AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lamia
Confrériste Delta-Epsilon
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Sam 21 Avr - 20:15

CARTE

D'IDENTITE






© Kate Beckinsale



    NOM : Sadovski

    PRENOM : Selena

    ALIAS ET SURNOM : Lamia, Le Serpent, La Faucheuse, La Bête

    AGE : 26 ans

    DATE DE NAISSANCE : 14 Novembre 1985 (Scorpions)

    METIER : Tatoueuse/Perceuse

    NATIONALITE : Russe et Américaine

    GENRE : Féminin (vérifie quand même)

    CLAN : Confrérie (For Ever)




Pouvoirs :



  • Description :

    Premier Pouvoir: Hybride Serpent.

    Lamia est une hybride serpent, son ADN est mélangé à celui du Mamba Noir, serpent originaire d'Afrique. Grâce à ce précieux animal la jeune femme à acquis différentes aptitudes mais aussi des inconvénients nombreux. Même le plus beau des présents comporte aussi des soucis qui peuvent se révéler encombrants.
    Parlons d'abord des caractéristiques physiques de cette jeune femme. Sa peau n'a plus la particularité de l'épiderme humain, il est désormais un enchevêtrement de fines écailles. Pour le découvrir il faut passez de longues heures à épier son épiderme particulier pour apercevoir les écailles de trois millimètres de long sur deux de large. Sa peau est ainsi légèrement plus résistante mais elle n'en reste pas moins fragile. Pour donner un exemple la peau humaine est moins dure que des écailles, si jamais Lamia est trainée par terre sa peau mettra plus de temps à s'abimer, un objet avec un mauvais tranchant rencontrera au début une fable résistance si il tente de couper.
    Les yeux de Selena ont malheureusement changé, à son plus grand désarrois. Ses yeux couleurs gris cristal sont devenus d'un saphir flamboyant, rappelant sans conteste les pierres précieuses, désormais fendu en leur centre elle attire plus d'un regard. Parlons de sa vue au sens propre. Son hybridation lui a apporté cette fois ci un avantage Lamia possède les deux visions: l'humaine et la thermique. Grand avantage lorsqu'elle chasse l'humain, les traque, les débusque et vérifie qu'ils sont bien mort (Un corps mort cesse de produire de la chaleur). Cependant lorsqu'elle se trouve dans un milieu comme les chaudières, ou des endroits à fort dégagement de chaleur elle perd complétement ses aptitudes et reviens en vision normal. Pour cela il lui suffit de se concentrer pour changer de vue, mais cela nécessite un sang froid suffisant pour ne pas perdre la contrôle et rester en vision thermique.
    Son corps est aussi désormais plus agile d'où nous pourrons appelé cela une: agilité développée. Les serpents sont capable de se tordre et de s'enrouler, mais si son corps n'est pas mou, Selena peut se cambrer et égaler le niveau d'une gymnaste ce qui l'aide lorsqu'elle utilise son Katana à parer ou à esquiver. Cependant cette agilité à pour contre partie une force moindre que celle d'une personne musclée, .
    Parlons de sa rapidité peu être son meilleur atout avec son venin. Le Mamba noir est le le plus rapides au monde. Lamia en contre partie ne peut pas faire jeu égale avec quelqu'un qui a une force importante. Son seul atout est sa vitesse, qui est est supérieure à la moyenne des êtres humain qui peut surement être améliorer si elle s'en donne la peine. Grâce à sa nature fine, elle peut atteindre en vitesse un maximum de 45 Km/h j'entend par la que cette vitesse est tenue seulement pendant une minute, voir deux minutes cela demande une énergie considérable, si jamais elle dépasse les deux minutes Selena tombe par terre exténuée, à demi-consciente. Sa vitesse d'endurance ce tient à un magnifique 17 Km/h, elle peut courir à cette allure durant environ une demie-journée, ensuite elle devra réduire l'allure.
    L'atout final de note délicate tatoueuse et son précieux Venin comme tout bon petit serpent qui se respecte. Sa réserve de venin et de 600mg réparti entre ses deux poches de venins, de 300mg chacune. Pour inoculer son venin Lamia a un mélange entre ses canines et les crochets d'un serpent.
    Il contient des neurotoxines et des cardiotoxines, et par morsure elle peut inoculer en moyenne entre 120 et 160 mg de son venin, au grand maximum elle pourra inoculer la quantité de 600mg. Après cela elle devra atteindre de reconstituer ses réserves de venin. Selena mettra environ pour une faible quantité une demie heure (soit 50mg), mais si elle utilise toute sa réserve elle devra atteindre six heures. Une histoire de proportion.
    Petit précision: 15 à 20 mg de son venin est mortel pour un adulte si on ne le soigne pas.
    La létalité de la morsure dépend de différents facteurs comme la quantité de venin et surtout l'emplacement de la morsure. Si le poison atteint rapidement la circulation sanguine, les risques de mortalités augmentent drastiquement.
    Pour savoir si la personne a été atteinte par le venin il faut connaître les symptômes.
    -Une douleur locale dans la zone mordue moins douloureuse que celle de certains serpents apparaît presque dans la minute qui suit ou un peu plus tard au maximum trois minutes.
    -Des fourmillements atteignent la victime à ses extrémités, elle cligne des yeux, sa vison de rétrécit, elle se met à transpirer et à saliver de manière excessive lors des dans la dernière heure qui suit la morsure.
    -Perte de contrôle de ses muscles (d'abord la bouche et la langue) après une heure, sinon plus tôt si la personne stresse.
    -Elle éprouve alors des nausées, perd son souffle, est confuse, a des problèmes pour respirer et se paralyse si elle ne reçoit pas les soins appropriés lors de la deuxième heure.
    -Il est possible qu'en dernier elle soit prise de convulsons, d'un arrêt respiratoire et d' un coma. Ou bien de mourir de la suffocation résultante de la paralysie des muscles respiratoires. Tout cela en environ une demi heure ou bien généralement en une heure voir trois heure selon ce qu'elle compte faire de sa victime, et bien sur de la quantité de venin.
    Si la personne est soignée dans les temps elle a 99% des chances de survivre, par contre si la morsure n'est pas traitée le taux sera de 100%. La paralysie causée par le venin n'est pas permanente, bien que la victime ait besoin de respirer artificiellement jusqu'à ce que son propre immunitaire ait complètement nettoyé le sang de toute trace du venin.
    Pour ceux qui concerne les mutants qui ne craignent pas les poisons il ressentiront juste la douleur dut à la morsure et les fourmillements, durant une heure. Selena est immunisée contre son propre venin elle ne risque donc pas de s'empoissonner en buvant le sang de sa victime par mégarde.
    Cependant Lamia à le goût et l'odorat sont légèrement plus développés ce qui l'oblige selon les moments à mettre des sous ses narines un produits que les légistes utilisent pour diminuer l'odeur. Son odorat est suffisamment développer pour lui permettre de sentir la sueur d'une personne qui a peur, le sang d'un blessé ou le pue d'une blessure infectée. Si jamais elle se trouve dans le besoin de se soigner ou de soigner quelqu'un elle s'aidera de sa langue et de son nez afin de mieux sentir. Cela ne la gène en aucun cas pour se maitriser afin de garder sa vue normal, elle se concentrera pour occulter l'odeur.
    Elle craint le froid comme le serpent qu'elle est et doit donc trouver en permanence des endroits chauds. Un froid trop important pourrait la tuer ou la faire tomber dans une grave hypothermie, elle évitera à tout prix les températures en dessous de – 15°C ou évitera une exposition prolongée. Par contre elle supportera beaucoup mieux une chaleur importante, mais les canicules pourront tout autant être dangereuse si elle dépasse 40°C.
    Du point de vue de son régime alimentaire elle privilégie les protéines car elles sont la base de sont alimentation, si elle n'ingère pas une quantité suffisante elle ressentira une grande fatigue, voir une anémie sévère. Même si elle reste encore pour le moment capable d'ingérer des aliments comme les légumes ou les sucreries, ce dont elle raffole. Son estomac peut digérer de la viande crue grâce à son appareil digestif, ce qu'elle répugne à faire bien évidemment. Un steak bien saignant accompagné d'un bon verre d'alcool n'est jamais refusable.

    Deuxième Pouvoir: 6ème sens qui prévient le danger

    Que faire si on ne perçoit plus rien, si nos sens son complétement brouillé par la chaleur, le froid ou bien la peur. Selena a su acquérir un sixième sens grâce à son enfance et à trainer dans les rues, à force d'être traqués dans d'anciens quartier comme une étrangère venue de Russie, une voleuse d'emplois. C'était son instinct, impossible de l'attaquer dans le dos ou de lui faire une blessure fatale. Voilas comment fonctionne son pouvoir.
    Il agit comme comme un présentiment, comme un avertissement sourd, c'est une sensation plus que quelque chose réellement explicable, une intuition. L'avantage comme l'inconvénient est qu'il est en permanence actif, impossible de l'occulter, même lorsqu'elle dort Selena est constamment sur ses gardes. Il lui arrive même parfois de se réveiller à cause d'un danger qui n'en était pas un à ses yeux. Elle ne peut pas parer les coups, mais elle peut avoir un réflexe de se baisser, d'esquiver, de faire un mouvement afin de se mettre hors de danger. Selena ne peut pas déterminer d'où provient l'attaque, de qu'elle type elle est, elle agira seulement comment son pressentiment lui dictera. Prenons l'exemple d'un sniper, Lamia va se sentir menacée, en danger, elle va alors se cacher, mais si l'assaillant tire il l'aura, éviter une balle pour la jeune femme est chose impossible.

  • Niveaux de maitrise :
    Dans un premier temps la jeune tatoueuse contrôle bien son pouvoir grâce à un entrainement quotidien au massacre des malfrats de son quartiers grâce à la vision thermique. Elle n'a pas de difficulté avec sa forme d'hybride de serpent car habitué dès son plus jeune âge. Cependant le problème provient souvent du sixième sens qui parfois la préviens qu'un être la suit, alors que cela n'est qu'un passant ou parfois un animal. Pour cela elle pratique constamment de la relaxation et la méditation, afin de comprendre contrôler son sixième sens qui l'empêche de mourir bêtement.
    Selena est malgré son naturel calme, enclin à si elle se trouve dans situation où elle perd le contrôle de sa partie hybride, ce qui fait ressortir son côtés reptile de manière spontanée et à se défendre. C'est dans ses moment que sa vison thermique prend le dessus par rapport à sa vue d'humaine, pareil pour ses crochets qui se rétracteront si elle se sent menacée et ne peut déterminer d'où proviens le danger..
    Lamia peut voir son pouvoir Hybride serpent évoluer pour acquérir, après l'évolution de son pouvoir reste impossible à déterminer :
    -La super agilité qu'elle peut développer à force d'entrainement et de yoga, il se peut que son organisme se modifie afin d'obtenir une ossature plus souple
    -La super rapidité pour pouvoir atteindre une vitesse supérieure, sans pour autant dépasser ceux qui courent à la vitesse du son, elle ira plus vite qu'un sprinter mais se fatiguera aussi plus vite. La perte d'énergie suit l'effort. Elle reste serpent avant tout.
    -Le charme irrésistible. Les serpents hypnotisent leur proie par le regard et Lamia compte bien imiter cela de ses tendres amis grâce à ses pupilles.
    -La mue, ainsi elle pourra réparer son épiderme si la blessure est superficielle, effacée des cicatrices, d'un point de vue superficielle.
    -La métamorphose en serpent, une chose qui sera longue pour elle à apprendre car elle a toujours ignoré cette capacité. Il faudrait qu'une personne un hybride l'aide à faire cela. Elle ne pourra muter que si elle développe la mue, la super agilité et la super rapidité.

  • Lien entre les Pouvoirs:
    Les serpents sont des animaux par nature craintif, ayant une constitution fragile (hormis nos amis les boas) et n'ayant que le venin pour ce défendre si un prédateur les prends en chasse. Lamia a donc développées au cours des années un sixième sens qui la préviens d'un danger, ce qui l'aide à éviter les pièges des humains. Sa nature reptilienne est donc ce lien entre l'homme et l'animal, l'instinct et la connaissance.


Description Physique :



  • Apparence :
    Lamia à un visage ovale et fin avec de grands yeux qu'elle maquille par des des traits noirs sur la paupière supérieure et inférieure. Leur couleur saphir flamboyant dont la pupille est fendu comme le Mamba noir, la seule particularité de visage et ce regard surprenant à cause de la coloration de ces pupilles du à la mutation. Son expression est généralement douce, calme. Son nez est droit et sans piercing afin d'éviter de se blesser inutilement lorsqu'elle se bat. Si l'on descend plus bas nous atteignons les lèvres d'une couleur particulière qui rappelle les écailles d'un serpent, ces dernières sont charnues et bien dessinées sans pour autant atteindre la perfection des mannequins. Son petit menton est ce qu'il y a de plus simple et s'accorde en harmonie avec la forme de son visage sans être proéminent, ni atrophié. Ses oreilles sont percées de trois trous dans chaque lobes et de deux trous au cartilage de l'oreille droite, parfois elle s'amuse à mettre une chaine d'argent qui relie le haut et le bas de l'oreille. Elle a des cheveux d'un noir de jais, ou se voit parfois des reflets couleur gris argenté dut aux rayons soleils, mi-long derrière et coupé dans un dégradé parfois un peu sauvage, avec quelques mèches qui lui retombent devant les yeux. Ce qui lui donne de loin une impression de femme indomptable, sauvage et impitoyable. Ce dont elle joue parfois lorsqu'elle traque quelqu'un. Son cou est fin et aucun tatouage ne viendra pour l'instant souillé sa gorge et ses épaule immaculées. Selena à un corps de sportive aguerrie, svelte et fine ce qui lui permet de tirer profit de ses capacités physiques au maximum. Elle mesure un mètre soixante quinze et pèse cinquante kilos du à la légèreté de ses os. Elle porte deux tatouages un dans le dos et l'autre sur le nombril, il certains que dans un avenir proche d'autre se joigneront au tableau qu'est son corps. Cependant elle devra prévoir des aiguilles et un autre type d'Encre pour pouvoir percer sa peau écailleuse qui parfois a tendance à résister cette dernière.
    Pour le vestimentaire Lamia porte des vêtements toujours de couleur noire, accompagné d'un peu rouge ou bien de blanc. Elle a tendance à privilégié les vêtements dans le style gothique, corsets, chemises en dentelles et vêtements fins avec des pantalon soit de cuir ou des jupes. Ou sinon des un ensemble de vêtements dans un genre plus métalleux avec la ceinture à clou, les New rock et tout ce dont son goût du moment lui donne envie. Ces vêtements sont toujours conçu afin de lui permettre un large panel de mouvement et de ne jamais la gêner. Cette jeune femme pour dissimuler sa véritable nature à accentuer son style vestimentaire et fait passer sa couleur peu naturelle des yeux pour des lentilles de contact. Merci puissante technologie
    Elle a un fourreau composé d'une lanière de cuir tresser pour transporter son Katana et dans dans ses New-Rock un étui pour un couteau .

  • Signes Particuliers :
    Lamia a ses deux canines crochets longues de deux centimètres en temps normal, si elle se rétractent afin de mordre elles passent à quatre magnifique centimètres de crochets
    Elle a des yeux couleurs saphirs brillant sa pupille est fendu en son centre comme son animal d'hybridation.
    Toujours dans des endroits chauds, pour cause sa boutique rappelle un sauna l'hiver. Elle supporte très mal le froid à cause de sa nature reptilienne.
    Elle à trois trous dans chaque lobes, plus deux autres dans le cartilage de l'oreille droite. Elle adore mettre des twist et son plug qu'elle porte à l'oreille gauche à pour motif une rose, ou parfois un crane. Le nombre peut augmenter avec le temps si elle souhaite...
    Selena est tatouée pour plusieurs raisons la première pour son métier, auriez vous confiance en une fille qui n'es pas tatouée et qui souhaite utiliser sur vous son dermographe ? Peu convaincant. La deuxième raison pour se souvenir à tout jamais de certains événements.

    Le premier qu'elle a fait fut un croissant de lune dans son dos pour le signe de la féminité, une aile sort de cette lune pour montrer un rêve impossible, un ange déchu, celle qui a été dépouillé de ce dont elle avait, son innocence perdu. A l'intérieur du croissant de lune trois roses avec un serpent qui apparait de temps en temps pour enlacer la lune de son corps. La tête de l'animal se pose sur le début de l'aile. Signe que le serpent à remplacer l'enfance, les roses pour la première représente l'amour qui blesse, la deuxième celle que l'on posera sur sa tombe et la troisième la séduction suprême.
    Le second un tatouage au niveau du nombril est une empreinte de patte de chat avec en son centre le signe serpent, est fait avec le motif des écailles de serpent.
    La jeune tatoueuse rêve dans faire d'autre mais pour explorer les parcelles de son corps, avant cela elle compte terminer un projet qui lui trotte dans la tête.


Caractère :

  • Mental :
    Avant

    C'est ainsi que Selena avait été élevée dans le respect de son prochain, peut l'importait ce qu'il pouvait être tant qu'on ne lui cherchait pas d'ennuis, tant que ceux qui la côtoyait la respectait: ''Donnant, donnant'' comme disait ses parents, elle recevait ce qu'elle semait pour le meilleur comme pour le pire. Le monde n'est ni rose, ni noire.
    Cette jeune femme est d'un tempérament curieux, ouvrant de grands yeux étonnés sur le monde, elle est née afin d'apprendre, de comprendre, et de survivre parmi la jungle humaine. Acquérir des connaissances et l'un de ses passe-temps favoris, plonger le nez dans des livres d'Arts, de culture générale mais surtout de médecine, d'herbologie, biologie etc... Le fait qu'elle ait arrêté ses études de médecine ont interpellé plus d'une personne, non, elle n'était pas faite pour être assise dans un bureau, à voir les gens arriver, ou à soutenir leur main alors qu'ils mourraient dans un hôpital, après une opération. Selena voulait voir le monde qui l'entourait avant de voir la mort, il fallait savourer la vie. Selena apprécie côtoyé les personnes qui peuvent lui apprendre davantage sur le monde, quitte à se soumettre même si un jour où l'autre elle risque de mordre cette main.
    C'est une femme libre, indépendante, pouvoir glisser dans la foule et n'avoir personne sur qui compter ou être dépendante, pouvoir rester des heures à dessiner et à peindre. Rêveuse et parfois pleine d'espoir quand elle s'adonnait à ses rêveries quotidienne, à divaguer dans des monde imaginaires, là ou son crayons et ses pinceaux la conduisaient avec délice. Brusquement sans mot elle changea d'orientation, intégrant une école d'Art pour se perfectionner. La compétition forgea son caractère et son tempérament avec une discipline de fer.
    Acharnée, fidèle à ses principes mais aussi emportée, et imprévisible, selon les instants elle sera prête à tout pour la terminer tuer une personne était avant impensable pour elle. Non, retirer la vie à quelqu'un lui était insupportable, une chose précieuse, cadeau du ciel.
    Malgré cela, elle se sentait toujours incomplète, comme si un creux était présent en elle. Lamia voulait vivre de grandes choses, elle voulait de ses mains modifier le monde. Elle s'en sentait capable, quelque chose le lui murmurait à son oreille.

    Après

    Par l'apparition de ses pouvoirs Lamia changea, physiquement mais aussi moralement la rencontre avec des confréristes en cette instant de détresse l'avait incité à prendre leur voie. Les humains étaient ingrats associables et faibles, surtout ceux qui l'avaient agressés à cause de cette différence. Aujourd'hui ils nourrissaient la terre et les plantes.
    Lamia se trouva différente, transformée de l'intérieure, elle connaissait sa force sa puissante et sa haine envers les êtres surtout certains hommes. Selena a accepté sa mutation avec soulagement cet état lui permet de se sentir complète, elle n'a jamais eut de problème avec sa transformation. Même grâce à cela elle se sent capable de faire de grandes choses, de pouvoir changer son destin et l'avenir.
    Même si elle conserve ses anciens caractères rêveuse, douce, tranquille, selon les moments, elle a développé une autre partie d'elle même, son côtés sombre, violent ce qu'elle refoulait depuis si longtemps: sa partie bestiale. Aujourd'hui le meurtre ne l'effraie plus, et il est devenue son quotidien nettoyant le quartier ou elle vit et réglant les problèmes de zèle de ses camarades les cambrioleurs et trafiquants. Ses cibles sont surtout les hommes. Sa vie est réglée par le jour tatoueuse, la nuit tuer et régler leur compte à cette bande de malfrat humains à cette race ignoble d'hommes qui salissent le monde des mutant. Pour Lamia qui est immergée dans le monde mutant, elle voit que la cohabitation mutante homme est impossible, et que cela se terminera dans la loi du plus fort. C'est par ce raisonnement qu'elle est devenue partisane de Magneto, car elle sent qu'une cohabitation mutant et humain est impossible. Pour Selena l'idéologie Xavier ne tiendra qu'un temps, les mutants seront un jour les héros mais après ils deviendront les dangers de la société, le fléau a éliminé. Un peu comme la seconde guerre mondiale. La jeune femme-Serpent a entendu du BAM comme d'une menace dangereuse pour elle et ses ''occupations'' nocturne, elle agit donc dans la plus grande discrétion et évite d'attirer l'attention. Elle ne sait pas trop quoi penser de cette coopération humaine/mutante, une hérésie qui ne tardera pas à s'effondrer.



Histoire :



  • Talents Particuliers :
    Parler russe et anglais.
    Lamia peut opérer une personne de manière à extraire une balle si la blessure n'est pas trop grave, stopper une hémorragie temporairement, recoudre certaines blessures ouverte etc... Elle a acquis les premiers soins facilement et son odorat développé l'aide à sentir si la plaie à une d'odeur inhabituelle (infection, poison etc...).
    Lamia à pratiquer certains nombre d'arts martiaux mais son sport de prédilection est le kendo (maniement du katana), elle a un bon niveau et excelle à dépasser certains maitre grâce à son hybridation de serpent.
    Elle sait utiliser une arme à feu, mais a horreur de s'en servir préférant les armes blanches.
    Lamia dessine très bien, elle peut tout reproduire tout à la perfection.

  • Possessions :
    Notre chère amie Lamia possède son propre salon de tatouage légué par son ancien patron. Elle y a aménager un petit coin à elle pour vivre. Dedans un dermographe de haute qualité, des encres et tout ce dont son métier de tatoueuse nécessite, et pour les piercings de même.
    S'ajoute à tout ce petit attirail une magnifique trousse de soin comportant un anti-venin issu de son propre poison, bandage, de quoi se recoudre et guérir(fil, aiguille, pansement...) avec des baumes désinfectant et autres cocktails médical.
    Un katana qu'on lui à offert à la fin de ses années d'apprentissages du Kendo, et avec lequel elle se bat constamment. Petite précision il est difficile de le briser car en Omniurn. C'est le seul bien de valeur de la jeune femme.


  • Biographie :
    Plus bas



Avatar : Kate Beckinsale

Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]

Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]

Si oui, Qui ? : ///

Pseudo : Comme vous voulez.

Votre Age : Bientôt 18 ans, soit 17,5 et on oublie pas le demi XD.

Comment avez vous connu le Forum ? : Et bien... Je suis de l'ancien et heureuse de tous vous retrouver. Vous m'avez tant manqué.


Dernière édition par Lamia le Dim 22 Avr - 20:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lamia
Confrériste Delta-Epsilon
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Sam 21 Avr - 20:43

Evolution des pouvoirs


Pouvoir(s) actuel(s) :


Pouvoir concerné par l'évolution:
Le sixième sens qui prévient du danger.

Niveau de maîtrise du pouvoir originel (lors de l'inscription) :
Ce pouvoir n'est pas maitrisé au sens propre du terme. Il est constamment actif, toujours en alerte quoi qu'elle fasse.
Actuellement le ''stade'' de son pouvoir est qu'il agit comme une intuition sourde, un pressentiment, une sensation l'obligeant se déplacer pour être plus à l'aise, faire en sorte qu'il cesse ou disparaisse. Avant elle avait comme réflexe de se baisser (les jambes qui lâchent... ), d'esquiver en sautant, de faire un mouvement pour être hors de danger Selena ne peut pas déterminer d'où provient l'attaque, de qu'elle type elle est. Elle agit seulement comment son pressentiment lui dictera. Ni plus, ni moins.
Le pouvoir est actif en permanence même lorsqu'elle dort.

Niveau de maîtrise du pouvoir actuel :
Rien n'a changée, le pouvoir n'a pas encore évolué depuis le début.


Évolution souhaitée :


Nouveau pouvoir / évolution du pouvoir :
Maintenant le pouvoir à gagner en ''capacité'', c'est à dire: maintenant Lamia peut déterminer d'où provient le danger (la direction, par exemple son ennemi se trouve au nord), si il approche ou recule en jouant sur son pressentiment qui devient de plus en plus fort, où faiblit avec la distance. Elle pourra estimer la vitesse de son assaillant, pour être plus précise savoir si elle est lente, rapide mais non fulgurante (j'entend par là la super vitesse), car plus le danger se rapprochera vite, plus sa sensation sourde s'accentuera en même tempsGrâce à cela Selena peut désormais parer des attaques, en mesure d'anticiper d'avantage. Selena aura du mal à esquiver quelqu'un avec la super vitesse, caril dépassera à un moment où à un autre les sens et capacités de Lamia

Ce qu'elle ne peut pas faire, elle ne peut pas estimer la distance précise qui la sépare de son ennemi, elle ne peut pas déterminer la nature du danger (arme à feu, arme blanche, piège...). Chose importante Selena n'arrive pas a annuler son pouvoir, il est en permanence actf. Il marche tout le temps, une gène et à la fois une aide.

Niveau de maîtrise du nouveau pouvoir :
Elle vient juste de le découvrir et elle n'a pas encore eut le temps d'expérimenter ces nouvelles capacités. Il lui faudra du temps pour comprendre comment son pouvoir fonctionne, et l'utilisé correctement.
Ces nouvelles capacités s'ajoutent à son pouvoir, elles seront donc en permanences actives à tout moment de la journée et de la soirée. Elles ne dépendent pas de la situation.

Lien entre le pouvoir évolué et le pouvoir normal :
Le pouvoir évolué est juste une amélioration des anciennes capacités, c'est à dire que Lamia perçoit mieux le danger, un peu comme un radar.

Raison de l'évolution du pouvoir :
Après avoir affronté Soul, Selena a du user de son sixième sens et de tout son talent pour survivre et sauver Tarnek. Pour cela son sixième sens à évoluer afin qu'elle puisse intervenir au mieux, et éviter de mourir tout les deux sous la faux du Spectre. Dans le rp Night of Madness http://xmenrpg.123.st/t9171-night-of-madness-pv?highlight=Night+of



Pouvoir(s) actuel(s) :

Pouvoir concerné par l'évolution:
Le pouvoir concerné par l'évolution est l'Hybridation-Serpent de Lamia. Pourquoi cette évolution mystérieuse, ou l'apparition d'un nouveau pouvoir comme un coup de baguette magique, il n'est en réalité qu'une facette encore inconnue de Selena.
Petite explication sur ce phénomène chez les reptiles de l’ordre des squamates (serpents et compagnies), la mue désigne le renouvellement de la peau, et par métonymie la peau elle-même, aussi appelée exuvie (la peau morte qui se détache alors du corps)



Niveau de maîtrise du pouvoir originel (lors de l'inscription) :
Lamia ne peut pas maitriser son pouvoir au sens propre du terme, elle peut rentrer et sortir ces crochets à volonters, passer de la vision normale à la vision thermique sans aucun souci car elle vit avec depuis l'enfance.
Elle n'en est, dirons nous, qu'à un stade primaire de ces capacités d'hybride sachant que ces réflexes sont légèrement plus rapides, sa souplesse plus importante, sa rapidité plus grande qu'un humain normal, à sa peau légèrement plus dure mais du reste des autres capacités telle que la mue, des reflexes améliorés cela lui est impossible à atteindre car elle n'a jamais compris comment il fallait faire pour develloper de nouvelles capacités que son hybridation lui offre.
Son potentiel reste encore à être exploité car elle même n'a jamais cherché à develloper les caractérisques propres de son espèce le Mamba Noir.

Niveau de maîtrise du pouvoir actuel :
Maitrise parfaite de son pouvoir au stade primaire où il se trouve, les bases sont acquises mais le reste et encore inconnu de sa personne.


Évolution souhaitée :

Nouveau pouvoir / évolution du pouvoir :
La mue est la capacité qu'à Lamia de muer, c'est à dire de se débarrasser de la couche superficielle de peau qui la recouvre. En effet l'épiderme de Lamia est différent de celui des êtres humains ou des mutants ayant de la peau humaine, celle de l'hybride-serpent est constitué de minuscules écailles enchâssées les unes dans les autres comme une peau de serpent.
Cette mue fait que sa peau actuelle se craquelle doucement, l'épiderme supérieur se désèche plutôt rapidement avant de tomber sur le sol pour former une peau translucide ou les écailles transparaissent proprement, de cette manière toutes les traces de cicatrices, de coups externes, de brulures, tout ce qui est superficielle sera effacé proprement et sa peau retrouvera un aspect lisse et doux. Lorsqu'elle mue c'est l'integralité de son corps qui se débarasse de l'intgralité de l'ancienne peau. Ces tatouages se trouvant ancrés sous l'épiderme, ils ne sauront pas affecté par la mue. Il faut noter un détail important, suite au fait de s'être débarrasser de son ancienne peau Selena aura la nouvelle légèrement humide, à certains endroit un peu gluante recouverte d'un produit similaire à de la salive beaucoup plus pâteuse. Cette nouvelle peau est plus fragile et plus sensible au coupure, au soleil, Selena elle même craint autant le chaud que le froid, sa peau réagit à la moindre friction, et ce calvaire dure durant les trois premiers jours qui suive sa mue.
Ce pouvoir peut être déclenché pour plusieurs raisons: un liquide corrosif, un chose s'attaquant à sa peau ou bien d'autres choses pouvant se révéler soit dangereux pour sa personne, insupportable à ces yeux. Prenons le cas où un méchant mutant l'attaquerais en crachant un liquide corossif, la peau de Selena va automatiquement se séparer et se retracté sous la brulure du liquide et entrainer la mue de tout le corps entier avant que le liquide ne puisse toucher le derme, protegeant ainsi son corps.
Une coupure superficielle ne peut déclencher sa mue car il faut obligatoirement qu'elle soit dans une position où sa peau doit être enlevée sous peine de risquer pour sa vie.
Cependant au début de ce pouvoir la mue va agir de manière cyclique c'est à dire à chaque début de l'été, à chaque fin d'automne la mue se fera de manière automatique, renouvelant sa peau d'écailles sans que Selena le veuille, en cas d'actions dites dégradantes comme une agression par plusieurs hommes sa peau ne se détachera pas car le besoin n'y est pas.
Pour un futur proche comme lointain elle pourra contoler sa mue et choisir l'endroit où elle aura lieu.

Niveau de maîtrise du nouveau pouvoir :
Une émotion forte, une situation de danger pour sa personne seulement peut déclencher son pouvoir si il lui est utile, dans un autre cas même en usant de toute sa bonne volonté Selena est dans l'incapacité totale pour l'instant de muer à volonter, même si elle se doutait d'une capacité telle qu'elle, elle n'en a jamais ressentit l'utilité jusqu'à présent.

Lien entre le pouvoir évolué et le pouvoir normal :
Un lien logique entre sa condition d'hybride et sa mue, le fait que les serpents peuvent muer.

Raison de l'évolution du pouvoir :
Avant de s'être bagarré avec un ivrogne nommé Smelther Avery, ce derniers lui a vomi dessus salissant son pantalon et tout ce qu'il y avait dessous a été souillé, en tombant sur elle il a malencontreusement arraché ces vêtements du dessous (–-'') de honte, et de rage elle a souhaité se débarrassé de sa peau, voulant se l'arracher car elle ne supportait plus l'odeur des régurgitations gastriques de cet individu, ainsi que de supporter sa tenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Sam 21 Avr - 21:40

LAMIA!!!! ca fait longtemps!!! je commencait a désespérer...

ahem je veux dire, j'ai toujours eu foix en le fait que tu reviennes, c'est juste que je me demandais quand... Embarassed

bonne chance pour ta validation ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lamia
Confrériste Delta-Epsilon
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Sam 21 Avr - 22:38

Selena Sadovski est née un soir dans un hôpital de Russie à Moscou. Entouré de sa famille. Son père médecin gagnait plutôt bien sa vie, et se faisait un devoir de lui transmettre ses connaissances, il portait beaucoup d'espoirs dans sa progéniture. Sa mère était au foyer. Rien de surnaturelle dans son monde de paix et de tranquillité.
L'enfance de la future mutante était heureuse, très heureuse. Ses parents la chérissaient plus que tout au monde car elle était leur enfant unique porteur de toutes leurs espérance. Elle n'avait jamais manqué de rien, ni d'amour, son ventre était toujours pleins, elle était toujours au chaud.
Nous allons débuter au plus important de son histoire aux moments où la première manifestation se fit sentir. Nous passerons son enfance joyeuse.
Tout débuta un beau jour d'hiver sous le soleil d'azur. Ce fut le 11 Décembre de ces douze ans, il neigeait sous le ciel de Russie, dans une école du centre. De gros flocons tombaient du ciel, tels des anges, dansant au grès du vent et Selena innocente et fragile suivait leur rythme. Sans mot elle tourbillonnait, le froid avait rougir son petit visage d'ange encerclé de cheveux d'un noir de jais. Un vertige la saisit, la terre tournait, et sans bruit elle s'effondra au sol, rejoignant les flocons écrasés sur l'asphalte. Le froid la recouvrait peu à peu comme un linceul, quand une personne arriva, essoufflé, criant au secours. L'enfant semblait figé dans une posture de souffrance, tel un ange auquel on aurait arraché ses ailes. Les ambulanciers arrivèrent emmitouflés dans leurs vestes de services, rapides, précis, ils déposèrent avec délicatesse la petite fille. Sans bruit, l'un d'eux l'emmaillota dans une couverture de survie. Déjà les lèvres et les ongles prenaient une teinte violette, la peau une pâleur presque mortuaire. Fresque d'horreur pour le professeur présent et les élèves. La mort pouvait parfois revêtir les formes les plus inattendues.
En peu de temps l'ambulance arriva au service des urgences, sortant le brancard ils entrèrent en courant, suivant le couloir qu'ils connaissaient si bien. Le médecin urgentiste et les infirmière arrivèrent, essoufflés. Avec une voix lasse un urgentiste répéta ce qu'il lui avait été transmis par le directeur.
-Selena Sadovski. 12 ans. Pas d'antécédent médicaux dans sa famille. Le professeur nous a appelé apparemment la gamine est tombée brusquement par terre, elle tremblait de froid.
Le vieil homme en blouse blanche acquiesça silencieusement, son cerveau réfléchissait rapidement. Son visage marqué par l'âge avait de profondes cernes sous les yeux résultat de plusieurs jours sans véritable repos. Il connaissait l'enfant, son père était un ami de vieille date. Un stress supplémentaire pour ses épaules déjà fatiguées. Il inspira et expira bruyamment. Sa décision étai prise.
-Vous trouvez une chambre de libre, augmenter le chauffage au maximum. Il faut vite augmenter sa température corporelle sinon on risque de la perdre. Vous connaissez la procédure alors au boulot.
Une femme aux cheveux blond entra dans le service telle une furie, l'air complétement affolé. Des mèches volaient dans tous les sens sur son visage apeuré, elle attrapa la première infirmière et lui demanda ou avait été emmené sa fille. Un homme arriva ensuite talonnant la mère. Il montra son badge de médecin et rentra dans les urgences. Lorsque tout deux arrivèrent à la porte de la chambre, ils virent le vieux médecin se joindre à eux.
-Patrick dis moi ce qui se passe. C'est impossible. C'est … Les yeux du père reflétait la terreur.
-Je ne peux rien te dire, c'est comme si elle était devenu allergique au froid, comme si elle n'arrivait plus à produire de chaleur, c'est, c'est … Les mots lui manquaient, le médecin urgentiste posa une main lourde sur l'épaule du père.
-Sa vie est désormais entre nos mains.
Les heures s'écoulèrent interminables, des hommes et des femmes allaient et venaient dans la chambre déposant ceux-ci, prenant cela. Il était 22 heures 30 quand le docteur revint.
-Son état est stable. Du moins elle est hors de dangers. Son corps n'a subit apparemment aucune séquelle et …
Le Docteur Sadovski et sa femme se serrèrent dans leur bras, rassurés pourtant; le médecin urgentiste avait un regard lourd. Ce regard à double sens, signes de nombreux malheurs, signe de l'incertitude. Le père de Lamia comprit ce message silencieux et emmena son ami à l'écart prétextant du travail pour l'éloigner de sa femme.
-Patrick va droit au but. Tout cela me semble...
-Écoute, je crois que ta fille est atteinte d'une maladie... Encore inconnue. Elle ne va pas tarder à se réveiller et nous profiterons pour faire des tests. En attendant rentre, repose toi, je t'appellerais dès que j'aurais du nouveau.
Le père aurait voulut rire face à cette dernière phrase. Mais des patients l'attendaient, et sa femme avait besoin de se préparer au pire. Le cœur lourd, et le moral au plus bas ils repartirent en silence. Le médecin urgentiste repartant voir sa petite patiente.
Il l'observait d'un œil distrait assit sur une chaise, les cheveux d'un noir de jais tranchaient sur l'oreille d'un blanc immaculé, lui faisant une couronne de mystère, sa peau de porcelaine et sa respiration régulière ne laissaient pas entrevoir son futur destin. Sans un mot supplémentaire il sortit une seringue, et la planta dans le bras de l'enfant. Son geste était sur, il emprintait un peu de sang pour des analyses plus ''poussées''. Son instinct lui dictait que tout cela sentait mauvais, très mauvais. En silence il repartit, ange gardien en blouse blanche.
Les jours défilaient jusqu'au 13 décembre, la jeune fille ouvrit pour la première fois les yeux dans cette chambre étrangère, le corps engourdit, le reste d'un cauchemar en tête . Où était elle ? Que faisait elle ici ? Où étaient ses parents. Ses yeux couleurs de cristal cherchaient un point de repèrent dans cet endroit inconnu.
-Tu es réveillée ma grande, comment te sens tu ? Fit un homme dont les yeux étaient soulignés de cernes profondes, sa blouse immaculée et son badge de médecin.
-Vous savez ou est mon papa ? Pourquoi il est pas là ? Qui êtes vous ? La panique se lisait dans les yeux bleu gris de l'enfant, doucement il se leva et posa un doigt sur ses lèvres pour intimer le silence.
-Je suis un ami de ton père. Tu es à l'hôpital car tu as fait un malaise. Comme tu es réveillée je vais appeler ton papa et il pourra te rassurer. Je t'ai amené un livre car j'avais peur que tu t'ennuies toute seule, c'est un cadeau. Ton papa m'a dit que tu adores les livres.
Il repartit travailler un petit geste en guise d'adieu. Avec difficulté Selena se releva, et prit e présent, un livre pour enfant qu'elle n'avait pas encore reçut: l'atlas médical du corps humain des édition Bordas. Pendant de longues heures elle se mit à lire et à relire son atlas, tentant de comprendre ce qu'elle lisait Apprendre, une passion dévorante. Plus tard elle voudrait être médecin, comme son papa, comme le Monsieur de ce matin.
Deux heures s'écoulèrent entre la découverte du médecin urgentiste, et le réveille de la jeune fille. Patrick se renversa en arrière, son expression oscillait entre l'horreur et l'incrédulité.
-C'est pas possible, impossible. Le médecin urgentiste se passa une main incrédule sur le visage. Le code génétique de l'enfant s'était modifié, rappelant les cas mutants sans pour autant en être un, non c'était une maladie qui venait brusquement d'apparaitre, comme une bombe à retardement. Il n'y comprenait rien et ne pouvait pas en parler au père de Selena. La thèse d'une futur mutante ne lui plaisait guère. Moins il en saurait, mieux tous se porteraient.
Au même instant dans la chambre d'hôpital les parents de la jeune malade la regardait avec amour et soulagement. Plein d'espoir, les yeux brillants de joie.
Le 14 Décembre, jour décisif pour la petite famille d'Andreï Sadovski. Un moment que le père n'oublierait jamais.
-Andreï, il faut que je te parle.
-Oui ?
-Je pense que ta fille est atteinte d'une forme de maladie rare. C'est à la fois exceptionnelle et rageant. Je ne pense pas que vous puissiez rester en Russie à moins que tu souhaites qu'elle soit toujours enfermée, comme un animal en cage.
Je vais te recommander à un de mes confrère qui vit à New York, je te dois bien cela non ?
-Merci Patrick.
Sans mot ils se donnèrent une brève accolade
-Mais avant de te faire cela, je préfère vérifier si cela ne viens pas d'ailleurs, allergie, malaise, cela peut être rien. Bon je dois y aller. A plus Andreï.
Pourtant ce comportement lui paraissait des plus étrange, trop protecteur, le père ne savait plus quoi penser. Et avec cette vague de nouveau mutant qui déferlait sur la Russie...
-Patrick ?
Le médecin urgentiste se retourna
-Promet moi qu'il n'y a rien d'anormal, que ce n'est pas pas ...
-Occupe toi de ta fille au lieu de te faire des films. Pense à ta femme et à ta gamine bon sang.
Mais le doute s'insinuait partout, et si sa fille était une mutante. Non il ne devait pas avoir peur, c'était la chaire de sa chaire, le sang de son sang. Andreï rentra dans la chambre de sa fille avec de nouveaux livres en main, fantasy, nouvelles etc...
Le 26 décembre au petit matin tout était prêt pour le grand départ. Andreï Sadovski et sa femme Irina s'apprêtaient à partir, les valises étaient chargées dans la voiture. Une nouvelle vie les attendait là bas dans ce pays que l'on appelait l'Amérique. Le pays où tout est possible.
Une année s'était écoulée depuis son départ, Selena c'était habituée à son pays d'accueil.. Qui auraient cru que les gens l'accueilleraient avec tant de gentillesse, sa ''maladie'' facilitait le contact plus une aubaine qu'une réelle malédiction. Aujourd'hui elle rentrait avec deux amis: Christopher et Dylan. Ils riaient sur la route qui menaient à sa maison quand le rouquin Christopher, se redressa et fixa un petit garçon, qui d'apparence semblait tout à fait normal. En apparence seulement.
-Casse toi d'ici dégénéré de mutant. Lui cria t'il. Dylan lui restait en retrait, silencieux. Jusqu'au moment où le petit garçon passa à côtés d'elle et lui sourit, il avait des dents blanches et les pupilles fendues, comme celle d'un serpent. Mais la tempête rousse se jeta sur l'innocent, commençant à lui donner des coups. Lamia resta une seconde ahurit, en Russie les gens n'étaient pas aussi radicaux. Du moins elle n'avait jamais vu un comportement aussi violent de le part d'un enfant de treize ans. Inconsciemment elle se jeta sur le rouquin qui faisait bien une tête de plus qu'elle, le poussant loin du petit être roulé en boule à terre. Elle se releva et de toute sa hauteur fit face à son ami, ses yeux bleus cristal reflétant une colère grandissante.
-Tu t'prends pour qui Christopher ? Tu veux juste lui casser la figure, grosse brute. Il t'a fait quoi ?
-Mais c'est un mutant …
-Tais toi ! Il ne t'a rien fait. Sans se poser de question sur le géant qui était devant elle, Selena s'interposa. Et s'il aurait été noir, tu l'aurais frappé ?
Christopher recula, désemparé, la petite russe n'avait pas tort. Il n'appréciait pas la voir en colère, triste. Le petit rouquin aimait bien cette fille, qui se battait, elle était différente des autres.
-T'as de la chance peau de lézard qu'elle soit là. Viens Dylan, on y va. Tu nous rejoins chez toi.
Selena se détendit enfin avant de tomber sur son arrière train et d'éclater d'un rire franc. Ses nerfs lâchaient, elle avait horreur de s'énerver. Quand une petite main se posa sur son épaule, une main avec des écailles argentés visibles. Cette main était froide, comme celle des serpents, presque comme la sienne.
-Merci. J'aurais attendu qu'il se lasse.
Selena se retourna et fixa l'enfant dans les yeux, d'un jaune flamboyant, fendu, comme de l'ambre, il semblait si seul. C'était la première fois qu'elle rencontrait un mutant. Ils devaient avoir à peut près le même âge.
-Demain viens me voir, il n'y aura pas la grande brute. J'habite dans la maison où il y a un grand arbre. Et mes parents seront contents de voir que je me fais des amis.
-Tu n'es pas d'ici ?
-Non je viens de Russie. Je suis ici car j'ai la maladie du froid
-Un peu comme moi, moi aussi je ne supporte pas le froid je suis obligé d'être constamment au soleil, ou au chaud.
-On va bien s'entendre alors. Demain, tu viens chez moi et pas de mais, j'espère que tu aimes les cookies et le lait. Selena et toi ?
-Loïs. Ou Vif-écaille.
Loïs regarda la petite fille s'éloigner pleine de joie et de vitalité. Cela le changeait étrangement du comportement des autres humains, finalement ils n'étaient pas tous mauvais. Le petit mutant sentait encore la chaleur du corps de Selena contre le sien. Il sourit la journée se terminait plutôt et bien. D'un pas léger il repartit, mais quelque chose le fit retourner sur ses pas.
L'après midi s'écoulait lentement, aux grès des jeux et des rires. Les enfants couraient autour du grand arbre, d'où pendant une balançoire. Les enfants voulaient un autre terrain de jeu et dans un grand fracas sortir du jardin pour aller dans la rue goudronnée. Lamia courait vite, très vite évitant ces compères qui tentaient de l'attraper pour la mouiller à l'aide de leurs bouteilles. Mais ils s'arrêtèrent vite devant quelque chose de gros et de noir, un chien, un bouledogue en liberté. Lamia ne se doutait de rien, courant toujours plus vite, le vent fouettait son visage. Le chien sur le côtés grogna et prit en chasse l'enfant, aboyant. Il bondit et rata sa cible qui c'était baissé au dernier instant, ses crocs effleurant le cuir chevelu.
Selena c'était retrouvé à terre, quelque chose l'avait poussé à se baisser, esquivant une chose enragé. C'était le chien des voisins, elle le reconnaissait. Mais cette fois ci il n'était pas là pour jouer, il voulait tuer. Lamia ne voyait plus ses amis qui avaient du fuir, prévenir ses parents espéra t'elle. Elle avait peur et se voyait mourir ici, mais ses dents se rétractèrent. Le bouledogue grogna, annonçant son attaque. Selena les sentie grandir, comme sorties d'un fourreau. Sont corps en cette instant lui parut plus léger, plus souple. Son agresseur baissa les oreilles, et griffa le sol, Lamia en fit de même et cracha à la manière des serpents, siffla, ses dents lui faisaient mal, très mal.
Le canidé bondit, et la projeta à terre. Selena ne se laissa pas faire et mordit dans la gorge découverte du canidé, enfonçant des crochets, de profonds crochets long de quatre magnifiques centimètres. Une petite voix dans sa tête lui disait d'inoculer du venin, de faire comme son ami Loïs l'aurait fait, comme un serpent en danger. Les bras de Selena tenaient en vains de faire reculer la bête immonde, celle qui lui voulait du mal. Son venin ne semblait pas faire effet, lui avait elle vraiment injecté du venin, pourquoi avait elle un goût de sang dans la bouche. Mais le chien se retira violemment en arrière et se mit à japper, regardant avec méfiance, celle qui l'avait mordu au cou, avant de se lancer à nouveau sur elle. Lamia roula sur le côtés, souffrant le martye. Une forme à la peau argenté et écailleuse se jeta sur le chien et le mordre vigoureusement. Loïs. Il était venu la sauver. Des personnes couraient vers elle. La futur mutant croyait entendre son père et ses amis.
-Essuie toi vite la bouche, tu as du sang sur les lèvres. Murmura Loïs.
Quoi ? Comment ? Tout lui échappait, sans mot il lui essuya la bouche, et resta près d'elle. Lamia éprouvait une douleur de plus en plus forte dans son corps, là ou le chien l'avait mordu. Sa peau commençait à la bruler, elle voulait s'en débarrasser, gratter, arracher, et ses dents, elle éprouvait le besoin de mordre. Elle se contrôlait encore, et son état de choc lui permettait de rester dans un état de semi conscience, voir de trembler un peu. Son père la prit dans ses bras.
-Qu'est ce que t'as encore fait petit lézard ? Gronda Christopher
Il ne dit rien et braqua les yeux par terre, se soumettant. Le rouquin s'approcha de lui agressivement et le saisit par les épaules. Mais Andreï Sadovski intervint, retenant d'un bras ferme le fougueux garçon.
-Merci d'avoir sauvé ma fille Loïs. Ma fille m'a parlé de toi cet après-midi et je serais enchanté de mieux te connaître dans de meilleures conditions.
Le petit garçon resta muet et hocha brièvement de la tête. Mais son regard ce porta sur Selena, reconnaissant les signes avant coureurs de la mutation. Les serpents se ressemblaient après tout, ils étaient des reptiles. Discret et il s'approcha du père de Lamia.
-Monsieur , je crois que votre fille devrait se reposer.
Le Docteur tourna le regard vers sa fille, et ce qui vit le pétrifia un instant, les yeux bleus cristal , commençaient à changer de forme, les pupilles ressemblaient de plus en plus à celle du petit garçon. Il comprit. Son métier de médecin l'avait mit face à bien des situation que d'autres auraient considérés comme difficiles, ou bien absurdes. Mais ce qu'il voyait là, ce qui se déroulait en ce moment dépassait l'entendement humain. Il devait agir, vite.
-Christopher, Dylan, rentré chez vous les enfants. Selena a besoin de se reposer. Le ton était rude, n'admettant pas de réplique.
Le médecin courait à vive allure, plus vite qu'il ne pensait pouvoir le faire. Ce garçon l'aidait à sa manière, il l'avait déjà prévenu, il saurait surement quoi faire. C'était un mutant, tout comme sa fille. Son cauchemar était en train de se réaliser. Lorsqu'il franchit le palier de sa maison, il monta directement dans la chambre de sa fille, soigneusement rangé, tout ses livres sur une étagère. Avec délicatesse il déposa le corps inerte sur le lit. Le regard azur du médecin se déposa ensuite sur la carrure frêle du petit hybride serpent, regardant parfois avec horreur et admiration sa fille. Il sentit une main froide se poser sur son épaule, une main d'enfant.
-Ce n'est pas votre faute.
Le Docteur Andreï fixa le petit être devant lui. Sans bruit d'une démarche souple il prit sa trousse de secours, et ferma la porte de la chambre à clé.
-Dis moi ce que je dois faire.
-Soigné sa plaie causé par le chien, mais ne la bandé pas. Ensuite prenez lui la main, et rester à ses côtés jusqu'à que la fièvre tombe, murmuré lui des choses réconfortante à l'oreille, des souvenirs.
Avec lenteur il s'exécuta, nettoyant les plaies, désinfectant, il s'appliquait avec tout l'amour du monde, sous le regard interrogateur de Loïs.
-Comment vais je faire pour l'éduquer ? Vivre avec sa mutation, se défendre...
-Cessez de vous inquiéter vous aller la rendre nerveuse, siffla l'enfant. Je m'occuperais d'elle... Pour le reste mettez là à un sport de combat, celui qui lui plaira cela vaudra mieux pour elle.
-Qui es tu Loïs ?
-Et bien pour être sincère cela va bien faire deux siècles que je traine ma carcasse sous une forme juvénile, pour aider les jeunes mutants. La fête va commencer préparez vous.
Andreï ne fit aucune remarque. Il vit sa fille se crisper, serrer ses mains, et retenir des cris de douleur, sa peau tombait petit à petit, comme des flocons de neige, dessous se voyaient de toute petites écailles encore poisseuses, elles sécheraient et durciceraient à l'air libre. Loïs prit le visage de Selena entre ses mains, et frotta délicatement les partit de son visage, retirant l'épiderme humain pour laisser respirer les écailles. Il fit signe au père d'amener sa fille sous la douche et de continuer cette toilette. La peau de sa fille était glaciale, et elle ouvrit ses yeux alors que l'eau chaude ruisselait sur son corps, un regard dans le vague, la pupille humaine alternait entre celle du reptile. Un mot s'échappa d'entre les lèvres entr'ouvertes ''Papa''. C'est ainsi que ce mêla à l'eau, et la peau morte, les larmes salées d'un père désespéré. Le Docteur Sadovski ressortit, après une longue heure. Quand vint le tour des dents, il ne put s'empêcher de trembler, les canines prenaient leur temps pour muter, la mâchoire pour se remodeler face à cette nouvelle dentition. Et les yeux, oui, une paire de yeux exceptionnelle, le bleu cristal avait laissé la place à deux Saphir illuminés à la pupille verticale. C'était sa fille, la chaire de sa chaire, le sang de son sang.
-Je crois que c'est finis Docteur. Allez vous reposer et préparé votre femme à cette nouvelle. Votre file a des yeux ...Il siffla, mais le grondement retenu du médecin le remit en place.
-Pas touche à ma fille. Il se retourna avant de partir et lâcha dans un soupir. Je dois te remercier. Tu peux rester vivre chez nous en attendant.
-Comme c'est aimable à vous. J'aimerais que vous me laissiez un mois seul avec votre fille. Histoire de bien l'acclimater à tout cela, vous comprenez...
-Fait ce qui sera nécessaire, Loïs.
Le temps passait imperturbable.
Lamia poursuivait a ce jour des études de médecine avec acharnement. Brillante élève, elle arriva sans difficulté à la fac de médecine au bonheur de son père. Selena en était désormais à sa troisième années. Elle suivait entre deux, une formation professionnelle de pierceuse, ou parfois elle se permettait d'aller sans ses lentilles de contact.
Bien sur sa mutation dans sa jeunesse lui avait posé quelques soucis mais Loïs avaient toujours été là. Son ange gardien. C'était lui qui dans un premier temps l'avait immergée dans la profondeur de son côtés animal, le potentiel, son pouvoir en lui même. Il lui apprit à maitrisé ses émotions. Son enseignement n'avait pas été doux mais elle en gardait de bons souvenirs. Loïs la guidait dans les méandres de la vision thermique, comment la changer pour obtenir sa vue normale, et vice versa. Et ainsi de suite avec son odorat, reconnaître l'odeur de la peur, du mensonge, du plaisir... Mais le plus rude fut certainement travailler sa souplesse, son agilité, sa rapidité, un travaille de plusieurs années qui avait porté ses fruits. Loïs n'avait pas mâché le travaille et il lui avait inculqué le B.A-BA du combat, savoir se défendre, et pouvoir se dégager d'un corps à corps gênant. Il préférait être prévoyant pour éviter que sa protéger devienne une paire de bottes, ou une ceinture. Onze ans de Kendo acharné, onze ans de travaille quotidien où elle pouvait dépasser certains maitre grâce à son agilité et sa rapidité, mais surtout grâce à son acharnement.
Cependant elle eut des problèmes, ses parents avaient refusés de la voir vivre caché, et ce fut avec fierté qu'ils élevèrent leur enfant. Pourtant nombre de fois elle fut victime de coups mesquins, mais Lamia passait outre cela. Oui certains la regardait avec méfiance, ou avec crainte, elle inspirait plus la crainte a cause de ses crochets et sa nature reptilienne. Pourtant la mutante tenait bon accompagnée de peu d'amis. Elle voulait lutter contre les préjugés, mais personne n'accordait vraiment foi a ses propos. Elle avait bon dos, souriante, joyeuse un eu trop parfaite au goût de certains, la perfection ne pouvait pas exister il fallait la faire disparaître, la ternir. C'est ainsi que des inconnus s'attaquèrent à Lamia, la bloquant dans un vestiaire avec des pensées peu catholiques.
-Salut ma jolie. Fit un garçon accoudé à la porte
-Je dois y aller ,laissé moi passer. Fit Selena exaspéré
-Mais non répliqua un autre dans son dos.
-Vous voulez quoi à la f... Lamia n'eut pas le temps de terminer sa phrase que l'un d'entre eux la plaqua contre le casier, jouant de sa force.
-Juste prendre du bon temps, t'es plutôt bien foutu ma foi. Susurra le troisième un brun.
Sans délicatesse Selena se dégagea par un coup de tête dans le nez, son genou rencontra son entrejambe violemment le mettant à terre. Une colère sourde montait en elle, oui, elle pouvait supporter certaines brimades, certaines insultes, fermer les yeux, mais cela devenait trop. Sa haine grandissait depuis plusieurs années.
-Finis de jouer les enfants, cassez vous ou j'en tue un. Cracha t'elle
Mais les garçons avaient prévu leur coup, ils l'empêchèrent de s'enfuir, malgré ses coups, ses morsures, elle ne put rien et se reçut dans le ventre trois beaux coups de pieds, suivit d'autres vengeances personnelles. Lamia pleurait de douleur, mais aussi de rage, rabaissé au stade d'anomalie d'animal. Tu pourras te venger un jour, pensa t'elle, un jour tu te vengeras. Ils s'arrêtèrent un moment, contemplant son visage ensanglanté, son corps contusionné.
-Tu as aimé j'espère car ce n'est pas fini, tu vas … Mais il fut interrompu brutalement, tombant au sol. Loïs venait de le frapper dans la nuque.
-D'accord, je vois que peu d'entre vous on changé depuis le temps. Cracha t'il hors de lui. Il se crispa et attaqua, fin, rapide et précis il assomma chacun des élèves. Sans attendre il sortit son portable et appela les secours.
L'histoire avait fait beaucoup de bruits, mais Lamia ne se démentit pas et poursuivit en justice les élèves. Sans mot elle reprit son quotidien. Cependant tout cela commençait à la lasser, cette routine emplit de tracas, mais aussi de ces violences contre lesquelles elle ne pouvait rien. Petit à petit elle en venait à haïr les humains, les hommes particulièrement. La remise ne question vint rapidement, Selena ne pouvait plus rester ici, le monde des êtres humains ne lui convenait plus.
Elle voulait être libre, le fait d'aider son père, ou d'être médecin ne la gênait pas, elle savait déjà recoudre des plaies, désinfecter extraire des balles. Son père lui avait enseigné cela, au détriment des lois et des décrets.
Lamia voulait en avoir le cœur net, son maitre pourrait l'aider.
-Loïs, grogna t'elle perchée sur le toi. Loïs ! Viens ou tu te prends une tuile.
Souplement, l'hybride-serpent arriva, depuis le temps il avait prit une bonne tête et du muscle. Mais toujours cet air d'enfant, comme si il était immortelle.
-Oui très chère élève ingrate.
-Je suis sérieuse, Loïs, arrête de me considérer comme la petit fille.
-C'est ce que tu es pour moi Lamia. Je sais tu n'aimes pas que je t'appelle comme cela. Tu es presque issu de la mythologie, non ? Femme-Serpent. Que me veux tu ?
-Une réponse. Et je suis sérieuse.
-Donc ?
-Penses tu que je me trompe ? Que la médecine n'est qu'une étape, que je doive faire autre chose.
-Comme ?
-Tatoueuse, peintre, rêveuse. Je ne sais pas auprès de qui, et comment Loïs ?...
-A toi de voir. J'ai un ami qui pourrait peut être t'aider pour te mettre dans le métier. Il recherche un perceur, mais personne ne lui convient. Je lui parlerais de toi. N'oublie pas que si tu fuis cette vie, tu ne pourras plus jamais retourner en arrière.N'oublie pas que tu arrêteras tes études de médecine.
-Je sais Loïs. Je sais.
Deux mois plus tard
Selena suivait son maitre dans les tréfonds de New-Rock. Ombres parmi les ombres comme il lui avait apprit à le faire afin d'éviter d'être repéré. C'était la première fois qu'elle venait ici, le bas fond de la ville. Elle n'avait pas peur, elle se sentait déjà à l'aise parmi eux.
Le maitre et l'élève entrèrent dans un immeuble délabré, mais plus ils descendaient dans les étages inférieurs moins cet état d'abandon ressortait. Le plus frappant restait surement le dernier palier de cet descente aux enfers. En bas, un institut de piercing, de tatouage, une armurie etc ... une véritable foire s'était cachée dans cet immeuble désaffecté. La face immergé de l'Iceberg. Une mutante sortit de l'ombre, elle avait le visage recouvert de piercings divers, mais cela n'altérait en rien sa beauté. Des mutants se rapprochèrent un peu plus des arrivants, par curiosité, par crainte. C'était la première fois que Lamia rencontrait d'autres mutants, ormis les hybrides, ils ressemblaient presque aux hommes.
-Que puis je pour toi vif-écaille ? A moins que tu sois là pour autre chose que me dire bonjour. Siffla la femme devant elle.
-Miranda qu'elle joie de te revoir. J'aimerais te demander un service, et tu as un grand cœur, surtout pour les demoiselles en détresse.
-Va droit au but Vif-écaille ! Je ne veux personne, à moins que se soit une des notres. D'un pas rapide elle s'approcha de Lamia qui restait silencieuse, sur ses gardes, son odorat lui communiquait différentes odeurs, la peur, la curiosité, la méfiance, et son sixième sens lui criait de fuir. Le danger approchait de plus en plus, mais elle se contrôlait, tant bien que mal. La perceuse lui tournait autour comme un chat autour de sa proie, avant de la saisir à la gorge et de la soulever comme un fétus de paille.
-Jolie bête que tu as déniché là, je comprend qu'elle soit ton poulain. Les serpents se font rares à New-York ces derniers temps n'est ce pas ? Surtout lorsque des radicalistes ou le BAM interviennent. Elle me plait bien ta pouliche, dis moi elle est prise ? Ou tu la conserves pour plus tard, pour éviter de faire comme avant ?
Sans douceur elle la lâcha. Lamia aspirait l'air goulument, même si elle se savait encore sous le regard inquisiteur de la perceuse. Mais elle ne pouvait pas se venger, sans mot, ni geste décalé elle se remit debout. Loïs haussa les épaules, avant de reprendre indifférent aux provocations.
-Fais en une perceuse, c'est tout ce que je te demande Miranda. Tu la prendras dans peu de temps y a des choses a régler, et durant les vacances, en échange de ton savoir elle t'aidera. Persifla Loïs, entre ses crochets. Tu me sembles bien au courant pour le BAM. Parle.
-Venez je vous invite à boire un verre. Nous parlerons de tout cela.
Le monde qui entourait la scène s'écarta, et reprit ces occupations. Les heures suivantes se passèrent à discuter des arrangements des heures de travaille de Selena. Ce soir elle dormirait ici, abordant la pratique après la théorie, Lamia avait rarement percé, les profs accentuant le côté studieux. Heureusement pour Lamia, les vacances étaient déjà tombées. Puis le sujet toucha aux différents groupes qui se ''disputaient'' cette ville: les X-Men, les Confréristes, et ceux qui tentaient de faire régner une justice entre les deux, le BAM. Avidement Lamia écoutait.
Les Confréristes n'arrêtent pas d'acheter des armes, de s'attaquer à des humains, cela en devient parfois presque une guerre ouverte. Les X-Men eux tentent d'inverser la tendance, mais j'ai plus l'impression que cela risque de se terminer dans un bain de sang. Désormais il y a le BAM qui se rajoute, qui tente de faire travailler main dans la main humain et mutant.
La discussion continua sur le même thème tous le restant de la soirée. Peu à peu, Lamia était immergée dans le monde des mutants, elle tentait de tout comprendre elle qui se cachait encore parmi les humains. Lorsque sa tête se mit à dodeliner, ils se séparèrent.
-Bon vu que t'as l'air d'être libre ces vacances je vais t'employer. Ton maitre m'a déposé ce sac pour toi, il m'a dit de te rappeler que tu devais travailler aussi tes études. Même si tu arrêtais tes études, ici y en a qui pourront t'aider à poursuivre. Fit Miranda. Allez tout le monde au lit, je vais te faire une place sur le canapé.
Le lendemain Lamia avait donné sa lettre de démission, elle cessait ses études pour des raisons personelles avait elle écrite. Tout le monde serait content, elle, et l'ensemble de sa faculté. Ses parents comprenaient son choix, et ils la laissèrent en paix.
Deux mois plus tard, Selena alternait autant qu'elle le pouvait avec sa nouvelle vie. La Médecine, le métier de perceuse tel qu'elle l'imaginait. Tout cela lui plaisait, même si parfois la fatigue se faisait ressentir. Loïs la suivait toujours aussi protecteur. Avait il prévenu ses parents du choix qu'elle avait fait, quitter sa famille pour toujours. Selena voulait être libre, tracer son propre chemin.
Ce soir , l'hybride serpent était avec Miranda. C'était la fin du samedi, elle dormirait encore avec son maitre de stage. Sans mot elles nettoyaient le matériel tandis que les derniers clients partaient. Désormais elle pouvait se dire professionnel avec l'expérience d'une future médecin. Ses oreilles fraichement percées lui faisaient légèrement mal, surtout le cartilage de l'oreille droite. Miranda rigolait à chaque fois qu'elle pestait contre la douleur. Mais elle voulait discuter avec son assistante, Loïs ne lui avait rien caché sur le véritable but de sa formation.
Selena. Appela doucement Miranda. J'ai discuter avec Vif-écaille, tu vas partir, et je me demande si ce n'est pas un caprice d'enfant, plutôt que ta volonté.
Lamia se tourna et fixa la femme à la force surhumaine droit dans les yeux. Personne ne la ferait changer d'avis, pas même Loïs.
-Je suis née libre et je mourrais libre. Je veux décider de ma vie, je ne veux plus être dépendante de personne. C'est ma nature Miranda
La date fatidique approchait, le dix juin
Lamia avait préparé son sac. Il contenait dedans tout ce dont elle aurait besoin pour plus tard, même ses livres d'études. Elle n'abandonnait pas la médecine, non elle s'en servirait dans un autre contexte pour aider les mutants. Lamia contait imiter son père dans ce domaine là, il lui avait tout enseigné de disséquer une grenouille à opérer des blessures pour extraire un corps étranger. Lamia emportait un peu d'argent. Ses vêtements, et son bokken étaient chez Miranda qui lui prêtait un peu d'espace le temps qu'elle soit acceptée chez le tatoueur.
-Tu es prête ? Tu as encore le choix Selena.
-Cesse de parler Loïs tu vas te mordre la langue.
Sans bruit Lamia sortit pas la fenêtre. Les tuiles ne crissèrent pas sous son pas expert, la fenêtre se referma comme si elle ne fut jamais partit. D'un mouvement souple elle descendit du toit. Dehors la rue endormit l'appelait, mais avant de se retourner et d'oublier son passé, ses rires, ses sourires, le bonheur qui lui avait été offert. Mais tout cela appartenait à l'être humain, la mutante était une autre femme. Courant dans les rues désertes à en perdre haleine. Tout était désormais finit, sa vie était devant elle. Elle ne pouvait pas pleurer, Selena devait être forte, pour ses parents, pour elle. Loïs derrière elle souriait, sa protégée prenait son envol. Bientôt viendrait son tour, d'autres enfants avaient besoin de son aide.
Un an plus tard.
Lamia marchait dans les rues de New-York, son sac en bandoulière contenait la lettre de son mentor, et le fruit de plusieurs heures acharnées son ArtBook, et la confirmation de Miranda qu'elle était perceuse professionnelle. D'un pas hésitant, elle regarda deux rues, l'échoppe s'appelait ''Reptilis'tatoo''. Elle s'engagea sur celle de droit et finit par tomber devant le magasin. L'enseigne lui plaisait. Ce fut avec un grand sourire qu'elle entra, vêtue d'un corset de cuir et de métal, d'un pantalon de cuir moulant avec une fameuse ceinture avec des balles, ses chaussures étaient des New-Rock à talon, ses ongles parfaitement entretenus étaient vernis de noir, et ses cheveux ramenés en un chignon. Son collier état un simple tour de cou d'où pendait une serpent. Ce look lui comme un gant.
-Bonjour, il y a quelqu'un ? Demanda t'elle d'une voix plus ou moins forte. Lamia attendait, attendait, jusqu'au moment où un homme d'une quarantaine d'année sortit, tatoué sur les bras, le torse et le cou. Il avait des yeux bleus, des cheveux déjà gris, une coupe courte.
-C'est pourquoi ? Ajouta t'il d'un regard ensommeillé.
-Je dois vous remettre cela, c'est de la part d'un ami à moi. Il m'a dit de discuter avec vous après. Selena lui tendit la lettre qu'il saisit l'air interrogateur.
-Bien, poses toi sur une chaise je reviens, le temps de lire ta lettre. Il partit d'une démarche rapide, déjà une odeur de café sortait de l'arrière boutique. Quand elle entendit une tasse se briser par terre.
-T'as une sacré veine que le poste soit vacant et la demande en hausse. Après je vois que tu as déjà percé pendant pas mal de temps, ton patron a été surpris par ton talent. D'un regard lasse il tendit sa main à Selena et la lui serra.
-Je suis Max. Tu vas débuter comme perceuse dans ma boutique et si mes clients sont satisfaits... Je verrais si je t'enseignerais le tatouage, apparemment t'es pas mauvaise en dessin. Tu commences dès demain. Tu vivras ici, donc d'ici une heure grand maximum tu ramènes le matériel et toutes tes affaires.
Selena n'arrivait pas à comprendre ce que son futur patron venait de lui dire. Quoi elle vivrait ici, avec lui ? Dans le même endroit.
-Tu vas vivre avec moi, ne t'inquiètes pas, j'ai derrière la boutique un studio assez grand pour deux. Donc tu te bouges, ou je te renvoie d'où tu viens.
Cet homme lui plaisait bien. Avec sa valise et un sac remplit d'affaire et de matériel elle arriva. Heureuse. Rapidement elle s'installa, et s'acclimata sans problème à son nouvelle environnement. Lamia nageait comme un poisson dans et sa vie en commun avec son patron lui plaisait. Elle en oublia presque qu'elle était une mutante. Presque.
Un an que Selena, était tatoueuse et perceuse. Durant cette année acharnée de travaille, elle n'avait pas cessé de s'exercer sur tout ce qui approchait la texture d'une peau humaine. Son dermographe était presque devenu l'extension de sa main, comme avec son bokken.
Aujourd'hui était en quelque sorte jour de fête. C'était l'anniversaire de la jeune hybride. Max lui avait offert un magnifique Katana, incassable. Un cadeau exceptionnelle. Mais ce jour unique n'empêchait pas le monde de tourner, et demain de nouveaux clients seraient là. Ils se couchèrent tôt chacun de leur côtés. Selena se sentait mal, quelque chose clochait, son instinct lui dictait que cette nuit serait différente. Mais elle n'arrivait pas à deviner pourquoi ? Sans bruit, elle se leva, vêtue seulement de ses sous-vêtements.
-Selena ? Qui es tu réellement ?
-Max, tu ne dors pas ? Désolé, je ne voulais pas te réveiller.
-Arrête je ne dormais pas ?
-Moi. Une mutante, une hybride serpent. Un grand silence tomba dans la chambre.
-Selena, il faut que je te dise demain matin j'aurais disparu de la circulation. Je … J'ai. J'ai fait un papier pour tout te léguer.
Selena avança chancelante vers le lit ou dormais Max, tombant à côtés de lui. Elle n'y croyait pas, c'était un cauchemar. Ils l'abandonnaient, d'abord Loïs. Ensuite Max.
-Je vais faire comment sans toi ? Hein qui sera là pour me remonter les oreilles...
Max se redressa et la prit dans ses bras, il la consolait comme il l'aurait fait avec un enfant. La petit versait des larmes sur son épaule comme jamais, il avait l'habitude de la voir forte, une vraie battante.
-Sel'. Lui dit il.
-Selena ! Tu es en sous-vêtements et la position est un peu gênante, tu comprends.
-Max espèce d'idiot... Espèce de...
Il l'a fit s'assoir à côtés de lui, la berçant. Selena était redevenu une enfant. Max, un père adoptive. Il la coucha contre lui, la berçant. Ils s'endormirent l'un contre l'autre.
Selena se réveilla le lendemain matin. La jeune femme avait relevée la tête et sans gémir, continuait son chemin. La journée c'était passée tranquillement, client sur client elle avait enchainée sa besogne avec délice. Elle était rentré plus tard que d'habitude à cause de son entrainement de Kendo, son maitre lui enseignait d'autres mouvements avec son bokken en bois blanc. Les muscles de Selena se contractèrent quand elle s'apprêta à rentrer chez elle, quelque chose la dérangeait, le danger. Elle se sentait piégé et ses crochets sortirent, ses yeux passèrent vision thermique, mais où étaient ils ? Selena sortit ses clés quand elle sentit quelque chose effleuré sa tête et ses genoux se baisser.
-Jolies réflexes. Alors ton patron vient de se tirer et il aidait des mutants. Faudrait qu'il paie. . Fit un homme blanc, une batte de base ball dans la main.
-Je ne vois pas de quoi vous parler. Fit elle désespérée
-Qu'elle bouche avec des dents, longues et pointues. Et ses yeux comme ceux des reptiles. Sa main caressait sa joue, mais il sentait la haine. Le coup survint inévitable.
Les deux hommes ne tardèrent pas à la maintenir pour l'empêcher de riposter. Le serpent se débattait, mais les humains la maintenaient pour se défouler. Les coups pleuvaient, semblables à une pluie de pierre. Cette scène lui rappelait inmencablement son passage à tabac à la fac. Sans un mot ils lâchèrent, non ils n'avaient pas tapé sur son visage, mais dans le ventre, sur les cuisses. Pourtant Lamia s'attendait au pire, à d'autres sévices. La violence et la vengeance allaient de paire dans ce quartier.
Quand soudain les trois hommes furent soulevés de terre, maintenu à cinquante bon centimètres au dessus du sol. Un homme vêtue de rouge et avec un casque de la même couleur approchait. Il devait avoir un certain âge, mais ses yeux bleus étaient magnifiques, et il avait un charisme. Cet homme lui rappelait son père, Andreï Sadovski. Mais l'hybride serpent se souvenu qui était cet homme, aux travers des mots de Loïs, Miranda. Magnéto. Mais que faisait il ici, vers elle ? Doucement elle se releva, faisant craquer ses muscles endolorit, la jeune femme avait surement une ou deux côtes fêlées.
-Alors petit serpent, as tu besoin d'aide ou as tu peur de les blesser, pourquoi ne laisses tu pas ta haine, ce côtés qui t'es propre ressortir ? Susurra Magnéto à son oreille. Tu dois te venger, montre leur qui tu es Lamia.
Une haine sourde monta doucement en elle, quelque chose que la jeune femme avait refoulé au fond d'elle. La haine des humains, des hommes précisément, ceux là, oui, les trafiquants, les violeurs, ils méritaient tous la mort. Selena se releva, elle cracha à la manière du Mamba Noir, montra ses crochets des plus longs. Oui, elle allait se venger. Le côtés animal prit le dessus sur sa raison, sa haine sur son humanité. Avec précision elle inocula son venin aux trois hommes, et leur de ses dents lacéra leurs visages, leurs gorges, elle les tortura avec soin. Quand Selena en eut terminé Magnéto glissait lentement dans les ombres.
-Viens petit serpent, viens me rejoindre dans mon antre. Là bas tu trouveras de quoi te venger, de quoi devenir pus forte. Mais en attendant venge toi ! Fait connaître le désarroi, la haine, la douleur aux chiens qui oseront s'attaquer à nous autres mutants.
Selena le vit partir. Elle aurait voulu rester avec lui, qu'il l'emmène loin de tout cela... Mais le moment n'était pas venue. Lamia devait devenir plus forte, et massacré tous ces hommes. Lorsqu'elle entra dans sa chambre, le corps douloureux, sa lame brillait d'un éclat meurtrier. La confrérie était faite pour elle, aux diable le Bam et les X-Men.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Dim 22 Avr - 0:04

Eh bien rebienvenue !!! ^^

Bonne future modération ^^
Revenir en haut Aller en bas
Lamia
Confrériste Delta-Epsilon
avatar

Messages : 58
Date d'inscription : 21/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Dim 22 Avr - 20:12

Toi aussi tu m'as manqué mon petit Smetlh' Very Happy
Merci Jackson Wink

Surprised Fiche fini Surprised

Petite précision je suis à l'internat donc absente toute la semaine, désolé Crying or Very sad .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Dim 22 Avr - 20:54

Serpeeeeeeeeeeent ♥
Re bienvenue *_*
Revenir en haut Aller en bas
Esther Ophraïm
Résident(e) à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 270
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 37

MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Lun 23 Avr - 13:43

Ok ok. Pas de souci Wink

A ton retour, précise-nous si cette fiche est un repostage stricte de l'ancienne (y compris les évolutions de pouvoir) ou si tu y as apporté des modifications.

Ainsi nous saurons quel type de modération il convient d'appliquer à ta fiche Wink

_________________



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Lun 23 Avr - 13:56

*envoie une décharge électrique à Lamia en guise de bienvenue*
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Ven 27 Avr - 9:06

Fiche Ok, bonne à valider.

Bon retour Lamia, et bon RP.
Revenir en haut Aller en bas
Paladin
X-Men Beta
avatar

Messages : 228
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Ven 27 Avr - 16:31

Félicitations, nouveau Confrèriste Delta Epsilon, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________

Paladin

Spoiler:
 


Paladin + armure d'énergie

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   Sam 10 Nov - 11:59

    PSEUDO : Lamia alias Selena Sadovski

    Changement(s) constaté(s)

    - NATURE : Nature Psychologique

    - DESCRIPTION :

    Le physique n'a pas été atteint physiquement, sa mue a effacée toutes les traces qui ornaient son cou.

    Moralement c'est une autre histoire.
    Lamia est prise de panique si une personne essaie de la prendre par le cou, son comportement peu alors se diviser en deux catégories.

    -Violent : la jeune femme perd le contrôle de sa personne, sa partie animale prend le dessus et elle ne répond plus alors de ces actes. Cela peut aboutir jusqu'à la mort de la personne ou bien jusqu'à que sa crise se calme, qu'une personne lambda parvienne à lui faire entendre raison.
    Sous cet état la jeune femme perd le contrôle de ces pouvoirs, ces crochets sortent, sa vision passe en thermique le laps de temps que dure la crise. Son état se rapproche de celui d'un animal, violent, imprévisible, et dangereux.
    Cet état ne se déclenche uniquement si son sixième sens est en alerte, soit quelle est menacée directement.

    Pour l'état violent : le contexte doit activer son sixième, que cet alarme désigne le danger. Il peut être animal, mécanique ou bien humain. Si la chose, la personne en question tend les mains vers son cou à plus d'une distance de bras la jeune femme va s'énerver, commencer à perdre son calme, plus la distance va se réduire plus l'hybride risque d'avoir une crise. Si la distance est inférieure à la taille d'une main, Selena va entrer dans cet état second, qu'importe que la personne soit armée ou non, en supériorité numérique.
    En résumer pour que l'état violent se déclenche il faut une menace que son sixième sens détecte, un contact visuel, et un ennemi visant sa gorge.



    -Apeuré : l'hybride se recroqueville sur elle même, les yeux fermés et tremblotante. Elle ne bouge plus, amorphe, attendant que quelqu'un vienne la calmer, la rassurer. Selena perd aussi le contrôle de ces pouvoirs, sa mue peut être déclenchée si sa peau est en train d'arriver à son terme.
    Dans cet état l'hybride n'est un danger pour personne, incapable de se défendre, soumise au bon vouloir de la personne en face d'elle. Même son sixième sens ne parvient pas à lui faire entendre raison, en danger, elle ne réagira pas. Cet appel qui lui permet de souffrir ne lui est plus d'aucune utilité.

    Pour l'état apeuré : Dans ce contexte là, la personne doit être dépourvue de mauvaises attentions. Le fait que la personne lui soit inconnue lui importe peu, il peut s'agir d'un ami, d'un client, d'une personne lambda... Si elle tend les mains vers son cou, pour lui toucher les joues etc... des gestes anodins, l'hybride va rentrer dans son état apeuré quelque soit le lieu, le temps et l'heure.

    Il faut aussi ajouté à quel point Selena se rend compte de ces faiblesses, que sa capacité à manier un sabre ne suffise pas à la protéger face à ces congénères. Ces capacité au corps à corps laisse à désirer, elle comprend que dans l'état actuel des choses les mutants dans le genre de Smelther peuvent l'abattre, la malmener.
    Son but premier est désormais de se venger de cet affront. Elle souhaite acquérir une force qui fera plier ces ennemis, même si elle doit sacrifier une part de son humanité, en modifiant ces caractéristiques physiques, envers et contre tous.
    Pour cela elle est prête à plonger dans davantage de violence, de souffrance, de sang. Même si ce chemin peut lui faire perdre la raison.

    - CAUSE(S) :
    A la suite d'un combat de rue contre un autre mutant : smelther avery, Selena ne supporte plus que quelqu'un s'en prenne à son cou. Elle s'est retrouvée pendue au bout d'un fil, malmenée, maltraitée, et déshonorée.

    - JUSTIFICATION RP : http://xmenrpg.superforum.fr/t312-la-belle-et-l-ivrogne-pv-lamia

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Selena Sadovski alias Lamia "le retour du serpent" [fini]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un soldat français de retour d'Afghanistan témoigne sur RTL
» y a-t-il un point de non retour ?
» Retour à la maison après accouchement - pas de voiture!
» back to mac après dépotage
» Allaiter , c'est fini pour moi et c'était très dur !!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: