AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Axel Rosenblum
Élève à l'Institut Beta
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)   Ven 6 Juin - 0:46

« Après huit cents mètres, tournez à droite » indiqua la voix synthétique du GPS.

Au volant de son véhicule, Axel conduisait doucement. La prudence et la souplesse qu'elle mettait contrastaient d'avec les incessantes accélérations brutales qu'elle donnait, certaines fois, lorsqu'elle pilotait. Le moteur de la voiture presque neuve ronronnait gentiment, répondant bien aux délicates pressions de son pied sur la pédale d'accélération. Il ne fallait pas voir là-dedans un quelconque révélateur de son état d'esprit : la mutante n'avait pas été aussi enthousiasmée par un événement depuis la sortie de son livre six mois auparavant.

La façon qu'elle avait de guider sa A4, elle en était persuadée, dépendait plutôt de son jeu hormonal. L'absence des femmes dans les sports automobiles l'avait confortée dans sa conjecture ; elle se sentait moins encline à malmener la boîte de vitesse lorsqu'elle était féminine. Or, elle était rarement plus femelle qu'en cette période, ce qui comprenait quelques désavantages dont elle se serait bien passée. En premier lieu, la nécessité de se doter d'un sous-vêtement supplémentaire, même si elle était y à présent habituée, lui faisait tout de même perdre du temps le matin.

En général, elle n'en avait en fait pas vraiment besoin, et préférait s'en affranchir. Toutefois, aujourd'hui, la jeune femme était presque sur son trente-et-un, et ne pouvait se permettre de l'omettre. Le reste de sa tenue, bien qu'elle fasse décontractée, était en fait assez travaillée. Elle était faite pour ne pas laisser d'interrogation particulière sur son genre, adoptant pour cela un jean slim très féminin, assortie d'une veste grise légère, d'une ceinture colorée et de chaussures converse turquoises. Elle avait supposé qu'il était mieux, pour une première impression, qu'on ne se pose pas ce type de question. Elle avait donc tranché nettement et même ouvert les deux premiers boutons de son chemisier bleu clair pour suggérer un léger décolleté.

La raison de son excitation et de toute sa préparation, elle, était indiquée sur l'écran du navigateur de bord. Sur la surface luminescente, on pouvait lire l'adresse de l'Institut Xavier, qu'on lui avait donnée deux jours plus tôt. Le temps de faire ses affaires, les derniers préparatifs, et elle avait été fin prête. Enfin, elle s'apprêtait à emménager à l'année dans l'établissement dont ses amis lui avaient tant parler. Elle les retrouverait certainement sous peu, mais en attendant, son comité d'accueil était déjà prévu. Axel avait été amusée de savoir que c'était quelqu'un d'extrêmement prestigieux qui s'était proposé.

« Vous êtes arrivé à destination. »

L'assistant de navigation disait vrai : elle pouvait voir à une demi-dizaine de mètres de l'endroit où elle était garée le portail de l'Institut. Devant l'attendait patiemment celui qui était en charge de l'aider à prendre ses marques dans l'établissement. Grâce à cette seule vision, elle était à présent sûre de ne pas s'être trompée d'adresse. Impossible pour elle de manquer les immenses ailes de plûmes blanches, sagement accrochées au dos de l'homme d'affaires et X-men Warren Worthington, troisième du nom.

Ce n'était pas la première fois qu'Axel le croisait... elle l'avait aperçu à une soirée de charité, quatre ans plus tôt. Toutefois, ses attributs mutants, de l'un comme de l'autre, avaient été soigneusement camouflés, quoiqu'elle n'avait jamais ignoré la nature de celui – elle l'avait appris il y a peu – qu'on surnommait logiquement Angel. Force était de constater qu'à l'exception de ce détail, il n'avait pas beaucoup changé, et elle aurait été en conséquence incapable de lui donner un âge.

En revanche, quant à elle, leur rencontre datait d'une période où elle apparaissait encore exclusivement comme un homme, et peut-être son changement de genre pourrait-il le surprendre. Si elle y avait pensé, elle n'avait de toute façon rien pu y faire, et comptait sur l'ouverture de son guide.

D'une pression sur le bouton correspondant, elle enclencha le frein à main, mais laissa les clés sur le contact, avant d'ouvrir la portière et de descendre. Il faisait assez chaud, le soleil de fin de mâtinée était haut, aussi plissa-t-elle légèrement les yeux pour ne pas être éblouie ; ce qui ne l'empêcha pas d'afficher un grand sourire. Elle leva une main amicale pour déjà saluer, le temps qu'elle parvienne jusqu'à lui, le X-men.

« Bonjour monsieur Worthington ! » lança-t-elle, joyeuse, en attrapant le regard de l'intéressé. « Je suis Axel Rosenblum, vous connaissez mon père, je pense ? C'est gentil de m'avoir attendue ! »

Arrivée à son contact, elle lui tendit la main pour la serrer... avant d'avoir un mouvement de recul et de la retirer brusquement. Le geste, ressemblant à une mauvaise blague enfantine, devait paraître extrêmement grossier. Axel dut se retenir de grimacer et porta son appendice coupable à sa bouche, gênée.

« Excusez-moi... Pardon ! » Ses joues blanches prirent une légère couleur rouge. « C'est que je ne crois pas que ma veste résisterait à une... paire d'ailes. Je n'y ai songé qu'au dernier moment, je suis désolée... »

Elle pinça les lèvres, mais ne mit qu'une seconde à retrouver le fil de ses pensées. Axel, consciente de l'importance des premières impressions, était intérieurement furieuse, et devait faire de gros efforts pour ne rien laisser paraître. Elle parvint à afficher de nouveau un sourire naturel. Encore un peu agitée mais maîtresse d'elle-même, elle ajouta, tirant des leçons de sa maladresse :

« Je suppose que je vais devoir faire plus attention à qui je touche. Peut-être que je devrais porter des gants... »

_________________
Demander souvent, attendre beaucoup, Recompenser plus encore
Nombre de messages RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
Résident(e) à l'Institut Beta
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 30/03/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)   Dim 15 Juin - 2:45

L'ombre se profila à l'autre bout du couloir, juste devant les portes. En plissant un peu les yeux, Warren aurait pu espérer distinguer les contours de son visage grâce à sa vue aiguisée mais il n'en fit rien. A vrai dire pourquoi faire l'effort quand il ne restait que quelques pas à faire pour rejoindre la silhouette ? Sans presser le pas pour autant, le mutant avait atteint le seuil quelques secondes avant que l'homme n'arrive. Le gamin d'un présentateur qu'Angel avait déjà croisé à une soirée ou à deux. Il se souvenait d'un jeune particulièrement androgyne qui le mettait mal à l'aise dans le sens où il lui rappelait le tableau que Lucas avait dans son appartement, un visage qu'on pouvait regarder des heures sans savoir si c'était un garçon ou non. La seule raison pour laquelle Warren connaissait se genre d'Axel c'était parce qu'il avait toujours été présenté comme le "fils" de la maison. Quelle ne fut donc pas sa surprise de découvrir ce que sa vue d'aigle elle-même n'aurait pas pu remarquer de loin. L'homme était devenue une femme, avec des vêtements qui ne laissaient aucun doute sur son sexe quand la mémoire de Warren lui disait exactement le contraire.

Le X-Man se souvenait d'avoir lu le dossier entre les lignes, pour le peu qui y était inscrit d'ailleurs car l'Institut avait pour habitude de laisser le porteur de Gêne X s'exprimer sur sa ou ses particularités. Lors d'une inscription prévue d'avance, faite dans les règles-ce qui arrivait très peu souvent d'ailleurs, la majorité des mutants étant des gosses qui débarquaient de nulle part, perdus et tremblottants, totalement rejetés et souvent mineurs.- un minimum d'informations résidait sur un dossier plus que fin, juste suffisant pour éviter une catastrophe en cas de gêne envahissant. Ainsi Angel ne pouvait rien saisir à la transformation soudaine du jeune homme, et qu'on n'aille pas lui dire que sa petite poitrine bien maintenue sous son tee-shirt avait un rapport avec une copie de pouvoirs. A moins que toutes les femmes même humaines soient des mutantes avec un don de séduction, mais ça devenait un peu tiré par les cheveux.

En vrai Gentleman Warren ne laissa rien paraître de son trouble, il se contenta de saluer courtoisement Axel, retirant sa propre main au dernier moment, dans un geste en harmonie avec celui de son interlocuteur-ou plutôt interlocutrice.- De son autre main par hasard tenue "cachée" derrière son smoking, le mutant fit jaillir une paire de gants. Ceux-ci étaient simples mais clairement masculins, prêts à accueillir des doigts fins mais tout de même un peu moins délicats que ceux d'une femme, sans parler de la coupe qui manquait de subtilité mais peu importe, ils n'étaient pas là pour une soirée de Gala mais pour inscrire cet étrange garçon à l'école. Transexuel Humain -assez doué reconnaissons-le car sa poitrine faisait très vraie-ou Mutant ayant le pouvoir de changer de sexe, Warren l'ignorait mais au moins il savait encore où était son devoir.

-Bonjour et bienvenue Mon... Mademoiselle Rosenblum.

Malgré son hésitation, le jeune homme avait su se rattraper en vai professionnel. Si cette personne apparaissait habillé en femme, quelque soit l'origine du changement c'est qu'elle voulait être vue comme tel... Et quelques soient les hésitations de Warren à ce sujet, il n'était pas froncièrement contre. Lucas revenu à la maison, il serait particulièrement mal placé pour juger de certaines "déviances" d'ailleurs.

-Tout a été prévu. Si vous me permettez.

Prudemment, veillant à ne pas toucher la mutante copieuse, Angel lui tendit les dits gants, souriant au passage car il imaginait effectivement assez mal la miss -puisque s'en était une- avec une paire d'ailes de sa taille. Il se souvenait assez bien de son arrivée à l'institut. Les pauvres cadres de décoration avaient tremblé sur son passage pendant de longs mois, craignant de valser un peu partout, d'ailleurs aujourd'hui encore sous le coup d'émotions l'ange pouvait détruire vases, babioles ou autres objets. Autant dire que deux êtres à plumes dans ce couloir, ce serait un peu de trop même pour un institut aussi spécial que celui de Xavier.

-Comme vous avez déjà appelé pour vous inscrire, les démarches ont été simplifiées, la chambre est déjà prête, elle est double mais pour le moment vous y serez seule.

D'ailleurs... C'était légal de mettre un "garçon" dans la chambre d'une fille ? Non parce qui sait de quel sexe serait le prochain occupant, et encore moins duquel serait Axel cette fois. Par chance Warren n'avait pas eu à s'occuper de ce casse-tête, il s'était donc contenté d'énoncer ce qu'on lui avait dit de dire. Voilà à quoi il en était rendu, servir de concierge. Pitoyable le X-Man.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Rosenblum
Élève à l'Institut Beta
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)   Dim 15 Juin - 5:50

L'arrivée d'Axel avait été préparée à l'avance ; pour autant, elle ne s'attendait certainement pas à ce que son comité d’accueil ait pensé à des détails aussi précis que de lui fournir une paire de gants. Elle-même ne s'était pas faite la réflexion… mais en y repensant, elle se rendit compte qu'ils avaient sans doute l'habitude de ce type de handicap. En la matière, il devait y avoir bien pire qu'elle. Se couvrir les mains jusqu'à acquérir le réflexe d'éviter de toucher un autre mutant par inadvertance, c'était loin d'être terrible. Elle se dit qu'elle le supporterait très bien, et saisit les gants qu'on lui donnait avec douceur.

« Merci beaucoup ! Je peux vous serrer la main, maintenant ! » remarqua-elle en enfilant les protections et en s’exécutant.

Warren restait assez protocolaire, et son hésitation quoique très légère mis la jeune femme sur la piste d'une éventuelle gêne due à son genre. Au contraire de la paire de gants, elle avait anticipé ce type de raisonnement auprès des gens la connaissant déjà. Même si son hôte camouflait très bien tout malaise à son égard, Axel savait qu'elle avait à faire à un homme d'affaires sans doute au moins aussi douée qu'elle pour conserver les apparences. Sans quitter le X-men des yeux, elle fit une première tentative pour mettre les choses au clair :

« Je devais être un peu plus viril la dernière fois que nous nous sommes croisé, pas vrai ? C'est un effet secondaire de ma mutation. Parfois, je suis homme… et parfois beaucoup moins. Je ne peux pas dire que je l'ai choisi, mais ça n'est pas aussi désagréable que ça en a l'air. C'est même plutôt le contraire. »

La chose, sa perception de son propre corps, était expliquée en détails dans son unique livre publié, non sans une certain dose d'hypocrisie et de licences… nécessaires à l'image décomplexée que la mutante devait avoir. Le milliardaire ne l'avait probablement pas lu, et elle ne pouvait pas lui en tenir rigueur. En réalité, elle serait même ravie d'en parler avec lui, si d'aventure le sujet l'intéressait. Elle ne voulait surtout pas donner l'impression d'être frustrée, honteuse ou fermée, bien au contraire.

« Vous pouvez me donner du monsieur si ça vous perd trop… de toute façon ça risque de changer d'ici quelques semaines ! » plaisanta-t-elle. « Sinon, vous pourriez simplement m'appeler Axel… Ça m'irait très bien ! »

Elle essayait de détendre un peu l’atmosphère. Même si elle serait élève ici, elle avait tout-de-même vingt-et-un ans, ce qui ne devait pas tant l'éloigner que ça de certains encadrants. Elle songeait que si elle parvenait à lier des relations plus amicales que strictement cordiales avec le personnel, son séjour n'en serait que plus agréable. Après tout, elle avait passé l'âge d'écrire sur les murs et de jeter des boules de papier pendant la classe… elle voyait mal quel genre de discipline on pourrait encore vouloir lui infliger. La jeune femme venait aussi ici pour faire des rencontres.

« J'ai hâte de rencontrer mes futurs camarades. Ils sont sympas ? Vous enseignez vous-même ? Moi j'étudie principalement le commerce. »

Il était évident que de part son statut de PDG, Warren Worthington devait disposer de certaines compétences dans ce domaine. Toutefois, ça n'en faisait pas nécessairement un bon pédagogue, et surtout, il n'en avait peut-être pas le temps ; ce qui rendait le fait qu'il en prenne pour l'accueillir d'autant plus touchant pour Axel.

« Je peux garer ma voiture quelque part dans l'établissement ? Il y a des parkings ? »

Elle quitta un instant le regard de son interlocuteur pour jeter un coup d’œil à ses gants. Ils étaient un peu trop grands pour lui, et pas exactement son genre. Ça ne la gênerait pas pour conduire. La jeune femme ignorait si le X-men comptait l'accompagner ou non… il avait sans doute beaucoup de choses à lui apprendre sur l'institut où elle allait au moins passer un an.

_________________
Demander souvent, attendre beaucoup, Recompenser plus encore
Nombre de messages RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Warren Worthington
Résident(e) à l'Institut Beta
avatar

Messages : 214
Date d'inscription : 30/03/2012
Age : 29

MessageSujet: Re: Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)   Dim 22 Juin - 16:57

Warren sourit lorsqu'Axel lui signifia toute contente qu'elle pouvait lui serrer la main. Prit au jeu, l'ange lui tendit effectivement ses doigts pour lui offrir une poignée à la fois ferme et douce. Bien que l'étrange gêne X de la mutante-avec un e pour le moment d'après ce qu'il avait compris.- le laisse perplexe, il appréciait l'idée de converser avec une personne ouverte qui ne pleurait pas sur son sort. Bien entendu, le X-Man aimait aider ces gamins qui ne se supportaient pas, il était dans cette école pour cela, et il n'était pas assez naïf pour s'attendre à recevoir des gens bien dans leur tête, c'était plutôt le contraire en général. Axel était un cas spécial, et le jeune homme profitait de la bouffée d'air frais que son interlocutrice lui apportait. Enfin quelqu'un qui s'y connaissait en étiquette et qui, bien que maniant l'humour, savait conserver le respect dû à leur rang respectif. Sans être arrogant, Warren avait été éduqué d'une certaine façon, et toujours devoir se faire aux autres le fatiguait, au moins pour une fois, quelqu'un savait lire derrière son comportement froid et austère sans pour autant vouloir briser les portes. Axel semblait être quelqu'un de subtil qui savait expliquer même le plus dérangeant aux plus fermés sans que ceux-ci ne s'énervent. Angel lui était plutôt rétro effectivement, mais il n'était pas non plus intolérant, moins certainement en tout cas depuis qu'il entretenait une relation homosexuelle. Laquelle lui paraissait d'ailleurs des plus compliquées ces temps-ci. Se marier avec un avocat spécialisé en divorces qui refusait justement de divorcer, il aurait pu choisir plus facile, concédons-le.

-Très bien... Axel, mais je préfère me rapporter à votre genre du moment. Et dans ce cas appelez-moi Warren, enfin quand nous serons tous les deux, évitons ce genre de familiarité devant les plus jeunes élèves. Déjà que le respect se perd.

Fit-il légèrement gêné d'en venir déjà au prénom, sauf que dans ce cas c'était pour un cas de force majeure. Angel n'avait pas envie de toujours donner du monsieur ou du madame suivant le jour avec ou sans du mutant. Il se plierait toutefois aux lois corporelles de ce dernier, ne souhaitant ni créer d'esclandres, ni manquer aux règles de courtoisie les plus élémentaires. Si sa cadette s'était habillée de manière aussi ostentatoire, c'était qu'elle souhaitait qu'on lui done du mademoiselle et vice versa quand Warren l'avait vu clairement en garçon. Bien qu'androgyne et affublé de ce gêne X capricieux, Axel ne semblait pas être un de ces transexuels qu'Angel respectait mais ne comprenait guère. Lui-même en était venu à la conclusion qu'il était bi, et encore il ne l'admettait pas tous les jours même en son for intérieur, mais de là à vouloir changer de sexe sciemment ? Brrr... S'imaginer de l'autre côté lui donnait ds frissons de dégoût. Oui il aimait les femmes, un peu trop à une époque même, mais se voir avec une paire de seins lui faisait limite, peur. Il ne pouvait qu'admirer Axel qui prenait ce changement avec flegme. Certes il existait des mutations pires, douloureuses ou même mortelles-pour le propriétaire et les autres.- mais de plus déstabilisante, le X-Man en doutait fortement.

-Il y a de tout, comme dans la rue. Humains et mutants ont chacun leur quota d'imbéciles.

Fit-il d'un ton neutre tout en laissant glisser un petit sourire sur ses lèvres. Il ne pouvait s'empêcher de trouver les remarques de sa compagne amusantes et rafraîchissante. Axel était réellement ouverte au monde, elle portait en elle cette fougue, cet optimisme qui manquaient désormais au X-Man.

-Des parkings ? Oui oui, tout est prévu, nous accueillons des résidents ou même des élèves adultes. Le type de... Comment dire... Clientèle serait mal approprié, disons d'étudiants est très diversifié. Ainsi vous étudiez le commerce, nous serons donc amenés à nous revoir car j'enseigne l'économie. Une matière très peu aimée, assez ingrate dans son genre, alors je serai ravi d'avoir une... un... -Bref, les deux apparemment- élève qui s'y connaisse.

Avoir une personne qui étudiait volontairement dans sa branche le changerait de ces gamins stupides qui choisissaient sa matière par défaut, souvent pour échapper aux maths avant de regretter l'avoir prise. Loin d'être un mauvais professeur quoiqu'un peu trop austère, Warren avait une certaine patience qu'on ne lui prêterait pas de prime abord. Lui-même n'avait pas vraiment aimé sa matière étant jeune, alors il faisait de son mieux pour la rendre accessible bien que le carcan de son éducation l'emprisonne un peu. Loin d'avoir de l'humour-ou plutôt si mais un humour d'homme d'affaires que personne ne comprenait.- Angel réexpliquait, envoyait des notes personnalisés ou répondait aux questions avec plaisir, malheureusement il avait peu l'occasion de le faire, tâchant plutôt de retenir l'attention des élèves dissipés. Humains et mutants avaient leur lot d'imbéciles comme il l'avait dit. Des sales gosses avec moins d'argent que lui mais bien plus gâté car dans son école, il n'aurait pas eu intérêt d'agir comme eux, sinon coup de règle sur les doigts au mieux.

-Commençons par le secrétariat, c'est ici qu'il faudra s'adresser en cas de problème ou question. C'est le centre névralgique des élèves, le point de relais par excellence entre les professeurs et les étudiants. Vous devrez parfois demander à faire des photocopies car certains enseignants ne vous les donne pas. Quelque soit la nature de la demande, référez-vous en premier à Darla. Elle semble un peu froide mais accomplit remarquablement son travail.

Angel se sentait étrangement proche d'Axel, ils n'étaient pas du même monde mais presque. Les affaires et le Showbusiness se rapprochaient, se complétaient et se détruisaient à la fois, chacun se méfiait de l'autre ou pensait que l'un ne méritait pas sa place. Il y avait de la jalousie, de l'admiration et de la méfiance, mais surtout, un certain contentement lorsqu'ils se retrouvaient, perdus dans un troisième monde, celui du commun des mortels, qu'ils méconnaissaient.

-Ensuite nous nous dirigeons vers le réfectoire et la cuisine équipée, laquelle peut-être utilisée par n'importe qui, à condition que tout soit rangé une fois que vous avez consommé. Chacun s'engage à amener quelques provisions afin que les placards restent garnis pour celui qui passe ensuite. Généralement nous n'avons pas de problèmes avec les élèves qui respectent étrangement ce "pacte". La cuisine n'est pas accessible aux plus jeunes, et à vous, elle le sera à certaines heures, mais vous pourrez tout de même y accéder, ainsi qu'au foyer... Une salle de détente où vous pourrez rencontrer et vous divertir avec ces camarades que vous avez hâte de rencontrer.

Angel continua la visite, marchant d'un pas aussi tranquille que fier. La gêne plus ou moins passée, le mutant repensait aux paroles de sa cadette. Il aimerait bien en savoir plus, étant curieux de nature mais ne savait pas comment aborder le sujet bien qu'Axel semble décomplexé et ouvert. Warren était le genre à écouter mais quand la conversation arrivait, sans lui-même poser de questions car c'était très indiscret et mal vu dans son monde où les cachotteries pululaient. Ne sachant pas trop se positionner par rapport à cette histoire de chromosome changeant, il espérait toutefois avoir un moment pour en discuter et qui sait, acheter le livre de son vis-à-vis s'ils apprenaient à se connaître et à s'apprécier, mais ça, il ne l'aurait jamais avoué, pas même sous la torture à son interlocutrice.

-Ensuite nous avons les dortoirs, filles et garçons. Pour vous je suppose que nous ferons une exception, en vous faisant confiance lorsque vous... Euh, serez un mâle. Nous avons en effet pensé qu'il serait mieux de vous mettre chez les filles. Moins... Choquant lors du changement disons. Les filles savent mieux se tenir, enfin sensément.


Fit-il avec un sourire un peu gêné. Comme quoi, même quand il ne voulait pas en parler ni même y penser, ça finissait par arriver dans la conversation.

-Des questions pour le moment ?

Continua le mutant, toujours aussi courtois et plus si absent qu'au début. Finalement ce petit travail ne le dérangeait pas. Ca l'occupait et c'était loin d'être inintéressant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Axel Rosenblum
Élève à l'Institut Beta
avatar

Messages : 16
Date d'inscription : 25/05/2014

MessageSujet: Re: Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)   Ven 25 Juil - 0:48

Axel marchait aux côtés de Warren sans se laisser distancer une seule seconde. Elle voulait garder un certain contact, être capable de lui poser aisément une question, ou de faire à n'importe quel moment une remarque, ce que seul lui permettait la proximité. L'espace vert qui entourait la propriété était charmant, et elle ne douta pas y passer de longues heures à profiter du soleil lors des journées d'été qui s'annonçaient.

« L'économie est une matière qui peut paraître un peu rigide par certains aspects… Mais elle m'enthousiasme beaucoup ! Beaucoup trop, peut-être ! Pour sûr, il ne faut pas la voir comme composée uniquement de règles sévères à apprendre par cœur et à appliquer sans discernement. Surtout, elle est un fondement nécessaire à tellement d'autres projets ! L'art, le sport, l'enseignement, rien de tout ça ne pourrait tenir sans une solide gestion économique : la société toute entière, sans doute. »

Elle se souvenait sans mal des ateliers d'initiation à l'entrepreneuriat, qui l'avait passionnée et qui la passionnaient encore. Souvent, ils consistaient en des simulations d'entreprises, chacune dirigée par un petit d'étudiants, et toutes concurrentes entre-elles. Le but était alors, évidemment, de faire mieux que les autres, et les stratégies ne manquaient pas. Il fallait noter que les professeurs encourageaient régulièrement les entrepreneurs virtuels à enfreindre la loi. Ainsi si les fraudes étaient assez bien maquillées, et surtout, si les sanctions étaient inférieures aux bénéfices résultant de l'infraction, alors c'était une bonne affaire. L'économie ne s’embarrassait pas souvent de morale.

« Pas de doute, pour le quota d'imbéciles. Il n'y a pas de communauté qui soit dépourvue d'imbéciles : même les super-pouvoirs n'y font rien ! » s'amusa-t-elle, insistant sur le mot super-pouvoir pour ce qu'il avait d’exagéré.

La mutante ne fit en revanche pas de commentaire sur le respect que les jeunes perdraient, ou non. Elle savait que les plus âgés considéraient toujours les plus jeunes comme moins bien élevés, et ce depuis les origines même de la civilisation. Elle avait été éduquée dans un milieu qui donnait aux bonnes manières, de son avis, la juste place : un moyen de ne pas déplaire à son interlocuteur. Ne pas déplaire à son interlocuteur, c'était après tout la seule politesse qui vaille dans toutes les situations.

Ils entrèrent finalement dans le bâtiment lui-même. C'était une architecture vraiment singulière, avec son étrange tour d'observation, Axel n'en avait jamais vu de pareille, alors qu'elle pouvait considérer avoir pénétré une grande variétés de constructions. En effet, son père avait préféré l'élever dans une demeure résolument moderne – le manoir familial avait été rénové trop de fois, sol, murs, toitures… pour qu'il en subsiste quelque-chose de vraiment ancestral – mais ce n'était pas le cas de tous les membres de son entourage. Certains appréciaient les lieux où respiraient l'histoire et les collectionnaient comme des trophées et aimaient les lui faire visiter.

« Je suppose que ma présence dans les dortoirs pourraient en déranger quelques uns, oui, je comprends… et je m'en excuse à l'avance… mais dois-je en déduire que certaines choses y sont interdites ? » demanda-t-elle, sa voix se faisant un peu plus taquine sur la seconde partie.

Loin de s'offusquer d'être placée dans le quartier féminin, l'idée amusait beaucoup Axel. Elle ne pensait pas avoir plus de mal à s'intégrer aux filles plutôt qu'aux garçons, et évidemment, faire côtoyer dans des lieux aussi privés des adolescents et la jeune femme qu'elle était aurait pu poser quelques problèmes. La mutante se serait sentie cependant assez à l'aise avec les personnes de son genre d'origine pour repousser – ou non – les situations gênantes… Aussi n'avait-elle pas réellement de préférence. La perspective de changer régulièrement l'intéressait également.

La question mise de côté, tout à l'intérieur paraissait très bien organisé, et n'avait rien de l'excentricité de l'extérieur. En définitive, pensa-t-elle, ce n'était pas si différent de n'importe quelle autre campus. Plus familial, sûrement, si tout le monde dort et étudie sur place. Mais ça ne doit rendre les liens entre les personnes que plus solides. S'en suivit une présentation du fonctionnement des lieux, rien que du très normal… si l'on exceptait que les habitants étaient tous, avec peut-être de rares exceptions, mutants.

« Les cours classiques, ça devrait aller. Je crois que j'ai toutes les bases pour me débrouiller. Mais Warren ! Parlez moi plutôt des entraînements spéciaux. Il doit y en avoir, n'est-ce pas ? Qui sont les professeurs ? Comment faites-vous pour développer les capacités de chacun ? Je veux dire, pour enseigner les mathématiques ou l'économie, il n'y a pas besoin de changer beaucoup le savoir d'un élève à l'autre. Mais pour la mutation ! Quels sont les points communs entre un mentaliste et un invisible ; entre un homme fort et celui qui contrôle les flammes ? …et moi, qui suis un peu tout ça à la fois ? Comment procédez-vous ? »

Interrogeant le X-men, la jeune femme posa un regard un peu appuyé, admiratif surtout, sur la partie la plus notable de son anatomie. Ces ailes, c'étaient vraiment quelque-chose. Quelque-chose qu'elle avait une envie folle d'essayer le plus vite possible, tout en sachant pertinemment que ce n'était pas le bon moment.

« …vous donnez des cours de vol… ? Vous m'en donneriez si je me laissais pousser des ailes ? D'ailleurs, est-ce qu'il y a des élèves avec un pouvoir comme le votre ? »

Bien sûr, Axel avait quelques idées derrières la tête : devenir proche d'un tel élève pour profiter régulièrement de la sensation grisante qu'elle s'imaginait être le vol en faisait partie.

_________________
Demander souvent, attendre beaucoup, Recompenser plus encore
Nombre de messages RP :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Arrivé à destination (Warren Worthington – Axel Rosenblum)
» Warren Worthington III ( Reposté à l'identique sauf dernier paragraphe d'histoire.)
» Axel Rosenblum
» Nés sous la même étoile (PV Axel Rosenblum)
» L'Arrivée de Chelsea (Pukifee Ante)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: