AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Groupes & Clans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
X-men RPG

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Groupes & Clans   Dim 1 Avr - 11:13

LES GROUPES & CLANS

N.B. : Nous emploierons ci-dessous les notions de Groupes et de Clans : un groupe est symbolisé par une couleur et peut contenir plusieurs « sous-groupes », ou clan, qui est représenté par une vignette. Il s’agit là de distinguer l’importance des différentes factions présentes dans notre BackGround, il ne s’agira pas de faire cette théorisation en jeu. S’il est impossible d’appartenir à plusieurs groupes en même temps, il est possible d’appartenir à un groupe et un ou plusieurs clans en même temps.


  • Les Neutres :

    Description : Les Neutres ne forment pas réellement de groupe mais sont plutôt composés de tous les personnages n’appartenant pas à un groupe, soit par vocation de neutralité soit par défaut. Certains n'arrivent pas à se départager entre les deux alternatives, d'autres cherchent simplement à avoir une vie tranquille, d'autres encore cherchent à tirer leur épingle du jeu, en se mettant au service de forces qui agissent dans l'ombre ou en vendant leurs services au plus offrant.

    Profil Type : Les Neutres n’ont pas de Profil Type.

    Rejoindre le Groupe : Il s’agit du groupe « par défaut » ; tout personnage n’appartenant pas à un groupe précis est neutre.

  • Les élèves à l'Institut :
    Description : L’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués est une école privée enseignant dans le secondaire et le supérieur, principalement par lien avec d’autres écoles et universités. Sa vocation est de fournir à des jeunes gens possédant un « don » une éducation complète et poussée dans l’Idéal Xavier de Cohabitation Pacifique. Les élèves et étudiants de l’Institut sont souvent logés sur place, tous frais payés, mais doivent en contrepartie respecter le règlement et suivre des cours comme dans n’import quelle école. Il est important de noter que l’école n’est pas réservée aux mutants et n’est pas connue du grand public.

    Profil Type : Les élèves à l’Institut sont principalement des gens entre 12 et 27 ans, possédant une capacité spéciale (d’origine mutante ou autre), qui souhaitent la développer et s’insérer dans la société.  Ils sont pour la grande majorité guidés par une soif de savoir, et une envie de maitriser leurs pouvoirs. Ils doivent suivre un certain nombre de cours, en fonction de l'avenir professionnel auquel ils se destinent, et de leur âge (un certain nombre de cours sont obligés, cependant). Ils reçoivent également une formation adaptée à leurs pouvoirs mutants et peuvent développer une relation particulière avec un X-men, qui peut les prendre comme Apprenti.

    Rejoindre le Groupe : Pour rejoindre les élèves à l’Institut, il faut venir y étudier. Le plus difficile pour cela est de découvrir l’Institution ; la plupart y arrivent en faisant des recherches sur Charles Xavier, figure publique du Droit Mutant, mais la majorité se fait remarquer pour diverses raisons et a le droit à une visite de membres du personnel de l’Institut pour lui proposer d’aller y étudier ; c’est particulièrement vrai pour les mutants s’étant faits remarqués par des accidents.

    Clans des Elèves à l’Institut : Le Projet Héritage offre aux Elèves aspirants X-Men la possibilité de rejoindre trois clans, les Cursus Corpus, Mens et Anima, fonction de leurs capacités. Pour plus d’informations, rendez-vous au sujet suivant : Projet Héritage – Informations.

  • Les Résidents à l’Institut :

    Description : Les résidents font partie de l'Institut Xavier mais n’y étudient pas en tant qu’élèves ; ils peuvent être d’anciens élèves continuant d’y résider en échange d’une participation quelconque, faire parti du personnel embauché pour faire fonctionner l’école ou encore y être accueillit pour des raisons diverses et variées généralement liées à des capacités mal contrôlées.

    Profil Type : Les résidents de l'institut Charles Xavier ne sont pas des parasites, il leur est demander de s’intégrer dans la structure de l’école et d’y jouer un rôle, quand bien même ceux-ci peuvent être incroyablement diversifiés. Tous les métiers en lien avec une cité scolaire sont présents à l’Institut et la plupart sont assurés par des résidents. Comme les élèves, ils reçoivent une aide au développement de leurs capacités et peuvent développer une relation particulière avec un X-men, qui peut les prendre comme Apprenti.

    Rejoindre le Groupe : Pour résider à l’Institution Xavier, il faut des raisons pour la connaitre (cf. les élèves à l’Institut) et d’autres pour y résider. L’école ayant besoin d’un personnel assez étendu pour fonctionner, y travailler est un moyen simple mais les individus à l’histoire mouvementée peuvent également y avoir été conduit par des X-Men ou le BAM (dans le cadre du Programme de Réinsertion Hopes).

    Clans des Résident à l’Institut : Le Projet Héritage offre aux Résidents aspirants X-Men la possibilité de rejoindre trois clans, les Cursus Corpus, Mens et Anima, fonction de leurs capacités. Pour plus d’informations, rendez-vous au sujet suivant : Projet Héritage – Informations.

  • La Confrérie des Mutants :

    Description : La Confrérie des Mutants est une organisation pro-mutante classée comme terroriste. Souvent nommée par les médias « Confrérie des Mauvais Mutants », elle se défend de cette appellation et se place en résistance révolutionnaire de la Mutanité face à l’Oppression Humaine et une société inégalitaire qui exploite les faibles. Les Confréristes ont pour objectif de porter des représailles envers toutes les actions anti-mutantes et de conduire à la création d’une société pour le mutant, par le mutant. La Confrérie est implantée partout dans le monde en divers groupes indépendants mais la plus célèbre est la branche de la côte Ouest des Etats-Unis.  

    Profil Type : Les Confréristes sont des gens de tous les types et de tous les milieux qui ont pris le parti de résister à la société actuelle et de participer à la révolution vers une nouvelle ; néanmoins, du fait de l’aspect de l’organisation, il s’agit presqu’exclusivement de mutants et souvent de criminels. Néanmoins, loin d’être des psychopathes sans cervelles, les Confréristes sont les croisés d’un avenir meilleur et les protecteurs de la race mutante contre celle des humains

    Rejoindre le Groupe : Pour entrer dans la Confrérie des Mutants, il faut généralement être mutant ou posséder un fort attachement à la Mutanité. Les capacités de combat ne sont pas obligatoires mais fortement recommandées, néanmoins un scientifique ou un philosophe y trouvera facilement sa place pour les opérations de construction d’une société meilleure. Généralement, un Confrériste recrute un Apprenti après l’avoir testé et étudier pour être certain qu’il corresponde aux Idéaux Confréristes.

    Clans des Confréristes : Le Plan M offre aux Confréristes et aux Apprentis la possibilité de rejoindre trois clans, les Secteur Interne, Externe et l’Intelligence. Pour plus d’informations, rendez-vous au sujet suivant : Plan M – Informations.

  • Le Bureau des Affaires Mutantes :

    Description : Le Bureau des Affaires Mutantes est un organisme gouvernemental créé en 2010 et rattaché aux département de la Justice, de la Défense et de la Sécurité Intérieure. Il traduit la volonté du gouvernement de reconnaître les spécificités des mutants et d'apporter une réponse fédérale et adaptée à cet état de fait : son rôle est de régler les affaires criminelles qui impliquent des mutants, que ce soit en tant que victimes ou que suspects, mais il n’a théoriquement aucune vocation à la prise en charge de problèmes sociaux et autres enjeux que les mutants font peser sur le monde, cherchant à maintenir l'ordre et à appréhender les criminels. Ses prérogatives s’étendent non seulement aux enquêtes mais également au contre-espionnage et à l’anti-terrorisme, choses qu’il fait en collaboration avec d’autres organes tels le FBI ou la NSA ; chose lui permettant d’accéder à leurs bases de données, mêmes confidentielles. Tout ce qui implique des mutants entre sous sa juridiction et s’il possède une neutralité de principe, le BAM est un promoteur de la cohabitation humain/mutant bien qu’il dépende d’un système ne l’étant pas forcément ; car il faut bien garder en tête que le Bureau n’est pas un organisme franc-tireur ou indépendant, il est à cheval entre trois départements et fait de son mieux pour les contenter tous les trois. Ses Agents ont autorité pour enquêter ou juguler un problème avec tous les moyens mis à leur dispositions (utilisation de leur pouvoir si ils sont mutants, recours à la force et autorisation de tuer en légitime défense), étant mandatés et assermentés comme n'importe quel représentant officiel ; ils peuvent donc être destitués et arrêtés si ils agissent hors cadre légal. Enfin, le BAM a accès a des technologies de pointes comme les Colliers Inhibiteurs et les Armures de Combat Mandroïdes.

    Profil Type : Les Agents du BAM ont une mission de maintien de l'ordre et d'investigations dans le cadre des affaires impliquant des mutants ainsi donc ils doivent non seulement être capable de remplir leur rôle au mieux mais également de faire traiter les humains et les mutants à égalité. Etant entre des policiers et des militaires, ils doivent être capables de faire preuve d’initiative et d’indépendance tout en continuant de suivre les ordres et respecter une hiérarchie stricte : les Agents de Terrains sont regroupés en escouades de deux à trois personnes, trois escouades étant dirigées par un Agent de Coordination qui est lui-même sous les ordres d'un Chef de Secteur. Les Chefs de Secteurs répondent au Trium Virat du Triskelion à New York City, lesquels gèrent l'un des départements de l'organisation.

    Rejoindre le Groupe : Le Bureau des Affaires Mutantes recrute principalement dans les secteurs concernés par ses activités et accepte sans distinction les mutants et les humains tant que ceux-ci offrent les garantis de neutralité dans les affaires à traiter. La plupart du temps, les Agents du BAM sont recrutés dans d’autres organisations plutôt défavorables aux mutants, comme les forces armées ou les forces de police, voir dans les organisations collaborant avec lui, comme le FBI ou la NSA. Il est impératif de posséder une connaissance sérieuse du monde mutant, d’avoir un casier judiciaire vierge et de posséder la nationalité américaine pour être une recrue potentielle par le Bureau des Affaires Mutantes, sauf dans des cas très particuliers.

    Clans du BAM : Le BAM est divisé en trois départements, l’Interne qui se charge de toute l’administration, l’Investigation qui se charge des enquêtes policières et l’Intervention qui se charge des opérations paramilitaires. Tout agent du BAM doit choisir à quel département il appartient à la création de personnage, fonction de ses compétences.

    Spécial : Le Bureau des Affaires Mutantes a conclu un accord avec l’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués afin de pouvoir y placer des mutants dont le motif de l’arrestation est lié à leurs pouvoirs. Ce programme de réinsertion, nommé Programme Hopes du nom de son créateur, permet de donner une seconde chance à des jeunes gens victimes de leur absence de maitrise sur leurs capacités mutantes ou d’influences néfastes sur les utilisations de celui-ci.

  • Les X-Men :

    Description : Les X-Men sont une organisation non-gouvernementale assez obscure, fondée par Charles Xavier dans le but de favoriser l’installation de la Cohabitation Pacifique entre les humains et les mutants. Extrêmement bien financés et entrainés, ils fonctionnent en petites équipes indépendantes, généralement composées de trois à cinq membres, même si certains individus semblent agir seuls. Leurs missions et leurs actions varient grandement et peuvent les conduire sur toute la surface du globe, où ils sont soupçonnés de posséder des bases secrètes. Beaucoup d’X-men sont néanmoins intégrés à la société, exerçant un métier et ayant une vie civile, même s’ils se concentrent généralement dans des lieux liés à leurs activités secrètes. Aussi fréquemment considérés comme des terroristes et des criminels que comme des héros et des personnes de bien, ils n’ont aucune autorité légale et n’hésitent pas à enfreindre les lois mais dans une optique de protection des populations civiles et autres actions de bienfaisance.

    Profil Type : Les X-men sont les parangons de l’Idéal Xavier de la Cohabitation Pacifique, dont ils prêchent les valeurs à travers le monde. Dans le civil ils agissent généralement comme des enseignants, notamment à l’Institution Xavier pour Jeunes Surdoués, ou autres fonctions où ils peuvent aider les autres et encourager l’acceptation et la paix. A côté de cela cependant, ils doivent suivre un entrainement plus poussé qu’aucune organisation paramilitaire au monde afin de pouvoir intervenir dans les conflits et éviter la naissance d’une guerre entre les humains et les mutants.

    Rejoindre le Groupe : Pour rejoindre les X-Men, il faut avoir intégré l’Idéal Xavier, subit l’entrainement X-Men et réussie la Passation, une épreuve durant laquelle le candidat est généralement poussé dans ses ultimes retranchements et se voit poser un choix moral afin de voir s’il est capable de transgresser ou non sa propre éthique.

    Clans des X-Men : Chaque équipe d’X-Men correspond à un clan particulier. En l’occurrence, l’équipe basée à l’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués est la X-Team.

  • Les Acolytes :

    Description : Les Acolytes sont les lieutenants de Magneto, membres de hauts rangs et élites de la Confrérie de Mutants. Cercle très restreints, il s’agit des personnes les plus fiables et compétentes à participer à la révolution mutante. Ils agissent généralement comme les officiers d'une armée, même s'ils peuvent être amenés à mener des missions particulières pour l'intérêt de la cause mutante.

    Profil Type : Les Acolytes sont les parangons de l’Idéal Confrériste et les proches de Magneto. Ils dirigent la Confrérie des Mutants comme les officiers dirigent une armée et suivent généralement un entrainement poussé afin de pouvoir se réunir pour accomplir les missions qu’aucun autre ne pourrait espérer réussir, à l’instar de troupes de choc. Ils sont les seuls réputés pour pouvoir faire face aux X-Men, dont ils sont l’équivalent idéologique.

    Rejoindre le Groupe : Pour rejoindre les Acolytes, il faut avoir intégré l’Idéal Confrériste, subit l’entrainement auprès des Acolytes et réussie une mission donnée par Magneto durant laquelle le candidat est généralement poussé dans ses ultimes retranchements et se voit poser un choix moral afin de voir s’il est capable de transgresser ou non sa propre éthique.

  • Les Clans Indépendants :

    Le HellFire Club : Les riches et puissants du monde peuvent se détendre au très sélect Club des Damnés, un Club VIP où tout est fait pour apporter divertissement et satisfaction à ses membres et ses invités. Néanmoins derrière cette façade déjà étonnamment grise se cache une société secrète, nommée Cercle Intérieur, où se réunissent un certain nombre de puissants dans le but d’user de leurs ressources et de celle du Club afin de mener à bien des objectifs communs. Le Club dispose de sa milice privée, ainsi que d'une quantité impressionnante de fonds. Par ce biais, il évite de s'exposer à de dangereuses manœuvres qui pourraient attirer l'attention des autorités. Si les objectifs du Cercle Intérieur varient au cours du temps, il n'en reste pas moins que la morale n'est pas la valeur la plus répandue au sein de ses membres… Pour plus d’informations, rendez-vous au sujet suivant : HellFire Club - Description.

    Les Maraudeurs : Groupe de mutants mercenaires agissant sous les ordres d’un mystérieux commanditaires, Mr Sinister, les maraudeurs sont des criminels aux missions aussi diverses que variées, et peuvent les mener à entrer en collision avec un peu tout le monde. Ils n'agissent que par appât du gain, où et quand leur chef le désire, n'ont aucune véritable morale et sont responsables du premier génocide mutant perpétré. Ils semblent avoir été dissous suite à une alliance entre les X-Men, la Confrérie des Mutants et le HellFire Club.

    Le Black Hawk : Issu de rang d’extrémistes du BAM, du FBI et de la CIA, le Black Hawk est la nouvelle incarnation de Weapon X. Cellule militaire infiltrée au sein même des organisations gouvernementales, il détourne fonds et informations afin d’alimenter ses recherches sur la fabrication d’armes humaines et l’élimination de mutants « trop dangereux pour qu’on les laisse vivre ». Pour plus d’informations, rendez-vous au sujet suivant : BlackHawk.

_________________


Dernière édition par X-men RPG le Jeu 14 Mar - 23:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-men RPG

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: Groupes & Clans   Jeu 14 Mar - 23:29

▬ L'idéologie Confrériste ▬

Introduction

La Confrérie est un groupe qui s'est souvent vu réduit injustement au rang de simple groupe terroriste ou de groupe de brutes épaisses. Cependant, même si certains actes sont médiatisés et rendu public uniquement pour accentuer ce côté sanguinaire, la Confrérie est bien plus différente que cela. La Confrérie c'est d'abord une Idéologie et des convictions fortes plaçant le mutant au centre des préoccupations et combattant la bêtise humaine qui sévit depuis des millénaires à travers la planète. Voici donc quelques précisions qui vous aideront à mieux comprendre ce qu'est réellement la Confrérie. Mais avant tout il faut savoir que ce groupe est basé sur la direction d'un leader. Bien que ce soit souvent Magnéto, ce ne fut forcément pas toujours le cas. Le leader a pour objectif de mener à bien les plans de ce groupe pour stopper les massacres des humains et de leurs bêtises et de donner le pouvoir à l'avenir que représente les mutants. Cependant, même si les leaders changent, l'Idéologie et la volonté de Magnéto demeurent en la Confrérie.

Survie et Résistance

Les Confréristes n'ont pas vocations à tuer pour le plaisir, à massacrer et à persécuter. Leur objectif est de survivre dans ce monde humain qui les oppresse et les persécute. Le monde est en guerre, une guerre idéologique où les humains discriminent les mutants et sont prêts, comme à Mutant Town, à les massacrer. L’Homme est bien plus cruel que les mutants et l'Histoire montre bien qu'il reste le plus grand assassin : famine, racisme, persécution, guerres, génocides, conflits d'idéologies et de religions ; depuis le début de l'humanité ce sont les homos sapiens qui ont perpétué tous ces meurtres et, désormais, les mutants font office de cible. Ils doivent survivre car la mutation est l'avenir, elle mène à l'évolution. Ils doivent résister dans cette guerre de la même manière que l'on résiste à une occupation ennemie. Il n'y a pas de bons ou de méchants, ce sont toujours les vainqueurs qui écrivent l'Histoire et pour continuer de vivre dans l'Histoire du monde, les mutants doivent se battre. Non pas pour vivre mais simplement pour survivre et exister. C'est de cela que part la morale confrériste : un simple instinct de survie, la légitimité du droit de vivre. C'est à partir de cela que toutes l'idéologie se construit et se bâtie. Les Confréristes ne sont pas des terroristes, des supers-vilains et des personnes sans cervelles. Ils sont des mutants qui ont décidé de ne pas renoncer à la vie sans se battre. N'est-ce-pas là une volonté naturelle ? Que feriez-vous, à leur place ? Dans sa jeunesse, Magnéto a subi toute l'horreur de l'idéologie eugéniste nazie prônant la supériorité de la race aryenne et l'éradication des juifs, un génocide et une atrocité introduite par l'esprit malade des Hommes qu'aujourd'hui il se refuse à voir de nouveau avec la mutanité. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger cette évolution, parfaitement conscient de ce que les Hommes sont capables de faire.

L'Évolution

Que pense Magnéto et sa Confrérie de l'évolution au sens large et dans le cas des mutants ? Depuis la nuit des temps les organismes, la nature et le monde entier évolu pour passer d'un simple amas de roches en fusions à la Terre hébergeant la vie et au monde moderne. L'évolution pour la Confrérie doit être acceptée et non niée. On ne refuse pas l'évolution naturelle et nécessaire tout simplement parce que c'est refuser l'avenir. Pour la Confrérie, l'humanité et tous les homos sapiens sont condamnés à évoluer et à muter. Est-ce là une chose mal ? Non, c'est simplement une chose que l'on doit accepter. Vivre avec son temps, changer ses habitudes c'est aussi cela que promeut la Confrérie. Concrètement cela se traduit par la vision moderne des mutants : Accepter l'évolution c'est ne plus voir les mutants comme des abominations ou des phénomènes de foire, mais une race évoluée et l'avenir. C'est aussi condamner ceux qui le pense encore et qui continuent de les discriminer malgré l'évolution naturelle et nécessaire. Voir l'avenir en la mutanité et préparer cette transition nécessaire car l'homme n'existera plus comme le prouve l'Histoire. Les humains sont l'espèce primitive des mutants. Or dans toute évolutions et mutations, l'espèce primitive est condamnée à évoluer et disparaître. C'est cette raison qui fait qu'aucun Australopithèque n'est parmi nous aujourd'hui, qu'aucun Homo Habilis ou Homme de Neandertal existent encore. C'est un phénomène naturel que la vision confrériste accepte et anticipe là où les humains sont effrayés de se voir disparaître. Mais la disparition de l'homo sapiens sera bien naturelle et opérée par le renouvellement des générations de plus en plus mutantes et non une disparition massive dans le sang et les larmes. Qui-y-a-t-il de mal à cet évolution ?

La Mutation

La mutation dote les êtres mutants d'un pouvoir lié au gène X. Ce n'est pas un pouvoir de droit divin ou religieux, mais un pouvoir naturel, offert par la Nature. Ce pouvoir, comme à chaque fois qu'une espèce mute dans l'Histoire de l'évolution, confère un avantage sur les non-mutants, un plus qui augmentera leurs chances de survie dans un monde ou chaque avantage est un atout de plus, un potentiel qui leur permettra de changer les choses à une échelle beaucoup plus significative qu'un individu non mutant isolé. Comment la Confrérie voit-elle la mutation ? A la fois comme une responsabilité et un devoir. La responsabilité de l'utilisation du pouvoir qu'elle confère, ne pas se comporter de manière stupide comme ces Humains qui stigmatisent les mutants et usent de la violence d'une manière non justifiable et abusive. Ne pas donner raison à ces terroriste intellectuels qui s'aliènent dans une peur et une xénophobie plutôt qu'une acceptation et une tolérance. Un devoir, également. Le devoir moral de se battre pour les siens, ses droits et la légitimité d'exister des mutants. L'état de mutant doit non seulement être biologique, mais également idéologique. Le simple fait de posséder le gène X ou non ne doit pas permettre une différenciation du genre humain en deux races. Il ne faut pas sombrer dans la haine et le rejet de l'autre, dans un sentiment de supériorité qui soutiendrait le droit d'écraser la partie adverse juste parce que c'en est possible. L'idéologie de Magnéto tend à faire évoluer les mentalités avant tout, à éviter de se retrouver avec un génocide inutile quand les mutants ont tant à apporter à l'humanité. Cette évolution est naturelle, et les Humains n'ont jamais eu besoin de l'excuse du gène X pour tuer, génocider, faire la guerre, réduire en esclavage, piller, violer, prendre par la force, déclencher des famines, exploiter son semblable, créer de la pauvreté ou discriminer et haïr sur la base branlante de différences biologiques. C'est ainsi un devoir moral que s'impose Magnéto à lui et à sa Confrérie : le devoir d'une révolution permettant d'instaurer un nouvel ordre mondial, à travers une société qui se base sur la réflexion intellectuelle et la rationalité, un ordre où l'éducation des mentalités et des peuples doit faire reculer la stupidité humaine, un ordre qui se base sur un système autre qu'un capitalisme à outrance où l'argent est la première des valeurs et qui ne fait que provoquer ravages, pauvreté et famine. Détrompez-vous, posséder ou non le gène X ne catégorise pas immédiatement d'un côté ou de l'autre. Être mutant, c'est aussi une mentalité, et les humains ayant compris l'idéologie de Magnéto sont tout autant les bienvenus que des mutants se comportant comme des bêtes, à répéter les erreurs du passé seront, eux, à éduquer. Les mutants ont le devoir d'agir, de changer radicalement le monde. Mais radicalement ne veut pas dire dans la violence la plus bête qu'il soit, car cela ne différencierait pas le mutant de l'humain. Radicalement veut dire profondément, autant du point de vue politique que financier que des valeurs de la société. C'est un changement radical, une révolution sociale. Activement, et si des morts sont nécessaires pour mener à terme cette évolution, alors il n'y aura pas d'hésitations à avoir, bien que cela ne signifie pas tuer sans réflexion. Dans tous les cas, aussi fortement que s'agitent les média et les politiques et malgré le sceptre de la peur qu'ils agitent sur les foules, jamais la Confrérie ne réussira à faire autant de victimes en une vie entière que les humains en une journée. Elles resteront infimes devant les massacres de l'Homo Sapiens Sapiens. Si personne n'agit pour aller contre l'ordre aliénant établit par les Hommes, rien ne changera, et c'est là le rôle de la Confrérie.

Xavier et l'Institut

Il y a beaucoup à apprendre des autres. Magnéto ne hait pas Xavier au contraire, il le respecte et respecte son Institut ainsi que les X-mens. Dans le passé, Magnéto voyait Xavier comme un mentor et ce respect continue d'exister, bien que leurs idées soit différentes. Magnéto continue de croire, nativement diront certains, avec convictions diront d'autres ; qu'un jour arrivera où ils seront tout deux côte à côte. Bien que leurs idées soit différentes, l'Institut reste peuplée d'homme, de femme et des mutant de convictions qui se battent pour la paix et pour l'avenir. C'est là ce que Magnéto respecte car leur but est le même. La Confrérie n'est pas l'ennemie des X-mens, ce sont deux groupes qui se battent pour la même chose mais avec des méthodes différentes et c'est cela qui les amène quelques fois en conflit. La Confrérie se bat pour stopper les imbécillités des homos sapiens qu'ils ont et ne cessent encore de commettre depuis leur apparition sur Terre après le même processus d'évolution dont sont originaire les homos superior. La Confrérie se bat pour donner immédiatement et sans attendre le pouvoir aux mutants qui représentent l'avenir. Non pas pour soumettre les humains, mais pour que ce soit les mutants qui préparent la transition et l'évolution de tous les humains en mutants : cette évolution naturelle et inéluctable. Xavier de son côté se bat pour que les habitudes changent d'elle même, pour que la structure de la société s'adapte petit à petit aux mutants. Pour Magnéto, attendre c'est risquer de voir se répéter et de voir perdurer encore et encore les massacres, les famines et toutes les atrocités commises par les Hommes. Le dialogue ne ferait que rallonger les souffrances et l'agonie du peuple mutant. Il faut agir vite et changer les choses rapidement en usant de la force pour forcer les humains à comprendre la situation. User de la force intelligemment et lorsque c'est nécessaire. Voilà qui est bien différent de l'image de fou et de terroristes frappant sans distinctions dans l'unique but d'anéantir l'humanité : Cette image médiatique que l'on colle à la Confrérie et loin d'être réelle.

© X-Men RPG/James Tucker & Jubilee


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
X-men RPG

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Re: Groupes & Clans   Jeu 27 Juin - 18:10

▬ L’IDEOLOGIE XAVIER ▬



Introduction
"Pouvez-vous me dire ce qu’est un mutant ? Selon le dictionnaire, il s’agit d’un individu d’un organisme ou d’une caractéristique génétique apparaissant lors ou résultant d’une mutation. Selon une certaine presse, il s’agit d’un sociopathe possédant des supers pouvoirs et dont le but ultime est la destruction totale de toute l’espèce humaine. La vérité, comme souvent, ce situe quelque part au milieu. Ma définition de ce mot de six lettes est « une personne ordinaire doté d’un talent extraordinaire. » Pourquoi nous possédons ces dons est impossible à dire. Certains incriminent les trous dans la couche d’Ozone, d’autres prétendent que la nature se prépare au troisième millénaire. Mais personne ne connait la réponse… Tout ce que l’on sait, c’est que ces dons nous rendent différents et que ces différences inquiètent les gens en ces temps étranges et incertains.
Je suis le professeur Charles Xavier, on m’a demandé d’écrire un article susceptible d’apaiser vos craintes. Je vais vous parler de l’école que j’ai fondée et où ces extraordinaires talents sont cultivés avec le plus grand soin. Personnellement j’ai du mal à comprendre pourquoi les individus présentant des dons mutants sont considérés avec suspicion alors que la société applaudit à toute autre forme d’excellence. Les chanteurs sont-ils persécutés pour le pouvoir qu’exercent leurs chansons ? Les joueurs de football américains pour la force de leurs bras ? Bien entendu je ne cherche pas à masquer l’aspect biologique de la situation. Ne sommes-nous pas tous les esclaves de notre héritage génétique ? On dit bien que certaines familles ont un don pour la musique alors que d’autres semblent nées avec une aptitude particulière pour le sport. Les mutants sont-ils désignés du doigt parce que nos talents nous permettent de faire geler la pluie ou d’aplatir des montagnes ? Notre capacité virtuelle à ébranler l’équilibre du monde justifie-t-elle que les jeunes mutants doivent se contenter de communiquer via internet. C’est précisément parce qu’ils possèdent ces pouvoirs à l’état brut que les jeunes mutants doivent trouver leur place dans notre société.
Imaginez ce qu’ils seraient capable de réaliser de beau si ils étaient guidés et éduqués ? Bien entendu il serait naïf de suggérer que l’influence est toujours complétement positive. On comprend que certaines personnes aient peur en découvrant que leurs enfants possèdent un gène X et qu’ils rejettent l’humanité. Certains théoriciens vont jusqu’à dire que la cruauté est inscrite dans les gènes des mutants : c’est une théorie à laquelle il est difficile de résister. Notamment à la lumière de l’émergence de la Confrérie des Mutants et de ce qu’ils ont commis dans les rues de New York. Certains se demandent d’ailleurs pourquoi nous ne déclarons pas une « guerre » à la confrérie mais ces méthodes sont à la fois hors de propos et dangereuses. Quand on observe le monde d’aujourd’hui, il est clair que la violence ne peut conduire qu’à plus de violence. Ce n’est que grâce aux idées que l’on changera le monde et en tant qu’enseignant je me sens le devoir de le prouver.
L’espace d’un instant je repense aux théories de ces certains concernant la violence et je me demande si l’évolution va vraiment dans la mauvaise direction. Car bien que l’homme ait inventé la torture et la cruauté, il faut se rappeler que l’évolution nous a dans le même temps apporté la science, l’art et l’empathie.
Pourquoi les gens pensent-ils que nous sommes une mutation de tout ce qu’il y a de mauvais en eux ? Ne pourrions-nous être également une mutation de la capacité de l’homme à être bon ?"
C. Xavier

Adaptation et Intégration : l’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués
Charles Xavier et ceux qui partagent ses idéaux prônent l’intégration des mutants dans la société, ainsi que l’adaptation de cette dernière aux nouvelles normes apportées par ce genre d’individus. Cependant, cela implique que les mutants soient également aptes à s’intégrer à cette société, dont ils sont bien souvent rejetés et marginalisés. Pour ce faire, Xavier et certains de ses soutiens d’influence ont ouvert, en maintienne ouverte, une institution spécialisée dans l’éducation et l’insertion de jeunes mutants, nommée d’après son fondateur et directeur, et bâtie sur sa propriété. Le but premier de l’Institution Xavier est donc, en parallèle du combat philosophico-politique mené par ce dernier, d’assurer l’avenir, en formant les prochaines générations à leur intégration dans la société. Aussi bien accessible aux mutants qu’aux humains, l’Institut est donc une école, une école enseignant l’ouverture d’esprit et la cohabitation pacifique qui sont le rêve de Charles Xavier. Les jeunes gens qui y passent reçoivent une formation professionnelle, ainsi qu’une formation à la maîtrise de leurs capacités, quelles qu’elles soient, et apprennent à accepter ou s’accepter, intégrer ou s’intégrer, dans l’espoir d’un avenir en paix. Cependant, l’apparition des mutants étant encore mal acceptée dans la société, l’Institut se voit également contraint de faire office de refuge, pour certains rebus ou exilés, et elle en devient alors un véritable lieu de seconde chance. La jeunesse est l’avenir, ainsi, c’est en formant la jeunesse qu’on lui donnera les moyens de forger l’avenir, et de pérenniser l’idéal qui leur est enseigné.
Cependant, chose paradoxale s’il en est, l’Institution X en tant qu’école « pour mutant » n’est pas connue du grand public, il s’agit d’une légende urbaine pour la plupart. Bien que sa véritable nature soit connue du gouvernement américain, ainsi qu’acceptée par ce dernier, l’Institut Xavier se présente comme une école privée « pour jeunes surdoués », pourvoyant des cours de tous niveaux et dans un nombre incroyable de cursus. Si cette façade permet de tromper la plupart des personnes, l’américain moyen ignorant l’existence d’une telle école par désintérêt, évitant ainsi les manifestations et autres attaques anti-mutantes, il n’est cependant pas difficile de faire les liens entre les éléments : Charles Xavier, référence mondiale en terme de mutation génétique et tête pensante du mouvement de cohabitation pacifique, ouvrant une Institut pour « surdoué », cela a entrainé bien des théories et des rumeurs sur la véritable nature de ce lieu.

L’Evolution
Que pensent Xavier et l’Institut de l’évolution au sens large et dans le cas des mutants ? Depuis la nuit des temps les organismes, la nature et le monde entier évoluent pour passer d'un simple amas de roches en fusions à la Terre hébergeant la vie et au monde moderne. L’évolution est donc une chose naturelle. Si, jusqu’à lors, la sélection darwinienne effectuait un tri dans les mutations génétiques, les technologies et le mode de vie de l’humain l’ont soustrait à cette lois, permettant l’apparition et le développement de mutations qui n’auraient sans doute put se perpétuer dans la nature. Cette évolution est-elle l’avenir ? Surement. Mais est-elle le seul avenir ? Et en attendant, qu’adviendra-t-il de la période de transition ? Que l’Homo Superior soit le prochain stade de l’évolution ou qu’il ne soit qu’une nouvelle espèce humaine parallèle, l’humain et le mutant devront apprendre à cohabiter et vivre ensembles, ils devront s’accepter les uns les autres. L’être humain a toujours eut peur de ce qu’il ne comprenait pas, et a toujours eut le courage d’affronter ses peurs, de façons diverses, ainsi, pour parvenir à faire cohabiter humains et mutants, il faut les faire apprendre à se connaitre, il faut, comme toujours, passer au-delà des préjugés et accepter l’autre avec ses différences. L’évolution est à un tournant, car c’est la première fois que des espèces peuvent tenter de la contredire, tenter de la nier ; le moment est venu de savoir si l’homme va refaire les erreurs de son passé, ou va tenter de progresser vers l’avenir. Le concept de race et de supériorité a toujours été ancré dans les pensées humaines, tout comme celui de domination. Charles Xavier et les siens se battent pour changer cela, pour faire évoluer les mentalités. Autrefois, la différence était faite sur la couleur de peau, ou d’autres traits morphologiques, aujourd’hui elle l’est sur la présence d’un gène. L’évolution change les gènes, mais seuls les hommes peuvent changer les mentalités.

La Mutation
La mutation dote les êtres mutants d'un pouvoir lié au gène X. Ce n'est pas un pouvoir de droit divin ou religieux, mais un pouvoir naturel, offert par la Nature. Ce pouvoir, comme à chaque fois qu'une espèce mute dans l'Histoire de l'évolution, confère un avantage sur les non-mutants, un plus qui augmentera leurs chances de survie dans un monde où chaque avantage est un atout de plus, un potentiel qui leur permettra de changer les choses à une échelle beaucoup plus significative qu'un individu non mutant isolé. Cela signifie-t-il la supériorité ? Non, juste la différence. Une responsabilité également, car ce n’est pas parce qu’un être peut faire quelque chose qu’il en a le droit, ou qu’il doit le faire ; cependant, cette responsabilité est aussi présente chez l’homme, car un homme armé ne sera pas différent, éthiquement parlant, d’un mutant capable de causer des dégâts. La mutation est une mutation d’un gène, non de l’éthique de l’être, et cette éthique n’est pas différente du mutant au non-mutant. Ce n’est pas un gène qui différentiera la morale d’un être, ce n’est pas un gène qui poussera à commettre des actes mauvais ou des actes bons. Il ne faut pas sombrer dans la haine et le rejet de l'autre, dans un sentiment de supériorité qui soutiendrait le droit d'écraser la partie adverse juste parce que c'en est possible. La mutation est l’avenir, mais pas uniquement la mutation biologique. La mutation sociale est nécessaire, tout comme la mutation éthique, pour parvenir à adapter. Le monde change, et il faut s’adapter à ce changement, tant au niveau des individus que de la société. L'idéologie de Xavier tend à faire évoluer les mentalités et les sociétés, à éviter de refaire les erreurs du passé que sont les génocides, les guerres, l’esclavagisme, les discriminations et l’exploitation de l’autre ; les mutants ont tant à apporter à l'humanité, qu’ils soient ses frères ou ses enfants. Les hommes, comme les mutants, ne sont pas mauvais de nature, et c’est par l’éducation qu’on leur offre la chance de s’élever au-delà de ce qui a été fait par le passé, c’est par les changements moraux qu’on les conduit à progresser. Ainsi, Charles Xavier et les siens veulent éduquer les générations de demain, mais également faire changer celles d’aujourd’hui, et sont convaincus que la société peut évoluer de manière à accepter les mutants, pour peu que les humains et les mutants s’acceptent entre eux. Il n’y a pas une seule personne à blâmer, mais il y a un monde à éduquer ; un monde à bâtir. Un monde que l’Idéologie Xavier ne veut pas utopique, mais égalitaire ; les hommes ont et auront toujours des défauts, cependant, ils peuvent apprendre à passer outre ceux-ci. La paix, l’égalité et l’acceptation sont les bases d’un avenir commun, car de toute façon, aucune des deux espèces ne pourra jamais l’emporter et quitte à devoir vivre ensemble, autant que ce soit pour le meilleur que pour le pire.

Les X-Men
X-men c’est avant tout faire partie d’une équipe et être le premier et dernier rempart de l’idéologie du professeur Xavier. En un sens, l’équipe en elle-même est un paradoxe puisque bien souvent, le recours à la force tant décrié par Charles Xavier est une des facettes des devoirs des X men. Ils interviennent lorsque les mots ne suffisent plus (tout en gardant à l’esprit que ces mots, les X Men sont amenés à les prononcer), ils interviennent pour éviter le pire, ils interviennent pour protéger et servir un idéal de collaboration entre les Humains et les Mutants. Ils interviennent enfin pour aider leurs cadets dans le contrôle de leurs pouvoirs ou dans leurs difficultés à s’accepter et de se faire accepter.

Les Ambassadeurs
Ils le sont dans l’Institut et aussi en dehors des murs protecteurs de la bâtisse, ils sont théoriquement cette vitrine de la vision de Xavier d’intégrer le monde et de mettre à disposition pour le bien commun les dons dont ils ont été investi. Ils sont donc respectueux des lois, des personnes et de l’autorité (même si l’autorité en place bien souvent ne leur rend par la pareil les qualifiant de « free lancer » potentiellement dangereux). N’oublions pas que l’Institut collabore avec le BAM ne serait-ce que dans le cadre du programme de Réhabilitation qui permet à des mutants condamnés par les autorités et ayant manifestés des aptitudes à « rentrer dans le rang » et à s’amender d’obtenir sous conditions, une seconde chance. Pour leurs interventions, Les X men sont tolérés mais non acceptés pour les autorités.

Les Modèles
Par leur comportement dans l’Institut, ils se doivent de montrer l’exemple. Altruiste, à l’écoute et disponible : ils s’investissent dans la vie et le fonctionnement de l’Institut. Ils occupent souvent les missions de professeurs, de conseillers, pour guider aux mieux ceux qui font appels à eux. Ils ont une vie privée, certes, mais leur rôle de X men n’est pas un travail mais un devoir, ils le perçoivent ainsi. Médiatisés à l’extérieur, certains sont adulés comme des « super héros » d’autres hais comme des « terroristes ». La population n’est pas indifférente à leur action, ils leur arrivent d’être exposés médiatiquement parlant, ils auront donc à cœur de montrer « l’exemple » puisqu’ils représentent l’Institut et la possibilité d’un monde ou Mutants et Humains collaborent.
Certains X Men s’investissent en dehors des murs dans des actions humanitaires et caritatives ou des actions de défense des intérêts mutants. La finance, la diplomatie, les interventions pédagogiques sont aussi des combats en soi. La règle numéro d’un X men reste d’être ouvert aux autres et au monde quoi qu’il arrive.

Les Soldats
Un X men ne tue pas. Malheureusement, rien n’est moins vrai, lorsque les mots ne suffisent plus, il faut savoir « imposer » le débat. Nous dirons donc qu’un X Men est pacifiste par principe mais réaliste par dépit. La violence est parfois le seul message que certains activistes puissent comprendre. Un X men est donc physiquement capable de se défendre et de défendre les autres. Ce qui implique un entrainement intensif ou du moins un contrôle le plus optimal possible de ses talents. Il participe à des missions où parfois ses fameux talents peuvent être utilisés pour mettre hors d’état de nuire une menace et cela par la force. Aller jusqu’à tuer pose un réel problème de conscience, un X Men s’y refusera cherchant une autre solution mais parfois afin de se protéger ou protéger son équipe, il n’y aura pas d’autre solution.
Comme tout soldat, un X Men reçoit des ordres mais surtout est capable d’agir en équipe. Il est bien rare de le voir agir seul, la coopération est le maitre mot des actions sur le terrain. Les liens sont forts entre eux, ils sont conscient d’être un corps d’élite et sont solidaires les uns les autres même si des inimitiés peuvent apparaitre, ils savent faire la part des choses et mettre leurs divergences de coté pour faire face à toute situation.

Etre X Men est avant tout être capable de se sacrifier pour préserver une vision d’un idéal d’intégration. Il ne prendra jamais sa mission à la légère.

Magnéto et la Confrérie
La confrérie est une organisation criminelle et elle doit être considérée comme telle, ainsi leurs actes terroristes sont condamnés par l’Institut et les partisans de l’Idéologie Xavier, au même titre que ceux des Anti-mutants comme les Purificateurs. Néanmoins il est nécessaire de ne pas tomber dans un jugement hâtif et une haine aveuglante envers les Confréristes. Tendre la main à autrui, ce n’est pas seulement tendre la main à ceux qui veulent qu’on la leur tende, mais également tenter d’aider ceux qui n’ont pas conscience de devoir être aidé : les Confréristes ne sont pour la plupart que les enfants malades de cette société qui n'acceptent pas encore l'apparition de cette nouvelle évolution. Il faut donc combattre et dénoncer leurs actes, mais également tenter d’aider les hommes qui se cachent derrière à trouver la bonne voie et à se réinsérer, en leurs montrant ce qu'ils ont tous perdu : l'espoir en l'Humanité et en la paix. Ils ne sont pas différents des criminels en rédemption que l’Institution Xavier cherche à aider par le biais du Programme de Réinsertion.
Les X-Men, de leur côté, ont chacun un avis personnel sur la Confrérie, fonction des inimités ayant put naitre au cours de leur combat, mais ils n’en oublient pas que jadis, Magnéto et Xavier étaient amis, et qu’ils gardent un respect mutuel, et que les méthodes extrêmes du premier peuvent s’expliquer par un passé tragique et une peur de le voir se renouveler.

© X-Men RPG/Daniel Hopes, Jubilee & Amy de Lauro
Citation de Xavier © Marvel Edition/M.Millar & S.Viévard


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Groupes & Clans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Groupes & Clans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» classification des groupes alimentaires
» groupes 123 grandes surfaces
» Les groupes de verbes polonais
» Pourquoi il y a plusieurs groupes sanguins ?
» L'avenir va vers les groupes "hétérarchiques"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Règlement/Histoire-
Sauter vers: