AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lénore J. Hoffman - - [Finie] -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Lun 2 Avr - 13:14

CARTE

D'IDENTITE







© FAY



    NOM : Hoffman

    PRENOM : Lénore Jalyn

    ALIAS ET SURNOM : Elnätet ( prononcé Ailnaute )
    Ceci signifie Réseau électrique en suédois.

    AGE : 28 ans

    DATE DE NAISSANCE : 3 février 1984

    METIER : Ancien Soldat des Marines, sans réel emploi actuellement.

    NATIONALITE : Américaine

    GENRE : Féminin

    CLAN : Neutre




Pouvoirs :



  • Description :

    Cyberpathie
    Lénore, possède tout d'abord, un pouvoir passif. La cyberpathie. Quel miracle de l'avoir en don. Maîtriser l'informatique par une simple pensée. La mutante est un disque dur sur pattes. Lénore transmet des informations confidentielles ou non dans son cerveau. Télécharger des fichiers, les enregistrer, les effacer, faire des transactions numériques, un ordinateur, un disque dur, elle est le dernier cri informatique. Mais comme tout bon ordinateur, elle peut croiser sur son chemin des virus ou autres logiciels nocifs pour l'informatique. Et pour éviter toute contamination, rien de tels qu'un bon antivirus. Si on peut appeler ça comme ça. Enfaîte, il ne s'agit pas vraiment d'un antivirus, comme on nous pourrions avoir sur notre ordinateur. En effet, Lénore à la capacité de contrée elle-même les menaces, elle-même se corrige. Il se peut qu'un virus basique l'atteigne, mais comme ce n'est pas non plus un véritable PC, mac ou autre, ça ne lui fait pas grand chose. Certains peuvent la ralentir dans les téléchargements de données, mais rien de bien grave.. La cyberpathie lui permet de, même assise dans son canapé, aller fouiller dans un système pour prendre connaissance de n'importe quoi. Tout réseau peut-être piraté. Tout comme un hacker peut le faire. Ce sera juste le temps de piratages qui sera plus long selon le niveau de sécurité du réseau, qui serait de plus en plus complexe, selon celui-ci. Pour ce qui concerne les engins tels que les missiles, véhicules ou tout autres étant coupés du réseau, et se trouvant être à longue porté, la distance qui lui permettrait d'accéder à ceux-ci, ne changent pas, du moins elle ne peut s'agrandir. Mais plus elle diminue, plus la rapidité de contrôle sur l'objet en question est rapide. C'est juste le niveau de complexités de l'affaire qui change à chaque fois, et le temps.
    Ce qui se trouve être bien avec ce pouvoir est aussi son champ d'action. Le monde d'aujourd'hui n'est qu'un simple réseau géant. Internet par exemple. Elle a donc une zone assez imposante qu'elle peut maitriser, ce sera juste le temps qui sera plus long ou plus court, selon où elle se trouve. Elle a tout de même un périmètre limité, qui se trouve être d'un rayon de trente mètres, ce qu'il peut l'affaiblir aussi, est l'endroit où elle se trouve. La mettre dans un lieu où elle n'y aucun réseau, comme par exemple au fin fond d'une montagne, ou dans la forêt amazonienne, vous pouvez être sûre qu'elle sera une vraie brebis égarée, dans le sens que sa cyberpathie n'aura plus aucune utilité. En tous cas, c'est son pouvoir préféré. Grâce à lui, elle amasse de l'argent comme elle veut. C'est comme ça, qu'elle a une belle fortune dispersée dans plusieurs comptes différents, qu'elle a crée elle-même bien sûre. Même un compte en suisse pour la sureté ou au Guatemala. Non, plaisanterie sur ce coup là. Grâce à ce pouvoir, elle a put aussi faire disparaître son passé en un clic télépathique. Dossier informatique, sachant que le dossier papier n'était pas si important. Ce passé, est celui de l'armée, des Marines plus précisément, autant supprimer le plus d'informations sur soi-même pour être le plus tranquille possible. Dans un côté un peu négatif, mais aussi dramatique, serait-ce un malencontreux accident dans le cybermonde. Sachant que plus de la moitié de son cerveau est utilisé pour la cyberpathie, si jamais, Lénore rencontre un problème tragique pour elle même dans cette autre dimension, elle se retrouva avec un bout du cerveau complètement inactif sur terre. Ce qui la rendra dans un état familièrement dit, de légume. Sa cyberpathie, aura disparu, et elle n'aura pas plus la capacité d'être un humain. Mort non, mais incapable d'être autonome. Elle deviendrait en somme, une handicapée dont le niveau de ceci serait assez élevé. Moins dramatique maintenant, si pour je ne sais quelles raisons, une partie d’elle-même concernant sa cyberpathie, venait à rester bloquer de l'autre côté, son corps deviendrait inactif. On pourrait dire, que son âme aurait quittée son corps, mais que celle-ci serait toujours en vie. Elle serait fantôme dans les réseaux du monde entier jusqu'à ce qu'elle retrouve un moyen de se reconnecter avec elle-même. Mais si jamais son corps était tué, pendant que son esprit se baladait sur le réseau le seul moyen pour lui de retourner sur Terre, serait de prendre procession du corps d'un autre cyberphate. Et, si le cybermonde, est désactivé, il ne faut pas qu'elle soit sur le réseau à ce moment là. Si elle n'est pas dessus, elle ne pourra tout simplement pas y accéder. Si c'est le cas inverse, elle reviendrait dans son corps avec des séquelles un peu plus grave, comme un traumatisme crânien, pour donner une sorte d'équivalences.
    Aussi, si jamais Lénore croise un autre cyberpathe de manière quelque peu agressive il y a un risque pour la jeune femme selon différents facteurs. En effet, tout peu très bien se passer si la distance à laquelle elle se trouve de l’objet est plus proche que celle que possède l’ennemi. Car plus on est proche plus la rapidité de capter les données voulues augmentent. Cela ne se passe pas ainsi si la jeune femme se trouve plus loin que son ennemi. C’est tout d’abord une question de distance. Il y a une aussi une question de maîtrise du pouvoir, comme ce n’est pas non plus la meilleure cyberpathe, elle trouvera toujours plus fort qu’elle. Ainsi, si jamais son adversaire a une meilleure maîtrise de sa cyberpathie, comme par exemple la facilité de capter des données de façon rapide quelque soit la distance ou encore celle de contrer les systèmes de protections comme des mots de passes ou logiciels, la jeune femme aura forcément un désavantage. La forme mentale joue aussi beaucoup, car cela influe sur la rapidité d’exécution et de déplacement dans le cybermonde. Si Lénore est trop fatiguée , elle sera trop lente. Si elle est trop lente, l’ennemi agira plus vite. Par conséquent les différents facteurs ont tous un point commun, la rapidité. Il faut être rapide pour gagner. Mais cela se passe surtout lorsque deux personnes se confrontent pour une même donnée. Dans un cas, où une personne veut empêcher Lénore de télécharger une ou plusieurs informations issus du réseau, cela se passe quelque peu différemment. En effet, dans ce cas-ci, il y aura forcément une attaque via le réseau. Si nous prenons l’hypothèse que Lénore soit moins forte que son adversaire voici ce qu’il se peut se passer. Son esprit étant une sorte d’ordinateur, il peut être très bien affecter par les virus se trouvant sur le réseau du cybermonde. Ainsi, l’adversaire peut sans aucun doute, lui transmettre un virus qui touchera son esprit. Ce virus, agira comme une maladie si jamais elle en réussit pas à s’en débarrasser, son cerveau dans sa biologie sera touché, et il y aura donc des impacts sur son organisme. Perte de mémoires ou problèmes nerveux par exemple.

    Electrokinésie
    Un autre pouvoir bien sympathique se classant dans la catégorie offensive. Maîtriser l'électricité c'est aussi un outil de fainéant. En un claquement de doigt; elle peut allumer une lumière, l'éteindre. De même pour tout appareil électrique. Elle contrôle toutes sources électriques, autant que dans un appareil que chez un humain. Contrôle, veut dire manipuler mais aussi s'approprier une source. Elle transforme, elle dose. Si nous prenons, par exemple, un courant dans un câble électrique, elle peut choisir la quantité à maitriser, donc, du minimum au maximum, sachant que ce maximum est meurtrier. Plus l'ampérage est grand plus la forme électrique est visible à l'œil. .Et comme la veille, et même le monde, à tout un réseau utilisant l'électricité, Lénore est comme un poisson dans l'eau. Les mutants, sous formes électriques peuvent être aussi sous le contrôle de Lénore, mais, s'agissant d'une source déjà contrôler par quelqu'un, elle ne peut qu'affaiblir le mutant, et non prendre un contrôle total sur celui-ci. Les champs magnétiques peuvent être générer par la mutante sachant qu'un champ électrique peut l'engendrer.
    Lénore, faisant partis du réseau électrique lorsqu'elle le souhaite, possède donc un lien avec celui-ci. Et peux ainsi sentir les perturbations émanant de celui-ci, elle peut aussi les détecter, grâce à ce lien, et dans le périmètre cité ci-dessous.
    Contrairement à la cyberpathie, son champ d'actions est beaucoup plus restreint. Elle se limite qu'à quelques mètres, une vingtaine. Donc largement beaucoup plus petit que son premier pouvoir. Maitriser l'électricité peut aussi permettre de rendre cette énergie nomade, et ainsi transporter rapidement une dose de cette énergie vers un autre courant porteur, l'eau principalement, sachant que 80% du corps humains est constitué d'eau, c'est plutôt simple pour tuer tout être constituant une menace pour le mutant. Mais Lénore est aussi constituée d'eau alors, elle pourrait s'électrocuter à chaque utilisation, ce serait fâcheux tout de même. Enfaite, l'électricité ne le traverse pas, elle ne fait que la bouger par la pensée en quelques sortes. Une sorte de télékinésie en somme. Le point commun aussi avec son premier pouvoir est qu'elle si elle se retrouvait dans un milieu sans aucun réseau électrique, elle se sentirait idiote. Humaine. Faible. Aucune puissance. Donc autant resté en ville.

  • Niveaux de maitrise :


    Les débuts furent difficile. En effet, on ne maîtrise pas ces dons du jour au lendemain. Il y a eu des ratés. Des bugs. Mais dorénavant Lénore maîtrise presque parfaitement ses pouvoirs. La cyberpathie fonctionne tout les jours, entraînement intensif quotidien, on peut dire cela comme ça. L'électrokinésie est moins souvent utilisée mais elle ne perd pas la main. Elle ne l'utilise qu'à petit dose, allumer la lumière chez elle ou autres. Elle sait contrôler de zones plus larges, la jeune femme s'est assez exercée pour. En état normal de son mental, elle maitrise tout. Par contre, même si elle n'a jamais vécu une situation comme celle-ci, dans des moments où la maitrise de soi est impossible, son électrokinésie peut sans doute devenir moins contrôlable que d'habitudes, mais juste un petit peu. Aussi sa cyberpathie peut être affecter. En effet, comme dit dans la description de ce pouvoir, son état mental peut influencer sa manière d'agir dans le cybermonde. L'état mental influe aussi sur le physique, ou l'inverse. Effectivement, il suffit qu'elle soit grippé, ce qui est plutôt très rare, pour qu'un léger état de fatigue émerge. De ce fait, la jeune femme sera plus vulnérable sur le réseau. Un impact qu'il soit du domaine de la santé ou de la psychologie de passe dans la vie réelle de Lénore pour que ça influe sur sa manière d'agir dans le cybermonde. Or, lorsque cela arrive, la jeune femme sait très bien qu'il n'est pas préférable pour elle de se balader sur le réseau. Dans ce cas, cette situation est tout aussi rare qu'une grippe chez elle. Dans ce sens, l'électrokinésie peut être touché.

    Son but aujourd'hui, et de pouvoir développer son électrokinésie. Pourquoi se contenter de maîtriser alors qu'avec de l'entraînement, il pourrait la créer ?

  • Lien entre les Pouvoirs:

    Le lien entre ces deux pouvoirs, est le faîte que Lénore fonctionne par l'utilisation de réseaux extérieurs mais aussi par des réseaux internes. Il y a aussi un lien psychique sachant qu'elle utilise la pensée pour utiliser ses deux pouvoirs.



Description Physique :



  • Apparence :

    Lénore est une jolie femme d'environ un mètre soixante quinze pour un poids de soixante cinq kilos. Un poids en partie du à sa masse musculaire qui est un reste de l'armée américaine mais qu'elle conserve en faisant du sport tout les jours. Pour autant, son physique ne montre pas une carrure de d’adeptes de bodybuilding, elle est juste comme qui dirait le jargon des jalouses « Bien foutue ». C'est une femme aux cheveux longs et dorés, ondulés, une longueur qui a mise du temps à arriver après le passage à l'armée. Son brushing reste le plus souvent impeccable, belle image oblige. Evidemment, pour aller avec sa carrure de belle femme, sa démarche n’est pas celle d’une racaille. Souvent perchée sur des talons, elle maîtrise la démarche de la New Yorkaise par excellence. Elle sait tout autant marcher avec des chaussures plates bien entendu. La jeune femme a une démarche des plus simples, elle ne se dandine pas en roulant des fesses jusqu’à se cogner la hanche contre un mur, non, ce n’est pas élégant. Parce que oui, Lénore est élégante, ses formes sont harmonieuses et sa marche va avec. Son pas peut se montrer déterminer, car elle sait toujours où elle va, regard vers le haut parce qu’elle est sûre d’elle. Un air de femme d’affaire, sans forcément qu’elle soit le nez vers le téléphone.
    Et pour aller avec le blond de sa chevelure, une belle paire d’yeux bleus océans l’accompagne. Un petit côté suédois, me direz-vous. Le physique idéale pour certains. Héritage laissé par son géniteur, qui lui était suédois. Donc oui, elle a du sang nordique dans les veines, mais à vrai dire, la Suède, elle ne l'a jamais visité et ça ne l'intéresse pas plus que ça. Enfin bref, nous ne sommes pas là pour parler des pays à visiter ou non. Type nordique donc. Ses yeux bleus assez clairs, eux, sont perçant, et profond. Elle fait tout passer par son regard. La colère, la fierté, la sympathie peut-être, son sérieux. Toutes ses émotions qu'elle maitrise à merveilles.
    Son visage n'est pas très expressif, il ne montre que sa confiance en elle. Mais aussi un regard angélique, charmeur qu'il faut peut-être se méfier. Son sourire aussi, quand celui-ci s'esquisse sur son visage. Souvent en coin, car elle ne sourit pas souvent, sauf quand elle est satisfait. L'autosatisfaction incarnée. Aussi, un grand sourire peut se montrer, lorsqu’elle décide de charmer la gente masculine.

    Pour ce qui est du niveau du vestimentaire, Lénore est une femme moderne. Tenues habillées pour les rendez-vous, robes, top à la mode, tout du haute couture en restant sobre.



  • Signes Particuliers :

    Elle même est un cas particulier. Mais sinon, à part son calme olympien qu'elle ne quitte jamais. Et encore, on ne peut considérer ça comme une particularité, le calme ça s'apprend.
    Elle a tout du moins quelques petites cicatrices du à des égratignures durant l'armée, mais rien de très visible.
    Aussi, un tatouage sur son poignet, un aigle, emblème national et petit bizutage à l'entrée dans l'armée. Et oui, il fallait s'y plier pour être accepter.



Caractère :

  • Mental :

    Lénore est plutôt un personnage complexe. La mutante est d'un naturel calme, confiant, et sûr d'elle. Et cela se voit tout de suite quand on la rencontre, elle a de l'assurance, et Lénore le sait. Son charisme, elle sait l'utiliser quand il faut, et à de bonnes doses, pour des raisons qui en valent la peine. Mais bien sûre, le plus souvent, par intérêt personnel. Lénore n'est pas une personne égoïste, elle ne pense pas qu'à elle tout le temps, non, de temps à autres, elle a des moments de bontés, comme elle le dirait elle-même. La mutante peut aider, mais il ne faut pas trop lui en demander. Ce n'est pas Sainte Thérèse.
    Au première abord, c'est une personne froide, qui ne veut pas vraiment s'intéresser à vous, mais ceci est une fausse impression, Lénore ne s'intéressa plus à vous quand elle vous laissera en plan sans prévenir. Ceci en surprend plus d'un. Mais ça fait toujours rire la principale actrice de ce coup, la mutante. Pourquoi agit-elle ainsi ? Parce qu'elle ne veut pas s'attacher à trop de personnes, et avoir des contacts trop nombreux, elle tient à sa tranquillité.
    Ce n'est pas parce qu'elle se montre comme un homme de pierres, que son cœur l'ai forcément, peu de personnes dans sa vie ont réussit à comprendre que derrière sa carapace, elle reste une personne humaine qui peut avoir des émotions, sauf que elle, ne les montre en aucun qu'à ou du moins les émotions qui pourraient la rendre faible. Enfin, pour elle. Comme la sympathie trop excessive, la joie, la tristesse, l'attendrissement etc.
    Elle ne sourit pas jamais pour autant, un large sourire peut parfois illuminer son visage, quand elle est fière de ce qu'il a fait ou content de sa réussite par exemple. Elle peut sourire pour faire plaisir ou sourire sincèrement. Tout dépendra de la situation à vrai dire.
    Par contre, quant elle se sent menacé, la mutante est plus dure que jamais. Elle devient sombre, et plutôt persuasif. On pourrait croire qu'elle se croit la plus forte, loin de là, elle connaît ses faiblesses, et ses limites, mais comme c'est une femme qui réfléchit sur tout pour mieux comprendre, et analyser afin de se sortir de n'importe quelles situations sans aucun mal. C'est quelqu'un de calculateur, Lénore prévoit, prends des précautions, s'adapte et tout ça se passe dans sa tête sans que personne ne s'en aperçoive. Qualité qu'elle use assez souvent.
    Passons au elle aime, elle n'aime pas. Histoire de montrer ses goûts. Tout d'abord le côté négatif.
    La première chose que déteste Lénore, est le jugement que peuvent porter les autres sur elle sans le connaître ou sur d'autres personnes. Mais le pire jugement qu'elle déteste par dessous tout, est celui qu'on la plus part des humains par rapport aux mutants. Un avis arrêté, qui lui est insupportable, ne vous étonnez pas si elle devient d'un coup moins aimable après que vous avez partagé l'idée que les mutantes sont des monstres.
    Par conséquent, une haine envers les humains s'est créée en elle avec le temps. Les exterminer tous, peut-être est-ce une solution, mais il y en a tellement. Les mutants auraient le dessus, si la stratégie des hôtes du gène X était bien conçue. Créer une épidémie qui ne toucherait que les humains, génocide d'une ville entière, bombardement. Une troisième guerre mondiale. Hors, Lénore ne veut pas se salir les mains, l'armée l'a à vrai dire, dégoutée. Autant qu'elle fasse partie de ceux qui restent derrière à s'enrichir les poches. Par contre, elle n'est pas tout à fait d'accord avec ce mutant qui veut la fin des humains et dirigeant la Confrérie. Pour Lénore, il agit sans réfléchir. Même si elle sait que cet homme possède une grande intelligence, mais elle préfère faire des rassemblements de mutants et attaquer au lieu de chercher une solution plus réfléchie sans doute.
    Elle n'apprécie guère l'idéologie de ce Charles Xavier. Utopie ! Les humains sont des idiots, les mutants le sont aussi, et entre idiots, il n'y aucun arrangements, même si Lénore se considère comme un être supérieur. Autant utiliser la manière forte, puisque la diplomatie ne donne rien. Le monde se porterait mieux ainsi par la suite. Concernant l'agence du B.A.M, il s'agit pour Lénore, d'une plaie. Et oui, un truc en plus pour empêcher la jeune femme d'agir comme elle veut. Elle doit à cause de ce groupe, être de plus en plus discrète. Parce que oui, le B.A.M chasse les "mauvais mutants". Encore une manière du gouvernement pour rassurer les humains. Donc, Lénore aimerait bien que cette agence ne soit jamais créée. En ce qui concerne des anti-mutants, purificateurs. N'en parlons pas. Anti-mutant veut tout dire pour la jeune femme. Un groupe qui devrait être anéanti une bonne fois pour toute, elle est contre, totalement.
    Ce qu'aime Lénore à présent. Pas grands choses. Le tour va être assez vite fait. Elle aime les hommes, mais ne s'en préoccupe guère. La mutante n'a pas trouvé sa perle rare, et elle ne la cherche pas. Pour elle, sa moitié elle tombera dessus comme par magie, chercher avec ardeur peut nous conduire à connaître les échecs, et ceux-ci peuvent être douloureux.




Histoire :



  • Talents Particuliers :

    Ses pouvoirs font son talent, mais sa force de persuasion l'est encore plus. C'est plutôt un trait de caractère, en effet, mais celui-ci est plus marqué que les autres. Son service militaire lui a procuré une formation de terrain. Elle sait l'analyser, le comprendre, établir un plan. Ceci lui a développé son côté stratégique et ainsi avoir une réussite dans ses pronostiques plus que satisfaisante. Aussi grâce toujours à son ancien métier, Lénore sait utiliser des armes à feux, du plus petit calibre au plus gros. En gros du pistolet au mortier. Et sa formation au combat au corps à corps lui reste toujours utile en cas de n'importe quelles agressions

  • Possessions :

    On ne va pas s'étaler sur les possessions de Lénore, qui a plusieurs comptes bancaires, avec des sommes faramineuses. C'est bon de voler aux riches, mais bizarrement, elle en veut toujours plus.
    En tous cas, avec cette argent gagner durement, la mutante a investit dans un loft à Manhattan, un étage, le dernier qui lui offre ainsi une magnifique vue sur New York, rien que pour elle. Oui, elle aime les grands espaces, peut être une manière pour elle d’étaler sa fortune.

    Pour se déplacer sinon une moto, une simple moto. Une grosse moto. Enfaite, c'est simple dans la tête à Lénore, c'est acheté le plus cher. Enfin, la moto qu'elle a n’est pas la plus importante économiquement, mais quand même. Argent, argent. Argent. La voici :

    Spoiler:
     

    Et sinon, plus sérieusement, sa moto est une Yamaha R9
    Spoiler:
     

    Elle possède aussi une voiture une audi TT RS cabriolet de couleur noire également, qu'elle utilise tout autant que sa moto. En effet, elle aime changer régulièrement de moyen de locomotion mais tout dépend de ce qu'elle a faire. Les petits déplacements, ou pour les affaires, c'est la moto, et pour le shopping, la voiture. Et bien oui, où on met les sacs sinon ?

    Ensuite, un animal ? Oui, enfin, un poisson rouge qui n'a pas survécu. C'est bien le seul animal qu'il a eu. Un chien ? Incapable de s'occuper de lui-même tout seul. Un oiseau ? Trop bruyant, elle le flingrait cinq minutes après son arrivée. Après même si c'est un loft, mettre un gros animal dedans, n'est pas forcément très pratique. Un chat, Balthazar. La voisine avait deux chats. Melchior, le premier est mort, on va dire que Lénore ne l'a pas vu en sortant du garage. Les pneus ont souffert. Le deuxième a atterrie chez elle, parce que la voisine avait fait une dépression à la suite de la mort de Melchior. Le quadrupède roux traîne dans l'habitation de la jeune femme dorénavant, mais c'est la dame de ménage qui s'en occupe. Voilà le pourquoi du comment un animal est arrivée chez Lénore.

    Aussi, elle possède une arme, un calibre pas très gros. Juste, de quoi se défendre, même si il l'a laisse au fond du tiroire la plus part du temps.


  • Biographie :

    C'est en vers la fin de l’hiver que Lénore vinrent au monde à Dallas dans l'état du Texas. Ce fut la fille unique d'une famille aux revenus aisés, la jeune femme n'a jamais connu le problème de la pauvreté. Adorée par sa mère, elle avait le droit à tout, une enfant gâtée qui ne pouvait qu'apprécier ce petit nid douillet. Par contre, son père, n’a jamais vraiment accepté le fait qu’il n’y est qu’une seule fille et pas d’héritier « mâle » au sein de descendance. Mais que voulez-vous, Mère Hoffman a été stérile trop tôt, après avoir eu sa grossesse à 40 ans. Ainsi, son père, n’acceptant pas cette réalité, n’a pas plus apprécié sa fille plus que ça. Et ce n’est pas que pour une question d’héritage, mais aussi de tradition. Dans la famille de Lénore, les hommes, sont militaires de générations en générations, et pas un seul garçon de la famille n’a pu éviter ce chemin qui est l'armée américaine. Alors, en effet, le Père Hoffman, s’était dit qu’il n’aurait pas de militaire dans sa descendance. Or, Lénore voyant l’ignorance qu’avait son père envers elle, changea radicalement son futur professionnel. Ce fut à dix huit ans, après une vie tranquille à être préparée pour devenir avocate comme sa mère, que Lénore fut envoyé à la base militaire texane, Fort Hood, se trouvant entre la ville de Dallas et Austin, à sa propre demande sans que ses géniteurs ne le sachent. Elle le faisait pour avoir la reconnaissance de son père. Celui-ci trouva cela absurde, et en tentant de la dissuader, il ne fit que renforcer l’envie de continuer qu’avait la jeune femme.
    Cela allait vraiment la changer. Le pire souvenir, c’est lorsque sa chevelure est passe de la coupe longue à une coupe courte après des coups de ciseaux bien décider à raccourcir la tignasse de la jeune femme. Elle n'avait pas l'habitude de recevoir des ordres, d'être traitée comme une ordure, mais malgré sa fierté, Lénore, après quelques mois d'acclimatation, accepta les règles du camp militaire et ça ne fut pas le bonheur de son père quand elle entra dans les Marines à New York. A croire que celui-ci en avait rien à faire, ou au contraire était trop jaloux de la réussite d’une « femme » dans le domaine militaire. Son père ne faisait partis que de l'US Army, et voir sa fille officier dans l'une des armées les plus puissantes des USA le rendait fou de colère. Pour Lénore, elle ne faisait que ceci pour avoir de la reconnaissance, mais apparemment tout ce qu’elle faisait était inutile. Et pourtant, il y avait toujours l’espoir qu’un jour, ça se passe comme elle le voulait. L'armée, c'est la famille, et pour ne pas être rejeté, malgré le fait qu’elle soit porteuse du mauvais genre, la jeune femme faisait tout pour être accepter. Pendant quatre ans se fut le perfectionnement de ce qu'elle a appris dans la base de Fort Hoot. Voyage entre mer et terre, pour décidément, être mutée définitivement, sur terre. Mais rappelons que Lénore est mutante et pendant cette période, qu'elle découvrit ses pouvoirs, et pour ne rien vous cacher, la jeune femme avait eu une sacrée frousse. En effet, il suffisait qu'elle se mette en colère pour que toutes les ampoules du bâtiment explosent ou que le système informatique soit complètement inutilisable. Mais le pire fut la nuit, dans son sommeil, c'est sa cyberpathie qui lui jouait des tours. Lénore captait énormément de données concernant les mots de passes d'ordinateurs appartenant aux supérieurs, à l'administration...
    Découvrir que l'on est mutante, quand pendant des années, on vous à rabâcher, que c'était une maladie et que les mutants devaient être exterminés parce qu'ils étaient trop dangereux pour l'Homme, et bien, c'est un vrai choc. Et pourtant, Lénore pris tout sur soi, pour se concentrer sur sa formation. Si jamais ses parents apprenaient ce qu'elle était, la jeune femme pouvait se douter, que ses géniteurs allaient mal réagir. Par elle-même, elle apprit petit à petit à comprendre ses dons, à les maîtriser, et surtout à accepter ce qu'elle était. Une mutante. Et par on ne sait quels miracles, Lénore garda son secret, sans que personne ne le découvre.

    Directement après la fin de sa formation, Lénore fut envoyé en Irak, en 2003 en tant qu'officier d'un bataillon de reconnaissances de Marines pour réaliser la mission appelée « Irak Libre ». Et c'est bien cette expérience qui forgea son caractère d'aujourd'hui. Les Marines font partis d'une armée américaine qui est autonome, elle doit tout se procurer, par ses propres moyens, et la première chose la plus difficile quand on est dans un territoire ennemi, c'est d'être ravitailler correctement, mais cela ne se produisait pas tellement. Les soldats se débrouillaient pour avoir assez de matériels pour leur section, petit groupe dans un bataillon.
    Les missions du bataillon devenaient parfois suicidaires, et le lieutenant qui dirigeait celui-ci, était plutôt incompétent. Et ce fut ceci qui fut le plus terrible à supporter. Lénore devait exécuter des ordres alors qu'elle étaie contre, regarder un bombardement sur un village parce que leur chef croyait qu'il y avait des ennemis dans ce lieu alors que ses soldats leur disaient qu'il n'y en avait pas. Et jusqu'au jour où Lénore refusa pour de bon d'obéir. L'ordre du jour était que tous irakiens étaient déclarés hostiles, et lorsque le chef de section où Lénore se trouvait, ordonna au mutant de tirer sur des villageois, qui plus est des enfants, elle refusa. Ce n'étaient pas des enfants qui allaient attaquer les États-Unis, avec un Boeing en fonçant dans un building. Ceci lui coûta une sacrée sanction qui l'obligea à ne plus faire partis du bataillon de reconnaissance pendant quelques jours, mais membre du groupe de mécaniciens. Lénore participa à la fin de la mission, sans pour autant faire partis du carnage comme le colonel du bataillon avait prévu. La guerre éclaire, comme avait dit Bush à l'époque fut vraisemblablement faîte, même s’ils ont libéré l'Irak quelques temps, les terroristes sont toujours présents. Saddam n'est plus, mais les opposants si.
    Mais, il n’y a pas eu que la violence, les ordres irrationnels et autres décisions prises au dernier moment qui marqua Lénore durant cette période. Entrer dans l’armée, être une chose. Entrer dans l’armée en tant que femme, en est une autre. Elle devait continuellement faire ses preuves, montrer qu’elle était digne d’être un Marines. Mais le pire moment fut pendant la guerre. Elle était déjà isolée pendant la formation, mais pendant que les mecs se serraient les coudes dans les moments difficiles, Lénore restait dans son coin, à se serrer les coudes avec elle-même. Elle était rejetée et elle savait très que d’essayer de s’intégrer n’aurait servit à rien. A part peut être, se prendre des vannes qui l’enfoncerait encore plus. De plus, vu qu’il se trouve que la jeune femme n’est pas si moche et plutôt du type idéal pour tout homme limité cérébralement, elle n’arrêtait pas de se faire accoster par des messieurs en muscle sans cervelle. Vous la trouvez chanceuse ? Pas du tout, se faire draguer à chaque pause, ce n’est pas des plus agréables. Un jour, elle se fit même agresser dans sa tente. Une chose inoubliable, qui alimenta la haine qu’elle a aujourd’hui envers le genre humain. Une ignominie bipède, brune, cerveau inexistant, en avait marre de l’abstinence, et que faire s’il avait une petite femme, son engin, riquiqui si les souvenirs sont bons, avait le pouvoir. Sur le moment, Lénore n’était pas fière, et en s’étant juré de ne pas utiliser ses pouvoirs, la jeune femme n’eut pas le choix de se défendre de manière radicale. L’Homme lui tenant ses bras dénudés, eut le malheur d’être électrocuté. La raison médicale pour expliquer la mort de l’homme fut une crise cardiaque. Bien entendu, autant accuser Lénore, qui a eu le statut de la chaudasse de service alors qu’elle a faillit se faire violer. Et bien oui, un homme ne va pas dans une tente dans laquelle vit une femme juste pour boire un café et sans invitation. Cette mort, la choqua sur le moment, mais, elle en avait vu tellement, qu’elle rendit légitime l’acte qu’elle a réalisé. C’était de la simple et pure défense, mai s il n’y a qu’elle qui le sait. C’est sans doute la meilleure des choses qui puissent arriver dans toute cette histoire.
    Lénore fut renvoyée avec son équipe aux USA, et elle prit une décision après une autre mission qui ne dura que quelques mois au lieu de deux ans, Lénore revint dans sa ville natale, pour annoncer, qu'elle quittait les Marines, parce qu'elle ne supporterait pas une fois de plus la bêtise humaine sur un champ de batailles. Elle n'était pas mutante pendant deux ans, elle n'était pas humaine non plus, ni soldat, c'était une sauvage. Et maintenant qu'elle avait vécu ça, elle voulait redevenir ce qu'elle était, une mutante, voulant vivre comme une humaine dans un état civilisé au milieu d'une population en tout genre. La réaction des parents fut simple, en plus d'apprendre que leur fille quitte l'armée, après avoir eu un soupçon de fierté, ils apprennent par la même occasion que c'est une mutante. Tout ce qu'il faut, pour ne plus le considérer comme membre de la famille. Le pire des deux parents, fut le paternel, qui n'acceptait pas que sa fille se comporte de cette manière, après tout ce qu'elle avait vécu étant enfant. Déjà, que selon lui, Lénore avait fait une grosse bêtise en intégrant l’armée, avait osé transgresser la tradition familiale, elle eut l’audace de ne pas être digne de sa famille. Sa mère préféra se taire, trop choquée par les nouvelles.

    Par l'incompréhension de ses parents, Lénore partit de chez elle, pour New York, et son esprit vengeur fit surface. Grâce à sa cyberpathie, elle ruina ses parents, sans que quiconque sache que c'est leur fille qui leur on volé leur fortune. Je peux vous dire, que ceci lui fit un plus grand bien. En Irak, Lénore a connu la dureté de la vie, l’irrespect vis-à-vis des hommes, la haine et la jalousie, elle n'avait plus le confort luxueux qu'elle possédait à Dallas, mais le confort d'un soldat qui dormait par terre quelques minutes chaque jour.

    La guerre, s'était une mauvaise période. Elle aurait du dire non depuis le début. Les humains sont des fous. Ils tuent pour le plaisir. Alors pourquoi pas leur rendre la monnaie. Mais s'entretuer ne leur suffisent pas, ils veulent dorénavant exterminer les mutants. Alors soit. Ils ne veulent pas entendre les mutants, trouver un accord. Pourquoi faire des efforts, si aucun de ses idiots ne sont pas capables de se dire, que la différence existe aussi dans leur race ? Et que pourtant, le racisme y est moins montrer. La discrimination des noirs, est plus discrète que celle des mutants, remarquez, celle-ci lui fait de l'ombre. Mais c'est tout de même bien pire. La réaction de ses parents qu’a eut face à la révélation que Lénore avait faîte, n'a fait qu'aggraver un mépris qui bouillonnait dans l'âme de la mutante. Sa propre famille... Elle les aurait bien tué, mais mieux vaut la souffrance à longue durée. Elle s'était rendu compte que ses compagnons de bataillons pensaient la même chose des mutants, en plus d’être matcho au plus haut point, et puis les humains en généralité. Un préjugé, l'un des pires qui changea complètement la mutante. Elle se cache, elle voudrait que les hôtes du gène X face leur véritable coming-out et qu'enfin, ils vivent comme tout les autres. Mais ce n'est que douce rêverie. Pour y arriver, il faudra user de beaucoup de moyens, pour enfin faire comprendre aux humains, que les mutants sont pareils qu'eux. Elle n'a connu que la violence, Elle ne connait que ça. Mais, une violence discrète est dorénavant au fond d’elle. La jeune femme n'est plus celle qui tirait sur tout ce qui bouge, elle est maintenant une femme remplit de dégouts, préférant donner la mort à un humain qui ne sera que dans une incompréhension et un doute. Qu'il ne sache pas que ça soit un mutant qu'elle lui est retiré la vie, qu'il souffre avant de mourir, pour lui faire vivre la même douleur qu'un mutant peut connaître face aux rejets.

    Elle a commencé son avancée vers le mauvais chemin en assassinant les humains qui osaient lui dire honnêtement ce qu'ils pensaient des mutants, avant elle les ruinait, et ensuite, après avoir suivit leur vie en les traçant à l'aide de sa cyberpathie, elle les tuait de manières efficaces. Électrocution. Mais avant de les envoyer de l'autre côté de la rivière, elle leur prononçait un nom. Elnätet. Surnom de la mutante voulant dire « Réseau Electrique » en suédois. Les humains mourraient avec le pseudonyme de leur tueuse.

    Vous allez me demander pourquoi le suédois ? Parce que ses ancêtres du côté paternel viennent de là-bas. Certes, elle a détesté son père quand elle a révélé sa mutation. Certes, ce n'est pas un bon moyen pour montrer ceci que d'avoir un surnom suédois. Mais, respecter des générations passées est dans le principe de Lénore. Et aussi, pour honorer ce mutant qui faisait partie de la famille, son grand-père. Revenons un peu en arrière, à l'adolescence de Lénore. Elle avait posé une question à son père. « Pourquoi détestes-tu grand-père ? » Réponse. « Parce qu'il est mutant ». Le gêne X avait sauté une génération du moins, le père de Lénore l'avait mais il ne s'était pas réveillé, contrairement à Lénore qui s'en aperçu plus tard. En tous cas, c'est à partir de ce moment là, que le bourrage de crâne anti-mutant s'était intensifié. Mais ce parce qu'il est mutant était mémorable. Elle rend hommage à cet homme qui a perdu une famille. Il avait caché sa mutation, que ne connaît pas Lénore d'ailleurs, et parce que ce père de famille ne voulait plus garder ses secrets qu'il le rongeait, il a tout avoué, ça lui a valu beaucoup, comme pour Lénore. Un hommage, une claque dans la tête de ses parents, à toute sa famille qui rejette les différences.







Avatar : Doutzen Kroes

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [x]

Double/Triple Compte? : Oui [] Non [x]

Si oui, Qui ? : Mais j'ai dis non bordal O_O

Pseudo : Choupi

Votre Age : 19

Comment avez vous connu le Forum ? : Je le connaissais avant, il y a de ça deux ans

Tu veux du mot magique ? Ben tiens du mot magique : Vu par Cérès Cérès


Dernière édition par Lénore J. Hoffman le Mer 4 Avr - 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Mar 3 Avr - 16:53

Bon, la fiche est finie, mais vous avez largement le temps de la modérer ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Mer 4 Avr - 13:30

N'ai pas peur, j'ai peut-être une vilaine apparence, mais je sais rester gentleman...

Avant tout, y a t-il une explication au fait que ton adresse IP corresponde à celle de Doop ?

IDENTITE : Soit elle a 26 ans, soit elle est née en 1987, soit elle est né après le jour et le mois de ta validation. O.O

POUVOIR :

Cyberpathie :

Décris un peu plus sa manière de se connecté à un réseau ou à un appareil électronique. À quelle distance peut-elle se connecter à un appareil ?
Comment cela se passe lorsqu'elle rencontre un autre cyberpathe alors qu'elle est dans un appareil électronique ?

Electrokinésie :

    Citation :
    Les champs magnétiques peuvent être générer par la mutante sachant qu'un champ électrique peut l'engendrer.


Peut-elle simplement contrôler l’électricité ou la créer à partir de rien ?

NIVEAU DE MAITRISE :

À 25 ans, c'est très rare, voir impossible de maîtriser parfaitement ses pouvoirs. Lui arrive-t-elle de rater des téléchargements, d'échouer lorsqu'elle utilise sa télékinésie. Seule les émotions fortes on un impact sur sa maîtrise ou des perturbations moindres peuvent l'embêter ?

APPARENCE : Quel est sa démarche ?

SIGES PARTICULIERS :

En effet, ce ne sont pas des signes particuliers... L'armée ne lui a pas laissé de cicatrice ? Elle n'a pas de tatouages ? De têche de naissance ? Bref : Y'a pas un petit défaut sur ce corps de rêve ?

MENTAL : Que pense-t-elle du BAM ? Des purificateurs ?

Voilà pour un premier tour, c'est une bonne fiche d'ailleurs. Préviens moi quand les modifications seront faites. Si tu as des questions, n'hésite pas. Bon courage.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Mer 4 Avr - 14:22

Normal que ça soit celle de Doop, j'ai posté ma fiche chez lui en piquant son ordi' j'ai continué chez moi après. Donc rien d'anormal ^^

Je modifierai ce que tu me demandes quand je pourrais. Je vais modifier son âge, vu que j'ai repris une ancienne j'ai zappé de changer l'âge du perso' en même temps je ferai ça.

Je crois après pour la distance j'avais déjà préciser puisqu'on me l'avait demandé

Citation :
Elle a tout de même un périmètre limité, qui se trouve être d'un rayon de trente mètres

Puis pour la rencontre avec un cyberpathe, je crois aussi, mais ça devait être pas très explicite je reverrais ça.

Et petite question, pour la création de l'électricité ça concerne la création de champs magnétique à partir de l'électricité, ou la création de l'électricité tout court ?
Dans le deuxième cas je l'ai précisé dans niveau de maîtrise en disant qu'elle souhaitait s'améliorer pour la créer.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Mer 4 Avr - 14:34

Citation :
Normal que ça soit celle de Doop, j'ai posté ma fiche chez lui en piquant son ordi' j'ai continué chez moi après. Donc rien d'anormal ^^

D'accord, merci.

Citation :
Je crois après pour la distance j'avais déjà préciser puisqu'on me l'avait demandé

Citation:
Elle a tout de même un périmètre limité, qui se trouve être d'un rayon de trente mètres

Zoup, j'ai raté ce passage, mea culpa.

Citation :
Et petite question, pour la création de l'électricité ça concerne la création de champs magnétique à partir de l'électricité, ou la création de l'électricité tout court ?
Dans le deuxième cas je l'ai précisé dans niveau de maîtrise en disant qu'elle souhaitait s'améliorer pour la créer.

Cela concerne la phrase que j'ai cité. En effet, tu dis qu'elle peut générer des champs magnétiques à partir de l’électricité. J'aimerais savoir si la création de champ magnétique est un phénomène naturel qui résulte de la manipulation de l’électricité ou bien si cette génération de champs magnétique dépend d'une création d'électricité.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Mer 4 Avr - 18:13

Pour l'âge, je lui ai donné 28 ans. Cet âge ne posait pas de problème à l'époque pour l'autre personnage que j'avais concernant la maîtrise. Si ce n'est plus le cas maintenant, je peux toujours modifier quelques aspects de la maîtrise.


Comment cela se passe lorsqu'elle rencontre un autre cyberpathe alors qu'elle est dans un appareil électronique ?
Citation :
Aussi, si jamais Lénore croise un autre cyberpathe de manière quelque peu agressive il y a un risque pour la jeune femme selon différents facteurs. En effet, tout peu très bien se passer si la distance à laquelle elle se trouve de l’objet est plus proche que celle que possède l’ennemi. Car plus on est proche plus la rapidité de capter les données voulues augmentent. Cela ne se passe pas ainsi si la jeune femme se trouve plus loin que son ennemi. C’est tout d’abord une question de distance. Il y a une aussi une question de maîtrise du pouvoir, comme ce n’est pas non plus la meilleure cyberpathe, elle trouvera toujours plus fort qu’elle. Ainsi, si jamais son adversaire a une meilleure maîtrise de sa cyberpathie, comme par exemple la facilité de capter des données de façon rapide quelque soit la distance ou encore celle de contrer les systèmes de protections comme des mots de passes ou logiciels, la jeune femme aura forcément un désavantage. La forme mentale joue aussi beaucoup, car cela influe sur la rapidité d’exécution et de déplacement dans le cybermonde. Si Lénore est trop fatiguée , elle sera trop lente. Si elle est trop lente, l’ennemi agira plus vite. Par conséquent les différents facteurs ont tous un point commun, la rapidité. Il faut être rapide pour gagner. Mais cela se passe surtout lorsque deux personnes se confrontent pour une même donnée. Dans un cas, où une personne veut empêcher Lénore de télécharger une ou plusieurs informations issus du réseau, cela se passe quelque peu différemment. En effet, dans ce cas-ci, il y aura forcément une attaque via le réseau. Si nous prenons l’hypothèse que Lénore soit moins forte que son adversaire voici ce qu’il se peut se passer. Son esprit étant une sorte d’ordinateur, il peut être très bien affecter par les virus se trouvant sur le réseau du cybermonde. Ainsi, l’adversaire peut sans aucun doute, lui transmettre un virus qui touchera son esprit. Ce virus, agira comme une maladie si jamais elle en réussit pas à s’en débarrasser, son cerveau dans sa biologie sera touché, et il y aura donc des impacts sur son organisme. Perte de mémoires ou problèmes nerveux par exemple.

Lui arrive-t-elle de rater des téléchargements, d'échouer lorsqu'elle utilise sa télékinésie. Seule les émotions fortes on un impact sur sa maîtrise ou des perturbations moindres peuvent l'embêter ?
Citation :
Les débuts furent difficile. En effet, on ne maîtrise pas ces dons du jour au lendemain. Il y a eu des ratés. Des bugs. Mais dorénavant Lénore maîtrise presque parfaitement ses pouvoirs. La cyberpathie fonctionne tout les jours, entraînement intensif quotidien, on peut dire cela comme ça. L'électrokinésie est moins souvent utilisée mais elle ne perd pas la main. Elle ne l'utilise qu'à petit dose, allumer la lumière chez elle ou autres. Elle sait contrôler de zones plus larges, la jeune femme s'est assez exercée pour. En état normal de son mental, elle maitrise tout. Par contre, même si elle n'a jamais vécu une situation comme celle-ci, dans des moments où la maitrise de soi est impossible, son électrokinésie peut sans doute devenir moins contrôlable que d'habitudes, mais juste un petit peu. Aussi sa cyberpathie peut être affecter. En effet, comme dit dans la description de ce pouvoir, son état mental peut influencer sa manière d'agir dans le cybermonde. L'état mental influe aussi sur le physique, ou l'inverse. Effectivement, il suffit qu'elle soit grippé, ce qui est plutôt très rare, pour qu'un léger état de fatigue émerge. De ce fait, la jeune femme sera plus vulnérable sur le réseau. Un impact qu'il soit du domaine de la santé ou de la psychologie de passe dans la vie réelle de Lénore pour que ça influe sur sa manière d'agir dans le cybermonde. Or, lorsque cela arrive, la jeune femme sait très bien qu'il n'est pas préférable pour elle de se balader sur le réseau. Dans ce cas, cette situation est tout aussi rare qu'une grippe chez elle. Dans ce sens, l'électrokinésie peut être touché.


Quel est sa démarche ?
Citation :
Evidemment, pour aller avec sa carrure de belle femme, sa démarche n’est pas celle d’une racaille. Souvent perchée sur des talons, elle maîtrise la démarche de la New Yorkaise par excellence. Elle sait tout autant marcher avec des chaussures plates bien entendu. La jeune femme a une démarche des plus simples, elle ne se dandine pas en roulant des fesses jusqu’à se cogner la hanche contre un mur, non, ce n’est pas élégant. Parce que oui, Lénore est élégante, ses formes sont harmonieuses et sa marche va avec. Son pas peut se montrer déterminer, car elle sait toujours où elle va, regard vers le haut parce qu’elle est sûre d’elle. Un air de femme d’affaire, sans forcément qu’elle soit le nez vers le téléphone.

En effet, ce ne sont pas des signes particuliers... L'armée ne lui a pas laissé de cicatrice ? Elle n'a pas de tatouages ? De têche de naissance ? Bref : Y'a pas un petit défaut sur ce corps de rêve ?
Citation :
Elle a tout du moins quelques petites cicatrices du à des égratignures durant l'armée, mais rien de très visible.
Aussi, un tatouage sur son poignet, un aigle, emblème national et petit bizutage à l'entrée dans l'armée. Et oui, il fallait s'y plier pour être acceptée.

Que pense-t-elle du BAM ? Des purificateurs ?
Citation :
Concernant l'agence du B.A.M, il s'agit pour Lénore, d'une plaie. Et oui, un truc en plus pour empêcher la jeune femme d'agir comme elle veut. Elle doit à cause de ce groupe, être de plus en plus discrète. Parce que oui, le B.A.M chasse les "mauvais mutants". Encore une manière du gouvernement pour rassurer les humains. Donc, Lénore aimerait bien que cette agence ne soit jamais créée. En ce qui concerne des anti-mutants, purificateurs. N'en parlons pas. Anti-mutant veut tout dire pour la jeune femme. Un groupe qui devrait être anéanti une bonne fois pour toute, elle est contre, totalement.

Voilà, je pense avoir répondu à toutes les questions ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Mer 4 Avr - 19:10

C'est plus-que-parfait belle créature.

Voici ton premier avis positif, un deuxième modérateur passera sous peu. Bon courage et bon RP !
Revenir en haut Aller en bas
Esther Ophraïm
Résident(e) à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Jeu 5 Avr - 15:00

Alors alors très chère ^^

J'ai moi aussi quelques petites observations Very Happy

Premièrement au niveau des pouvoirs :

L'électrokinésie peut avoir une influence sur l'environnement électronique vu que chaque appareil électronique fonctionne à l'électricité par d'infimes impulsions électriques. Ma question est donc la suivante : Dans quelle mesure son électrokinésie peut-elle aider sa cyberpathie ou au contraire, l'aider à se défendre d'autres cyberpathes? Peut-elle par exemple tendre des pièges à d'autres cyberpathes en coupant l'alimentation électrique d'une partie de l'appareil où il se trouverait par exemple?

Ensuite j'ai un souci au niveau du lien des pouvoirs. Si j'ai bien compris, ta justification c'est l'utilisation des réseaux. Je trouve cette explication un peu fumeuse dans le sens ou un "réseau" est un terme abstrait, une représentation de l'esprit humain. techniquement, les égouts, les canalisations d'eau et les routes sont des réseaux. Alors pourquoi ne pourrait-elle pas être hydrokinésiste par exemple.

Je crois que reprendre l'explication des minuscules impulsions électriques dont je te parle ci-dessus serait plus cohérent. Il suffirait de dire que sa cyberpathie n'est jamais qu'une forme d'électrokinésie à un niveau spécifiquement poussé.

Mais alors se pause un autre problème : si on envisage la cyberpathie comme une électrokinésie poussée, logiquement ton électrokinésie doit être très aboutie. Donc si tu optes pour cette explication, il faudra revoir le niveau de maîtrise de ton électrokinésie.

Libre à toi de ne pas adopter ce point de vue mais alors il va falloir me réexpliquer le lien entre les pouvoirs parce que alors je ne l'ai pas compris.

Autrement je n'ai rien trouvé d'autre qui cloche. Ta fiche est agréable à lire et bien complète.

Bûche un peu sur ce que je t'ai dit pour le pouvoir et le lien et ça devrait glisser Wink

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Jeu 5 Avr - 15:44

Citation :
L'électrokinésie peut avoir une influence sur l'environnement électronique vu que chaque appareil électronique fonctionne à l'électricité par d'infimes impulsions électriques. Ma question est donc la suivante : Dans quelle mesure son électrokinésie peut-elle aider sa cyberpathie ou au contraire, l'aider à se défendre d'autres cyberpathes? Peut-elle par exemple tendre des pièges à d'autres cyberpathes en coupant l'alimentation électrique d'une partie de l'appareil où il se trouverait par exemple?

Je crois que reprendre l'explication des minuscules impulsions électriques dont je te parle ci-dessus serait plus cohérent. Il suffirait de dire que sa cyberpathie n'est jamais qu'une forme d'électrokinésie à un niveau spécifiquement poussé.

Mais alors se pause un autre problème : si on envisage la cyberpathie comme une électrokinésie poussée, logiquement ton électrokinésie doit être très aboutie. Donc si tu optes pour cette explication, il faudra revoir le niveau de maîtrise de ton électrokinésie

Hm... Intéressant en effet, mais..

Pour ma part, dans ma logique, en ce qui concerna ceci, électrokinésie et cyberpathie sont deux choses distinctes, deux pouvoirs qui ne peuvent être utilisés en même temps chez Lénore. En étant dans le cybermonde, elle ne peut qu'agir en tant que cyberpathe et non en électrokinésiste. De plus, comme je l'ai dis dans la description des pouvoirs, en étant dans le cybermonde, si quelque chose arrivait dans la réalité à son physique en serait touché et elle aurait des séquelles plus ou moins grave selon ce qu'il se passe. Puisqu'en étant dans le cybermonde, il n'y a qu'une seule partie de son cerveau, la moitié, qui reste en contact avec la réalité, elle ne peut pas gérer en même temps ses deux pouvoirs comme par exemple se battre avec son électrokinésie, en étant en même temps dans le cybermonde à télécharger des données. Parce que se battre avec une moitié de cerveau s'est quasi suicidaire.
Ensuite, pour ce qui est de contrer un cyberpathe sur le cybermonde, il faudrait qu'elle aille repérer le dit cyberpathe sur le réseau, revenir entièrement dans le monde réel pour couper l'électricité.
Donc pour moi, cyberpathie et électrokinésie sont deux choses différentes, tout du moins chez mon perso', dans la mesure où même si l'électricité peut les lier, la cyberpathie est un "détachement d'une partie de esprit au monde" alors que l'électrokinésie est une chose appartenant à la réalité. Je sais pas si je me fais bien comprendre ><"

Citation :
Ensuite j'ai un souci au niveau du lien des pouvoirs. Si j'ai bien compris, ta justification c'est l'utilisation des réseaux. Je trouve cette explication un peu fumeuse dans le sens ou un "réseau" est un terme abstrait, une représentation de l'esprit humain. techniquement, les égouts, les canalisations d'eau et les routes sont des réseaux. Alors pourquoi ne pourrait-elle pas être hydrokinésiste par exemple.

Le terme "réseau" employé ici, désigne le "réseau électrique" pour l'électrokinésie, et le "réseau informatique" pour la cyberpathie. Dans cette partie, j'explique le point commun d'utilisation des deux pouvoirs. Ensuite en lien concret, je ne peux pas non plus donner une explication scientifique et exact du rapport en électrekinésie et cyberpathie. J'en suis incapable. Vu que dans ma tête les deux pouvoirs sont distincts, à part mettre en commun la méthode d'utilisation pour les lier, je ne vois pas comment je peux faire.
Revenir en haut Aller en bas
Esther Ophraïm
Résident(e) à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Jeu 5 Avr - 19:08

Oki pour les deux pouvoirs bien distinct, j'avais perdu de vue la projection mentale de Lénore.

Par contre je ne suis cependant toujours pas convaincue par le lien de pouvoir. Seulement, je trouverais injuste de recaler une aussi bonne fiche pour si peu, surtout que anciennement, ce lien avait été accepté.

On va dire que pour cette fois c'est bon miss Wink

Mais au prochain DC j'exige un lien du feu de dieu! Very Happy

Deuxième avis positif, bienvenue parmi nous et au plaisir de te lire!

Un admin passera te colorer aussi vite que possible.

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Ven 6 Avr - 17:16

Merci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   Ven 6 Avr - 19:33

Félicitations, nouveau neutre alpha, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lénore J. Hoffman - - [Finie] -   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lénore J. Hoffman - - [Finie] -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Patrouille héroïque ! [PV Lénore J. Hoffman]
» Les difficultés de sommeil de nos enfants, entre douceur et fermeté
» Amylee's Dollhouse: structure finie!
» Bonne Samedi
» lundi 16 janvier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: