AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Nora Passeri [Fiche terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nora Passeri
Neutre Alpha
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 20 Juil - 20:47

CARTE
D'IDENTITE




© Nilin


    NOM : Passeri

    PRENOM : Nora

    ALIAS ET SURNOM : Pulsar

    AGE : 27

    DATE DE NAISSANCE : 21/11/1985

    METIER : Détective

    NATIONALITE : Double : italienne et américaine

    GENRE : Féminin

    CLAN : Neutre



Pouvoirs :


  • Description :

    Le corps de Nora est très profondément modifié par sa mutation, et affecte principalement son système nerveux. Ses tissus nerveux, qu'il s'agisse du cerveau, de la colonne vertébrale ou encore du réseau nerveux principal et secondaire, ont vu leur structure altérée lors de l'apparition de son pouvoir. Au lieu de transmettre l'information par des impulsions électriques uniquement, celle-ci est envoyée par de puissantes radiations électromagnétiques (principalement gamma et beta), produites par son cerveau.
    Son système nerveux périphérique et sa moelle épinière sont donc constitués de longs tuyaux qui transmettent ces immenses quantités de rayons gamma qui lui permettent de bouger, sentir, et vivre normalement. Son cerveau a une structure différente, décrite plus bas.

    Nora est immunisée aux radiations qu'elle produit de cette manière, mais il faut savoir qu'elle ne l'a pas toujours totalement été, ce qui a rendu l'apparition de ses pouvoirs particulièrement éprouvante.


    CERVEAU RADIOACTIF

    Le cerveau de Nora étant constitué d'une manière totalement surréaliste, pour ne pas dire autre chose, la façon dont elle réfléchit n'a absolument rien à voir avec celle dont réfléchirait une autre personne avec un esprit normal.
    Ses neurones sont en effet constitués en grande partie de neutrons qui s'interconnectent de façon complexe. L'information est transmise grâce à des rayons gamma ayant des longueurs d'onde et des fréquences différentes, qui transmettent des messages nerveux variés. Elle peut ainsi penser de manière (plus ou moins) normale comme le ferait n'importe quelle autre personne : le résultat final est le même, mais la manière d'y arriver est très différente.

    Cette différence radicale empêche tout lien télépathique, qu'il s'agisse de lecture ou d'attaques. En effet, les télépathes tentant de se connecter à l'esprit de Nora se retrouveront face à une énergie quasi-aveuglante. Même si Nora a des pensées normales et cohérentes, la façon dont elles sont créées, codées et transmises ne leur permet pas de comprendre ce qu'il se passe, un peu comme si quelqu'un regardait une émission de télévision sur la philosophie, en Bengali, alors qu'il ne parle pas un mot de cette langue.

    Plus grave encore, un télépathe de niveau faible ou modéré prendrait de gros risques à tenter de lire ce qu'il se passe dans l'esprit ultra énergétique de Nora : cela reviendrait à se mettre devant le soleil, dans l'espace sans rien pour protéger, et ouvrir grand les yeux. Un télépathe trop curieux et trop peu expérimenté serait mentalement ébloui et pourrait souffrir de diverses conséquences néfastes, allant du simple mal de tête à l'accident vasculaire cérébral, selon sa résistance et sa persistance... Observer le soleil cinq secondes ou une heure ne produit pas les mêmes effets.

    Il est à noter qu'il est obligatoire d'établir un lien pour que cet "effet d'éblouissement mental" n'ait lieu. Seul un télépathe puissant pourra se rendre compte qu'il y a anguille sous roche : les autres se retrouveront affectés d'un seul coup, comme quelqu'un qui regarderait au travers d'un trou de serrure pour se rendre compte que quelqu'un y pointe un laser. Ainsi, elle n'affectera pas les mutants qui ne tentent pas d'établir un lien avec elle : tant que quelqu'un n'est pas "indiscret" ou agressif, il ne sentira rien de particulier.

    Elle est d'ailleurs tout à fait visible au niveau psychique, cet "éblouissement" n'agissant que si quelqu'un tentait de se connecter à elle. Par contre, sa signature psychique est extrêmement instable en raison des flux chaotiques de radiations qui constituent son esprit et son système nerveux. De fait, elle sera en changement constant et très difficile à reconnaître, à moins d'être un télépathe expérimenté.


    Enfin, les attaques psy n'ont pas plus d'effet que la lecture, toujours à cause de cette impossibilité à établir un lien. On n'attaque pas de la même manière un ordinateur tournant sous Windows ou sous UNIX, c'est ici plus ou moins le même problème : une attaque psychique "valide" pour un cerveau humain normal ne fonctionnera ici absolument pas.

    Il est à noter néanmoins que si les liens psychiques ne peuvent pas être établis avec son esprit, les attaques psychiques ne demandant pas de lien demeurent possibles (comme les lames de Psylocke, ou autres joyeusetés).

    Bien entendu, les effets psychiques bénéfiques demandant un lien, cela incluant le contact avec un télépathe allié, sont également bloqués.


    FAISCEAUX DE RADIATIONS

    « Les rayons gamma, c'est vraiment de la saloperie. » - Albert Einstein.

    Bon, certes, Albert Einstein n'a pas dit ça, mais il aurait pu. Les rayons gamma sont probablement un des dangers les plus vicieux existants, pour de nombreuses raisons. D'abord, ils pénètrent tout ou presque. Pour les bloquer, il faut en général du plomb et même là, le résultat n'est pas extrêmement probant. Le tissu nerveux de Nora étant conçu pour les diriger et les canaliser, elle n'émet pas de radiations gamma de manière naturelle... Mais elle peut décider de le faire.
    En se concentrant suffisamment, elle a la capacité d'émettre des faisceaux de rayons gamma d'intensités diverses, selon l'effet qu'elle souhaite créer, avec une précision variable selon la puissance envoyée.

    Ces rayons radioactifs sont émis par les terminaisons nerveuses, elle peut donc en théorie les émettre d'à peu près n'importe quelle zone innervée. Toutefois, si elle peut émettre une dose faible de n'importe quel endroit, elle préférera utiliser ses mains pour émettre des doses plus importantes. En théorie elle pourrait les émettre de n'importe où, mais elle perdra en précision.


    --- FAIBLE DOSE

    Une faible dose de rayons gamma sera très facile à diriger, et ne consommera pas énormément d'énergie. Elle pourra donc en émettre de manière très précise pendant une longue durée sans avoir besoin de repos particulier.

    Les effets de tels rayonnements sont pourtant extrêmement vicieux, vu qu'ils finissent généralement par provoquer des cancers. En règle générale, après deux semaines environ d'exposition régulière, la victime commencera à subir les effets de tumeurs moins d'un mois plus tard. Nora étant à l'image des rayons qu'elle émet -vicieuse- elle prend en général soin de viser les endroits les plus impossibles à soigner, afin que les cancers qu'elle provoque soient systématiquement fatals.

    Le principal avantage de cette technique est aussi le plus évident : mort naturelle et sans traces. Tout le monde attrape des cancers, maintenant, car tout est cancérigène. L'air, l'eau, la nourriture, le simple fait de bâiller peut provoquer l'apparition d'une tumeur... Une manière idéale de provoquer une mort "naturelle", donc. Le principal inconvénient en revanche est qu'une exposition prolongée est nécessaire pour déclencher la maladie de manière sûre... Il est donc obligatoire qu'elle soit proche de sa victime pendant une longue durée.

    La portée est d'environ 10 mètres, et les rayons ne sont pas visibles. Étant donné que plus la dose est faible, plus Nora est précise, elle est capable de viser des zones extrêmement délimitées et n'affectera donc pas les personnes (ou objets) des alentours.


    --- DOSE MOYENNE

    Parfois, on n'a pas le temps d'attendre trois semaines, alors on fait quelque chose de plus brutal. Une dose plus élevée permettra de provoquer un empoisonnement aux radiations. Elle a la possibilité de faire absorber environ 10 Grays de radiations à une cible, par période de 5 minutes. Cela signifie qu'au delà de dix à quinze minutes, sa cible aura une espérance de vie extrêmement limitée. Pour couronner le tout, il n'existe aucun traitement connu aux empoisonnements radioactifs. C'est beau la vie, non ?

    L'avantage évident est donc une efficacité redouable. Au delà de 20 Grays, la mort est quasi-assurée en moins de deux jours, dans des conditions particulièrement atroces : nausées, vomissements, diarrhée, céphalées, délires, ataxie, coma, convulsions et autres joyeusetés.
    L'inconvénient est moins évident, mais pourtant très concret : les syndromes d'irradiation ne courent pas les rues, et il est donc fort probable que les associés ou connaissances de la victime sachent qu'il y a eu assassinat. De plus, sa précision est plus limitée : elle ne peut pas viser pile une zone précise du cerveau de son adversaire : ça sera plus "large". Enfin, émettre de tels rayons pendant plus de 20 minutes peut devenir éprouvant pour Nora, qui commencera, au delà de ce seuil, à transpirer, se sentir faible, fatiguée, et à avoir les muscles "mous".

    La raison en est que les radiations sont ce qui permet à ses nerfs de fonctionner. Ainsi, si elle en émet pendant trop de temps, hé bien... Moins d'information nerveuse passe, et automatiquement, elle commencera à souffrir d'effets secondaires gênants.

    La portée est d'environ 25 mètres, vu que la puissance est supérieure, et les rayons ne sont pas visibles. Au niveau de la précision, une dose plus importante sera plus difficile à gérer. Si sa victime porte un "vieil" appareil photo, le négatif sera ruiné. Elle risque aussi de bousiller les téléphones portables et équipements électroniques sensibles si elle ne reste pas un minimum concentrée. Enfin, si sa victime est très proche d'une autre personne, il y a des légers risques de dégâts collatéraux. Plus Nora est déconcentrée, plus ces risques augmentent.

    La dose ne reste détectable que pendant une courte durée. Environ une heure après, les détecteurs classiques (comme les compteurs Geiger) ne détecteront plus grand chose, à part peut-être une légère augmentation de la radioactivité, mais rien qui ne serait au dessus de la normale. Par contre, quelqu'un utilisant un tel compteur PENDANT qu'elle utilise son pouvoir verra bien que quelque chose cloche.



    --- DOSE ÉLEVÉE

    De temps en temps, il faut sortir l'artillerie. On n'a plus le temps de rigoler, il faut agir et vite. Dans ce genre de cas, Nora sort les doses maximales de radiations gamma et beta... Et il ne vaut mieux pas être devant.

    La main de la mutante émettra un faisceau extrêmement lumineux, qui brûlera plus ou moins tout ce qu'il touchera. Il ne s'agit pas de brûlures comme celles provoquées par une flamme, mais de brûlures radioactives, qui sont assez différentes. La peau rougit, se dessèche, se craquelle à grande vitesse, tombe en lambeaux, les organes internes subissent le même sort, la durée de survie d'un humain ne dépasse pas les trois secondes.

    Une nouvelle fois, l'avantage est évident : ZIOUM RAYON DE LA MORT ! Les rayons gamma passent à travers l'acier, le kevlar, les vêtements, la peau, les murs, et il existe peu de protections qui permettraient de survivre à ce genre de chose.
    En revanche les inconvénients existent toujours, notamment l'effet "son et lumière" peu discret, vu que ces rayonnements seront, de nouveau, extrêmement lumineux, et leur émission provoque un son aigu très puissant. A côté de cela, la précision sera nettement moindre vu que le faisceau aura un angle allant de 15 à 25° : bonjour les dommages collatéraux, donc.

    De plus, Nora ne pourra pas tenir très longtemps à ce rythme. Au delà d'une minute, elle devra trouver une autre solution au risque de finir sans aucune défense.

    La portée est d'environ 45 mètres, et les rayons sont très visibles.


    --- LIMITATIONS PARTICULIÈRES

    En raison de la nature particulière des métaux Marvel, les radiations gamma ne passent pas au travers, rendant ainsi le faisceau totalement inutile. En ce qui concerne les mutants avec des pouvoirs de protection, l'efficacité de ses rayons dépend de la protection, ni plus ni moins. En théorie les rayons gamma passent à travers plus ou moins tout, mais certains pouvoirs défensifs (biométaux, résistance accrue, ...) pourront les retenir en partie ou totalité selon le niveau de puissance du mutant. Enfin, les mutants régénérateurs pourront également contrer les radiations, même si cela dépendra de leur niveau de maîtrise : un mutant régénérant peu mettra un peu plus de temps à mourir, mais un faisceau de puissance maximale finira par l'abattre. En revanche, quelqu'un ayant une forte régénération se soignera plus rapidement que les radiations ne tuent les cellules.


  • Niveaux de maitrise :
    Ayant subi les effets de sa mutation pendant plusieurs années, avant de finalement développer une immunité à ses propres rayonnements, Nora a appris à maîtriser ses pouvoirs de façon non pas parfaite, mais en tout cas stable. Il ne lui arrivera pas d'émettre des faisceaux de rayonnements gamma par erreur, à moins d'être particulièrement choquée ou dans des conditions tout à fait infernales.

    La vraie limite de son pouvoir reste donc la durée pendant laquelle elle peut émettre ces rayons : une vingtaine de minutes pour des doses moyennes, et une minute maximum pour une dose élevée.


  • Lien entre les Pouvoirs: Les deux viennent de la nature particulière de son système nerveux, qui canalise de la radioactivité électromagnétique (principalement gamma et beta) au lieu d'électricité comme le font des nerfs normaux.



Description Physique :


  • Apparence :
    Nora a une allure pour le moins particulière, la première chose un peu surprenante étant ses cheveux. Ceux-ci sont courts, coupés dans une sorte de carré plongeant un peu étrange aux mèches folles, qui lui arrive au dessus de la mâchoire... Mais ce qui frappe, c'est la couleur : ils sont châtain tirant légèrement sur le roux selon la lumière, mais surtout parcourus de mèches blanches. Ces mèches vont de la racine jusqu'au bout des cheveux, ne ressemblant donc pas spécialement à une coloration.

    Ils encadrent un visage plutôt ovale aux formes assez anguleuses : elle a une mâchoire plutôt marquée, des pommettes saillantes ainsi qu'un menton légèrement plat et volontaire. Son nez, lui, est assez haut et large avec une arrête droite. En dessous est visible un doigt de l'ange très marqué et des lèvres claires et pleines. Au dessus de cette bouche généreuse, il est possible de voir une petite cicatrice partant vers le haut, résultat d'un des nombreux incidents subis à cause de sa mutation.
    Ses yeux enfin, sont fins et larges, d'un bleu pastel éclatant qui contraste assez fortement avec le teinte de sa peau, très sombre, qui trahit des origines du sud.

    On pourrait en tout cas dire sans se tromper qu'elle est jolie, ou plutôt qu'elle a un charme assez particulier que certains apprécieront et d'autres moins. Par contre, ce qui pourra intimider le plus sera sûrement son regard d'acier : elle semble toujours particulièrement déterminée, même quand elle est détendue d'ailleurs. Il arrive qu'elle ait une mine plus douce, plus abordable, mais c'est peu courant. La majeure partie du temps, elle aura l'air pensive, peut-être même un peu sur la défensive... Sauf évidemment quand elle joue le jeu.

    En tout cas, l'aspect anguleux de son visage se retrouve aussi sur le reste de son corps : celui-ci est très profilé avec des muscles fins, saillants, et très marqués. En voyant la jeune femme à la musculature sèche et à la peau sombre, il devient évident qu'elle est assez sportive. Si l'on couple ça avec sa taille et son poids, 1m76 pour 71 kilogrammes, on obtient une femme à l'allure assez énergique. Les vêtements qu'elle porte en général semblent d'ailleurs conçus avant tout pour lui donner une certaine liberté de mouvement, ce ne sont pas des joggings de sport non plus mais elle a l'air de choisir ses tenues avec le plus grand soin, à ce niveau-là. Elle ne mettra que très rarement des choses plus élégantes ou fines mais moins pratiques.

    Sa voix, enfin, est étonnamment grave et douce, très rassurante. Si ce regard pensif et déterminé qui ne la quitte que rarement peut intimider, le fait qu'elle se mette à parler aura en général tendance à calmer ses interlocuteurs, voire à les captiver selon leur sensibilité à ce genre de chose.

  • Signes Particuliers  : Des mèches de cheveux blanches, une petite cicatrice au dessus de la bouche.




Caractère :


  • Mental :
    Elle a une moralité, d'abord, il faut bien le savoir, qui correspond à la normale humaine, même si son sens de la justice/injustice est extrêmement prononcé. Elle sera du genre à aider son prochain, à vouloir que la justice gagne, et que les méchants perdent. Jusque là, pas de souci particulier. En revanche, le seul point où elle diffère de pas mal de personnes civilisées, c'est qu'elle considère que parfois, la mort d'une personne dangereuse est la seule solution. Vous me direz : "plein d'américains sont pour la peine de mort". Oui, mais j'ai dit "personnes CIVILISÉES". Donc... Ah, oui, la mise à mort.

    Il existe des personnes qui échappent au système judiciaire traditionnel de diverses manières. Parfois par leur influence politique ou économique, parfois par des menaces qu'ils peuvent faire peser, parfois par des pouvoirs mentaux divers, parfois grâce à des planques suffisantes pour être introuvable par les forces de police... Et dans ce genre de cas, Nora est alors d'accord sur un fait : même si elle n'apprécie pas cette solution, elle considère qu'il faut éliminer le danger de la manière la plus efficace, tout simplement.

    Alors bien entendu, ce n'est pas non plus une psychopathe finie... Elle n'irait pas tuer un voleur à la tire ou autres. Non, pour elle ce genre de solution ne se limite qu'aux tueurs exceptionnellement dangereux pour l'humanité, aux personnes particulièrement nuisibles qui n'apportent rien de positif à qui que ce soit dans la société. Il s'agit donc principalement de très grands mafieux qui contrôlent des industries dangereuses, de méga-dictateurs, depuis Mutant Town elle a ajouté à sa liste les Purificateurs, et depuis Yggdrasil elle a ajouté à sa liste la Confrérie.

    Elle voit d'ailleurs sa mutation comme un outil très pratique pour nettoyer le monde. Nettoyer le monde par les radiations, c'est assez ironique, mais pourtant pas tant que ça... Certains nettoyaient par le feu, elle, elle avait une autre manière. Elle reste pourtant persuadée que si elle n'avait pas été mutante, elle aurait fait la même chose en utilisant des outils humains tels que couteaux, armes à feu ou autres. Elle est certaine que sa personnalité, ce sens de la justice aigu qu'elle a, n'est pas liée à sa mutation mais uniquement à la façon atroce dont elle a été élevée et traitée pendant toute son enfance. Peut-être est-ce vrai, mais de toutes façons c'est invérifiable.

    Après, concernant ses victimes, elle ne se focalise pas que sur les personnes faisant la guerre aux humains ou la guerre aux mutants (qu'elle classe dans la même catégorie : "coupables"). Non, toute personne nuisible à l'humanité et que le système "normal" ne parvient pas à stopper peut se trouver sur sa liste..

    Maintenant, comment fait-elle pour approcher ses victimes ? C'est là un trait également important de sa personnalité : la manipulation. Mentir, tricher, pas un problème. Nora a un talent inné pour se faire passer pour une autre personne, et elle arrivera en général à donner aux autres ce qu'ils veulent voir et ce qu'ils attendent d'elle. Cette capacité la rend en général immédiatement sympathique auprès de ses futures victimes, qui ont plutôt tendance à lui faire facilement confiance. Quand ils font une blague elle rit, quand ils sont scandalisés elle partage leur énervement, quand ils sont déprimés elle partage leur frustration... Enfin en apparence évidemment. Le fait est qu'elle a l'air très empathique, et qu'elle sait donc quoi montrer pour avoir l'air amicale.

    En dehors de ce tempérament profondément manipulateur, quand elle est "elle-même", elle est pourtant très agréable à vivre. C'est une personne très méticuleuse et organisée, à l'esprit plutôt vif, avec un humour assez piquant et une tendance naturelle à apprécier les bonnes choses de la vie. Elle a en revanche du mal à créer des relations de couple durables, probablement en raison de son passé troublé d'ailleurs, alors qu'elle a pourtant un certain potentiel de séduction. Elle n'a par contre pas spécialement de mal à garder de bonnes relations avec des amis. Elle garde suffisamment de distance pour laisser les gens à l'aise, mais n'est pas contre une soirée bière/pizza/film de série B, ou soirée philosophie et littérature.

    Ses loisirs, justement, sont très variés. Elle apprend vite, et par conséquent, elle apprend beaucoup, s'intéressant à beaucoup de choses différentes avec une certaine avidité. Ses connaissances littéraires et scientifiques sont surprenantes, et même si elle n'est pas une spécialiste de Spinoza ou de la physique quantique, elle aura des bases assez solides pour tenir une conversation avec un professionnel et même comprendre de quoi il parle avec quelques explications basiques. C'est cette curiosité et cette capacité à penser "en dehors des clous" qui lui a permis d'avancer de manière étonnante dans la vie...

    Enfin, elle se tamponne de l'Institut, de la Confrérie, du BAM, des purificateurs, elle s'en tamponne de tout le monde. Pour elle, les clans et groupes n'ont aucune importance : il n'y a que des individus, coupables ou non. Elle sait qu'elle est plus susceptible de trouver des cibles dans la Confrérie et chez les Purificateurs, mais si l'un des membres de ces groupes n'a jamais rien fait à personne, elle va se contenter de l'ignorer. Il en va de même pour le BAM : s'ils ne lancent aucune enquête sur elle, elle n'a aucune raison de se préoccuper d'eux. Ils font leur job, tant mieux pour eux.




Histoire :

  • Talents Particuliers  :
    -- Langues : Nora parle l'anglais, l'espagnol et l'italien.
    -- Culture générale : Nora maîtrise beaucoup de domaines, allant de la science à la littérature, de par son immense curiosité dans tous les domaines. Si elle ne pourra certainement pas tenir un débat avec un expert, elle a suffisamment de notions de divers sujets pour briller en société (cela inclut littérature et sciences, principalement).
    -- Informatique : Nora a une maîtrise avancée des ordinateurs et saura en monter, démonter, réinstaller, reconfigurer un sans difficulté. Elle a quelques connaissances en piratage et en recherche d'informations.
    -- Manipulation : Nora sait comment tricher, mentir, et manipuler une personne de son choix. C'est même ce dont elle se sert le plus afin de se rapprocher d'une de ses cibles.
    -- Finances : Nora a une connaissance avancée des marchés financiers et du secteur bancaire, de par ses études.
    -- Crochetage : Nora sait crocheter des serrures complexes.
    -- Boxe Thaï : Nora a pratiqué (et pratique encore) la boxe thaïlandaise depuis 8 ans à un niveau élevé.
    -- Tir : Nora sait tenir une arme, viser, et tirer. Elle n'est en revanche pas une experte des armes de guerre.

  • Possessions :
    -- Un appartement, loué, 62m², Upper East Side (Manhattan) - Loyer : $5.200/mois
    -- Plein de fringues.
    -- Un compte en banque avec environ $16.000 d'économies.
    -- Un revenu mensuel oscillant entre 7.000 et 12.000 dollars, selon l'état des marchés.
    -- Une paire de Beretta M92FS modifiés (automatiques).
    -- Une Harley Davidson Forty-Eight noire. Et une assurance qui va avec.


  • Biographie :

    Pour Joseph et Marie, le petit Jésus était un cadeau du ciel.
    Mais pour Stefano et Joanna Passeri, la petite Nora n'en était pas un. Ils avaient plein de projets ! Vivre de façon irresponsable en arnaquant autrui, principalement. Car certes, ça fait cliché, mais c'était pourtant la vérité : les deux américains d'origine italienne faisaient bel et bien partie de la mafia New-Yorkaise. Le premier n'était évidemment pas un assassin ni rien, attention, il était juste expert en matière de chiffres et d'économie. Il savait comment faire pour rentabiliser au maximum l'argent sale de la famille, et était donc un dieu du blanchiment et des paradis fiscaux en tous genres. Cela ne voulait pas dire qu'il n'avait jamais tué personne, ceci dit, mais c'est une autre histoire à voir dans un second temps. Quant à la deuxième, contrairement à ce que le cliché imposerait, elle ne tenait pas un bar et n'était pas strip-teaseuse, ou un truc du genre. Non, elle s'occupait de relations publiques : elle était porte-parole de l'entreprise qui servait à nettoyer l'argent mal acquis du gang centenaire, qui venait principalement de rackets, d'ailleurs.

    Et ce fut donc dans ce bordel bien abominable qu'arriva la jeune Nora. Sa mère ne s'était rendue compte de l'existence de la petite vie que bien trop tard pour avorter, et se retrouva donc obligée de mener cette grossesse indésirable à terme. Si quelqu'un avait filmé l'existence de Nora à partir de l'instant précis de sa naissance, il aurait pu après s'en servir pour écrire un guide : "Comment fabriquer une psychopathe".
    La petite enfance de la jeune Passeri fut donc axée autour de concepts récurrents et simples. Soit elle était laissée à elle-même, soit elle se faisait rabaisser en permanence, soit elle se prenait carrément des marrons dans la tête. Ses deux géniteurs lui faisaient clairement comprendre, à chaque seconde de son existence, qu'elle était indésirable. Ainsi, elle était en général laissée à devoir se débrouiller seule. Si elle demandait quelque chose, elle se faisait alors rabaisser et rabrouer en permanence. "Tu es incapable de le faire toi-même, il faut vraiment être la pire des abruties pour ne pas réussir ça, n'importe qui sait le faire, au dessous de tout", bref, un registre de langage très axé autour de l'humiliation. Et si elle insistait encore un peu trop... Les choses finissaient généralement par devenir brutales, même si jamais de manière critique. Elle n'eut jamais d'os brisés, de larges plaies, ou quoi que ce soit. Non, juste des marques discrètes qui disparaissaient au bout de peu de temps.

    Et du coup, afin de pouvoir se débrouiller seule, elle se mit à apprendre. A six ans, la petite savait faire la cuisine toute seule. Quel choix avait-elle, au juste ? Si elle ne le faisait pas, elle pouvait ne pas manger pendant plus d'une journée entière, ses parents s'occupant de leurs "affaires" avant de terminer la soirée dans une chambre d'hôtel. Elle avait aussi appris à laver ses vêtements, faire le ménage, histoire de ne pas vivre dans une porcherie. La femme de ménage avait, en effet, pour ordre de ne pas toucher à la chambre de la petite "parce que ça reviendrait plus cher pour pas grand chose". Et finalement, elle se débrouillait pour ses devoirs par elle-même, quitte à devoir dormir assez tard, vu que ramener de mauvais résultats était la garantie de passer un sale moment...

    Cette petite routine sinistre continua jusqu'à ses 9 ans, période où la jeune Nora commença à avoir des moments d'absence, de maladresse, de désorientation. Son système nerveux était en plein changement... Il se transformait petit à petit, et ces transformations lui posaient quelques problèmes, sans compter le fait que les radiations électromagnétiques qu'elle commençait progressivement à émettre avaient des effets particulièrement néfastes sur sa santé.
    Les quatre années durant lesquelles son pouvoir commença à se manifester furent donc les plus terribles à vivre, et parcourues de nombreux incidents, aucun n'étant particulièrement agréable et encore moins bénéfique pour sa santé mentale.

    Le premier fut l'accident de voiture. Alors qu'elle traversait la route, elle eut subitement une absence totale, une déconnexion du monde réel. Un groupe entier de ses neurones était en train de se convertir de "neurones normaux" vers "neurones à neutrons", et pendant ce bref laps de temps de quelques secondes, une voiture la renversa. Par chance, elle n'eut pas grand chose vu que c'était en ville et que les voitures ne roulaient pas trop vite, mais ce fut à ce moment-là qu'apparut la cicatrice au dessus de sa bouche. Ses parents, pour leur part, virent les choses de manière assez... on pourrait dire philosophique. Ils considéraient que c'était de sa faute, et qu'elle devrait payer elle-même la facture d'hôpital. Les deux affichèrent donc une "facture de stupidité" dans sa chambre, sur laquelle ils notèrent la somme, précisant qu'ils ajouteraient à partir de maintenant tous les frais causés par son imbécillité ou son manque d'attention. Et que les intérêts étaient de 3% par an, qu'elle avait donc intérêt à rembourser vite. Autant imaginer l'effet sur une enfant de neuf ans qui ne comprenait pas pourquoi elle "disparaissait de la réalité" pendant parfois dix minutes.

    Le deuxième fut l'incident des cheveux. Une fois que son cerveau fut totalement converti, il commença à émettre des rayons gamma et beta. Nora se retrouva donc avec des maux de têtes insoutenables pendant des nuits entières, et finit par perdre ses cheveux, en plus de devenir pâle et d'avoir une véritable allure de cadavre. Elle devint presque émaciée en l'espace de trois mois, ce qui n'inquiéta pourtant pas ses géniteurs. Plus précisément, ils se moquaient d'elle (ouvertement) en disant que "le look Bruce Willis ce n'était pas pour elle". Ce fut finalement son professeur de français qui s'inquiéta le premier, la faisant examiner par l'infirmière qui semblait démunie. Les maux de tête ne passaient pas, les vomissements continuaient, sa peau semblait sèche au possible, ses yeux rougis par la fatigue, elle avait en fait tous les symptômes d'un empoisonnement aux radiations.
    Mais pourtant... Les symptômes passèrent. Son corps s'adaptait, et devenait insensible à ces rayons mortels. Elle finit par reprendre du poids, une allure humaine, et ses cheveux repoussèrent... Sauf certaines mèches, qui restèrent blanches.

    Le troisième fut la paralysie descendante. Ses nerfs changeaient, et ce changement eut des conséquences pour le moins surprenantes et incompréhensibles pour la jeune fille. Le tissu nerveux se modifiait en partant du haut vers le bas, elle se réveilla donc un matin avec le visage entièrement paralysé, alors que sa biologie changeait et s'adaptait. Et pendant ce temps... Rien ne marchait. Elle était forcée de rester la bouche grande ouverte, ne pouvait qu'à peine cligner des yeux, ne sentait rien du tout. Par "chance", son père et sa mère étaient absents pour une longue durée, ils ne furent donc pas présents pendant les deux jours qu'il fallut à Nora pour regagner le contrôle de son visage et de sa mâchoire... Deux jours durant lesquels elle put à peine boire et ne put rien avaler.
    Ce fut ensuite le tour des bras et de la poitrine. Pendant deux jours entiers, elle fut incapable de saisir quoi que ce soit, et put à peine respirer, ayant le sensation de s'étouffer et d'être à deux doigts de l'évanouissement. La raison était simple : le diaphragme, qui permet de respirer, est lui aussi un muscle activé par des nerfs... Ces deux jours furent donc encore éprouvants.
    Et enfin, les jambes arrivèrent. A nouveau, deux jours entiers avec les muscles mous comme du caoutchouc : elle dut se déplacer en rampant et atteindre les placards où se trouvaient la nourriture ne fut pas de tout repos. C'était sans compter le fait que tous ses nouveaux nerfs lui faisaient mal, lui donnant une impression de brûlure lancinante non stop, jour et nuit.

    -----------------------------

    Une fois ses 13 ans atteints, son pouvoir avait fini de se développer. Sans que personne ne le sache, la petite était devenu une sorte de petit pulsar dans un corps féminin, mais elle était aussi une gamine comme les autres, quelque part. L'adolescence, en général, c'est la rébellion contre les parents, contre le système, l'ordre établi, et toutes ces choses-là. Chez Nora, cela passa par un petit copain qu'elle rencontra à ses quatorze ans, et qui avait tout en opposition avec ses mafieux de parents aux activités criminelles. Il était doux, il était gentil, il était pauvre, il ne pensait jamais à lui-même avant de penser aux autres, l'antithèse de ses deux géniteurs et leurs "amis" de travail.
    C'était un jeune orphelin de 16 ans, deux de plus qu'elle donc, qu'elle avait rencontré à l'école. Celle-ci avait un programme d'intégration en partenariat avec un orphelinat qui s'occupait des enfants n'ayant pas été adoptés jusqu'à ce qu'ils puissent se débrouiller par eux-mêmes, un peu à l'image des pupilles de l'état. Il s'appelait Joey, il était beau garçon, il était un des seuls à être adorable avec elle, comment pouvait-elle ne pas craquer ?

    Mais ééééévidemment, le couple de mafiosi ne le voyait pas d'un bon œil. Ils allèrent en fait loin, très loin :

    - Daniele va te suivre, et si jamais tu lui adresse la parole, ton petit copain peut dire adieu à la vie, lui déclara son père. Au moins, le message était clair.

    Et Daniele la suivit, effectivement. Chaque seconde de chaque journée, le type en costume ne la quitta pas d'une semelle, l'empêchant ainsi d'avoir le moindre contact avec celui qu'elle voulait pourtant retrouver...
    Mais, un soir, le gorille relâcha sa vigilance. S'étant absenté, probablement pour aller manger quelque chose, Nora en profita pour aller se cacher avec son petit ami dans un coin isolé à l'extérieur de la ville ; il venait d'avoir son permis et avait eu l'autorisation d'emprunter la voiture de son beau-père pour la soirée. Il devait rentrer à 22 heures, évidemment, mais autant dire qu'il se fichait éperdument des contraintes horaires. Il était avec sa petite copine, ils allaient s'isoler ensemble dans un coin de forêt planqué, et ils avaient des préservatifs... Donc, là, franchement, les 22 heures...

    Et une fois arrivés, ils ne perdirent pas de temps. Dans un sens heureusement, car ils eurent à peine le temps de terminer leurs "petites affaires" (certes peu longues ; la première fois c'est toujours pourri) qu'une silhouette peu amicale se dessina près d'un arbre... Ce cher Daniele avait réussi à les suivre, et il comptait manifestement respecter les instructions qui lui avaient été données. Sans dire un mot, il se rapprocha du pauvre Joey, le prenait par le cou et le plaquant à un arbre.

    - C'est ta faute petite... Tes parents t'avaient pourtant prévenue... dit-il l'air de rien, avant de lui mettre une balle dans la tête.

    C'était le déclic nécessaire. Il faut parfois peu de choses pour transformer quelqu'un de gentil et d'admirable en monstre psychopathe et sanguinaire. Un peu comme double face, Nora laissa à ce moment-là cette partie bien moins avenante d'elle sortir, prenant totalement la place. La jeune fille, choquée, nue, le regard fixé sur celui de son premier amant qui venait de se faire éclater la tête par un homme de main brutal et sans pitié, réagit d'une manière que n'avait pas vraiment imaginé Daniele. En fait, il s'était douté qu'elle pleurerait, le taperait avec ses petits points de jeune fille, ce serait vite réglé. Il lui mettrait une baffe, la jetant au sol, et point final. Il avait prévenu ses parents, de toutes façons : ils seraient là moins de cinq minutes plus tard et s'occuperaient de lui donner une "bonne leçon". Mais... Les choses furent un peu différentes.

    Nora se mit à luire. Ses yeux commencèrent à projeter une sorte de lumière jaune vif, puis sa peau commença ensuite à être luminescente. En l'espace d'une seconde, la luminosité devint extrême, aveuglante presque, alors que la brune criait de rage, la lumière continuant de s'étendre. Une trentaine de secondes plus tard, Daniele n'était plus qu'un cadavre desséché avec une expression de douleur figée sur le visage, les arbres aux alentours étaient devenus rachitiques, noircis, certains comportant quelques braises encore ardentes qui émettaient une odeur puissante de bois brûlé. Même le sol était devenu mort, noirci par les rayons gamma et beta, le tout dans un parfait cercle d'environ 4 mètres de rayon autour de l'adolescente.

    Quand ses parents arrivèrent, ils tombèrent sur ce spectacle de désolation. L'endroit dévasté, le corps détruit de l'ex gorille, et leur fille, nue, trônant au dessus de ce cadavre. Le père se précipita vers cette dernière, hurlant alors :

    - QU'EST-CE-QUE C'EST QUE ÇA ENCORE !?!!
    - C'était Daniele, "ça", répondit alors Nora d'une voix totalement neutre, vide.
    - JE VAIS T'APPRENDRE A RÉPONDRE A CÔTÉ, TOI !

    Le mafioso s'approcha alors en levant le bras, comme il l'avait fait des centaines de fois, mais une nouvelle fois, les choses ne se passèrent pas comme prévu. La gamine hurla à nouveau, ses yeux luisant encore de ce jaune vif, tendant la main... Et un faisceau de cette même lumière fut propulsé de la paume de celle-ci, prenant le bras droit de l'homme pendant une demi-seconde environ. L'exposition fut suffisamment violente pour lui arracher un cri de douleur, Stefano Passeri tombant au sol avec un air effrayé. Son bras était totalement rouge, couvert de douzaines de cloques de très grande taille, comme s'il venait de mettre tout le bras droit dans une casserole d'eau bouillante.

    - Mais il ne faut pas y voir le cadavre de Daniele. Il faut plutôt y voir... Un symbole, reprit ensuite Nora, toujours d'un ton vide de tout sentiment. Comme ça, c'est juste un corps mort... Mais d'un point de vue symbolique c'est beaucoup plus intéressant... Par exemple, ce cadavre nous informe symboliquement que les déchets de l'humanité qui me traitent comme un insecte vont devoir se mettre à un autre régime s'ils ne veulent pas que je les y mette moi-même. Ce cadavre symbolise la fin des haricots et la décarrade des connards, et surtout l'avènement de la vie à ma manière. En d'autres termes, la rigolade, c'est terminé.

    Une fois son petit discours terminé, la jeune femme tendit l'index et le majeur vers le bas-ventre de sa mère, projetant à nouveau un de ces rayons, cette fois-ci pendant plus de temps. La peau était détruite, la douleur atroce, mais ce que l’adolescente avait visé, c'était autre chose.

    - Et pour commencer, une irresponsable comme toi ne devrait pas avoir d'autre enfant. Et tu peux me remercier... J'aurais pu viser autre chose.

    Nora quitta alors les lieux, laissant les deux mafiosi au sol, paralysés par la douleur, au milieu d'un champ radioactif et à côté de deux corps sans vie...

    -----------------------------

    Entre ses 13 et ses 18 ans, la vie changea de manière radicale. Maintenant, la "facture" affichée dans la chambre de Nora avait disparu et c'était au contraire elle qui notait précisément ce que ses parents devraient faire. Tout était calculé dans son propre intérêt. Chaque mouvement, chaque mot, chaque cent dépensé devait la mener vers un objectif soigneusement optimisé : faire des études supérieures en économie, et utiliser le pactole de ses parents pour se lancer dans la finance. C'était, pour elle, une façon simple de se faire de l'argent pour peu qu'elle ne soit pas trop regardante au niveau moral, et lui permettrait de faire... Autre chose à côté.

    Elle n'aimait pas faire cela, autant le dire. En soi, elle n'avait aucune pitié envers ses parents, mais elle n'appréciait malgré tout pas le tour qu'avaient pris les choses. Elle avait joué son numéro de grosse badass à faire un discours menaçant, mais en réalité, elle avait toujours été plutôt inoffensive... Et on ne change pas de caractère aussi rapidement et facilement que ça.
    Tout le problème était que si elle ne "donnait pas le change" et ne faisait pas semblant d'être devenue subitement maléfique, ses parents sauteraient sur l'occasion pour se débarrasser d'elle. Ils n'auraient plus peur et de fait, ils riposteraient d'une manière ou d'une autre. Sa seule hâte était donc de partir d'ici, et vite, afin de pouvoir reprendre une vie plus "équilibrée" au niveau émotionnel.

    Sauf que voilà... On ne trompe pas ses propres parents pendant longtemps. Après quelques semaines, réalisant qu'elle ne les menaçait plus ni rien, ils commencèrent à discuter avec Ben de cette situation. Ben, c'était quelqu'un qui "manageait" les opérations de racket auprès des vendeurs de drogue... Et Ben avait dit qu'il allait "chercher une solution".
    N'ayant plus le choix, elle l'exposa pendant plusieurs jours de suite à des doses faibles puis plus élevées... et le résultat ne se fit pas attendre. Moins de 48 heures plus tard il tomba violemment malade, et deux semaines après, il mourait d'un empoisonnement aux radiations.

    Ce type de mort n'étant pas courante, cela éveilla les soupçons d'une bonne partie de la mafia New-Yorkaise qui se méfiait de tout le monde... Cela permit donc à Nora d'apprendre un détail important : une mort suspecte peut amener des problèmes, mieux vaut la jouer discrètement. Au moins, ses parents comprirent le message... Ils savaient très bien comment il était mort et à cause de qui.

    Par conséquent, maintenant terrorisés par leur fille, ils décidèrent de coopérer. En fait, ils le faisaient en n'ayant qu'une hâte : qu'elle ne foute le camp. Ils avaient accepté très volontiers sa demande de lui donner une somme coquette d'argent et de l'inscrire dans la meilleure université possible, ils étaient prêts à tout faire pourvu qu'elle ne s'en aille d'ici.

    -----------------------------

    Et une fois ses 18 ans atteints, elle finit par s'en aller d'ici : les études arrivèrent. La libération pour le couple mafieux, et dans un sens, la libération aussi pour la jeune femme. Désormais, le stress était absent ou presque. Elle n'avait plus à faire semblant d'être une sorte de tueuse sadique et pouvait enfin laisser aller sa propre personnalité, à nouveau. Quoiqu'à nouveau... Elle n'avait jamais vraiment pu être elle-même, c'était donc en réalité la première fois qu'elle put enfin se développer sans crainte.

    Les choses se passèrent assez bien, la première année. Elle se fit quelques amis, et même si elle avait assez peur de s'attacher (de peur d'être après abandonnée comme elle le fut pendant de nombreuses années), Nora parvint à avoir une vie sociale non pas florissante mais au moins existante. Son caractère joueur et gentil plaisait. Elle voulait juste profiter de ses années de "fun", et rien d'autre. En études, elle avait choisi la finance, car elle savait que c'était le meilleur moyen de se faire de l'argent plus ou moins facile.

    Mais les temps changeaient... Certains groupes extrémistes et anti-mutants commençaient à sévir dans l'état, et Nora avait un total mépris pour les raisonnements bas de plafond de ce type. "Il est mutant donc il est méchant", "Il est humain donc il est méchant", une bêtise crasse et affolante, dont le monde pourrait très bien se passer sans aucun problème.

    En soi elle ne serait pas non plus allée se battre contre ces mecs-là. Au fond, elle ne se voyait pas vraiment comme une sorte de justicière masquée et chacun gérait ses petites affaires dans son coin... Jusqu'à ce qu'elle rencontre un redneck, un débile de l'Iowa qui se vantait de "butter du mutant pour se détendre". La première phase fut assez simple vu que le type avait tendance à trop parler... Il disait avoir traîné sa dernière victime derrière sa voiture sur une autoroute déserte, et il ne fallut pas longtemps à Nora pour inspecter ladite autoroute pour y trouver des traces de sang séché ; les Interstates ne sont pas nettoyées très régulièrement (pour ne pas dire jamais). La voiture ensuite, il y avait bel et bien des chaînes dans le coffre dont certaines qui portaient des traces de sang. Enfin, il y avait aussi des marques d'ongles (plutôt des sortes de griffures) sur l'arrière du capot, typique de quelqu'un qui tente de s'accrocher à l'arrière de la voiture pour courir, mais qui finit par tomber pour mourir de façon abominable...

    Plus effarant encore que ces découvertes, il y eut le résultat du procès... Car il avait été arrêté pour ce meurtre, mais il n'avait pas été condamné. La raison ? "Illegal search and seizure". Le mandat qui avait permis à la police de récupérer TOUTES les preuves nécessaires pour le faire enfermer avait été annulé 10 minutes avant que la police n'entre, et par une habile manipulation de son avocat, le type parvint à faire annuler l'ensemble des preuves, qui étaient au passage devenues inutilisables dans le moindre procès. En somme, il était coupable, tout le monde le savait, la justice le savait, mais tout le monde s'en foutait. Elle était sidérée. Et elle ne pouvait pas supporter l'idée qu'il puisse recommencer à faire la même chose à quelqu'un d'autre...

    Sa culpabilité était établie, et elle ne pouvait pas le laisser traîner et tuer des gens qui n'avaient rien demandé. Elle décida donc d'improviser... Pour démarrer, elle changea de style vestimentaire et de couleur de cheveux : mademoiselle Passeri était désormais miss Johnsen blonde avec les cheveux longs, avait les yeux marron (lentilles), s'habillait en pouffe de lycée, et avait un accent de la côte ouest vu qu'elle venait de "Ellay !". Elle rencontra sa future victime, et elle-même n'y croyait pas tellement ça faisait cliché, à un concert de country. Oui, de country. Inutile de passer la nuit là-dessus... Il s'appelait Bobby Tarkin, et il fallait simplement que Nora parvienne à rester proche de lui pendant une heure ou deux. Étant donné qu'il s'était vanté de meurtres multiples et qu'il en avait commis un récemment, il semblait à la tueuse que se débarrasser de lui était urgent... Elle opta donc pour l'empoisonnement aux radiations.

    Hop. Une soirée proche de lui à le draguer un peu, à danser vaguement, se frotter légèrement, et après quelques heures elle lui donna son numéro (un faux numéro) avant de partir. Trois jours plus tard, il était mort dans des crises de délire terribles, perdant ses cheveux, ses dents, le regard exorbité, ses cris entrecoupés de vomissements sanglants. Une agonie peu enviable.

    Les études reprirent ensuite... Des études standard, si l'on excluait la forte ambivalence morale de ce qu'elle avait fait. D'un côté elle avait fait en sorte que plus personne ne soit jamais blessé par ce type, mais d'un autre, elle avait tué quelqu'un, tout simplement. Il lui fallut facilement plusieurs mois pour "faire la paix" avec cette situation, et elle se fixa donc sur une conclusion : il faut que les criminels soient gérés par la justice, mais ça ne veut pas dire qu'il faut laisser des fous dangereux massacrer les gens quand celle-ci échoue. Elle n'irait certainement pas abattre un voleur de légumes ou même un vendeur de drogue... Elle ne devais refaire ça que dans les cas extrêmes.

    -----------------------------

    - ...ccasion idéale d'investir sur ces actifs, qui continueront d'augmenter en raison de la dette Grecque, qui continuera aussi d'augmenter en parallèle d'ailleurs ! déclara le manager avec un grand rire amusé.

    Les autres présents dans la salle rirent aussi poliment, mais Nora était plus ou moins en train de se réveiller. Elle n'avait en fait rien écouté de toute la réunion. Elle avait désormais 27 ans, et cela faisait maintenant trois ans qu'elle travaillait pour Morgan Stanley, sur Times Square. Au début de l'année 2010, ils avaient recherché de nouveaux analystes financiers et spécialistes de la spéculation, en tant que consultants indépendants. Ils voulaient des jeunes qui s'y connaissaient dans l'économie numérique et c'était justement le sujet sur lequel avait travaillé Nora dans sa dernière année. Cela faisait donc trois ans qu'elle faisait des calculs, préparait des investissements, surveillait des courbes, c'était tout simplement barbant au possible... Mais cette position avait de nombreux avantages.

    D'abord, elle ne devait qu'une seule chose : des résultats. Elle avait un bureau mais n'était pas obligée d'y aller, et ne devait se rendre qu'une fois par semaine à un meeting hebdomadaire d'environ deux heures, le mercredi matin. Le reste, elle le gérait de la façon qui lui plaisait ! De plus, le revenu était... assez avantageux. Elle obtenait une commission sur les transaction qu'elle faisait, qui pouvait augmenter son salaire de manière considérable, les bons mois. Nora se retrouvait donc avec la possibilité de s'assurer un revenu conséquent et d'avoir parallèlement le temps d'enquêter...

    Car ses soirées étaient occupées. Elle s'intéressait principalement aux personnes extrêmement dangereuses qui échappaient aux tribunaux. Quand un tueur en série, un baron du crime, ou autres, parvenait à se sortir d'un souci judiciaire d'une manière douteuse, elle prenait le relais et se mettait à enquêter.
    Elle avait passé le programme de formation de l'université de Boston : une centaine d'heure avec des détectives professionnels et reconnus, experts dans leur domaine, qui livraient leurs conseils pour tout savoir sur tout de manière transparente, invisible, et légale à la fois. Elle avait longuement hésité à s'inscrire comme PI, d'ailleurs, mais pour avoir une license elle était obligée de justifier de cinq ans de vie au même endroit. Dans le sens "la même adresse". La jeune femme ne comprenait pas trop l'intérêt de cette règle, mais le fait était qu'elle ne pouvait pas se faire enregistrer... Elle agissait donc dans l'ombre.

    Après trois ans, au jour de cette réunion donc, elle avait abattu cinq personnes au total. Trois anti-mutants ultra-violents qui, chaque fois, s'en étaient sortis avec coups et blessures et homicide involontaire, soit 16 mois. Une fois dehors, ils montrèrent tous des signes extrêmement évidents qu'ils allaient recommencer. Elle attendait chaque fois la dernière seconde en espérant qu'elle n'aurait pas besoin d'intervenir, mais dans tous les cas, ils se retrouvèrent à préparer un nouveau massacre. Ensuite, il y avait eu un mutant anti-humain tout aussi dangereux, qui avait réussi à échapper à la police grâce à son pouvoir : il passait au travers des murs. Par conséquent, les balles aussi lui passaient au travers, comme les menottes. Impossible de le retenir. Il n'était pas insensible aux fortes doses de radiations en revanche... Et le dernier était un type qui avait enfermé et torturé des jeunes femmes pendant des dizaines d'années dans son petit pavillon de banlieue. Il était aussi parvenu à échapper à la justice grâce à...

    - Mademoiselle Passeri, vous aviez d'ailleurs quelque chose à nous présenter dans ce domaine ?

    Interrompue dans ses pensées, Nora se leva après avoir lancé le powerpoint qu'elle avait préparé. Elle allait faire sa présentation -de la spéculation à la baisse à faire dans le sud de l'Europe- mais elle n'était pas vraiment à ça. Pour l'instant, elle pensait à sa prochaine victime... Un type des Purificateurs, il avait été à Mutant Town pour foutre le feu partout et avait échappé au système. Foutre le feu, c'était parfaitement littéral : la raison pour laquelle il avait échappé au système était qu'il portait un masque à gaz en plus du lance-flammes... Impossible de le reconnaître. Elle devait le voir le soir-même, chez lui par dessus le marché. Tout était prêt. Une perruque bleue, des fringues de goth-pouffe, un faux tatouage sur la main droite. Lorsqu'elle se rendait sur une "opération", elle prenait soin de bien mettre des détails très voyants de ce genre.

    Si un jour quelqu'un demandait à un témoin de décrire l'assassin, ils diraient : "Oh, c'est facile de la reconnaître ! Elle avait les cheveux bleus vif, était habillée en noir, comme ces filles qui se déguisent en sorcière, avec des piercings... Et elle avait un gros tatouage sur la main !". Par contre, illuminés par ces détails grossiers, ils auraient totalement oublié tout le reste de l'allure de Nora. Et ces détails grossiers étant tous des faux, elle serait du coup débarrassée de ses problèmes. Insoupçonnable ? Peut-être pas, mais si pour l'une ou l'autre raison elle se retrouvait avec le B.A.M. enquêtant sur l'une de ses victimes, elle s'assurait ainsi qu'aucun témoin ne pourrait vraiment la décrire de façon précise.

    Une fois la présentation terminée et le déguisement passé, elle se dirigea vers le point de rendez-vous avec sa cible : Ewan Menson, 37 ans, père de deux enfants. Elle s'en foutait, qu'il ait des enfants. S'il crevait... Au moins, il n'aurait pas l'occasion d'intoxiquer sa progéniture avec ses idées de dégénéré. Encore une fois, elle voyait les choses sous un angle positif : apporter quelque chose au monde, éviter des morts inutiles,  ...
    Mais une fois au coin de la 43ème comme convenu, Nora fut assez surprise de ne pas voir son rencard... Ils étaient censés manger dans un restaurant non loin, elle aurait utilisé cette opportunité pour le mettre à mort. Mais surprise, il sortit la tête d'une petit rue abandonnée, lui faisant de grands signes.

    - Laura ! Viens voir ça !

    Ce n'était pas normal. Elle n'aimait pas ça du tout... L'analyste financière (et tueuse en série) se rapprocha donc de l'endroit, observant la ruelle qui était... vide. En fait, à part Ewan, il n'y avait rien ni personne. Elle se rapprocha alors avec un air surpris, mais aussi avec un grand sourire, continuant de jouer le jeu.

    - Hé ben quoi, qu'est-ce-qu'il y a là-dedans, à part de la saloperie ? demanda la mutante.

    Elle n'eut en revanche pas le temps d'aller beaucoup plus loin que le type sortit un couteau de sous son manteau. Enfin un couteau... C'était presque une épée courte, ce machin. Pourquoi ? Est-ce-qu'il s'en prenait aussi aux humains ? Comment aurait-il pu la repérer !?

    - Je t'ai vu crocheter ma serrure et fouiner chez moi espèce d'salope de mutante... Tu vas voir ce qu'on fait aux saletés comme toi !

    Sans lui laisser le temps de répondre, il envoya un coup de lame vers la tête de la tueuse, qui n'esquiva que de justesse. Il continua de frapper presque au hasard, chose qui laissa finalement à Nora une ouverture pour frapper. Elle jeta un coup de genou magistral dans le plexus de sa victime, un de ces coups brutaux de boxe thaïlandaise qui permettait de tuer en un seul coup... Bon, elle n'était pas suffisamment forte ni entraînée pour tuer en un seul coup, mais cela suffit à étouffer son adversaire qui recula. Il fallait qu'elle se décide... Elle ne pouvait pas le tuer avec un coup de rayon de la mort en pleine ruelle. Il n'y avait personne, certes, mais ce serait prendre un énorme risque.

    Elle n'eut pas le temps d'y réfléchir plus de toutes façons, vu qu'il repartit à l'assaut, cette fois-ci parvenait à lui porter un coup. Elle n'avait qu'une plaie au bras, assez profonde, mais ce fut assez pour l'énerver. Se mettant à luire de jaune comme toutes les rares fois où elle avait dû mettre la dose maximale, elle cria en pointant la main vers Ewan qui se retrouva pris dans cette tornade de radiations : seules ses mains et ses jambes sortaient de celles-ci. Après environ cinq secondes, il ne resta de lui plus qu'un corps massacré, à l'exception des mains et jambes qui étaient demeurées intactes.

    Le cerveau de Nora était en surcharge... il fallait qu'elle réfléchisse, et vite. Très, très vite, car ce bruit attirerait sûrement l'attention des voisins d'ici quelques minutes...
    Elle courut en dehors de cet endroit totalement irradié et devenu dangereux, en espérant que personne ne la repérerait après ce "petit exploit"...




Avatar : Nilin (Remember me)
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [X] Non []
Si oui, Qui ? : Kaya
Pseudo : Zloubistrik
Votre Age : >< Laissez mon âge tranquille
Comment avez vous connu le Forum ? : C'est un DC \o/

Le mot de passe est toujours [Vu par Amy]!


Dernière édition par Nora Passeri le Mar 15 Oct - 20:00, édité 11 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Dim 21 Juil - 16:59

Re bienvenue parmi nous
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 27 Juil - 16:35

Yo

POUVOIR :

Cerveau illisible : Elle est quand même vulnérable aux attaques psy classiques (rafales psy) ?

Radiations : J'ai un peu de mal à voir comment elle peu viser un endroit en sachant que les rayons traversent tout. J'ai aussi un peu de mal à savoir comment elle peut être précise sachant que ça travers tout elle risque pas à chaque fois des dégâts collatéraux ?

MENTAL :

Il n'est pas compatible avec BlackHawk. Ça peut être un problème majeure si ton envie est toujours de les rejoindre.
Donc les remarques suivantes sont valides si c'est toujours ton souhait.

Elle a le profil des cibles de BH et si mon perso devait choisir entre la tuer et la recruter il la tuerait.
Pourquoi ? Parce qu'elle est trop extrémiste. Elle n'a pas de sens des valeurs, de la justice et ne croit plus en la société actuelle comme capable de gérer des petits criminels.
Elle ne croit pas en la loi mais en sa loi. Blackhawk est une organisation se chargeant de tuer les criminels tellement dangereux qu'ils ne peuvent être emprisonner. Ils pallient à un problème d'une justice pour certains cas extrême inefficace. Cependant ils ne sont pas des psychopathes, ils sont mentalement stables dans leurs valeurs et leurs vision de la société.
Ils ne prennent donc aucun plaisir dans leurs boulot mais le font parce que c'est nécessaire le temps que les prison puissent accueillir ces criminels (cependant en attendant ils préfèrent les neutraliser radicalement plutôt que les laisser dans la nature).
Ton personnage est une psychopathe qui cache sa folie meurtrière ultra condamnable derrière la prétention de tuer des coupables de délits quels qu'ils soient, mais elle n'a aucune demie-mesure, aucune subtilité dans son idéologie. Elle est donc aussi extrémiste et du même acabit qu'un membre extrême de la confrérie ou qu'un purificateur ultra radical.
Enfin elle n'a aucune patience et sa psychologie est instable dès qu'elle n'a pas de sang qui coule sur ses mains c'est donc un membre qui peut vite devenir ingérable puisque l'acte de tuer n'est qu'une infime partie du travail de BH qui se concentre beaucoup sur du renseignement et qui juge énormément pour savoir si une personne ne peut pas être prise en charge par la justice actuelle ou par les lois en vigueur. Si tel est le cas alors il n’interférerons pas.

Voilà en gros ce que je peux dire. Donc après ça peut être un choix et si c'est le cas alors ça pose moins de problème. Sinon il faudrait réarranger cela. Je passerais sur la bio une fois ton choix fait.

Cela dit c'est une jolie fiche et j'ai pas non plus grand chose de fondamentale à y redire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Passeri
Neutre Alpha
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 27 Juil - 17:39

Hello !

Il faudrait que je refasse du coup l'intégralité du mental et toute la bio... Je t'avoue que là je n'ai pas d'idée engageante en tête et je ne suis pas certaine d'avoir la motivation de tout refaire de zéro pour le moment =/

Il vaut donc mieux déplacer la fiche en attente, car ben... Peut-être qu'une idée géniale me viendra d'un coup, mais c'est improbable pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 27 Juil - 17:46

Je tiens à rappeler que mes remarques sur le mental sont à prendre en compte uniquement si ton souhait est de rejoindre BH et ce ne sont donc pas en soit des soucis qu'il faut régler si tu abandonnes cette idée.

Fiche déplacée en attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 14 Sep - 8:36

Du nouveau sur cette fiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 14 Sep - 8:37

Hello !

Pas pour le moment malheureusement. Je tenterai de m'y mettre mais je ne peux pas vraiment donner de délai précis vu que je dois refaire une partie conséquente de la fiche. Désolée =X
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 14 Sep - 8:48

Okay.
Je te laisse encore un mois/un mois et demi si j'oublie et je reviendrais faire le point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Passeri
Neutre Alpha
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Dim 22 Sep - 17:36

Hop ! Le mental et le BG ont été remaniés. Elle tue toujours des gens, mais ses motivations sont devenues radicalement différentes. De tueuse psychopathe, elle est devenue justicière malgré elle. Elle n'aime pas le faire, mais quand elle repère un criminel ou quelqu'un d'extrêmement dangereux qui échappe des rouages de la justice, elle s'en occupe elle-même. J'ai aussi réduit le nombre de victimes qui est passé de 26 à 6.

Les modifications ont lieu après la mort de son petit chéri (inutile de relire le début qui n'a pas changé).

Valivalou !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 28 Sep - 1:46

Ça me va.

Quelques remarques pour la bio :
- Indiques plus de repères temporels (date ou age de Nora au début des parties ou de gros paragraphes)
- Lorsque tu mentionnes "La mafia New-Yorkaise" essaye de nuancer le propos pour que cela laisse une possibilité à toute autre personne voulant utiliser ce milieu ou l'utilisant déjà.
(Par exemple : "les évènements alertèrent une partie de la mafia New-Yorkaise.")

Corrige ça et ce sera bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Passeri
Neutre Alpha
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 28 Sep - 9:55

Alors, les changements demandés, en rose tepu :

Cerveau illisible : Elle est quand même vulnérable aux attaques psy classiques (rafales psy) ?

Enfin, les attaques psy n'ont pas plus d'effet que la lecture. On n'attaque pas de la même manière un ordinateur tournant sous Windows ou sous UNIX, c'est ici plus ou moins le même problème : une attaque psychique "valide" pour un cerveau humain normal ne fonctionnera ici absolument pas.

Radiations : J'ai un peu de mal à voir comment elle peu viser un endroit en sachant que les rayons traversent tout. J'ai aussi un peu de mal à savoir comment elle peut être précise sachant que ça travers tout elle risque pas à chaque fois des dégâts collatéraux ?

Cela est lié à son niveau de maîtrise. Elle arrive à parfaitement contrôler la précision (longueur d'onde, puissance, ...) d'une faible dose alors qu'une dose massive partira un peu plus "où elle veut comme elle veut". Il est néanmoins tout à fait possible d'être d'une grande précision avec des radiations. C'est là-dessus que se base la radiothérapie qui ne vise que des zones très délimitées.

Indiques plus de repères temporels (date ou age de Nora au début des parties ou de gros paragraphes)

Ajouté en rose tepu !

Lorsque tu mentionnes "La mafia New-Yorkaise" essaye de nuancer le propos

J'ai réduit à une partie. C'est vague et devrait donc permettre de facilement utiliser ce milieu sans trop de soucis =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 28 Sep - 10:14

Précise dans ton pouvoir du cerveau que sa spécificité c'est d'empêcher aux télépathes de pouvoir créer un lien psychique avec elle car sa signature psychique est inédite, radioactive et potentiellement dangereuse.

Cela empêche en effet la lecture ainsi que la plupart des influences télépathiques mais pour tout ce qui est des capacités de télépathes ne nécessitant pas de lien (rare mais pouvant exister comme les dagues de Psylocke par exemple ou l'énergie psychique de Chamber pour prendre des exemples Marvel) elle n'en est pas protégée.

PS : Change le titre également de ce pouvoir : Cerveau illisible ne sous-entend pas une immunité (partielle) à la télépathie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nora Passeri
Neutre Alpha
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 28 Sep - 11:25

Nom changé en "Cerveau radioactif" et précisions ajoutées en rose tepu sur le fait qu'il s'agit d'une impossibilité à établir un lien psychique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Sam 28 Sep - 11:32

Noeud PAP (Premier Avis Positif)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Lun 14 Oct - 22:00

Ok, je m'occupe donc de ton second tour. J'ai cru que ça allait aller vite, et ça fait plus de deux heures que je suis dessus, oui parce que j'aime bien lire plusieurs fois pour croiser les infos, et puis comme c'est bien écrit et que je suis fan de country, j'ai aussi relu la bio plusieurs fois Wink

Cerveau radioactif :
Attention, un rayonnement Béta, c'est un électron, donc, ça fait partie des influx électriques Wink (à moins que tu parles du neutrino qui est émis par ailleurs lors de la réaction qui génère la béta). Bon, c'est juste pour le détail physique de ton explication sur la neurotransmission, ça change pas le pouvoir en lui-même.

Je présume qu'elle ne peut pas non plus communiquer avec un télépathe amical, j'ai bon ?

Est-ce qu'un télépathe peut se rendre compte qu'il y a un danger à essayer d'intéragir avec cet esprit avant de commencer à subir les effets d'une tentative d'attaque ? En comparant avec le soleil, est-ce que c'est comme le soleil dans le ciel où même sans le regarder, on sait qu'on risque de se brûler la rétine ou est-ce que c'est comme si on regardait par le trou d'une serrure et que d'un coup, on se rendrait compte qu'il y a un laser pointé vers nous de l'autre côté ?

Le fait que Nora ait un esprit aussi agressif ne peut-il pas permettre de la repérer en sachant que ce qu'on recherche au final, c'est un truc hyper dangereux ? Est-ce que les télépathes dans le coin ne vont pas "sentir" qu'il y a une personne inhabituelle dans le coin, si ils observent le plan astral ?

Faisceaux de radiations :
« Les rayons gamma, c'est vraiment de la saloperie. », c'est de Marie Curie, et elle a plutôt écrit ça : « Lesrayenzgamnna..c"estwraiment dlazaloperi. » parce qu'elle avait les doigts rongés par la radioactivité.

Faible dose :
L'émission est-elle assez précise pour éviter de dégrader ou d'imprimer des objets alentours (papier photo, écrans...) ?

Dose moyenne :
A nouveau, est-ce que l'utilisation du pouvoir ne risque pas de laisser des traces dans les objets les plus proches ? Genre si je passe un compteur geiger, je peux trouver qu'il y a eu irradiation et d'où ça venait ?
Est-ce qu'il n'y a pas de risque qu'une personne proche s'en prenne un peu aussi ? Genre si deux amoureux marchent bras dessus, bras dessous ?

Commun à tous les pouvoirs : l'émission se fait par n'importe quelle zone de son corps ou elle doit en utiliser une en particulier ? Elle peut faire RÉTROOOOOOLASEEEEEER ?

Mental :
Spinoza ? => C'est bon, tu as ton deuxième av/SBAF... Ah, on me dit que non dans mon oreillette, il faut que je regarde d'abord la suite de la fiche...

Talents :
Elle n'a pas étudié un peu de physique quantique pour comprendre son propre pouvoir ? Elle me donne l'impression d'une personne qui l'aurait fait Wink

Possessions :
♫Je n'reconnais plus personne en Harley David...SON !♪

Histoire :
Il y a une petite incohérence : si Joey est orphelin, il ne peut pas emprunter la voiture de son père Wink

Voila, c'est tout ! Bon, comme tu peux le voir, y'a plus de blagues que de véritables remarques. Fais les modifs (en gros, juste les précisions des pouvoirs, sauf le coup de la béta, c'est pas très important, et la partie histoire) et tu pourras être validée.
A bientôt,

E.
Revenir en haut Aller en bas
Nora Passeri
Neutre Alpha
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Lun 14 Oct - 22:22

Bonjourbonjour ! OO

Les corrections sont apportées en bleu flashy années 90 ! Je les copie aussi ici pour que tout soit facile à voir ^^

Citation :
Attention, un rayonnement Béta, c'est un électron, donc, ça fait partie des influx électriques
Au lieu de transmettre l'information par des impulsions électriques uniquement, celle-ci est envoyée par de puissantes radiations électromagnétiques (principalement gamma et beta)

(Il y a donc aussi de l'électricité ^^)

Citation :
Je présume qu'elle ne peut pas non plus communiquer avec un télépathe amical, j'ai bon ?
Bien entendu, les effets psychiques bénéfiques demandant un lien, cela incluant le contact avec un télépathe allié, sont également bloqués.

Citation :
Est-ce qu'un télépathe peut se rendre compte qu'il y a un danger à essayer d'intéragir avec cet esprit avant de commencer à subir les effets d'une tentative d'attaque ? En comparant avec le soleil, est-ce que c'est comme le soleil dans le ciel où même sans le regarder, on sait qu'on risque de se brûler la rétine ou est-ce que c'est comme si on regardait par le trou d'une serrure et que d'un coup, on se rendrait compte qu'il y a un laser pointé vers nous de l'autre côté ?
Il est à noter qu'il est obligatoire d'établir un lien pour que cet "effet d'éblouissement mental" n'ait lieu. Seul un télépathe puissant pourra se rendre compte qu'il y a anguille sous roche : les autres se retrouveront affectés d'un seul coup, comme quelqu'un qui regarderait au travers d'un trou de serrure pour se rendre compte que quelqu'un y pointe un laser.

Citation :
Le fait que Nora ait un esprit aussi agressif ne peut-il pas permettre de la repérer en sachant que ce qu'on recherche au final, c'est un truc hyper dangereux ? Est-ce que les télépathes dans le coin ne vont pas "sentir" qu'il y a une personne inhabituelle dans le coin, si ils observent le plan astral ?
L'effet de cette "luminosité" mentale est qu'elle est très visible dans le plan astral, et sa présence est même très dérangeante dans celui-ci. Il faut toutefois être capable de rentrer dans ce plan et d'y observer quelque chose, pour se rendre compte du fait que quelque chose ne tourne pas rond chez Nora. Les autres télépathes, incapables de se connecter au plan astral et d'y voyager librement, ne se rendront pas spécialement compte que quelque chose n'est pas normal chez elle.

Citation :
Faible dose :
L'émission est-elle assez précise pour éviter de dégrader ou d'imprimer des objets alentours (papier photo, écrans...) ?
Étant donné que plus la dose est faible, plus Nora est précise, elle est capable de viser des zones extrêmement délimitées et n'affectera donc pas les personnes (ou objets) des alentours.

Citation :
Dose moyenne :
A nouveau, est-ce que l'utilisation du pouvoir ne risque pas de laisser des traces dans les objets les plus proches ? Genre si je passe un compteur geiger, je peux trouver qu'il y a eu irradiation et d'où ça venait ?
Est-ce qu'il n'y a pas de risque qu'une personne proche s'en prenne un peu aussi ? Genre si deux amoureux marchent bras dessus, bras dessous ?
Au niveau de la précision, une dose plus importante sera plus difficile à gérer. Si sa victime porte un "vieil" appareil photo, le négatif sera ruiné. Elle risque aussi de bousiller les téléphones portables et équipements électroniques sensibles si elle ne reste pas un minimum concentrée. Enfin, si sa victime est très proche d'une autre personne, il y a des légers risques de dégâts collatéraux. Plus Nora est déconcentrée, plus ces risques augmentent.

La dose ne reste détectable que pendant une courte durée. Environ une heure après, les détecteurs classiques (comme les compteurs Geiger) ne détecteront plus grand chose, à part peut-être une légère augmentation de la radioactivité, mais rien qui ne serait au dessus de la normale. Par contre, quelqu'un utilisant un tel compteur PENDANT qu'elle utilise son pouvoir verra bien que quelque chose cloche.


Citation :
Commun à tous les pouvoirs : l'émission se fait par n'importe quelle zone de son corps ou elle doit en utiliser une en particulier ? Elle peut faire RÉTROOOOOOLASEEEEEER ?
Ces rayons radioactifs sont émis par les terminaisons nerveuses, elle peut donc en théorie les émettre d'à peu près n'importe quelle zone innervée. Toutefois, si elle peut émettre une dose faible de n'importe quel endroit, elle préférera utiliser ses mains pour émettre des doses plus importantes. En théorie elle pourrait les émettre de n'importe où, mais elle perdra en précision.

Citation :
Elle n'a pas étudié un peu de physique quantique pour comprendre son propre pouvoir ? Elle me donne l'impression d'une personne qui l'aurait fait Wink
Si ! Je ne l'avais juste pas mis dans les talents vu qu'elle n'est pas une spécialiste ou une professionnelle du domaine.
-- Culture générale : Nora maîtrise beaucoup de domaines, allant de la science à la littérature, de par son immense curiosité dans tous les domaines. Si elle ne pourra certainement pas tenir un débat avec un expert, elle a suffisamment de notions de divers sujets pour briller en société (cela inclut littérature et sciences, principalement).

Citation :
♫Je n'reconnais plus personne en Harley David...SON !♪
J'appuie sur le starter... Et voici que je quitte la terre !

Citation :
Il y a une petite incohérence : si Joey est orphelin, il ne peut pas emprunter la voiture de son père Wink
Oups OO *conne*

d'emprunter la voiture de son beau-père pour la soirée.


Vualavuala ! ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Mar 15 Oct - 11:43

Ok, tout me va sauf pour la partie télépathie, je m'explique :

Le plan astral est la dimension dans laquelle se figurent toutes les interactions télépathiques. En gros, faire une attaque télépathique, c'est avoir son corps astral qui manifeste une arme et va frapper le corps astral de quelqu'un d'autre.
Donc, Les comportements dans le plan astral et télépathiques doivent être cohérents.
Pour faire plus simple, je te propose de répondre à ces questions :
  • Nora peut-elle être détectée ? C'est-à-dire, si quelqu'un compte les personnes dans un bâtiment, sera-t-elle dans le décompte ? (si elle ne peut pas être détectée, alors, elle est invisible psychiquement)
  • Nora peut-elle être reconnue ? C'est-à-dire, si quelqu'un l'a détectée, peut-il savoir que c'est Nora ? Dans le cas contraire, ça voudrait dire que sa signature psychique (ou sa forme astrale, comme tu veux) est en constante reformation.
  • Nora peut-elle être télépathiquement contactée ? Bon, là, t'as dit que non, donc, ça me va.
  • Nora peut-elle être télépathiquement modifiée ? Là aussi, t'as dit que non, ça me va.


Voila, donc, les deux points sont à préciser.

Compléments d'infos si besoin :
Considère qu'un télépathe est comme un chirurgien :
  • il peut voir qu'il a un corps humain devant lui sans avoir à le toucher, et il a une première idée de son état (genre, si t'as une jambe coupée, le chirurgien va bien le voir) => ça, c'est de lecture passive, c'est-à-dire que le télépathe se contente de recevoir les informations que chacun émet inconsciemment dans le plan astral.
  • il peut reconnaître que ce corps est celui d'un humain en particulier (si il le connaît déjà) => ça, c'est quand un télépathe analyse la signature psychique de quelqu'un pour l'identifier ou par exemple, détecter si c'est un mutant ou non. Y'a pas besoin de connection télépathique puisque la signature psychique, c'est comme le visage, c'est ce qu'on montre malgré nous à l'extérieur pour être reconnus
  • il peut ouvrir ce corps pour voir comment ça se passe à l'intérieur et si ça va bien => là, c'est de la lecture active, et selon la strate de pensées à laquelle le télépathe veut accéder, c'est plus ou moins intrusif. Il y a un contact télépathique établi.
  • il peut opérer le corps pour faire des modifications si y'a des trucs à réparer ou à pervertir, selon sa motivation, gniarf gniarf gniarf... => ça, c'est hyper intrusif, c'est tout ce qui va être de la manipulation, de la plus légère (illusions directement sur les perceptions) à la plus lourde (reprogrammation de psyche).


Du coup, pour ton pouvoir,
  • soit le côté létal est extérieur et donc dès qu'un télépathe s'approche, il se sent pas bien, il subit les effets négatifs et tout et tout parce que Nora envahit le plan astral de son rayonnement nocif, ce qui veut dire aussi que dès qu'un télépathe essaye de scruter, il sentira Nora à des km à la ronde tellement elle est dangereuse (ça veut dire que ça va devenir un pouvoir offensif)
  • ou alors, elle est tout à fait normale de l'extérieur et c'est seulement lorsque l'on établit un lien psychique avec elle qu'on se prend un contre-coup (là, c'est un pouvoir défensif puisqu'elle n'est pas apte à attaquer volontairement quelqu'un avec ce pouvoir)


Voila, je sais pas si je suis claire. Hésite pas à me poser des questions si tu as des doutes.
A bientôt,

E.
qui adoooooooore les listes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Nora Passeri
Neutre Alpha
avatar

Messages : 50
Date d'inscription : 19/07/2013

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Mar 15 Oct - 19:46

Wuuh... J'avais oublié que ça fonctionnait ainsi, désolée ^^' *noob*
Bonbonbon... Au moins ça me rappelle pourquoi je fais jamais de perso télépathe xD Donc !

Citation :
Nora peut-elle être détectée ? C'est-à-dire, si quelqu'un compte les personnes dans un bâtiment, sera-t-elle dans le décompte ? (si elle ne peut pas être détectée, alors, elle est invisible psychiquement)
Citation :
Nora peut-elle être reconnue ? C'est-à-dire, si quelqu'un l'a détectée, peut-il savoir que c'est Nora ? Dans le cas contraire, ça voudrait dire que sa signature psychique (ou sa forme astrale, comme tu veux) est en constante reformation.

Elle est d'ailleurs tout à fait visible au niveau psychique, cet "éblouissement" n'agissant que si quelqu'un tentait de se connecter à elle. Par contre, sa signature psychique est extrêmement instable en raison des flux chaotiques de radiations qui constituent son esprit et son système nerveux. De fait, elle sera en changement constant et très difficile à reconnaître, à moins d'être un télépathe expérimenté.


Citation :
soit le côté létal est extérieur et donc dès qu'un télépathe s'approche, il se sent pas bien, il subit les effets négatifs et tout et tout parce que Nora envahit le plan astral de son rayonnement nocif, ce qui veut dire aussi que dès qu'un télépathe essaye de scruter, il sentira Nora à des km à la ronde tellement elle est dangereuse (ça veut dire que ça va devenir un pouvoir offensif)
ou alors, elle est tout à fait normale de l'extérieur et c'est seulement lorsque l'on établit un lien psychique avec elle qu'on se prend un contre-coup (là, c'est un pouvoir défensif puisqu'elle n'est pas apte à attaquer volontairement quelqu'un avec ce pouvoir)
Deuxième option ^^
Ainsi, elle n'affectera pas les mutants qui ne tentent pas d'établir un lien avec elle : tant que quelqu'un n'est pas "indiscret" ou agressif, il ne sentira rien de particulier.


Vualavuala oo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Mar 15 Oct - 20:07

Eeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeet c'est bon !

deuxième AP !
Un administrateur passera te valider et tout et tout.
Bon jeu !

E.
Qui va chercher Swap pour rencontrer à l'improviste une ravissante tueuse d’extrémistes Smile
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   Mar 15 Oct - 21:51

Félicitations, nouveau Neutre Alpha, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nora Passeri [Fiche terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nora Passeri [Fiche terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Wade Wilson alias Deadpool (fiche terminé)
» Alissa "Cali" Grigori, aka Kina ... [Fiche Terminée]
» Nikolaï M. Kolyakov [Fiche terminée]
» Tomàs M. Blake - Squad [TC - Fiche terminée]
» Alice Carpenter - La Justice est aveugle [Fiche Terminée]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches validées-
Sauter vers: