AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)

Aller en bas 
AuteurMessage
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Ven 30 Mai - 19:46

Dans un des quartiers sélect de la ville, une petite enseigne lumineuse indiquait l'emplacement d'un bar qui ne payait pas mine. L’intérieur du bar était plongé dans une semi pénombre, dû à la couleur violet des néons. A chaque table des strip-teaseuses faisaient le show pour pouvoir amasser un peu plus de pourboire.  Des petits salons privés étaient dispersés un peu partout pour une clientèle qui faisait le choix de la discrétion. Les serveuses étaient très peu vêtues. Elles avaient été recrutées pour leur plastique.
Lucas rentra dans le bar d’un pas tranquille, il avait l’habitude de ce lieu qu’il avait fréquenté à son arriver à New York lorsqu’il était encore un jeune avocat aux dents longues.  Il portait une veste de costume sur un tee-shirt avec un pantalon gris. La patronne, une femme la cinquantaine bien passé, au style vestimentaire chic, lui jeta un regard amical avec ses yeux d’un bleu profond. Il ne faisait pas de doute qu’elle avait dû être une sacré belle fille plus jeune. Elle sourit en voyant entrer Lucas. La patronne  faisait la sélection à l’entrée du bar. Elle était aidée dans sa tâche par deux molosses au cas où un récalcitrant aurait voulu jouer les fier à bras. Elle s’approcha du Lucas.

« Tiens, tiens un revenant. Toujours la même table ? »

Lucas hocha la tête d’un signe d’accord.

«  Mon chou toujours aussi mignon ». Elle fit un signe pour qu’on vienne prendre en charge Lucas.
Une jeune fille à peine vêtu arriva et conduisit Lucas dans une des alcôves du bar. Lucas prit place dans un des fauteuils rouges.

« Est-ce que Gina est là. » Demanda le jeune homme.
« Non, elle bosse plus ici depuis un moment. Je peux la remplacer. » Répondit simplement la jeune fille.

Lucas l’observa un instant.* non, trop vulgaire, ma chérie. Et surtout trop mutante à mon gout.*
Si la jeune fille paraissait tout à fait normale à première vue, l’aura bleu que pouvait percevoir Lucas en disait long sur sa nature.

« Non, apporte-moi une bouteille de Chivas et un seau glace. »

La jeune fille s’éloigna. Lucas prit ses aises, s’installant confortablement dans son siège. *ça fait un baille que je ne suis pas venue, visiblement ça n’a pas trop changé. Enfin si le personnel.
Lucas regrettais que Gina ne soit plus là, il avait toujours apprécié sa compagnie, même s’il savait que ce n’était qu’illusoire. Elle l’avait toujours fasciné. Cette fille était sa bouffé d’oxygène quand il allait mal. Elle lui avait souvent permis d'oublier l'espace d'un soir ses problèmes.Il était venu noyer son chagrin comme à chaque fois qu'il se sentait au plus mal. Lucas savait que ces derniers temps il avait mal agi envers tout son entourage. Il ne comprenait pas son comportement auto destructeur. C'était pourtant plus fort que lui, il fallait qu'il détruise toute relation qui le rendait heureux. Ce soir il avait bien décidé de tout oublier grâce à l'aide de plaisirs éphémères.


Dernière édition par Lucas Slang le Sam 5 Juil - 14:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Jeu 3 Juil - 8:25

En cette magnifique soirée, j’avais envie de changer mes habitudes et j’évitais de me rendre dans une boîte de nuits pour attirer les vautours d’hommes. J’étais vêtue de façon très simple, une robe rouge assez courte, des chaussures et un sac à main qui s’accordèrent parfaitement à ma tenue. Finalement, je décidais de me rendre dans un quartier où je n’avais pas l’habitude de me rendre et une petite enseigne lumineuse venait d’attirer mon attention. Curieuse de nature, je décidais de franchir le seuil pour jeter un coup d’œil à l’intérieur et j’esquissais un fin sourire en voyant que c’était une sorte de bar à strip-tease en voyant les serveuses peu vêtues.

« Je crois que cet endroit va me plaire… » Marmonnais-je entre mes dents.

Je m’avançais vers le comptoir où une femme frôlant la cinquantaine d’année, était entrain de m’observer avec un léger sourire.

-Bonsoir mademoiselle, je n’ai pas le souvenir de vous avoir croisé dans mon établissement… Vous cherchez du divertissement à moins que cela soit un travail même si j’en doute. Avoua-t-elle tout en me regardant de la tête aux pieds.

« Bonsoir et à vrai dire, j’avais besoin d’un peu de changement… J’en ai assez des boîtes de nuits où les hommes passent leurs temps à vous payer un verre, histoire de vous aborder… Un peu de calme ne fait pas de tort. »

-Vous avez raison, soyez la bienvenue dans ce cas. Que désirez-vous boire ?

« Merci et je vais prendre un diabolo menthe si possible. »

-Un diabolo menthe pour la demoiselle, je vous le prépare de suite.

J’observais autour de moi les personnes présentes où la plupart était occupé par une serveuse qui cherchait à gagner des pourboires supplémentaires. Je sondais la pièce grâce à mes pouvoirs de mutants et je tâchais de lire dans les pensées des clients. Je m’attardais sur l’un d’eux qui ne souhaita pas que la serveuse reste à ses côtés, il voulu juste sa bouteille et un saut de glace.

-Voilà pour vous.

La patronne déposa mon verre devant moi et je le payais immédiatement. Finalement, je décidais de me lever lorsque la serveuse avait préparé la commande de l’inconnu et je me rapprochais de cette dernière tout en lui donnant un billet.

« Je vais m'occuper de lui. »

Elle ne broncha pas et me donna le plateau. J’avais pris la peine de déposer mon verre sur ce dernier et je me dirigeais vers l’homme qui avait capté mon attention. Arrivée à sa table, je posais le plateau sur cette dernière et je lui adressais un fin sourire tout en prenant la parole.

« Et voilà pour monsieur, une bonne bouteille de Chivas. »

Continuant de le fixer, il fallait avouer qu’il était plutôt beau gosse et tandis que je montrais la place à ses côtés, je lui demandais l’autorisation de m’asseoir.

« Puis-je prendre place à vos côtés? »

_________________



Dernière édition par Claudine Renko le Lun 21 Juil - 8:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sébastian von Orchent
Neutre Delta
avatar

Messages : 1258
Date d'inscription : 01/04/2012
Age : 24

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Jeu 3 Juil - 12:21

La lettre à Elise by Ludwig van Beethoven on Grooveshark

Vendredi 30 Mai 2014 – 09 : 46 P.M.
La télésurveillance est un système que, dès 1948, l’écrivain Georges Orwell décrivait dans son roman 1984 comme un syndrome de l’état totalitaire car certaines personnes incarnant l’état, Big Brother dans l’œuvre suscitée, se trouvaient détentrice du pouvoir d’identifier les faits et gestes de toutes une population grâce à un immense parc de caméras disséminées un peu partout. C’est à Londres que ce système c’est généralisé le premier, suite aux attentats de l’IRA durant les années 80, cependant son utilisation pour contrer le terrorisme s’est renforcée au XXIe siècle, au lendemain des attentats du 11 Septembre 2001 même si la politique de la Tolérance Zéro menée durant le mandat de Rudolph Giuliani avait déjà préparée la ville de New York à cette vidéosurveillance. Pour la seule île de Manhattan, centre du centre du monde à bien des égards, la NYPD possédait en 1998 2.397 caméras, chiffres passé à 4.176 en 2005 et en croissance continuelle me permettant, à défaut d’avoir les chiffres exacts, d’estimer à plus de 8.000 les appareils de surveillance qui me sont accessibles. Avant ma prise de pouvoir, le HellFire Club ne se tournait pas vers ce type d’espionnage, lui préférant les agents dormants et les agents doubles, cependant une magnifique occasion durant une journée de Décembre 2012 me permit d’user du hackage de ce réseau de vidéosurveillance par les X-Men pour y faire implanter un logiciel me permettant d’y avoir continuellement accès. Oh, bien sur, si la surveillance a pour but de contrôler les conditions de respect de la sécurité, de la sûreté ou de l'exécution d'une procédure particulière, je m’intéresse particulièrement à cette dernière et relativement peu aux deux autres et si les images obtenues avec ce système sont généralement traitées automatiquement il n’en reste pas moins possible de les visionner lorsqu’on le demande où qu’une personne « d’importance » est repérée par l’un de nos logiciels. Je ne suis pas Big Brother mais je joue aux échecs avec lui tous les mercredis et je gagne souvent.

Je suis occupé dans mes appartements du second étage du Manoir du HellFire Club, profitant d’une normalité familiale tout aussi relative que récemment retrouvée, lorsqu’on me demande. La salle de surveillance n’est pas au Manoir même mais dans une autre installation, il ne faut pas oublier quels sont les objectifs et les utilités de ce lieu, cependant nous n’en disposons pas moins d’écrans capable de relayer ces informations ; l’évolution de la technologie humaine m’impressionnera toujours et je n’ai pas la prétention de comprendre comment elle marche, c’est la chair et l’esprit que je manipule, cependant il suffit d’une tablette dotée d’un réseau intranet pour me permettre de voir ce qu’ils veulent que je vois.

« Ils » s’incarnent en la personne de Tarja Wallensky, une mince trentenaire blonde au physique taillé par la pratique de divers sport comme la natation ou le motocyclisme et dont les capacités polymorphiques doivent y être beaucoup dans l’agréabilité globale de son apparence, qui n’est ni plus ni moins que l’agente en charge de la gestion de réseau d’informateurs et de surveillance du Club. Et s’ils prennent la peine de venir toquer à ma porte de leurs doigts de pianistes pour m’interrompre de leur voix froide et neutre, c’est que l’affaire est suffisamment importante pour cela. Même s’il reste à savoir si c’est réellement une affaire ou un simple non-événement comme il s’en passe tant.

Je prends la tablette et adresse un regard sans réel intérêt alors même qu’ils m’expliquent de quoi il en retourne ; le logiciel de surveillance de personnalités a signalé le retour sur « nos » écrans d’une personne listée. Oui, nous avons une liste de personnes à surveiller lorsqu’elles passent sous les caméras de la NYPD et ce visage que je vois apparaitre sur l’écran ne m’est pas inconnu. Il n’y aura aucune archive de cela, pour ne former d’éléments compromettant, mais je me note que la Miss est de retour sur mon territoire et qu’elle ne prend même pas la peine de venir dire bonjour.

Elle n’a pas l’air trop mal en point, dans cette robe rouge laissant tant voir ses jambes que la pâleur de la peau qui les recouvre. Elle n’a pas l’air trop embourbée dans les problèmes non plus, d’ailleurs. Pour l’instant du moins.

Que fait-on ? Voici qui me fait sourire avec mépris alors que je rends à Tarja sa tablette. Que fait-on pour elle, contre elle, avec elle ou d’elle ? Que fait-on d’elle ? Rien. Elle s’est enfuit lorsque j’ai prit le contrôle du Club et elle semble croire qu’elle a toujours une quelconque importance en son sein comme en cette ville, elle semble croire que son échec n’est pas parvenu à mes oreilles, elle semble croire que la vie continue comme si de rien était et que les actes ne prêtaient pas à conséquence. Une enfant. Une enfant inconsciente. Que lui arrivera-t-il désormais que Shaw n’est plus là pour veiller sur elle ? Que lui arrivera-t-il désormais qu’elle s’est faite de véritables ennemis ?

Je m’en contrefous. Je protège et j’aide les miens et rien ne me permet de penser qu’elle en fasse encore partie. Je l’ai dépouillée de ses titres et de son pouvoir au sein du HellFire Club et elle se rend dans des lieux de secondes zones pour des raisons qui m’échappent alors je n’ai plus rien à faire que ce soit pour, contre, avec ou d’elle pour l’heure. Peut-être reviendra-t-elle vers moi, vers cette maison qui a assuré son maintient dans des eaux bien plus élevées que celles dans lesquelles elle nage à l’heure actuelle mais le luxe du Club des Damnés n’est pas gratuit. Pour l’heure elle n’est rien qu’un clone, qu’une enfant jouant à être une poupée, si cela lui suffit, soit. Je ne m’embarrasserai pas d’elle en ce cas. Il se peut même qu’un jour, il ne lui reste plus que sa carte de membre du Club des Damnés hors il n’est nullement besoin d’être Agent du HellFire Club pour la posséder.

Sébastian Shaw a fait d’elle une princesse, en son temps, désormais qu’il n’est plus je la laisserai être une femme comme les autres, aussi simple et futile. Mais je lui laisserai une chance, une chance de reprendre son destin en main et de ressortir de cette foule qu’elle croyait, par le passé, que l’on contrôlait pour elle, cette foule qu’on surveille d’un œil distant et désintéressé car elle n’est même pas digne d’appartenir au troupeau que l’on surveille et manipule d’ordinaire.

Ce qu’on va faire, continuer de la regarder, continuer de la surveiller, continuer d’épier ses mouvements jusqu’à ce qu’elle en fasse un d’intérêt, qu’il soit dans le sien ou dans celui d’un autre que je ne citerai pas ici. Je la regarderai dans ce monde que je contemple dans toute sa crudité et l’y laisserait disparaitre si c’est là ce qu’elle accomplit cependant elle déchoira de mon Club comme elle a déjà déchu de mon Cercle.

Je suis darwiniste, Claudine, si tu n’es pas capable de t’adapter tu disparaitras simplement. Tu es à la croisée des chemins et en cette soirée, on voit où cela te mène…

CAMEO pour SVO

_________________
Le Léviathan

"Je suis un Démon, car je suis le mal provenant de l’âme des hommes, je suis celui qui a perdue la raison en contemplant la réalité et l’Humain dans ce qu’ils ont de plus noir, de plus nu, et qui l’a accepté et a décidé de s’en servir. Si vous devez raisonner en bien et en mal, considérez-moi comme un mal nécessaire, immuable et inhérent à l’Homme et à son imperfection."
402 Messages Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Sam 5 Juil - 15:44

Lucas ne faisait pas vraiment attention à ce qui se passait dans le bar, il avait seulement envie de décompresser un peu. Il venait de vivre une situation difficile professionnellement et sa vie privée était pour le moment un véritable fiasco au vu des papiers qu'il avait trouvés chez lui. Non l'avocat avait besoin de se changer les idées. Il était un peu déçu que sa serveuse préférée ne soit plus là. Ce bar allait sans nul donc perdre beaucoup d'intérêt à ses yeux. Même s'il appréciait la patronne, il savait que son argent serait apprécié partout ailleurs de la même façon et qu'il se nouerait de cette illusoire amitié tant qu'il claquerait son fric au sein de l'établissement. Il avait bien l'attention pour ce soir d'oublier un peu ses soucis grâce à l'alcool et de revenir à la dure réalité le lendemain avec une belle gueule de bois. Il savait parfaitement ce qu'il faisait, il n'avait pas l'attention de se mettre minable comme un ado, juste le fait de s'enivrait suffisamment histoire d'oublier illusoirement ses déboires l'espace d'un moment. Il savait que l'alcool ne résoudrait pas ses problèmes, mais pour ce soir cette bouteille lui permettrait de faire une pause mentale. Demain serait un autre jour et il devrait faire face à ses responsabilités.
Il n'avait cependant pas prévu ce qui allait se passer. *Tiens, un changement de serveuse. Faut croire qu'elle n'a pas apprécié que je la boude, mais bon, le client est roi. Elle n'avait pas cette classe. Visiblement changement de catégorie.* Lucas se mit donc à observer pendant quelques secondes la personne qui venait de lui livrer sa bouteille. A y regardait de plus près, elle n'avait pas l'air d'être une serveuse d'ici. Sa tenue vestimentaire était moins aguichante, elle avait un peu plus de classe que les serveuses de ce bar. Il se dégager beaucoup de prestance dans cette jeune femme.
*Voilà qui devient intéressant.* Lucas décida de se laisser prendre au jeu et de voir ce que voulait cette jeune personne. *Elle a au moins du culot pour venir elle-même jouer les serveuses. Elle n'a pas froid aux yeux.*S'il avait vu juste, elle n'était qu'une simple cliente comme lui. Lucas n'était sur de rien et il avait bien l'attention de lui laisser mener le jeu l'espace d'un moment.

Lucas aimait bien les personnes qui étaient déterminées et qui savait ce qu'elle voulait. Il décida donc de creuser un peu cette affaire qui promettait d'être fort intéressant.

« Merci bien. Oui, je vous en prie, prenez place. »

Il invita la jeune personne à s'installer là ou elle le souhaiterait. Il décida du coup de jouer le jeu.

« Votre collègue m'a délaissé ! L'aurais-je offusqué ? A moins que j'ai le droit à un traitement de faveur ? »

Lucas esquissa un petit sourire ravageur comme il savait si bien les faire. La situation l'amusé un peu, c'était déjà cela. Il faut dire qu'il gagnait largement au change avec cette jeune personne. Si la serveuse qui s'était occupé de sa commande ne l'avait pas satisfait, la mystérieuse inconnue avait des arguments physiques de choc. Ce qui n'était pas pour déplaire à l'avocat. Son seul défaut à ses yeux étaient sa mutation. L'aura qui émanait d'elle et que percevait Lucas était la preuve qu'elle était mutante tout comme lui. *Il faut croire que ce soir je suis destiné à croiser mes congénères.*

Lucas était toujours plus méfiant avec les personnes mutantes que les humains. Certes il ne généralisait pas. Il savait bien que dans les deux camps, il avait des bonnes et des mauvaises personnes. Lucas s'était toujours montré plus méfiant avec ses congénères, leurs pouvoirs pouvaient souvent causer des ravages. De plus Lucas n'était pas apprécié par les siens au vu de ses propres dons. Il décida pour le moment de faire abstraction de tout cela et de profiter de cette charmante compagnie. Il allait lui proposer un verre quand, il s'aperçut qu'elle avait déjà prévu sa boisson sur le plateau. *Sacré confiance en elle la demoiselle. *
Au vu de la couleur, il pouvait deviner que c'était de la menthe. La question qu'il se posait s'était de savoir s'il y avait autre chose de plus fort dans ce verre.

Lucas décida donc de se servir à son tour un verre de la bouteille qu'il avait commandée. Il ajouta quelques glaçons au chivas qui avait une bel couleur or ambré. Lucas prit son verre pour trinquer avec son inconnue.

« Santé ! Je m'appelle Lucas et qui ai je l'honneur?»

La soirée était prometteuse et elle commençait sous des meilleurs hospices que l'aurait cru Lucas. Visiblement la déception de ne pas voir Gina venait d'être oubliée en un instant. Il fallait croire que Lucas était comme tous les hommes inconstants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Dim 6 Juil - 7:22

Ce soir, j’avais envie de m’amuser et de me changer les idées. C’était cette raison qui m’avait poussé à venir dans ce quartier et plus précisément dans se bar. Néanmoins, c’était une première pour moi car je n’avais pas encore mis les pieds dans un tel endroit. Après avoir commandé un verre auprès de la patronne et échangé quelques mots avec cette dernière, j’avais décidé de jouer les serveuse pour un homme assez intéressant, il fallait l’admettre. Rejoignant sa table avec sa commande, il posa dans un premier temps son regard sur ma personne afin de me détailler. Me concernant, je tenais toujours le plateau et j’attendais patiemment d’avoir son accord pour prendre place à sa table. C’était un petit jeu pour moi et visiblement, cet homme décida d’y prendre part vu qu’il me donna le feu vert pour m’installer.

« Je vous remercie. »

Prenant place à sa table, la discussion enchaîna immédiatement et il posa certaines questions concernant « ma collègue. »

« Effectivement, c’est le cas… Elle n’a pas apprécié vos paroles et elle s’est donc tournée vers un autre client. »

Même si je n’étais pas présente lors de la discussion entre la serveuse et l’inconnu, je pouvais facilement entendre les pensées de la jeune femme qui avait été très offusquée par cet homme.

« C’est exact… Un client tel que vous, a le droit d'avoir un traitement faveur. »

Le sourire qu’il venait d’esquisser, pouvait faire fondre n’importe quelle femme, moi y compris et je souriais à mon tour en guise de réponse. Visiblement, il était satisfait de me voir à la place de l’autre serveuse et j’en concluais que j’avais gagné des points avec cet homme. Il fallait l’admettre, cet inconnu était très séduisant et je m’en délectais rien qu’à le regarder. Durant un court instant, je plissais légèrement les yeux car je venais d’entendre l’une de ses pensées. Il savait que j’étais une mutante et je me demandais comment une telle chose pouvait être possible. A moins que cet individu disposait d’un pouvoir capable de détecter nos congénères ? Si c’était le cas, je devais me rapprocher un peu plus de lui afin de l’étudier un peu plus mais pour le moment, je n’étais pas là pour cela et je souriais à nouveau après quelques secondes.

Restant silencieuse sur ce petit détail, je continuais à l’observer en silence et il se servit un verre. Il souhaita en faire de même pour moi mais il remarqua que j’avais déjà un verre et il attrapa le sien pour trinquer avec moi.

« Santé… Je m’appelle Claudine et je suis enchantée de vous rencontrer Lucas… »

Cette charmante rencontre était très plaisante à mes yeux et j’espérais que le restant de la soirée allait être tout aussi intéressante.

« Dites-moi Lucas, pourquoi un homme aussi séduisant que vous, vient faire dans un tel endroit ? »

Après les présentations, il était temps de poser quelques questions afin de débuter une discussion.

_________________



Dernière édition par Claudine Renko le Lun 21 Juil - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Lun 7 Juil - 14:36

*En tout cas je gagne au change.* Ce n'était pas pour déplaire à Lucas d'avoir eu un changement de serveuses. Il n'avait pas eu de déclic sur la première. La jeune personne qui avait pris place jouait dans une autre cour sans commune mesure. Lucas l'a trouvé plus délectable. Lucas ne pouvait dire pourquoi, mais il se dégageait d'elle un fort magnétisme, ce qui n'était pas pour lui déplaire bien au contraire. Il avait bien envie d'en apprendre un peu plus. Un léger sourire en coin apparut quand elle lui parla qu'il était un client spécial. *Tu sais flatter les égos, ma belle.* Il essaye de capter du regard la patronne, mais là où il était placé il ne pouvait la voir. *En même temps, vous avez droit au riche bedonnant, ou au fauché beau gosse qui claque sa pauvre paye d'ouvrier. * Lucas savait qu'il n'était pas trop mal de sa personne, il y avait longtemps qu'il en avait pris conscience, depuis la Fac de droit. Il savait jouer aussi bien du verbe que de ses charmes quand la situation l'imposait et cela ne lui posait aucun problème. *Faveur jusqu'à quel point !*
Il décida de tiller sa charmante serveuse.

« Je serai curieux de connaitre ce traitement de faveur ! Il est exercé par vos soins ? »

Puis machinalement il porta délicatement à ses lèvres le verre. Le liquide qui coula dans sa gorge, lui fit un bien fou. Il sentit instantanément une légère vague de chaleur et de bien-être se propager dans son corps. Il n'avait pas eu l'occasion de boire un bon alcool depuis un long moment. C'était l'un de ses petits plaisirs, de pouvoir déguster de temps à autre une bonne bouteille. Il ne regrettait pas son choix d'être venue là ce soir surtout qu'il était en charmante compagnie.

«Ravi de vous avoir à ma table Claudine. » *je pense que plus d'un client dans ce bar serait ravi d'avoir ce privilège.*

Les présentations étaient donc faites, les choses sérieuses allaient commencer. Lucas aimait séduire son entourage, surtout dans ce genre de lieu ou en général c'était l'argent qui menait. Il aimait justement pouvoir inverser cette tendance par ses charmes. Non pas qu'il ne puisse pas payer, mais il trouvait cela tellement plus amusant. C'était aussi une façon de se démarquer de ces notables qui pouvaient claquer une fortune dans une seule soirée.

La question que posait Claudine avait du sens. Il était venu là pour se réfugier comme à chaque fois, quand dans sa vie cela n'allait pas. Il était tombé par hasard ici à ses débuts sur New York, il avait apprécié le cadre, mais aussi l'ambiance. Les filles n'étaient pas trop aguichantes, elle faisait le petit show sans trop de vulgarité et Lucas appréciait la tranquillité des alcôves. C'était comme un refuge. Il était là pour oublier le monde extérieur. Il ne pouvait l'avouer si facilement et puis Lucas aimait sauver les convenances d'une vie sociale, mais si elle était illusoire.

« A votre avis que vient chercher un homme comme moi ici ? Un peu de divertissement et oui je ne suis qu'un homme. *du réconfort sans nul doute, oublier tout ce sang. * Ici ou ailleurs n'est-ce pas la même chose ? Pour tout vous dire j'aime secrètement votre patronne. »

Il éclat d'un petit rire cristallin avant de reprendre un air plus sérieux. Il avait soigneusement contourné la réponse. C'était difficile pour lui d'admettre qui n'avait pas d'autre endroit où il pouvait se réfugier. Lucas payait le fait qu'il ait toujours érigé des murs entre lui et les autres. Si certes il avait des bonnes relations avec des pseudos amis, il ne le considérait pas assez pour aller se réfugier chez l'un d'entre eux pour épancher ses malheurs. Il fuyait le dur constat d'un échec sentimental qui pointait le bout de son nez, même s'il ne s'avouait pas encore vaincu. Non tout cela il ne pouvait le dire à cette charmante inconnue. Lucas n'était pas homme à se plaindre ou à avouer ses faiblesses à la première inconnue. Elle avait au moins une vertu distrayante. Il décida d'aller la titiller à son tour

« Je peux vous retourner la question, une si charmante personne n'a pas trouvé mieux comme endroit pour exercer ? »*je pense que tu as plus d'un atout dans ta manche ma douce. Je serai ravi de découvrir quel as tu caches !*

Lucas était curieux de connaitre la réponse, ou bien si elle-même aller jouer d'une pirouette pour échapper à la question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Mar 8 Juil - 10:03

Etre capable de lire dans les pensées des autres, était une chose très agréable, il fallait l’avouer et cela me permettait de savoir si je plaisais à mon interlocuteur. C’était le cas vu qu’il semblait avoir gagné au change et ce n’était pas pour me déplaire. Il était séduisant lui aussi et il me plaisait énormément. Peut-être étions-nous fait pour nous entendre ? J’allais certainement m’en rendre compte très rapidement vu que la discussion que j’avais avec cet homme, était très plaisante. Des nouvelles pensées du jeune homme que je venais d’entendre, me firent sourire légèrement tandis que je ne le quittais pas des yeux. Après lui avoir avoué qu’il avait droit à un traitement de faveur, il me demanda si ce dernier allait être exercé par mes soins.

« Bien entendu, je suis là pour cela. » Répondais-je aussitôt.

En le voyant boire une gorgée de la boisson qu’il avait commandé auparavant, je saisissais mon verre pour le porter à mes lèvres afin d’en boire une petite gorgée et je le reposais devant moi tout en souriant. Finalement, je n’avais aucun regret d’être venue en ses lieux car j’étais tombée sur un homme charmant en la personne de Lucas. Il m’avoua d’être ravi de m’avoir à sa table et je captais au même moment, une nouvelle pensée de mon interlocuteur.

« Je suis ravie d’être à votre table mon cher Lucas. »
lui avouais-je avec l’un de mes plus beaux sourires.

Les choses sérieuses allaient certainement commencé sous peu et j’avais décidé de passer à la vitesse supérieure en lui souriant de cette façon. Reprenant une autre gorgée de mon verre, je venais de lui poser une question intéressante même si je connaissais déjà la réponse à cette dernière. Il était certainement là pour payer une fille entrain de danser pour lui, cela ne faisait aucun doute. Il confirma mes pensées mais par contre, je venais de capter les siennes et malgré les paroles qu’il venait de prononcer, il était là pour trouver du réconfort afin d’oublier tout ce sang.

« Je vois. » Avec une légère déception dans la voix.

Il ne m’avait pas réellement répondu à ma question mais ses pensées venaient de le faire et je souriais à nouveau. Heureusement, il ignorait que j’étais capable de lire les pensées des autres sinon cela ne serait pas aussi amusant pour moi. Personne n’était capable de garder un secret surtout quand on se trouvait devant moi, à moins de tomber sur un télépathe beaucoup plus puissant que moi. Voulant renverser les tendances, Lucas décida de me retourner la question et je riais légèrement suite à cela.

« Pour vous répondre honnêtement, j’avais besoin de changement… Un endroit plus calme que les boîtes de nuits et je suis tombée par hasard sur ce lieu. »

Je décidais de me lever pour venir m’installer à côté de lui et je me tournais dans sa direction pour continuer à sourire avant de prendre la parole.

« Je dois dire que je ne regrette pas d’être là… surtout ce soir car je trouve votre compagnie très agréable. »

_________________



Dernière édition par Claudine Renko le Lun 21 Juil - 8:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Mar 8 Juil - 18:11

La soirée démarrait sous les meilleurs hospices, dans d'autres circonstances Lucas aurait largement apprécié comment elle se déroulait. Le coeur n'y était pas, même si Lucas devait admettre que la compagnie de Claudine était une forme de réconfort très agréable, plutôt que de noyer seul sa solitude dans cette bouteille d'alcool qui lui faisait les yeux doux. Il ne pouvait cependant se laisser aller comme il l'aurait souhaité tant qu'il n'aurait pas tiré au clair, ses histoires de coeurs. Il avait bien pensé à séduire la première venue histoire de se venger. Il s'était dit que cette vengeance était puérile et ne le mènerait à rien, du moins pour l'instant. Il n'avait pas envie de jouer les rabats joies, ni de rester seul entre les murs de son appartement ou les visions d'horreur s'enchaîner quand il n'avait pas l'esprit occupé. Non il était tout de même content de la présence de cette charmante personne, mais il savait qu'il devait faire attention à ne pas se brûler les ailes. Visiblement Claudine était là aussi pour le divertir, ce qui en soit ne lui déplaisait pas. Après tout il était venu ici pour se changer les idées. Il n'avait cependant pas envie d'envenimer une situation qui était déjà fort complexe. Il avait aussi sa part de responsabilité. Il essaya de chasser rapidement ses idées noires pour se centrer uniquement sur Claudine et oublier toute cette affaire de divorce.
Il posa son profond regard sur elle. *Plaisir réciproque, à moins que l'appât du gain soi ta motivation ma douce.* Lucas n'en oubliait pas que si Claudine était une vraie serveuse alors elle était là pour augmenter le pourboire qu'il lâcherait en fin de soirée, soit elle avait d'autre motivation qu'il n'avait pas encore percé à jour. Une légère remarque de Claudine lui fit lever le sourcil un instant. Lucas s'interrogeant. Il en avait presque oublié sa nature de mutant, mais il ne savait dire pourquoi à cet instant celle-ci lui apparut de plus belle. Il décida d'essayer d'évoquer le sujet à demi-mot, voir si la belle lui en parlerait ou pas ?

« Que voyez-vous ? Etes-vous médium, extralucide ?» Petit sourire en coin.

*C'est une mutante mon cher, quels dons peuvent bien se cacher sous ce doux minois ? Qu'est ce qu'elle peut percevoir en toi?*

Ce don de perception lui échappait totalement. Il y avait des fois où il aurait aimé pouvoir stopper cette influence de couleur qui pouvait l'agresser visuellement. Dans le passé il s'en était servi pour fuir les mutants, ne voulant pas les côtoyer afin de vivre une existence normale. Depuis les choses avaient bien changé et sa vision sur les mutants avaient aussi évolué. Il avait aussi compris que s'il fuyait ses congénères c'était aussi pour échapper à sa nature. Il aimait cependant percer à jour ses congénères, savoir à qui il avait affaire. En même temps il savait qu'il avait un sacré avantage sur ses congénères et surtout le don de les rendre aussi inoffensif qu'un chihuahua en quelques sortes. Ce qui en général ne plaisait pas. Tout pendant qu'il s'interrogeait sur la nature de la mutation de Claudine, cette dernière se rapprocha. Ce qui fit sortir Lucas de ses réflexions intérieurs. * Le jeu passe à la vitesse du dessus. Qui va brûler l'autre ?*
Ils avaient au moins un point commun. C'est le hasard qui les avait guidés ici.

« Alors, il faut croire que le hasard, fait bien les choses. Croyez-vous à la destinée Claudine ? Pensez-vous que vos pas aient été guidés par une force mystérieuse ? Est-ce bien vos choix qui vous aient amené ici ? » * Je pense que nous sommes libres de nos choix, mais que certaine force nous dépasse. Nous en sommes en quelques sortes la preuve que la nature est pleine de ressource.*

« Mais plaisir réciproque ! Comme quoi j'ai bien fait de jouer les indélicats avec votre collègue. » Affichant un sourire enjôleur *et toc dans les dents pour l'autre morue. Elle a de la chance de Claudine soit de bonne compagnie sinon je l'aurais bien enquiquiné un peu. *

Lucas n'était pas rancunier, mais en tant que client il se disait qu'il avait au moins le droit de choisir avec qui il voulait passer la soirée. Il avait aussi un sacré ego qui lui jouait des fois des sales tours. Le compliment était sincère, Claudine lui vidait un peu la tête. Ce qui n'était pas une mince affaire.

« Alors qu'elle est votre spécialité au sein de ce club ? » *bas les masques ou pas !*

Lucas était curieux de connaitre la réponse de Claudine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Mer 9 Juil - 7:58

J’éprouvais un grand plaisir à lire ses pensées et visiblement, j’arrivais à lui changer les idées, c’était une bonne chose en soi. Cette soirée continuait de s’annoncer comme excellente et je ne regrettais pas du tout d’avoir mis les pieds dans ce genre d’endroit. Etre en compagnie de Lucas, me permettait d’oublier certaines choses de mon vécu et cela faisait peu de temps que j’avais décidé de refaire surface. Sur le coup, je me demandais ce qu’était entrain de faire ce cher Sebastian et lui rendre une petite visite était l’un de mes futurs projets. J’en avais assez de me cacher et il était temps qu’il sache que j’étais toujours en vie. Sortant de mes pensées, je portais à nouveau mon attention sur Lucas et je lui adressais un nouveau sourire. Il me demanda si j’étais médium où extralucide.

« Si c’était le cas, j’aurai aimé voir que mon ex couchait avec ma meilleure amie… » Avouais-je d’un air dépité. « Lorsque j’ai découvert leur relation, cela faisait cinq mois qu’elle avait commencé… Désolée, je ne voulais pas vous ennuyer avec ça… »

Je méritais un oscar pour cette improvisation mensongère et j’étais fière de moi. Pour continuer à jouer de cette façon, je décidais de boire une grande gorgée de mon verre et ce dernier était presque vide sur le coup. Néanmoins, il se rappela que j’étais une mutante et qu’il ne connaissait pas mes dons. Ce n’était pas réciproque vu que je connaissais le sien, à moins qu’il en avait d’autres ? Cependant, je continuais à jouer mon petit rôle et je le regardais tout en souriant.

« Pardonnez-moi de vous avoir parlé de ça… Il fallait juste que ça sorte… »

Rajouter une couche pour bien lui montrer que je n’avais pas de dons en particulier et jouer les victimes pouvaient certainement sensibiliser certains hommes. J’écoutais ses nouvelles paroles et il marqua un point en disant que le hasard nous avait poussé jusqu’ici et j’esquissais un nouveau sourire avant de répondre à ses questions.

« Effectivement, le hasard fait bien les choses… Concernant le destin, j’y crois même si par moment ce n’est pas toujours facile… Et je ne pense pas que ce sont mes choix qui m’ont poussé à rejoindre ce bar… car je vous avoue qu’avant, je fréquentais d’autres endroits qui ne sont pas du même genre… Et en ce qui vous concerne, vous êtes là par habitude, je présume ? »

Il m’avoua que c’était réciproque et qu’il avait bien fait de jouer les indélicats avec ma collègue. Je ne pouvais m’empêcher de rire car il avait raison, si il n’avait pas agi de la sorte avec cette fille, je ne serais pas à sa table en ce moment.

« Tout à fait, vous avez eu raison d’agir de cette façon avec elle. »

La nouvelle question que Lucas me posa, concernait ma spécialité dans le club et je me demandais si j’allais continuer de jouer à ce petit jeu où allais-je lui dire simplement la vérité.

« J’ai énormément de spécialité mais ma préféré est la danse… »

Finalement, j’avais opté pour continuer encore un peu, histoire de voir comment il allait réagir suite à cette révélation.

_________________



Dernière édition par Claudine Renko le Lun 21 Juil - 8:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Sam 12 Juil - 15:17

Lucas écouta donc le récit de Claudine, son histoire de femme bafouée par son amant. * Je me demande à quoi ressemble ton amie, pour qu'un homme désire te tromper avec alors qu'il a une si ravissante créature sous la main. A moins que tu ne sois une vraie garce, exaspérante qui l'aura lassé.* Lucas savait que la beauté ne faisait pas tout, mais qu'en général dans les histoires de tromperies elle y était pour beaucoup. Il était clair pour lui que de tromper une telle femme était presque un sacrilège au vu de la beauté, à moins qu'elle ait un caractère de chien. Après tout il savait que les caprices d'une diva, toute magnifique qu'elle soit, elle pouvait finir à mettre à mal la patience de plus d'un homme. Il pouvait donc comprendre à partir de ce moment-là qu'on puisse se détourner d'une telle femme, toute magnifique qu'elle soit.

« Vous ne m'ennuyiez pas avec votre histoire, il est souvent plus simple de se confier à un inconnu qu'à un proche. » *Tout le paradoxe de la vie, ou certaines rencontres éphémères sont plus intenses. *
« Si cela peut vous soulager, je suis à votre écoute. »

Cela permettait aussi à Lucas d'échapper aux questions de Claudine et surtout de se livrer à elle sur son intimité qu'il ne souhaitait pas vraiment évoqué ce soir. Lucas était un homme à tout garder pour lui. Il n'avait cependant pas percé le secret de la mutation de Claudine, qui restait pour le moment un mystère. Il ne pouvait ce fier qu'à ses dires. Il devait la croire sur parole, il n'avait pas d'autre choix que de se fier à son instinct. Lucas avait l'habitude d'être à l'écoute, c'était le fond de commerce de son métier d'avocat. Se fier au dire du client qui n'était toujours pas sincère. Il avait appris à sentir des fois quand on lui mentait trop outrageusement. Il devait démêler le vrai du faux afin d'établir la meilleure défense. Il prévenait ses clients que lui mentir était de se mettre volontairement en échec. Il en avait entendu de toutes sortes. Lucas considérait les avocats comme des prêtres modernes qui donnaient la grande messe au sein des tribunaux. Il servait avant tous les intérêts de ses clients qu'ils soient innocents ou pas. Par son métier Lucas savait être une tombe.

« Je pense que vous avez besoin d'un petit remontant ! Vous n'allez pas me laisser vider cette bouteille à moi tout seul ? »

Ses propos étaient vraiment, il n'avait plus l'attention de boire tout seul, puisque le destin avait mis Claudine sur sa route. Il avait bien l'attention de partager avec elle ce moment de convivialité.

« La trahison d'une amie est ce qu'il y a de pire. Vous devriez peut-être mieux choisir les personnes qui vous entoure Claudine. »

Tout en prononçant ses paroles, il plongea son regard dans le sien. Essayant de sonder son âme et de voir si elle était sincère ou pas. Essayant de percevoir le langage non verbal du corps de Claudine qui pouvait lui renvoyer.
Le destin pouvait donc jouer des tours à sa façon ou bien rapprocher deux inconnus.

«Vous présumez bien, j'ai découvert ce bar, il a mon arrivée sur New York ; il y a quelques années. Il m'a paru divertissant après une journée de boulot. Rien de tel que de se changer les idées. Il y a cependant quelques temps que je n'avais pas remis les pieds ici pour tout vous dire. Sauf ce soir ou l'envie de revenir peut être aux sources s'est fait ressentir.*Voilà qui est intéressant d'où viens tu ?* Et vous quels sont les endroits que vous fréquentiez avant ? »

Il était curieux de connaitre les endroits qu'elle fréquentait avant ce soir. S'ils étaient plus raffinés que celui-là où bien plus glauques. New York offrait une palette alléchante de lieux pour se divertir, il y en avait pour tous les goûts et surtout pour tous les styles.
Lucas esquissa un sourire quand Claudine approuva sa façon d'agir avec sa collègue. Lucas n'avait certes pas été cool avec cette pauvre serveuse, mais il était venu au départ pour sa petite préférée qui n'exerçait plus ici. Si la déception était maintenant largement passé par la présence de Claudine, il n'avait pas vu de potentiel en cette serveuse pour le divertir et avait trouvé préférable de rester seul plutôt que de se montrer discourtois avec elle et de lui faire perdre son temps et le sien.
*Et bien tu es dur avec ta collègue, pauvre fille, c'est pas sa soirée. Si elle se fait bouler par tous les clients elle va pas rester longtemps.*

« Pourquoi votre collègue ne sait pas bien s'y prendre ? J'aurais été déçu ? Ou bien elle n'a pas votre talent ?»

Lucas décida de voir comment réagirait Claudine s'il la titillait un peu. Il aimait bien pousser les gens dans leur retranchement et voir ce qu'il avait dans le ventre. *Intéressant comme prestation, nous verrons cela bientôt ma belle.*
Il avait bien l'attention de mettre à profit les talents que Claudine lui proposait pour se divertir un petit moment.

« C'est ma distraction favorite, si bien sûr la prestation est à la hauteur, ce que je ne doute pas. »*Attention Gina était une merveilleuse danseuse, est-ce que tu seras l'égaler *

Lucas se demandait si Claudine serait réellement à la hauteur de ses attentes, sa favorite avait réellement mis la barre haute. Il en gardait de très bons souvenirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Lun 21 Juil - 8:27

Lucas avait pris la peine d’écouter entièrement mon récit avec attention et suite à cela, je captais ses nouvelles pensées. Intérieurement, je pouvais rire mais extérieurement, je ne devais rien montrer afin d’éviter de lui montrer que je mentais et que cette histoire avait été inventée de toutes pièces. Une idée me venait en tête pour la suite des confidences et une explication concernant la tromperie de mon faux compagnon allait être révélée. *Effectivement mon petit Lucas, je suis une garce quand je le désire et je peux également être pire…* Des pensées que j’évitais de lui communiquer car j’étais capable de faire une telle chose et il était hors de question qu’il connaisse mes dons. Il m’avoua que je l’ennuyais pas avec mes histoires et qu’il était plus simple de se confier à un inconnu. *Vu sous cet angle, tu marques un point.*

« Je dois admettre que vous avez parfaitement raison. »

Il ajouta ensuite que si cela pouvait me soulager, il allait m’écouter et j’acquiesçais légèrement d’un signe de tête.

« Je vous remercie, c’est très aimable de votre part. »

Suite à cela, je terminais le reste de mon diabolo et je reposais mon verre vide devant moi avant de prendre la parole.

« Il y a un an, j’ai été hospitalisée suite à un grave accident de voiture et il faut avouer que j’ai eu de la chance de m’en sortir vivante. Cependant, mes blessures ont laissé de vilaines traces à mon organisme… » A partir de ce moment, je jouais la fille qui était sous l’émotion et des larmes commencèrent à couler le long de mes joues. « Les médecins m’ont communiqué que je n’étais plus capable d’avoir d’enfants… J’étais effondrée suite à cette nouvelle et quand mon compagnon a pris connaissance de cette mauvaise nouvelle… Il n’a plus été le même avec moi… »

J’essayais de me calmer et je sortais un mouchoir en soie pour sécher les larmes qui coulaient le long de mes joues. *Ma jolie, tu mérites un oscar pour cette prestation.* Heureusement que je savais manipuler les personnes comme je le voulais et le mensonge faisait parti de ma vie, il fallait l’admettre. Le jeune homme pensa que j’avais besoin d’un petit remontant et que je ne devais pas le laisser vider cette bouteille tout seul.

« Vous avez raison, j’en ai besoin. »

Attrapant la bouteille, je me servais un verre avant de le vider à moitié suite à une longue gorgée et je le posais à nouveau devant moi.

« Ca va mieux… » Même si la tonalité de ma voix montra le contraire.

Il me confia que la trahison d’une amie pouvait être très douloureuse et que je devrais mieux choisir mes amies.

« Je ne vous le fais pas dire… »

Il plongea son regard dans le mien pour chercher à voir si je lui disais la vérité et il pouvait remarquer que j’étais sincère avec lui. Même si c’était une histoire purement inventée par mes soins, les émotions que je venais de montrer, étaient très sincères. Par la suite, il avoua que je présumais bien concernant sa venue dans ce bar et il me raconta comment il l’avait découvert. Lucas voulait savoir les endroits que je fréquentais avant et je lui répondais sans la moindre hésitation.

« Avant de me retrouver dans ce bar, j’étais plutôt du genre à fréquenter les boîtes de nuits car après cette histoire douloureuse, je n’avais qu’une seule envie… me changer les idées. Malheureusement, je n’ai fait que des mauvaises rencontres car la plupart des hommes que je croisais, ne me plaisaient pas du tout… Ils n’avaient aucunes conversations… Par contre, je ne regrette pas d’être ici surtout ma route a croisé la vôtre… Vous êtes différents des autres, je dois l’admettre. »

A présent, nous parlions de ma fausse collègue et le fait que j’avais approuvé concernant la façon d’agir du jeune homme avec cette dernière, faisait plaisir à Lucas. D’ailleurs, je captais les nouvelles pensées de mon interlocuteur et je prenais une nouvelle gorgée de mon verre tout en ne le quittant pas du regard. Des nouvelles questions concernant ma collègue et je souriais avant de répondre.

« Je crois qu’elle a du talent sinon elle ne serait pas là… C’est juste que je voulais m’occuper de vous et sincèrement, j’ignore le pourquoi… A moins que le destin y est pour quelque chose ? »

Concernant mon talent, il était vrai que j’étais une excellente danseuse vu que j’avais passé la plupart de mes soirées en boîtes de nuits. Cependant, je n’avais jamais dansé pour une seule personne et encore moins dans ce genre d’endroits. D’ailleurs, Lucas m’avoua qu’il s’agissait de sa distraction favorite et j’esquissais un fin sourire.

« Dans ce cas, j’espère ne pas vous décevoir… »

Je m’étais légèrement rapprochée de lui, plongeant mon regard dans le sien tout en lui souriant de façon sincère. *Oublie cette Gina, je suis plus douée qu’elle*

[Hj: Désolée pour le retard, j'étais très occupée Smile ]

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Dim 27 Juil - 18:27

Lucas ne fut pas spécialement alaise quand il vit les larmes de Claudine. *Ah non pas ça ! Oui bois, noie ton chagrin dans l'alcool par pitié stop ces larmes.* Lucas ne savait pas du tout gérer ce genre de crise. Il n'était pas assez social ou altruiste pour y faire face. Quand il quittait une personne et que celle-ci se mettait à pleurer souvent il dressait un mur d'ignorance afin de se préserver de ce genre de réaction. Lucas ne s'apitoyait rarement sur son sort. Il lui arrivait comme tout le monde de pleurer, mais en général son égo en prenait un coup et bien souvent il se jurait que cela ne se reproduirait plus. Lucas avait une forte personnalité et il était rare qu'il laisse paraitre ses sentiments. Il y avait bien sûr une exception et c'était bien à cause de cela qu'il était là ce soir pour oublier que lui aussi il pouvait être faible. Du coup Lucas ne savait plus trop quoi dire. Il ne voulait pas être désagréable avec Claudine, ni en rajouter une couche. * Voilà quand tu invites les gens à se confier. Gare à toi la prochaine fois, mesure tes mots.* Il écouta donc Claudine en essayant de se montrer un peu compatissant pour sa situation.

« Dur épreuve en effet ! » * On est dans le mélo drame.*
Lucas avait un coeur assez fermé sur la vie sentimentale des autres, la misère du monde ne le touchait pas non plus. Il savait bien que son comportement était égoïste, mais il se disait que de toute façon il ne pouvait pas y remédier alors que cela ne servait à rien de s'apitoyer. Claudine avait donc commis sa première bévue avec l'avocat. Si elle avait pensé que cela le toucherait, c'était bien l'effet inverse qui se produisait. Certes Lucas savait se tenir et montrer un masque d'empathie quand il était en société, même si cela pouvait lui coûter intérieurement.

«Oublier ce passé douloureux et concentrez vous sur l'avenir qui s'ouvre à vous ! »*Tu es pas la seule ma belle à avoir ton lot de souffrance, enfin on va pas plomber la soirée, sinon c'est pas une bouteille que je vais engloutir, mais la cave de ta patronne.*

Soudain Lucas eut des flashs de souvenirs qui lui revinrent à l'esprit. Ces souvenirs étaient sinistres. Il se revoyait entre la vie et la mort, puis la mort des malfrats qu'ils avaient côtoyés et qui étaient tombés lors de l'assaut final. Pour finir c'est L'ombre d'Angel qui apparut. Son visage se ferma un instant à cause de ses souvenirs fugaces. *Chasse ces putains de pensées.* Lucas détourna son regard de Claudine pour le poser ailleurs. Il prit à son tour une gorgée d'alcool, histoire de chasser définitivement ses mauvais souvenirs qui venaient de remonter à la surface malgré lui. L'espace d'un moment il voulut quittait ce bar, prendre l'air. Il sentait comme une légère sensation de malaise qui l'avait envahit. Il réussit cependant à chasser ses ombres du passé.
Fort heureusement, la conversation reprit une tournure plus agréable. Lucas avait fini par enfouir ces réminiscences. Qui l'espace d'un moment l'avait bloqué. Contrairement à Claudine, il n'était pas à homme à se confier si facilement. Il reprit le court de la conversation comme si de rien n'était.

« Je n'ai jamais été branché boite de nuit, trop de monde. Pas vraiment facile de parler dans ce genre d'endroit si ?» *Est-ce vraiment l'endroit pour parler. Je crois plutôt que c'est les corps qui s'expriment.*

Lucas n'avait jamais réellement attiré par ce style de club. Plus jeune il n'avait pas eu trop de temps, ses études l'avaient beaucoup accaparé et il avait préféré se limiter à un cercle d'ami assez restreint. Puis quand il était devenu avocat les responsabilités et les dossiers lui étaient tombés dessus. Pour se détendre les petits bars lui était apparut une bonne alternative et surtout savourer un bon alcool, sans réellement être seul.
*Différent tout comme toi, mais jusqu'à quel point. * Lucas ne pouvait nier que Claudine l'intriguait assez. Il n'arrive pas à percer le voile de mystère qui l'entourait. Il esquissa un léger sourire quand Claudine lui reparla de sa collègue.

«Je n'en doute pas, laissons le destin faire son oeuvre. » Dit-il simplement.« Comment se déroule votre prestation Claudine ? Quelles sont vos règles du jeu ? »

Lucas avait du coup réellement besoin de passer à autre chose afin d’enterrer ce qui était remonté à la surface. Il voulait aussi voir ce que Claudine pouvait lui proposer. Il avait bien vu qu’elle s’était rapprochée de lui, s'était peut être un moyen pour lui de reprendre le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Ven 1 Aoû - 9:44

Le fait de me lui raconter ma vie et de verser des larmes à ce moment là, mettaient Lucas mal à l’aise. J’en concluais que ma petite comédie était entrain de fonctionner à la perfectionner et intérieurement, je pouvais être satisfaite de ma performance. *A l’avenir mon petit Lucas, il vaut mieux éviter de demander à des inconnues de se confier même si en ce qui me concerne, cette histoire est montée de toute pièce.* Cependant, il essayait de se montrer compatissant en m’avouant que c’était une dure épreuve et j’esquissais un léger sourire tandis que la tristesse pouvait toujours se lire sur mon visage.

« Tout à fait… »

Néanmoins, mon histoire ne semblait pas l’avoir touché et je me doutais qu’il avait vécu une expérience dans le même genre. Je ne pouvais pas lui en vouloir vu que tout était de la comédie mais si cela avait été le contraire, cela aurait été certainement différent. *Peut-être que je lui aurait dit mes quatre vérités ?* Mais cela voulait dire également qu’il aurait pris connaissance de mes pouvoirs de mutantes et pour le moment, je n’avais guère envie qu’il sache cela. Il me demanda d’oublier ce passé douloureux et de m’ouvrir à l’avenir qui se dresse devant moi. C’était des bonnes paroles, il fallait l’admettre et je lui souriais tout en m’exprimant à mon tour.

« Vous avez parfaitement raison Lucas et je compte bien faire cela. »


Je réussissais à voir des nouvelles pensées du jeune homme et cela expliquait le pourquoi de cette fausse compassion lorsque je lui avais raconté mon passé douloureux. *Comme je me doutais, tu as également souffert… Quel dommage de faire souffrir un homme comme toi.* Dans la tête de ce dernier, je pouvais voir certaines images défilées et lorsqu’il détourna son regard de ma personne, je comprenais qu’il avait envie d’oublier cela à son tour. Suite à sa réaction, je ne pouvais m’empêcher de l’enlacer et de me blottir contre lui, tentant de le réconforter. J’ignorais pourquoi j’avais réagi ainsi et j’avais simplement envie de le faire. Alors que je remarquais qu’il avait envie de quitter le bar, je changeais de conversation pour répondre à l’une de ses questions, lui avouant qu’avant je fréquentais des boîtes de nuits avant de venir en ce lieu. Il n’appréciait pas trop ce genre d’endroit, ce qui était parfaitement compréhensible et je répondais à sa question.

« Il est vrai qu’il est difficile de s’exprimer dans ce genre d’endroit… La plupart des hommes cherche à vous mettre dans son lit pour une histoire d’un soir et le lendemain, il vous oublie. »

J’avais déjà vécu ce genre d’histoire sauf que les rôles étaient inversées et intérieurement, je ne pouvais que sourire. Je captais des nouvelles pensées du jeune homme et je me contentais de lui parler à nouveau de ma fausse collègue, ce qui lui arrachait un nouveau sourire. Il ajouta qu’il fallait laisser le destin faire son oeuvre et également savoir comment se déroulait ma prestation ainsi que les règles.

« Ce qui me différencie de mes collègues, c'est qu'il n’y a pas de règles avec moi… Tout est permis. »

Je me levais pour grimper sur la table tandis que j’usais mon pouvoir pour mettre une musique là où nous nous trouvions et je commençais à me déhancher de façon sexy ainsi que provocante tout en fixant dans les yeux ce cher Lucas.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Dim 10 Aoû - 16:36

Lucas n'avait pas l'habitude d'être aussi tactile sauf bien sûr dans l'intimité. Il se laissa faire, mais fut surpris de la réaction de Claudine à lui faire un câlin. *Est-ce que j'aurais laissé paraître un sentiment de mélancolie ? Ou bien est-ce elle qui a besoin de réconfort et qui... te prends pas la tête pour si peu.* Lucas se laissa faire, il passa même une main dans les cheveux de Claudine afin de la réconforter aussi. Il devait admettre que ce n'était pas désagréable. Lucas n'avait cependant pas envie de lui faire plus de mal qu'elle en avait déjà subi. *Il va falloir se comporter en galant, elle a déjà suffisamment morflé la pauvre.* Lucas commençait à avoir de la sympathie pour la jeune femme. Il n'avait pas envie de la blesser par son comportement ou son attitude, sous prétexte d'essayer d'oublier une blessure sentimentale. Lucas venait de prendre conscience que ce n'était pas la bonne solution. Il n'avait pas envie de se comporter comme tous ses mufles qu'elle avait visiblement côtoyés dans le passé. *Elle mérite mieux.*

« Vous devriez en fixer, c'est un jeu dangereux avec certains hommes. »

Il esquissa un petit sourire. Puis l'espace d'un moment ce regard s'assombrit. *C'est ainsi qu'on fait des mauvaises rencontres et que malheureusement de pauvres filles finissent dans le caniveau par de mauvais choix.* Lucas se disait qu'elle pouvait facilement se perdre à ce petit jeu et se bruler. Il ne savait dire pourquoi, mais il avait bien envie que Claudine évite ce genre de mauvaise rencontre. Lui-même dans d'autre circonstance aurait sans nul doute tenté le diable avec cette femme qui était d'une beauté fatale. Il l'observa en train de danser. Visiblement elle savait allumer un homme, il n'y avait pas de doute. Lucas plongea son regard vers le sien il était fasciné par ses courbes qui se mouvaient de façon sexy sur la table. L'atmosphère se chargeait en électricité de sensualité. Lucas n'était pas suffisamment à l'aise en danse pour aller rejoindre Claudine, même si l'espace d'un instant cette idée l'avait traversé. Il profita d'un petit moment du déhanché de la danseuse qui était un vrai délice des yeux. Il finit par reprendre pied avec la réalité. *Mon pauvre, mauvais timing avec elle, il faut l'admettre ce n'est pas le bon moment pour fauter.*

Si le désir était présent, Lucas décida de jouer la carte de la sagesse pour une fois. Il ne voulait pas aggravé sa situation amoureuse qui était déjà catastrophique. Il n’avait pas envie d’attiser les flammes plus que de raison et puis au dire de Claudine elle avait suffisamment souffert pour que lui-même n’en rajoute pas une couche. Il décida de faire preuve d’honnêteté pour une fois. Il se leva s’approcha de Claudine, il prit cinq cent dollars en billet dans son portefeuille. Il se colla à elle et lui susurra à l’oreille.

« Vous dansez fort bien et c’est un régal des yeux, mais mon esprit n’y ait pas ce soir. Vous m’avez fait prendre conscience qu’on ne peut oublier en se laissant bercer par des chimères. »Puis il lui glissa les billets dans son décolleté. « Pour votre prestation qui le mérite amplement. »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Dim 17 Aoû - 9:07

Venant tout juste de faire un câlin à ce cher Lucas, je captais à nouveau certaines pensées de ce dernier et je souriais intérieurement. *Ce n’est pas moi qui ai besoin d’un câlin mais toi mon petit* Néanmoins, il m’enlaça aussi même si je pouvais simplement sentir l’une de ses mains dans mes cheveux et il fallait avouer que ce n’était pas du tout désagréable. D’habitude, les hommes ne pensaient qu’à vous mettre dans son lit mais là avec ce jeune homme, c’était totalement différent. Il me plaisait celui-là, je ne le cachais pas et je comptais mettre toutes mes chances de mon côté pour tenter de soigner la blessure ouverte de son cœur. Le fait qu’il pensa qu’il devait se montrer galant pour éviter de me faire morfler, était assez touchant et intérieurement, je ne pouvais m’empêcher de sourire. *Je ne mérite pas mieux, c’est toi que je veux et personnes d’autres* Lucas me plaisait de plus en plus et son pouvoir de mutant était fortement intéressant. Je n’avais guère le choix que d’utiliser la carte de la séduction pour tenter d’essayer d’obtenir d’autres rendez-vous avec lui et créer des liens par la même occasion.

« Il y a des règles, ne vous en faites pas… Mais avec vous, elles sont mises de côté… »

J’entendais à nouveau ses pensées et il avait raison à ce sujet. *Bonnes ou mauvaises rencontres, cela m’est égal vu que je suis capable de me défendre toute seule… Au passage, je plains la personne qui tentera de s’en prendre à moi* Après être montée sur la table, je commençais à me déhancher tout en ne quittant pas des yeux ce cher Lucas qui ne cessa pas de me regarder. Je voyais qu’il avait envie de me rejoindre et il préféra jouer la carte de la sagesse. Intérieurement, j’étais déçue, il fallait le reconnaître mais cet homme-là était une perle rare. Il pouvait profiter de cette situation pour prendre du plaisir où autres mais il s’abstenait. *Tu m’impressionnes mon cher Lucas* Finalement, il se leva pour se rapprocher de moi pour porter ses lèvres à l’une de mes oreilles et sentir son souffle chaud me caresser la peau, me faisait frissonner légèrement. Il était satisfait de ma prestation mais le cœur n’y était pas et c’était bien dommage même si c’était compréhensible. Il glissa un billet dans mon décolleté pour me remercier de ma prestation et il était temps de lui avouer que je n’étais pas une employée de la maison.

« Gardez votre billet, je ne suis pas une employée des lieux… Je cherchais simplement à me distraire avec l’un des clients de l’endroit et je ne regrette pas d’être tombée sur vous… Vous me plaisez énormément Lucas et j’aimerai réellement essayer de construire quelque chose avec vous. Cela pourrait commencer par une amitié qui pourrait évoluer par la suite si vous me laissez cette chance… »

Marquant une courte pause dans mes paroles, je fixais le jeune homme pour tenter de lui prouver que j’étais sincère.

« Une chance de vous prouvez que je suis quelqu’un de bien… »

Suite à mes mots, je glissais mes mains dans son dos pour le garder contre moi sans faire quoi que ce soit d’autres.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Sam 23 Aoû - 1:30

« J'en suis flatté que vos règles ne s'appliquent pas à moi. » *Suis-je si différent des autres? Quel est la part de vérité ce soir ? Moi-même je suis perdu. Après tout, mes intentions n'était pas des plus avouables. J'avais envie d'oublier et de tout balayer d'un coup de tête. Noyer ma peine dans l'alcool et dans les bras d'une fille d'un soir. Non je ne mérite pas ce traitement de faveur, je crois que ce soir suis un lâche.* Il poussa un petit soupir. Comme s'il portait un lourd fardeau l'espace d'un instant sur ses épaules.

Lucas venait de réaliser à quel point il n'était pas facile jouer avec le cœur de gens. D'habitude il se souciait peu s'il pouvait blesser la personne. Visiblement l'avocat n'avait pas envie de cette mascarade avec Claudine. Il n'avait pas envie de faire souffrir Claudine plus que de raison. Il ne savait pourquoi, mais au fond il éprouvait beaucoup de sympathie pour elle. Elle l'avait mis en confiance. Il se sentait bien avec elle, mais il savait que son coeur appartenait à quelqu'un d'autre.
Lucas resta blotti contre Claudine, son corps était si chaud. C'était une sensation agréable. Il n'avait pas l'habitude qu'une femme agisse ainsi avec lui. En général c'était lui le loup qui mangeait les agneaux sans défense. Ce soir les rôles s'étaient inversés. Il n'y avait vu que du feu, certes il n'était pas dupe de la situation. Si au début il l'aurait croqué afin d'oublier ses déboires pour un soir, il devait admettre qu'à force de parler avec Claudine il avait revu ses positions. Elle l'avait fait réfléchir et il était lucide que ce n'était pas la bonne solution. Elle s'était ouverte à lui et il était conscient que lui n'avait fait que masquer son désespoir par quelques pirouettes. *Il est peut-être temps de laisser tomber le masque mon cher...*

Il l'attrapa à son tour l'entourant d'un bras ferme, une main sur la hanche.
« ça je m'en suis douté ! Vous n'êtes pas comme les filles d'ici. Au premier regard quand vous êtes présenté j'ai tout de suite su que vous n'étiez pas une simple danseuse. Il se dégage de vous beaucoup plus, par votre aisance et puis j'ai senti qu'il n'y avait pas cette contrainte comme il y a dans tout job. Mais je dois dire que j'ai aimé que vous m'abordiez ce soir. »*Dans d'autre circonstance je me serais perdu dans tes bras.*

Il se mit du coup à danser doucement,il n'avait que faire s'il était en rythme au pas avec la musique. Il en avait envie simplement. Il voulait seulement profiter de cet instant avec Claudine, celui qu'il s'était refusé un peu plus tôt dans la soirée. La déclaration de Claudine l'avait touché, mais il voulait maintenant se montrer honnête avec elle. Il n'avait pas l'attention de la blesser, au vu de ce qu'elle lui avait dit plus tôt, il n'avait pas l'envie d'être un goujat de plus.

« Je dois vous avouer que mon coeur est pris. C'est une histoire compliquée.» Il  marqua un temps de pause. « Que j'ai rendu compliqué pour être plus exact. Je dois l'admettre dans cette affaire c'est moi le salaud. »
Il marqua une pause. C'était dur de l'admettre, il n'en avait jamais parlé à qui que ce soit et il ne s'était confié à personne sur cette histoire.

« Disons que sans le vouloir, ou inconsciemment je détruis cette relation pourtant à laquelle je tiens. Je fuis peut-être le bonheur ou bien je suis instable. Je ne serais le dire moi même.»*Un bon psy te ferais peut-être du bien, ah non quelle horreur. En même temps tu es en train d'épancher tes problèmes de coeur c'est du beau.*
« Je ne veux pas vous conforter dans un faux espoir, vous ne le méritez pas. Vous méritez mieux. Je dois apprendre à devenir adulte et à affronter mes problèmes en face et de ne pas essayer de les fuir. »*Pourtant c'est si simple, mais noyer son chagrin ne t'aidera pas, Tu pensais vraiment que cette bouteille d'alcool t'apporterait des réponses? Regard la force de caractère de cette fille. Tu devrais pendre exemple plutôt.*

« Mais j'apprécie votre compagnie, elle m'a permis de me distraire et je ne sais pourquoi d'y voir plus clair. »

Lucas ne savait dire pourquoi, mais Claudine lui avait éclairci l'esprit, possible que son histoire l'avait marqué. Certes ce qu'il vivait n'était pas comparable, loin de là. Il avait cependant la ferme attention de démêler les nœuds et de voir ce qui en sortirait. Il se le devait bien, il ne voulait pas du coup blesser Claudine dans une promesse qu'il ne pouvait tenir.

« Je suis sûr que vous êtes quelqu'un de bien ! C'est moi qui ne le suis pas ! Je ne suis pas forcément venu ce soir avec de bonnes intentions, mais vous rencontrer, vous parler, m'a fait voir autre chose. J'ai réalisé que ce que je voulais faire n'était sans doute pas la bonne solution pour résoudre mes problèmes. »

C'était difficile pour lui de parler si sincèrement. Il avait tellement l'habitude des faux semblants, il avait l'impression d'être nu devant elle.
Il continua dans sa danse sans se soucier du monde qui l'entourait comme s'il était seul tous les deux. Puis il lui murmura.

«Je ne suis pas l'homme qu'il te faut!»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Jeu 4 Sep - 8:50

Le fait d’avouer à Lucas qu’il n’y avait aucunes règles pour ce dernier, faisait de lui une personne assez spéciale. D’ailleurs, les pensées du jeune homme me parvenaient dans la tête et intérieurement, je ne pouvais m’empêcher de sourire. *Oh oui, tu es différent des autres hommes et en plus, tu disposes d’un pouvoir très intéressant, je dois le reconnaître.* Visiblement, il ne comptait pas profiter de moi et par la même occasion, passer une nuit de folie, laissant les problèmes derrière soi juste pour un soir. C’était bien dommage mais j’étais ravie de faire sa connaissance. Durant un long moment, nous étions collés l’un à l’autre car j’avais pris les devant en le serrant contre mon corps et cela me procurait un bien énorme. A ma grande surprise, il décida d’inverser les rôles lorsque je lui avouais que je n’étais pas une employé du bar et visiblement, il s’en doutait.

« Vous avez joué le jeu… c’était bien vu de votre part et je me suis faite avoir sur ce coup. Vos compliments me touchent énormément Lucas et je dois dire que je suis également ravie de vous avoir abordé. »

Captant ses nouvelles pensées, je ne pouvais m’empêcher d’ajouter quelques mots suite à cela. *Moi aussi, j’aurai aimé que tu te perdes dans mes bras*. Lorsqu’il se mît à danser, je suivais son rythme en affichant un grand sourire sur les lèvres et même si il n’avait pas la tête à cela, il savait s’y prendre pour me donner envie de lui. Malgré ma déclaration, il m’avoua que son cœur était pris même si la relation qu’il avait, était assez difficile. J’étais déçue mais c’était compréhensible, un homme comme lui ne pouvait pas être célibataire. Cependant, il se confia pour m’expliquer qu’il était en tord et je le regardais droit dans les yeux. J’évitais de l’interrompre durant cette confession et je lui gratifiais de quelques caresses amicales dans son dos. *Il est certain qu’un psy ne t’aidera pas, ils ne servent à rien de toute façon et effectivement, tu devrais prendre exemple sur moi.* J’étais toujours à l’écoute de la moindre de ses pensées et c’était agréable d’avoir un tel don. Personne n’était capable de dissimuler ses pensées sauf si notre interlocuteur était un télépathe.

« Vous ne devez pas vous dénigrer autant, tout le monde peut commettre des erreurs surtout dans une relation sentimentale… Vous reconnaissez être responsable de la complication, est déjà une bonne chose en soi et prouve que vous n’êtes pas un salaud. La plupart des individus nieraient cette part de responsabilité… Vous n’êtes pas comme eux. Pour être honnête avec vous , j’apprécie également votre compagnie. »

Je posais l’index de ma main droite sur ses lèvres tandis qu’il venait à nouveau de se dénigrer et je lui souriais tout de même à ses nouveaux compliments.

« Notre rencontre m’a fait énormément de bien également, je suis ravie de vous connaître et je suis certaine que nous pouvons devenir au moins des amis. Peut-être que j’arriverai à vous séduire avec le temps. » avouais-je avec un petit amusement dans la voix.

Nous continuions à danser même si certaines personnes présentes, étaient entrain de nous observer mais on ne s’en souciait pas du tout.

« C’est à moi d’en décider. » répondais-je suite à son murmure tandis que je lui mordillais légèrement l’oreille proche de mes lèvres.

(Hrp: désolée pour la réponse tardive Smile )

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lucas Slang
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 94
Date d'inscription : 05/04/2012

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Jeu 23 Oct - 19:54

Lucas s'était lui-même fait piéger par son petit jeu de séduction. Il avait trouvé sans nul doute aussi fort que lui voir peut être le maître enfin plutôt la maîtresse en la matière. Sans son engagement moral et l'envie d'essayer de recoller les morceaux, il aurait succombé à se désir charnel dans d'autres circonstances. Il n'avait cependant pas envie de se brûler plus que raison. Il ne voulait pas franchir la zone rouge surtout au vu des confidences que lui avait faite Claudine. Il n'avait pas envie de gâcher cette relation naissante. Il ne savait pas où cette relation aller le mener, mais il avait bien envie de revoir Claudine. Elle l'intriguait à sa manière. La jeune femme avait réussi à le mettre à l'aise. Il était assez rare pour l'avocat de se confier comme il venait de le faire, surtout à une inconnue. Cela lui avait fait du bien. Sa conscience en était soulagée et il se sentait en phase avec lui-même pour affronter ce qui allait l'attendre. * Il est logique de rentrer dans ce jeu, seul un fou pourrait passer à coté.* Il avait grandement aimé être titillé par Claudine. Elle avait éveillé ses sens qui étaient en sommeil. Il se sentait mieux, Cette soirée avait eu le mérite d'apaiser un peu sa douleur de son âme. Certes il n'était pas encore au mieux de sa forme, ni même totalement guéri. Il savait qu'il avait encore un long chemin à faire et que sa rédemption serait longue. La compagnie de Claudine avait cependant chassé certain démon dans un coin de sa tête pour le moment. Son ego était flatté que Claudine puisse le trouver intéressant et qu'elle ait envie d'aller plus loin avec lui. Il était flatté et il ne s'était pas aperçu qu'il se dénigrait. *Voilà que je fais mon Caliméro sans m'en apercevoir. En même temps mon vieux tu as pris une sacré claque, toi te lamenter et t'ouvrir à la première inconnue. Ce soir n'est pas vraiment un soir ordinaire.
En plus tu peux pas accuser d'avoir trop bu, tu as presque pas touché ta bouteille.*
Le fait d'entendre qu'il n'était pas un salaud lui remonta le moral. Il savait bien qu'il n'était pas un ange, mais il avait besoin de se convaincre lui-même qu'il n'était pas une ordure. Il savait que ce n'était sans doute pas de la part de Claudine un jugement objectif puisqu'elle ne le connaissait pas, mais le fait de l'entendre était un soulagement sans doute éphémère. Ses démons le regagneraient rapidement, mais à ce moment-là il avait envie de lâcher prise et de ne plus se torturé davantage.

« Il faut croire que nous sommes donc le remède de l'un et de l'autre. » S'amusa t-il.

Il avait besoin d'un peu de légèreté après avoir plombé l'ambiance avec ses confidences. Les choses étaient maintenant claires et il préférait cette situation plutôt que de rester dans l'ambiguïté et de finir par provoquer un malaise dont il n'avait pas envie. Il n'était pas en mesure de l'assumer ce soir. Il ne savait dire pourquoi, mais il éprouvait une étrange sympathie pour Claudine. *Elle est tellement magnétique.* Il savait qu'il n'avait pas percé tous ses secrets loin de là. C'était bien cela qui l'attirait, en connaitre plus sur Claudine. *Lever le voile de mystère qui t'entoure. Je suis sûr que tu es pleine de ressource et que je n'ai rien vu.*

Tout en se laissant aller tranquillement dans cette danse, Lucas en oubliaient presque l'endroit où il se trouvait et qu'ils n'étaient pas seul. Si le lieu était propice et qu'il n'y avait rien choquant à voir deux corps s'enlacer.
Quand les lèvres de Claudine se posèrent sur son oreille, il sentit un léger frisson parcourir l'échine de sa colonne vertébrale. La sensation était si douce et si agréable. A n'en pas douter elle était une tentatrice de première ordre et gouter avec elle au pécher aurait sans nul doute plus à Lucas. Pour une fois la raison avait cependant prit le déçu. Il n'avait pas envie de commentaire un acte qu'il ne pourrait jamais justifier. Il savait qu'il devait se montrer raisonnable s'il voulait avoir la moindre chance dans le futur afin de reconquérir le coeur perdu.

Claudine avait cependant ce magnétisme dont il était très difficile de se défaire, il lui fallut beaucoup de volonté afin de garder la tête froide et ne pas s'enflammer sous le coup de l'impulsion du désir ardent que cette douce personne pouvait émettre. *Ce soir tu es mon fruit défendu ma belle et il n'y Eve ni de vil serpent pour me faire succombé.*
L'avocat était souvent maitre de ses émotions, si ce soir il s'était déjà trop lié et confier à cette inconnue, il n'en perdait pas toute raison non plus. Il était lui-même d'habitude le séducteur. Il avait apprécié pour ce soir que les rôles soient inversés. Même s'il était conscient que pour lui et Claudine ce n'était pas le bon timing. *Peut être dans une autre vie.*

Il avait cependant bien envie de rester en contact avec Claudine. Elle l'avait suffisamment intrigué pour vouloir en savoir plus sur cette mystérieuse jeune femme. Il devait avant se reconstruire psychologiquement.

Il enleva une de ses mains des hanches de Claudine afin de la plonger dans la poche arrière de son pantalon. Il en sortit une carte de visite qu'il lui tendit.

« Je vais être honnête à me séduire, je le suis déjà. Seul un fou *ce que je dois être ce soir.* serait capable de vous résister. Cependant le coeur a ses raisons. J'ai décidé pour une fois de l'écouter * à mon grand désespoir qui sait.* Mais nous pouvons rester en contact voici mes coordonnées. » Il lui esquissa un de ses sourires ravageurs.

Il avait effectivement bien envie de percer tout le mystère qui pouvait entourer cette jeune femme au charme inconditionnelle.

(Hj: Désolé de cette longue attente.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claudine Renko
Neutre Alpha
avatar

Messages : 111
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   Mer 12 Nov - 21:48

Captant les pensées de mon charmant interlocuteur, j’esquissais un léger sourire tout en restant près de lui. Je me contentais de rester là sans pour autant prendre la parole et je savais parfaitement que cette soirée allait certainement toucher à son terme. Ce qui était dommage, il fallait le reconnaître car j’étais entrain de passer un agréable moment en sa compagnie. J’espérais sincèrement qu’on allait pouvoir se revoir un jour où l’autre car il était vraiment de bonnes compagnie. Il était rare que je passe un très bon moment avec un homme surtout si il n’y avait pas de relations intimes. A vrai dire, Lucas était le premier à m’amuser sans ce genre de choses et ce n’était pas pour me déplaire, bien au contraire. Bref, dans tous les cas, je me sentais super bien suite à certaines confidences de sa part car les miennes étaient fausses. J’aimais jouer sur la manipulation pour arriver à mes fins mais sans m’en rendre compte, je considérais le jeune homme comme un ami, même si je souhaitas un peu plus que cela. J’écoutais ses paroles tout en esquissant un fin sourire et je me pressais de répondre à cela pour donner mon avis la dessus.

« Effectivement, un remède dont je n’ai pas envie de m’en séparer. » Lui avouais-je avec un doux sourire.

A nouveau, je captais les pensées de ce cher Lucas et je ne pouvais m’empêcher de sourire intérieurement. *Tu es loin d’imaginer de quoi je suis réellement capable mon mignon* Je comptais bien arriver à mes fins avec lui, même si cela n’était pas pour ce soir, je savais qu’un jour où l’autre, je finirais par avoir ce jeune homme pour moi toute seule. Ce jour-là, je veillerais à lui faire passer d’agréable moment inoubliable pour nous deux. Je savais parfaitement que la raison avait été plus fort pour lui afin de l’empêcher de succomber à mes charmes et ses nouvelles pensées confirmaient les miennes. Alors que nous étions toujours entrain de danser, il enleva l’une de ses mains de mes hanches pour la plonger dans les poches arrières de son pantalon et il en sortait une carte qu’il me tendait immédiatement. Il m’expliqua certaines raisons concernant le fait qu’il avait préféré jouer au sage garçon et j’acquiesçais légèrement car il souhaitait que nous gardions contact.

« Je comprends parfaitement, ne vous en faites pas… Et c’est avec plaisir que j’accepte que nous gardions contact afin que nous puissions nous revoir. »

Je le lâchais un instant pour me pencher afin de prendre mon sac et je rangeais soigneusement la carte qu’il venait de me donner. Ensuite, je sortais un stylo et je décidais de lui inscrire mon numéro de téléphone portable sur le dos de sa main droite.

« Désolée, je n’ai pas de carte à vous donner. » Ajoutais-je sur le ton de l’amusement.

(Pas de soucis, ne t'en fais pas et désolée, j'ai mis un peu de trop de temps à voir ta réponse Smile )

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Boissons et strip-tease mélange explosif (libre)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» POCKET ROCKET LIP GLOSS D'URBAN DECAY (strip-tease !!!)
» le culturiste
» Strip-tease fatal!
» eau libre
» mélange à crêpe maison

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: Ailleurs-
Sauter vers: