AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Le Mur du Silence ( Pv Kaede)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Dim 26 Jan - 8:30


Je connais par cœur cette danse. Parce que mine de rien, je te connais bien, tu papillonnes, tu tournes, tu prétextes, du avances et tu renonces. C’est dimanche et il n’y a pas cours, je t’aurais préféré dehors à explorer le monde mais tu préfères rester ici, dans ce petit foyer qui est le nôtre. Ce n’est pas habituel, j’ai vu tes efforts pour me laisser de l’air et je sais que mon silence t’attriste, mais j’apprends…comment te dire que j’apprends ? Le comprendrais tu, toi, qui est si prompt à faire confiance aux autres.

J’ai changé, oui, je suis un arbre déraciné, j’ai voulu m’enfuir et Rachel m’a convaincu de rester, tu n’en as rien su, c’était mieux ainsi. Mais je peux te rassurer, la porte est ouverte, je n’ai plus de plâtre, ni de béquilles…Je pourrai…mais je ne le fais pas.
J’ai dit à Kyle que j’avais choisi, là-bas à San Francisco lors de la  Nouvelle Année,  je veux rester ici, je veux comprendre. Nos chemins se sont séparés, moi sur le voie du changement, lui sur celle de la vengeance. C’est la vie…nos vies, nos choix. Je suis Jade Kenneth à présent, j’ai pris son nom comme on prend une religion, comme on prend quelque chose qui a de la valeur et il me l’a dit ce jour-là, sans vraiment accepter ce choix, i m’a dit que c’était un nom « difficile à porter » Ils n’ont rien trouvé à y redire, ni le frère, ni la sœur. Je soupçonne que l’enfance des Kenneth n’était pas simple, mais un mystère plane la dessus, des non-dit que je n’arrive pas à percer, ni Kyle, ni Cait n’abordent le sujet.  Suis-je de cette famille ? Assurément oui…Amy m’a confié que j’en avais les caractéristiques, mais n’a pas voulu me dire lesquelles, je suppose que ça n’a rien de reluisant. Alors je reste ici, et je recolle ce qui est brisé, c'est-à-dire tout.
J’observe, toi tu sais bien que je suis forte à cela. Habituellement je suis sur ma tablette, allongée sur le lit et toi devant la télé, tu poses des questions, certaines ne sont pas dénuées de sens, d’autres si. Mais j’y réponds toujours d’une oreille distraite, absorbée par la lecture d’un ouvrage scientifique ou sur des problèmes de logique. J’y répond parce que c’est toi, parce que tu restes ma meilleure et seule véritable amie et que je protège tes secrets comme tu respectes mes silences.

Toi aussi tu changes, j’observe. Je t’entends mordre l’oreiller certaine nuit quand tu t’adonnes à certains plaisirs solitaires, ça me fait sourire…tu grandis…tu t’adultes. Tu perds ton innocence par toi-même, on ne te l’arrache plus. C’est une bonne chose. Ça me réchauffe le cœur de te voir t’épanouir ainsi. J’ai toujours tu ce qui c’était passé à San Francisco, ce sont là tes seules questions qui n’ont pas trouvé de réponses, je suppose que Rachel n’a pas voulu t’en dire plus non plus bien qu’elle sache tout. Je ne lui cache rien, elle me « voit » telle que je suis avec son esprit, elle voit combien nous nous ressemblons mais jamais elle ne me juge, j’apprécie…j’apprécie énormément d’être ici avec vous, d’être ici à l’Institut, mais ce sont des choses que je ne sais pas dire que je n’arriverai pas à dire. Et pourtant, j’ai dit beaucoup…cette confession à Amy en vidéo, personne jusqu’ici n’avait su parce que personne n’avait à savoir…Mais les gens ici, ils sont différents, ils vous écoutent, ils prennent le temps…comme Sanzo. Je n’ai jamais connu ça….avant. Je ne sais pas ce que c’est qu’être heureuse…je n’en sais rien, chaque sentiment n’est qu’un mot, un mot qu’il faut que je remplisse de « sens », d’analogies, de concret, et c’est très difficile.
Je crois que tout est sa place, tout veut y être. Je ne suis pas prête à me livrer, pas prête à parler de moi…mais je crois qu’on ne l’est jamais véritablement. Je te regarde papillonner par-dessus mon écran, te rends tu comptes du degré d’intimité que nous avons, ici ? Je ne suis même plus fardée, ni déguisée, un simple Jeans et un T Shirt…je suis banal…parce qu’avec toi, je n’ai pas besoin de me « protéger ». Suis-je obligé de te le dire pour autant ? Doit-on pour avancer formaliser tout cela. Oui, tu as besoin de savoir…tu as toujours eu besoin de parler là où des regards suffisaient, là où des silences s’imposaient.

Je ferme les yeux en instant et je pose ma tablette, me redressant pour m’installer en tailleur sur le lit, dos courbé contre le mur, je t’observe un instant chantonner avant de t’interrompre  tout d’abord en japonais que je commençais à bien maitriser depuis trois mois d’étude et à l’aide de cette voix sans volume et pourtant mélodieuse qui est la mienne.

- 子猫 ? ( Koneko) * Tu me donnes le mal de mer, tu veux parler ? parlons..





* En japonais : Koneko : Chaton.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Sam 1 Fév - 17:29

Kaede avait attendue. Elle avait attendue le bon moment, attendue quand il fallait parler et elle avait tellement attendue avec son impatience que Kaede n'avait jamais vraiment vu quand il fallait discuter avec Jade pour tenter de connaitre la raison du mal être de son amie. Pourtant Kaede arrivait à comprendre Jade pour la plupart du temps mais la elle séchait. Et cela lui devenait de plus en plus difficile à supporter. Ce dimanche la lui avait semblé propice pour discuter de tout cela. Du coup, au lieu d'aller vadrouiller dans la neige et sur les rives gelées du lac, Kaede était resté à l'intérieur. C'était aujourd'hui qu'il fallait le faire ! Parce que sinon elle allait encore devoir attendre 7 jours de plus. En faites, il n'en était rien de cela. C'était juste que Kaede ne savait pas comment s'y prendre, et ceux même avec les conseils de Caitlyn. En faites, elle ne savait que trop dire. Est ce que Jade allait se vexer ? Ou alors peut être que ce n'était rien.

En tout cas, Kaede avait beaucoup de mal à tenir en place. Zappage intempestif de la télé, changement de vêtement toute les demi-heure, changement toutes les minutes de positions sur le lit, observation incessante au dehors à la fenêtre... Fin bref, quand Kaede à un truc dans la tête, ça se voit.

Cela se voit tellement que au finale, ce n'est pas Kaede qui entama la discussion mais bien Jade.

- 子猫 ? ( Koneko) * Tu me donnes le mal de mer, tu veux parler ? parlons..

Bam ! L'ouverture que Kaede attendait. Elle put donc s'expliquer en toute sincérité. Celle-ci se jeta sur le lit de Jade pour s'y mettre ensuite en tailleur.

- Et beh, en faites, depuis que tu es la, j'ai l'impression que tu es triste. Au début j'ai crue que c'était de ma faute, alors j'ai essayé de pas trop te coller parce que je sais que des fois je suis embêtante. Mais tu as continué à être triste et du coup j'ai pas bien compris pourquoi. J'ai vu Caitlyn qui m'a expliqué que je devais parler avec toi pour savoir au lieu de deviner toute seule et que c'était pas facile pour toi. Donc voila, j'aimerais que tu sois heureuse ici, parce que sinon, si t'es malheureuse ça veut dire que tu vas partir. Et bon, même si on a des lettres, je préfère quand t'es la que quand t'es pas la tu vois, alors je cherche à faire quelque chose pour que tu sois heureuse mais je sais pas quoi et...et..enfin voila.

Miracle. Kaede s'était stoppé toute seule. D'habitude elle aurait continué à parler jusqu’à ce que Jade l'interrompt mais la, elle avait réussie a se stopper toute seule comme une grande dans son élan de parole. Elle regardait Jade comme si elle avait fait une bêtise, ressentant comme un echec que, en tant que sa meilleur amie, elle n'est pas réussie à la rendre plus heureuse. Elle y tenait beaucoup et voir son amie triste la rendait tout aussi mal qu'elle. La discussion était inévitable.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Dim 2 Fév - 18:37

Kaede est la seule avec qui je peux me laisser aller à être moi-même, c'est-à-dire une jeune fille insouciante et introvertie de 18 ans à présent…et depuis quelques jours pour être précise sauf que je ne l’ai dit à personne. Je la laisse s’installer sur mon lit en lui lançant un demi-sourire tout en croisant les bras d’un air faussement sévère. Je l’écoute alors avec patience, perdant peu à peu mon sourire avant de perdre mon regard vers la couette et de bouger nerveusement ma jambe droite, embarrassée par ses questions. Rachel n’est pas là, dommage, elle aurait pu me sauver la mise.

- Bah euh…ben…

Je me mets à tortiller avec application une de mes mèches brune comme je le fais à chaque fois que je ne sais pas vraiment quoi lui dire.

- C’est pas d’ta faute Koneko-chan…C’est moi. Je ne suis pas des plus…super joyeuse, j’sais bien. Je ferais des efforts si ça te pose problème. Tu sais, je vois déjà Amy depuis trois mois pour aller…mieux.
Écoute…


Je ne sais pas comment m’y prendre alors je décide d’écouter ces voix qui me disent souvent d’y aller à l’instinct. Je bascule sur le flan et je viens poser ma tête sur ses cuisses en un geste d’une intimité que je partage qu’avec elle, puis j’enserre mes bras contre sa taille en fermant les yeux. J’aime être ainsi, protégée. Ce n’est en rien licencieux, ni chargé d’une certaine connotation sexuelle, c’est un besoin d’être câliné, d’être rassurée et seule jusqu’ici Kaede est capable de me procurer cette chaleur et cette intimité. Ces moments d’abandon sont rares, oui, mais ils existent parce qu’ils me sont essentiels, comme la présence de Kaede me l’est.

- Merci…Merci de ne pas avoir demandé pourquoi je suis arrivé ici…blessée et ..

Un nouveau silence.

- Ils sont tous morts…tous…Fast’..Hiboux….et d’autres que tu ne connaissais pas. Des mutants, une bande organisée, ils sont venus dans la nuit et…ce fut un carnage…comme dans ces films de guerre qu’on regardait à deux là bas…ils ont…alors j’ai..et…
Kyle m’a sauvé mais j’ai été touchée, j’ai dû ramper dans les égouts pour survivre alors…alors j’ai appelé à l’aide. Jubilée..Cait…elles sont venues et se sont battu pour me sauver, elles ont pu libérer Kyle qui avait été capturé…Mais je ne l’ai pas revu…j’étais ici et il a décidé…que…que c’était trop dangereux pour moi à présent..là bas avec lui…il a demandé à sa sœur et sa belle-sœur de me garder ici…Voilà.

Ils sont tous morts Koneko…J’ai plus de…plus de maison…plus de famille…plus rien…c’est difficile du coup…très difficile…tu comprends ?


Je fermais les yeux soupirant pour garder le contrôle, je ne pouvais plus continuer, je voulais retrouver le calme et le silence…Pour ne plus penser à tout cela, ne plus jamais avoir à y penser.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Mar 4 Fév - 23:17

Kaede adorait ce surnom que lui avait donné Jade. Il était vrais que les cornes de Kaede pouvait donné l'impression que celle-ci avait des cornes de chat, vu de loin. Mais elle aimait surtout en tant que signe d'affection comme "P'tite cornue".

- C’est pas d’ta faute Koneko-chan…C’est moi. Je ne suis pas des plus…super joyeuse, j’sais bien. Je ferais des efforts si ça te pose problème. Tu sais, je vois déjà Amy depuis trois mois pour aller…mieux.
Écoute…


Kaede fut d'abord soulagée que ce ne soit pas de sa faute. Cependant, le répit fut de courte durée, car Jade continuait ses explications et surtout elle prit une position que seule deux amies proches peuvent avoir. Une position qui pour une personne extérieur peut paraître étrange mais qui pour Kaede indiquait que ce qu'allait dire Jade était important et douloureux.

- Merci…Merci de ne pas avoir demandé pourquoi je suis arrivé ici…blessée et ..

C'est vrais que Kaede n'avait jamais demandé pourquoi. La simple présence de sa meilleur amie suffisait en elle même. Elle avait toujours pensé que le plâtre était simplement la conséquence d'une chute ou un accident quelconque et non à une bataille entre frère de gêne. Kaede glissa sa main dans les cheveux de Jade doucement comme les remettre en place et elle écouta Jade, qui expliqua douloureusement ce qu'il s'était passé à San francisco. Fast, et Hiboux n'était plus de ce monde et Kyle avait été capturé, puis retrouvé. Et surtout, ils avaient fait mal à Jade.

Kaede était alors prise entre tristesse, rage et vengeance. Elle avait l'impression de revoir la vidéo de Rachel et cette haine du monde entier qu'elle avait, devenait de plus en plus oppressive. Et ce fut au tour des paroles de Rachel de surgir dans sa tête.

"Pourquoi, en ce cas, n’ai-je pas tout détruit ? Je le voulais, au début, je le voulais de toute mon âme, je voulais tuer tout le monde, pour me venger ; je voulais les faire souffrir comme j’avais souffert. Comme toi, avec les scientifiques de ton centre. Mais j’ai rencontré quelqu’un, j’ai rencontré au plus profond de l’enfer un ange, et il m’a montré des choses que je ne pouvais même pas conceptualiser."

Kaede avait trouvé ses anges à elle aussi, qui lui avaient montré des choses qu'elle n'avait jamais imaginé. C'était peut être ça que l'on appelle des "Anges gardiens".

"Ils sont tous morts Koneko…J’ai plus de…plus de maison…plus de famille…plus rien…c’est difficile du coup…très difficile…tu comprends ?

Kaede laissa couler une larme de douleur qui ruissela jusqu'au bout de son nez pour finalement tomber sur la joue de Jade. Les longues mèches de Kaede tombaient en un cascade écarlate, les reflets donnant une couleur rouge a cette larme. Le rouge, couleur des sentiments forts et contradictoire. Haine et amour, comme l'esprit de Kaede. Elle s'exprima alors comme son amie, d'une voix presque chuchotée.

- Je comprend Jade. Tu as perdue beaucoup et j'espère qu'ici tu trouveras tout ce dont tu as besoin comme j'ai réussie à trouver. Je hais ce monde plus que tout mais il me suffit de vous voir pour que... j'arrive à l'aimer un peut plus. C'est pas facile mais je veut t'aider pour qu'un jour tu puisses sourire autant que moi. Car tu es tellement plus belle quand tu es heureuse. Le monde me semble plus beau quand on est heureux. Alors dès que tu peut hésite pas à partager tes peines avec moi. On est plus fort quand on est plusieurs, pas vrais ?

Elle souriait à son amie, ses doigts glissant toujours dans sa chevelure.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Dim 16 Fév - 22:21

Je sentais cette larme sur mon visage, elle dévala ma joue pour mourir son sel contre mes lèvres ou j’en plissais les yeux en soupirant. L’écoutant doucement me parler, restant bercée par sa chaleur, blottie contre elle de cette façon si particulière. Kaede restait ce qui se rapprochait de plus pour moi d’une famille intime, j’aurai tué pour elle, je me serais sacrifiée pour qu’elle vive. Il s’était construit un lien au-delà d’une amitié, sans doute une de ces sœurs que je n’avais pas connue. Elle ne savait pas mon passé, seule Amy le savait en détail et je ne voulais pas qu’elle l’apprenne, qu’elle me juge ou qu’à ses yeux je ne représente plus qu’un sentiment de pitié. J’attends qu’elle se taise pour murmurer dans sa langue natale.

- Pleures pour les morts, Koneko, moi je suis bien vivante *

Je fermais les yeux une longue minute me laissant bercer par la caresse de Kaede avant de soupirer d’aise.

- Je n’ai jamais été très souriante mais pour toi je fais des efforts. Je hais vraiment ce monde, tu sais…J’aimerai le chiffonner comme un papier et le redessiner…Avant je pensais que le mal venait des humains…même pour ce qu’ils t’ont fait, je suis contente que cette saleté de centre à Tokyo est tout cramé, si j’avais pu j’y aurais même participé  ou du moins regardé ça avec du popcorns ! Mais à San Francisco, c’était des mutants…des gens comme nous…alors je crois que le mal est en nous, tout au fond et qu’il nous murmure à l’oreille comme un mauvais démon. On choisit d’y céder ou pas, c’est comme ça…J’ai tué des gens…et je n’arrive pas à regretter… juste, je m’en fout. Je ne le referais pas si c’était à refaire, j’ai compris certaines choses grâce à Amy, à toi, à Sanzo…Je ne suis pas su compliquée. Je fais ce qui doit être fait, je fonctionne comme ça, depuis toute petite…parce que la vie est une question de survie, de priorité…tu vois ? Mais j’ai décidé de ne plus survivre, non, je veux vivre à présent…vivre ici et maintenant…je veux construire quelque chose, j’y crois sincèrement. Oui on est forte à plusieurs…Même à deux déjà. Je n’ai jamais eu qu’une seule amie Koneko et c’est toi. Ce n’est pas grave si on ne se comprend pas toujours et si on ne cherche pas toujours la même chose. Je t’aime pour ce que tu es, tu sais…je vous aime tous pour ce que vous êtes ici. Mes espoirs.

Je me bougeais pour lui faire face, la tête toujours entre ses cuisses et les yeux grands ouverts pour la contempler de toute sa hauteur. D’un geste amusé, je lui touchais le bout du nez avant d’essuyer ses larmes tout en ne pouvant pas m’empêcher de grimacer en souriant.

- Par contre, faut arrêter de grossir des seins, sinon, je ne pourrais même plus voir ta frimousse ! Rachel ne t’a pas dit que ça venait des cookies que tu caches sous ton oreiller ? Comme si je ne le voyais pas ! Ca fait des miettes partout ! Fini les fringales nocturnes sinon tes seins seront si ENORMES que tu finiras par t’envoler par la fenêtre !

Je finis par lui tirer la langue d’un air malicieux.

- Bon, donnes moi en un au moins…ca peut m’aider, et gardes en deux pour Caitlyn, tiens.


* en jap.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Sam 22 Fév - 21:06

- Pleures pour les morts, Koneko, moi je suis bien vivante.

Elle avait raison mais pourtant, la douleur présente lui nouait la gorge. C'était dur de sentir son amie en détresse. Cependant, ces paroles la rassurèrent.

- Je n’ai jamais été très souriante mais pour toi je fais des efforts. Je hais vraiment ce monde, tu sais…J’aimerai le chiffonner comme un papier et le redessiner…

Cette idée avait tellement traversée la tête de Kaede avant de rencontrer Rachel. C'était la solution la plus radicale et la plus audacieuse. Mais c'était aussi l'idée la plus égoïste, et elle n'apporterait rien à par le néant.

-Avant je pensais que le mal venait des humains…même pour ce qu’ils t’ont fait, je suis contente que cette saleté de centre à Tokyo est tout cramé, si j’avais pu j’y aurais même participé ou du moins regardé ça avec du popcorns ! Mais à San Francisco, c’était des mutants…des gens comme nous…alors je crois que le mal est en nous, tout au fond et qu’il nous murmure à l’oreille comme un mauvais démon. On choisit d’y céder ou pas, c’est comme ça…

Kaede eut un léger sursaut, a peine perceptible. Le démon intérieur, la seconde Kaede. Elle était bien trop consciente de sa présence. Elle eut l'impression de l'entendre rire pendant une seconde. Bien que silencieuse, l'autre Kaede restait présente. Sa haine indélébile restait là, quelque part.

[/color]...parce que la vie est une question de survie, de priorité…tu vois ? Mais j’ai décidé de ne plus survivre, non, je veux vivre à présent…vivre ici et maintenant…je veux construire quelque chose, j’y crois sincèrement. Oui on est forte à plusieurs…Même à deux déjà. Je n’ai jamais eu qu’une seule amie Koneko et c’est toi. Ce n’est pas grave si on ne se comprend pas toujours et si on ne cherche pas toujours la même chose. Je t’aime pour ce que tu es, tu sais…je vous aime tous pour ce que vous êtes ici. Mes espoirs. [/color]

Et de suite les larmes laissèrent place au sourire. Ce petit geste, sur le bout de son nez, la fait loucher pour lui laisser faire sa fameuse Kaede'face pour laisser ensuite un beau sourire sur son visage, ses yeux encore un peut brillant d'humidité. Kaede était maintenant vraiment soulagée. Elle pourrait continuer de faire ses petits excès d'affections auprès de sa meilleur amie, même si celle-ci n'est pas forcement d'humeur.

- Par contre, faut arrêter de grossir des seins, sinon, je ne pourrais même plus voir ta frimousse ! Rachel ne t’a pas dit que ça venait des cookies que tu caches sous ton oreiller ? Comme si je ne le voyais pas ! Ca fait des miettes partout ! Fini les fringales nocturnes sinon tes seins seront si ENORMES que tu finiras par t’envoler par la fenêtre !

AH ! Comment pouvait elle savoir ? Les cookies sous l'oreiller étaient un des multiples trésors que Kaede s'amusait à cacher. La télécommande faisait partit de ces objets rares et précieux et qui donnait le contrôle de la moitié des médias présent dans la chambre. Bon, en réalité, cacher la télécommande juste derrière la télé pour "ne pas oublier où je l'ai caché", c'était pas super efficace, mais les cookies par contre c'était sa plus belle réussite de cachette ! "Sous l'oreiller", c'était parfait parce que personne pouvait voir l'objet en question , et surtout, impossible d'oublier où cela se trouvait puisque a chaque fois qu'elle allait se coucher, cela se sentait sur l'oreiller qu'il y avait quelque chose en dessous ! Du coup Kaede n'avait plus le choix. Son secret ne devait pas être connue !

- Bon, donnes moi en un au moins…ca peut m’aider, et gardes en deux pour Caitlyn, tiens.

- Hehehe oui, en garder pour Caitlyn. hehehehe... Dit elle dans un rire inquiétant.

- Gomene...Mais...Je vais devoir te tuer pour avoir trouvé mon secret !

Et il aura fallut moins d'une seconde pour que Kaede se mette à "étouffer" Jade dans sa poitrine ! *Bouic* *Bouic*

- Gnahahahaha Tu ne le savait pas en faites ces cookies c'est fait exprès ! Ma poitrine deviendra une arme de destruction massive ! Gnahahahah ! AAAAHH NON !! Mord pas !! Gniiiiiih ! Je me rend ! Je me rend !

Personne ne saura si Jade avait vraiment mordue Kaede , ou si c'était simplement Kaede qui se l'était imaginé, à part les deux amies dans la chambre. Mais les plans machiavélique de Kaede d'arme de destruction massive était plutôt bien avancé... Enfin, pour le coté massif en tout cas, pour le reste, Jade était armé d'une force de frappe bien plus importante pour Kaede : Les chatouilles.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Sam 1 Mar - 9:06


- Gomene...Mais...Je vais devoir te tuer pour avoir trouvé mon secret !

Elle est sérieuse ? Déjà qu’elle est à moitié borderline sur les bords ! En tout cas, elle parvint à m’afficher un magnifique sourire pervers à faire flipper littéralement. J’aurai du faire gaffe, de toute évidence elle tient vraiment à ses cookies ! Leçon à retenir, Kaede est comme un chien à qui on retire son gros os en fait. Je n’ai pas le temps de dire ouf qu’elle tente de m’étouffer avec ses pare-chocs de compétition. Sale psychopathe perverse hybride vache laitière, va !

- Hey Ho ! Koni…mppffffffffffffffffffffffff !

C’est mal me connaitre que de me croire en situation de faiblesse, la peau ça reste de la peau et comme je dispose de tout un panel de défense, je commence par faire l’étoile de mer avant que de mordiller l’un des seins à travers le T-Shirt avec une pensée vengeresse. Ce soir on bouffe du Charal ! Rachy serait fière tiens ! C’est suffisant pour la faire battre en retraite et je passe à son point faible qui reste somme toute classique, les chatouilles ! Ce qui a pour effet de la faire gesticuler comme un petit ver de terre désarmé et me permet de la faire basculer sur le ventre. Ok ! Phase deux ; Jade Strikes Back ! Et pour tout vous dire, ma « jaune amie » va tâter du côté Obscur de la Force. Je bloque mon inspiration pour passer en mode invisible pour échapper à son regard. Quoi je triche ? C’est pas tricher quand cela ne se voit pas, c’est juste optimiser ses chances de gagner et c’est là exactement ce que je fais, puisque l’on ne me voit pas ! Comment ça mauvaise foi ? Mais je le revendique totalement, je suis la padawan d’Amy et je suis ses préceptes au pied de la lettre en parfaite élève que je sais être.

En un bond, je suis sur le côté alors que toujours à quatre pattes sur le lit, elle me cherche du regard avec une expression charmante mais un peu goliote quand même. Juste le temps pour moi d’attraper le manche de mon lave-pont qui ne me quitte que très rarement au cas où on devrait laver d’urgence (sait-on jamais) et je me mets à lui tabasser l’arrière train en rythme (en dosant les coups quand même pour ne pas lui faire de mal), je sais parfaitement me battre au corps à corps et ça, elle l'ignore, ah ah !

- Ah Ah !! T’y réfléchiras avant de tenter des salles trucs de lesbiennes perverses  sur ta meilleure amie INVISIBLE, pov’ cloche !! Amy et Cait t’ont contaminé !! Depuis que Rachel t’a roulé une pelle tu y as pris gout ! PERVERSE !!! COCHONE ! T’AS PAS HONTE ? ! TIENS ! TIENS ! TIENS ! OUUUU LA COCHONOOOONE OLALALALA !

Je ponctue chacune de mes interjections par des rires juvéniles, mon dieu, ca fait très longtemps que je ne me suis pas laissé aller comme ça. Je réapparais avec un sourire hautain en bombant le torse d’un air fier et crâneur, en m’appuyant sur le balai d’une façon nonchalante.

- Alors tu t’rends ? K.O. Technique ?  Tu ne peux pas vaincre Obi-Jade Kennobi, fillette à gros seins ! Je te domine !*



* En japonnais
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Jeu 6 Mar - 23:37

S'il y a avait bien un point faible pour Kaede, c'était les chatouille de Jade et de Rachel. Mais uniquement ces deux la. Pour le reste Kaede était beaucoup moins sensible. en ce qui concerne Jade, s'en était arrivé à un point ou Jade était tout à fait capable de lui faire des chatouille à distances. Et ce, sans pouvoirs psychique ni rien ! Juste avec la force de persuasion ! Le simple fait de voir les de Jade devenir menaçant de chatouille provoquait des effluves de rires et de couinements caractéristiques d'une Kaede qui se fait chatouiller !

Du coup, les coups de balais de l'être invisible qui frappait (doucement) les fesses de Kaede n'était que du pur sadisme de la part de son agresseur. Parce qu’elle aurait pus simplement continuer les chatouille et ce, même à distance. Mais voir sa victime souffrir était surement plus plaisant !

Kaede avait beau chercher des yeux son amie, elle ne pouvait rien faire ! Kaede avait bien penser à elle aussi utiliser ses dons mais quelque chose lui indiquait que c'était une mauvaise idée. C'était pas des coups de balais que délivraient ses cornes ! Du coups elle n'eut d'autre choix que de tenter d’attraper le balais suivant les coups qu'elle recevait. Choses tout à fait impossible puisque sa tortionnaire bougeait tout le temps.

Et en plus d'attaque physique, elle usait d'une malicité psychologique effroyable en remémorant des choses horribles tels qu'un malencontreux bisous survenue lors d 'une fête un poile trop arrosée pour Kaede. Ainsi, elle oscillait entre la cochonne qui aime embrasser les autres filles et la vache laitières à gros seins.

Il lui restait donc plus qu'a faire la tortue en se recroquevillant, suppliant son amie.

- Alors tu t’rends ? K.O. Technique ?  Tu ne peux pas vaincre Obi-Jade Kennobi, fillette à gros seins ! Je te domine !*

-Iiiiiik Gomenaasaaaaï ! Je ne peut rien faire contre toi, t'es trop forte, même au jeu video je peut rien faireeuuuuh ! C'est pas juuuste. Les granola sont sous l'armoiiiiire... Euh les cookies sont sous...  GNIIIIIH !

Et en plus, Kaede était trahit par ses propres paroles, vendant comme un rien la boite de précieux biscuit chocolaté caché sous la dites armoire. Et ouais Kaede ! Il va falloir partagé cette fois ! La force n'est pas encore avec toi jeune padawanne.

Kaede admirait alors son amie, victorieuse total. Cependant, Kaede n'avait pas encore abattu toute ses cartes !

- Tu me laisseras des Granola noix de coco quand même hein ? dit elle en faisant sa bouille de gamine en détresse, avec de grand yeux rouges, brillant d'humidité, tel le chat poté. Elle était irrésistible, quand elle passait de cochonne-vache laitière-tortue à petite fifille qui fait la manche pour des granola !

En faites, Kaede n'avait aucune dignité. Elle était irrécupérable mais c'était pour ça qu'on l'aimait cette grande nunuche ! Et puis de toute façon elle avait encore plein d'autre cachette qui rivalisait toute d'ingéniosité, bien que ce soit du vent a chaque fois puisqu'au final Kaede se vendait toute seule...

- Au faites... Tu caches des trucs toi aussi dans la chambre ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Jeu 20 Mar - 6:51

- Tu me laisseras des Granola noix de coco quand même hein ?

Je haussais les épaules tout en rangeant à sa place mon super balais, fidèle arme qui me suivait pas à pas dans mes aventures les plus épiques. Puis toujours en appuis sur une jambe pour l’éblouir de ma dextérité féline je sautais sur le lit en soupirant.

- M’en tapes de tes granola, je n’aime pas la noix de coco, c’est dégeulasse. Y’a vraiment que Rachel et toi pour bouffer n’importe quoi, sérieux ! Je ne trahirais pas ton secret Koneko…mais si je trouve des miettes partout, je te les ferais lécher par terre avec la langue, je te le garantie….je fais déjà de GROS EFFORTS pour vivre dans un environnement limite question propreté et hygiène, alors zut…

- Au faites... Tu caches des trucs toi aussi dans la chambre ?

Je prenais une lingette nettoyante sur la table de chevet pour m’essuyer le visage puisqu’elle m’avait pleuré dessus et que mine de rien, ce n’était certainement pas très hygiénique. Tout en frottant énergiquement au point d’en faire rougir la peau, je lui répondais avec un ton absent.

- Bah nan, qu’est-ce que tu veux que je cache, j’ai rien ou quasi rien à moi à part ce que je vo…j’achète sur internet. Et puis tous mes secrets, je les stocke quand ma tête, comme ça , ils y sont à l’abri, c’est cool. Par contre, tu ne touches pas à mon portable, les deux : l’ordi et le téléphone. Ça, c’est perso et c’est à moi, d’façon, y’a des codes dessus donc tu peux toujours courir….Tiens en parlant de portable….

Je pianotais un texto rapide à l’intention de la personne à qui je pensais avec un léger sourire. C’était une blague un peu taquine à propos de chat mouillé, surement l’apprécierait-il. Je restais pensive un long moment, comme cheminant par association d’idée avant de regarder mon vis-à-vis avec un penchement de tête caractéristique.

- Hum….Dis Koneko ? C’est…euh….tu t’moques pas hein ! juste….ca fait comment d’embrasser quelqu’un au juste ? Bon je sais que c’était Rachel mais…ca…ca fait quoi ?

Oui ben, je ne vois pas à qui je pourrais parler de cela en fait. Rachel s’en fout, Cait passerait son temps à se foutre de moi, voire pire et Amy…Ah nan, pas Amy, je serais juste complètement morte de honte si j’avais à lui poser ce genre de question. Avant je ne m’en serais jamais véritablement préoccupé mais bon…depuis nos conversations avec Sanzo, je me posais beaucoup de question et celle-ci en faisait partie, alors pourquoi ne pas me confier à ma meilleure amie, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Ven 28 Mar - 17:24

Quelle idée aussi ! A quoi je pouvais bien m’attendre de la part de kaede à part une explication simpliste et peu enrichissante. C’était chaud ? Bien et pas bien ? C’était sale ? Ah ça, vu l’échange ignoble et horrible de salive, je voulais bien la croire pour le coup. De toute façon, le sexe déjà, je ne voulais plus jamais avoir à y penser et je crois que l’idée même qu’on essaye de me toucher dans ce but provoquerait au pire la mort du téméraire, au mieux l’habiller de ma gerbe. En attendant, je n’étais pas plus avancé avec ma question de teubé avec une explication pire que le Miel et les Abeilles comme réponse. Et pas moyen d’aller demander ce genre de chose à Amy qui partirait dans une explication technique de la chose à grand renforts de mots complexes et peut être de schémas douteux quand à Rachel, elle risquerait simplement de m’ouvrir la bouche de force pour y fourrer sa langue, je suis sure qu’elle y a pris gout en fait, comme cette histoire de fusion avec Amy, sans doute a-t-elle été contaminé ensuite…Je me demande si elle et Cait en ont profité pour.. ;Olalala, CA c’est très crade comme pensée.

En attendant, je ne savais pas trop quoi faire de Kaede et de ses allures de petite fille surtout que cette hésitation cachait une idée assez logique en fait. Ah, peut-être qu’on pouvait tirer quelque amusement de la situation non ? Je me forçais à soupirer d’un air misérable en tortillant des doigts.

- Pfff….ca m’aide pas….je comprends pas…même si tu m’expliques c’est pas très clair…mais bon…heu…t’es ma meilleure amie hein…si..enfin si je te demande juste d’essayer là pour voir…c’est pas comme si c’était pour de « vrai » en fait…diiis ? tu veux bien me montrer

Je lui fis un « spécial neko face » comme elle avait coutume de me faire pour retrouver ses Granola que j’avais déplacés ailleurs dans la chambre. Je tendis le visage tout en plissant les yeux et lui présentant les lèvres entrouvertes dans l’attente implicite d’être embrassée.

- Shuuut personne ne saura…c’est notre « secret ».

Oui bon, je jouais hyper mal ce genre de rôle mais si j’avais déjà l’intelligence hautement au-dessus de la moyenne, je ne pouvais pas avoir en plus le talent de comédienne à décrocher un Oscar. J’attendais qu’elle soit, hésitante à un ou deux centimètres de mes lèvres avant d’ouvrir de grand yeux noirs et de lui exploser au visage.

- BOUUUUUUUH !!!!!!!!!!

Mon rire saccadé se fit entendre, je n’ai jamais aimé mon rire, il ressemble à une sorte de « krrrr krrrrr sniiiirrrf » d’un ricanement hystérique ponctué de quelques « hi hi » suraigu. On me demande souvent pourquoi je ne suis pas du genre hilare, outre que j’ai un sens de l’humour difficile à mettre en branle mon rire est des plus con et stupide. Personne n’ose me le dire, certes, mais j’ai des oreilles, j’entends bien que j’ai l’air ridicule mais tant pis. Sa trombine est trop drôle.

- Krrrr ! tu devrais voir ta teeeeete ! Ouuuuuuh je le savais ! grooooooosse cochonne lesbienne perverse !! Olalala !!! krrrrrrhi hiiiii !

Hop ! Second round de chatouilles pour la peine, alors que je lui saute dessus pour enfouir mes mains sous son T-shirt en riant (connement et ridiculement) aux éclats.
Revenir en haut Aller en bas
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   Jeu 3 Avr - 21:55

(Suite à une erreur technique qui a effacer un post entre deux de Jade , il s'agit de la réponse à l'avant dernier poste de Jade et ensuite de la réponse au dernier post. Je m'excuse encore pour le soucis causé.)

Ainsi donc Jade était parfaite. Elle ne cachait rien ! En tout cas physiquement. Maintenant, ses plus grands secrets résidaient dans un ordinateur que Kaede ne pourrait jamais ouvrir sans la surveillance de sa meilleur amie.

Et tandis que Kaede réfléchissait aux sombres secrets que pourraient cacher Jade dans son ordinateur, celle-ci la sortit de ses pensées.

- Hum….Dis Koneko ?
C'est la que Kaede fit le bruit caractéristique d'une japonaise imitant le chat. Enfin, le bruit totalement stéréotypée japonais sortit tout droit de n'importe quel manga qui parle un tant soit peut de chat.
-Nyah ?
Ce petit "Nyah ?" très caractéristique était reconnaissable par n'importe quel Otaku et Kaede l'avait connue de part les comptines et surtout un exercice de diction qu'elle avait eu à faire durant sa plus grande jeunesse .
Nyah ?:
 
Il était probable aussi que sa bouille ajoutait beaucoup à son attitude "Trop Kawaï ". C'était bien la qu'on voyait l'immaturité de la première personnalité de Kaede. Même si elle était craquante comme tout.
C’est…euh….tu t’moques pas hein !
Bah cette question, pourquoi se moquerait elle ? Pourquoi Kaede se moquerait ouvertement de sa meilleur amie. A moins que...
Kaede réalisa que Jade était sur le point de dire quelque chose d'important, peut être même un de ces  secrets qu'elle garde jalousement dans son ordinateur!  Alors avec tout le sérieux qu'elle pouvait faire, elle secoua la tête en lui promettant qu'elle ne ferait jamais une telle chose. Aussi, elle écouta attentivement Jade.

-Juste….ca fait comment d’embrasser quelqu’un au juste ? Bon je sais que c’était Rachel mais…ca…ca fait quoi ?
Kaede écarquilla les yeux soudainement. Elle était terriblement gênée de cette question pour le moins soudaine auquel Kaede n'avait absolument pas pensée !
Ainsi, les cheveux de Kaede détinrent sur son visage rougissant comme à chaque fois que Kaede était génée. Enfin, ces cheveux restait rouge mais son visage donnait l'impression qu'il perdait de la couleur tellement il en gagnait.
-Aaaahh...et..beh.....en....en faites....voila.....c'est....et puis après....fin...euh.....et...je......ben c'est....fin voila .....et....
Et c'est tout ce que Kaede avait réussie à dire durant les 10 premières secondes où son esprit scindé luttait contre cette image d'une Rachel sauvageonne bourrée qui vient voler à Kaede un premier baiser plus langoureux qu'amoureux.
En faites, Kaede avait réussie à enregistrer chaque sensation de ce moment mémorable (voir traumatisant ?)
Ce n'est qu'après 10 seconde de balbutiement incompréhensible et stupide que Kaede pus enfin assembler des mots pour faire des phrases plus correct.

-En faites...Et bien ça fait chaud et c'était bizarre mais pas bizarre dans le sens ou c'est trop bizarre j'en veut pas, c'était bizarre dans le genre que c'est euh... comme quand on connait pas et qu'on veut découvrir. Enfin après c'était pas super bien parce que Rachel y est allé comme une brute... Mais...iiiiiihhh Gniiihih c'était bien quand même... Mais ça reste un bisous baveux dégueu ! BERK ! Et bien c'est trop dure à dire...

La dernière phrase était un relent presque automatique de la psyché infantile de Kaede. C'est bien connue que pour les enfants, les bisous c'est que pour les grands et c'est dégueulasse à souhait parce qu'on risque de toucher à la bave de l'autre !  Et sous entendais aussi une pensée de Kaede bien trop forte pour ne pas être perceptible, à savoir que le mieux était encore de tester !

Kaede regardait maintenant niaisement Jade... Qui n'était pas plus avancée qu'avant.

================================================================================


==================================================================================


- Pfff….ca m’aide pas….je comprends pas…même si tu m’expliques c’est pas très clair…mais bon…heu…t’es ma meilleure amie hein…si..enfin si je te demande juste d’essayer là pour voir…c’est pas comme si c’était pour de « vrai » en fait…diiis ? tu veux bien me montrer

Kaede fut INSTANTANÉMENT, genre comme si elle venait de ce prendre un mur, stoppée dans son air niai et enfantin. Jade, sa meilleur amie, l'une des première humaine mutante ne lui voulant pas de mal qu'elle est croisée dans sa vie, était en train de lui proposer de l’embrasser. Et puis genre, pas un petit bisous sur la joue ! C'était clairement le baiser langoureux. Le même qu'avec Rachel, moins brutale et sans alcool. Kaede avait d'abord crue à une blague mais la position actuelle de Jade laissait dire le contraire ! Les lèvres en avant, les yeux fermées et le reste du corps légèrement penché en direction de Kaede.

- Aahhh mais euh...Pou..pourquoi pas mais ma...mais on va nous voir et je sais pas comment fair...

Elle fut directement interrompus par Jade, malgrès que son jeu d'acteur était exagéré et que n'importe qui aurait pus s'apercevoir de la supercherie, Kaede était bien trop insouciante de sa meilleur amie pour se douter de la moindre blague. Et puis au fond, elle était gênée, mais pas contre!
- Shuuut personne ne saura…c’est notre « secret ».
Voyant sa Jade adorée toute prête à être embrassée,  Kaede  s'approcha aussi lentement.
*Elle se fout de ta gueule Kaede..., t'es vraiment trop bête pour courir dans son jeu !
*Tu dit n'importe quoi !*

*En plus tu veut vraiment l'embrasser !*

*Non! C'est juste pour lui montrer !

*C'est tellement beau de pouvoir se mentir à soit même*

Kaede ferma les yeux, mis ses lèvres légèrement en avant avec la bouche entre-ouverte. Le contact était imminent. Kaede sentait son coeur battre fort, elle hésitait à la fois poussé par son " envie de lui montrer comment ça fait" et tirer par la deuxième Kaede qui lui criait au piège !

Ce fut finalement la seconde qui eut raison.
- BOUUUUUUUH !!!!!!!!!!
Kaede sursauta et resta bloquée pendant que deux rires résonnaient dans sa tête. Celui de Jade, très reconnaissable et celui de sa deuxième moitié.
* Oh ce foutage de gueule incroyable ! Magnifique ! Je commence à l'aimer elle, elle me nourrit avec ta propre frustration et...oh ! Tu es même véxée ! Donne moi tout ça ! Miam !
- Krrrr ! tu devrais voir ta teeeeete ! Ouuuuuuh je le savais ! grooooooosse cochonne lesbienne perverse !! Olalala !!! krrrrrrhi hiiiii !
- Maiiis non c'est pas vraiiiis ! C'était juste pour te montreeeer euuuuh arrèèèèèèteuh !
Kaede n'eut pas le temps de "bouder". Jade avait déjà prévue le coup avec une séance de chatouille.
La petite cornue était donc doublement K.O. . Technique et psychologique. Jade pouvait savourer sa victoire, facile et total sur Kaede. Le pire restait quand Jade passait ses doigts entre les cotes de la p'tite Cornue. Cela la tétanisait littéralement sur place, l'obligeant à se tortiller comme un asticot, faisant balloter sa poitrine sous le T-shirt.
-Ouuuuh ouuuh  nyaaaahh ! ... Stop Stop...Je suis vaincuuu... a finit... Mais je préfère être une vache d'abord. Parce que au moins ça me ressemblera plus pour mes seins voila.. !  En tout cas je te préfère comme ça !
Bien qu'un peu vexée, Kaede était franchement bien et surtout soulagée. Sa jade adorée serait surement de plus en plus heureuse ici, bien qu'au début cela ne lui plaisait pas.

- Dit tu voudras te promener au lac avec moi demain ? Bon je sais que t'aime pas chasser les têtard parce que c'est sale mais tu voudras avec moi ? Même juste un petit peu. Même juste à coté. Hein hein hein dit ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Mur du Silence ( Pv Kaede)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Mur du Silence ( Pv Kaede)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}
» La bonne poire, la brutasse et la femme de ménage {Kaede, Rachel et Jade}
» La gym c'est bon pour le morale ! [PV Kaede]
» [Lac Breakstone] Par une froide matinée d'hiver... [Kaede]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: