général je ne le vois jamais ni ne l’entend. Certains membres de la confrérie sont vraiment doués pour ne pas se faire voir. Par contre cette fois ci c’est tout le contraire. Après quelques minutes je perçois un pas très lourd sui semble suivre le mien. Et quand je me retourne pour voir de quoi il s’agit, j’aperçois à travers les arbres une silhouette massive qui tente vainement de disparaitre entre les arbres. Ce petit jeu dure pendant presque une heure quand j’en ai assez.

« Hey, l’ami. Si on arrêtait de jouer au chat et à la souris. Sortez de la et montrez vous. Ça ne sert à rien d’essayer de vous cacher, et si vous êtes là pour me protéger au moins vous serez plus efficace en vous tenant juste à côté de moi ! »

Je ne sais pas si mon chaperon va répondre positivement à ma requête. Souvent j’ai hélé la personne chargée de me surveiller, même quand je ne la voyais pas, et presque jamais elle n’a répondu…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Jeu 14 Fév - 10:29

Richard regardait la télé, zappant de chaîne en chaîne pour trouver quelque chose digne d'intérêt, lorsque l'interphone se mis à grésiller pour lui signaler que le vieux veux sortir. C'était en effet le tour de Richard de surveiller les nouveaux qui avaient l'autorisation de sortir. Richard éteins la télé et regagna la porte principale pour suivre le vieil homme à distance. Ce n'est pas vraiment qu'il se cachait, mais plutôt qu'il ne souhaitait pas interférer dans les affaires du vieil homme. Il était là pour le protéger au cas d'un danger quelconque, même si Richard ne voyait pas quel danger pourrait bien montrer le bout de son nez si proche du repère de la confrérie. Le vieil homme l'interpella, lui stipulant qu'il serait plus efficace près de lui. Richard avança donc hors de ce qui lui semblait être une belle cachette et avança lentement vers le vieil homme, la neige recouvrait le sol et les branches des arbres, mais Richard était toujours habillé d'un drap qui ne devait pas tenir bien chaud.

"Certes, mais il ne faut pas que je vous fasse de mal sans le vouloir"

Dit il arrivé à quelques mètres du vieil homme

"Au fait moi c'est Richard et comme tu peux t'en douté j'ai une force bien au delà de la limite humaine"

Dit il ne semblant pas être affecté par le froid. Richard n'était pas du genre à poser des questions, si le vieil homme voulait lui dire qui il était et quels étaient ses dons, il le ferait.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Jeu 14 Fév - 23:21

Une voix sort des buissons et je suis presque soulagé qu’enfin quelqu’un daigne me répondre.

"Certes, mais il ne faut pas que je vous fasse de mal sans le vouloir"

J’ai déjà eu à faire à des mutants à l’apparence étrange, parfois effrayante parfois navrante, mais le type qui s’avance vers moi les bat tous à plate couture. Si son boulot est de me protéger, d’être mon chaperon, mon garde du corps, il a le physique de l’emploi. La voix peut sembler en accord avec le physique, mais voir cette masse énorme de muscles et cette tête puissante encadrée par deux terribles défenses me rend toute chose. Il s’approche de moi mais reste à quelques mètres tout de même.

"Au fait moi c'est Richard et comme tu peux t'en douté j'ai une force bien au-delà de la limite humaine"

Affirmation somme toute inutile vu le physique. S’il m’avait annoncé que son pouvoir était de faire du macramé avec les pieds j’aurais pu avoir l’air surpris. Je comprends que pour certains il soit plus difficile que d’autres de vivre dans ce monde où les mutants sont considérés comme une aberration. La stupeur passé, j’arrive enfin à répondre.

« Enchanté Richard, moi c’est Owen. »

Et dire que je trouve le complexe de la confrérie étroit et angoissant. Que doit-il penser, lui qui me dépasse de plus de deux têtes ?

« Je supporte mal de rester enfermer trop longtemps, surtout sous terre. Je suppose que vous aussi vous devez parfois vous sentir à l’étroit la dedans. Mais ce que je n’aime pas non plus, c’est marcher seul. Allons allons, avançons un peu et faisons plus ample connaissance. »

Même si je me demande un peu de quoi nous allons pouvoir bien parler, je ne doute pas un instant que cette discussion va être des plus intéressantes. Comme je n'aime pas trop parler de moi, je lui pose le premier quelques questions.

« Alors Richard, cela fait longtemps que vous faites partie de la confrérie »
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Sam 16 Fév - 9:22

Richard sentit, dans le regard et la posture d'Owen qu'il n'était pas tout à fait aussi à l'aise qu'il n'y paraissait

"Je suis moi même enchanté de faire ta connaissance Owen, mais rassure toi, je ne vais pas te manger"

Dit il sur le ton de la plaisanterie, avant d'emboiter le pas du vieil homme et de répondre à ses questions de la manière suivante

"C'est vrai que je ne me sent pas toujours à mon aise dans ces murs étriqués, mais au moins je suis entouré de personne qui m'accepte tel que je le suis et qui m'apporteront ce que je désire : la vengeance. A vrai dire, je n'ai pas compté le temps que j'ai passé à la Confrérie, il s'est passé tellement de chose et j'ai rencontré tellement de monde que j'ai l'impression que ça fait une vie entière."

Il fit une pause et voyant que le vieil homme voulait discuter, il finit par lui poser une question

"Et toi qu'est ce qui t'amène parmi nous ? Ce n'est surement pas le désir d'action, sans vouloir te vexer"

Richard se rendit alors compte qu'il tombait dans les préjugés et s'en voulu un peu. Owen ne préjugeait de rien à son encontre et lui était en train de lui rendre ce qu'il détestait dans l'humanité.

"Je te prie de m'excuser, j'ai été discourtois"

Finit il par dire
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Sam 16 Fév - 22:43

Voir un type moitié moitié mastodonte moitié humain est quelque peu effrayant. Surtout que je ne suis pas particulièrement grand ni très courageux. Mais heureusement que je sais que ce gars est là pour me protéger.

"Je suis moi-même enchanté de faire ta connaissance Owen, mais rassure toi, je ne vais pas te manger"

Il a bien senti ma surprise et ma peur, ou bien alors il a seulement l’habitude de cette réaction. Il poursuit alors la conversation sur un ton aimable et je me détends peu à peu. Bien que sa voix cadre avec sa carrure, elle reste douce et apaisante.

"C'est vrai que je ne me sens pas toujours à mon aise dans ces murs étriqués, mais au moins je suis entouré de personne qui m'accepte tel que je le suis et qui m'apporteront ce que je désire : la vengeance. A vrai dire, je n'ai pas compté le temps que j'ai passé à la Confrérie, il s'est passé tellement de chose et j'ai rencontré tellement de monde que j'ai l'impression que ça fait une vie entière."

Je tique un peu sur le mot vengeance, mais je le laisse poursuivre en attendant d’en savoir plus.

"Et toi qu'est ce qui t'amène parmi nous ? Ce n'est surement pas le désir d'action, sans vouloir te vexer"

Il marque une pause et je comprends alors qu’il a eu peur de m’avoir insulté. Mais il m’en faut plus pour me vexer, je n’ai pas moi-même une très haute opinion de moi.

"Je te prie de m'excuser, j'ai été discourtois"

« Non, non, pas la peine de t’excuser, tu n’a pas tort. Si j’ai rejoint la confrérie, c’est avant tout pour trouver un refuge. Même si ce refuge me semble trop étroit et me donne l’impression d’étouffer parfois. »

Je décide de rebondir sur le peu qu’il m’a dit de lui. Je n’aime pas trop parler de moi, alors mieux vaut qu’il parle de lui.

« Il est vrai qu’au moins ici nous formons une sorte de famille. Même si j’ai eu la chance que ma mutation ne soit pas visible, je n’ai jamais réussi à trouver ma place parmi les humains. Par contre la vengeance est une sombre compagne. Elle entraine souvent celui qui la suit sur des chemins qui n’apportent que regrets et désespoir. Puis-je te demander le pourquoi de cette vengeance, si ce n’est pas trop indiscret ? »

Je sais que cette question est indiscrète, mais entre mutants du même clan, il sait qu’il peut avoir confiance. Pourtant nous nous connaissons à peine et je sens quand même de la réticence. Alors je lui en confie un peu plus sur moi pour créer un lien.

« Avant d’entrer à la confrérie j’ai été emprisonné pendant 41 ans 6 mois et 21 jours. J’ai pris la fuite lors de l’assaut du Cube par les hommes de Magneto. Je me suis fait passer pour mort et je me suis caché comme simple SDF à Central Park. Mais même si personne ne savait qui, ni ce que j’étais, les purificateurs en ont eu après moi parce que j’ai assisté à leurs exactions au parc quant ils ont crucifié plusieurs mutants. Là encore la confrérie m’a sauvé et me voici. Mais je ne pense pas que les purificateurs méritent ma vengeance. Ils ne méritent rien en fait… »

Même si je leur en veux, ils ne sont que des idiots manipulés par leur révèrent fanatique. Et même lui n’est qu’un illuminé qui ne mériterait que de finir dans un asile.
J’espère avoir inspiré confiance à mon garde du corps. Même si je n’aime pas parler de moi à des inconnus, ici nous sommes tous frères en un sens…
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Dim 17 Fév - 10:15

Richard fut étonné de voir le vieil homme considérer la vengeance comme une source de regret, mais il l'écouta jusqu'au bout, tandis qu'il expliquait sa situation. Puis le visage de Richard se déforma sans qu'Owen ne puisse savoir que c'était sous l'effet d'un sourire.

"Je te l'accorde, la vengeance n'apporte rien de bon, mais dieu qu'est ce que ça peut faire du bien."

Dit Richard d'un ton triste, avant d'ajouter

"Depuis que les Purificateurs ont massacré ma mère et ma soeur, la Confrérie est ma seule famille. Parfois je rêve de chopper les responsables de la mort de mes proches et leur écraser le crâne entre mes mains, mais la majeure partie du temps j'en veux surtout aux autorités qui n'ont rien fait pour arrêter le massacre. A mon humble avis, les Purificateurs n'ont fait que profiter d'une faiblesse du gouvernement."

Il passa sa langue sur ses lèvres pour les humidifier tout en réfléchissant

"Je dois avouer que je ne te comprends pas. Comment fait tu pour ne pas en avoir après l'Humanité après ce que tu as vécu ? Je comprend que tu ais rejoins la confrérie pour avoir une protection, mais n'as tu pas au fond de ton coeur cette ferveur qui m'anime pour changer les choses ?"

Finit il par demander
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Dim 17 Fév - 19:11

"Je te l'accorde, la vengeance n'apporte rien de bon, mais dieu qu'est-ce que ça peut faire du bien."

La réponse de mon compagnon est à la fois normale et ambiguë. Mais en un sens il n’a pas tort même s’il n’a pas entièrement raison non plus. En disant cela je sens comme une profonde tristesse que j’espère qu’il partagera avec moi.

"Depuis que les Purificateurs ont massacré ma mère et ma sœur, la Confrérie est ma seule famille. Parfois je rêve de chopper les responsables de la mort de mes proches et leur écraser le crâne entre mes mains, mais la majeure partie du temps j'en veux surtout aux autorités qui n'ont rien fait pour arrêter le massacre. A mon humble avis, les Purificateurs n'ont fait que profiter d'une faiblesse du gouvernement."

Je comprends mieux ce désir de vengeance. Je suis le seul à avoir eu à souffrir des purificateurs vu que je n’ai ni famille ni amis. Alors que lui a perdu des êtres chers. Difficile dans ce cas de ne pas vouloir la mort des responsables. Il semble réfléchir avant depoursuivre et je m’attends à une autre explication, mais il n’en est rien.

"Je dois avouer que je ne te comprends pas. Comment fais-tu pour ne pas en avoir après l'Humanité après ce que tu as vécu ? Je comprends que tu ais rejoins la confrérie pour avoir une protection, mais n'as-tu pas au fond de ton cœur cette ferveur qui m'anime pour changer les choses ?"

Je comprends son interrogation, mais je ne peux m’empêcher de sourire avant de répondre.

« Je ne vois pas pourquoi j’en voudrais à toute l’humanité. Ce n’est qu’une poignée de fanatiques et quelques personnes isolées qui m’ont causé du tort au cours de mon existence. Pourquoi les actes de ces quelques personnes devraient me faire haïr l’ensemble des humains ? Ce serait aussi stupide que de vouloir tuer tous les chiens de la terre parce que l’un d’entre eux t’a mordu. Mais attention, je ne leur pardonne pas pour autant. Seulement je pense que leur donner la mort serait trop doux et qu’en faire des martyres ne ferait qu’aggraver les choses. »

Je marque une pause afin de laisser à mon garde du corps le temps de saisir ce que je veux lui dire.

« Vois-tu, ces homme qui nous ont fait du mal sont une minorité, un peu comme nous. Mais ils sont humains, ils ont une famille, des amis. Si nous les retrouvons et que nous les exécutons sans autre forme de procès, que se passera-t-il ? Les fils ou les filles, les amis ou les épouses de ces hommes voudront à leur tour vengeance. Ils se mettront à haïr les mutants encore plus fort qu’avant et à leur tour ils tueront des mutants pour se venger, et la boucle sera bouclée. »

J’observe la réaction de Richard à mon petit plaidoyer. Je ne pense pas le faire changer d’avis simplement en lui disant ça, mais seulement à lui faire bien comprendre les implications de ce genre de vendetta personnelle.

« Pour ma part, je préfèrerai arriver à les capturer vivant, et à leur faire avouer leurs crimes devant les médias. Que pense tu que feraient les autorités si plusieurs Purificateurs avouaient avoir crucifié des mutants et avoir mis volontairement le feu à un quartier de New-York ? Si leur chef avouait avoir donné l’ordre de le faire ? Crois-tu qu’ils pourraient simplement passer l’éponge sans passer eux aussi pour les complices de ces crimes qu’ils condamnent publiquement ? Non seulement nous ferions passer ces hommes pour les monstres qu’ils sont, mais en plus, personne ne pourrait se vanter publiquement d’appartenir à un groupe d’anti-mutants sans qu’on le compare à eux. Je suis sûr que même leur propre famille aurait honte d’eux »

Cette idée pourrait paraitre irréalisable, mais en tant que mutants nous aurions beaucoup plus de facilités à retrouver les coupables que la police ou même le BAM qui est freiné par le carcan des lois humaines.
Même si je reste assez content de mon petit discours, la seconde question de Richard est restée en suspens. Et je ne suis pas un politicien qui noie son public sous un flot de réponses inutiles pour faire oublier une question embarrassante.

« Ne crois pas que je ne veuille pas me venger, mais il existe bien des façons de faire payer ceux qui le méritent. Pendant longtemps j’ai cru être trop vieux pour pouvoir ou même vouloir faire changer les choses. A quoi bon, si ça se trouve je ne verrai jamais le moindre changement avant mon dernier voyage ! Mais quand je regarde en arrière et que je vois ce que j’ai accompli, je me dis qu’il faudrait que je laisse quelque chose aux générations futures afin que ma vie ne soit pas vaine. C’est aussi pour ça que j’ai rejoint la confrérie. Chacun d’entre nous apporte sa pierre à l’édifice que nous construisons pour tous les mutants. Toi avec ta force et ta colère, moi avec mes idées et mon don. »

Je ne sous-estime pas l’utilité des mutants comme Richard. Ils sont autant utiles que ceux qui comme moi doivent rester en arrière et œuvrer dans l’ombre. Malgré tout ce que je peux dire, certains ne comprennent que la force brute. Et de ce point de vue-là, Richard est sans doute l’un des meilleurs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   Lun 3 Juin - 16:55

[Désolé du temps de réponse : je suis passé par une phase un peu difficile]

Richard se gratta la tête, parler avec le vieil homme était intéressant, mais Richard ne comprenait pas tous les ressortissants de son implication dans la Confrérie. Soit dit en passant il n'était pas là pour le juger, juste pour éviter qu'il fugue. Il n'avait pas l'air de vouloir partir, et même si Richard ne ressentait pas le froid de l'hiver, il se doutait que la température était bien basse au vu des volutes de fumée qui sortait des bouches à chaque mot. Il regarda le ciel un moment espérant voir tomber un peu de neige, mais rien ne se passa.

"Encore une fois tu marque un point : la violence n'apporte que la violence, toutefois elle est malheureusement nécessaire pour que le système change. Rien qu'en Russie, il n'y a pas si longtemps, c'est par la violence que le peuple réussi à reprendre les rennes de leur vie. Certes, depuis le système a été gangréné par la corruption et le marché noir, mais à l'origine c'était une chouette idée."

Il soupira, puis par réfléxe il se frictionna les bras et le torse.

"Je pense sincérement que les autorités gouvernementales étaient au courant de l'attaque qu'organisait les Purificateurs mais qu'ils n'ont rien fait parce que cela les arrangeait et c'est ocntre cela que je m'insurge. Tant que le gourvenrement ne sera pas contrôlé par les notres, il est utopique de croire que de tels crimes seront un jour puni."

Richar commença à sautiller sur place comme un joggeur en attendant un autre provoquant un tremblement sans précédent dans la forêt
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Balade en forêt [LIBRE + Richard Fellps]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» balade en forêt
» Balade en Forêt .
» Balade au pays Basque
» eau libre
» Cité provisoire de la forêt de Montgeon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: La Confrérie-
Sauter vers: