AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Deux ( Pv Sanzo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Deux ( Pv Sanzo)   Ven 11 Avr - 5:53

Ce rp se déroule le lendemain de " Rage" après une violente bagarre dont Jade a été responsable dans les couloirs de l'Institut.



Tu parles d'une punition ! Je n'ai jamais été à l'école et si j'y avais été, je pense que j'aurai été la pire tête de mule de toute la création. Le vilain chauve m’avait demandé un essai sur les mouvements pacifistes en Amérique et j'avais une semaine pour le rendre. J'ai 18 ans, bordel ! J'en ai rien à carrer de ces foutus mouvements pacifistes et meme que je lui claquerais un bon copié collé tout droit sorti des entrailles du net sous le nez à ce gros naze juste pour avoir la paix. Bien entendu interdiction de toute sortie sans l'accord de mes tutrices et vu qu'elle batifolaient en  Irlande ou qu'elles étaient en route pour, aux dernières nouvelles, ca voulait dire que ma sortie Cinéma avec Sanzo tombait à l'eau.

Ca par contre, ça me faisait autrement plus mal au derrière parce que j'attendais ce moment avec je l'avoue une certaine impatience. Je lui avais dit par texto que c’était mort pour notre rendez-vous et il semblait surtout s'inquiéter pour moi. Il est vrai que la rumeur de cette bagarre de la vieil avait fait le tour aussi rapidement que l'annonce qu'on avait trouvé un neurone sous le crane de certains élèves. J'éviterai de parler de cette incident avec Kaede parce qu'elle n'y comprendrait rien, Rachel c'était de toute façon réglé.  Amy etait au courant depuis son coup de téléphone et je nourrissais de toute façon quelque plan machiavélique de manipulatrice afin d'obtenir sa permission de sortir tout de même.
Je voulais cette sortie à tout prix, pas par amour du Cinéma parce qu'au fond il aurait pu m'emmener ailleurs que je m'en fichais, je voulais juste « sortir » de cette prison dorée, voir le monde et humer l'air et surtout juste...et bien être avec lui, mais ailleurs. Pas ici, toujours entre ces murs avec ces mêmes gens, ces mêmes regards, ces mêmes différences.

La présence de Sanzo etait devenu importante à mes yeux même si je me refusais à la définir ou à lui donner une place concrète. Le fait restait que je pensais beaucoup à lui, autant que je l’assommais de textos. Parler de choses et d'autres, oui, mais juste discuter pour être moins seule. Avec lui, je me sentais différente, c'était difficile à expliquer même si je n'étais pas toujours honnête puisque j’évitais de lui parler de qui j'étais avant tout cela. Était-ce un mal cependant de vouloir apparaître sous son meilleur jour pour quelqu'un qui compte ? Je ne sais pas...J'aurais aimé juste qu'il me voit autrement, et c'est au fond ce que j'espérais le plus au monde.

En attendant, je n'étais pas de très bonne humeur, cloîtrée dans la chambre ( trop petite) avec une Rachel et Kaede parties vaquer à leurs occupations respectives et moi condamnée, innocente sacrifiée sur l'autel d'un règlement scolaire imbécile, à pianoter sur mon clavier ou à jouer à des jeux de décérébrés pour passer le temps. Pour le peu, j'aurai presque appeler Pita , tiens ! Même si c'était une débile finie, ma cousine avait le don d'auto-entretenir une conversation toute seule une fois lancée.

Non, j'avais décidé en âme et conscience de faire un nouveau pas vers lui. J’étais consignée pour le reste de la semaine, OK ! Mais lui non. Je lui avais donc demandé de passer tout simplement afin qu'on s'explique sur ce qui venait de se passer ou juste parce que j'avais besoin de le voir. Paradoxal pour quelqu'un aimant la solitude, non ? Oui mais je n'ai jamais dit que j'etais quelqu'un de simple.

Néanmoins, je vous jure que j’étais vraiment très nerveuse et faire un enième origami made in Amy n'y changeais rien, j'en étais déjà a 10 en une heure. C'etait une fausse quiétude qui m'habitait, la preuve en est cette précipitation un peu idiote lorsque je me cassais à moitié la figure de mon lit en ayant entendu frapper à la porte et que je parcourais la distance comme une ado attardée pour me figer devant la porte, tentant de recoiffer ce qui était déjà coiffé et tirant sur mon T-Shirt pour le réajuster. Je n’étais ni « maquillée » ni «  habillée » ce qui me rendait encore plus nerveuse parce que j’étais cette fois ci complètement au naturel comme lors de notre première rencontre au gymnase. Naturel veut dire quelconque ? Olalalala...Pourquoi je pense à ca maintenant ? Trop tard de toute façon. Je respire profondément et j'ouvre la porte d'un geste un peu brusque, n'osant pas croiser son regard et cachant rapidement mais mains bandées.

Hum...Salut...Bienvenu. C'est pas grand, tu risques pas de te perdre. Mais au moins c'est propre. Ca va comme tu veux ?

Oui bon, c'était pas la plus merveilleuse accroche du monde, j'étais vraiment très nerveuse et comme aurait dit Tante Cait « aussi tendue qu'un String », heureusement que je portais pas ce genre de chose. Mais peut-être ca lui aurait plus, à lui ? Olalala...Calme toi Jade !
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Ven 11 Avr - 9:15

(samedi 8 février)

Des cris de joie résonnaient sur le terrain de foot en ce début d'après midi. Une dizaine de garçons se sautait dans les bras en se félicitant mutuellement. Ils venaient de remporter la coupe du monde .. enfin juste le match les opposant une autre classe mais pour les garçons rien ne pouvait être plus important que cette victoire.
En sueur un peu boueux, ils commentaient encore et encore le dernier arrêt de but de leur gardien, le colossal Kamen l'ami de Sanzo. Le garçon qui était rarement autant félicité ne savait plus trop ou se mettre, meme les filles de la classe le félicitaient en papillonnant.

Alors qu'ils rentraient dans l'allégresse générale, une jeune fille fit signe à Sanzo de la rejoindre. Intrigué, il laissa ses camarades.


 "vous avez gagné à ce que je vois
- heu .. oui .. qu'est ce que tu veux .. tu m'as pas éloigné juste pour me dire ça
 - .. non .. "

elle jeta un coup d'oeil au groupe qui s'était arrêté, Sanzo leur fit signe de poursuivre.
"je t'écoute ..
 - c'est un peu délicat ... "

Sanzo la fixa en silence. Lucia n'était pourtant pas du genre à être gênée. Jolie, intelligente, elle était la meneuse des pompom girl. La fille à qui tout réussit et qui si elle n'avait pas été une mutante aurait surement été prise dans l'une des plus prestigieuses écoles.

"accouche Luce ..
 - bon ok voilà j'étais à l'infirmerie (elle montra son poignet bandé)
- ça va mieux ?
 - ouai t'inquiète y a plus grave .. enfin voilà l'infirmière a été rapide et du coup .. je voulais venir vous voir. Dans les couloirs j'ai croisé ta copine

Sanzo la regarda un peu perplexe ...

 - l'asiatique ... habillée tout en noir. C'est pas ta copine ?
- ha .. Jade .. heu .. ouai. "

un début d'inquiétude .. pourquoi Lucia lui parlait de Jade .. s'était elle blessée ...

"elle va bien ?
- ouai ouai t'inquiète elle ça va .. Lucia se mit à ricaner C'est plutot les 3 gars qu'elle a tabassé qui sont à plaindre"

Sanzo regarda Lucia sceptique. Il savait que Jade pouvait être violente mais .. d'un autre coté, Luce n'était pas du genre "commère". Il ne voyait pas pourquoi elle aurait inventé cette histoire. Elle n'avait jamais manifesté quoique ce soit pour lui.

Il fronça les sourcils
 "t'es sur ?
 - oui. Je l'ai vu. J'ai pas vraiment entendu ce qu'ils lui ont dit mais ça devait pas être gentil .. c'est ce type tu sais l'abruti qui emmerde tout le monde .. Joe .. avec ses deux potes aussi débiles que stupides
- ha .. eux .. elle les a rétamé ?
- oui t'aurais vu ça .. ils faisaient pas les fiers .. et puis y a Rachel qu'est arrivée et les a séparé avant de nous chasser."

Sanzo ne put s’empêcher de sourire. Brave Jade ... bon c'était normalement interdit de se battre dans l'Institut et elle allait surement être punie .. ne serait ce que par ses tantes mais elle avait eu raison, ces crétins méritaient une bonne correction ..  
"merci Luce. Je file "

Lucia le regarda filer.

(vestiaire)

il ne lui avait pas fallu longtemps pour surgir dans les vestiaires, envoyer promener ses habits pour trouver son téléphone sous le regard un peu ahuri des copains.


"ça va? Viens d'apprendre. Suis inquiet"

il hésita à lui téléphoner ... mais le bip lui annonçait déjà une réponse
"ça va. Pas d'inquiétude. Suis avec Rachel. Se parle plus tard"

bon à priori ça allait.

L'euphorie de la victoire était passée pour Sanzo qui s'inquiétait pour Jade. Meme si elle avait eu le dessus, ils avaient quand meme été 3 contre elle ...

nouveau sms .. nouvelle réponse rassurante ... enfin ...

(18 h )

combien de sms .. tellement qu'il en avait perdu le compte. Une chance qu'il ait un forfait illimité. Par contre elle n'avait pas voulu lui parler de vive voix ..
Il s'était retenu plus d'une fois (surtout grâce à ses copains) de ne pas se battre avec d'autres qui n’arrêtaient pas de colporter n'importe quoi sur Jade.
Ils ne la connaissaient meme pas ces crétins .. et puis pourquoi Cait et Amy n'étaient pas là ...

en plus, Jade avait été punie, consignée à l'Institut .. plus de sortie ciné ...

bon il s'était calmé quand vers 20h il avait reçu un nouveau sms lui demandant de passer dans sa chambre le lendemain. Elle voulait le voir, lui parler ...

Sanzo avait eu un grand sourire ..


(dimanche)

il était passé dans les cuisines prendre des gâteaux au chocolat, toutes les filles aimaient le chocolat .. ainsi que des bouteilles de jus de fruit tant qu'à faire ..
Il était un peu nerveux quand il frappa à la porte. C'était pas un rencard mais ça pouvait y ressembler .. en plus Jade vivait dans la chambre de Rachel ...
Il s'était habillé comme d'habitude, jean et chemise, pieds nus bien sur.

Lorsqu'elle ouvrit, il ne put s’empêcher de la détailler .. qu'elle était jolie. Elle portait un simple t-shirt et pantalon. Rien de sa tenue habituelle. Pas de maquillage non plus ce qui loin de l'enlaidir la rendait encore plus belle.
Ses yeux étaient encore plus grands, sa peau plus blanche ...
mm il devait contrôler ses pensées ... il en connaissait l'effet pervers et il n'avait pas oublié les paroles de Cait ..

Elle était nerveuse .. et refusait de croiser son regard .. d'un autre coté ce qu'elle y aurait lu aurait pu l'effrayer ...


"Salut Jade .. tu .. tu es très jolie. Et hum .. ça va ouai .. et toi ??  et heu ... tiens " il lui tendit la boite avec les gâteaux.

Il jeta rapidement un regard à la chambre .. elle ressemblait à toutes les chambres. Il l'aurait pensé plus grande vu que c'était une chambre de X-men ..  
il attendait qu'elle recule pour entrer n'osant la brusquer ...

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Dim 13 Avr - 8:06


"Salut Jade .. tu .. tu es très jolie. Et hum .. ça va ouai .. et toi ??  et heu ... tiens "

HANNNNNNN ? C'est un compliment ? Comment je dois prendre ça ? Ça doit vouloir dire que d'habitude, je suis moche. Ou alors il n'aimait pas mon look et n'osait pas le dire, c'est ça ? Moi j'aime bien mon look qui reste assez recherché et complexe mais je conçois facilement qu'il ne peut pas plaire à tous, il est assez étrange et très pratique pour se protéger des autres car tant qu'on regarde les vêtements, on ne cherche pas vraiment à vous regarder vous ce qui reste le but de tout « déguisement » passer inaperçu et travestir sa vraie nature. En attendant, je ne sais pas comment réagir à son compliment, si cela en est un ? C'en est un ? Olalalala voilà, c'est déjà en train de me prendre la tête cette situation.

Il me tend une boite de gâteaux au chocolat, erf ! Je n'aime pas trop le chocolat. Je lui souris tout de même par politesse même si l'idée d'en manger un ne me tente absolument pas. Dommage, il m'aurait ramené un truc à la noix de coco, j'aurai été contente mais au fond, on ne se connaît pas tant que ça. C'est normal ? Çà ne va pas un peu trop vite alors ? Bon, il faut que je bouge, j'ai l'air idiote avec mes trucs dans les mains. Je les déposes sur le bureau avant de soupirer. Elle disait quoi déjà Rachel ? Être honnête ? J'espère que ça paye parce que franchement, les relations sociale c'est hyper compliquée et d'un chiant terrifiant.

Je le regarde affichant sans doute une expression consternée et je lui montre une des chaises du bureau. Je vais pas le faire s’asseoir sur mon lit, non ? Ca serait hyper déplacé et plein de sous entendu salace, non ? CA ME PREND LA TETE !

Heu ben...merci....d’être là...c'est pas grand ma chambre et puis avec Rachel et Kaede c'est chiant...mais toi t'es tout seul non ? Elle est plus grande peut être ? C'est...

Est ce qu'il en a une grande ?! MAIS WTF !!!!! C'est quoi cette conversation de fou, tu vas passer pour la grosse perverse du coin, tu t'en rends compte, Jade ? Mais c'est catastrophique ! Je m'empourpre pour de bon, cachant mon visage dans mes mains en jurant en chinois et basculant un moment en mode invisible. AIE ! SOS ! SOS ! C'est une véritable catastrophe. Je bloque ma respiration pour réapparaître, toujours rougeaude en soupirant.

Hum...re bonjour.... Je suis désolée...c'est...Je suis hyper stressée et nerveuse. Parce que...heu...je ne me suis jamais retrouvée dans une situation comme ça...Je veux dire...comme ça...dans mon « repère » avec....avec...quelqu'un que...que j'apprécie...beaucoup.

Noooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooooon ! Ne plus le regarder.....ne plus le regarder. La fenêtre, c'est très bien la fenêtre.

- C'est bien que tu sois là. Ça fait plusieurs mois qu'on se voit et qu'on se parle souvent et je suis heureuse de t'avoir à mes cotés. Ça compte pour moi, tu ne peux pas savoir à quel point. On est ami, c'est déjà merveilleux pour moi d'avoir un ami...en plus de Kaede que je vois plutôt comme une petite sœur. Mais...Comment..heu...ces derniers temps...je pense à toi...et bien...beaucoup...tu vois ? Et et et...du coup ca me fait un peu peur tout ça...parce que..j'ai jamais...enfin je...enfin...c'est compliqué...Je me fais des idées, je sais bien...mais j'ai besoin...j'ai besoin...d'être honnête. Parce que...parce que mon histoire est compliquée. J'aimerai te dire qui je suis et ce que j'ai fait. J'ai peur qu'un jour tu l'apprennes et que du coup...tu...tu ne veuilles plus me voir et ça, ça me ferait vraiment très mal.
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Mer 16 Avr - 7:38

elle se recula un peu embarrassée, posant la boite sur le bureau. Elle ne manifestait pas un enthousiasme débordant mais Sanzo ne s'en offusqua pas. Il savait qu'elle n'aimait pas montrer ses sentiments ... ni elle en fait.

3 ..3 dans cette petite chambre ... comment arrivaient elles à cohabiter ... il en fit le tour mentalement .. non la sienne ne devait pas être plus grande .. juste agencée différemment

Puis sans vraiment comprendre pourquoi, il la vit disparaître tout en jurant ... qu'avait il donc fait pour la mettre à ce point mal à l'aise.
Finalement sa venue n'était peut être pas une bonne idée ...et pourtant il était content d'etre là.
Elle finit par réapparaître sous le regard perplexe du chat.

Pendant qu'elle s'expliquait toujours plus ou moins nerveuse il retourna la chaise et s'assit, curieusement accroupi à son habitude, les bras posés sur le dossier. Malgré son incompréhension il retint quelques mots notamment " apprécie beaucoup" ...
Il se sentit flatté lui aussi l'appréciait beaucoup ... par contre il ne voyait pas trop ce qu'elle voulait dire pas "cette situation" ... pour lui cette chambre ne représentait pas grand chose vu qu'elle était à 3 personnes différentes. Si Jade avait été seule .. oui il aurait probablement été plus embarrassé ..

il lui souriait gentiment la laissant s'exprimer. Elle avait besoin d'etre rassurée .. meme si ce n'était pas évident


"moi aussi je suis content que tu me parles. Et ... je pense aussi beaucoup à toi .. et hum .. (à  son tour il rougit et sa queue commença à fouetter l'air en signe de stress ...) tu sais c'est aussi difficile pour moi ... j'ai l'air cool comme ça mais ... hum .. enfin bref tu peux tout me dire ... on est ami ... et les vrais amis sont toujours là l'un pour l'autre."

il ne savait pas trop comment la rassurer .
"tu m'as déjà parlé de toi et de ton passé ..ne t'inquiète pas j'ai beaucoup appris depuis que je suis ici et il en faut beaucoup pour me choquer. Tu es qui tu es Jade .. tu as un coté sombre qui te ronge .. ok mais .. "

il se leva et s'approcha de la fenêtre tout en restant à une certaine distance pour qu'elle ne se sente pas acculée.
"je sais que j'ai pas su gérer avec Rachel et je suis à peu près sur que tu es au courant mais ... avec toi c'est pas pareil .. "

parler de Rachel dans un tel moment n'était peut être pas la meilleur des idées .. et il s'embrouillait un peu ...

"enfin ce que j'essaie de te dire .... " (il soupira en murmurant : que c'est dur .. )  n'hésite pas à me parler, je t'écouterais toujours. "

il pencha la tête de coté en lui souriant toujours "et si tu es plus à l'aise dans ta bulle ne te gêne pas pour moi ... "

bien sur il préférait la voir mais si elle n'arrivait à lui parler que protégée par son invisibilité, il l'écouterait avec la meme attention.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Mer 16 Avr - 17:48

On est des vrais amis ? Sauf que ce n'est pas vraiment ça que je ressent, et d'abord je ne sais même pas ce que je ressens tellement c'est compliqué. Ca ne m'empêche que ca me vexe. Je le prends comme un magistral vent même si lui aussi il « m'apprécie » beaucoup. Soit il est resté bloqué a Donf sur super Dindon enflammé, soit c'est simple, il n'en a rien à taper de moi ? Pourquoi voulez-vous qu'il en soi autrement. J'ai vraiment rien pour inspirer le désir, ni l'amour. J'ai l'impression de me taper un délire à la Twillight, c'est un cauchemar l'adolescence tardive. Amy m'a appris les origami, pas les trous de taupes, putain, c'est dommage.

A la limite, j'aurai du demander à un prof de menuiserie de m'apprendre à travailler le bois, j'aurais pu me tailler une paire de rames dans un des arbres de l'Institut. Je suis sure qu'à force de ramer comme je le fe fais avec vigueur et entrain, je vais finir par abîmer les falaises d'Irlande. Notez, je pourrais revoir mes tantes plus vite au fond, pas con ! En attendant, il joue avec sa queue, ce qui n'est pas des plus convenables en société ni en présence d'une jeune fille qui peut être reverrais secrètement de jouer avec la sienne ? OLALALA ! Naméoh Jade ! Tu vas finir par faire des choses honteuses comme Kaede qui croit qu'on percute rien ou comme Rachel qui arrive a s'auto orgasmer je ne sais pas comment ( Oo), une chambre de perverses, comment veux tu que je parviennes à la zénitude !

Moi c'est pas pareil que Rachou ? Ben oui je sais T___T, trois tours de bonnet en plus et pleins de centimètres partout...Un physique à filer des crises de priapisme à toute la gente masculine. Merci pour cette judicieuse comparaison. Fuck off la Friend Zone !

Plus à l'aise dans ma bulle ? Humpf...suis moche au point qu'il ne veut même pas me regarder en face, j'hésite à lui demander sérieusement si je dois mettre un sac poubelle sur la tête de suite...Sanzo est mignon, sanzo est sexy, Sanzo m'est...je ne sais pas...de plus en plus en plus essentiel mais bordel, ce qu'il est empoté !! Je crois qu'il est en train de concourir pour l'épreuve olympique de la grosse andouille avec une fille, même Perceval à plus de classe !! Je vais quand même tenter d'essayer de lui faire comprendre même si mon attitude nerveuse lui fait comprendre ouvertement que nous n'arrivons pas à nous comprendre. Je soupire et m'adosse à la fenêtre.

Je ne veux pas me cacher...pas comme ça, pas devant toi, pas pour ce que j'ai à te dire. Et dieu sait que c'est compliqué alors je préfère le faire rapidement parce que souvent les détails sont...douloureux.

Un bref silence avant de commencer d'une voix murmurante.

Je suis née dans le quartier de la prostitution de China Town à San Francisco. Je n'ai pas connu mon père et ma mère etait une prostituée et une junkie. J’étais une paumée, une drop kid qui vivait en bande dans la rue et qui vivait de vols et de mauvais coups...La Mafia Chinoise tenait le quartier, les gosses de putes, on vivait pour elle...C'était comme ça, c'est tout. J'avais 12 ans quand elle est morte et...et on a jugé que c’était assez âgé pour la remplacer.

Impossible de continuer à le regarder alors que je me force à regarder par la fenêtre ma voix n'est plus qu'un murmure.

Jamais je n'ai cédé, tu sais...jamais...alors ils se sont servi. J'ai vécu plus de six mois, nue, attachée à un matelas, j’étais battue, fouettée et violée...mais je n'ai jamais cédé, jamais.

Mon expression changea , plus dure, ébauchant un demi rictus ou se dessinait une véritable haine.

C'est la colère qui me maintenait en vie, la colère et la haine. J'allais les tuer, les exterminer, leur arracher la vie comme on arrache une tumeur. La tumeur de cette humanité monstrueuse et sale...Et je l'ai fait...Qu'importe comment Sanzo,...je les ai massacré...tous...et je n'en éprouve aucun remords...aucun.

Je baissais les yeux, sentant la colère et le sang battre en mes tempes en un rythme assourdissant.

Je...suis...sale...abîmée...complètement...sale...Je ne supporte meme pas de me voir sans vêtements, je ne supporterais pas qu'on me voit sans...j'ai développée ce que tu appelles avec gentillesses mes « manies » mais c'est maladif...tu comprends...j'en suis malade de cette vermine sur moi, en moi, partout qui ronge mon ame, mon corps, mon univers...je..je n'y peux rien...

Je croise les bras en fermant les yeux.

Je suis un monstre...sale et corrompu...je voudrais être differente et j'essaye de l'être. Je n’étais que vide et colère quand je suis arrivée ici, et il y a autre chose à présent...des autres sentiments..plus nouveau...plus doux...mais qui font peurs...très peurs...


Un long silence.

- Voilà...Je suis nerveuse parce que c'est toi...et parce que plus j'y pense et plus je crois que je suis amoureuse de toi et que, putain, j'ai AUCUNE idée de ce que j'dois faire avec ça et que j'y connais rien ! Mais je sais que vu ce que je suis et les problèmes que j'ai...je dois être honnête pour m’empêcher de souffrir en me faisant des fausses idées...ca fait mal, je ne veux plus avoir mal...je ne veux plus...c'est tout. Fais en ce que tu veux, moi je n'en peux plus de ne pas savoir quoi faire avec ça...je déteste cette position...je déteste ne pas « savoir » ce qui m'arrive....Oh fait, tu as soif ?
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Jeu 17 Avr - 14:12

"je suis amoureuse de toi" ... "je suis amoureuse de toi" ... s'il avait été le loup dans un dessin animé on aurait vu ses yeux sortirent de son visage ... son coeur bondir en dehors de sa poitrine le tout accompagné de bruits aussi divers que bizarres ... sauf qu'il était dans la réalité et seul un silence accompagna cette déclaration ...

"je suis amoureuse de toi" ...

1ère réaction ... "ouhhhaaaa  elle est amoureuse de moi ... "
2ème réaction .. "papa au secours ..."
3ème réaction .. "ouhaaaa elle est amoureuse de moi  ... .. "

celle là il ne s'y attendait vraiment pas ... elle se plaisait en sa compagnie mais ... enfin .. voilà quoi ..

son cerveau reprit enfin le contrôle ... elle venait quand meme de se livrer totalement à lui ...
il se rapprocha légèrement toujours en silence, il savait que s'il ouvrait la bouche il allait tout gâcher.

Qu'avait elle dit .. elle ne voulait pas se cacher devant lui .. C'était une bonne chose .. bon évidement elle l'aimait ...

il se secoua mentalement .. son histoire était quand meme bien triste .. si jeune et déjà si abimée .. oui mais elle l'aimait ...


{raaaa arrête et concentre toi sur ce qu'elle t'a raconté ... utilise ton cerveau plutôt que ton * bip*} (Sanzo ange)

{allez vieux vas y ... regarde elle est là ... elle vient de t'avouer son amour .. fonce chaton ... } (Sanzo diable)

de nouveau secousse mentale ... oui mais .... (la ferme le chat)

elle avait tué ses tortionnaires ... y a quelques mois il aurait essayé d'en parler avec elle mais aujourd'hui ... après tout ne méritaient ils pas ce qui leur étaient arrivés .. (oui mais ....)

(t'es lourd le chat)

"sale .. abimée " elle employait des mots durs .. il comprenait mieux maintenant ... sauf qu'elle avait une vilaine image d'elle. "un monstre ... "

elle n'avait rien d'un monstre bien au contraire ... elle était si belle et si fragile ... en plus ... (...)

par contre ses dernières paroles le blessèrent .. comment pouvait elle imaginer qu'il l'abandonnerait comme ça .. comme une vieille chaussette .. et pas parce qu'elle lui avait dit qu'elle l'aimait mais à cause de son passé ...
Elle ne le connaissait pas vraiment ...

il s'approcha et posa délicatement ses mains sur ses épaules .. elle était si petite et si fragile. Son odeur était envoutante. Il mourrait d'envie de l'embrasser mais se retint .. bien trop tot ... Il n'avait pas d'autres contacts que ses mains laissant une légère distance entre leur corps.

c'était étrange comme situation .. et si différent ... bien sur il ne s'était pas préparé .. quoique ...
il repensa à Rachel .. à ses maladresses ... finalement elle l'avait fait grandir. Il avait cru l'aimer mais refusait de l'accepter entière ... il ne ferait pas la meme erreur avec Jade.

Elle n'était pas monstrueuse, elle ressentait des émotions, elle était perdue .. un monstre ne pouvait pas ressentir tout ça ..

et lui ..l'aimait il ... Il ne voulait pas la perdre .. il voulait être avec elle ... il voulait .. non pas la protéger mais avancer avec elle ... Si c'était ça l'amour alors oui ... il était amoureux ..


"Jade " il murmura doucement son prénom .. comment lui dire .. elle devait entendre son coeur battre .. il n'était pas plus doué qu'elle pour exprimer l'amour ..  "je ... je ne sais pas plus que toi ... C'est nouveau pour moi aussi ... J'ai .. menti en disant que nous n'étions que des amis .. tu sais moi non plus je n'aurais pas supporté que tu me rejettes ... Jade.  A chaque mot que je prononce j'ai peur de te peiner, à chaque geste que tu t'enfuis .. et me retrouver seul .. sans toi .. "

il se mit à ronronner ... incapable de s'en empêcher "je ne peux pas te promette que la vie va être toute rose ... ni qu'elle sera un conte de fée, ni meme que tu ne vas plus souffrir mais je peux te promette que je ne t'obligerais jamais à faire quelque chose contre ton gré. On va avancer à notre rythme ... ensemble ... d'accord ?"

elle n'avait qu'à lever la tête pour le voir sourire. Un sourire tendre et complice.  

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Ven 18 Avr - 5:56




Je n'ai jamais regardé quelqu'un comme ça, d'aussi loin que je me souvienne. Il est bien plus grand moi et pour la première fois je me sens menue, fragile et petite devant sa grandeur. Et je n'en ai ni honte, ni crainte. Au contraire, je crois que j'aime ça. C'est une pensée idiote car je me connais assez pour savoir combien je sais prendre soin de moi même et combien je reste indépendante mais là, face à lui si près de moi alors qu'il pose ses mains sur mes épaules, j'aime à être ainsi. Sincèrement. Je ne bouge pas, ne frémis pas. J’écoute, j’écoute simplement ce que ses lèvres lui permettent de concéder mais dont le fruit reste inutile car je le sais déjà. Le silence a été bien plus éloquent que n'importe lequel de ses discours, que n'importe laquelle des réponses même les plus belles tirades du monde. Je sais. Je sais ce qu'il en est.

Non je n'ai jamais regardé quelqu'un avec une telle profondeur ni avec un tel immobilisme, sans réserves, sans arrières pensées, sans maquillage. Il me prend comme je suis et c'est là tout ce que je peux me permettre de lui donner de plus sincère parce qu'au fond, c'est là tout ce qu'il me reste de plus précieux, d'essentiel. Le comprendra t-il ? Me comprendra t-il ? Ce n'est pas important parce que je sais qu'il pourra apprendre et qu'il nous donnera le temps d'apprendre à tous les deux.

Est-ce que c'est une bonne chose ? Mes tantes et même Rachel me diraient que si je n'essaye pas, je n'aurais jamais mes réponses. C'est bien plus simple de se battre, de mordre, de frapper de survivre que de construire, ca a toujours été ainsi. Je ne suis plus Silent, j'ai compris maintenant. Il n'y a  plus de Silent, ni de Jade Dikinson, il ne subsiste qu'une jeune fille qui jongle avec ses problèmes et qui tente de garder la tête hors de l'eau, une jeune fille banale de simplicité comme il en existe des millions d'autres et comme il en existera encore. Oui, je suis Jade Kenneth et je m’éveille douloureusement à ces choses de la vie que je croyais hors de portée.

Et il m'explique.
Je ne voyais pas les choses comme ça.
Egocentrée, comme tout le monde. Je n'ai jamais vraiment pensé qu'il pouvait y avoir une telle complexité pour être à mes cotés. Ainsi, il faisait attention, il marchait sur des œufs avec moi. Sommes nous aussi idiots l'un que l'autre ou seulement plus normaux qu'on aurait pu le croire. Comment a t-il pu penser que je fuirais, comment a t-il pu penser je l'abandonnerai, lui ? Nous nous nourrissons stupidement de peurs réciproques que nous taisons. Est-ce là tout l’enjeu de la difficulté de communiquer avec l'autre ? Je commence à percevoir toute la complexité des liens sociaux et combien fatalement nous pouvons être amenés à nous y perdre. Il faudra que j'en parle à Amy, rapidement.

J'esquissais un sourire devant le ronronnement. Nous avions nos différences, oui, nos « manies » mais finalement elles existaient pour nous rapprocher pas pour séparer, ne faut-il pas des couleurs opposées pour faire jaillir des couleurs inédites ? Avancer à notre rythme, oui ? Je ne rêve que de cela ! Je ne me bat que pour cela. Et je continuerai de le faire.

J'esquisse un oui de la tête avec un sourire qui plisse mon visage et ou roule deux larmes en un chemin parallèle de part et d'autre de mes joues. Elles ne puisent pas leurs eaux dans la tristesse mais dans la joie, dans la vivacité de l'émotion. J’avance pour séparer l'espace qui nous sépare et je me réfugie dans ses bras, perdue mais agréablement heureuse d'y être et de m'y abandonner. La tête sur sa clavicule du fait de ma petite taille comparer à lui.

Tu ne me perdras pas...jamais...je le promets. Je..Je sais que je ne suis pas facile à vivre, je suis une peste, une tête de mule et une solitaire mais...mais tu peux être certain d'une chose et je veux qu'elle te reste en tête. Tu ne me perdras pas parce que ce que je viens de te dire, je ne l'ai jamais dit à personne, quoique je dise, que je fasse, même si je passe les bornes...je veux VRAIMENT être avec toi...et je veux que tu sois avec moi.


Je fermais les yeux, me laissant berçer par les battement de son cœur qui frappaient trop vite. Je ne sais pas combien de temps je restais ainsi. Mais lorsque je desserrais mon étreinte, ce fut pour plonger mes iris noirs dans les siennes avec une expression d'infini tendresse, une expression inédite jusqu'ici et que personne n'avait jamais vu. Je suis amoureuse, je suis heureuse d'avoir trouvé cette réponse seule, c'est une grande victoire. Un grand pas. Je ne pu m'empêcher de sourire bêtement avant de lui prendre les mains jointes aux miennes ressentant un plaisir évident à la chaleur de ce contact. Je cru bon d'ajouter pour une fois sans en avoir peur.

Je suis contente.

Lachant ses mains, je regardais la table et posais mes yeux sur mes bandages. Que fait-on apres une telle déclaration ? Une fois de plus j'en sais foutrement rien Oo

T'es sur ? Tu veux pas un verre de jus de fruit ? Désolée...Je n'aime pas trop le chocolat...mais t’inquiète pas...je te dirais ce que j'aime....Tu sais déjà une chose à ce sujet, non, je viens de te le dire.

Mon regard se posa sur mes bandages et je grimaçais

- J'aime pas les bandages non plus mais ca fait parti de ma punition : pas de soins « magiques » ...ca...une connerie de dissert' et...ben...pas de ciné...mais j'ai un moyen de faire le mur !
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Sam 26 Avr - 10:30

il plongea et se noya dans l'infini de ses yeux sombres .. Deux larmes .. elle pleurait ... mais souriait en meme temps ..
Etait elle triste .. ou heureuse ... les deux peut être ...

Puis, elle se blottit dans ses bras ... qu'il ne referma pas pour ne pas l'effrayer ... pour ne pas s'effrayer ... Cette fille si menu, si fragile et si ... forte ...
Cette fille qui s'offrait à lui ...

elle n'avait pas frémis au contact de ses mains .. et meme mieux elle se laissait aller sur sa poitrine.
Son souffle s'était légèrement accéléré de meme que son ronronnement mais c'était tout.
Se maitrisait il mieux .. ou la situation était elle différente .. en tout cas son corps le laissait à peu près en paix ...  

Elle lui parlait .. des mots si doux .. si agréable à entendre ... le chat ronronna de plus belle ... un vrai moteur ... mais les sentiments qui l'habitaient étaient bien trop forts pour être exprimés.
Elle avait ses défauts .. lui aussi .. mais aussi tant de qualités qu'elle ne voyait pas ... tant de chose à offrir qu'il acceptait de bon coeur ..

Ensemble ... ils seraient ensemble ... c'était tout ce qui comptait .. elle ne s'était pas enfuie, ne l'avait pas rejeté, n'avait pas eu peur ...

Dans ses yeux le reflet des siens .. sur sa bouche le meme sourire .. ensemble ...

Elle lui prit les mains établissant elle meme le contact qu'il n'avait osé ...
il sentit sa chaleur, sa douceur malgré les bandages. Il sentit aussi l'odeur du sang, légère, métallique ...

Elle finit par rompre le contact .. il esquissa une légère grimace .. mais bon tout à une fin surtout les bonnes choses .. après tout elle lui avait promis de rester ...


"je suis contente" ... lui aussi.

"moi aussi. " il ne reconnut pas sa voix. Plus viril, plus mature et un peu paniquée ...

Elle parlait .. pour ne rien dire, pour combler un silence, pour ... il ne savait trop quoi encore dans l'instant passé, encore à sentir son corps épouser le sien, ses mains refermées sur les siennes.

Il enregistra quand meme qu'elle n'aimait pas trop le chocolat ... raté pour cette fois ...

Il s'approcha et à son tour lui prit les mains avec douceur. Avisant un feutre, il dessina un chat stylisé sur l’intérieur du poignet. Il ne dessinait pas très bien mais bon .. et sur le dessus de l'autre il dessina une fleur.


"et voilà. Comme ça tu vas les aimer. "

il la regarda un instant avec douceur et tendresse, avant de s'assoir sur le bureau. Ils avaient besoin "d'une pause".

"je veux bien un jus merci. Je peux t'aider pour la disserte si tu veux .. et c'est quoi cette histoire de faire le mur ? "

"faire le mur" .. ce n'était pas quelque chose d'inconnu pour lui, meme s'il ne l'avait jamais fait ici, à l'Institut ... pas l'occasion.
Mais là ... il était .. partagé ... bien sur il mourait d'envie de sortir avec Jade mais ... s'ils se faisaient prendre .. après ce qu'il avait promis à Cait ... et profiter de son absence ... il savait que ce n'était pas bien ..
non seulement elle serait furieuse mais aussi déçue et ça ...

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Dim 27 Avr - 18:12


Je me suis franchement demandé ce qu'il voulait faire lorsqu'il revint vers moi, il me prit les mains et je cru un peu naïvement que peut-être il avait un don de régénération caché ou un talent de guérison dont il ne m'avait pas parlé. Le romantisme et moi, ça a toujours fait deux. Je suis d'un terre à terre affligeant et je ne m'enthousiasme que pour des choses un peu spéciales : un nouveau programme informatique, un problème d'équation compliqué, un blog de pirate sur le Net. J'ai toujours trouvé la Saint Valentin débile et les simagrées que se font les amoureux consternant de débilité et de mièvrerie ! Je le regarde faire ses dessins sur mes bandages avec un air perplexe et me faisant l'unique réflexion que franchement Kaede dessinait mieux que lui. Devais-je lui dire ? Non, je crois qu'il se vexerait parce qu'au fond ce geste se voulait sans doute romantique et plein d'affection. CA l'était, j'en étais consciente et je n'étais tout de même pas monstrueuse au point de lui dire que j'en avais strictement rien à battre, je me contentais de sourire un peu naïvement en secouant la tête. Mais au fond, il avait parfaitement raison, je les aimais beaucoup mieux comme ça et de les regarder me permettrait de me souvenir que c'est lui qui a fait ça pour moi et qu'on est ensemble...on est ensemble au fait ? Oui ? Ça se dit comme ça ? Bordel on est VRAIMENT ensemble ou pas ? Olalala il faudra que j'en parle à Amy.

En attendant, il avait soif. Parfait...J'ouvrais un sachet plastique contenant des gobelets et lui en servais en verre tout en tentant de lui expliquer « le Jade pour les Nuls ».

Boah...T'inquiète pas pour la dissert' je pomperais un truc sur le net et le vieux chauve n'y verra rien... Dommage que mes tantes ne soient pas là...J'aurais peut être pu chouiner pour qu'une le fasse à ma place...ça marche aussi. Tu sais pour les dessins...c'est sympa....un moment j'ai cru que tallais me dessiner sur la peau...heureusement que non, j'imagine pas la crise. Je prends trois à cinq douches par jour et je me lave les mains plus de trente fois par jour...c'est...c'est maladif. Rachel gueule parce que je pique toute l'eau chaude ou parce que je l'oblige à être propre ...ou les deux...


Je lui tendais le verre en m'excusant d'un demi sourire avant de rester près de lui, les bras croisés.

Je suis désolée d'être comme ça...je t'ai dit ...ça ne sera pas facile pour toi de t'adapter. En plus Tante Cait dit que je suis plus têtue qu'un troupeau de mules. Oh et...euh...comment dire...je ne suis pas très...hum...démonstrative...tu vois ? Enfin...en société et tout...je...et puis...je ne sais pas ce que je dois faire ou non alors je risque de stresser et de devenir invisible...alors bon...Jadounette...mon ptit citron...ma pucette asiatique....t'évites ou c'est ma main dans la tronche ou la gueule tout le reste de la journée...Oui je boude beaucoup, je suis comme ça, aussi. Je crois que je te vends du rêve, là non ? Par contre j'suis pas envahissante et j'aime pas qu'on me colle toute la journée mais si tu as besoin de moi...je serais là, promis.

Je décroise les bras en lui adressant une petite grimace amusée.

Oh, tu t'es pas encore enfuis ? Cool, j'ai gardé le meilleur pour la fin...je me pose toujours des tas de questions à m'en prendre la tête mais il m'arrive aussi souvent d'agir sur un coup de tête, parce que..

Il ne m'a pas vu arriver, j'en suis certaine, il tient encore son verre dans les mains, lorsque je réduis l'espace qui me sépare de lui avant de me hisser sur la pointe des pieds et de déposer un baiser sur ses lèvres, furtif, éclair et sans hésitations mais sans parvenir à desceller les miennes , mais c'est exactement ce que j'avais en tête avant que je me jette dans le grand bain comme une demeurée et qu'instantanément je m'empourpre et m’enflamme d'un joli rose coquelicot avant de battre en retraite vers la table en faisant semblant d'aller à mon tour me servir à boire sans bien sur oser le regarder à nouveau.  

Aheum...Le..Le ciné...Oui oui...Donc Rachel veut bien nous aider à faire le mur ou alors j'essaye de convaincre tante Amy  de nous laisser l'appart' ?

A l’intérieur de ma tête, Nagasaki et Hiroshima, c'est un pet de cerberus à coté ! OMG puissance 10000. Est-ce qu'il a aimé ? Est-ce que j'étais bien ? Est-ce que c’était trop osé ? Trop pute ? Trop nunuche, trop « trop » ? Est ce que c'est ça qu'on fait ? Est-ce que ca fait de moi une officiellement en couple ? Est-ce qu'il a trouvé ca tellement mauvais qu'il va devenir Gay ? Est-ce qu'il ne bouge plus parce qu'au contraire il trique tellement que ça le paralyse ? Est ce que...j'avais mauvaise haleine...des lèvres ? CA arrive ça ? Est ce que.....HANNNNN, TAGEULEUUUUUUUUH JADE !
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Lun 28 Avr - 13:44

Sanzo fronça légèrement les sourcils quand elle parla "du vieux chauve", il avait beaucoup de considération pour le Professeur et comme pour Cait il n'appréciait pas le manque de respect à son égard. En plus il était à peu près sur que le Professeur verrait qu'elle avait triché ... par contre le fait qu'elle triche il s'en fichait ..

puis de nouveau elle parla d'elle ... pas en bien encore une fois .. et encore une fois il n'aima pas ça .. Pourquoi le faisait elle .. Etait un trait de famille .. Cait non plus n'arrivait pas à se voir comme les autres (et lui) la voyaient ..
Sur elles étaient de la meme famille ... puis il se rappela qu'elles n'avaient pas de gène en commun .. alors était ce une caractéristique féminine .. Un truc pour que les mâles s’intéressent à elles et les rassurent .. .. il n'en savait rien ... Océane n'était pas comme ça .. mais à par elle il n'avait pas beaucoup de point de comparaison ..

il allait répondre, la rassurer puisque c'est probablement ce qu'elle attendait .. quand elle le surprit une fois de plus en l'embrassant .. et là .. le black-out .. le trou noir ... plus rien ...

son verre à la main il la fixa interdit ... rougit un peu .. puis une certaine tristesse envahie son regard ... mélangée à la joie qu'elle l'embrasse et une pointe d'agacement ...
elle allait trop vite ... et .. elle disait une chose et en faisait une autre .. et .. et ... elle allait trop vite ... il était perdu .. Machinalement il regarda la porte .. la fuite était son premier réflexe sauf qu'il n'avait pas envie de partir ..

Ses oreilles s'affaissèrent signe de tristesse chez lui .. et il baissa les yeux dans son gobelet cherchant le courage de parler ... D'ailleurs devait il parler .. devait il lui dire ce qu'il ressentait .. oui ..non ... bien sur il ne voulait ni lui faire de peine ni la faire fuir mais .. en se taisant c'est lui qu'il blessait ..

il finit par relever la tête, toujours avec cette tristesse et un sourire en demi-teinte ...
"tu triches Jade"

il posa son verre et se dirigea vers elle, l'attrapant doucement il la fit pivoter ses mains sur ses frêles épaules "écoute je sais que c'est pas simple pour toi et je ne veux pas te brusquer mais .. il va falloir que tu choisisses .. Tu ne peux pas me dire des choses et faire l'exacte opposé .. Tu refuses que je te touche mais tu m'embrasses ..qu'est ce que je dois comprendre ... qu'est ce que je dois faire .. Il n'y a pas que toi qui stress .. Non tes paroles ne m'ont pas fait fuir bien que mon premier mouvement ait toujours été la fuite dès que je me sens en danger .. c'est instinctif ... mais ton baiser .. enfin je veux pas dire que j'ai pas apprécié au contraire mais .. enfin ..  "

il soupira .. elle était bien trop près et pourtant il ne voulait pas s'éloigner .. il fallait qu'il essaie de lui faire comprendre ... pas simple ... Lui aussi se prenait la tête, se posait des questions ... surtout quand les gens se montraient gentils avec lui ..
"tu sais je ne supporte pas l'abandon .. du coup .. Tu dois trouver que je suis cool, mais ... en fait j'ai toujours agit en fonction des autres .. me comportant comme ils le voulaient pour ne pas être seul ... Ce n'est que très récemment que j'ai compris que je devais vivre pour moi ... et toi .. là .. tu me dis que tu m'aimes et tu m'embrasses .. mais .. et moi ... est ce que je peux ... te prendre dans mes bras .. te dire que je t'aime ... au risque de te voir fuir ... Si je te rends ton baiser tu vas me gifler ou bien ....
En plus je suis à moitié félin .. voir 70% et .. mes sens sont décuplés .. Mon odorat est plus puissant et te sentir .. tu n'imagines pas l'effet que ton odeur me fait ... et quand tu m'as embrassé c'était comme ... comme si je te goûtais ... "


il lui prit les mains avec lenteur la fixant du regard "n'ait pas peur"

il ferma les yeux et se mit à respirer doucement. Il entendait son coeur battre, son sang circuler dans ses veines, il sentait sa respiration, son haleine fraiche. Elle était un merveilleux jardin de fleur pour le chat .. un bois juste après une averse. Elle sentait le savon. C'était si agréable ... un peu trop d'ailleurs .. il devait faire gaffe ... son corps pouvait le trahir de la pire façon ... et pas seulement de la façon "humaine" ... trop de bonheur et de détente et Jade allait se retrouver face à un chat en rut .. pas sur qu'elle apprécie ...

Sanzo rouvrit les yeux mais sans lui lâcher les mains .. il avait toujours un air grave et un peu inquiet.
Comment allait elle réagir .. allait elle comprendre .. accepter ses faiblesses, sa peur ... ou bien le laisser tomber avant meme d'avoir réellement commencé quelque chose ..
A peine penché vers elle, il lui sourit, un drôle de petit sourire coquin. Il ne l'embrasserait pas de force il lui avait promis mais cette fois si elle recommençait ... il apprécierait bien plus ..

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Mar 29 Avr - 5:43


J'ai tout foiré, voilà, je le savais.
Les relations sociales, c'est chiant, je n'y comprend rien. J'ai agis « en fonction de » plutôt que de me laisser porter. J'ai agit trop vite, je n'ai même pas cherché à comprendre ce qu'il pouvait bien ressentir. Un problème de Math a sa solution, c'est correct ou faux : c'est logique ou simple et ca n'est en rien paramétré. Là tout est horriblement complexe, une saleté de numéro d'équilibriste où à chaque fois on doit anticiper et réfléchir à chacun de ses actes. Je me suis planté, c'est indéniable. Rachel avait dit de me « laisser aller » et j'ai fait n'importe quoi sauf ça. Exigeant de battre la mesure de la symphonie et y restant complètement sourde pour autant. Ca fait mal de le voir ainsi, même si il fait des efforts pour expliquer ce qu'il ressent. Ca fait d'autant plus mal que ce qui arrive est de ma faute, j'en pince les lèvres de dépit, j'en baisse les yeux de honte. Je crois que si il ne me tenait pas les mains, j'aurais disparu complètement pour me réfugier dans mon invisibilité protectrice. Il a terminé de s'expliquer que j'en suis encore a me balancer imperceptiblement de droite à gauche ? Je ne me savait pas faire ça, je ne sais pas d'où provient cette réaction, de l'enfance sans doute, oui...Mais c'est assez déstabilisant ce que j'apprends de moi ces derniers jours, je ne me reconnais pas, je me sens terriblement perdue pour le coup.

Je ne sais plus ce qu'il attend de moi au juste de toute façon, j'ai la terrible impression que quoi que je fasse, je le ferais d'une mauvaise façon. Alors je me réfugie dans ses bras à nouveau , agrippant en enserrant mes mains derrière son dos et restant là, joue posée contre son torse.

Je suis désolée...pardon.

Je laissais passer un silence.

J'ai pas cherché à te comprendre, ça marche dans les deux sens...ok. Je suis un peu paumée là, je croyais que c'est ce que voulaient tous les garçons, que c'etait cool que...et ben...si je ne me forçais pas un peu, je passerais pour une...une cruche et que..je sais que tu plais beaucoup aux filles ici, je le vois, je vois leur regard sur toi, certaines te boufferaient si elles le pouvaient et moi...moi j'ai si peu à te donner parce que..il me faudra plus de temps...beaucoup plus..et elles, elles n'ont pas ce problème alors comment je peux faire moi ? Je ne veux pas te perdre...j'veux pas. Je crois que si...si tu peux te laisser aller à être juste toi et ne pas réagir « en fonction » de moi...alors je pourrais être moi aussi et ne plus essayé de faire la même chose. Je ne savais pas que tu ressentais tout ça, j'avais pas vu...ça sous cet angle. On va se donner du temps pour se comprendre, c'est promis.

Je détachais mon étreinte et lui prenais la main pour la guider jusqu'à ma joue la gardant serrée contre mon visage un instant.

Je ne triche pas. Parce que ce n'est pas un jeu à mes yeux...ce que je ressens là, dans tes bras...ça n'a rien d'un jeu...alors oui , je l'exprime mal...mais franchement, je n'ai jamais ressenti de telles choses.

Je le guidais pour qu'il pose cette main sur ma chevelure et la caresse.

On est ensemble...vrai de vrai...j'emmerde le monde et le «  on doit faire comme ça ». Et même si ce fut le pire premier baiser et ben, on s'en fout, y'en aura d'autres...ils viendront quand ils viendront...Mais n'hésites pas à me prendre dans tes bras, à me dire ces choses, à me dire que je ne vais pas te perdre...n'hésites pas parce que ...ca me fait un bien fou. Si ca va trop vite, je saurais te le dire comme tu as eu le courage de me le dire là...je crois que c'est ça que voulais dire tante Amy quand elle parlait de construire...on n'a pas besoin d'être fort l'un pour l'autre...sincère par contre, c'est essentiel.

Je terminais ma phrase en lui caressant le visage à mon tour et en lui décochant le plus fabuleux sourire dont je fus capable. Même que je me suis même pas forcé !
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Jeu 1 Mai - 7:55

toujours cette sourde inquiétude ... il aurait mieux fait de se taire .. c'était lui l'égoïste ... Il allait la lacher renoncer aussi bien au baiser qu'à sa présence quand de nouveau elle se précipita dans ses bras en s'excusant. Il soupira mentalement, il avait finalement bien fait.

Elle s'excusait, elle s'expliquait ... il comprenait .. elle aussi tentait d'etre "comme tout le monde", de faire comme tout le monde sauf que ... sauf qu'ils n'étaient pas comme tout le monde, ils étaient eux ...
Ca Sanzo avait fini par le comprendre .. (merci Amy)

il lui sourit rassurant. Elle avait aussi peur que lui .. peur de perdre l'autre .. peur de se perdre ...
Il ne savait comment la rassurer ... C'est vrai qu'il plaisait mais il s'en fichait ...

Elle prit sa main et la posa sur son visage .. il lui sourit plus de tristesse, juste un bonheur intense ..encore plus que le baiser car il savait tout ce que cela représentait pour elle, toute la difficulté qu'elle pouvait avoir à se laisser toucher ... et ce fut lui qui fut touché ..

Elle avait une peau si douce, si fine, il sentait le moindre grain, la plus infime chaleur ... il rêvait de la toucher ..
puis elle posa sa main sur ses cheveux. Il ne put s’empêcher de les caresser et meme d'y poser un léger baiser.

Il plongea dans ses yeux. Ce moment ne devait se finir .. jamais ... C'était elle qui lui caressait le visage ... ses doigts si légers. Bien loin de se dégager il resserra la prise de son autre bras glissé autour de son corps.

Il n'était pas effrayé, il était juste .. heureux. Il ronronnait bien sur, doucement, tendrement.


"je t'aime Jade. Et tu ne vas pas me perdre " lui chuchota t il  "non ... je me fiche des autres filles, c'est toi que je veux .. Je me fiche qu'elles soient plus .. osées ... tu me plais comme tu es ... ma jolie Jade. Tes maladresses, tes incertitudes, tes bouderies ... tout ça c'est toi ... Amy m'a dit de ne pas chercher à être comme les autres et je te retourne le conseil. Je serais moi et tu seras toi .. et ensemble nous formerons un tout .. et si on se blesse, on s'excusera et poursuivra toujours ensemble .. c'est ça je pense aimer quelqu'un .. "

Sa main caressait toujours ses cheveux effleurant parfois sa nuque ou ses oreilles. Avec douceur il descendit un doigt le long de sa mâchoire pour finir sur sa bouche étirée par un sourire ...sans aller plus loin .. le prochain baiser aurait lieu plus tard .. bien plus tard ..

elle était à lui comme il était à elle .. il n'avait aucun doute sur ses sentiments .. il plongea une dernière fois son regard dans le sien, un dernier baiser sur ses cheveux et s'éloigna légèrement .. gardant cependant son bras autour de ses reins ...


"on a tout notre temps ... "Jadounette" (il fit une grimace en meme temps qu'un clin d'oeil gentiment moqueur)  .. mm pas terrible va falloir que je trouve autre chose ... "

il n'était pas sérieux elle pouvait le sentir à sa voix .. "ha une chose encore ... je déteste qu'on me tire la queue - sans mauvais jeux de mot. (comme pour appuyer ses dires, elle se mit à fouetter l'air) Quand au ciné .. c'est comme tu veux ... Si Rachel nous "chapeaute" .. ça calmera peut être nos parents .. quoique .. je pense qu'après nous avoir tué ils la tueront elle ... ou du moins ils essaieront .. ou alors nous seront consignés à vie .. D'un autre coté .. toi et moi .. dans la chambre de tes tantes .."

il se mit bêtement à rougir "enfin je veux dire .. hum .. te méprend pas .. ça peut être sympa aussi .. hum .. enfin ..voila quoi ... et heu .. quel film te plairait ??? "

vite changer de sujet ...

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Mer 7 Mai - 7:54

Le sentir contre moi, c'était à la fois enivrant, effrayant, frustrant...tout un tas de truc en « ant », d'ailleurs HAN QUOI ! Je réalisais seulement, j'avais un petit copain ?! Il avait dit oui il me semble ? Comment j'allais gérer ça moi ? Il me tenait par la taille et je l'observais en contre bas, il était vachement grand quand même, et très beau aussi même si il y avait ce mélange étonnant de chat et d'humain. Je devrais peut-être lui dire que j'étais complètement indifférente aux animaux de compagnie ? Non non ! Il m'aimerait moins à coup sur ; je lui dirais plus tard...si je dois lui dire et si je dois, comment vais je le faire et ? Olalalala...Pourquoi je me pose toujours dix mille questions ? J'aimerai tellement trouver le bouton Off de mon cerveau. Et puis il m'a dit « je t'aime »...Je ne suis pas sourde, il l'a dit ! Mais moi je ne peux pas lui dire ça, je ne veux pas dire des choses dont je ne suis pas sure, et c'est très compliquée de savoir ce que ca veux dire « je t'aime ». Encore plus que de lui dire ! Je suis obligée ? Ca se fait même si on ne sait pas ce que c'est ? Putain...j'en dormirais jamais cette nuit...T_____T , j'irais voir sur des forum d'ados boutonneux ce qu'ils en pensent...Han...J'en suis réduite à ca ?! Mon Dieu ma vie c'est de la merde...Et si je lui dit pas ? Il va m'aimer moi,ns alors ? C'est...MERDEUUH ! Jade tais toi T__T.

Essaye Jadounette encore une fois, et je te brise les noisettes...tu vois, ça rime. J'ai pas connu assez de personnes pour qu'on me donne un surnom...Kyle m'appelait « casse couille » mais je crois que ca devait être affectif....Si y'a Pita...ma cousine...je l'appelle Piteuse et elle Dark Citron mais on ne s'entend pas super bien...C'est la fille adoptive du frère d'Amy. On a passé le nouvelle an ensemble à San Francisco avec mes tantes mais...je crois que chaque minute, je ne rêvais que de l'enterrer vivante sous le sable de la plage tellement elle est soûlante. Tu sais...a part Kaede, Rachou, Jub et mes tantes...ben...c'est mon univers quoi....Alors un surnom...non...j'ai pas.

Je m'asseyais sur l'une des chaises rompant le contact et jetais un regard circulaire autour de moi.

C'est vraiment...petit...Peut-être qu'il serait temps que j'ai ma propre chambre dans l'aile des filles...on vit vraiment les unes sur les autres...Mais je ne sais pas ce qu'en pensent mes Tantes et Rachel...Je suis officiellement sa protégée. Tu sais...Rachel...J'aimerai que tu lui parles un peu. Elle souffre beaucoup que vous ne puissiez plus vous parler tous les deux, elle reste ton amie...Tu dis toi même que tu n'aimerais pas te sentir rejeter, c'est exactement ce qu'elle ressent, je sais que...enfin...que tu avais le béguin pour elle.. Ca m'a...fait chier...autant être honnête... mais j'aimerai que cette situation sois clarifié une bonne fois pour toute. Je sais ce qu'il en est de son coté et du sien...il faut que vous le fassiez aussi l'un envers l'autre. Rachel est une bonne personne avec un cœur en or...elle veille sur moi comme une amie même si cette garce m'a transformé en dirigeable...humpf..


Je soupirais avant de lui adresser un nouveau sourire chargé de tendresse.

Je vais en avoir des choses à raconter à mes tantes...ollalalala..Je ne sais pas comment je vais leur annoncer ça...Cait va trouver ca cool...que je puisse enfin parler de...certaines choses...et avancer mais Amy. Hum...Ca sera compliqué. Je..Enfin ..elle..Comment dire ? Si il etait possible de recommencer sa vie...tu vois ? A zero...depuis le début...j'aurai voulu...oui...j'aurai voulu qu'elle soit ma mère. Même si on ne se le montre pas, il y a quelque chose de fusionnel entre nous, je le sais bien. C'est ridicule vu ce que je suis, notre faible différence d'age et..et nos différences. Mais Amy...c'est comme une mère, oui...Je ne lui dirais pas, ces choses là...elles doivent rester non dites. Jubilée est plutôt une confidente et une grande sœur même si on se vanne tout le temps et Cait...ca reste la femme d'Amy et la sœur de Kyle...je l'aime hein ! C'est juste que...c'est pas pareil.
Alors oui...dire tout ça à Amy...ça va être...difficile...et encore plus venant de toi.
Pour le ciné, je préfère pas la fâcher en ajoutant ENCORE une bêtise de plus...j'aurai l'appart...vais essayer..et puis le film, m'en fiche, tant qu'on est à deux.
Revenir en haut Aller en bas
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Jeu 8 Mai - 10:55

Un avertissement teinté d'humour .. du moins il l'espérait .. De toute façon ce n'était pas son genre de forcer (surtout une fille) à quoique ce soit .. et puis les surnoms ... son prénom était bien assez joli ..

tandis qu'elle s'asseyait sur une chaise, il se posa sur un lit .. lequel il n'en savait rien et n'y réfléchit meme pas.
Oui avoir sa propre chambre était sympa .. c'était son cas ..
puis elle lui parla de Rachel .. il soupira .. avant de se laisser tomber en arrière. Allongé il passa les bras sous sa nuque et leva les yeux en l'air ... Rachel ..

un nouveau soupire .. il porta son regard sur Jade .. elle semblait sincèrement être triste de cette situation .. en plus elle lui avait avancé ses propres propos  ...


"pffff ... c'est pas ça .... c'est ... " comment lui expliquer ... " en fait je lui en veux pas .. je ne lui en ai jamais voulu .. c'est .. c'est à moi que j'en veux ... d'une certaine façon j'ai l'impression d'avoir profité d'elle et  ... j'ai tellement honte que je sais pas comment faire .. comment lui dire ... et ... en fait .. je me demande si elle a vraiment autant envie de me voir que ça .. Elle .. elle est si forte .. et moi .. "

de nouveau cette vulnérabilité, cette peur de ne pas être à la hauteur .. il pensait avoir réussi à l'évacuer durant les séances avec Amy mais à priori non .. peut être que la solution était de voir directement avec Rachel ... il l'avait repoussé depuis trop longtemps .. et puis cela ferait plaisir à Jade ..

il secoua la tête .. non il ne devait pas le faire pour lui faire plaisir mais par respect pour Rachel ..
Ce sourire chargé de tendresse le fit fondre .. les deux pouvaient être possible ..

"tu as raison ... c'est pas bien .. j'irais lui parler .. et pas parce que tu le veux mais parce que c'est ce qu'il y a à faire ... je crois .. en fait je voulais le faire depuis un moment .. et ... "

à son tour il lui sourit .. "t'es bien plus mature que moi .. et ça me plait de te savoir jalouse ... "

"être ma mère ".. cela trouva écho dans l'esprit de Sanzo "tu sais les liens du sang .. regarde nos "parents biologiques" .. si tu considères Amy comme ta mère alors elle l'est .. tout comme Reiji est mon père .. Ce sont nos sentiments qui nous font former une famille pas le sang .. et je pense que tu dois lui dire ... .."

un nouveau sourire aussi tendre " cette fois j'ai de l'avance sur toi meme si en ce moment .. l'ambiance n'est pas top à la maison .. C'est marrant la vision que tu as de tes tantes .. tu es la fille de Kyle qui est le frère de Cait mais c'est Amy que tu considères comme une mère .. D'un autre coté .. considérer Cait comme ta mère et Kyle comme ton père alors qu'ils sont frère et soeur ... "

il s'interrompit ... avant de rougir et de secouer la main comme s'il effaçait les mots qu'il venait de prononcer "oublie ce que je viens de dire .. je .. heu .. pensais à haute voix .. hum .. le film ... ben je vais chercher .. et .. ouai c'est mieux de rester ici .. Autant être le plus raisonnable possible .... "

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   Sam 10 Mai - 10:19



Je peux goûter plus que toucher
Cette brûlure à l'intérieur est si réelle
Je peux presque poser mes mains sur
Le rougeoiement chaud qui subsiste

Poussé, élevé plus haut
Poussé, mon âme est en feu
Poussé, par un amour supérieur

J'ai cédé tout contrôle
Au désir qui me consume tout entier

Et me guide par la main jusqu'à l'infini
Qui me guette au fond de moi

Le paradis confiné sur les ailes de l'amour
Il y a tant de choses que tu peux surmonter

Je livre coeur et âme
Sacrifiés à un but supérieur

Je clignais des yeux rapidement avant de sourire un peu bêtement.

Bah quoi...C'est normal d'être Jalouse...Pas comme mes tantes ou ça en devient pénible dès fois mais bon...j'ai beaucoup plus à m'en faire que toi tu en as, personne ne me remarque moi, c'est pas un regret, je préfère c'est tout et moins les autres ne viennent pas te prendre la tête, on dit que l'enfer, c'est les autres...moi j'y crois franchement ! Tu es sacrément populaire, je ne suis pas aveugle...j'espère que tes amis ne vont pas trop te charrier si tu leurs dit qu'on est ensemble...déjà que vu mon coup d'éclat, tout le monde me croit dangereuse et siphonnée...mais bon, je m'en sors bien...Tu sais qu'ils ont viré Joe ? Exit...et moi j'ai trois fois rien...je crois qu'on va encore cancaner derrière mon dos pour dire que je dois ça à mes tantes...de toute façon, je ne regrette rien, ils ont dit du mal des gens que j'aimais, toi inclus, on ne rigole pas avec ça...

Je m’efforçais de faire une mine terrifiante très peu convaincante, tout en basculant d'avant en arrière sur ma chaise.

On n'touche pas à mon mec...filles ou garçons...je latte. Hum...Répète pas ça surtout...Je vais encore bouffer un sermon de Rachel ou d'Amy T___T...Quand je suis en colère, j'ai disons...un léger problème de limites. C'est..hum...c'est bien que Rachel soit intervenue, ça a calmé le jeu...même si c'te conne m'a fait flotter comme un ballon dans les airs jusqu'au bureau de Xavier. Olalala ! Quelle grand moment de solitude je me suis payé.


Alors qu'il réfléchissait tout haut, je quittais ma position de ma chaise pour venir me caler sur le lit contre lui, en perpendiculaire mais la tête posée contre son torse , joue posée contre ma main me servant d'oreiller. Je plissais les yeux en restant ainsi, le laissant jouer avec mes cheveux. J’étais bien et apaisée et je ne désirais rien d'autre que cette chaleur intime, je lui apprenais ainsi ce que j'aimais, et ce genre de câlins rassurant, je les adorais.

Si j'suis trop lourde tu me le dis, hein, j'ai pas envie de te casser une cote...Hum..J'ai beaucoup détestée et jalousée Cait au début, parce qu'elle était importante aux yeux de Kyle et que...j'aurais aimé qu'il ne s'occupe que de moi, tu vois ? Je crois que je l'ai même détesté mais Amy...s'est différent...C'est la première à m'avoir tendu là main , ici, la première à...avoir trouvé les mots avec moi...Je lui fais confiance comme en personne, je n'ai pas de secrets pour elle, elle est bien plus...fragile qu'on le voit...je l'aime, c'est tout. J'aime aussi Tante Cait, mais c'est différent, il y a ce lien qu'elle avait avec Kyle qui m'a longtemps empêché d'aller vers elle, et il faut dire qu'on est vraiment tres tres différentes, par contre, j'ai beaucoup de points commun avec Amy, on a le même caractère, les mêmes difficultés et ...on aime être raisonnée et logique. Cait est plus dans l'émotion, intuitive et extravertie. Tout mon inverse. En plus...Amy est très intelligente et sans me la péter...d'après les tests de QI, je pourrais prétendre à rentrer dans Mensa, tu sais ? Tu sais...j'ai assimilé le programme de Maths Sup' en trois mois, sans avoir été scolarisée.
J'aimerai devenir scientifique, chercheuse en maths appliquées ou en physique quantique, peut-être...Amy dit que je pourrais y prétendre avec beaucoup d'assiduité et de travail..je suis prête à faire ça. J'adore comprendre et résoudre des problèmes techniques...
Tu as des rêves, dis moi ? Tu crois...qu'on pourra en réaliser...ensemble ?



L'avenir est incertain.
Mais il a le mérite d'exister, je commence à le voir, je commence à le discerner à travers les brumes de l'incertitude. Nous avancerons, oui, mais ce chemin ne se fera plus en solitaire. J'ai comblé certaines peurs et j'en découvre d'autres. Qui aurait cru octobre finissant...qui aurait cru que j'en serais là à présent ?
Il existe.
Mon regard se voile un instant sous ses caresses alors qu'un souvenir remonte, une conversation au crépuscule du monde, avec Lorna.

…...

Comment… comment envisagez-vous l’avenir, Silent ?


- Je ne l’envisage pas. Il viendra, c’est tout. Je suis une survivante vous savez…Une survivante qui s’est affranchi de son passé mais ne peut conjuguer qu’au présent. Je n’ai pas d’autre vocation qu’à vous servir, vous et la confrérie. Je suis heureuse de le faire et je donnerai cette vie pour le faire sans hésiter. On ne me l’a ni demandé, ni exigé : c’est un choix.

Un silence.

- Je laisse les rêves à ceux qui aiment ça. Moi je ne rêve pas…Jamais. Je me suis éveillée tôt dans une vie au gout de violence et souffrance…sur ce bitume. Il est des douleurs qu’on ne peut plus partager, alors j’en fais une force…ma force. Ce monde est cruel et injuste, il me dégoute. Je ne veux pas y avoir d’avenir. C’est ainsi.


…......

Mes lèvres se descellent alors que mes paupières se closent, ma voix n'est qu'un murmure qui lui est adressé.

- Je le vois maintenant..l'avenir...je le vois et je le veux...je t'aime.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Deux ( Pv Sanzo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Deux ( Pv Sanzo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Je suis perdu [Choix deux sièges auto]
» porter deux bébés
» (79) LES DEUX SEVRES archives en ligne et Cadastre Napoléonien
» des idées pour les deux ans de ma puce!!
» un ou deux verres !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: