AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   Ven 23 Sep - 17:21

Encore un cours qui finissait tard. Non, ce n'était pas les cours scolaires, ça, c'est facile et ça finit immanquablement à 5 heure. Non, ce sont ses propres cours qui finissaient tard. Et elle en ressortait après avoir nettoyer le dojo, non pas que ça la dérange hein. L'air été frais, la rue était vide et sombre, ce qui est plutôt négatif en fait. Elle était vêtue comme à son habitude d'un T-shirt à manche courte blanc et d'un jean lambda, emmitouflée dans un manteau long garni de fourrure au col.


Bref, tout allai bien dans cette ruelle, encore quelques une et elle arriverait à son appartement. Un tournant à gauche, on rentre dans le groupe de purificat...Comment ça on rentre dans le groupe ? Elle vacille en arrière, se reprenant asser facilement en somme tandis que la personne dans qui elle est rentrée : une montagne de 195cm vacille et manque de se heurter à son pote avant de se retourner, l'air hargneux. Alicia incline la tête en prenant la parole, c'est le mieux à faire.

Désolée m'sieur je vous avait pas vu en tournant, vous ne vous êtes pas fait mal ?

Un regard attentif : ils sont 4, ont des uniformes assortis. Des purificateurs, des chasseurs de mutants. L'un d'eux semble porter une quelconque arme automatique dans sa main. Je déglutis tandis que l'autre lui abois plus au visage qu'il ne parle

Fait gaffe ou tu va gamine ! Tu aurais pu me blesser...Ou alors c'était ton intention ? Si ça se trouve t'est une des leurs.. Après tout vu ta tignasse qui est déja une mutation en soi...

Elle arque un sourcil...Non mais c'est quoi ce raccourci moisi ? Bon, en effet elle est mutante mais quel rapport avec ses cheveux sérieux ?Elle balaie les alentours du regard, son vis à vis de même et ils en arrivent à la même conclusion : pas de témoins, elle est mal barrée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Coulson
Neutre Oméga
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   Ven 23 Sep - 17:52

Marcher aidait à s'éclaircir les pensées, à faire un peu le ménage dans son cerveau, à laisser courir son imagination, à aller d'un sujet à l'autre sans se prendre la tête avec des processus et autres. En fait, c'était nickel pour stimuler la pensée arborescente, qui était indispensable pour ce que j'étais en train de tenter de faire... Trouver un moyen d'exploiter l'énergie du point zéro. En gros, pour ceux qui ne connaissent rien à la physique, j'étais en train de chercher l'eldorado. Rien que ça. Une source d'énergie monstrueuse, quasi-infinie, qui pourrait alimenter la Terre entière avec juste un gros générateur. C'était... ambitieux. Mais réussir à développer ça, ou ne serait-ce qu'à en poser les bases mathématiques, permettrait de créer un phénomène d'avancement technologique et culturel majeur. Le faire permettrait de lancer la conquête de l'univers. Pas du système solaire : la Voie Lactée et même les galaxies voisines deviendraient accessibles, en dépit des distances débiles que de tels voyages représentaient.

Sauf que voilà : je calais pas mal. Sérieux, on avait peu de mesures, peu de données, c'était la misère complète. La misère intersidérale, même, pourrait-on dire ! Mon pouvoir ne me permettait pas de capter l'énergie du point zéro, et je ne pouvais du coup pas "tricher" comme je l'avais toujours fait grâce à mes capacités de perception. Ainsi, j'avais décidé de faire quelque chose de standard : après des heures à me prendre la tête devant mon tableau blanc, je sortis du bureau et me mis à faire un tour. Pendant le tour en question, je ne réfléchissais pas spécialement aux calculs ou à grand chose de précis. Non, je laissai mon cerveau aller où il voulait, pensant à ce qui passait. Le fait que je mangerais bien un bon burger avec du bacon et des oignons rouges. Le fait que ce type avait une drôle de façon de tenir son portable. Le fait que le directeur des relations publiques me gonflait depuis 1 semaine et que je devais vraiment répondre à son mail. Le fait que ce restau ait l'air sympa. Le fait que les fesses de ce type aient l'air sympa aussi. Enfin vous voyez l'idée je pense, pas la peine de passer 10.000 ans dessus.

Le truc, c'était qu'en faisant ça, je ne voyais pas trop le temps passer... Ainsi, je finis par me rendre compte d'une part que je m'étais sacrément éloignée du bureau et ensuite qu'il était relativement tard. Il faisait plutôt sombre, et le fait que deux lampadaires soient morts n'aidait carrément pas. En plus, pour couronner le tout, il n'y avait pas un rat, pas un chat, pas une brouette, rien. Attraper un taxi dans ce coin un peu moisi semblait clairement hors de question, je fis donc demi-tour afin de rattraper une artère un peu plus importante de la ville... Mais je fus interrompue par un bruit. Une voix en fait. Une grosse voix, d'un mec qui semblait un peu gueuler. Sûrement un ivrogne à la con qui traînait... Il y en avait de plus en plus. Avec la crise, la pauvreté grandissante, la dépression générale, le nombre d'alcoolos augmentait. Ce n'était pas entièrement de leur faute ; le monde ne les aidait pas des masses... Mais ça ne voulait pas dire pour autant que j'avais très envie de le croiser et de devenir sa meilleure amie pour la vie comme Laurie.

Toutefois, alors que j'approchais, je me mis à entendre des termes qui n'appartenaient pas vraiment au champ lexical des mecs bourrés. Les types pintés avaient tendance à dire des trucs genre "TuuUUUvooôôAAASSS, ennFAAAiiiIIT, les POLITQIU... LES PLOTI... TIQUE... J'les ai VUS CHEZ MOA... T'VOUAAS... ParCEQU... Hein... ALORS. Y m'EsPIONNENT !!", ou des autres élucubrations incohérentes de ce type. Là, le mec semblait savoir ce qu'il disait et il parlait de sujets qui ne me plaisaient pas des masses.

..es putain d'mutants qui foutent la merde partout, hein ?

Mutants qui foutent la merde partout ? Génial... Une agression... Je me mis à prier pour qu'ils foutent le camp, ou que la victime se défende et que je n'aie pas à intervenir... Je n'avais aucune envie de finir dans les emmerdements. Des fois en fait, j'aurais préféré être une PDG salope et opportuniste qui laisse crever les gens juste pour des raisons de relations publiques. Hélas... Ce n'était pas le cas. C'était bien ma chance. J'avançai un peu, jetant un petit coup d'oeil au coin de la rue et apercevant un petit groupe de ploucs avec la même tenue ridicule. Quatre individus, l'un d'eux avec une sorte de petite arme automatique, deux autres avec des flingues. Ils parlaient à une gamine, une petite rousse qui n'avait à priori rien de spécial - à cette distance je ne pouvais pas trop voir les détails. Si elle était mutante, ça ne semblait pas écrit sur son visage en tout cas.

Bonnnn... Les envoyer voltiger n'était pas une idée super. Peut-être pourrais-je gérer la situation de façon, je ne sais pas moi, diplomatique ? HAHAHA. Bon, d'accord, ce n'était pas ma spécialité. Ce n'était pas pour rien que j'avais une équipe dédiée aux relations publiques... Même s'ils me gonflaient, ils m'évitaient aussi d'être trop directe. Mais là, ils n'étaient pas là et je me voyais mal leur passer un coup de fil pour leur demander comment gérer ce type de situation... Je décidai donc d'improviser.

- Euh, hey ? Les types continuèrent, sans m'avoir entendue. Oh ? Toujours rien. EH, YO ! Les mecs se retournèrent vers moi, l'air surpris. Ah ben quand même, trop aimables ! Ça va ou quoi ?

... sérieusement ? "Ça va ou quoi ?" ? Sans déconner ? Bonjour l'improvisation, tiens... Heureusement que le lampadaire était mort, au moins ils ne pourraient pas voir ma tronche à moins de pas mal se rapprocher. Avec un peu de bol, l'idée qu'il puisse y avoir un témoin les pousserait à foutre le camp ? Ha, oui, c'était beau d'espérer. Tiens, peut-être même qu'ils allaient s'excuser, nous inviter chez eux, puis on ferait des cookies et on deviendrait les MEILLEURS AMIS DU MONDE ! Et après Disney ferait un dessin-animé sur notre belle histoire ! ... Sûrement pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   Jeu 29 Sep - 19:06

Réfléchir et observer. C'est la seule chose à faire face à des gens armés et hostile. Ils sont 4 tous armés visiblement et il n'y a pas de témoins, elle est mal barrée. Ils roulent des épaules, ricanent. Et moi j'observe, surtout les alentours. Je me donne 40% de chances de victoires. Sauf si...Une ombre ? Derrières eux  qui s'approche ?...Mh..De l'aide ? potentiellement. Elle les interpelle et je cache mon sourire en déglutissant. Certes elle fait diversion, certes ils se retournent tous rapidement après son hurlement guttural suivi d'un presque "ouesh bien ou bien ?"...Que va t'il se passer ensuite ?

Tout cela se traduit facilement sur mon visage : les sourcils haussés, épaules en arrière, genoux fléchis...Je semble prête à m'enfuir au premier signe !...Ou à me jeter dans la mêlée, c'est selon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Coulson
Neutre Oméga
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   Jeu 29 Sep - 19:51

Bonnnn... Soit l'interpellée n'avait pas de pouvoirs offensifs ou défensifs lui permettant de se défendre, soit ce n'était carrément pas du tout une mutante. Et elle ne sembla pas profiter de la diversion pour... je ne sais pas, moi, se téléporter, ou partir à 3 fois la vitesse du son, ou va savoir ce que peuvent faire les autres mutants. Car la vérité était que je n'avais jamais vraiment trop fréquenté d'autres mutants de "façon mutante". Bon, "de façon mutante" c'était bizarre comme formulation... Disons que tous les mutants avec lesquels j'avais été en contact - un bon paquet vu que j'en avais beaucoup qui bossaient chez CORE - étaient des personnes chez qui la mutation était, pour moi, sans grand intérêt. Nous avions parlé de business, de développement, de recherches, de projets, mais pas vraiment de leur mutation. Nous conseillions toujours à nos employés mutants de contacter l'Institut Xavier en cas de difficulté avec leurs pouvoirs mais c'était tout... Notre département RH n'était pas qualifié pour gérer le gène X des gens.

Du coup je ne savais pas non plus grand chose du "pouvoir moyen du mutant moyen". Je savais que la plupart étaient inoffensifs mais après, le reste... Ce n'était pas vraiment un domaine qui me fascinait plus que cela, la biologie du gène X. Le fait était, en tout cas, que je parvins à attirer l'attention de nos quatre nouveaux amis et que la jeune femme ne profita pas de l'occasion pour foutre le camp en vitesse. En fait, les types se mirent à m'invectiver :

- Mais j'te reconnais toi, j't'ai déjà vue quelque part, je suis sûr que j'te reconnais.
- Désolée, mais c'est moi qui te reconnais, j't'ai vu le premier, toi tu m'as vue en deuxième, vu ?
- ... quoi ? demanda-t-il, l'air confus.

Bon, il ne semblait pas avoir toutes les références, dommage... ça aurait été une bonne façon de briser la glace.

- Je suis passée à la télé, à Jeopardy.
- Qu'est-ce-que tu fous chez les mutos, hein !? demanda-t-il alors avec un air assez peu convaincu par mon histoire.

Ah... Ils étaient en train de dégainer. Mauvais signe, tout ça. Mauvais signe. Je n'était pas experte en psychocriminologie mais quelque chose me disait que des types un peu moisis en train de dégainer, c'était plutôt de mauvais augure. J'avais, je sais, une capacité de déduction formidable.

- Chez les mutos ? Je sais même pas où je s... ATTENTION IL FONCE DROIT SUR NOUS !! criai-je subitement en pointant le doigt derrière eux.

... trois fois que je sortais des références stupides. Le stress ne me réussissait pas. Certaines personnes paniquaient, d'autres pleuraient, d'autres fuyaient, certaines encore devenaient agressives, et moi mon cerveau décidait de troller en permanence et sortir des répliques de films et séries en tous genres. Encore une fois, mes chers collaborateurs ne semblèrent pas comprendre la référence et tournèrent la tête avec une mine plutôt énervée. Je profitai donc de l'occasion pour créer un point de gravité de 3g, le liant à leurs armes et le propulsant vers eux puis droit vers le ciel. Ils purent donc voir passer une sorte d'étrange point autour duquel la lumière était distordue de façon extrêmement anormale. Mais en soi, la distorsion de lumière était sans intérêt : c'était la gravitation intense et imprévisible qui nous intéressait. Celle-ci arracha les armes des mains des types, les envoyant voltiger à plusieurs blocs de là.

- Salope ! Tu crois qu'on a besoin de flingues pour te niquer ? lança alors le leader en se retournant vers la rousse.

Clairement, mon petit numéro n'avait pas eu l'effet espéré. J'espérais que sans leurs flingues, ils se pissent dessus et décident de foutre le camp... Mais là, que nenni. Ils décidèrent à la place de se mettre aux poings ce qui signifiait que j'allais devoir faire quelque chose, et cette perspective me terrifiait. Les flingues, c'était facile. Ils allaient tomber par terre et voilà, affaire close. Eux en revanche... Si je les éjectais de la même façon, ils y passeraient sans aucun doute. Même s'ils étaient des imbéciles, et que j'augmenterais la moyenne nationale de QI en les éliminant, je n'étais pas vraiment du genre "kill on sight"... Je décidai donc de procéder autrement.

Un autre point fut créé au dessus d'eux, mais seulement de 0,02g soit presque rien. Ainsi, quand le premier gorille s'avança pour frapper la petite jeune, l'appui de son pied sur le sol fut suffisant pour le propulser en l'air. Vu qu'il n'était plus affecté par la gravité terrestre, il était en train de rencontrer le même problème que la sonde Philae quand elle avait tenté d'atterrir sur la comète 67P/Churyumov-Gerasimenko. La gravité était tellement faible que rien qu'en touchant le sol, l'effet de rebond l'avait éjectée assez loin de sa destination prévue. Et quand la sonde avait tenté de percer le sol, en dépit de sa perceuse puissante, la gravité était trop faible et au lieu de percer la comète, c'était la sonde qui s'était soulevée.

Ses amis se précipitèrent vers lui pour l'aider mais eurent le même problème : ils commencèrent à voltiger de façon incontrôlable, tournoyant dans tous les sens sans parvenir à bien se stabiliser. La gravité du point créé était si faible qu'ils n'étaient pas vraiment attirés par celui-ci mais n'étant plus non plus affecté par la gravité terrestre, ils se retrouvaient plus ou moins en situation de microgravité... Le genre de situation qui demande de l'entraînement, or je doutais fort qu'ils soient entraînés à ce genre de chose. Je doutais, en fait, qu'ils soient entraînés à faire leurs lacets tout seuls, alors évoluer en situation de 0g ? Tu parles... Bon. Le souci, maintenant, c'était de savoir ce que j'allais faire d'eux : si je les laissais ainsi, ils allaient s'envoler jusqu'à finir hors de portée du point de gravité et s'écraseraient du coup comme des crêpes. Pas top, pour mon casier judiciaire...

Je créai donc un dernier point de 0,6g environ, à l'autre bout de la rue, ce qui commença à les faire tomber relativement lentement. Vu leur hauteur, ils se feraient sûrement bien mal mais pas assez pour qu'ils soient blessés de façon grave. Pendant que nos amis flottaient vers le sol, je fis signe à la rousse de venir car il était temps de foutre le camp. Mais histoire de me couvrir, je lançai :

- Oh mon dieu, ils se sont envolés ! C'est une mutante !

Désolée mais si quelqu'un devait finir dans les ennuis à cause de cet incident, ce serait elle et pas moi. J'étais peut-être une humaniste mais je n'étais pas une bonne samaritaine non plus : si je finissais morte ou en taule, c'était tout le projet d'extraction de l'humanité de la Terre qui échouerait ou serait retardé de dizaines, voire centaines d'années... Je ne pouvais pas me permettre de crever ou de finir en taule. Je me mis ensuite à partir assez rapidement, me dirigeant vers l'artère la plus proche histoire de trouver un taxi avant que ces imbéciles ne reprennent leurs esprits... Quant à la rousse, soit elle était un peu maline et me suivrait, soit elle avait vraiment envie de voir ce que quatre extrémistes lui feraient après avoir repris leurs esprits, et c'était son problème, pas le mien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   Ven 21 Oct - 6:33

Inspirer profondément. Bloquer. Expirer. Renouveler l'opération jusqu'à être totalement calme.

 Bon, la il en faudrait une centaine c'est trop long. Mais la diversion offerte par l'autre femme est effective. Alicia est devenue totalement secondaire pour les loubards. Elle observe avec attention, retenant à grand peine un éclat de rire à la provocation ouverte de l'intervenante. Elle ne manque pas d'aplomb pour une femme face à un groupe armé d'armes à feu. Peut être est elle policière ou quelque chose du genre.Je profite de la situation pour jauger la ruelle d'ou je viens... C'est tentant mais je me ferai surement poursuivre. Donc j'observe, attentive et prête à réagir d'une façon (foncer dans le tas et les étaler en priant un quelconque débile dans les Cieux d'éviter les balles) ou d'une autre (Faire volte face et Booster à fond pour m'enfuir.)

ATTENTION IL FONCE DROIT SUR NOUS !!


Je sursaute en regardant derrière moi pour voir...

Un mur, et oui ! Il n'a pas ou ni rien, je me passe la main sur la figure afin de me rencontrer sur...Des armes à feu volantes ?!

Inspirer profondément. Bloquer. Expirer. Renouveler l'opération jusqu'à être totalement calme.

Et ne pas avoir d'hallu. à en juger le regard concentré de la nouvelle intervenante et les invectivations de celui qui semble être le chef, c'est de son fait. Il s'élança avant de flotter, j'arque un sourcil avant de noter que les deux autres se mettent à flotter à leur tour juste après avoir bouger... J'opte donc de rester parfaitement immobile, pas question de m'envoler aussi. Ils se stabilisent en l'air et semble glisser au dessus de moi pour rejoindre le mur derrière moi. Lentement. Pas asser pour qu'ils retiennent la leçon. Je fronce les sourcils et me reconcentre vers la seconde mutante.

1

BOOST on.


J'étend ma bulle vers Anna Coulson


2

Je l'englobe et entame la multiplication de son pouvoir mutant par 1,5. Suffisamment pour que les victimes s'éclatent contre le mur et soient sonnées et écopent de bleus


BOOST off

3

4

Elle me fait signe de la suivre avant de filer en hurlant à la mutante. Elle va surement ressentir son pouvoir s'emballer le temps de 2 secondes. Le temps que les voyous fassent le trajet jusqu'au mur.

5

Un hurlement de stupeur se fait entendre suivit d'un bruit de choc et de gémissements. Je ne suis déjà plus la, j'ai pris mes jambes à mon cou à la suite de ma "compère". Relâchant mon étreinte mutante sur elle rapidement. Je n'ai pas envie de finir à 50 mètres en l'air sans savoir pourquoi ni comment ! Je la talonne rapidement, elle n'est visiblement pas du genre sportive. Reste à entamer le contact...

M... Merci de m'avoir aider m...madame.

Evidemment avec ma timidité elle va soit me croire hors de souffle, soit elle va comprendre que je suis timide. Je me demande lequel est le plus gênant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anna Coulson
Neutre Oméga
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 14/06/2016

MessageSujet: Re: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   Ven 21 Oct - 21:59

... attends, quelque chose n'allait pas. Je mesurais chaque fois l'intensité des points de gravité que je créais avec une énorme précision mais là, un truc ne s'était pas déroulé de manière normale. Les valeurs ne convenaient pas (et ce qui était le plus important, dans le sirop, c'était les valeurs). Pourquoi étaient-ils partis trop vite vers les murs ? Et retombés avec bien trop de force ? Mon but était de les sonner de façon modérée à sévère mais là ils étaient bons pour des fractures et autres blessures légères... Restait à espérer qu'ils ne m'avaient pas reconnue, sinon ce serait vite un énorme problème : je risquais me taper des réseaux d'anti-mutants et très franchement, j'avais autre chose à faire. Car en soi, je doutais fort qu'ils puissent vraiment me poser des vrais problèmes. Ces types n'étaient pas d'une grande finesse, donc s'ils attaquaient les bureaux ils se feraient déchiqueter par les légionnaires et leurs mitrailleuses lourdes. Et s'ils s'attaquaient à moi, hé bien... ils feraient un petit tour en orbite basse.

Néanmoins, chaque incident avec eux serait une perte de temps. Des choses à expliquer à la police, voire au BAM (dont je ne voulais pas, mais alors pas du tout attirer l'attention), des rapports d'incidents, des arrêts, ... Par conséquent, il allait être nécessaire que je détermine ce qu'il s'était passé. J'avais, certes, eu des difficultés avec mes pouvoirs depuis quelques semaines mais jamais à ce niveau-là. Il s'agissait plus d'activations involontaires, ou de lecture d'objets un peu trop approfondie, pas d'erreurs d'intensité. Il allait falloir que je retourne voir le professeur super-rousse à l'Institut, peut-être... Car ce "nouveau symptôme" indiquait que les chose s'aggravaient au lieu de s'améliorer, ce qui pourrait très rapidement devenir un vrai emmerdement.

En attendant, la gamine était derrière moi. Bon... Au moins elle ne mangerait pas une baffe perdue ou quelque chose de ce type. Après avoir couru pendant une ou deux minutes, je finis par m'arrêter histoire de reprendre mon souffle et surtout pour repérer où j'étais... Normalement, à cinq minutes à pieds il y aurait une grande avenue où je pourrais récupérer un taxi. Bon, dans les faits je pourrais appeler mon chef de la sécurité pour qu'il m'envoie une bagnole mais sérieux, je n'allais quand même pas les faire chier à cette heure-ci, non ?

M... Merci de m'avoir aider m...madame, se mit-elle à balbutier.
- De rien mais vous vous détendrez plus tard, les connards c'est résistant... Il faut qu'on se dirige vers l'avenue là-bas, une fois dans un taxi on sera tranquilles.

Après avoir repris un peu mon souffle, je repris ma route d'une marche rapide, tout en observant la demoiselle avec une mine curieuse ; depuis le bout de la ruelle je ne l'avais pas vraiment vue. L'air assez jeune, encore une ado de genre 15 ou 16 ans, visage agréable, cheveux roux courts, un sac de sport... Physiquement elle n'avait pas l'air d'une bodybuildeuse, pour tout avouer. En attendant, rien ne laissait indiquer qu'elle soit mutante ou quoi que ce soit de ce genre, du coup je me demandais pourquoi les autres imbéciles avaient décidé de le tag. Peut-être se faisaient-ils un peu chier sur les bords ? Va savoir ce qu'il se passait dans leurs têtes de dégénérés...

- Ils vous ont attaquée pourquoi, ils vous connaissent et vous êtes une mutante ? Ou c'est juste des débiles qui ont pris quelqu'un au pif complet parce qu'ils n'avaient rien de mieux à foutre de leur soirée ?

Bon, l'avenue était maintenant visible. Enfin on allait pouvoir sortir de ce trou à rats... Mutant Town. Quelle honte ce ghetto... D'un autre côté, il y avait hélas toujours eu des ghettos dans l'histoire américaine, où les populations les plus défavorisées et haïes ou victimes de racisme se regroupaient. Même en 2016 il y avait encore des "ghettos black" dans de nombreuses villes des USA... Plus de 100 ans après l'abolition de l'esclavage. Des fois je ne pigeait pas mon propre pays. Vivement que je réussisse à établir cette satanée colonie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   Ven 23 Déc - 15:03

Elle m'observe. Je n'aime pas être observée. C'est gênant et embarrassant. C'est un peu comme si on vous déshabillait sans vous demander votre avis.

Bon, j'exagère beaucoup. Je me redresse autant que possible avant de reboutonner mon manteau long. Geste futile et qui parle beaucoup pour les observateurs : "Youhou regardez moi, je n'assume pas mon corps et je me caache". Elle me réponds aussi. ça, ça me plait, elle ne me prend pas pour une attardée ou une gamine en mode "alors ma petite, on s'est perdue ? Tu veux une sucette ?"... Cette pensée m'arrache un petit rire que j'essaie de cacher au mieux dans un toussement en la suivant. Je jauge les alentours, veillant à rester maitrisée. Ce n'est pas dur mais cette femme m'inquiète. Visiblement c'est une mutante qui a un controle sur la gravité. Et à en juger l'effet d'une augmentation légère elle a un pouvoir considérable. Voir....non, je n'ai pas envie d'y penser ou d'admettre que c'est envisageable.

S... Sinon je m'appelle Alicia. Alicia Invidia.

Des présentations. Oui je suppose que c'est à propos quand on se fait sauver. Je tache de rester à son niveau, voir légèrement en arrière. On approche de l'avenue et ça me rassure les rues de New York sont tellement différentes de celles en France. Même la nuit les "grandes rues" sont éclairées comme en plein jour voir plus même. C'est grisant et j'ai encore du mal à m'y habituer. ça se voit quand on y arrive avec mon nez levé vers les éclairages divers et mon air bête...

Bravo Alicia, tu avais réussi à ne pas passer pour une gamine jusque la...Tu y étais presque. Dommage !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sensibilisation à cause....Nop ![Anna Coulson]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les belles créations d'Anna
» pommes anna et tian de légumes provençaux (madalton)
» Anna Karina dans une pub pour Monsavon en 1959
» écharpe storchenwiege anna 2m70 baisse du prix 25€
» Centre Hospitalier Anna-Laberge

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: New-York et Autres Lieux :: New York :: Les Rues-
Sauter vers: