AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ciera Blackpool [TERMINÉE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Lun 2 Avr - 6:45

CARTE
D'IDENTITE




© Warner Bros


    NOM : Blackpool

    PRENOM : Ciera

    ALIAS ET SURNOM : Aucun

    AGE : 20

    DATE DE NAISSANCE : 17/01/1992

    METIER : Aucun

    NATIONALITE : Irlandaise

    GENRE : Féminin

    CLAN : Institut




Pouvoirs :


  • Description : L'abomination, et la terreur, voilà comment résumer en deux mots le pouvoir de Ciera. Son pouvoir est divisé en deux aspects à la fois distincts et complémentaires : les hallucinations, et l'angoisse. Les conditions idéales de déclenchement du pouvoir sont un contact visuel direct (elle regarde sa victime dans les yeux), toutefois elle peut étendre le champ d'action selon son état. Plus elle est affaiblie, plus elle aura tendance à chercher une victime pour compenser, et plus le champ sera étendu (avec une limite d'une vingtaine de mètres). Néanmoins, déclencher les hallucinations sans contact visuel est extrêmement difficile, et de fait, en cas de réussite (mort de la victime suite à la tachycardie) les gains seront moindres.

    Enfin, le pouvoir n'affecte que des cibles individuelles : si sa portée maximale est d'une vingtaine de mètres, elle ne pourra pas créer de "champ hallucinatoire" entraînant que toute personne sur un rayon de 10 mètres est affecté. Elle devra sélectionner une cible précise. L'évolution de son pouvoir pourra l'amener à augmenter le nombre de cibles simultanées, mais à l'heure actuelle, elle ne peut affecter qu'une personne à la fois, éventuellement deux avec un effort supplémentaire important qui la rend extrêmement vulnérable.
    En effet, si elle a un contact visuel direct avec une victime, elle pourra sans problèmes créer l'hallucination, la manipuler, et tuer sa victime tout en étant consciente de ce qu'il se passe autour d'elle. Si une voiture arrive vers elle, elle pourra sauter sur le côté. En revanche, si elle étend la portée de son pouvoir pour affecter quelqu'un hors de sa vue, ou si elle affecte deux cibles, elle n'aura plus aucune conscience de ce qu'il se passe autour d'elle, et ne pourra donc pas réagir.

    La première partie consiste à créer des délires hallucinatoires. Et ici, on parle bien de délire total, pas juste de voir des choses étranges. La perception de ses victimes est altérée sérieusement, leur vision passant en général dans des tons rouges/sépia, ils entendent des sifflements ou des grésillements comme ceux d'une télé ou radio qui marche mal, et tout autour d'eux est radicalement modifié. Une rue commerçante deviendra une rue dévastée par les flammes, les voitures renversées et détruites, des cadavres épouvantablement mutilés marchant, apparaissant, et disparaissant, dans des rythmes incontrôlables, parfois chuchotant... Un champ verdoyant deviendra un paysage lunaire sinistre, le soleil transformé en trou noir aspirant et broyant tout sur son passage. Un laboratoire deviendra un musée des horreurs où chaque cage, tube à essais, becher, ou bocal, contient des liquides dont la seule vue évoque un malaise opprimant.

    Les options sont nombreuses, car Ciera ne contrôle pas totalement l'hallucination : elle peut apparaître (et disparaître) dans celle-ci, et la modeler mais de manière extrêmement limitée. Le délire est créé et contrôlé par la victime, et de fait, a souvent pour thèmes des traumatismes déjà vécus. Par exemple quelqu'un ayant vu sa femme périr dans un accident verra probablement celle-ci, et elle sera très certainement le thème central du délire hallucinatoire. Cela mène donc à des expériences particulièrement difficiles.

    La seconde partie est l'angoisse, la terreur. Le pouvoir de Ciera fait exploser les taux d'hormones dans le cerveau de ses victimes, augmentant artificiellement de façon brutale la sensation de peur ressentie. Cette montée est extrêmement violente, provoquant chez la majorité des personnes une crise abominable à vivre, étouffante, et irrésistible. Ciera pourra décider de "puiser" dans l'une de ses victimes, en apparaissant dans l'hallucination, et en se jetant sur eux, s’agrippant à eux comme une sangsue ; les taux hormonaux exploseront alors littéralement, entraînant souvent la mort de la victime, à moins que celle-ci n'ait une volonté suffisante pour lui résister.

    Cette explosion de terreur semble "nourrir" la mutante, qui en tire un plaisir immense, son pouvoir augmentant légèrement en puissance à chaque fois qu'elle tue une de ses victimes. Avant de rejoindre l'institut, personne n'a résisté à l'une de ses attaques, durant lesquelles elle ne se comporte que comme un prédateur guidé par ses plus bas instincts : rechercher le plaisir, et se nourrir. Mais dans le cas présent, se nourrir de leur tourment. Ce "plaisir" ressenti est en réalité une stimulation hormonale importante, qui nourrit l'efficacité du Gène X.
    Le sérieux problème de ce pouvoir est qu'en cas d'échec, l'effet est inverse. Si elle ne tue pas sa victime, soit par "gentillesse" soit parce qu'elle est trop forte, elle se retrouvera considérablement affaiblie, comme si elle venait de recevoir une violente décharge électrique. De plus, son pouvoir perdra légèrement en efficacité.

    Un effet secondaire de ce pouvoir est d'être facilement détectable par les mutants ayant des pouvoirs mentaux : lorsqu'elle créé des hallucinations elle peut être repérée par un mutant mentaliste dans le voisinage. Plus encore, si elle tue une victime, ou au contraire échoue à tuer une victime et se retrouve affaiblie, elle enverra littéralement une onde de choc mentale extrêmement stressante qui permettra de la repérer assez aisément.

    Le fait que son pouvoir puisse l'affaiblir, si elle ne peut tuer sa cible, la mène à être prudente. Un humain "moyen" ayant eu une vie à peu près normale, et ayant une volonté normale, ne pourra généralement pas résister. Toutefois, les personnes ayant une plus forte volonté auront bien moins de difficultés à résister. Si sa cible en a déjà vu des vertes et des pas mûres, il résistera mieux à ces visions et pourra parvenir à s'en sortir.
    Plus encore, les mutant aux pouvoirs mentaux se rendront plus facilement compte qu'il s'agit d'une illusion. L'expérience sera donc probablement choquante, mais plus comme un film violent, que comme un délire hallucinatoire. De même, il pourront très facilement stopper l'hallucination avec un petit peu de concentration.

    Cela ne concerne par contre que les mutant aux pouvoirs mentaux, qui ont un meilleur contrôle de leur esprit, ou de celui des autres. Les mutants en général ne sont pas immunisés : le pouvoir s'attaque à la volonté des personnes. Un humain solide avec un esprit fort pourra mieux résister qu'un mutant profondément dépressif, ou perdu dans la haine. Être physiquement fort n'a absolument aucun intérêt pour lui résister, c'est ici la force d'âme qui compte avant tout. Cette volonté de la cible lui permet donc de mieux résister, ou plus longtemps. Quelqu'un de mentalement faible ou affaibli pourra succomber en 40 secondes à peine, tandis que quelqu'un de plus solide pourra lutter pendant plus de 10 minutes, et ne pas céder, ce qui bien évidemment mettra Ciera dans une situation peu enviable.

    Et c'est tout le conflit qu'il y a chez Ciera. Lorsque son pouvoir gagne en efficacité, elle peut s'attaquer à des volontés de plus en plus fortes, qui lui donnent de plus en plus de plaisir, et de pouvoir. Il arrive en effet un moment où tuer des personnes faibles ne lui donnera plus aucun bénéfice, un peu comme dans un jeu de rôle, lorsque l'on est niveau 100, tuer des monstres de niveau 1 n'a aucun intérêt et rapporte 0 points d'expérience.
    Le problème créé par ce pouvoir est que pour devenir plus forte elle doit s'en prendre à des personnalités plus fortes. Cela lui permet de vaincre plus facilement plus de personnes... Mais la pousse aussi à prendre plus de risques, risques qui pourraient lui coûter cher.


  • Niveaux de maitrise : La Maîtrise de son pouvoir est limitée, dans le sens où il s'agit pour Ciera d'une lutte contre le "bien et le mal" en permanence. Lorsqu'elle est fortement contrariée, apeurée, ou déprimée, elle aura tendance à chercher à compenser en recherchant ce plaisir intense ressenti en créant de la terreur, et cette sensation de pouvoir créée par la mort de ses victimes. Toutefois, en dehors de ces conditions, son sens moral est relativement équilibré et elle sait que tuer des personnes en provoquant une tachycardie mortelle est loin d'être moral.

    La vraie difficulté reste donc de réguler ses émotions, surtout négatives, et de réussir à ne pas les compenser par l'utilisation de son pouvoir sur le premier venu. Lors de son arrivée à l'Institut Xavier, elle en est quasi-incapable, ayant tendance à faire un usage excessif de son pouvoir.

    Il faut noter que pour elle, garder un sens moral est très difficile non seulement parce que tuer des personnes la rend plus forte et lui procure un plaisir immense, mais aussi parce que ne PAS tuer une personne risque de l'affaiblir considérablement, la laissant très vulnérable, mais aussi de diminuer ses capacités.

  • Lien entre les Pouvoirs: Aucun - un seul pouvoir



Description Physique :


  • Apparence : Grande, maigre, malsaine. Ce sont les trois mots qui viennent à l'esprit en la voyant au premier abord : il semble évident qu'elle n'est non pas une anorexique qui vit de la rente généreuse de ses parents directeurs de banque, mais qu'elle a vécu dans des conditions plus que douteuses récemment. Elle semble considérablement amaigrie, pour une taille assez imposante, un bon mètre 80, mais visiblement pas plus de 50 kilos.

    Ce qui frappe le plus ensuite, c'est sa peau assez pâle -qui corrobore l'idée qu'elle a vécu dans de mauvaises conditions- contrastant avec ses cheveux noirs, et surtout, ses deux yeux, d'un jaune vif entouré de rouge presque couleur sang. Le tout est parfois accompagné d'un sourire qui met particulièrement mal à l'aise, sourire qui est souvent le signe qu'il vaut mieux partir et éviter toute communication sous peine de passer une mauvaise nuit...
    Pourtant, ses traits émaciés pourraient être agréable, si la jeune femme était nourrie à peu près convenablement, et n'avait pas un air aussi "flippant" sur les bords, mais à son arrivée aux états-unis, elle a clairement une certaine tendance à créer le malaise lorsqu'elle apparaît quelque part, et un homme qu'elle fixe du regard ne se dira pas "héhé, j'ai un coup à jouer", mais plutôt "oh mon dieu elle va lécher l'intérieur de ma cage thoracique après m'avoir assassiné".

    Cela lui pose évidemment quelques difficultés sociales, mais une fois qu'elle est plus en confiance elle perd un peu ce côté inquiétant, affichant des expressions un peu plus normales.
    Au niveau vestimentaire, elle ne semble pas vraiment rechercher quelque chose de particulier, et on la verrait bien du genre à s'habiller d'une paire de rideaux si elle n'avait rien d'autre sous la main. Le sens de la mode ne semble donc pas vraiment avoir fait partie de son éducation !

  • Signes Particuliers : Des yeux d'une couleur très singulière, jaune vif, entourés d'un liseré rouge sang.



Caractère :

  • Mental : Mental ? Elle est souvent au bord de la psychopathie la plus totale, et c'est probablement ce qui posera le plus de difficultés aux enseignants de l'Institut. Son pouvoir lui permet de non seulement provoquer des scènes pour le moins affreuses dans l'esprit des gens, mais aussi de les voir, et dans une certaine mesure d'y participer. Il n'est pas rare qu'elle observe, aille de-ci de-là pour voir les choses sous divers angles, et ses victimes la voient donc apparaître dans un flash, disparaître dans une sorte de flou déconcertant, entendent parfois un rire féminin inquiétant qui résonne.

    Le fait de voir en permanence ces scènes immondes l'a donc très sévèrement affectée mentalement parlant, d'autant que la mort de ses victimes lui procure à la fois plaisir de puissance, ce qui la tente en permanence d'utiliser son pouvoir, une autre fois, et une autre, et une autre... Son sens moral est pourtant bien existant, elle ne serait pas du genre à aller à la tête d'une armée pour détruire le monde, ou à torturer des gens dans une cave puis faire des vidéos qu'elle revendra sur internet, avant de tuer deux prostituées de son réseau personnel. Elle est très loin d'un génie du mal ou d'une reine du crime donc.

    Au contraire, si elle voit quelqu'un en difficulté et qu'elle peut intervenir elle le fera probablement, alors que la plupart des gens auront tendance à passer leur chemin sans rien faire.

    Tout le problème est donc de ne pas laisser libre cours à sa tendance "maléfique" en parvenant à gérer ses émotions, qui sont ce qui en général la pousse à utiliser son pouvoir. Une souffrance personnelle est facilement compensée par ce pouvoir terrifiant : elle est totalement en contrôle de la situation, c'est quelqu'un d'autre qui se sent angoissé à présent et non elle, et finalement elle peut en tirer un plaisir immense, ainsi qu'une augmentation de son pouvoir. La vraie difficulté est donc de parvenir à se servir à bon escient de cette capacité, voire à ne plus s'en servir.

    Ce problème personnel étant particulièrement intense, elle ne s'intéresse pas une seule seconde aux combats pro/anti-mutants, aux factions, guerres, partis politiques, ou autres. Elle les connaît, ayant un niveau intellectuel normal, et une culture certes un peu limitée à cause d'un enfermement prolongé, mais existante. Elle ne considère simplement pas cela comme une priorité. Elle viendra à l'aide de quelqu'un se faisant attaquer, qu'il soit mutant ou non, et aura tendance à prendre la défense de celui qui n'a pas le dessus, mais elle n'ira pas volontairement se joindre à une bataille quelconque.


Histoire :

  • Talents Particuliers : En raison de son passif et notamment des traitements subis, elle aura une certaine résilience, supérieure à la majeure partie des personnes. Elle résistera donc plus facilement à de longues périodes sans manger, aux infections, ou aux coups, même si elle sera loin d'être aussi résistante qu'un mutant ayant des pouvoirs adaptés. Si elle est dans la moyenne supérieure humaine de résistance, elle reste à un niveau humain.

  • Possessions : 500 Euros en liquide, un passeport datant de 2007, quelques vêtements sales dans un sac à dos semblant assez âgé, un journal vide, un stylo.


  • Biographie : La naissance d'un enfant est en général un évènement heureux, c'était le cas pour la famille Blackpool. Ciera, nommée ainsi en l'honneur de son arrière grand-mère, tuée pendant la guerre civile Irlandaise, était donc née à Limerick en république d'Irlande. C'était une ville... Quelque peu grise. Elle était plutôt industrielle, on n'était pas vraiment dans l'ambiance "champs verdoyants, moutons, arcs-en-ciel et Leprechauns" dans ce coin-là, mais la vie n'était pas mauvaise pour cette famille-là.

    Logan, son père, était cadre supérieur dans une entreprise locale "Made in Ireland", sa mère au foyer s'occupant d'elle, leur situation n'était pas de type "allons ensemble nager dans la piscine de pièces d'or", mais relativement confortable. Le fameux Dragon Celtique était en plein boost économique à cette époque-là et la politique fiscale avantageuse mise en place par le gouvernement permettait d'avoir une vie très agréable avec un seul emploi qualifié.

    Sa mère, Sophia, était d'ailleurs une bonne mère : elle était heureuse quand sa petite fille était heureuse, et se sentait mal quand sa petite fille avait un problème. Elle pouvait intervenir immédiatement si la petite choute avait un souci, et au contraire était remplie de joie quand sa magnifique progéniture riait en regardant le chien de la famille, un golden retriever assez nonchalant. La jeune mère était néanmoins loin de se douter qu'il ne s'agissait pas, mais pas du tout, d'instinct maternel. Ce fut son père qui fut surpris à plusieurs reprises, de se réveiller en même temps que sa femme, alors que la petite faisait un cauchemar. Il ne se sentait pas... Rassuré. Pourtant le bébé ne pleurait pas, mais il ne se sentait pas vraiment à l'aise, jusqu'à ce que la petite soit réveillée, et rassurée par sa mère.

    Les choses restèrent les mêmes pendant longtemps : la scolarité de Ciera fut assez normale. Elle était sociable, maline sans être un génie, faisait des études satisfaisantes et avait des notes dans la moyenne supérieure -pas dans le top 5, mais bien- de la classe. Et dans l'ensemble, les autres enfants ne l'embêtaient pas vraiment d'ailleurs. Elle était presque immunisée aux petites brutes que l'on a dans toutes les cours d'école ou presque : les rares fois où ils ont tenté, ils ont du laisser tomber. Elle ne se sentait pas rassurée... Et à vrai dire, étrangement, eux non-plus.

    Et lorsqu'elle était contente, ou riait, quelque part, tout le monde en "profitait" : elle semblait irradier de joie lorsqu'elle était elle-même joyeuse. Cela l'aidait considérablement à se faire des amies, autant le dire. Non, sa jeune enfance fut sans vraie histoire, les vrais problèmes débutèrent plus tard, vers 2004, à ses 12 ans. Comme beaucoup de mutants, son pouvoir prit vraiment de l'ampleur à cet âge-là, et les transformations apportées par l'adolescence furent accompagnées d'autres changements nettement plus inquiétants.

    Les cauchemars qu'elle faisait commençaient à devenir plus problématiques pour son entourage : lorsqu'elle avait peur, elle irradiait de terreur, ses parents avaient des moments d'angoisse clairement anormaux, et parfois même les voisins avaient une légère sensation de malaise inexplicable à ces moments-là. Parallèlement, cette sorte de "joie contagieuse" semblait disparaître, entraînant un désintéressement de la part de ses parents. Ils étaient habitués à cela, et pensaient qu'il s'agissait de la magie de l'amour paternel et maternel, en le sentant disparaître ils ont inconsciemment cessé d'y porter de l'intérêt, progressivement, et à un moment où une attention optimale est pourtant importante.

    Lorsqu'elle était stressée, à l'école, à cause d'un cours ou d'un devoir, ou se sentait un peu déprimée, chose courante à cet âge-là, certains élèves autour d'elle se sentaient mal aussi... Mais pas déprimés. Ils avaient peur. Vraiment, peur. De quoi, ils étaient incapables de l'expliquer, mais certains firent le lien avec Ciera, s'éloignant d'elle autant que possible pour éviter cela. La situation continua, ainsi, de dégénérer progressivement pendant les années, jusqu'à ses 15 ans où les premières hallucinations apparurent.

    Elle aimait bien un garçon de la classe d'à côté, il avait un an de plus qu'elle mais il était gentil avec elle dans l'ensemble, et semblait moins méfiant à son égard, moins affecté par cette étrange peur qu'elle provoquait quand elle se sentait mal. Elle le vit, toutefois, un jour, en compagnie d'une autre fille, alors qu'ils se tenaient la main, et c'est là que les choses commencèrent à dégénérer. Sa propre détresse provoqua des hallucinations chez les deux étudiants, hallucinations que Ciera pouvait voir. Elle savait que ce n'était pas réel, mais elle ne pouvait pas non plus en sortir. Elle était bloquée dans l'hallucination d'Aaron.

    L'école était en ruines comme après plusieurs centaines d'années, la fille dont il tenait la main n'était plus qu'un cadavre sur lequel restaient des lambeaux de chair, mais de sa bouche sortait un léger gémissement sinistre. Aaron lâcha la main de son amie, terrifié, sentant une sensation d'angoisse extrême l'envahir. Il tenta de partir de l'école, et Ciera tenta de le rattraper, ce qui n'arrangea pas la situation. Ciera pensait lui courir après, en lui disant de l'attendre. Aaron voyait une version momifiée de Ciera apparaître à des endroits, derrière lui, puis disparaître dans un nuage de fumée... Puis se transporter devant une fenêtre, le tout en tenant des propos incompréhensibles qui résonnaient partout dans son crâne.

    Et alors que le niveau de stress augmentait au point où le jeune garçon fut obligé de s'arrêter, et s'asseoir pour reprendre son souffle, étouffé par les palpitations cardiaques et l'accélération du rythme du coeur, la brune réalisa quelque chose : c'était grandiose. Cet univers, d'abord inquiétant, lui était vite devenu familier, et cette terreur ressentie par Aaron déclenchait chez elle une sensation de plénitude incontrôlable, irrésistible. Irrésistible au point où elle finit par se diriger vers lui, lui sautant presque dessus, et s’agrippant à lui. Elle le fixait du regard, il voyait une silhouette sinistre aux orbites vides et dégoulinant de sang qui le regardait, alors que son coeur accélérait, encore, encore sans qu'il ne puisse rien y faire, cette épouvantable effroi grandissant... Jusqu'à le tuer totalement.

    Le cri aigu de plaisir poussé par Ciera, autant véritable (sonore) que mental, fut entendu à plusieurs centaines de mètres à la ronde, accompagné par une profonde sensation de mal-être comme si tout le monde venait de voir un fantôme. La jeune meurtrière abandonna le cadavre, laissant Aaron mort, et sa jeune amie balbutiante, incohérente, ne comprenant pas ce qu'elle venait de voir. Sa propre hallucination avait été tout aussi terrifiante que celle de son ami... Mais Ciera ignorait de quoi il s'agissait : elle ne pouvait entrer dans l'esprit que d'une seule personne à la fois.

    Cette mort, que les médecins eurent bien du mal à comprendre -car quelqu'un de 16 ans ne meurt pas de tachycardie supra-ventriculaire extrême menant à un arrêt cardiaque total- laissa un malaise... Du autant à la mort du jeune Aaron qu'au cri psychique poussé par sa tueuse.

    Ce fut à ce moment-là que ses yeux changèrent de couleur. De façon incompréhensible, l'ophtalmologiste ne put l'expliquer. Les taux de mélanine avaient changé de façon incompréhensible. Et il ne voulait pas trop creuser... Il voyait des choses étranges dans le coin de sa vision. Les choses changèrent aussi au niveau parental : la crise économique venait de frapper, le business familial de s'écrouler, et la mauvaise humeur de s'installer. Logan, le père de Ciera, commençait à comprendre que sa fille était la source de ces crises de terreur dans le voisinage. Il comprit également vite que les quatre morts qu'il y avait eus en à peine huit mois venaient de ça. Chaque fois les victimes avaient une expression terrorisée au visage, et loin d'irradier de joie comme avant, sa fille était maintenant un symbole de peur, avec ses yeux jaunes.

    A ses 18 ans, Ciera commença à maîtriser de moins en moins ses pulsions, la poussant à utiliser son pouvoir. Pour la première fois elle s'en prit à sa mère, lui faisant voir la maison familiale en flammes, les corps de tous ses amis en train de brûler en hurlant de douleur. Ce fut son père qui l'arrêta avant qu'elle ne commette l'irréparable : il n'était pas présent quand les hallucinations avaient démarré et n'était donc pas affecté, il put donc rapidement, en voyant sa femme terrifiée au sol et pleurant, frapper la jeune mutante jusqu'à ce qu'elle soit inconsciente.

    Le terrain où se trouvait l'usine dont Logan était un des responsables était en bordure de la ville, en friche, l'usine ayant fermé et les machines ayant été revendues. Ce fut là-bas qu'il enferma Ciera, pendant deux ans, dans un des locaux de garde maintenant inutilisés, aux lourdes portes verrouillées. Personne ne passait par là ou presque et les rares passants sentaient une sensation de profond malaise en s'approchant, cela suffisait à garder les curieux éloignés. La mutante était nourrie trois fois par semaine, en général avec un sac de provisions assez minimalistes. Chacune de ses tentatives de s'en prendre à son père avec son pouvoir échouait : elle était trop affaiblie par la faim, la fatigue, parfois le froid selon la saison, l'humidité, pour pouvoir vraiment le déborder et "vaincre" sa volonté. Elle ne faisait en général que récolter un bon nombre de coups, et rien d'autre.

    Le problème restait complet toutefois, car plus le temps passait, plus, malgré sa faiblesse, elle semblait prendre le dessus. Elle avait tué deux personnes qui étaient passées dans les environs, et semblait avoir tiré de ces deux victoires un ascendant surprenant sur Logan. Elle perdait encore, mais plusieurs fois il avait eu des coups de panique très sérieux. Il devint rapidement évident que cela ne pouvait pas continuer : il ne pouvait pas empêcher qui que ce soit de passer "trop près" de l'usine, et de fait, des victimes nouvelles viendraient régulièrement la renforcer et l'alimenter. Il devait s'en débarrasser... Mais ne pouvait pas se résoudre à la tuer.

    Ce fut Sophia, sa mère, qui la sauva. Grâce à la magie de l'internet elle avait entendu parler de l'Institut Xavier. Logan nota l'adresse sur le champ, avant de préparer un petit sac dans lequel il fourra un billet d'avion vers les Etats-Unis, une carte disant : "Va à cette adresse :" suivi de l'adresse de l'Institut, 500 euros, quelques vêtements qui n'avaient pas vu de machine à laver depuis un bon moment, et de quoi écrire : une sorte de journal avec un stylo. Ciera fut de nouveau frappée, gavée de Xanax -emprunté à sa mère qui en avait bien besoin depuis que sa fille était enfermée dans un endroit sinistre-, lavée très rapidement, et amenée à l'aéroport avec pour seule explication : "Va à l'adresse indiquée sur la carte. Pas de questions.".

    Personne à l'aéroport de Dublin ne sembla surpris par son état famélique, et les marques de coups. Le pouvoir de Ciera était inactif, mais malgré cela elle mettait les gens mal à l'aise avec son allure étrange et ses yeux rouges. Ce fut ainsi qu'à moitié droguée, elle fit le trajet vers les Etats-Unis, terminant le voyage à la fameuse adresse indiquée : l'Institut Charles Xavier. Le taxi la déposa, prenant une quarantaine d'euros avec un air énervé -il voulait des dollars, elle n'en avait pas- et partit, la laissant seule devant le grand portail en fer...




Avatar : Je sais pas :< Je sais que c'est une actrice Bulgare qui a joué dans le trailer de F.3.A.R. (le jeu), trailer dirigé et fait par John Carpenter. J'ai cherché pendant des heures mais j'ai rien trouvé d'autre !
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]
Si oui, Qui ? : -------
Pseudo : Krisprolls / Kjerstin / Schlonk
Votre Age : 25
Comment avez vous connu le Forum ? : J'étais sur l'ancien fofo Surprised

[Vu par Haydou]


Dernière édition par Ciera Blackpool le Mer 4 Avr - 17:35, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Lun 2 Avr - 17:44

MOdifications terminées, fiche finie !^^

J'ai fait aussi court/synthétique que possible (en coupant des bouts de la fiche originale) histoire de donner moins à lire et accélérer un peu les choses =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Lun 2 Avr - 20:38

Tremble, car je suis ton pire cauchemars !

Avant tout, merci de remplir les champs « Age » et « Pouvoir » de ton profil, merci.

IDENTITE : Elle n'a pas 20 ans, elle les auras le 17 septembre. Indique dans la partie métier les études qu'elle fait, si elle en fait. Enfin, retire les mentions « pour l'instant ».

POUVOIR :

Comment se passe le processus d'illusion ? Par contact ? À distance ?
Dans ce dernier cas, à combien de mètres peut-elle le faire ?
Son pouvoir s'étend sur une zone définie autour d'elle ou simplement sur ses cibles ?
Les personnes résistantes aux émotions et aux illusions, résistante à la télépathie ou autre pouvoir de la sorte sont-ils immunisé contre ton personnage ?
Dans quelle mesure cela lui permet d'avoir une plus grande puissance après avoir tué des personnes ?
Les mutants en générale sont-ils plus difficile à tuer ?

APPARENCE : Je veux connaître son poids.

HORS-JEU : Tu n'as pas de double compte.

Voilà pour le premier tour, bonne fiche et personnage bien travaillé. Préviens-moi lorsque les modifications seront faites.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Lun 2 Avr - 21:12

Changelog :

=> Date de naissance changée (17/01 au lieu de 17/11, l'âge est donc correct)


=> Variables retirées ("pour l'instant"), pas d'études supérieures faites (pour causes d'enfermement ^^')


=> Ajout de détails sur le pouvoir :

- (Détails sur les hallucinations) Par exemple quelqu'un ayant vu sa femme périr dans un accident verra probablement celle-ci, et elle sera très certainement le thème central du délire hallucinatoire. Cela mène donc à des expériences particulièrement difficiles.

- (Portée) Les conditions idéales de déclenchement du pouvoir sont un contact visuel direct (elle regarde sa victime dans les yeux), toutefois elle peut étendre le champ d'action selon son état. Plus elle est affaiblie, plus elle aura tendance à chercher une victime pour compenser, et plus le champ sera étendu (avec une limite d'une vingtaine de mètres). Néanmoins, déclencher les hallucinations sans contact visuel est extrêmement difficile, et de fait, en cas de réussite (mort de la victime) les gains seront moindres.

- (Portée / Cibles affectées / Faiblesse du pouvoir) Enfin, le pouvoir n'affecte que des cibles individuelles : si sa portée maximale est d'une vingtaine de mètres, elle ne pourra pas créer de "champ hallucinatoire" entraînant que toute personne sur un rayon de 20 mètres est affecté. Elle devra sélectionner une cible précise. L'évolution de son pouvoir pourra l'amener à augmenter le nombre de cibles simultanées, mais à l'heure actuelle, elle ne peut affecter qu'une personne à la fois, éventuellement deux avec un effort supplémentaire important qui la rend extrêmement vulnérable.
En effet, si elle a un contact visuel direct avec une victime, elle pourra sans problèmes créer l'hallucination, la manipuler, et tuer sa victime tout en étant consciente de ce qu'il se passe autour d'elle. Si une voiture arrive vers elle, elle pourra sauter sur le côté. En revanche, si elle étend la portée de son pouvoir pour affecter quelqu'un hors de sa vue, ou si elle affecte deux cibles, elle n'aura plus aucune conscience de ce qu'il se passe autour d'elle, et ne pourra donc pas réagir.

- (Résistance au pouvoir) Le fait que son pouvoir puisse l'affaiblir, si elle ne peut tuer sa cible, la mène à être prudente. Un humain "moyen" ayant eu une vie à peu près normale, et ayant une volonté normale, ne pourra généralement pas résister. Toutefois, les personnes ayant une plus forte volonté auront bien moins de difficultés à résister. Si sa cible en a déjà vu des vertes et des pas mûres, il résistera mieux à ces visions et pourra parvenir à s'en sortir.
Plus encore, les mutant aux pouvoirs mentaux se rendront plus facilement compte qu'il s'agit d'une illusion. L'expérience sera donc probablement choquante, mais plus comme un film violent, que comme un délire hallucinatoire. De même, il pourront très facilement stopper l'hallucination avec un petit peu de concentration.

- (Conséquence sur les mutants) Cela ne concerne par contre que les mutant aux pouvoirs mentaux, qui ont un meilleur contrôle de leur esprit, ou de celui des autres. Les mutants en général ne sont pas immunisés : le pouvoir s'attaque à la volonté des personnes. Un humain solide avec un esprit fort pourra mieux résister qu'un mutant profondément dépressif, ou perdu dans la haine. Être physiquement fort n'a absolument aucun intérêt pour lui résister, c'est ici la force d'âme qui compte avant tout.

- (Augmentation de l'efficacité) Et c'est tout le conflit qu'il y a chez Ciera. Lorsque son pouvoir gagne en efficacité, elle peut s'attaquer à des volontés de plus en plus fortes, qui lui donnent de plus en plus de plaisir, et de pouvoir. Il arrive en effet un moment où tuer des personnes faibles ne lui donnera plus aucun bénéfice, un peu comme dans un jeu de rôle, lorsque l'on est niveau 100, tuer des monstres de niveau 1 n'a aucun intérêt et rapporte 0 points d'expérience.
Le problème créé par ce pouvoir est que pour devenir plus forte elle doit s'en prendre à des personnalités plus fortes. Cela lui permet de vaincre plus facilement plus de personnes... Mais la pousse aussi à prendre plus de risques, risques qui pourraient lui coûter cher.


=> Poids : "[...] pour une taille assez imposante, un bon mètre 80, mais visiblement pas plus de 50 kilos."


=> Hors-jeu : Ah vi, j'avais mis mon ancien nom de perso. Je l'ai retiré =)


Valivalou ! Mici ^^ Pom Pom
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Lun 2 Avr - 21:22

Pour que ça soit plus clair ^^

=> Pouvoir : Hallucinations/Pic de stress

=> Portée : 10m maximum

=> Conditions de lancement : un contact visuel direct (les yeux dans les yeux) sont l'idéal, cela lui permet d'utiliser son pouvoir sans devoir trop se concentrer. Toutefois, elle peut en puisant de l'énergie étendre la portée à une vingtaine de mètres, mais reste limitée à une seule cible, deux au maximum. Tenter de le faire la rend néanmoins très vulnérable. Contrairement aux fois où elle a sa victime en contact visuel direct, si elle étend son pouvoir (portée ou nombre de cibles) elle devra rester concentrée, et immobile, ne pouvant pas savoir ce qu'il se passe autour d'elle. Elle pourrait donc très bien se faire attaquer sans qu'elle ne puisse réagir.

=> Effets (Hallucination) : l'environnement de la victime se transforme totalement, prenant des tons rouges/oranges/sépia. La scène devient généralement affreuse, terrifiante : les passants deviendront des cadavres au regard figé et des expressions de douleur seront gravées sur leur visage, ils auront l'air d'avoir été brûlés, déchiquetés, ou mutilés. Les voitures auront l'air d'avoir été brûlées et laissées en plan pendant des dizaines d'années. Les bruits deviendront tous lointains, alors que des grésillements, des pleurs, et d'autres sons stressants se feront entendre.

L'hallucination elle-même a en général pour "scénario" central une expérience terrible de la victime. Ciera ne contrôle pas de scénario, seul le cerveau de la victime détermine ce qu'il va se passer, elle ne peut pas (ou très peu) l'affecter. Elle peut par contre se faire voir, apparaissant souvent sous forme de "flashs", ou de formes floues, avec une apparence souvent proche de celle d'un cadavre aux traits émaciés.

=> Attaque : lorsque l'hallucination commence, le pouvoir fait monter les taux hormonaux de la victime à une vitesse exponentielle. Plus le temps passe, plus le stress monte vite, jusqu'à devenir paralysant et étouffant, empêchant de respirer. Ciera peut alors littéralement attaquer, se faisant voir dans l'hallucination. En règle général, elle a l'air "d’attraper" sa victime, et la fixe dans les yeux. Il est à noter que cela arrive dans l'hallucination : en réalité, la victime aura l'air de délirer, parfois de pleurer, et Ciera aura juste l'air d'être dans le coin.

Commence alors une véritable lutte de volontés : celui (ou celle) qui est le plus résistant gagne. Si Ciera remporte la bataille, sa victime est tuée par la tachycardie, et une vague de plaisir inonde Ciera. Cela alimente son gène X, et lui donne un peu plus de puissance : elle devient capable de lutter contre des volontés plus fortes.
Si toutefois, la volonté de la victime est plus forte, alors une sorte de "cri psychique" est émis dans un large rayon (plus de 400 mètres), détectable par les mutants aux pouvoirs mentaux. Elle se retrouve alors extrêmement affaiblie, au sol, tremblante, à peine capable de se déplacer ou réagir. De plus, son pouvoir perd légèrement en efficacité.

=> Résistance : quelqu'un ayant une volonté plus forte que la sienne pourra résister. L'expérience restera désagréable, mais supportable, et Ciera se retrouvera affaiblie. Il est à noter que plus l'esprit de la victime est fort, plus il se sortira facilement de l'hallucination. De plus, les mutants aux pouvoirs mentaux pourront plus facilement comprendre qu'il s'agit d'un monde imaginaire, et s'en sortiront aussi plus facilement : il faudra à Ciera de nombreuses victimes puissantes pour parvenir à atteindre des mutants psychiques, comme Emma Frost, Xavier, ou Sinistre. Beaucoup, beaucoup, beaucoup, de victimes puissantes...


Dernière édition par Ciera Blackpool le Mar 3 Avr - 18:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mar 3 Avr - 17:39

Pour plus de clarté et d'efficacité, il aurait mieux fallut citer les partie de ta fiche que tu as modifié ou placer un code couleur...
De plus, pense à éditer tes postes plutôt que de double poster.

Sinon, combien de temps faut-il pour qu'une cible succombe ?
Quels sont les différentes conséquences mortels des hallucinations ?

Je trouve que pouvoir tuer une personne dans un rayon de 20 mètres est quand même un peu trop puissant, ne peux-tu pas abaisser cette zone ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mar 3 Avr - 17:58

Hello/re ! ^^

=> Exact, j'y penserai pour les futures modifications =) Désolée !

=> Pour le temps, cela dépend toujours du même facteur, la résistance mentale, la force d'âme, la volonté de la victime. Ceci dit, induire une mort par tachycardie n'est pas simple en soit. Cela est donc totalement dépendant de qui est touché. Ca peut être 40 secondes sur un esprit faible, ou une lutte acharnée de 10-15 minutes contre quelqu'un de plus puissant. A titre de rappel, "pour que la cible succombe", au cas où je ne l'aurais pas assez précisé, cela dépend de la volonté de la victime. Il n'y a pas, pas du tout, 100% de chances que la cible soit tuée, au contraire ça peut se retourner brutalement contre elle en cas d'échec ^^

=> Je n'ai pas vraiment compris la question... La conséquence mortelle en général, euh... Après, il faut bien voir que ce ne sont pas les hallucinations elles-mêmes qui provoquent la mort, elles ne sont qu'une sorte de "préparation", comme faire bouillir des légumes ne fait pas une soupe, il faut la mixer après. Pareil, les hallucinations préparent la victime, augmentent ses niveaux d'angoisse, d'anxiété, de terreur, et arrive ensuite l'attaque elle-même, où Ciera se révèle, et se lance dans une lutte mentale plus violente qui fait en général exploser les taux hormonaux et le rythme cardiaque de la victime (la cause de la mort est en général une attaque, provoquée par la tachycardie)

=> Dis-moi le rayon que tu veux et ça me va, tant que c'est pas encore une fois un excès comme 20cm de rayon je vois pas le souci ^^
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mar 3 Avr - 18:24

Non je sais pas, 10 mètre c'est déjà bien... Je n'ai pas à te proposer des "marchés" de modération, c'est toi qui vois.
Ma remarque n'était pas non plus capitale pour la validation en ce qui me concerne.
Pense bien à intégrer les remarques sur la durée moyenne et je te donne mon premier avis positif.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mar 3 Avr - 18:29

Va pour 10 mètres !

Changements (en souligné sur la fiche)

=> (durée de lutte) Cette volonté de la cible lui permet donc de mieux résister, ou plus longtemps. Quelqu'un de mentalement faible ou affaibli pourra succomber en 40 secondes à peine, tandis que quelqu'un de plus solide pourra lutter pendant plus de 10 minutes, et ne pas céder, ce qui bien évidemment mettre Ciera dans une situation peu enviable.

=> (cause du décès) suite à la tachycardie

=> (portée) (édité à 10 mètres sur la fiche)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mar 3 Avr - 18:31

Premier avis positif
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mar 3 Avr - 18:44

Youpi tsoin tsoin ! ^^

Merci beaucoup =)
Revenir en haut Aller en bas
Esther Ophraïm
Résident(e) à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mer 4 Avr - 16:10

Après relecture attentive, je ne vois pas d'élément qui cloche excepté peut-être l'une ou l'autre faute d'orthographe Wink Mais c'est très négligeable eut égard à la qualité de la fiche.

Deuxième avis positif. Bon rôle-play parmi nous et au plaisir de te lire Smile

Kiss

Esther Cérès

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mer 4 Avr - 17:35

Mwurf, méchantes fautes de frappe >< Je repasserai sur la fiche dans la nuit pour tenter de les éliminer sans aucune pitié !

Mici =)
Revenir en haut Aller en bas
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   Mer 4 Avr - 18:21

Félicitations, nouvelle élève X-men Gamma, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ciera Blackpool [TERMINÉE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ciera Blackpool [TERMINÉE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée
» Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet (modele)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: