AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Francesco De Luca [TERMINÉ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Francesco De Luca

avatar

Messages : 1
Date d'inscription : 08/01/2015
Age : 29

MessageSujet: Francesco De Luca [TERMINÉ]   Jeu 8 Jan - 22:36

CARTE
D'IDENTITE








© Avatar


    NOM : De Luca

    PRENOM : Francesco

    ALIAS ET SURNOM : Vitrum, Cesco

    AGE : 26 ans

    DATE DE NAISSANCE : 27 mai 1988

    METIER : Verrier, voleur et terroriste à heure perdue

    NATIONALITE : Italien

    GENRE : Male

    CLAN : Confrérie



Pouvoirs :

  • Description :

    Vitrumkinésie: Contrôle du verre (Offensif)

    À première vue, le pouvoir de Francesco semble plutôt simple; après tout, il y a plus compliqué comme mutation. Ces capacités, toutefois, sont importantes à mentionner pour comprendre l’entièreté du pouvoir que possède le jeune homme. D’abord et avant tout: il contrôle le verre. C’est dit. Cesco le contrôle sous toutes ces formes, qu’il s’agisse de verres minéraux, organiques ou même métallique. Peu importe la taille, la forme, la consistance (liquide ou solide), la couleur, l’utilité, etc. Maintenant, comment définit-on le contrôle? Celui-ci se manifeste sous différentes façon. En premier lieu, Francesco est capable d’influencer le mouvement de celui-ci, qu’il soit sous sa forme liquide ou solide; cela inclus autant le mouvement au sol que dans les airs, au même titre que les nombreux mutants « kinésistes » qui existent dans ce monde. De façon générale, le verre peut ainsi se déplacer à une vitesse maximale de 100km/h dans la direction que choisi Francesco. Il est toutefois à noter que la forme et la taille de l’objet reste toujours un modificateur important dans ce calcul; après tout, plusieurs « poignards » en verre sont plus rapides qu’un mur de cinq mètre carré projeté de face. Le poids maximal que Francesco peut soulever et manipuler est environ une centaine de tonnes, ce qui est énorme considérant que le verre n’est pas une matière très pesante. Par contre, cela veut aussi dire qu’il peut soulever d’autres matières ou objets lourds à partir d’une plaque de vitre sous ceux-ci. Dans un deuxième temps, il lui est possible de modifier l’état du verre, c’est-à-dire de le faire passer de liquide à solide et vice versa, en changeant la température de celui-ci. Il est évidemment capable de modifier la forme du verre, transformant un pot en une fenêtre, une mosaïque, des verres de contacts ou même une armure; évidemment, la conservation de la masse reste une règle importante et il ne peut donc modifier la forme sans en changer l’épaisseur, la dureté, etc. D’ailleurs, Francesco possède aussi le pouvoir d’ajuster la densité du verre pour la rendre plus solide (blindé) ou fine, selon sa volonté. La dernière capacité du jeune homme est celle qui lui donne son contrôle officiel sur le verre: Cesco peut détecter psychiquement la présence de verre dans un rayon de 100 mètres et se connecter à celui-ci pour le contrôler, très probablement pour le déplacer vers lui.

    Création de verre (Défensif-Passif)

    Contrairement à plusieurs mutants, Francesco est incapable de produire, à partir de son propre corps ou du néant, l’élément qu’il contrôle et c’est un problème qui le rend parfois vulnérable lors de situations dangereuses. Son deuxième pouvoir est donc celui qui balance ses capacités et lui permet de contourner, par ses propres moyens, le manque qui pourrait survenir et l’empêcher de se protéger. Sa mutation a trouvé une façon bien à elle d’aider son hôte en lui proférant le don de créer du verre à partir d’un de ses éléments primaires: le sable (la silice). Le procédé fonctionne au même principe que l’alchimie, c’est-à-dire la métamorphose d’un élément en un autre, puisqu’il faut normalement plusieurs conditions pour transformer le sable en verre, ce qui n’est pas le cas pour l’italien. Simplement par volonté et concentration – quoi qu’il lui arrive de le faire par réflexe ou sentiment de danger – il est capable de créer du verre en utilisant du sable, peu importe la consistance, la taille ou la couleur, même si ces détails changent légèrement le verre créer; par exemple, une teinte rougeâtre. La transformation du sable en verre donne souvent l’impression de créer des morceaux de glace ou de givre, mais il n’en est rien. Plus souvent qu’autrement, Francesco forme des plaques, comme une vitre de fenêtre, perpendiculaire au sol de façon à se protéger d’éventuelles attaques et obstruer le chemin d’obstacles; d’autant plus s’il prend le temps d’épaissir ou comprimé le verre pour qu’il soit blindé. La transformation est presque instantanée, prenant au maximum une seconde pour un mètre carré de verre, avec une épaisseur de un centimètre.

    Il existe toutefois deux limites à son pouvoir. Tout d’abord, il lui est impossible de créer tous les types de verre, puisque l’élément qu’il utilise – le sable – n’est généralement pas présent dans les verres organiques et métalliques. Il est donc contraint, dans cette situation, aux verres minéraux. La deuxième limite est plutôt une restriction évolution de ses capacités. En fait, Francesco a la capacité de transformer la silice – un élément qui se trouve dans bon nombre de minéraux et de façon abondante dans la nature – en verre; ce n’est pas le sable qui est à la base de son pouvoir. C’est seulement que le sable est la plus grande source de silice et est donc plus facile de manipuler. D’ailleurs, le jeune italien n’a aucune idée qu’il serait capable d’utiliser une autre source que le sable; il n’a jamais essayé et ne possède pas encore la concentration et l’expérience requise pour en faire usage.

  • Niveaux de maitrise : Francesco n’a plus d’hésitations avec ses pouvoirs depuis un peu plus de deux ans; à force d’entrainements, il a su apprendre à manipuler ses pouvoirs sous toutes leurs formes. Il arrive parfaitement à contrôler le verre, leur donnant des formes, tailles et épaisseur à volonté, n’ayant même plus besoin de se concentrer ardemment pour faire ce qu’il désire; contrairement à son adolescence où il avait tendance à s’épuiser et même se blesser à force d’abuser. Il connait très bien les limites de ses capacités: son pouvoir est psychique, ce qui veut dire que des attaques de ce genre ou même le rendre inconscient lui font perdre son contrôle, et il ne peut créer du verre qu’à partir du sable. (Du moins, c’est ce qu’il pense pour le moment, n’ayant jamais essayé ou réalisé que son pouvoir « d’alchimie » pourrait être développé) Évidemment, il ne peut pas utiliser ses pouvoirs pour des heures durant sans jamais se reposer; il peut en faire usage pendant une ou deux heures consécutives au maximum, avec des intervalles pour pouvoir récupérer. Il ne pourrait pas, par exemple, soulever au dessus de lui une sphère de verre énorme et de poids considérable pendant deux heures sans manquer d’énergie; le corps à ses limites, même pour un mutant.

  • Lien entre les Pouvoirs : Ses deux pouvoirs, quoi que différent dans leur principe, découle de la même source au niveau atomique, c'est-à-dire que la création de verre à partir du sable est une extension normale de son contrôle sur le verre. En fait, sans nécessairement sans rendre compte, transformer le sable en verre de toute sorte est son pouvoir primaire, presque naturel. C'est à partir de celui-ci, sans être co-dépendant ( il peut contrôler d'autre verre que le sien ), qu'il est un vitrumkinésiste complet; surtout que la création de verre à partir du sable est surtout un processus défensif, alors que son caractère bouillant pousse son utilisation du verre à d'autres effets.



Description Physique :


  • Apparence : Sans être le numéro un du magazine Forbes, on peut dire que Francesco a eu son lot de beauté lors de son adolescence. Son teint naturel légèrement bronzé lui vient de ses gènes italiens, qui explique aussi son corps plutôt svelte et ses cheveux noir bien garnis au dessus de sa tête, un trait typique de la famille. Toutefois, ce sont ses yeux qui ressortent du lot de son ADN: un bleu grisâtre. Son visage possède une maturité qui lui va bien pour son âge, qui démontre son calme et sa patience, mais qui cache aussi un côté un peu plus mesquin, moqueur et même froid. Le jeune italien est plus grand que la moyenne nationale, mesurant 5'11" (1.8 mètres), mais possède un style vestimentaire très commun à la population d'Italie: il porte constamment des vêtements de marques internationallement reconnues, ainsi que des accessoires tout aussi cher, chic et sobre. Toutefois, il lui arrive de s'habiller "normalement", surtout lors d'un vol ou d'une sortie sportive, comme ses pratiques de parkour. D'ailleurs, il ne manque jamais une occasion de faire saliver de belles demoiselles en enlevant son t-shirt, dévoilant son corps d'Apollon et ses biceps bien entraînés. Son sourire, quoi que très rare, est très charmeur et ses cheveux, bien que parfois ébourrifés, lui donne un style implaccable.

  • Signes Particuliers : N'ayant pas de tattoos, de cicatrices ou même de déformations physiques, le seul signe qui est particulier à Francesco est le port constant de sa Rolex et de ses Ray-Ban.


Caractère :


  • Mental : Compliqué serait le mot approprié s'il fallait décrire le jeune italien de la façon la plus courte possible. En fait, Francesco est une personne aux humeurs et caractères changeants, semblable à un comportement bipolaire, sans toutefois en être un. La plupart du temps, tout se passe bien pour lui. C'est un homme mature, très sérieux et travaillant; le modèle parfait de l'entrepreneur, quoi! Après tout, il faut une volonté de fer pour gérer une multinationale. Sans être un Casanova ou un Don Juan, Cesco est tout de même reconnu pour être charmeur et légèrement frimeur, surtout s'il y a de jolies jeunes femmes à séduire dans les parages. De plus, son côté humoristique et rieur, malgré tout le sérieux dont il peut faire preuve, est très présent dans sa vie quotidienne, se déclarant lui-même espiègle de temps à autre. C'est là toutefois que les choses peuvent se gâter! L'italien prend souvent les choses trop au sérieux et possède beaucoup de difficultés à juger le bien du mal, ce qui lui cause plus souvent qu'autrement des problèmes de comportements en milieu social; ainsi qu'avec l'autorité. Disons simplement que, parfois, ses blagues sont parfois de mauvais goût, même cruelles. Après tout, la revanche est un plat qui se mange froid... Et empoisonné! Franc et honnête, il lui arrive peu souvent de mentir, même si tout le monde sait que la vérité peut et fait souvent très mal; surtout lorsque l'on se fiche éperdument du bien être des autres. C'est son caractère quelque peu hautain et rancunier qui fait de lui un homme dangereux, autant à côtoyer que de façon générale; dû, entre autre, à son désir obsessionnel de posséder ce qu'il n'a pas, à tout prix. Malgré tout, Francesco reste un individu agréable en société, tant et aussi longtemps que vous n'êtes pas un obstacle ou un danger imminent pour lui. La courtoisie et le respect sont deux éléments importants de son caractère et ce même envers ceux qu'il déteste, à condition d'avoir mérité ce respect; un policier est ridicule, mais un gangster de classe internationale ou même un mutant ennemi aux pouvoirs impressionnants sont des individus qui méritent son admiration et, de ce fait, son respect. Même si, au final, il reste votre ennemi et tentera par tous les moyens de vous abattre. D'ailleurs, ce sont tout ces éléments égocentriques qui font en sorte qu'il a décidé de rejoindre la Confrérie. Après tous, les humains ne sont, pour la très grande majorité, que des pions dans ce nouveau monde qui se dessine, avec au sommet: les mutants... Et lui!

    Francesco possède aussi un fond très "modeste", surtout en ce qui concerne ses intérêts. Entre autre, il est un grand amateur d'art (volé ou non) et d'histoire, surtout italienne; inutile de préciser que, pour lui, les italiens et les romains, comme les mutants, étaient et sont une classe à part du reste du monde. Il a aussi un grand amour pour le sport, préférant le parkour, le tennis et le football par dessus tout.



Histoire :


  • Talents Particuliers : Les talents ne sont pas ce qui manque à Francesco, mais il ne serait pas le premier à se vanter... À bien y penser, si, il se vanterait bien! Les premières choses qu'il mentionnerait seraient ses capacités de conduites accrues; vivre plusieurs années en Italie, dans les grandes villes, ont fait de lui un expert en changement de vitesse, contournage... Et même en conduite dites 'dangereuses'. Même s'il se débrouille très bien avec les voitures, il est particulièrement doué avec les motocyclettes et les Vespa. Autrement, Cesco est un grand amateur de parkour et pratique occasionnellement dans les rues de New-York, ce qui lui donne une certaine agilité et vitesse supérieure à la moyenne. De plus, avant même de découvrir l'existence de ses pouvoirs, il possédait déjà un talent inné pour le travail du verre, une pratique qui lui vient de son père et qui s'est transmise de génération en génération chez les De Luca. Il est utile de mentionner que Francesco a un doigté et une finesse impeccable; un atout pour chaque action nécessitant de la précision et de la patience. De par sa naissance et sa famille, il parle couramment italien, mais il a aussi apprit l'anglais, le français et une base en allemand durant ses années d'études.

  • Possessions : Posséder est un verbe très important pour le jeune italien. D'ailleurs, c'est ce qui fait de lui un grand collectionneur... Et kleptomane! Si quelqu'un possède ce qu'il désire, il fera le nécessaire pour l'acquérir; que le moyen soit légal ou non.

    En ce qui concerne ses propres biens, Francesco ne se gêne pas pour dévoiler ses avoirs; une Lamborghini, une Rolex, des Ray-Bans, un pied à terre aux États-Unis - il possède un loft moderne en plein centre-ville de New-York, dans les étages supérieurs - et la villa familiale en Toscane, Italie. Évidemment, chacun des logis est bien fourni, passant de décorations coûteuses à un large éventail d'électroniques et de meubles stylisés. Cesco possède aussi un ordinateur portable qu'il utilise pour gérer la compagnie familiale de verrerie, dont il est le co-propritéaire avec son père; une compagnie que son arrière-arrière-arrière-grand-père avait débuté il y a plus de 100 ans, à Murano, et dont le siège social américain venait d'ouvrir ses portes.

  • Biographie : Tous les humains entrent dans ce monde de la même façon: ils naissent. Du moins, la très grande majorité d’entre eux. C’est exactement ce qui est arrivé, le 27 mai 1988, en début d’après-midi, pour le jeune Francesco De Luca. Il est né dans un hôpital de Florence, Italie, sous les regards heureux de son père Massimo et de sa mère Alessandra, qui venait d’avoir leur premier enfant. Il était à leurs yeux le plus beau bébé du monde et feraient tout ce qu’il fallait pour que ce petit miracle puisse se développer à son plein potentiel. Et oui, avant même de savoir parler ou marcher, Francesco était destiné à de grandes choses; du moins, c’est ce que l’on espère toujours quand on détient une compagnie qui se passe de père en fils depuis des générations. Son père avait déjà hâte de lui apprendre tout ce qu’il savait sur la compagnie, mais bien évidemment sur son produit: le verre! La chambre du petit garçon était décorée de vitraux, qui faisaient miroités toutes sortes de couleurs sur les murs et le visage du poupon. Ses parents n’en avaient que pour lui, sa mère prenant soin de lui tous les jours et son père revenant le soir pour jouer avec son petit garçon. La vie était comme elle aurait dû être: calme et dévouée à Francesco.

    Jusqu’à ce que deux problèmes apparurent dans sa vie: Isabella et Zara De Luca, ses sœurs. À peine âgé de 3 ans, le jeune italien dû apprendre à ses dépends qu’il ne serait plus le centre d’attention de tout l’amour de ses parents, et qu’il devrait – grand Dieu non – partagé ses jouets favoris. C’est en parti ce « traumatisme » de jeunesse qui l’a rendu aussi possessif en grandissant, préférant assurer son propre confort, au dépit très présent de ses sœurs et de ses parents. D’ailleurs, lorsqu’il était jeune, Cesco avait des tendances très cachotières et ne tolérait pas très bien qu’on se mêle de ses affaires; à défaut d’avoir été enfant unique, il préférait quasiment la solitude malgré tout. Dur caractère pour un enfant de 8 ans! Évidemment, les sœurs prenaient de plus en plus de place dans la maisonnée, tant au mètre carré que dans la vie familiale. Les deux jeunes filles s’entendaient à merveille, alors que Francesco avait beaucoup de difficulté à s’adapter à leur présence. Elles ne le détestaient pas; au contraire même, elles l’adoraient. C’est peut-être le fait qu’elles le suivaient constamment, curieuses d’apprendre ce que leur grand frère pouvait bien faire seul, qui énervait le garçon.

    Mais ce genre de comportements finissent très souvent par changés au fil des années. Avec le temps, Francesco a finit par s’habituer à la présence de ses sœurs, et la famille devint quelque chose de sacré pour lui; ce sont les enseignements de son père qui l’aidèrent à le comprendre. Au lycée, le jeune homme se faisait garde du corps pour ses sœurs et s’assurait qu’elles étaient respectées, surtout par la gente masculine. Depuis ce temps, les trois s’entendent très bien et partages régulièrement de bons moments ensemble. La présence plus quotidienne de son père dans sa vie de tous les jours à surement aider à modifier le caractère du garçon pour le mieux; du moins, ce n’était pas pour le pire. Une fois que Francesco fut assez vieux, Massimo décida qu’il était temps qu’il apprenne l’art de la verrerie et se glisse tranquillement dans le roulement de la compagnie. Dès ce moment, il passa de nombreuses occasions seul à seul avec son père, discutant du futur de l’industrie du verre et les subtilités de cet art. Cela eu deux effets importants: tout d’abord, le jeune homme prit confiance en ses propres talents, ayant tout simplement un don pour ce genre de sculpture, puis développa un esprit compétitif et un sentiment de supériorité. D’autant plus qu’étant le seul fils des De Luca, il était le seul à apprendre le métier familial et il deviendrait l’unique propriétaire un jour; ses sœurs, elles, ne pourraient jamais joindre ce « club sélect ». La plupart de ses enseignants, surtout en histoire, n’aidèrent pas l’attitude du jeune homme face à son sentiment hautain: ils étaient nombreux à vanter la supériorité italienne à travers les âges, rappelant l’Empire romain et la Renaissance.

    Francesco découvrit ses pouvoirs pendant cette phase de sa vie, alors qu’il avait 14 ans. Ce ne fut pas aussi éclatant, explosif ou mortel comparativement à plusieurs autres mutants. Quoi que les jours suivants furent légèrement… différents. La première fois, le jeune italien travaillait le ver soufflé dans un des ateliers privé de son père, où il créait ses propres chefs d’œuvres avec un doigté étonnant. Cesco tentait de faire de même, soufflant le verre avec patience, usant de ses quelques années d’expériences et de pratiques avec son père. C’est alors qu’il sentit quelque chose: comme une présence, qu’on ne voit pas mais que l’on peut sentir près de soi. Il travaillait encore le verre, espérant reproduire les spirales qu’il voyait souvent sur les produits de la compagnie, quand soudain, devant ses yeux, le verre se déplaça de soi-même pour former les dites lignes sur la surface; comme il l’avait voulu. Il avait alors échappé sa création et, se projetant pour arrêter sa course, celle-ci figea dans les airs, au-dessus de sa main tendue. Francesco était désarçonné. Il avait entendu parler de la crise mutante à la télévision; le nouveau stade de l’évolution humaine. Des êtres aux pouvoirs surprenants, supérieurs aux autres à plusieurs niveaux. Cette simple pensée, le fait d’être potentiellement un des leurs, fut un plaisir quelque peu sournois pour le jeune homme.

    Le jour suivant, il avait décidé de visiter un des petits entrepôts de la compagnie, expliquant à son père qu’il voulait faire l’inventaire. Personne ne sait ce qui est arrivé dans l’entrepôt ce jour-là, à l’exception de Francesco. Il était revenu voir son père – couvert de coupures et du sang sur ses manches, qu’il avait utilisé pour essuyer son nez ensanglanté – après quelques minutes seul dans la salle, pour lui dire que des délinquants étaient probablement passés dans l’entrepôt pour s’amuser au dépit de ses œuvres; en effet, les vitres et autres créations de Massimo étaient dans un sale état: des morceaux se trouvaient partout sur le sol, et même certains « pics » se trouvaient enfoncé dans les murs et les meubles. Le père était trop consterné par la situation pour réalisé que certaines de ses œuvres avaient des formes différentes: allongées, tordues, épaissie, etc. Francesco avait eu un sacré plaisir à faire bouger et exploser les choses, jouant avec le verre comme si c’était de la pâte à modeler; même s’il se sentait exténué, avait des maux de tête terribles et saignait encore légèrement du nez. Les jours suivants, il avait décidé d’être plus prudent et de ne pratiquer qu’avec ses propres œuvres, pour éviter de devoir trouver une explication chaque fois qu’il provoquerait une tornade vitreuse.

    Il avait découvert son second pouvoir en voyage sur la côte amalfitaine, où il avait séjourné avec sa famille. Francesco se promenait le long de la plage, seul comme à son habitude, tentant désespérément de faire sortir le verre couvrant le dessus de sa montre; il n’arrivait seulement qu’à changer la forme dans son socle. Il n’avait pas réalisé qu’il s’était approché d’une section de la plage avec des vagues bien plus puissantes, et il marchait trop près de l’eau. Francesco avait alors entendu le roulement de la vague se dirigeant vers lui et s’était tourné, seulement pour réaliser qu’il allait se faire engloutir sous une grande quantité d’eau. À peine s’était-il couvert la tête de ses bras, d’un geste partant du bas vers le haut, qu’un mur de verre jaillit du sol pour bloquer la trajectoire l’eau. Le jeune italien, sentant seulement le retour de l’eau dans son dos, avait ouvert les yeux et vu son prodige: il avait réussi à créer un mur de deux mètres de long et de haut, qui avait fait dévier l’eau autour de lui. Il s’était approché lentement, la main devant lui, et avait touché le mur; celui-ci était parfaitement lisse. Francesco avait alors su que son pouvoir était plus grand qu’il ne le pensait: il était réellement supérieur aux autres.

    Le jour où il avait complété ses études, son père lui avait offert de devenir copropriétaire de la compagnie, impressionné par les talents de son fils dans l’art verrier; nul besoin de préciser que Massimo De Luca n’avait aucune idée des vrais talents de son fils. Francesco avait gardé secret ses capacités extraordinaires, préférant s’entrainer à les contrôler à son propre rythme et ne voulant pas contrarier ses parents. Après tout, les mutants n’étaient pas toujours appréciés du grand public et il ne voulait pas de créer de problèmes pour son père et la compagnie. Il avait accepté la requête pour devenir copropriétaire, et depuis ce jour il travaille pour la compagnie de verre familial. C’est d’ailleurs lui qui l’a poussée au niveau international et la raison pourquoi Francesco est parti vivre à New-York, pour établir le nouveau siège social. Depuis deux ans, le jeune italien habite dans cette grande ville, participant aux activités mondaines et gardant un intérêt pour les politiques et nouvelles sur les mutants. Après quelques semaines en solitaires et s’ennuyant grandement, il avait finit par se laisser tenter par la voie du crime; une avenue amusante; d’autant plus qu’un mutant contrôlant le verre dans une ville qui en était presque entièrement composée avait bien du matériel sous la main pour aider. Et puis, un simple vol de maison est toujours facile quand on peut ouvrir les fenêtres sans même lever le petit doigt. Avec le temps, il apprit l’existence des deux groupes qui se battaient l’un contre l’autre: les X-Men, des mutants dénigrants leurs pouvoirs pour affirmer leur égalité avec les autres humains, et les Confréristes, des mutants qui n’avaient pas peur de proclamer leur supériorité face aux humains. Inutile de mentionner que, dans la  tête à Francesco, le choix était fait: il devait appuyer les Confréristes à tout prix.


Avatar : Robbie Amell
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
MultipleCompte? : Oui [] Non [X]
Si oui, Qui ? : N.A.
Pseudo : Alex Delaney
Votre Age : 22 ans
Comment avez vous connu le Forum ? : Je suis un vieux de la vieille; mes sincères salutations à Maiwenn et Electra!

Mot de passe: [Vu par Abe]


Dernière édition par Francesco De Luca le Lun 19 Jan - 2:43, édité 18 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maiwenn Short
Confrériste Alpha
avatar

Messages : 928
Date d'inscription : 28/03/2012
Age : 26

MessageSujet: Re: Francesco De Luca [TERMINÉ]   Mer 14 Jan - 15:44

TOI !  Shocked

Aleeex !
* Maiwenn Short saute sur l'ex-Alex et lui fait un câlin

Je pensais ne jamais te revoir, ça fait plaisir Razz Bonne chance pour ta fiche, sa rédaction comme sa modération : promis ils ne mordent pas, enfin, pas tous Wink

*retourne faire le fantôme*

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Francesco De Luca [TERMINÉ]   Jeu 22 Jan - 14:24

Un Bonjour & Bienvenu officiel, un !

Juste par curiosité, c’est parce que tu t’es échappé du Jurassic Park qui va bientôt sortir que tu nous es revenu le dinosaure ? Wink

Bon sinon, même si tu étais déjà parti quant je suis arrivé, aujourd’hui que tu reviens je suis toujours là ainsi donc est-ce moi qui vais me charger de la première partie de ta fiche, à savoir les pouvoirs. Avant toute modération, je tiens à préciser que je ne cherche pas à compliquer mais que je suis compliqué de nature ainsi, histoire de simplifier, voici comment je fonctionne : en gras les remarques importantes, en italique les facultatives et en normal le développement de ma pensée.

Une bonne dose de courage et de patience te permettront d’rp très bientôt parmi nous, alors…

Silence, ça pousse !

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Contrôle du verre :
      • Citation :
        Cesco le contrôle sous toutes ces formes, qu’il s’agisse de verres minéraux, organiques ou même métallique. Peu importe la taille, la forme, la consistance (liquide ou solide), la couleur, l’utilité, etc.
        Pour l’inscription, je vais te demander de soit te limiter à un type de verre que ton personnage pourra manipuler quelque soit l’état, soit à un unique état. Cela pourra toujours évoluer plus tard, par le biais de l’outil approprié.
      • Citation :
        En premier lieu, Francesco est capable d’influencer le mouvement de celui-ci, qu’il soit sous sa forme liquide ou solide; cela inclus autant le mouvement au sol que dans les airs, au même titre que les nombreux mutants « kinésistes » qui existent dans ce monde
        Alors là on risque d’avoir un problème : un Pyrokinésiste ou un Electrokinésiste peuvent « maintenir » leur énergie dans l’air, oui, puisqu’il s’agit d’énergie, tandis qu’un Hydrokinésiste ou un Géokinésiste ne le peuvent pas puisqu’il s’agit de matière. Considérant que ton pouvoir influence de la matière également il n’est pas question que tu puisses la faire léviter ou autre, sans quoi s’en serait de la Télékinésie, il faudra donc que ton verre ait un contact avec le sol ou un autre point d’accroche, tel qu’on le demanderait pour les kinésistes « matériels ». Edite en conséquence.
      • Citation :
        Le poids maximal que Francesco peut soulever et manipuler est environ une centaine de tonnes, ce qui est énorme considérant que le verre n’est pas une matière très pesante.
        Ce qui est beaucoup trop, même. Considérant toute les formes de verres qu’affecte ta kinésie, tu seras limité à 3t.
      • Citation :
        Par contre, cela veut aussi dire qu’il peut soulever d’autres matières ou objets lourds à partir d’une plaque de vitre sous ceux-ci.
        Défini le poids maximum qu’il peut ainsi soulever. Le verre ne restant pas la matière la plus solide qui soit, cette limite devra être en corrélation avec la masse de verre impliquée.
      • Citation :
        Dans un deuxième temps, il lui est possible de modifier l’état du verre, c’est-à-dire de le faire passer de liquide à solide et vice versa, en changeant la température de celui-ci.
        Alors, si tu choisis de manipuler les deux états de verre, ok, sinon non, et pour le changement de température non tout simplement, c’est de la Thermokinésie.
      • Citation :
        D’ailleurs, Francesco possède aussi le pouvoir d’ajuster la densité du verre pour la rendre plus solide (blindé) ou fine, selon sa volonté.
        Ceci est un pouvoir supplémentaire, retire-le ou passe-le en pouvoir secondaire.
      • Citation :
        La dernière capacité du jeune homme est celle qui lui donne son contrôle officiel sur le verre: Cesco peut détecter psychiquement la présence de verre dans un rayon de 100 mètres et se connecter à celui-ci pour le contrôler, très probablement pour le déplacer vers lui.
        Ceci est un pouvoir supplémentaire, retire-le ou passe-le en pouvoir secondaire.
      • Donne la portée sur laquelle il peut contrôler le verre.
    • Création de verres :
      • Citation :
        Sa mutation a trouvé une façon bien à elle d’aider son hôte
        Le mutant n’est pas l’hôte d’une mutation, il est porteur d’un gène mutant. Si la mutation de ton personnage ne lui est pas liée directement mais passe par un organisme symbiotique, explicite-le. Sinon, change juste cette phrase qui porte à confusion.
      • Citation :
        d’autant plus s’il prend le temps d’épaissir ou comprimé le verre pour qu’il soit blindé.
        Considérant que cette capacité est un pouvoir à part entière, il faudra choisir.
      • Citation :
        La transformation est presque instantanée, prenant au maximum une seconde pour un mètre carré de verre, avec une épaisseur de un centimètre.
        Tu te contredis : si la transformation prend environ une seconde par m² avec une épaisseur de 1cm (ce qui est correcte en terme de puissance), on peut facilement arriver à plusieurs dizaines de secondes si ton personnage tente de manipuler une grande masse de verre. Corriges cela.
      • Citation :
        En fait, Francesco a la capacité de transformer la silice – un élément qui se trouve dans bon nombre de minéraux et de façon abondante dans la nature – en verre; ce n’est pas le sable qui est à la base de son pouvoir.
        A préciser dès l’instant où tu parles de l’élément primaire.
      • Donne la masse de verre qu’il peut créer à partir d’une certaine masse de silice.
  • Niveau de Maîtrise :
    • Citation :
      Il connait très bien les limites de ses capacités: son pouvoir est psychique, ce qui veut dire que des attaques de ce genre ou même le rendre inconscient lui font perdre son contrôle, et il ne peut créer du verre qu’à partir du sable.
      Pouvoir psionique, déjà, puisqu’impliquant la matière et l’esprit, et ensuite qu’entends-tu par le fait que des attaques de ce genre (psionique donc) peuvent le rendre inconscient ou lui faire perdre son contrôle ? La lutte avec un autre être capable de manipuler le verre par son esprit (soit par un pouvoir tel que le sien soit par Télékinésie et/ou affilié) est capable de faire perdre conscience à ton personnage s’il le domine sur le contrôle du verre ?
    • Les éléments extérieurs peuvent-ils perturber le contrôle de ses capacités ? Je pense particulièrement aux distractions ou encore aux blessures.
    • Citation :
      Évidemment, il ne peut pas utiliser ses pouvoirs pour des heures durant sans jamais se reposer; il peut en faire usage pendant une ou deux heures consécutives au maximum, avec des intervalles pour pouvoir récupérer.
      Donne le temps de l’intervalle.
  • Lien entre les Pouvoirs : Alors tu complexifies la chose soit inutilement, soit pour pouvoir accéder à d’autres pouvoirs par la suite. Qu’il puisse manipuler le verre et en créer à partir de sa composante principale, ok, néanmoins c’est très différent de simplement que de manipuler la silice au niveau atomique. Définit clairement et aussi simplement que possible le lien entre ses pouvoirs, sachant que cela devra être cohérent avec les capacités décrites précédemment (s’il manipule uniquement la silice il n’a aucun moyen de manipuler les verres métalliques et organiques qui n’en contiennent pas, tandis que s’il manipule les différents types de verre il pourrait par la suite apprendre à les créer eux-aussi).


Bon, comme tu dois le constater la modération actuelle de notre forum est bien moins tolérante au GrosBillisme que lors de ton précédent passage, du fait que l’univers est réaliste et basé sur la causalité rp. De plus, les pouvoirs à tiroir ne sont plus acceptés chez les inventés ; seuls les Marvel peuvent, à l’inscription, disposer de domaines de pouvoirs complet. Pour égaliser cela, nous permettons néanmoins aux inventés d’évoluer librement aux cours du rp là où les Marvel sont limités à ce que leurs pouvoirs atteignent dans le Comics. Hors donc, même si cela t’as été bloqué à l’Inscription tu pourras toujours, durant le jeu, développer une augmentation de puissance des capacités de ton personnage comme d’autres pouvoirs respectant son lien grâce à l’outil d’évolution. Pour l’heure néanmoins il faudra te limiter en puissance et en possibilité afin d’être équilibré avec les normes des inventés.

Merci de ta compréhension et bonne chance pour les modifications ; je te remercierai également de les mettre en couleur pour faciliter leur repérage. N’hésite pas à poser des questions s’il y a besoin.

Amycalement

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraham Blackwood
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 366
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Francesco De Luca [TERMINÉ]   Jeu 5 Fév - 7:55

Bonjour bonjour !

Cela fait 15 jours que nous n'avons pas eu de nouvelles sur ta fiche alors je me permets de te demander ce qu'il en est ?
Si tu as besoin d'un délai, n'hésite pas à nous le demander Smile

Cependant, si nous n'avons de retour d'ici une semaine, ta fiche sera malheureusement considérée comme refusée.

Merci de ta compréhension,

_________________

Beam me up Scotty !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Abraham Blackwood
Agent du BAM Delta
avatar

Messages : 366
Date d'inscription : 16/01/2014
Age : 35

MessageSujet: Re: Francesco De Luca [TERMINÉ]   Lun 16 Fév - 8:56

Sans aucun retour dans le délai accordé et sans message dans la catégorie "Absences", cette fiche est considérée comme refusée.

Merci de ta compréhension,

_________________

Beam me up Scotty !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Francesco De Luca [TERMINÉ]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Francesco De Luca [TERMINÉ]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quels sont ces produits MAC que vous avez terminé?
» Suspicion de diabète... c'est pas terminé !
» Logan / James Howlett / Wolverine (Terminée)
» Pacioretty : Saison terminée
» Contrat de travail à durée indéterminée à temps complet (modele)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: