AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Mer 13 Juin - 17:36

CARTE
D'IDENTITÉ




© avatar

    NOM : Grigori
    PRENOM : Alissa

    AGE : 26 ans, bientôt 27.
    DATE DE NAISSANCE : 29 juillet 1985, ce qui fait d'elle une Lion !

    GENRE : Femme, jusqu'à preuve du contraire (maybe ... ?)

    METIER : Etudiante et Agent de Sécurité à mi-temps sur le campus.

    CLAN : Neutre

NATIONALITE : Double nationalité Anglaise et Italienne (elle possède aussi une fausse identité russe, mais n'en use pas). Elle a un visa d'études aux États-Unis, qui inclue la possibilité de travailler pour payer celles-ci.

ALIAS ET SURNOMS : Cali (le raccourci de son prénom), Kina (sa facette sombre). Sa sœur l'appelle "Morgane" quand elle la copie, et l'asticote à coups de "Vampirella" en rapport avec sa façon d'utiliser son pouvoir.

Pouvoirs :

  • Description :

    Le pouvoir d'Alissa est tout à fait particulier. C'est ... comment dire ... à la fois une vampire, un caméléon et un ange. Tout un concept, non ?

    Il s'agit, en termes purement scientifiques, d'un pourvoir de "multiplicité métamorphique au niveau ADN". En termes plus communs, elle peut changer, et être quelqu'un d'autre. Mais il ne s'agit pas là simplement d'apparence, l'illusion ou de faux-semblants.
    Quand Alissa change, elle modifie totalement son ADN, ou du moins en a la possibilité. Elle devient une toute autre personne, physiquement parlant (oui, son esprit reste pur et inaliéné ... enfin, si l'on peut dire). Il ne reste en commun dans son ADN qu'un marqueur génétique unique et si particulier (un 0.01 % unique) qu'il est quasiment indécelable, même pour un généticien d'excellence, sans savoir véritablement quoi chercher avec précision. Ce petit fragment ADN inchangé est sa "sécurité", son assurance de toujours être elle-même.

    Il y a bien sûr des limites : Alissa ne peut pas changer "a sa guise" de forme. Elle avait déjà tenté ça dans sa jeunesse, mais le résultat n'avait pas été probant. En fait, carrément flippant. Elle ne peut en fait stabiliser une forme qu'en ayant un modèle stable à copier, un modèle parfait et réel.
    Alissa n'a jamais tenté de se changer en un animal ou même en un homme. Elle ne sait pas si elle pourrait changer son ADN jusqu'à de telles extrêmes de différence, mais en toute logique, cela devrait être possible ... mais là encore, il lui faudra un modèle stable à copier.

    Comment copie-t-elle l'ADN, l'essence même du physique d'une autre personne ?

    Voilà la grande question dont la réponse complète tout les vides et les incohérences de sa vie :
    Le sang d'Alissa est pourvu d'un facteur guérisseur, mais d'un genre particulier : il n'agit uniquement que sur l'ADN étranger. Dans ses veines, il est parfaitement inerte, un sang tout ce qu'il y a de plus normal et sans possibilité régénérante d'aucune sorte.
    Par contre, quand ce sang entre en contact avec l'ADN d'un autre être humain, il copie, reproduit, et même cherche à "parfaire" cet ADN. Ce qui, en pratique, soigne les blessures (jusque dans une certaine limite, elle ne pense pas qu'il serait possible de faire "repousser" un membre trancher), et même purge et nettoie l'organisme d'éventuelles maladies, virus, etc. (attention d'ailleurs, car les bactéries et virus possédant eux aussi un ADN pourraient aussi se répliquer et se parfaire à l'aide de ce facteur ... heureusement, il sépare nettement les différents organismes qu'il rencontre)
    Cet effet guérisseur n'est limité que par la quantité de sang qui est à l’œuvre, car la guérison se stabilise quand le sang s'est transformé de façon complète en cellules étrangères parfaites.

    Dans quel but me direz-vous ? Eh bien, effectivement, le seul "facteur duplicateur" du sang d'Alissa ne suffirait pas.

    Le métabolisme même de la belle brune est fait de telle sorte qu'il puisse assimiler et dupliquer l'essence d'un être. Voilà les détails de sa "forme sombre", une sorte de "catharsis" personnelle :

    Alissa, sous cette "forme brute", possède une peau d'un noir d'ébène, luisante comme l'obsidienne, des cheveux rouge sombres, longs, et des yeux rouges, opaques et légèrement luminescent. Cette "apparence" révèle des organes que les différentes possibilités ADN "cachent" (mais non n’ôtent) et servent justement à acquérir, copier et enregistrer ses opportunités :
    Sa mâchoire est garnie de crocs (incisives, canines, et prémolaires), longues d'entre 3 et 6 cm. Ses canines supérieures peuvent injecter, a la manière des crochets d'un serpent, un sédatif léger, qui n'est en fait qu'un anti-douleur pour éviter de paniquer la personne agressée. Ses premières prémolaires et ses incisives latérales, quant à elles, sont aussi creuses, mais sont destinées à absorber le sang et les fluides contenant l'ADN étranger. La dentition sécrète aussi un peu de sang, destiné apparemment à soigner la "victime" des marques que la morsure laisserait (oui, c'est très pratique).
    Des tubes organiques qui prennent naissance avec cette dentition amènent les fluides vitaux à des poches situées tout autour de l'estomac, du foie et surtout, font partie intégrante du pancréas d'Alissa. Ces poches ont un accès direct avec les organes les plus irrigués de son organisme. Cela permet à tout son organisme de copier, dupliquer et parfaire l'ADN étranger. A partir d'un certaine quantité (conséquente : 2 litres de sang ... ), l'organisme d'Alissa est capable d'enregistrer, de sauvegarder et donc de reproduire "à volonté" le code génétique qu'elle a ingurgité.

    Le processus de modification est douloureux et prend un certain temps. Mais avec le temps, Alissa a apprit à gérer la douleur.
    L'ADN d'un mort reste actif pendant quelques temps après la mort, comme le corps (les cheveux et les ongles continuent de pousser, pour preuve), donc Alissa pourrait, par ce biais, obtenir aussi l'ADN de quelqu'un de mort, pour peu que l'ADN de celui-ci soit encore assez frais. Cela signifie : tout au plus deux jours, et il faudrait qu'elle se tente à toucher ledit cadavre. Si il est vraiment frais, limite encore chaud, c'est juste dégoutant et amoral. Après deux jours, c'est vraiment dégueulasse et hors de propos.
    Le plus beau dans ce pouvoir, c'est que dans le cas de la copie du code génétique d'un mutant, la frangine Grigori est capable d'user aussi des pouvoirs de l'individu en question. Bon, ne partons pas dans des spéculations de puissance incommensurable : quand Alissa acquiert ce genre de possibilités, elle doit non seulement prendre la forme physique acquise de l'individu correspondant, mais aussi, devra travailler à l'usage de ce pouvoir pour pouvoir espérer un jour le maîtriser (dans la mesure ou ce pouvoir est maîtrisable).

    Enfin, petit éclaircissement dans le sens de "perfectionnement" de l'ADN : quand l'ADN est copié, c'est sous sa forme pure : sans défauts pouvant nuire de façon violente à Alissa, et surtout, sans aucune marque due à l'histoire des personne. Alissa copie l'ADN, donc devient une copie "pure et intacte" de la personne ciblée, sans cicatrices de mauvaises chute en vélo, sans les marques de rides conséquences du caractère de chacun, sans tatouages, sans marques de maladies infantiles, ni brûlures ...
    A l'exception, seulement : la coupe de cheveux, qu'elle peut "choisir". Et ça, franchement, elle ne sait pas du tout comment ça fonctionne. C'est le cas, c'est tout.
    Par contre, les blessures qu'elle-même subit, et ce quelle que soit la forme adoptée, subsistent comme n'importe quel homo sapiens. Si elle se casse une jambe sous la forme de sa sœur Evangelina, cette jambe sera toujours cassée quand elle retrouvera sa forme originelle, et restera cassée même en changeant à nouveau de forme. De même, ses propres tatouages, cicatrices et séquelles physiques quelle qu'elles soient restent apparentes quel que soit la forme qu'elle adopte. Peut-être, un jour, copiera-t-elle quelqu'un qui aura un facteur régénérant, et là, ce petit défaut sera oublié.

    Il faut signaler aussi que l'usage d'une telle capacité l'épuise très violemment. Elle use tellement d'énergie à transposer son ADN qu'elle en ressort fatalement affamée, si ce n'est en prime épuisée. Il lui faudra rapidement se nourrir pour espérer ne pas tomber dans les pommes d'hypoglycémie. Là aussi, avec de l'habitude, son corps réclame moins d'énergie. Mais elle suis quand même le régime alimentaire d'un travailleur de force, le bide à bière en moins (eh, oui, vu la dépense, elle reste taille mannequin ! c'est le régime miracle de Cali)

    Enfin, grosse contrepartie de cette spécialité : la soif de sang. Alissa désire "boire" du sang, et ce régulièrement. Son amante russe appréciait tellement sa morsure que cela n'avait pas posé véritablement problème, mais ce n'est plus le cas aujourd'hui. Ce n'est pas un handicap violent en lui-même, mais quand elle est affamée (comme après une transformation), l'envie la prends plus profondément et plus puissamment. Quand elle se retrouve dans une situation concupiscente, même constat.

    Spoiler:
     

  • Niveaux de maitrise :

    Alissa, actuellement, possède 5 "facettes" auxquelles elle a donné les noms de ses hétéronymes ... ou d'autres noms :
    • Alissa (forme 1), qui correspond à son physique réel, la forme "naturelle" de la petite gamine abandonnée par son paternel. Il s'agit de sa forme "par défaut, la forme reposante et calme. Elle l'utilise plutôt dans l'intimité ou pour se balader sur son temps libre.
    • "Kina" (forme 0), sa "forme brute", peau noire à l'aspect d'obsidienne, crocs aiguisés, yeux rouge légèrement luminescents et cheveux rouge sombre et d'apparence poisseuse.
      Il s'agit de la forme qu'elle peut employer pour se "nourrir" du sang de quelqu'un d'autre, une sorte de révélation de la réalité de son être. Elle correspond à ses pulsions profondes, sa violence et parfois sa colère, et par là donc, est reliée à l'hétéronyme "Kina"
    • "Cali" (forme 2), forme génétiquement proche d'elle, "copiée" à Maria Glenwater, une amie d'adolescence londonienne au caractère bien trempé. Il s'agit de la forme qu'elle dont elle use pour travailler sur le campus, que ce soit en tant qu'étudiante ou en temps qu'agent de sécurité. C'est aussi sa forme "favorite". Elle correspond à son hétéronyme du même nom, sûre d'elle et protectrice.
    • "Yelena" (forme 3), une forme plus éloignée et copiée à Lubava ("Luba") Miroslava Dragomirova, une amante russe d'Alissa. Utilisée bien moins souvent que les autres, en particulier pour les souvenirs que cette forme suscite, mais très pratique pour avoir la paix. Elle lui permettrait d'user d'une fausse identité russe, "Yelena Daria Alevtina", mais elle ne l'a jamais fait à l'heure actuelle.
    • "Morgane" (forme 4), la copie de sa sœur Evangelina, dont elle possède par conséquent les pouvoirs, mais ne les maîtrise que très peu. De toutes manières, elle n'utilise pratiquement jamais cette forme, a part pour éventuellement la pratiquer ...


    Elle peut passer de la forme 1 à la forme 2 en 3 minutes uniquement, et à la forme 3 en 5. Il lui en faut au moins 7 pour user de celle de sa sœur, qu'elle n'utilise que plus rarement.
    La forme 0 n'est pas une "véritable" transformation, mais plutôt la révélation de sa facette sombre. Une vingtaine de secondes lui suffit pour passer de sa forme Alissa à sa forme "Kina", et inversement. Par contre, passer de Kina a une autre forme (ou inversement), le temps est le même que pour la forme correspondante (on considère les même règles pour Kina et Alissa dans ce cas).

    Dans l'évolution de son pouvoir, outre l'acquisition de plusieurs autres formes ADN (max 1 pour le moment, et encore, avec répercussions sur son mental et son contrôle), elle pourra voir une amélioration de son temps de transformation, mais aussi une dépense d'énergie moindre, et bien entendu un meilleur contrôle des pouvoirs qu'elle peut acquérir par ce biais.
    Finalement, une libération de sa soif de sang serait une possibilité d'évolution poussée.

    Bien qu'elle n'apprécie que partiellement le "coté gore" de son pouvoir, elle accepte bien sa mutation, son pouvoir et les possibilités que cet état de fait lui offre.[/i]

  • Lien entre les Pouvoirs:

    Sans l'action duplicatrice de son organisme sur l'ADN étranger (pouvoir 2) sa métamorphose ne fonctionnerait sans doute pas correctement.

Description Physique

  • Apparence :

    Apparences :
    Décrire l'apparence d'une métamorphe, c'est pas quelque chose de compliqué ?
    Non je déconne.

    Alissa, sous sa forme réelle, mesure un mètre soixante-sept, ce qui est légèrement moins que sa soeur. Eh oui, que voulez-vous, elle a pris de sa mère sur ce point là. En revanche, pour le reste elle a pris d'Ezechiel les "marques de fabrique": cheveux châtains foncés un peu épais, qu'elle porte courts et qu'elle a lisses, et yeux bruns profonds. Elle a obtenu de naissance une bouille d'ange qui a fait craquer plus d'un jeune garçon durant son adolescence. Fins et délicats, ses traits lui offrent de grands yeux. Elle possède aussi un petit nez mutin et des fossettes qui apparaissent nettement quand elle sourit. Alissa est restée toute sa vie svelte et bien découplée, ce qui lui donne son physique de belle gosse.
    Spoiler:
     

    Sous sa forme "Cali", qu'elle a copiée sur Maria Glenwater, elle rattrape les centimètres perdus sur sa sœur, mesurant son mètre soixante-dix bien frappé. Ses cheveux sont toujours châtains et lisses, mais elle les porte longs, et ses yeux noisettes lui offrent un regard parfait de séductrice mutine. Son visage est alors plus carré, plus allongé, mais néanmoins plus "mature" que celui de sa forme réelle. ses yeux paraissent bien moins grands, mais il se dégage facilement la même douceur de l'ensemble. Pour peu qu'elle ne joue pas les allumeuses, car elle est belle et sûre d'elle sous cette forme, qu'elle affectionne particulièrement, et s'en sert bien.
    Spoiler:
     

    Elle possède une autre forme, celle de son ex-amante Lubava Miroslava Dragomirova. Mêmes yeux noisettes, mais chevelure rousse et ondulés, et son physique est plus menu. En effet, les gènes de Luba la destinaient à rester une femme sensuelle mais presque maigre.
    Cependant, si on les mettait côte-à-côte, elle ne passeraient que pour des jumelles, et non pour des copies conformes : Alissa reste plus âgée d'une bonne année, ce qui change légèrement la morphologie de sa forme, et elle est plus leste et musclée que son amie russe. En outre, le visage d'Alissa sous cette forme est plus anguleux que la forme "Alissa" mais bien plus fin que celui de "Cali", et sa peau est parsemée de taches de rousseur.
    Spoiler:
     

    Pas besoin de s'épancher sur l'apparence de "Morgane" puisqu'il s'agit de celle de sa sœur Evangelina. Même taille, même cheveux, même yeux, un gabarit tout aussi musclé et alerte. Elle ne peut juste pas reproduire le tatouage de son ainée, ni les quelques cicatrices qu'Eva a pu récolter dans sa vie.

    Quand elle est "Kina", cependant, on douterait qu'elle soit humaine : elle garde l'aspect humain, mais sa peau devient noire et luisante comme l'encre ou l'obsidienne, ses pupilles et ses iris s'étendent au point de faire disparaitre sa sclérotique derrière ses paupières, et une étrange luminescence les nimbe d'un rouge inquiétant. Ses cheveux deviennent rouge sombre et d'aspect poisseux, et surtout, sa mâchoire s'orne d'une dentition de film d'horreur : ses canines peuvent atteindre une taille maximale de près de 6 centimètres de long et incisives et prémolaires d'environ 3 ... le pire est que sa mandibule peut se décrocher pour lui permettre d'ouvrir assez la bouche pour s'en servir.


    Style vestimentaire :
    Contrairement à sa sœur qui prend un malin plaisir à paraitre différente, possède des milliers d'identités et de rôles différents, Alissa apprécie de voguer dans des eaux connues de sa personnalité (même si celle-ci est multiple).
    Elle s'habille de tenues neutres, à couleur dominante noire, la plupart du temps. T-shirt moulants, pantalons sportifs, vestes courtes ... Mais dans son temps libre, elle apprécie un style plus libre et rock'n'roll, avec une petite touche d'alter-mondialiste. Elle ne cherche pas à coller à la mode, ça c'est certain.
    Elle aime aussi s'habiller avec des uniformes. Par là, j'entends, uniforme militaires. Ceux qui sont préparés dans un soucis d'aspect pratique et de recherche de l'efficacité. Elle a d'ailleurs proposé à sa boite de sécurité, qui s'occupe des locaux de certaines universités de New-York, quelques améliorations de la "tenue réglementaire" dans cette veine. Avec succès.


  • Signes Particuliers :

    Alissa possède son propre tatouage, sur la hanche gauche. Elle représente la bannière de la Compagnie Noire ("The Black Company", écrit par Glen Cook ... son livre favori) : un crane de carnassier, aux canines effilées et crachant des flammes, sur fond noir et entouré d'un cercle d'argent, dont une orbite lui d'une lueur rougeoyante.
    Ce tatouage est visible sous toutes ses formes transformées, car il constitue une altération qui ne concerne pas son ADN. De même, elle porte quelques cicatrices qui persistent, dont deux qui sont vraiment notable : la trace d'une brûlure à l'huile sur les pieds, héritée de son enfance, et une profonde lacération reçue à l'entrainement de l'armée, au niveau de l'omoplate droite.




Dernière édition par Alissa Grigori le Sam 30 Juin - 20:50, édité 21 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Mer 13 Juin - 18:56

Bienvenue miss Smile

bon courage pour la moderation avec des pouvoirs comme ça OO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Mer 13 Juin - 18:58

Bienvenu, je trouve ton pouvoir assez intéressant, quoi qu’un peu compliqué. cheers
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Mer 13 Juin - 21:32

Mon kahtounet !!!!

Je te souhaites bonne chance, au plaisir de rp avec toi un jour prochain.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Lun 18 Juin - 9:20

2e partie de la fifiche :

Caractère

  • Mental :

    A propos de l'hétéronymie :
    Pour introduire la psychologie de la jeune londonienne, il faut comprendre le concept d'hétéronymie. Il existe en psychiatrie plusieurs "types" (parfois considérés comme des "niveaux") de troubles de la personnalité, qu'il ne faut pas confondre et bien saisir au préalable.
    Parmi eux, le fameux "TPM (Trouble de Personnalité Multiple), avec lequel le patient détache deux "entités" totalement différentes l'une de l'autre de façon à ce que l'une n'aie pas conscience de l'existence de l'autre, dont les apparition paraissent des "absences" souvent perturbantes. C'est le trouble des psychopathes qui plaident la folie pour ne pas être jugés responsables de leurs actes.
    La très controversée schizophrénie, elle , ne correspond pas à un véritable trouble de personnalité, mais plus à une "déconnexion de la réalité" avec divers troubles du comportement, de l'attention, de la paranoïa ... ça devient un peu le "fourre-tout" de la psychiatrie et on dit souvent à tord que quelqu'un dont la personnalité est aliénée est "schizo".

    Dans tout les cas, l'hétéronymie est différente. Pour faire simple, quelqu'un d'hétéronyme est toujours lui-même, mais ce sont des "facettes" bien distinctes de lui-même qui interagissent et s'échangent dans son esprit.
    Chaque "facette" est nommée "un hétéronyme". On peut les voir comme les reflets d'une personne dans les facettes d'un même miroir brisé : chacun de ceux-ci reste la même personne, mais sous un angle différent, avec des coupures nettes sur certains aspects de la personne.

    Ainsi, Alissa possède cette particularité d'être "plusieurs en une". Lors de la mort de son père, le traumatisme a en quelque sorte scindé plus que de raison son esprit en deux facettes bien différentes : la petite fille innocente et en deuil d'un père d'un coté, et les pulsions profondes, la colère et la haine mêlés, le désir, ... bref, la face sombre, nommé très tardivement "Kina" de l'autre.
    Un troisième hétéronyme est apparu rapidement, comme pour "protéger" la petite et fragile "Alissa" de la violence contenue de "Kina". Cette facette se voulait forte, aventureuse et décidée, et fut finalement nommée par le diminutif de son prénom "Cali".

    Personnalité :
    D'une manière générale, Alissa est une personne calme et posée, aimant se détendre dans les coins de verdure avec un bon bouquin et les soirées tranquille à discuter avec les amis. Pour autant, elle n'est pas réfractaire à l'animation et participe volontiers aux soirées étudiantes quand elle n'est pas de garde.
    C'est une jeune femme joyeuse et amicale, mais aussi ambigüe et lunatique, et même un peu susceptible. Bon ok, c'est un euphémisme, elle prends très facilement la mouche, et c'est pour cela que seuls ses amis de longue date qui sont habitués à sa façon d'être supportent sa présence sur la longueur.

    Par contre, son coté sombre sait s'exprimer, et en particulier quand on lui a fait une crasse. La brune a la rancune tenace. Elle fait encore payer à un des hommes de sa promo de 2e année, Valuür Eitianen (suédois), le commentaire graveleux qui lui a valu un court moment la réputation de "pute de luxe", en crevant les pneus de sa voiture une fois par semaine, et l'a déjà par deux fois humilié en se faisant passer pour sa femme en présence de ses petites amies.
    Oui, c'est mesquin. Et non, elle n'a toujours pas fini de lui en faire baver.
    De même, elle en veux particulièrement à son père pour n'avoir jamais été présent durant son enfance, et cherche à éviter de tomber dans ses écueils palgré l'attirance du train de vie de sa sœur, qui assume pleinement l’héritage de l'escroc qu'était Ezechiel. Contrairement à Evangelina, elle ne l'a jamais idéalisé.

    Liens relationnels :
    La famille Grigori a beau être décousue, chacun de ses membres encore en vie tiennent à ce qu'elle reste unie. Allissa entretient donc une relation particulièrement forte avec sa mère et ses grands-parents à qui elle dit son éducation classique et la transmission d'une forte détermination, trait de personnalité fort chez les River.
    Bien entendu, c'est avec sa sœur ainée, Evangelina, qu'elle vit, donc fatalement, leur relation fraternelle est profondément ancrée dans leurs habitudes. Les deux jeunes femmes partagent tout, et n'ont pas de secret l'une pour l'autre : petit(e)s ami(e)s, soucis au travail, inquiétudes quand à la qualité de la nourriture, façon de penser ... chacune peut prévoir totalement les réactions de l'autre, ou presque, malgré le fait qu'elles n'aient vécu la plus grande partie de leur existence que par correspondance.

    Quelques amis de l'université, ses collègues de travail, quelques contacts sur internet ... en dehors de cela, Alissa n'a que quelques amis très importants, comme Lubava et Maria, avec qui elle a toujours gardé le contact, et qu'elle revoit de temps en temps. Elle n'a cependant pas de relation amoureuse ces derniers temps, la dernière en date ayant été courte et décevante.

    A propos des mutants ... :
    Face à sa son propre pouvoir, bien que les débuts aient été difficiles, elle l'accepte bien, et a même trouvé des avantages non-négligeables à sa situation. La forme "Cali" convient bien plus à son travail que son physique réel, car Cali parait et est plus "puissante" que la forme Alissa. Mais Alissa est plus "craquante" pour les garçons, ou pour rester discrète.


    Vis-à-vis des autres mutants, elle aimerait beaucoup que les relations soient moins compliquées. Elle n'en connait que très peu à New-York, et doit n'en connaitre que trois en Angleterre (ses camarades de l'académie militaire, depuis renvoyés à la vie civile par les mesures plus ou moins anti-mutantes du gouvernement britannique).
    Elle a vu se dérouler le drame de l'assassinat du maire avec horreur, partageant sa crainte de voir des mesures anti-mutant se multiplier ici, aux États-Unis, tout comme le drame du Bal de l'Institut dont Evangelina, à moitié bouleversée, lui avait parlé. Enfin, tout proche, l'incendie de Mutant Town par les purificateurs l'ont profondément minée et par association, se sent pousser des envies de faire justice elle-même.

    Ainsi, même si sa connaissance des différentes organisations mutantes / pro-mutante / anti-mutantes sont assez minces, elle en sait assez selon elle pour se faire une idée de leur importance et de leur caractère. Elle n'a ni affinité ni animosité envers les X-men et la Confrérie, qu'elle considère comme sur un pied d'égalité. Mais elle n'aime pas vraiment le coté "terroriste de masse" de la dernière, ni le coté "bon samaritain" des X-men. Elle admire par contre beaucoup le fonctionnement de l'Institut et lui a déjà fait des dons (bien qu'insignifiants en vérité).
    Elle ne connait qu'une seule autre véritable organisation, le BAM. Bien que les témoignages qu'elle en a eu ne soient pas tous vertueux (loin de là), elle apprécie l'idée d'une organisation gouvernementale s'occupant exclusivement de gérer les affaires impliquant les mutants sans aprioris. Elle s'est plusieurs fois demandé ces derniers temps si elle ne devrais pas postuler pour l'intégrer, jouissant de nombreux atouts recherchés pour ce genre de métier. Mais elle sait que sa nationalité étrangère risque de peser largement contre dans la balance. Eva ne voit pas d'un très bon œil cette option d'ailleurs, arguant qu'il y aurait sans doute un risque qu'elle-même ne soit découverte si enquête il y avait sur sa famille.

    Enfin, elle s'est déjà vigoureusement opposée à des admirateurs des Purificateurs sur le campus, et commence à avoir un avis de plus en plus violent et expéditif concernant
    "ce genre d'engeance qui devrait se regarder dans une glace avant de traiter les mutants de monstres". "Non de dieu de saloperie !". Oui, il faut noter que malgré une éducation religieuse, Cali a tendance à jurer. Et ce n'est jamais mignon à entendre.



Histoire

  • Talents Particuliers :

    Avant tout, il faut savoir que notre jeune mutante est surdouée : très précoce dans tout ses apprentissages, elle fut poussée à sauter deux classes aux cours de son éducation, ce qui lui a permis, entre autres choses, d'obtenir sa licence à 19 ans et d'intégrer la "Royal Sandhurst Academy of the British Army" pour y devenir l'une des plus jeune cadettes jamais admises.

    De son adolescence sportive et de son passage à l'Académie de Sandhurst, Alissa a gardé une grande aptitude au combat, en particulier à la capoeira et au close-combat (elle peut affronter jusqu'à 3 ennemis entrainés (niveau soldat) en même temps sans difficultés, bien que cela soit plus dur si elles sont armées. Contre des novices désarmés, elle prends qui elle veut quand il veut, aha ! Plus sérieusement, elle n'aurait sans doute aucun mal à se débarrasser d'une dizaine de malabars un peu bourrés à la sortie d'une soirée étudiante. Par contre, contre un autre soldat de niveau commando, elle fera sans doute pale figure.), ainsi qu'une agilité aussi grande que celle de sa sœur ainée. En revanche, elle n'a jamais été véritablement une élite au tir (elle touche au pistolet facilement à 10 mètres, mais au delà et sur une cible mouvante, cela devient un peu plus tendu ... quand au fusil, là elle peut atteindre des cibles à 150 mètres, si on lui laisse le temps de viser et que la cible est immobile. Elle touche plus facilement un cible mouvante dans les 30 mètres cependant.). Elle se débrouille par contre très bien avec une épée ou une rapière à la main.

    Elle parle parfaitement l'anglais et l'italien, ses deux "langues maternelles", mais aussi couramment l'hébreu (de part son éducation part-juive), et à moindres niveaux le français et un peu d'allemand. Enfin, elle continue à travailler son russe car elle a gardé contact avec Lubava et entretien une relation sur internet avec un autre russe.

    Elle a toujours été très douée pour analyser et reproduire les choses, et n'a jamais trouvé son pareil sur le point de vue de la psychologie : déduire des choses énormes de petits détails, comme le Sherlock Holmes qu'elle admire. D'ailleurs, ces capacités l'ont beaucoup aidé à se faire admettre comme postulante chez les commandos de reconnaissance.

    Elle entretient enfin un véritable amour de la littérature, via notamment les œuvres de Glen Cook, David Gemmel ou Arthur Conan Doyle, mais aussi Poe, Byron, Shakespeare, et d'autres moins connus ... Elle partage aussi avec sa soeur un relation particulière avec l’œuvre "le cercle des poètes disparus", et aussi "Alice au Pays des merveilles" (bien qu'ici, il y ai pour chacune d'elles une relation un peu différente). Elle se passionne également pour l'Histoire et en particulier la théologie, ce qui s'explique par son éducation presque multi-religieuse et la curiosité pour la psychologie des religions anciennes qui sont les racines de nos civilisations actuelles.


  • Possessions :

    Outre ses possessions sans véritable importance notable, comme ses vêtements, un peu de vaisselle personnelle, une partie de sa paye en monnaie (150$ par mois économisés depuis qu'elle a été embauchée donc a peu près 10.000$, mais elle en a versé la moitié à l'Institut sous forme de Don Anonyme), ainsi que ses objets personnels comme des posters, une chaine hifi, son ordinateur personnel, etc., Alissa possède quelques objets très particuliers :

    De son passage dans l'armée britannique, Alissa a pu garder ses uniformes, un peu d'équipement, mais surtout (par un biais détourné avec l'aide d'un capitaine de l'administration de sa brigade) son arme de cadette (L85 A2 version carabine). Celle-ci l'a suivi aux États-Unis dans un navire de marchandises, en toute légalité sur l'importation des armes.
    L85A2 carbine:
     
    Une fois aux States, Alissa s'est procuré une paire d'armes avec permis : un Walther P99, et sa version compacte P99c. Ces armes de facture allemande sont entre autre les armes de service de la police polonaise. A la fois compacte, précise et puissante, c'est selon elle une merveille. De plus son travail à mi-temps lui permet de la porter (même si pour l'utilisation, c'est une autre paire de manches légales).
    Elles sont enregistrées sous sa véritable identité, mais avec la photo de la forme "Cali", avec laquelle elle travaille.
    Walther P99 et P99c:
     
    En 2007, Evangelina lui a offert une moto pour son anniversaire. Une magnifique italienne au charme fou et au caractère flamboyant : une MV Agusta Brutale, de la série limité (100 exemplaires) 910R Hydrogen. Alissa a littéralement bondit de joie en recevant cette "folie". Elle bichonne cette moto avec amour et emmène régulièrement Eva faire un tour avec. C'est aussi avec celle-ci qu'elle lui apprend à piloter.
    MV Agusta Brutale 910R "Hydrogen":
     

    Elle possède aussi, en décoration dans l’appartement (elle s'en sert peu, mais s'entraine parfois avec) : une paire de falcatas (modèle) et un duo rapière à lame triangulaire - main gauche assortie (presque celle-ci donc) avec les baudriers nécessaires à leur transport.

    Elle gagne sa vie honnêtement, mais ça ne casse pas des briques : une fois payées ses factures personnelles et ses droits universitaires, ainsi que l'essence de son engin, il ne lui reste que 300$ par mois pour ses menus plaisirs. Heureusement, sa sœur en ménage avec elle leur permet un niveau de vie plus élevé que de simples filles de classe moyenne. Habiter sur la Ve avenue n'est pas offert à tout le monde, et Alissa se permet de vivre avec le train de vie d'une classe moyenne-supérieur, façon cadre mineur d'entreprise ...

  • Biographie :


    Genèse d'une vie
    Pour présenter la vie d'Alissa, il faut avant tout présenter sa famille. Eirinn River, sa mère, est née de parents juifs britanniques (mais éduqués pendant la guerre, et donc habitués à devoir se cacher, voir à "oublier" leur religion pour se comporter comme des protestants, ou des catholiques). Jacob et Andrea.
    Eirinn en a donc été éduquée avec des parts de ces trois confessions. Juive a part entière, elle a appris l'hébreu, les prières, les piliers de la vie, mais pour autant n'a pas été forcée à être une fervente pratiquante, ni de renier cette foi. Car oui, Eirinn était tout de même croyante. Une belle jeune femme, joyeuse et ambitieuse, rêvant de voyage et d'aventure.
    Elle rencontra un bel homme, un franco-italien du nom d'Ezechiel Grigori. Il était propre, sûr de lui, séduisant. Il lui a fait tourner la tête en quelques instants, cet automne là, dans la brume londonienne au cœur de Kensington Gardens. Elle ne savait rien de cet homme, mais elle lui voua son amour immédiatement. jusqu'à tomber enceinte, ce qui la rendit immensément heureuse, tout comme Ezechiel. Et le 29 juillet 1985, le couple était soudé par la naissance d'Alissa, une jolie petite fille.
    Eirinn habitait encore chez ses parents à l'époque, et eux ne virent pas leur union et leur enfant hors mariage de l’œil le plus sympathique. Et en effet, c'est seule qu'elle rentra à la maison avec le bébé. Et seule qu'elle passa les mois suivants, avant son anniversaire, où Ezechiel revint enfin la voir, les bras chargés de cadeaux pour elle, pour Alissa, et pour les parents River, qui l'acceptèrent tout de même comme le père de leur petite-fille. Andrea et Jacob étaient d'ailleurs très heureux d'éduquer la petite "Cali" comme il se devait en l'absence chronique de son père.
    Ainsi perdura la vie durant les premières années de la vie d'Alissa Grigori. Elle ne voyait son père que trois fois par an : son anniversaire, celui de sa mère, et aux alentours de noël, ou il passait une journée avec elle. A chaque occasion, il ramenait sa joie et des cadeaux plein sa hotte. Et cela, même si la petite fille n'était pas assez évoluée pour comprendre, ni Eirinn, ni ses parents ne doutaient qu'il y avait des affaires louches derrière cette débauche de présents tous plus onéreux les uns que les autres. Tout se révéla à noël 1988.


    Révélations
    Ce noël, Eirinn et sa fille reçurent des billets de train pour venir rejoindre Ezechiel et sa famille pour un passer noël ... en France, plus précisément à Lyon. Le père de son enfant évoquait la maison familiale des Grigori, et une rencontre de sa belle-famille enchantait Eirinn, qui s'y rendit donc avec son enfant.
    A son arrivée, ce fut Jeremie, le frère d'Ezechiel, qu'elle avait déjà rencontré, qui l'accueillit. Il la prévint que cette réunion, même si plaisante de prime abord, risquait de ne pas combler ses attentes. Qu'elle allait apprendre des choses qu'elle aurait mieux fait de toujours ignorer. Mais qu'il était heureux de la revoir, ainsi que sa petite nièce, toute mignonne du haut de ses trois ans.
    Eirinn fit donc ce soir là la connaissance de sa "belle-famille" : non les parents Grigori, mais une autre femme, italienne, nommée Lilia, dont la fille Evangelina, âgée de six ans, était aussi la fille d'Ezechiel. Ni l'une ni l'autre n'était au courant de l'existence de l'autre femme avant ce jour, et la nouvelle passa très mal : une soirée entière de cris et de hurlements, de menace de procès et de révélations sur la réalité de la vie des frères Grigori.
    De son coté, Alissa fit la connaissance d'Evangelina. Éloignées par les mères dans une pièce où les engueulades des adultes ne leur parviendraient qu'étouffées, elle jouèrent et rirent toute la nuit, jusqu'aux cadeaux, et ce malgré l'humeur massacrante des adultes. Pour autant, Alissa ressentait ces humeurs et, toute petite fille qu'elle était, garda un goût amère de l'absence de son père, car elle comprenait que cette double-famille faisait partie des causes qui poussaient son père à briller par son absence auprès d'elle.


    Une "petite" enfance
    Bien entendu, cette situation, malgré la présence de sa mère et de ses grands parents très attentionnés, et des présents toujours plus onéreux qu'Ezechiel amenaient à chacune de ses visites (deux par an, donc en réalité très peu souvent) ne pouvait suffire à combler le besoin de présence paternelle de cette gamine. Elle en développa une sorte de décalage du complexe d’œdipe normal, qu'un psy proposa a sa mère de résoudre par le forgeage d'une relation très privilégiée entre elle-même et sa fille, voir en la réalisation d'un couple réel pour palier l'absence de son père.
    Elle vécu les quelques événements plus ou moins proches que furent la chute du mur de Berlin, la "richesse" britannique de cette fameuse année. Mais surtout, le second noël "en famille" à Lyon, où elle se sentit un peu plus proche de Lilia, comme d'Evangelina. Par contre, l'idylle avec Ezechiel sentait la fin.

    Alors, elle se mit à voyager a travers l'Europe, avec sa fille. Elle s'arrangeait pour avoir préserver son pied à terre à Londres chez ses propres parents, pour être présente là ou Ezechiel pourrait la trouver pour son anniversaire et celui d'Alissa.
    Alissa grandit donc ainsi, au contact avec différentes communautés, différentes cultures, sa mère l'entrainant dans une relation très affective alors qu'elle même découvrait d'autres amants (Ezechiel étant du passé pour elle). Le petite reçut de cette vie nomade une certaine facilité pour les langues (surtout anglais et italien à l'époque), ainsi qu'un goût de la découverte certain, bien qu'à cet âge, tout les enfants nourrissent curiosité et soif de connaissances.


    La vie est une balance
    L'hiver de ses sept ans, la famille d'Alissa grandit à nouveau. Lorsque vint noël, cette année là, et qu'Evangelina s'empressait de sauter au cou de leur père, il présenta à tous Daniella, sa nouvelle compagne, ainsi que l'enfant qu'il avait eu avec elle, tout juste nourrisson : une nouvelle sœur nommée Teresa.
    Cette nouveauté fut accueillie avec la même froideur que quatre ans auparavant la première itération de ce type d'aventure par Lilia et Eirinn, et Alissa passa a nouveau son temps de noël seule avec ses sœurs, inquiète de l'arrivée de ce bébé, signe d'un éloignement affectif encore plus grand de la part d'Ezechiel.
    Elle trouva un seul réconfort chez son oncle Jeremie, qui compatissait à sa situation, et tentait de la rassurer. L'homme n'était pas très proche d'elle, pour ne pas dire carrément distant en temps normal, mais n'était pas d'accord avec son frère quant à sa façon de "préserver" sa famille. Il aurait plutôt été du genre a trancher : soit se ranger, soit couper les ponts ... et même plutôt la seconde solution, à choisir.

    Et, quelques mois plus tard, en cette morne année 1993, une lettre notariée leur annonçait la présomption du décès d'Ezechiel, après la découverte du corps de Daniella. C'était le triste résultat de leur dernier coup. Ils s'en étaient pris à la mauvaise personne, et l'avait payés. Ezechiel, Jeremie, Daniella et la petite Teresa, tous disparus, présumés morts, même si un seul corps avait été retrouvé.
    La tristesse des deux sœurs invita leurs mères à entretenir le lien qui les unissaient, et en particulier le fameux noël en famille, qu'elle reproduisirent chaque année dans la demeure Grigori dont elles avaient hérité. Une famille bien décousue, mais dont les gamines, Alissa et Evangelina, désiraient plus que tout rester unies.
    Mais cet évènement traumatique eut des répercussions sur la psyché de la petite Alissa. Elle développa, sans que qui que ce soit ne puisse s'en rendre compte, un "trouble" psychique particulier, même pas reconnu en réalité : l'hétéronymie. Une sorte de "brisure" dans sa personnalité. Elle avait des passages de colère noire, de violence, qui pouvaient avoir lieu aussi soudainement et imprévisiblement qu'une rafale de vent. Et repartir aussitôt.


    Evolutions ...
    A cette époque, Alissa commença aussi à présenter les signes d'une intelligence plus élevée que la moyenne. Les professeurs de son école la disait peut-être surdouée, et poussèrent sa mère a lui faire suivre des tests pour être fixés. La petite 'Cali', alors âgée de presque 8 ans, fit quelques tests.
    Il en ressortit qu'Alissa pourrait intégrer des cursus spécialisés pour surdoués, ou, si sa mère le préférait, pourrait sauter une classe, peut-être deux plus tard, pour retrouver un intérêt à l'école. Eirinn choisit la seconde solution, qui lui permettait plus facilement de rester nomade, et surtout, de permettre à sa fille de rester plus en contact avec leur "petite famille" : Alissa, Evangelina, Lilia et elle-même se voyaient à présent au moins cinq fois par an, pour chacun des anniversaires et pour noël. Les fillettes entretenaient par ailleurs une correspondance écrite assidue.

    Alissa se trouva à l'époque une très proche amie, une autre Londonienne du nom de Maria Glenwater. Celle-ci, âgée d'un an de plus qu'elle, admirait l'intelligence de 'Cali et leurs mère s'appréciaient beaucoup (peut-être même plus que de simples amies). Maria voyageait parfois avec elles, pour de petits séjour en France, en Espagne, en Autriche une fois, ... L'amitié des fillettes était un réconfort pour Eirinn qui voyait en cette relation un échappatoire aux écueils de l'adolescence imminente de sa fille à l'équilibre émotionnel fragile.
    Déjà, elle avait envie de se surpasser sur des plans autres qu'intellectuels, et Maria l'y aidait. Elles pratiquaient toutes deux la gymnastique et la capoeira, cherchant chacune à surpasser les autres en souplesse, agilité et précision. Maria avait une nette avance sur sa petite protégée.

    C'est aussi à cette époque que sa sœur découvrit ses pouvoirs. Elles en parlèrent lors du réveillon suivant, alors que la cadette n'avait qu'11 ans, et Evangelina s'entraina gentiment sur Cali, lui provoquant des hallucinations ... qui hélas, mal contrôlées par l'ainée, dérapèrent. La peur et la panique envahirent le cœur d'Alissa et c'est une petite fille terrorisée qui révéla son propre pouvoir sous la forme de sa métamorphose. Celle qui s’appellera bientôt Kina : peau noire, yeux rouges et crocs effilés.
    Ce fut au tour d'Eva d'être terrorisée par sa petite sœur qui lui sauta dessus, en réaction de défense. Qui la mordit au sang et lui en ponctionna un peu avant que l'ainée ne parvienne à la projeter au loin. Elle se calmèrent toutes les deux, pour constater avec stupeur que la blessure que sa cadette venait d'infliger à Evangelina était déjà en train de cicatriser.
    Elles passèrent les jours suivant à en discuter et à tester les limites de leurs pouvoirs respectifs. Il apparut que c'était le propre sang de Cali qui soignait les blessures ... et que les pouvoirs d'Evangelina avait moins de défauts que ceux de sa cadette.
    Enfin, elle discuta beaucoup avec Maria de son caractère lunatique, de sa "particularité" à ne pas pouvoir trouver la paix dans son fort intérieur, comme si elle était tiraillée entre deux parties d'elle-même. Et c'est Maria qui lui introduit le concept d'hétéronymie. Ceci permit à Alissa, alors agée de 12 ans, de comprendre comment elle était : divisée, une sorte de miroir brisé. Une facette pour chaque "partie" d'elle-même, dont cette forme noire et violente.


    Nouvelles expériences

    Maria était par ailleurs une jeune fille beaucoup plus casse-cou que son amie, et se blessait très souvent. Alissa n'avait pas de secret pour elle et lui faisait profiter des vertus de son sang pour la soigner. Mais Maria insistait pour lui offrir en retour un peu du sien "pour compenser".
    Et c'est ainsi que vers 14 ans, une nouvelle facette de son pouvoir se révéla, lorsque en voulant se montrer aussi forte que son amie, Cali se retrouva comme une jumelle de Maria. Une copie conforme de celle-ci, un an plus tôt. Même si Alissa ne savait pas vraiment comment elle avait fait, ç’avait été douloureux et épuisant. Mais cela lui permit de trouver un équilibre plus fort vis-à-vis de son hétéronymie : elle avait son apparence réelle, qui correspondait à la petite Alissa, sa forme sombre, et maintenant celle qu'elle nomma "Cali", la partie "forte" d'elle-même qui équilibrait l'équation.
    Ce fut aussi une surprise de taille pour Eva lorsque sa sœur lui montra cette dernière particularité. Particularité qu'elle l'aida à perfectionner par le travail. Elle jouèrent encore à cette époque, comme des gamines, et Eva permit à sa sœur de copier petit-à-petit son propre génome, jusqu'à ce qu"Alissa" soit capable d'assumer une forme réelle très proche d'elle-même, et la nomma "Morgane" en référence à sa signature de "Fata Morgana". Mais Eva devenait une vraie jeune femme, et Alissa devait elle aussi grandir. Et vite, vu l'avancée de ses études, car à presque 16 ans, elle allait passer son diplôme d'études secondaires (baccalauréat), que sa sœur passait elle-même en Italie.
    Elle passa les trois années suivantes à étudier la psychologie à l'université, sans arrêter de pratiquer les sports de combat et se mit même à l'escrime ancienne, et prépara son concours d'entrée à l'armée dès l'obtention de sa licence ... à 19 ans. La petite fille était devenue une femme ambitieuse, qui voulait surpasser sa condition de mutante malgré l'évidente dégradation de l'opinion publique sur le phénomène qui commençait à faire parler de lui. Nous étions alors en 2004.


    Bye Bye Britain

    Entrée à l'académie royale militaire de Sandhurst parmi les 8 femmes de cette année là, et comme la plus jeune cadette jamais entrée dans l'établissement, Alissa, sous la forme physique assumée de 'Cali', y passa les 44 semaines de formation avec brio, puis la spécialisation de quelques semaines supplémentaires pour pouvoir prétendre à intégrer le prestigieux bataillon "42 Commando Royal Marines" en tant que Commando de reconnaissance.
    Cette formation fut une épreuve violente pour elle qui devait se plier à la discipline militaire, mais aussi à son décalage de niveau avec les autres cadets, aux doses de nourritures parfois insuffisantes pour lui permettre de supporter de se métamorphoser ... Elle put néanmoins compter sur la discrétion et l'aide de deux autres cadets, mutants eux aussi, qui la couvraient quand elle avait besoin de retrouver sa forme réelle pour ne pas s'oublier, ou lui offraient une part de leurs ration pour lui permettre de tenir le coup. Très accessoirement, elle vécu aussi une aventure amoureuse avec l'un d'eux, mais quand leur relation devint trop risquée, ils décidèrent d'un commun accord d'en rester là.
    Elle termina donc sa formation avec mention, au grade de sous-lieutenant (Second Lieutenant of the British Army), et destinée à intégrer les Commandos. Cependant, les dernières directives manifestement anti-mutant du gouvernement britannique commencèrent à l'effrayer, et préféra quitter l'armée plutôt que de prendre le risque que l'on ne découvre son pouvoir et ne l’envoie en cour martiale pour mensonge sur l'honneur.
    Cette même année 2005, elle proposa donc à Evangelina, qui devait commencer à ressentir les mêmes déboires anti-mutant en Italie, d'émigrer là où les mutants étaient moins marginalisés : les États-Unis. Sa sœur adora l'idée, et s'empressa de la rejoindre dans cette nouvelle aventure.


    Un nouveau départ

    New-York, ville de tout les espoirs, le grand symbole du rêve américain. Les soeurs Grigori s'y établirent durablement, en particulier grâce à l'argent que commença à rapporter Eva en suivant les traces de leur père.
    Alissa quant à elle, commença des études de théologie et d'histoire à l'université de New York City. Elle n'hésita pas à profiter de l'argent que sa sœur lui offrait bien volontiers pour ce noble but, mais voulu très vite trouver un job pour participer au ménage. Elle trouva son bonheur en postulant comme agent de sécurité (son passé dans l'armée britannique étant un plus qui pesait lourd) pour l'université de Columbia et les campus publics de New-york.

    L'année de leur arrivée, elle rencontra aussi une étudiante d'origine russe du nom de Lubava Dragomirova. Une magnifique rousse qui se lia d'amitié avec elle, et lui permit de perfectionner son russe. Leur amitié démarra sur la littérature, en partageant leur amour de l’œuvre de Glen Cook, puis dériva en amour au bout de quelques mois.
    C'est lors d'une de leurs nuits d'intimité toutes les deux que se révéla la forme sombre d'Alissa, mais contrairement à ce qu'on aurait pu attendre, Luba trouva cela terriblement excitant et érotique. En particulier la morsure, même si celle-ci ne pouvait être répétée trop souvent. La jeune moscovite adorait Alissa, et nomma enfin cette "forme sombre" du nom de la divinité de la mort et de la destruction dans les Livres de la Compagnie Noire, de Glen Cook : "Kina". Cette entité était dérivée de Kali, la déesse hindoue de la Destruction et de la Renaissance. Alissa partageait ce point de vue théologique de l'ambivalence de son pouvoir, qui consommait d'ADN pour le recréer.

    Elle put rapidement assumer la forme physique de Lubava, ce qui fascina encore plus celle-ci, et elle lui promit de lui créer une identité en Russie, sous le nom de "Yelena Daria Alevtina", pour qu'elle puisse venir sans soucis la visiter dans son pays. Car oui, c'est ainsi que Luba annonça à sa petite amie qu'elle n'allait pas tarder à repartir de l'autre coté de la planète. Et elle créa effectivement cette fausse identité pour son amie, même si celle-ci c'est pour le moment interdit d'en user, comme elle n'a jamais dérogé à sa rêgle de rester dans la légalité, pour sortir sa soeur du pétrin si elle s'y fourrait.



    Ainsi va la vie depuis. Quelques évênements notables vinrent obscurcir peu à peu leur petite vie tranquille, installées sur la Ve Avenue, comme l'Attaque du Pont, dont les médias firent étalage et à partir duquel le gouvernement se mit à durcir drastiquement les mesures anti-mutant. Alissa ne sait toujours pas si elle pourra encore garder son emploi bien longtemps, et commence même à se tater pour rejoindre le train de vie de sa soeur.





Avatar : Croisé Nora Zehetner (la vraie Alissa) / Missy Peregrym (la forme "Cali") / Kate Mara (la forme "Yelena")

Je tiens à préciser que oui, deux de ces actrices jouent dans la (super au passage) série TV "Heroes". Cependant, cela n'a en rien été déterminant dans le choix des avatars, je cherchait juste des actrices brunes aux yeux marrons, et elles se sont finalement retrouvés les deux dernières de ma liste de choix par élimination.
Et puis j'ai gardé finalement l'option proposé par le joueur de Amy/Tessa.

Personnage Marvel ? : Non [X]
Double/Triple Compte? : Non [X]
Pseudo : Kaht
Votre Age : 22 ans
Comment avez vous connu le Forum ? : demandez à la joueuse d'Evangelina Grigori, tiens !


Code : [Vu par ]


Dernière édition par Alissa Grigori le Lun 2 Juil - 19:15, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Lun 18 Juin - 10:16

Bienvenue mademoiselle !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Sam 23 Juin - 16:54

Bonjour et Bienvenue... N'y a t'il pas une erreur de présentation? (enfin y a un doublon de poste du début de fiche?)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Sam 23 Juin - 23:39

Non non, Mr Shaw, aucune erreur.
J'ai simplement dépassé largement le nombre de caractères maximal d'un post simple. Donc, plutôt que de me retrouver avec une première partie en début de sujet et une autre après plusieurs messages de bienvenue, j'ai reposté la version finale en deux posts l'un après l'autre. La version tout en haut n'est donc simplement pas la version finale.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Dim 24 Juin - 8:06

Bonjour et bienvenue,

Merci de bien vouloir mettre la première partie de votre fiche terminée dans le premier post ainsi que de déplacer la deuxième partie terminée dans un deuxième post, même non adjacent au premier. Indiquez dans le troisième post que ce message pourra être supprimé.

Merci d'avance. Quand cela sera fait, un modérateur viendra s’occuper de votre fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Lun 25 Juin - 14:47

Bon, comme tu le sais… Bienvenu, déjà.

C’est moi qui me suis porté volontaire pour ton premier tour de modération, car comme a dit ma boss (et oui Mai’, je l’adore ta phrase Very Happy) "ta famille, t'assume".
Donc ma famille, j’assume. Car petite explication généalogique pour pas que tu sois surpris lorsque cela apparaitra en rp : Amy, aka Teresa Grigori, c’est la sœur de Cali, sauf que Seb aussi fait parti des Grigori, par alliance avec une cousine légèrement décéder. 66% de mes personnages liés au tien, je ne pouvais pas me dérober !

Bon, c’est ce que j’essaie de faire tant bien que mal avec se paragraphe totalement dénué d’intérêt pour l’instant. Donc, passons à la modo ; je te rassure, faut trois jours pour mourir d’un crucifiement, donc tu devrais survivre. Allez, courage ^^

En gras les remarques importantes, en italique les facultatives et en normal le développement de ma pensée.

Nom : Ok
Prénom(s) : Ok
Alias & Surnom(s) : Ok
Age : Ok
Date de Naissance : Ok
Métier(s) : Ok
Nationalité(s): Ok
Genre : Ok
Clan : Ok

Pouvoir(s) :
    Alors, après délibérations, je te signale que le pouvoir ne passera pas tel quel : trop polyvalent. Déjà, tu commence avec non-pas 2, mais 4 pouvoirs, puisque tu as ceux d’Evangelina Grigori. Sa en fait deux de trop. Ensuite, conserver les pouvoirs des autres, même avec de telles restrictions, sa n’est pas jouable. Voici ce que l’on te propose : ta polymorphie génétique te permettrait de retenir jusqu’à 2 ADN mutants, qui devront demander des évolutions de pouvoirs à l’acquisition, et autant d’ADN humains que tu le souhaite. Rien ne t’empêcherait d’échanger un ADN copié contre un autre plus tard, en partant du principe que ton stock est renouvelable. Ensuite, il te faudra choisir entre l’un des pouvoirs d’Eva ou ta guérison sur autrui, car si tu as déjà absorbé un ADN mutant, en plus de compter dans la limite des deux que tu peux absorber, il comptera dans la limite des pouvoirs à l’inscription. Le plus simple serait que tu ne copie la l’ADN d’Eva, puisque théoriquement, tu n’aurais même pas accès à la totalité de ses pouvoirs au début. Après, tu as déjà mit pas mal de restriction, cependant il faudrait en rajouter d’autres ; pour les mutants Oméga par exemple : il n’est d’Oméga que des Marvel, donc tu ne pourrais pas copier leurs pouvoirs (une impossibilité de copie due à une difficulté à synthétiser leur ADN ou une instabilité de la copie, bref un truc). Enfin, chose peu claire dans ta présentation actuelle, c’est la copie de pouvoirs temporaire : possible ou pas ?
    Bref, il y a déjà eut un pouvoir semblable par le passé, ainsi je te redirige vers sa fiche : Dorian Anderson, alias Caracole

Description Physique :
  • Apparence : Décris les visages de chacune des formes, et rajoute celle de Kina
  • Signes Particuliers : Ok

Caractère :
  • Mental : Il n’y a pas eut de décrets anti-mutant européen, d’autant plus en Angleterre, où le BAM est en train de s’exporter.

Histoire :
  • Talents Particuliers : Décris les niveaux qu’elle atteint dans les différentes disciplines martiales (combien de personnes entrainées/non-entrainées et armées/désarmées elle peut affronter) ainsi que sa précision au tir (jusqu’à combien de mètres elle touche).
  • Possessions : Donne sa situation financière personnelle (classe moyenne, moyenne-sup’…)
  • Biographie : Insère des repères chronologiques (date de naissance, d’apparition des pouvoirs … ou quelques indications permettant de les deviner). Si elle est surdouée, indique-le dans les Talents Particuliers. En général, les armées sont anti-mutantes, mais pas ouvertement : il n’est pas question de renvoi ou de cour martiale juste pour cela. Comme il est dit dans le Synopsis, les pays occidentaux sont les plus respectueux envers les mutants, donc un bizutage ou des menaces de la part de ses camarades sont plus probables.


Avatar : Ok
Personnage Marvel : Ok
Double/Triple Compte : Ok
Si oui, Qui ?: OK
Pseudo : Ok
Votre Age : Ok
Comment avez-vous connu le Forum ? Ok

Une fiche bien écrite, sympathique à lire quoi qu’un peu compliquée, avec une modération un peu lourde, principalement au niveau du pouvoir. Je te souhaite bon courage pour les modifications, et n’hésite pas à me demander si tu as besoin de mon aide.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Sam 30 Juin - 20:52

Navré du temps que j'ai mis à répondre, ma semaine de travail a été vraiment dure et j'ai donc du me coucher plus tôt si je voulais avoir une chance de me reposer assez pour affronter la journée suivante.

Bref, modération donc.

Concernant les remarques sur les "décrets anti-mutants" et sa situation à l'armée, il y a des petits soucis de compréhension.

1 : quand j'ai posé la question, sur la CB, on m'a dit que l’Europe avait été bien moins sympa avec les mutants que les états-unis. D'où ma citation d’éventuels décrets. Mais effectivement, c'est un peu "beaucoup" sans doute.
Je vais réviser ça pour que ce soit plus "doux", mais sans enlever le coté menace qui a poussé Alissa a vouloir partir.

2 : pour la cour martiale, là, je ne change pas d'avis : Alissa et ses deux compères ont sciemment caché leur nature mutante, et mon personnage plus que les autres puisqu'elle avait de sacrées contreparties.
Donc, si jamais celle-ci s'était révélée au grand jour, les autorités militaires auraient pu les juger pour manquement à l'honneur (puisqu'il s'agit de mensonge mettant potentiellement en péril d'autres soldats).
Ceci faisant, il faut remettre dans l'ordre qu'il s'agissait quand même d'autant de réalité que de paranoïa de la part d'Alissa. Mais c'est cela qui l'a poussée à fuir.

Enfin cependant, si ça vous chagrine ... bah dites moi comment vous voyez ces détails qui ont leur importance dans ma biographie et mon mental.



Visages décrits, j'ai aussi ajouté les avatars correspondants. Je m'occupe des autres modifications demain. Je préviendrais par MP quand j'aurais terminé, Sebastinounichet.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Lun 9 Juil - 14:25

Dans le doute où j'ai loupé ton mp, édition finie ?

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Lun 9 Juil - 19:19

Non, je n'ai pas terminé, il me reste à voir pour le pouvoir. Mais comme dit par MP, je ne suis pas dans la bonne dynamique IRL ... donc si possible, je vais prendre mon temps, navré pour ceux qui m'attendent.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Lun 9 Juil - 19:21

Je te place en attente pour que tu ais les délais dont tu as besoin.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   Dim 2 Sep - 11:09

Bonjour à tous, et navré pour ce que je vais stoper ici, mais voilà, les temps et ma situation étant ce qu'ils sont ...

J'annonce mon départ avant même d'avoir joué de ce forum. Je n'ai ni le temps ni la motivation pour interpréter à la hauteur de ce qu'elle mérite le personnage d'Alissa. Je sais que du coup, tout le travail qui a été fait sur elle ne servira a rien et que tout sera a recommencer. Navré, again.

Désolé donc auprès d'Evangelina et d'Amy/Sebastian, non, ce ne sera pas moi qui jouerait la sœur rancunière. Pourtant je l'avais bien bossé et avait envie, à l'époque de la jouer correctement. Mais comme je l'ai dit, trop de choses ont changé : j'ai fait une belle dépression dont je commence juste à sortir vraiment, j'ai changé de taff et il faut que je retrouve un rythme, c'est la rentrée, et il y a encore beaucoup de responsabilités que je dois prendre IRL. Ajoutez à ça un autre forum RP sur lequel je suis déjà très intégré et responsable et le projet d'en administrer un autre ... et voilà qu'il faut faire un choix.

Donc, encore, je présente toutes mes excuses à ceux qui ont dépenser du temps pour réfléchir à ma fifiche et la modérer, ainsi qu'à ceux qui espéraient tant de moi et du personnage.

Un jour, (ou peut-être une nuit ... près d'un lac. Oups) si ma situation se tasse bien et la motivation me reviens,repasserais-je, mais j'aurais tout à refaire, car je ne pense pas qu'alors j'aurais encore envie de jouer Alissa (et j'espère que d'ici-là elle aura été prise ... eh, c'est fini les perversités ?!).

Bonne continuation à tous, et bon dimanche !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» Nikolaï M. Kolyakov [Fiche terminée]
» Tomàs M. Blake - Squad [TC - Fiche terminée]
» Alice Carpenter - La Justice est aveugle [Fiche Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: