AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Guillaume Le breton

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 15/03/2015

MessageSujet: Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]   Dim 15 Mar - 13:02

CARTE
D'IDENTITE






NOM : Le Breton

PRENOM(S) : Guillaume

ALIAS ET SURNOM(S) : "will" pour les proches anglophones qui ont du mal à prononcer le prénom, sur le terrain, Alias "Newton"

AGE : 25 ans

DATE DE NAISSANCE : 19/05/1990

ACTIVITE(S) : Professeur de biologie

NATIONALITE(S) : Aucune

SEXE : Masculin

CLAN : Résident de l'institut Xavier

Pouvoirs :

  • Description :

    (offensif)Polarité : Guillaume peut changer la "polarité" de son corps ou d'une partie de son corps vis a vis de l’interaction gravitationnelle qu'il exerce sur un objet. Cette action peut être sois l'attraction, soit la répulsion.

    (passif)Lévitation: Comme son nom l'indique Guillaume peut légèrement léviter au dessus du sol (a peine un mètre), mais ce pouvoir lui est conféré par son entité aussi doit-il laisser a cette dernière le contrôle sur une partie de son corps et son esprit pour qu'elle utilise les pouvoirs de Guillaume a un degré de contrôle que lui même ne possède pas (en l’occurrence pour léviter).



  • Niveaux de maitrise :

    Le pouvoir offensif ne peut s’opérer pour le moment que sur un objet inerte pas plus gros qu'une valise et pas bien plus lourd (si elle est pleine) et ce à une distance ne dépassant pas les deux mètre autour de lui. Il ne peut l'utiliser que toutes les cinq secondes. la lévitation peut rester active aussi longtemps que Guillaume partage pleinement son corps a égalité avec l'entité, mais cela se fait au pris d'une extrême concentration et n'a pu durer jusqu'ici qu'une petite minute. En lévitation, guillaume n'arrive a se déplacer qu'a peine plus vite qu'un escargot et ce du fait qu'il ne réalise pas encore la "présence" de l'entité en lui, et pense que pour activer ce pouvoir il doit "s’abandonner" dans une certaine mesure a ce dernier. Cela freine le travail de l'entité qui peine alors a travailler sur la lévitation (et la frustre un peut).



  • Lien entre les Pouvoirs :

    Son esprit décante lentement le pouvoir de l'entité qui l'habite, ce dernier peut donc contrôler dans une certaine mesure les gravitons qui l'entoure et modifier l'emprise de la gravité sur les objets (son corps y comprit), tous ses pouvoirs sont donc lié aux forces d'attraction et de répulsion gravitationnelle ( il manipule les forces décrites dans les lois de newton, pour les réécrire en quelques sortes).



Description Physique :


  • Apparence :

        Qui est-il ? Mais si ce garçon la-bas, celui assis au premier rang … bon d'accord il ne ressort pas trop si tu le regardes pas avec un peut d'attention, toujours habillé en corbeau, d'été comme d'hiver, on dirais qu'il ne connaît pas les couleurs ... jeans, chaussures sport en cuir, toujours un long manteau noir, rarement un T-shirt, souvent des vêtements qui remontent dans le cou et parfois Oh miracle une chemise blanche éclate sous une veste définitivement dans une gamme de couleur nuit. On dirait qu'il veut se vieillir, ou plutôt, se donner un air distingué, trop sérieux, regarde comment il se tient droit on dirait qu'il a un ballait dans le c**, non par contre on peut pas lui retirer ça, sa tenue presque altière, son physique élancé il doit faire dans les combien … 1m80 ? Le pas assuré, jamais les bras ballants, cet être vêtu comme la nuit, ne cesse de remettre avec un agacement faussement caché ses cheveux mi-longs, bouclés, châtains aux reflets blonds d'un revers de la main. Et ce n'est certainement pas ses sourcils aquilins, épais, toujours légèrement froncés et ses lèvres légèrement pincés qui vont attendrir son visage. Il parais qu'il y a des filles qui se laisse bercer par son regard d'azur, ses longues mains de musicien et ses larges épaules, moi je ne m'y tromperais pas. Et de toute façon même un physique athlétique et son ton toujours charmeur ne m’enlèveront pas cette désagréable impression que son regard te sonde jusqu'à l'âme quand tu te retrouve seul en face de lui, et qu'il a cette habitude de se tenir le visage d'une mains quand il est plongé dans ses pensées, comme si il plongeait son visage dans sa mains pour se retenir de fait resurgir sa double personnalité de psychopathe, moi j'te l'dis ce mec est pas louche !


  • Signes Particuliers :

    Plutôt un "contre signe" puisque mon personnage n'as pas de signe particulier mais je n'ai pas trouver meilleur avatar pour le moment et ce dernier LUI en as un. Donc pour dire que NON, mon personnage n'as PAS de cicatrice a l’œil droit …bon il as bien une tache de naissance mais elle est cachée sur une partie de son corps... enfin c'est privé voyons ouste!



Caractère :



        Oh et puis tu as discuté un peut avec lui ? Soit il est distant, plus austère qu'une falaise dans la tempête, il cache toujours ce qu'il pense vraiment. Et je te dis ça parce que par contre une fois que tu as passé le "test de confiance" ouh lala … c'est une vrais pipelette en fait ! Il passe son temps à monologuer en deux heures tu connais tout de sa vie et de ses convictions et de celles la parlons-en ! Il a un de ces avis tranché, pragmatique, calculateur... tien ! Tu vois, je te le disais … toujours et jusqu'au déluge dans son raisonnement logique, je crois avoir vu passer par la deux trois bribes de sentiments fleur bleu profondément romantique-chevalresque mais franchement je demande à voir...et puis évidement il a toujours raison ...ça a du être un enfant unique pourri gâté celui-la. D'ailleurs je peut pas te dire car si il y a bien une seule chose dont il n'aborde même pas les frontière c'est son passé, ça ...QUE...DALLE, niet, rien du tout ... alors la pour parler des inégalité, parler de comment il respecte tous les êtres vivants quels qu'ils soient, pour te parler de sa passion pour la vie ou même de la géopolitique mondiale, ou même de comment il n'arrive pas à serrer à cause de son look … mais vu son attitude générale il devrais pas s'étonner … il est en première ligne, mais pour ne serais-ce que nous dire où il est né, ce que sa mère lui faisais comme gâteau d'anniv', plus personne... la tombe que tu as rencontré avant qu'il ne te "fasse confiance". Oh et puis franchement cette manière qu'il a de tout regarder d'un regard froid au bout d'un moment tu as une de ces envies de le secouer comme un prunier …


  • Mental :

        Qui suis-je, QUE suis-je, quel est mon but ? Ais-je seulement un but ? Que dois-je faire ? Ces Question Guillaume y a la plupart du temps des réponses et pour autant il continu de se les poser régulièrement, très souvent perdu dans ses pensées en vaines réflexions philosophique, Guillaume aime particulièrement se retrancher dans le monde réconfortant de son esprit où il aime assouvir une curiosité...inhabituelle … pour absolument tout ce qui l'entoure. Guillaume aime "analyser", contrôler , être maître de chaque instant et autant cela le menera à l'émerveillement devant de nouvelles choses à découvrir et comprendre, autant cela pourrait le jeter au bas d'un profond précipice si il a le sentiment soudain qu'une situation lui échappe, qu'il n'est plus maître de ce qui l'entoure. Guillaume est très attaché à manœuvrer … seul ... son destin, à le forger d'une main de maître. Cependant bien qu'il existe pour lui un idéal dessin qui l'attend, sa nature étant intrinsèquement liée à l'apprentissage il souhaiterait transmettre tout son savoir à la génération suivante et leur transmettre au passage ses idéaux de défense de la nature et de la vie, Guillaume pour autant  ne se laisse pas aveugler par ce phare idéaliste et se concentre la plupart du temps simplement sur l'instant présent. Il le fait car cela l'aide à bien faire les choses, mais il le fait aussi car il sait qu'il sommeil en lui une force qu'il doit s’efforcer de contenir...



Histoire :


  • Talents Particuliers :

    Parle couramment le français, l'anglais et maîtrise très relativement le chinois, Guillaume est également très doué aux arts martiaux, plus particulièrement le tai-chi et kung-fu, mais cela fait bien longtemps qu'il n'as pas pratiqué avec un maître et est probablement plus rouillé qu'il ne le pense.


  • Possessions :

    Rien, et c'est d’ailleurs un mode de vie pour lui, dernier héritage de ceux qui l'ont élevé la seconde moitié de sa vie, de ne pas s'attacher aux bien matériels.


  • Biographie :

    Douce France, cher pays de mon enfance,
    Bercé de tendre d’insouciance,
    Je t'ai gardée dans mon cœur...

         De temps a autres il arrive que Guillaume repense à cette chanson, un sourire s'étire alors sur les traits d'habitude si sévère, le regard se fait lointain, et un œil extérieur y verrait presque de la tristesse nostalgique. Pourtant il n'en ai rien, le sourire se creuse par les griffes de l'ironie, et le regard tente de se perdre dans de meilleurs horizons alors que des souvenirs de désespoir viennent se mêler a des larmes qui ne coulent pas.

        Guillaume est français, fils de Martin et océane Le Breton il était fils unique d'une famille moyennement aisée, un peut trop gâté, mais toujours souriant, gentil, et joyeux. Sa réussite scolaire n'avais d'égale que celle professionnelle de son père puisque ce dernier, architecte, avait eu une proposition de poste a pékin et c'est ainsi que l'année de ces quatorze ans Guillaume prenais l'avion avec sa mère pour rejoindre son père en Chine et commencer ses études au lycée français a l'étranger. Mais vous vous en doutez, cela n'as pas put être le passé du jeune homme à la mine sévère qui hante les couloirs de l'école alors que tout le monde dort encore.
    Et c'est donc alors qu'il venait d'entrer dans l'espace aérien de son nouveau pays, que les souvenirs heureux de Guillaume s'arrête, et qu'une suite d'images brouillées et pourtant ancrées dans son esprit telles qu'elle seront les dernières dont il se souviendra commencent. Un flash, une boule de feu aux reflets violacés traversant le ciel, se rapprochant, au bout de l'aile de l'avion aune dizaine de mètres et pourtant ...  Comme attiré par magnétisme, perdant toute forme de portance dans l'air, tel une épingle passée près d'un aimant, l'avion chute, suit la trajectoire de la météorite, fend le ciel a toute vitesse, tombe, tombe, et pourtant à une vitesse qui ralentie peut à peut au grand étonnement des passagers qui plutôt que d'être ballottés en tout sens ne sentent pas l'effet d’apesanteur, n'entendent pas crisser le fuselage de l'appareil.

        Mais la vitesse du paysage qui défile ne saurait mentir, et l'avion finit par s'écraser violemment au sol avec autant de fracas que l'astre dont il mimique le mouvement. Puis plus rien … le froid mordant, le besoin de se réchauffer, une image floue de feu, de ruines de métal, de forêt ? Pas le temps de réfléchir, se réchauffer, une lumière ? Violette ? Mais qu'est-ce que c... pas le temps de réfléchir, les mains s’agrippent a la terre, le corps faible récupère quelques sens,l'odeur de l'humus entrant violemment dans les narines, puis celle du brûlé, puis celle du métal. Un cratère, un gros cailloux, gros comme une voiture, flottant par miracle doucement au dessus du sol devant lui, brillant d'une douce lumière violette devant lui. Pas le temps de trouver autre chose de moins angoissant et étrange, l'enfant s'allonge, se recroqueville contre la pierre et s'endort, enfin calmé par la douce chaleur qui s'en échappe peut à peut que Guillaume ferme ses paupières. Et puis les larmes, celles d'un enfant qui a perdu ses parents, à jamais, car une fois les sens retrouvés, une fois l’intrigante forme en anneaux concentriques de la pierre maintenant inerte et au sol passée, le carnage, le cimetière, ou plutôt, la fosse. Comme dans un réflexe de survie mentale, Guillaume n'as pas cherché le corps de sa mère, souhaitant gardé l'espoir qu'elle ait survécu, et s'était aventuré dans les profondeurs de la forêt encore noire comme la nuit au petit matin.

        A nouveau plus rien, il avais du tomber du à l'absence de route et à la pente abrupte, ses prochains souvenir ? Il avait été recueillis par des moines tibétains, mais les souvenirs était revenus, l’émotion et la tristesse immense s’était emparé de lui, ses pouvoir s’était alors manifesté... Il avait détruit toute une aile du temple, tué trois personne. Les moines , dans leur sagesse, ne pouvait en vouloir au jeune garçon et comme la chine avait une politique très tranchées sur les mutants... et que les tibétains recevaient cette même vision il l'élevèrent comme l'un des leurs. Suivant des cours par internet la moitié du temps, forgeant son corps et son esprit par les arts martiaux et la mediation, et par extension son pouvoir, la proximité qu'avais vécu Guillaume avec la mort lui avait donné un profond respect pour la vie. Embrassant les leçon de paix des moines le jeune homme put enfin voir clair dans son esprit après de longues années, âgé de dix neuf ans alors, maître de son esprit, de ses pouvoir, et de son destin il quitta le temple et pris la route, cherchant toujours à comprendre comment utiliser ses pouvoirs sans en perdre le contrôle, en secret, Guillaume avait rejoins une faculté de science a Shangai, où, dans la foule, il put échapper au regard du gouvernement, et en plein jour suivais des études de Biologie.
    Cinq ans plus tard il ressortait avec une maîtrise de biologie des populations marines, spécialité physiologie moléculaire. Son passé enterré définitivement derrière lui, son futur était clair, au cours de ses études il avait pu, en secret car le gouvernement et l’éducation s'y opposant, lire les travaux d'un certain Charles Xavier. Guillaume parti donc pour les Etas-unis d'Amérique dans le but de rencontrer cet homme qui saurait sûrement l'aider avec ses pouvoirs encore mieux que ne l'avais fait sa famille d'adoption, et par la même occasion faire son postdoctorat comme enseignant dans sont établissement. En effet, profitant d'un échange d'étudiant, Guillaume atterrit sur la côte Ouest, continua ses études pendant deux ans, plus pour s’occuper pendant qu'avec des petits travail il amassait l'argent nécessaire pour payer le voyage à l'autre côté du pays.

        Malgré toutes ses heures de temps libre passé a essayer de faire quelque chose de ses pouvoirs, il ne réussit que très relativement à s'en "servir" et c'est avec un grand soulagement que, regardant une dernière fois sont billet d'avion comme un dernier regard son passé, il déchira ce dernier avant de sonner a l'interphone de l'établissement. Il en apprendrait enfin plus sur ses pouvoirs, apprendrais à les contrôler pour s'en servir comme il l'entend, suivrais un cursus pour en apprendre plus sur la physique et mécanique céleste et peut être même aurais-t-il la chance de pouvoir transmettre son savoir, tel était son futur, sa voie qu'il s’était tracé.

  • Singularity :(entité)

        Qui suis-je, QUE suis-je, quel est mon but ? Ais-je seulement un but ? Que dois-je faire ? Ces Questions, l'entité y avait répondu il y a bien longtemps, elle ne se souvenait plus de ce qu'elle était "avant" le trou noir d'où elle avait émergée, consciente, intelligente, pure énergie accrochée à une roche d'ampleur presque planétaire elle avait usée de son pouvoir sur la gravité pour désagréger son corps minéral et se propulser tel un vaisseaux à travers le cosmos, nommé sois-même la "singularité" elle n'avais qu'un but, comprendre, voyager, voir l'univers, mais cela s’était au début.

        L'intérêt, la curiosité, s'était vite transformé en soif avide d'explorer chaque recoins, chaque étoiles chaque galaxies et ce comme unique but, unique pensée donné à cet énergie fluctuante dans l'espace. Cet être vieux comme la voie lactée avais fini par maîtriser ses pouvoirs, jusqu’à même créer des trou noirs comme portail dans l'espace pour voyager plus vite sur ses véhicules lunaires, rechargeant son "combustible" en atterrissant sur une planète, créant un point de singularité minuscule pour arracher la terre à sa propriétaire et s'en faire un nouveau vaisseau. Ainsi était le train-train de l'entité qui devais s'en tenir a ses simples tâches pour ne pas sombrer dans la folie de son immortalité et sa quête infinie.
    Mais un jour, une planète différente, sa station service est peuplée d'êtres très intelligents, beaucoup plus complexe que tout ce que l'être de pure énergie avait pu observé jusque la. Une créature juvénile se colle contre l'entité à bout de souffle et d'énergie d'avoir fait son atterrissage. Soudain pris d'un sentiment nouveaux, en face d'un autre esprit peut être capable d’échanger avec elle, elle gaspille ses dernières énergies dans sa première conversation avec l'être, en lui échangeant de la chaleur.

        L'entité n'étant que pure énergie, elle se dissous complètement dans le processus et se fond dans la créature, hibernant au plus profond de son esprit jusqu'à ce qu'elle récupère ses forces. Sans le savoir, par cet action et pour que son esprit puisse fusionner avec cet être qui est autrement différent qu'une simple roche, l'entité a chercher inconsciemment dans le génome de la créature, a trouvé un gène et l'as modifié pour que le jeune garçon puisse supporté les changements allant de paire a la fusion des deux êtres et de la est né le pouvoir de son hôte.  En attendant, elle tire son énergie de celle de son hôte, et comme tout échange est équivalent, l'esprit de l’hôte se mêle a celui de l'entité, tel un sablier, le pouvoir et la conscience de l'entité se mêle peut a peut a celle de Guillaume, grain par grain le pouvoir se transmet, idée par idée, l'entité étudie depuis son sommeil, tel dans un rêve ce nouvel univers, fasciné, sa curiosité est ravivée par celle de son hôte. En mélangeant son esprit l'entité croyait au début se perdre et courir à sa perte, mais la perspective de tant de choses nouvelles à voir, et plus précisément, la vie, efface toutes ses autres idées, elle ne veut pas repartir tant qu'elle n'aura pas étudié tout ce qu'il y a sur cet Éden, et son hôte semblant avoir les mêmes projets cela la ravie au plus haut point.

        Mais que se passera t-il quand leur esprit aurons tellement fusionnés que le moindre sentiment de colère de Guillaume éveillera aussi la colère de la singularité, quand ce dernier ressentira un rejet, l'entité ressentira-t-elle un rejet de cette planète, quittera-t-elle alors son vaisseau pour un autre plus approprié a voyager a nouveaux parmi les étoile ? Et ce faisant... condamnant la Terre ?

  • Pouvoir de l'entité :

        Quand l'entité prend totalement le contrôle, le corps de guillaume semble s’embraser de volutes de volutes de flammes violacées, son iris se démultiplie en une multitude de cercles concentriques. Sous cette forme, Guillaume lévite en permanence au dessus du sol et peut éventuellement s'élever a plus d'une dizaine de mètres et se déplacer à la vitesse d'un oiseau ( pouvoir passif amélioré).

         Sous cette forme, l'entité ne peut se servir des pouvoirs de guillaume qui sont le fruit de la mutation qu'elle a certes crée chez lui, mais qui ne sont pas a proprement parler "SON" pouvoir.Durant cette periode, pour garder active la lévitation, le corps de guillaume se charge en gravitons jusqu'a un point qui peut devenir dangereux pour son corps. Aussi l'entité finira par stopper le processus avant qu'il ne soit trop tard, ne pouvant encore se transferer dans un autre "vaisseau" (et n'en ayant pas l'envie), laissant son hôte retomber au sol avec fracas, ayant usé de tout son pouvoir pour stopper la réaction. Le corps de Guillaume subit alors d'un coup une quantité de force G proportionnelle au temps où l'entité avais le contrôle, au plus long, ses yeux se gorgent de sang, le rendant aveugle pendant une trentaine de minutes, et ses muscles restent immobiles, même dix minutes sous le contrôle de l'entité et le corps de Guillaume lui semblerait pendant tout autant de temps cinq fois plus lourds qu'il ne l'est réellement.





Avatar :
Hayden christenssen dans son rôle d'anakin skywalker.

Personnage Marvel ? :[Non]
MultipleCompte? :[Non]
Si oui, Qui ? :

Pseudo : Guillaume Le breton
Votre Age : 22 ans
Comment avez vous connu le Forum ? : Google, le meilleur ami de l'internaute ;p

[Vu par REDdington]


Dernière édition par Guillaume Le breton le Lun 16 Mar - 22:48, édité 9 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
John Reddington
Agent du BAM Beta
avatar

Messages : 208
Date d'inscription : 13/09/2014

MessageSujet: Re: Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]   Dim 15 Mar - 18:44

Bonjour et bienvenue.


Avant d'attaquer une quelconque modération, il manque quelque chose pour que ta fiche soit complète.

Corrige ça, et on pourra attaquer la partie compliquée

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]   Dim 22 Mar - 16:38

Petit passage rapide pour dire deux petites choses :

Premièrement, m’excuser des délais avant de passer modérer ta fiche mais mon irl est pas mal prit et je ne fais pas que la modération sur le forum, donc je te remercie de ta compréhension quand à ma lenteur.

Secondement, quand au fait que ton personnage a toujours trop de pouvoir, comme cela avait été dit en CB quand nous nous sommes rencontrés, donc qu’il faudrait limiter à 2 en tout et pour tout afin d’éviter que je ne passe mon premier tour de modération à juste te dire cela (oui, ceci n’est pas un tour de modération, juste un passage éclair oo)

Avant que j’oublie, un bienvenu officiel !

Amycalement

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraham Blackwood
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 366
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 34

MessageSujet: Re: Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]   Ven 3 Avr - 5:41

Salut Guillaume !

Cela fait 15 jours que nous n'avons pas eu de nouvelles sur ta fiche, peux-tu nous dire ce qu'il en est s'il te plait ? Smile

Si nous n'avons pas de retour d'ici une semaine, elle sera malheureusement considérée comme refusée.

Si tu as besoin d'un délai quelconque, des questions, surtout n'hésite pas !


Merci de ta compréhension et bonne journée !

_________________

Beam me up Scotty !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]   Lun 13 Avr - 13:35

Fiche refusée faute d'activité

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guillaume Le Breton et la singularité [TERMINE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 1087 - Mort de Guillaume le Conquérant à Rouen ...
» Du nouveau sur Guillaume au musée de Normandie.
» Des logiciel en Breton.
» Guillaume MUSSO
» La BD "1066, Guillaume le Conquérant".

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: