AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'été : la plage, les glaces, et les parasols. Mais en fait non.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: L'été : la plage, les glaces, et les parasols. Mais en fait non.   Ven 13 Sep - 18:25

En fait, carrément pas même. Cet été, pas de plage ni de trucs du genre : j'étais restée à l'Institut. L'entraînement "préliminaire" avec Jubilation Lee était terminé, et j'avais donc dû me démerder par moi-même. Autant dire que ce n'était pas la méthode d'apprentissage la plus rapide, mais dans un sens c'était aussi la plus calme... J'allais à mon rythme, je faisais ce que je voulais quand je voulais le faire, et ça me convenait plutôt bien. Cela me permettait surtout de ne pas trop être brusquée. J'avais réalisé quelque chose de très singulier, à l'issue de notre dernière rencontre avec Jubilee... J'avais réfléchi à quelque chose que je pouvais potentiellement réussir, bien faire. Plus précisément, qu'ayant un excellent sens de l'équilibre, je pourrais sûrement obtenir une bonne agilité en travaillant dessus.

Le fait que je me dise que je pouvais réussir quelque chose avait été une première. Non, mais sans déconner. Oui, ok, dans la vie de tous les jours je ne me disais pas "MON DIEU FAIRE UN ŒUF AU PLAT JE VAIS ME PLANTER", hein, il ne faut pas abuser. Mais pour les trucs plus généraux, comme développer ses capacités, ses connaissances, et autres, j'avais toujours été très pessimiste et j'étais partie du principe que je n'arriverais de toutes façons à rien d'intéressant. Ce changement étrange de mentalité, je m'en étais consciemment rendue compte et étrangement... Hé bien, ça ne me rassurait pas. J'avais peur de me décevoir moi-même, en me plantant et en n'arrivant finalement à rien...

Pour que ça n'arrive pas, je me mis donc à faire les exercices conseillés par la (très) petite enseignante avec régularité. Le matin je prenais le temps de m'étirer, de travailler sur les muscles, de courir un bon moment, puis j'allais manger. La journée je faisais mes conneries habituelles, et le soir, les choses sérieuses démarraient. De nouveau étirements en réfléchissant à mes motivations, puis ensuite exercices physiques plus intenses. D'abord du "sans pouvoirs" comme elle me l'avait montré : gestes de base genre coups de poing, de pied, parades, esquives, et autres. Ensuite, toujours du sans pouvoir, exercices de rapidité que je m'étais imposée en supplément. Je voulais développer ma vitesse, mes réflexes, mon agilité... Donc je grimpais aux arbres, je sautais dans tous les sens, je faisais des galipettes, des flip arrière, et autant dire que je m'étais lamentablement étalée plus d'une fois. Et je me ramassais comme une conne encore assez régulièrement. Moins mais encore souvent quand même.

Malgré tout, comme je l'avais pensé, mon équilibre avait été un très gros atout pour parvenir à un résultat acceptable. Pour le moment, je n'étais pas encore une gymnaste accomplie (loin de là), mais j'étais déjà nettement plus mobile qu'auparavant... Enfin ! Après ça, je passais aux trucs avec pouvoir. Je commençais par des gestes de combat avec les lames et griffes. Pour qu'ils soient efficaces, j'avais dû modifier un petit peu ce que m'avait montré Jub' et j'espérais que ce n'était pas une erreur... De toutes façons j'aurais tout le loisir d'en rediscuter avec elle plus tard. Ce n'était en tout cas plus du combat de rue... C'était plus précis, et plus varié. Certains coups visaient à jeter un adversaire au sol pour l'assommer ou le rendre incapable de se battre. D'autres en revanche visaient à l'exécuter d'un coup. Coup vif des griffes vers la gorge, prise pour se retrouver dans le dos de l'adversaire et lui trancher la colonne, ... J'avais lu beaucoup de bouquins parlant de styles de combat divers. Ne pouvant pas m'entraîner en tout et n'importe quoi, je m'étais focalisée sur le Muay Thaï.

Vu que j'utilisais des lames il me fallait un type de combat basé sur les frappes et non les prises, et vu que je ne pesais que 70 kilos, je devais aller vers un style ne demandant pas un poids excessif comme le Sambo... D'où ce choix. C'était très brutal, et très efficace, pile ce que j'aimais. Je me moquais totalement d'avoir l'air gracile et de faire des jolies figures. Si un type était agressif, je voulais rapidement le foutre par terre et lui péter la tête histoire de lui calmer sa joie.

Enfin, après ça, je sortais les ailes ! Là, ça devenait un peu plus acrobatique... J'avais appris à les bouger assez rapidement, sans devoir les accompagner de mes bras. Je commençais donc généralement par des enchaînements classiques, le plus commun étant : coup à droite et coup à gauche avec le plat pour désorienter, suivi de deux coups avec les pointes des branches dans les épaules pour le bloquer et l'empêcher de nuire. J'avais aussi expérimenté d'autres trucs. Genre le "SPLAF". J'appelais ça comme ça, parce que le bruit que ça faisait, c'était "SPLAF". Je soulevais une des ailes vers le haut avant de l'abattre ensuite d'un seul coup de tout son poids, comme une main, qui écrase le pauvre type en dessous.

J'avais d'ailleurs réalisé que je pouvais utiliser ces conneries comme des membres supplémentaires pour me donner de l'appui. J'avais donc tenté plusieurs trucs. Le premier était d'amener une aile en avant, de planter les pointes dans le sol, et de tirer d'un coup pour me donner un coup de boost ultra rapide. Avec les poings en avant, je pourrais certainement assommer pas mal de monde. Avec une aile en avant, je pourrais sûrement empaler pas mal de monde... Mais c'était pas au programme.
J'avais aussi tenté le DOUBLE SPLAF ! Je plantais les deux ailes dans le sol pour me projeter vers le haut et redescendre en abattant les deux ailes par terre. Face à quelqu'un ne s'y attendant pas, ce serait probablement efficace. 'fin à mon avis.

Le fait était que les ailes pouvaient facilement être utilisées pour me donner de l'élan, j'avais réussi à aller plus haut qu'un arbre avec ça. Je ne m'étais d'ailleurs rattrapée que de justesse grâce aux ailes. Je m'en étais aussi servi pour escalader : en plantant les pointes dans un mur ou un arbre, je pouvais grimper avec beaucoup de facilités. Bon, ce n'était toujours pas LE pouvoir de l'année, mais c'était moins inutile que je ne l'avais pensé au départ.

Enfin, au final, il y avait la méditation. Je tentais de pratiquer cet exercice dès que possible, mais quoi qu'il se passe, je le faisais au moins une fois par jour après mon entraînement du soir... Et c'était assez intéressant... Ce que m'avait appris Jub' avait des effets inattendus. Je plantais mes ailes dans le sol, je me soulevais à trois mètres de hauteur, je croisais les jambes, je posais les bras sur les branches des ailes, et je tentait de rester au calme.

Lorsque j'étais vraiment dans le bon état, que j'atteignais avec de plus en plus de facilités, je ressentais des sensations étranges. Comme... Quelque chose entre ma peau et mes muscles qui se déplaçait, qui grouillait, qui évoluait, qui suintait. Je savais que c'était une manifestation de mon pouvoir mais je n'arrivais pas à l'expliquer : chaque fois que je me concentrais dessus, je perdais cet état méditatif et je ne sentais plus rien. Il arrivait parfois que ma peau prenne une teinte violette pendant que je méditais, mais ça disparaissais assez vite quand je perdais ma concentration. En fait... Cela ressemblait à l'allure qu'avaient mes lames mais sans en être. Je ne savais pas exactement de quoi il s'agissait, mais plus les choses avançaient et plus je réalisais que ce n'était pas DU TOUT du métal... C'était... autre chose. C'était vivant. Au fond, j'aurais dû m'en douter : mes lames étaient violettes et si elles étaient brisées, elles se mettaient à saigner... Depuis quand le métal saignait-il ? Et mes ailes, je ressentais des sensations tactiles dessus. Elles ressemblaient plus à des os de couleur brune qu'à un acier brossé et propre. Puis il y avait des muscles dedans...

Je ne savais qu'en penser. Le Dr McCoy n'étant pas là pour l'instant, il n'y avait pas d'expert en mutations disponible. Pendant un moment, je me mis à penser à en parler à Caitlyn mais chaque fois que je voulais le faire je laissais tomber, partant du principe qu'elle avait d'autres occupations plus urgentes, surtout avec son mariage et tout ça. J'en avais entendu parler par les autres.

De toutes façons je devais la voir le lendemain, elle m'avait demandée en salle des dangers... Je ne savais pas trop si j'étais prête ou non. Au fond... A part mes ailes je n'avais pas de vraie défense et je risquais donc de me faire écharper. Mais peut-être voulait-elle juste discuter et me montrer les lieux. Je soupirai longuement et ouvris les yeux, cessant la méditation.
J'avais cette fois-ci opté pour le lac : je m'étais éloignée du bord, jusqu'à ce qu'il y ait environ 2m80 de fond, avant de planter mes ailes dans la vase et de les dresser pour me maintenir quelques centimètres au dessus de l'eau. Je trouvais cette sensation agréable.

Baissant le nez, j'observai l'eau et remarquai un spectacle des plus... troublants. Mes yeux luisaient d'une sorte de lumière jaune, mes cheveux s'étaient regroupés en des sortes de grandes mèches/rastas/pointes d'os/métal, comme mes griffes, et ma peau était totalement violette. Sous le coup de la surprise, je relâchai les ailes et tombai immédiatement dans l'eau, comme une conne...
Après m'être débattue un moment, je finis par sortir du lac, courant vers ma chambre comme une dératée pour m'examiner dans un miroir, mais... rien. J'étais normale. Trempée, mais normale... ce que j'avais vu dans le lac, était-ce réel ? Ou un effet secondaire de la méditation ? Ou mon pouvoir qui me jouait des tours ?

Je n'avais pas d'autre choix que d'évoquer ce problème, il fallait que j'en informe Cait', qu'elle puisse au moins me rediriger vers une personne qui saurait ce que ça voulait dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'été : la plage, les glaces, et les parasols. Mais en fait non.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Vos meilleures glaces dudu
» [VENTE] Vitre de séparation plage arrière
» Tournoi mini FOOT Inter-services à la plage d'agadir
» Argelès plage en septembre
» Rouen plage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Les Outils :: Fan-Fiction-
Sauter vers: