AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Training time

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Training time   Lun 6 Juil - 1:27


Vendredis le 26 juin 2015, 19h30, gymnase de l'institut.

Depuis l'entrainement avec Rachel et Ninon, depuis que j'avais décidé de changer lors de l’attentat de Bleecker, je prenais très à cœur mes entrainements quotidiens à chaque vendredis soir lorsque personne n'était dans le gymnase. J'avais ma petite routine pour à la fois me garder en forme, libérer certaines tensions en plus de me pratiquer avec mon pouvoir. J'avais aussi considérablement changer mon alimentation, avec l'aide des infirmières, pour avoir un régime le plus riche en fer possible. Une chance que j'avais décidé de suivre le conseille de Rachel puisque se surplus de fer m'était grandement utile avec mon pouvoir. En fait, je crois que cela m'aidait grandement à tenire mon armure de déployé sur ma peau ou lorsque je créais plusieurs objets d’affiler.  

Je commençais toujours mon entrainement par un petit échauffement des muscles et des articulations alors que j'attendais avec une certaine impatiance que le gymnase termine de se vider. Je prenais mon temp pour échauffer mes articulations et mes muscles puis lorsque le gymnasse se retouvait vide j'allais me positionner pour courrire. Lorsque j'étais prête, j'enchainais avec trente minutes de course avec mon armure de déployer sur ma peau. Détromper vous, au début j'avais de la difficulté à courir pendant cinq minutes avec le poids de mon armure sur tout mon corps. Ça ne parait peut-être pas, mais ça en prend de l’endurance pour courir longtemps avec un poids supplémentaire sur le corps! M'enfin, depuis que j'ai commencer à prendre à cœur cet entrainement mon temps a considérablement augmenté de semaines en semaines.

Suite à cela, je prenais quelque minutes pour reprendre mon souffle après ma course avant d'enchainer avec un trente minute de tapage dans un punchingball. Maintenant, j'étais capable de garder mon armure de déployer sur ma peau pendant les trente minutes ou je tapais sur le dit punchingball. Ça m'avais prit beaucoup de temps ainsi que plusieurs tentatives avant d'être capable d'enchainer aussi rapidement, tout en conservent mon armure, les deux exercices. J'ai arrêter de compter le nombre de fois ou j'ai du arrêter mon entrainement à cause de violent étourdissement ou même à cause d'un saignement de nez. J'avais même faillit perdre connaissance à plusieurs reprisses, mais ne vous inquiété pas j'étais aller voire les infirmières. Oui, bon, une fois sur cinq, mais chut, ça il ne fallait pas le dire. Je n'avais pas de technique particulière lorsque je tapais sur le punchingball, c'était surtout du défoulement pour évacuer de la colère ou tout autre sentiment nocif.

Ensuite, je reprenais mon calme en méditant pendant une vingtaine de minutes. C'est à ce moment que je retirais finalement mon armure de sur ma peau alors que je laissais mon esprit divaguer doucement. Généralement, je fermais les yeux alors que j'inspirais et j'expirais le plus calmement possible. Après avoir reprit mon calme, je me pratiquais à créer diverses formes et/ou sculptures en métal de formes simples. Au début de mes entrainements, j'avais une certaine difficulté à créer ce que je voulais ou même que parfois j'avais de la difficulté à me concentrer. J'avais toujours utilisé mes deux mains pour créer mes objets en métal, mais plus je m’appliquais à m'entrainer plus j'essayais de réussir à créer une sculpture ou une lame avec une seul main. Aujourd’hui, j'avais essayé de créer une petite sculpture représentant un oiseau prenant son envole. La difficulter résidait dans le fait que je tentais de le faire en n’utilisant qu'une seule de mes mains. J'étais resté pendant quoi: une bonne quarantaines de secondes immobile à fixer ma main, me concentrant par le fait même pour créer la dite sculpture. Lorsque la sculpture avait commencé à se former dans le creux de ma main, j'eus un petit sourire se qui me fit presque perdre ma concentration. Par chance, j'avais réusis à conserver ma concentration pour ainsi être capable de terminer ma création. Je devais avouer que c'était quand même étrange et cool à la fois de voir du métal sortir des pores de ma peau pour ensuite venir former une forme couche par couche. M'enfin, je ne pus m'empêcher d'avoir un petit crie de victoire en voyant que j'avais finallement réussi.  

Cependant, à part pour la création d'objet avec une seul main, le reste de mon entrainement était rendue beaucoup trop facile... Je m'étais définitivement beaucoup trop habitué au calme du gymnase... Je ne pus m'empêcher de pousser un long soupire face à cette révélation alors que mon regard se posait sur la petite statuette que je venais tout juste de créer. Je pourrais tenter quelque chose de nouveau... Quelque chose que je n'avais encore jamais tenté... mais quoi? Je pourrais essayerde tester mon armure... mais je n'était certainement pas au bon endroit pour le faire... et puis ce n'était peut-être pas une bonne idée de la faire seule.... Je vins pousser un autre soupire alors que je faisais tourner la statuette entre mes doigts. J'étais toujours assise en indien proche des punchingballs du gymnase, j'avais fini pas accoter mon menton sur ma mains de libre alors que je réfléchissais toujours. Je pourrais essayer de créer un mur sans toucher le sol...  

Je me redressa légèrement alors qu'un petit sourire se dessinais sur mes lèvres, ouais je pourrais essayer de faire cela. C'était relativement simple, pas très dangereux vue que j'étais seule et je n'avais certainement pas besoins d.aide. M'enfin, je pense... D'un geste, je déposais ma création sur le sol, la laissent se briser, avant de me lever d'un bond. Je vins doucement frotter mes mains l'une contre l'autre alors que mon regard divagua légèrement vers le sol. Je ne savais vraiment pas comment réussir à créer un mur en métal sans le toucher ou toucher le sol, mais j'allais tout de même faire quelque tentative.      

Je vins prendre une profonde inspiration alors que je tendais mes mains vers le sol. Doucement, je vins expirer alors que je me concentrais pour tenter de créer un mur en face de moi. Je restait ainsi immobile à fixer le sol pendant une bonne minute avant de défaire ma position.

- Roh... aller... murmurai-je pour moi même.

Je vins expirer fortement avant de tendre à nouveau mes paumes vers le sol me concentrant d'avantage. Ma mâchoire vint se crisper alors que mon regard se fixait sur le sol, présentement j'étais plus en train de forcer du visage que d'autre chose....

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Training time   Ven 10 Juil - 4:10

21h13
Plus j'essayais de créer un mur sans toucher le sol, plus ma mâchoire se crispait et plus je commençais à me frustrer de ne pas y arriver. Je restais immobile pendant un bon cinq minutes avant de juste défaire brusquement ma position.

- Putain, fait chier, pourquoi ça marche pas!?

Je vins passer une main dans mes cheveux alors que j'émettais un espèce de grognement. La j'étais carrément en train de me frustrer sans véritable raison. Je vins soupirer fortement alors que je venais doucement poser mes mains sur mes hanches. Calme toi... ça serre à rien de pogner les nerfs... Ça t'a prit des années pour maitriser ton pouvoir alors ça vas te prendre du temps avant de réussir... ouais.. c'est facile à penser, mais en pratique ça deviens rapidement chiant. Je vins pousser une autre soupire, cette fois si en me forçant pour redevenir calme, alors que mon regard se posais sur le sol du gymnase. Bon... réfléchie au lieux de te fâcher.... comment je peux y arriver? Avec de la concentration, mais encore? Je viens de le faire, juste se concentrer se n'est pas assez. Je vins inspirer doucement alors que je venais m’accroupir doucement. Peut-être que si je diminuais la distance entre ma main et le sol cela allait changer quelque chose. Peut-être que la distance entre ma main et le sol a une certaine influence?

Je vins doucement frotter mes mains l'une contre l'autre avant de venir doucement tendre ma main droite devant moi, paume vers le sol. Bon, t'est capable, reste concentré et surtout ne te fâche pas. Je vins pousser un long soupire pour garder mon calme et ma concentration. Mon regard se posa encore une fois sur le sol alors que je me concentrais pour créer un petit mur. Cette fois si, je ne fis pas juste que me concentrer, j'essayais aussi de visualiser précisément ce que je voulais faire. En fait, la clef pour réussir était peut-être de faire comme si je touchais le sol. Ouais, c'est à essayer! En espérant que la distance arrêt de me déranger et me troubler vue que ce n'est pas un exercice que je fais habituellement. M'enfin, pour avancer il fallait bien tenter de nouvelle chose. Non? Je vins légèrement froncer des sourcils alors que j’appliquais toute ma concentration sur ce que je voulais créer. Je sentis une légère couche de métal s’exsuder des pores de la peau de ma main, mais au lieux d'aller vers le sol il ne fit que se déployer doucement sur ma main.

Je n'avais pas du tout prévue le déploiement de mon armure ce qui fut largement suffisant pour me faire perdre ma concentration. Je ne pus m’empêcher de pester fortement alors que je me relevais brisant complétement ma position.

- Bordel... Je me concentre mal ou quoi? Dis-je à voix haute pour moi même.  

Je vins encore une fois passer l'une de mes mains dans mes cheveux alors que je commençais lentement à faire les cents pas. J'avais tendance à me parler à voix haute lorsque je me frustrais ou lorsque je n'arrivais pas à faire un truc. Une chance que j'étais toute seule dans le gymnase sinon je me serrais certainement fait regarder croche par les autres.

- Bon, pense s'y Ari. Pourquoi c'est si facile de faire t'est créations alors que de créer quelque chose sans le toucher c'est si difficile?

Toujours en faisant les cents pas, mon regard vint se poser sur mes mains alors que je les tournaient pour pouvoir regarder mes paumes. Mon regard observa avec une certaine minutie mes mains alors que je vins déployer mon armure sur celle ci. Pour une fois, je prenais le temps d'observer comment mon pouvoir fonctionnais. Maintenant que je prenais le temps de bien m'observer, je devais avouer que c'était plutôt fascinant de voir du métal sortir des pores de ma peau pour ensuite se déployer sur celle ci exactement comme de l'eau que l'on verse sur une surface plane. Ce qui me fascinait le plus, c'était de voir à quel point le métal s’adaptait à mon corps pour permettre à toutes mes articulations de bouger presque normalement. D’ailleurs, je ne pus m'empêcher de venir légèrement bouger mes doigts pour pouvoir contempler les différentes petites plaques de métal suivre le mouvement. Un petit sourire vint effleurer mes lèvres alors que d'une pensées je retirais la métal de sur ma peau. Assez joué, il faut reprendre son sérieux. Je sais que mon bio-métal est exsuder par les pores de ma peau, c'est surement à cause de cella si c'est beaucoup plus facile de créer quelque chose lorsque je le touche. Cependant, comment je fais pour créer des murs à cinq mètre de moi juste en touchant le sol?  
 
Je vins pousser un long soupire avant m’accroupir encore une fois alors que je tendais ma main droite devants moi paume vers le sol. Et si j'essayais de faire tomber le métal de mes mains? Peut-être que cela vas me permettre de créer un petit mur sans le toucher. Mon regard revint se poser sur le sol alors que je recommençais à me concentrer pour tenter encore une fois de créer une pièce de métal à distance. Cette fois si, sentir la métal s’exsuder de pores de ma peau ne me fit pas perdre ma concentration. J'inspirais calmement alors que je tentais de transposer le métal de sur ma main vers le sol sans le moindre contacte. Je restais immobile, à me concentrer, pendant un bon cinq minutes sans avoir aucun résulta. Je vins expirer doucement, tentant de ne pas céder à la colère, alors que je tournais légèrement ma main sur le coter. Peut-être que comme cela, le métal allait couler jusqu'au sol. Non? ...ha.. bah non, ça ne change absolument rien en fait. Je vins légèrement grommeler de frustration alors que je secouais ma main exactement comme si j'essayais de me débarrasser de la couche de métal.

Je vins lourdement soupirer alors que je me laissais tomber sur le postérieur. Définitivement, je ne comprenais pas pourquoi ça ne fonctionnais pas. Je vins doucement passer ma main contre mon vissage. J'avais envie de tout abandonner, mais en même temps je savais qu'il ne fallait pas se laisser tenter par l'abandon. Je vins accoter mes bras sur mes cuisses alors que dans un même geste je me positionnai en indien. Et si je m'y prenais mal depuis le début?  Et si, pour y arriver, je devais faire sensiblement la même chose que lorsque je créer un mur à distance en touchant uniquement le sol? Mais la.. j'avais aucune idée comment je réussissais à faire cela. Je vins légèrement me mordiller la lèvres inférieurs, réfléchis... réfléchis...

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Training time   Mar 14 Juil - 4:06

21h35

Je vins légèrement me frotter les yeux alors que je poussais un autre long soupire. Mon entrainement plus toute ces tentatives commençaient à gruger toute mon énergie. Doucement, je vins m'étirer alors que mon regard se perdais au travers des lignes du sol du gymnase. Nah, à part faire comme si je créais un mur à distance, je ne voyais vraiment pas comment je pourrais réussir à créer un trucs sans avoir le moindre contacte avec celui ci. Ouins... ben... tu ne vas pas réussir cet exploit pour ce soir m’a petite Ari. Pff... fait chier.... et ce même si c'était normal de ne pas réussir un trucs du première coup. Au moins, je pourrais faire une dernière tentative avant d'arrêter pour ce soir. Allez, lâche pas, tu vas finir par y arriver.

Je défis ma position assise pour pouvoir me placer sur les genoux, les mains sur mes cuisses. Mon regard, qui c'était mit à divaguer, revint se poser sur le sol juste en face de moi. Je tendis, d'un geste légèrement lasse, ma main droite en face de moi paume toujours vers le sol. Bon.. essais de penser exactement comme lorsque tu créer un mur à distance. La seule différence c'est que tu n'a pas de contacte avec le sol. Je vins légèrement froncer des sourcils alors que je me concentrais à nouveau tentant de reproduire le même phénomène que lorsque je créais un mur à distance. Doucement, je vins expirer alors que mon regard se déplaçait légèrement pour pouvoir fixer un point sur le sol à environs 2 mètre de moi. Encore une fois, je sentie mon bio-métal se déployer sur ma paume et pour ne pas perdre ma concentration je vins instinctivement crisper légèrement ma mâchoire ainsi que les muscles de mon bras. Je sentis ma respiration s’accélérer légèrement alors que je faisais de mon mieux pour rester concentrer. Je ne sais pas trop combien de temps je restais ainsi immobile à fixer un point sur le sol, mais après un moment je crus apercevoir une fine couche de métal se former sur le sol. J'eus à peine le temps de me rendre compte qu'il y avait effectivement une légère couche de métal que quelque chose coulant de mon nez me fit perdre complétement ma concentration. Et merde.. pensais-je alors que je portais instinctivement ma main à mon nez. Je voulus me lever pour me diriger vers mon sac, mais une vive douleur à la tempe me stoppa net dans mon mouvement. Je vins porter ma main de libre à ma temps droite alors que je grognais légèrement de douleur et de mécontentement. Je m'était légèrement recroqueviller sur moi même sous la douleur, fermant les yeux, alors que j’attendais que mon mal de tête se calme un peu.  

Lorsque mon mal se fut quelque peu calmé, j'ouvris finalement les yeux alors que je me levais sans faire aucun geste brusque. Je me dirigeais d'un pas lent vers mon sac de sport avant de prendre un mouchoir du petit paquet que je laissais toujours dans mon sac de sport. Après m'être nettoyé le vissage ainsi que ma main de toute trace de sang, mon regard se posa finalement sur l'horloge du gymnase. Avec tout ce que j'avais fait et tenter de faire, j'avais carrément oublier l'heure qu'il était. 21H50... merde.... c'est bientôt l'heure du couvre feu... Je n'aurais pas le temps de prendre ma douche ce soire... fait chier, je n'avais pas vue le temps passer. Je vins pousser un long soupire alors que je prenais un petit flacon de tylenol qui restait en permanence dans mon sac depuis que mes entrainements étaient devenue plus intensif. Je pris deux comprimés avant de prendre une gorgé de ma bouteille d'eau pour m'aider à avaler les deux comprimées. Bon, je vais devoir prendre ma douche en me levant demain matin. Pff... Je vins légèrement masser ma tempe alors que je rangeais lentement mes affaires dans mon sac de sport.

Lorsque j'eus terminé de tout ranger, je passa la ganse de mon sac sur mon épaule alors que je de dirigeais doucement vers la sortie de gymnase. J'avais encore mal à la tête puisque le médicament prenais un peu de temps à agir. D'un coup d’œil, je pris le temps de m'assurer que je n'avais rien oublié avant de finalement sortir du gymnase. Lorsque je fus enfin à l'extérieur, je pris une profonde inspiration d'air frais avant d’accélérer le pas. Oui, bon, je marchais le plus vite que je le pouvais malgré mon épuisement ainsi que mon mal de tête. L'air frais me faisais toujours du bien après mon entrainement, encore plus lorsque j'étais proche de ma limite. Je vins prendre une autre profonde inspiration alors que j’accélérais légèrement le pas pour ne pas risquer de me faire chicaner en dépassant l'heure du couvre feu.

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Training time   Lun 20 Juil - 1:00

Vendredis le 17 Juillet 2015, 20h50, gymnase de l'institue.

J'étais assise, en position indienne, à environs cinq mètre des punchingballs. Je venais tout juste de terminer mon entrainement quotidien et maintenant je méditais doucement en inspirant et expirant le plus calmement possible. Lorsque j'avais retrouver entièrement mon calme, j'ouvris finalement les yeux alors que je venais légèrement m'étirer. Aujourd'hui, mon entrainement avait été différent comparer à ce que je faisais d'habitude. Pour cette fois ci, j'avais diminué le temps de mes divers exercises pour pouvoir avoir plus de temps à la fin lorsque je pratiquais mon pouvoir. En fait, je m'étais gardé plus de temps et par le fait même plus d'énergie pour tenter de faire une création sans toucher le sol. Cela devais faire quoi, trois semaines que je tentais de réussir à créer quelque chose sans le toucher? Ces trois dernière semaines, j'avais tenté de le faire tout de suite après mon entrainement, mais cela n'avais donné qu'un saignements de nez suivit d'un gros mal de tête.

C'est pour cela qu'aujourd'hui, j'avais diminué mon temps d'entrainement en plus de ne pas créer diverses sculptures comme je le faisais habituellement. Je ne savais pas du tout si cela allait changer quelque chose, j’espérais juste réussir à me sauver d'un mal de tête après mes tentatives. Doucement, je me déplaçais pour être sur les genoux alors que je venais tendre ma main droite paume vers le sol. Trois semaines auparavant, je me souvenais vaguement avoir réussi à créer une fine couche de métal. Mais la.. je n'avais aucune idée comment j'avais réussi. En fait, je n'étais même pas certaine d'avoir réellement vue une fine couche de métal. M'enfin, cela me donnais espoir et c'est pour cela que j'essayais encore et toujours aujourd'hui. Je vins prendre une profonde inspiration, mon regard se posa sur le sol à environs deux mètre de moi, alors que je me concentrais pour créer une couche de métal sans le toucher. Bon, la dernière fois t'avais essayé de te concentrer exactement comme lorsque tu créait un mur à distance tout en touchant le sol. Cela devais certainement être grâce à ça si j'avais potentiellement réussi la dernière fois. Je sentie du métal se déployer sur ma paume, mais cette fois ci cela ne me déconcentra pas. Je me forçais à rester calme et à conserver une respiration lente alors que je me concentrais davantage sur le sol la ou je voulais que ma création soit.

Je restais ainsi immobile, à me concentrer, pendant un bon cinq minutes avant de finalement défaire ma position d'un geste un peu brusque. Putain.. pourquoi ça ne marche toujours pas? Nah, énerve toi pas ça sert à rien. La preuve t'a pas encore réussi à le refaire. Je vins pousser un autre long soupire alors que je pensais à la façons dont mon pouvoir marchait. Je sais que mon bio-métal est exsuder des pores de ma peau, c'est plutôt logique vue que c'est moi qui les créer à partir du fer que j'ai dans le corps. Donc, lorsque je créer quelque chose en le touchant, je peu dire que mon métal se transmet de ma peau à ce que je touche. Je peu aussi dire que mon métal se forme couche par couche toujours en ayant un contacte avec ma peau. Cela je m'en étais bien rendue compte en me pratiquant à créer une forme avec une seule main et non deux. Par contre, l'idée du transfère du métal de ma main vers la surface que je touche pourrais être intéressante à explorer.

Je me remis en position indien alors que je venais poser ma main sur le sol. Cette fois si, j'allais prendre le temps d'observer mon métal se former contre le sol. Commence par créer un mur en le touchant, c'est le plus simple à observer. Je vins doucement inspirer alors que je me concentrais pour créer un petit mur de métal à coter de moi. Le petit mur devait faire environs 25 centimètre de haut avec 20 centimètre de large et 15 centimètre d’épaisseur. Maintenant, j'étais capable de contrôler la vitesse de création de mon mur alors celui ci je le créais lentement pour pouvoir bien voir comment mon pouvoir marchait. Lorsque je créais un mur en le touchant, le métal partait de ma main pour venir former la base du mur sur le sol. Puis, lorsque je bougeais la main pour ériger le mur, le métal partait de ma main pour former couche par couche le petit mur suivant docilement ma main et ma volonté de créer un mur. Je me rendais compte que ce procéder de couche par couche me permettais de donner une certaine inclinaison ou forme au mur que je créais. C'était tout de même bon a savoir, j'allais garder cette information dans le coin de mon esprit.    

Retirant ma main du petit mur que je venais de créer, mon regard se détacha de ma création pour venir se poser sur le sol à environs un mètre de moi. Bon, maintenant comme je fais pour observer la création de l'un de mes murs à distance? Pour ceux ci, j'ai encore de la misère à gérer la vitesse de création... M'enfin l'important c'est de prendre le temps d'observer le tout. Cela vas surement m'aider à réussir à créer un mur sans le toucher, non? Je vins encore une fois légèrement soupirer alors que je venais à nouveau poser ma main au sol. Bon, quand je créer un mur à distance, je fais spécifiquement quoi? Je pose ma main au sol, puis je pose mon regard la ou je veux que ma création soit et puis après je me concentre. C'est simple en fait, trop simple... j'ai l'impression de louper quelque chose... Si c'était aussi simple, j'aurais déjà réussi à créer un mur sans rien toucher... Bon, concentre toi et observe!

Mon regard divaguas doucement vers ma main puis vers le sol du gymnase à environs 1 mètre de moi. Je me concentrais sur ce point fixe alors que dans mon esprit j'imaginais un petit mur s'ériger à partir du sol. En fait, la création fonctionnais comme lorsque j'avais un contacte avec le mur. La seule différence étais que mon bio-métal était projeter vers le point que je fixais avant de former couche par couche ce que je veux créer. Alors que je prenais le temps d'observer et de prendre en note ce que je faisais, je me rendis subitement compte que j'imaginais toujours des veines de métal qui partaient de ma main vers ce que je créais. Je me redressa un peu brusquement, retirant ma main du sol, alors qu'un petit sourire se dessinais sur mes lèvres.  

Et si j'avais inconsciemment penser à la même chose la dernière fois? Ouais, c'est peut-être comme cela que j'avais potentiellement réussi à créer une fine couche de métal sans rien toucher. Ça se tiens, ça se tiens beaucoup comme théorie. Me rendre compte de cela me redonnais espoir, en fait j'étais carrément prête pour faire une nouvelle tentative!

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Training time   Lun 27 Juil - 18:01

21h15

D'un geste, je me déplaisais pour venir me placer sur les genoux. Un nouveau sentiment venait de m’envahir, c'était un sentiment d’espoirs mélangé à une ferme conviction que j'allais enfin réussir. Encore une fois, je tendis ma main devant moi paume vers le sol, me forçant à reprendre une respiration contrôlé et calme. Je me concentrais pour une énième fois sur un point fixe du sol à environs un mètre de moi. Je vins légèrement expirer alors que je venais légèrement froncer des sourcils me concentrant d'avantage. Aller, prend ton temps... ne t'énerve pas... reste calme.... et surtout imagine bien les veines qui partent de ta main vers le point que tu fixe.... transpose d'une certaine manière ton métal... Mon corps c'était légèrement tendue alors que je me concentrais toujours plus. À force de me concentrer, je ne remarquais même pas qu'une couche de métal c'était encore déployé sur ma paume tout comme l’accélération de ma respiration.

Je restais ainsi à me concentrer pendant quoi: quinze, vingt cinq, trente, minutes? Je ne sais plus.. j'étais tellement concentré à me concentrer que je ne voyais pas le temps passer. Au début, je ne remarquais même pas l’accélération de ma respiration ni même les fines couches de métal qui commençaient à se former sur le sol. Mon attention était beaucoup trop porté sur l'imagination des veines de métal ainsi que la forme de ce que je voulais créer. Ce ne fut qu'après un bon vingt minute que je me rendis compte qu'un tout petit mur commençait lentement à se former. Un petit sourire se forma sur mes lèvres, mais je me repris bien rapidement. Ce n'était vraiment pas le moment de perdre ma concentration, surtout pas après autant d'effort. Fronçant un peu des sourcils, je vins me concentrer d'avantage alors que j'avais une image net dans mon esprit de ce que je voulais créer. La, je me rendais bien compte que je respirais rapidement et que je commençais à trembler légèrement, mais je ne voulais pas arrêter. Je voulais aller jusqu'au bout, je voulais créer un petit mur de 15 centimètre de haut avec 10 centimètre de large et 5 centimètre d’épaisseur.  

Pendant cinq minutes, je me forçais ainsi à me concentrer et à créer couche par couche le petit mur. Le petit mur devait être maintenant rendue à environs 10 centimètre de haut, mais je pus seulement réussir à le créer jusqu'à 10 centimètre de haut. Je perdis subitement ma concentration alors qu'un violent mal de tête se manifestait. Je gémis fortement de douleur alors que je venais prendre ma tête entre mes deux mains. J'étais consciente que mon corps en entier tremblait, que je respirais rapidement et fortement tout comme j'étais consciente que je saignais abondamment du nez. Mais pour l'instant, je ne me préoccupais aucunement de tout cela. En fait, j'avais fini pas fermer les yeux, perdant presque connaissance, avant de venir littéralement me recroqueviller sur moi même en petite boule. Je gémissais toujours de douleur, mais mes cries étaient parfois entre coupé de sacre. Moi qui espérais ne pas avoir un mal de tête ce soir... c'était raté.... je venais définitivement de pousser ma limite... putain... fait chier...

Je restais ainsi recroquevillé sur moi même à trembler et à gémir pendant un bon cinq minutes avant de finalement avoir la force d’ouvrir à nouveau les yeux. Je ne m'étais pas rendue compte que je m'étais déplacé pour être sur le dos, mais je ne prêtais pas trop attention à ce détaille. Ma main droite était toujours contre mon crâne alors que ma main gauche c'était déplacé pour être sur mon ventre. Ma respiration c'était quelque peux calmé tout comme mes tremblements, mais j'avais toujours terriblement mal à la tête et je saignais encore un peu du nez. Je vins pousser un long soupire alors que je tournais légèrement ma tête pour regarder la ou ma création se tenait. Avec ma perte totale de concentration, celle ci avait eut le temps de se détruire,mais au moins j'avais enfin réussis à faire ce que j'essayais de faire depuis un moment. Un faible sourire effleura mes lèvres, j'étais fière de moi et ce même si je m'en voulais d'avoir poussé mes limites. Mon regard revint sur le plafond du gymnase alors que je sentais mon cœur battre contre mes tempes au travers de ma douleur. J'eus une légère grimace de douleur, il vas falloir que je me pratique d'avantage tout en faisant attention pour ne pas trop pousser mes limites.... Je vins prendre une profond inspiration alors que je me relevais doucement pour être assise en indien. Je grimaça encore une fois sous la douleur de mon mal de tête alors que je laissais tomber mon bras droit le long de mon corps. Pour cette fois, je n'avais vraiment pas le choix d'aller à l'infirmerie, dans l'état dans lequel j'étais je ne pouvais pas ne pas y aller.... Par réflexe, je vins essuyer mon nez du revers de la main alors que je me levais lentement et péniblement. J'avais l'impression que mon corps en entier pesait une tonne... Lorsque je fus totalement debout, je chancelais perdant presque l'équilibre alors que j'avais un léger haut le cœur. C'est vraiment le temps d'aller à l'infirmerie ma petite Ari.... D'un pas lent et lourd, je me dirigeais doucement vers mon sac de sport pour prendre celui ci avant de me diriger vers la sortie du gymnase puis vers l'infirmerie de l'institue. À quelque reprise, ma vision passa au noir alors que je chancelais. À chaque fois que cela m'arrivais, je m’arrêtais un peu pour reprendre mes esprits avant de me remettre lentement en route.

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Training time   Mer 9 Sep - 1:20

Vendredis le 24 Juillet 2015, 20h40, gymnase de l'institue.

Même si une semaine plus tôt je m'étais retrouvé à l'infirmerie, j'étais tout de même de retour dans le gymnase en ce vendredis soir. Pendant la semaine, j'avais réfléchit à ce que Jade m'avait dit et j'allais essayer de ralentir le rythme. Je n'avais vraiment pas envie de passer proche de perdre connaissance à nouveau. Une chance que j'avais croisée Jade sinon je crois que je ne me serrais peut-être pas rendue sans son aide. Même si je connaissais mes limites, je pouvais avoir tendance à vouloir les dépasser pour prouver à moi même que j'étais capable de faire certaine chose. Parfois, juste la joie de réussir quelque chose pouvait me pousser à continuer et à aller plus loin. Je devais avouer qu'en commençant mon entrainement ça m'avais fait étrange que Jade soit présente. Mais, étonnamment, je m'étais rapidement habitué à cette présence. Étrangement, cela me rassurais en plus de me rappeler de toujours réfléchir avant d'agir.    

Je venais tout juste de terminer la partie méditation de mon entrainement et la je me demandais un peu quoi faire. Non pas que je ne savais réellement pas quoi faire, mais plutôt si je me pratiquais comme d'habitude à créer divers objets ou si je me pratiquais à créer un mur sans le toucher. Venant accoter mon menton sur ma main gauche, mon regard lui alla se poser sur ma main droit alors que je me concentrais pour venir créer une petite statuette représentant un petit dragon. La statuette tenait dans le creux de ma main alors que du regard je m'amusais à la contempler. Je ne sais pas si c'est moi, mais j'avais l'impression d'avoir gagné en précision lorsque je créais une statuette ou une forme en métal. Un petit sourire vint effleurer mes lèvres alors que je venais doucement poser la petite statuette draon sur le sol. Je me rendais soudainement compte à quel point j'aimais bien la partie création de mon pouvoir. J'avais parfois l'impression qu'il me laissait plus de liberté de création que lorsque je dessinais. Observant ma création se briser, je vins doucement accoter mes coudes sur mes cuisses alors que je venais croiser mes mains. Finalement, j'avais envie de réessayer de créer une forme en métal à distance. Le seul hic, c'est que je trouvais que c'était long, terriblement long et épuisant à faire, pour rien en fait. Je ne sais pas si c'est le manque de pratique ou moi qui si prenais mal, mais au courant de la semaine j'avais fait deux tentatives et le temps de création avait à peine changé.

Je vins pousser un petit soupire, alors que je venais finalement tendre ma main droite vers le sol. Je vins légèrement froncer des sourcils alors que je me concentrais pour venir créer un petit cube haut et large d'environs 10 centimètre. Après avoir terminé de créer le petit cube, mon bras revint se placer sur ma cuise alors que je demandais comment faire pour que ce soit plus rapide. Oui, bon, il y a quand même de la pratique à faire. Mais quand j'avais commencé à créer mes mures en les touchants le procéder était tout de même plus rapide que lorsque je le fait sans contacte. Je ne comprenais pas pourquoi il y avais une si grande différence dans le temps de création. Pff... réfléchis un peu ma petite Ari... Je vins passer une main contre mon visage alors que je réfléchissais à cette question. Mon regard divagua le long du sol du gymnase alors que je continuais de penser. Et si la réponse se trouvait dans la manière que je créais mes murs? Et si ce serrais plus facile si j'essaierais de créer mes murs à distance en partant d'une autre partie de mon corps au lieux de mes mains? Faire mes créations de cette façon serrais peut-être plus facile, non? oui, bon, cela allait être un peu compliqué vue que d'habitude mon pouvoir passe par mes mains...  

Me redressant un peu brusquement, je vins m'étirer longuement avant de finalement me lever.  Je n'avais aucune idée si cela allait marcher, mais j'allais tout de même essayer. Cette fois si, j'allais tenter de ne pas trop me forcer. M'enfin, je me mis à faire un peu les cents pas alors que je réfléchissais au moyen d'y arriver. J'arrêtais de marcher après un moment alors qu'un petit sourire venais effleurer mes lèvres. Je suis nouille, je n'ai qu'à faire comme d'habitude, mais au lieux d'imaginer les veines de métal partant de mes mains j'imagine qu'ils partent de mes pieds. J'aurais du y penser en premier... Je vins légèrement frotter mes mains l'une contre l'autre alors que je me plaçais pour avoir le pied gauche plus en avant que mon pied droit genoux légèrement fléchit. Je vins prendre une profonde inspiration alors que je me concentrais, mon regard poser sur le sol, pour créer un autre petit cube à distance. Je restais ainsi immobile à me concentrer pendant je ne sais combien de temps pour... rien... Absolument rien... Je vins légèrement froncer des sourcils alors que je venais me masser un peu la nuque. Pourquoi ça marche pas? Putain.. je fais pourtant la même chose que lorsque je tend la main... pff... comme on, t'est capable de le faire. Je vins pousser un autre long soupire alors que je me concentrais à nouveau. Aller, prend le temps de concentrer et de bien imaginer le cube que tu veux créer et les veines de métal qui se dirige de t'est pieds vers le point que tu fixes.

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Training time   Dim 4 Oct - 18:14

21h20

Je restais ainsi à fixer le sol pendant un moment, fronçant d'avantage des sourcils, continuant à me concentrer. Une fine couche de métal se forma finalement doucement sur le sol avant de s'épaissir d'environs un centimètre. Je retins de justesse un sourire de joie alors que j'essayais de terminer ma création. Mais, je ne réussis pas à créer le cube comme je le voulais. Expirant fortement, je défis ma position alors que je venais passer une mains dans mes cheveux. Ok... finalement cela allait être plus compliqué à faire que ce que je pensais. Je suis peut-être vraiment trop habitué à n'utiliser que mes mains....  

Je vins croiser mes mains derrière ma nuque alors que je réfléchissais encore et toujours. Bon, je suis capable de créer une forme à distance en tendant la main alors que lorsque je suis parfaitement immobile je n'arrive qu'à créer la moitié de ce que je veux faire. Pourquoi...? Peut-être que si je faisais des gestes de la main en même temps que de me concentrer pour projeter mon métal à partir de mes pieds le tout allait être plus facile à faire. Ouais... ça se tiens.... Je vais tenter, je me sens encore en forme pour! Mais, je vais tout de même faire attention pour ne pas trop m'épuiser et me forcer. Laissant mes bras retomber le long de mon corps, je vins me remettre en positions alors que cette fois si je tendais ma main droite vers le sol parallèle à ma jambe droite alors que ma main gauche faisait de même avec ma jambe gauche. Venant pousser un long soupire pour me concentrer, mon regard se posait finalement sur le sol à environs un mètre de moi. Bon.... t'est capable! Même si t'a aucune idée si cela vas changer quoique ce sois.  

Terminant de soupirer, je me concentrais finalement pour créer un petit mur haut d'environs dix centimètres, large de trente centimètres et épais d'environs cinq centimètres. Alors que je me concentrais à projeter mon bio-métal au travers des veines qui partaient de mes pieds, je vins déplacer au même moment ma jambe et ma main gauche. Je vins froncer des sourcils, me concentrant d'avantage, alors que je venais déplacer légèrement ma jambe et ma main sur le coter. À ce moment, mon métal se formait doucement sur le sol formant la base du petit mur en suivant docilement le mouvement de ma jambe.  Stoppant mon mouvement de coter, je vins par la suite lever doucement la main gauche pour élever le petit mur d'une dizaine de centimètre. Encore une fois, mon bio-métal suivit docilement mon mouvement pour former ce que je voulais. Lorsque j'eus terminé de faire ma création, je ne pus m'empêcher de sauter de joie, ça avait marché! C'était définitivement plus facile de créer quelque chose à distance sans le toucher lorsque je mélangeais mouvement des mains et imagination de la projection de mon bio-métal! M'efforçant de reprendre mon calme, je gardais tout de même mon petit sourire de victoire alors que je me mettais à nouveau en position. J'avais envie d'essayer un dernier truc avant de mettre fin à mon entrainement d'aujourd'hui.        

Venant pousser un autre long soupire, je me concentrais pour visualiser ce que je voulais faire. Cette fois si, je voulais créer quelque chose d'un peu plus imposant et compliqué que juste un petit mur en plus de voir si mon temps de création pouvait être plus rapide. Je pris le temps de bien imaginer la ranger de trois piques haut de deux mètre et large de trente centimètres avec les veines de métal partant de ma position jusqu'au point ou je voulais que ma création soit à environs un mètre de moi. Inspirant doucement, je me concentrais d'avantage avant de finalement bouger pour tenter de faire ma création. D'un geste, je vins déplacer ma jambe droite pour qu'elle sois plus en avant que la gauche alors que mon bras droit suivait le mouvement de ma jambe avant de s'élever jusqu'à la hauteur de ma poitrine. Mon geste avait été plutôt rapide et mon bio-métal avait étonnamment suivit rapidement et facilement mon esprit accompagné de mes gestes. En fait, j'eus à peine le temps de terminer mon mouvement que ma création se formait presque aussi vite que celle que je touche à environs un mètre de moi.

Ne m'attendant vraiment pas ce que cela fonctionne aussi bien, je fis carrément le saut en voyant ma création se former devant moi. Hey.... tabar...! En sursautant, j'avais reculé d'un pas et par pure réflexe j'avais levé ma main gauche en signe de protection devant moi ce qui eu pour effet de me faire créer un mur devant moi. ho... shit... reculant d'un autre pas, venant placer ma main droite derrière moi, je vins créer une autre mur derrière moi par pure réflexe de protection alors que mon dos venait se heurter contre le métal à la fin de mon mouvement. Sentant ma respiration s'accélérer, alors que mon armure commençait à se déployer sur ma peau, je me forçais à regarder vers le sol. Reste calme..... Pense aux trucs de Rachel.... Pense à l'archerie....  Devient calme et en contrôle comme lorsque tu tire à l'arc.... Je vins fermer les yeux alors que je me forçais à reprendre mon calme et à respirer doucement. Inspire... expire.... inspire.... expire... Mon corps vint se crisper encore un peu alors que je m'efforçais d'inspirer et d'expirer le plus calmement possible. Continue à respirer calmement..... détend toi.... retrouve ton calme....  

Après un long moment qui me semblais durer une éternité, ma respiration redevint finalement calme alors que je reprenais lentement le contrôle sur mon pouvoir. Mes jambes flanchèrent légèrement, mais je réussis tout de même à conserver mon équilibre. Je vins doucement poser mes mains sur mes cuisses alors que j'expirais lentement laissent mes créations se briser doucement. J'avais carrément l'impression d'avoir courue un marathon et sans m'en rendre compte j'avais un peu saigné du nez. Je vins m'essuyer le nez d'un geste lasse du revers de la main alors que je venais me redresser lentement pour ne pas perdre l'équilibre. Ok... ça suffit pour aujourd'hui... si tu te force à continuer tu vas encore te retrouver à l'infirmerie... D'un geste, je vins faire comprendre à Jade que j'étais somme toute correcte avant de venir doucement passer ma main contre mon visage. Je vins pousser un long soupire alors que je me dirigeais d'un pas lent vers mon sac de sport. Doucement, je rangeais mes affaires avant de prendre une bar énergétique et de me diriger vers la sortie du gymnase pour retourner à l'institut. Après une bonne douche, j'étais tout de suite retourné à ma chambre avant de me coucher et de m’endormir profondément.

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ariella Miller
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 307
Date d'inscription : 28/05/2013
Age : 23

MessageSujet: Re: Training time   Dim 11 Oct - 16:40

Vendredi le 31 juillet 2015, 20h30, gymnase de l'institut.

Je devais avouer que je prenais de plus en plus goût à faire mon entrainement. Cela ne paraissait peut-être pas, mais ça me faisait un bien fou de dépenser ainsi mon énergie et de laisser aller mon coter artistique avec mon pouvoir. Venant m'étirer longuement, je venais tout juste de terminer la partie méditation et je me préparais doucement à commencer la partie pratique avec mon dons. La semaine passé, j'avais finalement réussis à créer un mur sans avoir le moindre contacte avec celui ci et durant la semaine je n'avais pas pu m'empêcher de me pratiquer un peu chaque jour. Bien sur, j'avais fais attention et je n'avais pas fais de trop grosses créations. Je vins doucement me masser la nuque alors que je prenais le temps de réfléchir un peu. J'avais envie de me pratiquer à créer des formes à distances, ça c'est sur, mais je ne savais pas trop quoi faire en premier. Continuant de me masser la nuque, mon regard lui divagua lentement vers le sol alors que je réfléchissais. Je pourrais faire quoi..? un mur? Nah.. ça deviens répétitif.... et puis, j'ai envie de tenter des formes un peu plus complexes.

Hummm..... J'ai trouvé! Mon petit sourire s'agrandit un peu alors que je venais doucement me mettre en position pour faire une création. J'avais envie de créer un dragon, plus précisément la cou et la tête comme ce que l'on pouvait trouver sur un drakkar viking. Je vins prendre une profonde inspiration alors que je prenais le temps de bien visualiser ce que je voulais créer. Puisque c'était beaucoup plus complexe, je voulais m'assurer de ne pas faire d'erreur lorsque j'allais le créer. Lorsque je fus finalement prête, je décidais enfin à bouger pour faire ma création. D'un geste, je vins déplacer ma jambe droite vers l'avant alors que mon bras droit s'élevait à la hauteur de ma poitrine en formant un S alors que ma main se tournait légèrement pour mimer la tête du dragon. J'eus un peu de misère à rester concentré puisque la forme de ma sculpture était plus complexe que les autres, mais je réussis tout de même à conserver ma concentration pour le créer. Le coup et la tête du dragon devait faire environs quatre vingt dix centimètre de haut avec une épaisseur d'une vingtaine de centimètres et une largeur d'une quinzaine de centimètre. La tête du dit dragon était un peu plus détaillé que la première fois que j'avais fait ce type de création et des écailles étaient vaguement visible le long du cou.    

Laissant retomber mon bras le long de mon corps, je ne pu m'empêcher de contempler ma création. Je vins doucement passer ma main dans mes cheveux alors que je venais m'approcher un peu de ma création pour l'observer sous un autre angle. Je crois que j'ai gagné en précision.. humm... Ouais, peut-être. M'enfin, regardant ma création terminer de se briser doucement, je vins me remettre en position. Je me sentais encore en forme alors je pouvais me permettre de continuer à m'entrainer. Bien sur, j'allais faire attention pour ne pas trop en faire ou du moins j'allais m'efforcer de ne pas en faire trop. Si je prend le temps de bien réfléchir à ce que je tente de faire tout devrais bien aller, non? Ouais, garde confiance en toi! Je vins légèrement frotter mes mains l'une contre l'autre alors que je me concentrais à nouveau pour faire une autre création. Inspirant doucement, je vins déplacer ma jambe gauche de coter, en demis lune, alors que ma mains gauche suivait le mouvement en s'élèvent doucement jusqu'au niveau de ma poitrine. À environs deux mètre de moi, la base du petit mur en demi lune vint doucement se former avant de s'élever en suivant l'inclinaison de ma main. Il devais faire environs 15 centimètre d'épaisseur et le point le plus haut était d'environs de 80 centimètre.

Je vins sourire davantage alors que je m'efforçais de contenir ma joie pour rester concentré. J'avais envie de continuer et de laisser aller un peu ma créativité. Recommencent doucement à bouger mains et jambes, je vins créer un petit dragon triballe en bas reliefs. Pour être franche, j'étais complétement concentré sur ce que je m'appliquais à faire et après avoir créé le petit dragon j'avais tout de suite entamé une autre création. Recommencent à bouger rapidement, cette fois si je vins créer une tigre tribal, montrant les crocs, toujours en bas relief. Vous savez, ce que j'étais en train de faire me faisait beaucoup penser à un danseur de guerre dans Warhammer Fantaisie ou à un eartbender dans Avatar. La seule différence était qu'au lieux de me battre avec une arme mes gestes conduisaient plutôt à la création d'une forme en métal. C'était beaucoup plus un ballet qu'une quelconque forme d'art martial et je devais avouer que présentement je me plaisais beaucoup à me laisser aller ainsi.

D'un geste, après avoir terminé le tigre, je vins mètre ma jambe droite plus en avant alors qu'au même moment je faisais un transfère de poids de ma jambe gauche jusqu'à ma jambe droit. Alors que d'un même geste, mon bras droit suivait le mouvement de ma jambe avant de s'élever rapidement en effectuant une rotation jusqu'à la hauteur de mon visage. À environs deux mètre de moi, une forme de métal se formait en suivant parfaitement mes mouvements et mes pensés. La forme était un mur torsadé d'environs un mètre de hauteur pour soixante centimètre de largeur et de profondeur. Un large sourire se dessinait sur mes lèvres alors que doucement je changeais de position pour faire une petite pause. Ma respiration s'était légèrement accéléré alors que je me rendais compte à quel point cela pouvait être épuisant d'enchainer ainsi plusieurs créations.Venant doucement passer ma main dans mes cheveux, je me dirigeais vers le gradins du gymnase pour prendre ma bouteille d'eau qui était dans mon sac. Je vins prendre une grande et longue gorgé alors que mon regard se perdait un peu dans le gymnase. Je me demandais si je continuais encore un peu. Je me rendais bien compte que ma respiration était plus rapide et que je me sentais un peu fatigué mais j'avais encore envie de me laisser aller. Sans plus réfléchir, je décidais finalement de suivre mon envie.    

Je vins prendre une autre gorgé d'eau avant de venir poser la dite bouteille sur mon sac. Venant doucement me masser la nuque, je retournais me mettre en positions pour m'exercer encore un peu. Je vins doucement frotter mes mains l'une contre l'autre, expirant doucement pour reprendre ma concentration, alors que je recommençais à bouger pour créer une forme. Cette fois si, ce fut on soleil tribal qui se formait en bas relief sur le sol puis je vins rapidement me déplacer pour venir créer une forme triangulaire pas plus grosse que mon mur torsadé. Un sourire vainqueur était toujours accroché à mes lèvres alors que je prenais beaucoup trop confiance en moi. D'un geste, j'avais ramené ma jambe droite pour qu'elle soit derrière ma jambe gauche alors que de la main je griffais l'air du bas vers le haut. Sans attente, mon métal se déployait sur ma droite, presque dans mon angle mort, à environs trois mètres de moi. Ma création était deux rangés de trois piques et en terminant mon mouvement je me rendis compte à qu'elle point ils étaient proche des gradins. En fait, je le perçus comme étant un peu trop proche d'une certain personne qui avait pris l'habitude d'assister à mes entrainements.

Réagissant au quart de tour, pousser par ma soudaine crainte de blesser Silent, j'avais déplacé ma jambe gauche en direction des piques pour leurs faire face alors qu'au même moment j'élevais ma main gauche devant moi paume vers ma création. Dans un fracas de métal, je vins créer un mur de deux mètres de haut pour un mètre de large et trente centimètres d’épaisseur devant ma précédente création comme pour l'empêcher d'avancer. Après avoir terminé mon mouvement, j'étais resté complètement immobile pendant quelque secondes la bouche légèrement ouverte. Mon regard se posait finalement sur Jade alors que mon nez se m'était à saigner abondamment. Shit.... Ma vision se brouillait d'un coup alors que je sentais mes jambes flancher sous mon poids. Je lâchais un crie de douleur sous la douleur d'un puissant mal de tête qui se déchainait dans mon crâne alors que je portais dans un geste lourd main gauche à ma tête.  

Lorsque mes genoux touchèrent le sol, je me rendis compte à quel point ma respiration était devenue rapide et saccadé. Je sentais mon cœur cogner irrégulièrement contre ma poitrine alors que mon corps en entier commençait à trembler. Ma vision passa au noir pendant quelque secondes alors que j'élevais légèrement ma main droite comme pour m’agripper à quelque chose et ainsi m'empêcher de me retrouver complètement contre le sol. J'avais l'impression que tout était au ralentie et que je ne contrôlais plus rien. Sans le vouloir, je vins créer un petit mur pour m’agripper à celui ci et contre toute attente, ma main passa comme au travers du dit mur alors que celui ci se brisait d'un coup. Sans que je  m'en rende compte, mon corps avait réabsorbé mon métal pour éviter d'être encore plus mal au point. Venant grognasser encore plus de douleur je terminais de m’écrouler contre le sol. Je sentais le sol froid contre mon corps tremblant, mais j'étais incapable de faire quoique ce sois. Mes tremblements s’accentuèrent d'avantage alors que je respirais toujours aussi rapidement. Ma vision passa encore une fois au noir, alors que j'entendais toujours les battements sourds et irréguliés de mon cœur contre ma poitrine. J'avais l'impression que ce moment durait une éternité mais dans les faits ce ne fut qu'à peine une cinquantaine de secondes. Mes yeux se révulsèrent puis plus rien, le noir totale, je venais de perdre connaissance.

_________________


Nombre de rps:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Training time   

Revenir en haut Aller en bas
 
Training time
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [EXERCICES] Cardio Training
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» Connaissez-vous le Heat Training?=Assouplissant Thermal?
» SWAP Apéro Time
» (✰) i hold the time to keep you off my mind.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Les Outils :: Fan-Fiction-
Sauter vers: