AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Where my demons hide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Where my demons hide   Mar 30 Juil - 18:07

Demons by Imagine Dragons on Grooveshark
Je veux cacher la vérité
Je tiens à te protéger
Mais avec la bête en moi
Il n'y a nulle part où se cacher
Peu importe comment nous élevons nos enfants
Nous ne sommes toujours qu'avidité
C'est mon règne qui vient
C'est mon règne qui vient

Lorsque tu sens ma chaleur
Regarde-moi dans les yeux
C'est là que mes démons se cachent
C'est là que mes démons se cachent

Ne t'approche pas plus près
Il fait sombre à l'intérieur
C'est là que mes démons se cachent
C'est là que mes démons se cachent


_____________________________________________________________________
Encore un cadavre momifié et toujours pas de contrôle des mutants.
Le sénateur Maxwell se refuse à toute déclaration.


Les gros titres avaient tendance à converger vers des problèmes de mutants incontrôlés. Était-ce pour alimenter la polémique à l'aube des prochaines élections ou juste pour faire du sensationnel ? Peu importe, Esteban n'était plus du genre à prendre les apparences pour argent comptant. Ces mêmes apparences qui avaient à l'époque conduit à une fugue de son ami d'enfance, il ne pouvait pas les croire. La porte fermée avec les clefs à l'intérieur, les chaussures bien rangées dans l'entrée, le portefeuille encore plein délicatement posé sur la table de nuit ;tout ce qui manquait, c'était un T-shirt et un caleçon. Quel genre de malade pourrait tenter de fuguer avec seulement un T-shirt et un caleçon ? Et combien de kilomètres on pouvait faire sans se faire repérer dans cette tenue ? La police avait conclu à une fugue parce que c'est de loin la méthode la plus simple de clore l'affaire et d'éviter de perdre du temps quand les cas inexpliqués s'entassaient dans les tiroirs des commissariats. Aujourd'hui, c'était encore la même chose, il était plus simple de conclure à un mutant psychopathe que de mener une réelle enquête pour vérifier les faits. Esteban en venait à se demander s'il n'était pas mieux qualifié pour s'occuper de ces affaires que les autorités en place, lui qui n'était qu'un propriétaire de garage. Peut-être qu'il était temps pour lui de reprendre ses études et de tenter de rentrer dans la police, ou le FBI, ou le BAM, qui sait, ils avaient l'air de récupérer toutes les bonnes affaires.

- Esteban Vernes ? Voulez-vous bien me suivre s'il-vous-plait ?

Il replia le journal et le reposa sur la petite table basse au milieu de la salle d'attente. Plusieurs heures dans cette salle aux murs immaculés avaient fini par lui taper sur les nerfs et quand bien même elles étaient déprimantes de stupidités, les nouvelles étaient toujours plus distrayant qu'un alignement de chaises bon marché autour d'une table en bois aggloméré. Il prit sa veste sur le siège voisin et la passa en serviette sur son avant-bras avant d'emboîter le pas à l'infirmière qui le guidait en claquant des talons sur le linoléum.

Arrivée devant la chambre 263, elle laissa le visiteur aux bons soins du médecin qui attendait là.

- Je suis navré pour votre père, c'est plus compliqué que ce qu'on imaginait. Biologiquement, tout va bien, et il devrait être en pleine possession de ses moyens, mais c'est comme si il refusait de continuer à vivre. Nous sommes plutôt pessimiste sur l'issue de cette situation. Essayez de ne pas rester trop longtemps, il a surtout besoin de repos.

Le médecin posa dans le dos d'Esteban une main qui se voulait compatissante, mais pour laquelle il ne ressentit rien du tout. Il voulait juste voir son père, voir la réalité en face et ne pas se faire protéger par un corps médical qui ignorait tout du mal qui affligeait leur patient. Il s'assit sur la chaise à côté du lit, regarda quelques instants son père avant d'oser poser sa main sur la sienne.

Le vieil homme ouvrit les yeux et commença à deviner le visage de son fils. Comme s'il avait vu la lumière au bout du tunnel, il tenta de se redresser et l'électrocardiogramme souligna une anormale accélération du rythme cardiaque. D'une voix faible et chevrotante, il prononça des propos trop incohérent pour qu'Esteban puisse en saisir le véritable sens :

- Non... Ne reste pas là... C'est ce qu'il voulait... J'ai essayé... J'ai essayé de t'en protéger...

Alerté par la cacophonie des sonneries des différents appareils de mesure, Esteban se leva pour maintenir son père sur le lit, pour qu'il se calme.

- Non... Il ne faut pas que tu restes... Va-t-en...

Le vieillard cherchait à le repousser alors que le médecin et l'infirmière entrèrent pour lui prêter main forte. Pour un homme mourant, la force de son père était impressionnante. Ses bras repoussèrent de plusieurs mètres le médecin qui alla s'échouer sur mur opposé, renversant au passage le plateau repas qui attendait là. L'infirmière poussa un cri alors que les traits du vieil homme se déformaient sous la crispation de ses muscles. Alors qu'il ouvrait la bouche comme pour proférer d'autres mises en garde, c'est finalement une dernière expiration qui en sortit, accompagnée du son d'un souffle caverneux. L'haleine nauséabonde vint caresser le visage d'Esteban qui manqua de s'étouffer en sentant cet air lui pénétrer les poumons. Il recula maladroitement loin du corps à présent inanimé de son père et toussa violemment en se tenant la poitrine et la bouche.

Un étrange frisson lui parcouru l'échine alors qu'il reprenait son souffle. Il releva les yeux pour voir le visage de son père décédé, les traits figés dans une expression de douleur intense.
Revenir en haut Aller en bas
 
Where my demons hide
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ⚜ look into my eyes, it's where my demons hide
» it's where my demons hide ➼ Milo.
» it's where my demons hide.
» (M/LIBRE) HARVEY N. HAYDON - it's where my demons hide
» Talisa ≈ it's where my demons hide.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Les Outils :: Fan-Fiction :: Archives Fan-Fiction-
Sauter vers: