AccueilPortailRechercherS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
Amy de Lauro

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeDim 3 Nov - 17:12

Video Killed the Radio Star by Buggles on Grooveshark

Jeudi 31 Octobre – 01 : 02 P.M.
Neassa Boadicée Dorian, Nobody, c’est un monument que j’ai la chance de compter parmi mes amies. La plupart à l’Institution X en ont déjà entendu parler, pour deux raisons principalement : malgré s’on jeune âge apparent, elle est l’une des plus vieilles et des plus diplômées élèves de l’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués, et elle est aussi l’une qui à tendance à le plus se faire remarquer, dans un but humoristique d’ailleurs. Son « Nobody’s show » est le récapitulatif occulte et irrégulier des faits divers trollesques des membres de l’Institut, chose lui valant une certaine popularité parmi les étudiants (et impopularité parmi d’autres aussi), et même avant qu’elle ne mette dans sa chronique sur le serveur interne de l’établissement l’enregistrement sonore de Caitlyn et Jubilation complètement ivres en train de chanter, il parait qu’elle avait déjà fait son choux gras en cataloguant les pires conneries de ma femme comme d’un certain nombre d’élèves (dont elle-même), et qu’elle avait même lancée quelques rumeurs dont celle qu’on finirait lesbo avec Cait’ ! Lorsque je lui en ai parlé, elle s’est défendue en déclarant qu’elle c’était contentée de faire un sondage d’opinion à l’époque. De nombreux doctorats, un Master et un Bachelor en dernière année, c’est dans ce dernier que je l’ai connue d’ailleurs, une aptitude à l’adaptation hors du commun et une rare implication dans l’Institution X pour une élève (qui servait à l’occasion de pion de remplacement, de secrétaire ou de femme de ménage), voilà ce qui la caractérisait le plus, au point que la plupart ignoraient jusqu’à qui elle était réellement, où ce qu’était ses pouvoirs (fait rare pour être souligné à une époque où les élèves avaient tendance à se la mesurer entre eux sur ce sujet).

Cependant, c’est après la soirée suscitée qu’elle avait entreprise de distribuer des invitations pour une fête d’halloween où elle escomptait bien refaire chanter ces deux « stars malgré elles », et si ce troll n’a put être accomplit l’année précédente, cette année devrait le voir se réaliser ; reste à savoir qui sont les invités ! De ce que j’en sais, il y en aura de l’Institut et d’ailleurs, et surtout des adulescents connaissant ses fréquentations. Après, ce rendre à Rochester, sur les rives du lac Ontario au nord de l’Etat de New York, je ne suis pas sur que beaucoup de personnes puissent se le permettre ; en voiture depuis l’Institut, il y en aurait probablement pour cinq heures trente de voiture ; quatre heures quarante-cinq si c’est moi qui conduit, que personne ne gueule et qu’on croise pas les flics. Ce serait une heure en avion de ligne, oui, mais comme j’ai une petite femme qui ne prends pas l’avion à moins qu’elle ne le conduise, on fera cela en voiture. Et puis, on ira en groupe ainsi. Le point de rendez-vous était simple : les garages à une heure de l’après-midi, histoire de ne pas arriver trop longtemps après que cela ait commencé.

Et j’y suis, attendant les autres ; je me suis même pointée en avance, m’enfin c’est pas le fait le plus notable aujourd’hui, puisque je m’y suis pointée en costume. J’ai beau m’être habituée au côté « seconde peau moulante » des combis en molécules instables (sachant que la mienne est suffisamment renforcée pour diminuer cet aspect), j’ai réussit à faire encore pire aujourd’hui. Pour Halloween, je suis en Wonder Woman… Ce n’est pas difficile de m’imaginer avec un bustier rouge dont la représentation en imitation or de l’aigle américain resserre la poitrine de ses ailes, avec une culotte (c’est trop court pour qu’on puisse appeler cela comme autre chose !) représentative de la bannière étoilée (d’ailleurs, une amazone avec le drapeau américain sur le cul, je me demande ce qu’avaient fumés William Marston et H.G. Peter lorsqu’ils l’ont créée) sur le cul, un diadème doré avec une étoile rouge sur la tête, des brassards argentés aux poignets, des bottes rouges et blanches et surtout un ****** de fouet lasso au flanc ? Il n’y a qu’une seule personne qui ait droit de répondre oui, les autres, je les emplafonne, clair ?!

ENFIN BREF, j’ai le sentiment que j’aurai dû attendre d’être là-bas pour me changer, surtout que j’aurai put être suffisamment rapide pour le faire, je le sais ! J’ai même dût changer la couleur de mes cheveux pour du noir, mais ça, c’est habituel, puisque je le fais aussi quant je suis en mission pour les X-Men. M’enfin, y aller tous déguisés, c’est bien une idée à la con de Rachel (pléonasme). Puis bon, dès que ma Cati arrivera, ça ira mieux (et dès que les autres arriveront, sa retombera, m’enfin je ne devrais pas être la seule à être ridicule dans mon cosplay, et je suis sure que mon Amour l’appréciera… ou alors se plaindra de la taille de poitrine que ça me fait).

Assise dans le coffre ouvert de la voiture que j’ai empruntée à l’Institut, une cinq places qui devrait avoir suffisamment d’espace pour qu’on puisse mettre tous les bagages a l’arrière et qu’on ne soit pas aussi serrés que dans un covoit’, j’attends l’arrivée des suivants. J’espère qu’il pèlera pas trop dans le comté de Monroe d’ailleurs, parce que j’ai vraiment pas la tenue pour !

Jouant avec mon téléphone, j’alterne les sms entre Caitlyn à qui j’envoie « je regrette vraiment que la plus rapide pour se préparée ait dû y aller la première » et Neassa « je te dirais bien que j’espère que tu seras aussi ridicule que moi, mais je te fais confiance pour battre des records ». Les ateliers de préparation des costumes, c’était un truc assez secret, enfin, moi j’ai rien voulut montrer, et Fuzzy a voulut me faire la surprise également. Hâte qu’elle rapplique ! Ces derniers jours ont pas été au plus haut niveau moral, et quant bien même on en a discutées, c’est l’occasion de lui changer les idées. De surveiller sa descente aussi ; encore qu’elle a promise de plus boire, ou en tout cas de plus se mettre minable, donc elle ne le fera pas. Les deux qui va falloir surveiller, c’est Rachel et Kaede, parce qu’aucune des deux n’a jamais bu ou fait de fête, donc bon… Je me charge de Kaede, je le dis de suite ! Bon, normalement on aurait dût avoir Jub’, mais elle a décommandée, même si elle envisageait de faire un petit coucou avant qu’on parte. Devant la Cap’tain en tenue de Wonder Woman, je vais devenir plus rouge que ce putain de bustier !

Bon, la joyeuse équipée commence à arriver, c’est pas trop tôt, deux minutes de retard quant même, j’ai faillit m’ennuyer ! Non, j’ai pas mes règles, j’appréhende juste mon grand moment de solitude. Aller, après Wonder Beaver et The Extinctor Warrior, voyons si on va faire pire…

    And Amy's:
     

Hors Jeu:
 

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp


Dernière édition par Amy de Lauro le Mar 5 Nov - 20:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
Caitlyn Elioth

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 32

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeLun 4 Nov - 15:45

- Oh maiiiis MERDE ! Fait chiiiiier

Un bruit de tissus se déchirant se fit entendre dans mon dos sonnant le glas définitif du merveilleux investissement heureusement pas si onéreux que cela. Et pourtant, sur internet, la photo avait l’air ultra convaincante : une charmante petite sorcière avec tablier, chapeau pointu et balai comme accessoire, genre Samantha dans ma sorcière Bien aimée, et puis d’abord c’est vrai que je suis bien aimée hein ! Et puis de toute façon il FAUT m’aimer (surtout en ce moment). Double horrible constatation : trois en fait si on ajoute que quand même, made in Taiwan, c’est sacrément de la merde et puis sérieux, des sorcières à Taiwan, j’en connais pas des masses en fait. Donc, je me perds un peu peut être alors que sorcière c’est un joli mot qui ne veut pas dire grand-chose…ah oui !! La robe avait craqué dans le dos parce qu’elle ne supportait pas les soutifs Push Up me permettant de grossir honteusement de manière artificielle la profondeur de mon bonnet (faut dire que c’te connerie de costume semblait avoir été taillé pour du 12 ans ou du Reverse !) et que surtout, la robe ne supportait pas mon évolution secondaire hybride- grosse vache à cul-porte de grange. Trois kilos, trois kilos à perdre ! Résultats probants de mes crises de « remplissage » convulsives qui n’avait pas échappée à ma femme mais dont je n’arrivais pas à parler avec elle (plus par une honte effroyable de l’évidence d’un « down » de mal être que par déni) et sujet devenu si sensible qu’il se soldait à chaque fois par une crise de larmes. Parce que si en plus d’être inutile, chouineuse, pas très jolie, qu’en plus il fallait me faire rentrer à l’institut avec une grue, là j’aurais VRAIMENT touché le fond.

Mais aujourd’hui, j’avais décidé que rien n’allait entacher cette journée ! Je voulais voir la surprise d’Amy tout en espérant qu’elle n’avait pas pris ma suggestion d’un costume d’Ant de Lord of the Ring au sérieux (un gros arbre , c’est plus ou moins une plante, nan ?) et puis se déguiser c’est rigolo….chose complètement con sachant que nos costumes de X nous déguise déjà pas mal au fond.

Neassa était une « connaissance » plus qu’autre chose, après tout à part quelques intimes, il faut bien avouer que je n’étais liée à personne en ce qui concerne l’amitié ( du moins c’est comme cela que je voyais les choses) et plus le temps avançait et plus je me refermais sur moi-même, Amy disait que sortir allait me faire du bien, elle avait peut-être raison, c’était une occasion en or et halloween restait ma fête préférée, En Avant Castor Family !

Le déguisement sorcière me servira de déguisement déchiré plus « intime » lors d’une séance nocturne avec ma petite furie, pour cette soirée je vais sortir MON arme suprême : je l’avais prévu pour une autre occasion, tant pis : on allait jouer la carte Irlande Powa à donf ! De toute façon, depuis mon voyage de noces, j’avais un retour de racines assez violent et je cassais les pieds à tout le monde avec les moutons, l’océan, les moutons et tout le folklore qui va avec alors bon, si on creusait un peu dans le typique iralandais, j’avais MA carte maitresse à jouer : le leprechaun !!

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Sexy-l10

Donc pour les ignares, Wiki vous dirait ceci : « c’est une créature humanoïde imaginaire issue du folklore irlandais. Il est souvent représenté sous forme d'un vieil homme, vêtu de rouge ou de vert. Le leprechaun passerait son temps à fabriquer des chaussures, commettre des farces et compter ses pièces d'or qu'il conserve dans un chaudron caché au pied d'un arc-en-ciel. Le leprechaun est rattaché aux créatures du « petit peuple » et parfois comparé ou confondu avec le lutin ou farfadet du folklore français. »

Pour les chaussures, laisse tomber…Vieil homme , jeune et BELLE femme , ça le fera aussi quant au costume en question : alors là j’ai de quoi erectionner le plus décomposé du cimetière de Nobody ! HAN HAN ! La culotte était un spécial troll réservé exclusivement à Amy, délicate attention qui ne lui échapperait surement pas le moment venu. Ca et la spéciale chorégraphie de « la danse de la joie » à utiliser uniquement en cas de découverte de trésor.

J’ajustais le nœud papillon tout en souriant de manière ridicule est auto satisfaite devant mon miroir. C’est bon, il était temps d’y aller, direction garage.
…………………………………………………………………………………………………………………………………….


- OH MY GOD !

Désolée mais je pouffe de rire sans oser l’approcher, Wonder Woman quoi ! L’incarnation de la justicière à moitié à oilpé. Mon rire n’est pas moqueur mais attendri. Faut dire que moi aussi je dois bien l’amuser avec ma tenue. Je lui fait signe de ne pas approcher, d’un air inquisiteur et je me prépare….Hop ! Ma jambe se lève et se plie pour que ma main aille toucher mon soulier en sautillant, droite, gauche en une petite danse saccadée et ridicule. Une ébauche de gigue irlandaise qui ne dure qu’une poignée de secondes mais assez pour la laisser perplexe. J’exécute et je finit par une révérence en tirant sur le flan de ma jupe afin de découvrir les jarretières de ma cuisse droite, puis j’ote le haut de forme pour saluer tout en relevant la tête en affichant un sourire crétin.

- C’est la danse de la joie du Lepreuchaun ! il ne l’exécute que quand il découvre un trésor…Il semblerait que je sois chanceuse ma Wonder Wife ! Et le lepreuchaun est TRES exigent, et il veut un grooooos baiser de la super héroïne, là maintenant !!

Faites gaffe, on fait pas chier le lepreuchaun !


_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 130617101955715705
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
Kaede Kobayashi

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 29

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeMar 5 Nov - 0:36

- C'est bizarre ! J'ai l'impression d'être toute nue et à la fois entièrement habillée. En tout cas c'est super jolie mais...ça te gène pas toi des fois ? dit elle après avoir mis la tenue du Phénix blanc.


Pour trouver le costume que Kaede porterait à cette fameuse soirée, il avait fallut bien plusieurs heures de réflexion et d’essayage. Cela avait d'abord commencé par des propositions de sorcières, de femmes citrouilles, de femme-chat et autre déguisements pour enfants. Cependant, bien que cela lui plaisait, Kaede n'était pas non plus super emballée. C'était un j'aime bien mais... j'ai pas envie. Donc après les costumes enfantins de Halloween, les propositions des costumes "basiques" et un peut plus adultes avaient suivis mais la encore sans grand succés. Zombie, trop moche, Vampire, impossible de parler avec ce truc dans la bouche, Loup-garou, trop poilus, Fantôme, Kaede ne se voyait pas se balader avec juste un draps sur la tête. Non, pour son premier Halloween il fallait un truc qui claque! Un truc qui fasse briller les yeux des autres et c'est en observant Rachel que Kaede eut l'idée.

-Et si... Je me déguisais en toi ?

Alors oui c'était quelque chose de très flatteur pour Rachel, bien qu'assez surprenant, mais prévisible. Sa fan number one allait l'incarner le temps d'un Halloween. Cependant, les couleurs changerait. Bah oui, le rouge c'était QUE pour Rachel. Alors Kaede opta pour le blanc. Pour la coiffure il n'y avait pas de problème, Kaede ayant naturellement les cheveux rouges, et les cicatrices, on ne les reproduirait pas, même si pour Halloween ça aurait été encore plus fort. En plus, le costume était plutôt facile à reproduire. Et pour Kaede c'était parfait, physiquement et psychologiquement. Car pour elle, il n' y avait rien, hormis Silent, qui était aussi géniale que le phénix et donc que Rachel. Elle était son modèle et elle voulait tout faire comme elle car Rachel représentait un idéal et surtout, elle était celle qui se rapprochait le plus de Kaede. Elles étaient pareilles mais à des échelles différentes. Alors porter le costume du phénix, c'était carrément un honneur !
Kaede, Le phénix Blanc ! :
 

Dans cette tenue Kaede était véritablement un autre femme. Elle n'avait pas l'air d'avoir comme d'habitude dans les 16 ans, avec un regard de gamine. La c'était vraiment une femme de 23 ans. Kaede se mettant à fond dans la peau du personnage ce qui faisait que son âge mentale avait augmenté soudainement, bien que cela ne soit que temporaire et au finale une simple simulation de la mentalité de Rachel, à son âge réel.

D'un point de vue psychologique, c'était même carrément ultra positif pour Kaede. La seconde personnalité de Kaede était restait très discrète ces temps-ci, voir inexistante et la première quand à elle grandissait à vue d’œil . Autant dire que Kaede était au meilleur de sa forme pour cette fête d'Halloween.

C'est donc toute souriante, pétillante et heureuse qu'elle entra avec Rachel dans le garage pour y découvrir un Lépreuchaun et une Wonder Woman que Kaede connaissait très bien (Les personnes, pas les personnages).

-Caitlyn ! Amy !  Haaaan c'est trop beauuuu ! C'est quoii ?
Kaede avait une petite idée pour le leprechaun. Elle avait deviné que c'était quelque chose venant d’Irlande.  En faites, Kaede avait mis tout ce qui était plus vert qu'une plante comme faisant partie de l'Irlande. En revanche pour Wonder Woman, la culture des super héros chez kaede étaient encore un peu limité à Superman et Batman. Donc, elle ne reconnut pas le personnage de Amy. Elle ne demanda pas non plus où on allait et en faites elle s'en moquait Tant que Kaede était avec Amy, Rachel et Caitlyn, peut importe l'endroit, elle s' y sentirait bien.

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 30955112
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
Kaya Spencer

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeMar 5 Nov - 22:51

L'invitation était trop bizarre pour que je n'y réponde pas. Une invitation à une soirée d'Halloween signée "Nobody", forcément, je DEVAIS y aller. Je ne voyais pas trop qui c'était, mais j'avais quand même pas mal entendu parler de cette "Nobody". Des élèves de l'Institut l'avaient croisée, des enseignants aussi, et visiblement c'était elle qui était la raison de l'énervement de Caitlyn lors de notre première rencontre... Une histoire d'enregistrement compromettant. Clairement, je devrais approfondir à ce niveau-là, parce que des enregistrements compromettants de miss Wonder Beaver, j'étais juste obligée de me renseigner plus avant !

Enfin, le papier disait qu'elle aimait bien mes vidéos, mon "art de la chasse au corbeau", et que du coup j'étais invitée. Drôle de personnage. Le problème par contre, c'était que je devrais trouver un costume...

Le truc, c'était qu'en général personne ne se rendait compte de ma présence. Personne ne m'invitait à rien car personne ne pensait jamais à moi. Je m'attendais à ce que ça soit comme tous les ans, du coup, pour Halloween : dans ma chambre à lire pendant que tout le monde s'amuse. Et du coup, fatalement : je n'avais prévu aucun costume. Je devais m'y prendre plus ou moins à la dernière minute, et ce fut ainsi que je dévalisai plusieurs boutiques de vêtements, costumes, et autres, essayant des dizaines de tenues différentes. J'avais tenté un uniforme de Power Girl pas trop mal, il me donnait d'ailleurs des seins absolument géniaux, mais c'était pas... en fait c'était trop classique, peut-être.

J'étais passée près d'une boutique de bricolage qui avait un étal en carton, une sorte de castor avec une salopette et un grand sourire, et j'avais hésité à leur acheter pour en faire un costume de Wonder Beaver, mais autant éviter les soucis. J'ignorais comment Cait' le prendrait, puis c'était assez peu pratique, de se scotcher un étal en carton dessus pendant toute la soirée. Je risquais d'avoir diverses difficultés à me déplacer, à parler, ce genre de conneries. J'avais du coup commencé à fouiner sur internet et il y avait bien eu des trucs pas trop mal... Un cosplay de Miss Fortune, une tenue de la Vault 13, et autres joyeusetés... Mais tout le souci de ces cosplays, c'était qu'ils demanderaient des semaines à faire, or je n'avais pas des semaines.

Puis finalement, en me promenant, je tombai sur ce qu'il me fallait. C'était simple, à ma taille, pas compliqué à faire, et c'était parfaitement génial. A la fois crétin et ridicule, avec une touche de gros n'importe quoi par dessus le marché... J'étais certaine que ça aurait son petit succès d'imbécillité à la soirée, et l'imbécillité c'était justement ma spécialité. OH TROP COOL ÇA RIME ! Enfin... tout ça pour dire que j'avais trouvé.

J'arrivai donc, le soir-même, à l'endroit désigné par la fameuse "NBD". Selon elle, un groupe de l'Institut allait partir vers la soirée et je pourrais du coup m'y joindre histoire de ne pas faire le trajet à pieds (non parce que c'était loin quand même). Je devais admettre que j'étais extrêmement intimidée à l'idée d'y aller comme ça avec des gens... Parce que... Je savais pas trop pourquoi. J'avais peur qu'ils me prennent pour une débile, qu'ils se paient ma tête. Ou que ça se passe comme d'habitude : que je sois invisible pendant tout le trajet et toute la soirée. Enfin de toutes façons, je n'avais pas le choix : c'était ça ou rien.

Vêtue de ma tenue (épique), je débarquai donc dans le garage, d'un bond, mettant les poings sur mes hanches avec un sourire très fier. Oui : j'étais déguisée, en.........

Costume de Kaya:
 

Hé oui. En personne.
Le costume était simple : du vert, du jaune, un logo moche, un masque assez sommaire, et zoup c'était réglé ! Ajoutez une cape à l'ensemble et vous aviez la super-héroïne (enfin en quelque sorte) la plus connue de l'état de New-York. D'ailleurs, je devais bien admettre que je suivais ses aventures avec le plus grand amusement : elle ne faisait de mal à personne au fond, et c'était marrant. Un peu comme des jeunes un peu éméchés qui faisaient des conneries pas méchantes en rentrant chez eux, bah, voilà, même style.
Le fait qu'elle se prenne (visiblement) au sérieux rendait du coup le costume d'autant plus décalé. Simple et idiot à la fois : tout ce qu'il fallait.

Après avoir gardé la pose quelques secondes, néanmoins, je réalisai qu'il y avait Caitlyn (EN LEPRECHAUN) et Amy. Je pris subitement une teinte écarlate... Je ne savais pas qu'elles seraient là. Je ne savais pas quoi en penser. Ce n'était pas que je n'étais pas contente, en fait, c'était juste que je ne savais pas trop si ça leur plairait tellement de m'avoir dans la même bagnole puis la même soirée qu'elles... Par contre je repris une couleur plus normale en apercevant Kaede, et je lui lançai d'ailleurs un immense sourire et un grand signe de main.

« Ehh Kaede ! Cool le costume ! »

Et sexy aussi. Mince... Je savais qu'elle était jolie, au fond je l'avais vue en bikini, mais cette tenue lui allait sacrément bien. Si elle n'avait pas eu 10 ans d'âge mental, j'aurais sûrement tenté de la draguer sans aucune honte. Enfin, pour le moment, il n'y avait pas qu'elle sur place, je saluai donc les deux mariées d'une manière plus timide et plus sobre :

« Hermhh... 'soir. 'fin c'est pas le soir. Alors... ben salut quoi. »
Revenir en haut Aller en bas
Echo
X-Men Oméga
Echo

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeMer 6 Nov - 0:49

Jeudi 31 Octobre – 00 : 21 P.M.
Elle s’était levée tôt, elle était aussi fraiche que son heure de levée, et elle avait entreprise de se préparer ainsi que sa protégée ; que de bonnes résolutions dans une seule et même journée ! Rachel c’était déjà déguisée pour Halloween, l’année précédente, en une chose qui faisait peur à tous les étudiants de l’Institution X ou presque, à savoir Emma Frost (elle lui avait même changée de teinture de couleur de cheveux, pour ne pas avoir à le faire elle-même, chose qui ne s’était vue que neuf mois plus tard, pour le mariage d’Amy et de Caitlyn, prouvant qu’Emma Frost ne se faisait ses teintures elle-même que lorsqu’elle n’avait pas le temps de les faire en institut, et que pour se griller les neurones, elle avait toujours le temps !), ainsi cette année, elle ne pouvait réutiliser l’astuce, ou même le costume. Mais du coup, elle avait dût se la faire, la teinture. Si sa mère avait vu cela, oh, s’eut été un crime de lèse majesté !

Mais avant de parler d’elle, il fallait parler de Kaede. Bordel de Merde, lorsqu’il s’agissait de choisir, la Ptite Cornue devenait la Ptite Casse-cul, pour rester polie ! Les sites internet de déguisement avaient été épluchés, mais rien ! Les sorcières, mais oui mais non, elles étaient méchantes, les femmes-citrouilles, elles étaient grosse, les femmes-chats, Sanzo allait essayer de la violer, les zombies, ils étaient moches, les vampires, aussi (forcément, c’était pas ceux de Twilight !), les loup-garou, ils étaient trop poilus (preuve que Kaede n’avait jamais vu le Sanzo suscité à poils, d’ailleurs, et heureusement, aussi), les fantômes, c’était pas des déguisements mais du massacre de literie… Toute patiente qu’elle était (soit pas tellement), Rachel avait finie par la laisser regarder en lui demandant de la tenir au courant quant elle aurait trouvée. Résultat, le Phénix avait oublié, et Kaede, bien pensante, n’ayant pas trouvée, avait continuée de chercher, jusqu’au jour J, où était venue la merveilleuse question :

- Et si… Je me déguisais en toi ?

La réponse était venue le plus naturellement du monde :

- Heing ?

Une minute de compréhension, une minute de réflexion, une minute de gêne, à thermostat « fan », et Kaede avait obtenue un beau Phénix couleur tomate. Se déguiser en elle, ça voulait dire ? Le déguisement du Phénix, celui-là même que portait chacune des incarnations de l’Entité à travers le temps et les univers. La protégée voulait jouer le rôle de la protectrice le temps d’une soirée, mais ne voulait pas de ses couleurs, car c’étaient SES couleurs. Après une nouvelle minute de réflexion, et une autre de gêne, la Grande Rousse avait finie par accepter, et expliquer à la Ptite Cornue que les Phénix, c’était comme les Power Rangers : il y avait plein de coloris différent. Des coloris nommés par des daltoniens, d’ailleurs, puisque le costume rouge et jaune, c’était celui du « Phénix Noir » originellement. De ce qu’elle en savait, il y avait eut, niveau costume de Phénix, un vert et jaune, celui de sa mère, un rouge et jaune, qui était devenu le sien, un bleu et jaune, que les Cuckoos avaient portées lorsqu’elles avaient brièvement possédées le Phénix, donc elles avaient bien le droit de rajouter une couleur. Et celle choisie par Kaede fut le blanc. Par contre, pour les Marques d’Assermentation des Limiers, cela avait été un nom catégorique ; ce déguiser en Phénix, okay, mais jamais porter des imitations de ces cicatrices, c’était hors de question pour Rachel. Trop de poids, trop de significations, trop de souvenirs ; même elle allait les cacher pour la soirée.

Bon, Rachel c’était bien gardée de dire que les costumes étaient des insignes choisies par les porteurs, car la forme « pure » du Phénix, au-delà de tout costume, était d’une trop grande nudité pour qu’on puisse la qualifier de costume ; et elle le savait, elle l’avait déjà expérimentée. On pouvait trouver les combis de molécules instables indécentes, c’était toujours mieux qu’un corps de flammes psychiques, condensées pour prendre l’apparence de la jeune femme – même si sur le coup, elle n’était vraiment pas à de telles considérations.

En parlant de molécules instables, d’ailleurs, il était hors de question de « fabriquer » un faux costume de Phénix, si Kaede le voulait, elle devrait assumer jusqu’au bout, na (chose qui, inutile de le préciser, n’était pas du tout un problème, visiblement) ! Rachel lui avait donc proposée une véritable « transformation » ; Kaede l’avait déjà vu « changer »,  « invoquer » le costume rouge et jaune, alors que les flammes psychiques se répandaient autour d’elle pour consumer ses vêtements, ou plutôt les remodeler, et ainsi donner naissance à ceux du Phénix. Sauf que Kaede n’avait encore jamais été au cœur desdites flammes, qui pouvaient détruire ou soigner, et qui en ce jour, vêtirent. Et op-là, en quelques instants, le coup de baguette magique était donnée, et la Ptite Cornue transformée en Ptite Phénix, comme dans Cendrillon !

- C'est bizarre ! J'ai l'impression d'être toute nue et à la fois entièrement habillée. En tout cas c'est super jolie mais… ça te gène pas toi des fois ?

- Les molécules instables épousent parfaitement les formes physionomiques de leur porteur, comme une « seconde peau », donc oui, tu les sens quasiment pas, et c’est très moulant aussi. M’enfin on s’habitue, j’porte que ça depuis que j’ai seize ans je crois.

L’avantage des combinaisons en molécules instables, et qui compensait largement la tendance fétichiste qui les accompagnait, était qu’outre pouvoir être portées sous des vêtements normaux (même si ce n’était pas le cas de tous les costumes X-Men), elles résistaient aux munitions d’armes à feu à l’exception des perforantes, maintenaient la température du corps à 37°C dans un environnement allant de 5 à 50°C, était élastique et s’adaptait à tous les états. Red Richards les avaient inventées pour les FF, lui-même était un mutant élastique, sa femme une invisible, et son beau-frère ayant une forme alternative en flammes. Donc bon, c’était vraiment de la qualité, ces trucs, et à défait de garder cette iconographie, le présent que venait de recevoir Kaede pourrait la suivre toute sa vie, même si elle tentait de devenir X-Men. Cela valait bien le sacrifice du jeu de sous-vêtements et des vêtements dont Rachel avait altérée la structure moléculaire pour donner naissance à la combinaison.

- Tu vois, toi c’est cela qui te gène, moi se sont les fringues normales, c’est pour ça que je transforme mes combis pour qu’elles les imites, mais ça reste des combis. Sauf le pij’, mais ça c’est un cadeau de Cait’.

Bon, Kaede c’était fait, à elle désormais. Si Kaede c’était déguisée en Phénix, en quoi le Phénix pouvait-elle se déguiser ? En Phénix aussi ? Outre que ce n’était pas un déguisement, un seul Phénix c’était déjà suffisant, il y avait déjà beaucoup de coloris, alors s’il y avait plusieurs incarnations… Merde quoi, les Phoenix Five, ça faisait boys band !

Hors donc, Rachel avait jetée son dévolue sur un personnage de comics, dotée d’une agilité et d’une force surhumaine ainsi que d’une immunité aux produits toxiques, spécialiste en gymnastique au caractère enjoué et énergique, l’archétype de la psychologue ayant besoin de suivre… Non, pas Amy ! Amy n’était pas un personnage de Comics ! Rachel porterait le costume de l’Arlequin, alias Harley Quinn.

Corset rouge rayé de noir et se ficelant par l’avant, pantalon moulant avec une jambe noire et l’autre rouge, ainsi que des carreaux de la couleur inverse, des bottes hautes noirs lui remontant jusqu’au-dessus des genoux, une mitaine noire avec brassard rouge et une autre rouge avec brassard noir, une ceinture noire en guise de tour de cou et une autre à l’endroit habituelle, et l’argument suprême qui signifiait qu’elle jouait de ses illusions depuis la veille sur toute personne de l’Institut pour ne pas être découverte : une teinture blonde à la Emma Frost, avec des mèches rouges et noires, réunies en des couettes. Il ne manquait plus que le maquillage, le verni, et c’était parfait !

Bon, respirer avec un corset c’était pas des plus pratiques, mais c’était comme Kaede avec les molécules instables : elle s’habituerait ! Elle avait un long trajet en voiture pour le faire, de toute façon, et si elle tombait dans les pommes, il suffirait d’arracher les lacets sur le devant, et se serait bon. Le Phénix ne craignait pas la destruction de sa tenue, car comme tout le reste, c’était de la molécule instable à la base, donc elle pourrait réparer au besoin.

D’ailleurs, ce simple fait signifiait que ses bagages étaient assez légers, de toute façon il n’y en avait que pour une nuit. Pas de fringues de rechanges, une trousse de toilette qui se limitait à savon et brosse à dent, ainsi qu’un déo, et c’était bon. Ce soir, c’était la cuite !

Jeudi 31 Octobre – 01 : 05 P.M.
Arrivant au garage, son paquetage accroché à la ceinture, Rachel put découvrir un autre personnage féminin de Comics, ainsi qu’un truc inconnu au bataillon. Pour une américaine « du futur », le folklore Irlandais, c’était une chose mystérieuse et occulte, dont on ne parlait pas parce qu’on ignorait que cela existait ; c’était bien connu, en Irlande, il y avait des moutons et des alcoolos. Même Caitlyn le disait. Le folklore avec lequel le Phénix avait grandit, c’était celui qui avait les USA au moins à un endroit du costume, et qui le foutait à la gueule des méchants qui étaient contre.

- Caitlyn ! Amy ! Haaaan c'est trop beauuuu ! C'est quoii ?

- Amy c’est Wonder Woman, la reine des Amazones – tu veux vraiment piquer sa place à Ororo, en fait !

Remarquez, Wonder Woman avec Wonder Beaver, ça se tenait, et il n’y avait plus à se demander qui portait la culotte dans le couple. En tout cas, pour cet Halloween, elles avaient toutes décidées de mettre leurs poitrines en avant : Caitlyn passait au Wonder Bra, Amy au Wonder Woman (même effet, c’était juste un bustier qui le faisait, vu qu’elle ne portait pas de soutifs), Rachel au corset et Kaede… gardait le record, et au naturel !

S’approchait pour leur faire la bise, ou une accolade selon ce qui lui était accordée, elle eut la présence d’esprit de maintenir sa poudre contre son visage, et tendit non sans fierté son bagage plus petit que tout ce que les Cuckoos qualifiaient de « fille normale » aurait put prendre pour une soirée entre copine. Au moins, il ne serait pas dur à ranger ! Par contre, ne pas le perdre, c’était une autre histoire, m’enfin pour ce qu’il y avait dedans…

Faisant le tour de la voiture en pensée, le Phénix s’intéressa négligemment à sa mécanique alors que l’histoire du Leprechaun était racontée, finissant même par se glisser sous la voiture pour vérifier « un truc », se maintenant en lévitation à quelques centimètres du sol. Alors qu’elle s’explosait le dos à comprendre qu’un corset n'était pas non plus fait pour faire de la souplesse, et qu’elle traficotait quelque chose qui n’avait, à ses yeux, rien à foutre là, ses PES lui indiquèrent l’arrivée de quelqu’un d’autre, mais quelqu’un qui lui était également familier, même si tel n’était pas le cas de la tenue. Kaya Spencer, sous forme humaine, cette fois ; combien de temps depuis la première rencontre ? Un mois, un peu plus, d’après la mémoire du Phénix. Et visiblement, l’intégration continuait bien, puisqu’elle était de la partie aussi – à moins qu’elle ne s’habille en Réverse par plaisir, ou parce qu’elle était fan, mais autant c’était flatteur que Kaede se déguise en Phénix, autant, si quelqu’un était, après la puberté du moins, suffisamment fan de Réverse pour jouer les imitateurs, il fallait qu’il s’inquiète. Pis Kaya semblait aussi trouver le cosplay de Kaede sympa, c’était cool !

« Hermhh.. ? 'soir. 'fin c'est pas le soir. Alors… ben salut quoi. »

- Coucou Kaya, lança-t-elle depuis son dessous de voiture. Dites, c’est possible que les voitures de l’Institut aient des puces de localisation ?

Sous la voiture, pas dans le moteur ou en intérieur, c’était malin, c’était le plus chiant à aller chercher, d’autant qu’elle était intégrée sous le plancher, m’enfin pas de quoi décourager Rachel dans sa première connerie de la journée. Sortant de son fatras, elle se releva par la même lévitation, tenant fièrement un petit rond noir entre son index et son majeur. Saluant Kaya de l’autre main, n’osant faire plus pour le moment, le Phénix regarda la colorée compagnie en souriant bêtement. L’avantage qu’elle trouvait aux mésaventures WTF, c’était qu’elle n’était pas plus perdue que tous les autres, et qu’elle pouvait réagir avec spontanéité sans avoir peur d’aller de travers, et vu les personnes réunies, cela s’annonçait plutôt bien.


    And Rachel’s:
     

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
Jubilation Lee

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeDim 10 Nov - 13:49

Cela faisait presque un an que le Bureau des Affaires Mutantes Canadien avait vu le jour. Après des débuts difficiles et le manque de logistique et d'infrastructure il semblerait que les choses se soit petit à petit calquées sur ce que les États-Unis ont mit en place avec le Triskellion. L'une des premières affaires en charge de ce bureau fut en lien avec des activités terroriste ou criminel dans un building de la télévision nationale. Tout s'était bien passé à l'époque et l'équipe d'agents entraînés avaient mis la main sur les coupables et s’apprêtait à les convoyer. Mais c'est à ce moment que ce qui se fit plus tard appeler à travers les journaux et les médias comme l'opération Alpha de la Confrérie de Mutants de Magnéto survint pour mettre littéralement des bâtons dans les roues de la jeune organisation et marquer sa naissance d'une tâche sanglante. Aux dires des rares témoignages et dossier non classés top secret par les autorités canadienne, l'assaut avait été arrêté tant bien que mal et certains confréristes dont les noms et le nombre est inconnu, furent mis en état d'arrestation. À la suite de cette affaire et de cette intervention, l'organisation et le pouvoir politique ont tenu bon la barre et on permit au BAM Canadien de survivre malgré les attaques de convoie de criminel ressemblant à de grotesque attaque de diligence. Le manque de prison adéquat et de logistique fut rapidement comblé et l'idée d'une organisation constituée de mutant combattant le crime dont ces derniers sont victimes ou présumés coupables a fait son petit chemin dans les têtes canadiennes.

C'est sans doute grossièrement ce qu'on m'a dit comme introduction à ma prochaine mission long terme solo en tant que X-men. Un peu d'infiltration, beaucoup d'observation et le tout dans un des quartiers pauvres de Toronto pour observer pendant quelques jours la situation mutante sur place et pas seulement à travers les médias. Il n'y a pas de Mutant Town mais il se pourrait que certains quartier le devienne si rien n'est fait. Observer également l'action du BAM en ces lieux plus reclus et vérifier que le travail est fait pas seulement devant les caméras. C'est pas grand chose, le danger est mince et dans ce cadre, j'ai té choisie pour y aller en solo. Je me doute que c'est un choix par défaut puisque toutes les grosses têtes X-mens sont plus ou moins ailleurs. Je ne suis jamais allé au Canada donc cela ne me gênait pas tant que ça, cela me rendait même plutôt heureuse de sortir un peu en mission.
Mais pourquoi fallait que ça soit en même temps que la super sortie Halloween chez Nobody ?

« - On peut pas décaler ?
- Les billets et la chambre sont réservés déjà. Mais on peut voir à envoyer quelqu'un d'autre.
- Ça ira, je suis prête. Elles me pardonneront. »

De toute manière je suis pas le genre de fille qui abandonne si facilement. Il me faut simplement un peu de temps pour réfléchir à comment faire cohabiter ces deux situations temporelles contradictoire.

« … Oui, voilà du coup je viendrai juste vous faire un petit coucou avant de partir. Désolé hein vous vous amuserez pour moi ! Ah et Nobody ? Oublie pas ta caméra ! »

Non, j'aime pas vraiment les SMS j'ai toujours eu du mal à écrire, je préfère largement parler. C'était sympa de la part de l'amie d'Amy de m'inviter alors c'était la moindre des choses de la prévenir non ? C'est toujours délicat avec les élèves qu'on entraîne d'avoir une relation différente que simplement prof-élève. C'est sur qu'avec moi c'est plus simple qu'avec d'autre, mais cela ne fait pas tout. Nobody est plus mature que les autres et je crois que ça a joué pas mal.
Non ! Je refuse de croire que ce soit parce que je suis celle qui a boosté sa notoriété à l'Institut en jouant un rôle principale dans son film fétiche !

J'ai donc tenu ma promesse, me préparant pour faire un petit coucou au groupe qui s’apprêtait à partir. Il y avait toute la petite bande : Les deux rousses, Amy et les deux K : Kaya qui du coup ne suivra pas son programme d'entraînement pendant ce séjour et la copine de Silent : Kaede.
Mon maquillage était prêt, mes lentilles aussi, mes ongles, mes cheveux... Non, je ne suis pas du genre à passer des heures dans la salle de bain pour me préparer et souvent lorsque c'est le cas, c'est pour en ressortir encore plus laide qu'au départ. Je crois qu'aujourd'hui cette théorie va être parfaitement démontrée.
Mon nom est Jubilation Lee. Et je suis une vampire. Mais attention ! Pas les vampires de merdes à la Twilight, non ! Une vraie vampire dégueu' avec du sang sur la gueule !
    J'aime le sang:
     

C'est alors en me faufilant dans le garage à l’abri de la lumière et des regards que je pu me rapprocher sans qu'on me repère. Oh bien sur, je sais que je ne pouvais duper les grosse bills du repérage mais j'étais sur qu'elles jouerai le jeu. Ma victime était Kaede parce qu'elle était de dos et parce qu'elle avait une grosse paire de … Non, je rigole.
Une fois arrivé juste derrière elle, je fis une belle grimace et je lui murmure alors dans l'oreille avant de faire semblant de lui mordre le cou en posant mes doigts griffus sur ses épaules :

« *Slurp* »

J'avais mis des fausse dents et l'effet était plutôt réussi d'après mon propre avis. C'est alors que mon regard se déposa sur... Caitlyn Elioth en... Leprechaun ? Non... en Leprechaun sexy !

« Haaan, Caiiit !! Laisse-moi aussi te sucer le saannng !! Hum...pardon. Bonjour et... ben du coup... Joyeux Halloween ! »

Je fis le tour de cette assemblée féminine qui ferait rougir tous les pervers de la planète pour les saluer chaudement une à une sans plus de gène que ça. Bien sur, ce qui était dur c'était quand on passait à Kaya qui sentait toujours aussi mauvais, mais en retenant ma respiration j'ai tout de même réussi à survivre !

« Je serai bien allé avec vous mais pas la peine de me supplier, le devoir appelle la X-women la plus classe du monde ! Amusez-vous bien ! »
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
Amy de Lauro

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeDim 10 Nov - 17:54

Après Wonder Beaver et The Extinctor Warrior, nous avons droit à un… un Leprechaun ?! Je sais que c’est traditionnel Irlandais, m’enfin… d’un autre côté, je ne sais pas ce qui me choque le plus, le Leprechaun lui-même, le fait qu’ils aient transformée la tradition pour le rendre sexy, ou celui que Ma Cati ait mit un soutif ampli-formes pour en faire de même ! Je bug au moins deux secondes (chose particulièrement longue pour moi) lorsqu’elle pénètre dans le garage, passant du chapeau vert au tour-de-cou nœud-papillon de même couleur, puis à la veste, m’arrêtant sur le décolleté plus présent qu’à l’habitude (ne surtout pas faire de commentaire, dans un sens comme dans l’autre je vais me faire engueuler), puis redescendant jusqu’à la jupe que je trouve à la fois trop longue (pour mon regard) et trop courte (pour le regard des autres), chose qui me permet d’en déduire qu’elle est à la bonne taille, je passe à ses jambes et les collants blancs, finissant sur les chaussures à talons compensés, pour remonter jusqu’au chapeau en refaisant un arrêt décolleté. Comment dire ?

Je pense que l’air de la chouette est entièrement détruit alors que tu lâche un OMG amusé, et je passe au rouge-tomate en quelques secondes. Super Leprechaun et Wonder Tomate, on l’a fait ! Mon regard descend immédiatement sur mes pieds, puis remonte lentement alors que se dessine un petit sourire sur mes lèvres, et que je te regarde de biais ; j’suis une gosse, je réagis 100% comme une gosse, timide sur le coup mais quant même contente de l’avoir fait, parce que ça a l’air de te plaire. Notes que je ne m’en redresse pas pour autant, de toute façon, vu comment cette connerie de bustier me maintient, je ne peux pas tellement me tasser sur moi-même.

Un instant de surprise alors que tu m’interdis d’approcher, et une interrogation à la con : t’as honte de moi, c’est ça ? Trop dévergondé pour du public ? Peut-être que oui, peut-être que non, mais je ne crois pas que ce soit de cela qu’il soit question : tu lèves une jambe, je lève un sourcil ; tu la plie, j’en fais de même avec mon cou, penchant la tête sur le côté ; tu touches ton soulier de la main, je porte ma main à la bouche, cachant un « oh » alors que tu commence à sautiller sur place, et à alterner en une petite danse. Seigneur-Dieu… Je t’aime !

Le fait que tu fasses une révérence me fait applaudir, mais ta phrase de conclusion me fait bien plus réagir.

- C’est la danse de la joie du Lepreuchaun ! Il ne l’exécute que quand il découvre un trésor… Il semblerait que je sois chanceuse ma Wonder Wife ! Et le lepreuchaun est TRES exigent, et il veut un grooooos bai…

Jamais tu ne finiras ta phrase, parce que pour ce coup-là, rien à foutre de la vitesse humaine, ton trésor est sur toi dans la seconde, et te prends avec une brusquerie adroite, étouffant tes derniers mots de sa bouche et de sa langue. Oui, j’y vais peut-être un peu fort, m’enfin t’es habituée depuis le temps, n’est-ce pas ? Mes deux mains sur tes fesses, sous la jupe, je te colle littéralement à moi pendant que je t’embrasse, te soulevant un peu du sol, mais cela je m’en moque complètement. Par contre, il y a de brodé sur la culotte quelque chose qui m’enjoins à bouger les doigts comme une aveugle lisant le bry pour avoir l’entièreté du message ; non, je ne t’embrasserai pas parce que tu es irlandaise, mais parce que tu es toi. Quant à t’embrasser là où c’est écrit…

Je ne termine jamais ma pensée car le second groupe arrive sur les lieux, et peut-être faut-il que je remonte les mains au niveau de ton dos, sans quoi notre Ptite Cornue institutionnelle va proposer de me faire PPP parce que je ne me comporte pas correctement. Ah, la candeur !

Me séparant de toi avec un grand sourire, je me tourne vers les nouvelles arrivantes, concluant que si je suis peut-être la moins vêtue (sur la surface du corps), je ne suis pas forcément la plus ridicule. Kaede s’est déguisée en… Rachel. Et elle semble super-fière ! Bon, le coloris n’est pas le bon, mais c’est sympa en blanc, par contre, il ne faudra pas l’arroser, sinon c’est de la transparence de partout, en plus d’être super-moulant. C’est de la molécule instable ? Et surtout… Putain Rachel, tu déconnes !

- Caitlyn ! Amy ! Haaaan c'est trop beauuuu ! C'est quoii ?

- Amy c’est Wonder Woman, la reine des Amazones – tu veux vraiment piquer sa place à Ororo, en fait !

Taggle toi ; ce n’est pas la reine, déjà – au début juste la princesse, je crois, et ensuite, m’en fout – pis je ne veux pas piquer la place à Ororo, merde ! Moins j’ai de responsabilités, mieux je me porte. M’enfin, je vais quant même servir de chez à la petite troupaille, et elle part bien niveau déconnade : Rachel en clownette, teinte en blonde (!!), Kaede en Phénix avec une combinaison… à l’égale de cette de Rachel et dont la couleur qui signifiait peut-être la pureté, mais qui finirait en indécence, j’en suis sure, Caitlyn en symbole de l’Irlande avec un décolleté et des jarretelles, et moi, que j’ai suffisamment commentée.

Accordant à Rachel Quinn (moins la classe quant même oo) sa bise tout en lui déclarant que Frost avait fini par déteindre sur elle (littéralement), je la regarde ensuite d’un mauvais œil quémander (et obtenir) son accolade avec MA Caitlyn, pendant que je fais passer le bisou sur la joue à Kaede, la complimentant sur le réalisme de son costume, et l’interrogeant sur le fait qu’elle l’ait faite seule. Après quelques instants, le Phénix commence à faire je-ne-sais-trop-quoi sous la voiture, me permettant de me baisser (chose que je ne pouvais pas faire en courbant le torse, et qui m’obligeait à faire jouer ma souplesse au niveau du bassin) pour demander de quoi il en retournait, et surtout retourner le regard de Caitlyn sur le fait que si je n’ai pas de petit mot sur les fesses, le patriotisme américain et moi, c’était surtout pour les apparences.

De nouveaux pas me font me relever, Nobody m’ayant prévenue d’un « +1 » sans me donner son identité, puisque Jubilation ne peut venir faire un remake de son groupe de musique saoul avec Caitlyn. Me retournant, qui c’est que je vois arriver ? Une folel-dingue costumée… en une autre folle-dingue tout aussi costumée… et avec qui Fuzzy avait déjà eut des mésaventures (costumées là-encore) récemment. Bon, le +1 c’était Kaya, et elle était déguisée en Réverse. Comme quoi, la protégée du Wonder Beaver n’avait pas un clou de crédibilité… ou des fans. Il faudra que je demande à Rachel pourquoi Kaede a décidée de se déguiser en elle, ça doit être des raisons similaires.

En tout cas, la Reine des Lames prenait aussi bien la pose que la vraie Réverse, prolongeant le parallèle de pas amusante, chose qui me fait sourire. Elle en revanche, lorsqu’elle me voit, c’est pas un sourire, mais de la gêne ; une pointe de panique aussi. Des pensées pas forcément agréable qu’elle relègue au second plan dès qu’elle voit la Ptite Cornue, la complimentant encore sur le costume, et s’attardant un peu trop sur certaines parties, après il est vrai que Kaede dans du moulant, ce n’est pas forcément son visage qui attire le premier regard… ENFIN BREF.

« Hermhh… 'soir. 'fin c'est pas le soir. Alors… ben salut quoi. »

- Coucou Kaya ! Dites, c’est possible que les voitures de l’Institut aient des puces de localisation ?

- Commence pas à tout démonter ma grande, faut qu’on arrive là-bas en un seul morceau, lance-je avec perplexité ; possible qu’elles aient des balises de localisations, pis qu’est-ce qu’on s’en foutait, on avait dit où on allait !

Je m’approche de Kaya avec un sourire, consciente que je ne l’ai pas prise avec des pincettes la première fois qu’on s’est vues, et que cela l’a marquée puisqu’on ne s’est pas réellement revenu depuis.

- Je te ferais pas la bise si ça te gêne, en tout cas, je tiens à te dire deux choses, Kaya. Bravo, pour avoir réussit à confronter tes problèmes pour t’intégrer, et merci d’être là quant Cait’ a besoin de toi.

C’est sincère, et dit avec sincérité, car si je suis consciente que l’on n’en finit que très rarement avec nos problèmes et nos travers, progresser et les vaincre est un combat difficile, et du quotidien. Je m’écarte pour laisser les autres salutations se faire, écoutant des pas furtifs en approche, et captant une Jubi-cula se faufilant pour surprendre Kaede. Jubilee vampire, mon dieu ! On croirait qu’elle a voulut surfer sur la branche de Twilight en perdant ses pouvoirs pour se faire mordre ; la prochaine étape c’était quoi ? Faire ami-ami avec Laura pour boire son sang (puisqu’elle était régèn’ et immunisée aux maladies), le temps de trouver un remède, ou la rédemption ? Le concept passait, mais n’était-ce pas dénaturer la magnifique Jubilee d’origine ?

« Haaan, Caiiit !! Laisse-moi aussi te sucer le saannng !! Hum… pardon. Bonjour et… ben du coup… Joyeux Halloween ! »

Dénaturez-là vite ou c’est moi qui m’en charge ! NAMOE !

- Yop ma cap’tain, Joyeux Halloween à toi aussi. Et si tu t’attaques à Cait’, je la défendrai de mon lasso de la vérité, et tu finira saucissonnée dans un coin car c’est toujours les gentils qui gagnent à la fin !

Oui, je suis très TERRITORIALE, mais pas stupide non-plus, je sais qu’il n’y a aucun danger avec Jubilee, ou même avec les autres. C’est surtout pour Cait’ que je fais le n’amoe, pour lui montrer combien je l’aime… et ne la partage pas. Même si, y’a des fois, je dois bien avouer qu’il part tout seul. Surtout que l’autre a une cape, parce que Caitlyn aime les capes ! M’enfin, personne n’a de cape ici, c’est cool.

Je rends son accolade à Jubilee, regardant son maquillage de prêt et constatant qu’en effet, les seules fois où elle se maquille, c’est pour s’enlaidir, m’enfin c’est le jour pour cela, puis elle a le seul costume qui fasse un tant soit peu peur ici (alors que c’est la seule qui ne peut pas venir). Mais je suis contente de son effort pour venir nous voir, cela fait plaisir.

Je laisse un peu de discussion se faire, constatant que je suis la seule à avoir prit des bagages. Comment on vous changer, si vous vous gerbez dessus ? Vous allez revenir empuantés ? Merci, c’est qui qui va sentir tout ça dans la bagnole, et qui devra nettoyer tout après ? Merde, j’suis la plus jeune en plus, j’vous rappelle !

- Merci Jub’, bon courage à toi, et bonne chance. Si t’as un ‘blème, t’appelles hein ? Les autres, en voiture si vous n’avez pas plus d’affaires que ça. Je prends le volant, et ce n’est pas une question, conclus-je avec un grand sourire.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
Caitlyn Elioth

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 32

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeLun 11 Nov - 9:45

Un Lepreuchaun, s’est rapide ! Ok pas assez rapide pour se taper un cent mètre en un temps record et pas assez endurant pour torcher un Balrog et aller jeter un anneau dans un volcan. Mais là, à mon grand étonnement, j’apprends aussi que la charmante créature n’est pas assez rapide pour échapper à Wonder Wife, la prédatrice sexuelle ! Meme pas le temps de terminer ma syllabe qu’une langue bien connue me la fait ravaler ainsi que deux mains expertes en train de me pétrir littéralement les fesses. J’exprime un «  WIIIP ! » en pensée.

Cette journée commence magnifiquement bien !! Il faut avouer à mon corps défendant que les déguisements nous font toujours de l’effet en ce qui concerne notre libido, je crois qu’on va finir par en tirer une sorte de jeu sexuel, en tout cas, moi j’ai bien envi au fond ! Ah ben merde après tout c’est ma femme ! hein ! …Putain…ma femme…je n’ai pas le temps de me perdre dans la béatitude de cette pensée qu’elle desserre son étreinte ayant perçu l’arrivée de la troupe avant moi.

- Caitlyn ! Amy ! Haaaan c'est trop beauuuu ! C'est quoii ?
- Amy c’est Wonder Woman, la reine des Amazones – tu veux vraiment piquer sa place à Ororo, en fait !


Bordel comme j’aime halloween ! MA fête préférée. Je trottine un peu gauchement jusque Kaede en pouffant de rire pour m’arrêter devant elle et lui caresser la joue avec un grand sourire espiègle.

- C’est le Lepreuchaun, une sorte de lutin irlandais qui aime l’or et les gros câlins ! Il fait aussi une danse, mais..hum…je te montrerais plus tard. Alors comme ça, tu vas aller sauver le monde avec Grande Rousse ? Je comprends pourquoi elle met jamais l’blanc, vu comment elle bouffe !

J’accroche Rachel qui se trouve à côté de moi pour la prendre dans mes bras en lui déposant un baiser sonore sur la joue.

- Lovely Sister ! Véritablement ! Harley Queen peut aller se recostumer, j’te l’dis ! Mais j’aime pas l’bond…boafff…Rousse Powa, merde !

A voix murmurante dans le creux de l’oreille.

- Pssst , dans ma poche j’ai chipé deux grosses barres de pate d’Amande pour la route, j’suis au régime mais chuuuut…je t’en donnerais à la pause pipi.

Je me retournais vers Amy pour la contempler avec un sourire béat. J’adorai sortir, surtout avec toute ma tribu, d’un geste discret (enfin j’espère) j’essayais de replacer correctement l’élastique de ma culotte  que ma warrior de femme amazone libidineuse avait mise à mal. Alors que Rachel passait SOUS la voiture.

- Non mais Sœur, c’est DEDANS qu’on monte et pas dessous….Si tu commences à t’improviser mécanicienne, autant y aller en Mario Kart, Et tu…

« Hermhh… 'soir. 'fin c'est pas le soir. Alors… ben salut quoi. »

Cette voix , je connais ! Je me retourne avec un franc sourire alors que ce dernier se crispe à la vue du costume.

- Ah mais…c’est foutage de gueule là OO, Reverse…non mais REVERSE quoi ! Tu m’diras, si c’est pour le coté, « horreur » c’est un peu ça. C’est grave si je te mets des coups de pied dans l’fion toute la soirée ? Ca va être difficile de m’empêcher d’le faire là…

Tout en la trollant, je retrouvais le sourire en m’approchant d’elle, puis je l’attrapais avec brusquerie par le cou en mettant mon bras autour d’elle pour lui déposer un baiser sur la joue avant de lui ébouriffer les cheveux (enfin la perruque)

- Heureuse que tu sois là, P’tite Tête ! On va s’marrer, T’vas Vouoaaar ! (horrible imitation d’un accent irlandais affreusement loupé)

je reprenais ma chorégraphie de trotinage avec mon chaudron juqu’à Kaede.

- Hop, Mission de X Woman ! Je te confie mon «  précieux » pour le voyage ! Ce chaudron, veille sur lui comme sur ta vie, gamine, ou je viendrais te chatouiller les pieds.

C’est surtout que je ne savais pas trop quoi en foutre en fait !

« Haaan, Caiiit !! Laisse-moi aussi te sucer le saannng !! Hum… pardon. Bonjour et… ben du coup… Joyeux Halloween ! »

Putain Jubilée en Vampire ! Ca déchire ! La Maison à Idée de Marvel devrait réfléchir sur le concept. En trois pas, je suis sur elle à la serrer contre moi et la soulever à quelques centimètres du sol.( Même moi j’y arrive vu sa taille !)

- HANNN HANNN ! Ouvrez l’coffre ! J’la tiennnns ! On l’emmène de force ! ALL-LLEZ !!!

Mais bon, je sais qu’elle doit partir pour une mission à la con et vu que c’est la seule professionnelle des X, faut bien qu’elle fasse tourner la baraque. Je la repose en riant , l’ayant à moitié étouffée entre mes deux ( GROS, j’insiste) seins.

- Bon tu fais gaffe à toi, ok, comme dit Wonder Wife : en cas de problème, préviens le croque monstres Show et on arrive…et tu me ramènes du sirop d’érable, le reste on s’en fout.  Reviens nous vite, ma puce.


Bon, il est temps de partir, je m’étire comme un chat, la voiture, ça me berce…

- Je prends le volant, et ce n’est pas une question

…D’habitude. ON MON DIEU ON VA TOUS MOURIR !!!!! Satanas reprend le volant, planquez les vieux, les animaux, les surions et les hybrides chats ! La Folle du Volant est de retour.

- Non mais..Cherie..heu…on est pas pressé et..hum…t’es sur que..Bon, on se relait alors…on..on t’a parlé du code de la route, limitations de vitesse, toussa toussa…

Du coup, en qualité d’ancienne, j’ai la…la place du mort -___- . Oh mon Dieu…Pourquoi c’est Amy qui conduit. Y_____Y. On case la tribu à l’arrière. Il faut que je trouve un moyen de me déstresser, alors qu’Amy torture déjà ses pédales. Mais j’ai avec moi l’arme Absolue ! Une Clé USB !

- Aloooooors…JE décide de la MUSIQUE ! J’ai sélectionné une spéciale compile ON ZE ROAD ! ET Comme j’ai mémorisé l’ordre et vu la tronche des convives, j’ai LE tube qu’il faut pour commencer notre road trip.

Après quelques secondes de pianotage, je commente avant que les premières notes n’arrivent.

- Huhuuu… 5 filles, ça vous rappelle rien , nan ? GIRLLLLLLLL POWAAAAAA !


Oui bon, ca date les Spice Girls mais j’aime pas Destiny Childs et si j’ai foutu I Will Survive : je la mettrai au bout de trente minutes de route, vu que c’est Amy qui conduit….Soudain, j’ai une idée pour la passation de Rachel ! Traverser les USA en voiture avec Amy comme conductrice, ah ouais ! Badass !

En attendant, je chante à tue-tête en espérant ne pas être la seule mongole à m’exciter la dessus en voiture, sinon, je vais chopper grave la honte.

- SOOOOOOOoo ! TELLL ME WHAT YOU WANT !!!!!!!! WHAT YOU REALLLY REALLLY WANT !!! I WANNNNA UUUUH I WANNNA UUUh !
Plus fort derrière bordel !!!

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 130617101955715705
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
Kaede Kobayashi

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 29

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeLun 18 Nov - 0:03

Kaede était subjugué par les tenues de ses amies et ses connaissances s'enrichissaient sur le folklore Irlandais et sur les comics.

- Amy c’est Wonder Woman, la reine des Amazones.

Kaede avait lue ça quelque part. Les Amazones, c'était toute des filles qui vivant sur une île sans les hommes. C'est la que Kaede se dit qu'en faites, Amy et Caitlyn devait être des amazones pour de vrais vu qu'elles aiment les filles ! C'était évident ! Ainsi, le mot amazone était devenue aux yeux de Kaede un synonyme de lesbienne. Et amy avait fait exprès de choisir Wonder Woman, la reine des lesbiennes !

Kaede fit un grand sourire en regardant Rachel, ayant l'air d'avoir compris...Ou pas tellement en faites. Ce fut ensuite Caitlyn qui se présenta. Kaede l'aurait du coup prise pour une amazone verte mais c'était tout autre chose.

- C’est le Lepreuchaun, une sorte de lutin irlandais qui aime l’or et les gros câlins ! Il fait aussi une danse, mais..hum…je te montrerais plus tard. Alors comme ça, tu vas aller sauver le monde avec Grande Rousse ? Je comprends pourquoi elle met jamais l’blanc, vu comment elle bouffe !

Haan Sugoi ! Et ouais je vais sauver tout le monde ! Enfin Rachel va m'aider un peu ! Beaucoup même ! Parce que c'est pas facile de sauver le monde. Même quand on est Rachel. Mais heureusement y a les câlins du Lutins ! dit elle en pouffant de rire. Même si Kaede était consciente que "le phénix" n'était pas quelque chose d'anodin, que c'était quelque chose avec lequel on ne joue pas et qui demandait des responsabilités incroyables, endossé le costume du phénix était pour elle aussi un peu moyen d'aider Rachel a se délivrer, le temps d'une soirée de tout les soucis que le phénix peut avoir. Même si Kaede n'en avait pas le pouvoir, elle en avait l'apparence. Et elle pensait bien faire en faisant en sorte que le phénix soit autre chose que le phénix pour ce moment la.

Et puis Rachel était trop belle avec des couettes blondes, rouges et noires  !

Et soudain, un visage familier dans un costume inconnue apparut devant l'entrée. Kaede ne la reconnue pas sur le moment jusqu’à ce que Kaya s'exclame :« Ehh Kaede ! Cool le costume ! ». Cette voix, c'était Kaya et Kaede sauta de joie en la voyant ! Cependant, elle ne connaissait absolument pas la signification du costume qu'elle portait. Et peut être qu'il valait mieux qu'elle ne le connaisse pas au vue de la tête que faisait Caitlyn

- Ah mais…c’est foutage de gueule là OO, Reverse…non mais REVERSE quoi ! Tu m’diras, si c’est pour le coté, « horreur » c’est un peu ça. C’est grave si je te mets des coups de pied dans l’fion toute la soirée ? Ca va être difficile de m’empêcher d’le faire là…

Ainsi si donc, Kaya était déguisée en Reverse. Sauf que Kaede n'avait absolument aucune idée de qui pouvait être cette personne. Si ce n'est que que visiblement il fallait lui mettre des coups de pieds. Des coups de pieds ? Kaede écarquilla les yeux de joie avec sa bouille mi-psychopathe mi-kawai que Kaya connaissait assez bien. Elle allait pouvoir faire des PPP !

- Hop, Mission de X Woman ! Je te confie mon «  précieux » pour le voyage ! Ce chaudron, veille sur lui comme sur ta vie, gamine, ou je viendrais te chatouiller les pieds.

Et Kaede se vit confier sa première mission de X-woman en tant que phénix. Garder le précieux du Lepreuchaun jusqu’à la fin de la soirée. (même si en réalité ce devait être une feinte de Caitlyn pour ne pas se trimballer son accessoire un peu encombrant.) Mais Kaede prendrait cette mission au sérieux ! Après tout, elle était le phénix. Et puis se faire chatouiller les pieds étaient une torture affreuse et redoutée de tous donc il ne fallait pas échouer.

-Hai ! Je le protégerais corps et âmes !

C'est la que Kaede eut une étrange sensation. Il allait se passer quelque chose et elle ne savait pas d'où cela venait. Elle regarda en direction de Rachel, qui s'était déplacée entre temps vers la voiture. Celle-ci lui fit un clin d’œil, signe que tout vas bien. C'est la qu'un "Slurp" sonore se fit entendre à coté de son oreille. Kaede sursauta et se retrouva face à face à un vampire au maquillage bien réalisée et bien flippant ! Si Kaede n'avait pas été prévenue par Rachel il est probable qu'elle se serait un peu emporté. Mais au lieu de ça Jub eut le droit à une tête de flippée, auquel il manquait un petit arrêt sur image qui aurait immortalisé ce moment de flippe pur.

C'était la première fois que Kaede voyait Jubilation Lee et pour une première, elle fut des plus impressionnante. Son déguisement était réussie. Ainsi après avoir retrouvé son calme, Kaede s'inclina à la japonaise  pour lui dire bonjour et après retourner auprès  de Rachel. Le phénix avait désormais une image un peut moins badass. Apres une tentative d'enlèvement et d'une nouvelle référence que Kaede ne comprit pas, parmi les centaines qu'elle collectionnait, le gang des filles se retrouva ensuite dans la voiture avec Amy au volant.

Kaede n'était pas trop au courant des prouesses de conduites de Amy et donc ne s'inquiétait pas plus que ça.

- Non mais..Cherie..heu…on est pas pressé et..hum…t’es sur que..Bon, on se relait alors…on..on t’a parlé du code de la route, limitations de vitesse, toussa toussa…

Kaede commençait alors à avoir le doute. Amy savait elle vraiment conduire. Durant la semaine de voyage qu'elle avait parcouru avec Silent et Kyle, Kaede avait eut un avant gout d'une personne qui conduit plutôt bien. En tout cas, elle le pensait comme ça. A voir Caitlyn, il y avait de quoi s'inquiéter, et le stress, tout le monde le sait, ça se communique bien. Et Kaede était du genre antenne radio qui recevait bien le stress lorsque cela venait de quelqu'un en qui elle avait confiance. Mais ce n'était pas très grave car Caitlyn savait y faire pour évacuer son propre stress et elle s'improvisa alors DJ durant le voyage. Amy mit le contact et Caitlyn, sa clé USB dans l'auto-radio et la...

- SOOOOOOOoo ! TELLL ME WHAT YOU WANT !!!!!!!! WHAT YOU REALLLY REALLLY WANT !!! I WANNNNA UUUUH I WANNNA UUUh !

Kaede comprenait rien au parole, ça allait trop vite. Mais la chanson entrainante des Spice-girl était bien trop puissante et entraina Kaede qui se mit à gesticuler comme Caitlyn, plus en essayant de recopier ce qu'elle faisait qu'autre chose.

- OOOOOOOOO TELL ME WOUATYOUWANT ! WATYOU RELY RELY WANT ! HAI WANA UH HAI WANA UH ! YOU WANA TOU BI MA LAVA !

Ouais, si les spice-girls avaient été japonaise, il n' y a aucun doute que leur succés n'aurait pas été aussi fort qu'a l'époque. Bref, Kaede chantais avec Caitlyn et son accent était à se tordre de rire. Au moins, elle était en rythme et les notes étaient pas trop fausses, ou alors c'était juste la musique derrière qui couvrait les faux-accords des deux folles furieuse qui dansaient et chantait la célèbre chanson de l'un des girl's band les plus connues dans le monde. La soirée s'annonçait déjà terrible !






_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 30955112
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
Kaya Spencer

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeLun 18 Nov - 20:26

A la suite de mon arrivée triomphante, une forme sortit de sous la voiture. Cette forme, c'était Rachel, déguisée en... HARLEY QUINN ! Moi qui aimais bien les couleurs capillaires funky, j'étais servie. Avec en plus la tenue minimaliste, on retrouvait très bien le style de la folle furieuse dégénérée fangirl du Joker. Elle aurait du succès, à la soirée, avec une tenue de ce genre... Elle avait intérêt à faire gaffe !
Sa question me laissa un peu perplexe, par contre. Des puces de localisation sur les voitures de l'Institut ? Je haussai un sourcil, puis les épaules.

« A mon avis c'est normal, oui. Pas mal de voitures ont des puces GPS maintenant, ça me surprendrait pas que celles de l'Institut soient marquées, au cas où il y aurait un problème. En tout cas, ça te va très bien, Harley Quinn. »

Je conclus avec un sourire, puis sursautai en apercevant Amy qui se dirigeait vers moi. Je me mis alors à regarder à droite, à gauche, puis au dessus de moi... Peut-être qu'il y aurait une bouche d'aération en hauteur, dans laquelle je pourrais me réfugier, comme dans les films, et les trucs du genre ? Puis tiens, en parlant de Harley Quinn : comme dans Batman, aussi ! Le Dark Knight était le roi de la discrétion, et il se faufilait partout où ses ennemis ne l'attendent pas ! Bon... Manque de bol, j'étais déguisée en Reverse. Tiens... Que ferait Reverse ? Elle raconterait sûrement une histoire surréaliste avant de conclure qu'elle allait "arrêter le mal" ou quelque chose de ce style. Je doutais fort que ça m'évite les ennuis... Car dans mon esprit c'était très clair : j'allais avoir des emmerdements.

Je me préparais donc à me défendre, quand soudain Amy me félicita pour avoir réussi à m'intégrer, et me remercier d'être là pour Caitlyn. Je restai la bouche ouverte avec un air un peu con, pendant un moment, répondant avec quelques hésitations :

« Heu, ben... heu nan ça me gène pas... et... ben... merci... 'fin, y'a pas de problème... »

Bon, ce n'était pas dit de façon très enthousiaste... En réalité, ce n'était pas que je n'étais pas enthousiaste. Au contraire, j'étais contente qu'Amy ne m'en veuille plus (ou ne m'en veuille pas, je sais pas), mais pas une seconde je ne m'étais attendue à ce qu'elle me dise ça. Du coup je m'étais retrouvée un peu désarmée et comme une conne. Peut-être serait-il intéressant que je discute plus avec elle, à l'occasion. Ou peut-être que je ne devrais aussi pas chercher les emmerdements, et être contente de ne pas avoir de problèmes... Aller discuter avec elle, ce serait prendre le risque de dire ENCOOOORE des conneries, et de transformer une situation actuelle tout à fait cool en une situation tout à fait pourrie à cause de mes débilités.

Bah. De toutes façons, ce soir c'était "soirée halloween". Je penserais à ça plus tard. Là, mon but c'était de me pinter la tête, et de faire des conneries. Pour la première partie... Il ne faudrait pas grand chose. Je devais bien admettre que je n'avais pas une très grande résistance à l'alcool... Deux bières et j'invente la machine à râper le jambon cru. Si, si, c'était arrivé. 'fin, tout ça pour dire, les histoires avec Amy je verrais plus tard.

Et soudainement, une fois que Cait' eut fini de faire la leçon à Rachel, elle se retourna pour constater dans quelle tenue je m'étais mise. Autant dire qu'elle parut... choquée, et encore le terme était faible. Quand je vis sa tronche, je ne pus m'empêcher d'éclater de rire ! Je savais qu'elle aurait une réaction de ce genre, n'étant pas la plus grande fanatique du monde de Reverse. C'était pas pour le côté "horreur", mais plutôt le côté "débile". Moi j'adorais les aventures de cette espèce de justicière cintrée ! Elle était totalement à l'ouest, et elle trollait tout New-York. En fait, j'aurais même pu finir comme elle, dans des circonstances différentes.

Lorsqu'elle m'attrapa pour me faire un bisou et ajouter qu'elle était contente que je sois là, je me mis à rougir un peu, faisant comme si je tentais de trouver un endroit où me cacher.

« Heu, ben, contente aussi... 'fin si tu gardes cet accent Irlandais, je risque de m'enfuir, mais sinon ben... voilà... »

Et soudain... JUBILEE EN VAMPIRE.

OH MAIS NON QUOI. MON DIEU. POURQUOI ?

« JUB... EN... VAMPIRE... MAIS... »

J'avais les yeux grand ouverts, l'air sidérée... Puis après quelques instants, des petites étoiles se mirent à se former dans mon regard, genre comme ça. LA CLASSE !

« TROP MORTEL ! TU AS UN CLAN DARK ? TU FAIS DES ORGIES AVEC DU SANG ET DES FILLES EN CUIR ? TU AS UN MANOIR ? Y'A DES LOUP-GAROUS ? TU TROUVES PAS QUE LE JAUNE AVEC VAMPIRE ÇA FAIT PAS SUPER ? »

Tiens pourquoi je gueulais moi ?
Enfin, hélas la naine ne pouvait pas venir, à cause d'un devoir à remplir, et toutes ces choses-là... Bon, dommage. Enfin maintenant que j'y réfléchissais, c'était pas si dommage que ça... Il n'y aurait pas eu assez de place dans la voiture. Il aurait fallu faire sortir quelqu'un, et hélas, vu que celle avec les fesses les plus larges était Caitlyn, on aurait été obligés de la laisser. Sauf que du coup, elle aurait pleuré, donc super l'ambiance... Résultat : le fait qu'elle ne puisse pas venir était très bon pour l'équilibre de la force. Je lançai du coup à la X-woman, avec un sourire amusé :

« Enfin fais gaffe à toi du coup, et te laisse pas séduire par le Comte Von Darkinoff le Sombre, ou un autre vampire du genre. »

Et tournant la tête, j'aperçus Kaede qui m'observait avec son espèce de bouille trop choupi, celle qu'elle avait quand elle était surprise ou intriguée. Pouffant de rire, je m'approchai d'elle pour aller la serrer contre moi, et lancer d'un air plutôt jovial :

« Chuis contente que tu viennes, tiens. Tu vas voir ça va être marrant. Par contre, si Cait' veut te faire goûter un "mélange Irlandais magique", méfie-toi... Un seul verre, et tu finis toute nue sur un canapé en train de chanter "Michel Forever Tonight". Et je dis pas ça parce que ça m'est arrivé, évidemment... »

Ok, ça m'était arrivé. Mais je refusais de donner le moindre détail. Pour plus d'informations, il faudrait passer par mon avocat.

BREF ! Il était temps d'embarquer, et je pris donc place dans la voiture... Remarquant soudainement que tout le monde avait un air effrayé, presque paniqué, en voyant qu'Amy prenait le volant. ... c'était une dingue de la route ? Je haussai un sourcil, jetant un oeil à Cait', l'air de dire "on est en sécurité ?".

« Tout ce qu'il faut retenir, c'est que le code de la route n'est pas qu'une simple suggestion. »

Allez, hop, en avant toute ! Pour le moment, la fougère n'allait pas trop vite, donc ça allait. Par contre, ce qui n'allait pas, c'était que Caitlyn avait le contrôle du lecteur CD. Et ça... c'était la merde.
Et en entendant le morceau choisi... Je tirai subitement une tronche à la fois surprise et effrayée. LES SPICE GIRLS, quoi. Merde, quand elles avaient sorti leur premier single, j'avais même pas encore mes règles. Quoique... C'était quand déjà, genre 96 nan ? J'étais née en 91, donc ouais, j'avais à peine 5 ans à l'époque. Meeerde, j'me sentais vraiment jeune et conne d'un coup...

En tout cas, la rousse semblait enthousiaste, et Kaede aussi qui était comme une dingue. Je n'osais pas imaginer ce qu'il se passerait si elle se mettait à boire quoi que ce soit... La soirée risquerait de devenir vite bordélique. Mais voir la Japonaise dans cet état me fit partir dans un grand éclat de rire, non pas moqueur, mais plutôt empathique. Je voyais qu'elle s'éclatait, donc ça m'éclatait aussi.
Du coup, voyant bien qu'il serait difficile d'être plus ridicule que Cait' et miss Wonderbra, je me mis aussi à chanter, tout en faisant parfois des grimaces ridicules à Rachel.

« IFYOUWANABEEEE MAAALOVAAAAA, YOUGOTTAGET WIZ MAH FRIENNNNNDSS » (grimace)
« MEEKITLAST FOREVAAAAAA, FRIENNNDSHIP NEVAREEENNNNDZZZZZ » (grimace)

Bon, j'avais un léger temps de retard sur la musique parce que je connaissais pas les paroles, mais t'façons je doutais fort que quiconque s'en rende vraiment compte dans le chaos ambiant.
Revenir en haut Aller en bas
Echo
X-Men Oméga
Echo

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeLun 18 Nov - 23:51

- Commence pas à tout démonter ma grande, faut qu’on arrive là-bas en un seul morceau.

Jamais contente celle-là ; au pire, s’il y avait un problème, Rachel réparerait ! La rousse se faisait confiance pour s’improviser mécano au besoin, ou plus probablement emmener tout le monde à coup de vol ou de trou de ver si la voiture tombait en panne, m’enfin ça ne serait jamais du goût du tout le monde suscité, quant bien même elle emmènerait la voiture aussi ; que de complexité encore. M’enfin, c’était comme ça et pas autrement, donc ça servait à rien d’y passer l’après-midi.

Le Leprechaun, c’était enregistré comme une personne « paying hug », puisqu’elle aimait les gros câlins et le pognon, qui en formule extra dansait aussi, tandis que l’encouragement à sauver le monde… ouef, mais nan, déjà bidouiller la voiture, ensuite on verrait ; quant à la difficulté de sauver le monde, même quant « on était Rachel », cela la fit grimacer, car c’était un échec vécu. Mais elle prenait sa seconde chance avec ce monde-ci, et elle n’échouerait pas cette fois. Cependant, et fort heureusement, ce n’était pas ce soir qu’il faudrait le faire !

Les compliments de Caitlyn comme de Kaya sur son costume lui firent plaisir, même si en effet, « Rousse Powa merde ! » ; finalement, ce n’était pas sa mère qu’elle faisait se retourner dans sa tombe et sa belle-mère… en faire de même mais dans l’autre sens, c’était juste Caitlyn qui défendait la couleur capillaire la plus belle au monde. Elle serait très bientôt rousse à nouveau ! Enfin, elle espérait. Elle s’était jamais teinte avant, et n’avait pas la moindre idée du temps que cela durait. ‘Fin, elle verrait bien. Au pire, re-teinture ! Sauf si ça lui explosait les cheveux, auquel cas… elle improviserait, comme d’hab’. Quant au trafic de pâte d’amande, cela se résumait en un mot : miam !

- Ah mais… c’est foutage de gueule là, Reverse… non mais REVERSE quoi ! Tu m’diras, si c’est pour le coté, « horreur » c’est un peu ça. C’est grave si je te mets des coups de pied dans l’fion toute la soirée ? Ca va être difficile de m’empêcher d’le faire là…

Ah, Reserve, ça rappelait des discussions aussi… en fait non, c’était hors de propos. Entre une qui devrait se retenir de la botter toute la soirée et l’autre de l’assommer à coup de philosophie, Kaya avait choisi le bon déguisement pour passer une soirée bien entourée !

Seule à ne pas s’en aller faire la bise à la dernière venue (même si Kaede avait plutôt l’air d’être rester sur le lattage de fion), Rachel continua d’observer la scène, se désintéressant rapidement de la balise « normal » en la balançant simplement dans le coffre ; ah, elle était plus sous la voiture, mais qui irait chercher dans le coffre une balise de localisation ? La cacher au seul endroit pour ranger des choses, cela tenait du génie parce qu’en toute logique, personne n’irait regarder… ou pas. En fait, c’était surtout parce que le coffre était encore ouvert qu’elle l’y balança, pas pour une question de réflexion ou autre ; le Phénix, moins elle en faisait, mieux elle se portait.

Alors que la discussion se faisait brièvement autour de l’ancienne Reine des Lames, et que la Ptite Phénix se voyait confiée sa première mission en même temps que le chaudron de Cait’, une tierce personne se faufila dans la pièce avec la discrétion d’une souris, pour s’approcher de la moins attentive du lot dans l’intention de la surprendre ; considérant que la moins attentive du lot suscité était Kaede, et qu’elle était celle ayant le plus de chance de mal réagir à, de un une surprise, de deux une inconnue, Rachel attira son regard pour cligner d’un œil, signe de confiance qu’on lui avait rapprit à son arrivée ici.

Le sursaut de la Ptite Cornue fut à la hauteur du maquillage de la Naine Jaune, qui était surtout une morte-vivante là. Effrayant, le costume de vampire, mais les vampires n’étaient pas comme ça, ils brillaient au soleil et ils étaient beau comme des dieux, Stephenie Meyer l’avait écrit !

Ne bougeant pas non-plus de sa position alors que les salutations étaient faites avec Jubilee, et accueillant la Ptite Fuyarde (pas si petite que cela, d’ailleurs, considérant qu’elle était la troisième plus grande de l’assemblée, après Kaya et Rachel) avec le sourire, le Phénix refit coucou une nouvelle fois, toujours à distance et avec le sourire, l’appelant Juju et bugant un instant sur le fait qu’il faille réellement enlever Jubilation. Vu le peu de bagages (seuls Amy et elle en ayant, et ceux d’Amy devant contenir ceux de Caitlyn tandis que ceux de Rachel ne prenant vraiment pas de place), il était parfaitement possible, si elle se pliait, de faire rentrer la Jub’ampire dans le coffre, même si cela posait le problème éthique du libre arbitre. Après, si Juju voulait venir mais ne pouvait pas, ça changeait tout !

Les au-revoir à l’X-Woman en service furent relativement normaux, même si le Phénix prit soin de noter qu’Amy était « Wonder Wife », supposant que du coup Cait’ devait être « Leprechaun Beaver », et décidant que Kaede serait « Mini-Phénix », Kaya « Alien Reverse », et elle-même « Lutti », puisque c’était le producteur des bonbons Arlequin… Non en fait, elle allait se contenter de suivre au lieu de décider des trucs, c’était mieux. Pis les surnoms tomberaient bien vite d’eux-mêmes.

Suivant (du coup) les ordres donnés par Amy précédemment, en un réflexe très enfantin d’ailleurs qui consista à laisser Kaya et Kaede avancer les premières vers la voiture, histoire de ne pas se retrouver à la place du milieu (elle avait beau être la plus fine, elle ne voulait pas de la plus petite place !), elle écouta néanmoins le conseil de ne pas gouter le mélange Irlandais magique, car à défaut d’être gênée de finir sur un canapé en train de chanter, elle ne voulait pas finir encore nue en public, une fois c’était suffisant. Elle écouta également Caitlyn se plaindre de la conduite d’Amy avant que cette dernière n’ait commencée, parlant même de se relayer. Super idée !

- Cait’ j’pourrais conduire aussi ? Tu vas voir, j’conduis mieux que dans Mario Kart, même si je dérape aussi souvent.

Le pire, c’était que c’était vrai ! Tant qu’elle conduisait mieux que dans Mario Kart (et heureusement, sans quoi elles ne seraient jamais arrivées puisqu’il n’y avait pas de « vous avez perdus » quant tous les autres ont franchit la ligne d’arrivée – puisqu’il n’y avait pas de ligne d’arrivée, CQFD) que le fait qu’elle dérapait au besoin, en usant du frein à main et tout, comme dans les films ! Rachel savait aussi piloter les avions, dont le X-Jet, et les hélicoptères, ayant chourées quelques connaissances dans les esprits de personnes de son monde.

« Tout ce qu'il faut retenir, c'est que le code de la route n'est pas qu'une simple suggestion. »

- Ah, y’a un code ?

S’asseyant derrière Amy, avec Kaya à son côté et Kaede à l’autre bout, la première chose que fit Rachel fut d’ouvrir sa fenêtre ; elle aimait bien le contact du vent sur son visage, cette impression de liberté, et si à partir d’une certaine vitesse de vol, il lui fallait des boucliers protecteurs, ce n’était nullement utile pour la voiture ! Ça polluait, ça n’avançait pas et c’était dangereux, mais c’était bien, la voiture, finalement. D’autant qu’avec l’équipée embarquée, l’accident de voiture ne devrait pas tellement poser de problème.

Demandant à Kaede de s’attacher, ne le faisant pas elle-même mais étant prête à exposer à la Ptite Cornue que c’était comme sauter par la fenêtre de la chambre, certaines personnes pouvaient et d’autres pas, le Phénix regarda Caitlyn décider de la musique, qu’elle avait préparée à l’avance (comme quoi, c’était un plan entre les deux mariées que l’une conduise et l’autre choisisse la musique).

- Huhuuu… 5 filles, ça vous rappelle rien, nan ? GIRLLLLLLLL POWAAAAAA !

Rachel allait s’hasarder à parler des X-Men actuels, à savoir Amy, Caitlyn, Emma, Jubilation et Ororo, mais elle ne pensait pas que s’eut un rapport avec ce qui commença à gueuler ensuite dans un « Yo » hyper-énergique.
Wannabe by Spice Girls on Grooveshark

Le pire, c’était que Caitlyn enchaina, visiblement fan de la chanson, rapidement suivie de Kaede qui, à défaut de savoir, y allait en freestyle (comme d’hab’ quoi) et joignait le geste à la parole. C’était déjà amusant à regarder (surtout considérant qu’elle n’était pas à côté de la Ptite Cornue pas si petite que ça et de sa gesticulation), mais Kaya s’y mit aussi, volontairement parodique et grimaçante. Tapant des mains, riant aux éclats, le Phénix resta spectatrice émerveillée, heureuse comme une gosse.

Ça s’annonçait plus que bien !

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
Amy de Lauro

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeMar 19 Nov - 16:40

- Non mais… Chérie… heu… on est pas pressé et… hum… t’es sur que… Bon, on se relai alors… on… on t’a parlé du code de la route, limitations de vitesse, toussa toussa…

Toujours ce vieux troll ; c’est pas parce qu’une fois j’ai conduit comme une dingue, pour une mission X-Men et parce qu’outre qu’on soit pressée, on pouvait pas prendre le jet, que je conduis forcément mal ! J’ai eut mon permis de conduire, à dix-huit ans, et sur les routes de campagne italiennes, c’est autrement plus difficile qu’à seize avec une voiture en boite de vitesse automatique sur une autoroute, ou t’as juste à tourner le volant et à éviter les autres bagnoles !

- Cait’ j’pourrais conduire aussi ? Tu vas voir, j’conduis mieux que dans Mario Kart, même si je dérape aussi souvent.

Euh… nan, là, très mauvaise idée ! Pour l’avoir vu conduire sur Mario Kart, avec la manette wii en plus, même pas le volant, c’est pas les dérapages qui sont le plus dangereux ! Je me suis d’ailleurs toujours demandé comment elle faisait pour être aussi nulle, et je pense que comme pour quelques trucs, elle fait exprès : c’est pas possible, avec le nombre d’heures de jeu qu’elle a, de finir toujours dernière. ‘Ttendez, même Cait’ ne veut plus jouer en équipe avec elle, c’est dire !

« Tout ce qu'il faut retenir, c'est que le code de la route n'est pas qu'une simple suggestion. »

- Ah, y’a un code ?

Merci Kaya, tu me sauve !

- Oui, il y a un code et même un permis Rachel. Donc non, tu ne pourras pas conduire. Et si ça peut rassurer tous le monde, j’ai prévu large, j’ai jamais eut d’accident et j’ai eut mon permis avec 29 points, donc je suis parfaitement au courant de tout !

Les laissant s’installer, je referme le coffre et m’en vais prendre la place conducteur, réglant le siège, les rétros, le volant, tout bien comme ils apprenaient à l’autoécole, même si je doutais un peu que la majorité soit passée par là. Pis si elles n’étaient pas contentes, la prochaine fois on irait tous en moto, nan ! Là, je laisserai volontiers Caitlyn conduire, puis que pouvant m’accrocher à elle en mode koala (voir plus…) !

- Tous le monde s’attache, c’est pas une suggestion là non plus, corrige-je le tire alors que déjà une expliquait à l’autre qu’il fallait le faire, sans le faire elle-même. Et m’en moque des invulnérabilités et compagnie. Un peu de normalité s’il vous plait, mesdemoiselles. Pis, si les flics nous arrêtent, on prendra un pépin s’il y en a qui sont pas attachées.

Verrouillage des portes, vérification des ceintures, vérification des signaux de la voiture, cela ne me prend que quelques secondes, suite à quoi j’avance pour sortir du garage, et let’s go. Alors, avant que l’on ne hurle à la mort que je conduis mal, je tiens à préciser que je respecte toutes les limitations de vitesse et escompte être d’une conduite exemplaire ; si Caitlyn se gerbe dessus avant l’arrivée, sachant qu’elle n’a pas d’affaire de rechange, elle va me faire la tronche toute la soirée. Puis on est en détente, en vacances, donc cool (je ne rajouterai pas Raoul, même si j’attends de voir ce soir s’il se réincarne en une autre personne, histoire de savoir si c’était son vrai nom, ou juste un sobriquet donné par Cait’ au pauvre barman du Hell’s).

- Aloooooors… JE décide de la MUSIQUE ! J’ai sélectionné une spéciale compile ON ZE ROAD ! ET Comme j’ai mémorisé l’ordre et vu la tronche des convives, j’ai LE tube qu’il faut pour commencer notre road trip.

La Marche Funèbre de Chopin ? 5 Filles, ça me rappelle potentiellement plein de trucs, mais dans le contexte, je ne vous pas tellement.
Wannabe by Spice Girls on Grooveshark

Mon dieu le truc de brute ! Et après elle va oser me dire que je conduis trop vite, mais c’est entrainant son machin ! Et énergique ! On ne t’a jamais dit que l’environnement sonore influençait le comportement Cati Mia ? A moins que ce soit un plan machiavélique pour pouvoir prouver aux autres que je conduis mal ? Prends garde avec le machiavélisme, mon sac ne contient pas que des fringues de rechange et une trousse de toilette…

- SOOOOOOOoo ! TELLL ME WHAT YOU WANT !!!!!!!! WHAT YOU REALLLY REALLLY WANT !!! I WANNNNA UUUUH I WANNNA UUUh !
Plus fort derrière bordel !!!


- OOOOOOOOO TELL ME WOUATYOUWANT ! WATYOU RELY RELY WANT ! HAI WANA UH HAI WANA UH ! YOU WANA TOU BI MA LAVA !

« IFYOUWANABEEEE MAAALOVAAAAA, YOUGOTTAGET WIZ MAH FRIENNNNNDSS
MEEKITLAST FOREVAAAAAA, FRIENNNDSHIP NEVAREEENNNNDZZZZZ »


Je ne dirais pas que cela me casse les oreilles, je me suis habituée depuis, tant à l’ouïe améliorée qu’aux sons « forts », mais c’est un beau bordel, une sur trois connaissant les paroles, une sur trois étant en décalée et la dernière s’interrompant pour faire des grimaces. Seigneur-Dieu, au lieu de Juby’Cait’, Neassa va avoir droit à… La Puissance des Trois ? Bah, dans tous les cas, tant qu’elles savent ce qu’elle veulent, c’est cool. Je préviens juste que celui qui veut être le copain de Cait’, je lui fais le PPP, et que celui qui essaie de draguer Kaede, elle lui fera toute seule ! Les deux autres sont majeures et libres à ma connaissance, tant qu’elles sont pas ivres, elles peuvent bien faire ce qu’elles veulent ; après, je sens que je vais devoir surveiller… M’enfin, on y est pas encore, il nous reste cinq heures de voiture. Et considérant comment c’est déjà parti, ça va être déjà amusant.

C’est avec le sourire et quelques regards de biais, membranes nictitantes déployées en guise de lunettes de soleil, lancés à mon aimée ou dans les rétroviseurs, que je surveille avec bienveillance le joyeux capharnaüm, cherchant négligemment la sixième vitesse que la voiture n’a pas. Oui, j’ai tendance à aller vite, mais c’est à cause de Frost, elle m’a refilée son amour de la vitesse (avec les voitures, je précise) !

Jeudi 31 Octobre – 03 : 19 P.M.
En voiture, toutes les deux heures, une pause s’impose. Considérant que j’ai une excellente forme physique, elle ne m’est pas nécessaire, m’enfin je crois que parmi la compagnie, il y en a qui ont les dents du fond qui baignent, donc je m’arrête à une aire d’autoroute et laisse la compagnie se disperser à l’envie, toute en donnant quelques consignes.

- On ne parle pas aux inconnus plus que le nécessaire, et on ne les castre pas non-plus plus que le nécessaire, comprit Kaede ? On se retrouve ici dans dix minutes max, d’ac’ les gens ?

Me levant je fais quelques pas autour de la voiture, ayant besoin de me détendre les muscles, cependant les regards étranges des autres personnes arrêtées sur l’aire me convainquent assez rapidement de retourner m’assoir à ma place, rouge comme une tomate. Certes, petit détail gênant, quant on est une troupe costumée parmi des gens « normaux » : on attire les regards. Et considérant mon costume, c’est assez gênant. Considérant celui de Caitlyn, c’est entièrement NAMOE d’ailleurs ! Cruel dilemme : suis-je plus honteuse ou plus territoriale ? Au moins inconnu qui s’approche trop d’elle, je m’en vais lui rouler une pelle magistrale pour répondre à la question ! On est mariées, même si on a de drôles d’alliances (j’ai d’ailleurs gardée la mienne au doigt n’ayant crainte de la perdre ce soir), et si quelqu’un semble intéressé(e) par l’une de nous, j’ai la ferme intention de l’annoncer de la plus langoureuse manière qui soit (littéralement).

Ah, et le premier qui siffle, il se prend un Pathétique Primate Pervers dans les noix, ça calmera tous le monde ! J’ai la sensation que c’est pas pour entorse au code de la route que je vais finir au commissariat moi…

Jeudi 31 Octobre – 03 : 38 P.M.
On n’aurait pas dût s’arrêter uriner, un accident a eut lieu et cela a créé un beau embouteillage. Du coup, nous voici à rouler au pas au milieu d’un flot de voitures, avec aucun moyen de s’échapper, et pour seule option de prendre notre mal en patience. C’est avec le sourire, je ne peux m’empêcher d’être légèrement vicieuse envers mon aimée, car je ne roule plus trop vite pour elle (oui, je suis toujours au volant !).

- Tu vois que je sais être civique et mesurée dans ma conduite, lui dis-je avec amusement, une idée derrière la tête. Tu veux peut-être que je ralentisse encore, histoire qu’on puisse s’embrasser sans risquer l’accident ?

Même quant je roule vite, je réagis suffisamment pour pouvoir quitter la route de l’attention sans prendre trop de risque, mais j’avoue ne pas être suffisamment téméraire pour tenter de l’embrasser si on a dépassés les 70km/h, cependant, si c’est en partie pour la chambrer, je le veux, mon baiser !

Je m’attends à avoir droit à un « quant c’est qu’on arrive », question traditionnelle dont la réponse le sera tout autant : « On arrivera quant on arrivera ». Je n’ose proposer le jeu du silence, de peur de me faire jeter, mais je reste arbitre dans ceux qu’elles peuvent inventer, capable de suivre la route et leur partie, mais n’ayant pas envie de participer outre mesure ; je reste la conductrice, quant même.

Jeudi 31 Octobre – 04 : 47 P.M.
Ça a finit par repartir, après une bonne demi-heure, ce qui signifie que nous avions une demi-heure de retard. J’insiste sur le « avions », car je pense avoir réussit à tout rattraper en une heure où j’ai appliqué une grande partie de mon talent à être dans la zone au-dessus de la limitation de vitesse où l’approximation du compteur nous évite de chopper la prune. Par contre, j’ai quasiment passée la dernière heure sur la file de gauche, ce qui, j’en suis sur, m’aura valut quelques foudroiement du regard de la part de ma femme. Puis si elle ne fixait pas le compteur, elle ne pouvait savoir que le jeu c’était de ne pas être en-dessous de la limitation, mais de ne pas être plus de 5km/h au-dessus non plus ! Donc si elle s’est faite peur, c’est qu’elle n’a pas confiance en moi (notez la méthode de retournement de la situation pour dire que c’est de la faute de l’autre s’il ne nous laisse pas faire notre connerie en paix, notez aussi que je ne l’utilise jamais en dehors d’une voiture ; enfin je crois).

Jeudi 31 Octobre – 05 : 06 P.M.
Ça y est, je suis bannie en place passager…

Pas ma faute si l’autre con a fait une queue de poisson, et si j’arrivais trop vite, j’avais la parfaite maitrise des événements ! La preuve, on se l’ait pas mangé ! C’est lui le danger public, pas moi !

C’est pas un procès qu’on m’a fait, c’est un établissement de sentence, j’ai même pas eut le droit de me défendre. Résultat, bah je suis reléguée à la musique, maintenant, et c’est ma Cati qu’est au volant. Il reste environ une heure, une heure trente, peut-être un peu plus si on (je) n’a(i) pas rattrapé notre retard à cause de l’embouteillage de toute à l’heure. Puis je suis sure qu’avec son sens de l’orientation, Caitlyn ne va pas réussir à se repérer dans Rochester. Pourtant c’est pas compliqué : cherche le lac ! Il fait 18.529km², il devrait pas être si dur à trouver quant même. La villa de Nobody est sur ses rives, dans Rochester. Bonne chance, moi, je mets la musique et je fais mon activité habituelle des voyages : la sieste. Et oui, j’ai beaucoup voyagé, j’ai quelques habitudes, maintenant. Hors donc, j’espère que le Geastest Hits II de Queen va aussi bien passer, c’est moins énergique, mais sympa aussi.
Friends Will Be Friends by Queen on Grooveshark

Jeudi 31 Octobre – 06 : 53 P.M.
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Rochester
Welcome to the Rochester City, Comté de Monroe, Etat de New York.

Pas réellement sur les rive de l’Ontario mais relié à lui pas la Genesee River, tandis que son agglomération l’atteint, c’est donc dans cette dernière que se trouve la villa qui nous intéresse, par déduction logique. Elle n’est pas si difficile que cela à localiser, en vérité, car à défaut d’être isolée, elle est remarquable, tant pas la bâtisse en elle-même que par les décorations qui y ont été adjointes !

C’est une villa à deux étages, avec au second une grande baie vitrée donnant sur le lac, avec cour et jardins, tant devant la bâtisse que derrière, allant jusqu’à l’eau au pied des chutes de Rochester, où la Genesee se déverse dans l’Ontario. Les grilles d’entrée, la façade, les arbres, les cabanons en bord d’eau, tout a été décoré pour l’occasion, avec les motifs des citrouilles, des sorcières et des squelettes, le tout suffisamment illuminé pour que cela ait un air joyeux. Alors que l’on se gare dans le parking improvisé où reposent déjà huit autres véhicules, un comité d’accueil entreprend de descendre les escaliers, avec à sa tête une petite Marilyn Monroe à peine adulte. 1m63, vêtue d'une robe noire raillée et dénuée de manches, pour lui permettre de porter de longs gants de satin et des bracelet argentés, l'adolescente brunette était elle-aussi allée jusqu'à la teinture blonde platine, et était plus maquillée qu'une voiture volée.

- En retard sur votre avance, mais du coup en avance quant même, s’exclame-t-elle en applaudissant brièvement, souriante.

- On pourrait te dire la même chose Neassa, rétorque-je, consciente qu’elle fonctionne à la surenchère. Marilyn Monroe, carrément ?

- Bah quant on s’intéresse de prêt à son histoire, c’est flippant quant même. Mais sinon, deux super-héroïnes, une super-vilaine, et deux éléments du folklore, sympa votre troupe, et réussis vos cosplays !

Finissant d’arriver à notre rencontre, elle entreprit de faire la bise à toute personne l’acceptant, saluant simplement Caitlyn de la main consciente des difficultés de mon aimée avec les contacts physiques. Chose qui me fait d’ailleurs me rapprocher d’elle pour la prendre par le bras et la regarder tendrement (bon, je ne nie pas que la présence des autres invités que nous ne connaissions pas encore m’encourage à marquer mon territoire, aussi) ; autant, ma femme connait mal Neassa, autant cette dernière c’est pas mal fait rabattre les oreilles quant je parlais de Cait’.

- Salut Cait’, j’espère que t’es prête à chanter, on veut tous entendre ton solo !

- Salut Amy, t'as pas touché le volant de tout le trajet ou on a des minutes de silence à faire ?

- Salut Rachel, stresse pas et tous se passera bien. Si t’as besoin de t’isoler, y’a beaucoup d’espace, dans le pire des cas viens me voir, y’a pas à hésiter.

- Salut Kaya, je sais qu’on s’est encore jamais rencontrée, mais j’suis abonnée à MissHeadshot2013 ; l’est sympa ta chaine. Par contre, tu t’es vraiment mise une prune dans la tronche, ou t’as tiré à blanc ?

- Salut Kaede, nous non plus on s’connait pas, m’enfin, la seule chose qu’on peut me reprocher, c’est de conduire encore plus mal qu’Amy. Je suppose que c’est ta première fête d’Halloween, alors souviens-toi : faut s’amuser ! On est là pour ça.


Claquant dans les mains une fois les diverses introductions faites, attendant entre chacune la réponse de son vis-à-vis, Nobody indique l’escalier qui mène jusqu’à l’entrée.

- Si vous voulez bien vous donner la peine. Le rendez-vous était entre 18 et 20h, après on commencera le barbecue. Essayez de pas finir ivre avant cela s’il vous plait. Je vais vous faire un rapide tour du proprio, même si on va rester dans le jardin de derrière en début de soirée, faudra rentrer avant de trop ce les peuler. J’ai pas mit de barrières sur la plage, mais si vous êtes saoul, évitez d’aller vous baigner, y’a pas mal de courant donc faut déjà faire gaffe en temps normal… ‘Fin, vous pouvez faire des conneries, mais dans la limite du raisonnable quoi ; tant que c’est pas dangereux, on vous en voudra pas !

Suivant le mouvement, enserrant d’une main le bassin de mon aimée, je commence à gravir les marches, synchrone avec elle, et je me dis que je vais devoir surveiller assez sérieusement toute la petite bande, Kaya s’étant déjà ventée d’exploits inénarrables, Kaede comme Rachel n’ayant jamais bues… heureusement que ma petite femme a promit de ne plus se mettre la murge, elle pourra m’aider – parce que oui, je ne compte pas sur une Empathe pour réussir à faire la loi dans une fête alcoolisée, on a déjà vu ce que cela donnait la dernière fois…

M’enfin, on s’est échauffées durant plus de cinq heures dans la voiture, il est temps de faire la fête.

Neassa Boadicée Dorian, Nobody:
 

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
Caitlyn Elioth

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 32

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeSam 23 Nov - 17:03



Un voyage en voiture de cinq heures ce n’est pas non plus le périple de Moise qui guide son peuple dans le désert, ni la mythique descente de la route 66 jusqu’à L.A mais si on dégage les bikers moustachus de la route imbibés de « Easy Rider » et de substances plus ou moins illicites, on peut facilement se garder les sept plaies d’Egypte vu la compagnie Créole qu’on se trimbale. En cinq heures, on peut se taper 12 orgasmes ( Caitlyn peut témoigner), La trilogie du Seigneur des Anneaux ( Rachel peut témoigner), 25 Kg de viandes ( Kaya peut témoigner) une looongue séance de Just Danse sur Wii en mode squattage de Grand Ecran chez Tata Cait et Amy ( Kaede peut témoigner) et foutre la branlée 10 fois aux échecs à une fausse rousse blonde télépathe, acariâtre et  botoxée(Amy peut témoigner). On peut accessoirement mourir 64125 fois dans un accident de voiture ( si c’est Amy qui conduit et qui veut rattraper son retard et là TOUS les passagers peuvent témoigner) Puisque c’est l’heure du bilan, nous voici réunit à Top Chieuses ( un dérivé de Top Chef) et nos petites marmitons casse couilles en diable vont vous énoncer la recette de comment faire passer cinq heures en vitesse dragée fuca. Sortez le calepin, voici la recette au cas où, un jour (une nuit…pres d’un lac…endormi. Hum) vous devriez subir ce genre d’expérience.

- 18 Chansons chantées à tue-tête ( sauf Amy étrangement crispée sur son volant, bave aux lèvres et yeux exorbités sur le compteur de vitesse)
- Un KO technique au chant de kaya par quinte de toux monstrueuse et voie qui se barre en couille ensuite.
- Une Kaede déchainée sur Barbie Girl d’Aqua mais dont la connotation sexuelle des paroles lui a , j’espère, échappé, heureusement qu’on a évité Gainsbourg et ses sucettes à l’anis…Sucette à l’Amy ? hum…je dois avouer qu’en matière de lèche, elle sait y faire..MAIIIIIS je m’égare un peu quelque part peut être oui…
- Kaede et sa fracassante déclaration «  j’ai envie de pisser ! » alors qu’on parlait de la beauté du paysage. On lui explique que l’arrêt est dans 20 Km…Enfin Amy lui explique en précisant à la seconde prêt quand on y sera, puis le nombre de mettre et probablement le nombre de véhicules qu’on croisera avant d’y arriver…je ne sais plus, je ne l’écoutais pas à dire vrai.
- Rachel qui ronfle ensuite comme une sonneuse en écrasant Kaya et cette dernière qui traite son jeu sur téléphone de «  trou du cul ! » alors que je chante seule comme une brave : we will Rock You et que par amitié Kaya grommelle des Yeah peu convaincu et peu convainquant depuis son téléphone.
- L’arrêt et le choc visuel des quelques pauvres immobilistes impressionnés de voir débarquer la communauté de l’anneau mode cosplay.
- 18 crises de Namoe à double sens et 3 pinçages de fesses, une course poursuite autour de la voiture en riant.
- Une transaction douteuse de pâte d’amande dans les chiottes
- Une discussion incompréhensible pour non-initiés entre Kaya et moi-même au sujet du Gros Billisme évident de certains personnages sur Super Men Rpg ;
- Trois tapes amusées sur une main baladeuse d’Amy confondant cuisse et levier de vitesse.
- Kaede qui veut absolument nous raconter ce qu’elle fait en classe DANS le détail…Kaede qui finit par nous faire bailler…et..
- Amy, le conseil a voté, tu es bannie du volant pour tentative honteuse d’homicide volontaire  par accident de voiture. Ou alors était-ce une habille parade pour échapper à Kaede nous racontant sa journée d’école du jeudi, on ne le saura jamais.
- Un Amy concentrée à me surveiller en train de conduite.
- Trois tapes amusées sur ma main baladeuse confondant cuisse et levier de vitesse. Pure vengeance, je crois.
- Un paumage en règle.
- Une crise d’injures au volant parce que je déteste me perdre ( et que ca m’arrive TOUT le temps)
- Kaede contente d’apprendre plein de gros mots, Kaya contente de me voir m’énerver…Rachel contente de sa pâte d’Amande…Amy contente de me voir en mode loose : 1 partout. (pure vengeance Y__Y)




_________________________________________________________________

Donnnnnc.
Enfin arrivées.

Ben c’est pas trop tôt.
Et vous savez quoi ? Au lieu de courir à touche mi, touche moi avec Wonder Wife, j'aurai vraiment du aller pisser en fait -___-

Salutations expédiée à Nobody…Direction le bar, ( si j’arrive a décrocher mon Amy Koala) j’ai soif, moi…c’est d’avoir chanté ça…Bwaaaah ah ah !

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 130617101955715705
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
Kaede Kobayashi

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 29

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeJeu 28 Nov - 2:09

Spoiler:
 
Si Kaede n'avait encore jamais fait de voyage temporelle, elle en eut un aperçue très ressemblant durant le voyage. Autant, durant le voyage d'une semaine où elle avait traversé l’Amérique en voiture, les découvertes de nouveaux paysages et les décalages horaires l'avaient maintenue éveillée. Autant la, dès qu'il ne se passait plus rien, Kaede s'endormait. En faites, c'était probablement les vibrations du moteurs qui la berçaient. D'ailleurs, Kaede n' avait pas été spécialement effrayée par la conduite d'Amy a cause du fait que visiblement, Kaede aimait bien la vitesse aussi. Elle n' y voyait pas vraiment le danger surtout.

Ainsi, vu par Kaede, ce voyage fut assez rapide et assez chaotique a cause de ses aller-retours entre la voiture et ses rêves. Il y eut d'abord la phase de chant avec les spices Girl évidemment mais surtout, surtout, "Barbie girl". Effectivement, les paroles de la chansons lui échappèrent totalement, en revanche l'effet ultra kitch année 90 eut raison de ses cordes vocales. Car si ce fut surtout Caitlyn qui chantait, la on avait pratiquement entendue que Kaede qui s'était transformé en une espèce de monstre aux cheveux rouges, qui dansait assis et qui chantait, faux certes ( et je ne parle pas de son accent ), mais avec un entrain absolument incroyable.

-IMMA BABI GEEERRRL INNA BABI WEEEERLD ! LIKIN PLASTIC!  ITS FANTASTIC ! Wouuuh ! YOU CAN BRASH MAH HAIR !

Le plus beau était qu'elle avait lié le mouvement aux paroles de façon théâtrale bien surjoué, multipliant les tête de folle et trop kawai. Et touuuute cette énergie dépensée dans cette danse et ce chant frénétique eut raison de son éveil. Tandis que le calme retombait un peu dans la voiture, Kaede ferma les yeux et WOUSH ! Kaede fut transportée dans le futur. Oh pas très loin dans le futur. Seulement deux heures plus tard pour ouvrir les yeux sur un superbe paysages. Elle s'était crue encore dans son rêve lorsque quelque chose vint perturber la beauté naturel qui s'offrait devant ses yeux. C'était la véritable raison de son éveil. C'était exactement lorsque Caitlyn et Amy vantait la beauté du paysage les entourant. C'était lorsque le visage de Kaede se crispa et que ses jambes se resserrèrent, que celle-ci put dire, en faisant sa tête de détresse et juste quand Caitlyn énonçât :"C'est beau Kaede, tu ne trouve pas ?"...

-Hhhnnn Faut qu'j'aille pisser !

Et à partir de ce moment la, Kaede voyageait encore dans le temps. Sauf que cette fois, celui-ci fut TERRIBLEMENT ralentit. Grâce à Amy, Kaede sut exactement, ou presque, combien de temps il lui restait avant que le temps ne reprenne son cours normal en comptant les voitures qui venait en face. En attendant, sa vessie semblait vouloir s'échapper pour aller éclater sur le bitume tant Kaede remuait d'attente avant de pouvoir aller se soulager.

C'est donc ainsi que Kaede se transforma en un petit ressort sur patte qui pouvait ralentir le temps. C'est incroyable ce que la science est capable de faire. Et bien que le temps fut ralentit, Kaede avait réussie a occultée tout ce qui se passait à coté d'elle pour se concentrer exclusivement sur le nombre restant de voiture avant l'arrivée d'une pause pipi et sa vessie.

C'est à trois voitures prêts qu'Amy avait vu juste. Et à peine la voiture s'était stoppée, que Rachel est sentit et stoppé l'onde psy de la petite furie rouge qu'elle avait préparé pour ouvrir la porte le plus rapidement possible, qu'une Kaede sortit de la voiture en chargeant vers les toilettes. Elle ne prit même pas la peine de mettre du papier sur la lunette des WC. Elle se soulagea le plus rapidement possible. Les autre personnes, témoins de cette étrange apparition, eurent droit à une bonne dose de "What the actual fucking fuckitty fuck ?!?" en voyant débarqué le reste du groupe.

Pour Kaede le soulagement fut tel que certain aurait pus se demander si elle était en train de se soulager de la bonne façon. Quoi qu'il en soit, lorsqu'elle retourna la voiture, celle-ci pus alors relâché la pression sans risque d'épanchement en attendant les autres. C'est alors que Kaede comprit que c'était pas juste pour pisser mais aussi pour une pause conduite.

Puis tout le groupe repris la route. Et la, vous ne devinerez jamais ce qu'il s'est passé ? Retour vers le futur ! Kaede s'endormit à nouveau faisant passé de nouveau une heure et demie de route en quelques secondes. Cependant, son cerveau semblait vouloir partagé cette capacité incroyable de voyage temporelle a toutes les autres personnes dans la voiture. C'est donc avec entrain que Kaede voulue raconter sa super journée de Mardi où il s'est passé un truc méga trop géniale ! Journée commençant à 7:30 où :" Il faut se lever et que c'est super dur de se lever tôt parce que c'est fatiguant. Surtout quand le chat vient m’embêter pendant la nuit parce que du coup il ronronne trop fort. Du coup après j'ai pris un bol de X-Kellogs ! Les céréale pour les X-men YEAH ! Et j'ai pris une douche ensuite mais l'eau chaude est pas arrivé assez vite alors j'ai eu froid au début et...

Et la aux oreilles des autres personnes présentes dans la voiture le superbe monologue de Kaede se résumait plus à : Blah blah blah blah blah Rachel Blah blah blah blah blah blah blah des fautes d'orthographes en Anglais mais en japonais c'est blah blah blah blah blah blah blah blah blah et la la papillon que je croyais mort écrasé s'est remis à volé blah blah blah blah blah blah blah blah blah, j'ai mangé une pomme rouge parce que les verte c'est vlah blah blah blah blah blah blah blah BLAAAAAHHHH !!

Le dernier BLAAAAAH était simplement le signe que le voyage temporelle avait atteint Amy. Sauf que s'endormir au volant, c'est pas super géniale. Hormis Kaede qui était morte de rire totalement inconsciente du danger. Amy elle va faire des auto-tamponneuses sur l'autoroute ouiiiii ! Je pourrais conduire moi aussi un jour ? Parce que franchement quand je repense a ma journée de mercredi...  Oh mon dieu c'était repartit... Sauf que c'était Caitlyn maintenant qui conduisait.

La machine a parler toute avait finit par se taire d'elle même lorsque celle-ci ne sut plus du tout ce pour quoi elle avait commencé. Et d’ailleurs personne ne sut qu'elle fut l’événement incroyable de Kaede ce mardi. Une nouvelle heure de voyage temporelle en un clin d’œil plus tard et Kaede fut réveille par un superbe défilée d'injure. Et alors totalement inédite avec un coup de cœur de Kaede pour le très célèbre "Shit hits the fan !" et autre" put*** de bordel de m***e d' enf***é de sa race de GPS de put*** etc etc etc. En effet, Caitlyn s'était perdue et cela l’énerva franchement. Cependant Kaede était plutôt contente, non pas de l’énervement de Caitlyn, mais bien évidemment de son enrichissement soudain de vocabulaire. En faites, à écouté c'était presque poétique et si imagé. Kaede n'avait alors pas soupçonné que Caitlyn connaissait autant d'injure. Et tout ceci jusqu’à arrivé ENFIN au bord d'un lac gigantesque qui ferait passer celui de l'institut pour une marre.

Kaede descendit de la voiture en dernière, un peu impressionnée par cette grande battisse au bord de ce grand lac. Ce n'était pas la première fois que celle-ci voyait un paysage grandiose, grâce à Rachel surtout. Mais c'était toujours assez impressionnant et vous remettez toujours à votre échelle. Celle des Hommes. Alors que Kaede était en train d'observé, elle fut interrompue par une jeune femme qui lui était totalement inconnue.

- Salut Kaede, nous non plus on s’connait pas, m’enfin, la seule chose qu’on peut me reprocher, c’est de conduire encore plus mal qu’Amy. Je suppose que c’est ta première fête d’Halloween, alors souviens-toi : faut s’amuser ! On est là pour ça.

- Hajimemashite! C'est la première fois que je fait Halloween et si il faut juste s'amuser alors c'est super ! Et puis les autres vont me montrer. C'est super grand ici ! et y a d'autre gens qui arrive. En tout cas merci.

Et Kaede s'en alla pour vite retrouver Rachel. Et a première vue, la soirée ne faisait que commencée.

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 30955112
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
Kaya Spencer

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeJeu 28 Nov - 22:56

Bon, mes talents de chanteuse devaient, hélas, avoir une fin. Au bout d'un moment, je n'avais pour ainsi dire plus de voix... Manifestement au plus grand soulagement du reste de la voiture. En fait, surtout au plus grand soulagement d'Amy qui semblait avoir démarré une sorte de crise d'épilepsie ou quelque chose du genre... Ouais, avec le recul (2 minutes de recul), il était préférable que le concert s'arrête. De toutes façons, on avait fait une bonne vingtaine de titres aussi crétins que craignos, alors ça irait pour la journée. La prochaine fois, je choisirais la musique ! L'avantage, c'était que j'avais la certitude que personne dans la bagnole ne serait capable de suivre de la voix de heavy ou de death metal !

Kaede semblait en tout cas avoir apprécié Barbie Girl. Je ne pus m'empêcher de pouffer de rire (bêtement), vu que les connotations étaient pour le moins, euh, ben comment dire... ouais, voilà quoi. Heureusement, elle s'endormit, ce qui fit retomber un certain calme dans la bagnole. Pour ma part, je bâillai bruyamment avant de m'assoupir quelque peu aussi... et de me faire réveiller assez rapidement par un "Hhhnnn Faut qu'j'aille pisser !". Ah, bah ça... Si Kaede avait fait des progrès au niveau des manières, on n'y était pas encore. Cela étant dit, j'aurais probablement dit la même chose, donc on s'en foutait un peu... Le drame, c'était que la prochaine station était à 20 bornes, et j'avais donc à côté de moi une sorte de japonaise à réaction qui faisait "boingboingboingboing" sur son siège en attendant qu'on arrive. Sur une note à part, il y avait autre chose chez elle qui faisait "boingboing" quand elle s'agitait, mais c'est une autre histoire.

Ce fut ce moment que Rachel choisit pour se retourner et se foutre sur moi, profondément endormie. Ce n'était pas l'idéal... Mais je n'avais pas non plus envie de la réveiller. Je me repositionnai donc comme je pouvais, lui caressant tranquillement les cheveux alors que je sortais mon téléphone... J'avais décidé d'opter pour un jeu de Tower defense où il fallait éclater des ballons avec des singes qui lancent des fléchettes (ouais, on trouve de tout sur le net). C'était le seul truc que j'avais qui était jouable d'une main... Et après deux ou trois minutes, je ne pus m'empêcher de lancer à voix basse :

« Hmmpffrfr saleté de connard de trou du cul de camouflé quoi ! C'est d'la merde les camouflés, je préférerais faire un 69 avec un cactus plutôt que de me taper des camouflés ! »

Nan mais sans rire ! D'un coup, PAF ! 60 ballons camouflés, qui n'étaient destructibles que par certains singes détecteurs... Et ééééévidemment, je n'en avais aucun ! Le piège à cons ! C'était vraiment pas du jeu. Je relançai donc une partie tout en grommelant des "Yeah" en rythme avec Cait', qui avait encore l'énergie de chanter. On était parties depuis, quoi, 2 bonnes heures, et elle avait chanté non stop ? C'était terrifiant comme pouvoir, il fallait faire quelque chose pour l'arrêter.

Nous finîmes en tout cas par nous arrêter, et j'en profitai pour prendre un petit quelque chose à grignoter. Un sandwich triangle œuf-cresson, un autre dinde mayo salade, un autre au thon, trois bouteilles de lait à la fraise, et un paquet de cookies. Il est à noter que l'ensemble aurait disparu (dans mon estomac) avant notre arrivée. Pendant que les autres faisaient leurs petites affaires, nous eûmes d'ailleurs une petite discussion avec Cait' sur les gros-bills de Super Men RPG. Nan mais, sans rire, y'en avait mais c'était TROP N'IMPORTE QUOI !! Enfin, le retour des autres nous interrompit, et c'était du coup reparti pour de nouvelles aventures !

Bon, par contre, Kaede se mit à nous raconter sa journée de jeudi dans le détail, trois ou quatre fois... Autant la première fois c'était attendrissant, autant quand elle s'était mise à détailler précisément le moment où elle avait mis ses lacets, je réalisai qu'on en avait sûrement pour un bon moment... Heureusement, ce récit (fascinant) fut interrompu par un changement de pilote, après un incident de queue de poisson. Je décidai pour ma part, avec sagesse, de ne pas participer à la discussion entre les diverses protagonistes.

Le truc, c'est qu'on... se perdit. Connement. La rousse semblait fulminer, Amy semblait contente de voir la pauvre rousse dans les ennuis, Kaede semblait ravie d'entendre Cait' jurer (et y'avait des mots que même moi je connaissais pas), Rachel, euh... ben Rachel était Rachel, quoi. Quant à moi, j'avais une immense trollface au visage, et je donnais à Cait' des mauvaises directions en ricanant bêtement, histoire de la pommer encore plus.

Malgré mes indications, nous finîmes par arriver sur place ! L'endroit était pour le moins étonnant : c'était très grand, c'était très beau, et je me demandait bien ce que pouvait faire la fameuse "Nobody" pour avoir autant de blé. C'était cool de nous avoir invitées en tout cas... Ah, ben tiens, en parlant de Nobody, c'était elle qui semblait s'approcher, déguisée en Marylin Manson. Euh... Monroe. Mais en Marylin Manson ce serait sûrement cool aussi ! Enfin, à ma plus grande surprise, elle se dirigea vers moi avant de m'adresser la parole. Je tentai d'avoir un minimum de consistance, mais en réalité j'étais assez intimidée. Au fond je la connaissais pas, et j'avais une peur bleue de faire comme avec Amy la première fois : une très mauvaise impression.

- Salut Kaya, je sais qu’on s’est encore jamais rencontrée, mais j’suis abonnée à MissHeadshot2013 ; l’est sympa ta chaine. Par contre, tu t’es vraiment mise une prune dans la tronche, ou t’as tiré à blanc ? me lança-t-elle alors.

Sa remarque me laissa un peu sur le cul. Elle était abonnée à mes conneries ? Bon ben pour la première impression, c'était fait du coup. Je haussai les épaules à sa question, enlevant le masque de Reverse pour montrer la cicatrice en forme de verre fracturé qui entourait mon œil, maintenant devenu marron-orange au lieu de bleu.

« Euhh nan... C'était un peu improvisé, du coup ben, voilà quoi. Merci de l'invit', en tout cas ! J'avoue que je m'attendais à passer la soirée seule à glander. »

Bon en réalité j'avais tenté de me déglinguer en jouant l'héroïne, c'était pas "improvisé" ; le fait que le métal se déploie pour me protéger avait été... un imprévu, disons. Enfin de toutes façons c'était un peu tard pour épiloguer, et miss Dorian était allée saluer Kaede qu'elle ne connaissait pas non plus. Cela fait, elle nous invita à rentrer en nous faisant faire un petit tour des lieux (trop classes les lieux !), et en précisant qu'on pouvait faire des conneries tant que c'était dans les limites du raisonnable ! ON POUVAIT FAIRE DES CONNERIES ! TROP GÉNIAL ! Mon visage s'était éclairé à cette idée !

Puis soudainement, j'observai un peu les présents, et... Caitlyn était partie avec Amy, et Kaede était partie avec Rachel. Puis il restait moi, un peu comme une conne... Voilà pourquoi j'avais hésité à venir. Retour au lycée... Plein de groupes hermétiques, et moi dehors isolée. Pas ma meilleure période, autant le dire. Bon... Par conséquent, il fallait que je fasse en sorte que la soirée se termine aussi vite que possible. Et pour ça, une solution : me pinter la tronche ! Autant profiter du bar, nan ?
Revenir en haut Aller en bas
Echo
X-Men Oméga
Echo

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeVen 29 Nov - 21:55

Barbie Girl by Aqua on Grooveshark

Les chansons s’enchainaient à bon train, avec des qu’elle connaissait, des qu’elle ne connaissait pas, des trucs vieux, des trucs moins vieux (mais vieux quant même), des trucs biens, des trucs qu’elle n’aimait pas (si elle disait nulle, Caitlyn allait la traiter d’inculte), etc. Mais il y eut une qui, à défaut de lui plaire particulièrement, la laissant dans une grande… perplexité.

Outre que le Phénix n’était pas convaincue que « Ken » soit un super surnom pour un mec, puisque c’était le diminutif de Kenny, et Kenny quoi, ensuite Amy l’avait dit à la première pause : on ne parle pas aux inconnus plus que le nécessaire, et on ne les castre pas plus que le nécessaire ; monter dans la voiture d’un inconnu, d’un inconnu qui s’appelait Kenny, c’était un coup à finir Kenny, soit par lui soit à coup de PPP. Puis bon, la vie en plastique, très peu pour elle, elle avait rêvé une fois être transformée en plastique et obligée d’épouser une espèce de gobelin, alors non ! Et pis c’était quoi l’arnaque ? Se laisser brosser les cheveux, déjà, c’était un truc qu’on devait faire soi-même, alors se dévêtir… quant on se faisait l’amour, oui, mais de là à se faire l’amour n’importe où… Caitlyn faisait-elle passer son cas pour une généralité ? SIIIIIIIII, Rachel était au courant de l’aventure consistant à baiser dans les endroits les plus incongrus de l’Institut, elle avait été témoin… elle était sensée surveiller les locaux depuis quelques temps, alors en plus de la distraire et de l’empêcher de dormir à cause du lien psychique, sa sœur de cœur avait commencé à faire du porno durant ses heures de bénévolat à elle… fallait l’aimer, des fois !

Quant à la bimbo blonde… Rachel fixa son front et les mèches qui dépassaient avant de commenter : Joker. Pour aujourd’hui. Non, elle n’était pas une bimbo, Frost avait échouée à faire son éducation, cependant, elle était blonde aujourd’hui, donc à moitié en tord. Et à défaut d’être dans un monde de fantaisie, elle avait des vêtements serrés… putain de corset !

Par contre, la petite poupée… elle ne savait pas pourquoi, mais elle pensait que ce n’était pas aussi innocent qu’une Barbie. Pour peu qu’une Barbie soit innocente. Mais il y avait quelque chose de… sous-entendu. Si, elle en était sure. Elle ne chantait pas à tue-tête comme Kaede, elle essayait de réfléchir. « Tu peux toucher, tu peux jouer, si tu dis « je serai toujours à toi »… Sanzo avait dit qu’il serait toujours à elle, il avait eut le droit de se la toucher et ils ne jouaient plus tellement.

La faire marcher, ça signifiait se foutre d’elle ! Haha, c’était là, le sous-entendu ! Encore que la faire parler devait avoir un sens caché, alors. Fais ce que tu veux, c’était… une connerie. Jouer comme une star, c’était un peu fait pour, et supplier à genou, tant que ce n’était pas autre chose qu’elle faisait à… ah putain ! Le Phénix percuta comme elle se prenait un Iceberg de plusieurs centaines de tonnes en plein milieu de l’océan pacifique (oui, c’était du vécu).

- Kaede, continue de chanter… comme tu le fais, conseilla-t-elle, ignorante de si sa protégée l’entendait, mais consciente que les fautes de chants rendaient la chanson BIEN MOINS TENDANCIEUSE.

Le pire, c’était qu’on ne pouvait pas dire qu’il y avait des mineurs ici, la Ptite Cornue était majeure, physiquement. A surveiller qu’elle ne rencontre personne qui ne lui propose de monter en voiture…

S’en retournant sur la pâte d’amande rachetée à Caitlyn en échange d’un grand « Merci » dans les toilettes à la première pause, et de son vote pour que Fuzzy prenne le volant lorsqu’elle le demanderait, la blonde-rousse passa son absence de patience sur la sucrerie, y parvenant très rapidement au bout. Et alors, il se passa ce qu’il se passait toujours quant on était en déplacement, parce que le déplacement en lui-même était loin d’être le plus intéressant, et que lorsqu’on choisissait de se déplacer lentement :

- Quant c’est qu’on arrive ?

Mais non, elle ne pouvait pas prendre son mal en patience, sa patience était à bout, et sa pâte d’amande aussi !

- T’es sure que je peux pas vous emmener là-bas ?

Mais non, il ne s’agissait pas d’un abus de pouvoir, juste d’un raccourci ! La voiture pouvait traverser, comme ça elles y seraient allées en voiture !

- Vous y attendre alors ?

- C’est vraiment trop’injuste.


Croissant les bras, boudant dans son coin, le Phénix entreprit de sortir la tête par la fenêtre, histoire de s’aérer les neurones. Ça puait tellement, les autoroutes, et ça faisait gueuler de se comporter « comme un clébard », mais elle s’en foutait : elle prenait son mal en patience. Elle prit également un insecte en pleine tronche, se repliant à l’intérieur de la voiture, les deux mains sur la figure en jurant : Phénix VS Insecte Non Identifié : 0 – 1. C’était VRAIMENT trop’injuste !

Finissant par trouver le sommeil surement grâce à l’action de l’INI, elle se réveilla bavante sur la cuisse de Kaya, qui était très confortable au passage, s’étirant comme elle pouvait avant d’écouter Kaede raconter une journée qu’elle avait déjà entendue, mais qu’elle écouta d’une oreille intéressée ; non, Kaede et le chant, c’était pas encore cela, mais avec la narration, elle s’en sortait admirablement bien ! … Ou pas, vu la tête que faisaient les autres.

Etrangement, cependant, les paupières de Rachel se refermèrent, et elle s’en retourna à son étrange position fœtale de sommeil, à nouveau squatteuse de sa compagne d’à côté. L’embardée et les hurlements la firent se réveiller d’une façon particulièrement violente et désagréable, lui arrachant un grondement alors qu’elle reprenait conscience de son environnement et s’en protégeait, cherchant l’origine du danger pour la bloquer pas chant TK. Son cœur se calma rapidement, et elle put repartir dans son sommeil, recroquevillée sur son siège, tête contre la fenêtre qu’elle avait refermée, alors que la passation de volant se faisait enfin.

Se réveillant pour l’arrivée, le Phénix put voir Nobody faire son entrée dans la personnalité d’une autre bimbo blonde (comme quoi, il y avait de la Barbie partout), mais dont le nom de Marilyn Monroe ne lui disait rien. Sa seule réflexion fut que le comté aussi s’appelait Monroe, ainsi que la précédente, au sujet des Barbies. Pas de Kenny à l’horizon, cependant !

- Salut Rachel, stresse pas et tous se passera bien. Si t’as besoin de t’isoler, y’a beaucoup d’espace, dans le pire des cas viens me voir, y’a pas à hésiter.

Si elle avait besoin de s’isoler, elle n’avait qu’à se barrer le temps qu’il faudrait, c’était déjà ainsi que cela fonctionnait à l’Institut, et ce n’était pas la place qui y manquait. Elle pouvait disparaitre des heures voir des jours, particulièrement lorsqu’elle se rendait dans les apaisants déserts de Mars, mais il n’y avait pas de raison que cela se passe mal.

- D’accord. Et merci.

Sa relation avec Neassa Boadicée Dorian était particulière, la Psyché Désincarnée n’ayant pas hésitée à la laisser lire l’entièreté de son existence pour gagner sa confiance, chose qui avait moyennement marchée considérant que le Phénix avait terminé son premier (et unique) cours sous un arbre, sous la pluie, en pleurs. Plus jamais elle n’avait essayé de suivre une leçon depuis lors.

Alors que NBD finissait les présentations, et commençait à mener le groupe jusqu’à chez elle, Rachel commençait déjà à se familiariser avec les lieux dans son esprit, et remarqua bien vite que si tous le groupe suivait la guide, avec des objectifs différents et assez clairement annoncés, l’une d’elles restaient en arrière. S’arrêtant, et regardant Kaya, le Phénix lui sourit.

- Aller, viens !

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
Amy de Lauro

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeSam 30 Nov - 17:59

Caitlyn passe les salutations le plus rapidement possible, et tente déjà de prendre de l’avance sur le groupe, pour une raison qui m’est inconnue ; l’envie d’uriner, surement. A peine arrivées qu’elle cherche déjà à nous séparer, à moins qu’il ne s’agisse d’une expédition de découverte pour savoir dans quelle charmante pièce elle et moi risquons de devoir tenir la tête de certaines ci-présente. Que d’altruisme et de prévoyance !

Rachel acquiesce simplement aux salutations, remerciant de la proposition, mais semblait taire la plus grande partie de sa pensée, comme toujours ; pas de quoi arrêter Neassa, qui sait surement à quoi s’en tenir, et continue sa tournée.

Kaede réagit plutôt bien, confiante dans le fait qu’on va lui montrer l’exemple ; hum… je crois qu’on peut considérer qu’elle est déjà ivre morte. Peut-être devrais-je lui expliquer qu’il vaut mieux, à défaut de suivre l’exemple de celle qui ne boit pas, suivre l’exemple d’une personne qui sait ce qu’elle fait, donc pas Rachel ni Kaya, considérant ce qu’elle a dit tout à l’heure. Ou alors la surveiller toute la soirée. Qui veut être la chaperonne de la Cornue ? A part Rachel ?

Kaya… me surprend un peu. Outre que j’ignore qu’elle avait une chaine youtube, le fait qu’elle se soit mise une balle, et une vraie me pose quelques problèmes, pour tout dire. D’une, elle aurait put se blesser, voir même se tuer, de deux, les armes sont interdites dans l’Institut sauf dérogation. C’est peut-être avant d’y atterrir que cela s’est produit, auquel cas il n’y a plus de danger car elle a progressé depuis, mais il faudra que je pense à aller voir la date de la vidéo, et à lui en parler ; d’autant que son visage n’indiquait rien de bon quant à l’acte… En tout cas, le fait que plutôt de passer une soirée à glander seule, je suis contente qu’elle soit venue, cela lui prouvera que ses efforts pour aller vers les autres paient.

En haut des marches, on croise le reste du comité d’accueil, un Mange-mort d’Harry Potter, un classique épouvantail, une momie qui doit encore moins bien respirer vu comment la pauvre s’est enserrée avec ses bandelettes, ainsi qu’une… je sais pas quoi d’ailleurs. On dirait une espèce d’R2-D2 avec une ventouse à chiotte et un fouet à cuisine en guise de bras. Enfin bref, après de brèves présentations, on franchit le seuil. La pièce qui sert de vestibule est grande, donnant sur un couloir en carrefour, mais surtout en face se trouve une autre salle qui sera clairement le centre de la fête une fois qu’il fera trop froid dehors ; un salon où les meubles ont été poussés contre les murs, histoire de dégager une piste de danse plus grande que notre chambre à l’Institut, où une trentaine de personnes doivent pouvoir tenir sans se gêner. A l’opposé d’où l’on arrive, il y a une grande baie vitrée, dont une partie est ouverte pour laisser l’accès libre à une terrasse presque aussi grande que l’espace intérieur, alors que dans un coin se trouve une table avec une platine, reliée à des enceintes dans les trois autres, et qu’entre se tiennent des canapés trois à quatre places et des tables toutes aussi longues. Les tableaux et autres ornementations ont été ôtées des murs, tant pour préserver leur fragilité que pour les remplacer par des décorations d’Halloween. Tu m’étonnes qu’elle ne vienne ici que faire des fêtes, pour une seule personne, la taille du truc doit donner une impression de vide.

- Là, c’est le salon, où on finira d’ici aux 10 P.M. ; on enclenchera la boulle à facette à cette heure là. Pour danser ou se vautrer, c’est ici. Enfin, en public c’est ici. Evitez d’y vomir, s’il vous plait. Avant ça, on sera sur la terrasse et dans le jardin.

Il doit y avoir plus d’une vingtaine de places assises, c’est pour les tables qu’elle a merdée, m’enfin je ne pense pas qu’au bout d’un moment, ils réussiront à retrouver leur(s) verre(s), ou même que cela leur importera vraiment. Dans le mur de droite est taillé un plan de travail donnant sur la cuisine, une sorte de bar les tabourets en moins, tandis que je me doute qu’il y aura un truc similaire pour l’extérieur.

- A droite, on a la cuisine, en théorie vous n’aurez pas besoin d’y aller, le barbec’ est dehors, et quelques amis ont des compétences de Barmaid, ils s’occuperont des boissons. A gauche, un débarrât, des toilettes et les escaliers qui mènent au premier.

S’y dirigeant, alors que visiblement mon aimée est plus concernée par le bar, je finis par suivre Nobody pour la visite, laissa Caitlyn y aller non sans un baiser, bref mais parfaitement sincère, tant dans le fait que je l’aime que NAMOE, je lui donne rendez-vous tout à l’heure. Rattrapant la visite, j’ai droit à voir la grande salle de bain du premier, deux pièces que Neassa a fermées à clé, et présente comme son bureau et une bibliothèque, avant de passer à une rangée de pièces réaménagées en chambre d’amis, avec principalement des matelas parterre mais aussi de véritables lits, simples ou doubles.

- Ca, c’est celle qui vous est plus ou moins réservée, vous arriverez à vous en souvenir ?

Pièce simple, qui devait servir originellement de salle de collection pour je-ne-sais-quoi, mais où quatre matelas ont été ajoutés, dont un double. Il y a également une bassine par personne… j’aime comment elle est prévoyante, les preuves de son expérience en terme de soirée et surtout de gueule de bois. En tout cas, les groupes sont sensés pioncer ensembles, du coup, je sais où envoyer celles qui seront trop mortes. Par contre, je crois que vu l’intimité, ça finira dans le bureau… Pourquoi Neassa me regarde ? Pensée forte ?

- Le second n’est pas accessible, désolée. Et je vous remercie de ne pas crocheter ou défoncer mes portes.

Je crois, oui. M’enfin… pas vu pas prit ; certes, je ne me suis jamais vantée de notre rythme avec Cait’, m’enfin zut, il a bien fallut qu’on la mérite notre réputation, c’est comme pour Frost, sauf que nous, on est encore en service !

On redescend au rez-de-chaussée, pour traverser le grand salon et s’en aller sur la terrasse, terrasse de planches de bois (pour une meilleure évacuation des liquides ?) qui finie par se perdre sur un jardin, lui-même s’étendant jusqu’à l’eau, où il y a de petits cabanons.

- On peut dormir dans certains des cabanons, c’est prévus, cependant, si la porte est fermée, c’est comme pour l’intérieur, ne forcez pas. Merci.

Bien qu’elles soient également relier au DJ à l’intérieur, il y a deux grosses enceintes sur la terrasse, un véritable buffet d’amuse-gueules et des sièges de plaisance, déjà occupés pour certain. Le barbecue se tient dans l’herbe, un peu plus loin, et n’est pas encore allumé.

- Voilà en gros le tour du proprio. Si vous avez des musiques à proposer, aller voir le DJ, si vous avez envie de boire, allez au bar, et… amusez-vous !

Bon, le tour des locaux, c’est fait, maintenant, faut que je fasse le tour de la concurrence potentielle ! A, pis Kaede aussi…

- Merci Neassa. On parlera tout à l’heure, avant que tu sois trop morte, oky ? J’attends sa confirmation avant de lui sourire, continuant de scruter les environs et faisant signe à Kaede d’approcher. Ey, P’tite Cornue, je peux te parler deux secondes. Tu sais ce que c’est que l’alcool ? La plupart des boissons en contiennent, donc si tu as le droit de gouter, c’est un petit peu, d’accord. Si t’en boit trop, tu vas faire des bêtises, et c’est pas parce que les autres en font que tu dois le faire aussi. Je peux te faire confiance pour être sage ?

Bon, j’ai déjà repérés deux-trois personnes, des deux sexes, plutôt intéressées par la rousseur, donc autant je m’occupe pas de Rachel, autant Kaede et MA rousse, c’est une autre histoire.

- Ah, et si tu as le droit de parler aux étrangers, évite de dire trop de choses sur l’Institut, parle pas des X-Men ou du Phénix, d’accord ? Et si un inconnu t’embête, tu essaie de lui dire de dégager avant de lui faire PPP. Et tu viens me voir, d’accord ?

Bon, si je suis occupée, je pense que… quelqu’un de confiance – entre Neassa, Kaya et Rachel, il y en a bien une qui finira pas la tête dans la cuvette, j’espère – pourra la prendre en charge, si elle demande à me voir. Au pire, je l’entendrais, même si ça promet d’être bruyant.

Une fois la discussion avec Kaede finie, je m’en vais à la recherche de ma Précieuse, qui a dut faire ce qu’elle avait à faire.
Hors Jeu:
 

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
Caitlyn Elioth

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 32

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeSam 30 Nov - 19:34


Hop ! Hop ! Pas de temps à perdre. J voyais ça plus grand avec plus de monde…Finalement je crains fort qu’on finisse par s’emmerder sévère. Dommage. Je bloquais comme une conne cinq minutes devant la porte des chiottes en matant un mec déguisé en David Tenant incarnant Doctor Who…Etrange, impossible de vous dire pourquoi, une de ces réminiscences inconscientes sans doute…En tout cas lui aussi cherchait surement à se vider le tournevis sonique. Franchement aller pisser avec ce costume débile, c’est juste trop chiant. Autant mettre une couche la prochaine fois ou une Plug suit à la Evangelion, après ce qui ressemble à une chorégraphie digne de Justin Bieber, j’arrive à me soulager en chantonnant un ait à la con qui me traine en tête…truc chiant trollesque qui m’est resté dans la caboche depuis le road trip.  

- Piopopopopo….popopopopopopp…pop..heu…’soir.

Face à face avec une meuf déguisée Loup Garrou…Ca me bloque, ça me rappelle un épisode malheureux d’une mission ou je n’étais plus moi-même et ou j’avais une fois e problème résolu fortement envie d’uriner aux quatre coins de l’Institut et d’hurler à la lune la nuit en montant sur les toits du bâtiment. (Je passe sous silence l’envie débile de renifler le fion de mes amis en les croisant…fort déplaisant…sauf pour Kaya à qui ça aurait plus je crois, hu hu !)

Bon cassos. Direction le Bar !

Ca tombe rien, y’a pas un Ernest…heu un rat. Y’a juste un gros moustachu déguisé en mec d’Orange Mécanique qui semble faire office de Barman. Je m’installe sur un tabouret et je fais signe super discrètement (c’est-à-dire un bon YOUHOUUUU ! qui attire tous les regards vers moi) à Kaya et Rachel. C’est qu’il se fait soif, merde alors !



- Hello Tavernier ! Pourras-tu satisfaire la requête de la communauté de l’Anus ici présente.  Je suis Bete-A-corne la rousse, héritière du God- d’or, Là bas y’a Kadalf-la plate et Dégeulasse, l’elfe qui mange salement…on a paumé la naine et la porteuse de l’anneau…mais elles suivent ! Alors obscur tenancier de mauvaise vie au nom de…

Elle se penche pour lire le nom sur le badge.

-…R..Raoul ?? Putain…tu t’fous d’ma gueule ? Tu t’appelle VRAIMENT Raoul ??
- Non , c’est Joe…C’est la maitresse de maison qui m’a forcé à porter ça , j’sais pas pourquoi….Elle m’a dit…Si la Rouquine Dingue demande de l’alcool, c’est autant qu’elle veut. C’est vous…la rouquine…heu…laissez tomber…j’vous sert quoi ?
- Ahhh Nobody..Fuckin’ Bitch…bon…3  Irish Redhead ..”Raoul”
- Heu..c’est un cocktail ?
- Non des prostituées…BEN OUI ! Inculte !
- Bon…Ecoute, jeune impudent, Whisky et pas de la pisse d’âne, de l’irlandais si t’as,   tu coupes avec de la limonade ou du sprite, voire du Redbull…de la grenadine et du jus de citron. Et tiens laisse la bouteille !

Se tournant vers Rachel et Kaya.

- Ah ah !! Ce soir Mesdames !! je vais toutes vous mettre minables !!! j’ai une putain de réputation d’alcolo  à défendre ! Ma patrie compte sur moi ! POUR LES MOUTONS ! POUR FRODON !! POUR L’IRLANDEUUH !

Cul sec je dis !!!
C’est jute l’apéritif, après je connais plein de jeux rigolos ! PAILLASSE !! Je te prends au 21 Shots ! MON TITRE EST UN JEU !!! J’ai même mit minable jubilée au 12 eme coup. Alors les pétasses ? Vous relevez le gant ? Pour faire les malines avec des combis sur le cul, y’a du peuple hein, pour les choses sérieuses, y’a plus personne…
BWOUAHAH…quoi…Vous flippez ? On a les fesses qui font bravo ? Vous dites plus rien ? Pourquoi vous faites cette tronche…vous voulez des chips ? …ah…Amy est derrière moi, c’est ça -______________________- ?




NDA : Amy est Effectivement derrière, immobile depuis quelques instants et lui jette un regard noir ( vu avec le joueur).

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 130617101955715705
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
Kaede Kobayashi

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 29

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeVen 6 Déc - 0:32

C'était encore mieux qu'a l'institut ! Parce que à l'institut, y a plein de chose à voir et à découvrir mais ça reste souvent très raisonnable. La, c'était simplement un mix de couleur assez incroyable pour Kaede. Les déguisements étaient tous très coloré, et Kaede ne savait ou donner de la tête. Elle aurait voulue tous les voir et les examiner dans les moindres détails mais ils bougeaient tous tout le temps et elle ne savait pas par qui commencer. Elle voulait tous savoir. Qui ils étaient, qui ils représentaient, comment ils ont fait pour venir et pourquoi ils... Kaede se décida de se limiter à qui ils représentaient en faites. Sinon cela aurait été carrément mission impossible. Du coup ne retint pas grand chose de la visite guidée de la maison, étant plus concentrée sur les costumes présents qu'autres choses. Après cela, Amy pris Kaede quelque secondes à part.

-Ey, P’tite Cornue, je peux te parler deux secondes.

-Wui !

Tu sais ce que c’est que l’alcool ?

-Euh oui je crois. Elle n'en avait bus qu'une fois, toute les autres prises d'alcool furent de simple prise par intraveineuse de solution spéciale pour tester ses pouvoirs sous emprise de stupéfiant.

- La plupart des boissons en contiennent, donc si tu as le droit de gouter, c’est un petit peu, d’accord. Si t’en boit trop, tu vas faire des bêtises, et c’est pas parce que les autres en font que tu dois le faire aussi. Je peux te faire confiance pour être sage ?

-Haaaaan... Ouais ! Juste un peu. Je ferais pas de bêtise.

Kaede allait se remettre à scruter partout lorsqu' Amy repris : - Ah, et si tu as le droit de parler aux étrangers, évite de dire trop de choses sur l’Institut, parle pas des X-Men ou du Phénix, d’accord ? Et si un inconnu t’embête, tu essaie de lui dire de dégager avant de lui faire PPP. Et tu viens me voir, d’accord ?

- Haï ! dit elle en opinant vivement marquant son impatience et à la fois sa compréhension.

Elle partit ensuite avec Kaya à la découverte de toutes ces magnifiques créatures colorés et drôlement habillées. Ainsi, Kaede put croiser le Doctor Who dixième du nom, une sorcière, un Iron man, un super-carton ( a moins que c'était l'Iron man ? ), les 4 fana...fantastiques, trois vampires, cinq zombies ( dont un avec un œil qui pendouille ), une louve-garou trop "Kawai desu!!!"," Sugoi !!!" et plein d'autre exclamation nipponne. Le disc-jokey, que Kaede croyait être déguisé en homme tourne-disc mais qu'en faites non il changeait simplement la musique.

Pour Kaya, la soirée serait sportive pour suivre Kaede qui courait plus ou moins partout, sauf la où c'était interdit. La soirée s'annoncerait franchement bien. Soudain Kaede s'était arrêté, elle voyait Caitlyn au niveau du bar avec le Barman. Kaede n'avait jamais vu Caitlyn comme ça et elle aurait louper ça pour rien au monde. Elle tira Kaya vers elle et se mit en position d'observation.

-Hn ! Kaya regarde ! Elle fait quoi ? C'est de l'alcool qu'elle va boire ?

Kaya n'eut pas le temps de répondre que Caitlyn l'avait déjà repéré, ainsi que Rachel. Kaede restait un peu derrière simplement curieuse de voir ce qu'il allait se passé.

- Ah ah !! Ce soir Mesdames !! je vais toutes vous mettre minables !!! j’ai une putain de réputation d’alcolo  à défendre ! Ma patrie compte sur moi ! POUR LES MOUTONS ! POUR FRODON !! POUR L’IRLANDEUUH !

Kaede ne voyait pas trop le rapport entre la patrie, l'alcool, des moutons et Frodon ( Qu'elle connaissait grâce à la célèbre saga de l'anneau). En faites c'était surtout les moutons qui l'intriguait. Et puis vint cette phrase. "Cul sec je dis !!!"
Pour kaede, soit Caitlyn avait fait un fail dans les toilettes pour faire pipi et que le but maintenant était d'avoir les fesses au sec, soit c'était une expression qu'elle ne connaissait pas et qu'il fallait garder précieusement pour en avoir l'explication plus tard.
En tout cas Caitlyn continuait d'enrichir le vocabulaire de Kaede :"Paillasse", "Pétasse"(Petit gloussement de Kaede en s'apercevant que ces deux mots riment),"Avoir des combis sur le cul", "avoir les fesses qui font bravo". Pour ce qui est de la dernière expression, Kaede en eut un exemple magnifique en la personne de Caitlyn dont les fesses allaient très prochainement dire bravo en voyant le courroux de Amy Elioth de Lauro s'abattre sur elle.

Kaede ne put que glousser et ricaner devant la scène.

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 30955112
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
Kaya Spencer

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeSam 7 Déc - 13:39

- Aller, viens !

Cet appel me tira de mes pensées, me faisant presque sursauter. Puis subitement... une image terrifiante m'envahit l'esprit. J'avais vu cette vidéo, sur le net... Non. Je ne voulais pas y penser, sinon mon cerveau coulerait par mes oreilles et je me mettrais à sauter dans tous les sens en faisant des bruits bizarres. Ne pas penser à cette vidéo. ... P't'ain, trop tard. J'imaginais Rachel dans cette tenue ridicule en train de faire "Allez, viens ! On est bien !". C'était... assez perturbant.

Je me mis donc à suivre le mouvement avec une grimace montrant ma confusion, avant de finalement hausser les épaules et me frotter les yeux. ALLEZ ! FINIE L'IMAGE BIZARRE ! Hop ! Je me mis à suivre le groupe, D'abord le salon... Sympa. Il y aurait même une boule à facettes, carrément ! Soirées eighties en perspective ? Ce serait assez marrant, vu que je ne connaissais RIEN aux eighties. En fait, les trucs des années 80 me semblaient kitschos au possible, m'enfin bon, c'était une autre génération quoi... La visite continua avec le bar, qui attira beaucoup mon attention... Puis celle de Caitlyn, accessoirement. La visite continua alors avec une chambre "réservées" aux deux. Je ne fis aucun commentaire, gardant mon air le plus neutre. Ensuite, un truc non-accessible à ne pas crocheter. Elle avait dit de ne pas crocheter, cela incluait-il de ne pas déglinguer la porte à coups d'ailes ?

Nah, j'allais pas foutre le bordel chez les gens non plus. Ensuite, un grand salon, une grande terrasse, un jardin super sympa, avec même des cabanons pour aller pioncer. Sympa. Et finalement... Ben voilà, on était revenues à la case départ, près du barbecue qui serait bientôt actif. Vivement... J'avais la dalle, mais genre quelque chose de sérieux. Faute de pouvoir manger, je pouvais boire ! J'allais donc me diriger vers le bar, quand je me rendis compte que Kaede et Rachel étaient derrière. Je les attendis, écoutant d'une oreille Amy qui donnait quelques consignes de sécurité à la petite japonaise qui n'avait visiblement jamais vraiment bu d'alcool... Autant dire que si elle se pintait la tête, ce serait drôle, tiens...

Nous repartîmes en tout cas vers le bar, donc, croisant au passage pas mal d'invités. Certains semblaient amusés par mon costume débile, et j'étais du coup assez contente de moi là-dessus. Bon choix ! Ils avaient, quant à eux, des trucs très variés... On avait un Dr. Who, un Iron Man (je rêvais secrètement, comme toutes les femmes sûrement, de coucher avec lui, mais bref), des zombies, ... Kaede semblait particulièrement enthousiaste, lâchant des exclamations diverses en japonais dès qu'elle voyait un nouveau costume.

Et lorsque nous arrivâmes au bar... Kaede me tira la manche, me montrait une Caitlyn qui semblait bien décidée à s'envoyer un bon paquet de binouze. En fait, elle n'avait encore rien bu mais avait déjà l'air bourrée... Je n'osais pas imaginer le résultat une fois qu'elle aurait 5 grammes dans le sang, tiens !

- Ah ah !! Ce soir Mesdames !! je vais toutes vous mettre minables !!! j’ai une putain de réputation d’alcolo  à défendre ! Ma patrie compte sur moi ! POUR LES MOUTONS ! POUR FRODON !! POUR L’IRLANDEUUH !

Ah oui, elle était au taquet ! Je croisai les bras, répondant alors avec un petit sourire moqueur :

« "Nous mettre minables" ? Mais arrête, t'es une nabote verte avec un chapeau, en 3 verres t'es par terre en train de les COMPTER, tes moutons ! »

Cul sec je dis !!! enchaîna-t-elle, avant de reprendre.
C’est jute l’apéritif, après je connais plein de jeux rigolos ! PAILLASSE !! Je te prends au 21 Shots ! MON TITRE EST UN JEU !!! J’ai même mit minable jubilée au 12 eme coup. Alors les pétasses ? Vous relevez le gant ? Pour  faire les malines avec des combis sur le cul, y’a du peuple hein, pour les choses sérieuses, y’a plus personne…
« Mais MÊME PAS PEUR quoi ! Jubilee elle est toute petite, 3 shots c'est presque la moitié de son volume total à elle ! Tu vas juste, mais... mais genre rien pig... »

Je m'interrompis alors, vu qu'Amy venait d'entrer dans la pièce... Avec du bol elle ne m'avait pas entendue. J'affichai juste un grand sourire goguenard, fixant la rousse du regard.

BWOUAHAH…quoi…Vous flippez ? On a les fesses qui font bravo ? Vous dites plus rien ? Pourquoi vous faites cette tronche…vous voulez des chips ? …ah…Amy est derrière moi, c’est ça -______________________- ?

Pour toute réponse, sans quitter mon immense sourire crétin, je hochai la tête pour confirmer.

« Après je fais cette tronche parce qu'Amy est derrière toi, mais je veux bien des chips. Bon, pendant que Cait' se prend une fessée, Kaede ! Briefing ! »

Je me tournai vers la cornue, affichant mon air le plus martial :

« FORMATION FIXE ! DELTA DEUX ! COMMUNICATION RADIO SUR DÉTOURNEMENT DE FONDS PUBLICS ! DISCIPLINE ! ET TOUT ! Opération : "à sec" enclenchée ! Il faut remplir le puits car celui-ci est à sec, d'où le nom, astucieusement choisi, de l'opération ! Il faut le remplir avec du combustible, notamment de type whisky, rhum, tequila, vodka, et assimilés ! »

Mon regard se tourna alors brièvement vers Amy, et j'ajoutai avec une mine hésitante :

« Euh... Enfin pour toi ça sera juste du coca... euh... light. »

Je repris alors mon air de général d'armée, ajoutant :

« UNE FOIS CELA FAIT : RÉAPPROVISIONNEMENT EN BOUFFE ! ENSUITE, TA MISSION SERA DE ME TROUVER UN BEAU MEC (ou une belle nana je m'en fous) ET ME LE OU LA RAMENER POUR euh... tiens ouais pour quoi... on va dire POUR UNE ANALYSE TACTIQUE ! LES ZOMBIES CONVIENNENT AUSSI ! DES QUESTIONS, SOLDATE ? »
Revenir en haut Aller en bas
Echo
X-Men Oméga
Echo

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeSam 7 Déc - 17:05

Et Kaya vint, non sans un léger sursaut et un bug assez monumental. Oui-oui, c’était bien elle qu’on appelait, et non-non, ce n’était pas une hallucination. Finissant de grimper les marches en sa compagnie et celles des autres, Rachel se concentra sur les plans de la maison, histoire d’avoir à échapper à la visite ; pour faire quoi, elle n’en savait rien, mais elle ne voyait pas pourquoi s’emmerder à faire le tour du proprio alors qu’elle en avait une bonne partie schématisée dans la tête.

Caitlyn foutu le camp avec vivacité, s’arrêtant un instant pour reluquer un mec (chose qu’Amy ne vit heureusement pas) avant que sa vessie de la rappelle à son bon souvenir, et qu’elle n’hérite de la place d’une hybride-loup – c’était bien que des gens osent se déguiser en mutants, cela devait faire parti du rapprochement entre les communautés, même si pour halloween, c’était peut-être un peu bof – pendant que le reste de la troupe suivait la guide dans sa demeure, et que le Phénix s’avançait dans la grande salle principale, regardant de ces yeux les ameublements et le bar, ainsi que la terrasse et les gens qui s’y trouvaient.

Les costumes étaient pour la plupart impressionnants, quant bien même elle ne comprenait pas toutes les références, et il y avait pas mal de gens ici, un peu trop même à son goût, bien que l’espace fut suffisamment grand pour lui épargner l’effet troupeau. Continuant son avance jusqu’à l’extérieure, évitant de se mélanger aux groupes de discussion qui s’y étaient déjà formés, la blonde-rousse regardant la grande cascade qui s’étendait à quelques brasses de la propriété de Boadicée. Elle n’avait jamais vue de cascade sous cet angle, mais elle regrettait de ne pas entendre le bruit d’ici, sans doute aurait-ce était apaisant. M’enfin, elle n’était pas venue ici pour trouver l’apaisement, c’était surtout le bordel qui semblait se dessiner à l’horizon ; mais un bordel simple et amusant, dénué de réflexions, de sous-entendus ou de responsabilité, un moment comme elle les aimait ou le socialement correcte n’avait plus cours, et où quelques soient les petites âneries qu’elle faisait, on ne la regardait pas de travers.

Alors qu’elle détaillait un des groupes, Rachel remarqua une hérésie complète : il y avait une autre Harley Quinn ! Bon, ce n’était pas le même costume, celui du Phénix était tiré d’un site de vente de costume alors que l’autre avait visiblement été fait artisanalement (même si la blonde-rousse avait fait le sien artisanalement, à sa manière), et tiré d’un jeu vidéo récemment sorti. On y retrouvait les couleurs du personnage, le rouge et le noir, mais l’autre les avait appliquées à sa chevelure, la partie droite noire et l’autre rouge, tandis qu’elle ne s’étouffait pas à porter un corset mais portait à même la peau une sorte de redingote tenue par de fausses sangles, dont les quart alternaient rouge et noir, et qui en lieu et place d’un pantalon avait une culotte noires et des bas auto-fixant des deux couleurs. Des chaussures brunes à talon, des gants noirs sans doigts tenant de faux révolvers en plastique, un collier tellement plus classe que celui de Rachel fait d’une mini-ceinture tenant une carte de joker en plastique, et l’accessoire qui tuait le plus, un simple masque noir qui était aussi utile pour dissimuler son identité que celui de Reverse ! La seule chose qui pouvait consolée Rachel, c’était que si elle-même était jalouse du cosplay, Caitlyn serait jalouse avec elle, mais de la poitrine cette fois. Bon, tout n’était pas perdu, elles avaient des couettes toutes les deux, m’enfin…

Ecoutant sa sœur de cœur interpeler avec familiarité le barman qui s’était déguisé suppositoire pestiféré, déclinant des titres qu’elle-même ignorait (elle trouva Kadalf la Plate alors que Fuzzy la désignait, mais se retourna pour voir Dégeulasse et ne le repéra jamais), avant de s’interrompre en se rendant compte qu’elle s’était trompé et qu’il s’appelait Raoul (parce que c’était bien connu, les barmans c’étaient tous des Raoul ou des Taverniers, ce devaient être des professions familiales). Joe Raoul, même, découvrit-elle alors qu’elle se rapprochait de Caitlyn, avec la ferme intention d’entendre la confirmation que son costume était mieux que celui de l’autre (que se soit vrai ou pas, elle s’en moquait, c’était comme l’utilisation du push-up si Cait’ lui retournait la question).

- Ahhh Nobody… Fuckin’ Bitch… bon… 3 Irish Redhead…”Raoul”

- Heu… c’est un cocktail ?

- Non des prostituées… BEN OUI ! Inculte !

Rachel s’arrêta, complètement interdite : des prostituées ? Pourquoi faire ? Caitlyn voulait essayer une partouze ? Et elle n’avait pas emmenée Jubilation ? Cette dernière allait être vexée à mort, après tout, c’était la meilleure amie, la première qu’on appelait pour savoir si ça l’intéressait (et c’était surtout un de ses gros fantasmes avec ses élèves, mais ça Rachel ne le savait pas)… ou pas. Pis de toute façon, vu la tête qu’elle avait eut tout à l’heure, heureusement que le devoir l’appelait. D’ailleurs, le Phénix espérait bien qu’on ne l’appellerait pas, elle. Elle avait déjà trop d’échos de la vie sexuelle des deux pour vouloir une expérience partagée. D’un autre côté, elle n’imaginait pas non plus Amy partager ne serait qu’un orteil de Caitlyn.

Toujours était-il que le temps qu’elle eut pensé tout cela, la discussion avait continuée, l’autre groupe était revenu, Amy expliquait qu’il fallait y aller molo à Kaede et Fuzzy surveillait la préparation de ses trois putes alcoolisées, avant de leur lancer un défi (à elles, pas au cocktails prostitués)

- Ah ah !! Ce soir Mesdames !! Je vais toutes vous mettre minables !!! J’ai une putain de réputation d’alcolo  à défendre ! Ma patrie compte sur moi ! POUR LES MOUTONS ! POUR FRODON !! POUR L’IRLANDEUUH !

« "Nous mettre minables" ? Mais arrête, t'es une nabote verte avec un chapeau, en 3 verres t'es par terre en train de les COMPTER, tes moutons ! »

Crack, la surenchère était partie ; cela devait être une chose inhérente au costume de Reverse que d’être grande gueule, une fois qu’on l’enlevait ça allait mieux, même si Kaya la Plate pouvait gueuler pas mal fort quant elle était en colère, c’était du vécu. Rejoignant le petit groupe qui se formait au bar, Rachel les regarda faire leur passe-passe, parler de choses qu’elle ne comprenait pas (21 Shots ? Elle savait qu’il y avait une Acolyte nommée Maiwenn Short, et que son volume total à elle n’était pas grand puisqu’elle était La Chétive, mais remplir Jubilee au 12ième coup et au 3ième shot…), néanmoins elle ôta l’une de ses mitaines et la leva, puisqu’il fallait relever le gant, et les regarda continuer leur manège alors qu’une nouvelle personne, citée dans ledit manège, entrait dans la danse.

Puis finalement, tout le monde parti dans sa petite conversation, Caitlyn avec Amy, Kaya avec Kaede, et elle-même baissa la main. Ça parlait, sa parlait, mais quand il fallait agir, il y avait plus personne. Alors Rachel s’avança, et fit comme il avait été convenu, se plaçant devant les trois Tumblers mélangeant des alcools qu’elle ne connaissait pas, se saisissant du premier et tentant de l'ingurgiter cul sec, comme l’avait voulut Cait’, faisant entièrement confiance à cette dernière.

Cependant, cela fut un échec retentissant, alors que la majorité du liquide foutait le camp à cause de son débit insuffisant, lui arrosant les joues, et le menton avant de chuter jusqu'à son torse et son corset. Buvant aussi vite qu’elle le put, l’alcool lui brûlant la gorge et lui foutant les larmes aux yeux dans une sensation somme toute assez désagréable, elle reposa brutalement le premier verre pour s'attaquer au second, qu'elle tenta de vider à la même vitesse, mais qu'elle ne put achever, tant elle avait l'impression de bruler de l'intérieur. Grimaçant et se crispant sur le comptoir, elle sortie la langue et prit plusieurs inspirations pour essayer de calmer le tout, sans grande réussite.

- Je… j'crois qu'c'est… pas pour moi, déclara-t-elle avec difficulté, constatant une fois encore qu'elle était le seul Phénix dans l'univers à avoir le don de se brûler ; mais merde, c'était de la flotte là ! Trois culs secs, j'pourrai pas… alors douze… Pis j'm'en suis foutue partout en plus…

Elle n'arrivait même pas à adopter d'expression honteuse ou désolée, tellement le liquide la ravageait de l'intérieur. Accrochée au bar, yeux clos et respiration forte, elle attendait que cela passe comme elle pouvait.

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
Amy de Lauro

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 25

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeDim 8 Déc - 14:59

Bon, Kaede sait ce que c’est que l’alcool, m’a promit et gouter « juste un peu » et de ne pas faire de bêtise, j’espère que sa définition du juste un peu n’est pas proportionnelle à son tour de poitrine, mais bon, je lui fais confiance. Elle y mettra de la bonne volonté, comme toujours, malgré son inexpérience. Et elle viendra me voir en cas de problème. Et dire que je suis la plus jeune…

Laissant la Ptite Cornue aux soins de sa gardienne de la soirée, laquelle se faisait discrète mais déjà plus sociable que les autres rousses du groupe, puisqu’elle n’avait pas foutu le camp seule, je me retourne vers les rousses suscitées dont la mienne semble déjà bien partie, s’étant trouvée un tabouret je ne sais où pour passer commande et consommer sur place.

- Ah ah !! Ce soir Mesdames !! Je vais toutes vous mettre minables !!! J’ai une putain de réputation d’alcolo  à défendre ! Ma patrie compte sur moi ! POUR LES MOUTONS ! POUR FRODON !! POUR L’IRLANDEUUH !

Je dois avouer avoir un lourd soupir, car à défaut de m’avoir promise de ne plus boire, elle m’avait promise de ne plus se mettre minable, hors cela semble bien partie. Et elle veut faire cela en défis, en plus. Kaya est partante, visiblement, un remake de « Michel Forever Tonight » serait-il en préparation ? Je suis certaine que Neassa filme la pièce principale, voir l’extérieur également, mais je crois que je me garderai de le leur dire, la plupart ne la connaissent pas, et cela me fera des preuves pour étayer mes arguments si elles merdent trop. J’avoue ne pas comprendre en quoi se mettre minable et faire des conneries incontrôlées est intéressant, même si l’aspect défis peut être motivant.

Cul sec ? Vu la taille du verre ? Ce doit être des 25cl, ses machins, et même si la glace prend une bonne partie du volume, rien que l’odeur ne me fait pas envie, et me trouve que ça doit être, plus qu’alcoolisé, mauvais pour la santé. Le RedBull, c’est un poison !

M’avançant dans son dos alors qu’elle continue d’énoncer son défi et de se faire remarquer à grands cris, parlant de jeux à boire dont j’ignore même le fonctionnement et injuriant joyeusement tout le monde (enfin, deux personnes, il ne manquerait plus qu’elle dise cela à des inconnus), alors même que Kaya lui donne la réplique avant de se taire à mon entrée en scène, donnant l’occasion à Caitlyn de surenchérir encore jusqu’à émettre l’hypothèse fatale et véridique.

« Après je fais cette tronche parce qu'Amy est derrière toi, mais je veux bien des chips. Bon, pendant que Cait' se prend une fessée, Kaede ! Briefing ! »

Kaya me fait rire ; elle est toujours partante pour le défi, mais elle s’organise : pendant que son adversaire se prend la tête avec autrui, elle-même mandate celle qu’elle est sensée surveillée pour, plus que ne pas avoir à le faire, l’occuper et profiter de son énergie. Maline. Je l’écoute d’une oreille alors que je regarde Caitlyn, légèrement désolée. Lui prenant les mains, je les lève au niveau de nos bustes avant de lui sourire, et de prendre la parole.

- Je vais ni t’interdire de boire ni t’interdire de t’amuser, ma puce. Essai juste de le faire avec modération. Tu m’as promis de plus te mettre minable, et je veux vraiment pas te ramasser comme l’autre fois. Puis, si Kaya sait ce qu’elle fait, peu ou prou, Rachel et Kaede vont suivre, et on n’a aucune idée de comment l’alcool va leur monter à la tête.

Illustrant mes propos, la plus grande des rousses s’attaque « cul sec » à l’un des Irish Redhead, s’en foutant partout comme à son habitude, et s’imbibant tant la bouche, le nez, les joues et le menton que la poitrine et le corset du mélange alcoolisé, alors que Kaya se tournait vers moi pour me vanner.

- Nope, les produits lights sont encore pire que les autres ; je tourne au jus de fruits, lui réplique-je aimablement, alors qu’elle passait déjà à la suite de son programme « alcool, sexe et rock n’roll ». Je te demande pas de les fliquer, juste de les guider, d’éviter les trop grosses conneries.

Comme celle qu’est en train de faire ta sœur de cœur en s’attaquant au second verre, qui n’était pas pour elle en plus ! Et aller, même pas trente minutes après notre arrivée, on en a déjà une qu’a au moins 35cl dans l’estomac, et j’ignore complètement de si elle a bouffé à midi… En tout cas, si elle en met moins partout, elle ne finit pas le second ; un moindre mal, reconnaissant que ce n’est pas pour elle, même si elle n’a pas comprit que ça, c’était pas un shooter du tout (oui, je sais ce que c’est, quant même !).

- Te force pas à boire, Rachel, surtout si tu n’aimes pas.

Ramenant mon regard à Caitlyn, je lui souris à nouveau, consciente que le devoir l’appel.

- Explose les équipes adverses si tu veux, y’en a plein qui doivent vouloir te contester ton titre ici, mais fait gaffe à la notre, d’accord puce ?

Je la laisse aller s’occuper de ses protégées, et visiblement disciples qu’elle compte mater par la force de l’exemple en cette soirée, et me contente simplement de demander un jus d’ananas à notre ami… Raoul ?!

- Vous vous appelez vraiment Raoul ?

- Non , c’est Joe… NBD veut faire des privates jokes visiblement.

- Neassa, soupire-je en levant les yeux au ciel, étonnée que je n’y ai pas pensée de suite. Bref, un jus d’ananas s’il vous plait, j’ai un hommage à faire à un ami, moi aussi.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
Caitlyn Elioth

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 32

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeLun 9 Déc - 18:12


Je n’ai pas un problème avec l’alcool ! J’ai un problème avec le fait de devoir me retrouver en société avec des gens que je ne connais pas, ça a le don de me mettre hyper mal à l’aise, et quand je suis mal à l’aise soit j’ai des gaz…mais passons, soit je pars dans un extrème afin de donner le change. J’aime être avec des gens que je connais pas que je ne connais pas, ils m’effraient et m’intimident, mais on m’a toujours dit que « celui qui fait le plus de conneries dans une teuf, est le moteur de la fête et que donc, on lui lâche la grappe ». Comme de toute façon, je suis une catastrophe sociale ambulante, ça me parait plus malin de provoquer les conneries plutôt que de les subir, non ? C’est en tout cas « ma » stratégie de fêtarde mal à l’aise. De ce fait, les jeux de boissons, c’est cool, se faire passer pour l’hurluberlue de service, c’est ENCORE plus cool ! Mais voilà, ma cerbère-Amy veille sur ma sobriété. Shit ! J’aurai du la cloitrée dans le coffre ! Je m’attendais franchement à me faire latter ou au moins houspiller pour la forme, mais non….c’est pire. Elle me prend les mains, à peine si je n’ai pas le droit à une petite tape les doigts ou les fesses et je me fais gentiment gronder avec bienveillance devant toute l’assemblée. Booooordel , JESSIE me grondait comme ça quand j’avais piqué le pot de Nutella pour le bouffer en cachette. C’est la méga honte, j’ai 7 ans et ma femme me vilipende comme si j’avais oublié d’éteindre la lumière dans les chiottes avant d’aller me coucher. Je crois que j’aurai réellement préféré me faire houspiller. Je rougis et j’ose plus réellement regarder Kaya et Kaede en face….Note, sa technique du couplet moralisateur et infantilisant du « il faut que tu deviennes responsable » me fait réellement l’effet d’une poignée de glaçons dans le string après une heure de caresses de plus en plus précises et insistante. Ca me calme radicalement…Bon…Ben je remballe l’Irlande, je torche mes moutons…Fuck Off Frodon et ta communauté de romano-gay …Fabula Acta Est, pas de Castor Bourré ce soir.

Je piétine bêtement d’un pied sur l’autre, l’air véritablement emmerdée et vexée. Amy gueule rarement, c’est une légende ! Surtout gueuler sur moi, mais parfois, franchement je la préférais plus Extinctor Warrior que Mère Castor, surtout que là à voir le sourire perfide de Kaya, je passe vraiment pour la gamine à sa fefemme du coin…Shit ! Comment que j’vais faire pour qu’on m’respecte moi après ? Et mon gros charisme hein ? Est-ce qu’on y pense seulement à mon Natural Leadership ? Nan hein..Chier ! ’ Cullllé ! C’te honte, je bougonne indubitablement.

- Explose les équipes adverses si tu veux, y’en a plein qui doivent vouloir te contester ton titre ici, mais fait gaffe à la notre, d’accord puce.

- humm pfff..grmmbl..légende…tout ca que je me met minable…meme pas vrai..j’sais m’modérer moi…c’tait pour rire…et puis d’abord, c’est meme pas moi qui ai commencé..m’Kaya…elle m’provoque…grmmmbl..

C’est à peine audible mais bon, j’ai l’impression que je creuse pour trouver du pétrole. Je me retourne vers Rachel et mon expression se fait plus marquée par une sorte de stupeur.

- Héééé HOOOO ! SŒUR ! C’ETAIT MON VERRE !!!! DÉJÀ QUE JE VAIS ME FINIR LA SOIRÉE AU PERRIER CITRON, TU VAS PAS EN PLUS ME SIFFLER MON PRÉCIEUX.

Je secoue la tête d’un air outré en lui montrant des mini verres derrière le bar.

- De 1 ! un 21 shots ça se fait avec de la Tequilla
De 2, c’est 21 PETITS VERRES comme ceux-là bas, avec des verres comme ça tu vas finir torcher plus rapidement que Kaede va perdre sa virginité si elle va faire un tour aux toilettes des hommes !!! Vous n’êtes pas sortables, vous devriez avoir honte ! Kaya ! Je suis certaine que c’est de ta faute ! ADULTE et RESPONSABLE ! J’l’ai toujours dit moi !


De mauvaise foi ? Amy OUI ! Moi, non. Je ne vois pas où ? Qu’on me le prouve ! C’est juste ce que toute personne douée d’un minimum de sens des responsabilités ferrait et il se trouve que j’en suis fortement pourvu ! Ces jeunes ont BESOIN d’un repère solide, au regard sans faille, et au sens moral forgé par l’abnégation, le sacrifice et le sens du devoir et de l’altruisme. Tout moi ! En attendant, j’suis vexée jusqu’à la dernière racine rousse de ma toison d’or finement épilée pour l’occasion. ET du coup, quand je suis véxée, je boude…c’est la réaction la plus adulte…fin…bon.
Je renifle assez mochement tout en évitant de croiser le regard de l’horrible cerbère moralisateur et castrateur qui me sert d’épouse. Et je déclare d’un ton hautain.

- Bon…ben moi….je vais visiter. Na !

Merveilleuse sortie ! Alors qu’en serrant les poings, je martèle le parquet dans une démarche où on me croirait automate ou munie d’un balai dans le fion. A Quoi je ressemble ? Bah ! ah une gamine de 7 ans déguisée en lutin que sa mère vient d’envoyer se coucher à 8 h du soir en interdisant de regarder la télé et qui du coup s’en va bouder dans sa chambre en mode Mega-caca.

M’en fous, j’ai quand même la classe et je vous emmerde !

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 130617101955715705
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
Kaede Kobayashi

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 29

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeVen 13 Déc - 15:13

Spoiler:
 
"-Décidément, comme les œufs, les temps sont durs ! Alors Soldat Kaede vous allez accomplir cette mission avec discipline pour votre pays ! Vous deviendrez un héros de la nation et..."

C'était à peut prés comme ça que Kaede voyez Kaya quand celle-ci lui expliqua l'opération " à sec !" qui, heureusement pour l'esprit encore chaste de Kaede, ne trouvait encore aucune connotation annalo-penetrative.

« FORMATION FIXE ! DELTA DEUX ! COMMUNICATION RADIO SUR DÉTOURNEMENT DE FONDS PUBLICS ! DISCIPLINE ! ET TOUT ! Opération : "à sec" enclenchée ! Il faut remplir le puits car celui-ci est à sec, d'où le nom, astucieusement choisi, de l'opération ! Il faut le remplir avec du combustible, notamment de type whisky, rhum, tequila, vodka, et assimilés ! »

- Euhh ahh oui! HAI ! j'ai pas compris le début ! Mais j'ai compris la fin !

« Euh... Enfin pour toi ça sera juste du coca... euh... light. »

- Eeeeeuhééé ! Pourquoi ? C'est dégueu le light en plus ! Et le général Wonder Amy a dit que je pouvais un peut  !

Le général Kayak était autoritaire! Il ne laisserait pas Kaede répondre plus.

« UNE FOIS CELA FAIT : RÉAPPROVISIONNEMENT EN BOUFFE ! ENSUITE, TA MISSION SERA DE ME TROUVER UN BEAU MEC (ou une belle nana je m'en fous) ET ME LE OU LA RAMENER POUR euh... tiens ouais pour quoi... on va dire POUR UNE ANALYSE TACTIQUE ! LES ZOMBIES CONVIENNENT AUSSI ! DES QUESTIONS, SOLDATE ? »

Réapprovisionnement en nourriture, c'était facile. Un tour au buffet et WOOP ! ni vu, ni connue, Kaede piquerait des trucs en douce, bien que le buffet soit " à volonté". Kaede acquiesça donc. La seconde mission était de lui trouver un beau mec. Alors la par contre, c'était mission quasi-impossible. Premièrement parce que Kaede ne connaissait pas trop la définition d'un "bomèk" et deuxièmement parce que tout les mecs de la salle sont déguisés et qu'il est donc difficile de  voir s'ils sont beaux ou non. De plus les gouts du beaux/moche de Kaede étaient plutôt faible. Alors a la télé y a des jolies garçons, c'est vrais, mais c'était des humains alors Kaede les considérait comme moche de toute façon, même si ils lui plaisaient.

Donc oui, Kaede avait des questions :

- Oui mon générale ! C'est quoi le puits ? On y met pas de l'eau normalement dedans ? Et c'est quoi un "Bomèk" ? Et si j'en trouve plusieurs, je les ramènent tout les deux ? C'est quoi une Analyse tactique ? Les zombies c'est moche et ça pue normalement. Et j'ai le droit de faire des PPP si ils veulent pas venir ? Et le capitaine Caittlyn est partit ou ? Elle est en colère ?

Ah le soldat Kaede était un bien brave soldat mais il était un peu stupide parfois ! Le général Kayak va donc avoir un peu de fil à retordre avec cette jeune recrue ! Garde à vous !

En tout cas s'il y avait bien une chose qui fonctionnait, c'était la méthode de Kaya pour occuper Kaede. Celle-ci était clairement à fond dans le délire, prête à tout pour réaliser sa mission et possiblement.... obtenir une récompense de nature alcoolisée !

_________________
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} 30955112
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
Kaya Spencer

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitimeSam 14 Déc - 20:03

Bon ! Le briefing semblait convenir à Kaede ! Comment ça, elle comprenait pas tout et elle ne voulait pas de coca light ? Mais si, mais si, c'était une illusion. ... bon, ok, il y avait pas mal de points à éclairer. D'un autre côté, il y avait visiblement pas mal de choses qui ne lui avaient pas été bien expliquées, et elle avait encore un peu de mal avec les métaphores, comparaisons, et autres sous-entendus ou non-dits. C'était assez normal... Ils commençaient, normalement, à être BIEN compris entre 8 et 12 ans. Je m'étais documentée ! Je pris du coup un air plus docte, expliquant alors à la cornue les éléments les plus importants :

« Alors ! Le puits, c'est moi, et il faut me remplir de trucs alcoolisés ! Ensuite, un "Beau mec", c'est un mec, un homme donc, qui est beau, tout bêtement. Quant à l'analyse tactique, euh... C'est plutôt à Cait' et Amy de t'expliquer comment ça marche... Puis le PPP... C'est quoi ça ? »

Je m'interrompis alors, tournant le regard vers le bar et apercevant une rousse en train de se siffler un verre (plein). Et un gros. Un tumbler. J'ouvris grand les yeux, et lorsque Rachel déclara que ce n'était pas son truc et qu'elle n'en tiendrait pas 21, j'affichai un air décomposé. La pauvre ! C'était... A la fois trop mignon et vraiment triste, elle avait dû se flinguer l'estomac en s'envoyant deux de ces cocktails pourris cul-sec ! Il n'y avait que Caitlyn qui pouvait boire des trucs pareils... Il ne fallait pas se risquer aux mélanges Irlandais quand on n'avait pas le code génétique correspondant, c'était vraiment un coup à s'exploser. On n'avait même pas démarré le barbec' que le phénix s'était déjà pinté la tête, mais genre assez violemment.

Je fis signe à Kaede de me suivre, me dirigeant vers elle en lançant avec un air inquiet :

« Ohhhlala, ma pauvre choupette ! Mais qu'est-ce-que tu nous as encore fait ! »

Je la pris brièvement dans mes bras en lui disant doucement de respirer et de ne pas faire de mouvements brusques. Ce fut alors que, l'Irlandaise arrivant, je la relâchai et observai la scène avec un certain amusement...

- De 1 ! un 21 shots ça se fait avec de la Tequilla
De 2, c’est 21 PETITS VERRES comme ceux-là bas, avec des verres comme ça tu vas finir torcher plus rapidement que Kaede va perdre sa virginité si elle va faire un tour aux toilettes des hommes !!! Vous n’êtes pas sortables, vous devriez avoir honte ! Kaya ! Je suis certaine que c’est de ta faute ! ADULTE et RESPONSABLE ! J’l’ai toujours dit moi !


Ah, ben c'était de ma faute en plus ! C'était tellement ridicule que je ne pus m'empêcher d'afficher une grosse trollface moqueuse, qui ne disparut pas quand la rousse décida de foutre le camp avec une mine boudeuse. Elle aussi, la pauvre ! Elle se faisait donner des ordres par Amy comme une gamine de 7 ans à qui on dirait de ne pas manger trop de bonbons pour Halloween !
Enfin... Pour le moment, je ne comptais pas me mêler des affaires du couple de l'année. La priorité, pour le moment, c'était Rachel... Elle allait passer une soirée vraiment merdique si elle restait dans cet état, et heureusement pour elle j'avais des solutions. Je me tournai vers Kaede, reprenant mon air de générale peu crédible :

« Soldat Kaede ! Nouvelle mission urgente, pour sauver Rachel : trouver du pain et de l'eau ! Es-tu à la hauteur de cette GRANDE mission ?! »

Je hochai alors la tête, revenant à la rousse.

« L'objectif c'est de boire beaucoup mais euh... Sans te faire vomir non plus hein. Comme ça, au lieu que l'alcool soit absorbé, tu vas le pisser. C'est pas super classe mais c'est mieux que d'être totalement bourrée à 7h du soir. Le pain aussi va absorber un peu. Bon, après... 'faut pas espérer un miracle, cette "technique" à la con va aider un peu, mais c'est pas miraculeux non plus. Ça ira ? »

Mon regard se porta alors sur le dernier verre... Le mystérieux cocktail Irlandais... J'étais méfiante... Mais curieuse à la fois... Oui, j'étais telle une prédatrice face à une proie risquée. Que faire ? Attaquer au risque d'être blessée, pour le plaisir d'avoir cette proie prestigieuse ? Ou lâcher l'affaire pour me rabattre sur quelque chose de connu et de plus simple ? Je n'avais pas de gènes Irlandais, enfin pas à ma connaissance, ce serait donc EXTRÊMEMENT risqué... Peut-être que je me transformerais en lutin, ou un truc du genre... Ou PIRE : peut-être que je me mettrais à chanter des chansons avec un gros accent ! Pour le moment... J'étais encore indécise... Que ferait Reverse ? Quoique... Nan ce n'était peut-être pas une bonne idée de tenter de l'imiter.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Empty
MessageSujet: Re: Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}   Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel} Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Halloween en Italie
» Chanson d'halloween
» Halloween 2012
» Rachel Summers [TERMINEE/TC]
» Bon Mercredi Halloween

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: Ailleurs-
Sauter vers: