AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Esther Ophraïm alias Cérès (finie)

Aller en bas 
AuteurMessage
Esther Ophraïm
Résident(e) à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 38

MessageSujet: Esther Ophraïm alias Cérès (finie)   Dim 1 Avr - 16:19

CARTE

D'IDENTITE







© Cérès



    NOM : Ophraïm

    PRENOM : Esther

    ALIAS ET SURNOM : Cérès

    AGE : 32 ans

    DATE DE NAISSANCE : 21 mars 1980

    METIER : Formée comme biochimiste, actuellement sans emploi.

    NATIONALITE : Américano-Israélienne

    GENRE : Femme

    CLAN : La Confrérie




Pouvoirs :



  • Description : Cérès est une phytokynésiste de très haut niveau. Son corps a en quelque sorte été hybridé par sa mutation ce qui lui permet de contrôler toute matière naturelle, végétale ou issue d'un végétal tel les toxines, les pollens et même de rendre un semblant de vie à des matières naturelles végétales cliniquement mortes tel le bois coupé et travaillé ou les fibres textiles pour peu qu'elles soient 100% naturelles. 

    Cérès peut commander à n'importe quel élément végétal vivant dans un rayon de 20 mètres. que ce soit un arbre, une fleur, un lichen, un champignon ou une algue, Cérès à le pouvoir de le faire croître de manière démesurée pour atteindre la taille des plus grands arbres au monde (les conifères du genre sequoias et pins douglas) soit une hauteur approximative de 115m pour un diamètre à la base d'environ 50m (style baobabs). Cérès peut donc faire pousser une algue ou un champignon de 100m de longueur. Toutefois, comme certaines plantes sont inadaptées à de telles hauteurs (un champignon casserait sous son poids ou se briserait sous la force du vent), elle préfère choisir des espèces plus robustes, qui ont l'habitude de pousser très haut, comme le chêne ou le sequoia. Sinon, Cérès affectionne de se battre avec des essences plus dangereuses comme les ronces, les cactus ou les plantes vénéneuses. Elle peut également leur "donner vie" en commandant la direction de croissance de leurs différentes parties (racines, branches,...). Cérès ne doit pas nécessairement être en contact visuel avec un végétal pour le maîtriser. Cependant, si elle ne voit pas le champ d'action, elle ne peut pratiquer qu'une maîtrise très basique. Par exemple, enfermée dans une cellule, elle peut "sentir" la présence de végétaux à l'extérieur et leur commander de la rejoindre. Cependant elle devra attendre que les plantes aient percer les murs de sa cellule pour pouvoir leur donner une direction précise quant à leur développement. Les plantes ainsi maîtrisées peuvent transpercer la pierre et même le béton mais on beaucoup plus de mal avec le métal. Elles peuvent tordre des bareaux mais pas transpercer une coque entièrement métallique. A cause du caractère végétal de son corps, Cérès est également très sensible aux écarts de température ainsi qu'à certaines substances toxiques telles les herbicides et fongicides. Cérès n'a pas d'emprise sur les plantes qui ont une volonté propre, c'est à dire des plantes mutantes ou extra-terrestres ou des mutants hybridé pareillement qu'elle.

    Attention, Cérès n'utilise pas ce pouvoir n'importe quand et n'importe comment. En effet, si la plante en question dispose de suffisamment de nutriments, donc d'un terrain propice à son développement, Cérès peut faire croître l'organisme à son maximum sans aucun effort car elle dicte à la plante de grandir en s'aidant des nutriments à sa disposition. Si l'organisme en question n'a pas suffisamment de nutriments à sa disposition, il grandit jusqu'à ce qu'il ait utilisé toutes les ressources à sa disposition puis stoppe sa croissance. Si Cérès veut que l'organisme en question grandisse encore, elle doit entrer en contact avec lui et lui insuffler une partie de son énergie vitale. En milieu urbain ou hostile, son pouvoir est donc limité et son énergie précieuse. En cas de gros pépin, pousser à l'extrême sa technique de transfert d'énergie vitale peut l'amener à ressusciter des matières végétales cliniquement mortes comme le bois ou les textiles. Elle peut alors modeler le bois et les tissus selon son bon plaisir. Cette technique lui permet ainsi de transformer des meubles en éléments utiles lorsqu'elle se trouve à l'intérieur d'un bâtiment ou d'emprisonner ses adversaires dans leurs vêtements à conditions que ceux-ci soit faits de fibres naturelles (coton, laine, lin, chanvre,... mais pas la soie qui est une fibre animale).

    Cérès est également capable de sécréter n'importe quelle substance végétale que ce soit des substances bénéfiques comme de l'aloe vera ou des substances toxiques comme du curare. Elle est également capable de sécréter des pollens et certaines sortes de moisissures qui sont en fait des champignons microscopiques. Cérès les sécrète grâce à sa peau mais aussi grâce à son système respiratoire. Elle peut choisir quelle substance sécréter et en quelle quantité. Elle peut également choisir de ne pas le faire et donc de présenter une peau ou une respiration neutre et inoffensive. Comme elle est capable de neutraliser ces substances, elle peut ainsi neutraliser n'importe quelle toxine végétale entrant dans son corps et donc être immunisée à n'importe quel poison biologique non animal et non minéral. Le seul inconvénient de cette capacité, c'est que la couleur de sa peau, de ses cheveux et de ses yeux ont été légèrement altérés, ce qui lui donne une apparence éthérée, fantômatique. Cérès connît presque toutes les essences végétales curatives et néfastes car leurs propriétés se trouvaient à l'origine dans le vaccin qui lui a été injecté et qui est la cause de sa mutation.

  • Niveaux de maitrise : Cérès maîtrise bien son pouvoir. Grâce à sa connaissance de la botanique et à un entraînement régulier, elle utilise son pouvoir sans bavures. Elle est juste sujette à de grandes fatigues lorsqu'elle l'utilise plus de deux heures où lorsqu'elle fournit un transfert d'énergie vitale très important.

  • Lien entre les Pouvoirs: Ils sont tous les deux basés sur les organismes végétaux. L'un est la maîtrise de ces organismes, l'autre la production de substances provenant de ces organismes.



Description Physique :



  • Apparence : Cérès est plutôt petite et menue. Elle fait 1m62 pour à peine 50kg. Elle est mince, presque maigre et a tendance à se tenir un peu courbée, ce qui accentue sa petitesse. Elle n'a pas beaucoup de formes, ce qui étonne pour une mutante qui se fait appeler comme la mère nourricière des romains de l'Antiquité. Elle est plutôt plate, voir sèche et anguleuse. Sa peau est d'un blanc laiteux, tirant légèrement sur le vert depuis sa mutation, ce qui rappelle un peu la couleur des cadavres qui se décomposent dans l'eau. Ses cheveux et ses yeux ont pris une couleur vert olive, légèrement dorée due à la dépigmentation d'une partie de son corps et à la présence de chloroplastes amenés par la mutation. Ses cheveux sont probablement sa plus grande fierté. Longs, bouclés, soignés, ils ressemblent à une cascade de fils d'or un peu mat. Ses yeux sont pétillants de malice, légèrement bridés et très doux. Sa bouche est fine mais pose un pli très doux également. Cérès sourit très peu car elle n'aime pas montrer ses dents dont les incisives sont fort écartées. L'ensemble n'est cependant pas laid et dégage une grande douceur un peu maternelle et apaisante. Elle a une voix très douce et un peu enfantine qui cadre bien avec son physique d'adolescente sur le tard. Cérès s'habille toujours de vert de préférence très clair et un peu bleuté, seule couleur qui ne tranche pas de trop sur sa peau et ses cheveux. Elle affectionne les vêtements amples, faits de voiles et de tulle dont les modèles rappellent un peu la Rome antique. Elle affectionne les bijoux très travaillés, toujours dorés. Elle en porte cependant peu, jugeant que trop de bijoux surchargerait sa personne. Elle affectionne particulièrement un bracelet de biceps qu'elle ne quitte jamais. Elle joue sur son apparence de déesse romaine pour faire croire, les rares fois qu'elle se déplace en ville, qu'elle se rend à une fête costumée où à une pièce de théâtre dont elle serait une des actrices. Sans celà, on aurait tôt fait de la montrer du doigt comme une mutante.

  • Signes Particuliers : Mis à part la couleur spéciale de sa peau et de ses cheveux, non.



Caractère :

  • Mental : Cérès est une personne douce de nature dont l'origine juive a fortement marqué la personnalité. Élevée dans le respect des traditions, Cérès est très respectueuse de sa religion et une haute idée de ce que doit être la tolérance, l'estime, la compassion et l'entraide. Le coeur sur la main et l'amitié facile, elle est une personne très agréable à vivre une fois qu'on écarte son côté effacé. Elle a un petit côté maternel qui la rend agréable à tout le monde. Contrairement aux préjugés qu'on peut avoir de son peuple, Cérès n'a pas un caractère théâtralement emporté et n'a pas une obsession de la nourriture. Cérès est une personne calme et posée, réfléchie et d'agréable compagnie. Elle ne supporte pas la violence gratuite, les cris et les moqueries mesquines. Elle est partisane de l'ordre et de l'équité et n'hésite pas à s'exprimer ouvertement pour rétablir ce qu'elle considère être juste. 

    Le "problème" mutant lui tient à coeur car depuis toute petite, ses parents lui ont appris ce à quoi mène la haine et l'intolérance. Plusieurs membres de sa famille sont morts dans les camps de concentration lors de la seconde guerre mondiale. Aussi, Cérès ne peut s'empêcher de faire une comparaison entre la haine qui fut ressentie envers les juifs à l'époque et la haine ressentie envers les mutants à l'heure actuelle. Cérès estime qu'une conduite conforme à la loi est actuellement inutile car la loi, les politiques et les institutions sont inadaptées pour faire entendre et écouter la voix des mutants. Si Cérès a rejoint la Confrérie, ce n'est donc pas pour cautionner les actes terroristes auxquels l'institution se livre (elle les réprouve d'ailleurs même si elle se voit forcée d'y prendre part) mais plutôt pour effectuer des frappes plus chirurgicales, des éliminations précises de leaders farouchement anti-mutants. Elle espère ainsi supprimer le "facteur Hitler" comme elle l'appelle et sauver une grande partie des mutants. Cérès ne se reconnaît donc que très peu dans les idées des autres confréristes mais si elle reste à la Confrérie, c'est avant tout pour bénéficier des infrastructures et des appuis de Magnéto sans lesquels elle serait impuissante à punir les "polithlérien". Et puis, rejetée par la plupart des autres humains, elle a trouvé à la Confrérie une sorte de nouvelle famille à qui, même si elle ne partage pas toutes ses idées, elle est très fortement attachée. Elle a ainsi développé un fort lien maternel avec Ernest Lenoir, un mutant hybride-rat, qu'elle considère comme son propre fils, leurs années de vie commune faisant pour elle office d'adoption.

    Pour elle, Charles Xavier est un doux rêveur qui se dresse pauvre petit homme devant la vague déferlante de la haine de l'autre. Le B.A.M. ne trouve que mépris de sa part. Elle est persuadée que quelque chose se trame dans les couloirs obscurs du B.A.M., organisation étatique et officielle, et que ce quelque chose serait préjudiciable aux mutants.



Histoire :



  • Talents Particuliers : Grâce à sa formation de bio-chimiste, Cérès a une très vaste connaissance des espèces végétales ainsi que de leurs propriétés curatives ou toxiques. Elle a également de solides connaissances en tant que chimiste et utilise souvent le laboratoire de la Confrérie pour travailler sur des substances variées aux effets révolutionnaires qui augmentent son pouvoir et élargissent son champ d'action. Elle a ainsi mis au point un élixir de croissance rapide qui lui permet de faire germer et croître une graine à une vitesse vertigineuse, sans avoir besoin de recourir à un terreau quelconque, ce qui lui permet d'économiser sa capacité de transfert d'énergie vitale. Toutefois, cet élixir est très coûteux et prend beaucoup de temps à fabriquer. Elle ne reçoit assez de crédit et de ressources que lorsqu'une mission précise et délicate lui est assignée. Toutefois, comme une goutte de son elixir suffit à faire pousser un arbre de plus de 100m de haut, Cérès a généralement assez de "munitions" pour terminer sa mission et même en stocker un petit excédent qu'elle cache précieusement ... au cas ou... 

  • Possessions : Mis à part son savoir, Cérès ne possède rien qui ait une valeur certaine.

  • Biographie : Esther Rachel Ophraïm est née au printemps 1979 dans une famille juive installée à New-York depuis deux générations. Sa famille, originaire de Pologne avait fuit les ravages de la guerre et la haine nazie et avait réussi à s'embarquer pour l'Amérique alors que sa grand-mère n'avait pas 16 ans et son grand-père à peine 19. Après une traversée pénible et les formalités humiliantes de Ellis Island, Les Ophraïm s'installèrent dans le flushing-queens où Ebenhezer, le grand-père, devint cordonnier. Ils eurent pas moins de 6 enfants dont Shlomo Ophraïm, le père d'Esther. Ce dernier devenu comptable se maria à Frieda Rosenbloem. Après s'être installé dans un petit appartement simple mais cossu de Flushing, ils eurent deux filles, Esther et Roxanne. 

    Esther a grandi au milieu d'une famille aimante et soudée. Élève brillante et studieuse, Esther faisait la fierté de sa mère qui la donnait en exemple à sa soeur, moins ambitieuse qu'elle dans la vie. C'est avec sa mère qu'Esther eut la relation la plus fusionnelle mais aussi la plus difficile de sa vie. À elle seule, Frieda Ophraïm rassemblait tous les clichés existant sur la mère juive. Possessive, expansive, passant de l'amour-passion à la tragédie grecque, elle avait tenu à élever ses filles dans le respect des traditions juives alors que ces dernières se rêvaient plutôt une vie conforme au modèle du rêve américain. Esther a donc connu de grandes discussions avec sa mère dont très souvent, elle sortait volontairement perdante. Donner raison à Frieda était devenu, par lassitude, la solution la plus commodes trouvée par Esther et Roxanne pour avoir la paix. Ainsi Esther se résigna à prendre la double nationalité israélo-américaine, à se faire opérer pour enlever le tatouage dont elle avait toujours rêver et même rompu avec quelques petits amis sous le prétexte qu'ils n'étaient pas juifs. Cependant, ces crises n'ont jamais amené à la rupture car Esther savait que sa mère ne voulait que son bien même si elle avait une vision très étroite de ce que devait être son bien. 

    Devant les brillantes aptitudes scientifique de leur fille, Shlomo et Frieda Ophraïm décidèrent de faire quelques sacrifices afin de permettre à leur fille d'aller aussi loin qu'elle le pourrait dans la vie. C'est ainsi que Esther entama de brillantes études de bio-chimiste. Elle termina ses études en défendant une thèse qui était la première ébauche de sa formule de croissance rapide. Repérée pour ses talents et surtout pour la formule prometteuse qu'elle développait, Esther fut engagée par les industries Fertil&co., plus gros producteur d'engrais de tout le continent américain. C'est là que Esther rencontra Garrett McCormack, l'homme qui allait changer sa vie. 

    Illuminé, génie incompris, à la limite de la folie, Garrett travaillait sans relâche à l'élaboration d'une formule secrète, sorte de vaccin qui permettait au corps humain de résister à la plupart des toxines végétales. D'abord persuadée d'avoir affaire à un fou, Esther s'empêcha de prévenir la sécurité lorsqu'elle tomba par hasard sur les travaux de Garrett. Effrayants, démentiels mais brillants, toutes les théories et les travaux de Garrett semblaient parfaitement réalisables sur le papier. Flairant la richesse et la gloire, Esther proposa son aide à Garrett qui accepta de bon coeur, trop heureux de rencontrer une consoeur qui ne le prenait pas pour un dingue. Ils passèrent plusieurs mois à étudier une formule potentielle, testant leurs recherches sur des souris puis des chiens errants. Un jour vint le moment où ils estimèrent que la formule était suffisamment aboutie que pour oser la tester sur un être humain. Esther fut désignée comme cobaye, le génie créateur ne pouvant courir le risque d'une expérience ratée. 

    Le vaccin agit sur Esther comme une véritable torture. Ce qui était étrange c'est que les animaux qui l'avaient subi n'avaient pas sembler ressentir la moindre douleur. Inquiets de cet étrange résultat, Garrett et Esther firent des analyse sur des échantillons de sang d'Esther. Les résultats furent surprenants. L'ADN d'Esther présentait une mutation incroyable qui semblait évolutive. L'ADN d'Esther fusionnait avec les caractéristiques végétales présentes à l'intérieur du vaccin. Garrett finit par découvrir que la cause de cette fusion était la présence du gêne X dans le code ADN d'Esther. Il comprit mais hélas trop tard que son vaccin avait agit sur le code génétique d'Esther comme un activateur de sa caractéristique mutante qui jusqu'alors avait été latente. Ce n'est pas tant le fait de comprendre qu'elle était une mutante qui paniqua Esther mais plutôt le caractère évolutif et dégénérescent de son ADN. Probablement défaillant, le gêne mutant d'Esther ne s'était pas réveillé à la puberté. L'étrange vaccin de Garret avait du "forcer" le gêne à se manifester mais, à cause de l'instabilité de son gêne, la mutation d'Esther semblait incapable de se stabiliser.

    Jour après jour et sans savoir à quoi cette mutation amènerait la jeune femme, Esther et Garret cherchèrent une solution à ce problème. Leurs recherches les amenèrent à la conclusion qu'à moins d'une subite stabilisation, Esther finirait par devenir une hybride mi-plante mi-humaine ou peut-être même pire, une plante à part entière. Bientôt l'aspect physique d'Esther se modifia. Elle devint pâle et verdâtre. Ses cheveux prirent une étrange couleur dorée. Ses yeux également. Son étrange aspect physique obligea Esther à parler de son état à sa famille et à ses employeurs. La réaction fut aussi violente d'un côté que de l'autre. Sa mère hurla à la mort en lui demandant comment elle avait pu lui faire ça, qu'elle ferait mieux de lui planter un poignard dans le coeur et si elle savait qu'elle voulait se faire enterrer en Israël. Son patron la renvoya en prétextant que son état de mutante était préjudiciable à l'image de la société et que sans savoir quelle était la nature de ses pouvoirs, ils ne pouvaient pas se permettre de l'employer au milieu de produits dangereux dans un laboratoire valant des centaines de milliers de dollars. Du jour au lendemain, Esther se retrouva seule, sans famille et sans emploi. Furieuse contre sa famille, elle passa ses nerfs sur ses anciens employeurs. Revenant au laboratoire pour voir Garrett, elle l'y trouva avec de nouvelles consignes de la direction. Garrett avait pour tâche de reprendre à son compte la formule d'Esther. Folle de rage, elle découvrit alors ses incroyables dons de phytokinésiste. Sentant en elle une sorte de connexion avec les plantes servant d'expérimentations aux nouvelles formules d'engrais, elle réalisa dans l'usine un véritable carnage qui détruisit totalement les bâtiments, engloutissant Garret, sa formule et une demi douzaine de victimes collatérales dans l'accident. Les journaux prétextèrent une explosion dans les laboratoires qui cadrait on ne peut plus mal avec les airs de ruine amazonnienne de l'usine après son passage. Après une visite chez elle où elle mit les points sur les I avec sa mère, elle partit dans la nuit sombre et disparut dans les bas-fonds de New-York. Vite repérée par d'autres mutants, elle vécut quelques semaines à Mutant Town avant de se faire repérer par la Confrérie pour ses pouvoirs extraordinairement intéressants. Mettant à sa disposition les laboratoires de son repère, Magneto permit à Esther, qui se faisait désormais appelée Cérès, de travailler sur sa formule ainsi que sur un sérum qui stopperait la dégénérescence de son ADN.
    Elle y parvint en quelques mois sauvant ainsi sa personne d'une fin peu engageante. Au fil du temps et des missions, elle a rencontré la seule personne qui a désormais de l'importance dans sa vie : Ernest Lenoir. Ernest, hybride-rat âgé de 11 ans, avait été désigné comme une cible pour Cérès, Magento s'intéressant de près aux pouvoirs singuliers développés par celui-ci. D'abord envisagé comme une proie, Cérès décida de ramener Ernest à la Confrérie par la ruse. Enfant perdu, maltraité et traqué, elle n'eut aucun mal à le manipuler à sa guise. Elle travailla ensuite sur le code génétique d'Ernest pendant plusieurs mois, plusieurs années même. Au fil du temps, Esther et Ernest s'apprivoisèrent. Esther en vint même à s'attacher sincèrement à ce petit être perdu et avide d'amour. Afin de s'assurer la pleine et entière dévotion d'Ernest, elle demanda à un de ses collègues de lui laver le cerveau afin qu'Ernest l'assimile à sa mère, sa bienfaitrice, sa protectrice. Mais Ernest fouillant sa mémoire et son passé découvrit le stratagème. S'en suivit une violente dispute au cours de laquelle Esther et lui crevèrent l'abcès. Il s'avouèrent réciproquement leur affection et décidèrent de ne plus se quitter.
    Depuis trois ans, Ernest est désormais le fils adoptif d'Esther. Il est également devenu son âme damnée, son sbire. Cérès répugnant aux actes violents, Ernest se charge généralement de la basse besogne pour sa mère adoptive. Il lui sert d'espion, d'assassin, de voleur, de messager. En contrepartie, Esther veille au bien-être, à la sécurité, à la santé et à l'avenir de son jeune protégé. Ainsi, Cérès et Crapule, les deux «C» sont devenus deux figures emblématiques de la Confrérie, des vieux de la vieille qui font en quelque sorte partie des meubles.




Avatar : Vanessa Paradis

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]

Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]

Si oui, Qui ? : Sans objet

Pseudo : Esther

Votre Age : 22 ans

Comment avez vous connu le Forum ? : Celui-ci? Depuis toujours! Very Happy

vu par Maiwenn Cyrène

_________________