AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Generation Next [Emma & Jubilee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Generation Next [Emma & Jubilee]   Mer 28 Aoû - 18:59


[HJ : Jubilee viens de de raconter les évènements qui se sont déroulés ici et qui sont résumés dans le mon troisième post .]

« … et ils en sont morts. »

Les mots résonnaient timidement dans le bureau de la directrice adjointe de l'Institut Charles Xavier pour jeune sur-doués. J'avais la curieuse impression, sous son regard glaçant et glacé, de retourner des années en arrière. Je me sentais la gamine qui se retrouvait disputée et sermonnée par ses professeurs après avoir fais ses bêtises. La gamine au chewing-gum qui faisait la moue, les bras croisés, sur des sièges semblables à celui-ci. Pourtant aujourd'hui, tout avait prit d'autres proportions comme si ces mêmes situations avaient gagnés en gravité, en maturité et en sérieux.

« Je n'ai rien à cacher, tu peux fouiller si ce n'est pas déjà fais. »

Non, ma voix n'était pas celle d'une fille qui défie son interlocutrice d'utiliser les grand moyens. J'étais calme, pas énervée, pas effrayée. J'étais en paix avec moi même, prête à assumer la sentence qui tomberait sur moi de part les actes condamnables que j'ai commis et qui ne rentrent pas dans ce que nous enseignons, dans ce que nous voulons à l'avenir dans ce monde ou dans ce que nous idolâtrons à travers un idéal usé, utopique, mais qui est la seule chose qui peut nous apporter de l'espoir et nous permettre de vivre encore, libre. Mes doigts avaient légèrement tapotés ma tête comme pour appuyer mes propos par l'image afin que l'on sache de quoi il en retourne.Oui, je ne savais pas si Emma Frost, ou même si Xavier, avaient déjà scanné ce qu'il y avait à scanner dans mon esprit. Et puis d'un autre côté je préférais ne pas le savoir car dans l’ignorance de connaître ou non les influences télépathiques sur moi-même, j'étais heureuse. Finalement, c'est lorsque le pantin découvre les fils qui le retiennent qu'il commence à devenir triste, déçu ou même en colère.

Je lui avais alors raconté ce qui s'était passé à Los Angeles. Je lui avais raconté mon choix d'aller à cette rencontre pour entendre des vérités. Je lui ai raconté les événements et les erreurs commises par trop d'imprudence, des erreurs qui auraient pu me coûter la vie si je n'avais pas eu un peu de chance et réussi à m'échapper des griffes du pouvoir de mon oppresseur et du commanditaire de l'assassinat de mes parents. Pour le moment je ne savais pas réellement comment j'étais parvenue à m'en sortir et c'était assez floue. Mais je ne doutais pas que certaines personnes à l'Institut avaient la réponse. Cela dit et pour lors, la question était de savoir si je resterais ou non acceptée en ces murs et si je garderais ou non mon rôle d'X-men. Je sais que d'autres X-men qui se sont laissés emportés pour des aventures personnelles et sont revenus du sang sur les mains ont perdu leurs rôle de X-men redevenant simple résident. Je ne connais pas les détails mais je suis prête au pire.

J'avais demandé un rendez vous avec la direction et c'est avec Emma Frost que j'en eu un. Je ne la connaissais que très peu. Trop peu pour une personne de son rang remplaçant Xavier dans des rôles administratifs de nombreuses fois et étant réellement chargée du fonctionnement de l'Institut en son absence. C'est également une X-women et en tant qu'équipe mon devoir aurait été de mieux la connaître si l'on venait à devoir travailler ensemble. J'avais un priori négatif à son égard malgré le fait que je ne la connaisse pas. Son allure, ses tenues et son regard froid me laissaient souvent une impression étrange sans pour autant me glacer le sang. Maintenant les choses sont différentes, je lui suis reconnaissante du soutient qu'elle m'a apporté en Janvier et du secret qu'elle a gardé sur ce qui s'était passé. Même si ce dit secret elle l'a peut-être gardé par désintérêt pour mes emmerdes il n'en reste pas moins que cela a permis de ne pas trop inquiéter ou embarrasser Caitlyn et Amy pendant une des périodes les plus difficiles qu'elles traversaient de leurs vies. Aujourd'hui elle était capable de me retirer l'une des rares fiertés de mon existence.

Oui, ne plus être X-men serait un très gros coup dur pour moi. Un énorme même. Ce sont eux qui m'ont sauvés la vie alors que j'étais condamnée à errer, orpheline. Ce sont eux ma nouvelle famille. Les X-mens, l'Institut. Tous des pères, des mères et des grandes sœur ou frères que je regardais avec envie même si cela ne se voyait guère derrière mes conneries. Ils m'ont fait oublié la douleur de la perte et j'ai grandi avec eux pour finalement les rejoindre dans la consécration de ma vie. J'avais enfin accompli quelque chose, j'avais un but, des objectifs. Alors oui, perdre ce titre serait bien évidemment douloureux mais je sais que je suis prête à payer ce prix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Sam 31 Aoû - 13:45

Le visage de la jeune fille donnait une étrange impression à la scène. Était-ce à cela que ressemblaient les fidèles quand ils venaient se confesser ? La comparaison était intéressante à plusieurs niveaux. La plupart des élèves qui venaient confesser leurs bêtises à la directrice adjointe étaient plutôt motivés par la sensation qu'ils n'allaient pas tarder à être découverts et que leurs aveux pourraient peut-être alléger leur peine. Ici, Jubilee ressemblait plus à un croyant qui venait chercher du réconfort auprès d'une autorité supérieure. Mais elle commettait une erreur. Emma était la directrice adjointe de l'institut, et la cause supérieure en laquelle croyait Jubilee était celle des X-Men. Elle ne pourrait pas lui apporter la rédemption qu'elle attendait. Mais elle pouvait la soutenir.

« Je n'ai rien à cacher, tu peux fouiller si ce n'est pas déjà fais. »

Emma hésita une seconde. La déontologie voulait qu'elle respecte la vie privée de chacun, pour leur bien à eux, mais aussi pour le sien. Tout savoir de chacun est parfois bien difficile. C'est comme regarder une pièce de théâtre toutes lumières allumées, sans décors et avec des acteurs tous nus... Le plupart de l'ambiance ne passe plus, et l'univers est totalement vidé de sa magie. Mais dans le cas présent, Jubilee l'invitant à entrer, il aurait été bien impoli de rester sur le seuil.

La Reine Blanche se leva, sans un mot, et fît le tour de son bureau. Elle vint appuyer son séant contre son bureau, pour s'assurer une position plus équilibrée, et plaça le bout de ses doigts contre les tempes de son interlocutrice.

La première chose qu'elle remarqua était dans le cadre même de la toile qu'elle s'apprêtait à regarder. Chacun possède une signature psychique. C'est un peu comme un visage, on en a chacun un, et c'est ce qui nous permet de reconnaître une personne, mais aussi de reconnaître certaines de ses caractéristiques, comme son sexe par exemple, ou ses origines. La signature de Jubilee criait "bonjour, je ne suis pas mutante, je suis une humaine totalement inoffensive". C'était un fait réputé sur Jub, mais c'était toujours étrange à constater. Ensuite vint toute l'histoire, dans tous ses détails, du moins, dans tous ses détails, tels qu'ils étaient perçus par Jubilee.

Emma rouvrit les yeux, se relevant un peu et commença à applaudir, sans aucune réelle expression sur le visage. Le bruit, lent et régulier résonna dans le bureau, alors que la Reine Blanche retournait s'installer dans son fauteuil. Elle prit une pose jambes croisées, chaque bras débordant sur son accoudoir.

- Bravo !

On aurait pu croire qu'elle était ironique, qu'elle allait se moquer de Jubilee, et pourtant, il n'en était rien. Elle était juste impressionnée, et c'était une chose qu'elle avait du mal à exprimer correctement.

- Bravo ! Se libérer d'une emprise télépathique sans avoir accès soi-même à des pouvoirs télépathiques, ça tenait du génie. Tu te rends compte de ce que tu as fait au moins ? C'est une question rhétorique, j'ai déjà lu la réponse dans ton esprit : tu as créé un vide mental en réponse à un amplificateur émotionnel. C'est un peu comme si tu avais coupé l'eau à un intrus qui essayait d'inonder ton appartement. En bref, tu ne pouvais pas bloquer son pouvoir parce que tu n'es pas toi-même télépathe, mais son pouvoir avait besoin d'émotions pour fonctionner. En les éliminant, tu l'as empêcher de pouvoir agir sur toi. C'est comme étouffer un incendie, ça semble complètement fou, et c'est en même temps totalement génial.

Emma avait déjà rencontré des personnes qui brillaient par une certaine résistance à la télépathie. Malheureusement, elles étaient souvent de l'autre côté du filet. Elle était curieuse de savoir jusqu'où un non-télépathe pouvait lutter contre une intrusion. Peut-être avait-elle devant elle une opportunité pour ça. De plus, si ça portait ses fruits, il y avait peut-être moyen de monter un cours de résistance télépathique, ce qui serait un plus non négligeable pour tous les mutants, et surtout les Xmen.

- Pour le reste, je suis désolée, mais ce n'est pas moi qui peut t'aider.

C'était vrai, et en parti faux aussi. Emma pouvait soutenir Jubilee, elle aurait pu lui dire que sa résignation était la cause de l'état dans lequel elle se sentait, que se résigner, c'est anticiper les conséquences, et donc en subir les conséquences avant l'acte lui-même, mais ce n'était pas à elle de le dire, ça devait faire partie d'un processus sur un plus long terme. Et pour les Xmen...

- Ororo est la chef des Xmen, c'est elle qui pourra juger les excès dans lesquels tu as pu tomber. Quelque soit sa décision, n'hésite pas à revenir m'en parler si tu en ressens le besoin. Je ne saurais trop te conseiller d'aller parler de ton ressenti à Amy, elle est devenue une excellente psychologue, et elle sera à mon avis totalement capable de t'écouter et de te guider.

Elle se releva dans son siège, posant ses deux coudes sur le bureau et venant appuyer délicatement la pulpe des doigts de sa main droite devant elle, affichant son impeccable french-manucure à son interlocutrice.

- En revanche, une chose m'intéresse plus que tout : tu as instinctivement résisté à de la télépathie. Il est possible que l'on puisse tenter de développer cette résistance. Je suis très curieuse de voir jusqu'où on pourrait aller dans ce domaine. Laisse les choses se poser un peu, réfléchis-y, et quand tu auras pris ta décision, reviens me voir.
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Lun 2 Sep - 21:49

Mon sourcil gauche se leva alors qu'elle se mit à applaudir. Je ne savais pas si elle se foutait de ma gueule mais j’eus rapidement ma réponse. Visiblement le fait d'avoir tué des hommes en dehors d'une mission ne la perturbait pas plus que ça. Ce qui l'intéressait c'était que je puisse me sortir de l'emprise d'un type mutant qui visiblement était trop imbu de ses capacités. Je me souvenais encore de ses paroles, parlant de mes parents comme indignes car humains. Disant que mon père ne méritait pas son succès tout comme il ne méritait pas de vivre parce qu'il n'était pas mutant au encore que le fait qu'il lui prenne la vie, à lui et à sa femme – ma mère – se justifiait parce qu'il était pourvu d'un gène différent... Tout cela, implicitement avoué alors que je souffrais de son pouvoir. Il est évident que ce genre de raisonnement est celui d'un homme qui s'est toujours cru invincible de part ses capacités et qui n'a jamais cherché à se débrouiller sans ou à les approfondir. Sa maîtrise devait être bien faible et c'est cette hypothèse d'un relâchement dans son pouvoir qui me poussait à croire que j'étais encore en vie. Quoiqu'il en soit je ne l'ai pas remercié pour ses applaudissement car j'étais un peu étonnée de sa réaction. Je m'attendais à beaucoup plus de... froideur de sa part. Je pensais, même si je doutais qu'elle le pense sincèrement, qu'elle aurait fait une sorte de morale de mise en garde, qu'elle m'aurait donné des punitions ou aurait convoqué des personnes pour parler de ce problème, qu'elle m'aurait dit que les X-mens n'étaient pas fait pour moi où je ne sais encore. Non, sincèrement j'étais persuadée que c'était pas quelque chose qui s’applaudissait. Je ne voudrais pas passer pour la naïve de base, j'ai beaucoup évolué dans mon approche du rôle des X-mens. Je ne suis plus une gamine mais pour caricaturer c'est plutôt dans ces eaux là que je voyais le poisson Frost nager et m'éclabousser de sa blanche morale. Mais lorsque ses mains claquèrent dans le silence de cette salle, dans le silence provoqué par sa lecture d'esprit, j'ai eu un peu honte. Au delà de la sensation que l'on se moquait de moi j'avais honte d'une telle réaction de la part de ce qui était ma supérieure et honte d'avoir pensé de manière candide qu'elle aurait eu une réaction. À quel point je ne la connaissais pas ? Alors certes, elle n'était pas chef des X-mens mais elle était directrice adjointe et elle avait bien plus d'expérience que moi, d'expertise et d'années vécues. Tout cela suffisait pour que je la considère comme ma supérieure à qui rendre des comptes était plus que logique.

« Je ne sais pas si des applaudissements sont très à propos... »

Dis-je en baissant la tête tout en me frottant le front d'une mine un peu gênée de cette situation. Elle m'apprit cependant une chose que j'ignorais. Elle me révéla la vérité sur ma présence ici, sur le fait qu'ils soient morts et pas moi, sur le fait que je suis encore en vie. C'était une nouvelle importante non pas parce que cela pouvait flatter mon égo - ce que cela ne fit pas du tout pour des raisons de circonstances - mais plutôt parce que cela voulait dire que j'avais eu le choix. Si j'avais rencontré Emma plus tôt, si nous avions travaillé ensemble plus tôt, si je la connaissais comme Amy la connaissait et comme Caitlyn également j'aurais su à ce moment là, à Los Angeles, que j'avais encore le choix. C'est important d'avoir le choix, c'est une liberté qui vous permet de choisir entre donner la mort, se sacrifier ou neutraliser ses adversaires. On pense souvent que le sacrifice est beau mais il connote un échec, l'échec de ne pas avoir eu d'autres possibilités.

« Amy est déjà au courant. En fait, c'est la première, avec Caitlyn, à qui j'en ai parlé. »

Quand à Ororo, j'irais peut-être la voir – non, j'irais la voir - même si je m'étais préparée à ce que cette discussion sérieuse sur mon rôle dans les X-men et les conséquences de mes actes soit aujourd'hui, avec Emma, et que cette dernière m'avait littéralement refroidie. Ororo avait toujours été un modèle et j'avais en réalité extrêmement peur de sa réaction. Malgré tout, il le fallait et j'étais prêt à affronter son regard également. Si Xavier était là c'est sans doute lui que j'aurais été voir histoire de faire les choses en grand.

Mes pensées revinrent au moment présent et j'écoutais un peu troublée l'enthousiasme de Frost. Oui, j'allais laisser reposer les choses parce que je pensais à vrai dire qu'elle délirait un peu. Cela dit j'avais appris qu'il n'était jamais bon de ne pas connaître les personnes avec qui on travail et si une occasion m'était donnée pour connaître Emma, je la saisirais.

« Heu... d'accord... du coup... heu... au revoir ? Et... merci ? Enfin j'imagine... »

Au revoir, oui. C'est vrai que j'ai un peu oublié cette histoire là les jours et les semaines qui ont suivies. J'étais... occupée. En réalité j'avais surtout la tête ailleurs. J'étais plus bavarde au téléphone qu'en vrai avec Kyle et ça avait pas l'air de lui déplaire. Mais pendant le mois de mai, alors que je m'acharnais à tenter de maîtriser mon épée, ou plutôt maîtriser son maniement, j'ai décidé de retourner voir Frost pour qu'elle m'en dise plus sur cette chose qui lui avait donné l'envie de soudainement claquer des mains.

« Salut... heu... Ça va ? Hum... On s'était vu y'a quelques temps déjà pour parler de... Enfin tu m'avais demandé de revenir une fois que ça s'était reposé. Bon... C'est vrai j'ai un peu oublié mais récemment j'ai repris un entraînement plus sérieux et... et je viens voir si notre rendez-vous tiens toujours... »

Une petite chemise et un jean, des cheveux un peu long et des lunettes sur le front, je restais la main sur la poignée, à attendre ce qu'elle allait dire. Après sa première réaction en mars je ne m'attendais à plus rien du tout pour ne plus être surprise en bon ou en mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Mer 4 Sep - 10:50

A deux doigt de l'échec et mat, elle le sentait, il ne fallait que quelques coups pour en terminer, mais elle devrait se découvrir un peu, se découvrir et donc, laisser une faille derrière elle. C'était osé, mais ça pouvait marcher, et de toute façon, il faudrait en finir, d'une manière ou d'une autre.

Elle déplaça son cavalier sur l'échiquier devant elle. En temps normal, elle n'aurait pas pris la peine de reproduire dans la réalité la partie qu'elle jouait par télépathie. Mais cette fois-ci, elle attendait un piège, et elle savait que si elle voulait voir la situation d'un oeil neuf, elle devait l'observer de l'extérieur. Libre de toute valeur subjective, le champ de bataille apparaissait sous un nouveau jour, et c'est bien de là qu'elle comptait surprendre son adversaire.

On frappa à la porte. Fin de la partie. Emma réorganisa les pièces pour la prochaine partie en prononçant un rapide "Entrez !". Elle était dans sa tenue habituelle de directrice, robe blanche seyante, escarpins blancs, cheveux tirés en un chignon aussi étriqué que l'allure qu'elle voulait se donner. Elle avait aussi une petite paire de lunettes de repos, pour éviter les maux de têtes à force de se fixer sur des petits détails.

Elle laissa Jubilee prendre la parole et expliquer la raison de sa venue avant d'enchainer :

- Oui, ça tient toujours. Mais d'abord, je vais te proposer un jeu. Tu vas prendre une pièce blanche sur l'échiquier, celle que tu veux. Et je dois t'en empêcher. Tu es prête ?

La manoeuvre était simple, elle voulait que Jubilee apprenne d'abord à deviner quand on fait intrusion dans son esprit, et pour ça, la Reine Blanche ne fit aucun cadeau : elle s'autorisa à lire librement dans l'esprit de son adversaire pour s'adapter à ses choix alors même qu'elle les formulait dans sa tête. La situation était à la fois amusante et pathétique. Amusante parce qu'Emma prenait plaisir à couper systématiquement l'herbe sous le pied de la jeune fille, mais aussi pathétique parce que dans l'état actuel, Jubilee était aussi déroutée que Caitlyn Elioth devant un rayon de sous-vêtements. Que pouvait-elle bien faire ? Elles enchaînèrent plusieurs tentative, toujours achevées par une victoire d'Emma, qui finalement conclût avec son éternelle arrogance.

- Tu as certainement du deviner que j'ai profondément triché, non ? Si ce n'est pas le cas, tu serais bien naïve. On va recommencer, et je vais à nouveau tricher. La plupart des télépathes se serviront simplement de tes pensées pour anticiper tes mouvements, alors tu dois apprendre à brouiller les pistes. J'aimerais que tu essayes de réciter tes tables de multiplication en même temps que l'on joue. il faut que tu arrives à me faire croire que ce sont tes pensées principales et que la partie d'échec n'est qu'un léger bruit de fond dans ton esprit. Tu t'en sens capable ?

Emma savait que ce n'était pas simple, parce qu'elle était passée par la même phase d'apprentissage. Quand on se révèle télépathe, la plupart du temps, on est assailli par les pensées des autres, et on doit apprendre à s'isoler du monde, à diviser les informations en ce qui est à nous, ce qui est autres, ce que l'on émet, ce qu'on garde pour soi, ce que l'on accepte de recevoir, ce que l'on rejette. C'était le processus qu'elle voulait engager chez Jubilee, avant de faire de la grande littérature, il faut apprendre à parler.
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Jeu 12 Sep - 19:00

Les échecs ? Je connais de nom, je crois savoir vite fais à quoi ça ressemble : un plateau et quelques minis-sculpture que les joueurs bougent toutes les trente minutes en faisant des grimaces et des moues pas possible comme lorsque je suis sur le trône. Du coup, j'ai toujours pris ça comme un jeu de constipé qui s'aidaient à deux à passer le temps. C'est beau l’altruisme et la philanthropie mais je ne savais pas que l'idéal de Xavier – ou plutôt celui de Frost en l’occurrence – était inspiré de ce jeu. Cela me surprit un peu qu'elle m'invite à faire une partie. Oui, au début je pensais qu'elle m'invitais à faire une partie mais, en plus de n'avoir aucune idée de comment jouer, ce ne fut pas réellement l'objet de sa requête. Chopper une pièce blanche, sans doute il s'agissait ici d'un petit jeu de rapidité... Fort bien ! J'étais du genre rapide !
Mais c'était sans compter sur le fait qu'elle trichait. Alors que je lançais ma main vers une pièce blanche pour m'en emparer, celle d'Emma était déjà en train de la saisir. Elle partait avant moi, et j'avais beau avoir de bon reflex, elle avait toujours cette longueur d'avance que je ne pourrais jamais rattraper par les capacités physiques brutes, mais que je pouvais combler par la ruse.

« Les tables de multiplication ? Heu... Je les connais pas... hum... pas bien. C'est grave si je me trompe ? Tu vas te moquer de moi ? Nan parce que c'est vrai, j'ai des difficultés avec les nombres mais je suis pas plus débile qu.. Hum... Non j'ai rien dis. Allons-y. »

Je voyais où elle voulait en venir. J’apprenais assez vite en réalité et ce que je venais d'apprendre ici c'est que les télépathes fonctionnaient tous un peu pareil et lisaient les pensées comme on lit un livre, si y'a des ratures et des écritures par dessus ça les emmerdes. Bon, je vais commencer par la table du zéro. Je sais pas si elle existe mais faut bien commencer par zéro non ? Alors forcément, une fois zéro et ben ça fait un zéro. Un ou zéro ? Non, un zéro ? Donc rien en gros. Deux fois zéros ça commence à faire un bon score au foot mais ça fait aussi que-dalle. Et puis tout ça jusqu'à trois. Tiens, c'est la troisième pièce que j'ai dans la mains. Trop lente la dame blanche ! Et merde... il fallait que je dise ça pour qu'Emma choppe la plus grande pièce ou celle s'en approchant, la dame justement ou ce que j’appris être la dame plus tard. La table du un est peut-être plus difficile vu que c'est la suivante. Mais comme j'aime le challenge, je vais passer directement à la table du cinquante-cinq. Elle doit être vachement difficile !
Nan plus sérieusement j'aime pas les tables de multiplication mon père me forçait à les apprendre et ça voulait jamais rentrer. Je pensais à chaque fois à partir faire du shopping avec mes copines, copines qui m'ont lâchés dès que le vigile du centre commercial nous poursuivait pour avoir volé des bonbons ou je sais plus quoi...

On peut croire que je ne suis pas concentrée, mais en réalité je le suis. Je me laisse envahir de multitudes de pensées en plus de la table des multiplications. C'est un exercice assez simple que l'on pratique en méditation et que je connais fort bien pour l'avoir enseigner. Tout vous passe par la tête et je crois deviner que c'est exactement ce qui perturbe Emma. Mais je ne me fais pas d'illusion, elle n'est pas réputée pour sa télépathie par hasard et elle doit pas se donner à fond sinon ce serait trop facile. C'est la quatrième pièce sur six tentatives que je prends et je continues de fixer dans les yeux Emma sans vraiment la regarder.

[HJ : C'est nul, désolé, je suis pas trop en forme niveau RP en ce moment, mais ce n'est que de ma faute ! ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Mer 25 Sep - 21:16

Jubilee apprenait vite, très vite même. Certes la Reine Blanche n'était pas au maximum de ses capacités, sans quoi Jubilee serait totalement soumise à sa volonté, mais une lecture superficielle ne suffisait plus à lui annoncer son prochain coup. C'était exactement ce qu'elle espérait lui apprendre. Un télépathe, c'est comme un cambrioleur. Certes, un non télépathe n'a personne pour garder son foyer, mais il est toujours maître chez lui, maître d'organiser ou de désorganiser les meubles, les objets, le circuit électrique, tout, comme bon lui semble. Même un non télépathe peut rendre la tâche plus difficile à un télépathe, mais Jubilee avait un truc en plus, un truc qui ne se retrouvait pas souvent.

Au delà de cette histoire de pensée parasitaires et de diversions, le signature psychique de la jeune fille était anormale, comme si elle se modelait pour paraître différente. En temps normal, ça donnait juste l'impression qu'elle était simplement humaine, mais pendant l'exercice, Emma aurait juré qu'elle se restructurer. C'était comme si quelqu'un allait parfois déplacer des meubles pendant le cambriolage. C'était discret mais si son hypothèse était bonne, Jubilee possédait peut-être la capacité de faire "décrocher" un télépathe qui tenterait de faire intrusion en elle. Il était pour l'instant trop tôt pour le dire, mais après plusieurs exercices de résistance à la télépathie, il serait peut-être possible d'expérimenter la chose.

- Bon, je pense qu'on en a assez fait pour aujourd'hui, ces intrusions dans tes pensées vont finir par te causer des maux de tête, sans parler de la concentration que peut te demander l'exercice. Voila ce que je te propose : toutes les semaines, on se fixera un petit "entrainement", et pour une fois, ce sera toi l'élève. Le reste du temps, j'aimerais que tu t'habitues à toujours essayer de penser à autre chose que ce que tu fais ou ce à quoi tu réfléchis. Il faut que ça devienne un mode de pensée quasi automatique. Si ça se passe bien, d'ici un moi, on pourra aborder des choses bien plus dures. Tu en es ?

Emma s'avança sur le bureau avançant sa main à plat, paume vers le ciel. Si Jubilee ne comprenait pas qu'elle devait taper, elle aurait l'air bien ridicule à attendre comme ça.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Jeu 31 Oct - 18:09

J'aurai aimé accélérer le rythme. Je ne me sentais pas fatiguée. J'avais mal au crâne c'était vrai, une sorte de migraine que j'ai rarement eu pour ne pas dire jamais. Mais je me suis toujours entraîné dans la souffrance. Ça passe par où ça fait mal et c'est quand on commence à souffrir musculairement que ça commence à rentrer véritablement. C'est pas du masochisme, enfin je ne crois pas, simplement une volonté de s'arrêter lorsque c'est vraiment nécessaire. Et dire que je pousse mes étudiants à faire des pauses alors que je suis la dernière à vouloir en faire... Faite ce que je dis et pas ce que je fais ça doit bien me résumer en tant que professeur. Mais aujourd'hui j'étais élève et il me suffit de transposer cela pour comprendre qu'Emma devait avoir raison, il fallait savoir s'arrêter et repenser plus calmement aux exercices pour mieux les comprendre les assimiler.
Je travaillerai seule dans ma chambre, j'essaierai de faire ce qu'elle m'a apprise, faire le vide, puis remplir mon esprit de choses permettant de brouiller un télépathe puis changer ces parasites au cours du temps pour rajouter encore plus de difficulté. Je méditerai beaucoup, je resterai assise sur mon lit pendant que mes voisines font l'amour bruyamment et je travaillerai dur. Mais je me demande bien pourquoi je ferai tout ces efforts, pourquoi je me pousse à agir de la sorte. Qu'est-ce qui me motive véritablement ? Un sentiment de faiblesse ? Je pense pas, je suis forte et je le sais, pas partout, pas dans tous les domaines mais comme dirait l'autre : dans ma partie. Qu'est-ce qui me motive ? Mes déboires à Los Angeles ? Croire qu'en étant mentalement plus forte j'aurai pu les neutraliser sans les tuer ? Je croyais que je n'étais pas le genre de fille à revenir en arrière alors pourquoi repenser à cela ?

« Bien sûr que j'en suis ! »

Dis-je en frappant sa main. J'ai toujours eu du talent dans ce que je faisais et en quoi je m'engageais et c'est pas de la vantardise. La gymnastique, le roller, la maîtrise de mes pouvoirs et l'apprentissage du combat au corps à corps.... Mais depuis quelque temps, je crois que j'ai l'impression de stagner... À moins que j'ai toujours eu cette impression ? C'est vrai, je me souvient encore en parler avec Amy après avoir été témoin de leurs progressions. Je suis alors une éternelle insatisfaite ? Ça doit être ça. Avoir enfin trouvé ma voie et mes convictions doit me pousser à vouloir les appliquer sur le terrain, à me tester, à repousser mes limites et surtout à agir dans leurs sens, pour le bien, pour ce que je pense être bien. Je crois que c'est cela qui me motive. J'ai envie d'aller sur le terrain, j'ai envie d'être utile, je n'ai plus envie de rester enfermée dans ce château qu'est l'Institut comme une princesse. Et quand je dis agir, c'est pas sur Youtube à faire la star dans des vidéos débiles. Je parle de concret ! Mais je sais à quel point c'est dangereux. D'où le fait que je m'entraîne durement ? Qui sait, je n'ai jamais été la meilleure pour l'introspection.

***

« La salle des Dangers hein... On passe donc la seconde ? Bah, ça me va ! »

Cela faisait quelques semaines qu'on continuait des exercices de réflexions ma foi assez difficile pour mon pauvre petit QI. Mais là je sentais que j'allais vraiment souffrir, pour avoir quelque fois reçu quelques attaques télépathiques violentes je sais que ça peut faire vachement mal. Et encore, je suis pas dupe, c'était contre des types de seconde zone, là c'est Emma Frost, elle peut simplement me tuer en éternuant. J'avais déjà un avantage sur les télépathes, ils ne pouvaient pas user directement de mes pouvoirs contre moi, mais d'une manière détournée tout était possible et sur d'autres cibles c'était encore plus flippant à imaginer. Dans ce genre de situation, si je n'ai aucun moyen de m'en protéger un minimum, je peu rapidement être un grave danger pour mes propres coéquipiers. J'espérai en tout cas que les entraînements porteraient leurs fruits un jour où l'autre et si possible le plus tôt c'est le mieux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Ven 22 Nov - 13:15

Cette fois-ci, la tenue de Xmen était de mise. Plus de directrice, plus d'entraineuse des Xmen, juste deux femmes qui allaient s'affronter.

« La salle des Dangers hein... On passe donc la seconde ? Bah, ça me va ! »

Jubilee avait cette capacité à toujours être d'attaque, trop peut-être. C'était une bonne chose, mais Emma craignait que cet enthousiasme ne destructure son apprentissage. On ne donne pas à un élève de CE2 des problèmes de physique quantique, même si c'est ce qu'il demande. Il a besoin d'abord de s'exercer en math, puis dans les sciences physiques de base, et petit à petit, arriver à son objectif. Quoique, il était tentant de faire griller les étapes à Jubilee. Peut-être réservait-elle un talent pour l'apprentissage en difficulté accrue.

- Exactement, la plupart des télépathes n'utiliseront pas leur talent pour simplement anticiper tes mouvements, ils vont s'en servir pour te tromper.

Un léger contact télépathique permit à la Reine Blanche d'insinuer une illusion dans l'esprit de Jubilee. Emma ressentit une certaine satisfaction à se confronter aux premiers réflexes de protection à cette intrusion. Jubilee avait peut-être déjà appris plus qu'elle ne l'imaginait, car une petite résistance à la manipulation se faisait sentir, signe qu'inconsciemment, son esprit n'était plus disposé à laisser entrer n'importe qui, ou n'importe quoi.

Emma sortit une balle de base-ball.

- On va déjà commencer par jouer à la balle, des passes, tout simplement.

Elle lança la balle à Jubilee qui sans n'en douter allait la rattraper sans aucun problème. Elle fit ensuite un signe indiquant qu'il fallait la lui rendre, et, une fois cette balle à nouveau en sa possession, reprit la parole.

- Bien, maintenant, je vais créer des illusions. C'est une manipulation des concepts dans ton esprit. Il va falloir que tu utilises tes techniques de méditation pour isoler l'information qui vient de tes sens. Il faut que tu arrives à te concentrer sur ce que ton corps te dit, pas sur les idées que tu as en tête. Oublie que c'est une balle, oublie qu'elle a une forme ou une couleur, tu dois percevoir l'image pour ce qu'elle est réellement.

Emma lança la balle moins rapidement que la première fois, les illusions prirent forme et la balle sembla se scinder en 8, chacune déviant un tout petit peu de la trajectoire initiale. Elle se demandait si Jubilee était capable de réussir cet exercice du premier coup. Sentir plutôt que penser, c'était quelque chose qu'elle faisait probablement déjà assez souvent inconsciemment, il fallait juste qu'elle arrive à le faire au moment où elle le décidait.

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   Dim 29 Déc - 12:57

Elle pénétra mon esprit sans que je m'en aperçoive. Cela montrait l'écart absolument titanesque entre une véritable, expérimentée et talentueuse télépathe et une simple fille sans don particulier essayant de se défendre contre ces intrusions. J’espère que ma marge de progression est suffisante pour combler petit à petit ce fossé et au moins parvenir à m’apercevoir lorsque l'on pénètre ma psyché. Cela dit, je ne savais même pas si c'était possible pour une non-télépathe comme moi de progresser dans ce domaine. Je l'ai toujours cru fermé à une élite, cherchant moi-même plus à l'éviter  - par peur - qu'à la comprendre. J'ai toujours eu peur des télépathes. En mission notamment. Mais je crois que ça s'est intensifié depuis ce jour où j'ai failli y laisser la vie, à Los Angeles. Je faisais confiance à Emma. Je ne pense pas qu'elle se serait donné tant de mal si je n'en valais pas la peine. Mais d'un autre côté, je comprenais pas forcément ce qu'elle tentait de m'expliquer ni où elle voulait en venir.
Néanmoins, j'ai commencé à comprendre un peu mieux lorsque j'ai vu des balles se démultiplier. C'était pas commun pour sur et même plutôt perturbant. Se frotter les yeux ne servait à rien dans cette situation, je le sais, j'ai essayé. C'est à ce moment que j'ai réalisé qu'Emma avait sûrement dû faire quelque chose pour que sa balle se dédouble. C'était pas facile à attraper du coup.

Faire abstraction de ce qu'on voit et se focaliser sur ce qu'on ressent. S'isoler et méditer sur la réalité des perceptions et de ce que les sens peuvent nous apporter. Aiguiser les sensations. Tout cela c'était bien beau lorsque l'on a une heure pour se mettre en condition et se concentrer. Ici, il fallait aller beaucoup plus vite, beaucoup trop vite. J'ai rapidement compris que je n'arriverai pas à ne plus être victime de l’illusion et ne plus voir toutes ces balles. Mais si j'ai conscience de quel balle est vraie et quelles balles sont fausses, même en les voyant encore et en les percevant encore, je pourrais l’attraper.

J'observai alors le mouvement de lancé et les mouvements de bras d'Emma. En l'observant bien je pourrai déterminer grossièrement la direction de lancé de sa vraie balle. À moins que... Je me vis confrontée au premier problème des illusions : déterminer son début et sa fin. Jusqu'où se terminer son emprise, jusqu'où avait-elle appliqué cette modification à mes perceptions ? Les balles ? Ses mouvements ? Sa présence ? Le doute commençait à m'envahir ne sachant plus réellement sur quoi me baser, sur quoi fonder ma réflexion. C'était troublant et il fallait que cela ne le soit plus. Le second problème des illusions me frappa par la suite en même temps que la balle frappa mon visage. Le doute amplifie le doute et amplifie l'illusion. La panique n'est pas bonne dans cette situation, elle n'indique pas d'où peut venir le danger, elle n’aiguise pas l'instinct, elle nous perd juste un peu plus.
J'ai mis quelques temps à me rendre compte de cela, à essayer de me re-focaliser sur quelque chose de certains. Je voulais rebâtir mon ressentis mais cela prendrait sans doute trop de temps.
Méditer et supprimer toute emprise télépathique était l'unique solution ? Je ne pensais pas pouvoir y parvenir avant plusieurs minutes mais je m'y essaya tout de même. Les yeux toujours ouverts, je me mis à me focaliser sur le vide. J'entendais mais n'écoutais plus, je sentais mais ne ressentais plus. Le vide s'installa petit à petit au bout de rois lancés et trois réceptions ratés. Mes mouvements devenaient automatiques lorsque je lui relançais la balle après l'avoir ramassée par terre. Puis vint des petites variations de perceptions au seins même de l'illusion. Certaines balles dédoublées devenaient plus floues, moins tangibles. Suffisamment pour que je puisse réceptionner la bonne balle sans qu'elle me heurte et que je l’attrape par reflex. C'était une réception à la volée.

« Et ben enfin ! Vas-y continues, je crois que j'ai choppé le truc ! »

Lui dis-je souriante et fière d'avoir rattrapé une simple balle avant de lui renvoyer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Generation Next [Emma & Jubilee]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Generation Next [Emma & Jubilee]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Emma de Normandie de Stéphane William Gondoin
» Emma de Normandie... et d'Angleterre.
» FESTIVAL DE SAN REMO – Emma Marrone nouvelle reine de la chanson italienne
» The Next Generation of Genealogy Sitebuilding
» Emma Frost [Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: