AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Lun 13 Aoû - 2:22

CARTE
D'IDENTITE




© avatar


    NOM :Gordon

    PRENOM : Chad Charly

    ALIAS ET SURNOM : Narcose

    AGE : 31

    DATE DE NAISSANCE : 1 Aout 1981

    METIER : Détective

    NATIONALITE : Américain

    GENRE : Masculin

    CLAN : Confrériste




Pouvoirs :


  • Description : Compression et décompression de l'air
    ( J'ai repris les pouvoirs de mon ancien DC qui n'a jamais été modéré jusqu'à la fin ( par manque de volonté de ma part ) Par contre, j'y a ajouté beaucoup de modifications ^^')

    Chad est capable de compresser et de décompresser l'air autour de lui, ce qui lui permet de contrôler les vibrations de l'air en les créant, les modifiant ou les arrêtant. C'est un peu comme s’il était un haut-parleur vivant, dans un rayon de vingt mètres. Cela lui permet de recréer n'importe quel son, de la basse qui fait vibrer le sol au son aigu d'un triangle ou d'un petit oiseau qui fait cuicui. Cela lui permet aussi de créer l'onde hypnotique qui hypnose ses victimes et de compresser l'air pour son bouclier.

    Les sons créés peuvent atteindre les 120 décibels et sont entendus de la même façon et de la même force, peu importe où, est la personne, tant qu'il/elle est dans son champ d'action. Les murs et autres parois bloquent son pouvoir de façon variable ( un mur de béton le bloque totalement tandis qu'une baie vitrée bloque partiellement son pouvoir. Les vibrations crées par la "basse" provenant de la musique créée sont assez fortes pour être capable de faire tomber les objets des tables/comptoir, sans pouvoir blesser qui que ce soit.


    Bouclier d'air ( defensif )


    Comment fonctionne exactement le pouvoir de Chad ?
    Compressant l’air autour de lui en une série de minuscules petites bulles d’air liquide invisible à l’œil nu qui sont rependues en trois couches.

    La première est étendue dans les vingt mètres autour de Chad. Les sphères sont éparpillées à distances égales et lorsqu’un objet bouge, il heurte de ces « billes d’air » suspendues dans l’air, alertant les défenses du mutant. Ce n’est que lorsqu’une source de mouvement approche trop de Chad que le bouclier se déclenche.

    La deuxième est une série de bulles orbitant à quelques centimètres de Chad qui sert de défense contre les coups. Lorsqu’un objet arrive assez rapidement en direction du mutant et qu’il arrive assez proche, la force du futur impact est calculée par la masse d’air qu’il déplace. Assez de bulles sont assemblées de cette couche en une grosse bulle à l’endroit de l’impact et décompressée, la faisant vibrer à la fréquence et à la force exacte de l'attaque, créant une onde de choc de la même magnitude, mais dans le sens opposé, ce qui renvoie la même force cinétique vers la source de l’impact, la stoppant. Lors de ces impacts, la source de l'attaque ( balle, couteau, poing, etc ) subit les même dégâts qu’ils auraient causés, infligeant des dégats variables. Une balle va généralement éclater tandis qu’un poing aura quelques bleus ou os fracturés.

    Brandon ne "détecte" que les attaques dites brutales, c'est-à-dire celles allant à 15 km/h et plus. le poing d'une ceinture noire voyage environ à 35 km/h lors d'un coup. Un objet qui tombe d’un mètre par la gravité tombe à 16 km/h. (merci wiki) Le meilleur exemple pour expliquer cela étant : disons qu'un bloc d'une tonne lui tombe dessus, il bloquera l'impact, le bloc tombant à une vitesse suffisante. Après, le bloc propulsé par la gravité l'écrasera.

    Bien sûr, il peut annuler cet effet si il veut protéger quelqu’un ou quelque chose. Au lieu de le repousser, le boulier l’entourera et protègera la cible. ( Chad et une autre personnes qui courent l’un vers l’autre ou un bébé qui tombe d’une fenêtre. )

    Il peut étendre cette armure à ce qu'il touche, mais seulement à un maximum d'un mètre de lui le bouclier s’étirant et s’adaptant à ce qu’il touche, tant que ce n’est pas trop gros.( Il ne pourrait par exemple pas protéger un mur ) Il ne serait capable de protéger une voiture que s’il est à l’extérieur de celle-ci, ayant un apport d’air suffisant. À l’intérieur d’un véhicule en mouvement, même si les fenêtres sont baissées, son pouvoir n’est pas très efficace, la première couche ayant beaucoup de misère à s’établir. Sur une moto, il n’y a pas de problème, il est à air ouverte, donc rien pour bloquer son pouvoir.

    La troisième est une série de bulles collées au corps et aux vêtements de chad, qui sert de défense de dernier recours et de protection thermique. Lorsqu’il fait trop chaud, cette couche d’air laisse échapper la chaleur corporelle et lorsqu’il fait trop froid, elle la garde, le protégeant des températures allant de -50 à 50 degrés Celsius en tout temps. Pour des températures plus extrèmes, jusqu'à 650 celcius, il peut survivre une dizaine de minutes au maximum. Pour d’autre encore plus extrême, l’on parle en secondes, il faut que Chad se dépêche de sortir de là au plus vite. Le froid est moins un problème pour lui, il n'a qu'à garder toute sa chaleur enfermée près de lui et tant que le froid vienne de la température ambiante.

    Tout ce system de bulles et de couches d’air est en constant mouvement, apportant toujours un flow d’air frais à son propriétaire. Dans le cas où Chad serait submergé dans un liquide ( eau ou tout autre ), la troisième couche lui permettrait de survivre sans nouvel apport d’air pendant quelques minutes tout au plus. Le même est vrai pour un environnement contaminé ( poison, fumées toxiques, fumée d’incendie )

    De plus, il ne peut bloquer que les attaques ayant une force définie : un coup de poing, une balle, une chute ou des débris lui tombant dessus.

    Le maximum qu'il peut repousser dépend de la quantité d'air disponible dans sa zone d'influence. Dans un parc ou à l'air libre, sa capacité est quasiment illimitée, tandis que dans une petite pièce, elle est réduite à quelques dizaines kilos.
    Par contre, la puissance du bouclier est directement proportionnelle à sa santé physique et à sa fatigue. Au plus haut de sa forme et dans un endroit dégagé, son bouclier peut repousser 5 tonnes.

    Chad, dans un environnement ouvert, comme une plaine, une rue ou un endroit très aéré, a une très grande quantité d'air à sa disposition l'air comprimé étant remplacé par l'air alentours. Dans un endroit clos, voir hermétique, il ne peut utiliser que le tiers de l'air ambiant pour compresser, en utiliser plus reviendrait à asphyxier les gens autour.
    Remarquez que ce n'est pas un problème pour créer des sons, il ne faut qu'une infime quantité d'air pour en créer. Seul le bouclier est affecté par cette limitation.

    Certaines exceptions s'appliquent: le fléau a une puissance assez grande pour traverser la barrière du mutant. La quantité d'air disponible à Brandon même dans un espace libre n'est pas suffisante pour bloquer ce monstre. Si une attaque est trop forte pour que la deuxième couche d'air l'arrête, la troisième couche d'air servira d'arret d'urgence, propulsant le mutant à l'opposé de la zone d'impact. Si tel est le cas, un coup de la puissance maximale à la quantité d’air disponible est appliquée à la source de l’impact. ( Le fléau qui fonce sur Chad dans le milieu d’une plaine reçoit une gifle de cinq tonnes )

    Ceci dit, Chad ne peux bloquer que ce qui est physique: l'électricité, toute arme à énergie ou en flux continu ( cyclope par exemple ) passe directement à travers son bouclier.

    De la même façon, il est immunisé aux explosions, mais pas aux effets secondaires comme la radiation. Sa deuxième troisième couche le protègeront contre la chaleur d’une explosion « normale » ( C4, essence ou autre ) mais toute chaleur trop prolongée pourrait l’affecter.

    Cela l'immunise aussi aux sauts et aux chutes de n'importe quelle hauteur, le bouclier disperse le choc dans l'air à la façon d'une vague de son un peu à la façon d'une explosion. La plupart est redirigée vers le sol, créant un cratère là où il est atterri.

    Le bouclier est normalement invisible, mais au moment de l'impact d'un objet, l'air semble se tordre, à la façon d'une pierre qui heurte la surface de l'eau.

    De la même façon, lorsqu'il frappe, cogne ou donne des coups de pied, il ne se fait pas mal. Le bouclier de Brandon détecte l'impact comme une attaque normale et envoie une onde de choc pour parer le coup. Le résultat est que brandon est arrêté dans son élan, mais que les dégâts sont faits à la cible. La cible n'ayant pas d'énergie cinétique, elle n'a pas de choix autre que de l'absorber. Cette facette du pouvoir de Chad ne rend pas ses coups plus forts, il ne fait qu'en quelque sorte que frapper à sa place.


    La voix off ( passif )

    Pour créer des sons, Chad se sert de la première couche de son bouclier et les fait éclater, créant l’onde sonore choisie. Pour annuler un son ou un bruit, il ne fait qu’émettre une onde identique dans la direction opposée, les deux s’annulant.

    Le subconscient et les pensées de Chad se mêlent pour donner une sorte de personnalité appelée "La voix off". Cet individu n'a pas de conscience propre et ne fait que commenter ce que Chad ressent, voit, entend, goûte, touche, pense et fait. Elle ne peut répondre à des questions directement n'étant qu'un "reflet audio" du jeune homme. Cette voix n'étant que le reflet de Chad, il ne peut pas savoir ce que lui-même ne sait pas.

    Cette facette de son pouvoir a une voix d'homme suave, mais puissante, poussant un peu dans le grave, un peu comme un présentateur d'une série télé ou un narrateur d'un film. Ayant un vocabulaire plus étendu que le jeune homme, la voix off commente la vie de Chad comme si il jouait dans un film et qu'il en était le héros. Il ne peut pas connaitre des mots que Chad ne connait pas, mais emploie une plus grande palette de mots. Le ton utilisé par cette voix change dépendant de ce qu'il se passe autoir de Chad. S'il y a du suspense ou de l'action, la voix aura plus d'énergie. S'il ne se passe pas grand-chose, la voix sera plus calme, composée.

    Cette facette de son pouvoir ne fait pas que parler, elle peut aussi ajouter de la musique d'ambiance et ajouter des effets sonores du genre des coups de poing avec un peu plus de croustillants ou des bruits de pas qui font vibrer le sol.

    Pouvant contrôler les vibrations de l'air, la voix off filtre et enlève tous les bruits nuisibles à l'ambiance parfaite pour Chad. Si la musique ne plait pas au jeune homme, elle disparait, remplacée par une autre



    Hypnose ( particularité de la voix off )

    La fameuse "voix off" a la particularité d'hypnotiser les gens. Le son émis par cette voix est à la fréquence exacte pour influencer le subconscient des gens. Elle ne peut pas contrôler directement ce que les personnes influencées font, elle ne fait qu’insérer une émotion, au plus une idée. Elle incère cette influence quelques instants avant que la voix off n'ait "besoin" de cette émotion, pour que ses paroles et les actes des personnes affectées soient synchronisés.

    Elle ne peut insérer qu’une émotion ou une idée dans le subconscient. L'idée ou l'émotion doit pouvoir tenir dans un seul mot: peur, tristesse, joie, haine, désir, dégout, malaise.
    Elle ne peut insérer d'idée ou d'émotions pouvant provoquer directement du mal, comme le suicide ou le meurtre par exemple.

    La voix off peut influencer plusieurs groupes de personnes différemment. Par exemple, elle peut insinuer de la peur à un groupe de malfrats et de colère à une groupe d'enfants, de la joie à une personne déprimée. Toutes les personnes dans le rayon du pouvoir de Brandon entendent la même chose ( S'ils l'entendent ), mais la vibration que reçoit chaque personne est légèrement différente d'une personne à une autre, donnant des émotions divergentes.

    Une heure après être sorti du champ d'action du pouvoir de Chad, l'hypnose perdra graduellement de sa force. Le temps que prend cet effet à se dissiper dépend de la personne. Plus l'esprit de la personne est fort, moins il prendra de temps à reprendre ses esprits. Passant de quelques minutes pour un fort, pouvant prendre quelques heures pour un faible.

    Si une personne influencée est de nouveau en contact avec Chad et influencé de la même manière, l'effet met plus de temps à se dissiper, jusqu’à devenir permanent.

    Le pouvoir de Chad laisse une "trace" dans l'esprit des gens affectés, qui s'efface lorsqu'ils sont complètement désenvoutés. Cette trace permet au pouvoir de Chad son effet de devenir plus fort si la personne rentre en nouveau en contact avec lui. Cela permet aussi à un télépathe de retirer facilement l'emprise de Chad sur une personne


    Comment les gens réagissent à cette voix qui sort de nulle part ?


    Dès qu'ils sont affectés par le pouvoir de Brendon, les gens sont séparés en trois catégories :
    Les esprits faibles
    Les esprits forts.
    Chad lui-même

    Pour les faibles, c'est comme si elle faisait partie du décor. Ils n’entendent qu’un faible écho, n’y faisant plus attention, à la façon qu’ont les gens de n’écouter que leur interlocuteur dans une salle bondée. Ces gens entendent les sons annulés par Chad, la voix off fonctionnant sur un autre niveau sonore que les bruits ambiants. Seule l’onde d’hypnose leur est transmise.

    Pour les forts, ils ont toute la panoplie à leur disposition : Ils sont capable d’entendre tout ce que la voix off raconte ainsi que les effets sonore et l’ambiance (que ce soit la musique ou l’absence de musique) mais ne sont pas affectés par l’hypnose, leur esprit étant trop fort pour y succomber. ( cela inclus les NPC importants et les joueurs )

    Dans le cas de chad, il n'entendra jamais cette voix off, ni les sons qu'elle produit. Ça ne veut pas dire que son esprit est trop faible, mais c'est une sorte de méchanisme d'auto-défense pour ne pas qu'il devienne fou. Imaginez si quelqu'un racontait votre vie à longueur de journée. Vous ne deviendriez pas cinglé ?

  • Niveaux de maitrise : Les émotions de Chad n’influencent pas ses pouvoirs, seulement son comportement.

    Les télépathes sont immunisés au pouvoir de Chad, au même titre que ceux immunisés aux pouvoirs psychiques.

    Le pouvoir de Chad est sujet à évoluer. Durant l'Enfance, ce n'était que son imagination, il a fait son apparition et dans la phase adulte, la voix s'est raffinée, décrivant avec plus de précision ses pensées, ses gestes ainsi que ses alentours. Plus Il vieillira, plus cette voix maturera. La force de l'hypnose et du bouclier augmentera aussi avec l'âge.

    Seul le bouclier est actif lorsqu'il dort ou lorsqu'il est inconscient. Ses pouvoirs ne le fatiguent que quelque peu, n'étant pas assez énergivores pour le fatiguer.


  • Lien entre les Pouvoirs: Pouvant compresser et décompresser l’air pour créer des vibrations, il peut créer à la fois la voix off et le bouclier.



Description Physique :


  • Apparence : Chad est un homme dans la début trentaine qui prend bien soin de lui. Mesurant six pieds bien juste, il se situe dans la catégorie des grandes personnes sans pour autant être un géant ou un joueur de basketball. Son corps svelte dévoile les heures passées au gym à suer les calories, lui donnant une carrure bien proportionnée : ni trop maigre ni trop gros, il tente de garder un équilibre sain et de ne pas trop se muscler, ne voulant pas avoir les biceps plus gros que la tête.

    Son beau visage et sa coiffure impeccable attestent de son soin du détail devant le miroir. Si l’on devait le classer dans une catégorie « sexuelle » si l’on peut appeler cela ainsi, il serait Metrosexuel. C’est-à-dire qu’il est hétérosexuel, mais qu’il prend très soin de son apparence. Ce n’est pas exactement pour attirer les demoiselles, mais plus pour attirer les clients. Quand tu as la gueule d’un clochard, on ne t’appelle pas pour élucider un meurtre. C’est pour cela que ses courts cheveux noirs sont toujours bien coiffés, qu’il porte un complet noir ainsi qu’une montre de belle marque. Ses souliers noirs biens lustrés démontre l’effort qu’il a mis dessus, les ayant travaillés à la cire jusqu’à ce qu’ils brillent comme des miroirs.

    Sa classe ne laisse généralement pas inaperçu, les têtes se tournant sur son passage. Son physique de beau gosse l’aide dans maintes situations et il n’est pas aveugle à ce qu’il dégage.


  • Signes Particuliers : Chad a deux noms tatoués sur le poignet : Aaron et Elona. Ces noms sont ceux de son frère et de sa soeur de qui il est séparé depuis longtemps.



Caractère :

  • Mental : Chad, malgré son comportement calme et pensif, est un homme très impulsif. Il va pouvoir te parler de pourquoi il faut toujours analyser la situation avant d’agir, se faire un plan d’attaque qu’il va finir par foncer dans le tas, surtout si c’est pour protéger sa famille. Dans le passé, il s’est souvent sacrifié pour sa famille, même si ses actions n’on pas engendré les résultats souhaité, bien au contraire … L’on dit que les pires choses sont arrivées sur de bonnes intentions et Chad n’a pu qu’en constater la véracité.

    À part de cela, Il est un homme très intelligent et cherche toujours à résoudre mystères et énigmes, une habitude qu’il a depuis qu’il est tout jeune. Un puzzle à remettre en place, un meurtre à élucider, des énigmes à résoudre, tout ce qui demande réponse le fascine. Dans le même sens, il adore les petits casse-têtes chinois ou les cubes rubik.

    Dans la vie de tous les jours, il tente de se faire passer comme un humain, son apparence « normale » l’aidant grandement. Ce n’est pas qu’il ait honte de sa situation, de son gène X ou de ses pouvoirs, mais quand il peut éviter tout le drame, les cris, les fourches et les torches, il essaie de les éviter.

    Avant sa mutation, Chad n’avait pas exactement d’opinion sur les mutants en général. Pour lui, ce n’étaient que des gens comme les autres avec des pouvoirs. C’est comme un mec avec un fusil qui en rencontre un sans; la seule différence est l’arme et ce n’est pas parce qu’il est armé que c’est obligatoirement un psychopathe.
    Après sa mutation, il se rendit compte avec le temps et l’expérience de la différence entre les humains et les mutants. Bien sûr les mutants sont aussi unique par leur pouvoirs, leur apparence et leur personnalité, mais une partie grandissante des humains semble mettre tous les mutants dans le même panier. Pour sa part, seule les humains « extrémistes » lui donne l’envie de vomir. Il ne peut pas tous les blâmer, mais sais que ce n’est pas dans l’harmonie que ça va se finir.

    Chad n’a jamais aimé la violence gratuite, que ce soit sur les mutants ou les humains. En sachant qu’il est confrériste, l’on pourrait penser qu’il veut la mort de tous les humains comme les purificateurs veulent la mort de tous les mutants, ce qui est très loin de la vérité. Ce serait insultant de comparer ces sauvages à Chad. Normalement, il préfère ne pas se mêler de la vie des homo sapiens, mais lorsqu’il voit des purificateurs à l’action il ne peut s’empêcher de leur balancer quelques baffes. Lors de missions pour son clan, s’il n’a pas d’autre choix que d’éliminer des humains, il va tenter de garder les dommages collatéraux au minimum.

    Les humains se battent entre eux pour un oui et pour un non. La couleur de la peau, leur parti politique, un peu d’argent, pour des ressources ou pour se sentir plus fort, tout est un bon argument pour se battre. Les mutants ne se battent pas pour une couleur de peau ou parce qu’ils ne se ressemblent pas, non. Ils se battent pour une cause noble ! Les mutants sont séparés entre trois groupe bien distant :
    Les vrai –confréristes
    Les indécis – les neutres
    Les rêveurs – l’institut.

    Comment peuvent-ils encore se dire qu’ils pourront trouver un terrain d’entente entre mutants et humains ? Les gens de l’institut rêvent tout éveillés en pensant que tout va se régler dans la paie et l’harmonie. Ils se fourrent le doigt dans le nez jusqu’au coup. Toutes les guerres de ce monde ont une raison d’être et ce n’est qu’en éliminant ou en asservissant son adversaire que l’on gagne.

    Les porteurs du gène X ont même tenté de faire comme les chinois et de se faire un quartier. Résultat ? Les purificateurs l’on détruit. Bien sûr, tous les humains ne sont pas tous pareils et bla bla bla. C’est pour cela qu’il ne préfère pas tuer d’humain pendant ses temps libres. Les purificateurs sont bien entendu l’exception à la règle. Ce sont les chiens qui ont la rage qu’il faut abattre avant qu’ils ne contaminent les autres.

    Le BAM est une sorte de police qui est là pour contrôler les mutants et de s’occuper des affaires qui les concernent . Où étaient-ils quand mutant town s’est fait démolir ? Où sont-ils quand des mutants se font lapider dans la rue simplement par ce qu’ils sont différent ? Ces bouffons ne servent à rien d’autre que d’apaiser la conscience des « honnêtes travailleurs » qui ne veulent rien de mal aux mutants. « ils sont là pour notre sécurité ! » … Ouais mon c*l. Seul les confréristes ont la solution.




Histoire :

  • Talents Particuliers : écrire ici

  • Possessions : écrire ici


  • Biographie : Chad a vécu une enfance plutôt ordinaire au sein d’une famille loin de l’ordinaire. En effet, ses parents étaient des mutants. Il découvrit plus tard dans son adolescence qu’il était lui aussi un mutant. Il se doutait que le reste de la famille le serait aussi, mais ne le découvrirait que plus tard.

    Étant petit, Chad aspirait à devenir détective privé. Tous les films et livres de suspense policiers le passionnait. L’intrigue de découvrir les indices au fur et à mesure, chasser et interroger les suspects pour enfin découvrir le vrai coupable. Et quand l’on pense tout le long que telle personne est le vilain et que tout d’un coup, on se rend compte que le gentil était la crapule depuis le début !

    Il avait tout l’attirail de détective : la loupe, la pipe à bulles, le costume et le chapeau. Chad trainait toujours avec lui un petit calepin et un crayon pour noter des indices, de petits sacs de plastique pour contenir les évidences et un petit appareil photo pour des preuves photographiques.

    Son premier cas fut nommé « Billy the kid »
    À quinze heures trente, madame Bowell avait déposé une tarte aux bleuets sur le rebord de la fenêtre pour la faire refroidir. Comme d’habitude, après avoir déposé la pâtisserie, elle allait écouter son feuilleton préféré, puis à son retour, elle dégustait une bonne pointe de tarte un peu chaude avec de la crème glacée. À seize heures pile, lorsque son émission fut terminée, elle se dirigea à sa fenêtre. La plaignante remarqua alors que la tarte avait disparue.

    Interrogeant quelques habitants du quartier, il apprit qu’un individu louche avait été aperçu pas loin de la maison des Bowell, puis s’était enfui dans le boisé. Y pénétrant, il chercha grâce à sa loupe pour des indices, une ligne de fourmis entrainant des miettes de tartes attira son attention. La piste s’arrêtait aux racines d’un arbre. Au sommet se trouvait une cabane de bois clairement construite par un gamin; Le tout était croche, l’on entendait le vent siffler entre les planches de bois de différentes espèces. Chad savait à qui appartenait cet abri : Billy, le voyou du quartier. Il savait que toutes ces planches étaient volées, mais n’avait jamais été capable de le prouver.

    Ce garnement s’amusait à jouer des tours aux dépends des habitants du voisinage. Bien sûr, il n’y avait jamais de preuves du délit, mais cette fois, il avait son appareil photo. Si Billy était vraiment le coupable, il aurait la preuve photographique du vandale; il ne s’en sortirait pas si facilement cette fois-ci.

    Sortant un sac ziploc de sa poche, il y déposa quelques miettes de croute à tarte. Ce serait la pièce à conviction numéro 1

    Grimpant les marches de bois clouées au tronc de l’arbre, Chad tentait de faire le moins de bruit possible, ne voulant pas alerter le suspect, de peur qu’il n’ait le temps de cacher les preuves. Il pouvait aussi bien s’essuyer avec son chandail et lancer la tarte et son chandail au visage de Chad, l’accusant d’avoir mangé la tarte et avoir pris le chandail de Billy pour s’essuyer et l’incriminer.

    Avançant lentement vers la porte, il l’ouvrit d’un coup, tenant son kodak devant ses yeux et en apercevant Billy, il le prit en photo. Regardant le jeune homme, il remarqua l’assiette à tarte sur ses cuisses, le visage, les mains et une partie du chandail couverts d’une garniture bleue-mauve et de miettes de croute à tarte. C’était lui le coupable, il le savait !

    Enfournant la photographie instantanée dans sa poche et l’appareil dans son cou par son cordon, il redescendit en vitesse les marches de bois. Il ne voulait surtout pas que Billy le rattrape, il ne ferait que deux bouchées du jeune homme. Il aurait bien pu se diriger vers la maison du coupable pour montrer l’évidence aux parents, mais décida de suivre son plan initial, c’est-à-dire d’aller chez madame Bowell.

    Lui affichant la pièce à conviction numéro un, madame Bowell ouvrit le petit sac et sentit le contenu, confirmant qu’il s’agissait bel et bien des restants de son dessert. Un léger arome de bleuet s’en dégageait. Présentant la deuxième pièce à conviction : la photo, elle reconnut immédiatement le coupable : Billy.

    Elle appela les parents du criminel qui arrivèrent avec le voleur quinze minutes plus tard. Le jeune Billy s’était lavé et avait revêtu des vêtements propres. Il avait inventé une histoire abracadabrante que c’était Chad qui avait volé la tarte et avait lui fait porter le chapeau. Il se débattait comme un petit diable dans l’eau bénite pour nier l’évidence, clamant comme d’habitude qu’il était innocent.

    La photo fut montrée à Bily ainsi qu’à ses parents qui durent se rendre à l’évidence : Cela prouvait sans l’ombre d’un doute que Billy était le coupable du larcin. Chad fut récompensé par tout un dollar et Billy puni d’une semaine dans sa chambre.

    À partir de ce moment, à chaque fois que quelqu’un avait une énigme à résoudre, c’était à Chad que l’on venait confier l’affaire. Un chien perdu ? Argent volé ? Un objet brisé, mais personne n’est coupable ? Chad sortait sa loupe et sa pipe à bulles et passait à l’action.

    Ses parents lui avaient même acheté un vieux classeur pour y mettre toutes ses affaires et les mettre en ordre. Classant les cas, il leur donnait des noms de code et les rangeaient dans une catégorie qui leur était propre.
    Affaires réglés
    Affaires en cours
    Affaires non résolus

    Il détestait ranger un dossier dans la troisième section, mais parfois, il n’avait pas le choix.

    Parfois, il aimait à se replonger dans la nostalgie en lisant quelques cas résolus, se rappelant le bon vieux temps.
    Billy the kid, son premier cas
    Mystère et boule de gomme, une affaire savoureuse.
    L’étrange cas de l’homme éléphant, sa femme disait qu’il la trompait.

    Il aimait aussi relire les cas non résolus, se grattant la tête, se demandant qu’est-ce qu’il avait manqué. Est-ce que ça aurait été différent s’il avait pris tel ou tel chemin. Il ne le saurait sans doute jamais.

    Vers ses 14 ans, la même année que la naissance de sa sœur, il découvrit une partie de ses pouvoirs.

    C’était un dimanche après-midi d’été. Le soleil flottait haut dans le ciel pendant qu’u brise berçait le haut des arbres et faisait danser l’herbe haute. L’astre solaire échauffait les âmes et forçait les gens à porter des tenus plus décontractées.

    Chad, au contraire de la majorité de la populace portait un habit plus demandant. Souliers noirs cirés, pantalons, chemise et veste noire s’agençant. Il portait toujours une fausse Rolex et se coiffait propre. Il disait qu’un client est à moitié gagné seulement avec l’Apparence. Il avait remarqué que plus une personne était riche, plus elle s’habillait chic. Il confectionnait lui-même ses vêtements, les vrai complets étaient trop dispendieux pour son maigre budget.

    Cette journée-là, il avait pris en filature trois garçons qu’il suspectait d’avoir volé quelques centaines de dollars de l’un de leurs voisins. Se promenant avec une jumelle compacte, il suivait les jeunes de loin avant qu’ils ne se réfugient à l’intérieur d’une cabane en bois en haut d’un arbre. Cela faisait déjà quelques semaines qu’il les traquait pour découvrir leur cachette. Il les suspectait d’avoir commis d’autres crimes, mais sans les preuves requises, il ne pouvait rien faire.

    S’approchant le plus discrètement de leur repère, il regardant aux alentours pour être sûr de ne pas avoir été vu. Il grimpa à la corde qu’ils avaient oublié de remonter, y allant lentement pour faire le moins de bruit possible. S’approchant avec son appareil photo en main, il s’apprêtait à ouvrir la porte quand elle s’ouvrit d’un coup révélant les trois complices. Derrière eux se tenait le magot ainsi qu’e grande partie des objets reportés volés dans le quartier.

    Prenant une photo, un des jeunes hommes remonta la corde, coupant la porte de sortie au détective. Il tenait maintenant les preuves qu’il cherchait, mais il était coincé en haut d’un arbre sans façon de redescendre et avec trois bandits le coinçant. Les délinquants s’approchèrent, forçant Chad à reculer. Son pied droit toucha le rebord de la plateforme et perdit prise, envoyant son propriétaire tomber, s’écrasant au sol.

    Les crapules descendires pour constater l’étendue des dégâts. Ils s’armèrent de bâtons pour possiblement toucher le cadavre à distance. À leur surprise, l’inspecteur en herbe s’était relevé et semblait en un morceau. Malgré cet étrange phénomène, les trois se sentaient assez confiant pour attaquer le justicier. Après tout, ils étaient trois contre un, qu’est-ce qu’il pouvait faire contre eux ?

    Se faisant frapper de tout part, il ne pouvait étrangement pas sentir les coups. Il ne savait pas si c’était l’adrénaline ou autre chose, mais il était déterminé à profiter du moment. Il frappa ses agresseurs, les obligeant à fuir. Remontant à la cabane, il prit en photo tout l’intérieur de l’abris avant de prendre les objets dérobés ainsi que l’argent et de les ramener chez lui. Il regarda dans ses fiches pour les vols reliés à ces objets et trouver les noms et adresses des victimes. Il alla remettre les objets volés aux personnes appropriées, collectant ses honoraires en même temps pour affaires classées.

    Appelant la police, il les informa de la situation et avec les preuves, ils purent procéder à l’arrestation des trois brigands qui durent servir quelques mois de travaux communautaires. On ne pouvait pas les mettre en prison pour si peu, surtout qu’ils étaient mineurs.

    Cette journée changea sa vie. Il parla à son père et à sa mère de ce qu’il lui était arrivé, à quel point il avait été courageux et tout. Son père comme première réponse lui envoya un solide coup de poing au visage, qui n’heurta pas Chad du tout. Voyant l’ondulation dans l’air que l’impact avait créé, il serra son fils dans ses bras, lui disant qu’il était fier de lui et lui confirmant ce que lui et sa femme se doutaient depuis longtemps : Chad est un mutant.

    Avec le temps, il se rendit compte qu’il n’y avait pas de honte à être mutant, il en ressentait même une certaine fierté. Il y avait même un quartier tout entier dédié à ces gens-là. Petits, grands, beaux, laids, difforme ou ayant l’air humain, une communauté s’était créé parmis ces gens. Mais découvrit que l’on fait partie de cette catégorie est une expérience en soit.

    Dans les années qui suivirent, il perfectionna la connaissance de son don. Il découvrit qu’il pouvait bloquer toutes sortes de coups : d’un coup de poing ou un coup de bâton de baseball en passant par des balles de tout calibre et l’impact d’une voiture. Bien sûr, toutes ces collisions n’étaient pas consenties par Chad, mais il apprit à chaque fois. Ainsi, il comprit qu’il ne pouvait pas faire mal lorsqu’il recevait le coup, mais qu’il pouvait faire mal lorsqu’il les donnait. Il comprit aussi pourquoi il ne se faisait pas mal en tombant, son pouvoir absorbait le choc.

    Il commença aussi à recevoir des plaintes à propos d’une voix qui le suivait et détaillait ses moindres faits et gestes. Certains pensaient à une blague ou à une émission de télévision, mais la plupart ne l’entendaient pas. Chad ce savait pas ce que ces personnes racontaient. Il refusait de se dire que quelqu’un le suivait et dictait les moindre de ses actions.

    Le 27 octobre 2000 était une date qu’il n’oublierait pas de sitôt.

    Cela faisait déjà quelques mois qu’il travaillait sur cette affaire. Un de ses contacts lui donna rendez-vous pour lui livrer de cruciales informations à propos du suspect principal.
    Chad avait choisi un nom d’emprunt pour mener à bien sa mission : Alexandre Valenti. La dernière chose qu’il voulait, c’était bien que sa famille souffre à cause de son travail. S’il avenait à se faire capturer, il ne voulait pas qu’on retrouve sa famille grâce à son nom et qu’on leur fasse du mal.

    Chad se rendit à l’immeuble convenu, se rendant au quarantième étage, dans la suite 408. Là, ils pourraient converser sans les regards et les oreilles indiscrets de la populace. À la réception, on lui donna la clé de la chambre et la carte de l’ascenseur. Chad monta à la chambre et y entra. Il était environ dix minutes trop tôt pour être sûr de ne pas louper le rendez-vous. La pièce était complètement vide : même pas de meubles, seulement une grande baie vitrée qui donnait sur la rue. Se retournant, il aperçut trois homme de grande carrure entrer dans la pièce et bloquer le passage.

    Le mutant recula , se préparant au pire. S’avançant, les armoire à glace s’écartèrent pour laisser passer un homme en costume cravate avec un portfolio contenant des feuilles en main. Le monsieur balança ses documents au visage de Chad avant de dire :

    Je ne sais pas qui vous êtes, mais nous savons que vous ne vous appelez pas Alexandre Valenti et que vous êtes un mutant. Ça nous suffit pour vous éliminer au nom de dieu ! Mais avant, nous allons vous torturer pour découvrir quels sont les mutants que vous connaissez et ils connaitront le même destin que vous !

    Il éclata ensuite dans un fou rire machiavelique avant de continuer :

    Vous mutant n’avez pas droit de respirer le même air que nous, vous êtes la nouvelle peste noire et nous sommes le remède !

    Chad se mordit les lèvres tout en reculant vers la baie vitrée. Comment avait-il pu tomber dans un piège aussi classique ? Il dit aux purificateurs :

    Je ne sais pas qui vous êtes, mais je me suis toujours demandé pourquoi les méchants enchainent toujours un monologue en révélant leurs plans avant de passer à l’action.

    Sans attendre de réponse, il se lança par la fenêtre, la brisant. Tombant dans le vide, il heurta le sol de plein fouet créant un cratère de deux mètres de diamètres par un demi mètre de profond dans le sol. Se relevant de sa chute, il partit à courir vers la ruelle la plus proche, puis se faufilla à travers la ville pour aller jusqu’à son bureau qu’il avait loué sous son faux nom. Comme il s’en doutait, des purificateurs étaient déjà là en train de fouiller tout. Il ne pouvait pas retourner là-bas, trop de risque de se faire prendre.

    Il alla plutôt voir une de ses anciennes connaissances pour se cacher sous une nouvelle identité. Il devait se tenir sous le radar pour un certain temps. À partir de ce moment, il s’appelait Charlie Hunnam.

    En 2004, il apprit la mort de son père pendu et la mort de sa mère dans un accident de voiture ainsi que son frère était à l’hopital dans le coma. Il avait trop honte de ne pas avoir été présent pour eux qu’il ne se présenta même pas aux funérailles ni à l’hopital.

    En 2006, lorsqu’il apprit d’un de ses contacts que son frère s’était réveillé de son coma, il se rendit immédiatement là-bas, déterminé à rattraper le temps perdu. Il le ramena à son petit appartement dans le Bronx. Il tenta de redonner la mémoire à son frère sans succès. Il n’était jamais là et n’avait presque pas d’argent pour payer l’appartement sa nourriture et celle de Aaron. Au bout de deux ans, il apporta un gâteau de fête dans une boîte étiquetée au nom de son frère. Il la laissa sur la table à l’intérêt de Aaron.

    Les temps étaient durs et le travail difficile à trouver. Il venait de perdre son travail parce que son patron avait découvert que Chad était mutant. Ce n’était pas l’excuse officielle, mais il savait très bien que c’était pour ça. Ce mois-là, il ne put payer le loyer et son propriétaire lui annonça qu’il avait un mois pour partir de là.

    Chad, dégouté par les humains qui traitent les mutants comme des déchets. Une fois, c’était les les purificateurs qui ruinaient sa vie, ensuite c’était son patron qui le mettait lui et son frère à la rue. Malgré tous les bons mots que l’institut Xavier avait pour les humains, Chad en avait plus qu’assez. Il décida alors de rejoindre les confréristes, là au moins il n’aurait pas à subir sous l’influence des homo sapiens. La seule chose qu’il regrettait, c’était de laisser son petit frère là, mais Aaron ne pouvait le suivre là où il allait. Il devait choisir son clan lui-même, faire ses propre choix.

    Malgré son intégration dans les forces de Magnéto il avait toujours un petit doute sur ses convictions d’être là. Malgré tout le mal que les humains lui avait fait, il ne voulait pas de mal à qui de ce soit. Tout ça changea lors de l’attaque de mutant town par les purificateurs. Depuis ce jour, il n’a plus de doute, il a choisi le bon camp. Ce n’est pas sous l’aile de Xavier qu’il arrêtera la haine envers sa race. S’il veulent jouer avec le feu, ils se brûleront !

    Passons maintenant au présent. Cette scène démontre l’implication de la voix off dans le RP ( Et j’aimerais aussi prendre la suite de ce texte comme premier RP ^^’ )



Avatar : écrire ici
Personnage Marvel ? : Oui [] Non []
Double/Triple Compte? : Oui [] Non []
Si oui, Qui ? : écrire ici
Pseudo : Ecrire ici
Votre Age : écrire ici
Comment avez vous connu le Forum ? : écrire ici


Dernière édition par Chad Charly Gordon le Dim 26 Aoû - 0:46, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Lun 13 Aoû - 3:10

Encore merci de l'avoir prit ! Smile et bonne continuation pour ta fiche Smile n'hésite pas à m'envoyer des mp pour des questions quelqu'elles soient Wink

Merci et Bonne chance Smile
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Collins
Élève à l'Institut Delta-Espsilon
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Lun 13 Aoû - 8:13

Bien le bonjour, frère d'Aaron !
Bonne chance pour ta fiche et à très vite sur le forum ! I love you

_________________

14 RP (+100 RP de l'ancien forum).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Lun 13 Aoû - 12:29

Bonjour et bienvenu parmi nous Wink

N'oublie pas de nous signaler la fin de ta fiche en ajoutant la mention [TERMINE] et en postant a la suite afin que tu puisse être modéré Wink

Bon courage pour la fin de ta rédaction!
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Lun 13 Aoû - 14:16

Bonjour et bienvenue à toi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Dim 19 Aoû - 1:08

serait-ce possible de mettre ma fiche en attente ? Il y a pas mal de trucs qu'il faut que je change.

Merci beaucoup ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Lun 24 Sep - 9:52

A quand la Suite ? Smile

Aaron est impatient de te retrouvé !! Wink

Bonne continuation (je n'avais pas vu que tu avais autant avancer !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Lun 24 Sep - 13:30

Cette fiche a t'elle encore des raisons de rester en Attente? Ou est elle abandonnée?
Merci de donner des nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Jeu 27 Sep - 23:11

désolé d'avoir mis autant de temps à répondre.

Devant l'incertitude que j'avais face à mon compte principal et à cause d'un certain manque de temps, je vais devoir abandonner cette fiche. Je dois déjà faire une fan-fic ainsi que des demandes d'évolution psychologique/pouvoirs avec mon compte principal, je ne peux plus me permettre de tenir deux comptes en même temps. Merci de votre conpréhension et à bientôt.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Mar 5 Fév - 10:06

Des nouvelles ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   Ven 15 Fév - 17:47

Fiche refusée, pas de nouvelles.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Chad Charly Gordon aka Narcose ( En cours )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière
» menus noel en video du cours de cuisine de vendredi dernier
» Exigeons des cours de Normand.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: