AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Projet Héritage {Inscrits au Projet Héritage}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sage
X-Men Alpha
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 23

MessageSujet: Projet Héritage {Inscrits au Projet Héritage}   Jeu 21 Mai - 21:25

Dimanche 24 Mai 2015 – 02 : 00 P.M.
Elle se tient droite, vêtue de sa combinaison une seule pièce, possédant manches et jambes complètes, dont la seule ouverte est une fermeture éclair partant de la gorge jusqu’au-dessous de la poitrine. Bleue sombre, elle semble étonnement épaisse pour un habit de molécules instables, et est marquée du X cerclé des X-Men en épaulières et sur la boucle de ceinture, ayant comme tous les autres le communicateur intégré. La ceinture, maintenue par quatre passants, est également dotée d’un certain nombre d’étuis ; les principaux se trouvant à l’arrière et étant destinés à contenir cyber-lunettes, kits pour celles-ci et téléphone, le premier vide et le second l’étant partiellement, tandis que sur son flanc droit se trouve l’attache d’un holster de cuisse et sur le gauche sont rangés deux chargeurs, correspondant au Glock qui se trouve dans l’holster susnommé. Ses mains nues se trouvent également sur cette ceinture, posées contre ses hanches, alors qu’elle est sur ses appuis, son mètre soixante-quatorze encore rehaussé par les six centimètres des ses bottes de combats, renforcées pour mieux protéger le tibia sans pour autant en être dénuées de talons compensés. Son visage, trop fort pour paraitre joli mais néanmoins frappant, cache son front sous un toupet de cheveux noirs dont l’entièrement du reste a été réunie en un chignon sévère. Seul une barre de sourcils, épaisse et tout aussi noire, parait sur l’un des côtés du visage, surplombant des lunettes aux verres rouges opaques et à la monture blindée des kits technologiques; ainsi a-t-elle accès aux caméras et micro au niveau de son nez comme aux projecteurs holographiques au niveau des branches, seule absence la barrette frontale qui transformerait cela en visière futuriste. Ses oreilles, derrière lesquelles lesdites branches se réfugient, supportent pour l’une une oreillette Bluetooth et pour l’autre, même si cela n’est pas visible, l’oreillette incluse dans le communicateur qu’elle porte à la ceinture. Enfin, de sous les lunettes s’échappent des tatouages noirs en forme de croissant de lune, coulant le long de sa joue vers sa bouche étroite.

- Certains d’entre vous ont passés de sale moments, c’est un fait. L’attentat de Bleecker Street a coûtée la vie à votre camarade Mélodie Arreyss et est responsable du départ d’Alan West, tous deux membres de ce Projet. Nous ne sommes pas là pour nier les difficultés traversées, les remises en question qu’elles soient personnelles ou idéologiques.

Elle se tient face à quelques élèves, élèves qu’elle a déjà rencontrés dix mois plus tôt, lorsqu’elle a prise la direction du Projet Héritage. Elle les a convoqués non pas afin de faire le point sur l’année écoulée et comment ils ont progressé au sein du projet, cela elle le connait déjà considérant qu’il n’y a rien à connaitre de plus que ce qu’elle avait dit et conseillé à l’époque. Non, ils sont tous là pour qu’elle refasse ce qu’elle avait déjà fait à l’époque : relancer les choses.

- Nous sommes ici pour savoir si, oui ou non, vous aspirez à devenir des X-Men.

Il est impossible de dire où elle regarde, cachés que sont ses yeux derrières les verres teints de ses lunettes, néanmoins tous doivent sentir sa vision sur eux ; car elle les voit tous, en effet. Ils sont dans son champ de vision et elle voit donc plus sur eux qu’ils ne pourraient le voir eux-mêmes, depuis les informations qu’ils lui donnent de part leurs tenues et positions à leurs expressions et micro-expressions faciales, en passant par leurs capacités et dossiers, avec pour ultime conclusion leur génotype.

A côté d’elle, les regardant également, se trouve le buste d’un homme chauve au visage allongé et amaigris doté d’un charisme certain, fait de marbre blanc. Il est le centre de la cour pavée où ils ont été réunis, à l’entrée de l’Institution Charles Xavier pour Jeunes Surdoués. Autour d’eux, les salles de classe vident et la porte d’entrée du manoir comme l’immense bâtisse veillent.  De l’autre côté du buste se tient une autre X-Woman, toute aussi concernée par ce qui se passe ici.

- Les X-Men ont toujours pris parti de laisser les élèves venir à eux, pour ne pas risquer de leur forcer la main en plaçant sur eux des espoirs qu’ils pourraient vouloir combler par crainte de décevoir. Le fait de vous laisser faire le premier pas permettait également d’évaluer votre volonté d’engagement. Vous avez accompli un premier pas en venant me voir, en écoutant mes conseils, et en avez faits quelques autres de votre côté, que ce soit avant ou après. L’un d’entre vous était même proche de devenir X-Men, ayant déjà eu tutrice et expérience du terrain. Mais à l’heure actuelle, aucun d’entre vous n’a ni tutrice ni ne suit réel entrainement.

Des secondes de silence s’écoulent avant qu’elle ne reprenne, attendant de voir si l’un d’eux ose s’avancer et prendre la parole. Tous savent ce qu’ils ont fait et la plus grande probabilité va à attendre simplement la suite.

- Par le passé, divers Cursus avaient pour but de permettre aux Aspirants d’exercer leurs diverses formes de capacités mutantes sous tutelles et à parti d’eux des Squad ont être formées, chacune sous la tutelle d’un voir deux X-Men qui enseignaient ainsi leurs idéaux et leurs capacités à un groupe d’Apprentis plus ou moins important, pouvant aller jusqu’à la demi-douzaine de personnes. Très peu ont atteint la Passation, très peu sont devenus X-Men. La X-Team a vu ses rangs se clairsemer également. Ce Projet Héritage, sensé faciliter la mise en rapport entre Aspirant et X-Men et ainsi la formation d’une nouvelle génération, a été déserté par le manque d’investissement de ses inscrits.

Elle n’accuse pas, elle ne critique pas, elle ne fait qu’énoncer de façon neutre et monotone des faits. Elle expose une situation que les élèves qui lui font face doivent déjà connaitre, ou au moins avoir constatée. Ils sont peut-être récents en ces murs, n’ayant même pour certains jamais appartenus à une Squad, mais ils doivent être un minimum lucides sur ce qui est advenu.

- Chaque X-Men à sa propre vision de ce qu’est être X-Man et des trois composantes, chacun a même sa spécialité parmi elle ; chacun d’entre vous a déjà exprimée sa vision et nous n’en débattront pas. Néanmoins, même si vous aurez votre spécialité également, vous devez être capable d’accomplir les trois aspects. Puisque le système de tutorat ne porte pas ses fruits, nous fonctionnerons différemment l’avenir.

Elle marque une pause afin que tous les présents comprennent qu’ils en arrivent à la partie la plus importante du discourt. Une fois qu’ils en sont au même point qu’elle, tant au niveau de l’attention que de la concentration, elle énonce.

- Les élèves du Cursus Corpus devront s’adresser à Amy de Lauro, alias Nephilim, afin de suivre des cours physiques liés à leur mutation. Les élèves du Cursus Anima devront s’adresser à Rachel Summers, alias Phénix, dans ce même objectif mais avec leurs capacités psionique et ceux du Cursus Mens à moi-même, pour leurs capacités psychiques. D'autres X-Men pourront venir enseigner également dans chacun des Cursus fonction de leurs capacités et compétences mais pour l'heure, nous fonctionnerons ainsi. L’apprentissage de l’Idéal Xavier de la Cohabitation Pacifique, en lequel vous croyez déjà si vous voulez devenir des X-Men, continuera d’être inculqué par la vie dans cette Institution qui a vocation de l’enseigner même s’il vous sera possible d’en débattre avec des X-Men, de préférence plusieurs d’entre eux afin de confronter au maximum votre vision avec celles d’autres. Dans ce même ordre d’idée, vous êtes encouragés à prendre plus de responsabilités que les élèves normaux dans le fonctionnement de l’Institution, afin de faire le premier pas vers vos camarades. Enfin, vous n’êtes pas sans savoir qu’en plus de devoir être des exemples et des professeurs il vous faudra être des protecteurs pour devenir des X-Men ; cela nécessitera des capacités physiques et martiales qui seront la partie la plus dure de votre apprentissage.

Une nouvelle pause, pour que ceux ayant perdu le fil retrouvent le rythme et que pour ceux l’ayant suivit finissent de digérer la masse d’informations.

- Le style martial et les sports pratiqués sont à votre discrétion, les infrastructures de l’Institution comme vos ressources personnelles devraient vous laisser une grande marge de choix. Néanmoins, une fois par semaine, vous devrez être capable de suivre une mission en Salle des Dangers ; celle-ci sera basée sur des reconstitutions de véritables missions accomplies par les X-Men au cours des dernières années. Cet entrainement sera supervisé par un X-Men, qui pourra aussi bien être dans la Salle qu’à l’extérieur selon ce qu’il juge préférable. Afin de pouvoir être suivit durant les périodes scolaires, cet entrainement aura lieu chaque samedi après-midi, à partir de deux heures. Les autres séances des Cursus seront à intégrer à votre emploi du temps scolaire.

Elle ne donne pas de durée pour la séance, consciente que cela sera variable fonction de la mission : secourir les victimes de l’Incendie de Mutant Town étant autrement plus long que confronter la Confrérie lors de l’attaque du Bal de l’Institut.

- Pour ceux qui le souhaiteraient, un premier stage intensif commencera dès le six juillet sous ma supervision.

Il s’agit assez clairement de rattraper le temps perdu au cours de cette année sachant que la période des vacances d’été est la plus productive : Amy de Lauro et Caitlyn Elioth ont été presqu’entièrement formées en un seul été grâce à l’intensif entrainement de Jubilation Lee, néanmoins elles n’avaient aucune famille de laquelle s’éloigner et avaient tout loisir de rester à l’Institut pour s’entrainer. Ce n'est pas le cas de la majeure partie d’entre eux et elle n’a pas l’intention de leur demander de renoncer à leurs familles pour devenir X-Men. Sage en connait le prix et le but d’un mentor est que ses élèves n’accomplissent pas les mêmes erreurs que lui.
Hors Jeu:
 

_________________
Sage

J’évalue, je prévois, j’agis ; mon Don, ma Malédiction.





174 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charlie Reyes
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 218
Date d'inscription : 24/08/2014
Age : 22

MessageSujet: Re: Projet Héritage {Inscrits au Projet Héritage}   Jeu 9 Juil - 22:37

Il faisait face, habillé dans cette combinaison jaune et noire, qu'il utilisait en réalité pour la première fois depuis qu'il l'avait reçue, près de huit mois plus tôt. Il se tenait droit, les mains jointes derrière le dos, le menton haut. Il se forçait à ne pas baisser les yeux, son regard balançant entre les deux X-Women qui se tenaient face à eux. Il savait pourquoi il était là, il savait pourquoi c'était devenu nécessaire. Une fois de plus, il n'avait pas réussi à avancer par lui-même. Bien sur, il ne s'était pas entièrement laissé aller. Plusieurs discussions avec Rachel Summers, réparties à peu près régulièrement sur les derniers mois, lui avaient permises d'adopter une vision des choses un rien plus mature qu'auparavant, et accessoirement lui avaient donné une forte motivation d'améliorer ses compétences à Mario Kart. Et surtout, chose assez surprenante puisqu'il s'agissait bien de lui, il était parvenu à maintenir son entraînement physique quotidien. Il y prenait même du plaisir, notament grâce au fait qu'il commençait à en percevoir assez clairement les effets. Qu'il s'agisse d'endurance, de vitesse ou de force, il ne s'était jamais senti aussi en forme. Cela se trahissait également par la musculature naissante, encore très fine mais déjà bien proportionnée, qui se laissait deviner sous le vêtement moulant. Il avait d'ailleurs pris quelques kilogrammes, même si la demi-douzaine de centimètres qu'il attendait depuis si longtemps, et qui avait fini par arriver depuis l'hiver, le faisait paraître encore plus mince qu'il ne l'était, en plus de lui causer quelques douleurs dans les articulations dues à la brusque poussée de croissance. Ce n'était d'ailleurs pas le seul désagrément causé par sa puberté qui avait finalement décidé de se présenter, puisque sous les mèches brunes qui ne couvraient qu'à moitié son front se cachaient deux petits points rouges, qui heureusement avaient au moins la décence de n'apparaitre qu'occasionnellement et de s'en aller relativement vite.

C'est très vite qu'il baissa les yeux, lorsque Sage prit la parole. Kitty, il ne l'avait pas réellement connue, ils ne s'étaient pratiquement jamais adressés la parole. Si ses souvenirs étaient corrects, ils étaient habituellement assis dans des coins opposés de la salle de classe, chacun ayant ses propres fréquentations. Malgré cela, la nouvelle de son décès avait été un choc assez dur, et avait jeté un poids  sur tout le groupe d'élèves. Institut Charles Xavier ou non, ils étaient dans cet âge où la mort était un concept lointain, flou, presque inexistant. Un mal qui ne touchait que les personnes âgées, ou les malades, certainement pas eux. Le retour à la réalité avait été douloureux, pour certains. Une rame de métro, une simple rame de métro. Cela aurait pu être n'importe lequel d'entre eux. Mais cet évènement tragique, après un moment initial de remise en doute, avait été une nouvelle source de motivation, pour l'adolescent. Il l'avait conforté dans sa décision. Alors oui, il pouvait répondre à la question rhétorique que Sage venait d'exprimer. Oui, il aspirait à devenir un X-Man. Plus que n'importe quoi d'autre. Mais pour cela, il fallait agir, il le savait. Il le savait depuis un moment déjà, et il n'agissait pas.

Relevant à nouveau le visage, il affronta le regard qu'il devinait derrière les verres rouges, tandis que la X-Woman exposait la situation que malheureusement il connaissait déjà, de façon aussi déplaisante que réaliste. Même Sanzo, qui avait tant avancé, en était aujourd'hui au même point. Ils devaient plus s'investir, prendre des initiatives. Si seulement cela avait été aussi facile à faire qu'à dire... Mais si le passage avait été si simple, il ne se serait pas agi pas des X-Men. Porter l'Idéal, l'enseigner et le défendre; ils devaient être capables des trois aspects du rôle, et développer chacun leur spécialité parmi ceux-ci, cela aussi il le savait déjà. En revanche, il haussa brièvement les sourcils avant de se reprendre et de retrouver sa contenance, lorsqu'elle annonça qu'ils changeraient de mode de fonctionnement. Les quelques secondes de pause marquées par la X-Woman semblèrent  alors extrèmement longues au garçon, qui attendait la suite avec impatience.

Amy de Lauro, Nephilim. L'épouse de Caitlyn Elioth, et jusque récemment la belle-mère de son colocataire. L'une des membres de X-Team avec laquelle il n'avait pas encore eu l'occasion de converser. Ce serait donc vers elle qu'il se tournerait pour la suite. En revanche, que signifiait prendre plus de responsabilités dans le fonctionnement de l'Institution? Pour le coup, il avait du mal à percevoir le rapport avec ce qu'il visait. Bien sur, les X-Men étaient plus ou moins fortement rattachés à l'Institut, mais l'implication dans la vie de l'école n'était en rien liée, du moins lui semblait-il, à celle dans le Projet Héritage, qui se situait simplement à un tout autre niveau. Il en tenait pour preuve le niveau d'exigence du second.

Inconsciement, il hocha légèrement la tête alors que Sage marquait une nouvelle pause dans son monologue, signifiant indirectement qu'il était prêt à entendre la suite des explications. Suite qui vint d'ailleurs assez vite, avec la constatation plutôt logique qu'il devrait choisir un sport de combat à pratiquer - choix qui serait remis à plus tard puisqu'il n'avait pas la moindre idée de ce qu'il pourrait bien faire – suivi d'une information de plus, sur laquelle il lui fallut s'arrêter pour être certain de bien l'avoir enregistré. Une scéance en salle des dangers par semaine... Etait-ce vraiment sérieux? Ca ne lui semblait pas réalisable. D'autant plus qu'elle avait précisé que les scéances seraient basées sur d'anciennes missions X-Men. Bien sur, le niveau de difficulté serait très certainement revu à la baisse, mais tout de même... Enfin, c'était ça, tenter de rejoindre l'un des meilleurs groupes paramilitaires au monde, on ne parlait pas de se faire embaucher chez l'épicier du coin. Et puis il n'était pas seul. En se serrant les coudes il serait sans doute plus simple de faire front, c'était important aussi l'esprit d'équipe!

Et elle laissait apparement le meilleur pour la fin, la cerise sur le gâteau comme on disait: un stage intensif. Mené par Sage, ça vendait du rêve! Ses parents attendraient, mais ils comprendraient; un homme devait savoir placer ses priorités! Il était certain que ce ne serait pas facile, l'idéal serait qu'il se prépare. Il devait bien se montrer à la hauteur! S'il pouvait avoir déjà commencé à apprendre à se battre, ce serait déjà un bon début. Il avait donc un mois et demi pour maitriser un style de combat.

Le compte à rebours était lancé, et cette fois il ne pouvait pas se laisser distancer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Projet Héritage {Inscrits au Projet Héritage}   Sam 18 Juil - 8:52

Dimanche 24 mai.

Assis au fond de la salle, je la regarde sans vraiment la voir. Je l'entends sans vraiment l'écouter. Je suis là parce qu'il le faut. Sage, je ne la connais toujours pas vraiment, je n'ai pas non plus chercher à la connaître. En fait je m'en fiche. De plus elle n'inspire pas vraiment à la rencontre. Froide, distante, cachée derrière ses lunettes pourquoi vouloir l'aborder. Elle n'a pas la sympathie de Caitlyn ou d'Amy.
Je parcours rapidement la salle, toujours les memes.
Et voilà, elle n'a pas pu s'empecher. Bleecker street. A croire qu'il n'y a que ces mots dans leurs bouches à tous. Mais que sait elle ? Qu'en a t elle vécu ? A t elle vu sa petite amie morte un pieu dans l'oeil ? A t elle entendu sa meilleur amie et mentor vouloir tuer tout le monde ? Non.
Je pensais que la douleur se calmerait, mais non. Les cauchemars sont toujours là toujours aussi vivaces guère moins présents.
Elle parle de la morte, du disparu mais pas de ceux qui restent.
Enfin ... c'est comme ça. Je reporte mon attention sur elle et sur mes condisciples.
Il y a Charlie bien sur. Le petit Charlie. Le pauvre je n'ais pas été super sympa avec lui ces derniers mois mais bon il a eu la chambre pour lui tout seul pendant toutes mes (longues) absences.
Je le fixe durant la tirade de Sage. Et si lui aussi mourrait cela me rendrait il aussi triste ? Cette fille, l'autre, Kitty je crois, je n'ai rien ressenti à l'annonce de sa disparition. Est ce normale ? Est ce que la mort de Jade m'a insensibilisé au reste ?
Charlie me ressemble, ou plutot ressemble au garçon que j'étais il y a un an. Plein d'espoir et de fougue. Être X-men un beau rêve ou un horrible cauchemars ?
Je soupire il perdra bien trop vite ses illusions lui aussi, autant qu'il en profite un peu.
Je prends note, vaguement, qu'il faudra que je m'adresse à Amy. Tant mieux ... tant pis. Aurais je préférer avoir à faire à Rachel ou meme Sage ... ouai peut être.
J'ai des liens et je les aurais toujours. Est ce ça être un X ? avoir des chaines.
Je vois Charlie s'animer au mot "stage intensif" à quoi pense t il ?
Brusquement j'ai peur, peur qu'il se retrouve comme moi. Peur qu'il perde toutes ses illusions, sa joie de vivre, sa jeunesse. A t il conscience, vraiment conscience de savoir exactement dans quoi il se lance ? J'en doute. Il est encore plus jeune que moi.
J'ai envie de me lever, de lui crier de partir, de fuir ce lieu de souffrance, de retourner chez lui, chez ses parents, de s'inscrire dans une école "normale", de suivre des cours de musique, de se chamailler avec ses copains, de leur flanquer une raclée sur mario kark. Je lui donnerais meme ma console. Tout mais pas ça.
Pas cette solitude qui a finit par m'envahir.
Pas cette souffrance, cette mort qui rôde continuellement.
Pas ces abandons systématiques.
D'un autre coté, qui suis je ? De quel droit puis je lui faire ça ?
Je comprends Caitlyn.
Elle m'avait mis en garde, d'une certaine façon.
Mais elle m'a aussi fait confiance, elle m'a laissé tracer mon propre chemin, faire mes propres erreurs. Charlie devait avoir la meme chance.
La Salle des Dangers, un ricanement moqueur s’échappe de mes lèvres. Meme si tout paraît réel, ce n'est que du bidon. Quand au fameux stage intensif, vais je y participer ?
Que va t il m'apporter ?
J'ai déjà plusieurs "missions" de terrain. D'un autre coté, me retrouver ne sera pas un luxe. Et puis je dois honorer ma promesse envers le gamin. Une promesse que j'ai pas tenu.
Je soupire de nouveau.
Je sais parfaitement que j'irais et pas que pour Charlie. J'irais parce que c'est comme ça. Que c'est aussi ça être un X.
Et puis, je dois avancer.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
X-Men Oméga
avatar

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Projet Héritage {Inscrits au Projet Héritage}   Dim 26 Juil - 16:07

Dimanche 24 Mai 2015 – 02 : 00 P.M.

Qu’est-ce qu’un X-Man ?

Rachel ne c’était pas prêté au jeu de la dissertation sur le sujet puisqu’elle appartenait déjà aux X-Men à l’époque où cette question avait été posée mais comme tous, elle avait son avis. Avis qui différait de « qu’est-ce qu’elle était ? », une question bien plus complexe. La jeune femme avait grandi au sein d’eux malgré les différences due à la réalité alternative ; plus qu’imaginer, elle avait eu l’occasion d’observer. Pour elle, un X-Man était une personne exceptionnelle car les X-Men ne recrutaient que dans les gens d’exception. Il y avait bien des moyens d’être exceptionnel et encore plus de le devenir mais tous avaient en commun cet aspect hors norme, qu’importait la forme. Généralement, il fallait un combiné de la forme physique, des études et du comportement mais comme pour les Aspects des X-Men, il était rare de posséder les trois. Ces aspects prenaient racine tant dans la personnalité de l’X-Man que dans l’Idéal Xavier, poussant chacun d’entre eux à être en adéquation avec ce dernier et à se l’approprier plutôt que de suivre bêtement ce qui était dit. L’altruisme était la première valeur d’un X-Man, généralement complété par de la bienveillance et de la bienfaisance. L’abnégation était importante également car bien souvent ils se retrouvaient à faire un travail ingrat et non reconnu parfois même aux yeux de leurs pairs. L’espoir était profondément inscrit aussi, non comme une foi déraisonnée en l’Humanité mais comme la croyance qu’ensemble on pouvait améliorer les choses. Un X-Man était une personne de bien, allant vers les autres pour les aider dans l’objectif que le monde soit meilleur, quelle qu’en soit la manière. Un X-Man, c’était aussi le membre d’une équipe et d’une famille ; comme dans toute famille, il pouvait avoir ses inimités et ses affinités avec d’autres de ses membres mais jamais il ne devait oublier que tous vivaient d’un même rêve et le partageaient comme un lien du cœur. Tout cela ne s’enseignait pas ; cela appartenait à la personne, à son cœur, et s’il était possible de le cultiver en cultivant des liens il n’était pas possible de l’inculquer ou de l’apprendre.

Ce qui s’enseignait, c’était les Aspects. Ambassadeur, Modèle et Soldat, les trois Aspects d’un X-Man. Il ne s’agissait pas de l’être d’un homme, fusse-t-il Charles Xavier, mais de cette Idéal qui lui survivrait tout autant que ce rêve qu’il avait fait et auprès duquel d’autres avaient trouvée leur voie.
En tant que Modèle de l’Idéal de Cohabitation Pacifique, un X-Man se devait de le connaitre et de le maitriser. Un X-Man n’était pas un simple professeur ou membre de l’Institut, il représentait le meilleur de ce que l’Institut cherchait à faire. Un X-Man était un accomplissement des enseignements donnés les transmettant à son tour.
En tant qu’Ambassadeur de l’Idéal de Cohabitation Pacifique, un X-Man se devait de le transmettre et de l’enseigner. Pas seulement dans le cadre de l’Institut où de l’une des autres places fortes du groupe à travers le monde mais également face au monde lui-même. Un X-Man était un représentant d’une philosophie de pensée et d’un espoir humaniste.
En tant que Soldat de l’Idéal de Cohabitation Pacifique, un X-Man se devait de le défendre et de défendre les autres. Une fois encore, cela ne se limitait pas aux propriétés liées aux X-Men et cela impliquait de voir bien plus de nuances que de simples adversaires ou criminels. Un  X-Man était un combattant défendant les personnes partageant son Idéal comme ceux qui ne le faisaient pas.
Peut-être les X-Men étaient-ils, à l’instar du monde dans lequel ils vivaient, bien plus sales que ne le laissaient envisager ce qu’était être un X-Man. Mais c’était à être un X-Man qu’il fallait aspirer car ensuite, et seulement ensuite, la somme de tous formerait les X-Men.

Devenir un Ambassadeur de l’Idéal était le plus facile, aux yeux de Rachel. L’Institut avait pour but d’en former même s’il y avait des réussites et des échecs et que la vie avait tôt fait de mettre à mal cette croyance optimiste. Mais l’Echo croyait fermement qu’il était possible, quoi qu’on subisse, de continuer à croire en l’Idéal comme à le plébisciter ; elle avait connu son antithèse et pourtant elle était encore là aujourd’hui.
Devenir un Modèle de l’Idéal était plus difficile, selon elle toujours. Il fallait prendre sur soi afin d’en incarner les valeurs, choses plus complexes que d’y croire et de le transmettre. L’Institut ne pouvait former à cela, il fallait que la personne prenne sur elle de réfléchir aux valeurs et de les retravailler tout en appliquant le résultat à sa propre existence comme à celle d’autrui. Il ne s’agissait plus de répandre une partie de l’Idéal mais de le maitriser dans son entier voir de le faire avancer. Rachel avait été éduquée dans cette optique mais lorsqu’elle regardait les élèves ci-présents elle voyait également l’avenir de l’Institut car, si cela n’excluait pas les autres aspirants à l’intégration et la cohabitation pacifique, seuls ceux qui lui faisaient face s’y engageaient comme un mode de vie.
Devenir un Soldat de l’Idéal était le plus difficile. Il fallait faire des efforts afin de porter le physique et le mental à des niveaux plus exigeant qu’aucune armée du monde afin d’être capable de protéger ce qui avait été déjà fait, afin d’être capable d’encaisser les prémices d’un conflit qui signerait leur échec. Il n’y avait guère de moyen pour se protéger de la violence des autres hormis la violence elle-même ; elle ne devait pas être mais contrainte comme le dernier recourt qu’elle était, cependant il fallait également être prêt à en user sous peine d’échouer.

Les Ambassadeurs transmettaient ce que les Modèles incarnaient et les Soldats défendaient les uns comme les autres car, sans cela, la violence humaine détruirait l’espoir humain. La Destruction prenait le temps d’un après-midi, la Création celui d’une vie ; afin que la création d’un monde meilleure soit accomplie il fallait la préservée de la destruction du monde actuel.

Héritage devait institutionnaliser cela ; un échec retentissant. L’Echo regardait Sage l’énoncer et tenter de sauver cette utilité qu’elle avait dans l’Institut, bras croisés alors qu’elle-même se tenait de l’autre côté du buste de Charles Xavier. Rachel était en tenue de molécules instables également, ses couleurs chaudes courant sur l’épaisse combinaison qui lui couvrait le corps ainsi que la ceinture et le manteau à lames qui y étaient superposés. Le rouge se retrouvait également sur son visage et sa gorge, à travers les Marques d’Assermentation des Limiers. Silencieuse, elle regardait simplement les rares élèves à être encore là.

Charlie était sans doute le plus motivé, présent au plus proche des X-Women, et ils se côtoyaient pas mal ; l’adolescent avait trouvée l’X-Woman la plus facile d’abord dans sa recherche de familiarité avec les membres des X-Men présents à l’Institut et semblait s’en contenter plutôt bien. Il se préparait à sa façon, guère différente de celle que Sanzo avait eue lorsqu’il avait lui-même commencé son entrainement, guère plus vieux.

Sanzo était revenu pour l’occasion également, restant isolé au fond de la cour comme lors des derniers mois, et ils ne se côtoyaient plus tant que cela ; l’adulescent semblait trouver Cerberus plus facile d’abord que toute autre personne et s’en contenter également. Rachel n’avait pas oubliée sa promesse et si les instincts de l’Hybride le poussaient à répondre à une période de chaleur de l’animal, elle le castrerait. Cela n’avait rien à voir avec le fait qu’il la réveillait tous les matins une heure avant que les élèves de l’Institut ne s’en chargent, puisque les absences avaient épargnées trop d’escapades félines et donc de réveil, mais simplement celui que l’Echo ne disait rien qu’elle ne puisse faire et n’avait pas l’intention qu’un de ses vieux amis foute en cloque son animal de compagnie. Ceci étant dit, Sanzo n’était plus que l’ombre de ce qu’il avait été et qu’elle craignait voir devenir l’un des X-Men Anti-X-Men avait même sa passation, qui aurait sans doute pu lui être proposée avant Bleecker Street d’ailleurs s’il avait eue une tutrice pour le faire.

Il n’était pas prêt pour avoir celle qu’il souhaitait à l’époque, il l’était encore moins aujourd’hui. Il ne l’était pas plus que Charlie à dire vrai.

Les laissant signer ou non pour une semaine de remise à niveau poliment formulée, l’Echo ne décroisa les bras que lorsque ce fut terminé. S’avançant les poings fermés, elle fit face aux présents. Perdant son regard un instant sur le sol, elle prit une inspiration et les regarda tour à tour.

- Pour ceux qui veulent, j’ai aussi l’intention de monter une Squad. Elle se nommera Legacy et je participerai à tous ses entrainements. Si vous êtes intéressés, venez me le dire.

Sans un mot de plus, l’Echo ferma à nouveau ses lèvres. Il lui fallait au moins deux élèves pour que sa Squad soit officiellement approuvée et elle savait vers qui se tourner. Peut-être ferait-elle concurrence à Sage par cette manière mais elle n’en avait pas l’impression, ce qu’elle voulait en revanche c’était apprendre auprès des aspirants  et leur enseigner ce que les derniers X-Men avaient perdu : l’esprit d’équipe et de famille. Hors cela, elle craignait fort être la seule à pouvoir le faire ; elle tâchait déjà de l’accomplir avec Jonathan et Amy de part des entrainements en Salle des Dangers et des côtoiements quotidiens mais souhaitait le faire envers tous.

Laissant Sage conclure leur rencontre de la journée, Rachel ne tarderait pas à retourner à ses occupations ; chose signifiant les improviser plus qu’autre chose.

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet Héritage {Inscrits au Projet Héritage}   

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet Héritage {Inscrits au Projet Héritage}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PROJET ex MSI MERKSEM M476 (projet jamais abouti !)
» Projet Armée gobs!!!
» PPE (projet pour l'enfant)
» Projet mini-bibliothèque en centre de loisirs pour enfants
» Docteurs ONE et bureau FNTE : Délibération projet loi 40-09

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: