AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Tchézaré Nyx [Fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Sam 16 Juin - 20:30

CARTE

D'IDENTITE





© Chichapie de Deviantart



    NOM : Nyx

    PRENOM : Tchézaré

    ALIAS ET SURNOM : /

    AGE : 12 ans

    DATE DE NAISSANCE : 1 er juin 2000

    METIER : vagabond

    NATIONALITE : Espagnol-Américaine

    GENRE : Masculin

    CLAN : Neutre




Pouvoirs :



  • Description :

    1)généralités:
    Non, Tchézaré n'est pas un hybride souris contrairement à ce que l'on croit et ce que lui même pense. Il est en fait un zoomorphe, c'est à dire qu'il peut adopter la forme de n'importe quel animal pourvu qu'il soit existant et qu'il l'ait touché auparavant. Un être doté de ce pouvoir peut normalement faire osciller son ADN entre 100% humain et 100% animal en modifiant certaines séquences (celles de la fourrure, des griffes, des dents etc) tout en gardant un noyau dur inextricable, non changeable (couleur des yeux, âge de l'individu, tendances à être mince ou gros, petit ou grand selon la constitution du modèle d'origine, sexe...). Tchézaré fonctionne exactement de la sorte. Il enregistre la séquence ADN d'un animal après un certain temps de contact sauf que sa ligne d'action est diminuée. Il peut aller de 25% humain à 100% animal seulement, pourquoi? C'est un simple handicap. Pour la trisomie 21, c'est bien un gêne qui est défaillant, pour l'autisme également et c'est la même chose pour toutes les maladies génétiques. Tchézaré est tout simplement handicapé via son gêne X, il n'y a ni véritable explication ni remède. L'adolescent n'a pas mal lors de sa transformation même s'il perd de la masse ou en prend car son ADN programme le changement avant, son corps est donc préparé avant. Théoriquement il pourrait prendre la forme d'une baleine ou d'une fourmi mais cela reste théorique, en réalité ce sera sûrement impossible. En effet, pour enregistrer un ADN il doit avoir un contact, si l'animal est vraiment différent de lui il faudra beaucoup plus de temps, logique. Pour une baleine il lui faudrait environ 5 mois de contact une heure par jour sans arrêt, et ce à cause de sa taille au même titre de l'éléphant par exemple.

    De plus, au même titre qu'un nouveau-né il doit apprendre comment fonctionne son nouveau corps. S'il devient un chien pour la première fois il s'emmêlera dans ses pattes de longues minutes avant de comprendre enfin comment cela fonctionne. Au début son endurance, sa vitesse, son flair ou tout autre spécificité animale ne sera pas utilisée de manière optimale parce qu'il ne saura pas comment faire. Son meilleur moyen pour apprendre sera l'observation et/ou des études sur livres, émissions etc. C'est sans doute ce qui explique que lorsqu'il veut redevenir un humain il adopte le profil d'une sorte d'hybride-souris. Ce petit mammifère fut son unique animal de compagnie pendant des années, son contact avec elle a définitivement intégré son ADN à son organisme; étant donné son « handicap », son gêne X s'est rabattu sur ce qu'il y a de plus naturel dans ce qui lui reste accessible.

    2)Explication de la transformation par stades.

    La préparation:

    Premièrement, Tchézaré doit toucher l'animal afin d'intégrer son ADN, de l'enregistrer pour s'en servir, Le toucher ne doit pas être interrompu, si il l'est, l'adolescent ne pourra pas se transformer. Il n'aura aucun souci de semi métamorphose ou autre, impossible de se tromper, si l'ADN n'est pas complète, elle n'est tout simplement pas viable, il reste donc sous sa première forme et rien ne se passe. Il lui faut retoucher l'animal pour reprendre les éléments un à un. Dans une situation normale, ni Tchézaré ni l'animal ne ressentent de douleur, le « transfert » est automatique, pas même volontaire parfois si le contact se prolonge et si l'animal est accessible à son niveau. En effet si une bête mord le petit garçon, l'ADN se transmet via la bave (il faut également toucher un minimum l'animal ou que la bave soit très fraiche, pareillement pour une touffe de poils qui doit avoir au minimum la taille d'une pièce de deux euros pour contenir suffisamment d'informations.) ou si le corps touche le sien pendant longtemps. L'animal doit être vivant en revanche, si il est agonisant il n'y a pas de soucis, s'il est décédé même depuis quelques secondes seulement, cela ne fonctionne plus. Quand Tchézaré est énervé et vient d'être contaminé, il peut se métamorphoser, il lui faudra se calmer pour stabiliser son ADN et revenir à son physique habituel.

    Entre deux transformations (souris- chien par exemple) il lui faut premièrement mémoriser deux séquences ADN, le maximum pour l'instant. L'adolescent doit simplement se concentrer un peu plus et toucher l'animal une minute de plus que ce qu'il fait juste pour se transformer, il doit ensuite éviter tout contact trop prolongé (involontaire ou volontaire sauf si il veut vraiment changer d'animal mémorisé.) Tchézaré garde donc deux métamorphoses en tête, la première est la souris qu'il ne peut ni ne pourra jamais remplacer par une autre, la seconde celle qu'il désire. Pour changer les deux, par exemple pour passer de la souris afin de se glisser sous un mur puis en chien pour se battre il doit obligatoirement repasser par sa forme humaine. A cause de son handicap Tchézaré passe par la case « hybride souris » donc. A chacune de ses transformations, même plus tard ce sera ainsi.

    Une fois l'ADN intégrée après un contact donc, qu'il soit violent ou non violent, volontaire ou pas, Tchézaré se transforme donc, il n'y a pas de douleur là non plus, quelque soit la masse choisie ou les membres qui poussent, se rétractent etc. Avant de se métamorphoser, le garçon voit son corps s'adapter. En effet son ADN se modifie d'abord, il remplace les séquences rapidement et une fois l'information intégrée, son organisme n'a plus qu'à vérifier que la combinaison est viable, c'est une étape primordiale qui permet à ce dernier de décider s'il y a transformation ou pas, refusant tout intermédiaire par pure sécurité, et de toutes manières sa forme « humaine » est bien trop proche de l'animal pour cela.

    Suivant les informations des séquences modifiés, le corps de Tchézaré évolue, diminue, grandit, grossit, se pourvoir en griffes, écailles ou plumes. Il n'a théoriquement aucune limite puisque son ADN est extrêmement flexible mis à part un noyau dur non changeable, bien sûr, dans la pratique les frontières sont nombreuses, l'une d'elle étant le temps de contact puis d'apprentissage encore une fois.

    Pour Tchézaré en réalité, la taille compte peu, c'est la différence entre l'humain et la bête qui rend plus difficile un enregistrement qu'un autre. Il sera plus aisé pour lui par exemple de se métamorphoser en bonobo qu'en une créature plus petite comme le chat, parce que le singe partage beaucoup de séquences ADN avec l'homme et que la modification est moindre. Il lui sera aussi plus facile de se transformer en lion qu'en un poisson tout simple parce que c'est un mammifère. Les mammifères marins comme le dauphin d'ailleurs seront sûrement ses premières métamorphoses malgré la complexité de cet animal comparé à une sardine parce qu'il a des poumons et non des branchies. Voici les groupes d'animaux, des plus accessibles au moins accessibles: Les mammifères, les mammifères marins, les reptiles, les batraciens, les insectes (bien que le stade insecte ne sera probablement jamais ou très tardivement atteint.)

    La transformation:
    Lors de la métamorphose comme stipulé ci-dessus, Tchézaré ne souffre aucunement et ne prend aucun risque, ce qui fait que la moindre petite erreur, le moindre manquement de temps au contact l'empêche de se transformer. Cependant si tous les paramètres sont respectés, la troisième étape est entamée -après le copiage/enregistrement et la vérification de l'ADN-. Elle prend moins de temps si il se transforme en un animal déjà utilisé auparavant et encore moins si c'est la bête gardée en mémoire. Une fois celle-ci remplacée, le temps sera rallongé s'il l'use de nouveau car une autre ADN aura été gardé en favorite (exceptée la forme souris qui ne peut être remplacée). Le temps de métamorphose dépend aussi de son état d'esprit, son stress, ses sentiments positifs comme négatifs bien que généralement rien ne puisse arrêter la transformation une fois qu'elle est commencé, contrairement au retour à une forme « humaine » rendue extrêmement difficile dans de mauvaises conditions. Tchézaré est ainsi resté coincé dans un corps d'animal plusieurs heures, incapable de reformer son ADN d'origine, brouillé par sa peur, sa colère ou son chagrin.

    Si la transformation a lieu contre sa volonté après un contact prolongé, une morsure ou une griffure, Tchézaré essayera probablement de résister, encore une fois il n'aura pas mal mais souffrira de pertes d'équilibres, de problèmes de vue et sera totalement perdu dans son environnement, aux prises avec une panique qui ne fera qu'accélérer son processus étant donné que son corps se sentant en danger aura hâte d'en finir. Après que l'étape d'enregistrement et de vérification ait eu lieu il ne peut pas revenir en arrière. La métamorphose avance, coûte que coûte car les séquences ADN sont déjà installées. En fait il ferait mieux d'attendre tranquillement la fin pour redevenir lui-même au lieu de s'énerver et de se condamner à rester coincer dans le corps d'un chien, d'un chat ou de la souris. La métamorphose involontaire quand il n'a pas été mordu ni n'a eu de contact récent oscille au hasard entre la souris et l'autre forme favorite gardée en mémoire, il ne sait jamais ce qui va ressortir; cela arrive pareillement, lorsqu'il est énervé, triste, effrayé ou en colère.

    Côté physique, la transformation ne respecte pas vraiment de règles, son corps peut se recouvrir de fourrure puis être paré de griffes ou faire l'inverse, cela dépend de la vitesse de ses cellules qui se modifient tout simplement. La chose à savoir est que cela reste un phénomène assez impressionnant, même pour lui. Ses sens sont remués même si il ne lutte pas et cela le rend vulnérable le temps que tout soit bien stabilisé. En parlant de temps, voilà un panel correspondant au copiage, à l'enregistrement et la métamorphose:

    Souris (sa forme de prédilection):

    Copiage/enregistrement=> vérification=> transformation=> 30 secondes. Il ressemble déjà à une souris à 75% c'est donc normal qu'il prenne si peu de temps.

    Seconde forme préférée (pour l'instant des mammifères allant de la taille de l'écureuil au chien et seulement des mammifères terrestres.)

    Copiage=>30 secondes. Enregistrement=> 2 minutes => Vérification=> 30 secondes. Transformation=> 45 secondes.

    Autre mammifère de la taille de l'écureuil au chien et seulement des mammifères terrestres déjà utilisés auparavant:

    Copiage=>30 secondes. Enregistrement=> Vérification=> 30 secondes. Transformation=> 45 secondes.

    Autre mammifère de la taille de l'écureuil au chien et mammifères terrestres nouveaux.

    Copiage=> 45 secondes. enregistrement=> Vérification=> 1 minute. Transformation=> 1 minute.

    Pour tous les animaux nouveaux on rajoutera automatiquement 15 secondes de plus de copiage, 30 secondes de vérification (étape rallongée car extrêmement importante) et 30 secondes de transformation. Seront donc désormais indiqués le temps de métamorphose des animaux connus. Les chiffres peuvent diminuer d'environ 10 à 50 secondes selon les cas. Si la créature est vraiment grande, petite ou spécifique (ornithorynque) ce sera plus long que la moyenne, si sa constitution est très facile Tchézaré peut gagner de 10 à 15 secondes (le ver de terre par exemple).

    Mammifères marins (mis à part les baleines et les orques inaccessibles)/batraciens (liés par l'eau au mammifères marins et le système respiratoire semblable: les poumons):

    Copiage=> 1 minute 15. Enregistrement=> Vérification=> 30 secondes. Transformation=> 45 secondes.

    Oiseaux

    Copiage=> 1 minute 15. Enregistrement=> Vérification=> 30 secondes. Transformation=> 45 secondes.

    Reptiles/

    Copiage=> 2 min (à cause du système du sang froid qui change énormément). Enregistrement=> Vérification=> 30 secondes. Transformation=> 45 secondes.

    Insectes et animaux sans os ni cartilage:
    Copiage=> 30 secondes (rapidement fait car il n'y a pas de structure osseuse ou elle est simplifiée Enregistrement=> Vérification=> 1 min 30 (le changement étant grand, le corps se méfie et lance une vérification des données plus importante, il faut qu'il s'adapte). Transformation=> de 15 à 30 secondes.


    Animaux marins

    Copiage=> 2 min (à cause du système respiratoire qui change beaucoup et comme c'est plus vitale que le sang, cela passe après les reptiles.). Enregistrement=> Vérification=> 30 secondes. Transformation=> 45 secondes.

    Une fois Tchézaré transformé, il ressemble à n'importe quel animal de sa race mis à part quelques éléments qui ressortent toujours: ses yeux vairons, sa tendance à être plus fluet que les autres de son espèce, tant en taille qu'en poids, son poil tirant vers le miel/doré, son sexe, son âge. Pour l'âge il y a une correspondance automatique. Même si il touche un vieux chien, Tchézaré prendra la forme d'un jeune mâle d'environ 1 an et demi, ce qui signifie 12 ans pour un humain puisque l'on multiplie par sept.

    Constats, faiblesses et avantages dans le domaine purement physique et le domaine mental.

    -Dans le domaine physique:

    -Celui qui connait bien Tchézaré le reconnaitra toujours, d'abord à ses yeux vairons, ensuite à la couleur de son pelage (tirant sur le miel/doré) (/!\ Pour un animal de race obligatoirement noire comme le frison ou le corbeau, ou blanche comme la souris de laboratoire le zoomorphe perdra cette particularité pour adopter celle de la race ancrée dans son ADN), à son sexe, à son poids ainsi que sa taille moins importants que ceux de l'espèce copiée et un certain regard humain voir quelques manies bizarres pour une animal.

    -On appellera sa forme humaine: « humain raté », en effet force est de constater que le jeune garçon ne peut redevenir ce qu'il était originellement qu'à 25%. Son ADN étant irrémédiablement fondu avec celui de la souris, Tchézaré n'a accès qu'au langage, à la sexualité, à l'intelligence humaine et sa capacité à se tenir debout. Il lui reste toutefois des traces d'instinct animal, comme nous le verrons plus tard un être contrôlant les bêtes ne pourra pas l'asservir mais le « séduire ». Ce problème est dû à un handicap de son gêne X, tout simplement.

    -Entre deux transformations, comme tout zoomorphe, il doit retrouver son allure « humaine » pour en enchaîner une autre, du coup il redevient l'espèce d'hybride-souris entre temps. Cela ne saurait être répété trop de fois (pas plus d'un va-et-vient entre les deux formes) sous peine de fatigue. Il ne pourra alors tout simplement plus se métamorphoser, son corps bloquant l'accès par sécurité.

    -Il est incapable de figer le pourcentage de transformation. C'est 75% ou 100% animal rien d'autres, donc pas de formes intermédiaires mis à part la souris qui n'est qu'une forme humaine ratée.

    -Sous son allure ressemblant fort à un hybride souris le petit garçon peut grimper aux arbres ou murs -pourvu qu'ils aient des aspérités- avec ses pattes griffues, il court environ 1.5 fois plus vite qu'une enfant de son âge avec ses genoux retournés et ses réflexes sont excellents. Tchézaré voit également la nuit, et il est très agile. En contrepartie il a perdu énormément de sa force physique, il est aussi fort qu'un enfant de 7 ans alors qu'il en a 12. Sa résistance est également amoindrie, il est plus difficile de le blesser parce qu'il a l'air insaisissable cependant, une fois que c'est fait il subit plus de conséquences. Un coup de poing pourrait par exemple casser un de ses fragiles os. L'enfant peut marcher debout sa colonne vertébrale étant flexible-les souris peuvent se redresser- et possédant de plus quand même 25% d'humanité, cependant la marche quadrupède pour courir est bien plus pratique et il est plus stable ainsi. Tchézaré essayera toujours cependant de se tenir debout pour ne pas totalement perdre sa première identité.

    -Tchézaré peut copier n'importe quel ADN du moment qu'il est viable et animal, si il peut devenir un chien de pur race, il deviendra également un bâtard. Sans connaître sa provenance ou le mélange il trouvera automatiquement l'équilibre, aiguillé par les séquences génétiques de la bête. Il lui arrive donc rarement de prendre la même forme animale puisqu'il touche le premier venu du genre, sauf s'il a conservé l'une d'elle comme favorite jusqu'à ce qu'il enregistre un autre ADN.

    -Attention, il ne peut pas copier l'ADN d'un autre métamorphe même sous forme animale parce qu'il restera toujours un brin d'humanité, un noyau dur basé sur son ADN d'origine tout comme lui. Pour les hybrides le petit garçon ne peut pas non plus copier leur ADN. Il pourrait en revanche, théoriquement parlant, copier celle d'une chimère crée de toutes pièces par un laboratoire si elle est viable et résulte exclusivement de mélanges d'animaux. Bien entendu cela restera du domaine théorique.

    -Une fois l'ADN acquis, le zoomorphe peut garder sa forme sans se fatiguer, son ADN est stabilisée, c'est donc très simple de dormir en tant que chien et conserver cette allure pendant des jours voir des semaines (le comportement sera toutefois affecté, perdant de son humanité.) Le revers de la médaille étant qu'énervé, même si il le veut, Tchézaré ne retrouve pas sa forme d'origine car il doit se concentrer pour activer la métamorphose inverse, débloquer son ADN.

    -Si l'animal dont il copie l'ADN a une patte en moins à cause d'un accident, un oeil en moins ou autre blessure ou bien que cela est dû à la vieillesse), Tchézaré n'aura pas ce souci. Par contre si c'est inscrit dans le code génétique de la bête (cécité, problème de locomotion génétique Tchézaré en héritera.) Si son modèle a une maladie comme la rage non, parce que ce n'est pas inscrit dans l'adn, par contre une dégénérescence génétique, présente dans l'adn depuis la naissance sera malheureusement héritée. Il perdra cette maladie ou ce handicap lors de sa retransformation.

    -Théoriquement le jeune garçon pourrait se transformer en un être unicellulaire ou même un parasite, mais comme pour la baleine ce serait trop difficile. Une cellule, ça parait très simple mais en fait toute l'ADN est chamboulée, toutes les informations ou presque devraient être effacées, c'est donc aussi compliquer que de modifier des séquences entières, il lui faudrait des mois de contact au moins une heure par jour sans interruption et une étude du comportement. Bien sûr Tchézaré touche toujours des acariens et autre petits microbes, il devrait donc se transformer à cause du toucher involontaire. Néanmoins c'est si compliqué qu'il lui faudrait aussi de la concentration, c'est donc probable théoriquement mais ça ne se fera jamais... Pareillement pour les créatures symbiotiques... Akiam n'a pas non plus accès aux plantes, aux arbres ou tout autre être vivant autre que les animaux (humains non compris)


    Dans le domaine mental:

    -Lorsqu'il devient animal, le garçon doit tout réapprendre: marcher comme un chiot, respirer à la surface comme un petit dauphin sans s'étouffer etc. Ses meilleures armes sont l'observation pour s'imprégner de modèles, les lectures et diverses études (films, émissions, musées etc).

    -Le garçon reste lui-même sous sa forme animale, il conserve son intelligence mais perd le langage, la marche bipède et un peu de son contrôle. Plus facilement influençable par un maître des bêtes il pourra se sentir « séduit ». Son cerveau humain empêche qu'on le dirige comme les autres mais si la personne est patiente (douceur, promesses, voix caressante, récompense alimentaire) l'animal peut reprendre le dessus, fasciné, attiré Tchézaré suivra. Le maître des animaux perdra toutefois sa domination dès qu'il relâchera un peu son pouvoir et le garçon aura une chance de fuir. Sous forme « hybride », conservant les instincts et capacités de la souris, il peut être également séduit bien que moins facilement. A savoir: grâce à son cerveau demeuré humain Tchézaré comprend le langage des hommes mais ne peut le parler. Il peut « discuter » avec les bêtes en se documentant sur leur manière de communiquer avec des émissions, des livres etc puisqu'il possède les outils. Il ne s'agit pas de parler autour d'une tasse de café bien sûr mais montrer sa colère, sa joie, un avertissement etc, bref comme deux chiens, deux dauphins, deux tigres entre eux. Il est comme ces professionnels qui « parlent » avec leurs bêtes, les outils en plus.

    -Sous forme animale (et même « hybride » bien que ce soit plus léger) Tchézaré garde ses instincts: si il est une taupe, il devra dominer son envie de s'enfouir sous terre, si c'est un tigre il adorera l'eau au contraire du chat. La souris étant un animal qui fuit Tchézaré se fait souvent de belles frayeurs. Le jeune garçon possède peut-être la vitesse du guépard mais également sa fragilité et son habitude à être dominé, la force du lion mais son besoin de sommeil. Sous tension en étalon, il pourrait même ressentir une légère excitation à la vue d'une jument en chaleur (sachant que ce trait est heureusement diminué et que de toutes manières la reproduction serait impossible.) Les animaux restent toutefois influencés par sa manière d'agir en tant qu'humain, par son comportement. Il ne sera jamais le lion le plus agressif de la savane par exemple et tâchera plutôt d'éviter les ennuis (sauf si son instinct le pousse à sauvegarder son territoire), un chien plutôt sympathique et non violent (peu importe la race.).


  • Niveaux de maitrise : Niveau 1: Pour l'instant Tchézaré ne maîtrise rien d'autre que la transformation en souris, il pense avoir deux dons-ou malédictions- sa métamorphose et la forme de souris. En réalité le garçon ne maîtrise même pas son corps nouvellement transformé (1 jour) et peine à se diriger pour l'instant. Les odeurs décuplés, sa vue améliorée, son touché et son ouïe le font souffrir, le moindre bruit un peu violent mais supportable pour un humain lui font très mal à la tête. Il a également une marche hésitante, entre bipède et quadrupède. Il a également perdu beaucoup de sa force physique et peine à savoir ses limites désormais, pareillement pour sa résistance abîmée.

    Niveau 1: Tchézaré découvre tout juste son pouvoir. Il peut se transformer totalement en souris sous le coup de la peur, de la colère ou du chagrin. Pour la forme d'humain raté, il est totalement perdu et cherche de nouveaux repères. Il hésite toujours entre marche bipède/quadrupède aux mauvais moments et ne sait pas tirer parti de l'avantage que cela lui confère. Quand il se transforme en souris il se laisse facilement dominer par l'envie de fuir devant le danger de l'animal et panique rapidement. Ses sens sont également mal utilisés, il est encore plus perdu que sous forme « hybride » car il sent encore mieux, voit mieux.

    Niveau 2: Tchézaré aura des transformations involontaires suite à des contacts prolongés avec un animal quelqu'il soit: caresses/morsures. Il commence à saisir après plusieurs métamorphoses où il reste coincé pendant longtemps-jusqu'à ce qu'il se calme assez pour se concentrer et soit assez reposé pour le faire.- que son pouvoir n'est pas celui d'un simple hybride, il a même une théorie selon laquelle il est à moitié souris mais possède un autre don lui permettant de se transformer en plusieurs animaux. Il ne sait pas exactement comment cela se produit bien qu'après plusieurs contacts il commencera à s'en douter, sans connaître aucun paramètres bien entendu. Le jeune garçon peut rester longtemps transformé en animal, en fait le problème est plutôt de revenir à sa forme originelle.

    Il commence à s'adapter à son corps « hybride » et sait rester debout sans perdre l'équilibre grâce à sa queue. Il court bien et commence à effectuer de jolies acrobaties. Quand on perd toute sa force on doit bien compenser. Tchézaré se sert aussi de son flair, pas très bien encore mais assez pour détecter un ennemi...

    Niveau 3: Le mutant tentera de maîtriser son don en provoquant lui-même des contacts. Il commencera à établir des statistiques plus ou moins exactes pour savoir quelles bêtes lui sont accessibles (les mammifères et les petits mammifères marins pour l'instant) et lesquelles lui demandent plus de temps de contact. Il va en apprendre sur les animaux les plus communs dans les livres, dans des émissions etc et se transformer volontairement pour apprendre à user de sa forme animale. Tchézaré va aussi découvrir qu'en se concentrant bien il peut faire appel à une forme dont il se souvient sans toucher l'animal comme la souris. Il a une forme favorite et peut la changer en décidant d'enregistrer un autre ADN. La mémorisation reste extrêmement difficile et fatigante.
    Sa forme hybride est devenue naturelle, il fait avec les inconvénients et profite des avantages.

    Niveau 4: Tchézaré maîtrise bien la forme du dauphin, il en a apprit assez pour bien nager et utiliser son radar. Il est aussi doué qu'un vrai chien pour renifler les pistes et arrive à contrôler le côté bestial, c'est plus difficile pour les animaux sauvages mais en se basant sur le chien par exemple, il comprend plus rapidement le loup. Le pré-adolescent commence également à chercher à se transformer en oiseaux, il peut voler mais ça reste difficile. Surprise il peut garder deux formes favorites en plus de la souris, c'est à dire qu'il pourra avoir accès à deux animaux sans avoir à les toucher avant

    Niveau 5: Le pré-adolescent touche désormais des reptiles voir des insectes, il a accès à toutes les formes possibles, enfin cela reste théorique, pour l'éléphant ou la baleine il lui faudrait des semaines de contact chaque jour sans repos. Tchézaré peut avoir trois formes favorites, son maximum parce qu'enregistrer toutes les codifications d'un ADN est très compliqué. Il doit toujours toucher les autres. Son corps d'hybride ne le dérange plus, il y est habitué. Par réflexe Tchézaré alterne très bien entre toutes les transformations, il ne se fatigue pas et sait laquelle est la mieux adaptée.

  • Lien entre les Pouvoirs: un seul pouvoir: zoomorphie. La forme « hybride » est dû à un problème génétique. Le métamorphe ne peut et ne pourra évoluer que sur échelle de 25% entre l'humain et l'animal. « l'hybride » ou ce qui s'y apparente est sa forme originelle mais il n'a jamais pu retrouver les 75% restant de ses séquences ADN humaines.






Dernière édition par Tchézaré Nyx le Mar 26 Juin - 19:31, édité 6 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Sam 16 Juin - 20:31

Description Physique :



  • Apparence : Tchézaré fut autrefois un enfant aux cheveux couleur miel/brun clair avec quelques mèches blondes qui s'y mêlaient, sa peau moyennement matte contrastait avec sa chevelure bouclée, attestant d'un mélange entre du sang italien/espagnol des pays chauds et américain. Il était maigre et noueux, musclé aussi car toujours occupé à courir dans la nature. Ses jambes portaient beaucoup de griffures au grand désespoir de son père et de sa mère qui auraient voulus qu'il se tienne comme un petit gentleman. Tchézaré avait des petites quenottes blanches parfaitement alignées grâce aux bons soins d'un appareil dentaire qui a couté très cher à ses parents, il portait des habits qui se voulaient élégants mais qu'un oeil expert devinait fabriqué maison, comme un vrai trompe l'oeil.

    Le gamin était plus petit que ceux de sa taille déjà, il avait un visage mince pour ne pas dire des joues creuses, celui ci était donc encadré par une chevelure plus qu'abondante ressemblant à la crinière d'un lion tant elle était fournie. De fins sourcils sous un front volontaire surplombaient un sublime regard un peu étrange, des grands yeux de biche en oblique avec de long cils recourbés et vairons. L'un étant vert comme l'herbe fraîche et l'autre bleue comme le ciel rieur. Tchézaré n'était pas un modèle de beauté, il était bien trop noueux pour ça et ses courbes rendues abruptes par sa finesse de taille n'étaient pas des plus harmonieuses mais il restait mignon avec son petit nez en trompette et ses lèvres charnues. Bref un gosse normal quoi.

    Tchézaré était, était, et encore était... Pourquoi conjuguer tout cela au passé alors qu'il n'a que 12 ans et est toujours en vie? Tout simplement parce que le gêne X a fait son œuvre. L'enfant est désormais le résultat d'un tout autre métissage que celui d'une anglaise et d'un italien. Il est au ¾ animal. La cohabitation est assez difficile mais le résultat plutôt sympathique pourvu que l'on ne craint pas les souris de base. En effet Tchézaré a prit la plupart des traits de ce petit rongeur. Déjà petit, il ne fait plus qu'un mètre 05 pour 10 kilos (un enfant de cette taille fait 16 kilos à peu près mais lui est plus mince et il a des os très fins.)et il est peu probable qu'il grandisse beaucoup, 5 cm tout au plus et encore. Ses oreilles se sont agrandie et sont un peu montée sur le haut de son crâne. Vives elles peuvent même pivoter légèrement et indépendamment pour savoir d'où provient tel ou tel bruit, expressives elles peuvent permettre aux gens connaissant le langage animal de connaître l'état actuel du gamin. Couchées sur son crâne elles prouvent sa contrariété alors que pointées à l'avant elles montrent son intérêt. Le langage corporel est moins évident que sur un chien ou un chat mais bel et bien existant. Les dites oreilles sont plantées sur un pelage soyeux et plus long que la moyenne pour une souris qui n'est pas sans rappeler l'épaisse tignasse qu'il avait avant. D'ailleurs la couleur est restée bien qu'elle se soit foncé par endroits. Sur le haut de sa tête trône une touffe plus importante encore donnant l'aspect d'une mèche de cheveux. Ainsi Tchézaré aborde allègrement une fourrure dégradée allant du brun à la couleur miel. Les endroits sombres concernent surtout son dos, le sommet de sa tête alors que la couleur s'éclaircit progressivement autour de ses grands yeux demeurés vairons, ce qui lui donne un air bien plus humain que les souris dont le regard globuleux et sombre est généralement mignons mais manque d'expression.

    Désormais ses yeux surplombent un petit museau rosé pourvu de longues et fines vibrisses (des moustaches autrement dit) que l'on peut trouver adorable et une petite bouche garnie de dents de rongeur (quoiqu'un peu moins longue, en fait en observant de près on dirait un mélange entre la dentition de la souris et d'un humain.) plus fortes que celles d'avant malgré leur taille réduite. Comme une souris le petit garçon peut ronger sans crainte à peu près n'importe quoi. Elles sont blanches et bien propres révélant l'entretien soigné que l'enfant apportait à ces dernières. Il avait beau se laisser griffer par les branches sans souci lors de ses cavalcades Tchézaré savait faire la part des choses et a toujours tenu à son hygiène à défaut des manières et cela se voit aussi sur son physique altéré. Son pelage est brillant et soigneusement peigné, il porte sur lui des habits un peu étranges, d'allure moyenâgeuse tout simplement parce qu'il a dérobé cette tenue à une de ses figurines géantes que son grand père lui avait offert. Une petite épée fabriquée par ce dernier pend même à ses flancs. Évidemment tout ceci n'est nullement dû au hasard mais nous en parlerons plus tard.

    Les mains et les pattes de Tchézaré n'étant plus adaptés aux chaussures humaines même pour enfants, il évolue souvent pieds nus bien que dans la panoplie de sa figurine il avait aussi des mitaines pour ses pattes de devant, parfois il les mets des fois non, ces dernières arrivent jusqu'au milieu de ses articulations de doigts pour ne pas le gêner. De son côté humain bien qu'il ne reste pas grand chose le garçon a récupéré un peu de sa taille -il est bien trop grand pour une souris normale- la flexibilité de la colonne, un léger allongement des pieds arrières à peine visible mais qui lui permet une marche bipède, une possibilité de sourire malgré sa gueule au ¾ animale ainsi que des pouces légèrement plus écartés que ceux des souris sur ses mains, ce qui lui offre la possibilité de tenir des choses comme son épée. Ses ongles griffus peuvent facilement agripper les arbres ou des murs ayant des aspérités, ils déchirent aussi la peau, laissant des marques peu agréables et une sensation qui l'est encore moins. Malgré son pelage Tchézaré se blesse souvent avec car il n'en a pas l'habitude, surtout au niveau du visage ou s'il serre les poings quand il est fâché.

    Héritant de cet aspect frêle qu'il avait avant, Tchézaré est une petite souris bipède tout en finesse gracile en apparence, on est loin du gros rat costaud. Ses omoplates sont saillantes, si on le touche à cet endroit on pourrait même craindre de lui briser les os, bien sûr ce n'est qu'une impression bien qu'il n'en faudrait pas beaucoup plus pour se faire. Ses pattes sont menues, son arrière train anguleux bien que les poils le cachent bien, il est également musclé parce que l'organisme du petit est très actif, encore plus que lorsqu'il était enfant et que supporter tout le poids de son corps l'a aidé à se renforcer. Son ventre est loin d'être rond et on peut également sentir ses côtes, ce qui venant d'une souris est plutôt normal en fait. Le dit ventre possède une couleur crème qui côtoie le doré de sa fourrure, un dégradé délicat l'emmenant à cette couleur claire jolie bien que salissante. Là encore la propreté de son ventre permet de prouver l'hygiène du garçon-rongeur. Tchézaré est doux au touché, son poil est soyeux et épais, une vraie petite peluche ambulante. En fait même les mégères si elles n'ont pas trop peur des souris pourraient le trouver craquant, sauf sa queue nue qui peut dégoûter parfois. Enfin ça dépend des goûts. Autant dire que le côté « mignon » énerve passablement le gamin qui voudrait avoir un aspect un peu plus féroce parfois.

    Pour l'instant Tchézaré a une marche peu sûre, sa longue queue -presque autant que son corps, sans doute est-elle un peu trop longue même proportionnellement parlant par rapport à l'ensemble mais on n'est jamais parfait bien sûr.- semble le gêner plus qu'autre chose, ses pas sont saccadés et il retombe souvent à 4 pattes avant d'essayer de se redresser. Par la suite il aura un style furtif et gracieux, vif. Sa colonne vertébrale très flexible et ses os légers lui conféreront une discrétion à toute épreuve, il sera peut-être même plus agile qu'une vraie souris grâce à son côté humain en ce qui concerne sa colonne. Sa queue un peu trop longue trouvera désormais son avantage, l'aidant à garder son équilibre sur une bordure étroite ou lors de ses acrobaties. A 4 pattes il gagnera en vitesse ainsi qu'en endurance, pour la forme il préférera quand même conserver le plus possible une démarche humaine.

    Sous forme de souris, Tchézaré ressemble beaucoup à sa forme d'humain raté, il est juste de la taille du rongeur et se tient plus difficilement sur ses pattes arrières. Il conserve son côté jeune souriceau gracile et son poil épais a la même couleur, la mèche sur son front disparaît en revanche, quant à ses yeux, ces derniers restent vairons comme ce sera le cas pour toutes ses transformations.

  • Signes Particuliers : Ses yeux vairons, son aspect d'hybride souris. Sa tenue. Tout quoi.



Caractère :

  • Mental : Tchézaré est un garçon facile à contenter, il préfère largement se promener dehors que d'étudier pourtant il essaye de le faire pour plaire à ses parents, toujours en besoin d'affection, de reconnaissance. Son grand-père lui enseigna la patience avec les bêtes et le goût pour l'observation. Si les livres l'intéressent c'est seulement après avoir vu quelque chose de ses propres yeux pour avoir des informations. Son papi l'ayant remarqué l'emmenait souvent se promener dehors, ensuite comme par miracle Tchézaré pouvait tenir sur sa chaise de longues heures avec ses ouvrages de science pour enfants afin de comprendre comment fonctionnait ce qu'il avait vu. Tchézaré est donc quelqu'un qui a besoin de pratique pour comprendre, il n'aime pas vraiment la théorie. C'est un enfant intelligent mais pas surdoué non plus, loin d'être le premier de la classe il peine avec le système scolaire habituel, ayant besoin de beaucoup d'attention pour être un bon élève et d'un apprentissage spécial, il faut que ça l'intéresse pour qu'il se décide à étudier ou que cela lui apporte la promesse d'amour.

    Paradoxalement à son petit côté explorateur Tchézaré a une très bonne hygiène. Ayant besoin de beaucoup d'organisation dans sa vie pour ne pas s'égarer il a prit lui-même l'initiative de couper chaque pan de la journée, chaque chose en son temps. Premièrement s'il va en balade il ne pensera pas à autre chose puis pour rentrer manger le petit garçon s'habille bien proprement pour rendre ses parents fiers. Ses parents ou la personne qui voudra bien s'occuper de lui désormais qu'on l'a mit dehors. Ce n'est pas qu'il veut paraître ou attirer l'attention mais simplement parce qu'on lui a apprit que c'était « bien », que c'était ça d'être un bon garçon et qu'on n'aimait pas les petits « salopiots » avec de la morve au nez. Ses parents ne supportaient cependant pas qu'il batifole dehors, malgré le fait qu'il rentre sagement à la maison à l'heure, ceci l'a rendu assez peureux de mal faire et il a donc prit l'habitude de se faire discret dès qu'il pense avoir fait une bêtise. Malheureusement on le piège assez rapidement car il a un air de petit chien battu et ne sait pas mentir, trop honteux.

    Tchézaré a toujours besoin de l'approbation de quelqu'un pour agir, il est un minimum débrouillard uniquement grâce à son papi qu'il adorait, ce dernier passait même avant ses parents, il a donc su débloquer un peu le petit garçon. Son grand-père a donc pu lui donner des notions des bien et de mal, ainsi Tchézaré se détachera de sa ligne de conduite s'il pense que ce qu'on lui demande est réellement injuste. Par exemple quand des garçons de son collège lui ont demandé de faire du mal à un chat qu'ils avaient attrapé pour rire et le faire entrer dans leur bande, le petit garçon a refusé, quitte à passer pour une chochotte ensuite et à être maltraité par ces derniers. Tchézaré possède une sorte de code d'honneur aussi organisé que l'était sa petite vie en double-explorateur puis garçon à sa maman.- il a un petit côté preux chevalier qu'il tient de son papi. Il tire la chaise aux demoiselles, ne se moque pas des petites filles, ramasse leur poupée et joue avec elles au papa et à la maman quitte à être moqué parce qu'il ne faut jamais laisser une fille pleurer, c'est son papi qui lui l'a dit, c'est la « galanterie ».

    Malgré son petit côté peureux-amplifié depuis qu'il est un « hybride » souris - son envie d'explorer passe parfois au-dessus. Son grand-père lui a apprit à faire ressortir un courage qui est en lui et qu'il s'ignore encore. Défenseur des êtres sans défense-les mettant parfois encore plus dans l'embarras au lieu de les aider.- Tchézaré a toujours récupéré toutes les bêtes blessées du coin au désespoir de ses parents. Chats éclopés, chiens errants, jusqu'à la coccinelle qui ne peut plus voler et bien sûr les demoiselles... Enfin du moment que ces dernières lui promettent de ne pas le remercier avec un bisou. C'est baveux les bisous, beurk!

    Pas assez méfiant avec les adultes -enfin avant son abandon, il faudra du temps avant que ce trait de caractère ressurgisse.-dont il recherche toujours l'approbation.- Tchézaré a tendance à fuir les autres gosses, surtout les garçons. Ayant été maltraité par eux il considère que ce sont des êtres cruels et sans coeur. Timide face aux étrangers, toujours à cause de sa peur de déplaire, l'enfant reste en second plan, on lui a enseigné à garder sa place, du coup il pense toujours que son rôle est d'aider les autres à briller, pas de briller lui-même, d'ailleurs il est toujours passé après son frère plus doué que lui à l'école et présentant mieux-qui plus est humain.- et a fini par trouvé ça normal. Le papi ne l'a pas beaucoup aidé sur ce plan là malheureusement-comme tout le monde il a fait des erreurs dans sa vie, celle-ci en était une dans l'éducation de son petit fils- avec son code de l'honneur chevaleresque. L'homme très modeste a légué à Tchézaré ce côté humble pour ne pas dire bonne poire. Tchézaré adore donc rendre service, comme ça il a l'impression de servir à quelque chose sur cette terre. Enfin l'idée générale est là, dans la tête d'un gosse le problème existentiel n'est pas aussi évolué, disons que c'est encore confus dans sa caboche. Pour faire simple il aime aider, point.

    Sinon comme tous les enfants ou presque, le mutant adore jouer, il a énormément d'imagination, on serait même tenté de dire trop. Son grand-père a développé ce talent chez lui, le voyant doué en dessin il lui a d'abord apprit à observer son environnement pour donner un meilleur rendu. Y trouvant son intérêt pour une fois Tchézaré a su se montrer patient. Ses parents auraient voulu qu'il soit meilleur en classe mais ils finirent par l'encourager dans cette voie, ne sachant quoi faire d'autre de lui et voyant qu'il avait un réel don. Bien entendu ses histoires dessinées sont encore bancales, il y a des fautes de morphologie etc et les aventures manquent parfois de logique-ah si seulement il pouvait prendre un modèle pour raconter de vraies histoires.- mais il a vraiment le don.

    Mis à part ce côté sage quand il rentre à la maison et sait que ce n'est plus l'heure de jouer, ou qu'il étudie ce qu'il a vu pour en savoir plus, Tchézaré tient difficilement en place, il adore courir, se rouler dans l'herbe, inventer des histoires de pirates-enfin lui c'est plutôt les chevaliers à cause du grand-père.- et s'amuse d'un rien. Ce côté insouciant s'est effacé depuis quelques temps, depuis son arrivée en Amérique et pire encore depuis sa transformation puis son abandon par ses parents mais devrait refaire surface quand ça ira mieux.

    Attachant, drôle, tantôt débrouillard tantôt véritable pot de colle. Explorateur puis trouillard Tchézaré est un tiroir désordonné mais attention, c'est un désordre logique, un enfant quoi. Son comportement est encore instable et reste influençable selon le modèle qu'il choisira de suivre quand il en trouvera un. En ce qui concerne les mutants Tchézaré n'a aucun avis sur la question, il n'a pas eu trop le temps d'en discuter avec ses parents, surtout qu'on ne parlait pas de « ça » chez eux. En fait il ne comprend pas trop le phénomène et encore moins que ça le touche, ça paraît si irréel à ses yeux, un peu comme tous ces films de science-fiction dont les parents disent: « c'est juste pour se divertir, non... Superman n'existe pas... Non les extraterrestres non plus. » et puis en fait si quand on voit un gros méchant qui vole avec un casque très moche et qui commande le métal. Oui on se croirait en pleine bande dessinée avec les costumes moulants des Z-Man ou quelque chose dans ce goût là, comme si les adultes s'étaient trompés et que les BD étaient belles et bien tirées de faits réelles, de gens qui suivent un héros et écrivent leur histoire-ce qu'il aimerait faire cela lui aussi bien que d'un autre côté ça fasse aussi un peu peur. C'est toujours dangereux de suivre un héros, mais si excitant à la fois!-

    Comme n'importe quel gamin sensé, Tchézaré a peur de Magneto, il pense que c'est un gros méchant pas beau qui veut dominer le monde, il ne comprend pas trop la mission des purificateurs ni même ce mot mais eux aussi sont effrayants car ils crient, cassent beaucoup de choses et mettent des bombes. Les Z-Mans sont les héros qui doivent les arrêter, hélas ils ne sont pas aussi doués que dans les BD parce qu'ils arrivent souvent après que les bâtiments aient explosé et que les gens soient morts. En plus depuis quand ils sont représentés par un vieux monsieur tout chauve assis dans un fauteuil roulant? Bah le monsieur doit sûrement faire exprès, si ça se trouve il a un masque qui fait tout ratatiné et il reste assis là-dedans pour avoir l'air faible, cacher sa force et surprendre les ennemis. Enfin là vu le désordre qui règne, il serait temps que le chef des gentils enfile son costume moulant tout moche mais super utile pour sauver tout le monde. C'est vrai quoi, qu'attend-t-il? Il ne sait pas quoi penser de l'école qu'est l'institut, il en a plus ou moins entendu parler des système mais vu ses soucis avec ses anciens petits camarades il n'est pas spécialement tenté. être maltraité par des petites brutes ayant des pouvoirs ça lui fat peur.

    Quant au racisme humains/mutants Tchézaré n'a pas d'avis sur la question, il vous dira simplement si on l'interroge, après avoir vaincu sa timidité qu'on s'en fiche qu'ils soient telle ou telle chose, que ce qui compte c'est de savoir s'ils sont gentils ou pas en tant que personne. Pourquoi irait-on être vilain avec un type plein de poils adorables et gentil avec un beau garçon méchant? Ça n'a pas de sens, tout ce qui compte ce n'est pas le physique mais le coeur du concerné. Logique implacable, impardonnable et tellement naïve d'un enfant. Les débats l'ennuient, il ne les regardent pas et préfère jouer tout seul dans son coin aux aventuriers, prenant le rôle du chevalier puis du méchant tout à tour ou bien dessiner.

    Pour ses défauts enfin citons sa tendance à être têtu, il n'aime pas qu'on le contrarie à faire quelque chose-étudier par exemple.- il faut l'amadouer ou saisir sa manière de fonctionner pour l'y pousser.- En général le petit garçon n'aime pas non plus qu'on dérange son organisation de vie. Si il a décidé d'explorer il peut se montrer aventurier, prêt à vous suivre mais quand c'est finit, c'est finit et il retrouve son comportement sage et prudent de fils à papa. Timide le garçon ne sait pas se vendre, il se rabaisse de lui-même comme ses parents l'ont souvent fait, il aime rester dans l'ombre des autres pour les observer et apprendre, le tout sans oser poser des questions s'il ne comprend pas. Son grand père heureusement lui a apprit à dire non quand les choses vont trop loin mais il reste bonne poire tout de même, l'amadouer est assez facile et alors le petit garçon fera ce que vous voudrez tant qu'on ne lui demande pas de faire pleurer une fille ou de faire du mal à un animal. Trouillard malgré l'once de courage qui le pousse à explorer et à défendre les autres quand la situation se présente, Tchézaré ne donne pas de suite le meilleur de soi-même, il l'offre pour qu'on lui donne de l'amour en retour, ne vit pas pour lui-même mais sa quête constante de tendresse et d'affection. Le piéger n'est donc pas trop difficile sauf si la personne est vraiment suspecte, là il aura assez de discernement pour fuir sagement.



Histoire :



  • Talents Particuliers : Tchézaré dessine très bien, c'est encore loin d'être parfait, il n'a que douze ans mais a quand même largement dépassé le niveau de ceux de son âge. Il a de bonnes proportions en général, surtout pour les animaux et connait quelques secrets des jeux d'ombre et de lumière. Ses histoires en forme de Bande dessinée prennent également une bonne tournure à force d'observer comment les professionnels font, il sait d'instinct choisir l'angle de vue le plus attrayant. En continuant de s'entraîner beaucoup Tchézaré sera sûrement un excellent dessinateur. Il sait aussi imaginer de belles histoires et écrit un peu, sans le talent d'un véritable littéraire vu que son véritable talent s'exprime plutôt à travers du crayon... Il peint aussi honorablement. Enfin, le gamin chante aussi très bien, ses parents lui ont fait faire des cours. A défaut d'être le génie scientifique espéré, il devait développer son côté artistique pour que ses parents aient quand même un petit point à vanter le concernant.

    Tchézaré parle aussi trois langues, ce n'est pas un surdoué, il s'est simplement adapté, de plus tout le monde sait que pour les enfants il est facile d'apprendre les langues: sa langue maternelle devrait donc être l'italien mais après être entré à l'école l'espagnol l'emporta parce qu'il le parlait plus, l'italien est parlé couramment malgré quelques petites fautes, l'anglais enfin est compris par l'enfant, il fait encore pas mal d'erreurs cependant et a conservé son accent andalou.

  • Possessions : Sa tenue, une étoffe solide et de bonne qualité, joliment brodée par son grand père qui sculptait des figurines selon les commandes. Il a bizarrement offert à Tchézaré un personnage de fiction, le personnage d'un livre où le héros est une souris [HJ: je ne me souviens plus de l'ouvrage, mais c'était génial] habillée comme un vrai petit chevalier. La tenue lui sert désormais et comme par hasard bien qu'il flotte un peu dedans, plus fluet que la statuette, elle semble faite sur mesure. Il a aussi une belle épée qui coupe bien, une arme de défense pratique bien qu'elle ne soit pas non plus aussi dangereuse qu'une véritable épée, elle est cependant aussi tranchante qu'un couteau moyennement aiguisé-pas plus non plus car ça reste un enfant.-

  • Biographie :

    Tchézaré est né en Italie le premier juin 2000 mais il a grandi en Espagne. Son père toujours à la recherche de la bonne fortune aurait aimer aller en Amérique mais contrairement à beaucoup ne se faisait pas d'illusions, sachant que le rêve du nouveau continent se payait cher. C'est donc en Andalousie que la petite famille s'établit rapidement lorsque Tchézaré eut 2 ans afin de faire gonfler le porte-monnaie, chose qui marcha moyennement avouons le. Monsieur Nyx-on en savait pas de quelle origine il avait prit ce nom. La famille étant spécialisée en conquêtes de nouvelles terres depuis des générations.- était intelligent mais il avait hélas une propension à aimer les combines, se croyant assez malin pour tremper dans le milieu. L'homme traîna donc quelques petites casseroles derrière lui, des toutes petites néanmoins parce qu'il n'avait pas le gabarit pour entrer dans les vrais trafics. C'était un personnage très fier de ses petites magouilles et de sa personne tout aussi petite en taille. Gros et bedonnant, pourvu de traits durs et de larges mains il savait toutefois se rendre inquiétant pour sa famille, instable aussi. Rêvant en grand il avait épousé une femme issue d'une très ancienne lignée noble... Sans le sou évidemment. Mademoiselle rêvant aussi de retrouver un passé doré s'allia avec son mari pour tâcher de trouver son importance en Andalousie.

    Les Nyx étaient une famille comme une autre, souhaitant se démarquer, évoluer dans la société. Leurs deux enfants Carlos l'aîné et Tchézaré devaient être parfaits, ils reçurent l'éducation noble de leur mère, ainsi il fallait se tenir bien droit sur sa chaise et manger son cassoulet en boîte de conserve avec toute la classe du monde. La petite famille vivait toujours au-dessus de ses moyens, le plus grand des deux enfants était toujours vêtu avec des habits de grands magasins tandis que Tchézaré avait des tenues habilement cousues par sa mère à partir. Le tissu ne valait pas grand chose mais paraissait cher et c'était ce qui comptait, même si le cadet était bien moins intéressant que le plus vieux, il n'était pas question qu'il fasse négligé. Pour payer une gouvernante étant donné que la mère n'ayant jamais travaillé de sa vie ne savait rien faire, les Nyx ne mangeaient pas toujours à leur faim. Leur grande maison était pratiquement vide à l'intérieur mais au moins les voisins s'imaginaient qu'ils vivaient dans un palace et les enviaient. C'était le plus important: avoir l'air de gens respectables.

    Comme le veut la tradition en Italie ainsi qu'en Espagne, la famille passait avant tout, c'est pourquoi avec les 4 Nyx vivait également le grand-père paternel après que sa femme fut morte. Apportant sa main à la pâte à défaut de Lucia qui ne travaillait jamais, il faisait des figurines de la taille géante à minuscule, du bois à la pierre en passant par la peluche de personnages de bandes dessinées, de livres pour enfants, bref ce qu'on lui commandait. Ricardo son fils n'avait pas hérité de son amour pour l'art, il dédaignait tout cela et préférait donc bosser dans le commerce. Il aurait rêvé de vendre des voitures de sport mais devait se contenter de magouilles de bas étages parce qu'il n'avait pas beaucoup de diplômes.

    Les Nyx vivaient donc cahin-caha en Andalousie depuis les 2 ans de Tchézaré (2002), le petit garçon s'était donc facilement adapté à la vie espagnole et en avait prit l'accent. Il apprit également l'italien car près de leurs traditions les parents parlaient ce langage à la maison. Très vite Carlos de 6 ans son aîné roublard passa premier de la classe. Il était doué, trichant également, certes mais doué il fallait le reconnaître. Ses parents comptaient faire de lui le prochain premier ministre de l'Espagne ou même d'Italie s'ils revenaient un jour, et pourquoi pas d'Amérique puisque le but était bien d'amasser de l'argent ici pour aller vivre ce rêve en grand? Chouchouté en échange de son travail acharné, Carlos endossa rapidement le rôle de héros des Nyx, il devint arrogant, capricieux et méchant avec Tchézaré. Le petit dernier moins finaud, d'esprit plus gentillet ne chercha jamais à avoir les meilleures notes, il travaillait pour avoir la moyenne et parfois un peu plus quand son père perdait patience ou parce qu'il pensait gagner leur satisfaction. Cela n'arrivait jamais malheureusement. Le petit garçon même en accomplissant des prodiges comme avec un 18 en mathématiques ou être félicité par la professeur pour son imagination et son intelligence artistique ne recevait aucune réponse. Il était de plus le bouc émissaire de sa classe, pour ses yeux vairons peut-être, pour son allure frêle ou ses difficultés scolaires. Allez savoir mais il en avait assez d'avoir le droit à des « t'es bizarre », « sale sorcier » « Husky » (même si les Husky sont de beaux chiens avec leurs yeux si spéciaux.) « débile » etc.

    Parfois Tchézaré abandonnait se disant que son aîné était tout pour ses parents, puis il reprenait ses efforts, inconstant malheureusement car peu encouragé. Son papi un peu oublié par le reste de la famille parce qu'il représentait plus un poids qu'autre chose forma une bien étrange alliance avec lui. Au fur et à mesure un lien très fort se tissa entre eux. Tchézaré transféra son besoin de reconnaissance sur le vieil homme avec qui il sentait qu'il aurait des retours. De temps à autre le gamin essayait encore de s'attirer les bonnes grâces de ses parents mais pas trop non plus. Fort de cette attention que lui prêtait son petit-fils, le grand père lui apprit une multitude de choses sur la nature et surtout sur les animaux. Il n'avait jamais paru passionné par eux avant, bon il les appréciait mais pas tant que cela... étrange, bah une lubie de vieux disaient souvent la mère en réponse à son mari quand il s'inquiétait-rarement mais quand même- pour son père. Le petit garçon eut une grande conversation avec son grand père à 8 ans:

    -Papi, pourquoi papa et maman ne m'aiment pas?

    -Ils t'aiment-le ton était suspicieux, parfois il ne croyait pas en ses paroles, heureusement Tchézaré avait trop d'admiration pour douter de lui.-

    -Alors pourquoi ils ne m'aiment pas assez?

    -Ce n'est pas ça Tchézaré, c'est juste que... Chacun à sa place dans ce monde, oui voilà, certains sont faits pour la lumière comme Carlos et les autres pour l'ombre.

    -Comme moi? Mais papi, je n'aime pas la nuit, ça fait peur.

    -Bien sûr que si mon grand, c'est joli avec la lune et toutes les étoiles, tu n'aimes pas les étoiles? Tu te souviens, si tu es perdu un jour suis la Grande Ourse.

    -Bon d'accord, j'aime bien les étoiles mais la nuit on dort, ce qui veut dire que moi je suis comme ceux qui dorment, je ne sers à rien.

    -Et alors? Même les plus célèbres ont besoin de dormir. Tu sais Tchézaré, sans la nuit le soleil n'existerait pas, sans les petits les grands ne seraient pas là. Don Quijote avait besoin de Sancho Panza pour l'aider, pour le sauver de situations impossibles à démêler tout seul. Tous les héros, même les plus grands chevaliers ont un compagnon. C'est lui qui raconte leur histoire souvent, fait rire les lecteurs, donne de la vie au chevalier.

    -Tu crois que je suis comme ça papi? Tu crois qu'un jour je pourrai dessiner un grand chevalier pour raconter au monde comme il est brave?

    -Oui Tchézaré, mon petit ne lutte pas contre Carlos, toi tu es fait pour travailler dans l'ombre, comme les petites souris. Il n'y a pas d'armée plus efficace qu'eux, même les éléphants en ont peur pour tout te dire. En fait c 'est l'animal le plus humble que je connaisse avec les fourmis... Toujours à besogner durement sans demander que l'on reconnaisse toujours leur travail.

    -Ben alors pourquoi elles le font grand-père si on s'en fiche d'elles?

    -Pour leur famille mon garçon, et parce que les souris sont les êtres les plus adorables du monde, comme toi.

    L'enfant décrocha de la conversation, son papi avait une étrange tendance à flatter ces bêtes là et à le comparer à elles. Ce jour là était différent pourtant, le vieil homme ne le lâcha pas comme il le faisait en voyant que son petit fils fatiguait, il lui prit la main et l'emmena dans son atelier, là où il confectionnait ses figurines pour des livres.

    Retirant une grande couverture mitée il dévoila une sorte de peluche semi rigide représentant une souris haute de plus d'un mètre. Celle-ci avait fière allure dans ses habits de chevalier finement travaillés avec sa petite épée pendant sur ses flancs.

    -C'est pour toi Tchézaré, que tu te rappelles toujours que le courage le plus grand émane des êtres les plus petits. Ils ont tellement plus de mérites à parcourir 1 kilomètre que les géants, tellement plus à grimper des montagnes...

    Admiratif Tchézaré avait retrouvé son intérêt, il passa sa main dans le poil de la petite bête et remercia son grand père les larmes aux yeux. Bon il ne comprenait toujours pas ce qu'une souris avait de plus que les autres-ni pourquoi ce présent lui était fait sans que ce soit son anniveaire.- mais il était touché par le geste, voilà une des preuves d'amour dont il était si friand bien qu'un câlin lui suffisait généralement, c'était moins coûteux en énergie, en matériel et en temps.

    La vie continua donc, pour son anniversaire Carlos qui fêtait ses 16 ans eut un beau vélo tout neuf pour crâner devant les copains, du coup ils seraient bons pour manger du pâté en boîte pendant longtemps. Lui-même quelques jours plus tard à ses 10 ansrecevait un seul présent, celui de son grand-père: une petite souris blanche. Encore les souris! Néanmoins Tchézaré apprit à apprécier la petite bête, il aimait la caresser entre les omoplates, là où les os saillaient et sentir son petit coeur battre contre sa paume, en bref il la manipulait beaucoup bien que sa mère soit contre. Toujours avec elle sur l'épaule le petit garçon ne savait plus se séparer de sa bestiole, le tout sous le regard énigmatique et heureux de son grand-père.

    Une année s'écoula, en 2011 et la famille dut déménager en Amérique plus tôt que prévu, non pas afin de poursuivre un rêve mais pour fuir un cauchemar. Son père avait fait la magouille de trop et il devait désormais de l'argent à une grosse firme sans doute liée avec la mafia. L'homme ne pouvait pas non plus retourner en Italie parce que ses ennemis avaient des contactes là-bas, étant également originaire du pays des spaghettis. C'est ainsi que jetant toutes les dernières économies Ricardo acheta un gratte-papier du ministère Américain qui leur fournit la double nationalité en bonne et due forme. Bien entendu des vrais papiers, pas même falsifier ça coûtait très cher, c'est donc sans le moindre sou que les Nyx débarquèrent dans un appartement insalubre à New-York.

    [color:5c61=Depuis Janvier 2011 à Mai 2012[/color] ils survécurent du mieux possible, vivant surtout grâce au grand-père dont on s'arrachait les figurines de superhéros taille réelle ou légèrement plus petite. Heureusement que les Américains étaient friands de reproductions de films ou de leur animal favori parfois. Oui vraiment New-York était le pays de la démesure. Carlos s'habitua bien à l'endroit, il trouva des camarades pas très recommandables mais ses parents faisaient comme s'ils ne voyaient rien parce que ce dernier restait leur chouchou, leur espoir bien que ses notes soient catastrophiques désormais. Tchézaré saisit sa chance et bien que ce soit avec difficulté il apprit la langue et s'améliora en classe. Pour lui l'effort était surhumain avec ses soucis de concentration et ses problèmes de compréhension avec le trop théorique mais il était fier d'aborder des notes honorables. 14 de moyenne c'était vraiment magnifique pour un enfant auparavant en difficultés sévères et un étranger. Malheureusement personne ne reconnut son travail.

    *Comme les souris... *

    Tchézaré épuisé parce qu'il devait fournir bien plus d'efforts que les autres pour saisir se mit à déprimer beaucoup, en plus là aussi les élèves l'embêtaient, franchement il devait avoir un truc qui clochaient pour que tous les mioches de différentes nationalités se donnent le mot. Peut-être son comportement? Ou alors encore une fois son physique? Surtout que là il apparaissait clairement comme un « rital » malgré son métissage. Toujours est-il que ce jour là Tchézaré décida que les enfants étaient des êtres méchants et qu'il ne chercherait plus leur amitié. il tombait étrangement malade et ne se sentait bien qu'avec sa petite souris, tant mentalement que physiquement. Sans elle il avait l'impression de se disloquer alors que la caresser semblait le reconstituer, lui rendre ce vide grandissant en lui comme si son corps partait en miettes. Cette étrange langueur allait et venait, il semblait guérir puis retombait dans le cercle vicieux, à chaque fois les périodes de mal étaient plus longues. A l'âge où le corps commence à se modifier il ne se doutait bien sûr pas que lui subirait bien plus qu'une croissance d'adolescent.

    La vie était difficile pour tous en fait et Tchézaré n'était pas le seul à voir sa santé décliner, surtout durant le mois de mai 2012. Le grand père ayant énormément travaillé car il était le seul à savoir faire ses reproductions -même si son petit fils l'aidait en transportant le matériel.- avait prit un gros coup de vieux. Tout le monde avait peur de le voir mourir un jour, pas tous pour les mêmes raisons mais bon. Quoiqu'il en soit, pour ses 12 ans le papi convia Tchézaré dans son atelier. Il fit s'installer l'enfant tout heureux de passer ce jour un peu spécial-qui colorait un peu le quotidien gris- et le prit sur ses genoux.
    -Aujourd'hui mon grand je vais te faire un beau cadeau. Je vais te raconter mon secret.

    Excité comme une puce Tchézaré écouta attentivement, son papi lui avait toujours promis de lui en parler, il était si heureux qu'il en oublia sa condition ainsi que celle de son grand-père. [color:5c61=Cette conversation eut lieu en mai 2012

    -Tu vas bientôt guérir, tu verras tu iras mieux.

    -Comment tu le sais?

    -Je suis un mutant, tu sais ce que c'est?

    -Euh oui-répondit prudemment l'enfant qui commençait à écouter les télévisions en parler, malheureusement ce n'était pas en bien, il ne fuit toutefois pas, trop confiant envers son papi.- Et toi ton gêne Z il te fais voir le futur? Est-ce que ça va s'arranger la famille?

    -Je n'en sais rien Tchézaré.

    -Alors comment tu sais que je vais aller mieux si tu ne sais pas le futur?

    -Parce que je détecte les mutants avant qu'ils ne le deviennent... Et tu en es un, c'est imminent, je sais aussi quel sera ta particularité. Ce sera très difficile au début mais tu verras en te souvenant de tout ce que je t'ai dis, ça ira mieux.

    -Tout ce que tu m'as dis sur les souris papi?

    -Oui Tchézaré, c'est aussi pour ça que je t'ai offert ta petite amie, laquelle n'a toujours pas de nom, tu devrais lui en trouver un depuis le temps d'ailleurs.

    -Si elle en a un. Elle s'appelle... Euh... Sans papiers tu vois.-Tchézaré impatient avait balayé le vide de sa main, évinçant le hors sujet pour revenir à la charge.- Bon alors grand-père, pourquoi elle a un rapport avec moi?

    -Parce qu'elle est ton totem... Comme hum... Comme les indiens voilà.

    -Ah? Dis-m'en plus s'il te plait. Papi... Papi?! Qu'est-ce qu'il t'arrive?

    Le grand père lutta pour parler mais ses yeux s'étaient soudain exorbités, il comprit son erreur... En voulant attendre que son petit fils soit prêt il avait été trop patient, désormais impossible de l'aider à faire avec la vérité immuable, il devrait tout découvrir seul. Quelle ironie du sort, pourquoi son coeur lâchait-il maintenant? Cruelle coïncidence, on se serait cru dans le début d'un de ces films à suspens un peu cliché mais que l'on regarde quand même pour connaître la fin. Espérons que Tchézaré le souhaiterait en tout cas parce que ses aventures ne faisaient que commencer.

    Le petit fila voir sa mère qui appela les urgences mais le pauvre vieillard échappait aux doigts des sauveurs.

    -Tchézaré, pardonne-moi s'il te plait, je n'ai été qu'un vieil arrogant... Je croyais que tu ne saisirais pas, j'ai attendu... Trop.

    Et c'était fini, le petit garçon pleura énormément, il resta dans sa chambre le lendemain, refusant de venir manger. Il ne fut d'ailleurs pas prié longtemps parce que vu le peu de nourriture disponible ça ravissait les autres. De toutes manières Tchézaré avait toujours été un étranger en ces lieux, sans son grand père c'était pire, néanmoins le petit garçon ne voulait pas pour autant quitter ses parents. Il n'avait que 12 ans et ces derniers ne l'avaient jamais battu, parfois humilié moralement mais rien qui s'approche de mauvais traitements plutôt de la négligence. Quoiqu'il en soit à nouveau il essaya en désespoir de cause de gagner l'amour des siens mais peu après son anniversaire qui lui avait octroyé ses 12 ans., il fut abordé par trois délinquants de son école qui l'embêtaient toujours, cette fois ils l'avaient suivi sur le chemin du retour. Le jeune métisse se plaqua contre le mur alors que ces derniers vidaient son sac de cours pour jeter ses livres et déchirer ses notes, sans savoir pourquoi Tchézaré eu très mal à la tête et pensa à Sans papiers sa souris, ça n'avait aucun sens mais bon il ne pouvait pas commander son esprit paralysé par la peur. C'est alors qu'il se sentit rétrécir, ses ennemis étaient des géants tout comme ses habits. Une minute plus tard le pauvre petit effrayé se retrouva au ras du sol, ses adversaires le cherchaient sans le voir, ils donnèrent un coup dans ses vêtements, dévoilant une petite souris couleur miel qu'ils ne virent cependant pas car ils avaient envoyé le short au loin.

    -C'est un mutant, faut s'en aller!

    -Ouais, quand mon père va savoir ça il sera viré de l'école.

    Le morveux essayait d'avoir un air assuré mais il était mort de peur, imaginant déjà que Tchézaré était désormais invisible et qu'il pouvait leur faire du mal sans qu'ils ne soient capables de répondre. Le garçon lui s'enfuit, ses pattes arrières traînant comme si un chat lui avait coupé la colonne, il se trompait dans les directions, tombait mais se relevait et galopait si vite que par miracle il arriva à la maison à l'heure. Directement l'enfant alla dans l'atelier de son papi parce que sa chambre à l'étage lui semblait trop haute pour ses pattes à cause de l'escalier. Il se planta devant un bout de miroir et se mit à couiner de terreur. Après un moment de panique le petit se rappela des films sur les superhéros qui se transformaient en homme araignée ou en animal, il fallait se concentrer! Appliqué à sa tâche Tchézaré failli perdre connaissance mais fut ravi de se sentir grandir, grandir encore et toujours... Malheureusement en rouvrant ses yeux le gamin s'aperçut qu'il n'était pas normal, pas normal du tout! Certes son décollage du sol avait parut le rendre immense mais c'était juste que passer de la souris à un mètre était un grand pas, hélas pas un pas suffisant. Terrorisé l'hybride ou ce qui semblait en être un monta dans sa chambre, buttant contre les escaliers. Il resta sur son lit ainsi et finit par s'endormir en espérant que tout s'arrangerait.

    En se levant Tchézaré se sentait détendu, du coup il songea que les choses avaient dû revenir à la normale, comme dans les films, la tranquillité rendait au héros le contrôle. Mais non il était toujours une demi souris. Lorsque sa mère entre le jeune garçon voulu lui expliquer mais elle poussa un hurlement si strident que l'enfant cru que ses tympans allaient exploser. Le père monta quatre à quatre secourir sa femme. Il vit aux yeux de Tchézaré que c'était bel et bien lui qui se tenait sur le lit, loin d'être tendre pour autant il se rua sur le placard, attrapa un balai et commença à frapper Tchézaré encore prostré. La cage de Sans papiers tomba, la petite souris blanche poussa un cri qui réveilla son maître, ce dernier la saisit et s'enfuit cahin cahas, tenant le jeune rongeur entre ses doigts griffus si semblables aux siens. Terrifié Tchézaré se réfugia dans un coin de sa chambre, il se cacha derrière la statuette que son grand père lui avait offerte, elle était à sa taille. Surprise. Son paternel pour le moment s'était dirigé vers le téléphone pour appeler la police laissant son épouse armée du balai lutter contre le monstre. La mère et l'enfant se contemplèrent en chiens de faïence un bon moment avant que tremblant Tchézaré se saisisse des habits de la statuette, tout doucement en tremblant par derrière. Tout aussi lentement devant les yeux éberlués de sa mère le gamin s'habilla ainsi, malgré le fait qu'il flotte un peu dedans, rendu léger par son régime forcé en Amérique tout correspondait. A ce moment Tchézaré haït son grand père, se souvenant de ses mots. Oh oui ce dernier avait beaucoup à se faire pardonner! Néanmoins l'italien avait autre chose à penser en cet instant qu'une lutte contre un mort. Il y avait sa mère devant lui qui tremblait et pleurait.

    -Maman... S'il te plaît, c'est moi Tchézaré, j'ai toujours tout fait pour te faire plaisir tu sais. Maman je t'aime, s'il te plaît... Je n'ai pas fait exprès.

    Lucia eut un regard rempli de tristesse, elle semblait enfin prête à aimer son fils, pourquoi seulement maintenant qu'il avait des soucis aussi gros qu'un éléphant? Le petit garçon s'aperçut qu'il lui pardonnerait toutes ces années sans affection en une seconde si elle le saisissait dans ses bras et Lucia semblait prête à le faire, rejetant sa répugnance pour l'aspect de son enfant. Malheureusement le père revint à la charge, il hurla contre le garçon.

    -Tu n'as jamais été notre fils, tu n'es qu'un monstre, on a perdu notre argent à te nourrir! A cause de toi, de tout ce que tu nous a pris nous n'avons plus les moyens, Carlos ne réussira jamais, tu l'as condamné, tu nous a condamné!!! Toi et mon foutu père.

    -Papi était un mutant... Et.

    -Je ne l'ai jamais su mais ça ne m'étonne pas! Ah voilà la police, enfin!

    -J'veux pas aller en prison papa! Je ferai tout ce que tu veux, Por favor papa...

    Mais l'homme s'en fichait il se rua sur Tchézaré. Son impatience et sa colère valurent le salut au petit garçon avait attrapé l'épée de la figurine de son grand père, il faucha le doigt de son géniteur qui se mit à saigner, pas trop non plus mais assez pour que l'homme se déconcentre. En se mettant à 4 pattes, l'épée entre les dents Tchézaré se faufila sous ses pattes et put s'enfuir avant que la police ne sorte de sa voiture. Sans papiers au creux de sa patte il se mit à courir n'importe comment, n'importe où, marchant sur sa queue, tombant, buttant et finissant par suivre son instinct il termina dans un endroit horrible... Les égouts. Qu'allait-il advenir de lui désormais? Son unique raison de vivre était qu'il était trop jeune pour savoir comment se suicider et qu'en plus il devait protéger Sans Papiers.




Avatar : Chichapie de Deviantart

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]

Double/Triple Compte? : Oui [X] Non []

Si oui, Qui ? : Icare, Warren Worthington

Pseudo : Icare, Warren, Tchézaré

Votre Age : 23 ans

Comment avez vous connu le Forum ? : je ne sais plus. Je suis déjà là depuis longtemps, mais je crois que c'était google.

code: [Vu par Lénore] Lénore


Dernière édition par Tchézaré Nyx le Mar 26 Juin - 19:26, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Mar 26 Juin - 12:15

Cela fait longtemps que t’attends ta modo, désolé, je suis à la bourre ; bref, re-bienvenu.
Voici comment je fonctionne : en gras les remarques importantes, en italique les facultatives et en normal le développement de ma pensée.

Nom : Ok
Prénom(s) : Ok
Alias & Surnom(s) : Ok
Age : Incohérence entre l’âge et la date de naissance (s’il a douze ans, l’est né en décembre 1999)
Date de Naissance : Incohérence entre l’âge et la date de naissance (s’il est né en décembre 2000, il a onze ans)
Métier(s) : Ok
Nationalité(s): Ok
Genre : Ok
Clan : OK

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Zoomorphe : Si l’ADN est accablé de tare génétique, les copie-il ? Pourrait-il copier des créatures symbiotiques ou parasitiques ?
  • Niveau de Maîtrise : Ok – son niveau actuel est le 1 ?
  • Lien entre les Pouvoirs : Ok

Description Physique :
  • Apparence : Donne son poids
  • Signes Particuliers : Ok

Caractère :
  • Mental : Que pense-t-il de l’Institut en tant qu’école pour mutant ? (s’il en a entendu parler, sinon dis juste qu’il n’est pas au courant)

Histoire :
  • Talents Particuliers : Ok
  • Possessions : Pas d’argent ?
  • Biographie : Insère des repères chronologiques (date de naissance, d’apparition des pouvoirs…)


Voilà, une première modération de faite. J’adore le personnage, et j’ai adoré ta fiche ^^
Bref, préviens-moi quant les modifications seront faites et n'hésite pas si t'as besoin d'un coup de main.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Mar 26 Juin - 19:29

Pas de soucis Seb je comprends^^ Voilà j'ai modifié ce que tu as demandé Smile j'ai mis qu'il était né le premier juin du coup comme ça il vient d'avoir 12 ans. cheers Ses pouvoirs se manifestent la veille de la date d'aujourd'hui du forum donc en juin^^.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Mar 26 Juin - 19:59

C'est bon pour moi ; PAP

Un autre modo passera sous peu.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Mar 26 Juin - 20:19

Youhou, c'est moi Lénore, la blonde qui traîne par ici de temps à autres et à mes heures perdues. Je vais te faire ton second tour de modo.

Tout d'abord, ta fiche est longue, trop longue, tu en seras punis prochainement par l'apparition divine d'un gros Mumu en colère dans ta chambre. Il te mangera tout cru. Et oui, je suis la pro' de la sorcellerie, alors gares à tes fesses de souris !

Petite chose à savoir et à faire si tu es un gentil membre qui veut être validé. Si tu pouvais mettre tes modifications en couleur dans ta fiche ou les recopier dans un post après avoir terminé, ce serait formidable, et plus facile pour nous qui avons la vue qui baisse, pour continuer ta modération. Je t’en remercie. ^^

Nom Ok
Prénom Ok
Alias et Surnom Ok
Age Ok
Date de naissance Ok
Métier Ok
Nationalité Ok
Genre Ok
Clan Ok

Pouvoirs

    Je vais essayer de te faire un paragraphe pour te demander des trucs, mais bon. Comme j'ai rien à demander... t'auras pas de questions sur cette partie.


Niveau de maitrise
    Ouai mais si tu commences ça... pas de questions


Lien entre les pouvoirs
    C'est même pas drôle.


Apparence
    Zut zut et zut.


Signes particuliers
    Ton prénom ça rentre dans les signes particuliers non ? oO Je sais même pas comment ça se prononce.


Mental
    Je te maudit toi et ta fiche où y'a rien à demander !


Talents particuliers
    Je me tais.


Possessions
    Tu le fais exprès hein ?


Biographie

  • Je voudrais juste savoir, pourquoi ton personne hérite d'un prénom aussi imprononçable... Pourquoi ces parents l'ont appelé comme ça ? OO



    Oui j'essaye de meubler... ça va hein.


Avatar Ok
Personnage Marvel Ok
DC/TCOk
Pseudo Ok
Votre Age Ok
Connaissance du forum Ok

Bon, juste pour pas faire style que j'ai fais une modo où rien ne se passe, répond moi juste dans poste ma question dans la bio' OO Après t'auras mon AP.


Ok, je plaisante... T'as mon avis positif. Mais j'veux quand même savoir pour le prénom ! (Sinon je le retire OO)


Cela te fais deux avis positifs... Truc de fous. Belle fiche en tout cas, un rouge, si il ait aimable, viendra te valider sous peu.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Mar 26 Juin - 22:28

Merci Sebastian Smile

Lénore: Merci à toi Smile normalement le prénom est Cesare, c'est italien mais les gens auraient souvent prononcé ceusareu je pense^^ ou césaré alors je l'ai écris comme je voulais qu'on le prononce et je trouvais ça original, normalement ça peut s'écrire cesare ou tchézaré Razz Prononce le à la va vite sans réfléchir, normalement ça viendra tout seul Smile

sinon pour les couleurs j'avais modifié je crois... Notamment en ce qui concerne les dates dans la biographie non, ou alors ce n'est pas passé Embarassed c'était en vert^^


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Mer 27 Juin - 9:55

Ok pour le prénom, tu as toujours mon AP What a Face

Pour les couleurs, pardon, mon petit paragraphe c'est juste mon copier/coller de fiche de modo' (et c'était pour meubler puisque j'avais rien à demander OO)
Revenir en haut Aller en bas
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   Jeu 28 Juin - 9:47

Félicitations, nouveau Neutre Gamma, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tchézaré Nyx [Fiche terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tchézaré Nyx [Fiche terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» Entre chien et loup ( PV Tchézaré Nyx)
» Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]
» Nikolaï M. Kolyakov [Fiche terminée]
» Tomàs M. Blake - Squad [TC - Fiche terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: