AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   Dim 27 Mai - 18:11

CARTE
D'IDENTITE






© avatar


    NOM : Enkeli

    PRENOM : Gabriel

    ALIAS ET SURNOM : Phoebus / Michael Smith (fausse identité)

    AGE : 28 ans

    DATE DE NAISSANCE : 22 novembre 1983

    M ETIER: Escroc, voleur, cambrioleur, fugitif (avec ca sur un C.V, vous êtes sur d’être embauché, vous ne croyez pas ?! )

    NATIONALITE : Français (voyage aux Etats-Unis sous une fausse identité)

    GENRE : Masculin

    CLAN : Neutre
     




Pouvoirs :


  • Description : Gabriel dispose d’un don de photokinésie : il peut émettre, manipuler, contrôler tout type de lumière. Le mot lumière ne désigne pas ici le simple spectre visible, mais l’ensemble des rayonnements électromagnétiques. Ainsi, Gabriel est « virtuellement » capable d’utiliser, à la fois, ses pouvoirs sur les rayons lumineux classique, ceux du spectre visible (c’est d’ailleurs ceux qu’il maîtrise le mieux), mais aussi avec de l’entraînement et de la concentration, les rayonnements infrarouges ou ultraviolets. Il pourrait également utiliser les rayons laser, puisque par définition, ceux-ci sont faits de lumière. Il l’a déjà fait, lors de plusieurs cambriolages, pour forcer cadenas et serrures mais le résultat fut loin d’être probant : au prix d’un gros effort de concentration, il n’est parvenu qu’à un faible rayon, qui a à peine suffit à remplir sa tâche. Pas de quoi rivaliser avec d’autres mutants qui maîtrisent bien mieux ce pouvoir. Cependant, la principale utilisation que fait Phoebus de son pouvoir est son application sur le spectre visible. Il s’en sert, notamment, pour modifier la façon dont la lumière est réfléchie et ainsi modifier l’aspect de ce qui l’entoure (et le sien bien entendu) un peu à la manière d’un hologramme. Les illusions qu’il peut ainsi créer sont impossibles à discerner par la vue puisque le processus de vision est parfaitement accompli : la lumière parvient à l’œil et celui-ci envoie l’information au cerveau d’une image qu’il voit. A l’origine, cette facette du pouvoir ne pouvait fonctionner que si la personne qui devait percevoir l’image modifiée restait immobile, de façon à recevoir correctement les rayons lumineux. Mais avec le temps Gabriel a appris à faire varier la direction de la lumière en fonction des déplacements de la (ou des) cible(s), et ce de manière quasi-inconsciente. Ainsi, une personne normale (sans moyen de détection quelconque) ne peut distinguer visuellement une de ces illusions de la réalité. Son pouvoir n’est actif que dans un rayon de 50m autour de lui, et il ne peut agir sur des objets ou des corps dont la taille excède les 4m. De même, ses illusions ne peuvent pas non plus dépasser cette taille. Les illusions ne nécessitent pas obligatoirement un objet ou corps dont l’image sera modifiée. Ainsi Gabriel est capable d’en faire surgir de nulle part.
    La photokinésie offre cependant de multiples autres possibilités. Ainsi Phoebus peut avoir recours à son pouvoir pour, par exemple, obscurcir une zone en dissipant toute lumière dans la susnommée zone. Il peut également émettre une grande quantité de lumière de manière continue ou bien en un flash. Cette liste d'applications n’est bien entendu pas exhaustive…

    Son second pouvoir, qui découle directement du premier, en effet, Gabriel s’est, au fur et à mesure d’exploiter son pouvoir, découvert la capacité de réfracter la lumière, et par ce phénomène de faire « disparaître » (visuellement en tout cas) un objet, un corps ou lui-même… Cette invisibilité fonctionnant sur le même principe que la modification d’image, les limites de ce pouvoir sont les mêmes que celles évoquées plus haut.


  • Niveaux de  maitrise: Gabriel n’a jamais vraiment pris la peine de chercher les différentes applications de son pouvoir. Il ne maîtrise réellement qu’une partie de son pouvoir : le contrôle sur le spectre lumineux visible. Les illusions qu’il créer grâce à ce pouvoir et son invisibilité, lui ont largement suffit pendant toute la partie de sa vie où il écumait les banques, et les casinos. Il est ainsi capable de maintenir une illusion active pendant des heures, avec plus ou moins d’aisance selon la taille de la dite illusion. Un petit objet (l’exemple de la carte à jouer me paraît assez évocateur mais sont compris dans la catégorie « petit objet » tout objet dont la taille n’excède pas le mètre.) ne lui demandera pas beaucoup d’effort et l’illusion pourra être maintenue facilement ( il lui est déjà arrivé de maintenir son pouvoir ainsi actif pendant plus de 12 heures sans trop de problème…). Plus la taille de l’objet croit et plus la difficulté à maintenir une illusion est importante, jusqu'à la limite fatidique des quatre mètres, à delà de laquelle son pouvoir ne peut plus fonctionner (il pourra couvrir de son pouvoir les fameux quatre mètre mais le reste de l’objet ne sera pas affecté, ce qui donnerait un drôle de résultat. L’invisibilité ne peut par contre pas être maintenue de manière aussi efficace et Gabriel doit rester conscient et attentif pour pouvoir l’utiliser. Au mieux, il peut rester invisible (ou rendre un objet) pour une durée de une heure sans interruption (mais il est très rare qu’il ait besoin d’autant de temps d’utilisation) Combiner les deux pouvoirs lui demande par ailleurs un effort de concentration d’autant plus important que l’utilisation qu’il en fait est complexe. Par exemple : s’il est occupé à rendre invisible un groupe d’une demi-douzaine de personne (ce qui n’est déjà pas chose aisée) il ne pourra pas émettre dans le même temps des flashs lumineux pour aveugler ses ennemis. Cela est encore au dessus de ses forces.
    Bien entendu, Gabriel n’est pas insensible à la fatigue, et l’utilisation répétée et trop intensive de ses facultés peuvent avoir des conséquences sur son état. Ainsi, la fatigue que peut provoquer chez lui son propre pouvoir peut entrainer, migraines, nausées (signes avant-coureurs, après lesquels il est recommandé de ne pas continué l’utilisation de pouvoirs…) , voir même évanouissements. En général, même si Gabriel se sent fatigué après une dure journée de « travail » (si vous voyez ce que je veux dire…) où il aura usé de ses dons ( « toujours à bon escient », citation personnelle) une bonne nuit de sommeil efface tout signe de fatigue. Il peut arriver cependant, lorsque l’utilisation de ses pouvoirs l’a vraiment fatigué que Phoebus soit contraint de se reposer plus longtemps , auquel cas la durée de repos n’excède généralement pas deux ou trois jours.
    Mais si ce niveau de maîtrise du spectre visible est « impressionnant » (à son « humble » avis), Gabriel n’est pas aussi à l’aise avec les autres facettes de la photokinésie. Ainsi, soit par ignorance de la portée de ses pouvoirs et des propriétés de la lumière, soit par manque d’entraînement, il ne sait pas se servir de toutes les possibilités que lui offre son don. Mais, c’est une personne très sure d’elle et qui a conscience de son « potentiel incroyable » (c’est comme ça qu’il l’appelle) et qui peut parfaitement décider d’explorer, un jour ou l’autre, le champ des possibilités de son don.
    Bien que Phoebus fasse d’ordinaire preuve d’un grand self-control, il lui arrive d’être sous l’emprise d’émotions fortes comme la colère ou le stress (quand un plan ne se déroule pas comme prévu, par exemple) et cette perturbation influe également sur ses pouvoirs. Il a déjà assisté par le passé à des flashs de lumière incontrôlés et intempestifs assez peu discrets ou encore à la disparition soudaine et imprévue de la totalité de la lumière d’une pièce alors que Gabriel venait de s’y faire insulter copieusement. Ceci n’étant que des exemples parmi tant d’autres.

  • Lien entre les Pouvoirs:
Sous l’effet de la mutation, les cellules cutanées de Gabriel ont étés modifiées, de telles sortes qu’au lieu de simplement recevoir la lumière, elles peuvent désormais l’émettre mais aussi l’influencer, la modifier et la réfracter ( c’est aussi ce qui permet à Phoebus de devenir invisible.)

Description Physique :


  • Apparence : Non, le surnom Phoebus n’a pas été choisi par hasard par Gabriel. Il est beau et il en a conscience. Un de ses plus grands avantages dans son métier d’escroc fut indénablement son charisme et son charme.
    Gabriel mesure environ 1m85 pour 77kg. Les multiples rixes auxquelles il a pris part l’ont doté d’une musculature puissante mais discrète, de telle sorte qu’on peut difficilement juger de sa force réelle rien que par son aspect (surtout que cet aspect aura, dans la plupart des cas, été modifié par photokinésie). Bien qu’il aime changer d’apparence régulièrement, montrer son beau visage est toujours un plaisir pour lui (narcissique ?! Vraiment vous croyez ?!). Ses traits réguliers, son nez droit, ses lèvres qui s’ouvrent régulièrement pour laisser apercevoir son sourire éclatant et bien souvent narquois ne laisse que très peu de membres de la gent féminine (et certains de la gent masculine, mais ceux-là n’intéressent absolument pas Gabriel) indifférents. Et que dire de ses yeux ? Ses yeux d’un bleu turquoise si lumineux (sans mauvais jeu de mots) qui vous épient avec malice et un soupçon d’arrogance. Il s’agit là d’une des caractéristiques dont il est le plus fier et dont il connaît bien le pouvoir séducteur. Leur couleur bleu azur se marie à merveille avec sa chevelure châtain, savamment décoiffée. Gabriel entretient, pour se conformer à la tendance-Ô tempora, Ô mores, (Oui, j’ai bien faire des citations en latin, ça fait toujours classe…)- une « barbe de trois jours », qui donne un aspect négligé, aspect qui apporte lui aussi sa pierre dans l’édifice de séduction qu’est Gabriel.
    Coté vestimentaire, Phoebus aime être bien habillé, sa tenue de prédilection est sans aucun doute le costard noir sur chemise blanche (« mais sans cravate parce que ça fait snob » citation personnelle encore une fois). Outre cet habit qu’il revêt essentiellement lorsqu’il officie dans un casino (comprenez ici qu’il cherche à rafler le jackpot en utilisant des moyens plus ou moins légaux, que je vous tairez), Gabriel s’habille aussi de vêtements plus « courants » : jean, t-shirt… Il aime aussi se parer de différents bijoux : il possède plusieurs anneaux (son annulaire droit est d’ailleurs presque toujours orné), ainsi qu’une belle collection de montre. (là encore, je vous tairez les moyens par lesquels il les a obtenues)

  • Signes Particuliers  : Des yeux d’un bleu azur très vif, que Gabriel cherche à montrer le plus souvent possible et ce, malgré ses multiples changements d’apparence, dues à son pouvoir, et nécessaire à son activité professionnelle (et, soit-dit en passant, complètement illégale) ; et un grand sourire qu’il affiche dans la plupart des situations (reste à savoir si le susdit sourire est sincère ou pas, mais, c’est la une autre histoire…)



Caractère :

  • Mental :
Toute la vie de Gabriel fut marqué par le banditisme, il est donc tout naturel de constater que ce dernier adore voler. En effet, dépouiller les autres de leurs biens est une satisfaction pour lui. Mais contrairement à la plupart des autres voleurs qui sont motivés par l’appât du gain et la nécessité d’obtenir de l’argent, Gabriel voit plus en cette activité le coté ludique que le coté lucratif. C’est principalement le désir du jeu qui le motive, et non pas celui de l’argent ; d’un autre coté cela peut se comprendre, pour quelqu’un qui peut virtuellement créer de l’argent à volonté (« Comment ? » Eh bien c’est très simple : vous prenez un bout de papier, et par photokinésie, vous changer son image en celle d’un chèque ou d’un billet de banque. Il ne vous reste plus qu’à payer avec, et à vous en aller assez vite puisque je vous rappelle que l’effet est limité dans le temps… Simple, non ?). Ce plaisir de jeu peut se comprendre par le fait que Phoebus a sans cesse besoin de se prouver qu’il est le meilleur, et il ne se complaît que dans la réussite. Cette forme de narcissisme, liée à la très haute fierté de Gabriel est aussi à l’origine de son éternelle insouciance. Il ne prend quasiment rien au sérieux et aime à plaisanter même sur des sujets graves. Cette frivolité quasi omniprésente cache en réalité un profond perfectionnisme dans les actions que Gabriel entreprend : il planifie tout à l’avance, et peut se montrer autoritaire envers ses partenaires (ou complices, à vous de voir…) lorsque ceux-ci ne respecte pas ses décisions. Il n’aime pas l’imprévu, et bien qu’il s’en sorte généralement, même lorsqu’il est obligé d’improviser, cela peut être très déstabilisant pour lui.
Autre passion de Gabriel : la séduction. Faire tomber une femme sous son charme constitue un plaisir qu’il aime renouveler. La constance n’est pas son fort, pas plus que la fidélité. On le voit souvent au bras de partenaires (dont le nom et le visage se perdent dans la multitude qui compose son tableau de chasse) mais il ne semble pas se complaire dans l’amour réel. Comme pour le crime, il voit plutôt ça comme un jeu où la règle est de séduire. Mais dès qu’une partie est finie, il s’ennui rapidement, et part vite en cherche d’une nouvelle « adversaire »…
Ne s’étant jamais senti persécuté à cause de sa mutation, il regarde d’un œil distant les conflits entre X-men et confréristes, n’adhérant pas (ou ne s’intéressant pas) particulièrement à l’une ou l’autre des mentalités. En fait, tant qu’il peut s’amuser et avoir quelques profits, Gabriel se satisfera de ça. Cependant rien ne dit que Gabriel ne se range, un jour, d’un coté ou de l’autre du conflit. Concernant le B.A.M, ce dernier étant un organisme propre aux Etats-Unis, Gabriel, en bon français, ignore jusqu'à son existence.

Histoire :

  • Talents Particuliers  : Gabriel sait tout ce qu’un bon voleur doit savoir : il sait être discret (cela est renforcé par le fait qu’il peut devenir invisible, comme quoi ça aide), il sait ouvrir un coffre-fort de gré ou de force. Il sait aussi se battre : il aime particulièrement le combat au corps à corps ou l’utilisation d’arme blanche. Cependant il connaît la valeur d’une arme à feu et ne renie pas ces dernières. Autre de ses aptitudes : c’est un excellent comédien, et il arrive très bien à se faire passer pour ce qu’il n’est pas (là encore, son pouvoir l’y aide mais ne fait pas tout le travail), il arrive à s’intégrer dans à peu près n’importe quel type de population. Il parle couramment le français, l’anglais et a quelques notions, plus ou moins vagues, d’autre langues comme l’espagnol, l’allemand ou l’italien.

  • Possessions : Gabriel voyage souvent léger, il ne transporte avec lui que quelques affaires de rechanges, un ordinateur portable, son ordiphone(oui, je sais, ça fait bizarre, mais c’est le terme exact en langue française)… Il a toujours sur lui une somme d’argent assez conséquente (plusieurs milliers d’euros/ dollars, selon la monnaie locale) en cas de besoin, et ne se déplace jamais sans, au moins, un pistolet automatique et un couteau de combat (on est jamais trop prudent…)… Autres curiosités qui remplissent les poches de Phoebus, plusieurs miroirs et autres appareillages optiques divers (loupe, lunettes...) dont il se sert pour élargir le champ d’action de son pouvoir.
    Gabriel a également des comptes en banque, en Suisse (ah, ces helvètes et leur silence banquaire) remplis d'argent obtenu par des moyens plus ou moins légaux, et blanchi autant que possible. Cela lui permet de jouir d'une belle fortune amassée au fil des années.


  • Biographie :
Gabriel Enkeli est né le 22 novembre 1983, en France dans un petit patelin sur la Côte d’Azur. Son père était un bandit, à la tête d’une petite équipe de cambrioleur, qui écumait alors les casinos et les banques de la région. La philosophie de son géniteur était bien particulière : « Pourquoi se faire chier à bosser comme des dingues pour gagner sa vie, quand d’autres peuvent le faire pour nous ?! » (d’un certain point de vue, c’est un mode de pensée que nombres de politiciens ont repris aujourd’hui…). La mère de Gabriel, qui faisait elle aussi partie de la bande, décéda lors d’une fusillade avec les forces de l’ordre, pendant un braquage qui tourna mal, alors que son fils était encore un jeune garçon. (il n’avait que 12 ans).

C’est cet évènement et l’illustre modèle paternel qui décidèrent Gabriel à suivre la voie des ses parents, et le petit garçon qui avait toujours été jusque là un écolier exemplaire et intelligent, devint insolent et rebelle. Son père ne s’opposa que peu de temps à cette décision : d’abord réticent du fait de la mort de son épouse, la fierté de voir son fils emprunter la même voie que lui finit par prendre le dessus sur l’appréhension, et il décida de faire de son fils le plus grand cambrioleur qu’on ait jamais connu (rassurant sa conscience en se disant que si il instruisait parfaitement son fils, la tragédie qu’avait déjà connu la famille ne se reproduirait pas…). Dès l’adolescence donc, celui qui allait devenir Phoebus, apprit toutes les « ficelles du métier » : comment neutraliser un service de sécurité avec plus ou moins de violence, comment agir en équipe et en coordination, comment crocheter une serrure ou ouvrir un coffre... Il apprit aussi à se fondre dans la masse, à changer d’identité comme on change de chemise… En quelques années, il passa maître dans l’art de mentir avec crédibilité. Enfin, il appris à se battre, à manier une arme, quelle qu’elle soit, et à conduire la plupart des véhicules (communs ; pas de fusée, ni de paquebot, de sous marin ou de jumbo-jet…) . Bref, il était devenu un parfait cambrioleur.

Et c’est à l’âge de 16 ans que son père lui annonça qu’il allait participer à son premier casse. Gabriel y avait le rôle délicat de perceur : c’était lui qui devait ouvrir le coffre et ramener l’argent à ses coéquipiers pendant que ceux-ci faisaient diversion. Cependant, quelque chose avait foiré, et un des types de la sécurité arriva dans la salle des coffres avant que Gabriel aie pu s’en échapper. Gabriel entendit le garde arriver et cru que c’était foutu, mais quand le vigile entra dans la salle, Gabriel le vit s’étonner, se frotter les yeux puis, au bout de quelques instant quitter la salle l’air stupéfait. Stupéfait, s’était aussi le mot pour qualifier Gabriel, qui, sur le coup, ne comprit pas ce qui venait de se passer. Mais les priorités le rattrapant, il réunit son butin et s’enfuit sans demander son reste. Ce n’est qu’une fois rentré dans leur planque, que l’adolescent compris que c’était là la première manifestation de son pouvoir. Lorsqu’il eut raconté l’histoire à son père et à ses camarades, après un moment pour digérer la nouvelle, son géniteur déclara que c’était là une chance pour le groupe de bénéficier d’un don pareil.

Durant les années qui suivirent, la bande mit à profit le talent de Gabriel, pillant les établissements bancaires avec une facilité déconcertante. A force de l’utiliser de cette manière, Gabriel finit par maîtriser parfaitement son pouvoir (ou tout du moins cette facette de son pouvoir). Et le groupe prospéra plus ou moins pendant une dizaine d’année.
Et puis il y eut le casse de trop. Cette fois là, ils avaient décidé de se passer de Gabriel, qui était parti quelques temps, pour suivre une conquête à Paris. Cette fois là, les flics sont intervenus plus vite que prévu. Cette fois là, le groupe ne se rendit pas. Tous partirent « bravement » (autant que peut l’être un voleur) dans un déluge de balles, laissant Gabriel seul, avec ses remords et sa culpabilité (il pensait que les choses auraient été différentes s’il avait été présent.).

Pendant les quelques années qui suivirent Gabriel continua cependant son travail, en solitaire, officiant désormais plus dans les casinos que dans les banques, jugeant les premiers plus lucratifs pour un seul homme. Mais sous la menace de plusieurs mandat d’arrêt au niveau européen, il décida de quitter la France pour aller s’installer à New-York, pour prendre un nouveau départ (et aussi, il faut bien le dire, pour se rapprocher des autres mutants, qui constituent pour Gabriel un divertissement assez apprécié.). Il s’embarqua donc dans le premier avion, après avoir passé la douane sans accrocs (vous pensez, quand on modifie son image et celle de ses papiers d’identité pour un patronyme aussi commun que Michael Smith, même la douane américaine vous laisse passer…) et arriva à la Grosse Pomme.


Avatar : Bradley Cooper
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]
Si oui, Qui ? : N/A
Pseudo : N/A
Votre Age : Bon, à vous je peux bien vous l’avouer… j’ai 18 ans.
Comment avez vous connu le Forum ? : Ancien membre du forum, n'ayant pas été très assidu --'

[Vu par ]




Dernière édition par Gabriel Enkeli le Jeu 31 Mai - 9:21, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   Lun 28 Mai - 9:07

Citation :
et arriva à la Grosse Pomme.

O__O

Hum... Pardon.

Bien, c'est la même fiche, mais y'a juste une incohérence entre l'age et la date de naissance je crois, ainsi qu'une question qui me viens à l'esprit :

Peux-tu mentionner cette "fausse identité" dans les champs (Nom, prénom, âge...) s'il te plait, ainsi que dans la bio si ce n'est pas déjà le cas ?

Voilà c'tout OO

Après ça tu seras validé !

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   Jeu 31 Mai - 9:21

Voila qui est fait ^^ !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   Jeu 31 Mai - 9:43

Bienvenue à toi et bon courage pour ta modération.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   Jeu 31 Mai - 9:51

Bienvenue Smile

Tiens j'ai trouvé le parfait époux pour Ceres OO
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   Jeu 31 Mai - 21:05

Ok, tu es bon à valider !

MAIWENNNN !!!! hum.. pardon What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   Jeu 31 Mai - 21:07

Félicitations, nouveau Neutre Alpha, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Gabriel Enkeli, alias Phoebus[Terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Jonothon Starsmore alias Chamber [Terminé].
» Louise Saavedra alias Ampère [Terminée]
» Victor Delacroix, alias Spiritreaper [terminée]
» James Howlett alias Wolverine [Terminé]
» Jonathan Silvercloud alias Forge (terminé)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: