AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]

Aller en bas 
AuteurMessage
Lorna Dane
Acolyte Alpha
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 24

MessageSujet: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Mar 3 Sep - 13:58

CARTE
D'IDENTITE




Polaris Comics


    NOM : Dane-Lehnsherr

    PRENOM : Lorna

    ALIAS & SURNOM : Magnéto « la Seconde », Polaris/Polarity, Magnétrix/M-2, Princesse Lorna

    AGE : 27 ans

    DATE DE NAISSANCE : 22 avril 1986

    METIER : Doctorante en géophysique, Ex-Maraudeuse (sans casier judiciaire)

    NATIONALITE : Américaine

    GENRE : Féminin

    CLAN : Acolytes de la Confrérie


Pouvoirs :

  • Description :
    Lorna a héritée des pouvoirs de son père biologique, Erik Lehnsherr, et est comme lui capable de manipuler le spectre électromagnétique. Bien que ses pouvoirs soient en théorie identiques à ceux de Magnéto, Polaris n’en a jamais fait un usage aussi vaste, semblant se limiter à une portion moindre du spectre électromagnétique, à moins qu’elle n’ait tout simplement pas encore exprimée tout son potentiel ; de plus, si ses limites en terme de puissance brute sont inconnues, Lorna est l’une des Douze, considérée comme l’opposée du maitre du magnétisme. Comme son père, Lorna possède un mélange de capacités physiques et psioniques, étant capable de générer ou absorber physiquement des champs magnétiques, par l’intermédiaire de son corps, et de les manipuler psioniquement. Ainsi, il est possible de la considérer comme ayant un unique pouvoir ou bien deux pouvoirs distincts, bien qu’en définitive, cela ne change rien.

    Les ondes des champs électromagnétiques produits par le corps de Polaris interfèrent avec le spectre de la lumière visible, apparaissant sous la forme d’une énergie verte lumineuse, pour des raisons inexpliquées, mais ce fait est également responsable de sa mutation physique, à savoir les couleurs vertes de ses yeux et de ses cheveux. Lorsqu’elle se contente de générer simplement des champs électromagnétiques, sans avoir recourt à sa maitrise psionique, Lorna parvient à créer des effets « simples », généralement directs et dénués de finesse, dont les facteurs de portées et de puissances sont proportionnels et soumis à l’effort fournit durant leur création. Sans faire appel à son contrôle psionique, Lorna ne peut modeler les formes de ses pouvoirs, qui restent ainsi « naturelles ».
    Rafales d’Energies Electromagnétiques :
    La première et la plus simple de ses utilisations est la projection de Rafales d’Energies Electromagnétiques ; par un processus physique, Lorna génère une onde magnétique qui se repend dans l’espace sous la forme d’un arc électrique d’énergie verte suivant naturellement une trajectoire plus ou moins linéaire, à l’instar des éclairs. L’arc est un cône, partant du point de génération de Polaris (généralement ses mains), et dont puissance et portée sont proportionnelles, car dépendantes de l’effort fourni à la création. A l’instar d’une décharge télékinétique, chaque « éclair » dégage une force cinétique équivalente à celle d’un coup de force classée, n’étant nullement électrique, et qui peut impacter tout ce qui est basé sur une structure atomique. A l’heure actuelle, la puissance maximale que peuvent atteindre les rafales de la jeune femme sont une force d’impact classe 100 pour une portée de 1km, sachant que la proportionnalité est d’une augmentation de classe 1 par tranche de 10m. Ainsi, si à 10m l’impact sera de classe 1, à 100m de classe 10, et à 1.000m de classe 100. Au-delà, les champs de Lorna se disperseraient, à moins d’être maintenu en cohérence par son pouvoir de contrôle (décris plus loin). Lorna est apte à maintenir ses rafales, cependant, fonction de la puissance de ces dernières, la durée peut être assez courte ; en règle générale, elle parvient à maintenir une dizaine de secondes un rayon de puissance maximale, et un millier de secondes un rayon de puissance minimale. A noter que la portée reste théorique, ainsi un rayon d’une portée d’1km pourra être stoppé avant s’il rencontre un obstacle qu’il ne parvient à détruire.
    Bouclier :
    La seconde plus facile d’utilisation des capacités offertes par la génération de champs électromagnétiques est la capacité de créer des Champs de Force Protecteur ; le corps de Lorna émet alors une sphère parfaite autour d’elle, dont le diamètre peut varier de 2m jusqu’à 10m, pour un temps de formation de 1 à 5 secondes (1 seconde par tranche de 2m). Considérant la nature même des champs de force, qui affectent le magnétisme interatomique, les boucliers de Lorna sont en théorie indestructibles et imperméables à tout ce qui est basé sur une structure atomique, cependant, le maintient la fatigue, ainsi la taille du bouclier se réduira jusqu’à ce qu’elle ne soit plus capable de le tenir, et qu’il se dissipe. Au repos, la jeune femme est capable de maintenir un bouclier de 10m durant 10 minutes, et de 2m durant 100 minutes ininterrompues, mais en combat, chaque coup réduira le champ d’un plus ou moins grand volume, sachant qu’en dessous de 1m, il se dissiperait. Un coup de Force classe 100 ou une explosion de 100t de TNT lui ferait perdre 1m, ainsi neuf coups seraient nécessaires à détruire son bouclier, et ainsi de suite. Un impact parvenant à surclasser la résistance du champ de protection le brisera net. Lorna aura besoin d’une dizaine de seconde pour reformer 1m de son bouclier (seconde durant lesquels celui-ci n’est pas sollicité, évidemment). Considérant leur nature toujours, les boucliers de Polaris fonctionnent différemment sur le spectre électromagnétique, et ironiquement, son manque de maitrise fait que c’est face à son propre élément qu’elle est la plus vulnérable ; cela dépendant de ses capacités de contrôle du spectre électromagnétique, ce sera décris dans la section appropriée. L’épaisseur de champ protecteur est proportionnelle à son rayon à l’échelle d’1cm par m, ainsi un rayon de 10m aurait une épaisseur de 10cm, et un de 2m aura 2cm. Enfin, considérant que le bouclier ne se crée pas à partir « de rien » mais émane du corps de Lorna, il y aurait impossibilité que des objets soient prit à l’intérieur du champ ; soient ils seraient acceptés en son sein, soit repoussés en dehors.
    Champs de Force :
    Ensuite, Lorna est également capable de générer des Champs de Force, une application différente de sa capacité décrite précédemment. Au lieu de former une sphère parfaite autour de Lorna, cette dernière génère un quadrilatère en trois dimensions, dont la « face plate » varie entre 10m² et 1m², pour une épaisseur de 10cm à 1cm, et suit les mêmes règles que précédemment (en remplaçant le m par cm). Enfin, elle réussit à maintenir un champ de force de 10m² et 10cm durant 10min, et un de 1m² et 1cm durant 100min. A moins qu’elle ne les manipules par ses capacités psioniques, les Champs de Force créés par Lorna sont inamovibles, et se briseront si une force suffisante leur est appliquée. Grace à ses champs de force, la jeune femme parvient donc à faire léviter des personnes ou des objets, dont le poids total doit être inférieur à la résistance du champ.
    EMP :
    Enfin, Polaris peut émettre une Impulsion Electromagnétique capable de court-circuiter ou de détruire les appareils électriques et électroniques, ainsi que de brouiller les télécommunications, sur une portée pouvant s’étendre là aussi jusqu’à 1km. L’onde étant naturelle, les moyens normaux de la stopper fonctionnent normalement.

    A l’inverse, Lorna est capable d’absorber les champs électromagnétiques, qu’il s’agisse de ses propres champs, ou de champs naturels comme artificiels. Cette capacité est incapable d’altérer son métabolisme (pour la nourrir ou la guérir, par exemple), mais lui permet cependant quelques autres effets des plus intéressants.
    Vol :
    Le premier est l’Annulation de la Gravité, en altérant les gravitons elle crée des champs d'anti-gravité, chose qui lui permet de voler en se propulsant dans les airs à une vitesse très élevée, pouvant atteindre une vitesse de 1.000km/h, en ligne droite uniquement et pour une durée d’une centaine de minutes, après quoi son bouclier protecteur lâcherait. Sa vitesse de croisière est d’environ 200km/h, où, n’ayant pas besoin de bouclier, elle est capable de tenir prêt de huit heures avant de devoir atterrir, fatiguée comme après huit heures de marche. Lorna est capable d’emmener des objets ou des personnes relativement proches d’elle, l’annulation se produisant dans un rayon d’un mètre autour d’elle, pour peu qu’ils ne soient pas ancrés au sol. Ils garderont une position similaire, comme en « gravitation » autour d’elle, et ne la ralentiront pas.
    Absorption d’Energie :
    Le second, bien que partiellement maitrisé, consiste en l’Absorption des Energies Electromagnétiques. Bien qu’incluant la lumière visible, les ondes radios, la lumière ultraviolette, les rayons gammas et les rayons-X, l’absorption de Lorna se limite pour l’instant à l’électricité, la rendant capable d’absorber jusqu’à 200MV/200KA, soit entre 2 et 4 éclairs orageux, fonction de la puissance de ces derniers. Les effets secondaires de l’absorption d’électricité sont principalement une légère hyperactivité, du fait que son système nerveux est stimulé par le courant qui l’a traversée, laquelle s’estomperait plus ou moins rapidement fonction de l’électricité qu’elle a absorbée. Si jamais Lorna venait à dépasser son seuil d’absorption, elle perdrait conscience, ou dans un cas extrême, décèderait par arrêt cardiaque (lorsqu’elle ne serait plus capable d’absorber).

    L’héritage Lehnsherr ne se limite cependant pas à la création et l’absorption physique de champs électromagnétiques, et à l’instar de son père, Lorna Dane peut prétendre au titre de maîtresse du magnétisme, puisqu’elle possède la capacité de manipuler mentalement les champs électromagnétiques. Cette capacité psionique affecte tous les champs, quelque soit leur nature, ainsi Polaris pourrait maitriser les champs qu’elle crée, mais aussi les champs naturels et artificiels, et ce sur environ 100km. Ça capacité d’altération fonctionne à une échelle très réduite, ainsi, si elle n’est pas capable d’altérer les champs magnétique au niveau subatomique, elle n’en reste pas moins apte à jouer avec les molécules contenant du fer, notamment celle présentes dans le sang des être vivants. Si jamais elle devait entrer en conflit avec un autre maitre du magnétisme, Lorna devrait entreprendre un duel de volonté comme de puissance contre son adversaire pour parvenir à contrôler les champs environnants ; duel qu’elle n’aurait aucune chance de gagner contre son père, mais une forte probabilité face à un individu lambda.
    Manipulation des Champs Electromagnétiques :
    Sa maîtrise du magnétisme lui permet tout d’abord, en altérant les champs qu’elle crée, de rendre plus complexes les effets cités précédemment. Elle pourrait ainsi altérer les formes, concentrer les forces et diriger ses champs électromagnétiques, ou bien faire voler d’autres personnes ou objets. Dans le cas de ses boucliers protecteurs, cela lui permet aussi de dévier les attaques basées sur le spectre électromagnétique. Cependant, si le contrôle des champs électromagnétiques ne se limite pas au magnétisme à proprement parler, puisque le spectre électromagnétique comprend également les ondes radioélectriques, les micro-ondes, les térahertz, l’infrarouge, la lumière visible, l’ultraviolet, les rayons X et gamma, Lorna ne dispose que d’une très faible emprise sur tous ces domaines. Certes, sa génération de champs « personnels » impacte sur la lumière visible, et elle s’avère capable d’absorber l’électricité, cependant elle est incapable de les rediriger ou de les modifier pour obtenir quelqu’effets que ce soit. Ainsi, si Lorna se retrouve face à une attaque de magnétisme pure, si sa maitrise dépasse celle de l’autre, elle sera entièrement immunisée, le projectile lui permettant au contraire de renforcer son champ (à la vitesse normale de renforcement), tandis que des attaques d’autres sources électromagnétiques passeraient sans problème.
    Ensuite, Lorna est capable, en manipulant les champs magnétiques, de commander aux objets magnétiques, à la manière d’une télékinésie, pouvant les faires léviter, les soulever, les projeter, les remodeler, etc. La puissance maximale que peut déployer Polaris n’a jamais été mesurée, mais considérant son héritage génétique, elle est reconnue comme de classe 100+, capable de soulever plus de 100t. En vérité, à l’aide des champs magnétiques terrestres, elle pourrait, à l’instar de son père, soulever indifféremment au poids, cependant, sa propre constitution physique comme sa propre maîtrise la limitent à environ 1.000.000t cumulées. Elle pourrait, avec l’âge et la maitrise, parvenir à soulever un mutant-île de la taille de Los Angeles plus banlieue, dont le poids est estimé à une dizaine de milliers de milliards de tonnes, cependant son potentiel ne c’est pas exprimé à un tel niveau à l’heure actuelle. Si elle serait apte à agir brutalement, elle pourrait également user de son degré de maitrise pour remodeler les matériaux, pouvant ainsi altérer les formes, mais aussi monter et démonter des objets entièrement magnétisés par la pensée. De plus, les projectiles magnétisés peuvent être déviés ou figés sans la moindre difficulté, quelque soit le force ou leur nombre (tant que le poids total cumulé ne dépasse pas la masse que peut soulever la jeune femme).
    Détection des Champs Electromagnétique :
    Après, Polaris a fait preuve d’une capacité de perception des champs magnétiques l’environnant, perception instinctive nécessaire à leur maitrise, mais qui, lorsqu’elle ce concentre, lui permet de développer une sixième sens apte à percevoir le monde qui l’entoure en terme d’énergie électromagnétique, bien qu’elle soit pour l’instant limitée aux auras magnétiques des êtes vivants et aux objets affectés par le magnétisme ou l’électricité. Sa perception lui permet de percevoir les activités bioélectriques et électromagnétiques d’un être vivant, faisant d’elle une IRM vivante, cependant elle reste limitée à ces types d’activités, ainsi un être n’ayant aucune trace sur la portion du spectre électromagnétique qu’elle observe (comme un esprit) lui sera invisible. Cela apparait comme une double vue lorsqu’elle a les yeux clos, avec des couleurs différentes fonction de l’énergie électromagnétique perçue, et lui assure une compréhension intuitive des technologies basées sur l’électricité ou le magnétisme. Lorsqu’elle est concentrée au maximum, cette perception s’étend sur 1km, et elle est capable de la maintenir durant une dizaine d’heures.
    Altération du flux sang sanguin :
    De plus, le fait que Lorna parvienne à altérer le fer dans l’organisme même des êtres vivants lui permet de manipuler le fer présent dans le sang, donc d’altérer les flux sanguins. A l’heure actuelle, cependant, cette capacité reste très peu maitrisée, et la seule chose que pourrait accomplir Polaris grâce à elle est une extraction de force du fer présent dans un corps (chose signifiant qu’elle est incapable de maitriser un corps grâce à son fer interne – pour le faire léviter ou autre comme avec un objet magnétique). Cependant, avec le temps et la maîtrise, elle pourrait apprendre à altérer le sang au point de faire s’évanouir ou de créer des anévrismes, voir même augmenter sa propre force physique.
    Téléportation :
    Enfin, en altérant les champs électromagnétiques, Lorna c’est révélée apte à élargir des déchirures dimensionnelles. Bien qu’elle ne soit pas maitrisée, cette capacité suggère qu’à l’instar de son père, elle pourrait développer la possibilité de créer des trous de vers, et disposerait donc d’un pouvoir de Téléportation spatio-temporel identique à celui de Magnéto.

    Absorption empathique :
    Enfin, Lorna possède une mutation secondaire, qui lui permet d’absorber les énergies négatives environnantes ; par énergies négatives environnantes, il faut entendre toute la gamme des émotions négatives. Sous ça forme latente, ce fait passa inaperçue jusqu’à ce que Malice, une Entité Psychique également liée à l’énergie négative, prit possession de son corps, se retrouvant incapable d’en ressortir. Depuis la manifestation de cette mutation, Lorna a la capacité de canaliser les énergies ainsi absorbées sous la forme d’une force et d’une invulnérabilité surhumaines, ainsi que la possibilité d’augmenter proportionnellement sa taille et sa masse à volonté. Dans un environnement sain, Polaris dispose de capacités physiques normales, mais dans des lieux dégageant beaucoup d’énergie négative, elle peut développer une force et une invulnérabilité pouvant atteindre la classe 10, et multiplier sa taille et sa masse jusqu’à atteindre une dizaine de mètres pour une demie tonne. Si l’augmentation de taille et de masse est contrôlée, tel n’est pas le cas de la force et de l’invulnérabilité, qui se fait de façon passive tant qu’elle est entourée d’énergie négative, et baisse de ce fait lorsque l’énergie négative baisse également. L’énergie négative ne dépend pas du lieu, mais de l’environnement présent immédiat de la jeune femme. En effet, les émotions se cristallisent dans le plan astral, formant « l’énergie » suscitée ; ce pouvoir ne se rapproche pas d’une capacité de psychométrie, mais d’une capacité d’empathie, ainsi les émotions dont Lorna tire sa force doivent être présentes en même temps qu’elle. Un champ de bataille, durant une bataille, où haine, colère, rage et souffrance sont ressenties, est l’environnement par excellence pour qu’elle atteigne ses capacités maximales, cependant, après la bataille, si elle revient sur les lieux, il n’y aura pas le moindre changement, puisque les émotions seront passées. A noter également que son absorption n’apaise en rien les émotions des autres, ainsi si elle absorbe la colère d’un être, il ne se calmera pas : il est producteur, elle consommatrice, ni plus ni moins. Pour les êtres entièrement psychiques, comme les entités ou les télépathes désincarnés, cela peut représenter un risque dans le sens où ils pourraient se retrouver piéger en Lorna, à l’instar de Malice, mais à moins d’être composé d’énergie négative (ce qui n’est pas sensé arrivé pour les humains normalement constitués, puisqu’ils ont toute la palette des émotions), cela n’aurait que peu d’effet.

  • Niveaux de Maitrise :
    Lorna a toujours sut qu’elle était mutante, ainsi elle a acceptée ses pouvoirs dès leur arrivée. Ses capacités des générations et d’absorption des champs électromagnétiques étant liées à sa condition physique, elle s’entraine quotidiennement pour parvenir à être en meilleure forme possible. De ce fait, l’utilisation des ses pouvoirs physiques est plus aisée. En effet, ils restent relativement simples, et bien que nécessitant un effort pour être usités, elle se prépare à cela. Polaris est ainsi capable d’enchainer l’utilisation de ses pouvoirs, même à leur maximum. Cependant, après quatre heures d’effort ininterrompus, elle devrait se reposer au moins une nuit entière (8h) et un bon repas pour pouvoir à nouveau user de ses capacités au maximum, même si elle resterait capable de continuer à les utiliser à leur niveau minimum durant quatre autres heures avant de se retrouver de perdre conscience d’épuisement.
    Concernant ses capacités psioniques, la fatigue ressentie suite à leur utilisation n’étant pas physique mais mental, l’entrainement de la jeune femme ne sert à rien. Cependant, sa puissance naturelle de même que son habitude à user de ses pouvoirs lui permette de les utiliser aux maximums de leurs puissances durant une heure entière, suite à quoi elle devra se contenter d’un dixième de ses capacités, durant deux heures cette fois, avant de perdre conscience. La encore, une nuit complète lui permettra de récupérer.
    Comme dit dans la section précédente, Lorna Dane est loin d’avoir exploitée tout son potentiel, et pour cause, elle est toujours en apprentissage de ses pouvoirs. Sa maîtrise, bien qu’elle commence à être consciente grâce aux enseignements de Magnus, est principalement instinctive, notamment pour la partie physique. Les Rafales d’Energies Magnétiques sont liées à la colère, et une trop grande colère accompagnée d’un geste de violence peuvent déclencher une rafale de plus ou moins grande ampleur, allant au maximum à 1% des capacités. Les champs de Force Protecteurs sont eux liés à la peur, et une trop grande frayeur pourrait également faire apparaitre un bouclier de résistance minimum, de 2m3. La joie ou toute autre sensation de bien être peut entrainée une impulsion électromagnétique involontaire, sur une portée de 10 à 100m, tandis que la surprise peut la conduire à placer entre elle et la source un champ de force de 1cm. La partie psionique ne réagit qu’aux émotions les plus extrêmes, et principalement par sa maitrise du magnétisme, ainsi une grande colère mais contenue pourra déclencher un tremblement voir un broyage des objets métalliques à proximité.
    Enfin, la mutation secondaire de Polaris est entièrement passive pour l’augmentation de ses capacités, et parfaitement contrôlée pour sa croissance physique.
    Les évolutions de Lorna se feront principalement à deux niveaux : tout d’abord, au niveau de l’extension sur le spectre électromagnétique, puisque comme son père, elle devrait pouvoir en contrôler une plus large portion qu’il n’est actuellement le cas, même si cela reste théorique. Enfin, au niveau de sa maîtrise du magnétisme en lui-même, particulièrement des champs terrestres, ce qui contribuerait à la rapprocher des capacités de son paternel en terme de puissance brute.


Description Physique :

  • Apparence :
    En règle générale, la première impression laissée par Lorna Dane n’est pas des plus flatteuse, bien que son attitude y soit pour beaucoup. Car si c’est une jeune femme plus grande que la moyenne, presqu’égale à la moyenne masculine, et d’une taille de guêpe, mesurant 174cm pour 52kg, dont le corps est sculpté par et pour les sports de souplesse et d’agilité, son port ce veut sur de lui, presque hautain, et s’avère particulièrement froid, et on en oublierait presque sa silhouette frêle et longiligne tant elle semble dur comme l’acier. Une démarche aisée et mesurée, pouvant être discrète comme claquante, trahit une maitrise et un équilibre expert, et ses longues jambes ne souffrent pas de faux pas, donnant sur un tour de hanche bien supérieur au tour de taille, et égal au tour de poitrine. Taille qui traduit parfaitement son entrainement physique, étant admirablement bien dessinée, tant sur les flancs que sur le ventre, où les muscles comme l’ossature apparaissent de façon harmonieuse. Bien que son tour de poitrine soit très légèrement supérieur à la moyenne, cette dernière est normale, et si elle peut attirer l’œil, ce n’est généralement pas la première chose que le commun remarque chez elle. Non, la première chose voyante chez Polaris est la couleur de sa chevelure : vert. De longs cheveux verts, lices et entretenus, encadrant un visage doté d’un certain charisme, mais un visage généralement fermé.
    Lorsqu’on se rapproche de plus près, ont peu alors prendre la mesure de la peau rosée d’une californienne, peau qui, exempte de tout maquillage, ne l’est pas d’imperfection, au grain épais et marqué de quelques cicatrices de l’adolescence. Un front assez large, souligné d’arcades sourcilières également entretenues mais d’un naturel épais, coule en un nez droit et proportionné, jusqu’à une bouche aux lèvres marquées, également d’un naturel épais, telles les portes bloquant l’accès aux nombreux sourires qui se cachent en-dessous. Son menton est d’un ovale doux, laissant présager d’une mâchoire forte aux dents assez larges, remontant jusqu’à de fines oreilles assez écartées, qu’elle cache généralement sous sa chevelure. Son visage peut adopter de nombreuses expressions, depuis la plus fermée à la plus ouverte, mais son regard s’en détache toujours ; on dit que les yeux sont les fenêtres de l’âme, et cela est parfaitement vrai pour Lorna, tant par l’intensité de leur couleur, un vert des plus prononcés et presque vibrant, que par son expressivité, qui est sans doute le meilleur moyen d’expression, et le plus sincère, de la jeune femme : la plupart du temps résolut, il laisse parfois s’échapper la tristesse, et peut devenir froid et perçant d’une façon des plus inquiétantes, pouvant aller jusqu’à donner corps à l’expression « assassiner du regard ».
    Ce n’est que dans l’intimité que ses traits s’adoucissent, et qu’ils cèdent place à la jeune femme que Polaris est réellement. Sourires et regards pour exprimer toute la gamme des émotions, il y en a pour tous les goûts, du rêveur au séducteur, en passant par celui qu’elle semble le plus cacher, l’amusé. Son rire, tout comme sa voix, est d’un naturel énergique et assez fort, pouvant porter loin, mais mélodieux également, tandis que son phrasé est plutôt lent, venant de la côte ouest. Comme pour ses yeux, la voix de Polaris est assez indicatrice de son ressenti, se modulant en fonction, bien qu’elle ait un bien meilleur contrôle sur elle que sur son regard.
    Niveau vestimentaire, Lorna est une femme issue de la classe moyenne de la Côte Ouest, et d’ordinaire, cela se voit sans trop de difficulté. Tenues légères, des débardeurs et des t-shirts à manches courtes ou sans manches, des shorts, des survêtements et des jupes, mais également des jeans et autres habits de denim. Résistant particulièrement bien à la chaleur, il n’en est pas de même pour le froid, et elle a rapidement tendance à être suréquipée pour affronter tout hiver plus froid que celui de la Californie. Elle dispose enfin de deux tenues spéciales : la première est le costume de Polaris, et la seconde, celui de Magnéto « la Seconde ». Le costume de Polaris est basé sur des nuances de verts, une combinaison en Molécules Instables personnalisée, un justaucorps aux flancs ouvert incluant un collant, qu’elle complète par des bracelets magnétiques, ainsi qu’une cape, généralement verte mais parfois d’une autre couleur, pouvant s’accrocher à son justaucorps ou se fixer à un tour-de-cou. Enfin, elle se coiffe d’une sorte de serre-tête en forme de « M ». Le costume de Magnéto la Seconde est, comme son nom le suggère, très semblable à celui du chef de la Confrérie : rouge, il est composé de métal flexible soudé au niveau moléculaire, offrant ainsi une protection encore supérieure à celle de la combinaison en molécules instables, doté d’une ossature métallique au niveau de la ceinture, du décolleté et des épaules, ainsi que des poignets, incluant là aussi une cape amovible et un casque rouge à l’ornementation de fer surplombée de petites cornes, à l’identique de ceux de son père, tandis qu’il arrive à Polaris d’ajouter une longue jupe blanche. A la différence de Magnéto cependant, son casque n’affecte nullement la télépathie, il est juste une imitation.

  • Signes Particuliers :
    Le premier et plus remarquable des signes particuliers de Lorna est la pigmentation de ses cheveux : vert. Si, pour ses yeux, cela passe inaperçue, ce n’est pas le cas pour le reste de sa pilosité, la couleur verte étant parfaitement naturelle bien qu’elle puisse la teindre normalement. L’intensité de son regard est également un signe distinctif, mais cela ne tient pas uniquement à sa mutation.
    Le second signe particulier de Lorna est lorsqu’elle utilise ses pouvoirs, car sa génération de champs électromagnétiques interfère avec la lumière visible, apparaissant sous la forme d’une énergie verte lumineuse et grésillant, comme de l’électricité. Si ses champs magnétiques sont entièrement affectés par cet effet visuel, la manipulation de champs naturels peut également auréoler ses mains de semblables énergies, énergies qui s’amplifieront en fonction de la masse qu’elle doit affecter. En cas de quantité de masse colossale, il se pourrait que l’énergie dégagée le soit également depuis les yeux, ou dans des cas extrêmes, depuis tout le corps.


Caractère :

  • Mental :
    En publique, Lorna Dane n’est pas quelqu’un de forcément très agréable, ni même de facile à vivre. Distante et méfiante à en être froide, autosuffisante, elle est d’une grande confiance en elle, au point de pouvoir même paraitre arrogante. Elle sait qui elle est, elle sait quelles sont ses capacités et sa filiation, et tente de se montrer digne et fière de cela, à la hauteur de son rang comme de son géniteur. Magnéto la Seconde, héritière légitime du Chef de la Confrérie, elle semble se considérer comme une princesse, et se montre plus que tout loyale envers son père, n’hésitant pas à remettre à leur place ceux qui ne le sont pas, ou mettraient en doute Magnéto. Franche et directe, elle ne mâche pas ses mots et sait être cassante si elle le juge nécessaire, usant de des paroles comme des actes, elle se base sur sa vision des choses, et semble inamovible quant à ce qu’elle sait savoir, ne laissant que peu le bénéfice du doute, bien qu’elle soit capable de se faire sa propre idée sur les choses comme les personnes, et ce de manière assez rapide. Dotée d’un sens hiérarchique très prononcé, le respect est une chose très importante à ses yeux, et elle ne se privera jamais d’une leçon en cette matière, ne se laissant par marcher sur les pieds. C’est une femme intelligente et indépendante, d’une volonté de fer et d’un grand courage, entêtée et prête à de nombreux sacrifices pour parvenir à accomplir ses objectifs. Indubitablement douée d’un sens de la justice, elle tente de se montrer équitable et impartial lorsqu’il lui revient de trancher, même si elle fait parfois preuve de mauvaise foi, elle accepte généralement ses erreurs et tente d’en apprendre un maximum pour progresser. Excellente meneuse d’hommes, elle sait improviser des discours pour galvaniser ceux qui la suivent, pouvant les tenir par le respect comme l’admiration. Car son engagement et sa foi en Magnéto et sa lutte ne sont pas à remettre en cause, et est prête à se battre pour la Mutanité, ainsi qu’à mourir. Ouvertement contre les brutes épaisses et les imbéciles considérant qu’il faut dominer ou exterminer les humains, elle prône la Confrérie comme une Résistance face à l’oppression humaine, une guerre non-pas entre les races, mais entre les idéologies. Il ne s’agit pas de commettre à nouveaux les erreurs de l’Homme comme le racisme, les persécutions, les guerres et les génocides, mais de parvenir à défendre l’espèce mutante et à se faire les croisés de sa survie et de son droit sur le monde ; pas à le dominer, mais à en faire parti, à l’égal des humains. La Confrérie comme les Confréristes doivent voir, pour elle, au-delà du conflit idéologique, vers l’après, et le monde qu’il faudra bâtir.
    Cependant, malgré ce qu’elle essai de montrer, Lorna Dane n’est pas un parangon de la vertu Confrériste. N’accordant pas facilement sa confiance, elle est cependant capable d’ouvrir entièrement les portes de son cœur à ceux qui savent l’atteindre, bastion bien gardé mais pas inexpugnable. Derrière la carapace blindée que lui ont forgée les épreuves ce cache un autre visage, plus humain : autrefois, elle avait des rêves pleins la tête, des croyances et des aspirations, et le grand nombre de désillusions que cela a entrainé a fait d’elle une personne revêche, mais également fragile, une fragilité qu’elle cache aux yeux de tous, sauf de ceux qui ont gagné le droit de la voir. Besoin de se confier, besoin de parler, Polaris est encline à la nostalgie, et n’apprécie gère être seule ; lorsqu’elle s’ouvre à quelqu’un, elle attend de lui qu’il en face de même, et faire confiance est à ses yeux une chose réciproque, qui ne peut être à sens unique. Douce et conciliante, elle cherche principalement à vivre en harmonie avec son entourage, évidant les conflits et se montrant généreuse et aimante, très loyale et tout aussi honorable, ne revenant pas sur une parole donnée. Prête à se donner sans compter pour ses proches, à les aider et les soutenir sans concession, elle dispose d’un besoin d’attention et d’amour, ayant peur de se sentir abandonnée, et détestant être trahie. Particulièrement rancunière, c’est une grande adepte de l’œil pour œil, dent pour dent, et c’est l’une des rares exceptions à son calme naturel. Car elle est posée et réfléchie, avant tout, même si elle n’est pas particulièrement patiente. Enfin, Lorna est une héroïne dans l’âme, voulant s’ériger en exemple et améliorer le monde, quelque soient les moyens employés ; ses désillusions lui ont apprise que si la violence n’engendre que la violence, on ne peut combattre la violence par le pacifisme, plus aujourd’hui. Elle est donc prête à en user, mais n’y prendra jamais plaisir, préférant toujours faire entendre la voix de la raison avant celle des armes.
    Polaris a grandie dans une famille de la classe moyenne américaine, et bien qu’elle tente de se montrer digne d’une noblesse mutante pourtant fictive, digne de son père en tout cas, elle n’en a pas moins garder des traces et des habitudes de cette éducation. Son langage n’est pas forcément des plus soutenus et peut même devenir très imagé et fleurit, tandis qu’elle est habituée à devoir travailler pour obtenir ce qu’elle veut. De fait, ses aspirations sont généralement au-dessus de ce qu’elle possède, et elle éprouve une réelle ambition personnelle, ayant ses objectifs dans la vie. Ces derniers, jadis simples et égoïstes, sont devenus aujourd’hui bien plus vastes, et elle veut la reconnaissance des droits mutants non-pas officiellement, mais dans les faits. Changer la société, en faire une meilleure, pour les mutants mais aussi pour les humains, c’est là son rêve, et elle veut y participer. Quelle place prendra-t-elle dans la société de demain ? Celle d’une défenseuse, celle d’un personnage historique ; pas un guide, non, elle laisse cela à d’autres plus qualifiés, mais une personne de bien, elle veut y croire. Elle n’a pas abandonné certains de ses objectifs humains, cependant, et elle souhaite vivre une vie normale, lorsque le monde n’aura plus besoin d’elle, fonder une famille, et vivre avec celle qu’elle n’a jamais connue.
    Ses petites habitudes peuvent être assez charmantes, certaines n’étant pas dénuées d’originalité, tandis que certains de ses hobbies sont des plus prenants. Au premier rang d’entre eux se trouve l’archéologie, particulièrement concernant l’égyptologie, secteur dans lequel elle a autrefois entreprises des études, mais également des jeux comme le billard, ou des sports tels la gymnastique, dont elle est une pratiquante assidue, ainsi que les courses de voiture et la conduite sportive, et dans une mesure plus relative l’équitation et les compétitions hippiques. Elle ne dira pas non à des sorties entre amis ou des activités partagées, tel le bowling ou la pétanque, même si elle est souvent spectatrice de cette dernière pour ne pas être accusée de tricherie. Pour ce détendre, elle a l’étrange habitude de faire léviter deux pinces à linge, une rouge et une verte ; ces deux porte-bonheurs la suivent depuis maintenant des années, et elle y est plutôt attachée, envoyant chier sans vergogne ceux qui trouvent cela stupide. Jamais elle ne s’est expliqué ce fait, bien qu’il soit en réalité un reste de ses trois premières années, où elle s’imaginait son « père » Arnold en train de piloter l’un de ces avions improvisés, lui apportant une sensation de proximité avec ce dernier. Elle ne dira jamais non à la prise d’une boisson alcoolisée, pour peu que cette dernière soit offerte par une personne en qui elle ait confiance, et est habituée à partager sa vie avec quelqu’un, colocataire ou petit copain.
    Loin d’être asociale, Lorna dispose cependant de problèmes familiaux. Fille « bâtarde » de Magnéto, née hors mariage mais également d’une tromperie de sa mère, elle a beaucoup de mal à se placer par rapport à lui. Ajouter à cela qu’elle n’a apprit que tardivement la vérité sur ses parents, et encore plus tard l’existence d’un demi-frère et d’une demi-sœur, qu’elle n’adresse plus la parole à son oncle et sa tante qui l’ont pourtant élevée, et dire que ses relations familiales sont assez complexes tient de l’euphémisme. Ayant longtemps cherché son vrai père, le fait qu’il soit Erik Lehnsherr est pour beaucoup dans sa décision de rejoindre la Confrérie. Elle veut le rendre fier, elle veut se montrer digne de lui, l’aider dans son œuvre et être acceptée et reconnue comme son héritière, légitime ou pas. De ce fait, elle a peur d’être amenée en conflit avec les autres descendants de Magnéto, d’autant plus que son éducation de fille unique tenant presque de l’enfant-roi ne l’a nullement préparée à devoir partager l’affection de parents, même si elle n’a rien contre sa fratrie recomposée. Elle réserve son avis sur eux pour lorsqu’elle les rencontrera, et n’étant pas jalouse de nature, elle ne pense pas avoir de problème à « partager » Magnéto, tant qu’elle arrive à attirer son regard.
    Ainsi donc, si son allégeance va plus à Magnéto qu’à la Confrérie elle-même, sa philosophie est plus libre et mitigée que celle de la plupart des Confréristes. Qu’il y ait deux espèces, Homo Sapiens et Superior, cela n’importe pas, car si le mutant peut devenir supérieur à l’homme, ils naissent égaux, et beaucoup d’humains valent mieux que des mutants. Il y a des humains comme des mutants de toutes sortes, des bons et des mauvais, des intelligents et des cons, des généreux et des égoïstes, nombres sont capable du pire comme du meilleur, et le gène X n’impact pas là-dessus. Lorna a côtoyés des mauvais hommes comme des mauvais mutants, et garde un souvenir très amer de cela, ainsi qu’une peur panique de la possession ; pour elle, ce n’est pas le pouvoir qui rend supérieur. Comment faire pour devenir supérieur ? En ne répétant pas les erreurs du passé, en cessant de se craindre et de se haïr, en allant de l’avant pour construire une société plus équitable et égalitaire, et somme toute, meilleure. La cohabitation entre l’Homme et le Mutant, voilà dont il est question, et croire en cela n’est pas, aux yeux de Polaris, contraire à la philosophie de la Confrérie. Xavier prône l’adaptation du mutant à l’homme, tandis que Magnéto veut que ce soit l’homme qui s’adapte au mutant : la loi de l’évolution ne parle-t-elle pas de s’adapter aux changements ? Jamais il n’a été question que ce soit le changement qui s’adapte. Nouvelle humanité parallèle ou nouveau stade de l’évolution, quelle importance, ils seront morts bien avant de connaitre la réponse. Pour Polaris, la Confrérie se différentie des X-Men par leur engagement plus extrême, puisqu’ils sont prêts à recourir à des moyens plus cruels et violents pour protéger et servir la race mutante. Les X-Men protègent les innocents, oui, mais n’osent pas accomplir ce qui doit être fait, car il est des fois où les mots ne suffisent plus, et où le sang appel le sang. Mutant Town en est l’exemple parfait, bien que Lorna trouve la réponse de la Confrérie, Yggdrasil, complètement stupide. Les Purificateurs avaient choqué l’opinion publique, et le fait que des Mutants se vengent d’eux aurait moins choqué qu’un massacre aussi aveugle et encore plus destructeur que celui accomplit par les fanatiques religieux. Si les Purificateurs avaient, de par les flammes de Néron, donné raison à la Confrérie quant au fait que seule la violence pouvait contenir la violence, la Confrérie a donné raison aux Purificateurs comme quoi les gens de Magnéto ne valaient pas mieux que des tueurs aveugles et sanguinaires. Pour elle, se sont des frappes ciblées contre les hommes de Stryker qui auraient été nécessaire, non l’immense gâchis de vies humaines et mutantes qu’a été Yggdrasil.
    Son avis sur l’Institution X est des plus contrasté, car si d’autres écoles pourraient voir le jour sous son exemple, elle craint voir de tels lieux devenir des endroits de calimérisme, où la jeunesse mutante irait non-pas pour apprendre mais pour se cacher, chose qu’elle trouve inadmissible. Elle a caché la couleur de ses cheveux toute sa vie, et aujourd’hui, elle l’aborde comme un signe de fierté ; les mutants ne devraient pas avoir à se cacher, pas plus qu’ils ne devraient avoir à craindre pour leur vie, plus que n’importe quel citoyen de n’importe quel pays. L’existence de l’Institut en tant que refuge est donc la justification à l’existence de la Confrérie des Mutants en tant que groupe armé. Car, s’il est indéniable qu’il y a dans les rangs de la Confrérie des « Mauvais » Mutants des individus peu recommandables, ceux-là de son que des pions qui servent Magnéto sans comprendre son idéal. Polaris peut les mépriser comme se montrer indifférente envers eux, fonction de leur quotient intellectuel, mais ce dernier ne dépassant généralement pas la température ambiante, elle a tendance à vouloir les cadrer ou les recadrer. Les vrais Confréristes sont pour elle des gens de croyance et d’engagement, d’honneur, qui se battent pour la cause de Magnéto, qui se battent pour la Mutanité et non contre l’Humanité. Un bon Confrériste ne tuera jamais par plaisir, ou avec le prétexte que sa victime est humaine, il le fera parce qu’il le doit. Jamais Polaris n’encouragera le meurtre, il est un dernier recours, ni plus ni moins. Lorna fait donc non seulement la différence entre les Confréristes, mais également avec les Acolytes, qui sont les suivants de Magnéto, tels les apôtres du Christ, chargés de recueillir la parole et de mener ses fidèles ; des gens de responsabilité, des gens d’honneur et des gens de foi, somme toute les parangons de l’idéologie de Magnéto, et la cabale assurant l’avenir de la Confrérie. Des gens qu’elle a choisi de rejoindre, estimant avoir les capacités et le dynamisme pour être à l’égal de ses pairs, et ayant plus que foi en le combat de son père. Polaris connait également l’existence du Club des Damnés, qu’elle voit comme un outil politique et économique potentiellement utile à la Confrérie, mais qu’il faut garder à l’œil car leur atout est ce qui les rend dangereux : ce sont des manipulateurs, et la Confrérie ne doit pas devenir l’un de leur jouet, sans quoi il faudra les détruire. Qu’ils exploitent les failles de la société humaine est une chose, qu’ils tentent d’en faire de même avec la Confrérie relève à ses yeux de la trahison pure et simple. Les Maraudeurs sont ses ennemis ; deux années possédées par l’un d’entre eux, Lorna a « été » chef d’un groupe de dissident, et s’ils ne sont pas une menace pour la Confrérie, sa querelle avec eux est entièrement personnelle. Elle voit d’un très mauvais œil les expériences génétiques sur les mutants, et si, à l’instar du HellFire Club, ils peuvent être un allié ou un outil, ils sont à surveiller de près, et à détruire au besoin. Enfin, le BAM est une institution représentative de l’hypocrisie de la société, fondée pour garantir l’égalité de traitement entre humain et mutant, le tout en étant spécialisé dans la chasse à ces derniers. Si la société avait réellement voulut l’égalité en droit, elle aurait formée et équipée les polices normales à cela, plutôt que de regrouper toutes les affaires sous le même toit, cependant, il est plus facile d’avoir le contrôle sur les affaires mutantes si elles sont toutes regroupées, et ainsi, le BAM est un outil politique et un nuage de fumée, avec le potentiel de devenir une arme anti-mutante destinée à retourner les armées de l’ennemi contre lui. L’initiative aurait été bonne, s’ils n’étaient soumis à aucun gouvernement et qu’ils respectaient vraiment ce qu’ils prônaient. Polaris n’est pas pour les confronter, mais les éduquer, pourquoi pas.
    La mutation n’est donc pas le signe distinctif chez Polaris, et elle ne jugera pas un individu sur la présence ou l’absence d’un gène X. Son cas personnel est différent, car elle a toujours sur être mutante, même si elle a longtemps cru que ça mutation était limitée à ses cheveux verts. C’est une chance pour elle d’être mutante, car ses capacités lui permettent d’accomplir des choses que des humains normaux ne pourraient pas, mais ce ne sont pas ses capacités qui la rendent meilleure, c’est bel et bien ce qu’elle en fait. Elle peut comprendre la peur de la mutation, mais tentera de rassurer dans un tel cas, et d’aider à s’accepter. Il ne sert à rien de renier sa nature, même si elle comprend que dans la société actuelle, des individus soient amenés à le faire ; cependant, elle rejette plus la faute sur la société que sur les individus, ayant une vision assez durkheimienne.
    Espoirs d’une enfant et désillusions d’une adulte, Lorna Dane est une personne dont la philosophie et les actions sont guidées par ses croyances, mais également par ses aspirations personnelles : changer le monde, en mieux, oui, mais également faire reconnaitre à tous sa place dans l’histoire, et surtout, auprès des siens. Deux visages, celui d’une guerrière et d’une politicienne comme celui d’une jeune femme en mal de reconnaissance, mais surtout l’envie de faire la fierté de ceux qu’elle aime, et de se faire aimer d’eux en retour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorna Dane
Acolyte Alpha
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Mar 3 Sep - 14:03

Histoire :

  • Talents Particuliers :
    A l’origine, Lorna se destinait à devenir archéologue, cependant, elle n’y parvint jamais. Elle dispose néanmoins de connaissances scholastique en Archéologie spécialisée Egyptologie, ayant un niveau de seconde année, mais également une grande connaissance générale de l’Egypte Ancienne, acquise en autodidacte, par passion. A l’heure actuelle, elle dispose d’un Master en Géophysique spécialité Géomagnétisme, et est en soutenance de thèse. A côté de cela, elle possède une excellente condition physique, suivant quotidiennement un entrainement de gymnastique intense : ses spécialités sont la poutre et le sol, cependant elle s’entraine également au saut de cheval. D’un excellent niveau, Lorna serait capable de rivaliser avec des gymnastes professionnelles, voir même de concourir en compétition nationale. Elle a également ses permis de conduire automobile et motocycle. Enfin, elle parle, en plus de l’anglais, un peu d’arabe, qu’elle a apprit durant son séjour en Egypte.
    De plus, Lorna dispose d’un leadership naturel, hérité de son père, bien qu’il soit parfois enraillé par son comportement, et n’a pas à se plaindre de son intelligence, même si elle est plus portée sur la réflexion personnelle que l’apprentissage et la récitation. Bien qu’elle débute en « politique », elle s’avère plutôt douée dans le secteur également.
    Enfin, Polaris a retirées des deux années qu’elle a passées en tant que Maraudeuse de vastes connaissances du monde illégal, tant théoriques que pratiques. Elle sait se battre, usant d’un style propre mélangeant combat de rue , Kick boxing et boxe traditionnelle, apte à affronter 2-3 adversaire entrainés et/ou armés, ou une demi-douzaine de personnes n’étant ni l’un ni l’autre, elle sait se servir des armes à feu, de poing principalement, enfin, elle dispose des capacités pour monter et entretenir un réseau d’informateurs, pour mener un interrogatoire pouvant aller jusqu’à la torture, pour organiser des enlèvements et des assassinats, des arnaques et du blanchiment d’argent, entre autre.

  • Possessions :
    Les possessions de Lorna sont assez paradoxales : elle n’a pas grand-chose, mais disposant d’énormément de ressources, acquérant au fur et à mesure de ses besoins. Il ne lui reste de ses cinq années avec son précédent petit copain que les ruines de leur appartement de San Francisco, symboles de leurs rêves et de leurs engagements, ainsi qu’une Dodge Charger R/T de 1969, et ses deux porte-bonheur, les pinces à linge qui vous ont faire rire dédaigneusement tout à l’heure. Depuis son arrivée à New York, en plus d’avoir fait rapatrier les maigres restes de son passé, Polaris a fait l’acquisition d’une panoplie de vêtements neuf, d’un appartement dans Manhattan, un T5 disposant de tout le nécessaire d’équipements courant (ordinateur, télévision, téléphone, réfrigérateur, four, etc.), aménagé en trois chambres.
    Niveau monétaire, Lorna dispose, à son nom, d’un compte contenant une centaine de millier de dollars, les restes de l’héritage familial perçu à ses vingt-et-un ans ainsi que de sa vie d’avant. Cependant, elle a également accès aux comptes en banque utilisés lors de la période où elle était Maraudeuse, lesquels contiennent en tout une demi-douzaine de millions de dollars US. Cet argent, bien qu’illégal, a été blanchi grâce à des parts dans un certain nombre de restaurant, discothèques et autres lieux de blanchiment de la côte ouest, et certains sont encore alimentés de façon irrégulière, par quelques placements effectués avec des groupuscules locaux, lui permettant de renflouer une centaine de millier de dollars par mois.
    Enfin, Polaris possède deux costumes, une combinaison en molécules instables, qui suit toutes les caractéristiques de la matière, ainsi qu’un costume semblable à celui de son père, fait de métal flexible. Plus résistant que la molécule instable, ce costume protège Lorna dégâts contondants, tranchants et perforants, pouvant encaisser des munitions de tous calibre (à l’exception des munitions perforantes), des attaques au corps-à-corps à l’aide de lames ou autres (tant qu’elles ne sont pas portées avec une force surhumaine ou un matériau particulier, tels les métaux marvel). Cependant, cette résistance fait perdre les capacités d’isolation thermique, puisque faite de métal, le costume est non seulement conducteur mais aussi vulnérable aux flammes (cependant, le point de fusion de l’alliage est de 3.000°C).

  • Biographie :
    Acte I : Lorna Lehnsherr
    1982-1989

    Toute histoire commence par une rencontre, malheureusement pour Lorna, la rencontre de ses parents ne fut pas des plus dignes. Suzanna Dane était une femme sans histoire, comme des millions d’autres, femme au foyer avec une maison banlieusarde, un groupe d’amies, un mari et un amant. Son mari, Arnold, pilote de ligne de profession, était plus souvent absent que présent, rapportant surtout le pain et laissant libre sa femme d’aller voir ailleurs. Sauf que cet ailleurs avait de nombreux noms, et était en phase de devenir l’une des personnes les plus connues et les plus recherchées du monde : Erik Lehnsherr, Max Eisenhardt, aujourd’hui connu sous le nom de Magnéto. Les détails de leur relation ne seront pas développés, cependant, lorsque Suzanna tomba enceinte, ce n’était pas d’Arnold. Cependant, l’arrivée de l’enfant conduisit l’homme, qui ignorait la vérité, à prendre ses responsabilités dans sa famille, et sa présence s’en renforça, alors que Suzanna rompait avec son amant pour retourner vers son foyer. La naissance de la petite Lorna, un matin d’Avril 1986 à San Francisco, fut donc l’élément qui souda un couple depuis longtemps désuni.
    Les choses allèrent en s’améliorant, au début : le bébé fut bien traité, et aimé comme il se devait, cependant, il n’échappa pas à la moyenne, et les vieilles rancœurs et querelles firent rapidement surface. Ils voyageaient beaucoup, le retour d’Arnold impliquant également que sa femme le suive dans quelques uns de ses déplacements. Cela ne posait guère de problème, tant que leur fille n’était pas scolarisée, mais la cohésion familiale s’en fit sentir. De ce qu’elle s’en souvienne, Lorna n’a jamais connue ses parents sans que ces derniers ne se disputent ; mais comme elle ne s’en souvient pas réellement, cela n’importe pas. Trois années, durant trois années le manège tourna ainsi. Suzanna n’était pas battue et avait du répondant, ainsi l’escalade et la surenchère étaient de mise à chaque joute. Durant trois années, Lorna grandie en regardant une famille dont la seule chose qui empêchait la dislocation ou toute autre procédure de divorce, se fut elle. Puis vint un jour où il en fut question, du divorce.
    C’était dans un avion, illustrant une fois de plus la capacité innée de Suzanna à s’y prendre au mauvais endroit et au mauvais moment. Ils voyageaient vers une destination qui ne fut jamais atteinte, car l’héritage de celui qui avait été évincé du triangle amoureux s’éveilla ce jour là. Lorna, du haut de ses trois ans, si elle n’avait jamais imaginée la paix entre ses deux parents, ne les avait jamais imaginés se séparant non-plus. Elle suppliait, comme toujours, pour qu’ils arrêtent de se battre, mais cette fois, la peur de perdre l’un des deux conduisit à l’émergence de ses pouvoirs ; pouvoirs magnétiques, héritages de son véritable père, qui ravagèrent l’avion de ligne. Attiré sur les lieux par l’impulsion magnétique déclenchée par sa fille, Magnéto la découvrit seule survivante du crash, ses cheveux et ses yeux ayant verdis. L’enlevant mais ne pouvant ou ne voulant l’élever lui-même, il fit appel à un télépathe pour effacer les souvenirs de l’enfant et bloquer ses pouvoirs, espérant ainsi lui offrir l’occasion de vivre une vie normale, et la confia au frère de Suzanna, Aurelio Dane, et à sa femme Sandrine.

    Acte II : Lorna Dane
    1989-2006
    C’est une réussite : la vie de Lorna Dane est d’une normalité aussi absolue qu’ennuyante. Enfant de la classe moyenne, ce mot pourrait résumer tant de choses : moyenne à l’école, moyenne en amitié, moyenne de partout, ou plutôt dans la moyenne. Elle est promise à un avenir sans histoire, à une vie calme et rangée, elle fait de temps à autre la fierté de ceux qu’elle croit être ses parents, et finalement, la seule chose qui la différentie de l’américain moyen, c’est qu’elle sait être spéciale. Les mutants n’ont pas encore fait parler d’eux, pas trop en tout cas, et bien qu’ignorante de leur existence, elle sait en être une. La couleur de ses cheveux l’oblige depuis toute petite à les teindre, et elle mise beaucoup d’espoir quant au fait qu’ils ne soient pas la seule chose de spéciale chez elle. L’héroïsme fait donc très tôt parti de ses rêves, de même que la plupart de ceux des autres petites filles, mais à la différence du reste, il ne disparaitra pas avec l’âge. Ses parents adoptifs se montrent d’une patience infinie envers leur unique enfant, ni trop strict ni trop laxiste, ils l’éduquent et l’aiment comme si elle était leur véritable fille. Ils encouragent ses passions, et s’ils sont retissant quant au « super-héroïsme » avec les raisons logiques de tout parent, la laissant rêver puis lui disant qu’elle est trop grande, ils lui offrent ce dont elle a envie, depuis des cours de sport à des livres sur l’Egypte Ancienne. Les seuls restent de son ancienne vie sont une habitude à faire voler deux pinces à linge, en lieu et place d’avions miniatures.
    L’adolescence complique un peu la chose, car les premiers cas majeurs de mutation commencent à se faire connaitre du grand publique, et les Dane s’inquiètent pour Lorna, à l’exception de cette dernière qui attend tout de suite ses capacités comme on attend un cadeau de noël. La période est assez troublée, mais pas plus que la moyenne, alors que son choix de vie comme son envie d’indépendance se déterminent de façon conflictuelle avec ses parents, notamment sa mère. Mais cela ne dépasse jamais la crise d’adolescence, et rien de surhumain de se produit. Lorna brave les interdits, mais n’en reste pas moins « normale ». Un peu d’alcool, de drogue, les premiers petits copains, et les études ; elle se cherche, elle cherche ses objectifs, et passe par de nouvelles teintures, ainsi qu’une période où elle laisse ses cheveux sous leur couleur naturelle, même si elle prétend la teinture pour n’attirer l’attention. Pratique régulière en gymnastique, elle participe à quelques compétitions scolaires et extrascolaires, mais n’en sort jamais sur le podium. Rien de notable, le rêve américain dans toute sa splendeur.
    Puis arrive la fac, et l’opportunité de se détacher un peu plus du cocon familiale. Lorna est acceptée à la San Francisco State University en 2004 à l’âge de 18 ans, sans avance ni retard, dans le cursus d’archéologie, avec pour but un doctorat dans l’Egypte Ancienne et les portes que cela lui ouvrira. Bien qu’elle continue de vivre chez les Dane, elle découvre les joies de l’université, les confréries et les soirées, auxquelles elle participe. Parallèlement, elle regarde la résurgence du phénomène mutant avec inquiétude, alors que le racisme et la peur se rependent, consciente d’appartenir aux mutants, bien qu’elle se soit résignée quant à la nature exclusivement capillaire de sa mutation. Ce n’est pas plus mal, d’un côté, cela ne la fait pas plus être rejeter qu’un hétéro-chromique ou qu’un albinos, même si elle-même s’estime prête à accepter les mutants.
    Sa première rencontre avec des Homo Superior advient en 2005, lorsqu’elle se fait enlever alors qu’elle se rend à l’université, par un homme à la recherche d’un mutant doté d’un pouvoir de contrôle magnétique. Trafiquée télépathiquement pour faire sauter le sceau psychique l’empêchant d’accéder à ses pouvoirs, Lorna est persuadée par l’homme qu’elle est la fille de Magnéto, sympathisant avec une réplique robotique de ce dernier. Alors que son ravisseur et les acolytes de ce dernier projettent d’utiliser les pouvoirs de Lorna et un certain nombre d’androïdes pour commettre des méfaits qui seront reprochés à la Confrérie, avec pour but une escalade de la violence, l’intervention des X-Men permet de détruire les robots, Lorna se retournant contre les androïdes une fois la vérité révélée. Malgré les propositions de la rejoindre dans leur école spécialisée, la jeune femme préfère retourner chez elle et continuer sa vie, terminer ses études, espérant retourner à une normalité rassurante.
    En deuil d’un père, Lorna commence à poser des questions, notamment sur les trois premières années de sa vie, dont elle n’a aucune preuve de leur véracité ; ni photos, ni souvenirs. Les relations avec les Dane deviennent tendues, car outre la mutation désormais déclarée de leur « fille », leur refus de répondre entraine des disputes passablement violentes. Parallèlement, elle rencontre Alexander, récemment installé à San Francisco, le type hawaïen rêveur, drôle et charmant, mutant également, avec lequel elle passe de plus en plus de temps, se rapprochant de lui à mesure qu’elle s’éloigne de sa famille. Après prêt d’une année d’éloignement progressif, Mr. et Mme Dane lui révèlent la vérité, de crainte de la perdre, lui expliquant qu’ils ne sont pas ses parents biologiques mais son oncle et sa tante, entrainant une violente réaction de rejet de la part de Lorna, qui décide de couper les ponts. Quittant le domicile familial, elle déménage chez Alex, désormais son copain, et abandonne ses études ainsi que son rêve de devenir archéologue, pour entreprendre un cursus de géophysique, se spécialisant dans le géomagnétisme de manière à comprendre ses pouvoirs et leur étendue, ainsi que leurs limites. Nous sommes en 2006, et elle est à l’aube de son avenir.

    Acte III : Polaris
    2006-2013
    Surnommée Polarity puis Polaris par Alex, elle tente d’apprendre à maitriser ce que tous les deux s’accordent à appeler des dons, et à vivre une vie aussi normale que possible. Les années s’écoulent et la vie continue, ils acquièrent un appartement, poursuivent leurs études, travaillent pour gagner leurs vies, et font des projets pour leur avenir. Mariage, enfants, en cinq années, nombre de projet défilent ; certains se réalisent, d’autres pas. S’assumant pleinement, jusqu’à la couleur de ses cheveux, Lorna connait une nouvelle période de paix et de développement, cependant, elle n’est plus moyenne, elle est exceptionnelle, mais contrairement à ce qu’elle avait toujours cru, ce n’est pas tant part ses dons que par le regard que lui porte son amant. Héritière à sa majorité des économies de ceux qu’elle croit être ses parents biologiques, Suzanna et Arnold, elle peut totalement s’émanciper, et souhaite construire sa vie avec son compagnon, toujours sourde aux tentatives de communication des Dane. Elle réalise un rêve alors qu’il lui offre, pour leurs cinq années communes, un voyage en Egypte. Les mois de l’été 2011 sont les plus beaux moments de sa vie, alors qu’ils visitent des sites archéologiques, les Pyramides et la Vallée des Rois. C’est au Caire, sur les bords de la méditerranée, qu’il la demande en mariage, lui offrant le paradis.
    Mais jusqu’où peut s’élever une étoile avant de déchoir ? Leur retour à San Francisco les voit pris dans une rixe impliquant un groupe de mercenaires mutants, décidant d’user de leurs pouvoirs en soutien des forces de l’ordre. Alors que Lorna dévoile ses capacités pour défendre son rêve et son avenir, ceux-ci sont brisés lorsque l’un des mutants prend possession d’elle. Enfermée dans un coin de son propre cerveau, la jeune femme assiste impuissante à la trahison de son corps, qui met fin de la manière la plus brutale possible à la relation avec son fiancé, ne laissant aucun témoin de la bataille. Puis, l’entité psychique se sert de ses capacités pour sortir vainqueur des querelles de pouvoirs internes, causée par la disparition du précédent chef, tué quelques temps auparavant par la trahison d’une autre équipe. A la tête du groupe de mercenaires, ou tout du moins d’une partie, Lorna assiste avec horreur aux exactions, actes criminels et cruels auxquels la créature se livre par son intermédiaire. Durant près de deux années, Polaris n’est qu’une voix dans sa propre tête, un témoin impuissant d’une vie de vice et de violence. Comme si cela ne suffisait pas, de nouvelles factions tentent de s’emparer d’elle, alors qu’une femme se prétendant sa sœur adoptive, Zala Dane, l’enlève pour la conduire dans un endroit reculé du globe et lui dérober ses pouvoirs, fin 2012. Se faisant, elle enclenche une mutation secondaire de Lorna, qui la conduit à pouvoir consumer les énergies négatives environnante pour augmenter ses capacités physique, et lui permet de se purger de l’entité qui la contrôlait depuis tout ce temps, vengeant son compagnon. Libérée de son entité mais prisonnière du Peuple du Soleil et de la Terre Sauvage, Polaris doit se battre pour survivre durant plus d’une demi-douzaine de mois.
    L’arrivée de la Confrérie en Terre Sauvage les fait entrer en conflit avec le Peuple du Soleil, et Zala Dane tente d’utiliser Lorna pour attirer Magnéto dans un piège et absorber ses pouvoirs magnétiques. Cependant, ce dernier parvient à la vaincre et à la tuer, rendant à Polaris tant sa liberté que ses pouvoirs. Rencontrant enfin le véritable Erik Lehnsherr, Lorna se voit expliquer la vérité sur sa famille, l’absence d’Arnold, l’infidélité de Suzanna, l’accident d’avion et le choix d’un père voulant que sa fille n’ait pas à subir tout cela. Malgré la volonté de son père de la placer à l’Institution Charles Xavier, Lorna choisit de rejoindre la Confrérie, commençant à fonder de nouveaux espoirs ; tout ce qu’elle a jamais put construire jusque là a connu une triste fin, que se soit sa famille d’adoption ou son couple, ainsi elle a tout à rebâtir, et délaisse donc ses rêves brisés pour embrasser ceux d’un père retrouvé, souhaitant plus que tout faire sa fierté. Rejoignant ses Acolytes, et devenant tant la disciple du Maître du Métal que son élève, Polaris prend part au combat de la Confrérie avec la volonté de s’imposer comme une leader, pour faire honneur au sang de son père. Parallèlement cependant, elle reprend également sa thèse en géophysique, s’établissant à New York, et met sur pied un petit réseau de recrutement, principalement destiné à des mutants ayant une spécialité universitaire pouvant être utile aux projets de la Confrérie.


Avatar : Amber Heard & Polaris Comics
Personnage Marvel ? : Oui
Multi-Compte? : Oui
Si oui, Qui ? : Amy de Lauro, Sébastian von Orchent & Rachel A. Summers
Pseudo : SVO/Amaranth
Votre Age : 19 piges
Comment avez vous connu le Forum ? : Passage éclair il y a longtemps, pour retour du tonnerre ! (Désolé oo)

[Vu par Amy]

_________________
Magneto la Seconde


45 Posts Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Mar 3 Sep - 17:19

Bonjour Lorna,

bienvenue sur notre forum. Je t'invite à lire le règlement bien en détail.
Tu pourras indiquer dans ton ...

Rho, t'abuse, tu viens de détruire tout mon speech de modératrice sympathique. Après, on va croire qu'en modération, je ne sais être QUE désagréable...
Revenir en haut Aller en bas
Lorna Dane
Acolyte Alpha
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Ven 6 Sep - 22:02

Votre discourt se suffit à lui-même, Mme Frost, cependant, je crains que si vous ne vous forciez à être une modératrice sympathique, c'est que vous appartenez à la seconde catégorie. Je ne crois rien, je n'ai nul préjugé sur vous, cependant, je ne pense pas avoir abusée en respectant ces règles qui vous régissent autant que moi.

Cependant, je ne pense pas que vous vous soyez montrée désagréable, pour l'heure, mais j'attends la suite, pour voir.

Merci de votre accueil, en tous les cas.

_________________
Magneto la Seconde


45 Posts Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Sam 14 Sep - 15:35

Ok, à nous deux Po... /SBAF
Ok, à nous deux Lorna, je vais être celle qui s'occupe de ta modération.
3, 2, 1, c'est parti, top chrono !

  • Identité :
    • Nom : OK
    • Prénom : Ok
    • Alias : Ok (mais Princesse Lorna, ça fait un peu poupée pour gamine de 5 ans...)
    • Age : Ok
    • Date de naissance : Ok
    • Métier : Ok (c'est quoi ton sujet de thèse ?)
    • Nationalité : Ok (mais sans casier alors que ex-criminelle, c'est bizarre... Je verrai dans la bio)
    • Genre : Ok, on le voit bien sur le cosplay Magnéto
    • Clan : Sans blague ? Je suis tellement étonnée ! Quoique, dans les Ultimate-Xmen, tu serais une de mes élèves !

  • Pouvoirs : je prends donc une aspirine
    • Description :
      Même si ce n'est pas un motif de blocage de modération, ça serait vraiment, vraiment, vraiment super-sympa de faire juste une liste des capacités, genre :
      -génération et absorption physique de champs magnétiques :
      1)blabla
      2)blabla
      ...
      manipulation psionique des champs électro-magnétiques :
      1)blabla
      2)blabla
      ...

      Je ne doute pas que c'est très clair pour toi, ça l'est assez pour les modérateurs, mais les pauvres joueurs néophites qui se posent des questions vont devoir tout lire pour vérifier si Lorna a une capacité donnée. On est pas tous des êtres cyernétiques avec un microprocesseurs en parallèle de notre cerveau Razz

      Bon, note bien que c'est juste une amélioration et pas une obligation. Je précise aussi que je vois bien que tu as mes les noms des capacités en gras, mais si tu pouvais en plus sauter des lignes et mettre des titres, ça serait parfait (à mon sens uniquement, engagement non contractuel)

      Sinon, pour la suite...
      Rafale d'énergie Magnétique :
      Je ne comprends le truc avec les forces classe 100 et 1. Ca veut dire que plus c'est puissant, plus la portée est grande ? Ou ça veut dire que la puissance diminue avec la portée ? Si elle fait à puissance max, ça fait de la puissance 100 jusqu'à 1km de distance, c'est ça ? Et si elle fait de la puissance 1, ça fait de la puissance 1 jusqu'à 10m ? J'ai compris ? Que j'aie compris ou pas, tu peux préciser dans la feuille ? (l'exemple, pas le fait qu'Emma Frost a compris)
      Sinon, le rayon a une trajectoire rectiligne forcément ?
      Sinon, l'énergie magnétique endommage tout ou seulement les métaux ? Et y'a des effets de perte de mémoire sur le cerveau humain comme avec les expériences de téléportation de la guerre froide ou pas du tout ?

      Champs de force protecteur :
      Attends, 2m3, c'est 2 mètres-cubes ? Ca n'existe pas un diamètre de deux mètres cubes Razz
      Pour info, une sphère de 2 mètres-cubes mesure environ 80cm de rayon. Je sais pas si c'est très pratique pour Lorna de se mettre à l'intérieur, bien qu'elle puisse le faire en se recroquevillant. En revanche, une sphère de 10 mètres-cubes mesure environ 1,30m de rayon, ce qui n'est pas très très grand pour quelqu'un d'aussi puissant que Lorna.
      Veux-tu modifier tes chiffres ?
      Sinon, je ne l'ai pas vu écrit en toutes lettres, mais c'est bien 100 la résistance du bouclier ? Elle varie avec la taille ou pas ?
      Le bouclier a une épaisseur ? Si y'a un objet à cheval entre l'intérieur et l'extérieur du bouclier au moment où il est créé, il lui arrive pas des bricoles ?

      Champs de force :
      A nouveau, tu parles de mètres-carrés, tu es sûr ? Parce que tu parles aussi de largeur, or, on devrait plutôt parler de surface.
      Tu peux préciser aussi la résistance du champ ? Cette résistance varie avec sa taille ?

      Impulsion électro-magnétique :
      Y'a moyen de ne pas endommager les appareils ? Ils peuvent être isolés dans une cage de Faradey ou ça sert à rien ?

      Annulation de la gravité :
      Elle a une super-perception pour éviter de se prendre le décor quand elle va à 1000km/h ? Parce que je sais pas si l'être humain est apte à percevoir un obstacle avant de se le prendre à cette vitesse. Tu me diras "elle a un bouclier, donc elle s'en fout", oui, c'est vrai, donc osef ma question.
      Sinon, elle peut emmener quelqu'un ou porter des objets avec elle ? Ca la ralentit ?
      Bon, sinon, j'aime pas du tout les gravitons à la sauce Marvel, mais tu me diras que t'as pas le choix, et c'est vrai, et ça me fait grave ch... Smile

      Absorption des Energies Electromagnétiques :
      Donc, on peut la cramer aux UV ? Bon, ok, j'attends la suite...

      Attention, on ne parle pas de molécules de fer !!! Blasphème !!! Tu peux parler des atomes de fer, ou si tu préfères, des molécules contenant du fer (quoi que, techniquement, le fer dans une molécule est à l'état d'oxydation 2 ou 3, ce qui le rend aussi sensible aux champs magnétiques que de l'eau minérale ; tu me diras que t'as pas le choix, que c'est Marvel qui veut ça, et c'est vrai, mais qu'est-ce que ça me fait ch... !!!!).

      Télékinésie magnétique :
      Alors, sa télékinésie ne s'applique pas aux objets magnétiques, mais aux objets sensibles au magnétisme (ce qui inclus des métaux qui ne sont pas pour autant eux-mêmes magnétiques). Pareil en dessous pour les projectiles, il n'est pas nécessaires qu'ils soient magnétisés, tant qu'ils restent sensibles aux champs magnétiques.
      1.000.000t, ben c'est cool, elle doit se sentir vachement limitée Razz

      Perception magnétique :
      Il y a des conditions sous lesquelles un individu n'est plus percevable ? Un individu qui n'est pas biologique, elle peut le percevoir quand même ? Elle perçoit l'activité électrique cérébrale aussi ou pas ? Genre elle pourrait dire si quelqu'un est en mort cérébrale ?

      Alteration sanguine :
      Rien à dire. Je déteste Marvel pour ça, mais je me résigne.

      Absorption des énergies négatives :
      Tu pourrais donner des exemples de lieux qui sont plein d'émotions négatives ? Un cimetière ? Une ancienne salle de torture ? Une salle de concert où s'est produit Patrick Sébastien ?

    • Niveau de Maîtrise :
      Rien à redire, j'ai ce que j'attendais.

  • Description physique :

    • Apparence :
      Dis-le ! Elle a juste une énorme paire de /SBAF... Bon ok...

      Sinon, tu as oublié de décrire l'intérieur de son tube digestif et la section entre chaque doigt de pied... /SBAF... Bon ok...

      Nan, mais je marque n'imp parce que j'ai rien à redire à cette section, mais je voulais pas juste mettre "Ok"
    • Signes Particuliers :
      Ok (t'as vu, j'ai réussi à mettre juste "Ok")

  • Caractère :
    • Mental :
      Quand tu parles de pouvoir tenir "par le respect comme l'admiration", tu veux dire par l'intimidation ? Parce que selon moi, on peut obtenir le respect par l'admiration et l'autre moyen d'obtenir le respect, ça peut être par l'intimidation. Je comprends peut-être mal, qu'en penses-tu ?

      Sinon, rien d'autre pour cette section, elle me semble assez complète.

  • Histoire :
    • Talents Particuliers :
      Rien à redire sur cette section.

    • Possessions :
      Rien à redire ici non plus.

    • Biographie :
      Ok, j'ai toute les infos dont j'avais besoin.
      En guise d'amélioration je peux te proposer de rajouter un peu plus de repères temporels, notamment, son âge.

      Sinon, tu ne mentionnes pas son héritage ? C'est en 2007 ? Elle était encore avec Alex, non ?
      Et à part ça, elle ne cherche pas à se venger du meurtre de son ex ?


Et... Fin du chrono ! Bravo, tu as réussi à me faire faire cette modération en non pas 1, ni 2, ni 3, mais bien 4 fois ! Parce qu'à chaque fois, je finissais par voir des petites lignes de caractères partout autour de moi tellement je lisais de texte Wink

Bon, voila, c'est tout pour moi. Une bien jolie fiche, comme d'habitude, quoi Wink
Fais-moi ces quelques corrections et t'as ton AP !
Revenir en haut Aller en bas
Lorna Dane
Acolyte Alpha
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Lun 16 Sep - 19:10

Après un remerciement sincère, je vais commencer par vous dire que vous n’avez rien de la modératrice désagréable. A dire vrai, la seule chose désagréable suite à vos remarques a été le sentiment de stupidité navrant du joueur face aux erreurs honteuses qu’il a fait dans les scientifismes (j’insiste sur le terme, qui est en effet un néologisme) techniques qui ont fait sa réputation. Les excuses comme quoi voici prêt de deux ans qu’il n’a fait de math, et deux fois plus qu’il n’a fait de physique, ne tiennent pas face à son manque de culture générale concernant les bases des espaces en volumes. A trop ce compliquer et ce la péter, vous venez de le remettre à sa place d’une façon particulièrement admirable (Trad. : oui, j’ai en effet merdé de tout mon long sur les boucliers XD). Merci pour cela aussi.

Mais commençons, ainsi, c’est au joueur de s’exprimer (vous noterez le changement de style rédactoriel).

« Princesse Lorna » tient tant au sobriquet que de la considération personnelle, sachant qu’il est listé parmi ses aliases sur Comic Vine, surement en rapport à l’arc narratif de House of M. Aucune édition dans la fiche.

Son sujet de thèse ne surprendra pas, le géomagnétisme, l’étude des origines et des variations spatiales et temporelles du champ magnétique de la Terre, avec pour objectif la compréhension des limites de ses pouvoirs, pour une application pratique. Etant déjà indiqué dans les Talents Particuliers, est-il utile que je le remette aussi ici ?

L’absence de casier judiciaire ; les Maraudeurs sont des criminels, certains les considérant de la pire espèce, et plus qu’en faire partie, Polaris a, indirectement, été la chef d’une faction « dissidente » (puisque dans le BG du Forum, Sinister a été tué). Cependant, on reconnaitra à Malice les capacités de brouiller correctement ses traces, ainsi jamais Lorna n’a été inquiétée des crimes commis durant sa possession. Aucune édition dans la fiche.

La relation avec Magnéto, de même que le passif de personnage, est très différente, entre ici et Ultimate. Bien que j’aime la série (avant l’arrivée de Cable tout du moins, même si l’Arc avec le Phénix et Apocalypse était intéressant parce que reflète vraiment ma perception du Phénix en tant qu’être, et prouve que c’est bien beau les espoirs des hommes, mais au final, ça restent des hommes, et qu’en cas d’apparition d’un Apo dans le BG, c’est surement comme ça que cela tournera, un beau combat contre les héros qu’il vaincrai et l’arrivée d’un monstre cosmique pour mettre un terme au bal), Lorna comme Emma ne m’ont pas tellement inspirées, ainsi je garde la biographie lambda. Surtout quant on voit que leurs morts prennent une case, et que c’est rapporté par un papier journal…

Concernant le pavé des pouvoirs, j’avais espéré qu’un alinéa et une mise en gras seraient suffisant à montrer le changement de capacité et ladite capacité, et un nouveau paragraphe, celui de pouvoir, sachant qu’il s’agit (théoriquement) d’application d’un seul pouvoir que j’ai décidé pour des raisons scénaristiques de diviser en deux, une partie physique et une autre psionique (histoire de répondre à une question que les scénaristes Marvel ne veulent pas aborder). Je prends note cependant et modifie la mise en page.

Citation :
Rafale d'énergie Magnétique :
Je ne comprends le truc avec les forces classe 100 et 1. Ca veut dire que plus c'est puissant, plus la portée est grande ? Ou ça veut dire que la puissance diminue avec la portée ? Si elle fait à puissance max, ça fait de la puissance 100 jusqu'à 1km de distance, c'est ça ? Et si elle fait de la puissance 1, ça fait de la puissance 1 jusqu'à 10m ? J'ai compris ? Que j'aie compris ou pas, tu peux préciser dans la feuille ? (l'exemple, pas le fait qu'Emma Frost a compris)
Produire une rafale est un effort physique, donc la puissance et la portée sont liées. La puissance de la Décharge, sans altération, reflète non seulement sa puissance d’impact, mais également sa portée. De plus, le champ magnétique n’étant pas affecté par la distance (à l’inverse de projectiles solides), la puissance est constante. Pour une question de simplicité, j’ai considéré que le rayon de Lorna avait un effet d’impact similaire à celui d’un coup de poing (impact physique et contondant), donc j’ai appliqué les classes de force Marvel, en la limitant à 100.

Citation :
Sinon, le rayon a une trajectoire rectiligne forcément ?
Dans mon optique, lorsque Lorna crée une décharge électromagnétique, elle propulse une onde qui affecte le magnétisme entre les atomes, ondes qui se propageraient dans la réalité d’une manière rectiligne, en effet. Cependant, considérant les effets visuels comics, ça se rapprocherait de l’électricité, sachant que si Lorna est reconnue pour affecter le spectre électromagnétique, elle n’est pas sensée maitriser l’électricité pure (ce qui est pour moi un non-sens, mais qui applique le TGCM). Etant du fait parti sur une force d’impact cinétique (comme pour la TK, chose qui est redite plus bas), je vais rester dans cette idée, simplement préciser différents « modes » de trajectoire. Après, il faut garder en compte qu’est dans cette section occultée le contrôle des champs magnétiques, ainsi que s’il est naturellement linéaire, son autre pouvoir lui permet de changer ce fait (comme précisé dans la section adéquat).

Citation :
Sinon, l'énergie magnétique endommage tout ou seulement les métaux ? Et y'a des effets de perte de mémoire sur le cerveau humain comme avec les expériences de téléportation de la guerre froide ou pas du tout ?
L’énergie magnétique endommage tout, c’est similaire à une décharge TK ou autre, mais il n’y a pas de perte de mémoire sur le cerveau humain (outre celles qu’un choc pourrait causer, cela va de soit).

Edition dans la fiche :
par un processus physique, Lorna génère une onde magnétique qui se repend dans l’espace sous la forme d’un arc électrique d’énergie verte suivant naturellement une trajectoire plus ou moins linéaire, à l’instar des éclairs. L’arc est un cône, partant du point de génération de Polaris (généralement ses mains), et dont puissance et portée sont proportionnelles, car dépendantes de l’effort fourni à la création. A l’instar d’une décharge télékinétique, chaque « éclair » dégage une force cinétique équivalente à celle d’un coup de force classée, n’étant nullement électrique, et qui peut impacter tout ce qui est basé sur une structure atomique. A l’heure actuelle, la puissance maximale que peuvent atteindre les rafales de la jeune femme sont une force d’impact classe 100 pour une portée de 1km, sachant que la proportionnalité est d’une augmentation de classe 1 par tranche de 10km. Ainsi, si à 10m l’impact sera de classe 1, à 100m de classe 10, et à 1.000m de classe 100. Au-delà, les champs de Lorna se disperseraient, à moins d’être maintenu en cohérence par son pouvoir de contrôle (décris plus loin).

Citation :
Champs de force protecteur :
Attends, 2m3, c'est 2 mètres-cubes ? Ca n'existe pas un diamètre de deux mètres cubes
Pour info, une sphère de 2 mètres-cubes mesure environ 80cm de rayon. Je sais pas si c'est très pratique pour Lorna de se mettre à l'intérieur, bien qu'elle puisse le faire en se recroquevillant. En revanche, une sphère de 10 mètres-cubes mesure environ 1,30m de rayon, ce qui n'est pas très très grand pour quelqu'un d'aussi puissant que Lorna.
Veux-tu modifier tes chiffres ?
Comme dit en introduction, j’ai entièrement merdée cette partie. J’ai voulu exprimer des diamètres, et j’ai pas fait les conversions. Donc, là où je mettais m3, c’était juste un étalage de connerie. En gros, le 2m3 signifiait un diamètre de 2m, et ainsi de suite. Voilà mon epic fail de la fiche.

Citation :
Sinon, je ne l'ai pas vu écrit en toutes lettres, mais c'est bien 100 la résistance du bouclier ? Elle varie avec la taille ou pas ?
Non. C’est plus et moins que cela. En fait, le champ est impénétrable, mais chaque coup le réduit jusqu’à ce que Lorna ne puisse plus le maintenir. « Considérant la nature même des champs de force, qui affectent le magnétisme interatomique, les boucliers de Lorna sont en théorie indestructibles et imperméables à tout ce qui est basé sur une structure atomique, cependant, le maintient la fatigue, ainsi la taille du bouclier se réduira jusqu’à ce qu’elle ne soit plus capable de le tenir, et qu’il se dissipe. » En gros, la qualité ou la quantité d’attaques peuvent en venir à bout.

Citation :
Le bouclier a une épaisseur ? Si y'a un objet à cheval entre l'intérieur et l'extérieur du bouclier au moment où il est créé, il lui arrive pas des bricoles ?
Excellente question, j’y avais pas pensé OO
En toute logique, puisque c’est le magnétisme interatomique qui entre en jeu, un objet à cheval entre l’intérieur et l’extérieur reste prit dedans, puisqu’il fera parti du bouclier.

Edition dans la fiche :
le corps de Lorna émet alors une sphère parfaite autour d’elle, dont le diamètre peut varier de 2m jusqu’à 10m, pour un temps de formation de 1 à 5 secondes (1 seconde par tranche de 2m). Considérant la nature même des champs de force, qui affectent le magnétisme interatomique, les boucliers de Lorna sont en théorie indestructibles et imperméables à tout ce qui est basé sur une structure atomique, cependant, le maintient la fatigue, ainsi la taille du bouclier se réduira jusqu’à ce qu’elle ne soit plus capable de le tenir, et qu’il se dissipe. Au repos, la jeune femme est capable de maintenir un bouclier de 10m durant 10 minutes, et de 2m durant 100 minutes ininterrompues, mais en combat, chaque coup réduira le champ d’un plus ou moins grand volume, sachant qu’en dessous de 1m, il se dissiperait. Un coup de Force classe 100 ou une explosion de 100t de TNT lui ferait perdre 1m, ainsi neuf coups seraient nécessaires à détruire son bouclier, et ainsi de suite. Un impact parvenant à surclasser la résistance du champ de protection le brisera net. Lorna aura besoin d’une dizaine de seconde pour reformer 1m de son bouclier (seconde durant lesquels celui-ci n’est pas sollicité, évidemment). Considérant leur nature toujours, les boucliers de Polaris fonctionnent différemment sur le spectre électromagnétique, et ironiquement, son manque de maitrise fait que c’est face à son propre élément qu’elle est la plus vulnérable ; cela dépendant de ses capacités de contrôle du spectre électromagnétique, ce sera décris dans la section appropriée. L’épaisseur de champ protecteur est proportionnelle à son rayon à l’échelle d’1cm par m, ainsi un rayon de 10m aurait une épaisseur de 10cm, et un de 2m aura 2cm. Enfin, considérant que le bouclier ne se crée pas à partir « de rien » mais émane du corps de Lorna, il y aurait impossibilité que des objets soient prit à l’intérieur du champ ; soient ils seraient acceptés en son sein, soit repoussés en dehors.

Citation :
Champs de force :
A nouveau, tu parles de mètres-carrés, tu es sûr ? Parce que tu parles aussi de largeur, or, on devrait plutôt parler de surface.
Tu peux préciser aussi la résistance du champ ? Cette résistance varie avec sa taille ?
Alors, normalement je me suis pas gouré : les champs de force sont des quadrilatères en 3D, donc ils ont sur largeur et une hauteur (qui donnent la surface en m²), et une profondeur, cette fois en cm. C’est juste l’application du pouvoir précédent, de façon impersonnelle.

Edition dans la fiche :
une application différente de sa capacité décrite précédemment. Au lieu de former une sphère parfaite autour de Lorna, cette dernière génère un quadrilatère en trois dimensions, dont la « face plate » varie entre 10m² et 1m², pour une épaisseur de 10cm à 1cm, et suit les mêmes règles que précédemment (en remplaçant le m par cm). Enfin, elle réussit à maintenir un champ de force de 10m² et 10cm durant 10min, et un de 1m² et 1cm durant 100min.

Citation :
Impulsion électro-magnétique :
Y'a moyen de ne pas endommager les appareils ? Ils peuvent être isolés dans une cage de Faradey ou ça sert à rien ?
Edition dans la fiche :
L’onde étant naturelle, les moyens normaux de la stopper fonctionnent normalement.

Citation :
Annulation de la gravité :
Elle a une super-perception pour éviter de se prendre le décor quand elle va à 1000km/h ? Parce que je sais pas si l'être humain est apte à percevoir un obstacle avant de se le prendre à cette vitesse. Tu me diras "elle a un bouclier, donc elle s'en fout", oui, c'est vrai, donc osef ma question.
Non, pas de super-perception ou de cerveau qui analyse plus vite, comme pour Rachel, elle a intérêt d’avoir un ciel dégagé et une belle ligne droite si elle veut faire de la vitesse. Aucune édition dans la fiche pour cela.

Citation :
Sinon, elle peut emmener quelqu'un ou porter des objets avec elle ? Ca la ralentit ?
Edition dans la fiche :
Lorna est capable d’emmener des objets ou des personnes relativement proches d’elle, l’annulation se produisant dans un rayon d’un mètre autour d’elle, pour peu qu’ils ne soient pas ancrés au sol. Ils garderont une position similaire, comme en « gravitation » autour d’elle, et ne la ralentiront pas.

Citation :
Bon, sinon, j'aime pas du tout les gravitons à la sauce Marvel, mais tu me diras que t'as pas le choix, et c'est vrai, et ça me fait grave ch...
Concernant les gravitons, je peux virer la référence, en disant qu’il annule simplement la gravité, ou qu’elle se fait voler par la force de sa maitrise des champs magnétiques (mais alors je changerais de pouvoir). Aucune édition pour l’instant.

Citation :
Absorption des Energies Electromagnétiques :
Donc, on peut la cramer aux UV ? Bon, ok, j'attends la suite...

Attention, on ne parle pas de molécules de fer !!! Blasphème !!! Tu peux parler des atomes de fer, ou si tu préfères, des molécules contenant du fer (quoi que, techniquement, le fer dans une molécule est à l'état d'oxydation 2 ou 3, ce qui le rend aussi sensible aux champs magnétiques que de l'eau minérale ; tu me diras que t'as pas le choix, que c'est Marvel qui veut ça, et c'est vrai, mais qu'est-ce que ça me fait ch... !!!!).
Molécules contenant du fer adopté.

Citation :
Télékinésie magnétique :
Alors, sa télékinésie ne s'applique pas aux objets magnétiques, mais aux objets sensibles au magnétisme (ce qui inclus des métaux qui ne sont pas pour autant eux-mêmes magnétiques). Pareil en dessous pour les projectiles, il n'est pas nécessaires qu'ils soient magnétisés, tant qu'ils restent sensibles aux champs magnétiques.
1.000.000t, ben c'est cool, elle doit se sentir vachement limitée
Ça reste la fille de Magnéto, et j’ai donné son exploit face à Krakoa (je remercie au passage Jubilee et James Tucker pour leur soirée passée à estimer le poids de la bête oo). Mais oui, c’est pas mal, surtout quant on pense qu’elle fait voler des pinces à linge Wink

Citation :
Perception magnétique :
Il y a des conditions sous lesquelles un individu n'est plus percevable ? Un individu qui n'est pas biologique, elle peut le percevoir quand même ? Elle perçoit l'activité électrique cérébrale aussi ou pas ? Genre elle pourrait dire si quelqu'un est en mort cérébrale ?
Edition dans la fiche :
Sa perception lui permet de percevoir les activités bioélectriques et électromagnétiques d’un être vivant, faisant d’elle une IRM vivante, cependant elle reste limitée à ces types d’activités, ainsi un être n’ayant aucune trace sur la portion du spectre électromagnétique qu’elle observe (comme un esprit) lui sera invisible.

Citation :
Absorption des énergies négatives :
Tu pourrais donner des exemples de lieux qui sont plein d'émotions négatives ? Un cimetière ? Une ancienne salle de torture ? Une salle de concert où s'est produit Patrick Sébastien ?
Il me semble qu’on ait un problème de définition ; ce ne sont pas les lieux qui génèrent de l’énergie négative, mais les gens, puisque se sont les gens qui ressentent.

Edition dans la fiche :
L’énergie négative ne dépend pas du lieu, mais de l’environnement présent immédiat de la jeune femme. En effet, les émotions se cristallisent dans le plan astral, formant « l’énergie » suscitée ; ce pouvoir ne se rapproche pas d’une capacité de psychométrie, mais d’une capacité d’empathie, ainsi les émotions dont Lorna tire sa force doivent être présentes en même temps qu’elle. Un champ de bataille, durant une bataille, où haine, colère, rage et souffrance sont ressenties, est l’environnement par excellence pour qu’elle atteigne ses capacités maximales, cependant, après la bataille, si elle revient sur les lieux, il n’y aura pas le moindre changement, puisque les émotions seront passées. A noter également que son absorption n’appaise en rien les émotions des autres, ainsi si elle absorbe la colère d’un être, il ne se calmera pas : il est producteur, elle consommatrice, ni plus ni moins. Pour les êtres entièrement psychiques, comme les entités ou les télépathes désincarnés, cela peut représenter un risque dans le sens où ils pourraient se retrouver piéger en Lorna, à l’instar de Malice, mais à moins d’être composé d’énergie négative (ce qui n’est pas sensé arrivé pour les humains normalement constitués, puisqu’ils ont toute la palette des émotions), cela n’aurait que peu d’effet.

Citation :
Mental :
Quand tu parles de pouvoir tenir "par le respect comme l'admiration", tu veux dire par l'intimidation ? Parce que selon moi, on peut obtenir le respect par l'admiration et l'autre moyen d'obtenir le respect, ça peut être par l'intimidation. Je comprends peut-être mal, qu'en penses-tu ?
Non, Lorna est capable d’appliquer différentes méthodes. De mon point de vue, le respect est une chose mutuelle, non l’admiration. Je ne peux pas respecter quelqu’un qui ne me respecte pas, et les personnes que j’admire ignoreront pour la plupart mon existence (ou n’en auront rien à foutre, mais ça c’est la société qui le veut). Je ne dis pas qu’elle ne peut pas intimider, non, mais que son engagement et son « naturel » peuvent pousser à l’admiration, quant bien même elle tente d’avoir une relation respectueuse avec. C’est une question de point de vue et de définition du respect, plus que de mécompréhension, selon moi.

Citation :
Biographie :
En guise d'amélioration je peux te proposer de rajouter un peu plus de repères temporels, notamment, son âge.

Sinon, tu ne mentionnes pas son héritage ? C'est en 2007 ? Elle était encore avec Alex, non ?
Et à part ça, elle ne cherche pas à se venger du meurtre de son ex ?
Nouveaux repères chronologiques ajoutés. Son héritage est mentionné en début de l’Acte III, et c’est en 2007 (à sa majorité, donc 21ans si je ne me trompe pas). Et elle est encore avec Alex.

Concernant nos amis Alex et Malice, je laisse l’anonymat par choix. Même si dans plus ou moins toutes les versions de Lorna Dane, elle est maquée à Alex Summers (parfois, elle a même fait collection des frangins), je ne dis pas ce qu’il en est pour la mienne, ainsi « Alex » pourrait très bien être un Summers comme un autre individu. De même, je ne n’indique pas clairement son meurtre, s’il est « lambda », alors il sera mort, s’il est Marvel, alors non, se sera à voir avec un potentiel joueur – à noter que Lorna le croit mort. Dans le cas de Malice, idem, je sous-entends que la purge l’a tuée, vengeant ainsi Alex, mais rien n’indique ce se soit le cas, ou l’inverse. Ce sont là des personnages normalement Marvel que j’anonymise pour ne pas avoir à prendre une décision sur leur sort, fonction des BG que d’éventuels joueurs pourraient leur donner. Du point de vue de Lorna, les deux ont clamsés, cependant. Table Rase, comme j’aime le faire avec mes adaptations de Marvel.

Voilà, normalement tout est bon et je n’ai rien oublié. Tu me félicite pour avoir dût relire 4 fois ma fiche ? Perso, c’est toi que je féliciterais pour l’avoir fait. Et merci encore pour ta modo.

_________________
Magneto la Seconde


45 Posts Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Mar 17 Sep - 18:50

Alors, tes réponses me conviennent. En effet pour le respect, j'étais parti sur une toute autre définition. La façon dont tu en parles me convient et est cohérente à mes yeux.

Tu as ton premier AP, un modérateur passera prochainement pour refus/SBAF... pour faire le second tour de modération de ta fiche.
Bon courage (à l'autre modérateur surtout Razz)
Revenir en haut Aller en bas
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Dim 22 Sep - 8:03

Formidable ! Quelle chanceuse tu es ! Tu vas être supervisée par la fantastique, l’inénarrable, la mirifique et incontournable Wonder Beaver ! 10 $ l’autographe et 25 $ le mugg frappé à l’emblème de mes merveilleux cousins rongeurs qui savent si bien travailler avec leur queue ! ( Meme si moi j’en ai pas -_-, même pour jouer avec). Déjà tu es mignonne, tu ne touches pas mon costume et tu restes derrière la ligne jaune, merci.
En fait c’est surtout parce que cette fiche est si longue (comme un jour sans comics aux chiottes), si complexe (comme une recette de pizza sans Rachel) et si soporifique ( hu hu hu, et toc ! , comme un monologue d’Amy) que Jub ne décroche plus son portable et que Emma déjà traumatisée est roulée en boule sous un meuble en pleurant très fort tout en murmurant « ca n’est pas arrivé, ça n’est pas arrivé » Bordel, on se croirait dans le dernier Avengers avec le retour d’Ultron ( comme ça pas de Spoil ? Si ! Même que c’est Cap’ qui est roulé en boule, hé ! et que ce robot a la noix à tout pété San Francisco !)
On y va, spèce de pub vivante pour Hollywood Chewing-gum.

___________________________________________________________


Surnoms : Je croyais que Jubilée était la plus top level pour se la péter, j’avais tort Oo.

Metier : Ex criminel, je ne suis pas fan. Criminel est un état pas une activité. C’est comme si Emma indiquait « pétasse » comme fonction, tout le monde le sait mais ce n’est pas son activité. Je penche plus pour Terroriste, plus ambigu mais Feu Ben Laden au texto m’affirme que c’était ce qu’il cochait sur ses feuilles de sécu.

Pouvoirs : Outch ! Je reste perplexe. Sincèrement. Tu ouvres l’explication en déclarant qu’en théorie, Lorna est doté du potentiel de son père mais non exprimé mais non adapté à dessein et ensuite tu charges la mule niveau pouvoirs en la rendant quasi plus puissante que lui. Outre le fait que l’aspect contrôle du spectre lumineux ne soit pas évoqué ( laser) , ni la TP mineure dû aux ondes ( mais peut être que tout cela est un choix personnel, à toi de me le dire), ce qui me dérange surtout reste l’altération du flux sanguin et un possible contrôle au niveau moléculaire allant jusqu’à créer un anévrisme. Je reste dubitatif la dessus concernant Lorna de rendre ca possible à son niveau actuel. Je sais par expérience pour avoir bossé sur son père que cette capacité à prit un temps fou aux scénaristes de Marvel pour être mise en place. En gros Erik a maitrisé cette capacité sur le tard et avec difficultés. En gros, pour une cohérence vis-à-vis du BG du forum j’aimerai que Lorna classe cette capacité comme une évolution de contrôle et non un acquit. Je dis cohérence BG parce que si on part du principe qu’un Magneto puisse être joué un jour, tu poses la barre si haute que Lorna sera bien au-dessus de lui en termes de maitrise et pouvoir et ça forcera le joueur à en faire encore plus dans la puissance pour légitimiser son rang.

Je reste opposé à cette idée de faire passer Lorna comme un substitut de Magneto sur le forum et cette fiche à mon sens ne doit pas refléter trop cette vision des choses (même si justifiée par le mental) donc il serait judicieux de « baisser d’un cran » niveau pouvoir.

Physique.

Excellent. J’aurai aimé un petit plus sur l’intonation de sa voix, son phrasé et sa démarche pour la visualiser en mode « première impression ».

Psycho : superbe ! *________* je crois que c’est le point fort de cette fiche, surtout pour un Marvel.

Bio : Hu hu, survivante d’un crach et californienne : couuuuupine ♥.Lorna est acceptée à la San Francisco State University en 2004 à l’âge de 18 ans : dire que j’y étais aussi accepté Y___Y, hey t’as pu croiser Kyle OO. RAS sinon.
_______________________________________________


Comme tu vois Super Castor n’a pas trouver grande chose à y redire à part les recommandations niveau pouvoir et quelques menu détails.
Hop, on corrige et on se casse.

Retourne à S.F, y’a Kyle qui se le donne grave là-bas OO en jouant au démineur sur le portable de Silent.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lorna Dane
Acolyte Alpha
avatar

Messages : 53
Date d'inscription : 02/09/2013
Age : 24

MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Lun 23 Sep - 20:10

Pourquoi Magnéto la Seconde et non directement Magnéto ?

Il est vrai que ma fiche est très orientée Leadership et idéologie, choses que l’on pourrait considérer comme les domaines de prédilection du « vrai » Magnéto, si tant est que ce mot est un sens considérant le nombre de personnages à avoir porté le titre. Erik Lehnsherr est l’un des personnages Marvel que j’ai pensé à adapter, car sa psychologie et son BG sont intéressants, creusés et exploitables, cependant je lui ai préféré une « parodie » pour une raison qui tient en deux mots, et que l’on trouve déjà chez mon autre adaptation : Table Rase. Je n’aime pas faire des personnages avec des liens prédéfinis, sans quoi voici longtemps que je me serais tourné vers un Prof X dont le forum à tant besoin, une Jean Grey ou une Mystique, ou encore Magnéto lui-même, et tel que j’ai tourné Lorna, son passif, même si remplit d’évocations de Marvel, et à l’instar de celui de Rachel, vide de liens réels, à l’exception du seul qui m’intéresse, celui avec Erik. Lorsque j’ai faite cette fiche, il devait être joué, la fiche a été abandonnée, alors toute la partie psychologique liée à s’attirer les bonnes grâces du Père est obsolète, chose qui enlève une partie de l’intérêt psychologique du personnage. N’étant pas le seul, je n’ai pas jugé nécessaire de changer. Tout est à construire, comme j’aime le faire pour m’approprier le personnage, et peu d’Acolytes ou de Confréristes avant un BG propice à ce genre de chose.

De plus, j’essaie d’avoir un équilibre entre la globalité de mes personnages, ainsi tous sont complémentaires, et une grande partie du choix de Lorna était cette expression du complexe d’Œdipe qu’est l’adoration au père perdu puis retrouvé, qu’aucun n’autre n’a la possibilité de développer.  Dans le même ordre d’idée, j’ai déjà un chef de clan (SVO) et le HC est suffisamment chiant à gérer pour que je m’amuse à faire la même avec l’un des majeurs, surtout lorsqu’un personnage comme Exodus le fait déjà si bien ; Lorna n’est pas une chef, c’est une meneuse. Je ne la place pas en décisionnaire, mais en seconde, en une sorte de bras droit pour le chef exécutif du clan. D’autres personnages (Mystique pour ceux ayant été envisagé) m’auraient permit cela, mais il manquait le complexe psychologique moteur que je souhaitais. Certes, la Sorcière Rouge aurait permit de prendre plus de distance avec le côté « copie » de Magnéto, mais elle était trop liée au personnage de Vif Argent, et je n’aime vraiment pas le RW. Je tenais également au fait de faire un Acolyte pour tenter de donner du dynamisme à la Confrérie, et d’aider notre Dudus à la cape.

Concernant les pouvoirs, oui se sont les mêmes, remercions l’inventivité de Marvel que je vais m’empresser d’exploser d’ailleurs : Erik Lehnsherr est, niveau pouvoir, un Psychokinésiste de niveau illimité. Oui, on aura beau nommer son pouvoir « contrôle du magnétisme » pour faire genre qu’il est original, mais l’influence des ondes mentales sur le spectre électromagnétique est une définition pseudo-scientifique de la Psychokinésie (qui regroupe plus ou moins tous les pouvoirs psy finissant par –kinésie). De plus, son contrôle se basant sur les liaisons magnétiques interatomiques, son pouvoir est virtuellement illimité dans ses applications, ce qui fait de lui selon les règles du forum un mutant Oméga. De plus, niveau puissance, n’est-il pas capable d’inverser les pôles magnétiques de la Terre et de soulever des îles ? Le problème n’est pas de posséder les mêmes pouvoirs que lui, sachant que ma Lorna est clairement en-dessous de ce niveau de puissance comme d’application, mais de faire d’elle une « fangirl », une imitation.

Là où les pouvoirs peuvent devenir un problème, c’est en cas de Magnéto bridant son personnage plus que je ne l’ai moi-même fait. Hors cela, à part ramener au niveau d’un inventé, il pourra toujours faire en dessous, et considérant la place de « boss » clanique que je lui destine, je préfère rester dans des stats hautes, mais très probablement jamais usitées. D’un autre côté, s’il doit justifier sa place, il devra le faire également par rapport à Exodus, non ? De plus, je n’ai ni l’envie ni la vocation de faire arriver Lorna au même niveau de Magnéto Comics, sachant qu’en théorie elle ne l’a jamais atteint dans les comics, ça servira de garanti de limitant (même si elle est placée dans plusieurs arcs narratifs comme l’opposée de Magnéto et/ou son égale, ça n’a jamais été constaté dans les faits, et si elle est sensée maitriser le spectre électromagnétique, les scénaristes eux-mêmes ne semblent pas réellement savoir ce qu’elle peut faire et l’ont même délaissée, je crois).

Je signalerai également que la fiche reste théorique, et que les choses ont tendance à évoluer très rapidement en pratique, j’ai tendance à faire des mises à jours de mes fiches justement parce qu’elles deviennent, niveau psychologique surtout, très rapidement obsolètes (SVO/Rachel sont de parfaits exemples, Amy moins jusqu’à l’apparition d’Amaranth). De plus, le mouvement initié dans la Confrérie étant un « remplacement » du Père, et ledit Père n’étant pas jouer, les interactions de Lorna pourront très vite la conduire à passer de Magnéto la Seconde à Polaris, mais j’ai l’intention de jouer sur l’ambigüité et l’héritage irp, oui.

Enfin bref, tout cela pour défendre une adaptation volontairement tournée vers ce qui lui est reprochée, à savoir Magnéto II. Si cela pose trop de problèmes BG, je changerais de personnage, elle n’était pas la seule sur la liste des adaptations confréristes, même si clairement celle qui m’intéressait le plus pour le développement psychologique et les possibilités d’appropriations.

Maintenant, passons à la modération à proprement parler :

Citation :
Surnoms : Je croyais que Jubilée était la plus top level pour se la péter, j’avais tort Oo.
Personnellement, c’est surtout l’originalité qui me navre XD

Citation :
Metier : Ex criminel, je ne suis pas fan. Criminel est un état pas une activité. C’est comme si Emma indiquait « pétasse » comme fonction, tout le monde le sait mais ce n’est pas son activité. Je penche plus pour Terroriste, plus ambigu mais Feu Ben Laden au texto m’affirme que c’était ce qu’il cochait sur ses feuilles de sécu.
Je ne perçois pas les Maraudeurs comme des Terroristes, ils n’ont pas vocation à remettre en cause la société et ne luttent pas pour quelque chose en particulier, leur fonctionnement est véritablement celui de mercenaires. Cependant, Malice n’était pas une simple mercenaire, donc cela me semblait inapproprié. Allons au plus simple.

Edition dans la fiche : Ex-Maraudeuse

Citation :
Je reste perplexe. Sincèrement. Tu ouvres l’explication en déclarant qu’en théorie, Lorna est doté du potentiel de son père mais non exprimé mais non adapté à dessein et ensuite tu charges la mule niveau pouvoirs en la rendant quasi plus puissante que lui
Déjà dit ce que je pensai des pouvoirs de Magnéto, et du fait que c’est une question de bridage sur le forum.

Citation :
Outre le fait que l’aspect contrôle du spectre lumineux ne soit pas évoqué ( laser) , ni la TP mineure dû aux ondes ( mais peut être que tout cela est un choix personnel, à toi de me le dire),
Alors, on tient là l’une des incohérences made by Marvel les plus amusantes : les limites des pouvoirs de Lorna sur le spectre électromagnétique : comme son père, contrôle-t-elle l’entièreté du spectre ou une partie de celui-ci ? Personnellement, je suis parti sur un potentiel à contrôler l’entièreté, mais une maîtrise plus limitée, qui est d’ailleurs son point faible : c’est face aux énergies électromagnétiques que Lorna est la plus vulnérable.

Edition dans la fiche :
Cependant, si le contrôle des champs électromagnétiques ne se limite pas au magnétisme à proprement parler, puisque le spectre électromagnétique comprend également les ondes radioélectriques, les micro-ondes, les térahertz, l’infrarouge, la lumière visible, l’ultraviolet, les rayons X et gamma, Lorna ne dispose que d’une très faible emprise sur tous ces domaines. Certes, sa génération de champs « personnels » impacte sur la lumière visible, et elle s’avère capable d’absorber l’électricité, cependant elle est incapable de les rediriger ou de les modifier pour obtenir quelqu’effets que ce soit.

Citation :
ce qui me dérange surtout reste l’altération du flux sanguin et un possible contrôle au niveau moléculaire allant jusqu’à créer un anévrisme. Je reste dubitatif la dessus concernant Lorna de rendre ca possible à son niveau actuel. Je sais par expérience pour avoir bossé sur son père que cette capacité à prit un temps fou aux scénaristes de Marvel pour être mise en place. En gros Erik a maitrisé cette capacité sur le tard et avec difficultés. En gros, pour une cohérence vis-à-vis du BG du forum j’aimerai que Lorna classe cette capacité comme une évolution de contrôle et non un acquit.
Ok, comme ça me marquait qu’elle savait le faire, j’ai prit, aucun problème quant à faire passer cela en évolution si c’est si dur à avoir. Je prends l’initiative de lui laisser la capacité à maitriser le fer présent dans les organismes (pour justifier l’évolution), par pour l’instant, cela ne lui permettra pas de modifier le corps, si elle essaie, bah se sera une extraction du fer, ni plus ni moins.

Edition dans la fiche :
A l’heure actuelle, cependant, cette capacité reste très peu maitrisée, et la seule chose que pourrait accomplir Polaris grâce à elle est une extraction de force  du fer présent dans un corps (chose signifiant qu’elle est incapable de maitriser un corps grâce à son fer interne – pour le faire léviter ou autre comme avec un objet magnétique). Cependant, avec le temps et la maîtrise, elle pourrait apprendre à altérer le sang au point de faire s’évanouir ou de créer des anévrismes, voir même augmenter sa propre force physique.

Citation :
Physique.

Excellent. J’aurai aimé un petit plus sur l’intonation de sa voix, son phrasé et sa démarche pour la visualiser en mode « première impression ».
La démarche se trouve dans le premier paragraphe de la description physique (Une démarche aisée et mesurée, pouvant être discrète comme claquante), tandis que la voix est dans le troisième (Son rire, tout comme sa voix, est d’un naturel énergique et assez fort, pouvant porter loin, mais mélodieux également).
Edition dans la fiche :
tandis que son phrasé est plutôt lent, venant de la côte ouest.

Citation :
Psycho : superbe ! *________* je crois que c’est le point fort de cette fiche, surtout pour un Marvel.
Merci, c’est surtout cette partie qui m’a convaincue de prendre Lorna parmi le tas de personnages sélectionnés. Pas très Comics comme psychologie, mais j’ai fais la même avec Rachel et j’en suis très content. A voir comment cela tourne Wink

Citation :
Bio : Hu hu, survivante d’un crach et californienne : couuuuupine ♥️.Lorna est acceptée à la San Francisco State University en 2004 à l’âge de 18 ans : dire que j’y étais aussi accepté Y___Y, hey t’as pu croiser Kyle OO. RAS sinon.
Et le meilleur c’est que c’est pas fait à dessein ! Je suis sur que Kyle sera capable de reconnaitre les cheveux, les sourcils et les yeux verts (non Emma, je n’ajouterai rien), un troll de plus ! Faudra que je leur demande de faire la queue à la fin, entre lui, Jason, Exodus…

Normalement, tout est bon, merci de ton courage pour avoir lut ma fiche, je démens formellement que les monologues d’Amy soient chiants, et que ce soit sa modération qui ait traumatisée Emma (elle a juste trouvée une paire de seins plus gros que les siens, et non refais, comprends-là, par quoi va-t-elle pouvoir se distinguer à présent ?). Enfin, tu viens de gagner un like sur youtube, et je partagerais les vidéos des exploits du Wonder Beaver à la Confrérie, je suis sur que Kyle appréciera, il arrêtera de geeker quelques temps au moins Wink

_________________
Magneto la Seconde


45 Posts Rp

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 31

MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   Mar 24 Sep - 8:02


Bien, nous sommes donc d’accord sur le principe que pour ne pas jeter la confusion dans l’esprit des néophytes en Marvel ou des nouveaux arrivants sur le Forum, il faudra éviter de placer en pseudo principal une « Magneto II » ou une « Magneto La Seconde ». Cette raison est aussi justifiée par la difficulté pour un joueur de reprendre le rôle du Grand rouge avec un Casque d’obus dans l’ombre d’une Lorna servant de substitution à sa fonction et à son pouvoir. C’est la seule condition que je mets ici qui sonne comme une mise en garde d’un possible amalgame entre les deux personnages mais je te sais assez lucide pour y prendre garde et creuser ta différence peu à peu au cours de la construction « IRP » de ton personnage.


Félicitations, nouvelle Acolyte Alpha , les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lorna Dane-Lehnsherr, Magnéto la Seconde [Terminée]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Retour aux origines [PV Lorna Dane]
» Erik Lehnsherr - Magnéto [Complet]
» Questions sur le pécule - seconde fraction
» Les OGM, une seconde Révolution Verte. Sera-t-elle aussi meurtrière ?
» debut de regime soit seconde vie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: