AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]

Aller en bas 
AuteurMessage
Morgan Clayton
Apprenti Delta
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]   Sam 21 Juin - 22:08

Dans la vie, il y a des valeurs comme ça qui sont indétrônables. Des valeurs dont on s'rend pas forcement compte de leurs importances, jusqu'à ce qu’elle vous pousse à les zieuter en gros plans, zoom extra large et méga objectif déployé pour vous l’faire comprendre de suite. Le méga objectif c’est Anna, pratiquement la seule personne en qui j’ai eu le plus confiance en presque un siècle d’existence terrestre. Et qui, sans moi, serait à l’heure qu’il est en train d’mendier dans les rues crasseuses de la grosse pomme. Une piote quarantenaire qui vaut bien son mètre 65 et au poids proportionné avec sa taille. Brune avec une trogne pour le moins douce, mais durcie par son regard qui vous dit qu’elle a vécue des vertes et pas des murs. Un pif qui se veut droit, une bouche charmeuse et un pair de sourcils fins recourbés achèvent son portrait. Elle me doit toute sa reconnaissance pour lui avoir offert un toit où reposer sa jolie tête et le faire partager à nos confrères et sœurs mutants connaissant les mêmes contraintes qu’elle avait vécue il y a 20 ans. Si d’ordinaire je suis accoutumé à tuer l’temps au QG comme si de rien n'était les lendemains d'massacres, quand Exodus ne m’pose pas d’mission sur mes épaules herbeuses, là j’me tiens assis devant l’bureau d’Anna créchant à « l’arrière-boutique » de l’association. pour voir si elle s’en sorts toujours aussi bien dans son rôle attribuer. Ou presque. Ça ferait plaisir à trop d'anti-mutos qu'elle fasse le mort pour de bon, et je n’aime pas faire plaisir à c'genre de persifleurs. Parce que ouaip, il n’est pas rare que ce p’tit refuge social de Mutant Town soit pris pour cibles par ces casses-nouilles et quelques partisans des Amis de l’humanité en manque d’adrénaline. Heureusement, Tata Anna est là pour les transformer vite fait en œuvres d’arts contemporaines avec ses pouvoirs lier a la gravité.

Alors que j’suis avachi sur cette chaise rustique, bras croiser derrière la tête et jambes l’une sur l’autre sur le rebord du bureau contemporain d’Anna comme si j’étais chez mémé, celle-ci tire une latte peinarde de son mégot collé entre ses lèvres. N’ayant rien à foutre de mon attitude qui choquerais plus d’un, après tout c’est grâce à bibi et à ses biftons qu’elle a eu ce qu’elle a toujours voulut avoir. Sapé seulement d’un long trench-coat descendant jusqu’aux genoux et d’une capuche amovible, donc pas d’godasses sur soi. J’ai jamais attrapé la crève sans et tant qu’il ne fait pas en dessous d’zéro je peux sentir la température extérieure sans avoir d’engelures.

- Bon….. Tu gères toujours bien la fougère depuis notre dernier entretien ? Pas d’pépin depuis ?
- ben hormis deux trois voyous un peu trop excité qui voulait tabasser un d’nos SDF à l’entrée il y a 6 mois….. On a eu d’autre problème, les SDF ne manque pas de quoi manger, boire, se vêtir et ils en sont très satisfait. Mieux encore, j’ai même eu la visite d’anciens SDF mutants, ayant trouvé un jobs stable et un appartement à Mutant Town, qui m’ont fait des dons de quelques centaines de dollars ainsi qu’une éternel reconnaissance pour l’aide apportée par l’association. Si ce n’est pas génial ça !
- Huhuhu.... Voilà une nouvelle comme je les aimes.


Encore heureux que j’trainais pas dans l’coin quand les p’tites racailles étaient là. La flicaille aurait eu du mal à identifier leurs carcasses tellement je les aurais mis en kit. L’important dans l’histoire c’est qu’mon bâtiment n’est pas morflé, et qu’il n’y ait pas eux de mort. Ou peu…….

J’décroise un bras pour chopper un stylo d’un pot à ma portée que j’tournicote entre les doigts pour satisfaire une p’tite envie d’passer le temps. Un deuxième rond d’fumée craché par Anna traverse son prédécesseur plus volumineux alors qu’elle se penche vers moi, coudes posés sur l’bureau et toujours à me lorgner d’ses prunelles imprégnées de cette lueur cynique qui ne la quitte jamais.

- Sinon, même si le nombre d’SDF mutant qui viennent est en baisse,  je commence déjà à être en pénurie d’ressource matérielle. Et si tu veux mon avis, va falloir agrandir l’édifice pour pouvoir agrandir les stocks, mais également pour accroitre celui des tentes et sacs de couchages.... et pour ça je vais avoir besoin d’une deuxième aide financière de ta part…..
- Effectivement j’ai bien remarqué ces détails, mais aussi  les deux trois personnes pionçant tout près du batiment…… Et figure-toi qu’on a la même idée toi et moi !
- Dois-je le prendre pour un « oui » ?
- Yeap ! Cela dit, j’te fait confiance pour gérer les dépenses, okay ? J’te rappelle que je n’ai plus la casquette de mercenaire du Hellfire Club, donc plus d’contrats juteux de clients pour m’renflouer tous les mois. J’te filerais deux millions d’dollars en liquide d’ici demain, ca devrais t’permettre d’être tranquille pour une voir deux ans si dame fortune se montre clémente……
- Okay !
- Ah oui, autre chose ! Pense également à trouver parmi les SDF dont les pouvoirs nous seraient une putain d’utilité.  
- Et quel genre de mutant tu veux que je déniche ?
- Je sais PAS moi……. Bah tient j’te cite un exemple : essaye de nous trouver un génie mutant par exemple !! C’est dingue c’qui peuvent inventer quand ont leur donne les ressources nécéssaire. Tein, quand j’y pense j’me demande bien pourquoi je n’ai pas eu cette idée dès l’départ, con…….
- Ah ouais t’as pas tort en fait ! Bon…. C’est noté. Je tâcherais de faire de mon mieux.

Hop, débat clos ! Sur ceux je n’ai plus besoin de rester y plus longtemps, en espérant qu’elle nous ramène un Jimmy Neutron adulte et SDF, ou bien qu’il le paye pour concevoir les panneaux solaires fututuriste……. Tiens !? De c’que j'regarde depuis la fenêtre de la pièce éclairer, je look une bande de ploucs poursuivant une nana en détresse, ce qui n'est pas là pour m'ravir. Genre ils n’ont rien d’autres à foutre se soir ? Genre les fêtes entre potes leurs suffisent pas ? Marre des emmerdes et des contretemps, je prends la tangente. Y a pas d'raison de n’pas profiter un minimum d'nos avantages de race supérieure autrement qu'en cassant des coudes et des ratiches. Mais en tant que fidèle serviteur de la cause mutante, laisser une consoeur se faire gangbanger par ces primates en rute est un acte impardonnable !

Ni une ni deux je m’lève subitement, devant une Anna confuse de ma réaction, pour ouvrir la fenêtre d’a côté en un geste brusque.

- Qui a-t-il !? Encore des antimutants !?
- On dirait bien…. Mais pas pour prendre d’assaut la baraque.

Et ZOUP ! Comme meilleur raccourci pour rejoindre l’extérieur j'sors pas la porte de sortie sur ma droite qui débouche vers une ruelle. Gros sprint à la sortie, j’ traverse la route sans croiser de voitures prêtes à m’écraser et j’atteins la ruelle où se trouve-les……… Anti-mutos……. Ou du moins ce qu’il en reste. C’est donc  Huhuhu, bien joué rouquine ! Mais on dirait bien qu’il y en reste un survivant qui tente de battre en retraite, pas d’chance pour toi loustic, t’as devant toi la dernière chose que tu auras vu dans ta misérable vie…..

Shblang !

J’lui imprime les cinq phalanges de ma beigne sur sa tronche, le coup lui décapite la tête qui vient s’écraser contre le mur dans un doux bruit d’os fracassé. SPLORTCH !! Comme ça ! Le corps fait encore trois pas avant d’se vautrer sur l’bitume. C’était assez marrant à voir, huhuhu.
Je contemple une dernière fois le chef œuvre de la piote qui fait naître un sourire de satisfaction malsaine avant de m’tourner  vers la gamine, probablement surpris de voir une espèce de golem végétal humanoïde.

- Bien joué, pitchoune ! Ces guignols d’antimutants y réfléchiront à deux fois avant d’se frotter à une mutante….. Même s’ils n’en auront plus l’occasion, huhuhu.

Petite blagounette pour dilater la tension dans l’air.

- Sinon rien d’casser ? Pas d’bobos ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Clayton
Apprenti Delta
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]   Lun 30 Juin - 15:48

Tant mieux pour elle si j’lui fous pas la pétoche, ça aurait été chiant de l’entendre parler sans qu’elle puisse bégayer tous les 10 secondes, bien qu’a la base j’préfère foutre un coup d’pression et d’angoisse autour de moi pour mieux dissuader les loufiats bloquer sur le mode « search and destroy mutant » et sans avoir de bouton d’arrêt d’urgence quand le mutos peut lui tailler l’short d’une simple biffle. Bon après, les mutants hybride papillons dont elle a déjà vu un n’sont pas réputé (selon moi) pour jouer les épouvantails antimutants, mais au moins ils ont l’bol de cacher plus efficacement leurs ailes et antennes qu’un golem végétal tel que moi.

Derien pupuce, mais tu sais j’ai juste fait l’travail que tout bon confrériste digne de c’nom ferait à ma place. Quoique d’un côté t’avais vraiment eu besoin d’aide vu comment tu leurs à bien régler leur compte à ces violeurs-tueurs, c’qui prouve que t’ai pas une mutante inoffensive, une dur à cuir. Hein, pas vrai ? Ah d’accord….. toi t’es pas trop fan de meurtre et d’effusion d’sang. Soit ! J’respecte ton spirit, girly. Haussement d’bras sur l’côté.

- Évidemment qu’t’as bien fait d’les tuer, pitchoune. N’importe quelle personne apte à se défendre aurait fait pareil, de toute façon ce n’est pas la parlotte qui aurait changé la donne avec ces énergumènes. On n’peut pas résonner un antimutant ! Un bon anti mutant et un antimutant mort…. Ou mourant à la limite. Les humains nous craignent de notre nombre croissant dans c’bas monde et de c’que nous sommes capables de faire, NOUS mutants. Des choses que ne nul humain ne pourra faire, et CA l’gouvernement l’a très bien pigé quand ils ont vu leur plus grande prison fortifié pour mutant tomber en lambeaux lors de l’incident du Cube. Ils en sont même réduits à recruter nos semblables pour maintenir le « problème mutant » comme ils aiment bien l’souligner, en tachant qu’AUCUNE loi pour nous n’soit voter ou instaurer lorsque not’communauté à un soucie. Voilà la triste réalité.

Ouais après, y a p’têtre l’argument de l’adaptation du système pénal et carcéral pour les mutants criminels de tous bords et pas forcément confrériste, mais faut pas trop s’leurrer.  Ce n’est que l’arbuste qui cache la forêt, j’en mettrais mon bras à couper……….

Et meeerde…. la voilà qui commence à chialer juste pour lui avoir rappelé ses p’tites misères ou encore d’une vie familiale idyllique détruite par l’arrivée d’monsieur gène X. Tein, c’est ça qui m’casse les branches avec les jeunes d’aujourd’hui : impossible d’leurs parler d’quoi qu’ce soit sans leur réveiller d’anciennes joies ou peines. Long soupire avant qu’mes pas raccourcisse lentement nos distances.

- Okay, la capital donc…. Moi c’est plus du côté d’Alexandria. Et par pitié, épargne-moi ton cinéma tu veux bien ? J’veux bien croire que t’as du vivre de sales moments mais si c’est pour chouiner chaque fois que j’sors un mot qui t’convient pas….. ben ça va pas l’faire, vu que j’suis pas doué pour réconforter……..

Mes pas s’arrêtent, puis une paluche paternelle se pose entre les frêles épaules de la donzelle. Ugh, pas évident de s’montrer doux quand vous avez passé toute votre vie sans avoir connu ni câlins ni bisou de parents affectueux, mais comme cette gamine fait pitié j’vais faire un effort.


- Aller vient, j’vais t’trouver quelque chose à boire et à bouffer chez une amie. Elle s’occupe d’une grosse association pour les SDF mutants du quartier qui s’trouve à vingt mètres d’ici.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Clayton
Apprenti Delta
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]   Jeu 3 Juil - 17:32

Okay, donc elle vient tout juste de débarquer dans les eaux troubles de New-York, comme la plupart des jeunes mutants d’son âge. Pour faire quoi ? J’m’en tamponne le coquillard avec une queue de langoustine….. C’qui m’importe actuellement c’est d’conduire la rouquine chez Anna, chose que j’suis déjà en train d’faire en quittant le corridor mal fâmés, puis marchant tout au fond sur ma droite pour franchir la double porte coulissante du bâtiment associatif dont le panneau « Mutant’s Charity Livestream » trône fièrement au d’ssus, avec une gamine mutante à mes côtés.

L’intérieur d’la baraque associatif a tous les airs et l’envergure d’un p’tit bureau d’tabac mais avec les produits en moins. Une pièce rectangulaire de cinquante mètres carrés, bien éclairer avec un sol pourvue d’un carrelage blanc et des murs du même acabit mais au contrastes grisâtre bien entretenue. On franchit la p’tite porte de saloons d’un comptoir tenu par une consoeur métamorphe et polymorphe afro-américaine au look gothique qui salut la compatriote d’un peace, avant d’continuer d’palabrer avec une SDF soixantenaire masquant ses traits reptiliens avec un foulard catholique. Ça tombe bien il n’y a qu’trois SDF pour l’moment, ca n’posera donc pas d’problème à Anna que j’aille puiser dans l’garde-manger… Vu que j’suis LE poumon économique de cette association et que sans moi elle n’aurait jamais vu l’jour.
On passe ensuite la première porte sur notre gauche, parmie les deux autres sur notre droite, pour arriver dans une nouvelle pièce de vingt mètres carrés où sont stockés les provisions : et il y a presque de tout entreposé sur des étagères ! Apéritifs jusqu’au plat à réchauffer en passant par les boites de conserve. Bouteilles d’eau fraiche incluses.

- Vas y sert toi, mais va pas non plus m’siffler les trois quarts d’la réserve, garde-en pour nos semblables. T’as un micro-onde au fond à gauche si tu veux t’chauffer un plat surgelé.

Et vu qu’on n’est plus en ville, j’peux retirer cette capuche encombrante et la balancer sur l’accroche manteaux. J’pose mon arrière-train sur la grosse caisse en bois près d’moi comme d’une chaise, décapsulant le bouchon d’une bouteille d’eau avec le pouce avant d’boire une bonne gorgée. Sans décoller mes yeux sur la minette en plein repas.

- En c’qui concerne le logement on a pas encore assez d’blés pour en acheter, mais en r’vanche il nous reste quelques tentes et sacs de couchage dans l’autre pièce que ma collègue pourrait t’passer…… Ça reste mieux que rien.

Ouais bon….. en vérité j’ai les moyens d’acheter quelques logements pour SDF au d’ssus de l’association, mais à l’heure actuelle j’dois d’abord filler une nouvelle dividende à Anna puis régler quelques priorités personnelles avant de m’occuper de c’problème.  

- C’qui faut savoir dans cette ville c’est qu’elle est le nerf névralgique de toutes les tensions entre mutants et humains. En même temps c’est pratiquement le seul du pays où il s’est passé des trucs à rendre fou un fou. Avec le barbuc géant qu’on fait les purificateurs aux mutants d’Mutant Town et de l’attentat écologique d’la Confrérie, bah forcément New-York est devenue la mèche d’une putain d’poudrière.

Glouups….. Nouvelle gorgée d’eau.

- Je m’appelle Greenbane. Et toi, c’est quoi ton nom ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Clayton
Apprenti Delta
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]   Dim 6 Juil - 21:40

C’est vrai qu’la Grosse Pomme est assez grosse pour offrir un semblant de sécurité pour les vers de terre que nous sommes et que nous habitons. D’un côté les raisons peuvent aller de la fuite de son état fédéral en raison du sous-effectif de la communauté mutante du coin jusqu’au désir ardent d’aller rejoindre soit la Confrérie ou bien l’institut afin d’faire bouger les choses, en passant par les perspectives nébuleuses d’un avenir un peu meilleur que dans leur patelin en s’accrochant encore bec et ongle au doux mythe du rêve américain. Bref, les raisons d’la minette ne diffèrent pas d’un kopeck des autres mutants qui viennent des quatre coins du pays pour s’pointer ici. Léger grognement compréhensif pour ma part.

Cela dit, j’pense pas qu’ce soit nécessaire que j’lui fasse un récapitulatif des derniers évènements si elle est aussi renseignée qu’un ermite des montagnes septentrionales de l’Alaska. J’suis pas motivé pour, elle n’aura qu’a c’débrouiller pour se mettre à jour. Et puis merde quoi, a quoi bon garder sur soi une carte bancaire si au final elle n’veut pas s’en servir ? Autant l’offrir au prochain gus qu’elle croise dans c’cas-là. Haussement brusque d’un sourcil et mîne perplexe sur l’portrait.

- Naaan, t’es sérieuse pour ta carte bancaire ? C’est pas plutôt que tu n’te souviens plus d’ton mot d’passe ? Si c’est l’cas ben j’risque pas d’être utile sur ce coup, mais dans l’cas contraire ce serait vraiment con de laisser moisir ton oseille définitivement au lieu de t’en servir pour te payer des fringues plus agréables à voir que ta tenue d’Cosette. Ta peur de t’faire repérer puis traquer par les poulets c’est ça ?

Zoe Timmins qu’elle s’appelle. Mouais c’est un beau nom qui colle bien avec sa p’tite frimousse, par contre les « gens » d’son magasin ne se sont pas cassé l’cul pour lui attribuer un sobriquet aussi ridicule que Technomage. Ça a tout l’nom d’une classe pour jeux d’science-fictions en ligne. Encore ça aurait été Tekna j’aurais rien dit, mais Technomage…….
J’en profite pour me penche en avant pour donner une meilleure portée à ma grosse paluche feuillue qui vient serrer délicatement celle de l’adolescente.

- T’as bien raison d’pas aimer. Vraiment les ploucs qui ton r’filer c’surnom devait être en panne d’idée ce jour-là. Certainement des nerdz fan de BD à deux balles. Ceci dit, ravi d’te connaître girly.

Je lève les yeux... Dernière gorgée d’eau pour me replonger dans des sensations physiques si revigorantes. Après quelques secondes d'évasion fugace, je rouvre les mirettes.

- J’vais peut être te foutre le trac mais j’aime autant te prévenir avant que le destin te surprenne,rouquine. Si la présence des mutants à New-York est plus ou moins banalisée, ça n’veut pas dire que la vie est de tout repos, loin d’là. Certaines bandes d’antimutants sont sacrément douées pour griller un mutant à force de traque et de persévérance, même quand son gène ne lui a pas donné une tête à attirer les regards. La bande de tout à l’heure est un exemple parmi d’autres…. Et encore c’était pas les plus dangereux, et crois moi je m’y connais en matière d’antimutant. D’autant plus, vu ta dégaine et ton jeune âge…. Ta pas l’âge d’acheter ou d’louer un appartement. Et j’te vois pas du tout pioncer dans un hôtel miteux sans qu’un violeur s’incruste en catimini dans ta chambre et te viole en plein sommeil…… Ou au pire, te tue et embarquer ta carcasse dans un lieu obscur pour être tranquille en te dépouillant d’un organe, voire plusieurs, pour alimenter son p’tit trafic d’organe mutant……. Avant de s’débarrasser d’ton cadavre en l’jetant dans un bidon d’acide qui te fera disparaître pour toujours.......


New-York est peut-être la ville avec une communauté mutante nombreuse, mais c’est ce qui fait d’elle la plus dangereuse de toute l’Amérique.


Longues minutes d'un silence autiste où je demeure immuable au monde qui m’entoure. Que ce soit la gamine en face où l’décor en lui-même. Laissant l’adolescente calculer c’que j’viens d’débiter.

- Néanmoins, il existe un endroit où il n’y a que des mutants comme nous. Où tu seras nourri et logé gratos. Où tu pourras dormir sur tes deux oreilles sans avoir à rester sur tes gardes, et sortir prendre l’air sans craindre de croiser des casseurs de mutants. Un lieu tenu par le secret le mieux gardé de ce monde par l’organisation dont je fais partie. Mais d’abord, j’aimerais te poser une question…… et je te déconseille vivement de me mentir si tu n'veut pas que tes pires craintes ne s'réalisent…… On s’comprend ?

Je me voute vers elle, avant-bras poser sur mes cuisses, le regard perçant.

- Es-tu pour la cohabitation entre les mutants et les humains……. Ou bien pour la lutte de nos droits à nous, mutants ?

La balle est dans ton camp, pitchoune.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Clayton
Apprenti Delta
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]   Ven 22 Aoû - 16:01

La pitchoune crache le morceau et moi je le décortique sur toutes les coutures. Déjà, elle n’a aucune foi quant à la cohabitation entre les deux races, ça, c’est clair, net et précis. C’est également juste pour la haine et la violence grandissante submergeant le pays tels les flots glaciaux inondant le Titanic, il n’existe point de lieu dans c’pays, en dehors du QG d’la Confrérie, où l’on peut s’revendiquer mutant en toute fierté sans subir la vindicte populaire bien enracinée dans les mœurs, sauf si on est assez puissant pour imposer le respect par la terreur. C’est triste à dire mais c’est comme ça et ça a toujours était ainsi. Et ceux qui le nient sont pour moi que de fucking utopistes de mes deux qui croient encore que les conflits peuvent se régler avec des bisous et des papouilles à la sauce bisounours.  
 
C’est toujours avec sa franchise sèche que la p’tite girly met un terme à la réponse par une conclusion qu’on peut résumer plus ou moins par un «  chacun pour sa pomme et l’bon dieu pour tous » en gros. Mhum….. nan, pas vraiment. Plutôt un avis comme quoi Humain et mutants demeurent chacun dans leurs clans respectifs. Ouais, c’est ça ! J’en déduis alors qu’elle est digne de faire partie de la Confrérie, ainsi que de connaître mon appartenance à celle-ci.
Le claquage bruyant de mes paumes sur mes genoux met fin au mini interrogatoire, alors que je me lève avec le sourire aux lèvres.
 
-          Dans c’cas tu es digne de connaître le secret en question !
 
Lentement, je fais les cent pas devant elle.
 
-          L’endroit en question est le QG de l’organisation auquel j’appartiens qui n’est d’autre que la Confrérie. Oui oui, je parle bien de celle qui est constamment diabolisée et médiatisé pour ses attaques terroristes mutants, ne pas confondre avec celle tenue en Égypte. Mais vois-tu….. les dernières attaques de l’organisation ne se limitent pas à ça. NON ! Ce n’sont ni plus ni moins qu’un moyen de garder cette image ternie pour cacher des actions moins conventionnelles et plus subtile, comme des recherches sur de nouvelles technologies mutantes ou encore la création de nouvelles cellules confréristes par exemple.  
 
Petite interruption des vas et vient.
 

-          Si tu souhaites œuvrer pour la cause mutante qu’on défend sans devoir faire gicler le sang, bah ça tombe bien tu peux le faire ! Qu’en dis-tu ?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Morgan Clayton
Apprenti Delta
avatar

Messages : 71
Date d'inscription : 22/01/2014
Age : 27

MessageSujet: Re: Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]   Dim 14 Sep - 17:11

Je l’savais…..

Dès qu’la pitchoune a pris son temps pour y réfléchir avec sa frimousse hésitante, j’sentais qu’la réponse n’allais pas être un « oui » catégorique, ou encore un « ouais ! J’veux servir la cause mutante et buté les anti-mutants ! » tels une teigneuse extrémiste pro-mutante à deux balles. Au final, l’destin m’a donné raison. J’ai eu beau lui dire qu’la Confrérie n’se résumer pas à faucher des vies, qu’elle avait d’autres moyens d’action autres moins axé sur la violence. Mais visiblement, la piotte n’a peut-être pas pris la peine de m’écouter, sa conscience s’est branchée en stand by dès que le mot « Confrérie » est sortie de ma bouche. D’autant plus que même si elle n’a pas les humains dans son cœur, sa haine n’vas pas jusqu’à vouloir causer leur perte dans l’sang et la douleur.
Nan je n’lui en veut pas….. c’est plutôt moi qui devrais m’en vouloir d’avoir cru pendant une seconde que j’allais la cueillir comme une fleur en lui révélant mon appartenance et qu’elle allait s’y joindre juste parce qu’elle a réduit en charpie 4 golmons sous la peur. Mes mains se crispent, ma mâchoire se serre et mes traits faciaux se durcissent tous par ce sentiment de frustration pour cette erreur grossière qui n’est pas digne d’un homme de terrain aussi expérimenté que moi….. Non mais quelle abrutie je fais !
Inutile de chercher midi à quatorze heures pour la convaincre, c’est peine perdue. Mais vous savez ce qui me perturbe le plus dans cette histoire ? C’est ce qui pourrait arriver si elle venait à révéler mon nom d’code ainsi que la découverte de mon appartenance ici aux autorités, que ça soit du NYPD ou du BAM. Une enquête pourrait avoir lieu et Amanda risquerait d’avoir beaucoup d’mal à leurs expliquer comment elle a eu ces 10 millions d’dollards que j’lui aie injectés dernièrement. J’pense pas qu’le coup d’la loterie gagner grâce à mutant pourvue d’un don de précognité risque de marché indéfiniment aux enquêté. Il n’est pas question qu’ma boutique soit perquisitionner et mes p’tits lurons arrêter pour complicité avec un confrériste, sachant que cet endroit va m’être d’une utilité précieuse plus tard comme planque secondaire ou quelque chose dans l’genre. Et la première chose la plus raisonnable que j’ai l’habitude de faire dans c’genre de situation, c’est d’la faire taire pour de bon….. en la rouant d’cou. Hors, j’hésite entre ça et la laisser filer en espérant qu’elle n’aille pas cafter c’qui a était dit à la flicaille. La tuer me garantira son silence, mais j’vais culpabiliser sévèrement et pour longtemps d’avoir buter une jeune consœur innocente juste par peur qu’elle met à terme à ce que j’ai construit ici. Et Amanda risque de très mal le prendre et peut-être va-t-elle me l’faire regretter en me balançant au BAM, de sorte que je n’puisse plus remettre mes pieds feuillus. Rhaaaa… c'est pas croyable ce que j'peux détester par-dessus tout d’être dans c’genre de situation délicate !!! C’est l’genre de truc qui m’met en rogne facilement !!

Mes pensées refont peu à peu surface, s’accrochant à ce déclic comme à une corde qui me tracte vers la surface, vers la réalité. Et avant même que la rouquine n’emprunte la porte de cette pièce, je m’déplace rapidement près d’la porte pour plaquer subitement une paluche rustre contre la poignée d’la porte avant la sienne. Le regard calme, mais teinté d’une sévérité des plus menaçantes.

- Je respecte ton choix, Technomage. Mais avant de franchir cette porte, je tiens à t’avertir que si tu ne révèles pas ma présence ici aux autorités, j’oublie tout, sa s’arrête là, je te laisserai tranquille, je ne te poursuivrai pas. Dans le cas contraire, je te chercherai, je te trouverai………et je te tuerai


Puis tel un portier d’hôtel, j’ouvre la porte grande ouverte suivit d’un signe de tête à la p’tite de s’barrer au plus vite. Je la regarde une dernière fois prendre la sortie de l’assos sur ma droite et qu’est-ce que j’trouve adosser contre le mur sur ma gauche : Amanda !

- Tu nous écoutais pendant tout c’temps, c’est ça ?
- Oui ! Et c’est très étonnant de te voir laisser filer une cible gênante venant d’toi, Greeny. En tout cas t’as bien fait, j’suis contente pour toi.
- Ouaip, je sais…..
- Tu crois vraiment qu’elle ne dira rien aux agents de la police ou du BAM, hein ?
- Mhum……l’avenir nous l’dira. Mais j’prends l’risque de lui faire confiance.
- C’est ton instinct qui te l’dit ?
- Bingo !

Bon ce n’est pas tout, mais j’vais faut que j’rentre au bercail, j’ai eu assez pour la soirée. Je marche en direction de la sortie, mais cinq pas après, je fais volte-face une dernière fois à Amanda.

- Ah, au fait !
- Hum !?
- Pense sérieusement à prendre des cours de coiffure. On dirait que t’as des pains aux raisins sur ta tête.
- Tsss…. Très drôle…..

Huhuhuhu. Je n’me lasserais jamais d’la taquiner.

FIN DU RP POUR MOI


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ah les jeunes....... [Zoe Timmins]
» Election du Bureau National des Jeunes Démocrates - Collectif Motivés
» jeunes délinquants en prison dés 12 ans
» Stages de jeunes à la Marine - Jeugdstages
» Coup de gueule : trouver du travail pr les jeunes diplômés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: Ailleurs-
Sauter vers: