AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Zarei ! [à qui le veut bien]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Zarei ! [à qui le veut bien]   Ven 29 Juil - 9:24

Dojo de Karaté Akita,
le 29 Juillet 2016 16 heure.


Je viens d'arriver au Dojo et suis en train d'enfiler mon Karate Gi*, le seul que j'ai étant celui de tournoi... Tranquillement, d'autres filles arrivent, la plupart sont mes aînées. ça me fait sourire intérieurement...Du moins jusqu’à ce que...

Bonsoir ma petite, qu'est ce que tu fais la ? Tu sais que c'est un cours pour les adultes ? Tu ne devrais pas rester ici...Et puis un kimono de karaté c'est blanc hein.

Je rosit, fermant les yeux en soufflant doucement. J'inspire lentement, longuement avant de réajuster ma ceinture en me tournant vers cette interlocutrice rouvrant les yeux en lui souriant poliment, j'observe sa tenue...et m'amuse : il est vrai que faire un noeud de ceinture est compliqué...

Bonsoir, je suis Alicia, votre professeur pour le cour en fait. Quand à mon "kimono", c'est un gi de tournoi. Vous avez besoin d'aide pour votre nœud de ceinture ? Il n'est pas fait correctement...

Pour souligner mes dires je défait ma ceinture pour la refaire lentement sous le regard circonspect de mon élève et ses deux amies. Puis je me rend dans la salle à proprement parler, m'agenouillant sur le tatami et méditant. C'était visiblement des débutants pour la plupart. Des ceintures blanches, un ou deux jaunes. Il allait falloir leur apprendre les bases, le premier kata : Heian Shodan ainsi que des techniques de défense basique.

Je rouvre les yeux et souffle doucement. Sept élèves. Trois filles et quatre garçons qui me regardent tous avec circonspection. Donc il va falloir commencer par la.


Bonsoir, je suis Alicia, durant les cours vous pourrez employer mon prénom, je suis plus jeune que vous donc vous vous dispenserez de "maître" néanmoins je souhaite avoir votre respect total tout comme je vous respecte. à présent asseyez vous en ligne face à moi et saluez.

J'attend qu'ils s’exécutent, puis je salue moi même avant d’enchaîner, je vois le propriétaire du dojo observer le cour en acquiesçant. Je souris avant de mettre de l'ordre dans ce que je vais leur apprendre.


Pour commencer nous allons procéder à l'échauffement, faites 20 tours des tatamis en courant, une fois cela fait vous essaierez de toucher vos pieds avec le bout de vos doigts sans plier les jambes. Non, ce n'est pas dispensable, pratiquer sans cela pourrait être dangereux.

Je me redresse et les regarde partir, réajustant machinalement mes cheveux avant de courir avec eux. non, l'échauffement n'est PAS dispensable.

L'échauffement s'achève et je leur apprend les mouvements du premier kata, les affectant par paires. Deux filles ensembles, les garçons par deux et je m'occupe de celle qui m'a interpeller dans les vestiaires. Non je n'essai pas de la dégoutter ou lui prouver quoi que ce soit. C'est le mieux pour tout le monde. Premier entrainement : L'Oi-zuki; le coup de poing en avançant.


Ce coup est très simple et efficace, il consiste à frapper le plexus de l'adversaire en avançant, il faut que le coup parte de l'épaule sinon vous vous ferez mal au poing. Commencez !

Je lève la protection devant moi et laisse l'élève avec qui je travaille frapper dedans, je la conseille, et elle fait de son mieux, c'est déjà ça. Le propriétaire passe entre les élèves et fait de même avec les autres. Ce qui est logique.


Ensuite nous verrons des coups de pieds et la façon de les bloquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sage
X-Men Alpha
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Lun 8 Aoû - 13:45

Vendredi 29 Juillet 2016 – 04 : 51 P.M.

Le mois le plus chaud est arrivé et, même s’il n’est pas le plus agressant climat qu’elle a connu, elle s’est équipée en conséquence. Jeans standard, débardeur blanc et ceinture afin d’accrocher housse de téléphone et de lunettes, c’est d’une simplicité classique même si tous deux sont d’ordinaire teins du même noir que sa chevelure enchignonnée. Ses bras et sa gorge, légèrement épais de par sa constitution, sont laissés à l’air libre tandis que ses pieds et ses chevilles sont engoncés dans des chaussures de marche. Jambes croisées au niveau des genoux et poignets apposés l’un sur l’autre sur ces mêmes articulation, elle est assise et regarde simplement, son visage trop fort pour paraitre joli mais frappant toujours impassible et maquillé afin d’uniformiser sa peau en dissimulant les tatouages en croissant de lune alors que ses yeux sont invisibles derrière des lunettes aux verres teintés de rouge.

L’année dernière, au même mois, elle donnait un stage d’entrainement afin de relancer les apprentis X-Men suite au Projet Héritage. Cette année, elle constate combien celui-ci est un échec et agit autrement. Les formations redeviennent comme lorsqu’elle-même a été formée et son utilité est donc réaffectée différemment. Comme dans les organismes de combat internationaux, des stages de neuf semaines sont organisés à l’Institution afin de faire progresser les recrues des X-Men, Charles Xavier se chargeant à nouveau des stagiaires malgré la supervision d’un tuteur X-Men le reste de l’année. Former des X-Men en un été peu paraitre prématuré, Jubilation Lee l’a pourtant fait en 2012 avec Amy de Lauro et Caitlyn Elioth, mais un seul stage n’assurera pas d’atteindre le niveau nécessaire à rejoindre l’organisation. Son propre apprenti, Charles Reyes, est dans le Projet depuis deux ans maintenant et s’entraine à la mesure ; les probabilités se répartissent entre la réussite par expression d’un potentiel qu’il n’imagine pas avoir et différentes formes d’abandon, depuis la perte d’espoir de réussir au désintéressement. Dans un an ou deux, il devrait être prêt pour la passation même si lesquelles missions qu’il a effectué sur le terrain ne l’ont pas véritablement préparé à cela. Personne n’est véritablement préparé à sa passation, c’est elle qui est préparée pour le candidat.

Les candidats, c’est ce qu’il manque à présent. En quatre années, les apprentis X-Men sont passés de groupes capables de se rendre dans des interventions paramilitaires, que ça soit sous tutelle des X-Men ou de leur propre initiative et dans le dos de ceux-ci, à quelques élèves plus soudés et engagés mais dont les difficultés ne sont que plus inquiétantes. Autrefois, tous pouvaient tenter de devenir X-Men et y échouer était pratiquement normal. Aujourd’hui, très peu tente et échecs comme réussites s’en ressentent. Elle a sa part de responsabilité dans cela et la prend sans difficulté, continuant d’agir afin que les choses soient au mieux. Si l’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués n’a jamais eu vocation à former exclusivement des X-Men, la grande majorité des X-Men furent un jour des étudiants de l’Institut ; néanmoins, une minorité n’est jamais venue à Graymalkin Lane pour étudier et devenir membre des X-Men est l’accès à un réseau assurant un emploi et des revenus sécurisés. Peut-être est-il temps d’aborder les choses de façons moins idéalistes et plus pragmatiques dans le recrutement de l’organisation. Conservant la direction du Projet Héritage, c’est ce qu’elle fait.

Alicia Invidia est un cas intéressant, repéré de par ses recherches répétées au sujet de l’Institution Xavier sur Internet. Sa mère, Camille Invidia, est une personnalité connue de par ses résultats aux championnats du monde de karaté et on lui prédit des médailles olympiques si le sport fini par rentrer dans la liste restreinte des olympiades, ce que la WKF milite depuis plusieurs années. Alicia, elle, semble disposer du même talent pour l’art martial que sa génitrice et, sans être une prodige, reste très en avance sur son âge dans le domaine. Les raisons de l’emménagement à New York City n’importent pas, seule cette action et la recherche de contact de l’Institution X ouvrant la possibilité d’une formation là-bas. Possibilité qu’elle s’est décidée à observer personnellement.

Elle est arrivée pour le cours et a simplement obtenue l’autorisation de rester à l’observer, s’asseyant et regardant les choses se passer à travers les nombreuses fenêtres informatiques que ses lunettes superposent à sa vue. Alicia est un peu plus petite qu’elle et plus légère, vêtue d’un kimono de compétition et possédant nombres de mutations ; en plus de la « classique » liée au Gène X, l’adolescente est également détentrice d’une rousseur naturelle et d’une hétérochromie. Des choses légèrement moins intéressantes que sa possibilité d’enseigner malgré son jeune âge et son tempérament ambivalent. La timidité est un trait de caractère important manifestée par sa réaction première à la première interpellation en début de cours mais celle-ci est combattue par soulignement des imperfections des autres comme maitrise du terrain sur lequel l’adolescente se trouve. Maitrise qui est tout autant évaluée comme le terrain.

Enseigner à sept adultes débutants lorsqu’on est soi-même une adolescente certes confirmée mais souffrant de la socialisation est une épreuve, un coup du sort que l’X-Woman use dans son évaluation. Etablissement du respect mutuel, contentement de l’approbation de la figure d’autorité du lieu, participation aux exercices que cela soit nécessaire ou non ; ce sont les codes qui permettent d’offrir à Alicia l’égalité avec les autres mais elle tient à cette égalité et n’essaie pas de s’imposer. Son travail avec les autres comme sur elle-même est un bon point, reste à observer le reste.

La forme physique n’est pas à remettre en question, les valeurs morales semblent adéquates et l’intérêt a déjà été manifesté, elle anticipe donc déjà la discussion qui suivra la fin du cours.

_________________
Sage

J’évalue, je prévois, j’agis ; mon Don, ma Malédiction.





174 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Mar 9 Aoû - 9:25

Stop ! C'est un bon début, à présent nous allons voir différentes façon de frapper avec les jambes. L'une des choses à savoir c'est qu'il ne faut jamais frapper avec les doigts de pieds directement, c'est douloureux et peu efficace. Pour cette première leçon, vous allez apprendre le Mae-giri. Le coup de pied direct. Il se pratique en trois mouvements simples: lever le genou, tendre rapidement la jambe avant de ramener le pied pour frapper avec le plat du pied et reposer le pied au sol. Ce coup de pied peut donc permettre d'avancer d'un pas également. Il vise le ventre.

Je me place face au professeur, m'inclinant face à lui avant d'adopter une garde, celui ci levant la protection tandis que je frappe. Un coup vif et je garde la posture pour bien montrer que je frappe avec la base plantaire.

Si vous frappez avec la pointe du pied-je ne vous le conseille pas- vous ferez plus mal à l'adversaire mais vous aurez moins de force pour le faire reculer. Durant les cours je ne souhaite pas voir cela. Mais si vous vous faites agresser, il est préférable d'utiliser cette variante la.

Je reprend ma garde avant de porter un nouveau Mae-giri avant d’enchaîner avec le coup de poing en avançant : Oe-zuki. Deux impacts : le ventre et le plexus. S'ils portent l'adversaire a de grandes chances d'être totalement séchés.

C'est généralement suffisant pour surprendre et gagner quelques précieuses secondes. Suffisamment pour s'enfuir ou appeler à l'aide. Pour l'instant pratiquez le coup de pied.

Je m’incline face au professeur, le remerciant de son aide pour la démonstration avant de passer entre les élèves leur prodiguant des conseils, je n'hésite pas à corriger leur positionnements par de léger coups du bout du pied. Je jauge aussi les alentours du tatami avant d'arquer un sourcil en jaugeant la nouvelle arrivante, la dévisageant autant qu'elle semble me dévisager. J'inspire profondément avant de me diriger vers elle. Confiance en moi, j'ai. Confiance. En moi. Je lui souris en inclinant la tête.

Bonsoir, vous êtes ici pour le cours ? Vous êtes arrivée en retard?.. Vous pouvez aller vous changer si vous voulez...

Je souris poliment, lançant un regard vers les autres élèves, restant attentive à ce qu'ils font avant de me concentrer sur la réponse de la nouvelle arrivante...Ou alors elle était la depuis le début ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sage
X-Men Alpha
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Ven 2 Sep - 14:21

Le cours continue et les techniques s’enchainent. Elle regarde. Ils sont vraisemblablement ici pour de la self-défense et les conseils sont donnés en conséquence. Alicia Invidia s’y connait tout en sachant rester simple, frappant du pied pour montrer ce que ses élèves doivent accomplir avant de montrer le résultat final qu’ils devront atteindre. Tout se déroule avec une certaine lenteur et selon les prévisions les plus probables, jusqu’à ce que la jeune professeure se décide à faire comme son titulaire après avoir dévisagée l’X-Woman. Elle penche la tête sur le côté, changeant ses perceptions de façon reptilienne, alors que l’adolescente s’en vient à elle plutôt que de continuer à surveiller ses élèves.

Le sourire est poli et la salutation reçoit un hochement de tête en réponse, tout aussi poli et bien plus sobre, avant qu’elle ne prenne la parole de sa voix neutre voir monocorde alors même que son esprit s’affaire à un millier de choses ; le suivit des chiffres de Walt Street, la consultation des réseaux de vidéosurveillance de New York City, la discussion par messagerie instantanée avec un certain nombre de personnes et l’assistanat qu’elle effectue à la direction de l’Institut sont tous aussi présent pour elle que la situation dans laquelle elle est physiquement engagée, n’éprouvant pas le besoin de regarder Alicia Invidia pour lui accorder de son attention.

Non. Le cours n’est pas le motif de ma venue. Une fois qu’il sera terminé, vous êtes priée de m’accorder une discussion, Mlle Invidia.

Il reste plus beaucoup de temps à attendre et elle le fait de la même manière qu’elle l’a fait jusqu’ici, son immobilisme ayant pour exception sa respiration et les réguliers et mécaniques changements de position afin de faciliter la circulation sanguine. Poursuivre ne ferait que distraire la jeune enseignante de son office et là n’est pas l’intention de la femme ainsi attend-t-elle simplement son tour.

Lorsque celui-ci vient, elle se lève afin de faire face à l’adolescente et reprendre la parole à l’égale sans ralentir son rythme d’analyse, conservant sa distance avec le monde qui l’entoure ainsi que sa perception aigue de celui-ci.

Vous pouvez m’appeler Tessa Hartley, directrice-adjointe de l’Institution Charles Xavier pour jeunes surdoués. S’il nous est possible d’avoir un lieu privé afin de converser, vous m’en saurez grée.

Marquant une pause, elle laisse un temps à son interlocutrice pour assimiler les informations alors qu’elle tourne la tête vers le reste de l’environnement et les autres personnes présentes, n’en regardant précisément aucune.

Votre travail ici est intéressant et impressionnant considérant votre caractère. Votre mère dispose d’une belle réputation dans votre milieu, avez-vous choisie une voie différente d’elle à cultiver les capacités des autres ou mettez-vous à profit votre talent familial afin de vivre de votre art ?

Laissant un nouveau silence, elle attend simplement les réponses à ses questions afin de connaitre quel futur anticipé se réalise et d’ainsi poursuivre avec rapidité.

Au risque d’être indiscrète, pourriez-vous m’expliquer pourquoi vous êtes venue aux Etats-Unis ?

Elle sait être intrusive mais évite ainsi le silence le temps de trouver lieu adéquat à une conversation plus approfondie tout en récupérant des informations qui lui faciliteront l’approche de l’adolescente. Elle sait ce qu’elle veut et pourquoi elle est ici, s’y dirigeant avec une froide logique. Le parcourt d’Alicia Invidia est intéressant dans ce qu’il préfigure et ses choix contre leurs motivations sont d’autant plus intéressants qu’ils peuvent entrer en adéquation avec sa propre recherche, une chose qu’elle anticipe comme ses alternatives.

_________________
Sage

J’évalue, je prévois, j’agis ; mon Don, ma Malédiction.





174 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Mar 13 Sep - 9:54

Je profite de cette accalmie pour réajuster ma veste, ce n'est pas une question de frivolité ou d’esthétisme, mais de sens pratique : la prochaine phase de l'exercice-et la dernière de la journée- est le kumite, ou match d'entrainement. J'écoute néanmoins avec avec attention la réponse de cette femme étrange, la détaillant avec attention en plissant légèrement les yeux. Elle ne me regarde pas et semble observer autre chose, comme si elle voyait des choses qui m'échappaient. Sans doute qu'elle porte une de ces nouvelles paire de lunette "connectées". Je vacille en manquant de fonde tellement je rougis"mademoiselle Invidia". Mince je fait si vieille que ça ? Je fait mine de vérifier mon nœud de ceinture. Garder une contenance. Je sens le regard de certains élèves qui regardent vers moi. Surtout. Garder. Une. Contenance.

Je...Hum, si vous voulez, la leçon devrait encore durer..Une demi heure trois quart d'heure. Je..Viendrai vers vous une fois changée.

J'inclinne la tête avant de retourner vers mes élèves en vidant mes poumons.

Bien ! Désolée de cette petite coupure, nous allons pouvoir passer à la suite : Le Kumite, ou le Combat à main vide. C'est un entrainement en un contre un, vous pouvez demander à vous entraîner avec n'importe qui, moi inclus. Les coups en dessous de la ceinture sont interdit. Pour le reste vous aurez des protection aux mains et aux pieds.

Pendant que j'explique les règles, monsieur Akita a sortit le nécessaire, des protections rouges et bleu incluant également ...deux casque ? Oui, après tout si je suis demander en partenaire, il leur faudra éventuellement une protection supplémentaire, et pour moi aussi. J'ai beau être mieux entraînée, il ont plus de force brute.

J'observe le premier combat, deux ceintures blanches, j'ai laisser le nouveau du groupe décider. Son choix est logique et prudent. Les assauts s’enchaînent, les coups sont bien portés et prudent. Je souris, c'est beau et c'est ce qu'un Kumite devrait être : un entrainement lent visant à tester et découvrir la meilleure façon de bloquer un assaut et le bloquer. J'interrompt le combat en annonçant que le "challenger" remporte aux points, ils se saluent et le second combat commence. Je grimace, une ceinture verte face à une ceinture blanche... Et le sourire du gradé laisse deviner ce qu'il pense : il se sait fort et va en profiter, il veut asseoir sa supériorité. Et c'est réussi, il frappe vite et enchaîne les coups. Certes, les mouvements sont propre et je compte les points, mais le novice en est réduit à être un sac de frappe et j'interrompt le combat en fronçant les sourcils. Non, ça ne me plait pas.

Yame ! Tu as gagner ce tour, je prend le suivant, contre toi.

Je me redresse, souriant à la ceinture blanche tandis que je récupère ses protections tandis que monsieur Akita aide mon opposant à enfiler son casque d'un air renfrogné, bien sur que ça lui déplaît aussi, c'est contre les règles de base du karaté d'asseoir sa puissance sur les plus faibles.

J'adopte ma garde, une garde neutre, pieds dans l'alignement des épaules, poings contre les haunches, pouces vers le haut. Lui ne comprend pas. Bien sur qu'il ne comprend pas, il n'a pas encore vu ça. Et maintenant...

Boost on

Faire un pas en avant à pleine vitesse, frapper au plexus pour vider les poumons, effleurer la jugulaire pour provoquer un réflexe de recul puis viser la tempe à pleine puissance pour le faire basculer.

"Affronter la prof ? Ma foi pourquoi pas ?" C'est ce que se disait Alexandre avant de la voir arriver et adopter sa garde ouverte, elle protège juste ses flancs ? Mais c'est quoi cette gamine ?! Elle l'a eu ou sa ceinture ? Il fait un pas, viser le plexus est le plus simple. Puis enchaîner avec une balayette avant de...

Elle a bouger. Trop vite pour qu'une ceinture verte puisse suivre. Trop vite pour que le professeur Akita puisse suivre. Trois frappes : plexus, gorge, casque. Poing, tranchant de la main, pied. Alexandre comprend son erreur avant même de toucher le sol, en cherchant son souffle.


Boost off

Je laisse passer une seconde avant de souffler doucement, allant tendre la main à l'élève au sol...Qui se redresse rapidement sans la prendre.

Voila ce qui arrive quand on essai d'étaler sa force sur les plus faibles, ce n'est ni amusant ni éducatif. Pour toi comme pour ton partenaire. Nous ne sommes pas ici pour nous battre sérieusement, mais pour apprendre. Tu peut aller t'asseoir maintenant.

Je suis sèche, à desseins. Cet idiot va s'asseoir loin des autres après avoir jeter au sol son équipement. Le reste de l'entrainement se poursuit sans problèmes et je met fin à la leçon en procédant au salut au professeur, puis au maître du Dojo. Je me change ensuite, remettant jean, T-shirt et mon si précieux manteau long avant de me diriger vers l'étrange personne qui souhaitai une discution. Je l'approche en déglutissant et l'écoute.

Tessa Hartley.....Sérieusement ? Je vire aussitôt à l'écarlate, refrénant un léger tremblement d'appréhension. Certes je m’attendais à une réponse de l'institut Xavier, un e-mail, peut être une lettre ou la visite d'un professeur...Mais la directrice adjointe ?! Carrément ?? Et elle veut me parler en privé ?


Heu..B..Bien sur..P..Par ici je vous prie..

Tandis que je la guilde vers le vestiaire des filles, vide à présent elle enchaine sans attendre, semblant balayer le dojo du regard. Je me crispe, redressant les épaules en grimaçant.

Je..M..Merci mais je fait au mieux pour...rester professionnelle pendant mes cours...J'essaie de partager mon attrait de cette discipline mais je compte surpasser ma mère au cours des tournois Olympiques...Si tant est que j'en ai le droit étant donner ma condition...

Oui, j'en parle comme une maladie...Nul doute que dans les tournois à venir, il y aura des tests qui me fermeront des portes...Et ça me rend malade ! Je serre les poings et les dents. Je n'ai pas le temps de réfléchir qu'elle enchaîne, je sursaute en répondant aussitôt, pas de répit !

J..Je suis venue aux states car...j'en avait asser d'être couverte à l'excès. Je souhaitai une scolarité normale et... Et sans risque d'être encore sortie de scolarité en cours d'année... Pouvoir m'épanouir sans être dans l'ombre de ma mère ou mon père.

Je doute qu'elle comprenne... Mais bon, c'est une adulte après tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sage
X-Men Alpha
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Mar 20 Sep - 15:40

Le sens de la justice fut intéressant à observer, se rapprochant plus de la loi du talion dans les actes. L’utilisation des capacités mutantes dans le duel judiciaire alors que l’élève n’a déjà qu’une très faible probabilité de vaincre est révélatrice de leur propriétaire et l’X-Woman le perçoit sans peine. Elle connait les « pouvoirs » d’Alicia Invidia pour l’avoir observée et donc analysée jusqu’au niveau génétique. Les voir en action n’apporte pas grand-chose au niveau capacitaire mais beaucoup niveau de la psychologie de l’adolescente. Celle-ci frappe selon sa doctrine et son art mais surtout se bat sans retenue ; ce n’est pas une crainte de perdre mais une envie de démontrer sa supériorité non seulement pour la leçon mais également pour elle-même. Et, dans une ville comme New York City, cela laissera penser à une mutation ; peut-être les élèves ne le verront pas et associeront l’efficacité au niveau martial mais le propriétaire l’a vu lui. Il est nombre de possibilités découlant de cela et l’X-Woman ne connait pas suffisamment de Monsieur Akita pour savoir laquelle privilégier. Les situations futures sont donc ignorées, promettant de se réaliser en son absence, et le temps s’écoule jusqu’à la conclusion du cours et le renouveau de la discussion.

Jeans, t-shirt et manteau long ; si signifiant également pour une personne qui sait voir. Il y a quelques similarités mais les choses sont, comme la majorité du temps, tues. Elle parle et Alicia Invidia retourne dans son travers, ne pouvant le confronter par sa méthode habituelle, tout en concédant la demande. L’X-Woman suit simplement vers l’odorant lieu de changement qui est présenté comme lieu privé. S’il est incontestablement vide, la territorialité envers un tel endroit est également une information précieuse concernant l’intégration d’Alicia Invidia dans le Dojo Akita.

Les réponses sont fournies malgré des difficultés dans leur diction comme dans les émotions qu’elles provoquent, choses perçues et analysées comme le reste à défaut d’être commentées. La colère est compréhensible mais le comportement de l’adolescente est en cause ; tant vis-à-vis de ses pouvoirs que de sa mère. Le comité international olympique doit ce décider quand à la présence du karaté aux Jeux olympiques d’été de 2020 à Tokyo lors de sa 129e session qui se déroulera le 3 aout 2016 à Rio de Janeiro cependant, son dossier de candidature étant très convaincant, il est fort probable qu’il finisse par être autorisé. La compétition entre la mère et la fille Inidia est donc légitime, la première ayant couverte la seconde à l’excès au point que celle-ci décide de s’imposer de la manière qu’elle connait : en battant l’autre.

Vos capacités mutantes n’étant que temporaires, elles nécessitent activation et vous pourrez concourir moyennant l’assurance que vous ne les utiliserez pas. Un inhibiteur devrait suffire à ce qu’on ne puisse vous accuser de tricherie.

Il est évident que les mutants aux capacités surhumaines ne doivent pas concourir dans des catégories humaines mais dans d’autres adaptées, qui ne sont cependant pas mises en place pour l’heure, cependant des mutants aux capacités humaines doivent pouvoir être traités en égaux. Evidemment, le problème avec les capacités d’Alicia est la variation mais, outre la faible amélioration apportée, la possibilité d’inhibition temporaire devrait être envisageable du fait de la considération négative de l’adolescente pour sa « condition ».

Sachez également qu’il vaut mieux vous concentrer sur des sentiments comme votre attrait pour votre discipline plutôt que votre rancœur envers votre famille si vous escomptez faire de votre mieux et non simplement vous venger.

Elle n’est pas là pour faire un suivi psychologique mais donne des pistes afin qu’Alicia Invidia soit consciente de ce qu’elle fait ; le choix du chemin restera sien mais le recul est toujours utile pour réfléchir. Nombre de personnes ne l’aiment pas et le considèrent comme un jugement mais ces mêmes personnes refusent généralement le changement et se complaisent dans ce qu’elles accomplissent déjà.

Une fois au sein du vestiaire et seules, elle s’immobilise afin d’avoir l’adolescente dans son angle de vue sans plus la fixer que précédemment et reprend la parole avec une égale neutralité.

L’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués pourra vous accorder un cursus scolaire complet, possiblement jusqu’au supérieur fonction de vos choix concernant celui-ci. Mais il est possible que ce ne soit pas là tout ce qui vous intéresse le concernant.

Cela n’a rien d’une question mais appelle une confirmation, qu’elle soit verbale ou non verbale, afin de savoir quelle situation anticipée se réalisera et quelle réaction elle-même aura.

Tournant légèrement le visage de manière à manifester sa fixation visuelle malgré l’invisibilité de ses yeux, Sage conclue :

Sachez que vous nous intéressez également.

Le parcourt scolaire d’Alicia Invidia est certes chaotique et probablement relativement lacunaire mais l’Institution Xavier saura combler cette partie. Le parcourt de vie d’Alicia Invidia est intéressant pour des possibilités bien au-delà d’une simple formation. Reste à voir quelles situations s’accompliront.

_________________
Sage

J’évalue, je prévois, j’agis ; mon Don, ma Malédiction.





174 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Ven 23 Sep - 8:18

Ecouter et observer. ça elle sait faire. Faire face à madame Hartley, noter qu'elle ne la fixe pas dans les yeux et semble juste l'observer du coin de l'oeil. Surprenant, oui. Autant que ses lunettes. Sans doute lié à sa mutation. Après tout y'en a qui tirent des rayons lasers avec les yeux. si ça se trouve elle envoi des ondes de la mort qui font fondre le cerveau ! Cette réflexion lui tire un léger sourire vite réprimé quand Tessa prend la parole pour lui exposer son opinion. C'est logique et cohérent. Trop même, comment sait elle sa mutation ?! C'est sans doute lié au fait qu'elle ne la fixe pas. Bref !

Une technologie pareille existe ?...Si tel est le cas je suppose que c'est faisable, oui. Merci.

J’incline la tête, resserrant mon manteau autour de moi en détournant le regard tandis qu'elle enchaîne, la elle se méprend, elle ne hait pas famille...Enfin, si peut être un peu mais pas au point de vouloir l'écraser. J'inspire profondément, expirant de même avant de reprendre la parole

Je suis consciente que le ressentiment est néfaste et contre le credo du Karaté, je laisse ces émois à l'entrée du dojo. Si je veux progresser c'est pour moi, pas pour combler un quelquonque vide..

Je m'assied sur un des bancs une fois dans le vestiaire, bras croisés. Je fais de mon mieux pour fixer Tessa tandis qu'elle me parle de l'Institut et... Je tique à la fin de sa phrase "Mais il est possible que ce ne soit pas là tout ce qui vous intéresse le concernant". Donc les rumeurs et "accidents" qu'elle avait lu sur internet étaient fondé. Ils forment sans doute aussi des mutants à maîtriser leurs pouvoirs et s'intégrer dans le monde sans doute.

Vous voulez parler de mes capacité mutantes c'est ça ? Vous pouvez aussi fournir une formation à ce niveau la ?

Elle a bouger. Légèrement pour la fixer..ou donner cette impression sans doute et sa phrase me fait écarquiller les yeux. Comment ça elle les intéresse ?! Genre ils ont...

Je vous intéresse ?..Vous avez enquêter sur moi ? Pourquoi ? Je ne comprend pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sage
X-Men Alpha
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 23

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Jeu 29 Sep - 13:04

Surprise, amusement, surprise à nouveau ; les contractions ou décontractions du visage d’Alicia Invidia sont décomposées pour en déduire ses ressentis avec la même précision analytique que le reste. La question et la réflexion concernant la technologie d’inhibition n’obtiennent pas de réponse, l’adolescente se le faisant à elle-même. Les Colliers Inhibiteurs sont une technologie militaire principalement présente au sein du Bureau des Affaires Mutantes et de quelques organisations ayant eu les moyens de financer les recherches ou de s’accaparer les schémas, difficile de dire s’il se sera démocratisé d’ici à 2020 même si la possibilité de s’en voir confier un après une demande dans le cadre de la registration du MRA laisse penser que ce sera le cas. Ceci étant cependant hors de propos, elle-même poursuit et analyse la nouvelle réaction de son interlocutrice.

Mouvement de défense au travers du manteau comme de la fermeture du visage puis doute et inspiration pour contrôler les choses au mieux ; il n’est pas nécessaire de pénétrer l’esprit d’Alicia Invidia pour la lire et la comprendre. Qu’elle ait conscience de son ressentiment est une bonne chose et qu’elle fasse l’effort de laisser ces « émois » à l’entrée du dojo l’est tout autant, une bonne chose, cependant il est difficile de nier la façon dont on se construit et les actions de l’adolescente donnent la mesure de son ressentiment. Après tout, elle a mis un océan entre sa famille et elle car elle « en avait assez d’être couverte à l’excès ». Vaincre sa mère est une manière de prouver qu’elle a réussi. Difficile de savoir si Alicia Invidia croit réellement à sa volonté de progression pour elle-même ou si le vide qu’elle évoque est consécutif à la surprotection qu’elle fuit. Comme les autres adolescents, la jeune rousse se construit encore.

La femme laisse une distance se former lorsque l’adolescente s’assoit sans pour autant cesser de la regarder. Les éléments sont relevés et la réponse s’en vient par le biais de questions. Le face à face se fait donc, laissant plusieurs instants de silence avant que la réponse ne se fasse.

Vous avez effectuées des recherches internet répétées au sujet de l’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués, c’est ainsi que l’on vous a repérée. Votre matronyme a permis d’en savoir plus, votre mère étant une personnalité publique. Enfin, votre parcourt particulier et vos capacités mutantes peuvent justifier votre place au sein de notre école.

Marquant une pause, elle s’assoit de biais au côté d’Alicia Invidia afin de réinstaurer l’égalité entre elles tout en continuant de manifester son attention visuelle, tout superflu que cela soit.

Nous pouvons vous apprendre à contrôler vos capacités mutantes, oui. Il s’agit de travaux pratiques que les élèves peuvent suivre en plus du cursus scolaire standard, assurés par des personnes ayant toute notre confiance afin de garantir la sécurité et la progression des mutants.

Se détournant visuellement de son interlocutrice, elle repense un instant au refus de la prendre comme enseignante en la manière et passe tout aussi vite à autre chose. Ses paroles reprennent ainsi un instant plus tard.

Vous avez parlé de votre « condition » assez négativement. Pourtant, vous avez faite preuve de maitrise lors de son emploi afin de faire payer votre élève le combat facile qu’il avait choisi. Pourriez-vous préciser d’avantage ce que vous pensez et ressentez envers vos capacités, s’il vous plait ?

Elle prépare le terrain, demandant poliment des informations qu’elle pourrait obtenir à simplement parler de la mutation. Qu’Alicia Invidia veuille être aidée vis-à-vis de ses capacités mutantes est une chose, une chose dont il est possible que l’adolescente ne soit pas certaine considérant qu’elle n’a jamais accomplie jusqu’au bout sa démarche de contacter l’Institution Xavier, mais il reste à voir si le besoin y est également. Et s’ils sont en accord sur l’aide nécessaire. Le MRA offrirait une aide toute aussi valable que l’Institut à un mutant souhaitant vivre normalement avec ses pouvoirs, que cela soit en ne les utilisant pas ou en les mettant en avant professionnellement, mais la seconde est une meilleure école lorsqu’il s’agit d’apprendre à les utiliser ; reste à connaitre l’intention complète d’Alicia Invidia.

_________________
Sage

J’évalue, je prévois, j’agis ; mon Don, ma Malédiction.





174 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alicia Invidia
Neutre Delta
avatar

Messages : 21
Date d'inscription : 08/07/2016

MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   Ven 23 Déc - 15:25

Elle hausse les sourcils en l'écoutant, la fixant. Quelque chose la dérange mais elle ne saurait dire quoi, penchant la tête sur le coté. Cette "Tessa" parle bien. Elle a un réel talent d'orateur et cela l'intimide. C'est un fait. Et quand un orateur est doué, il faut l'écouter. Elle finit par s'asseoir même si la encore, Alicia note un certain "éloignement", par sa posture et son regard...enfin, le "positionnement de ses lunettes" plutôt ! Même pas sur qu'elle la regarde en fait.

Néanmoins ses réponses sont captivantes. contrôler et progresser ? Elle pourrait faire progresser son boost ? ça la laisse légèrement perplexe. Elle est déjà capable d'altérer ses capacités physiques et les mutations d'autrui par simple contact visuel. Un déglutissement clairement perceptible dans ce blanc. Mais pas pour elle tant elle réfléchit intensément. C'était sans doute la première fois qu'elle réfléchit sérieusement à ses limites ou aux possibilité de son pouvoir.

Elle pourrait surement intégrer une équipe de héros si elle le voulait et savait les contacter. Après tout elle pouvait être un support de poids avec un minimum d'entrainement. augmenter les pouvoirs de gens fiables pour le plus grand bien. C'est envisageable.

Elle est sortie de ses pensées par la question de Tessa Hartley. Sa "maîtrise" ? Pas vraiment. Pas totalement. ça lui étire un petit air attristé tandis qu'elle inspire.

Bloque.

Expire.

Je ne maîtrise pas vraiment cette "capacité" je crois. Contre mon élève je l'ai activer sans limite. Si le plein pouvoir était un deux, je suis incapable de le limiter à une augmentation de 1. Je peut maîtriser un peu l'autre partie de cette capacité quand j'affecte une autre personne comme moi.

Je pense que je vois mes capacités comme une technique martiale dangereuse. Je suis heureuse d'être ainsi et de l'avoir. J'essaie de m'en servir quand je le peut ou que je ne peut pas supporter ce que je vois. J'aimerai en avoir le contrôle total pour aider les autres. Mais au fond j'en ai peur car si je perd ma concentration sous le coup d’émotions fortes je risque de blesser les autres sans le vouloir.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Zarei ! [à qui le veut bien]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Zarei ! [à qui le veut bien]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» S'ily en a une qui veut bien se dévouer...
» ma mère veut bien me faire des soutifs d'allaitement:
» Oui, je me suis fort bien acquitté de ma charge.
» tout le monde veut aller au paradis, mais personne ne veut mourir ( Sam )
» Le Chien ne veut pas saillir ma chienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: New-York et Autres Lieux :: New York :: Les Buildings-
Sauter vers: