AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)   Jeu 14 Nov - 9:32



JOHAN & SILKE


Plusieurs jours je m'étais interroger. Devais-je aller dans cette école ? Et si j'y allais qu'allais-je y gagner ? Durant toute une semaine, je m'étais creusé la cervelle, y aller ou pas ? C'est finalement Drita qui m'a décidé. J'avis peut être une chance de me sentir à ma place quelques parts...
J'avais donc emballé quelques affaires, laissant toute mes armes aux bar, signe que quoiqu'il arrive, le bar seras toujours un lieu cher à mon coeur et surtout mon lieu d'affaire.

Cachant ma queue de loup ainsi que mes oreilles, j'avançai calmement dans le parc en ce mois de novembre. Certes il fait froid, mais depuis ma petite mutation, ou ce loup avait finis par ne faire plus qu'un avec moi. Je sentais les mouvements de chaque côté de mon regard, à la recherche du moindre danger. Ce n'était pas de la peur qui me saisissait les tripes à cet instant, c'est l'appréhension, j'arrivé sur un nouveau territoire tout a fait inconnue pour moi. L'excitation, voilà ce que je ressentais.

L'espace d'un instant, j'aurais voulus prendre ma forme animal pour approcher ses gens, les voir de plus près et connaitre leurs intentions. Car malgré tout, je restais un loup dans la bergerie. Et il est connu que les loups mangent les enfants. Caché derrière mes lunettes de soleil, je fixai droit devant moi. Qu'arrivera t-il quand les enfants  découvriront ce que je fais pour gagner ma croute ? Arf qu'importe...  Le plus important c'est de voir en quoi cet école est si exceptionnelle, en même temps, ça se voit hein ? Des enfants qui lance de la glace ou qui prennent l'apparence d'une de leur camarade prouve qu'on est pas dans une école dite classique, même si elle est privé...

Enfin, la porte d'entré se profila, la grande porte était ben... euh... grande ouverte... Ouais... Mais comment décrire ce qui est tellement logique ? Les sens aux aguets et le corps sur la défensive, j'avançai avec prudence sur le palier pour finalement entré dans le bâtiment. Le bruit soudain de l'école me fis doucement grogner. Trop de bruit, trop d'odeur, trop de tout ! Calme toi Silke... Calme toi... C'est rien c'est rien...
Je repris mes esprits en me redressant. Bien maintenant que tout est calme, je peux finaliser cette inscription pour être sous la "protection" de Xavier. Ouais en espérant que ce ne m'empêche pas de remplir mes contrats... Ils sont certes mon gagne pain mais aussi un plus pour le bar de Drita et Suljo. Ils veulent pas de mon argent, mais je sais qu'ils l'utilisent à bon escient. Drita utilise cet argent pour sa famille et en particulier Anel, Vitaly son ainé se débrouille bien sans nous. Et Je pense que si on lui donner de l'argent ça serait pour faire des conneries monstrueuses, on le connait le Vitaly... On le connait même trop bien.

Je m'avançai silencieusement vers l'accueil, évitant les contacts avec les autres étudiants. Ma cicatrice caché par mes lunettes noirs, je me dirigeait vers l'accueil ou il semblerait qu'il y est pas grand monde.

-Bonjour, je suis Silke Sambre... On m'a dit de venir ici pour finaliser mon inscription.

Hrpg:
 
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)   Ven 15 Nov - 19:14

Ah enfin le moment que je préfère dans la journée, celui d'aller m'entrainer dehors pour faire un petit footing. J'adore courir dans les bois, escalader les arbres, jouer a courir après mon ombre, et je cours très vite pour pas que je me rattrape. C'est dans ces moments là que les gens que je ne connais pas me jugent et m'insultent d'autiste ou de trisomique, franchement j'en ai rien à faire. C'est tellement jouissif comme sentiment de liberté que je ne raterais ça pour rien au monde. Je ne suis pas le seul à apprécier ça, le minotaure adore. Lui qui est claustrophobe, l'exercice en plein air le rend plus zen. Et quand celui-ci me fou la paix, je suis le plus heureux des possesseurs d'entité haha ! J'enfilais un débardeur bleu très clair avec un jogging de la même couleur comme ceux que porte les fans de l'Olympique de Marseille, un bleu presque fluo. C'est absolument magnifique même si mes gouts sont très critiqués par mes confrères. Je gambadais donc à l'étage et puis vint les escaliers, je m'assois le long de la rembarde et me laisse glisser avec une joie non dissimulés. C'est certes gamin de ma part mais dieu seul sait combien j'aime ça. J'arrive donc en bas des escaliers dans une petite pirouette dont j'ai le secret qui consiste en réalité à essayer de retomber sur ses pieds quand on part vers l'avant... Un salto avant me direz vous ? C'est exactement ça mais en moins classe ... je dirais plutot un coup de chance maquillé en technique hahaha.

Je croise Franklin planqué derrière un mur. Tiens ça faisait longtemps que je l'avais pas vu. Il a l'air de bien s'amuser. Ca fait plaisir, lui qui manquait cruellement de confiance en lui à son arrivée à l'institut. Il semblait reprimé un rire avec sa main. J'allais dans sa direction et je fini par lui demander en faisant une messe basse.


"Qu'est ce qui te fait tant rire que ça ?"

"Regarde là bas, y a un nouveau venu, j'ai utilisé une illusion mentale pour lui faire croire qu'il y avait une hotesse d'accueil à la place de la porte des toilettes pour filles j'ai hate de voir sa tête si y a une fille qui sort de là ! "

"Oh le pauvre, tu devrais avoir honte, t'en menait pas large toi non plus quand t'es arrivé ici ..."

"Ouais bon, vas y , va t'en occuper, c'est même plus drole t'façon ..."


Boudeur il s'en alla, à la tête du nouvel arrivant , je vis que l'illusion semblait s'être dissipé. Bon fallait qu'on aille l'aiguiller le pauvre. Je m'approchais donc de ma démarche enjouée et je fini par m'éclaircir la gorge pour attirer son attention. J'aimais bien son air confiant mais pas rassuré. Un regard qui me plait, qui me rappele un ancien moi. On dirait quelqu'un de perdu mais qui essaie de faire genre qu'il ne l'est pas. Je fonctionne au feeling et d'habitude je ne me tracasse pas des nouveaux. Mais lui je sais pas, j'ai un petit feeling avec lui. J'arborre donc mon sourire colgate et je fini par annoncé d'une voix calme mais enjouée

"Bonjour et Bienvenue à l'institut Xavier, tu es nouveau à ce que j'ai entendu ? Je me nomme Johan ... "


Je le détaille du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)   Ven 15 Nov - 22:27



JOHAN & SILKE


Alors que je m'avançais, je vis l'accueil disparaitre sous mes yeux, un grognement profond se fit entendre dans le couloir, mon grognement. Et Shit... Premier jour et direct, je me fais avoir comme une bleusaille... Décidément... C'est vraiment pas mon jour. Je me retournai vers la sortie quand je vis un truc...

Oui un truc... Parce que ça a pas de nom. Je vis un machin bleu, mais d'un bleu fluo qui piqué les yeux voir qui brulait la rétine et qui vous arrache les connexion optique a la petite cuillère rouillé. Ha ben je suis désolé mais quand je vois un vers luisant bleu transgénique qui était passé dans un réacteur gamma aromatisé au nucléaire, ça me brule les yeux et me crame mes connections mentales. Alors c'est ça que vois Vitaly quand il est en trip... et ben non, très peu pour moi. Je me tournai alors vers le propriétaire de cette combinaison bleu surnaturel.

Je relevai mes oreilles de loup en l'entendant se raclé la gorge, oui je t'ai vu, oui je suis pas aveugle au point de ne pas te voir. Tu m'éblouis tellement que ça me brule les neurones ! Il se plaça devant moi avec un sourire que je pourrais qualifier de débile alors qu'il sortait des pubs de l'autre côté de l'océan.

"Bonjour et Bienvenue à l'institut Xavier, tu es nouveau à ce que j'ai entendu ? Je me nomme Johan ... "

Je retirai mais lunettes noirs pour mieux l'observer. Je le fixai de mon oeil scarifié, l'observant de haut en bas. Voyons voir, un blond qui ne me semble pas naturel mais alors pas du tout... Des yeux noir avec une peau bien bronzé, il me semblait sortir d'une cabine de bronzage intégrale.

Non ce qui m'intrigua, c'est son odeur, une odeur d'humain mais pas que... Une autre odeur... Une odeur disons... euh... Bovine... Il avait une odeur très complexe... Un peu forte mais sans doute pas assez pour que les autres s'en rendent compte. Je me rapprocha en reniflant doucement. Je me reculai doucement en le fixant.

-Silke Sambre, c'était quoi ça ? Dis-je en regardant l'endroit ou avait était fait l'illusion.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)   Sam 16 Nov - 15:35

J'ai entendu un grognement avant de m'approcher de lui, tiens s'il grogne c'est qu'il a  une part d'animal  en lui comme moi. Ce sont les bêtes qui grognent, peut être est ce un hôte d'entité comme moi peut être ? Ou alors un hybride ? Ou un mec qui a été elevé dans la forêt ? Une sorte de Georges de la Jungle ? Bref je le verrais bien assez vite. Mais vu sa manière de raler de s'être fait grillé, je pense que c'est peine perdu pour lui. Ca tombe bien, je suis moi aussi un cas deséspéré, on va bien s'entendre haha. De  toute façon, je pense que même s'il se changeait en animal très sauvage, genre un cougar, un ours ou un lion, ça me ferait doucement marré.  Même les trois mélangés en fait ne feraient pas le poids face au minotaure. Et mince, voila que je me reprend à parler de la puissance du minotaure. C'est malheureusement un effet de la mutation, plus j'utilise le minotaure, plus mon envie de puissance augmente, je m'en rend bien compte. Faudra que je trouve un compromis pour évité de me sentir invincible. Bref maintenant faut que je m'occupe de ce petit nouveau, il a l'air furieux de s'être fait avoir de la sorte. Ca va incité Franklin à recommencer tiens. Il fit un pas en arrière comme si je lui avais peur. Tiens il n'était pas rassuré ? Je lui faisais peur ? Et encore je n'ai pas sortit le minotaure ...

"Silke Sambre, c'était quoi ça ?"

Bah que veux tu que ce soit ? Soit t'es sous LSD et ça te fait voir un éléphant rose au milieu de l'institut, soit tu  es en train de rêver ou soit t'es face à une illusion d'un enfant de 15 ans qui s'amusent à te tourner en ridicule pour te souhaiter la bienvenue dans la demeure des grands tarés habillés en collants qui pensent à sauver le monde pour oublié leur vie merdique d'étudiant plus proche des cancres que des intellectuels. Ouff tant d'idée noire d'un seul coup ? Faut vraiment que j'arrête le fenouille le matin, ça me rend irritable.. Bon reprenons, je lui fis un sourire rassurant et non plus colgate et j'ajoutais

"Une illusion d'un élève de l'institut ... Une sorte d'accueil chaleureux en quelques sortes, appart qu'il n'y a ni langues-de-belle-mère ni chapeau en forme de cône et ni champagne. Bref, si ce que tu viens de voir ne t'as pas traumatisé, je peux t'amener à l'accueil si tu le souhaites."

Je vis Franklin détallé en riant. En fait, il  avait voulu assisté à la scène et il s'est fait plaisir apparement. Alala quel gamin, un jour quelqu'un va vraiment lui tomber dessus et je suis pas sur que ces tours de passe-passes vont l'aidés à le protéger. Je fini par ajouter d'un ton plus amical comme pour changer de sujet.

"Quel genre de pouvoir disposes tu ? Désolé d'être si franc mais c'est la question que l'on pose habituellement, on a eu une fois une élève qui se faisait exploser et vu qu'un élève l'a nommé "flatulence" vis à vis de son "explosivité"  et si on avait pas eu un pyrokinésiste à côté, on aurait mis le feu à l'institut.. Bref, encore une fois je m'égare. Alors ?"
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)   Sam 16 Nov - 22:33


JOHAN & SILKE

"Une illusion d'un élève de l'institut ... Une sorte d'accueil chaleureux en quelques sortes, a part qu'il n'y a ni langues-de-belle-mère ni chapeau en forme de cône et ni champagne. Bref, si ce que tu viens de voir ne t'as pas traumatisé, je peux t'amener à l'accueil si tu le souhaites."

Pourquoi j’eus l'impression l'espace d'un instant que ce gamin se foutait de ma tronche, mais d'une force monumentale ? Je sais pas... L'instinct sans doute... Mais tout ce qu'il venait de cité ne faisait plus partie de mon monde depuis des années, est-ce ainsi qu'il fêtait les anniversaires ici ? Ouais ben non hein, je me barrerai a chaque annif pour tenter de récupérer un petit cadeau pour mes deux bout de chou. J'étais partie que ce matin et déjà ils me manqué. Décidément ce sont pire que des amphétamines Anel et Vitaly.

J'entendis un rire et me tourna vers la source de se rire. Un enfant blond, sans doute un peu plus grand que mon petit frère, donc 13 ans... Je jetai un regard dur vers le couloir ou le gamin venait de s'enfuir à toute vitesse, t'en fais pas je te retiens gamin... Je reportai de nouveau mon regard vers comment déjà... Ha oui Johan. A l'entendre parler, on entend un petit accent peut commun. Français sans doute ? Pas sur... Dans tout les cas, sa tenu détonné avec le reste classique du manoir.
A coté, même un stabilo serait plus discret... Roooh Silke voyons, tu es cruel avec cet enfant, il t'a rien fais, si il m'a cramé la rétine jusqu'à la moelle du trognon. Mais chacun son style... comme on dit...

"Quel genre de pouvoir disposes tu ? Désolé d'être si franc mais c'est la question que l'on pose habituellement, on a eu une fois une élève qui se faisait exploser et vu qu'un élève l'a nommé "flatulence" vis à vis de son "explosivité"  et si on avait pas eu un pyrokinésiste à côté, on aurait mis le feu à l'institut.. Bref, encore une fois je m'égare. Alors ?"

Je le regarda dans les yeux; brun contre purpura... Il parle trop ça c'est un fait, mais alors là... S'en est presque insupportable. Je retirai mes lunettes pour le fixé, ma griffure à l'oeil gauche accrochait à son regard.

-Je suis un hybride loup avec zoomorphie, je sens que je vais avoir droit à la question classique, "tu faisais quoi avant ? et tu viens d'ou ? " Donc je vais répondre immédiatement, je suis originaire de Londres résident aux Etats-unis depuis bon nombre d'années, et pour finir je suis un ancien militaire.

Je lui souris calment en faisant bougé mes oreilles canines. Dans mon dos, je laissais ma queue de loup bougé lentement sous mon long manteau noir. Je regardai autour de moi, j'avais pas fais gaffe, mais il y a de tout ici. De l'enfant d'apparence normal a d'autre bien plus originaux.

-ET toi gamin ? Quel est ton pouvoir ? Faut bien qu'on soit a cinquante cinquante non ? Demandai-je avec un petit sourire.

Il était drole, je devais le reconnaitre. Mais c'est cette odeur de bovidé qui m'intrigué, elle vient d'ou cette odeur hein ? D'après ce que j'ai pus sentir, c'est l'odeur de Johan, mais peut être que je trompe totalement. Analyse avant de  faire des déductions Silke... Mais comment analyser quand tu une odeur qui te prend le museau pour te faire comprendre que c'est l'heure du repas... Tu m'explique ? Ben non tu peux pas, et tu sais pourquoi ? Parce que c'est de l'instinct. De loup certes mais de l'instinct...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Quand un loup rencontre une créature mythologique dans une bergerie ( Johan)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anneau de bain
» Date d'ouverture du Kiko Cosmetics de Bordeaux Lac?
» Laisser son enfant pleurer seul dans son lit quand il est fatigué
» [ LES TRADITIONS DANS LA MARINE ] Question, loup de mer
» Bain et change dans une petite salle de bain...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: