AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Anna Marie Raven [terminée]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Anna Marie Raven [terminée]   Lun 15 Juil - 4:17

CARTE
D'IDENTITE





© fanpop


    NOM : Raven

    PRENOM : Anna, Marie (la plupart des gens utilisent son second prénom)

    ALIAS ET SURNOM : Rogue

    AGE : 30 ans

    DATE DE NAISSANCE : 23 avril 1983

    METIER : actuellement elle n'exerce aucun job, mais auparavant elle a été serveuse, mécanicienne, elle a éxercée aussi les occupation de super héroïnes et terroriste à pleins temps.

    NATIONALITE : américaine

    GENRE : féminin

    CLAN : Confrérie
     



Pouvoirs :


  • Description : Rogue a comme pouvoir de base celui d’absorber l'énergie vitale par le contact. Par le touché elle crée un choc biophysique qui synthétise dans son propre corps la mémoire mais aussi également les traits de la personnalités, ainsi que les capacités physiques et dans le cas d'un mutant ses pouvoirs. Lorsqu'elle elle les absorbe, elle devient capable de les utiliser à divers degrés. Suivant la puissance et la complexité du pouvoir. La personne touchée souffre atrocement et par un contact trop prolongé elle peut entrainer un coma ou la mort.

    Rogue a récupéré plusieurs pouvoirs qui sont devenus définitifs (point développé dans la biographie). Une Super force qui va avec endurance accrue ainsi que résistance élevée. Des sens accrus : de ce fait ses réflexes sont bien plus vifs, elle réfléchit de façons plus rapide et peu deviner les mouvements plus facilement ce qui en fait une redoutable combattante même au corps à corps.

    Depuis peu, après un gros travail épaulé notamment par le professeur Xavier elle peut enfin contrôler son pouvoir d'absorption, mais ne cas d'épuisement elle perds se contrôle, de même si elle utilise de façon trop intensive ses autres pouvoirs, inconsciente il devient dangereux de la toucher. Le niveau de douleur est intolérable, si fort qu'il provoque des pertes de conscience en moins d'une minute pour un humain normal, cela variera d'un mutant à l'autre, selon son degrés de résistance. La douleur engendré bloquera chez la plupart l'utilisation de son pouvoir, même un mutant résistant à la douleur, son pouvoir étant aspiré, finira par la ressentir. Mais pour ce faire elle a besoin d'un contact prolongé, avec l'épiderme directement. Cependant certains mutants puissant parvienne a rester conscient, et même à conserver une partie de leur puissance, Magnéto, Xavier par exemple. Plus le pouvoir est puissant moins elle a de chance de pouvoir le contrôler. Si les capacités acquises viennent de la mécanique elle ne peut les reproduire, quand au sujet des entités, il paraît tout à fait inconcevable qu'elle puisse contrôler une entité de la puissance de phoenix, une entité de cette puissance bien que ressentant la douleur de son hôte serait tout à fait capable de reprendre assez le contrôle pour la neutraliser, ou bien même de la posséder elle même.
    Un esprit puissant parviendra à prendre son contrôle pendant le touché,  c'est le cas par exemple de M. Sinister et par la suite des réminiscences de cet esprit peuvent venir l'affecter, comme des échos de la personnalité absorbé venant la tourmenter.
    Lorsqu'elle absorbe l'énergie vitale, elle absorbe les souvenirs et les traits de personnalités de la personne. Ils peuvent ressurgir pendant un moment à la suite du touché, généralement autant de temps qu'elle obtient pouvoirs ou capacités. Son temps de conservation des dit pouvoirs peut varier, mais il est d'environ six fois la durée du touché. Il n'y a pas de limite aux nombres de pouvoir qu'elle peut absorber puisque même inconsciente son pouvoir reste actif, cependant elle peut perdre tout contrôle et devenir dangereuse autant pour les autres que pour elle même.
    Les pouvoirs qu'elle a acquis de façon permanente sont à ce jour entièrement sous son contrôle. Pour conserver un pouvoir, elle doit aspirer jusqu'à la dernière goutte d'énergie vitale et donc entrainer par la même la mort de la personne et l'ingestion totale de son esprit qui entrera alors, selon son degrés de puissance en conflit avec le sien.
    A son maximum elle peut soulever environ 50 tonnes. Son endurance lui permet d'exécuter de très longs trajet sans s'épuiser, elle vole à une vitesse subsonique mais ne peut aller au delà de l'atmosphère terrestre.
    Sa superforce lui donnant aussi une super résistance, équivalente à sa force, un taser la blessera, mais ne l'immobilisera pas, à contrario la foudre la mettra complétement K.O. de même qu'une ligne à haute tension la blessera sévèrement, cela équivaut à environ 870 ampère, sans être K.O il lui faudra quelques minutes pour se remettre, pouvant même être immobilisée pendant une bonne minute.
    Au niveau du combat en corps à corps il faut une force surhumaine, ou tout du moins de la même classe qu'elle pour prétendre la blesser, elle peut arrêter les balles des petits calibres en voyant le coup partir. Mais un coup de feu non appréhendé la blessera, certes moins gravement que si elle avait été humaine. Une arme blanche transpercera son épiderme, mais le coup porté devra être plus violent qu'à la normal. Elle résiste également aux variations de température mieux qu'un humain normal, une température de -50 degrés ne l'handicapera pas, bien qu'elle ressente le froid, il en va de même pour la chaleur, jusqu'à 50 degrés tout ira bien, au delà ses effets l'impacteront. En outre, elle guérira plus rapidement qu'un humain normal, sans avoir un facteur régénérateur de l'efficacité de celui d'un certain mutant griffu, pour une cassure, là ou il faudra un bon mois à un humain normal pour se remettre d'une fracture, il ne faudra à Rogue qu'une bonne semaine. ¨Par contre, ses os ne se remettent pas en place tout seul, il faudra donc des soins adaptés pour que la guérison se fasse correctement. Pour ce qui est des petites blessures types brulures, là ou il faudra 3 jours à un humain un seul lui suffira pour qu'il n'y ait plus de trace. Elle est par contre bien incapable de régénérer un organe.
    Elle résiste également à la plupart des poisons connus provenant de plantes ou d'insecte terrestre, sa résistance à un poison provenant directement d'un mutant n'est pas assuré, bien que ses effets seront sans doute amoindris, elle en sera sans doute affectée.
    Sa superforce lui permet également d'effectuer de hauts bonds environ 20 mètres sans élan, 30 avec. Mais en raison de son pouvoir de vol, elle utilise rarement cette capacité.
    Ses réflexes sont générés autant par sa pratique que par une acuité que seule donne le gène X, c'est ce qu'elle nomme son sixième sens. Lors d'un combat elle parvient a appréhender le coup suivant avec justesse et ainsi l'éviter. Les messages nerveux étant transmis trois fois plus vite qu'un humain normal, elle peut anticiper plus rapidement et analyser une situation avec plus de précision et moins de marge d'erreur. Cela lui permet de contre attaquer, ou d'attaquer plus rapidement qu'un humain normal, environ deux fois plus rapidement.
  • Niveaux de  maitrise :
    Elle maîtrise les pouvoirs acquis par le passé parfaitement. Quand a son pouvoir d'absorption bien que dorénavant sous contrôle, il peut s'activer sous le coup d'une forte émotion, ou si elle perds conscience de façon prolongée.
    Lorsqu'elle absorbe un nouveau pouvoir, plusieurs cas de figure se présente pour savoir si elle en a le contrôle ou non.
    -Elle a déjà rencontré ce type de pouvoir, le pouvoir est stable, par exemple le pouvoir de Colossus, qu'elle parvient à gérer.
    -Le pouvoir est trop puissant ou instable pour elle, la télépathie de Xavier ou Emma Frost ou les rayons de Scott sont de bons exemples, elle est incapable de contrôler les rayons de Cyclope mieux que lui même, quand à la télépathie, la plupart des télépathe de ce niveau auront un impact violent sur son esprit, lui faisant perdre le contrôle, en outre ils sont assez puissant pour pouvoir conserver de leur puissance même en étant touché.
    -Le pouvoir est inconnu mais stable : après quelques cafouillages elle parviendra à en prendre les rennes, sans en avoir une aussi parfaite maîtrise que son utilisateur elle pourra l'utiliser

    En puissance, il est probable qu'un jour Rogue puisse en appeler aux pouvoirs qu'elle a absorbé dans le passé, il est déjà arrivé que cela se produise, ce qui montre qu'elle en garde une trace. Mais elle est encore bien loin de ce niveau.

  • Lien entre les Pouvoirs:



Description Physique :


  • Apparence : Ce que l'ont remarque en premier chez Rogue, c'est cette invraisemblable mèche blanche qui encadre son visage. Elle est née avec, et elle l'affectionne particulièrement. Ses autres cheveux sont d'un brun tirant vers le roux souvent en pagaille et qu'elle prends rarement la peine d'arranger, elle préfère ses cheveux lâchés et libre. Ses yeux d'un vert forêt sont souvent rieur, mais lorsqu'elle est énervée il prenne un éclat tranchant voir venimeux qui les assombrissent. Son nez est fin et sa bouche joliment ourlé, bien que garçon manqué dans l'attitude, elle porte souvent des boucles d'oreilles, de larges anneaux, et un peu de maquillage, bien que rien d'extravagant.
    Son corps musclé par les années d'entrainement, conserve pourtant des formes féminines généreuses et une taille tout à fait fine ce qui en fait une femme attirante, ce qui fut pendant longtemps une qualité dont elle se serait bien passée. Elle pèse précisément 55 kilos pour un mètre soixante quinze. (pour toute réclamation quand à la logique, veuillez vous adresser directement au charc-designer)
    Elle marche toujours la tête haute, de façon assurée, sans être pédante, elle dégage un certains charisme. Une assurance pleine de charme, une autorité naturelle se dégage d'elle, bien qu'elle ne l'utilise que rarement. Son porte de tête est élégant ce qui contraste avec le côté un peu j'm'en'foutiste qu'elle peut avoir.
    La couleur qu'elle apprécie le plus porter est le vert, c'est ce qui domine sur sa tenue de combat avec le jaune. En temps normal, elle aime les tenues confortables et légère, les shorts en jean et autres débardeurs amples sont les bienvenues. Pas toujours au summum de la féminité, avec son corps musclé, elle se trouve l'air un peu stupide dans des robes de soirées ou des tenues chics.
    Si quelques cicatrices ont pu faire une apparition, le fait d'absorber parfois des pouvoirs régénérateurs lui ont assuré d'en gommer la moindre trace, laissant sa peau pâle sans défaut.

  • Signes Particuliers  : Une méche blanche avec laquelle elle est née et qui varie de place suivant ses coiffures et ses envies.




Caractère :


  • Mental :
    le moins que l'ont puisse dire sur Rogue, c'est que c'est une femme forte, elle n'a jamais baissé les bras et a toujours affronté l'adversité la tête haute. Un peu garçon manqué, un peu tête brulée, il lui arrive d'agir de manière trop impulsive et de le regretter par la suite. Ses sentiments décident beaucoup de ses actions, ce qui amène à des choix pas toujours très judicieux, et même si elle en a conscience et essaye d'écouter d'avantage sa raison ce n'est pas toujours facile. A fleur de peau, sa mutation fut très dur pour elle, ne pas pouvoir se livrer aux même gestes d'affections auxquels n'importe qui pouvait prétendre, la rendait parfois agressive et envieuse. Pourtant elle a toujours tenté de faire bonne figure, et si elle connu comme tout un chacun des histoires de cœur, le caractère platonique forcé les rendaient parfois amer. Depuis qu'elle peut contrôler son pouvoir, elle se livre bien plus facilement et peu paraître moins abrupte qu'elle ne l'a été. La peur de blesser son entourage par un faux mouvement disparut, elle se sent libéré d'un poids énorme et profite de tout ce que cette nouvelle liberté peu lui offrir.
    Elle tâche de conserver sa bonne humeur autant que possible, et n'est pas vraiment une personne taciturne, plutôt expansive, voir un peu directive, elle a déjà prouvé par le passé qu'elle avait toutes les qualités pour faire un bon leader. Mais il faut l'avouer, bien qu'elle adore la compagnie des autres et supporte assez mal l'isolement, quand il s'agit de combat elle préfère jouer en solo.
    Bien qu'étant à la Confrérie et au risque de cassée l'idée générale, elle n'éprouve aucune haine contre les humains dit normaux. Elle a rejoins ce camps parce qu'elle pense qu'il est en effet temps de montrer aux gouvernants, à tout ceux qui traitent les mutants comme s'ils n'étaient pas humains, qu'ils ne resteraient pas passif. Mais aussi parce qu'elle est fatiguée de devoir se battre pour leur faire comprendre qu'ils ne leur veulent aucun mal. Les Xmen, tout comme les confréristes, ont reçu leur lot de blâme, peu importe le camps, ceux qui veulent l'anéantissement des mutants s'en moquent. Peu importe les motivations tout le monde est logé à la même enseigne. User sans arrêt de pincette l'a simplement fatiguée. L'arrivée du BAM et de ces agents qui venaient sans cesse frapper aux portes de l'institut fut la goutte d'eau.
    Elle se méfie de ce nouvel outil, elle se méfie en général de ce qui se pose comme une autorité. Si l'idée de base est bonne, faire tampon entre les extrémistes des deux camps, les possibilités de dérives d'un organisme institutionnalisé sont grands, surtout lorsqu'on lui remet l'arme la plus dangereuse de nos société contemporaine, à savoir la loi.
    Mais je le répète ce n'est pas par haine de l'humain qu'elle a rejoins ce camps, la haine est provoquée par la peur, et elle n'a pas peur des humains, mais simplement parce qu'elle veut pouvoir se battre, se défendre, sans devoir se justifier, sans avoir à rendre de compte, elle sait qu'elle déçoit des amis, mais elle sait aussi que d'autre la comprenne sans pour autant l'accepter. Mais il devient criminel pour elle d'attendre le dernier moment pour agir, le gouvernement aura toujours en son sein des comploteurs cherchant de nouvelles manières de les mettre en cage.  C'est là que son opinion diverge de ses amis xmen, leur éternel optimisme la fatigue, jouer les héroïne sans peur et sans reproche l'a épuisé. Depuis des années qu'elle oscille entre les camps, aujourd'hui, une fois encore, elle a décidé de rejoindre celui de Magnéto, frapper avant d'être frapper lui paraît être la bonne chose à faire.
    Les événements de ces dernières années l'ont beaucoup influencé dans son choix de camps, bien qu'elle en est profondément voulu à la Confrérie pour l'attaque du bal, les failles qu'elle a révélé lui ont fait prendre conscience que même derrière les hauts murs de l'institut, personne n'était à l'abri. Rogue se sentait perdue à cette époque encore persuadée d'être dans le bon camps, elle réalisait peu à peu son impuissance à protéger ce en quoi elle croyait. L'attaque du pont a de ce fait été pour elle et certains de ses camarades un moyen de se venger de l'affront et de soigner un orgueil blessé. Mais dans la bataille elle oublia peut être qu'elle était l'enjeu et lorsque le pire se produisit, qu'il n'y eut nul vainqueur mais que des perdants son sentiment de malaise s'accrut. Peu après cette période il lui parut évident que pour toute une partie de la population, peu importe les victoires et les hauts faits qu'ils accompliraient ils ne resteraient que des mutants. L'attaque du cube fit accroître une sympathie de plus en plus évidente pour la Confrérie. La création du BAM comme dit plus haut renforça ce qui s'imposait comme une évidence, elle n'avait pu sa place parmi les xmen.
    Rogue a toujours eu du mal à trouver sa place, se construire des bases solides. Pourtant la confrérie lui offrait tout cela, un cadre familiale qui lui a manqué pendant bien longtemps, puisque sa mère adoptive malgré les relations tendues qu'il y eut s'y trouvait toujours. Et tout une population dont les idéaux se rapprochaient au final plus des siens. Elle n'avait pas l'âme d'une super héroïne, défendre la veuve et l'orphelin, parler avec emphase d'une égalité en laquelle elle ne croyait plus l’écœurait. Si l'attentat de mutant town fut un déclic, tant la révolte, la haine la submergea, depuis longtemps son esprit n'était plus en harmonie avec son équipe.




Histoire :

  • Talents Particuliers  : C'est une très bonnes combattante au corps à corps, même sans pouvoir, sans pouvoir elle peut facilement gérer cinq adversaires entrainés, avec ses pouvoirs et en considérant que les combattants sont des humains, une trentaine. Elle a également acquis des capacités acrobatiques, apprises lors de son temps à l'institut, son niveau est celui d'un athlète olympique.  Elle s'y connait très bien en mécanique et elle est très capable de réparer elle même une voiture, moto ou tout engin roulant motorisé créer par une intelligence humaine. Elle a également commencé à étudier le droit mais n'a jamais été jusqu'au diplôme.

  • Possessions : Comme tout le monde elle possède un compte en banque, mais n'y a que quelques économies. Ses appartements sont à la confrérie donc elle n'a rien ailleurs. Dans sa penderie sont conservées quelques uns de ses uniformes de combat, bien qu'estampillé de son ancienne team, ils ont à la fois une valeur sentimentale, et un côté pratique. Elle se déplace par moment en moto et ça se limite à cela.


  • Biographie :

    1983- 1988 Je suis née dans une communauté hippie, on peut donc raisonnablement penser que j'ai été élevé dans des principes de partage, de non violence est d'amour de la nature. Mais ça c'est si j'y avait été vraiment élevée. Je n'ai fait qu'y naître. Très vite les choses ont dégénérés, et ça deviendra par la suite une habitude, la stabilité n'est pas une notion que je maîtrise.
    Ma mère Priscilla a épousé mon père Owen, parce qu'elle était enceinte, et que c'était plus simple pour tout le monde. Ils se sont mariés sans réellement se connaître et ça a fonctionné, j'ai peu de souvenirs, mais mes premières années semblent s'être déroulée dans une douce quiétude bercée de jeux, de promenades, de petits plats mijotés. Mon père était passionné par les mythes des natifs américains, ce qui avait été une lubie d'adolescent devint peu à peu une obsession. Ma mère s'était  lassée de la vie de hippie et faisait pression pour retourner en ville, mais ses propos tombaient dans l'oreille d'un sourd. Souvent elle m'emmenait voir ma tante Carrie, une femme que je n'ai jamais apprécié d'aussi loin que je me souvienne, mais elle avait le mérite d'habiter en ville.
    1998 -1993 Un matin mon père me réveilla dans un état second, m'annonçant que nous devions partir, et qu'il me déposerait chez ma tante. Il le fit, et je ne le revis jamais après cela.
    Je ne devais savoir ce qui s'était passée cette nuit là que des années plus tard. Poussé par ses croyances folles, il avait cru pouvoir ouvrir un passage vers un paradis merveilleux en utilisant un rituel indien, pour cela il avait besoin d'un sacrifice, et son choix s'était tout naturellement posé sur ma mère. Constatant son échec et le meurtre de sa femme, il avait pris la fuite, puis avait finit par se donner la mort.
    Ma tante me mentie en me disant que ma mère avait eu un accident et que le désespoir avait tué mon père. Cette version plus plaisante avait au moins le mérite de conserver une image paternelle plus ou moins saine au goût de ma tante.
    Et, il faut le savoir, il n'y avait pas grand chose au goût de ma tante. A commencé par les tenues trop féminine, le maquillage, les distractions, les loisirs non productifs. C'était une femme austère, qui méprisait les choix de vie de sa soeur et qui semblait bien décidé à ce que je n'en reproduise aucun.
    Mais j'ai toujours été une forte tête, et je lui ai sans doute rendu la vie impossible. D'où mon surnom, Rogue.

    1993- 1998 Un peu garçon manqué je ne manquais pas pourtant de plaire aux garçons. Jeune adolescente je connue mon premier béguin pour un garçon du nom de Cody, une sale racaille selon ma tante, donc parfait selon moi.
    Personne n'oublie jamais son premier baiser, je ne risque pas d'oublier le mien. J'étais fébrile, et mon cœur battait si fort que j'avais l'impression que n'importe qui pouvait l'entendre. Lorsque nos lèvres se touchèrent, je ne réalisais pas de suite ce qu'il se produisait, trop exaltée sans doute. C'est lorsque je rouvris les yeux, que l'horreur m'assaillit, Cody était inerte, les yeux écarquillés dans une expression de pur douleur. Non, je n'oublierai jamais. J'essayais de l’appeler de le secouer pour qu'il quitte cet état second, sans succès, les larmes dévalaient mes joues en même temps que la terreur m'assaillait. Je me relevais bientôt du banc sur lequel nous étions installés. Il faisait nuit et le parc était désert, du moins je le croyais, quelqu'un arriva, et mon seul et unique réflexe fut de fuir. Aussi vite que je le pouvais je rentrais chez ma tante.
    Le raffut que je fis la réveilla, mais mon expression la dissuada de me hurler dessus. Elle voulu s'approcher mais je fis un bond en arrière. Il ne fallait pas me toucher, c'est tout ce que je savais. Le reste m'échappait, j'étais dans un état second, et quand une voiture déboula du bout de la rue, puis qu'on frappa violement à la porte, la panique me fit perdre toute rationalité. Je ne comprenais pas ce qu'il m'arrivait, je ne parvenais même pas à bouger, ma tante ouvrit la porte une expression indécise sur le visage. Et déboula le père de Cody, ivre de rage, me pointant du doigt et hurlant des choses que je n'étais pas en état de comprendre. Au moment ou il attrapa mon bras pour me réclamer des comptes, et que je vis son expression devenir comme celle de son fils, je m'arrachais à sa prise et me ruait à l'étage. Ses cris me poursuivirent alors que les voisins commençaient à sortir. Je savais que ma tante cachait un pistolet dans son armoire et je m'en emparais, avant de fuir, de la fenêtre de sa chambre je sautais sur le toit du garage, puis couru sans savoir où. Bientôt repéré et poursuivis, je gardais l'arme serré contre moi, sans trouver le courage de m'en servir. Je ne pouvais réfléchir, juste courir, je savais que s'il me rattrapait, s'en était finit de moi. Un projectile me fit basculer et je sombrais dans l'inconscience, persuadée de ne jamais me réveiller.

    1998-2000 Lorsque cela arriva, je n'étais ni en prison, ni chez moi, ni même sans la cave d'un des fous qui m'avaient poursuivis. J'étais confortablement installée, une inconnu à mon chevet. Ma sauveuse sans doute. Une mutante c'était certains, et c'est en la voyant que je mis enfin un mot sur ce qui s'était passé. J'étais une mutante, et j'avais hérité d'une véritable malédiction. La mutante à la peau bleue qui me recueillit fut pour moi ce qui se rapprochait le plus d'une mère. Ma seconde mère, sa compagne donc était plus calme, une femme sage qui derrière des yeux aveugles semblaient en savoir bien plus qu'elle ne le disait. L'une m'entraina à tenter de maîtriser mes pouvoirs tandis que l'autre m'encourageait à m'accepter. Je découvris avec elle ce pouvoir d'absorption des pouvoirs mutants. Je voulais juste une vie normale, nous vivions loin de mon lieu de naissance à l'autre bout des états unis ou je pouvais recommencer ma vie à zéro. J'allais en cours, mais la normalité n'était pas pour moi. Je tombais amoureuse d'un garçon à qui j'avouais mon état, loin de s'en formaliser, il voulu m'aider. C'était mignon, mais stupide. Lorsqu'il voulu m'embrasser certains qu'il était différent sans doute la même chose se produisit. L'amertume et la rancœur que j'éprouvais à ce constat me fit couper tout contact avec lui.

    2000-2002 Un peu plus tard, cette mutante métamorphe me demande de rejoindre la Confrérie, en laquelle elle fondait de grands espoirs et pour laquelle je serai un atout majeur me disait-elle. C'est d'avantage pour lui faire plaisir que par réelle motivation que je le fis. Mon idéologie n'était pas bien certaine, j'en avais voulu aux humains de m'avoir traqué comme un animal, je leur en avais quasiment voulu de leur faiblesse, puis j'avais finis par comprendre. L'incompréhension et la peur avait provoqué leur haine. Je voulais juste la normalité, tout en sachant que c'était impossible. Je m'entrainais au combat avec d'autres mutants, certains comme moi, un peu perdu, un peu indécis, d'autres ivres de rancœurs et avide de vengeance. Je me fis quelques amis. La Confrérie n'était pas alors un aussi gros groupe qu'il l'est aujourd'hui, pas aussi largement présent dans les conversations et les débats. Lors d'une mission nous affrontâmes un groupe qui se la jouait super héros. Un groupe beaucoup plus organisé que nous ne l'étions. Les X-mens, mais c'est lorsque je vis ma mère d'adoption à terre que je me lançais véritablement dans la mêlée. Les mains en avant pour absorber des pouvoirs, des pouvoirs que j'avais parfois bien du mal à contrôler. Dans la bataille j'attrapais une jeune femme, et au début rien ne se passa, ma surprise se mua en rage lorsqu'elle me décocha un coup d'une violence inouïe, mais je l'agrippais et soudain je sentie mon pouvoir s'activer et les siens entrer en moi. Je tâchais de toujours lâcher mes adversaires, je ne voulais pas de sang sur les mains, juste leur faire perdre conscience, et récupérer des pouvoirs pour quelques minutes. Mais je fus incapable de la lâcher et chacun pris dans sa propre bataille ne vit pas ce qu'il se passait. Lorsque l'un de ses équipiers m'arracha à elle, s'était trop tard, elle gisait inerte. Et je me sentais plus puissante et que plus mal que jamais.

    La suite est floue dans mon esprit, esprit qui j'avais l'impression tentait de se scinder en deux, les jours qui suivirent je cru devenir folle. La personnalité de cette femme, ses souvenirs, ses connaissances, je les avais absorbé aussi et ils essayaient de supplanter les miens. C'était un combat de chaque instant et je craignais de me perdre. Je réussissais à la canaliser la plupart du temps et la maîtrise de ses pouvoirs me pris un certain temps. Gérer une telle puissance était bien compliqué. Après quelques temps, de nombreuses batailles ou je me révélais un élément aussi efficace qu'instable, je craquais. C'est la compagne de ma mère qui souffrant de mon état me conseilla d'aller trouver la seule personne qui pourrait sans doute faire quelque chose, à savoir le professeur Xavier.

    2002-2007Et il m'aida, en effet, du mieux qu'il put, alors même que je m'attendais à un refus catégorique. Il m'accueillit au Manoir, la méfiance des autres bien que légitime me blessait. Je me sentais souvent seule, et bien que je le comprenais ce fut une période compliquée. J'appris à contrôler les pouvoirs de cette femme, à savoir une force herculéenne, et le pouvoir de voler, non sans mal. Jusque là je les utilisais sans y réfléchir sans contrôle. Je passais du temps en salle des dangers, mais aussi avec le professeur qui aidait sans pour autant faire partir l'esprit de cette femme du mien. Peu à peu je pris confiance et gagnait celles des autres, en me joignant à leur combat en prouvant ma valeur. Je n'étais pas de nature renfermée et je finis par être complètement accepté même pas les plus réticents. Ma mère n'accepta jamais mon changement de camps, allant même jusqu'à songer que le professeur avec usé de son pouvoir pour me laver le cerveau. L'idéologie du professeur trouvait un échos en moi. Il aspirait à la normalité pour tous, et c'est ce que je voulais aussi. Je me battais pour cela sans rechigner, tant est si bien, que l'esprit de la mutante et le mien en vinrent à trouver un compromis, nous n'étions plus ennemis, en arrêtant chacune de lutter nous trouvâmes un équilibre, qui me libéra d'un poids énorme.

    Je restais longtemps parmi les x-men, ils étaient une seconde famille pour moi, nous nous battions côte à côte, nous protégeant les uns des autres, affrontions les épreuves en nous serrant les coudes. Je rencontrais même l'amour, une relation tumultueuse qui eut parfois plus de bas que de haut, qui fut construite parfois sur des mensonges, des trahisons, des quiproquos, qui par des heureuses circonstances put parfois être pleinement vécue.

    2007 Jamais je ne vie réellement la femme qui m'avait sauvé et recueillis comme une ennemie, de même que la confrérie, bien qu'il m'arrivait de les combattre, je n'ai jamais été la plus acharnée des adversaires. Leur leader, Magnéto me sauva même lors d'un affrontement qui faillit me couter ma raison en plus de ma vie. L'esprit de la mutante devenue malade à force d'être disloquée repris les pleins pouvoirs, incapable de reprendre le contrôle et prise dans une bataille contre un de nos trop nombreux adversaires je cru bien y passer. Mais c'était cet adversaire lui même qui avait provoqué ce déchirement et ce grâce à une de ses inventions. Me voyant perdre pied, Magnéto utilisa cette machine pour drainer l'esprit de cette mutante hors de moi, je conservais ses pouvoirs mais mon esprit redevint unique, j'éprouvais l'impression d'avoir tué deux fois la même personne.

    Je n'ai que peu parler de Magnéto jusqu'ici et ce pour une bonne raison, il est des sujets épineux que l'ont préfère occulter. Magnéto et moi, nous sommes toujours entendu, malgré notre différence d'age, et nos divergences d'opinion, une certaine alchimie a toujours existé. Après cet événement nous avons simplement cessé de prétendre que nous nous étions ennemis. Notre relation restera quelque chose d'ambigu, que la plupart de mes amis n'ont pas compris, ce qui nous a lié par le passé au delà des idéaux, et des vecteurs évidents, c'était sans doute une compréhension mutuelle. Je n'avais pas de mot à mettre dessus à l'époque, peut être parce que je ne le souhaitais pas et aujourd'hui encore je ne me prononce pas dessus.

    Même si mon camps était celui de Xavier, j'ai rejoins quelques fois la confrérie pour des combats qui me paraissaient justes. Tout comme la confrérie a parfois prêté main forte aux X-men, nous sommes bien plus proche que certains d'entre nous veulent le penser. Après tout les leadeurs respectifs n'étaient-ils pas des amis ?
    Lorsque je menais des combats contre la confrérie, j'étais toujours réticente à l'idée de combattre son leader. Après tout il m'avait sauvé la vie, et c'est une dette lourde que j'ai envers cet homme. Qui aujourd'hui encore a son poids dans la balance, sans me peser, elle me rappelle qu'on noircis trop souvent le tableau à son sujet

    Si mes idées sont claires, j'ai longtemps vacillé entre les deux camps, d'une bataille à l'autre, d'un homme à l'autre également. Je ne voulais pas y réfléchir, vivant dans l'instant présent. Je n'ai jamais trahis, jamais manigancé à la faveur d'un camps ou de l'autre. Ma famille se trouvait des deux côtés. Même si je dois avouer qu'il m'est arrivé plusieurs fois de me dresser contre la confrérie et même contre Erik lorsque ses plans dépassaient l'entendement ou mettait inutilement des vies en danger. Je refusais d'être mise au pied du mur et de devoir décider. Lorsque parfois je demandais des conseils à un ami cher et plus sage qu'il n'y paraissait, il me disait que j'étais la seule à pouvoir prendre la bonne décision.  Depuis que je suis arrivée à l'institut, en plus des divers combats auxquels j'ai participé, des batailles que j'ai livré, la plus intense fut celle que j'ai mené contre moi même, pour contrôler ce pouvoir qui empoisonnait mon existence. Et c'est grâce à Xavier si aujourd'hui je peux dire que j'en ai le contrôle. Je dois beaucoup à cet homme qui par sa patience et ses compétences m'a permis de me développer au delà de ce que je pensais possible.

    Pourtant, peu à peu je renonçais à l'idée de normalité, même sans ce pouvoir qui me rendait létale, je ne serai jamais normale. Je m'investissais trop dans les combats, je pense que tout soldat doit connaître ce sentiment. Le besoin de bataille, je ne parle pas de l'envie malsaine de tuer, je parle de l'exaltation que provoque un combat, encore plus lorsque l'enjeu est élevé. Je pense que je ne pourrais jamais totalement me contenter d'une vie normale. Je l'ai tenté pourtant, pendant une période je me suis posée, j'ai même été serveuse et je prenais quelques cours de droit mais ce n'est pas une vie pour moi. Par ailleurs je restais mutante et pour la société ce ne serait jamais le synonyme de normalité, la paix à laquelle j'aspirais me semblait de plus en plus un rêve enfantin.

    2008 - Les événements de ces dernières années ont sans doute pesée dans la balance, tout d'abord le bal de l'institut, un événement tant attendu, nous avions tous fait un effort pour paraître élégant, il y avait de la musique, boissons et nourritures coulaient à flôt, les élèves étaient surexcités, c'était un peu leur bal de promo. Personne n'avait vu venir l'attaque de la Confrérie. Pourtant nous aurions dû, c'était le moment parfait pour faire un coup d'éclat. J'ai combattu, mais nous avons perdu un élève et un second à perdu l'esprit. Nous avions été impuissant, j'ai aidé à la reconstruction du manoir, alors qu'un doute insidieux rampait en moi, si nous n'arrivions même pas à nous protéger nous même, comment prétendre protéger les autres. La confrérie avait voulu pointer du doigt nos failles, ils avaient parfaitement réussi.

    2009 - Puis il y eut l'attaque du pont. Une fois encore la Confrérie avait décidé de faire un coup d'éclat, libérer des prisonniers, pour ce faire il leur fallait un moyen de pression et qui de mieux que le maire. Nous sommes arrivés en surnombre, mais trop occupé à nous battre, nous avons finis par ignorer les civils, et ce qui devait arriver, arriva, la voiture contenant le maire explosa. Dans nos rancœurs, nous avions oublié qu'il y avait des humains. Les retombées médiatiques furent sans pitié. Certes le plan de la Confrérie avait échoué, mais à quel prix, une fois encore nous nous révélions bien incapable de défendre autre chose que nous même.

    2010 - Un an plus tard alors que nous nous relevions à peine, il y eu ce projet mené par le gouvernement. Le cube. Projet qui me faisait sortir de mes gonds, et cette fois là je dois bien avouer que notre défaite à contrecarrer la confrérie, ne me laissa aucun sentiment d'amertume. Les conséquences par contre, achevèrent de me faire perdre foi en une possible paix.

    La création du BAM, nous étions fichés, catégorisés, et la soi disant neutralité de l'organisme était pour moi une vaste plaisanterie. Les agents venaient frapper à l'institut sans arrêt, demander parfois qu'on leur livre quelques résidents. Voir le gouvernement fourrer son nez partout me faisait perdre mon calme, je n'avais jamais spécialement apprécier les autorités qui s'imposaient comme telles, sans d'autre légitimité qu'une décision purement administrative.

    2011 -2012 - Je n'ai jamais rien eu contre la religion, à chacun sa foi, là ou ça me pose un problème c'est quand une bande de fanatique décide d'appliquer sa loi sous couvert d'un dieu. L'attentat des purificateurs fait parti pour moi du pire événement qui se soit produit ces dernières années. Mutant Town a toujours été un quartier insalubre, il avait sa propre loi, et il était rare que les mutants de ce quartier aille régler leur compte ailleurs. Bien les mutants y résidant n'étaient pas tous des enfants de cœur, c'était pour beaucoup une échappatoire, un endroit ou aller lorsque la mutation devenait trop lourde à porter. Certes oui, c'était un ghetto mais ils avaient choisi de s'y isoler. Les purificateurs ont choisi une cible dans défense ou presque, une cible qui n'était en rien une menace. Et cet acte réclamait vengeance, l'envie de faire payer à ces fanatiques grandissaient en moi comme un poison. Je n'en pouvais plus de cette haine aveugle à notre encontre. Et comme la haine alimente la haine, la Confrérie réagit et c'est à ce moment là, que sans laisser un mot, je quittais l'institut, sans un au revoir dont j'étais bien incapable, ceux qui me connaissaient bien savaient. Je ne voulais pas de scène, pas entendre de moral, ne pas me faire raisonner, je savais au fond de moi que c'est là bas qu'était ma place. Lorsque les x-men partirent au combat, défendre Manhattan, je ne les rejoignis pas, s'ils me cherchèrent, ils ne trouvèrent qu'une chambre vide. Je ne pouvais pas encore affronter mes amis, mais je ne parvenais pas à défendre la ville. J'étais littéralement tiraillée entre deux opinions, celle qui me disait que la plupart des personnes touchées étaient innocentes, que c'était contre toute morale, et celle qui me disait que la morale en tant de guerre était une valeur utopique. Que l'attaque devenait la seule réponse possible, nous ne pouvions pas nous défendre à jamais, en priant pour que nous soyons toujours les plus forts, en attendant dans notre coin la prochaine attaque, oui du sang coulerait, oui des innocents seraient pris en étau, mais c'était un prix à payer pour que nous puissions imposer notre liberté, pour que les humains apprennent à compter avec nous, puisque la diplomatie ne fonctionne pas, autant prendre l'autre voie. La violence inouïe jusque là de l'attaque confrériste, marquera les esprits, il faut que tout un chacun se souvienne que lorsque les mutants sont attaqués, ils répondent vites et forts. Un régime de la Terreur est peut être le seul moyen pour qu'on comprenne, et frapper dans la fourmilière agiter tout ce petit monde qui se pense plus légitime que nous, qui sous couvert de leur apparente normalité, s'autorise à nous juger et à nous blesser. Attaquer ne me procure aucun plaisir, je ne suis pas sadique, mais parfois il faut laisser ses émotions de côtés, et c'est un combat de chaque instant.
    Une guerre est en préparation et je pense qu'il est devenu primordiale de choisir un camps. Et aujourd'hui, une fois encore, j'ai décidé de rejoindre la confrérie, parce que je ne crois plus en l'équilibre. Je ne hais pas les humains dit normaux. Mais je hais de toute mes forces les crétins qui voudraient nous marquer comme du bétail, qui pointent du doigts nos différences plutôt que nos similitudes. Chaque jours il en arrive de nouveau, avec de nouvelles idées plus destructrices, de nouveaux plans sordides. Le combat qui se joue n'est pas manichéen et si je veux en faire part c'est parce que je ne peux pas simplement laisser les choses faire sans réagir. Je ne suis pas d'accord avec les idéaux complétement extrémistes, ni même avec certaines méthodes, mais je suis prête à me battre pour la liberté et si pour cela il faut se salir les mains et outrepasser un quelconque code d'honneur, je le ferai sans hésiter. Et même si je dois affronter ceux qui ont été mes amis pendant de nombreuses années, ce ne sera ni facile, ni de gaieté de cœur, mais si je pense que c'est nécessaire alors j'espère avoir le courage de mes choix.

    2013 - Malgré quelques missions réussie, je suscite encore parfois la méfiance parmi les confréristes. Je ne m'en formalise pas, je suis clair avec moi même et c'est ce qui m'importe. Mais c'est peut être pour cette raison que Magneto décida de m'envoyer en mission dans le cadre du plan M. Une marque de confiance qui me toucha et je m'en acquittais avec le plus grand zèle. Revenu depuis peu, je ne dois en toucher mot à personne. Ce plan dont le nom est déjà un mystère doit rester aussi confidentiel que possible, il n'est connu que des proches de Magneto et si mon implication est connu et m'accorde dorénavant un certains crédit, mes actions doivent rester secrètes.

    Mes valeurs, ma morale, tout cela ne m'a pas quitté lorsque j'ai franchit le seul de la confrérie. Je serai bien incapable de torturer ou de tuer de sang froid un citoyen lambda, pour la seule raison qu'il n'est pas mutant. N'en déplaise à ceux qui voudraient nous voir comme des monstres sans foi ni loi. Mon but, lorsque je suis arrivée était double, à la fois prendre part au combat comme je l'ai déjà dit, ne plus rester les bras croisés, ne plus attendre qu'on nous frappe pour répondre. Mais sans doute espérais-je également temporiser la violence et la haine aveugle que certains confréristes peuvent avoir. Sans avoir de pouvoir décisionnel, c'est compliqué. Et beaucoup voit ce qu'ils appellent ma sympathie, comme une faiblesse. Mais ils ne faudraient pas qu'ils oublient, que tout comme il naitra toujours des mutants, il naitra toujours des humains. Je doute sincèrement que je puisse devenir un instrument implacable de la confrérie, mon passé ne me le permettra pas, et j'espère également ne pas le devenir, ne pas me perdre dans ce combat. A mon sens il serait bon que xmen et confrériste voient ce que chacun peut lui apporter, j'aimerai pouvoir créer un pont entre les deux entités, je ne me suis pas mis à haïr ceux qui ont été pendant si longtemps mes plus proches amis. Et je ne le pourrais jamais. Mon but non avoué est sans doute de limiter les dommages collatéraux, celui que je défends clairement et l'annihilation des forces anti mutantes. Des furieux qui veulent notre extinction et qui ne se privent pas de faire des expériences et par lâcheté de s'en prendre au plus  faibles d'entre nous en premier.
    Sans vouloir assurer la suprématie mutante, il devient pour moi essentiel que les humains cesse de nous voir comme des erreurs et qu'ils commencent à nous voir pour ce que nous sommes, une puissance avec laquelle il faut apprendre à compter, qu'il faut respecter et non chercher à dompter ou à détruire.




Avatar : comics
Personnage Marvel ? : Oui [X] Non []
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]
Si oui, Qui ? :
Pseudo : Bosie
Votre Age : 25 ans
Comment avez vous connu le Forum ? : ah ça, c'est une autre histoire

Mot magique vu par


Dernière édition par Rogue le Mer 24 Juil - 18:10, édité 27 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Lun 15 Juil - 8:04

Bonjour et bienvenue sur notre forum.

N'oublie pas d'aller lire l'intégralité du règlement avant de soumettre ta fiche pour modération.

Bon courage pour la finalisation de ta fiche.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mar 16 Juil - 15:09

Bonjour Bienvenue à toi et bon courage pour ta fiche
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mar 16 Juil - 17:27

Rooogue!!!! Bienvenue Very Happy

Confrérie hein?! tu veux pas plutôt être neutre, pi on se fera une team ^^ avec toi, moi et d'autre neuneu(tre) ^^

nan serieux super d'avoir une rogue Smile bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mer 17 Juil - 11:48

Anne, Anna, Anna-Marie, Anne Raven, Anna Raven, Anne-Marie Raven, Anne Marie-Raven, Anna-Marie Raven et Anna Marie-Raven, Anne d'Acanto, Anna-Marie d'Acanto...
Un nain vert m'a dit un jour similaire à aujourd'hui que le prénom, le nom de famille, le nom d'adoption et que sais-je encore de ce perso relevait des Grands Mystères de Marvel. L’encyclopédie Comic-Vine a choisit son camp en indiquant que ses parents se nomment Raven tuant dans l’œuf mon hypothèse de nom adopté à la belle, bleue et froide Mystique. Peu importe finalement car à mon grand regret ce ne sera pas la seule partie de cette fiche où j'aurais à y déposer ma marque et mes remarques.
Tu as délibérément voulu cacher ton identité et ton caractère de Dinosaure revenu des Terre Sauvages des Tréfonds de X-men RPG alors je vais jouer le jeu, pour t'embêter et me moquer un peu.

Je suis donc un modérateur grand mal en fasse aux féministes qui aimeraient me voir dire « une modératrice ». On me reconnaît grâce à mon pseudonyme blanc plus épais que les non validés et en Chat'box, lieu que tu sembles affectionner, avec mon @ comme @poc@t@st@se, celle qui épure la Cb dans les flammes de la reconstruction apocalyptique. Je vais sadiquement m'adonner au premier tour de ta modération jeune fille écervelée. Si tu survis tu auras le droit d'affronter ton prochain adversaire dans une arène encore plus enflammée et bruyante pour op tenir le Sacre Saint Graal of Doom : le second avis positif synonyme dans l'esprit des Candides de validation. Mais ce que tu oublies, c'est que le mâle et la plante guettent. L'admin s'érigera devant toi en dernier rempart ou bien en ultime porte et je dois bien avouer qu'aucun algorithme ne peut prévoir cela. Tremble donc et incline toi car ce que je vais te dire ne sera pas sujet à discussion. Tu peux râler bien sur, mais cela ne ferai qu'alimenter ma rage.
Je ne te demanderais pas si tu es prête car on est jamais prêt pour la mort.

NOM : Pourquoi pas D'Acanto comme dans les films aussi médiocre que ta prestation ! Ok
PRENOM : Prénom composé ou bien premier et deuxième prénom ? Cela peut vite être règle par un trait d'union ou une virgule.
AGE : Tout rond... Pourquoi pas mettre « la trentaine » pendant qu'on y est ! Ok
DATE DE NAISSANCE : Y'a trop de trois, peut-être est-ce un appel inconscient pour une troisième modération ? Ok
METIER : Marque aucun puis indique ses activités ou ex-activités même si elles son non rémunérées ni déclarées : Terroriste, criminel, super-héroïne...
NATIONNALITE : Quel manque cruel d'originalité... Ok
CONFRERIE : Encore heureux ! Tu croyais quand même pas qu'on allait te mettre Acolyte, girouette que t'es ! Ok

POUVOIR :

C'est extrêmement vide et creux. Mais je crois savoir pourquoi. Tout ce qui doit être dans cette partie est en pleine fuite vers le bas de la fiche et est actuellement localisé dans le niveau de maîtrise.
Je vais donc te renvoyer à ce lien même si je le fais que rarement lors de mes modérations : http://xmenrpg.superforum.fr/t210-guide-fiche-de-presentation
Déplace dans les bonnes parties ce qui doit s'y trouver.

NIVEAU DE MAITRISE :

Ici on veut donc tout ce qui concerne l'influence des émotions sur son contrôle de ses pouvoirs. Ce qui concerne une utilisation inconsciente du pouvoir et ce qui concerne le contrôle en lui même du pouvoir à savoir si elle peut l'utiliser à volonté ou le désactiver à volonté.
Je passerais ce qui concerne les évolutions vu que je n'ai pas envie de vomir en voyant les possibles évolutions de Rogue.

LIEN ENTRE LES POUVOIRS :

Ici c'est un gros TGCM qu'il faut mettre : Ta gueule c'est Marvel.
Ou alors un petit « Lien Marvel »
Ou encore un « / » pour indiquer que les Marvels n'ont pas à remplir cette catégorie !

APPARENCE :

Indique son poids et sa taille que je puisse y caser une réplique de Full metal jacket en disant que j'ai jamais vu un tas de merde aussi haut.
Détaille aussi sa démarche, sa voix et son visage avec plus de détails là c'est un peu petit bras ce que tu nous ponds. C'est que tu vas te traîner des tas de boulets qui voudrons te draguer alors fait leur plaisir, donne leur de quoi faire des belles descriptions de ton physique.

SIGNES PARTICULIERS :

C'est pas réellement un signe particulier mais on va dire que c'est assez laid pour qu'un putain de Summers-Grey de mes deux ai la même.
Sinon pas de cicatrices ? De taches de naissance ?

MENTAL :

Tu parles un peu des X-mens, de l'Institut, des Purificateurs... Bon. C'est loin d'être super poussé mais je ne chercherais pas plus loin pour un premier tour de modération.
En revanche j'aimerais que tu détailles ses ressentis lors des derniers événements du forum. Tu trouveras ton bonheur dans le synopsis.

TALENTS PARTICULIERS :

Elle peut se défendre contre combien de type en même temps au corps à corps sans ses pouvoirs qu'on voit un peu son niveau.

POSSESSIONS :

Elle a toujours des combinaisons en molécules instables depuis qu'elle a quitté les X-mens ?

BIOGRAPHIE :

Il faudrait ajouter des repères chronologiques qu'on sache quand se passe les événements majeures. Rajoute par exemple son âge au début de certains paragraphes.
Il faut parler des événements récents du forum que tu trouveras dans le synopsis et détailler ce qu'elle a ressenti et comment elle a agi.
Depuis le départ de la précédente Malicia confrériste il s'est passé quelques temps. Trouve lui une occupation à l'extérieure de la confrérie qui justifierait qu'on l'ait pas vu depuis quelque temps. Je te demande pas de prendre en compte le BG de la précédente Malicia tu t'arrangeras potentiellement avec ses anciens partenaires RP si tu souhaite poursuivre sur les bases ou reprendre de 0.

HORS-JEU : Pas besoin de remplir le champ « Si oui qui », si précédemment tu indiques « non ».

Bien, voilà pour le premier tour. Si tu es assez douée tu n'auras au prochain round que quelques précisions à faire sur le pouvoir.
La fiche est loin d'être parfaite et j'ai même du revenir sur des points plutôt basiques. J'ai l'impression qu'elle n'a pas été travaillée à la hauteur de ton potentiel et j'espère que c'est la traduction d'une furieuse envie de jouer.
Quoiqu'il en soit l'écriture est bonne et c'est plutôt fluide à lire.
Le bonus « Avatar Comics » rattrapera cet avis mitigé malgré tout, même si je préfère qu'on se présente lorsque j'ouvre la porte à quelqu'un.

Si tu as des questions, des insultes ou des remarques tu peux me les envoyer par MP j'y répondrais peut-être, peut-être pas.

Bon courage et préviens moi quand tu auras terminée les modifications.

Jubilation « ModaFucking » Lee.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Sam 20 Juil - 19:57

Jubilation, je pense que ton personnage n'a jamais aussi bien porté son prénom. Au sujet du mien, j'ai ajouté une virgule et livré quelques explications, quand au nom de famille j'ai choisi le parti pris de comics vine, mais n'est livré aucune théorie dessus puisqu'on m'a conseillé de ne pas mentionner Mystique.

Je ne sais pas s'il était utile d'oser d'autant de condescendance pour signaler une erreur mais j'ai réarrangé les parties et rajouter quelques petites choses. Au niveau des précisions, j'ai essayé de quantifier autant que possible, mais son pouvoir dépendant de celui des autres, et ne pouvant pas vraiment faire de cas par cas, certaines données restent floues.

J'ai rallongé un peu la description mais j'avais déjà décris sommairement ce que tu as demandé, je ne suis pas spécialement adepte des descriptions fleuves, mais je t'en prie n'hésite pas à m'aiguiller.

Pour le signe particulier je vais insister pour conserver les mèches, c'est tout de même une grande caractéristique physique du personnage, et ça reste assez rare. Après tout un signe particulier est rarement universellement unique.

J'ai redeveloppé le mental qui manquait en effet de matière, pour les types au corps à corps j'ai également quantifié

J'ai placé les repères chronologiques demandé et étoffé quelques parties de l'histoire.

Je réalise que ma fiche était un peu « simple », mais j'ignore si c'est de l'humour et dans ce cas je trouve ça peu drôle, ou si tu t'es senti menacé par ma non présentation et bien que je me justifie rarement, autant mettre les choses au clair directement, ce n'était pas pour DEKiser le forum ou une quelconque tentative de putsch, si j'en ai abandonné l'administration c'est simplement que je n'avais plus de temps à lui consacrer. Mais pour deux raisons, déjà je voulais voir en combien de temps je serai reconnu, mais aussi parce que je voulais une modération incognito et non une modération spéciale ancien à laquelle j'ai eu je pense le droit ici. On avait prévu avec mon comparse Dim de tout avouer après modération. Donc oui c'était du troll, mais non ce n'était pas un pied de nez à l'administration.
Ensuite je ne sais pas si c'est très malin d'accueillir en bashant à ce point, déjà j'ai du me justifier auprès de gens qui m'ont demandé si il y avait eu des soucis entre nous, alors que la dernière chose que je voulais étais de faire parler de moi.

Je tiens à préciser que mon but n'est pas d'entrer en guerre, mais comme beaucoup le savent déjà ici, j'ai du mal avec ce genre de ton. J'ai rien contre quelques piques, mais là tu m'as taillé au fléau.
Désolée, donc, si tu as mal pris mon retour non annoncé, mais tu comprends que je ne sois pas restée totalement stoïque face à ta modo.

Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Lun 22 Juil - 15:50

Oui, mes excuses pour le ton et la forme déplacée et inappropriée.
Pour ce qui est du fond voici quelques précisions à faire pour le pouvoir.


    Citation :
    il faut une force surhumaine pour la blesser


Sa résistance est classe combien environ ? 50 comme sa force ou moins ?
Elle résiste à l'électricité mieux qu'un humain ? Si oui donne un exemple de ce qu'elle ne peut endurer sans ce blesser. Je ne demande pas forcément de donnée chiffrée des exemples de ce style conviendrons : Tazer, prise de courant domestique, ligne basse/moyenne/haute tension, foudre...


    Citation :
    bien qu'elle ressente le froid, il en va de même pour la chaleur, jusqu'à 50 degrés tout ira bien


Ce n'est pas -50°C plutôt ? À moins que tu parles encore de sa résistance à la chaleur dans ce cas j'aimerais savoir jusqu'où elle résiste en terme de température négative.


    Citation :
    En outre, elle guérira plus rapidement qu'un humain normal, sans avoir un facteur régénérateur de l'efficacité de celui d'un certain mutant griffu, pour une cassure, là ou il faudra un bon mois à un humain normal pour se remettre d'une fracture, il ne faudra à Rogue qu'une bonne semaine.


Pour des éraflures, entailles et brûlures au premier degré par exemple cela guérira à quelle vitesse ?
Peut-elle soigner des blessures qu'un humain lambda ne peut soigner seul ?
Elle peut régénérer des organes également plus rapidement ?

Sa force est améliorée à classe 50. J'aimerais savoir si sa vitesse de course aussi.


    Citation :
    Ses réflexes sont générés autant par sa pratique que par une acuité que seule donne le gène X, c'est ce qu'elle nomme son sixième sens. Lors d'un combat elle parvient a appréhender le coup suivant avec justesse et ainsi l'éviter. Elle riposte rapidement et au moindre sentiment de danger tout son corps se prépare à anticiper le combat.



Par rapport à un humain lambda ses réflexes sont approximativement combien de fois plus vif et rapide ?
Ce sont ses messages nerveux qui sont plus rapide ou bien ses mouvements (ou bien les deux) ?

Il me semble pas avoir vu à partir de combien de temps les pouvoirs absorbés sont dissipés.

Corrige cela et ça devrait être bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mar 23 Juil - 11:55

C'est rien, désolée d'avoir répondu sèchement, je ne veux vraiment pas partir sur de mauvaises bases



Je n'ai pas trouvé de précision exact sur le net au niveau de la résistance donc j'ai pris le parti de dire qu'elle était équivalente. Pour l’électricité j'ai rajouté ceci
Citation :
Sa superforce lui donnant aussi une super résistance, équivalente à sa force, un taser la blessera, mais ne l'immobilisera pas, à contrario la foudre la mettra complétement K.O. de même qu'une ligne à haute tension la blessera sévèrement, cela équivaut à environ 870 ampère, sans être K.O il lui faudra quelques minutes pour se remettre, pouvant même être immobilisée pendant une bonne minute.

j'ai corrigé le cafouillage des températures, précisé qu'elle ne pouvait régénérer d'organes, et que ses os ne se remettaient pas en place tout seul, il lui faut des soins adaptés pour que la guérison se fasse convenablement et enfin qu'une blessure type brulure se guérissait pour elle qu'en une journée.

Au sujet des réflexe j'ai rajouté ceci
Citation :
Ses réflexes sont générés autant par sa pratique que par une acuité que seule donne le gène X, c'est ce qu'elle nomme son sixième sens. Lors d'un combat elle parvient a appréhender le coup suivant avec justesse et ainsi l'éviter. Les messages nerveux étant transmis trois fois plus vite qu'un humain normal, elle peut anticiper plus rapidement et analyser une situation avec plus de précision et moins de marge d'erreur. Cela lui permet de contre attaquer, ou d'attaquer plus rapidement qu'un humain normal, environ deux fois plus rapidement.

Quand au temps d'absorption des pouvoirs, il était inscrit, la durée est de six fois la durée du contact ^^ c'est ce que la plupart des sites s'accordent à dire, donc pour 15 secondes, environ une minute trente de possession du pouvoir.

merci beaucoup !
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mar 23 Juil - 12:20

Ça me va,
Premier avis positif.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mar 23 Juil - 14:43

C'est troublant.

Tres troublant.

Quand je suis arrivé sur ce forum il y a de ca une éternité c'est toi sur ce topic ET avec Malicia qui m'a modéré et validé.

C'est curieux comme le sort peut etre amusant non ?

Je ne manque pas d’impartialité en disant que je ne vois pas trop quoi rajouter à cette fiche déjà très bonne.

J'aurai donc juste 3 doléances.

Concernant la Bio, je trouve que tu vas trop vite sur ce que pense la "bouseuse" de Mutantown et surtout de sa riposte confreriste en plein coeur de New York "yggdrasil" parce que coté "massacre d’innocents," c'était quand même assez violent ! Comment elle le justifie, cette action ?

deuxieme chose.

Tu sous entendu une relation toujours en cours avec Magnus, ce qui de ce fait "limite" l'adaptation de Magneto si un joueur ne veux pas lui faire prendre cette direction. Reste évasive un maximum ou mieux, mets là au passé. (Notre relation était évidente pour nous deux, et révoltante pour bien d'autres personnes. ")


Troisième chose :

J'aimerai que tu me rassures sur ton implication sur le forum, Rogue est un rôle important, une figure emblématique de ce forum et notre politique va vers un durcissement de notre vigilance pour les joueurs prenant un rôle important sans pour autant participer au forum, on n demandera pas une activité quotidienne mais quand même assez conséquente pour justifier le terme d"activité" justement.

J'aimerai donc que tu m'explique un peu comment tu vois ce rôle et quelle direction tu veux lui donner dans ta story Line.

Merci d'avance.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mer 24 Juil - 18:15

Mais grand zuzu, je ne crois pas avoir jamais passé Malicia en compte admin, y'a eu Lisbeth et Scarlet il me semble ! Ta mémoire te joue des tours papy I love you 

J'ai modifié et rallongé le paragraphe au sujet de mutant town et de la réplique
Spoiler:
 

Au sujet de Magnus j'ai modifié quelque peu et j'ai opacifié la chose
Citation :
Magnéto et moi, nous sommes toujours entendu, malgré notre différence d'age, et nos divergences d'opinion, une certaine alchimie a toujours existé. Après cet événement nous avons simplement cessé de prétendre que nous nous étions ennemis.

Pour ses buts, j'ai rajouté un paragraphe en fin d'histoire qui je l'espère est clair ^^
Quand à mon implication, je compte réellement rp, je sais que les derniers temps ne jouent pas en ma faveur, mais j'arrête de travailler la semaine prochaine, et serait de retour à la mère patrie à la fin du mois prochain avec un cafard monstrueux et pleins de temps libre à passer sur le forum. Donc ne t'en fais pas, en outre c'est mon seul forum et je ne compte pas faire d'autre compte, je suis devenue sage Ange 
Donc ne t'en fais pas, je serai fidèle au poste !
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   Mer 24 Juil - 19:13

ahhh oui c'etait avec Wanda !!! C'est exaaaaaah, autant pour moi.

Du coup second AP

Félicitations, nouvelle confreriste Alpha et esclave sexuelle des admins R, les portes de X-men rpg te sont enfin ouvertes!

Avant de commencer à jouer, n'oublie pas d'aller te recenser sur la liste des avatars , la liste des pseudos et la liste des pouvoirs.

S'il s'agit d'un double compte, pense aussi à poster sur la liste des multi comptes.

S'il s'agit d'un personnage marvel, n'oublie pas de te signaler sur cette liste.

Enfin, si tu veux qu'un joueur joue quelqu'un que tu as évoqué dans ta fiche, merci de remplir le formulaire que l'on trouve ici. N'oublie pas de mettre le lien vers la fiche de ton personnage dans ton profil, et si le cœur t'en dit, tu peux aller rédiger une fiche de relation ici.

D'avance merci et surtout, bon rp parmi nous!


_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Anna Marie Raven [terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Anna Marie Raven [terminée]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Anna Marie, Malicia [Terminé]
» Claude Landré ou Landry Humoriste
» Amyot, Marie-Anna Houle
» Godin, Marie-Anna Trépanier
» Le Havre Marie-Galante GOURNAY GUESNON 17è

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: