AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Reilly Carter [Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Reilly Carter [Terminée]   Dim 15 Juil - 15:33

CARTE

D'IDENTITE





© Alexzandra Spencer Johnson



    NOM : Carter, il s'agit du nom de famille de son beau-père, Reilly n'ayant jamais connu son véritable père, elle considérait donc le mari de sa mère comme son véritable père et a donc prit son nom. Le nom de son père étant Main.

    PRENOM : Reilly, il s'agit d'un prénom Irlandais choisi par sa mère.

    ALIAS ET SURNOM : Pour le moment, elle n'en a aucun. Elle estime que ce n'est pas à elle de s'octroyer un surnom, mais aux autres de lui en donné un. Bien entendu, elle se fait souvent surnommer de diverse manière, mais cela n'a jamais encore eu un lien avec son pouvoir, mais plutôt avec son caractère plutôt déplaisant.

    AGE : 17 ans

    DATE DE NAISSANCE : 21 mars 1995

    METIER : Étudiante en Psychologie et aide parfois son oncle Artyom Ghliebnikov

    NATIONALITE : Elle est américaine avec des origines Irlandaise du côté de sa mère

    GENRE : Jusqu'à preuve du contraire, Reilly est une jeune fille donc Féminin.

    CLAN : Élève à l'institut




Pouvoirs :


  • Description :

    Le dessin, cela semble si inoffensif et pourtant c'est dans celui-ci que naît l'essence même du pouvoir de la jeune demoiselle Carter. Bien entendu quand on parle de dessin, on parle d'être vivable et non pas de dessin telle une maison, une corde, ou même un quelconque autre objet. Pourtant, il faut décrire un peu plus ce pouvoir, car il ne consiste pas seulement en une seule chose. Bien qu'il soit un pouvoir offensif, il est également défensif momentanément.

    Attaque :
    Il s'agit de la création de créature viable telle que des animaux, des plantes, des chimères, des êtres imaginaires, ... Ce qu'il faut c'est que l'organisme dessiné soit vivant, qu'il ait besoin d'énergie pour vivre. Car c'est dans cela que prend naissance le don de Reilly car s'il ne s'agit pas d'un être vivant, elle ne saurait pas lui donner un peu de sa vie et lui permettre ainsi d'attaquer. Car si les dessins prennent vie c'est uniquement parce qu'elle est capable insufflée de la vie à ceux-ci au détriment de la sienne. Car plus elle donne vie à des dessins, plus sa vie à elle s’abrège. Il est d'ailleurs impossible à un autre mutant capable de rajeunir un corps humain d’annuler le contre coup du pouvoir de la jeune fille.

    Défense :
    Bien que les créatures puissent défendre la jeune demoiselle, le temps qu'elle les dessine, elle est sans défense. Pourtant, son pouvoir est quand même bien fait, car, au fil des entraînements et des dessins qu'elle a réalisés, elle a découvert que quand elle trace un cercle autour d'elle, il y a une sorte de barrière qui se développe et s'étend sur un périmètre d'environ 15 mètres autour de la jeune fille. Cette barrière est en réalité un cercle qui transmet des émotions perturbant ainsi chaque personne se trouvant dans cette zone, qu'il s'agisse de coéquipiers ou d'ennemi, celui-ci ne fait pas la différence et influence les émotions des personnes les rendant plus forte (donc il amplifie les émotions il s'agit d'émotion simple tel que la colère, la haine, le dégout,... et la jeune fille n'a aucune influence sur celui-ci. Elle ne sait jamais à l'avance qu'elle sentiment sera amplifié|donné. Car si une personne recent un sentiment celui-ci peu être amplifié ou un autre sentiment peu venir s'y installer. Le bouclier empathique permet d'influencer les pouvoirs, même des alphas, en augmentant un sentiment ce qui peut entrainé la perte de contrôle du pouvoir ou même empêche le déclenchement car si on prend la cas d'un mutant qui a besoin d'être calme pour utiliser son pouvoir et que je lui donne de la colère il lui sera impossible de l'utiliser tandis que si un autre mutant lui à besoin de colère pour utilisé son pouvoir mais qu'à un certain niveau d’énervement il ne le contrôle plus il pourra toujours user de son pouvoir, mais ne saura pas le contrôler. ). Le transfert d'émotion est assez rapide car cette défense ne dure que cinq minutes, dés lors, il est rapide et assez violent. C'est cela qui perturbe l'adversaire. Le ressentit de cette défense peut être ressentit de différente manière cela dépendant des personne elle-même, bien que le principe reste tout le temps le même. Pour une personne ayant l'habitude d'avoir le contrôle sur ses émotions cela sera un choc car d'un seul coup, il perdra le contrôle de celles-ci tandis que pour une personne qui à l'habitude d'avoir des émotions fortes cela ne le dérange pas des plus.Pour les personnes dénuées d'émotions le bouclier à un très faible effet sur eux, il ravivera simplement un peu des émotions et pour les personnes ayant un trouble psychologique, cela peut varié en fonction du trouve, si il s'agit de schizophrénie il risque d'y avoir une perte totale du contrôle du pouvoir, tandis que pour un paranoïaque simplement amplifier sa crise ce qui lui donne l'impossibilité d'utilisé son pouvoir. Mais cela varie également en fonction des personnes. Pour les personnes dont le pouvoir n'est pas influencé par leurs émotions, ce bouclier n'a aucun effet sur eux. Cependant, il se peut que si le sentiment transmit soit trop soudain et fort, il fasse perdre le contrôle du pouvoir, mais jamais il n’empêchera l'utilisation de celui-ci. Donnant un laps de temps supplémentaire à la mutante pour réaliser ses dessins. Cependant, la durée de ce cercle est assez courte, car il dure aux maximales cinq minutes, ce qui ne suffit absolument pas pour réaliser un dessin aussi basique car il faut un minimum de dix minutes à la jeune demoiselle pour réalisé un dessin viable et invocable. Le fonctionnement de ce bouclier est assez simple. Il amplifie simplement les émotions des personnes se trouvant dans son périmètre pour leurs donner plus de difficulté à contrôler leurs pouvoir ce qui permet à la jeune mutante un gain de temps.

    Informations importantes :
    -Pouvoir en continue
    L'inconvénient avec ce pouvoir, c'est qu'il est toujours actif empêchant ainsi la jeune mutante de dessiner si elle ne veut pas abréger sa vie de trop d'années. Enfin, si elle peut dessiner, mais elle ne peut pas réaliser d'être vivant, elle peut simplement dessiner des objets car ceux-là, elle ne sait pas les animer. Mais dès qu'elle réalise un dessin d'un être vivant, dans les minutes qui suivent, il prendra vie.
    -Bouclier émotionnel
    Il s'agit d'une sorte de barrière qui se développe et s'étend sur un périmètre d'environ 15 mètres autour de la jeune fille d'une durée de cinq minutes. Cette barrière est en réalité un cercle qui transmet des émotions perturbant ainsi chaque personne se trouvant dans cette zone, qu'il s'agisse de coéquipier ou d'ennemi. Pour Reilly, celui-ci est une perte de sentiments et de concentration. Cependant, elle n'a pas besoin de lui insuffler un peu de sa vie. Pour que le bouclier s'active, la jeune mutante est obliger de dessiner un cercle autour d'elle car il ne s'active pas automatiquement quand elle dessine. En ce qui concerne le transfert des émotions, celui-ci reste imperceptible sauf pour les mutants beaucoup plus puissant qu'elle. Qui eux d'ailleurs, ne subissent pas toujours l'effet de celui-ci.
    -Don de vie pour animer ses dessins
    Lorsqu'un des dessins de Reilly prend vie, celui-ci lui vole un peu de la sienne, elle perd donc de la durée de vie. On pourrait expliquer cela par un vieillissement accéléré, mais ce n'est pas réellement cela. Bien que le dessin lui prend de sa vie, cela n'influence en rien son apparence physique, sauf si comme la toute première fois qu'elle a utilisé son pouvoir, elle ne contrôle pas son dessin, celui-ci lui fera des dégâts physiques irréversibles qui sont un vieillissement rapide.Cependant, celui-ci est en premier lieu d'ordre physique, mais à la longue il peut également devenir biologie (diminution de l’ouïe, de la vue, fatigue chronique,...). Mais sinon, comme elle contrôle assez bien ses dessins, cela n'a aucune influence sur elle physiquement bien qu'elle ne vivra pas 80 ans, car le vieillissement en réalité se fera d'un seul coup. Celui-ci peut très bien arrivée demain, comme dans trois ans. Bien entendu, celui-ci ne conduira pas forcément la jeune demoiselle à la morgue. Chaque dessin lui fait perdre une durée de vie d'un peu plus d'un jour, cela étant multiplié par 30 (donc un mois) quand elle perd le contrôle de son dessin. Ainsi lors de la découverte de son pouvoir, elle à perdu la vitalité directement car elle ne le contrôlait pas et surtout, qu'il y avait beaucoup plus d'animaux que ce qu'elle ne peut maîtrise. Car elle ne sait en contrôler que deux à la fois mais cela demande beaucoup de concentration à la jeune demoiselle.
    -Durée différente en fonction de la taille du dessin
    La grandeur du dessin que réalise la jeune mutante ne va pas influencer la taille de celui-ci quand il va s'animer, car celui-ci conserve les proportions de l'animal tel qu'il est en être vivant. Cependant, il est possible à la jeune fille d'influencer la taille de celui-ci en écrivant une petite légende en lien avec le dessin. Par exemple, si elle dessine un éléphant sans rien précisé, celui-ci fera la taille d'un éléphant adulte normal, mais si maintenant, elle vient à préciser un x2 celui-ci sera deux fois plus grand. L'influence de la taille du dessin se trouve dans le temps que celui-ci prendra pour disparaître. Car la durée du dessin varie en fonction de la taille, car le pouvoir est actif tant que le dessin est toujours représenté car comme le sable qui dans un sablier fait s'écouler le temps, ainsi, le crayon s'efface petit à petit, trait par trait pour finalement, faire disparaître le dessin et l'animation de Reilly. Ainsi quand un dessin fait la taille d'une feuille A4, celui-ci reste environ 15 minutes et plus le dessin est grand, plus la durée sera longue bien que la durée au maximum pour un dessin soit de 45 minutes, mais celui-ci doit être très grand, ou soit Reilly doit continuellement faire les traits, pour que ceux-ci ne disparaissent pas. Mais une fois les 45 minutes atteintes, le dessin disparaît d'un seul coup. La manière dont disparait le dessin est assez étrange, petit à petit quand les 45 minutes son proche, il commente à s'estomper et à apparaitre comme un être fantasmagorique pour ensuite disparaître totalement. Bien entendu, si Reilly a réalisé un grand dessin (donc qu'il fasse trois feuilles A4 au minimum), cela ne lui fera pas grand-chose, juste les dons de vie au début, mais quand elle continue de faire les traits, cela l'affaibli grandement, car elle reste liée au dessin et elle est récente les coups que celui-ci prend. Bien entendu, si elle fait un dessin sur une feuille A4 qu'importe la légende qu'elle va mettre il ne durera quand même que 15 minutes. Sachant que ses dessins ne peuvent pas aller à plus de 60 mètres d'elle.
    -Obligation de réaliser un dessin d'un être vivable
    Les deux seules limites au niveau des dessins de Reilly sont au niveau de son imagination et du besoin de réaliser des êtres vivables. Cependant, elle peut créer de nouvelles espèces mais alors, elle doit préciser dans la légende la taille de celui-ci non pas en x, mais en cm, mètre, ... Cependant, elle ne doit mettre que la hauteur de celui-ci, car les proportions sont présentes sur le dessin. Ainsi, si elle réalise un dessin de 13 cm de long, sur 10 de haut en mettre elle devra simplement préciser 10 mètres et directement, l'animation de celui-ci fera 13 mètres longs. En ce qui concerne la largeur de celui-ci, elle doit préciser un poids en kg car le dessin n'étant pas en 3D, il est impossible de voir la largeur de celui-ci, dès lors, la largeur se fera en fonction du poids donné par la jeune mutante. Bien entendu, le poids influence beaucoup l'animal. Que ce soit au niveau des attaques, de la vitesse, de sa force, ... Si jamais elle indique un poids trop lourd l'animal sera lent et s'il est trop léger, il n'aura aucune résistance. Mais, bien entendu, le poids ne concerne que les être inventés par la jeune femme car en ce qui concerne les être réel, il sont dessiner à échelle, car peut importe la taille du dessin, ils auront quand même la taille de l'animal tel qu'il est dans al réalité sauf pour les animaux qui font plus de 5 mètres se retrouveront à faire 5 mètre tout pile et pour lee poids, il ne dépassera jamais les 7 tonnes comme dit un peu plus loin. Quand le dessin prend vit, il prend l'apparence d'un être vivant, donc au niveau des couleurs, des caractéristiques physique et motrice (force, rapiditée,...), ... de celui-ci dans la réalité. Cependant les limites au niveau de la taille sont de 5 mètre de haut et de 7 tonnes (cela correspond au poids d'un éléphant adulte)En fonction du dessin réalisé, il se peut que celui-ci contienne plusieurs animaux ceux-ci étant des insectes car ils ont un esprit de communauté, les abeilles vivent pour la ruche tout comme les fourmis pour le fourmilière, mais ceux-ci seront toujours de la même espèce. Exemple : dessin d'une fourmilière, il n'y a que des fourmis, dés lors le contrôle se fera comme-ci il n'y avait qu'une seule conscience commune. Mais jamais un dessin ne peut regrouper deux animaux différents car cela reviendrait directement à deux dessins et non plus à un. Pour les êtres humains le dessin qui prendra vie n'en contiendra qu'un seul.
    -Pas de matériel spécifique
    On pourrait croire qu'il faut un bic, un crayon ou même une craie particulière à Reilly pour dessiner et pouvoir donner vie à ses dessins pourtant, qu'importe la surface, le lieu ou le matériel utilisé, à partir du moment où elle dessine un être vivant, celui-ci sortira du dessin et pourra passer à l'attaque. Même un dessin pas fini prendra vie si jamais elle dépose le crayon, marqueur, ... qu'elle a utilisé.
    -Bestiaire
    Bien qu'à l'origine, il ne s'agit que de dessin, ceux-ci sont comme des êtres humains et ils ont chacun leurs caractères et cela influence grandement le contrôle que Reilly peut avoir sur eux. Elle aura plus facile à contrôler un dessin ayant un caractère doux bien que celui-ci refuse plus facilement d'aller au combat et elle aura des difficultés avec une autre création qui elle aura un caractère plus agressif, bien que celui-ci aille au combat sans problèmes, il pourrait également décider d'attaquer les alliés de la jeune mutante. C'est pourquoi elle est obligée de garder le contrôle sur ceux-ci pour qu'ils ne prennent pas soit la fuite, soit attaque les alliait. Car comme tous les hommes, il y a des desseins qui possèdent un caractère destructeur et d'autres pacifiques. Mais sur cela, Reilly ne sait en rien influer, car elle ne sait pas quand elle dessine le premier trait quel sera le caractère de son dessin une fois qu'il prendra vie. Pourtant, cela est lier un peu avec le bouclier d'émotion. Car la jeune fille à comprit que quand elle l'utilisait en général, les êtres vivants qu'elle dessine copie un peu le caractère des personnes dans les périmètres du bouclier. Sinon, si le bouclier n'est pas activité, le caractère des dessins se crée en fonction des sentiments profonds de la jeune femme, bien entendu, le dessin peut ressembler à Reilly, mais peut aussi être son opposé, car ceux-ci se basent sur ce qu'elle récent au fond d'elle-même comme dit précédemment. En ce qui concerne les capacités des êtres inventés, les capacités de celle-ci son varié, comme dit précédemment si le poids indiqué dans la légende est trop grand, l'animal sera tout de suite plus lent. Bien entendu cela varie aussi en fonction des animaux utilisé pour le réalisé. Si la chimère en question est un hybride entre un serpent, un aigle et une guêpe (le corps du serpent, le dard et les pattes de la guêpe avec les ailes de l'aigle) il aura un mélange des caractéristiques de chacun d'entre eux au niveau de la résistance, de la vitesse, du poids,... Cependant, il est impossible à la jeune femme de donner des pouvoirs à ses dessins. Au niveau des capacités des êtres humains, celle-ci se rapproche de celle de Reilly donc d'un être humain normal. Il lui est actuellement impossible de lui donner de hautes capacités. Et pour ce qui est des chimères, le dessin fait un mélange des caractéristique des deux. Exemple, si elle fait un mélange ours-léopard sachant que la force de l'ours est de 7 et celle du léopard de 3 la force de l'hybride se trouvera entre les deux donc normalement se serait à 5,5 mais celui-ci descendra à 5. Car elle ira plus vite en diminuant qu'en augmentant. De même pour la vitesse, l'agilité,... Le principe qu'une chimère étant de donner un animal qui serait en quelque sorte parfait. Ensuite, Reilly est dans l'incapacité de donnée vie à des espèces disparu (dinosaure, dodo,...). Maintenant pour ce qui est de la race dite humaine, la jeune mutante est capable lors de la création de ceux-ci de les doter de certaines armes (tel que des armes de poings, des armes blanches,... il ne peut s'agir que d'arme réel. Donc pas d'armes imposante ou même de véhicule), mais également de vêtements, de bijoux, elle peut les rendre très réaliste en fonction du temps qu'elle met sur ceux-ci ou même faire d'eux des hybrides. Et pour leur mental, celui-ci peut être brièvement décrit dans la légende ou même simplement créer en fonction de la personnalité de miss Carter ou du bouclier. Ainsi, les êtres humains créent peuvent avoir une nature tout aussi bestiale que pacifique. Pour ce qui l'en est des capacités de ceux-ci, ils sont capable de porter 65kg, soit 10 kg de plus qu'un homme normal peut faire. Ils peuvent désarmé entre 2 et 3 personnes armée selon le type d'arme (arme a feu 2 et 3 pour les armes blanches si bien entendu les conditions le permette. exemple: distante.). Pour ce qui est des personnes entrainées et non entrainées sela varie aussi des condition, mais ils peuvent en vaincre 1 entrainé et 4 non entrainé.
    -Contrôle des dessins
    Comme dit là tout de suite, le contrôle des dessins demande beaucoup de concentration, car Reilly doit leurs ordonnés ce qu'ils doivent faire, bien entendu, cela ce fait par un lien présent entre le dessin et la dessinatrice. C'est justement ce lien qui demande beaucoup de concentrations, car si jamais le lien s'affaiblit trop fort, elle risque de perdre le contrôle de son dessin et celui-ci pourra alors faire tout ce qu'il veut (voir Bestiaire un peu plus haut). Le contrôle des dessins se fait par un lien comme dit précédemment entre Reilly et eux, mais il ne s'agit pas de télépathie, bien que cela s'en rapproche fortement, car elle utilise un lien psychique pour contrôler ses dessins, mais ce lien n'existe qu'entre elle et ses dessins, il lui est impossible de communiquer avec tout autre personne de par sa volonté. Cependant, il est possible que le dessin refuse tout ordre donné psychiquement alors, Reilly doit passer son temps à écrire les ordres juste à côté du dessin. Mais la seconde méthode lui coûte beaucoup de temps donc elle préfère quand même la première même si celle-ci la fatigue beaucoup plus vite, d'ailleurs cette méthode-là (donc, le lien psychique) lui permet de voir dans son esprit, ce que voit son dessin si jamais, ils sont séparés par un mur ou un bâtiment. Cependant, il est également possible à la jeune fille de communiquer avec ses dessins ceux-ci étant lier à elle par le liens psychique. Les dessins de celle-ci étant doté de la parole, enfin quand il s'agit d'animaux, il n'y a que Reilly qui puissent les comprendre mais quand il s'agit d'un être humain, celui-ci peut-être comprit de tous étant donnée que la langue de ses dessins est la langue natale de la jeune fille. Celle-ci étant donc l'anglais (américain) et il est impossible à la création de maîtrisé une autre langue, bien que ceux-ci soit capable de prouesse dans les sport de combats. Il faut également savoir qu'il est possible à un télépathe puissant de prendre le contrôle du dessin, mais si Reilly se met à écrire sur sa feuille les ordres, le contrôle du télépathe sera inefficace car les ordres écrit sont beaucoup plus puissant et le dessin est obligé de s'y contraindre. Mais bien entendu si il prend le contrôle de Reilly, là toute les deux créatures invoqués seront dés lors sous le contrôle de celui-ci. Il est impossible de prendre le contrôle de Reilly sans prendre le contrôle de ses dessins, cela va de paire, mais il est possible de prendre le contrôle de ses dessins sans prendre le contrôle de la jeune mutante.


  • Niveaux de maitrise :

    Pouvoir :
    Sentiment
    Les sentiments qu'elle récents au fond d'elle-même influence beaucoup le caractère de ses créations quand elle n'utilise pas le bouclier émotionnel, ainsi, ils ont souvent un caractère contradictoire. Ce qui donne un contrôle plus au moins difficile de ceux-ci. Mais la plupart du temps, la jeune fille arrive à les contrôler. Mais ppour ce qui l'est est du dons de vie peut importe les émotions qu'elle ressent, le dessin prendra quand même vie, le problème viendra alors au niveau du contrôle de celui-ci.
    Concentration
    Étant donné qu'il lui faut tout de même un minimum de concentration pour réaliser les dessins mais beaucoup de concentrations pour contrôler un dessin, il lui est actuellement impossible d'insufflé de la vie à plus de deux dessins, bien que rien que deux soit déjà vachement difficile pour elle. Enfin, ce n'est pas réellement impossible car si jamais elle réalise un troisième dessin celui-ci prendra vie, mais elle n'aura aucun contrôle sur celui-ci. En ce qui concerne les dessins involontaires, cela lui arrive encore assez souvent de dessiné sans trop s'en rendre compte, il lui arrive dés lors de dessinée sur une feuille en rêvassant ou en réfléchissant. Ce dessin prendra alors également vie au détriment de la jeune fille.


  • Lien entre les Pouvoirs: //



Description Physique :


  • Apparence :

    Bien que la mentalité de la jeune fille puisse être cachée à un grand nombre de personnes, il est impossible à la jeune fille de cacher son apparence étant donné qu'elle n'a pas un pouvoir ayant un rapport avec cela. Dès lors, elle apparaît aux yeux de tous de la même manière, bien que la perception d'une personne varie en fonction des sentiments éprouvés à l'égard de celle-ci mais également des goûts. Ainsi pour certaines personnes Reilly sera belle et pour d'autres, elle sera moche. Cela varie donc, mais ici, la perception qui sera décrite de la jeune fille et celle qu'elle-même elle perçoit.

    Son visage :
    Nous allons donc commencer par son visage. Cette partie du corps que tout le monde peut voir directement alors que soi-même celle-ci, la personne qui la porte ne peut la voir que grâce aux surfaces nous reflétant. Ceci est d'ailleurs en peu ennuyeux, car jamais elle ne saura à quoi il ressemble vraiment, car tout miroir peut avoir un défaut... Soit.

    Reilly possède un visage assez rond et plutôt banal même si ses joues sont légèrement plus rosées et qu'elle n'a donc pas besoin de trop se maquiller pour avoir un beau teint. D'ailleurs, c'est grâce à ça, qu'elle est pour la beauté naturelle et non pour les pots de peinture ambulants. Car elle trouve cela immonde et dénaturant pour toute jeune fille voire femme. Enfin, elle doit bien avouer qu'elle se maquille légèrement les paupières de temps en temps, mais cela reste quand même très rare. Tant qu'à parler de ses paupières autant continuer sur ses yeux. La forme de ceux-ci et tout aussi banals que la forme de son visage, car ses yeux sont en forme d'amande comme la plupart des filles. La couleur de ses yeux est d'un bleu fort clair tirant légèrement sur le gris, ce qui leur donne un aspect assez mystérieux. Entourant ce voile de mystère, il y ses longs cils d'une teinte légèrement plus foncée. Entre ses deux yeux se trouve son nez, fine arête délicatement dessiné sur son visage plus au moins harmonieusement. Légèrement plus bas que son nez, il y a ses lèvres roses pulpeuses qui ne demandent qu'à être closes d'un doux baiser.

    Nous nous devons également de parler de sa chevelure douce et soyeuse qui trône majestueuse sur sa tête. Il s'agit là de cheveux fins et dont la couleur naturelle était rousse à la base, mais suite à l'apparition de son pouvoir et le contrecoup de celui-ci, ils sont devenus blonds, c'est pour cela qu'il arrive souvent à la jeune mutante de se teindre les cheveux en roux et parfois en brun. Non pas qu'elle n'aime pas être blonde, mais seulement qu'elle aime récupérer celle qu'elle avait avant... La longueur de ses cheveux ne lui permet pas de faire grand-chose dedans, étant donné qu'ils ne lui arrivent qu un peu plus bas que les épaules. Certes, il y a beaucoup de coiffure avec des cheveux courts qui se fait, mais dit qu'elle n'aime pas trop perdre son temps à les coiffer inutilement alors qu'elle sait que dans la journée, il y aura toujours un événement stupide qui la décoiffera. Cependant, il existe de rare occasion où elle prend son courage à deux mains et qu'elle les attache.

    Son corps :
    Son corps... Qu'est-ce qu'il y a à dire sur celui-ci? Pas grand-chose à son humble avis car comme toutes personnes normalement constituées, elle ressemble à une humaine n'étant pas un hybride. Elle est donc banale. Néanmoins, nous savons que nous avons du temps à perdre dans ces futilités donc nous alors décrire celui-ci avec assez de détails, ou du moins essayer.

    Commençons donc par ses bras, ils sont tout à fait proportionnés à son corps, arrivant à la moitié de ses cuisses comme à la plupart des jeunes filles dites normales. Je ne suis donc pas difforme à ce niveau-là. Heureusement, pour elle. D'ailleurs, ses bras sont assez fins, mais quand même un peu musclés... Ses bras se terminent par ses mains. Des mains qui possèdent de longs doigts fins dignes d'une future pianiste que, probablement, elle ne sera jamais vu qu'elle préfère la guitare. Tout au bout de ses doigts, il y a ses ongles qui sont toujours impeccables et assez longs. C'est toujours pratique des longs ongles pour se défendre parfois. Ainsi donc, ses ongles longs sont rarement recouverts de vernis, même s'il lui arrive parfois d'en mettre, mais pour cela il n'a pas vraiment de couleurs particulières cependant, elle proscrit quand même quelques-unes, tel que le vert, les couleurs trop flash, ... Nous disons donc qu'elle est ... Assez difficile pour ça. Passons maintenant à ses jambes, celles-ci sont aussi proportionnelles au reste de son corps. Elles ne sont donc ni trop petites ni trop grandes. Elles lui permettent juste d'attendre les un mètre soixante-sept. Grâce à elles, elle n'est donc pas trop petite, enfin, disons plutôt de taille moyenne, même si elle reste quand même plus petite que les garçons. Dans un sens, c'est positif pour elle, car ainsi on la sous-estime plus facilement. Car oui en parlant de sa morphologie, elle est assez maigre, elle pèse environs 51 kg,et elle parait donc au premier abord faible et une proie idéale pour toutes les brutes et ennemis. Mais les apparences sont parfois trompeuses et dans mon cas, elles le sont quand même un peu.

    Parlons maintenant de ses attributs qui la qualifient de fille ou de femme, cela dépend de vous ou plutôt de comment vous voulez la voir. Enfin soit... Commençons par sa poitrine car en général quand elle s'adresse à une personne, c'est la première chose que l'on remarque pour la qualifier de fille hormis ses cheveux. Celle-ci est plutôt peut développer à son goût. Peut-être un peu plus que certaines filles, mais cela ne la contente pas. Cependant, cette petite poitrine discrète peut quand même plaire à quelques garçons... Enfin, cela, elle s'en fiche un peu même si cette idée ne lui déplaît pas le moins du monde car après tout, elle ne cherche pas à plaire. Une autre chose qui est aussi un atout de fille, ce sont ses fesses. Enfin, c'est comme pour sa poitrine, elle n'est pas trop à son goût, mais elle fait avec au moins, on ne pourra jamais lui dire qu'elle a un cul d'éléphant. Même si elle se plaint de sa poitrine et de ses fesses, pour rien au monde elle ne ferait quelques choses pour les rendre plus présents ou un autre truc dans le genre. Elle prône quand même la beauté naturelle, même si elle se montre superficielle aux autres.

    Ce qu'il faut savoir aussi au niveau de son apparence physique, c'est qu'avec l'utilisation de son pouvoir, elle subit un vieillissement prématuré. Ainsi, elle apparaît plus vieille que ce qu'elle n'est véritablement. C'est pourquoi dans un sens, elle profite de son corps actuel, même si au fond d'elle-même elle n'aime pas ce style.

    Son style vestimentaire :
    Reilly n'a pas vraiment de style vestimentaire particulier, disons plutôt que face à la mentalité qu'elle montre, elle se doit de se faire passer pour une fille bien dans sa peau et se montre dès lors, toujours avec des vêtements à la mode bien qu'en général, elle essaye de ne pas trop gaspiller d'argent la dedans. Pourtant pour que son image colle bien à ce qu'elle veut montrer, elle l'utile pour ça. Enfin, au lieu de parler d'argent, il faudrait décrire les vêtements de la jeune mutante, car simplement dire à la mode ne suffit pas, car elle se montre aussi plutôt sexy.

    Miss Carter porte dès lors la plupart du temps, des pantalons taille basse et moulante ou même tout simplement des minijupes ou des minis shorts. Elle montre ses atouts, étant donné qu'elle possède de longues jambes fines. Pourtant, il lui arrive aussi de porter des pantalons large. Mais cela reste quand même rare étant donné que cela ne lui correspond soi-disant pas. En ce qui concerne les t-shirts, il s'agit en général de blouse à fine bride ou même de blouse avec un décolleté. Reilly se montre ainsi donc sexy et sûre d'elle de par son style vestimentaire. ET pour ce qui est des couleurs, cela varie en fonction de ses envies, mais surtout de la mode.


  • Signes Particuliers :

    Reilly n'a pas vraiment de signe visible distinctif bien que, une fois qu'elle se met en dos-nu, ou même en maillot, l'on peut voir dans son dos un tatouage représentant une paire d'ailes pliée. Cette jeune fille s'est fait faire ce tatouage peu de temps après son retour aux USA pas pour l'esthétique, mais surtout pour la signification de ces ailes pas encore déployées. Car comme tout être, elle recherche la liberté.


Caractère :

  • Mental :

    Imaginez-vous vous tenir devant un miroir qui vous reflète une image erronée de vous-même. Vous auriez une drôle d'impression et pourtant, quand on se tient près de Reilly, on ressent cette impression de se tenir face à une personne qui n'est pas réellement elle-même bien qu'elle joue parfaitement le rôle qu'elle s'est elle-même attribué, tout en sachant que vous ignorez cela. Pourtant, le reflet dans le miroir semble parfait, vous n'arrivez pas à déceler l'imperfection qui vous fait penser cela et, pourtant, vous sentez au fond de vous que cela n'est pas naturel. Car oui, il ne s'agir que d'une image et une image peut être déformé à volonté selon les envies, l'évolution,... Pourtant, elle reste toujours fictive et la réalité ne demande qu'à être montrée...

    L'image que vous avez de Reilly est imparfaite, car vous vous doutez qu'il ne s'agit pas réellement d'elle. Elle joue sur une facette de sa personnalité ou plutôt, sur un personnage qu'elle sait créer. Vu que le comportement et le caractère qu'elle montre aux autre n'est en aucun cas la véritable elle. Elle cherche seulement à se protéger. Est-ce seulement un acte purement égoïste ? Non, car elle ne veut pas le considérer comme cela. Elle estime qu'elle a déjà assez souffert à cause de la perte des gens qu'elle aimait, c'est-à-dire ses parents. Dès lors, elle ne souhaite pas faire endurer cela aux gens qui pourrait s'attacher à elle. Ainsi, si elle se montre si insupportable, c'est uniquement pour ne pas blesser les gens et leur créer une trop grande peine. Pourtant, elle en souffre énormément. Cette jeune mutante n'a jamais apprécié la solitude et pourtant, elle s'y est enfermée pour protéger les autres. Maintenant, elle sait qu'elle ne survivra probablement pas longtemps dans le monde dans lequel elle est maintenant vu que son pouvoir ne le lui permettra pas, diminuant sa durée de vie à chaque utilisation.

    La peur, c'est cela qui pousse la jeune mutante à avancer et à prendre ses décisions. Pourtant, il ne s'agit pas toujours de la peur qu'elle éprouve pour sa propre vie, mais plutôt pour celle d'autrui. Elle sait parfaitement que sa vie n'est pas importante ou plutôt qu'elle ne manquerait à personne si jamais, elle venait à disparaître après tout, elle fait tout pour ne pas être apprécié. Elle se montre égoïste et narcissique, car elle sait parfaitement que les gens méprisent souvent ce type de personne. Car elle-même, elle ne supporte pas les gens ainsi. Comme vous pouvez le comprendre à cet instant, cette jeune demoiselle n'est en rien égoïste vu qu'elle pense d'abord aux bien-être des autres avant le sien. Et tant que l'on parle de la peur, il faut parler de la peur qui la tétanise le plus. Il ne s'agit pas de la perte des personnes qui pourraient lui être cher, mais bel et bien d'une chose qui l'en a déjà privé. Bien entendu, il s'agit du feu.

    Enfin, c'est bien beau de décrire ce qu'elle pense, mais il faut aussi savoir comment elle agit, car simplement dire qu'elle est égoïste et narcissique en apparence ne suffit probablement pas pour vous satisfaire. Au fond d'elle-même Reilly est une fille calme et extravertie. Elle s'intéresse un peu à tout, cherchant à élargir un peu plus sa culture dès qu'elle en a l'occasion. Elle est douce et elle se soucie souvent des autres, c'était ainsi que sa défunte mère la voyait et pourtant aujourd'hui, elle ne ressemble plus en rien à cette petite fille qu'elle était malgré que celle-ci sommeille toujours en elle. Aujourd'hui, elle est insupportable, mais à ses yeux, c'est quoi être insupportable ? De cette façon pour la mutante, être insupportable ce n'est pas être énergique ou même bruyante ou quelque chose d'autres dans le genre. Non, pour elle, c'est être superficiel, égoïste, narcissique, ... Enfin, jouer sur cela pour être considéré comme une peste, une gamine de papa,... Elle fait d'ailleurs comme ci tout lui appartînt, comme si elle obtînt toujours ce qu'elle voulait alors qu'au fond d'elle-même elle considère que rien ne lui appartenait. Comme dit précédemment, Reilly ne cherche pas à être aimée dès lors, elle fera toujours tout pour ne pas être appréciée, même si elle doit jouer sur d'autres comportements.

    Il y a donc vraiment une véritable différence entre ce qu'elle montre et ce qu'elle est. Elle souffre d'ailleurs beaucoup à cause de cela, mais elle ne compte pas faire changer cela. Dans un sens, son égoïsme est seulement dans le partage de la douleur. Elle veut la garder pour elle et ne pas la partager.

    Cependant, ce n'est pas encore fini, car il y a un point important à encore exprimer. Il s'agit de la réaction de Reilly face à sa mutation et aux événements récents. Tout d'abord, en ce qui concerne le premier point, il a été un peu abordé plus haut en disant que c'était à cause de son pouvoir qu'elle se montrait peu adorable. Pourtant, il n'y a pas que cela. La pouvoir que possède la jeune fille a bouleversé sa vie. Elle qui passait son temps à dessiner avant la mort de ses parents maintenant, elle est contrainte de regarder une feuille sans jamais pouvoir dessiner dessus, seulement écrire. Ainsi, elle a dû dire un peu adieu à une de ses deux passions. Cela à un peu détruit la confiance qu'elle avait en elle, car elle ne se sentait vivre qu'à travers le dessin et la musique et là, elle n'avait plus droit qu'à la musique. D'ailleurs dans un sens, elle déteste son pouvoir. Si elle avait moyen, de le faire disparaître elle en serait véritablement heureuse, car elle le déteste bien qu'il lui ressemble un peu. Maintenant pour dire sa réaction fasse aux événements récent, la jeune mutante n'a pas vraiment d'avis, car elle comprend les humains d'avoir peur des mutants, mais elle ne comprend pas les réactions extrémistes qu'ils ont dès lors, sans connaître plus les pensées des protagonistes, elle préfère rester mitigé et du coup, prendre à peine part aux conflits. Faces aux différentes idéologies, la jeune fille comprend bien les démarche du B.A.M. et les approuve car en quelque sorte il s'agit d'une police pour eux. Enfin, c'est ainsi qu'elle voit ce groupe. Pour ce qui est de l'idéologie de Magnéto, elle ne comprend pas comment un homme puisse arrivée à souhaiter cela, enfin, en d'autre mot, elle est contraire l'idée de cet homme. Pour ce qui celle du professeur X elle est d'accord avec celle-ci même si elle doute que cela soit réellement possible ayant elle-même déjà été victime de cette différence.



Histoire :

  • Talents Particuliers :

    Reilly est dans un sens passionné par la musique, dès lors, elle joue de la guitare (elle se promène souvent avec celle-ci, il est très rare qu'elle ne l'ait pas avec elle). Mais cela compte plus pour un loisir. Pourtant, il faut bien admettre qu'elle est douée la dedans. Cependant, les capacités qu'elle a font d'elle une fine stratège, car elle est très observatrice et analyse le moindre détail. Elle parle également parfaitement Russe. Un autre de ses talents, bien que celui-ci soit lier à son pouvoir, est le dessin. Depuis toute petite la jeune fille dessine et excelle dans ses dessins.

  • Possessions :

    Cette jeune mutante a hérité de pas mal de choses, mais elle estime que rien de cela ne lui appartient réellement bien que devant, les autres, elle fasse comme-ci elle était fière que tout cela lui appartienne. Pourtant au fond d'elle-même la seule chose qu'elle estime vraiment lui appartenant c'est le petit chat qui lui a été donné par les bergers Tchétchène, le chat se prénomant Vodka(C'est Karma qui a proposé ce joli nom).

    Ce qui lui appartient légalement est un compte en banque contenant tout l'argent que son beau-père lui à légué (une somme aux alentours de 600.000 Dollars). Elle possède également une maison de campagne dans l'Ithaca.Cependant, étant mineur elle ne peut pas disposer comme elle veut du compte en banque c'est pourquoi chaque mois son oncle, Artyom, lui verse le montant de 5000 dollars. Celui-ci lui prête également son appartement (elle possède un double des clefs).



Avatar : Alexz Johnson

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]

Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]

Si oui, Qui ? : /

Pseudo : Ashura, Ashu, Ashushu et Rei
Votre Age : 19 le mois prochain
Comment avez vous connu le Forum ? : Recherche Google

ps : Suite à un petit problème, j'ai perdu la preuve que Seamus avait validé le code, s'il le faut, je le remets sinon bah on laisse comme ça.

[Vu par Léno Mumu ] Seamus C'est MA Reilly ! è_é


Dernière édition par Reilly Carter le Jeu 2 Aoû - 18:35, édité 60 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 15 Juil - 15:44

Bienvenue officielle chez nous !

Tu sais qui trouver si tu as des questions. Wink

N'oublie pas de nous prévenir lorsque tu auras terminé ta fiche, bonne rédaction !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 15 Juil - 17:05

Bienvenu mademoiselle ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 15 Juil - 17:46

    Merci beaucoup à vous deux.

    Seamus, oui je vous tiendrais au courant et bien entendu, je te poserais toute les questions Very Happy


Dernière édition par Reilly Carter le Lun 16 Juil - 19:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 15 Juil - 18:00

Bienvenue et bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 15 Juil - 18:06

Bienvenue, petite peste Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 15 Juil - 18:24

    Merci beaucoup Mewen.

    Je t'ennuie Mike >< Mais merci quand même.


Dernière édition par Reilly Carter le Lun 16 Juil - 20:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Éléazard
Élève à l'Institut Epsilon
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 14/07/2012
Age : 20

MessageSujet: Un bienvenue pour une hyponormeute   Lun 16 Juil - 17:57

Bienvenue par ici jolie chipie
Car comme pestouille tu semble bien lotie

Je te souhaite une validation rapide et sans tache
puisse tes modos ne pas être trop peau de vache

(me tappez pas les gens s'il vous plait
j'avait juste envie de faire rimer)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Lun 16 Juil - 19:28

    Merci Elea, mais j'ai pas encore fini, donc pour la validation, il va encore falloir attendre un peu.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 22 Juil - 6:55

du nouveau sur cette fiche ?

si rien ne bouge d'ici une semaine, elle sera placée en fiche refusée

si elle est complète, merci de nous le signaler

merci de votre compréhension

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 22 Juil - 11:23

    Bonjours, ma fiche est toujours en active, jusque que ces derniers jours j'étais un peu prise et je n'ai plus vraiment su travailler dessus, mais j'avais prévenu Seamus, il pourra vous le confirmez. D'ailleurs, je prends un peu plus de temps que prévu car j'ai changer d'idée de pouvoir, il y a 3 jours, donc, j'ai du modifié des choses déjà faite (quelque détail dans le physique et le mental et je dois encore terminer le pouvoir) ensuite, il me reste seulement une partie de l'histoire à finir. Donc d'ici une semaine, elle sera fini. Bien entendu, je vous préviendrais.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 22 Juil - 11:50

Je réfute toute accusation !

...

Pas de soucis miss, donne nous des nouvelles d'ici une semaine ou demande moi si tu veux plus de temps qu'on déplace ta fiche en attente.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 22 Juil - 14:35

Bonjour et Bienvenue,

Juste un petit détail, ton avatar (Profil) ne correspond pas a ton avatar sur la fiche

Sur ton Profil c'est Elisha Cuthbert alors que le reste c'est alexz johnson
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Dim 22 Juil - 15:00

    Merci de m’abandonner à mon triste sort Seamus...

    Merci Sebastian de me l'avoir signalez, je remercie Google de se planter dans les artistes. Enfin, voilà j'ai changer partout et maintenant il s'agit bien d'Alexz Johnson partout.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Mar 24 Juil - 0:54

  • Biographie :

    L'histoire qui va vous être conté ne commence pas, par il était une fois et ne finit pas malheureusement pas, ils vécurent heureux et eurent beaucoup d'enfants. D'ailleurs, à ce jour, cette histoire n'est toujours pas finie. La jeune fille qui est l'héroïne de cette histoire n'a toujours pas fini de vivre et d'ailleurs elle continue d'écrire chaque jour un peu plus son futur, réalisant des choix et vivants parfois des événements qu'elle n'appréciera guère. Mais avant de vous parler d'un futur potentiel, il faut connaître le début de la vie de cette jeune fille. Comme nous l'avons dit précédemment cette histoire ne commence pas, par il était une fois, car cette vie n'est pas celle d'une princesse, on ne rêve pas d'avoir la vie de cette demoiselle, car c'est une histoire banale. Il ne s'agit pas d'une princesse ou même encore d'une jeune fille qui va rencontrer le grand amour. Non, ici, c'est une vie qui vous apparaîtra triste et peu appréciable de par le malheur présent. Enfin... Commençons.

    Chapitre I
    Naissance



    Un nombre incalculable de petite lueur brille dans la nuit et pourtant, l'une d'entre elles brille beaucoup plus fort. Non, ceci n'est pas un signe de puissance mais simplement un signe que celle-ci va bientôt rejoindre un autre monde. Cette petite lumière ne serait plus pour longtemps une simple lueur dans la nuit, mais une âme, un être vivant plus précisément. D'ailleurs, elle ne va pas devenir une âme, car déjà à la base, il s'agit d'une âme. Était-elle vieille ? Était-elle jeune ? À cet instant, il est impossible de le savoir. Il semblerait même que cela, on ne le sache jamais, peut-être que par la sagesse du futur enfant, on le saura, mais on ne pourra jamais en être sûr. La seule chose que l'on saura vérifier plus tard normalement c'est si cette âme, ou plutôt le corps qui va accueillir cette âme aura les gènes X ou pas.

    En attendant, la lueur change d'univers et prend naissance dans le corps d'une jeune femme humaine. Ainsi donc rien ne la prédestine à être un être à pouvoir, car son père est également un humain normal. Pourtant, tout est déjà tracé. Tandis que c'est parent choisissent les futurs vêtements de la petite fille qui va naître, car oui, les mois s'écoulent rapidement et ils connaissent déjà le sexe de leur enfant à naître. Pourtant, malgré les choix qu'ils font en pleine conscience, dans l'ombre, le hasard lui aussi agit. Il choisit pour la petite fille encore sans réelle conscience. Il détermine l'avenir qui pourra être le sien, il trace la voie de ce fœtus. Et pourtant...

    Le hasard, il choisit pour tout le monde et là, il est intervenu dans la vie d'Edward Main le père de ce fœtus, lui prenant la vie, privant ainsi un futur enfant de son père. Vivre sans père ? Est-ce réellement quelque chose de bon pour un enfant ? Vivre sans un modèle paternel cela est pénible néanmoins...

    Neuf mois, c'était le temps qu'il avait fallu à l'enfant pour prendre place dans le ventre de sa mère et surtout pour se former comme il se dût. Neuf mois que maintenant, elle attendait cette petite fille qui allait voir le jour dans une famille... Non dans une maison où elles ne seront que deux. L'enfant et sa mère. Malgré cela, il y avait tout pour que la petite fille qui venait de naître sois heureuse. Certes, elle n'avait pas de père, mais elle avait une mère qui la chérissait plus que tout et elle avait un endroit où vivre. Elle pourrait grandir sainement entourée d'un modèle maternel et jamais, normalement, sa mère ne deviendrait sa rivale. Car à un moment dans l'enfance, la fillette s'identifiera à sa mère et cherchera à conquérir son père, mais ici comme il n'y a pas d'homme dans la vie de la mère de la jeune Reilly, il n'y aura jamais de rivalité entre elles. On peut dès lors comprendre qu'il y aura un lien très fort entre la petite fille et sa mère, mais revenons en maintenant aux jours de sa naissance et non pas dire sans lien les événements.

    Le 21 mars 1995, en d'autres mots, le jour du printemps. C'est ce jour-là que l'accouchement de Shana Steward, la mère de Reilly eut lieu. Elle qui croyait que ça allait être le plus beau jour de sa vie, mais rien ne se passait comme elle l'aurait imaginé. Non seulement, son mari n'était pas là, il était mort quelques semaines auparavant. La laissant seule avec leur futur enfant. Mais ce n'était pas tout. Ils n'avaient pas choisi de nom ensemble ainsi, l'enfant qui allait naître n'avait pas encore de nom et, pourtant, le temps pressait. La future mère n'avait pas réfléchi à un nom pour l'enfant, elle avait été trop touchée par la mort de son conjoint. D'ailleurs, cela est normal, car quand on perd un être qui nous est cher, il nous est difficile de nous concentrer sur une chose que l'on aurait dû faire avec cette personne sans avoir du mal. C'est pour cela d'ailleurs, que la jeune femme avait pensé à plusieurs moments faire adopté sa future fille, enfin l'abandonné quelque part, mais elle devait d'abord lui donner un nom, choisir son identité... Pourtant, il lui serait plus facile d'oublier un être sans nom qu'une petite fille à laquelle elle avait choisi un prénom. C'est d'ailleurs peut-être à cause de cela qu'elle n'avait pas pu l'abandonné et que finalement, elle lui avait choisi un prénom.

    L'enfant venait de naître, encore maculé de sang, l'infirmière l'emporta loin de la femme qui doucement se remettait de l'effort qu'elle venait de faire pour expulser ce joli bébé de son ventre. Alors que l'infirmière s'occupait de la petite fille qui venait de naître, le médecin quant à lui attendait que la jeune femme reprenne son souffle pour lui poser l'ultime question qui était : Quel est le prénom que vous avez choisi pour votre fille. C'est à cause de cela, de la crainte d'entendre cette fameuse question que la jeune femme peinait à reprendre son souffle. Elle avait peur que le prénom qu'elle avait choisi ne soit pas bon et surtout qu'on lui demande des explications, car elle ne voulait pas en donné. Elle ne voulait pas expliquer qu'elle avait choisi ce prénom à cause de la disparition de son mari. Car oui, le prénom qu'elle avait choisi avait un lien avec le père de l'enfant, car son nom voulait dire inconnu et comme la jeune humaine savait parfaitement que l'enfant ne connaître pas son père, cela lui irait plutôt bien. Finalement, elle avait récupéré son souffle et le médecin lui avait posé la fameuse question.

    « Reilly. Elle s'appelle Reilly. »

    Chapitre II
    Vie de famille



    Après la naissance vient l'enfance, période où très peu d'entre nous se souviennent de tout ce qui leur est arrivé, même des événements importants, car ils nous est impossible de nous souvenir de notre troisième anniversaires, la seule preuve que nous avons de cette époque est les photos que nos parents ont eu l'aimable gentillesse de prendre, car il ne nous reste aucun souvenir réel. C'est d'ailleurs le cas de la jeune Reilly, elle n'a aucun souvenir de cette période où elle vécut seule avec sa mère. Pourtant, bien que la petite fille ne manquait de rien, il semblait que sa mère pensait que si, c'est pourquoi l'année du quatrième anniversaire de la fillette, sa mère fit la rencontre d'un homme du nom de Carter Harry. Un homme qui bientôt allait devenir le beau-père de la gamine. Car les années s'écoulaient petit à petit et depuis leurs rencontres un an plus tôt, la mère de Reilly, se mit en ménage avec lui. Permettant ainsi à la petite fille d'avoir enfin un père et un modèle paternel ainsi qu'un grand frère répondant au nom de Michael à peine plus âgé qu'elle. C'était un nouveau départ, même si elle ne s'en souvient pas. Enfin, elle allait avoir droit à la vie de famille. Elle avait alors cinq ans.

    Comme tout enfant, elle avait commencé l'école à trois ans, mais elle se souvient également à peine de son passage dans les maternelles. La chose qui l'avait le plus marqué, c'était son entrée à l'école primaire. Sa première année, elle apprenait beaucoup de choses et pourtant, elle continuait de jouer, elle s'amusait avec ses amies, participait à l'ambiance de la classe, elle était bruyante. Elle s'amusait... C'était une belle époque pour elle. Dans la cour de récrée, elle courait, jouait à touche-touche,... Tout lui plaisait.

    Jusqu'à maintenant, elle n'avait aucun problème, au niveau scolaire, elle était intelligente, mais si elle se montrait parfois un peu énervante, face au professeur et au niveau familial s'était également parfait. Reilly avait tout ce dont elle avait besoin. Son beau-père se comportait comme un véritable père avec elle et d'ailleurs, n'ayant plus aucun souvenir de la période où elle avait grandi seule avec sa mère, elle le considérait comme tel. D'ailleurs, sa mère avec la participation de son conjoint au niveau financier, elle lui avait donné le nom de celui-ci. Ainsi, elle était maintenant réellement sa fille. Pourtant malgré le bonheur de la petite fille, dans l'ombre il y avait un conflit. Son frère lui n'appréciait pas vraiment de voir sa famille recomposée. Il avait l'impression que sa belle-sœur lui volait son père, car pour lui il était hors de question de la considéré comme sa sœur. Et pourtant, malgré sa haine pour elle, il jouait avec, il s'occupait bien de la petite fille. Alors, elle ne se doutait de rien. Elle l'aimait pour ce qu'il était ou plutôt ce qu'il lui montrait...

    Ce fut l'année de son entrée à la "middle school", elle avait alors onze ans et demi. Grâce à l'argent de son père, elle était inscrite dans une école privée, elle aurait droit à une vie de lycéenne parfaite enfin, c'était ce qu'elle se disait. Sa mère était toujours aussi présente pour elle et grâce à elle son père lui offrait tout ce qu'elle désirait. Ainsi, elle qui aimait la musique et le dessin, elle avait déjà eu pour son anniversaire l'année précédente une guitare et pour le noël de cette année-là, elle avait eu du matériel de dessin. Elle était comblée elle qui depuis toute petite ne pouvait s'empêcher de dessiner, elle était heureuse, dès qu'elle rentrait de l'école, elle allait dans sa chambre et elle dessinait, elle passait des heures ainsi enfermées toute seule ou parfois avant son père ou sa mère derrière elle pour contempler ce qu'elle faisait. C'est d'ailleurs à ce moment-là qu'elle commençait à s'éloigner de son frère ou plutôt que lui s'éloignait d'elle. Il ne venait jamais près d'elle, il se montrait méchant avec elle. Ses parents ne comprenaient pas et elle non plus. Elle ne lui avait pourtant rien fait... Hormis cela, tout allait bien, personne n'aurait pensé que c'était cela qui allait poser problème, car il n'était qu'un adolescent comme elle, enfin, un peu plus vieux car il avait quand même déjà quinze ans lui. Mais comme on dît, les crises d'adolescent parfois ça peut aller très loin et là, ce fut le cas... Après une dispute entre lui et son père, le frère de Reilly, énervée avait mit le feu à la maison. Personne n'avait eu le temps de réagir ou presque... Elle était maintenant là devant la maison toute seule à regarder les flammes s'élever. Personne n'avait eu le temps de sortir hormis elle et celui qui avait mit le feu... Son frère. Les larmes coulaient de ses joues... Oui, elle pleurait. Elle tremblait... Elle était perdue. Que devait-elle faire ? Qu'allait-elle devenir ? Où était sa mère ? Et son père ? Elle se posait tellement de question... Elle ne savait plus où elle en était. Elle venait de tout perdre à cause de son frère...

    Des gyrophares... La police... Les pompiers... L'ambulance... Il y avait tellement de véhicules alors que la jeune adolescente était là, au milieu de la route en robe de nuit à pleurer. Son frère était là aussi. Il ne savait pas s'il devait sourire ou pleurer. Il avait tué son père et la seule qui avait survécu était la seule personne qu'il voulait tuer... Elle était toujours là... Assis sur le bord du trottoir, il regardait le sol. Il allait se faire arrêté par la police, il le savait alors, avant il devait tenter quelque chose... Peut-Être qu'elle n'était pas morte, mais elle allait souffrir encore plus maintenant. Pourtant, les menottes déjà aux poings, il s'approchait de sa petite sœur avec l'accord des polices. Il voulait lui parler pour la faire culpabiliser.

    « Si tout cela est arrivé, c'est uniquement ta faute. »

    Chapitre III
    Orphelinat



    Plus rien... Elle n'avait plus rien... Plus de famille... Plus de maison... Elle n'était plus rien... Son frère avait tout détruit... Elle y comprit... Elle ne savait pas ce qu'elle allait devenir et pourtant, elle devait se relever de cela, bien entendu, il faudrait du temps, mais elle apprendra à vivre avec cet événement tragique. Pourtant, depuis cette fameuse soirée, elle était à l'hôpital, elle était suivie par un psychologue, il lui parlait, cherchait à découvrir si elle n'avait pas été traumatisée, au fil des séances, il en avait conclu que non et, pourtant, elle l'était... Elle dissimulait simplement, car après tout aucun enfant ne pourrait vivre cela sans être légèrement traumatisé. D'ailleurs c'est probablement à cette époque-là que ces cauchemars ont commencée, mais qu'elle a commencé également à avoir peur du feu. Après tout c'était le feu qui avait anéanti sa vie, même si son frère y était également pour quelque chose.

    Après l’hôpital, elle devait bien vivre quelque part. Étant trop jeune pour vivre seule, elle fut alors placée dans un orphelinat parmi d'autres enfants qui comme elle n'avait plus de parents. Pourtant bien qu'il y avait tout pour qu'elle s'y plaise, car les enfants cherchaient le contact avec elle, elle se montrait distante avec eux. Elle ne cherchait aucun contact. Tout ce qu'elle faisait s'était resté seule dans son coin, sans bouger, sans parler... Sans rien faire en d'autres mots. Elle ressemblait un peu à une ombre. Elle n'était pas heureuse. Elle avait tout simplement du mal à se relever.

    Des mois s'étaient écoulés depuis l'incendie meurtrier et le décès de ses parents. Non, il ne s'agissait pas de plusieurs mois, mais carrément d'une année complète et pourtant, Reilly ne s'en était toujours pas remise. Elle ne faisait pas non plus d’effort. Elle avait, certes, réussi à bluffer le psychologue et elle faisait également croire qu'elle avait toujours été solitaire à l'orphelinat ainsi, on la laissait tranquille. Pourtant au fond d'elle-même, elle cherchait à comprendre. Elle voulait comprendre pourquoi son frère avait fait cela... Mais ça, elle ne le saurait jamais sauf si elle avait moyen de le voir et cela, il en était hors de question, personne ne la laisserait revoir son frère. Pas seulement parce qu'il lui avait dit que c'était sa faute car cela, personne ne le savait, elle l'avait gardé pour elle... Pourtant, il lui semblait que les adultes qui l'entouraient maintenant étaient parfaitement informés de cette haine qu'il avait envers sa petite sœur.

    Pourtant, cette haine avait encore augmenté quand il avait apprit que son père l'avait déshérité pour elle, car il cachait peut-être à Reilly qu'il ne l'aimait pas, mais son père était parfaitement au courant et il avait déjà fait plusieurs menaces concernant la petite fille exprimant clairement qu'il serait capable de la tuer si jamais il se passait un truc grave. C'était sûrement à cause de cela qu'il avait été déshérité. Et quand la jeune adolescente l'avait apprit, car maintenant, elle avait bientôt treize ans, elle ne pouvait pas accepter cela. Il ne comprenait pas pourquoi son père avait fait cela. Pourtant, ce dernier cadeau lui plaisait. D'ailleurs c'était peut-être cela qui lui avait permis de se relever et d'apprendre à nouveau à vivre, mais sans plus jamais s'attacher aux gens, car elle ne voulait plus connaître cette détresse-là. Elle avait peur de revivre une situation ainsi, c'est pour cela qu'elle faisait tout pour ne pas être adoptée, car elle savait que si elle devait vivre tous les jours avec les mêmes personnes, elle finirait par si attaché.

    Elle se montrait désagréable dès qu'une personne venait près d'elle et pourtant, elle s'était remise à la guitare et au chant, elle avait également pour projet de se remettre au dessin, car avec le temps qui s'était écoulé, elle avait peur d'avoir perdu la main. Elle comptait donc essayer de rattraper le temps perdu et sa vie à l'orphelinat le lui permettait, car elle n'allait plus à l'école vu que c'était l'orphelinat qui donnait les cours. Elle était donc tranquille à ce niveau, car elle pourrait facilement dessiner partout sans problèmes, car elle aurait toujours accès à sa chambre et à ses feuilles. Mais en attendant, avant d'avoir à nouveau du matériel de dessin, elle voulait réapprendre la guitare. Il lui fallut du temps, mais elle finit par y arrivée.

    « Maintenant, c'est parfait... Je dois juste continuer à m'entraîner un peu chaque jour. »

    Chapitre IV
    Adoption



    Elle avait enfin fini d'acheter tout le matériel qu'il lui fallait pour recommencer le dessin et pourtant, elle ne pouvait pas encore s'y remettre. Elle aurait tellement aimé pour peindre ce jour-là, mais elle ne pouvait pas. Il y avait une femme d'origine Russe Anya Ghliebnikov et plus précisément Tchétchène qui était là pour adopter l'un des orphelins ici présent et comme d'habitude, Reilly ferait tout pour ne pas être choisie. Pourtant, il semblerait que cette fois-ci encore le destin a décidé de s'en mêler ainsi, elle avait été choisie par cette femme et maintenant, elle allait devoir quitter ce lieu. Un lieu qu'elle fréquentait depuis l'accident ou presque. Ce lieu que, maintenant, elle connaissait par cœur bien qu'elle n'ait aucun ami. Elle ne voulait pas d'amis d'ailleurs, elle avait tout fait pour cela. Mais justement ce jour-là, rien ne se passait comme elle l'aurait souhaité. Non seulement, elle devait ranger tout ses affaires de dessin, sa guitare, ses vêtements,... Car elle partait. Elle allait vivre ailleurs. D'après ce que la femme avait dit, enfin, ce que sa mère adoptive avait dit, son mari était américain, mais Reilly allait quand même devoir apprendre le russe, car bien que sa mère parlait l'anglais, elle ne le parlait pas parfaitement dès alors, elle allait lui apprendre le russe. La jeune fille n'en voyait pas l'utilité, car jamais elle ne comptait aller en Russie d'elle-même.

    Une fois la porte de l'orphelinat fermée derrière elle et ses affaires chargées dans la voiture de cette femme, Reilly se demandait ce qu'elle allait devenir maintenant. Pourtant, elle n'avait pas posé de questions, se contentant d'obéir à cette femme qui voulait se faire appeler mère par la petite fillette qu'elle était à l'époque. La jeune Carter aurait très bien pu lui faire ce plaisir-là, mais pour elle il en était hors de question. Elle n'avait qu'une seule mère même si celle-ci était morte depuis déjà plus d'un an par sa faute. Donc jamais elle ne dirait maman à cette Russe...

    La voiture s'était arrêtée devant une grande maison en pierre grise. Celle-ci était magnifique, c'était totalement autre chose que l'orphelinat où elle avait passé presque un an et demi. Ainsi donc, elle avait atterri chez des personnes riches, elle n'allait dont pas être déboussolé par tout cet argent, après tout, elle avait, elle aussi, un gros compte en banque, bien qu'elle ne l'utilise presque jamais. Mais bon, là, ce n'est pas d'argent qu'il faut parler, mais de son histoire. Reilly avait donc atterri chez des gens riches. Elle était d'ailleurs la seule enfant de ces deux personnes. Elle qui avait pensé à la base qu'ils avaient peut-être déjà un enfant, mais ne non, rien. Peut-être était-il mort ? Oui, elle en avait eu les confirmations en entrant dans la maison, il y avait partout des photos d'une petite fille qui lui ressemblait assez fort. Maintenant, elle savait donc pourquoi cette femme l'avait choisie. Une fille rousse aux yeux bleus comme elle cela est quand même rare. Combien d'orphelinats avait-elle faits avant de trouver la jeune Carter ? Enfin, tout cela impressionnait quand même la petite fille.

    Elle s'était fait adopter quelques jours avant son quatorzième anniversaire, la femme était donc censé savoir que, bientôt, elle allait avoir quatorze ans et pourtant, le jour de son anniversaire, il n'y avait rien, aucune fête. D'ailleurs, elle n'avait pas encore rencontré Peter Jones, son père adoptif et ça allait quand même faire bientôt une semaine qu'elle était arrivée dans cette maison. Il lui fallut encore attendre un mois avant de finalement rencontrer son père. Mais bon, cela ne fut pas le plus important durant sa vie dans cette maison, bien que celle-ci fût assez courte car après même pas un an, elle quittait déjà cette maison. Non pas toute seule, mais avec sa mère adoptive. Cependant, avant d'en arriver là, il faut expliquer ce qu'il s'est passé.

    La vie de la jeune fille, il n'y avait rien de bien passionnant, sa nouvelle mère l'avait mit à la danse classique et l'empêchait de dessiner et de jouer de la guitare. Ainsi, donc, elle se retrouvait comme à son arrivée de l'orphelinat sans matériel de dessin et sans guitare. Reilly n'en pouvait plus, elle devait danser pour lui faire plaisir, mais elle n'avait pas droit de faire ce qu'elle voulait. Pourtant, elle ne pouvait rien dire car grâce à elle, elle était maintenant dans une école privée et elle fréquentait la haute société. Mais tout cela, elle s'en fichait totalement, ce n'était pas important pour elle, ou plutôt ce n'était pas aussi important que la musique et le dessin pourtant, l'école lui plaisait et c'était cela qui la tenait, car si jamais sa mère la voyait dessinée ou même joué de la guitare, elle l'enverrait dans une autre école. Dans un sens, si le niveau de l'école n'était pas haut, elle s'en ficherait de partir, car après tout, elle ne cherche aucun lien avec les gens. Même avec cette mère adoptive... Bien que celle-ci l'oblige à faire ce qu'elle veut. Pourtant, Reilly avait bien comprit où cette Russe voulait en venir, elle voulait qu'elle devienne la fille qu'elle avait perdue, qu'elle soit une copie conforme de l'enfant disparu.

    C'était à cause de cela qu'il y avait beaucoup de dispute dans le couple qui avait adopté Reilly. L'homme n'appréciait pas le comportement de sa compagne vis-à-vis de la petite fille. Il ne cessait de dire à sa femme qu'elle n'était pas leur fille mais une pâle copie, qu'elle ne remplacerait jamais leur vraie fille. Cela était probablement la cause de la séparation des deux adultes alors que la jeune fille n'était même pas encore âgée de quinze ans. Pourtant bien que le père voulait la garder, avec son emploi, il n'aurait pas su s'occuper d'elle dès lors, il fut obligé à grand regret de voir son ex-femme partir avec sa fille. Non seulement, elle aurait pu déménager dans une autre maison, mais au lieu de cela, elle retournait dans sa famille en Tchétchénie avec l'adolescente. Voilà donc pourquoi la jeune fille avait dû apprendre le russe.

    Reilly qui elle n'avait jamais pensé venir ici, se retrouvait maintenant loin de son pays natal, avec une femme qui l'empêchait de faire ce qu'elle désirait et pourtant, dans son dos, elle avait réussi à garder sa guitare et son matériel de dessin. Un soir après plusieurs mois déjà passés en Russie, alors que la femme dormait dans la chambre voisine de celle de la jeune fille. La demoiselle rousse avait entrepris de commencer un dessin, celui-ci représentait un fond marin avec comme personnage principal une pieuvre. Le dessin allait être magnifique une fois finie, mais elle n'eut pas le temps de le terminer... Alors qu'elle venait de déposer son crayon à côté de la feuille A3, elle vit sortir de sa feuille une pieuvre de 3 mètres longs et des petits poissons qui rapidement retombaient sur le sol. Elle se sentit alors mal et elle hurla... S'écroula sur le sol. Elle ne comprenait pas ce qu'il se passait, elle était tétanisée et la pieuvre détruisait tout autour d'elle. Elle frappait les murs, les détruisant ainsi au fur et à mesure, ouvrant ainsi une brèche jusque dans la chambre de la mère adoptive de la jeune fille. Reilly ne savait pas quoi faire. Elle avait mal. Elle ne comprenait rien et pourtant, elle était liée à cette chose. Elle prit alors un coup de bras de la pieuvre et perdit connaissance...

    Quand elle reprit conscience, la première chose qu'elle vit fut les mèches blondes qui lui retombait sur le visage. Elle ne comprenait pas... Elle se sentait toujours mal. Elle avait mal à la tête et pourtant, elle entendit sa mère adoptive lui crier après. Elle, elle avait comprit. Elle s'était rendu compte que Reilly possédait des pouvoirs... C'était une mutante. Elle voulait se débarrasser d'elle. Elle ne voulait pas d'une mutante dans sa maison, dans sa famille... Elle avait alors décidé de l'abandonné dans un coin reculé de la Tchétchénie où seulement les bergers passaient parfois. Reilly se retrouvait alors à nouveau seule, dans un sens, c'était ce qu'elle cherchait pourtant, elle ne comprenait toujours pas ce qui s'était passé.

    « Je dois dessiner à nouveau pour comprendre. »

    Chapitre V
    Artyom Volk



    C'était bien, elle avait prit la décision de continuer le dessin pour comprendre ce qui s'était passé, mais le problème, c'est que là, elle était seule dans les environs, elle n'avait plus de toit une nouvelle fois. Elle ne savait vraiment pas ce qui allait advenir d'elle maintenant. Certes, elle avait apprit le russe, mais elle n'avait jamais vraiment pas l'habitude de tenir des conversations dans cette langue slave du coup, elle aurait du mal si jamais, elle rencontrait une personne. Enfin, pour cela, il faudrait déjà qu'elle ne soit pas la seule dans les environs. Sa mère adoptive avait eu une brillante idée de l'abandonner là dans cette région où il n'y avait que des prés à perte de vue. Elle aurait pu la vendre pour qu'elle finisse dans un réseau pédo-pornographique et, pourtant, elle ne l'avait pas fait. Dans un sens Reilly avait quand même de la chance dans son malheur.

    Enfin, là la jeune fille ignorait vraiment ce qu'elle allait devenir. Elle était, d'ailleurs, assise sur le bord du chemin de terre et elle réfléchissait. Des heures s'étaient écoulées sans qu'elle ne s'en rende compte étant perdue dans ses réflexions, se fut seulement le bêlement d'un mouton qui l'en tira. Cependant, il n'y en avait pas qu'un... Il y avait des dizaines de moutons, voire même une vingtaine. Elle était sauvée. Il y avait forcément quelqu'un avec ces moutons. Elle s'était alors rapidement relevée pour voir un vieil homme marcher derrière ceux-ci. Se précipitant vers lui, elle fit légèrement se disperser les moutons, ce qui ne plut pas vraiment à l'homme, mais quand Reilly lui expliqua sa situation du mieux qu'elle pouvait en Russe l'homme choqué lui excusa son geste. Mais pour plus de sûreté, la jeune mutante aida le vieil homme à regrouper ses moutons. Car après tout, il venait de lui proposer de rentrer chez lui pour qu'elle soit au chaud et qu'elle ait de quoi manger. Car en ce début d'année, il faisait très froid.

    Au début, l'homme avait précisé à l'adolescente que cela ne serait que temporaire pourtant, comme elle se rendît utile, qu'elle les aidait, cela faisait déjà plusieurs mois qu'elle était là. Il lui semblait d'ailleurs que les deux vieilles personnes s'étaient attachées à elle à son grand malheur, même si au fond d'elle-même, elle se sentait bien ici, mais elle savait que cela ne durerait pas, car elle devait retourner en Amérique un jour. Elle espérait d'ailleurs que ce jour ne tarderait pas trop. Certes, elle était heureuse, mais elle n'avait plus l'habitude d'être elle-même depuis longtemps et cela ne lui plaisait pas du tout. Elle voulait recommencer comme avant, redevenir la fille détestée de tous. Pourtant, la fin de l'année approchait et elle était toujours coincée là, mais elle s'était entraînée un peu avec son pouvoir cherchant à le comprendre.

    Le 18 septembre 2010, c'est ce jour-là que la vie de la jeune Reilly prit un nouveau tournant. Il s'agissait encore une fois du choix du destin et non pas du sien. Dans la maison où elle vivait maintenant avec le berger et sa femme, elle avait entendu un bruit d'explosion au loin. Dès lors, elle avait eu pour mission de la part de sa famille d'accueil d'aller voir ce qui s'était passé. S'étant armée d'un crayon et d'un bout de papier, Reilly se dirigeait vers le lieu de l'explosion, il lui fallut un bon moment pour y arriver et un autre pour comprendre ce qui s'était passé. Il n'y avait aucun survivant aux premiers abords pourtant, elle ne voulait pas y croire. Pourtant, elle devait se fier à ce qu'elle voyait... Il n'y avait que des cadavres jonchant le sol...

    Un bruit... Oui, c'était ce qu'elle venait d'entendre. Il y avait bel et bien un survivant et dire qu'elle avait failli passer à côté parce qu'elle voulait vite quitter ce lieu qui lui rappelait le drame qu'elle avait vécu. Elle cherchait à se montrer forte, mais elle avait peur des flammes qui brûlaient le bâtiment. Elle avait peur d'approcher trop près celle-ci pourtant, il y avait cet homme-là, qui semblait chercher à réanimer un cadavre. Elle hésitait. Elle avait peur... Elle réfléchissait. Comme s'approcher cet homme et surtout ne pas s'approcher des flammes qui lui faisait si peur... Elle ne savait pas comment elle devait agir pour lui faire remarquer sa présence. Finalement, elle avait seulement présenté ces excuses en disant que cette femme était probablement déjà morte. Il s'était alors retourné vers elle. Il était dans un piteux état et pourtant, il était encore là devant elle. Il bougeait encore,... Il était vivant, cela lui semblait impossible. Pourtant quand il s'était approché d'elle il titubait légèrement. Une fois qu'elle avait estimé qu'il était assez éloigné des flammes, elle s'était précipitée vers lui pour le soutenir du mieux qu'elle pouvait. Ils avaient alors commencé en marcher pour s'éloigner de ce lieu empli de flammes et de fumée pour aller se réfugier dans la demeure des bergers.

    Ils avaient déjà marché un bon moment, mais le trajet semblait plus long et pénible à la jeune mutante. Après tout, elle aidait un homme qui probablement faisait le double de son poids à marcher alors qu'elle n'avait pas beaucoup de force. Pourtant, quand l'homme s'écroula elle ne su le supporté et il tomba à même le sol. Alors là, la jeune mutante ne savait pas trop comment réagir. Elle avait voulu s'excuser, mais l'homme était inconscient dès lors, ses excuses étaient inutiles. La maison n'était plus très loin, elle serait bientôt visible, elle le savait. Elle devait faire quelque chose... Elle prit alors son crayon et sa feuille et dessina un ours. Elle ordonna alors à l'animal d'amener l'homme à la maison tandis qu'elle, elle marchait à côté de lui.

    L'homme était bien arrivé à la maison des éleveurs de moutons, mais il n'était pas encore dans celle-ci, car l'animal ne pouvait pas rentrer dans la maison et encore moins se montrer aux deux vieilles personnes. Ainsi, il avait déposé l'homme près de la maison sans pour autant être trop proche de celle-ci. Dès lors, la jeune mutante ordonna à l'ours d'aller se cacher et elle entreprit d'appeler à l'aide le vieil homme, car lui saurait l'aider à le rentrer dans la maison et si on lui posait la fameuse question de comment elle l'avait amené jusque-là, elle répondrait simplement.

    « Il vient de s'évanouir... »

    Chapitre VI
    Institut Charles Xavier[/u]


    Il avait été ramener dans la maison sans trop de problèmes et Reilly avait pris comme décision de s'occuper de ses blessures, bien entendu, elle avait d'abord demandé l'autorisation des propriétaires de la maison. Après tout cet homme était un étranger. Enfin, ils lui avaient dit oui donc Reilly avait entraîné l'homme jusque dans sa chambre pour le mettre dans son lit, car il n'y avait que deux chambres dans la petite maison alors il était préférable que se soit elle qui dort dans le fauteuil, car lui il avait besoin de repos.

    Il se rétablissait petit à petit et chaque jour, ils se liaient un peu plus d'amitié. Reilly aimait bien lui parler, car elle avait appris que comme elle, il était aussi un mutant. C'était d'ailleurs, peut-être parce que c'était le premier mutant qu'elle rencontrait qu'elle avait si facile de parler avec lui. Mais elle était également contente aussi de ne plus devoir parler uniquement à de vieille personne, lui il avait seulement la vingtaine. Pourtant, cela n'était pas dans ses habitudes de se lier ainsi avec des gens, mais depuis qu'elle avait atterri ici, il semblait que cela avait changé. Cependant, cela n'était que temporaire.

    Elle était heureuse d'avoir rencontrer cet homme Artyom Volk. Elle s'était occupée de lui le temps qu'avait durée sa convalescence puis un jour ou plutôt un matin, il avait disparu de sa vie sans rien dire. Il était parti aussi rapidement que ses parents. Suite à cela, elle était mal. Elle était triste. Elle ne savait absolument pas où il était parti, bien qu'elle avait déjà eu des discussions avec lui où il disait vouloir voyager et aller aux Usa. C'était là qu'elle avait dit qu'elle voulait revoir son pays natal, car la jeune adolescente lui avait expliqué son périple en oubliant bien entendu de dire que c'était son propre frère qui avait allumé l'incendie qui avait tué ses parents.

    Le temps passait et elle était bloquée là-bas en Tchétchénie, son compte étant aux USA, elle ne savait pas l'utilisé ici et les bergers n'avaient pas assez d'argent pour lui offrir le retour vers les États-Unis, dès lors, elle continuait de les aider, de participer à la vie de la maison et dès qu'elle avait du temps, elle s'entraînait pour ses dessins, car quand Artyom était là, il l'avait un peu aidé pour comprendre son pouvoir. Alors maintenant, elle cherchait à se perfectionner, même si elle savait qu'en vivant ici, elle n'avait pas besoin de son pouvoir, elle ne courait aucun danger.

    Noel 2011 venait de passer, sa vie n'avait plus rien de bien palpitant et pourtant, elle espérait toujours que quelque chose allait venir la rendre plus attrayante, mais rien ne se passait. Elle était toujours dans cette bergerie avec ces deux vieilles personnes pourtant, un jour, pas si lointain d'aujourd'hui, une lettre lui était adressée cela n'était encore jamais arrivée. Elle se demandait donc qui pouvait bien lui écrire et qu'elle ne fut pas sa surprise de voir que c'était l'homme qu'elle avait soigné qui lui écrivait et qui plus est lui envoyait un billet d'avion pour les États-Unis pour se faire pardonner d'être parti comme un voleur.

    Enfin... Elle allait enfin retourner dans son pays natal. Elle allait revoir des gens, enfin, plutôt rencontrer des personnes, elle ne serait plus enfermée avec des moutons... Pourtant, ce fut avec un peu de peine qu'elle dut annoncer la grande nouvelle à ces deux sauveurs. Elle devait les quitter pour toujours. Néanmoins, ils lui firent un cadeau d'adieu... Ils lui offrirent un petit chaton que venait d'avoir leur chatte.

    Elle était maintenant dans l'avion en direction des USA, Artyom l'attendait à l'aéroport. Alors rapidement, elle le reverrait. Pourtant une fois arrivée là-bas, il s'était simplement contenté de lui donner une adresse. C'était l'adresse de l'institut Xavier. Il lui avait alors dit :

    « C'est le meilleur endroit pour toi pour que tu apprennes à contrôler ton pouvoir


Dernière édition par Reilly Carter le Jeu 26 Juil - 19:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Mar 24 Juil - 0:56

    Présentation terminée.

    Désolée, j'ai dû mettre l'histoire à la suite car j'avais atteint la limite :/

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Jeu 26 Juil - 12:28

Et bien après tant de Mps, me voici pour finaliser ta fiche et t'aider à décrocher la validation synonyme de « possibilité de RP ».

Je suis Médor el modérator, et voici donc ta modération !

Ep, ep, ep ! Pas trop vite ! C'est ta première fois hein. Hum. Je vais donc t'aider.
Rouge : Corrections obligatoires sinon, je me mets à grogner
Jaunes : Corrections facultatives qui me font plaisir et me rendent indulgents si tu les effectues.

Prête ? BOUH !

NOM : Même si elle ne connaît pas le véritable nom qui devrait normalement être le siens. J'aimerais que tu l'indiques entre parenthèse.
PRENOM : Ok
ALIAS : Ok (R. ça te va bien, non?)
AGE DATE DE NAISSANCE : Ok
METIER : Ok
NATIONALITE : Mentionnes les origines entre parenthèse et la nationalité sur sa « carte d'identité » en premier, c'est le plus important.
GENRE : Je confirm... Hum pardon. Ok
CLAN : Ok

DESCRIPTION DU POUVOIR :

Bien, commençons par les compliments avant d'attaquer : Je trouve ton pouvoir à la fois poétique et original. C'est assez rare pour être signalé donc félicitations. Cependant :
Je trouve que tu t'es vachement compliqué la vie. Le point noir majeure de ton pouvoir que je nommerais : « matérialisation à partir de dessins » (qui est donc bien une forme limitée de Reality Warping), c'est le bestiaire que tu peux « invoquer ».
Je te conseille donc de répondre aux questions qui vont suivre dans une petite sous partie de ton pouvoir :
- Quelle est la taille maximale des êtres que tu peux invoquer ?
- Quel est le poids maximal des êtres que tu peu invoquer ?

- Tes créations ont-ils un rayon d'action dans lequel ils peuvent évoluer ou sont-il plus ou moins libre ? (Vu dans le niveau de maîtrise, à déplacer)
- Tes créations peuvent parler ?
- Combien de créations peux-tu faire en même temps ? Contrôler en même temps ?

- Tes créations peuvent développer une personnalité ? Ou peux-tu leurs apporter de par ton imagination, ces personnalités ? (Vu dans le niveau de maîtrise, à déplacer)
- Quel est la force maximale de tes créations ? La résistance ? La vitesse ?
- En clair : Si tu créer un humain, aura-t-il des capacités humaines ? Talentueuses (capacités talentueuses sont des capacités humaines mais de très haut niveau) ? Si tu créer un animal aura-t-il les caractéristiques d'un animal ?
- Les capacités varient-elles suivant la corpulence ?
- Pour les créatures inventés, j'ai grosso modo les mêmes questions même si tu en as parlé un peu.
- Peux-tu doter tes créations de pouvoirs sur-naturels ?
- Quels contrôle et quelles interaction Reilly peut avoir sur ces créations ? Peut-elle simplement donner des ordres, peut-elle tenir une discussions... ?
- Comment font les créations pour disparaître ?
- Peux-tu me décrire le processus ?
- Restent-ils dans notre monde définitivement ?


Voilà pour la liste de détails sur tes créations que j'aimerais connaître. Ensuite j'aimerais que tu me détailles un peu plus l'apparence de tes créations. Sont elles identiques à ce que l'on peut trouver dans la réalité ? Ressemblent-elles à des créatures de papier ? Sont elles des traits de crayon tangibles ?

La partie sur la taille des feuilles et la tailles des créations en fonction de la concentration, je dois t'avouer que je n'ai pas compris grand chose. C'est peut-être de ma faute, ou de la faute du l'heure et de la fatigue avec laquelle je termine cette modération. Je me laisse encore un peu de temps pour relire ce que tu m'as mis, paracétamol en mains pour voir si je parviens à comprendre quelque chose. ^^

Concernant le bouclier émotionnel. C'est limite un second pouvoir mais essayons de relier cela au dessins : (Vu dans le niveau de maîtrise pour certains points, à déplacer)
- Elle est obligé de dessiner un cercle pour qu'il s'active ?
- S'active-t-il quand elle se met à dessiner ou quand elle le décide ?
- Le bouclier amplifie-t-il les émotions pour perturber à ce point les personnes ?
- Comment les victimes ressentent-elles ses émotions ?
- Le transfert prend-il du temps ?
- Peux-tu décrire un peu plus le processus ?
- Pouvons-nous, si on est victime de ce transfert d'émotions, savoir que c'est un transfert extérieur ou est-ce indétectable ?


Enfin pour cette partie qu'est la perte de vie ou le don de vie. Je voulais savoir si j'ai bien tout compris :
- Elle perd de l’espérance de vie à chaque créatures invoquées et le vieillissement peut se faire ressentir à n'importe quel moment. C'est cela ?
- Dans ce cas, combien d'année/minutes perd-elle pour chaque créature ?


Certaines questions vont sans doutes êtres répondues dans le niveau de maîtrise. J'aimerais que tu déplaces donc les parties concernées. On est d'accord que dans cette partie de description du pouvoir, tu dois décrire ce que Reilly peut faire dans l'absolue avec son pouvoir sans avoir besoin d'évoluer tandis que le niveau de maîtrise est là pour décrire la facilité avec laquelle tu peux utiliser ce pouvoir.

NIVEAU DE MAITRISE :

Ce que tu indiques ici à en réalité sa place dans la partie d'avant.
Ce que l'on veut savoir ici c'est si de fortes émotions peuvent lui faire perdre le contrôle de son pouvoir et donc faire, par exemple, échouer l'invocation du dessins. Tu l'as partiellement évoqué au sujet de la perte de contrôle sur le dessins.
Ce que l'on veut savoir aussi c'est si il lui arrive d'utiliser son pouvoir inconsciemment ou si une forte concentration est nécessaire. Tu as partiellement également évoqué ces points mais ils sont mélangés avec des infos qui vont dans la partie d'avant. Si tu pouvais replacer ce qu'il faut ou il faut, ce serait super.

Le dernier point que tu évoques dans cette partie en disant que les dessins prennent le caractère des personnes dans le rayon du bouclier. Il faut que ce soit bien clair, ici, tu dois dire ton pouvoir tel qu'il est ou bien ses possibles évolution. Si c'est une réalité actuelle il faudra le mettre dans la partie description sinon, il faut indiquer que c'est une évolution.

LIEN : Ok

APPARENCE :

Une fille « normale » avec un visage et un corps « banal » mais une description sortant de la normale. Rien à redire, Ok.

SIGNE PARTICULIERS : Ok

MENTAL :

Certes, elle ne s'intéresse pas trop, ne prend pas part. Mais le simple fait d'en entendre parler doit susciter une réaction. Quelle est-elle face à l'idéologie de Xavier ? De Magnéto ? Face au BAM ?

TALENTS PARTICULIERS :

Tu peux indiquer qu'elle parle russe ici.

POSSESSION :

Même si elle estime que cela ne lui appartient pas, dans un sens administratif, ça lui appartient, non ? Dans ce cas quel sont ces choses ? Compte en banque ? Appartement ? Voiture ?

BIOGRAPHIE :

Même si ton perso ne le connaît pas, j'aimerais connaître le nom de famille de sa mère et de son père biologique. Ainsi que le prénom de son beau père et de son beau frère. J'aimerais connaître l'identité de ses parents russe adoptifs, nom et prénom aussi.
Très belle biographie sinon.

HORS-JEU : Ok

Bien, mon premier tour est donc terminé. Il y a beaucoup de rouge et de jaune mais c'est en réalité que le pouvoir qui pose quelques petits soucis d’imprécisions. Cependant, c'est aussi parce que ton pouvoir est très puissant qu'il est modéré sévèrement et avec un peu de courage, lorsque tu arriveras à corriger ces quelques petites imprécisions, l'avis positif devrait venir dans la foulée. Ne t'inquiètes donc pas, prend les modifications une par une.
Si tu as des questions, ma boite de Mp est ouverte. Tu peux aussi les poser ici, à la suite de ta fiche.

Bon courage et préviens-moi lorsque tu auras terminé de modifier cela

À plus.
Revenir en haut Aller en bas
Ashley Collins
Élève à l'Institut Delta-Espsilon
avatar

Messages : 153
Date d'inscription : 26/06/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Jeu 26 Juil - 13:24

Une nouvelle peste ?
A nous deux, nous allons conquérir le monde ! Heroïque

^^

_________________

14 RP (+100 RP de l'ancien forum).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Jeu 26 Juil - 20:39

LE pouvoir pour mettre la zone en cours...

Bienvenue à toi Wink
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Jeu 26 Juil - 20:48

    Ashley oui enfin... à moitié.

    Merci Aylissa.

    Seamus Mellencamp a écrit:

    La partie sur la taille des feuilles et la tailles des créations en fonction de la concentration, je dois t'avouer que je n'ai pas compris grand chose. C'est peut-être de ma faute, ou de la faute du l'heure et de la fatigue avec laquelle je termine cette modération. Je me laisse encore un peu de temps pour relire ce que tu m'as mis, paracétamol en mains pour voir si je parviens à comprendre quelque chose. ^^

    Heu... Dans cette partie là, je parle pas de concentration.
    En résumé :
    Plus le dessin est grand plus celui-ci tiendra longtemps en combat (bien que le maximum soit de 45 minutes) car l'animal garde les proportions de celui-ci tel qu'il est dans la vrai vie (pour les être existant) tandis que pour les êtres imaginaires, le dessin est a échelle elle doit juste indiqué le poids et la taille de celui-ci pour qu'il aille une apparence propre.
    Ce qui joue sur la taille de l'animal est la légende et non pas la taille du dessin en lui-même


    Seamus Mellencamp a écrit:

    Ce que l'on veut savoir aussi c'est si il lui arrive d'utiliser son pouvoir inconsciemment ou si une forte concentration est nécessaire.
    Reilly Carter a écrit:

    -Pouvoir en continue
    L'inconvénient avec ce pouvoir, c'est qu'il est toujours actif empêchant ainsi la jeune mutante de dessiner si elle ne veut pas abréger sa vie de trop d'années. Enfin, si elle peut dessiner, mais elle ne peut pas réaliser d'être vivant, elle peut simplement dessiner des objets car ceux-là, elle ne sait pas les animer. Mais dès qu'elle réalise un dessin d'un être vivant, dans les minutes qui suivent, il prendra vie.
    Il lui est donc impossible de ne pas donner vie à ces dessins. Enfin, si je comprend bien ta phrase.

    Seamus Mellencamp a écrit:

    Le dernier point que tu évoques dans cette partie en disant que les dessins prennent le caractère des personnes dans le rayon du bouclier. Il faut que ce soit bien clair, ici, tu dois dire ton pouvoir tel qu'il est ou bien ses possibles évolution. Si c'est une réalité actuelle il faudra le mettre dans la partie description sinon, il faut indiquer que c'est une évolution.

    Je comprends pas bien ta phrase car tu dis que je dois mettre le pouvoir tel qu'il est actuellement dans la partie maitrise du pouvoir, mais en même temps tu me dis également que je dois le mettre dans la partie pouvoir. Donc si tu aurais d'autre mots pour expliquer cela à mon esprit à moitié endormi.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Ven 27 Juil - 8:16

Citation :

Il lui est donc impossible de ne pas donner vie à ces dessins. Enfin, si je comprend bien ta phrase.

Je parlais de possibilité que Reilly puisse dessinner pendant son sommeil et donc utiliser son pouvoir inconsciemment.

Citation :

Je comprends pas bien ta phrase car tu dis que je dois mettre le pouvoir tel qu'il est actuellement dans la partie maitrise du pouvoir, mais en même temps tu me dis également que je dois le mettre dans la partie pouvoir. Donc si tu aurais d'autre mots pour expliquer cela à mon esprit à moitié endormi.

Tu dis : Les dessins semblent prendre le caractères des personnes se trouvant de la zone du bouclier.
Tu as deux choix :
- Soit c'est une évolution de pouvoir dans ce cas tu le précise ("C'est une possible évolution de pouvoir") dans le Niveau de Maitrise.
- Soit ce n'est pas une évolution mais quelque chose qui se passe réellement actuellement. Dans ce cas tu le précises (Enlever les "Il semble que"...) et tu déplace cela dans Description du pouvoir.

Voilà, préviens-moi lorsque les modifications seront faites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Ven 27 Juil - 9:46

    Bon voilà, maintenant, que j'ai fini ce que tu m'avais demander je peux te remercier des compliments que tu m'as fait. Je suis contente que tu ai apprécié ma biographie.

    Donc voilà, je pense que tu peux faire ton second tour mais il y aura surement encore des remarques sur la maîtrise car je savaiis pas trop comment m'y prendre pour répondre à tes questions, cependant j'ai fait comme j'ai pu. Donc voilà, àvmon humble avis tu as encore des remarques à faire. *Je suis gentille moi je te donne du travail. *
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Ven 27 Juil - 19:35

Bien, tes réponses sont encourageantes pour la suite. je vais donc t'embêter encore un peu sur le pouvoir avant de te donner ton premier avis positif.

Donc tout d'abord, j'aimerais savoir plusieurs petites choses :
- Un télépathe peut contrôler tes créations (soit en te contrôlant, soit en contrôlant directement tes créatures) ?
- Comment se passe la création ? tu dessines, ok, mais après, la créature sort du papier puis grandi en fonction de la légende ?
- Pour les créatures inventés : Tu ne peux faire que des "croisement" entre des animaux qui existent IRL, ne faisant que des chimères avec des pieds de tel être, des bras de tel autre, le corps de ça etc... ?
- Dans ce cas, les capacités seront celles des animaux qui composent la chimère, elles ne pourront pas être supérieures ? (Exemple : Un hybride léopard-ours aura (suivant sa taille et son poids) la force maximal d'un ours et pas plus ou la vitesse maximale d'un léopard et pas plus ?)
- Pour les humains que tu peux dessiner : Seront-ils doté d'une très forte intelligence si tu le décides ? Pourront-ils avoir des capacités d'un super athlète ?

Je ne sais pas encore si je vais accepter que tu puisses créer ces chimères ou si je vais te demander de créer réellement ton bestiaire avec description physique et capacités de tous les animaux que tu peux inventer...

Voilà répond donc à ces quelques questions et je repasserais. Si tu as des questions ou si tu ne comprends pas ce que je te demande, n'hésite pas à me le notifier.

Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Ven 27 Juil - 20:14

    Seamus Mellencamp a écrit:

    - Comment se passe la création ? tu dessines, ok, mais après, la créature sort du papier puis grandi en fonction de la légende ?
    Oui, c'est cela, je ne l'explique pas assez dans ma fiche? Ou tu veux simplement que je te confirme ici?

    Seamus Mellencamp a écrit:

    - Pour les créatures inventés : Tu ne peux faire que des "croisement" entre des animaux qui existent IRL, ne faisant que des chimères avec des pieds de tel être, des bras de tel autre, le corps de ça etc... ?
    Oui, actuellement c'est cela, peut-être que dans le futur, elle sera capable de créer ses propres animaux, mais si on regarde bien il y a pas vraiment moyen de réaliser des animaux. Un Dragon? Suffit de faire un hybride oiseau serpent et voilà. Donc elle ne peut faire que des croisements entre des animaux existant.

    Donc voilà, j'ai répondu à toute tes questions, je te rends la balle.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   Ven 27 Juil - 21:27

Bon, ça me va.

On est d'accord qu'un dragon ne pourra pas cracher de feu hein ?
De même qu'un hybride guêpe je ne sait quoi ne pourra pas faire plus de mal avec son venin qu’une guêpe normale et ce genre de choses...

Premier avis positif
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Reilly Carter [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Reilly Carter [Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Reilly Carter [Terminée]
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Ross Carter : "Mes amis m'appelaient, "une exception statistique"
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: