AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Mar 7 Jan - 19:12


In a Little While, I'll be Gone
The Moment's allready passed, Yeah, it's gone.


14 Decembre.
Ce n’est qu’un simple bout de papier, un simple bout de papier imprimé de quelques lignes impersonnelles tapées sous traitement de texte et paraphée d’une signature d’une sommité qui m’est inconnue et que je ne connaîtrais jamais. C’est le pire adversaire que j’ai pu affronter et malgré l’étendu de mes talents, le seul qui me laisse complètement impuissante, voire insignifiante. Je peux déclencher des foudres, créer un champ électrique mortel, former un fouet arc électrique d’une maniabilité impossible à contrer, phaser un membre et le régénérer, devenir énergie pure, me dématérialiser et me régénérer. Je peux enregistrer tout ce que je lis, devenir une bibliothèque inépuisable, je peux ignorer la douleur, l’arracher chez un autre, le droguer, l’endormir, le tuer au besoin. Je suis ce qu’on peut nommer au summum de ma mutation, un mutant de classe « A », une arme monstrueusement efficace, je sais tuer, je sais gérer les pires situations. Mais devant cette simple lettre, je ne peux rien faire et rien dire, je ne peux que constater et m’incliner, que voir la vérité face à mes illusions, que reconnaitre que je ne serais pas ce que je veux être. Cette lettre n’est que l’illustration parfaite de l’horrible réalité des choses : quand on veut, on ne peut pas toujours.

J’ai rêvé d’une vie normale, d’une vie humaine, d’une vie utile et au service d’une cause qui me sublime, j’avais le cœur trop gros mais les mains trop vides et la tête mal faite. Je n’ai jamais eu de place nulle part, un poids inutile du monde voué au barnum de la bizarrerie. Je n’ai jamais dépassé l’ambition d’une obscure serveuse d’un fast food miteux à la rousseur idiote à qui on palpe les fesses discrètement en la nommant « honey ». Si je n’avais pas découvert ma véritable sexualité, j’aurais fini engrossée par le bellâtre du coin et trainant une marmaille bas de plafond…Ce monde n’est pas fait pour moi, où peut être je ne suis pas fait pour lui. Cette lettre me rappelle horriblement qu’on ne transforme pas une bouse en hydromel, j’avais un projet, il s’arrête ici.
«  Aptitudes hors norme à l’écrit, note éliminatoire à l’oral » ; c’est la fin du rêve de devenir juriste. L’oral…organiser ses idées et répondre avec argumentation au jury, c’est peut être facile pour humain, pas pour une mutante au cerveau saturé d’électricité en permanence. Ma pensée se disperse en 100 directions différentes à la fois dès que je dois la « formaliser », je ne connais que Rachel pouvant tenir une conversation avec moi en télépathie sans se laisser déstabiliser par ce malaise de chaos psychique, Emma grimace dès qu’elle essaye ou bien est-ce simplement ma vue qui l’insupporte, je ne sais pas. Tout va de travers depuis San Francisco en septembre, les crises dépressives, la passation de Rachel, la fin de l’équipe de récupération et le carnage de cette « mission de trop », je suis dans une tempête, dans l’œil du cyclone et j’ai si peu de personne à qui m’en ouvrir. J’ai tellement espéré avec ce concours, tellement sacrifié d’heures de travail, de sommeil, de privation…Et cela depuis plus d’un an là où il en faut 3 à 5.

Fuzzy pouvait se battre contre un mutant très dangereux, Caitlyn s’est fait étendre devant un simple jury composé d’obscure gratte papiers. Je suis nulle, c’est là la leçon que j’en tire, c’est amer et ça fait très mal. Pire, c’est si injuste de voir ses rêves brisés ainsi par une simple lettre reçue il y a quelques minutes. Le plus difficile reste de faire face à Amy, de lui dire qu’elle incapable elle a épousé, quelle simplette je resterai toute ma vie. Je n’ai pas son intelligence améliorée ; juste une connerie bien humaine. Je sais déjà

Il est à peine dix heures du matin, je suis assise dans un des canapés de la salle de repos déserte, je me fiche de savoir si il y a du monde ou pas, je me fiche des conditions climatiques d'aujourd’hui et de New York prise dans la neige, je n’ai pas envie de remonter vers ma chambre, j’ai posé la lettre entre mes jambes et je me masse douloureusement les tempes après avoir rabattu ma longue crinière rousse en arrière. Il n’y a certes pas de quoi pleurer, je le conçois bien, ça m’empêche pas de ressentir à nouveau ce mal être fantôme qui glace les veines et vous force parfois à vous laisser aller à vous laisser envahir des plus sombres idées noires. Ma vie se résume à l’échec au pire, au mieux à une sorte de médiocrité contemplative.

J’aurai voulu plus, j’aurai tellement voulu plus.
Je reste Inutile.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Ven 17 Jan - 1:05

10H04, fin du cours dans 1 minute.

Kaede n'était pas ennuyée des cours qu'elle avait, au contraire. C'est juste que, sur la pendule de cette classe, elle cherchait toujours à voir si la sonnerie était parfaitement calée avec l'horloge. Et donc, la dernière minute, qui d'habitude est plutôt consacrée à noter les devoirs et ranger ses affaires, était pour Kaede la minute de vérité, à passer à regarder la pendule fixement pratiquement sans sourciller.
55...56...57...58...59...

...0...1...2...3...4...5...6...

C'est dans un soupir que Kaede termina de faire ses affaires pour le prochain cours. C'est avec deux minutes de retard, par rapport à cette pendule, que la sonnerie retentis annonçant la fin de ce cours et le début d'un quart d'heure de pause. Kaede aimait bien ce petit moment car c'était en plus du petit dej, le moment de prendre un p'tit truc bon à manger. Du coup , direction le casier pour choper une bonne "barre chocolatée dont on taira le nom car on fait pas de pub ici nanmého". Ainsi kaede se mit en route traversant les grands couloirs bâtiments, passant devant la salle de détente avant de... STOP !

Quelque attira l’œil de Kaede qui se stoppa net. C'était Caitlyn dans la salle de détente. Kaede sourit et bifurqua donc pour aller dire bonjour à son héroïne.

- Hey Coucou Caitlyn ! Qu'est ce que..euh

Kaede s’arrêta. Caitlyn n'avait clairement pas l'air d'être au mieux de sa forme. Du coup Kaede s'en inquiéta.

- Caitlyn ? Quelque chose ne va pas ? T'as pas l'air d'aller bien. Je peut t'aider ?

Les trois derniers mots étaient dit avec beaucoup d’enthousiasme, comme ci Kaede était contente de pouvoir apporter quelque chose de concret à Caitlyn. Cependant, elle ne se doutait pas encore de la tristesse qui rongeait la belle rousse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Ven 17 Jan - 17:37

- Hey Coucou Caitlyn ! Qu'est ce que..euh

Je connais la candeur de cette voix ou s’attarde encore quelque trace d’accent étranger, je la connais et c’est pourquoi j’y réagit au quart de tour, prenant une large inspiration pour relever la tête et afficher une mine un peu déconcertée durant une fraction de secondes, le temps de réfléchir en un éclair afin d’ajuster mon comportement à la situation inattendue qui se présentait devant moi. Très rapidement et d’un geste précis je referme le papier que je tenais entre mes doigts pour le replier et le ranger discrètement dans ma poche.

- Caitlyn ? Quelque chose ne va pas ? T'as pas l'air d'aller bien. Je peut t'aider ?

Elle est mignonne du haut de sa fragilité mais comment pourrait-elle véritablement comprendre ce qui me travaille du haut de sa vision monolithique des choses, du haut de ses douze ans d’âge mental. Ces préoccupations ne sont pas de son ressort, elles sont du ressort de mon épouse et moi puisque ça n’intéresse personne d’autre. Tout en maquillant rapidement un sourire factice mais assez convainquant, je reprends mon souffle avant de me lever lentement de mon fauteuil et me maudissant mentalement pour avoir trainé dans un endroit de fortes probabilités de croisement de visages connus et aussi de m’auto apitoyer sur mon sort en un calimérisme qui jusqu’ici ne me ressemblait pas. J’incline la tête en guise de salut tout en m’étirant.

- Si si, je vais très viens, j’ai juste regardé trop longtemps la télé hier…J’ai un coup de pompe.

Mensonge convainquant avec une jeune petite personne comme Kaede qui vit un peu dans ses rêves.

- Il était bien ton cours ? tarde pas trop dans le couloir où sinon tu vas finir par arriver en retard au suivant, David n’est pas très sévère mais je sais qu’il déteste les gens qui n’ont aucun ponctualité…Tiens ? Jade ne traîne pas avec toi ?

Hop, c’est un peu vache mais lancer la Kaede sur sa collocatrice allait me permettre d’échanger quelques mots avec elle avant de l’envoyer gentiment paître. De toute façon, mes problèmes ne regardaient que moi et on ne vivait pas dans un monde assez Kikoololesque pour voir quelqu’un comme moi confier ce genre d’état d’âme à quelqu’un comme elle. Pas de la méchanceté, non, juste une lucidité certaine sur la place de chacun dans un monde concret et pleins de ces réalités qui nous assassinent.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Jeu 23 Jan - 18:19

- Si si, je vais très viens, j’ai juste regardé trop longtemps la télé hier…J’ai un coup de pompe.

Kaede avait beau être une enfant (dans la tête je veut dire), elle avait quand même de la logique. Et sa logique lui indiquait que lorsqu'on regarde la télé trop longtemps le soir, on est fatigué et pas triste. Cependant, Caitlyn était très convaincante. Donc Kaede semblait prise de doute entre la personne de confiance en face d'elle et sa propre conscience.

- Il était bien ton cours ? tarde pas trop dans le couloir où sinon tu vas finir par arriver en retard au suivant, David n’est pas très sévère mais je sais qu’il déteste les gens qui n’ont aucun ponctualité…

- Oui le cours était bien ! Je comprend vite. Y a que quand le professeur parle trop vite des fois j'ai un mot qui saute et je demande juste a répéter et puis je suis toujours un peu avance ! Oui Oui Oui !

-Tiens ? Jade ne traîne pas avec toi ?

- Bah nan ! Elle est dans la chambre la, en train de travailler sur son ordi ou avec Rachel. Je sais pas en faites. J'essaie de pas trop la coller parce que des fois elle pas de bonne humeur. D'ailleurs... Je trouve qu'elle a l'air moins heureuse ici. Enfin, je sais pas c'est bizarre. Du coup, je la laisse tranquille et je revient après quand elle va mieux. Tu crois que c'est à cause de moi ? Ou alors elle aime pas l'institut peut être ? Enfin ça m'inquiète.

Mais avant, Caitlyn l'avait bien redirigé. Du coup Kaede dut mettre cette étrange sensation que Caitlyn ne lui a pas tout dit, venant de la confrontation de ce qu'elle avait entendue avec sa logique, de coté. Parce que Kaede avait aussi des problèmes ! Bien moindres que ceux de Caitlyn, vu que ce n'était que des soucis d'enfants, composés de petites inquiétudes. Du coup Kaede regardait Caitlyn en lui faisant sa petite bouille habituelle qui vous fait oublier presque tout vos soucis.




_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Ven 24 Jan - 19:43

Kaede était une sorte de tamagoshi rigolo dont le visage tout mignon était parfois aussi craquant qu’un chaton. Il faut bien avouer cependant que la Petite Rousse qui j’incarne préférait de loin les rongeurs à l’instar de mon emblème le castor. Car oui, fidèles lecteurs, sachez que mon animal de compagnie fut un hamster roux (comme moi, je parle de la couleur pas de l’animal parce que si vous visualisez un hamster de ma taille, faut consulter d’urgence) du nom de MilBurny. Pauvre petit animal qui finit carbonisé (comme l’infortuné écureuil du parc un jour bien sombre de divagation pétardisée), Feu Milburny dit «  GrossesBurnes » qui connut une fin on ne peut plus dramatique pour avoir commis l’erreur fatale de confondre le doigt de la rousse qui glousse avec un crouton.  
Donc oui les chatons, c’est mignon mais Kaede est beaucoup trop grande et beaucoup moins innocence qu’eux depuis qu’elle a trouvé une utilité plus pertinente à ses doigts que de se les carrer dans le nez. Fin bon tant qu’elle ne trouvait pas d’utilité à une banane voire une bouteille d’eau, on était encore sauvé.

Je lâchais donc un soupire en rêvassant déjà à un placard pour aller m’isoler et boire tout mon soul de chagrin en solitaire ou avec des personnes capables de comprendre que les teletubbies n’existaient pas réellement. Chier ! Dire que Kaya se plaignait de jamais pouvoir squatter Kaede, pour une fois, elle lui aurait volontiers claqué dans les pattes pour ses jeux de con, genre « qui c’est qui peut rester sous l’eau le plus longtemps sans se noyer ou vas-y découpe moi, j’aime ça »…Apres tout, elle aimait apprendre des choses par elle-même Kaede…Humpf, ne pas penser à ca, c’est crade. Donc, j’enfile un sourire complètement fake et je vais jouer à « maman Cait » puisque y’a pas moyen de refiler le bébé en douce dans le coin.

Oui, j’suis dure mais franchement, mon grand cœur et mes attendrissements là, ils dormaient six pieds sous terre depuis la lecture de cette connerie de papier. Bon, répondre au sujet de Jade.

- Bah, si elle n’est pas de bonne humeur, c’est qu’elle a ses règles.

La grande classe Cait, la grande classe : Caitlyn Abidbol Forever.

- Hum…Non…je plaisante. Ah Ah ah….( super convaincant). Jade est spéciale, laisse lui le temps, tu sais elle a vraiment tout perdu à SF et elle a failli y mourir. Je sais que Kyle ne lui donne pas trop de nouvelles non plus. Ça doit jouer, ils étaient très proches. Même moi, je ne sais pas ce qu’il fait en ce moment. Elle se sent surement un peu perdue ici. Ca ne vient pas de toi, et tu sais Amy s’occupe très bien d’elle, elle va finir par allé mieux je pense. Tu devrais peut être juste essayé de lui parler, de lui demander ce que tu peux faire ou pas pour elle, parfois, il suffit juste de parler pour arranger les choses.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Lun 27 Jan - 22:25

Et bien maintenant Kaede savait ce qu'avait Jade. Du moins, elle pensait savoir. En faites, c'était surtout le fait que ce ne soit pas elle la fautive. Elle était soulagée. Elle avait eu peur qu'elle ne soit devenue trop collante et trop bruyante. Car, Kaede en était consciente. Elle était parfois franchement difficile à vivre et même parfois encombrante, peut être même trop tactile, comme un enfant à qui on a donner du café. Elle se voyait parfois ainsi, et son autre elle, soupirait de ses propres réactions. Depuis le silence de la seconde, la première avait pris toutes ses marques et Kaede restait éperdument coincée dans cet esprit d'enfant. Les deux Kaede, l'une possédant les réflexions, l'autre les actions. Ainsi, en cours, c'était en réalité la seconde qui prenait le relais, sans même s'en rendre compte. Elle était sérieuse, studieuse même et elle prenait tout l'apprentissage qu'elle recevait en l'analysant, puis elle le gardait bien pour elle et refaire naître la première Kaede dès la fin du cours, dans sa joie bruyante à attendre la toute dernière seconde du cours juste pour voir si elle concordait avec l'horloge en faisant sa fameuse bouille de nippone trop expressive.

Pour un non avertis ce pouvait être flippant de voir ce changement à chaque fois. Heureusement pour David, il avait été avertis mais, il allait falloir s'occuper sérieusement de ce petit souci technico-cervicale. Rachel avait réussie à simplement augmenter la cohabitation des deux Kaede, l'union ne se ferait qu'au prix de plusieurs années de psychothérapie douloureuse en fouillant les souvenirs de Kaede, ou en un mois, avec un bon coup de pouce des psychologues et expert mental de l'institut. Amy et Emma pourront surement travailler de concert pour faire naître Kaede, la vrais. Mais ce n'était pas encore l'heure. Le temps viendra et pour le moment, Kaede en était à savoir ce qu'il fallait faire pour retrouver le sourire de sa meilleur amie Jade de façon définitive. Et ce n'était peut être pas la partie la plus facile.

-  Donc tu veut dire qu'il faut juste que lui parle ? Mais justement... Elle aime pas trop parler. Elle est très silencieuse et souvent j'arrive à comprendre ce que veut dire ses silences mais la j'arrive pas. Et du coup j'arrive pas à lui faire retrouver le sourire et du coup des fois je crois qu'elle est fâchée. Des fois j'aimerais bien faire comme Rachel de lire dans la têtes des gens. Comme je pourrais voir si ils sont tristes et pourquoi ils sont tristes et que du coup je pourrais les aider à aller mieux même si ils le disent pas ! Pas vrais ? ça serait trop bien ça ! Si on pouvait tous trouver et réparer les soucis des autres.

Oui et ce monde serait habiter par des bisounours, tout le monde ne dirait que la vérité et il n' y aurait pas de méchant sur terre, ni d'humain d'ailleurs. Tel était l'utopie de Kaede. Hormis l'éradication humaine, le font partait d'une bonne intention, à savoir la paix dans le monde. Mais Kaede réfléchissait comme une enfant encore. Une utopie reste une utopie. C'est la définition même de ce genre d'endroit. Impossible à atteindre, on ne peut que s'en rapprocher le plus possible.

_________________


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Sam 15 Fév - 13:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Sam 15 Fév - 9:47

Parler pour aller mieux ? C’était une règle essentielle parce qu’il était très mauvais de rester hanté par ses propres démons, c’est toujours des autres que venait la solution, je le savais très bien. Notre couple avait eu beaucoup de mal à passer outre les « secrets » et les « non-dits », d’autant plus terrible que très souvent ces non-dits subsistaient surtout pour empêcher l’autre de souffrir, pour la préserver de cet acide qui nous rongeait non même. C’est Neassa qui nous avait suggéré de consacrer une soirée par semaine à s’écouter l’une l’autre au lieu de fuir les explications et c’est grâce à cela que notre amour semblait si fort à présent. J’écoutais la petite Kaede avec intérêt avant de hausser les sourcils.

- Rachel lit souvent mon esprit, c’est la seule que j’autorise à le faire, c’est parce que nous sommes comme deux sœurs et que j’ai en elle une confiance absolue. Mais à dire vrai, moi je n’aimerai pas du tout avoir cette capacité parce qu’elle pose vraiment un gros paquet de problème. C’est une question d’éthique, tu sais…Je ne sais pas si c’est une bonne chose de savoir ce qu’on veut cacher parce que parfois ce sont des choses qui nous touchent tellement que de les voir nous retourner en plein visage, ça peut faire terriblement mal, tu comprends ? On a tous le droit d’avoir nos petits secrets, et heureusement ! Entrer dans la tête des gens sans permission, même avec une belle attention d’aider à aller mieux ou de comprendre, c’est quelque chose qu’on ne doit pas faire parce que sinon, ca revient à ne pas respecter la volonté de ton ami ? Tu vois ?

Je posais ma main sur sa joue en une caresse attendrie avant de forcer un sourire.

- Je te garantit que les choses vont s’arranger avec Jade, elle a besoin de temps c’est tout et je sais qu’Amy est souvent à son écoute. Elle avance beaucoup mine de rien, je pense sincèrement qu’elle va rester avec nous…C’est un peu notre nièce quand on réfléchit bien ! En attendant, continue a essayé de la faire sourire mais ne la colle pas trop tout de même, ok ?

Je restais songeuse un instant avant lui adresser la parole à nouveau.

- Bien, bien ! J’ai encore tout un tas de trucs à faire et tu vas te faire gronder si tu ne vas pas en cours. Passe ce soir à l’appart, je te donnerai un gros cookie mais faudra pas le dire à Rachel et à Jade, j’en ai…euh…pas des masses…( et surtout ils coutent super cher -__- et lors de l’échange de corps, Amiel avait bouffé les ¾ de la boite).

Je lui adressais un salut de la main avant de quitter la jeune fille toute absorbée par mes pensées. Parler ? Oui, c’était une bonne chose, Kaede malgré sa naïveté m’avait permis d’avancer un peu mais impossible pour moi d’en parer d’abord à Amy, l’echec était dur à vivre et de toute façon, elle n’était pas encore rentré et j’avais besoin de « préparer » le terrain. Rester seule dans mon appart ? Pourquoi pas…Ca me permettrait de faire le point, alors que j’avançais tête basse dans le couloir des X. Je stoppais ma course devant la porte d’Ororo. J’hésitais un instant avant de frapper à la porte attendant qu’on ouvre. Qu’est-ce que j’allais dire ? Aucune idée.

- Ah heu ! Salut M’man…je passais et…

Je tortillais mes doigts embarrassée n’osant pas la regarder.

- Et je…enfin ben..

Je soupirais, posant enfin mon regard sur elle tout gémissant.

- Me..suis plantée…l’exam..j’suis pas reçue..je…c’est pas juste..


Lâchez les vannes ! J’explosais en sanglots en agitant le papier avec un air dépité.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
X-Men Alpha
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Dim 16 Fév - 9:05

(14 décembre)

il ne faisait pas très chaud sur New York. La tempête de neige sévissait toujours. Ororo avait réussi à téléphoner à sa grand-mère pour annuler Noel en Afrique. C'était trop risqué . La vieille dame avait été triste mais elle avait compris. Ce matin donc malgré le froid Ororo était en plein rangement de son "domicile". 15 jours plutôt elle avait "dévalisé" le rayon bébé avec sa fille. Le petit berceau, monté par son mari, trônait dans la chambre. Une grande partie des vêtements d'été des deux adultes étaient étalés sur le lit .. il fallait faire de la place pour la petite. Tout en rangeant elle fredonnait sur Rihana .. chose qui pouvait paraitre étrange pour qui la connaissait.

Un coup à la porte, elle s'y dirigea un body à la main. Sa fille ainée se tenait sur le seuil totalement bouleversée. Avant qu'elle ait pu dire quoique ce soit Cait s'effondra. Elle avait échoué à son examen. Ororo était navrée pour elle.


"oh ma chérie" Le vêtement toujours à la main, elle entoura Cait d'un bras et la dirigea doucement dans la chambre.

Tout en lui murmurant des mots rassurants elle lui caressait les cheveux et la fit assoir sur le lit, ce qui dérangea une des piles de vêtements soigneusement pliés.  


"allons ma chérie, calme toi. Là ... " les sanglots de Cait lui déchiraient le coeur mais elle la laissa pleurer. Cait devait évacuer sa tristesse et sa frustration.

Ororo aurait pu lui dire que ce n'était pas grave, qu'elle aurait une autre chance, que ce n'était qu'un bout de papier mais c'était faux .. Il y avait plus dans ce refus qu'un simple refus.
Elle ne savait pas exactement ce qui avait manqué à sa fille pour être prise mais .. la première possibilité qu'elle envisagea venait des vidéo qui avaient été postés sur internet ... ce qui entrainait un refus simplement basé sur le fait qu'elle soit une mutante .. et là ...
La seconde, elle repensa à leur discussion deux semaines plus tot. Cait marchait à l'envers ... Ce jour là elle avait douté non pas de ses capacités mais de pouvoir exposer correctement et dans le bon ordre ses idées .. Est ce que cela lui avait nuit ... possible aussi. Être avocate demandait une certaine rigueur .. Cait en avait dans son travail mais .. elle avait un tempérament de feu ... S'était elle énervée .. Avait elle montré de l'impatience .. de l'exaspération ...
La troisième possibilité venait aussi de son caractère .. mais Ororo en doutait. Malgré le stress elle voyait mal Cait parler devant un jury comme elle le faisait parfois à l'Institut ..

quelque soit ce qui avait motivé ce refus, il avait démoli sa fille. Cait rêvait de devenir avocate. Derrière ce métier, c'était tout un symbole. Une mutante pouvant se montrer aux humains, pouvant les défendre meme .. C'était aussi la suite logique de la vie "normale" dont elle revait ... Une femme, un travail, des enfants .. pas forcément dans cet ordre d'ailleurs .. et là ... Elle avait galéré pour se marier plus qu'aucun autre couple ... les enfants .. le sujet était encore tabou entre les amoureuses .. et là le travail ... aux oubliettes ... balayer par des inconnus qui tenaient des vies entre leurs mains ... C'était absurde ..c 'était frustrant ...

c'est dans ces moments là qu'elle comprenait mieux les Confréristes .. elle ne les excusait pas loin de là .. répondre à la violence par la violence n'était pas une solution surtout qu'elle mettait en danger des innocents mais ..
Ces gens là ... est ce qu'ils avaient cherché à voir autre chose que la Cait stressée qui se tenait devant eux ... Avaient ils cherché à savoir de quoi elle était vraiment capable .. Avaient ils conscience de son grand coeur ... Non, la réponse était non ...
Devant eux se tenait Madame Elioth-De Lauro, candidate n° X ... une de plus parmi la foule des candidats ... Elle n'avait pas répondu à tous les critères, elle ne faisait donc pas l'affaire ... au suivant merci madame ...

mais ce n'était pas eux qui l'avait en larme dans les bras .. Elle se mit à fredonner tout en la berçant comme un petit enfant. Cette chanson venait d'Afrique, de chez elle. Elle l'avait apprise de sa grand-mère. C'était une chanson que toutes les mères chantaient à leurs enfants pour les rassurer. Elle parlait d'amour mais aussi de grandeur, elle parlait de soleil brulant et de savane, elle parlait de la vie mais aussi de la mort, du courage.

Au bout de plusieurs minutes, Ororo sentit que sa fille se calmait et se détendait. Elle lui releva le visage et l'essuya avec une des petites serviettes de bébé. Elle l'embrassa sur le front avec un sourire. Un sourire sécurisant, rassurant.  Son enfant avait mal, elle devait l'aider à se relever. Minimiser les choses n'étaient pas forcément une bonne solution, elle n'était pas partisane du "t'es grand(e) maintenant" ni du "les garçons ne pleurent pas" .. C'était idiot. Elle ne devait pas non plus être comparée ... La souffrance était la souffrance peut importe son intensité.


"tu veux en parler .." lui murmura t elle. Être simplement là, juste l'écouter si elle le voulait. Ororo se doutait qu'il y avait autre chose en plus de ce refus qui tracassait Cait ... et elle était à peu près certaine que c'était en rapport avec le couple .. Cait se comparait souvent à sa femme et surtout se dévalorisait ce qui agaçait Ororo. Amy n'était pas plus intelligente, elle fonctionnait différemment. Elle était plus rationnelle et plus agile. Son esprit fonctionnait plus rapidement que la plupart des humains .. et mutants d'ailleurs. C'était ça qui la faisait paraître plus intelligente.

Les yeux fixés dans ceux de Cait elle attendait.

_________________

Nombre de rp

Ashake:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   Mer 12 Mar - 19:12

Kaede sourit à Caitlyn. La première fois qu'elle l'avait rencontré, Kaede avait subit une dose "d'anti-douleur" de la part de Caitlyn grâce à ses capacités d’absorption de la douleur. Elle l'avait ramené au calme par un simple touché.
Aujourd'hui, Caitlyn avait encore apaisée les inquiétudes de Kaede, et sans utiliser ses pouvoirs. En faites, Caitlyn avait cette capacité à apaiser les autres naturellement. En tout cas, c'était l'impression qu'avait Kaede de Caitlyn. Ce n’était même plus une histoire de mutation. Et Kaede était fière de l'avoir dans son entourage. C'était quelqu'un d'exceptionnel et une autre étoile à suivre pour la cornue.

Ses conseils rassurèrent Kaede et la firent grandir un peu en même temps ! Parce que Kaede n'avait pas pensé qu'effectivement, un monde où tout le monde pouvait lire les pensées des autres, serait un véritable enfer où il est impossible de se cacher de qui que ce soit. Le monde serait vide et les hommes serait devenues des fourmis avec une sorte de conscience collective dont on ne peut s'échapper. La liberté de penser.

Ainsi la solution était de parler et même de la forcer un peut. Mais pas de la brusquer. La coller mais pas trop. La faire sourire, tout le temps. Et si Caitlyn dit que ça va s'arranger, alors c'est que ça va s'arranger ! Et cela n'a jamais loupé ! En plus Amy l'aidait aussi donc, même si Kaede ne s'en était pas trop rendue compte, Jade était plus que bien entourée. Il lui fallait juste laisser le temps, comme on le lui a laissé à elle aussi. Kaede à simplement était un peut plus rapide. Quoique... Il n'y a qu'un moitié d'elle pour le moment qui grandit et Kaede savait qu'il y avait encore beaucoup de travail pour guérir. Kaede se surpris alors de voir qu'elle se souciait maintenant tellement plus des autres que d'elle même.

Kaede la regarda et acquiesça de la tête pour répondre à Caitlyn.

-はい !* (*D'accord !)

- Bien, bien ! J’ai encore tout un tas de trucs à faire et tu vas te faire gronder si tu ne vas pas en cours. Passe ce soir à l’appart, je te donnerai un gros cookie mais faudra pas le dire à Rachel et à Jade, j’en ai…euh…pas des masses…

Kaede se mit à rire. Elle passerait chez Caitlyn ce soir, c'est certain. Refuser un cookie c'était simplement impossible et bien trop précieux. Autant Kaede n'avait toujours pas idée de la valeur de l'argent qu'elle avait, autant les cookies c'était pour elle quelque chose de terriblement précieux !

Kaede eut alors envie de serrer Caitlyn dans ses bras, mais elle se souvint que c'était peu recommandé. Kaede se contenta alors de lui faire son plus beau sourire et répondre à son salut de la main en faisant la même chose.

-ありがとう Caitlyn !*(*Merci Caitlyn)

Quand Kaede parlait en Japonais c'était toujours qu'elle était soit en colère soit très sereine ! Dans ce cas la, Kaede était surtout très soulagée pour son ami. Cependant, il y avait autre chose.

Kaede ne savait toujours pas d'où venait cette étrange tristesse que le visage de Caitlyn avait affiché quelques minutes plus tôt. Elle regarda la femme à la crinière cuivrée disparaître de l'encadrement de la porte avec une nouvel intrigue qui trottinerait dans sa tête. Et elle irait chercher des réponses auprès de ses amies, auprès d'Amy aussi et Rachel.

*Driiiiiiiiiiiiing*

Gasp ! Misère ! La pause était terminée et il était l'heure de retourner au travail ! Kaede se rua alors en direction de la classe où se déroulait le prochain cours. Non pas par peur d'être en retard, mais bien d'entrain ! Car elle savait qu'elle allait découvrir tout plein de chose intéressante qu'elle pourra alors raconter à Rachel et Jade... Les pauvres. La vie est dur avec Kaede !

[Fin du Rp pour Kaede]
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Inutile. ( Libre Institut, demande via Mp)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La musique est la langue des émotions {Icare + Libre sur demande mp}
» Héritages {Caitlyn Elioth, Amy de Lauro, Libre sur demande MP}
» Portail officiel de la ville du Havre - Demande d'actes
» l'alimentation crue que préconise l'institut HIPPOCRATE
» eau libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: