AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]

Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Dim 15 Avr - 15:12

La double porte en chêne massif du hall du Manoir de Ralph du Châtelet, un riche héritier de l’une des plus anciennes familles françaises, s’ouvrit sur un homme de taille moyenne, en costume et chemise noirs, secondé par deux armoires à glace également en costume. La chevelure du premier était mi-longue, d’un noir corbeau, contrastant avec la peau pâle qui couvrait son visage anguleux, tandis que les deux eux, blanc eux aussi, était plus bronzé, avec des cheveux d’un brun quelconque, et la majorité du visage cachée par d’épaisses lunettes d’aviateur. Non dérangé par son arrivée soudaine comme son retard intempestif, le nouvel entrant parcourut la salle du regard, défiant de ses yeux marron quiconque de lui faire un reproche. Son visage était sérieux, avec un nez aquilin et des sourcils épais, intimidant même, à tel point que les invités présents retournèrent bien vite à leur discussion.

Le hall d’entré était large et décoré comme dans les années 80, avec ses couleurs et ses lumières, ses dorures et ses paillettes, ainsi que l’immense lustre de cristal qui illuminait le tout, ses reflets éclairant le ciel nocturne dévoilé par le plafond vitré. Tandis que contre les murs avaient été disposés des buffets remplis d’amuse-gueule, toute la surface du sol était couverte de luxueux tapis, qui menaient droit vers des escaliers en fer à cheval au sommet desquels s’étendait le reste de la demeure.

Sébastian ne se mélangea pas à l’assemblée, restant à l’écart, Soit l’Un Soit l’Autre sur les talons. Ils étaient tout trois armés, un Glock 17 avec trois chargeurs de rechange dissimulés dans la veste de chacun des jumeaux et Erasme ayant lui-même sa paire de Colt .45 à la ceinture, également dissimulée par l’arrière de sa veste. Il ne venait pas ici pour faire la guerre, il venait ici pour la guerre.

L’invitation avait été des plus harassantes à obtenir, car il avait dû rendre un service aux français, lesquels avaient pas mal de ménage à faire dans leur propre citée Phocéenne après une alliance ayant mal tournée avec les Cartels ; la politique de Sébastian voulait que les clients soient protégés, histoire de les fidéliser, mais pour le coup, il avait s’en prendre à des associés de gens avec qui il avait déjà eut des contrats, et du fait il risquait d’y avoir pas mal de dommages collatéraux. Mais le jeu en valait la chandelle : en ce jour, ce cher Ralph c’était décidé à vendre une partie des antiquités familiales, et il y avait des chances pour que l’une d’elle contienne quelque fragment de l’Essence du Léviathan. Non pas que ses antiquités moyenâgeuse n’aient le moindre intérêt pour l’Entité, mais certaines d’elles pouvaient avoir été créée avec des matériaux liés à l’essence par le passé, comme de la terre ou du fer. Et si c’était le cas, Sébastian devait s’en emparer.

Il n’avait en près d’un siècle d’existence découvert qu’une unique relique du Léviathan, son essence s’étant liée à un simple rubis monté en chevalière par un mafieux italien. Il avait tué le mafieux, récupéré la chevalière et absorbé le rubis.

L’objectif de cette vente aux enchères n’était pas de racheter les objets, mais de repérer ceux, s’il y en avait, ayant un lien avec son démon et soit les récupérer légalement, soit le faire illégalement, cela ne lui importait pas.

Le Léviathan était présent dans son esprit, figure titanesque transperçant les dimensions et étant de par sa taille spirituelle probablement plus grand que la terre, bien que ses pensées ne raisonnaient pas dans la tête du Sombre Voyageur, il était impossible à n’importe qui voyant les esprits de ne pas le repérer à des kilomètres.

La bête était parfaitement calme, ne ressentant pour l’instant pas la présence de l’un de ses fragments. Cependant, ce qui allait arriver selon toute probabilité, si elle repartait bredouille, elle serait d’une humeur massacrante, et pour le coup le voyage à Marseille serait d’une grande utilité pour ses nerfs.

Mais ils n’en étaient pas encore là, la soirée n’ayant pas encore commencée, et l’enchère non plus.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Dim 15 Avr - 16:17

La réception était des plus prestigieuses. Elle ne laissait aucun doute quant au prestige et aux moyens nécessaires afin d'y être convié. Entre les tapisseries et le décor digne d'un roman de la renaissance, les invités s'affairaient à prendre une légère collation en compagnie de leurs gros bras. Sinistre de son côté était venu seul à cette occasion. Quoi que puisse en penser les autres participants, il était bien plus dangereux à lui seul que l'ensemble des convives réunis et il aimait cette situation, ce savoir dans cette position favorisée sans en avoir l'air.

Mais il n'était la pour une démonstration de force, ce qui l'intéressait c'était avant tout de se familiariser davantage avec le monde des antiquités et de se trouver de nouveaux contacts parmi eux. Il avait en effet appris à ses dépends que certaines reliques peuvent renfermer bien plus de pouvoirs qu'elle ne le laisse penser. L'épée qui avait servit à organiser sa mort en était la preuve. Au delà des fariboles et du mythe, certaines reliques renfermaient un réel pouvoir. Il fallait donc en homme avisé étudier et analyser cette nouvelle menace.

Pour participer à cette enchère, Sinistre avait pris les traits de Alec Wykinson. L'expérience lui avait appris que à défaut d'être utile à son organisation, son charme pouvait s'avérer utile dans certaines situations pour aborder les gens et plus particulièrement la gente féminine. Peut être que cet atout pousserait une femme à engager la conversation avec lui et il pourrait ainsi découvrir le milieu. Biensur ce n'était pas sa seule option mais il valait mieux mettre toutes les chances de son côté, ne rien laisser au hasard. Parmi la foule, les gens se connaissaient visiblement les uns et autres. Bon nombre d'invités se saluaient et se regroupaient en petits groupes autour d'un verre pour parler de leurs dernières acquisitions, des affaires et autres banalités sans intérêt pour Sinistre.

Comme chacun, Sinistre s'était trouvé une coupe de champagne et s'approchait maintenant des petits-fours. L'atmosphère venait de monter d'un cran à l'arrivée d'un jeune homme. Impossible de ne pas le remarquer, une présence imposante émanait de ce jeune homme. Cherchant à en savoir plus, il s'approcha et fît mine de l'avoir heurté par manque d'attention. Par chance, il l'avait à peine effleuré et rien n'avait été renversé de justesse.

"Je vous prie de bien vouloir m'excuser, je ne vous avais pas vu. " s'excusa poliment Sinistre.

Visiblement les deux gorilles du jeune homme ne semblaient pas convaincus par ses excuses et s'installèrent entre lui et Sinistre ,le regard mauvais. Sinistre aurait bien pu les remettre à leur place mais ne tenait pas à se faire remarquer. Il mourrait d'envie d'en savoir plus sur cette présence, était-ce un autre télépathe ? Pourtant le sujet ne semblait pas résister à sa tentative d'intrusion mentale. Il discernait parfaitement ses pensées superficielles. C'était autre chose qui l'avait attiré, autre chose de plus ancien. Il y avait en fait 2 esprit présents dans ce corps.

* Je vous vois... tous les deux *
lança t'il par télépathie à l'adresse de l'inconnu.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Dim 15 Avr - 17:27

La soirée débutait sans accords ; personne n’était venu lui faire de remarque, les frères Cox restaient professionnels malgré la présence d’alcool, il s’était trouvé un coin tranquille d’où observer les autres humains. Le bruit des discussions formait un arrière plan sonore des plus lambda, tandis que les odeurs de tant de parfum se mélangeait que même un champ d’état n’aurait apporté le dixième de ses senteurs. Adossé contre un mur, la tête inclinée en avant, bras croisés sur le torse, il avait laissé ses cheveux recouvrir et dissimuler son visage.

Ainsi, immobile et impassible, il escomptait attendre le début de l’enchère. Mais tout ne c’était pas passé comme prévu : un homme était venu à son encontre, le bousculant malencontreusement. C’était une espèce de gueule d’ange, qui dans un instant d’inattention, semblait l’avoir heurté.

Ses excuses polies ne trouvèrent aucun échos chez Sébastian, qui se contenta d’un hochement de tête, alors même que Séjanus et Tybalt se plaçait entre lui et l’inconnu. Visiblement, les deux armoires à glace prenaient leur job de gardes du corps au sérieux, malgré qu’ils croyaient que leur boss était un mutant. Donner le change n’était pas le plus grand talent de ses deux hommes de mains, c’était celui de suivre les ordres.

- Il n’y a pas de mal, répondit-il sèchement, plus à l’attention des jumeaux qu’à celle de l’incriminé.

TELEPATHE

Sébastian sursauta presque à l’avertissement du Léviathan, qui arriva quelques dixièmes de secondes avant le message mental lui-même. Etant donné le lien psychique entre le Sombre Voyageur et son Passager Noir, ce dernier était à même de sentir toute autre présence dans l’esprit de Sébastian, ce qui était un point positif en soi. De plus, s’il y avait une chose partagé par la bête et son hôte, c’était leur haine des télépathes.

REELLEMENT ?

Sébastian décroisa ses bras, les portant à son arrière, au niveau des reins, les passant sous sa veste et s’emparant des deux crosses de ses pistolets. Il n’aimait pas les télépathes, mais alors pas du tout.

Il avait l’air parfaitement détendu, bien que son visage exprimait maintenant la méfiance, teintée d’une légère colère.

Le Léviathan avait déjà commencé à projeter des images d’un monde fait de chair s’étendant à perte de vue, peuplé d’horreurs carmines excroissances même du sol, une fumée planant placidement au-dessus du tout, l’englobant et créant de nouvelles extensions de chairs.

Cela faisait bien longtemps que pareille vision n’affectait plus Sébastian, mais la perversité du Léviathan quant à révéler son aspect « naturel » était plus que dérangeante.

- Je pense même que cela peut nous permettre d’engager la conversation, reprit-il à l’intention du « maladroit ». Erasme Hobbes.

Le ricanement du Léviathan résonnait dans l’esprit de Sébastian, le portail menant à la prison étant pleinement ouvert. Si le Sombre Voyageur et sa bête ne partageaient ni le même esprit ni le même corps, les pensées du monstre filtraient à travers Sébastian a direction de son esprit, il était donc difficile, à moins d’y prendre attention, de le remarquer.

- Les jumeaux, allez vous servir un verre, déclara simplement Erasme, les deux hommes de mains obéissant sans poser de questions.

*Pour notre bien mutuel, je vous recommanderai de laisser mon esprit tranquille* termina-t-il une fois les deux hommes partis vers les buffets.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Dim 15 Avr - 19:05

Sinistre n'avait pas perdu une miette de l'échange entre les deux protagonistes qui avaient l'air de "coexister". Les images de l'esprit du Léviathan étaient grotesques et n'effrayaient pas le moins du monde Sinister. Il avait vécu à côté de la mort pendant tellement d'années, vu et participé à tellement de massacres, de boucheries, d'expériences douteuses et macabres que rien de ce genre ne serait en mesure de le choquer. Non, ce qu'il voyait ne faisait qu'attirer sa curiosité.

"Ma foi, ce que je vois est très amusant. Vous êtes fascinants, oui comment une telle chose est-elle possible ? d'où viennent ces visions ? êtes-vous seulement un mutant?" demanda Sinistre à voie basse emportée par sa curiosité.

*Pour notre bien mutuel, je vous recommanderai de laisser mon esprit tranquille*

"Votre esprit ? Voulez vous dire le votre Monsieur von Orchent, ou le sien ?" demanda de nouveau Sinistre.
"Comprenez bien que vous êtes bien trop intéressants pour que je puisse accéder à votre requête ..." ajouta il non sans malice.

Les questions se bousculaient dans la tête de Sinistre, il était tellement curieux d'en apprendre plus sur cet interlocuteur. Les mutants capables de stimuler son intérêt avec un si haut point était très rares.

"Cela fait plusieurs décennies que j'observe, que j'étudie les mutants et je n'avais encore jamais rencontré quelqu'un tel que vous, vous êtes fascinant." ajouta t'il avant de s'interrompre.

"Mais j'en oublie les politesses, j'ai porté bien des noms au cours des deux derniers siècles mais je me présente à vous aujourd'hui en tant que Alec Wykinson, dilétant." dit il à voix basse à Sébastian.

Son ton se voulait volontairement un peu agaçant. Il mourrait d'envie d'en apprendre plus sur ce Sébastian et ses possibilités mais aussi savoir s'il serait capable de retenir cette chose dans son esprit. Même s'il n'en avait pas l'air, Sinistre était prêt à se défendre si nécessaire malgré son ton moqueur. Comme il l'avait déjà montré à de nombreuses reprises dans le passé, il pouvait jouer n'importe quel rôle à la perfection.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Dim 15 Avr - 20:13

L’autre n’avait pas l’air effrayé par les images du Léviathan, car il s’agissait bien de la bête, cet amas de chair consciente d’une grandeur infinie, pouvant adopter des formes aussi multiples que dérangeantes. Il y avait toute une faune et une flore créée par le Léviathan, depuis des « arbres » de chairs gémissants jusqu’à des sortes d’humains écorchés vifs qui erraient comme des âmes en peine, hurlants. Il avait fallut des années à Sébastian pour s’adapter à ces choses qui se tenaient derrière la barrière de son être, grattant pour pouvoir passer, tandis que l’autre semblait les trouver fascinantes.

Le rire du Léviathan résonnait dans l’esprit de Sébastian, la bête visiblement satisfaite d’avoir trouvée une autre créature aussi malsaine qu’elle. Cependant, il y avait également beaucoup de méfiance face à cet individu, de la part d’Erasme comme de son Passager Noir.

- Je ne suis pas un mutant, je suis… un démon. Où plutôt un hôte démoniaque, répondit Sébastian, sachant que si sa malédiction pouvait être encrée dans son ADN, cela ne faisait pas de lui un mutant. Il ne s’était en tout cas jamais considéré comme tel.

L’autre refusant de sortir de son esprit, Sébastian resserra sa prise sur ses armes ; à cette distance, il pouvait d’un geste rapide dégainer ses armes et ouvrir le feu. Cependant, le tueur à gages le savait, ce n’était jamais simple avec les télépathes : ils savaient ce que vous pensiez en même temps que vous, les surprendre était donc impossible. Mais avoir une personne supplémentaire dans sa tête déplaisait beaucoup à l’humain ; le Léviathan, lui, ne s’en souciait guère : l’autre représentait un intérêt, la petite attraction du soir, et tant qu’il n’attaquait pas, la bête le laissait vadrouiller dans la tête de Sébastian, sachant son propre esprit trop loin pour être fouillé. Mais pas pour être attaqué, rappela l’hôte ; on ne pouvait lire ou manipuler les pensées du Léviathan, mais les attaquer était faisable. C’était même le point faible du démon.

VAS-Y, GUEULE LE PLUS FORT IMBECILE

- C’est toi qui as tenu pour qu’il reste, répliqua Sébastian, railleur. En cas de confrontation, l’humain n'avait pas l’intention d’être le seul à y laisser les plumes.

D’autant que le fait de se savoir menacer conduirait le Léviathan à garder sa position aux côtés de Sébastian. Ils ne s'aimaient pas, mais avait toujours eut tout intérêt à rester dans le même camp.

- Il s’agit de mon esprit, confirma-t-il avec une pointe d’agressivité. Il n’est que locataire.

Sébastian resserra un peu plus sa prise sur ses M1911 ; la tournure des choses ne plus plaisait absolument pas. L’autre mutant était bien plus vieux que lui-même, ce qui signifiait qu’il savait se battre. Il ne s’agissait pas d’un curieux légèrement dérangé, mais plus probablement de quelqu’un d’expérimenté, et un télépathe expérimenté était encore pire qu’un télépathe normal. Il n’y avait que deux choses qui empêchaient Erasme d’entrer en action : d’une la foule était dense, et cela faisait pas mal de témoins plutôt fortuné à faire disparaitre, ce qui n’était pas des plus discret. Mais cela à la limite, n’étant pas un invité officiel, ayant le carton d’invitation d’une autre personne, ça ne lui posait guère de soucis moreaux – il ne serait probablement jamais retrouvé. L’autre chose, peut-être plus importante, c’est que malgré son côté agacent et non respectueux de l’intimité spirituelle d’autrui, c’était que le télépathe ne c’était pas encore montré agressif.

- Cela fait près de soixante-dix ans que l’on ne m’a pas appelé ainsi, grogna Sébastian en réponse à son véritable nom. Von Orchent est mort avec les siens. Appelez-moi par mon nom actuel, et j’en ferais de même, monsieur Wykinson.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Lun 16 Avr - 17:49

"Un hôte démoniaque ? étrange , d'où vient donc votre ôte, comment vous êtes vous liés , je suis curieux d'en savoir plus sur votre situation. Je pourrais le trouver en vous sondant plus en profondeur mais vous me trouveriez peut être trop intrusif, aussi je vous laisse l'opportunité de me répondre pas vous même." commenta Sinistre.

Visiblement la créature était sensible aux assauts mentaux, voilà une information qui pourrait s'avérer utile mais il n'était pas question d'attaquer le premier d'autant qu'il ne se sentait pas en danger le moins du monde. Provoquer un carnage ici ne serait pas de bon gout mais après tout il s'en moquait bien, il avait d'autres couvertures. Il sentait la tension monter d'un cran mais celà lui allait bien.

"Comprenez que je suis un des plus brillants esprits de ce monde en matière de génétique et d'étude des mutants, je pourrais peut être pour aider l'un comme l'autre selon ce que vous voulez réaliser. En échange, vous pourriez m'en apprendre plus sur vous, qu'en dites vous ?" ajouta Sinistre.

"70 ans ? Et bien, j'imagine que c'est un cadeau de votre ami qui vous a permis de rester en vie? Et si von Orchent ne vous plaît pas , que préférez vous ? Léviathan ? Le Sombre Voyageur ?, Dr Frederick Faust ? Erasme Dorian Hobbes ? ..." Sinistre n'avait pu résister à la tentation de narguer le jeune homme qui avait visiblement du mal à se retenir de l'attaquer bien qu'il ne l'aie en aucune façon menacer.

La tentation était trop forte et Sinistre entreprît de découvrir les souvenirs de Sébastian, sa rencontre avec le Léviathan, leur parcours, la découverte de la première relique, il en apprenait plus à chaque seconde tout en surveillant les envies meurtrières de Sébastian. Non pas que les balles puissent le tuer mais la douleur était quand même bien réelle s'il venait à être blessé. L'esprit de Sébastian et de Sinistre un instant furent comme guidés par la recherche de Sinistre. Sébastian revoyait les scènes de son passé, peut être même certains qu'il avait oublié et Sinistre en était un témoin attentif et discret. Impossible cependant de lire l'esprit du Léviathan pour une raison quelconque.

Sinistre s'arrêta un instant alors qu'on annonçait le début de la vente au enchère dans 30 minutes.
"Une dernière question, que sait le Léviathan à propos d'artefacts réellement puissants ? demanda Sinistre sur son ton habituellement glacial
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Lun 16 Avr - 19:35

Wykinson sembla légèrement sarcastique à la mention démonologique accordée par Sébastian au Léviathan, mais sa curiosité n’en était que renforcée. Il posa de trop nombreuses questions, dont Erasme n’avait toutes les réponses. D’où venait le Léviathan ? C’était un démon pour ce qu’il en savait, donc il venait du Paradis, et avait été déchus et enfermés avant même la Chute de Lucifer, si le Livre de Job et l’apocryphe d’Enoch étaient réelles. Une entité dotée du pouvoir de créer et plus ancienne que l’Humanité, cela le Sombre Voyageur le savait.

- Les démons naissent en Enfer, mais mise à part sa condition de prisonnier, il n’est que peu de détails qu’il accepte de faire partager, répliqua Sébastian, dont la tension montait tant il doutait de la sincérité des dires du jeune homme.

Le seul avantage qui pouvait jouer en faveur du tueur à gages était qu’une attaque télépathique ne devrait pas atteindre le Léviathan et lui-même à la fois, ainsi l’un d’eux aurait une chance de riposter.

L’autre continua ; Sébastian fut légèrement surprit. Wykinson, enfin celui qui se faisait appeler ainsi, lui proposait une entraide ? Sa puait encore plus que s’il était resté sur ses positions.

Un des plus brillants esprits de la Terre en matière de génétique et d’étude des mutants ; chacun son domaine, Faust, comme l’original, versait dans l’occulte et, officiellement, la sorcellerie. Quel dommage qu’elle n’existât réellement.

- Nous aider, vraiment ? Je suis le jouet d’une puissance qui m’échappe, je n’ai pas l’intention d’être celui d’une autre, et encore moins d’être dans le feu croisé. J’ai déjà fait un pacte avec le Diable, et je ne suis pas prêt à recommencer ; d’autant que ce soit, je ne suis plus sûre de quel masque il utilise.

IL N’EST NULLEMENT QUESTION DE GENETIQUE OU DE MUTANTION ICI, MORTEL. TES COMPETENCES, SI ETENDUES PEUVENT-ELLES ETRE, NE ME SONT D’AUCUNES UTILITE. JE SUIS UNE PARTIE DE LA CREATION, ET NUL POUVOIR N’EGALERA JAMAIS CELA.

Sans même écouter la réplique du Léviathan, Sébastian sentit la colère monter alors que l’autre jouait avec lui. Cependant, il garda le contrôle.

- Monsieur Hobbes conviendra parfaitement, vieil homme.

Il n’y eut pas d’autre échange de mots ; la réalité disparut.

Sébastian se retrouva en 1939, devant un autel chrétien, en face d’une femme en robe de mariée. Puis le drame, l’intervention de la RSHA, son aimée ensanglantée dans ses bras, la tristesse et la haine, rapidement remplacées par la douleur ; une douleur inhumaine, surnaturelle, alors qu’un millier de crocs ciselés se frayaient un chemin à travers son âme pour goûter la chair du monde physique. Les cris, les coups de feu, le noir. Le réveil dans un cercueil, le corps autopsié ; l’aide du Léviathan pour s’en sortir et se venger. Les meurtres atroces de sa famille, leur sang sur ses mains. La vérité : il n’avait jusque là été qu’un pion, le jouet d’un démon. Les camps de concentration. Le retour du Léviathan, et la guerre ; la seconde mort, sur les plages de Normandie. Le crucifiement et l’exorcisme, un échec. Le pacte. Les meurtres, presqu’une demi-douzaine par moi ; une véritables chasse à l’homme. La chevalière en rubis, la violence du Léviathan pour la récupérer. L’apparition d’un nouveau pouvoir, après qu’une fois encore, le portail se soit agrandit dans une souffrance inimaginable. La violence, la mort, la solitude et la tristesse. Et les rires du Léviathan, éternels, incessants…

Lorsque Sébastian revint à lui, de la fumée s’échappait de son corps ; légère, discrète, mais indiquant que la bête avait tout suivit. Le démon semblait ne pas voir plus apprécié que l’hôte le fait que ce dernier soit sous l’emprise d’une force extérieur. C’était plutôt une bonne chose.

H-30, annonça quelqu’un ; merde, la vente avait été décalée, puisqu’il était sensé être arrivé en retard. Une manipulation du télépathe, surement.

- Ou nous traitons en égaux, ou nous ne traitons pas, répliqua violement Sébastian , le visage déformé par la colère, dégainant ses deux armes.

Parfaitement conscient que l’autre avait bien plus d’intérêt que lui à ce que cette conversation continue, le Sombre Voyageur lui faisait confiance pour dissimuler tant les armes que la fumée qui s’échappa désormais par volutes de son apparence aux yeux des autres invités, sans quoi la soirée allait tourner court.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Lun 16 Avr - 20:09

"Ne soyez pas ridicule, Dieu n'existe pas si ce n'est dans la tête de ces stupides créatures Homo-sapiens qui ont peuplé cette planète. Les démons, les anges , tout celà est parfaitement ridicule. Il s'agit seulement de contes pour enfants. Des esprits simples ont déformé la réalité pour donner des noms à ce qu'ils ne pouvaient comprendre. La foudre tombe sur un arbre et on accuse la colère de Zeus. Et ainsi de suite ... non je ne suis pas dupe!"

"Ouvrez les yeux Monsieur Hobbes, cette créature est faible, pourquoi serait elle enfermée sinon ? Je vous offre une opportunité de vous en débarrasser , de reprendre votre vie là où vous l'avez laissée sur cette autel. Réfléchissez bien à ma proposition!" ajouta t'il

Sinistre ne faisait pas la charité, non , il espérer bien mater cette immonde créature et en faire un de ces pions. Une telle opportunité était rare et il ne pouvait pas la laisser passer. De gré ou de force, Sébastian devrait coopérer mort ou vif.

"Et vous , Léviathan, ne révez vous pas d'avoir plus de pouvoir sur ce monde que vous n'en avez actuellement ? Ne pensez vous pas que je puisse vous aider. La génétique représente le don de donner la vie, de la maîtriser. Ou y est-il question de Dieu dans tout ça ? Vous vous cachez derrière ce masque grotesque mais je le répète, je ne suis pas dupe !" lança Sinistre

Si Sébastian n'était pas prêt à coopérer, peut être le Léviathan le serait il après tout il ne fallait pas oublier qu'il avait face à lui deux interlocuteurs, non pas un.

"Viel homme? Voilà à quoi on réduit un des plus grand esprits de tous les temps ? Alors vous n'êtes que le fantôme aigri porteur d'un triste passé?" ricana Sinistre

"Traiter en égaux? Alors que vous m'insultez , complètement à ma merci ? Soit vous vous montrez plus coopératif de vous-même , sois je vous y contraindrais ! Comprenez qu'aucune de vos intentions ne m'échappe, je vois clair en votre jeu. Vous n'étiez pas disposé à parler de vous même dès le début alors ne faîtes pas semblant de l'avoir voulu! Vous ne pouvez rien me cacher et ni vos armes de pacotilles, ni votre prétendu "ami" ne pourront vous aider à m'échapper!" conclut il en laissant une dernière chance à Sébastian de coopérer.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Mar 17 Avr - 17:02

Wykinson commença son monologue par discréditer la croyance ésotérique de Sébastian ; il n’était pas dupe, certes, mais le Sombre Voyageur n’avait nulle autre explication quant à l’existence du Léviathan, et la bête elle-même trouvait ses histoires très drôles, attachant une grande importance à la symbolique.

Son paragraphe suivant consista à tenter de retourner Sébastian contre le Léviathan, et vice-versa. Ils n’étaient cependant pas dupe eux non-plus, et une si grossière tentative ne méritait même pas le nom de manipulation.

Sébastian ne pouvait pas abandonner le Léviathan, même s’il en avait eut les moyens matériels ; abandonner la bête à sa prison signifiait abandonner Amanda à l’Enfer. Et cela, c’était hors de question. Tant de morts, de sacrifiés, de chairs et de violence, de haine, de souffrance, il irait jusqu’au bout pour elle. Il irait jusqu’au plus profond des eaux du Cocyte s’il le fallait, mais ne l’abandonnerait pas. Le Léviathan pouvait la ramener.

JE ME FOUS DE CE MONDE, JE ME FOUS DES INSECTES QUI Y VIVENT ; MUTANTS, HUMAINS, QUELLE DIFFERENCE ? VOUS N’ETES QUE DE LA VIANDE, DE LA CHAIR CONDAMNEE A POURIR ET DES CREATURES AYANT UNE GRANDE SURESTIMATION DE LEUR VALEUR DANS L’UNIVERS. J’AI DEVORE DES PLANETES PLUS GRANDES QUE VOTRE TERRE, EXTERMINE DES ESPECES ET JETE DES CIVILISATIONS A BAT ; NON PAS POUR LE POUVOIR, NI PAR CRUAUTE. NON, C’EST SIMPLEMENT MON ROLE, MA RAISON DE VIVRE. JE PEUX DONNER LA VIE ET LA CONTROLER SANS AVOIR NULLEMENT BESOIN DE VOS ARTIFICES PRIMITIFS. VOS REGARDS NE PERCENT PAS ASSEZ LOIN POUR Y VOIR CLAIR. VOTRE DIEU N’EST RIEN DE PLUS QU’UNE REPRESENTATION IDEALISEE D’UN PERE AIMANT POUR VOUS PROTEGER DES ELEMENTS DONT VOUS N’AVEZ NULLE MAITRISE. PATHETIQUES CREATURES PLONGEES DANS LE NOIR…

- Nous crois-tu si stupide au point de pouvoir nous retourner l’un contre l’autre ? Cette alliance n’est le fait d’aucun de nous, mais nos objectifs concordent ; et il n’est en rien possible que tu ne nous aide. Je suis un fantôme, c’est vrai. Fantôme, djinn ou démon, quelle différence ? Je suis maudit, condamné à exister, et personne ne pourra rien y changer. Y comprit toi.

Tendant les bras, Sébastian appuya simultanément sur les deux gâchettes ; tant pis pour les reliques, pour les témoins et pour tout le reste.

Dans le même temps, les fumées qui gravitaient autour de lui se condensèrent, formant presqu’instantanément six têtes garnies de crocs élancée à l’encontre de la chair de Wykinson.

En toute logique, ce dernier ne pouvait tout éviter, pas plus qu’il ne pouvait attaquer simultanément l’esprit de Sébastian et du Léviathan. Il allait devoir choisir : les balles à bout portant, qui lui dévasteraient sans doute les poumons si elles atteignaient leur cible, ou les tentacules, dont la force de chacune s’élevait à une demi-tonne, étant ainsi aisément capable de déchirer un corps humain normalement constitué. Mais s’en prendre aux hydres revenait à s’exposer aux prochaines balles de Sébastian, qui se rapprocheraient du cœur.


A cette distance, le combat allait être aussi court que violent, et certainement sanglant. Sébastian ne craignait pas la douleur, et il ne pouvait mourir ; définitivement du moins.

Le Mode Combat:
 

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Mar 17 Avr - 18:08

Sinister ricannait. La créature était au moins aussi stupide que son hôte. Ne voyait t'il pas les possibilités qu'offrait la génétique ? Enfin cela importait peu, d'une manière ou d'une autre , elle serait bien forcée de coopérer. Faite pour tuer hein ? Ridicule ...

Les intentions de Sébastian étaient aussi très claires dans son esprit. Il avait un tel degré dans la maîtrise de son pouvoir que maintenir l'écoute sur Sébastian ne lui demandait pas d'effort. Même s'il passait beaucoup de temps dans son laboratoire à faire des expériences, c'était un combattant expérimenté. Il avait déjà du se sortir du pétrin un bon nombre de fois pas la force.

La scène se passait au ralentie. Sébastian levait les bras pour tirer avec ses armes à feu, d'immense tentacules se formaient pour frapper. En anticipation, aux balles à venir, le corps de Sinistre devînt partiellement liquide même si en apparence, rien n'avait changé. Quelques fraction de secondes plus tard les coups de feu résonnaient dans le château. Tant dis que les convives se retournaient, les balles avaient déjà traversées Sinistre pour aller se planter dans le mur derrière lui. Les tentacules plus lentes quant à elles commençaient à s'élever pour frapper.

Sébastian avait commis une erreur. Aux abois, poussé à bout, il s'en était pris à quelqu'un dont il ne savait rien ou presque tandis que Sinistre savait tout de lui ou de ses capacités du moins qu'il avait pu voir dans ses pensées un peu plus tôt. D'autant plus grand était son avantage qu'il pouvait lire ses pensées et qu'il pourrait difficilement le surprendre.

D'une main brandie, Sinistre érigeait une barrière télékinétique mineure l'entourant pour se protéger des coups brutaux à venir des tentacules. Même si se doutait bien que les coups de tentacules ne pourraient pas le blesser avec son corps liquide.

Sinistre ne voulait pas être retrouvé. Il ne doutait bien que les convives n'allaient pas rester bêtement à les regarder. Il fallait agir et vite. Fort de sa vision télépathique, qui lui indiquait les convives , il brandit son autre main pour tenter de les projeter sur Sébastian. Sinistre était capable de se faire voler à 280km/h mais c'était pour éviter un inconfort du à la vitesse. Là il s'agissait simplement d'utiliser des projectiles vivants et ils n'auraient pas le luxe d'apprécier le voyage. Une pluie de projectiles formée de la trentaine de convives fondaient maintenant sur Sébastian. Qu'ils touchent leur but ou pas importait peu à Sinistre, ils seraient morts sur le coup à cause de l'impact. Il faisait coup double, ce débarrasser des témoins et se défendre. Sébastian verrait il clair dans son jeu, dans l'absence totale de morale du Docteur Sinister ou pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Mer 18 Avr - 11:43

Wykinson n’eut qu’un gloussement méprisant à la réplique de Sébastian, malgré le fait qu’en tant que Télépathe, il savait très bien à quoi cela allait conduire. Se croyait-il réellement capable de vaincre une bête contre laquelle son esprit ne pouvait rien ?

Les coups de feu résonnèrent alors que la soirée poursuivait son cours, brisant la conversation des invités présents comme si le Diable en personne avait fait son apparition. Tous durent se retourner, voir l’homme en noir et les têtes d’hydres qui s’élançaient de la fumée entourant son aspect, leurs visages figés par la surprise puis la peur, mais le Sombre Voyageur n’en avait cure ; seul son ennemi l’intéressait.

Si les télépathes étaient maîtres de l’esprit, leur chair était aussi vulnérable que les autres.

Les .38 passèrent à travers de son adversaire comme s’il n’existait pas ; Intangible ! Sébastian et le Léviathan eurent la réaction de concert, l’autre n’était pas qu’uniquement télépathe. Visiblement, les objets solides ne l’atteignaient pas non plus.

Alors que l’autre levait la main pour parer les Hydres, ces dernières disparurent instantanément, retournant à la fumée qui gravitait autour du corps de Sébastian. Elles n’auraient nul moyen de le blesser directement.

De son autre main, Wikinson fit un simple geste, la voix du Léviathan, cruelle et grinçante, lança son avertissement :

TELEKINESISTE

Sébastian réagit immédiatement, alors qu’autour lui, la Peau de Démon se formait. D’une simple rotation des chevilles, il se retourna vers le mur derrière lui, fléchissant ses appuis, alors même que son corps comme son costume étaient recouvert d’une chair sombre à l’égale des tentacules. Dans se même geste fluide, le Sombre Voyageur projeta son avant-bras gauche contre les briques, la force classe 3 conférée par la manifestation d’Essence lui permettant aisément de pulvériser la cloison, et bondit au travers.

Les habitations américaines avaient pour habitude d’être légèrement surélevées par rapport à la rue, pour les mettre en valeur comme permettre aux sous-sols d’être éclairé de lumière naturelle, ainsi le Léviathan et son hôte espéraient être hors d’atteinte de la rafale de force. Presque simultanément à sa sortie, des projectiles humains qui avaient été les connives le suivirent, pâles poupées de chiffon désarticulées par la poussé kinésique et le mur qu’ils venaient de traverser. Leur vitesse impressionnante fit savoir à Sébastian qu’il avait bien fait de ce désengager, car le choc de l’un d’entre aurait infligé bien plus de dégât que la traversée du mur.

Alors qu’une pluie macabre heurtait les pavés d’une New York enténébrée, le Sombre Voyageur continua sa roulade jusqu’à une voiture qui se tenait devant le trottoir, déposant d’autres invités visiblement plus en retard que lui-même ; un retard salvateur, ou pas, cela ne l’intéressait pas le moins du monde.

Se saisissant du capot encore vrombissant, il souleva la voiture indifféremment à ses passagers et la projeta de l’endroit même d’où il venait. Il n’y avait aucune chance qu’un projectile solide ne face le moindre mal à un Télékinésiste, la voiture pesant un poids cumulé inférieur à une trentaine d’invité humain et n’étant pas conséquent pas difficile à arrenter, mais alors qu’elle devenait perpendiculaire à la façade du bâtiment, Sébastian ouvrit une nouvelle fois le feu de ses Colt .45 : deux balles dans le réservoir, et l’explosion qui en résultait ne devrait pas être arrêtable par télékinésie ; d’après ce qu’il en savait, ce pouvoir n’affectait que la matière solide, et les flammes n’en faisait pas partie. Restait à espérer que l’autre n’était pas également Pyrokinésiste.

Projeté en arrière par le souffle de l’explosion, le Sombre Voyageur atterrit au milieu de la route, alors même que les voitures présentes s’emboutissaient, essayant d’éviter les cadavres désarticulés pulvérisés sur le goudron ou le monstre de chair qui s’y tenait.

Se relevant indifféremment aux hurlements de terreur face au massacre, aux coups de clackson et autre nuisance sonore, bien conscient que pour ceux qui l’observaient, il n’était qu’un mutant écorché vif avec deux .45 en face d’un immeuble en feu et entouré par les cadavres répandus sur le bitume par l’impact d’une trentaine de gens de la classe moyenne supérieure voir plus, Sébastian parla au Léviathan de sa voix transformée par la Peau de Démon. En effet, seuls ses yeux et ses cheveux n’avaient été modifiés par la combinaison symbiotique.

- Il n’a rien, n’est-ce pas ?

BIEN ENTENDU, C’EST UN ADVERSAIRE INTERRESSANT.

- S’il pouvait l’être un peu moins, sourit Sébastian, intérieurement, sa bouche étant recouverte par la Peau de Démon. Je suppose qu’il joue avec nous ?

EVIDEMMENT QU'IL JOUE AVEC TOI, C’EST UN PREDATEUR. SI JE PARVENAIS A DEVORER UN PEU DE SA CHAIR, QUI SAIT A QUELLES CREATURES JE POURRAIS DONNER VIE.

- Reste concentré s’il te plait, y r'vient.

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Mer 18 Avr - 18:32

Le jeune Sébastian évita la pluie de cadavres en passant à travers le mur. La situation amusait beaucoup Sinistre qui venait de supprimer en un temps record les témoins tant dit que lui restait bien à l'abri des regards dans la salle des enchères maintenant parsemée de cadavres. Le plus gros était fait et pouvait maintenant se consacrer pleinement à sa tâche.

Tandis que Sébastian lançait la voiture à travers le mur en ruine, Sinistre lisait clair dans son intention. Il engloba donc Sébastian et la voiture dans une bulle télékinésique de plusieurs mêtres de rayon afin que l'explosion à venir le blesse pleinement. En effet, la puissance de l'explosion serait ainsi retenue dans la bulle.

La fumée cachait Sébastian mais Sinistre le voyait comme en plein jour ou plutôt, il le sentait grâce à sa maîtrise de la télékinésie. Il était plus que temps de cesser ce petit jeu avant que la police n'arrive. Augmentant considérablement son implication dans ce combat, Sinistre s'avançait en lévitant à quelques centimètres du sol. Ses yeux brillaient d'une lueur rougeâtre tandis qu'il se préparait à user pleinement de ses capacités. Il conservait tout de même l'apparence de Alec Wykinson au cas où.

Utilisant sa télékinésie, il molestait le corps de Sébastian. Son corps était soumis à autant de pression que son pouvoir le lui permettait, compressant sa gorge, ses poumons, ses yeux, bref toutes ses zones un peu fragile du corps. Grâce à la télékinésie, Sinistre tentait en même temps de lui broyer ses articulations en forçant des mouvements des os contre-nature. Mais le spectacle ne s'arrêtait pas là, cette pauvre marionnette tortillante était projetée de murs en murs, de voiture en voiture, ou encore sur le sol. Profitant de la connexion télépathique établit avec Sébastian depuis le début du combat, il s'appliquait à le faire souffrir aussi bien physiquement que mentalement. Sinistre avait visiblement perdu sa retenue habituelle.

"C'est votre dernière chance Sébastian !" lança t'il sèchement par sa pensée tandis qu'il s'était arrêté, ne sachant pas s'il serait encore en état de lui répondre . Maintenant son corps à quelques mêtres du sol , tandis que lui restait impassible à l'intérieur de la pièce des enchères.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Mer 18 Avr - 22:24

Malgré qu’il eut été plus touché par l’explosion de la voiture qu’il n’aurait dû, le Sombre Voyageur n’avait pas dit son dernier mot ; il était légèrement brûlé, mais la combinaison avait isolée son propre épiderme, et comme le disait le Léviathan, ses créations ne ressentaient pas la douleur. Une chose était cependant plus inquiétante : c’était impossible que le retour de flammes eut été provoqué par son adversaire, la télékinésie ne pouvait pas altérer ce qui n’était pas physique. Donc l’autre était probablement plus que Télépathe et Télékinésiste. Cela expliquait qu’il n’eut pas eut peur face à l’étendue de l’Entité, la où la plupart des télépathes s’étaient contentés de détourner le regard.

Mais Alec Wykinson était à un autre niveau ; et il ne tarda pas à le démontrer à nouveau.

Sébastian ne comprit pas de suite ce qui lui arrivait, mais la révélation ne tarda pas : la contre-attaque serait psychique. Sa gorge, ses organes et ses yeux commencèrent à être comprimés par une force invisible, mais avant qu’il eut put bouger, ses articulations commencèrent à envoyer également des signaux de douleurs, se pliant dans le mauvais sens et contre sa volonté.

Le Léviathan réagit immédiatement, la combinaison disparaissant et les Hydres jaillissant à nouveau de la fumée, droit vers leur ennemi. Elles n’eurent cependant jamais l’occasion d’atteindre ce dernier, car malgré leur longueur croissante alors que l’Essence se condensait pour poursuivre toujours plus loin les organismes, le point de passage ne tarda pas à bouger : Sébastian fut projeté par télékinésie contre le décor. Les voitures qui s’étaient embouties pour éviter ce mutant de cauchemar se voyaient maintenant percutées par lui, ainsi que les murs, le goudron et le bêton.

Articulations brisées, de même que la plupart des ses os, le Sombre Voyageur n’était plus qu’une poupée de chiffon servant de défouloir à un enfant gâté, trimbalée dans tous les sens et se heurtant à cache objet présent. Ce n’était pas cependant la douleur physique qui l’aurait fait hurler de douleur ; la douleur physique, il y était habitué. L’autre tentative de le dévaster était portée contre son esprit : les images de sa vie, de ses meurtres et de la perte de ceux qu’il aimait lui était repassée en boucle ; cependant, son esprit faisait preuve d’une résistance hors du commun, sa volonté forgée par la cruauté du Léviathan à le torturer pour l’endurcir physiquement comme spirituellement ayant porté ses fruits. Il n’avait certes aucunes défense contre la télépathie, mais il restait conscient, envers et contre tout. L’Entité lui avait déjà montré son passé, et était aller jusqu’à lui montrer les tortures, réelles ou non cela Sébastian n’en savait rien, subies par ses proches en Enfer ; pas dans l’enfer religieux, mais dans l’antre du Léviathan lui-même. Sébastian avait trop regardé les siens souffrir pour que cela lui fasse encore quelque chose. Sa voix étaient étouffée dans sa propre gorge, mais il était parfaitement conscient qu’il serait mort avant d’étouffer. Ce qui restait de ses mains serrée sur ses Colt, il heurtait sans faiblir le monde qui l’avait damné.

Malgré leur point d’ancrage branlant, les Hydres n’avaient cessée de tenter de s’accrocher pour stopper la valse ; rien n’y faisait, la force Télékinétique de l’autre était supérieure à leur propre puissance. Elles avaient ainsi contribué à la destruction du décor, probablement filmée par quelques téléphones portables ou autre appareils photo. Tout cela allait trop vite pour qu’une image de Sébastian soit nette, mais son retour à New York était plutôt fracassant.

Finalement, quant tout s’arrêta, les Hydres étaient retournées à l’état d’Essence ; Sébastian avait perd, le Léviathan, lui, non. Le Démon avait un autre plan. Plan que pour des raisons évidentes de télépathie, il ne communiquerait pas à son hôte.

Sébastian comme lui perçurent le dernier avertissement de Wykinson, et malgré la douleur, Erasme eut un petit sourire en coin. Il s’était attaqué à plus fort que lui, mais cela ne changeait rien ; il n’était pas mortel. Ce n’était qu’une défaite, la douleur n’était que passagère, et son repos dans les bras d’Azraël ne serait rien de plus que des vacances, des vacances où il n’aurait plus à se préoccuper de rien. Plus de soucis, plus de sensations, plus de Léviathan…

Puis se dernier le ramènerait, et le maudit devrait reprendre sa vie damnée. Une dernière chance ? Cela faisait bien longtemps qu’il avait perdu sa dernière chance de mourir.

- M…ma…de…dernière…chance ? Il riait. Ce n’était pas un rire franc et joyeux, chaque son lui étant douloureux, mais il riait quant même. Rouvrant les paupières, il se força à regarder l’univers droit dans les yeux et à lui faire face avec insolence ; il se résolut à perdre un juron aux lèvres et le doigt sur la détente ; il savait qu’il était condamné, condamné à vivre, et jamais la douce mort ne le retiendrait longtemps. Il…il n’y a…qu’un seul être…qui…qui puisse me tuer… et ce n’est…pas toi… Malgré…ton orgueil…ta…vanité…tes…pouvoirs…tu n’es…qu’un mortel…

Dernière provocation avant de rendre les armes.

Le Léviathan, lui c’était tus ; n’attendant qu’une chose : que Wykinson approche suffisamment près de l’Essence. Si l’autre pratiquait la science des gênes, le Léviathan était cette science : lui maîtrisait la matière organique et la création de vie comme la génétique ne pourrait jamais le faire, car c’était son pouvoir, et non pas le fruit d’une quelconque technologie faillible. Ainsi, si l’Entité parvenait à absorber un peu de cet ennemi si puissant, qu’il s’agisse de chair ou de n’importe quoi d’autre contenant de l’ADN, peut-être le Démon serait-il à même de le reproduire, et de donner naissance à une nouvelle génération de prédateurs.

Tel un serpent prêt à attaquer, il attendait sa proie, conscient que son plan était bien à l'abri dans son esprit hors de portée de toute écoute télépathique…

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Jeu 19 Avr - 19:01

Comme prévu, la marionnette exécutait son balais glauque heurtant toute sorte d'obstacles. Le spectacle se terminait tandis que la poupée de chiffons flottait à quelques centimètres du sol au milieu de la rue. En dépit de la situation dans laquelle, il se trouvait Sébastian ne voulait pas abandonner.

Il ne savait pourquoi mais cette vision d'un être près à tout alors qu'il ne lui reste plus rien lui rappelait sa douce Nélitine, elle même qui au bord de la mort, n'avait pas trouvé la force de lui pardonner. C'était sa foi, sa faveur réligieuse qui l'avait éloigné de lui alors qu'il était prêt à tout arrêter pour elle. Ou était la grâce ? Ou était le pardon ? Sinistre toujours insensible et pourtant si triste en cet instant. L'espace d'une seconde peut être. Il s'était alors rappelé ses propres mots, une tirade inspirée des légendes sur Lucifer dans la bible: "Je fais le voeu solennel de m'élever au dessus de Dieu, de prendre ma place sur la montagne sacrée au Septentrion, de dominer les plus hauts nuages et de devenir enfin le roi des rois". Nathaniel Essex était mort ce jour là et depuis ce temps, son corps mue par une volonté sans pareille de contrôler l'évolution et par là même dépasser Dieu, avait participé à plus d'atrocité qu'on ne pourrait en compter.

La police ne tarderait pas à arriver. Sinistre savait qu'il ne pourrait pas tuer Sébastian facilement ou plutôt dans le temps qui lui restait. Il ne pouvait pas non plus s'encombrer avec de risque d'être découvert. Les culbutes de Sébastian sur le décor avait soulevé pas mal de poussière qui dissimulait partiellement la scène.

Il envoya des éclats de verre, rapide comme des balles de fusils se planter dans la gorge de Sébastian avant d'en rappeler un pour le mettre dans sa sacoche. Le sang dont il était recouvert lui fournirait l'échantillon dont il avait besoin.

Sinistre regarda un instant Sébastian. Il n'était visiblement pas en état de partir. Il fallait marquer le coup, pour dissuader Sébastian de lui chercher querelle par la suite. La manière la plus simple ? Effacer la mémoire de Sébastian dans un premier temps du moins la journée seulement ce qui ne prendrait qu'un instant. Mais il y avait toujours la bête cachée derrière son ombre qui se souviendrait.

*Je sais que vous avez besoin de lui autant qu'il a besoin de vous. Recevez ma sentence pour avoir osé vous mesurer à moi !* lança t'il télépathiquement.

Il apposa un verrou mental Sébastian. Non pas bloquant , simplement très douloureux. Désormais la moindre communication ou entente entre eux les ferait souffrir mutuellement. Une torture subtile et délicieuse que Sinistre ne voulait pas leur refuser.

Ayant obtenu tout ce qu'il convoitait ou presque, Sinistre s'enfuit. Devenant liquide, il s'enfuit en passant par les sous-sols pour rejoindre discrètement les égouts et filer. Il avait réussi à éviter le pire : se faire filmer mais malheureusement l'ampleur de la bataille attirerait sûrement le BAM. Heureusement c'était Sébastian le plus exposé et c'est donc lui qu'on traquerait en premier. Pourvu que les services spéciaux des agents du BAM ne soit que de la poudre aux yeux... Enfin bon, il fallait bien qu'ils apprennent son retour un jour ou l'autre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   Jeu 19 Avr - 20:48

Une nouvelle douleur vint s’ajouter aux autres du corps de Sébastian, si bien qu’il n’y prêta quasiment aucune attention. Les pensées de Wykinson furent par contre bien plus instructives, annonciatrices d’une nouvelle souffrance.

Se prenant pour Dieu, alors même que le Sombre Voyageur lui avait fait remarquer qu’il n’avait rien de divin l’instant précédent, le télépathe exécuta une sentence de son cru.

L’instant suivant, des aiguilles chauffées à blanc s’enfoncèrent dans le cerveau de Sébastian, et cette fois il se mit à hurler.

Le rugissement du Léviathan éclipsa toute autre réalité, la bête enrageant pour une raison qui lui était inconnue.

IL A POSE UN VERROU MENTAL, POUR NOUS SEPARER ! CET IDIOT CROIT POUVOIR ME RETENIR AVEC UN TEL ARTIFICE ? JE RESSEND PEUT-ETRE LA DOULEUR, MAIS IL N’EST RIEN QUI PUISSE ME DETRUIR ! COMMENT CROIT-IL QUE JE CONTROLE MES CREATIONS, ENFERME QUE JE LE SUIS DEPUIS MA PRISON ? IL M’A SOUHESTIME. TU N’ES QU’UN PORTAIL, SEBASTIAN, MAIS SAIS-TU POURQUOI TU ES LE SEUL PORTAIL ? FAIRE PASSER MON ESSENCE A TRAVERS TOI EST FACILE, MEME SI LIMITE. MAIS COMMENT LA CONTROLERAI-JE UNE FOIS DE TON COTE ? POURQUOI CROIS-TU QUE J’AI ETABLI NOTRE LIEN TELEPATHIQUE ? LE PLAISIR DE LA CONVERSATION ? JE SUIS COMME LUI, ET JE ME SUIS LIE A TON ESPRIT POUR CONTROLER MES CREATURES. TON CORPS EST UNE PORTE, DONT TON ESPRIT EST LA CLE. JE SUIS TELEPATHE, ET CE N’EST PAS SON PITOYABLE SCEAU QUI ME RETIENDRA ! JE TE PREVIENS CEPENDANT, TON PORTAIL EST TROP MINCE POUR MON POUVOIR DE TELEPATHIE, ET L’UTILISER POUR DETRUIRE LE BLOQUAGE TE SERA DOULOUREUX. TR7S DOULOUREUX. VRAIMENT TRES DOULOUREUX.

- je…je suis…plus à ça prêt, grogna Sébastian avec le peu de force qu’il lui restait.

CE QU’IL T’A FAIS N’EST RIEN, EN COMPARAISON. JE NE TE DEMANDAIS PAS TON AVIS DE TOUTE FACON.

L’instant suivant, le Sombre Voyageur recommença à hurler ; et bien plus fort cette fois. Une telle douleur était inappréhendable pour le commun des mortels, car elle revenait à sentir des milliers de créatures microscopiques dévorer chacune des cellules qui composaient son corps. La douleur généralisée, d’une intensité bien supérieure à tous ce qu’il avait ressentit jusque là, se poursuivit alors que le Léviathan forçait le passage.

Les cellules de Sébastian commencèrent à imploser alors que son gène X se détériorait sous la pression, et les ports même de la peau de l’humain commencèrent à saigner. Il ne tint pas plus de quelques secondes avant de mourir, le rugissement du Léviathan pour seul requiem.

***
Lorsqu’il rouvrit les yeux, Sébastian von Orchent étant nu sur une planche de bois aux allures de table d’autopsie. Cela ne lui rappelait pas que des bons souvenirs. Le plafond était unit, d’un bois simple, et des bruits de pas s’entendaient par-dessus. Burlington, Vermont – ils étaient dans leur planque offerte par les français, prêt de la frontière canadienne ; et lui qui avait pensé qu’elle ne servirait jamais à rien. Enfin, elle ne servait à rien, puisque Wykinson avait lut ses pensées.

Se redressant d’un coup, il fit sursauter une autre personne présente ; un cinquantenaire brun à l’ossature marquée, usé par les ans et le travail, vêtu d’un costard complété par un borsalino et avec un Glock 17 à la ceinture. Vince.

- Damage Vic’, what the fuck ? This guy, he has killed you.

Emile était toujours si poli lorsqu’il parlait le français, sa langue d’origine. Mais il devait être un peu stressé, c’était bien normal : son boss, qui servait d’hôte à un démon plus ancien que le Diable lui-même, avait été tué par un on-ne-sait-qui sorti de nulle part, et qui avait au passage massacré une trentaine d’invités en un tour de main.

- Comment vous m’avez extrait ? demanda Sébastian en se redressant, s’assaillant sur la table pour examiner son corps. Pas la moindre cicatrice, ni aucune douleur ; il était comme neuf.

- Ben les jumeaux ont réchappé au massacre ; une envie de pisser salutaire, ils sont arrivés après la bataille.

Sébastian se passa de commentaire. Se relevant, il alla s’emparer des fringues déposées sur un chevalet à son intention.

- Contact Philippes ; dis-lui que j’accepte son offre. Il est temps de prendre contact avec le Club des Damnés…
RP TERMINE pour Sébastian

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L’Enfer est pavé de bonnes intentions [PV : Mr Sinister]
» les intentions des autres
» Pavé de saumon à l'estragon
» Pavé de saumon caramélisé
» bonnes résolutions 2006?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: Ailleurs-
Sauter vers: