AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Echec au Roi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sage
X-Men Alpha
avatar

Messages : 202
Date d'inscription : 19/05/2014
Age : 23

MessageSujet: Echec au Roi   Mer 17 Déc - 18:48

Dimanche 16 Novembre 2014 - 02 : 00 P.M.
Elle est vêtue d’un tailleur gris, une attention volontaire considérant le lieu où elle se trouve tout autant que l’est la chemise noire qui se trouve dessous. Ils ne sont que loués, cependant, nullement acquis puisqu’elle n’est pas ici pour redevenir quelque chose. Plus vite elle en aura terminé, mieux ça sera ; en attendant, elle est Tessa. Tessa et son port aristocratique, Tessa est sa mesure, Tessa et son intelligence, Tessa et sa politesse, Tessa et…

Tessa attend dans une salle qu’elle a bien connue, au cœur d’un ancien manoir lui-même au cœur de Manhattan, sur la cinquième Avenue. Est-ce un piège ? C’est une possibilité bien qu’improbable mais elle y a paré. Charles Xavier est au courant qu’elle est ici et c’est en tant que représentante des X-Men qu’elle s’en va rencontrer le Roi Noir, ainsi quoi qu’il puisse lui reprocher par rapport à leur passif il ne saurait lever la main sur elle sans réduire à néant le simulacre de traité qu’il a conclut avec la X-Team. Le HellFire Club c’est montré bien plus direct qu’à l’époque lorsqu’il a été question de jouer dans ses plates bandes, une invitation bien polie à « discuter » alors qu’ils n’avaient pas bougé jusqu’à lors malgré la découverte de sa véritable allégeance et des implications que cela pouvait avoir pour leur sécurité. Néanmoins il semblerait que le moment de son jugement soit venu et considérant qu’elle c’est prémunie d’une éventuelle balle dans la tête elle verra les menaces et autres mises-au-point pour ce qu’elles sont : de la théorie. Tessa n’est pas armée, s’eut été impoli et elle a préférer limiter son impolitesse à venir les mains vides.

Une inspiration et un soupire d’aise lorsqu’on finit par venir la chercher sur l’aisé canapé de cette salle d’attente préfigurant les imposantes doubles portes en bois du bureau du Lord Imperial, bureau que Sébastian von Orchent n’a pourtant jamais utilisé alors même qu’il avait usurpé le titre. Les choses ont changé, c’est un fait, mais quant à savoir à quel point cela reste à déterminer. Le pire qui pourrait être serait le retour de Séléné au pouvoir, Séléné à qui elle a peiné à échapper et qui veut sa mort plus que toute autre. Mais c’est improbable là-encore, les manières étaient plus le fait de Sébastian Shaw ou d’Emma Frost que de la Déesse de la Lune, mais aucun des deux n’est toujours concerné par le Club plus que comme membre honorifique. Quand au fils de Shaw, voici qui serait plutôt surprenant, sans parler des diverses pièces rapportées par von Orchent. Les choses ont changé et la place de Lord Imperial est libre alors que c’est l’actuelle Secrétaire du Club qui s’en vient la chercher et l’invite à entrer. Secrétaire du HellFire Club, une position que Tessa a longtemps, trop longtemps, occupée et qu’à présent une jeune fille qui lui ressemble en quelque point tâche d’effectuer. C’est pour y placer sa fille adoptive que Sébastian l’a virée elle ? D’un autre côté, Tessa est entrée au Club des Damnés seulement quelques années après, elle était également télépathe même si c’était un fait ignoré du Cercle Intérieur, elle avait les cheveux noirs et portait aussi bien le bustier malgré une poitrine moins généreuse. Détails passés, l’analyse révèle surtout une grande crispation, due à du stress et à de l’animosité, quant à sa personne. Lupita von Orchent aurait-elle des reproches à faire ?

Tessa la salue avec toute la politesse due à un rang bien supérieur à celui de l’adolescente  et tâche de se montrer agréable et docile même si l’échange est bref avant qu’elles ne se mettent en mouvement. Le grand bureau n’a pas changé depuis qu’elle l’a quitté, plus grand que les autres pièces du premier étage et avec une baie vitrée teintée donnant sur la ville de New York. Tout est à la démesure, le plan de travail en bois suffisant pour faire un conseil d’administration alors qu’un des flancs et réservé à un unique siège à dossier bien qu’il existe quatre de ces œuvres uniques, les trois autres étant disséminé dans la pièce. Tout ce qui compose cet endroit est fait de main de maitre et aurait parfaitement sa place dans un musée, rien n’y a réellement changé si ce n’est l’absence du Lord Imperial, président officiel de l’association qu’est le Club des Damnés.

Tessa s’en va jusqu’au siège des invités et y prend place après une interrogation du regard à son hôte accompagné d’un léger penchement de buste pour la remercier. Lupita, elle, s’en va saisir un dossier déjà ouvert pour en sortir une feuille dactylographiée et la lui présenter, suite à quoi elle pose son fessier sur les rebords du bureau. Fort peu protocolaire, néanmoins la remarque ne se fait pas ; d’ailleurs, les remarques de l’adolescente sont fort peu protocolaires également.

Jouer carte sur table, être honnête, c’est une question de point de vue dans un lieu comme celui-ci. Sébastian von Orchent a décidé de prendre les choses en mains concernant l’affaire Sinistre et il ne sera plus en mesure de diriger les affaires du HellFire Club durant un certain temps ; Tessa sourit. Le Léviathan vient de tomber. Elle ne s’en est pas particulièrement préoccupée mais n’était pas d’accord avec la décision d’envoyer Caitlyn en tant que représentante des X-Men au HellFire Club ; oui, Caitlyn a les compétences pour jouer dans ce genre d’endroit mais cela lui aurait coûté cher à un niveau personnel et s’il est bien une X-Woman que l’on peut retourner contre les X-Men c’est elle, après il est vrai qu’elle était de part son statut familial l’une des personnes les moins susceptibles d’être mise en danger par le Léviathan. Et cela c’est prouver puisqu’il n’a jamais cherché à lui forcer la main pour qu’elle tienne son engagement et se retrouve aujourd’hui forcé de mener seul sa guerre. Oui, sa guerre, il était le seul à y croire encore puisque les X-Men avaient fait la paix avec Sinistre bien longtemps auparavant. Après tout, malgré les promesses de représailles suite aux actions des Maraudeurs à l’encontre de l’une des leurs la X-Men et l’X-Woman même sont passés à autre chose et lorsqu’un élève a été corrompu par Sinistre et qu’il a été à nouveau question de l’empêcher de nuire rien n’a avancé et l’élève à même finir par lui être livré puisque sans la protection de l’Institution et des X-Men rien n’empêchait le chef des maraudeurs de ce servir. Oh, très peu de gens, même parmi la X-Team, ont fait ce rapprochement mais c’est son cas et elle l’accepte sans aucun problème moral car elle a été entrainée à se salir les mains. Sans doute lui reprocherait-on cela si l’on savait mais ce n’est pas elle qui en est responsable, elle voit juste les X-Men comme ils sont réellement et est heureuse de ne pas tellement dénoter que cela, contrairement d’à l’époque de la première équipe.

Quand à en venir à sa présence, voici qui ravit Tessa au plus haut point : elle est de nouveau dans la danse. Pita n’a pas fini de lui expliquer qu’elle sait déjà. Sébastian a besoin de quelqu’un pour s’assurer que le HellFire Club ne risque pas de nuire à sa petite famille donc par extension aux X-men en général et quoi de mieux que cela que de placer une X-Woman à sa place ? Ah, oui : une X-Woman qui n’est pas connue en tant que tel et qui a déjà fait parti du HellFire Club durant des années tout en se montrant docile et serviable puisqu’agente du Cercle, et dont le renvoi était relativement injustifié à l’inverse de la tentative d’assassinat.

Lady Tessa Hartley a son ambition même si elle a plutôt tendance à se placer en conseillère qu’en dirigeante, la place étant bien moins exposée, néanmoins s’il s’agit d’éviter que des gens aux intérêts antagonistes à ceux de la X-Team parviennent à prendre le pouvoir au HellFire Club, elle accepte bien volontiers la case D8. Elle prendra connaissance également des projets de son Roi et tachera de les mener à bien, cela fait parti du contrat de toute façon. Quand à l’éventuelle éviction de ce dernier, elle tâchera de défendre sa place pour deux raisons : elle n’est pas ingrate et aura les mains plus libres avec un partenaire absent. Elle ne reprendra cependant nullement officiellement les rennes du Club des Damnés, son influence devra rester au Cercle Intérieur ; elle a entreprise de se construire une vie hors de ces murs depuis qu’elle en a été renvoyé, il n’est pas question qu’elle y renonce. Et puis, Erasme Hobbes a encore son importance et sans le titre de Lord Imperial, que lui arrivera-t-il ?

Que dira Charles Xavier de voir l’une des membres de l’Organisation ainsi s’engager dans un autre clan ? Elle l’ignore. Elle sait juste que plus que leur mettre des bâtons dans les routes elle vient d’acquérir une marge de manœuvre qu’elle n’a jamais eue et il est peut-être temps d’arrêter d’escompter réussir en la jouant franc-jeu. En tout cas, ce n’est pas ainsi qu’elle procédera. Le plus complexe resterait de l’annoncer à ses proches mais heureusement, le sujet n’a que peu de probabilités d’apparaitre.

Dans tous les cas, elle se lève pour saluer sa nouvelle secrétaire et s’en retourne comme elle est venue ; ou presque.

_________________
Sage

J’évalue, je prévois, j’agis ; mon Don, ma Malédiction.





174 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Echec au Roi
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Echec de l'allaitement
» Quand les CAF aident les gitans à acheter des caravanes...
» Complement D'enquete AFGHANISTAN
» toc toc toc !!!!!
» Fabriquer un Jeu d'échecs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Les Outils :: Fan-Fiction-
Sauter vers: