AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 La cour des Grands ( Pv David Kinght)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Jeu 18 Juil - 12:35



Simulation 843 – Univers Futuriste, Section de Droids dont un Delta Droid de classe A

Lorsqu’on combat une armée, on combat un corps. Et la meilleure façon de faire en sorte qu’un corps s’effondre, c’est dans décapiter la tête ! Après un bref vol plané, elle heurta le robot haut de plus de trois mètres au niveau du flanc et donna l’impulsion en bondissant tout en prenant appui sur la hanche du colosse alors que celui-ci cherchait à se débattre en tirant de toute part des salves de rayons rougeoyant    Elle s’agrippa au géant d’acier au  niveau de épaules avec un hurlement amusé et commença d’un geste vif à défoncer à coup de poing chargé de foudres la carlingue métallique situé à la base de son cou. Les « slaves » n’étaient pas en reste mais la stratégie était efficace car les tirs se faisaient moins précis et surtout évitaient d’endommager le leader de la faction mécanique. Sentant l’accroche de plus en plus difficile à maintenir, elle finit dans un râle qui avait presque le son d’un ricanement à arracher le panneau et y engouffra son colt pour y décharger le contenu du barillet à même le trou dans un enchevêtrement métallique et de câbles électriques. Elle chargea une foudre à l’intensité monstrueuse et la vaporisa littéralement, les mains à l’intérieur de la machine dans un fracas sinistre. Le colosse s’immobilisa aussitôt sous la déferlante et Cait lâcha sa prise en basculant volontairement en arrière avant de rabattre à nouveau les deux bras pour propulser une nouvelle salve d’éclairs foudroyants dans le dos du robot pour le projeter en avant vers le reste de la troupe dans un timing parfait où il explosa dans un bruit assourdissant alors que la jeune fille heurtait le sol à l’opposé en un bruit mat pour se relever immédiatement alors que l’explosion soufflait l’enfer. Sans perdre un instant, son manteau rouge sang claquant dans le souffle, elle reporta la main à sa ceinture pour s’emparer d’un autre chargeur plein en balles et faire le changement de barillet de son arme en un claquement bref et métallique puis elle s’approcha à pas lourds, sa crinière flottant dans un décor apocalyptique noyé de destructions et nimbés de flamme, lunettes rose sur le visage et crinière rousse flottant dans un air devenu brulant, la suite serait un nettoyage en règle de ce qui restait encore à démonter de l’escouade de robot. D’un geste vif, elle fracassa d’une balle la tête d’un droid qui se relevait et c’est alors qu’in grondement sourd se fit entendre et que le sol trembla sous ses jambes. Les débris fumant se soulevèrent à la droite de son champ de vision alors que des sorte d’araignées mécaniques armées d’une sorte de tête foreuse déployées leurs pates dans un cliquetis sinistre. Les fameux « Crabes Violeurs » des maraudeurs. Ca allait se jouer à la course de vitesse.

- Fuzzy. Alarme programmée en action, le professeur Knight est en approche de la salle. Demande de désactivation de la simulation ?

Elle arma le chien de son arme, tout en observant ses cinq cibles.

- Autorisation accordée dans 10 secondes.

Elle s’avança et couru vers celui le deuxième de droite fracassant sa carlingue à coup de balles (Cool, aussi tôt les autres attaquèrent et tout en se baissant dos au sol pour attaquer la charge du plus proche en le détruisant au passage, elle foudroya d’un geste quasi aveugle celui qui venait sur son côté droit (6), le deuxième chargea derrière les débris du second lui soufflant sa fraiseuse en plein visage, elle l’immobilisa à même les mains , bloquant du bras sa progression à quelques centimètres du visage et lui enfonçant le canon du colt dans la vrille le détruisant à bout portant en se trouvant aveuglée a demi par l’explosion, le visage écorché par le métal (4) Restait le dernier qu’elle stoppa d’un coup de bote avant de s’emparer de la carlingue de celui qui lui avait explosé au visage pour s’en servir de massue pour frapper sur l’assaillant en un choc lourd. (3), et encore (2) brisant le métal dans un bruit rageur (1) et encore jusqu’à ce que la lueur des leds du regard de l’animal mécanique s’efface (0).

- Menace neutralisée. Fin de la simulation.

Elle se laissa aller, expirant sur le dos à même le sol alors que l’environnement généré par l’illusion s’estompait. D’un geste souple, elle s’installa au milieu de la salle en tailleur, main sur le sol pour récupérer. Toujours dans sa tenue de combat, cheveux ébouriffé et visage écorché çà et là. Elle remonta ses lunettes sur le front en soupirant.

- Déverrouillage de la porte, Danger. Laisses entrer.

Elle l’attendit au milieu de la salle entièrement vide, vaste étendue surréaliste et aseptisée, poings posés sur le sol afin de reprendre son souffle. Le voyant approcher, elle lui adressa un bref sourire.

- Hello David. Bienvenu en Salle des Dangers, permettez, je reprends mon souffle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Jeu 18 Juil - 17:55

La porte s’ouvrit devant lui dans un chuintement hydraulique. Depuis son arrivé dans les sous-sols faisant suite à la convocation de la conseillère d’éducation/X men/Folle en chef, il s’était perdu trois fois dans les couloirs avant de trouver la salle des dangers. Evidemment, les gens qui venaient ici connaissaient probablement le site comme leur poche, donc il n’y avait pas d’intérêt à mettre des panneaux d’indication déchiffrable pour une personne normale. Parce qu’on soit d’accord sur un point, une pastille rouge pour indiquer la direction de la Salle d’entrainement, et une verte pour Cerebro, ce n’est pas des indications facilement identifiable quand on n’a pas la légende qui va avec.
Enfin bref, la porte finit par s’ouvrir sur une Caitlyn assise par terre, dans un long manteau rouge qui, étonnamment, lui allait bien. Une odeur de poudre planait aussi dans l’air. Il y avait eu des coups de feu ici, ou du moins la salle avait simulé des coups de feu.

- Hello David. Bienvenu en Salle des Dangers, permettez, je reprends mon souffle.

En effet, la jeune rousse devant lui était en nage, et à bout de souffle. Il la salua et décida de parcourir la salle en attendant que l’irlandaise soit en moyen de parler. Il remarque les projecteurs d’hologrammes qui créaient l’environnement de la salle, habilement camouffle dans les différentes extrémités de la pièce. C’était donc ici que les X-Men s’entrainaient. Il se sentait comme un gamin dans le plus merveilleux des manèges. Il n’avait qu’une envie, c’était de jouer avec ce que pouvait lui proposer la machine. Il s’imaginait déjà en train de pouvoir débrider son pouvoir dans un scenario de sauvetage ou de protection. Il se retourna vers la X Women et lui dit

- Alors c’est ici que vous venez vous préparer au combat, et tout le reste. Il parait que ça peut faire à peu près tous les scenarii possible et inimaginable, c’est vrai. Et les projections, à quel points sont elle réaliste. Genre elles peuvent blesser, bruler et tout. Combien de temps on peut rester de dedans…

Le flot de questions était sorti comme le trop plein d’alcool dans certaine soirée un peu trop arrosée. Trop vite, pas contenue, instinctif. Et comme après la situation vomitive énoncée précédemment, David se tut, gêné d’avoir assommé de question Cait, aussi mal à l’aise que si il lui avait vomi sur les chaussures.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Ven 19 Juil - 7:20


La salle des dangers prouvait toujours cette forme de fascination chez le néophyte, c’est surtout avec l’expérience qu’on finissait par se rendre compte à quel point elle pouvait être appréciée comme l’outil qu’elle était et crainte comme la mine de mauvais souvenirs qu’elle pouvait être. La première fois qu’elle y était entrée, c’était en compagnie de son maitre Jubilée et il faut bien l’avouer, elle l’avait exaspérée en posant ses questions idiotes du genre : peut-on brancher WoW pour obtenir un jeu Grandeur Nature ou au pire Résident Evil ? (la dessus, elle ne la ramènerait pas trop puisqu’elle était à l’origine d’une simulation à ce sujet).

Elle se laissa aller à un bref rire avant de se relever en laissant échapper un discret juron toujours plein de sa poésie naturel. Elle défroissa son manteau et ferma la poche de son holster renfermant son revolver modifié. Impressionnante, elle l’était dans sa tenue « officielle » frappée du X au ceinturon, bottes rouge sang et collier raz du cou frappée du symbole des X Men.

- Mouais…C’est là qu’on fait nos « fêtes secrètes » entre X Men, là-bas on met le barbeuk et on règle le tout sur « journée au Parc ». Danger nous sert des bières et tout…Mais chuuut, c’est secret.

Elle fit craquer sa nuque et s’étira puis consulta son bracelet-commande.

- En effet, pour qui sait programmer, les possibilités d’environnements générés sont infinies quant aux projections, elles sont si réalistes qu’elles peuvent effectivement tuer. Si Danger ne supervisait pas le tout, y’aurait eu des morts depuis longtemps…D’ailleurs…enfin, je suppose qu’on n’est pas ici pour parler de ça.
Danger ? Environnement 855 s’il te plait.


Le monde autour du jeune professeur se mit à bouger comme si la réalité elle-même perdait de sa contenance, la lumière, les sons, les odeurs. Tout alla très vite alors que l’Irlandaise se tenait bras croisés, stoïque avec un léger sourire au coin des lèvres.

- Respirez David, l’étourdissement ne va pas durer, vos sens sont bouleverser et vous vous sentirez légèrement confus durant quelques secondes. Le mieux à votre niveau est de prendre votre respiration calmement et de fermer les yeux jusqu’à ce que la sensation s’estompe.


Le monde sembla ralentir sa course jusqu’à offrir un panorama assez impressionnant de réaliste alors que la voix de Caitlyn commentait.



- Bienvenu chez vous David. Trafalgar Square, le cœur de Londres. J’ai pensé que vous ne seriez pas trop dépaysé.
Je vous laisse admirer le paysage
.

Elle hocha la tête en in air perplexe tout en observant sa tenue.

- Par contre pour la suite, ça sera case vestiaire. Vous n’avez pas la tenue adaptée pour nos activités, ni pour les relevés scientifiques. Ici on évolue en combinaison à molécules instables, ainsi Danger nous as a l’oei jusqu’au moindre souffle.
Danger ? Prépare une tenue pour Monsieur, veux-tu ? Et un petit scannage au passage.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Ven 19 Juil - 20:14


David regarda autour de lui complètement perdu. Si quelque minutes plus tôt il était dans un espèce de hangar, il se trouvait maintenant dans le centre de Londres, en plein milieu de Trafalgar Square, devant le Museum et aux pieds des lions. Tout cela n’était qu’une illusion, mais c’était si réel. Il posa la main sur le socle de l’un des lions. Il pouvait sentir la pierre polie et usée par le passage de milliers de mains. Il sentait l’odeur de la ville, le vent qui soufflait. Tout son corps lui indiquai qu’il était à Londres, et non à Salem Center, Comté de Westchester, Etat de New York, Etats-Unis. C’était déroutant.

_ C’est la première fois que je vais à Londres. Je suis né à Liverpool, et je n’en suis jamais partit avant que le Professeur vienne me chercher. La seule image que j’ai de cette ville, c’est Heathrow, lors de l’escale avant de partir à NY. Mais je ne pensais pas que Danger pouvais retranscrire toute ces sensation à la perfection, j’ai du mal à croire que je suis toujours à l’Institut. C’est très étrange.

Il posa son regard acier sur la jeune femme devant lui. Il avait envie de poser une question, mais il ne savait pas si la X-Woman accepterait. Il prit son courage à deux mains et se lança.

- Est-ce que je peux essayer. Je veux dire avec toi, voir ce que ça donne en condition réel, pour s’entrainer. Et au fait, en quoi consiste le scan ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Sam 20 Juil - 6:33

Elle se redressa enfin, baissant la visière de ses lunettes pour filtrer la lumière vive d’un jour d’été au-dessus de la plus connue de villes Londonienne. Elle l’écouta tout en s’adossant à l’un des murets délimitant l’entrée de la vaste esplanade flanquée d’une multitude de marches. Elle répondit d’abord à David d’un air légèrement absent.

- Hum…Le Royaume Unis, je suis censée en être une ressortissante puisqu’originaire d’Irlande, mais j’étais trop jeune quand j’ai été confiée à une famille de San Francico, je n’ai que quelques rares souvenirs d’enfant de ce pays et pour tout vous dire, je n’ai jamais fichu les pieds à Londres non plus. Mais Danger et la Salle sont capable de générer de tels environnement juste à l’aide de base de données, il est aussi possible de modéliser des décors de souvenir à partir d’un scanner cérébral, je n’aime pas trop ce procédé car il est assez intrusif mais je l’ai déjà fait. J’ai appris à programmer cette interface, nous sommes peu à savoir le faire.


Il est vrai que la mémoire erratique de la jeune Irlandaise lui avait permis d’assimiler toutes les données écrites et numériques laissées par Hank et Forge, tant qu’il s’agissait de programmer, cela ne lui posait pas de problème et puis Danger veillait sur sa Salle jalousement. David donnait cette impression d’un enfant gambadant dans un magasin de jouets et Cait s’en amusait jusqu’à ce qu’il commette l’impair d la tutoyer. Elle leva un sourcil de contrariété à l’écouter. Cait en parfaite « fille » de substitution d’Ororo en venait à suivre les mêmes principes de vie que son leader et devenait on n peut plus à cheval sur les règles de la bienséance. Elle n’aimait pas à ce que s’installe une familiarité non désirée. Elle commença tout en croisant les bras sur un ton un peu plus sévère, afin de lui rappeler qu’en ce domaine, c’était bien lui l’élève dans cet environnement de X Men qui était le sien.

- « Vous » je vous prie.
Je suis désolé David mais cela m’est impossible, l’entrainement en simulation est seulement autorisé pour les élèves suivant un programme spécifique de contrôle ou d’entrainement  pour une formation plus poussée. C’est un endroit portant bien son nom et qui n’a rien d’un gadget. J’ai failli mourir ici et ma fiancée y est morte pour ainsi dire. C’est un outil des plus dangereux pour qui ne sait pas le manier. Vous pouvez toujours en faire la demande à Ororo, c’est elle qui supervise les équipes de X Men. Si l’aval est donné, je serai ravis d’accéder à votre requête même si de vous à moi, je pense qu’un professeur de l’Institut non formé au combat n’est absolument pas qualifié pour survivre dans un milieu hostile de combat urbain par exemple. (un léger sourire) Personnellement, j’y estime à moins d’une minute votre espérance de vie, David. Il y a toujours une différence entre avoir un pouvoir et savoir l’utiliser de manière optimum. Mais nous allons justement y venir.
- Danger ? Désactivation de la séquence. Scannage du professeur David Knight terminé.


Elle resta debout alors que le monde tournoyait à toute vitesse mettant fin à l’illusion générée par le programme. D’un geste de la main ouverte elle désigna la sortie.

- Au fond du couloir à gauche, vous trouverez les vestiaires. Dans l’armoire bleue se trouvent les tenues d’entrainement des élèves, elles s’adaptent à votre morphologie, pas d’inquiétude. Le scannage permet à Danger de modéliser vos paramètres vitaux et éventuellement les réactions physiologiques de votre organisme. En gros, elle surveille vos fesses en cas de « pépins ». Malgré les apparences, la Salle des Danger est paradoxalement aussi le lieu le plus sécurisé de l’Institut.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Sam 20 Juil - 17:30

Lorsque Caitlyn rabroua le jeune homme, son engouement tomba comme une masse. Il avait déjà manqué de respect en la tutoyant, une mauvaise habitude qui, malheureusement se manifestait un peu trop ses derniers temps, puis le refus de la jeune femme qui, en étant certes justifié, calma Spark d’un coup. Il n’aurait pas le droit de tester la salle. Il n’était là qu’en simple observateur.

David tenta donc de cacher sa profonde déception quand il se dirigea vers le vestiaire afin d’enfiler l’une des tenue dont lui avait parlé Caitlyn. Il aurait aimé faire mumuse avec Danger, mais au fond il savait à quel point cela pouvait être dangereux. Il avait entendu parler des entrainements infernaux en salle de danger. Il arrivait même que certain X-Men et professeurs ne puissent assurer leurs cours après ces sessions. Ca n’était pas un jouet ; il fallait l’admettre.

Il rentra dans le vestiaire. Rien à voir avec ceux des salles de sports, avec leurs odeurs caractéristiques de vielles chaussette et de sueur. Ici tout était blanc, aseptisé, avec des cassiers bleus sur un des murs de la salle. On aurait pu se croire dans un hôpital. Plus loin une salle semblait mener aux douches. Un grand miroir était accroché sur le côté opposé aux casiers. Il ouvrit une des armoires et prit l’une des combinaisons qui était accroché aux cintres. D’un bleu noir, elle ressemblait aux combinaisons moulantes des bobsleighers. Seul le X frappé sur la poitrine indiquait leur appartenance. A moins qu’une équipe de bobsleigh s’appelle les  « X ». Enfin, ce n’était pas la question.

Le jeune professeurretira donc son t-shirt et son pantalon. Son corps était celui d’un sportif habitué à vivre en extérieurs. Fin, svelte, taillé. Rien à voir avec un culturiste, mais si il n’avait pas les biceps de la taille d’un melon, il savait que si il en avait besoin, chaque fibres musculaire remplirait l’office pour laquelle elle avait été créé. Il pinça son ventre. Il s’était laissé aller ces derniers temps, il fallait qu’il se remette au sport un peu. Il se tourna et enfila la combinaison, sans prêter attention aux cicatrices qui zébraient son dos. Ou plutôt il faisait comme si il n’y prêtait pas attention. Mais à chaque fois c’était pareil, elle le brulait, le picoter. Douleurs fantômes… Enfin on s’y faisait avec le temps, on vivait avec.

Il finit de zipper la combinaison et se regarda dans le miroir. Comme prévu par Miss Elioth, elle moulait à la perfection. Un peu trop même, mais bon, on n’était pas chez le tailleur non plus. Mais elle était d’une simplicité déconcertante. Rien à voir avec le manteau rouge de Cait, le truc jaune de Logan ou la cape d’Ororo. Un simple survêtement en sorte. Il finit de se reluquer dans le miroir, et sorti de la salle.

David avança vers Caitlyn planté au milieu de la salle, et lui lança en souriant afin de montrer à la X-Woman qu’il ne lui en voulait pas de vouloir lui sauver la peau des fesses

_ Alors, c’est quoi le programme Miss Caitlyn.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Lun 22 Juil - 21:24

Conformément aux enseignements elle attendait immobile et bras croisée en une pose un peu étrange, yeux fermés et souffle régulier. Il s’agissait d’une technique de relaxation respiratoire afin de retrouver rapidement des forces. Elle finit par bouger légèrement la tête à l’approche de David et l’écouta avec une expression assez concentrée.

- Danger ? Lumière au 4/5 d’intensité, Séquence d’enregistrement en marche. Fermeture et sécurisation niveau 7.

La lumière crue des néons se fit plus douce, alors que la X Men décroisait les bras en les laissant tomber le long du corps.

- Vous savez comment on dit déjà dans les cours de récrée ? Je vous montre la mienne et vous me montrez la vôtre…C’est un peu ça le principe pour débuter. Je suis immunisée et à l’électricité et à la douleur ce qui implique que vous ne pouvez PAS me faire mal, me blesser de vos poings, c’est faisable oui. Encore faut-il que vous ayez le temps de m’approcher avant que je vous neutralise, ce qui m’étonnerait largement. La salle est sécuriser, vous pouvez donc vous lâcher totalement pour « évacuer ».


Elle fit quelques pas pour mettre de la distance entre elle et je jeune professeur.

- Principe d’ignition…Comment je charge ? Soit en ayant accumulée en réserve assez de douleurs que j’ai converties : c’est le cas ici. Soit par un stimulus psychique très violent d’un souvenir particulièrement pénible qui permettra juste un « allumage » à puissance minimum. Mais comme je viens de vous l’dire, j’suis chaude.

Elle secoua vivement le bras droit faisant naitre des éclairs bleutés lui striant le membre de haut en bas.

- Première manifestation : charges électriques pures pouvant être évacués sous forme d’éclairs de plus ou moins forte intensité selon ma volonté et dont je peux modéliser la charge avec l’entrainement comme…ceci.

Tout en expirant calmement elle leva le bras pour y faire tenir dans sa paume une sorte de petite sphère bleutée qui zébrait l’air d’arcs électriques fouettant l’espace en pulsations étranges et secouant sa longue chevelure rousse en un ballet frénétique.

- Ca David, ça fait mal…C’est une sphère de foudre…cinq ans pour arriver à la concentrer et en maitriser la forme et la… « docilité ». Quand a 15 ans mon pouvoir se manifestait sous forme de foudre, l’absence de douleur s’étant manifesté à 13 ans, je flinguais des éclairs anarchiquement sans aucun contrôle...j’ai grandi depuis mais mon pouvoir est en constante évolution.


Elle resta stoïque un instant puis d’un geste vif, elle expulsa la foudre sur le côté de la salle qui abasourdi l’ouïe par un fracas tonitruant et satura l’atmosphère par une forte odeur d’Ozone avant de disparaitre dans les parois de la salle, les lumières de la salle vacillant un court instant.

- Entracte, première partie du pouvoir électrique. Avant de vous laisser montrer le vôtre et de passer à la suite, vous n’avez jamais répondu à cette question cruciale : êtres vous oui ou non immunisé à l’électricité ?


Elle avait repris son attitude calme, mains jointes et bras croisés derrière le dos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Dim 28 Juil - 16:04



David se concentra sur les capacités de la jeune femme devant lui. C’était tout à fait ahurissant. Elle avait un contrôle et une maitrise de son pouvoir assez magistrale. Elle arrivait à concentrer l’électricité, l’élément le plus instable qui soit en une sphère. Par définition, l’électricité était le résultat d’un déséquilibre, c’était donc un état transitoire, la conséquence d’un passage d’ions d’un endroit à un autre. Il était en théorie impossible de la contrôler, de l’emmagasiner ou de la « former », on ne pouvait que la guider. En cela, Caitlyn envoyais hier les règles les plus élémentaires de la physique. Fuck la logique. Mais ce n’était pas uniquement le point intéressant de sa démonstration. La manière dont le choc électrique se déclenchait était aussi très étonnante, quoique pas surnaturelle quand on y pensait. Tout comme lui, elle arrivait à produire de l’électricité grâce à ses cellules nerveuses supposa le professeur. En revanche, le cercle « j’ai mal, je produis du courant, ça piques, j’en produis donc encore plus » était une manière astucieuse et probablement involontaire d’entrainer constamment son pouvoir, comme une dynamo. Et l’incapacité de la X-Woman à ressentir de la douleur l’empêchait de devoir arrêter ce petit tour.

- Entracte, première partie du pouvoir électrique. Avant de vous laisser montrer le vôtre et de passer à la suite, vous n’avez jamais répondu à cette question cruciale : êtres vous oui ou non immunisé à l’électricité ?
A cette question, David sourit doucement. Cette facette de son pouvoir l’avait toujours amusé. IL avait testé pas mal de truc pour voir si il était capable de réagir à l’électricité, et jusqu’à aujourd’hui, non ; rien n’avait fait d’effet.

_ Je suis totalement immunisé en théorie à l’électricité. Par cela j’entends que le fait de lécher les prises, faire un câlin à un transformateur ou décider que la chaise électrique peut être une bonne idée ne me tueras pas. Parmi ces quelques exemples, aucun ne m’as fait le moindre dégât. En revanche, je ne suis pas immunisé aux dommages collatéraux du courant. Je ne compte plus les brulures que j’ai pu avoir après une crise. Rien de bien méchant, mais le genre de blessure que l’on voir sur les cadavres de foudroyé, quand il reste un cadavre. Mais bon, une démonstration vaut toujours mieux que des explications infinies, non ?

Il s’éloigna de Miss Elioth et fit craquer sa nuque.

_ D’après ce que j’ai pu voir, nos pouvoirs possèdent pas mal de point commun. Tout comme vous, ce sont mes cellules qui produisent du courant. Mais si chez vous, c’est la douleur qui produit le jus, chez moi, c’est en continue. Je suis une anguille électrique humaine. Je suis en permanence parcourue par du courant, et j’ai appris à contrôler ce dernier.

Il recula encore d’un pas et respira profondément. Il fit sauter un à un les verrous qu’il avait mis des années à mettre en place. Il sentit la puissance grimper, puis un léger grésillement, l’air se chargea et commença à onduler, à chauffer. IL se lâcha complétement. L’air grésilla et de léger arc électrique dansèrent autour de lui. Soudain, une odeur de soufre lui monta aux narines. Il calma son pouvoir, et regarda autour de lui. Il vit rapidement la cause de cette senteur derangeante. Il se baisse et ramassa une mèche de cheveux en train de se consumer. Il la montra à Cait.

_ Voilà ce qui arrive quand je force trop. Donc j’évite, pas envie de me retrouver chauve à trente ans, je ne pense pas que mon coiffeur soit très heureux de perdre son meilleur clients comme ça.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Lun 29 Juil - 16:22

Caitlyn observa attentivement la manifestation du don du jeune professeur en levant un sourcil de perplexité. Loin d’être inutile par principe, la manière dont David en usait trahissait manifestement un amateurisme prouvant si c’était nécessaire qu’il n’avait jamais songé un instant à en tirer un quelconque avantage dans une utilisation pratique. En gros personne n’avait jamais tenté de lui expliquer quels avantages pratiques il pouvait tirer de cette production électrique.

Elle ne put s’empêcher d’un sourire innocent lorsqu’elle le vit mettre le feu à son merveilleux brushing. De toute évidence, David avait appris à vivre avec son pouvoir sans que ce dernier ne lui provoque des contraintes trop lourdes ou handicapantes mais ca s’était arrêté là, purement et simplement.

- Je vois, dit-elle de façon très laconique.
Vous êtes sans doute un excellent professeur et cette voie me parait des plus avisées mais n’avez-vous jamais songé à tirer un avantage de votre mutation afin de la mettre au service de ce monde plutôt que de lui survivre simplement ? Etait-ce un choix volontaire où l’idée ne vous est-elle simplement jamais venue, ni l’occasion d’essayer ? J’ai l’impression que votre pouvoir s’écoule librement de vous, n’avez-vous jamais essayé de le « contrôler » afin de le domestiquer ?

Tout en argumentant, elle croisa les bras sur la poitrine et peu à peu déploya sa ZPCE (Zone Personnelle de Champ Electrique) autour d’elle ce qui eut pour effet d’emplir l’air d’une odeur d’ozone entêtante et l’auréolé d’une sorte de champ luminescent d’un couleur blanche fantomatique strié de micro-arcs électriques. Ses cheveux dansaient dans l’air, portés par la puissance du champ électro-magnétique qui se dégagé d’elle.

- Voici la seconde manifestation de mon pouvoir, je peux déployer une zone autour de moi pour « expulser » plus rapidement le courant en une sorte de champ, cette manifestation m’est venue sur le tard et c’est un moyen « soft » d’évacuer le courant par le sol ou l’air plutôt que par salves d’éclairs…Oh oui…J’ai oublié, je suis obligé de l’évacuer, c’est une des contraintes qui m’ont pourris la vie. Au départ, je ne pouvais me retenir quelques secondes à présent avec des heures d’entrainement, je peux aller au-delà de l’heure. C’est comme une forte envie de pisser, si vous voulez…C’est impératif, je dois évacuer.
La ZPCE, car c’est ainsi que Hank l’a nommé : zone personnelle de Champ électrique me permet de le faire en toute quiétude mais gare à ceux qui auraient l’idée de m’approcher, ils serraient électrocutés purement et simplement.


Elle le va une main nimbée de cette étrange lueur vers lui en lui présentant son bras.

- Un essai d’immunité, ca vous branche ?



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Mar 30 Juil - 20:53

David savait bien que son pouvoir était très basique, et que l’utilisation qu’il en faisait était…brute de décoffrage. Mais le problème résidait dans le fait que la totalité de son corps produisait de l’énergie, et qu’il lui était impossible de concentrer ce potentiel en un point précis sans une aide extérieure. Il travaillait d’ailleurs un peu sur une idée pour lui permettre de mieux contrôler cela en situation de combat ou de survie. Mais pour l’instant, il n’avait pas vraiment mis ce projet en haut de la liste des priorités. On ne lui avait pas encore proposé de rejoindre une équipe de terrain.

Cependant, quand Cait lui proposa d’utiliser son pouvoir aux services des gens, il ne savait pas comment prendre cette opportunité. Était-ce une blague de la jeune femme, une autre, ou bien si elle était sincère. Il n’eut pas à se torturer l’esprit bien longtemps, car sa professeur lui montra une autre facette délirante de son pouvoir. Un champ électrique autour de son corps. Une façon à la fois simplissime et originale de décharger son énergie. A l’instar des êtres vivant qui évacuent leurs chaleurs par voies cutanées, elle faisait de même avec l’électricité qu’elle produisait.

_ Très intéressant, dit-il en approchant sa main de l’aura blanchâtre qui pulsait autour d’elle, par contre, la comparaison, même justifié, avec l’envie de pisser était superflu. J’avais saisit l’idée.Mais votre pouvoir est vraiment un gros doigt à la logique. Entre envoyer chier la physique et mélanger cette dernière avec des notions de biologies, il y a pas mal de paradoxe. Mais j'adore

Il effleura les doigts de Caitlyn, ne la touchant pas plus. Le souvenir de la dernière fois était un peu trop vivace pour qu’il refasse les mêmes âneries. Mis à part la chaleur, il ressentit rien. Enfin jusqu'à ce que l’odeur de cochon grillé lui rappelle que toute résistance chauffait quand on lui soumettait un courant de grande puissance. En l’occurrence, la résistance était sa main, et la conséquence était une petite brulure sur le dos du membre sus cité. Il retira sa main et souffla dessus par reflexe. Il jeta un regard désolé à la californienne, et s’excusa.

_ Je suis vraiment désolé, je ne ressens absolument pas l’électricité, mais en revanche, je chauffe vite. Par contre, je voulais savoir si j’ai bien saisit votre question de tout à l’heure sur moi et le monde. Me proposez-vous de venir travailler avec vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Lun 12 Aoû - 16:13

Alors qu’il s’approchait pour faire son essai d’immunité, elle commenta en se laissant aller à un léger sourire amusé.

- Oh mais vous savez David, le principe tout entier de mutation n’est qu’un vaste Fuck livré à la logique et à tout ce que nous pouvons connaitre au sujet des sciences. Tenez, un exemple parmi tant d’autres : un pouvoir aussi basique que l’intangibilité en est un parfaite illustration, rendre la matière vivante immatérielle : c’est un rêve digne d’un Jules Vernes ! La vérité reste qu’il n’est rien que la mutation ne peut pas rendre possible : peut-être que c’est là le début de la fin de toutes connaissances théoriques, l’idée de voir tous ces chers savants balancer au feu leurs précieuses théories et certitudes sur la nature humaine et le mécanisme de toute chose, ça a quelque chose de franchement jouissif pour moi.


Elle haussa un sourcil sous l’évidente brulure du professeur et haussa les épaules en désactivant la ZPCE. Puis elle l’écouta avec attention avant de soupirer.

- Non ,c’est juste que je suis assez perplexe, vous êtes un pur produit de l’institut et par conséquent, vous ne pouvez pas ignorer la fonction des X Men et que tout ce qui nous concerne se joue ici dans les sous terrains, l’Institut n’étant que la façade publique de notre projet d’avenir. En ce cas ça m’étonne de voir que ce genre d’opportunités ou simplement d’intérêt pour défendre d’une façon plus « direct » nos idéaux ne vous soit jamais passé par la tête. A ce que je vois, votre pouvoir est « brute », personne n’a jamais pris le temps d’en voir le potentiel ou de vous aiguiller vers une maitrise…C’est étonnant. Ça ne vous intéressait pas d’en apprendre plus sur votre mutation et de la domestiquer ?
Quand à travailler avec moi, je vous rappelle que c’est vous qui vouliez voir la nature exacte de mon pouvoir, j’ai choisi ce lieux parce qu’il était totalement sécurisé pour le faire mais ce n’est en aucun cas un appel du pied. Ce n’est pas mon domaine d’aider au contrôle, il existe un cour dispensé pour ça : je crois qu’Ororo à reprit le flambeau de Paladin à ce sujet. Moi je ne suis qu’un soldat plus ou moins même si je dirige l’équipe de récupération des jeunes mutants et que cette fonction me permet d’emmener quelques élèves prometteurs sur le terrain. En revanche, je n’ai pas à vocation à former les jeunes sur le contrôle de leurs pouvoirs, j’ai déjà forte à faire avec les miens.
Néanmoins sir la vocation vous vient, sachez que le contrôle est la première étape pour ceux qui veulent devenir X men, c’est même l’étape incontournable.


Elle posa une main sur la hanche en une pose interrogative.

- Aviez-vous d’autres questions ? J’avais prévu de tenter une sorte de lien électrique avec vous pour voir ce que nous pourrions faire en combinant nos dons mais c’était sans compter vos « échauffements », vous n’y survivrez pas m’est avis…on va s’abstenir de vous transformer en charbon.






_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Mer 28 Aoû - 21:22

L’idée proposée par la jeune femme avait de bons arguments pour séduire David. Déjà celui de pouvoir comprendre et mieux contrôler son pouvoir, de la même façon que sa compagne. Puis aussi un coté totalement ludique et loufoque de pouvoir créer des arcs électriques et peut être d’en trouver une utilité. Bref que des bons côtés. Mais bon, il y avait toujours le risque de se transformer en Johnny Storm s’il n’arrivait pas à contrôler les échauffements ou bien à s’arrêter à temps. Rien de dramatique au final.
Le choix fut vite fait. S’il y avait une personne au monde apte à comprendre, et à l’aider à comprendre son pouvoir, c’était bien Caitlyn. Et le cadre en lui-même était des plus adapté. Comme elle l’avait dit précédemment, il n’y avait pas de salle plus sure que la Salle des Dangers dans tout l‘Institut, et à postériori dans le monde entier. Donc c’était fort probablement l’unique occasion de savoir comment pouvait évoluer son pouvoir lorsque David le faisait sortir de sa « zone de confort ».

Mais au fond de son esprit, c’était la seconde idée évoquée qui faisait son chemin. Rejoindre une équipe X-Men. Oh, comme tous les résidents de l’Institut, il avait déjà pensée à cette possibilité, mais il n’en n’avait jamais fait un but dans la vie. Il avait préférée se concentrer sur ses études et sur son travail, car il savait pertinemment que le rang de X fonctionnait ainsi : beaucoup d’appelés, peu d’élus. Cependant, aujourd’hui, il sentait comme un manque au fond de lui, le sentiment de ne pas avoir réalisé quelque chose dans sa vie, comme si au moment de devenir adulte, il avait abandonné ses rêves de gosses, et qu’aujourd’hui ces derniers revenait lui mettre une grosse claque dans la gueule en lui hurlant « Oh, on est là nous aussi, on veut vivre ». Il savait que cela serait difficile. Il ne connaissait rien au combat, ni à la stratégie qui requiert le statut de X, mais il avait la volonté de le faire. Il se promit de se renseigner sur la marche à suivre. Mais pour le moment, il donna la réponse à la question de la femme en rouge devant lui.

« On essaye. Y’a pas meilleur endroit pour le faire non. Puis j’ai des idées pour résoudre ces problèmes de chaleur. J’y travaille. »

Il tendit les mains à la Caitlyn, et eut un rictus moqueur.

« En tout cas, ravi d’être votre première fois, j’espère que c’est réciproque. »

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Jeu 29 Aoû - 14:52


« En tout cas, ravi d’être votre première fois, j’espère que c’est réciproque »

Elle lui adressa un sourire mutin, tout en replaçant une mèche folle égarée sur son front. Puis elle haussa les épaules d’un geste charmant tout en se déplaçant pour venir à lui.

- Oh, soyez rassuré, vous n’êtes ma première fois ni en ce qui concerne ce genre d’expérience car j’ai pris l’habitude de m’entrainer avec Storm ni en ce qui concerne mes préférences, je n’ai pas toujours été attiré que par les femmes…

Elle s’immobilisa un instant considérant avec une certaine appréhension les mains du professeur tendues vers elle. Son expression était cette fois marquée d’une certaine gravité et elle finit par soupirer en lui adressant un sourire légèrement embarrassé.

- Je risque de faire une tête légèrement..hum…dégoutée si je vous touche, n’y voyez aucun vexation personnelle surtout, ce n’est en rien contre vous. C’est juste que j’ai un grave trouble psychologique concernant les contacts avec des personnes qui ne me sont pas intimes, ça me provoque des manifestations violentes de rejet et cela quelque soit la personne. Je suis une thérapie pour contrer ce mal, mais ce n’est pas très simple pour moi. Enfin bref, juste pour vous prévenir d’accord ?

Elle prit une forte inspiration et serra les dents tout en agrippant les mains de son partenaire sans y mettre de pression, elle grimaça effectivement et s’efforça de ne pas se déconcentrer ni croiser son regard afin d’éviter d’accentuer son trouble.

- Aheum…Bien, voilà ce que vous allez faire, laisser le courant émerger de vous petit à petit, moi de mon côté, je vais petit à petit déployer ma ZPCE pour absorber vos décharges : ne craigniez rien, comme je vous l’ai déjà expliqué, je suis immunisé aux effets de l’électrocution, le courant coule sur moi sans y faire le moindre dommage.
Le courant va où on l’attire, ma ZPCE va l’attirer à elle vous permettant en théorie de ne pas vous trouver griller par une évacuation trop brusque…enfin j’espère. Le but est de parvenir à créer une sorte d’équilibre de circulation entre les deux pôles que nous finirons par constituer vous et moi. Si nous y parvenons le courant sera toujours en mouvement et la différence de potentielle sera inexistante, ça devrait permettre de créer une sorte de « bulle » ou je pourrais gérer le débit par ma ZPCE et vous permettre d’essayer d’interagir avec les décharges comme bon vous semble…
Allez-y, à la moindre brulure on arrête tout, vous avez bien compris les consignes ?


Elle le laisserait décharger son énergie et en écho déploierait sa Zone Personnel de Champ Électrique qui viendrait drainer son courant tout en le couvrant peu à peu à son tour puisqu’elle se savait capable d’envelopper un tiers grâce à elle mais n’était parvenu jusqu’ici qu’a produire ce miracle avec sa compagne et d’une façon complètement ingérable puisque finalement cette dernière semblait avoir la capacité de désamorcer en toute illogique son pouvoir et que les manifestation de celui-ci se plier étrangement à sa présence comme si elle y était naturellement immunisée elle aussi. Pour l’heure il était temps de voir de quoi David était capable.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Jeu 29 Aoû - 19:45

L’explication de la jeune femme sur ses mimiques possibles était superflue. La dernière fois qu’il l’avait touché, elle avait manqué de faire sauter la moitié d’un bâtiment, et il ne l’avait pas oublié. Il décida donc de laisser lui laisser le contrôle. Caitlyn posa ses mains dans les sienne, et il commença à débrider son pouvoir. Le courant augmenté à chaque pulsation de son cœur, de façon régulière, posée. Plus la tension grimpait, plus il sentait le courant traverser son corps et se dissiper à travers elle. Il ne sentait ni gênes, ni les échauffements habituelle. Il avait l’impression de toucher du cuivre ou de l’or.
Cait, quant à elle, ne semblait pas du tout se soucier du courant qui la traversait. Mais elle n’en était pas pour autant impassible. Il ne savait comment, mais David percevait sa gênes, sa réticence à le toucher. Et les grimaces qu’elle contenait difficilement par ailleurs n’étaient pas l’unique argument étayant son sentiment. Sa crispation était palpable. Elle souffrait à n’en pas douter. Il ne savait pas ce qu’elle avait vécu, et il ne voulait pas savoir, mais le fait était qu’elle somatisait. Il décida donc de couper le contact pour alléger sa peine. Il décolla donc ses mains de celle de la jeune femme et recula. Mais à sa grand surprise, les éclairs jaillissait de sa main, crépitaient sur deux mettre et rejoignaient les mains de la X-Woman. Il resta sans voix devant ce spectacle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Ven 30 Aoû - 14:08

Un pont ! Ils étaient parvenus à instaurer une sorte de pont électrique entre eux, avec un peu d’imagination, on se serait cru dans Star Wars avec des projections de Jet de Force. Le sourire de la jeune X woman s’élargie, c’était exactement le résultat auquel elle s’attendait.  D’autant plus intéressant que David ne semblait plus ressentir les effets de brulure du à son pouvoir. Par instinct, elle poussa son pouvoir afin de déployer plus amplement la ZPCE et absorber l’énergie électrique. L’odeur d’ozone qui emplissait la pièce était des plus enivrantes et sa chevelure rousse semblait s’électriser sous  la violence des décharges.

- Bien !! Je constate que mon hypothèse se révélait exacte ! Cool ! J’suis pas aussi mauvaise professeure qu’il n’y parait au fond même si de vous à moi, je n’y comprends pas grand-chose en contrôle de pouvoir.

Elle se décala légèrement et ouvrit la main tout en guidant la dance de l’éclair qui les reliait l’un à l’autre, elle augmenta considérablement la distance entre eux afin de  lui laisser du champ pour agir.
- A présent il va nous falloir arriver à maitriser vos décharges sans passer par moi comme catalyseur. C’est une grande première, c’est assez rare pour moi de contrôler un courant qui n’est pas de mon fait comme pour vous de le décharger avec une telle liberté ! David, vous êtes en train de l’emmètre par la main, certes….Pourquoi ne tenteriez-vous as de l’expulser de manière concentrique de tout votre corps ? Si vous faites ainsi…c’est peut-être l’ébauche pour vous de la création d’une ZPCE, vous saisissez ?  Pour ma part, c’est comme ça que j’ai commencé à contrôler mes décharges il y a quelques années. Il faut parvenir à donner à ce courant qui veut s’enfuir de vous un autre moyen de le faire.

La ZPCE de l’Irlandaise sembla s’intensifier en prenant du volume, nimbant toute la zone au-devant d’elle et rétrécissant l’éclair qui les reliait. Elle espérait que Danger puisse enregistrer tout cela afin de l’analyser par la suite.

- Je suis en train de projeter plus à l’extérieur pour vous permettre de projeter plus vers moi…Est-ce que vous pouvez tenter…d’expulser le tout de manière …concentrique ? Ne pensez plus à cibler ou aux dégâts que vous pourriez faire ! JE vous contrôle, laisser le tout jaillir, laissez-vous aller comme si….comme si vous vouliez que ca fuse de toute part ! Faites le David ! Explosez ! Déployez un champ électrique, je suis persuadée que c’est  possible.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Dim 1 Sep - 22:29

Les éclairs crépitaient de partout. L’air autour de lui sentait l’ozone, ça en devenait suffocant. Il sentait la chaleur de l’air autour de lui, mais aucune sensation de brulure. Il se sentait étonnamment calme, comme si il était dans son état logique, normal, comme un poisson dans l’eau. Il ne craignait pas de perdre le contrôle et de tout faire péter, pour la simple et bonne raison que c’était justement ce qu’il était en train de faire théoriquement.

Il se concentra davantage, et parallèlement, libéra encore plus de puissance. Un dôme d’arcs se créa autour de lui. Une cage de Faraday en foudre…délicieuse ironie, mais c’était exactement le cas. Les éclairs quittaient ses doigts, mais aussi ses épaules et son torse pour danser autour de lui. Une grosse quantité filait vers son professeur qui semblait canaliser le surplus d’énergie.

« Expulser de manière concentrique » se rappela alors David. Il se recentra sur lui-même, et tenta de faire plier le courant à sa volonté. Si les premières secondes se révélèrent infructueuse, il lui sembla déceler une certaine logique au bout de quelque minute, et après une période de 5 minutes d’intense concentration, il réussit à faire ployer les éclairs et de les concentrer aux bouts de ses doigts, créant comme des gants électriques aux extrémités de ses deux bras. Il secoua la main, et une décharge partit se perdre sur le mur en face, dans une explosion d’étincelle et de crépitements.

« Classe » dit-il, faute de mieux.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Mer 4 Sep - 18:20

David commençait à expulser l’énergie électrique sous forme d’un dôme réalisant là la première étape de ce qui pouvait constituer l’ébauche d’un champ électrique.  L’irlandaise le laissa déployer son énergie et se contenta de sourire béatement en le voyant opérer un geste purement offensif d’envoyer un éclair percuter les parois de la salle des dangers.  Elle haussa un sourcil tout se déplaçant latéralement en maintenant la puissance de sa ZPCE.

- Hep hep ! C’est bien de faire l’essai, mais je crois que vous n’en êtes pas encore à un tel niveau de contrôle pour effectuer ce genre d’opération. Il vous faudra d’abord apprendre à mieux contrôler le dôme pour pouvoir s’y déplacer librement car il est  à mon avis pour l’instant bien difficile de garder constante votre capacité à évacuer de manière concentrique votre puissance tout en faisant d’autres gestes ou en étant libre de vos mouvements, ca demande à ce que le déploiement ne soit plus une question de concentration soutenu mais un véritable reflexe. Ca prendra du temps et beaucoup de pratique.
D’abord, le contrôle bien ensuite vient la manipulation.


Elle croisa les bras tout en affichant un sourire entendu.

- Bien ! Ca suffit pour une première, je vais vous demander de relâcher votre concentration et de faire refluer votre dôme. Nous en resterons là pour aujourd’hui !
Si vous voulez d’autres occasions de vous entrainer, je veux bien vous consacrer une matinée par semaine selon mon emploi du temps mais je ne pourrai pas accéder à votre requête sans l’autorisation formelle d’Ororo Munroe, à vous de vous entretenir à ce sujet avec elle.



Elle le laissa se calmer, sa ZPCE toujours déployée, attendant calmement pour désactiver les mesures de sécurités de la Salle des Dangers.

- En tout cas, nous aurons appris certaines choses nouvelles à propos de votre pouvoir : une combinaison spécifique vous empêchera de vous transformer en torche humaine, et vous semblez être capable de dresser une sorte de sphère électrique primitive, voire de s’en servir de manière plus ou moins offensive. C’est déjà un progrès énorme je trouve !

Ça reste surprenant à mes yeux vu votre âge que vous ne vous en soyez jamais préoccupé par le passé, vous êtes peut être passé à côté d’une carrière intéressante ou d’une manière innovante de vous servir de vos dons..

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   Ven 13 Sep - 19:18

Cela marquait la fin de l’entrainement. David salua Caitlyn en lui promettant de revenir la semaine suivant, même jour, même heure. Comme elle l’avait si bien dit, il avait fait de gros progrès. Elle avait aussi raison sur le fait qu’il n’avait pris conscience du potentiel de son pouvoir. Ce n’était pas de la paresse, ou quoique que ce soit e de ce genre. Il avait toujours tenté d’avoir une vie normale, de ne pas avoir d’accident avec son « don ». Il avait vite appris à cacher son pouvoirs, à le réprimer, sans essayer de le laisser s’exprimer pour mieux le comprendre. Il en avait payé le prix, et aujourd'hui, il avait compris que ce n’était que comme ça qu’il pourrait être au clair avec sa mutation.

Encore grisé par la dépense d’énergie, il salua Cait et se dirigea en chancelant vers les vestiaires. Il poussa la porte et s’écroula sur un banc. Le monde tournait autour de lui, et la bile lui montait aux lèvres. Il avait trop tiré sur la corde. Il se sentait comme s’il avait tenté de faire un marathon après avoir mangé un Big Mac. Il s’allongea pour reprendre son souffle, ses esprits, son estomac et tout le reste. Après quelque minute, il put s’assoir et entreprit d’enlever la combinaison. Comme prévu, même si elle avait encaisse l’équivalent de la production horaire d’une centrale nucléaire, le tissu était totalement indemne. Pas un accrocs, une brulure…Rien. Le vêtement n’avait absolument pas frémit au passage du courant. Une idée germa dans l’esprit de l’Etincelle. Une idée couteuse, mais qui pourrait se révéler utile à long terme. Il se retourna (un peu trop vivement, le monde recommença à tourner), attrapa son sac et en sorti un feuille. Il gribouilla de façon frénétique sur une feuille attrapé au hasard (Merde !!! Bah un élève se retrouvera avec sa copie malencontreusement « égarée »). Il marquait des formules, dessinais de petit schéma et se parlait à lui-même. Si une personne rentrait dans la pièce à ce moment présent, elle trouverait un jeune homme d’une vingtaine d’année, en caleçon, en train de rire et de parler tout seul. L’image parle d’elle-même.

Soudain, il prit conscience de sa situation, se rhabilla en quatrième vitesse, oubliant même de se coiffer (c’est dire
son état d’excitation) et parti en direction de sa chambre en courant, manquant de renverser une personne sortant de l’ascenseur.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La cour des Grands ( Pv David Kinght)   

Revenir en haut Aller en bas
 
La cour des Grands ( Pv David Kinght)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel est le plus grand tube de David Bowie?
» Comment trouver le+ de mes arrieres grands parents
» Arrêt de la Cour du Parlement de Bordeaux 1749
» Françoise David appuie les revendications
» en cour d'addiction

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: