AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 A Day to Remember [Conclusion]

Aller en bas 
AuteurMessage
Animation
PNJ
avatar

Messages : 150
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: A Day to Remember [Conclusion]   Mar 23 Déc - 11:09



lundi 29 septembre - 20h00

CNN et toutes les chaines tournaient en boucle les mêmes évènements depuis plus de 2 h. L'attentat qui avait dévasté la station de Bleecker street avait pas mal remué l'opinion public.

"bonsoir à tous, ici Spencer Wayne en directe de Bleecker street. La situation est toujours un peu confuse mais les secours sont enfin parvenus à la première rame de métro. En effet, d'après les premiers indices rapportés une première explosion a eu lieu dans le wagon du milieu, détruisant tout sur plusieurs mètres à la ronde. L’édifice pourtant récent, a été fragilisé et s'est effondré sous le poids de la rame supérieure. Les conduites de gaz touchées ont par chance été rapidement fermées grâce à l'intervention des pouvoirs publics mais des dégâts importants ont été provoqués en surface. La police a fait tout son possible pour maintenir la paix dans la rue et éviter les mouvements de panique. Malgré une circulation difficile, voir impossible sur Bleecker Street, les pompiers et secours sont parvenus rapidement, grâce il faut bien le reconnaître aussi à l'aide du BAM et à l'entraide générale. Personne n'a oublié les évènements traumatisants du 11 septembre 2001. L'histoire se répète t elle ? Au dernière nouvelle, cet attentat a été revendiqué par le "Front de Libération des Mutants" mouvement obscur qui avait déjà fait parler de lui début 2012. Certains se demandent meme si le terroriste tristement connu sous le nom de Magnéto n'en est pas le responsable. Ceci dit la police se refuse à tout commentaire pour l'instant. Le préfet fera une déclaration dans les heures à venir. D'après le chef des secours, il est fait état d'un millier de victimes mais plus aucun survivant ne se trouve dans les décombres. Meme si c'est moins qu'en 2001 cela reste un nombre considérable pour la population de New York qui une fois de plus a été confrontée à la peur.
Un numéro d'urgence aux victimes a été mis en place mais le réseau est plus que saturé. Nous demandons aux personnes de rester calme. Voilà tout ce que l'on peut dire pour l'instant. Votre envoyé spécial Spencer Wayne"


- Merci Spencer. Nous allons maintenant passer l'antenne à notre correspondant à Londres. Johnn vous m'entendez ?

- oui James. Ici à Londres c'est la consternation et la peur qui sont au rendez vous, chacun se demande s'ils ne seront pas les prochaines victimes. La sécurité  a été renforcée dans le métro londonien ainsi que dans les rues. Les forces de police et l'armée ont été déployées. La reine elle meme a tenu un bref discours, dénonçant la lâcheté des terroristes quelqu'ils soient. Elle envoie aussi toute sa sympathie et sa compassion aux familles des victimes.

- merci John. À Paris, le président a lui aussi envoyé un communiqué de soutien au peuple américain et tout comme à Londres renforcé la sécurité. L’Allemagne, l'Espagne, l'Italie ont aussi fait part de leur soutien et de leur tristesse face à cet acte de barbarie. En parlant d'armées, certains témoins ont vu les X-men sur place. Cela risque de ne plaire à notre conseiller d'Etat à la Défense. Rappelons que les X-men meme s'ils sont pacifistes ont été mêles à de nombreux troubles publics.

- James ? Je suis avec l'un des responsable du BAM qui a bien voulu me parler.

Le journaliste apparaît, à ses cotés, un homme grand, noir, sévère, un bandeau sur l'oeil. Il a les mains croisées derrière son dos.)

- allez y Spencer l'antenne est à vous.

- merci. Bonsoir et merci d'accepter de nous répondre Colonel. Que pouvez vous nous dire sur la situation ? Avez vous des pistes ? Des indices ? Quelque chose pour rassurer nos concitoyens.

- Bonsoir, tout d'abord je voudrais m'adresser à tous les américains et les mettre en garde contre des conclusions trop hâtives. L'enquête n'en est qu'à ses débuts. Ne vous laissez pas abuser par vos préjugés. Rien, et je dis bien rien, ne laisse pour l'instant présager qu'il s'agit d'un attentat commis par des mutants. Il n'y a aucune preuve dans un sens ou dans l'autre, toutes les pistes sont ouvertes et suivies. En effet nous avons reçu plusieurs lettres et mails anonymes mais de nombreux détails nous laissent sceptiques. Nos meilleurs experts en collaboration avec ceux du FBI les étudient avec attention.

- pouvez vous nous en dire plus ?

- non pas pour l'instant. Je tiens juste à rassurer la population. Quelqu'il soit, mutant ou pas, l'auteur de cette boucherie sera traqué, retrouvé et puni. God bless America

- merci Colonel. J'espère que nos concitoyens vont vous écouter, les forces de l'ordre redoutant maintenant les mouvements de représailles. Voilà pour l'instant tout ce qu'on peut dire sur ce tragique événement.

- merci Spencer. Nous nous retrouvons après une page de publicité"

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Charles F. Xavier
PNJ
avatar

Messages : 5
Date d'inscription : 28/11/2014

MessageSujet: Re: A Day to Remember [Conclusion]   Lun 29 Déc - 9:47



Vendredi 3 Octobre 2014 - 22h00
Fox News Channel, de son diminutif Fox News, est la chaîne d’informations câblée la plus regardée des Etats-Unis et si les 85 millions de ménages américains lui étant fidèle ne sont plus tous devant leur écran à cette heure ceux qui attendent le One the Record with Greta Van Susteren purent être surprit de voir son invité. Après tout, FNC est plutôt réputée pour favoriser les opinions conservatrices ainsi voir la journaliste suscitée, soixantenaire blonde membre de l’église de scientologie dont les cheveux encadraient un visage plutôt dur et tombaient jusqu’au costume noir légèrement rayé du même blanc que sa chemise, accueillir sur son plateau cet homme chauve qui a bien une vingtaine ou une trentaine d’années de plus qu’elle et qui ne peut pas réellement se lever pour la saluer, coincé qu’il est dans son fauteuil roulant. Vêtu d’un costume bleu renvoyant à la table à laquelle tous deux sont installés, plus sombre que celui du décor en arrière plan, il attend avec dignité et impose placidement sa présence aux autres invités comme à la journaliste. Il n’est pas nécessaire de le présenter, il est bien connu dans le milieu de la philanthropie et de la philosophie même s’il est originairement docteur en anthropologie et en psychiatrie ainsi que licencié en génétique et en biologie ; il faut dire que son étude de la mutation et son combat pour les droits des mutants ont plus fait sa renommée que cette Institution qu’il a ouvert sur les terres de ses ancêtres maternels et à laquelle, étrangement, peu de monde s’intéresse de trop près. Un détail qui n’est pas pour déplaire au plus grande Télépathe du monde qui peut ainsi y continuer son œuvre sans trop de problème. Œuvre qu’il mène, d’une autre façon, ici même.

Il n’est pas seul avec elle sur le plateau, non. Cette émission phare a le droit à deux rediffusion quotidienne ainsi comment pourrait-elle se contenter d’un simple invité, si prestigieux soit-il ? A ses côtés se tiennent deux personnalités publiques de plus en plus présentes ces dernières années, le Sénateur du Massachusetts Robert Kelly, élu sur un programme anti-mutant et de plus en plus important politiquement, et l’anthropologue et inventeur Bolivar Trask, PDG de Trask Industries et fervent défenseur des nécessités d’équipement des forces de l’ordre pour contrer la criminalité mutante. Si Greta van Susteren est respectée pour son expertise des questions juridiques et que les affaires judiciaires du moment sont une grande partie de son fond de commerce ce sont les dernières informations sur le terrorisme qui les importent ce soir ; cela ne fait pas une semaine que l’attentat dans la station Bleecker Street a eu lieu mais c’est la première fois que trois hommes aussi important dans la question des relations humano-mutants sont réunis en un même lieu. Peut-être parce qu’il est le plus âgé ou parce qu’il reste, même sur son fauteuil, le mieux bâti des trois invités, c’est Charles Xavier qui reçoit la parole en premier.

- Je vous remercie de votre invitation, Mme van Susteren, commence-t-il lorsque la parole lui est donnée. Avant toute chose, je tiens à dire que je ne suis pas ici pour défendre les gens qui ont commis les attentats de ce lundi, je les condamne pour les vies qu’ils ont détruites et le climat de peur et de violence qu’ils ont instauré. Je ne reviendrais pas non plus sur les dires officiels comme les suppositions officieuses mais j’encouragerailes gens à réfléchir : oui, ce sont des mutants qui ont orchestré ce malheur, mais ce ne sont pas tous les mutants. Pas plus que tous les mutants n’avaient participés à l’Yggdrasil ou tous humains à l’Incendie d’Alphabet City. Ce qui a été fait est impardonnable et les coupables devront en être punis néanmoins il ne faut céder ni à la peur ni à la haine. Cela fait trois jours que cette tragédie est arrivée et les actions de représailles qui commencent à voir le jour dans certaines de nos villes, dans certains de nos états, risquent de faire plus de victimes encore. Des mutants sont responsables, c’est un fait, mais il faut bien voir que ce sont des mutants, non les mutants. La communauté mutante a aussi eue à souffrir de cet attentat, tout comme vous, alors ne l’en tenez pas responsable. Il y a des mauvaises personnes, des terroristes, chez les humains comme chez les mutants. Le gène, la race, cela n’importe pas. A vous tous, qui prenez les armes pour chercher vengeance, ne voyez-vous pas que vous ne faites qu’empirer les choses ? Vous allez chercher à faire payer des innocents et vous risquez des blessés et des morts puisqu’ils se défendront, comme vous le feriez si l’on venait vous agresser. Je comprends votre colère et elle est légitime mais faites appel à votre raison également : les coupables sont déjà activement recherchés et connaitront un procès lorsqu’ils seront trouvés. La violence n’est pas la bonne solution, pas plus que la vengeance pour faire le deuil. Lundi, nous avons tous été côte à côte face à l’horreur de certains d’entre nous et nous avons put voir la bravoure d’autres. Des Mutants sont responsables de cet attentat, des mutants terroristes qui étaient déjà connus des autorités, mais il y avait également des mutants parmi les victimes comme parmi les secours ; rappelez-vous en. Cessez de voir en vos frères un ennemi alors qu’ils sont comme vous, qu’importe leurs différences.

Son discours a été marqué de mouvements de scansion et le ton a été aussi posé et sage qu’à son habitude, il démontre une fois de plus combien le titre de « professeur » lui sied bien. A son côté, Bolivar Trask a écouté même s’il c’est déjà exprimé sur la question dans une interview, le lendemain des faits. Il n’est pas plus pour les émeutes et s’il ne saurait donner tord à Charles Xavier il axe sa réflexion et ses discours sur le côté sécuritaire : les mutants se défendront oui et les deux camps ont leurs armes. Seules les autorités sont habiletés à gérer cette crise et les rixes ne sont qu’une complication permettant aux membres du FLM de couvrir leurs traces. Robert Kelly, lui, écoute avec bien plus de critique et de réactions négatives, ayant déjà soutenu que les répliques des citoyens américains ne sont rien de plus que de la légitime défense envers ces gens qui menacent leurs proches. L’heure n’est pas à son discourt, cependant ; pas encore.

- Mr Xavier, lorsque vous parler de mutants parmi les secours, pensez-vous aux X-Men ?

La question de la journaliste le fait sourire et baisser le visage, tandis que l’industriel se redresse sur sa chaise et croise les bras et que le sénateur prend une inspiration et serre le poing ; sujet sensible, indiscutablement.

- Ils étaient présents sur les lieux, en effet, mais vous n’êtes pas sans ignorer la présence d’Agents du Bureau des Affaires Mutantes comme celle de simples citoyens.

Malgré ses opinions politiques, la Fox a toujours donnée une image certes nuancée mais plutôt vraie des X-Men et de leurs actions, il a même été dit à leur encontre que s’il devait y avoir des films à leur sujet ce serait la 21st Century Fox qui s’en chargerait. C’est pour cela que Charles Xavier a choisie cette chaine pour son intervention, là où ses opinions politiques le rapprochent plus de MSNBC.

- Les X-Men seraient plutôt un sujet pour votre collègue Bill O’Reilly, reprend-t-il avec un sourire amusé, néanmoins si vous voulez aborder ce terrain glissant… disons que mon fauteuil est tout terrain. Les X-Men sont un groupe de Mutants indépendants qui tâchent d’intervenir dans les problèmes que peuvent rencontrer les autorités face aux mutants et s’ils ont tendance à franchir la loi et que bon nombre en ont retiré un casier judiciaire ils ne sont pas foncièrement mauvais ; l’analyse que votre chaîne en a faite est bonne sur ce point. Les X-Men essaient d’aider, ils ne réussissent pas à chaque fois, l’assassinat du Maire l’a prouvé, ils ne sont pas toujours sur les lieux suffisamment rapidement, comme lors de l’incendie de Mutant Town, mais ils tâchent d’agir pour le bien commun : pouvez-vous me citer toutes les interventions faites, ne serait-ce qu’à New York, où ils ont sauvées des vies et aidées les autorités ? Il y a l’Yggdrasil, bien sur, mais également le Cube, et notre de plus petites interventions comme lors de la découverte du Speed X, qui a presque ravagé un hôpital et où une X-Woman est intervenue pour arrêter le mutant, ou encore quand une adolescente a perdu le contrôle de ses pouvoirs et que deux X-Women sont intervenues, l’une pour secourir les blessés et l’autre pour calmer la fillette et permettre son appréhension par les Agents du BAM sans la moindre violence. Je comprends les avis de Mr Trask sur le fait que les X-Men soient une menace potentielle pour la sécurité nationale du fait de leur indépendance. Néanmoins je leur fais confiance, vous savez pourquoi ?

Le silence se fait ; jamais Charles Xavier n’a prit de position officielle envers les X-Men avant ce soir mais il semble que le temps est venu. Tous attendent sa déclaration, sincèrement surpris, et connaissance de cause le vieil homme travaille son silence.

- J’ai fondé les X-Men il y a de cela quinze ans. Je leur ai enseigné mon Idéal et comment le défendre parce que je savais que l’Amérique et que le monde aurait besoin d’eux. Le BAM n’existait pas, alors, on n’était qu’au seuil de la découverte du Gène X mais il fallait des gens capables d’intervenir n’importe où et d’agir pour le bien commun. Ils étaient cinq au début, ils sont bien plus aujourd’hui mais ils n’ont pas trahit mes enseignements d’alors. Les X-Men œuvrent pour mon idéal et je pense que très bientôt, ils prendront la parole à leur tour.

Il se tait et le silence qui suit ses paroles est encore de son discourt.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: A Day to Remember [Conclusion]   Lun 29 Déc - 9:57



Hotel Millenium Hilton – Wallstreet. Chambre de Jason Wyngarde    5 Octobre

Une contrariété, non plutôt un mécontentement.

C'est une leçon, sans doute amère mais utile.
C'est toujours lorsqu'on croit avoir une maîtrise totale sur les événement que ces derniers se montrent capricieux et particulièrement retords.
J'ai pourtant mes écrans, j'ai pourtant mes réseaux, un doigt dans chaque banque , un banque dans chaque état et je suis réduit au silence et à l'impuissance.
Les événements de Bleeker pourraient avoir autant d'effets pervers que d'effets d'aubaine mais il est clair que pour le moment, ils mettent une merde totale sur l’échiquier des forces en présence.
Trois lettres, trois lettres et trois arbres qui cachent une forêt énigmatique. FLM
Il a fallu agir rapidement,l'observation est dangereuse.
Les tensions sont palpables, la situation devient explosive.
Si Bleeker offre un écran parfait pour la suite de nos opérations il peut précipiter le gouvernement et l'opinion dans l’extrémisme et nous ne sommes pas encore prêt, loin s'en faut.
Xavier a sentit le danger, il a parlé judicieusement et à dessein. Il a donné un os a ronger à la foule, son propre tibia.
Ca ne peut que nous servir, les X vont être embourbés dans des considérations politico médiatiques, des opérations de « grande séduction », des ronds de jambe administratives pour complaire à l’État. Il affaiblit  l'indépendance des X men, il les menotte ; voilà qui est fort plaisant.
Mais il enverra des chiens enquêter, c'est un homme avisé, un homme que je connais et que je respecte autant que je le hais.
Les X men se mettent sur la touche, le hell fire club connaît de nouveaux remous internes d'après mes fuites. Reste le peuple et leur foudres de guerre.
Déjà, j'ai conseillé à Erik de se désolidariser des événements, d'éviter l'effet aubaine pour prendre une meilleur position le moment venu et avoir les éléments en mains.
Un communiqué de presse va paraître dans tous les quotidiens du pays, j'y ai veillé ces derniers jours, un frappe simultanée et intraçable d'autant d'agents dormant sous mon contrôle.Cela fera réfléchir les autorité, ca les rendra certes un peu plus parano mais le but de montrer combien la confrérie a encré toutes les structures sociales de l’état.C'est un message clair qui déclenchera la chasse aux sorcières dans les coulisses du pouvoir.
Un contre feu classique mais utile.Qu'ils se soupçonnent, qu'ils se dévorent et regardent là où l'on veut qu'ils regardent
Reste le plus urgent.
Ces trois lettres.
FLM
Une chimère, j'en suis maintenant certain
Nous avons infiltrés il ya deux ans cette structure radicale, et nous l'avons éradiqué totalement. Il reste quelques survivants, mes hommes s'en chargent  afin de creuser une piste de résurrection de cette chienlit mais je vais devoir, je  le crains, mettre la main à la pâte, je pense même côtoyer l'ennemi afin qu'il ne fourre pas le nez là où il ne doit pas chercher.
Les marchés sont troublés, nous perdons de l'argent et du temps.
Mon agenda se remplit et mes distractions vont se faire rares.
Tout cela ne me met pas particulièrement en joie.
Même mon martini à un goût étrange,
Ce pourrait-il que quelques poussières d'humains et de cendres sous ternaires de Bleeker en perturbent l'harmonie du divin liquide ?

Un mécontentement non plutôt une contrariété.




_______________________________________________________


Communiqué de la Confrérie. Paru sans explications conscientes des circonstances de rédaction et de publication  dans les quotidiens d'Amérique du Nord le 05 Octobre 2014


« La Confrérie des droits inaliénables de l'Homo Supérior sur la race humaine  indique par cet écrit ne pas être en connaissance de l'élaboration des actes du FLM ayant conduit à l’attentat du Metro Bleeker Street. Elle ne pactise avec aucune faction et reste seule souveraine de ses décisions et actions. Elle ne juge pas le bien fondé de cet attentat pour autant mais y voit une fois plus une réponse désespérée et malheureuse d'une population mutante opprimée dans la reconnaissance de ses droits bafoués par les gouvernements humains. Si les responsabilités pour la mort de ces victimes innocentes sont indéniables, elles sont en tout cas partagées entre mutants et humains.
Magneto 
»
Revenir en haut Aller en bas
Sage
X-Men Alpha
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 24

MessageSujet: Re: A Day to Remember [Conclusion]   Ven 16 Jan - 18:44

Mercredi 8 Octobre 2014 – 08 : 08 P.M.
Le Triskelion est une forteresse. Peut-être moins impénétrable que l’Institut, de par la plus grande confiance dont les autorités qui la gouverne font preuve envers leurs membres, mais ce n’est pas certain. En franchir le seuil par les biais officieux est difficile, très difficile. Pas sans passer par l’un des agents ; hors elle n’a que faire de l’un des agents. C’est la tête qui l’intéresse, les muscles suivront. C’est même une partie précise de la tête qui l’intéresse. Cette opération est chirurgicale, elle n’aura qu’un unique essai et surtout une marge de manœuvre très courte. C’est à tel point que son cœur va légèrement plus vite que la normale.

Pourquoi ne pas passer par les canaux officiels ? Parce que cela réduirait drastiquement sa marge de manœuvre et parce qu’elle serait obligée de se dévoiler, elle deviendrait une cible. Ce n’est pas pour rien qu’elle tient à ce que son nom comme son visage restent inconnus. Elle n’est pas l’X-Woman super-héroïque se présentant pour sauver les populations et se faire bien voir d’elles, elle est l’X-Woman qui pense et agit pour que les autres ne finissent pas annihilés par ce qui gouverne lesdites populations et est en charge de maintenir l’ordre qu’ils essaient d’influencer. Cela ne se fait pas à visage découvert, avec le sourire ou la franchise.

Assise à la terrasse d’un café, elle prend une inspiration plus profonde que les autres et regarde sa boisson et les petites volutes qu’elle émet. La nuit tombe sur une ville traumatisée qui oublie sous le feu des grosses lettres du mot « TERRORISME » qu’elle est dans un pays se saignant à blanc seul. Toutes les deux semaines, des attaques à mains armées causent des morts dans des écoles, tous les jours, des américains s’entretuent que ce soit pour des raisons de racisme comme d’autres. Lorsque des policiers peuvent abattre impunément des gens dans la rue parce qu’ils sont différents, comment peut-on croire en ce peuple ? Elle se dit que les Etats-Unis d’Amérique représentent l’Humanité, avec ses bons et ses mauvais côtés, et que c’est leur densité qui rend de genre de choses courantes. Mais elle ne cherche pas à convaincre le peuple du fait, mais plutôt les instances. Et quelle instance plus importante dans de conflit que le Bureau des Affaires Mutantes.

Le matin même, une X-Woman a promise la collaboration des X-Men et la possibilité d’en interroger chaque membre, d’où qu’elle-même agisse actuellement et n’en tienne que plus à son anonymat : le Triskelion ne peut pas interroger tous les membres des X-Men, considérant qu’eux-mêmes ignores combien ils sont et les identités de la majorité de leurs confrères, et qu’il interroge tout les X-Men qui lui sont connus ne la fait qu’apprécier plus le secret entourant son existence et le fait qu’elle tienne à en être seule divulgatrice. Que toute la X-Team présente à l’Institut passe dans les bureaux des forces de l’ordre ne la gêne pas, tant qu’aucun ne la trahit en la dénonçant.

Lentement, elle porte le chocolat chaud à ses lèvres pour en boire une gorgée ; il est trop tard pour un café à cette heure, même si elle n’est pas encore couchée. Elle sent le liquide lui couler dans la gorge après avoir chauffée sa langue pour y déposer son goût et rabaisse la tasse à mesure que ce dernier disparait de ses papilles. Le tintement contre l’assiette sonne comme un coup de feu, donnant le départ.

Un grand bureau pour un grand homme, elle n’entrera pas dans les détails car elle n’en a pas le temps. Elle le surprendra, tant l’intrusion à cet étage comme en cette pièce semble impromptue même par le biais qu’elle utilise. Sa projection astrale se tient devant le bureau et l’homme, métamorphosée pour n’être plus qu’une ombre anonyme plus noire encore que la peau comme la tenue de celui à qui elle fait face.

- Bonsoir Mr Fury. Considérant qu’il faudra 3 minutes et 20 secondes à une équipe de vos hommes pour venir s’assurer de votre sécurité désormais que l’alarme silencieuse est déclenchée, vous êtes priés de m’écouter. Demain vous sera livré une clé USB contenant toutes les informations réunies par des membres des X-Men sur l’attentat de Bleecker Street et le Front de Libération Mutant ainsi que l’impossibilité de tous les membres connus et supposés d’y avoir participé à cause de décès divers et variés.

- La piste d’Alex Smith, le kamikaze, explorée avec des moyens plus rapides que ceux que le Patriot Act vous permet a menée jusqu’à un certain Matthew Risman. Le nom vous évoque quelque chose car il s’agit de l’homme de main de William Stryker ; Alex Smith, comme vous avez pu le trouver dans son dossier médical, était humain et semble s’être sacrifié pour la bonne cause des Purificateurs. Que le paradis lui soit offert ou non cela implique un changement de tactique de leur part dont votre organisation doit tenir compte.

- L’attentat de Bleecker Street a prouvée une chose : le BAM est efficace en tant qu’organisme de maintient de l’ordre mais vos collaborations avec la NSA, la CIA et le FBI ne suffisent pas à prévenir les actes de Terrorisme Génétique. Il est temps que nous commencions à agir de concerts de façon plus constructive qu’en alliés de circonstance. La médiatisation des X-Men nous donne l’occasion d’améliorer l’opinion publique à l’égard de la communauté mutante, ce que votre neutralité officielle ne vous permet pas, tandis que vous avez des arguments pour faire valoir le développement de vos capacités de contre terrorisme. Selon la marge de manœuvre qui vous est accordée, demandez un accès aux archives de l’ONU et cherchez un projet des années cinquante abandonné suite au climat de Guerre Froide portant l’intitulé de « Strategic Homeland Intervention, Enforcement and Logistics Division ».

- Le monde n’a besoin ni de héros ni de policiers, il a besoin de protecteurs et d’exemples à suivre. Aucune de nos organisations n’y parviendra seule, peut-être qu’ensemble nous pourront améliorer les choses. Vous avez été choisi comme interlocuteur parce que Charles Xavier vous fait confiance, néanmoins méfiez-vous d’à qui vous parlerez de cette intervention et des éventuels projets en découlant. Si vous voulez approfondir la collaboration entre nos deux organisations, n’hésitez pas à venir nous rendre visite, vous-même ou une personne de confiance qui soit habilité à négocier un accord officiel ; vous savez où nous trouver. Bonne soirée, Mr Fury.


Cela lui a prit un peu moins de trois minutes lorsque sa projection astrale se dissipe, laissant en plan le directeur du BAM après avoir joué un coup aussi risqué qu’osé. Elle aussi promet beaucoup mais a suffisamment de coups d’avance pour ne pas juger cela comme un problème ; les X-Men ne collaboreront jamais tous, non, mais une équipe sera suffisante. Une équipe l’a toujours été.

Elle prend une nouvelle inspiration, bien plus brève et soulagée, puis s’en retourne à son chocolat qui n’a pas réellement eu le temps de refroidir. Elle ne s’en applique pas moins à dissimuler son esprit sur le plan astral, en cas de contre-offensive télépathique, et commence à envisager un passage par un spa dans les prochains jours. Mais elle n’en est pas encore là.

_________________
Sage

J’évalue, je prévois, j’agis ; mon Don, ma Malédiction.





174 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A Day to Remember [Conclusion]   

Revenir en haut Aller en bas
 
A Day to Remember [Conclusion]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» REMEMBER ME
» PANSY & THEO ∆ i remember tears streaming down your face
» ✰ nothing is ever really lost to us as long as we remember it (agathe-elie)
» [ A Day To Remember] La Rue et Ailleurs ( Abrabiiiird, Cait, Rachel (voire X Men), Clara)
» « you and me against the world, do you remember ? ♥ » (silver)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: Ailleurs-
Sauter vers: