AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Ven 12 Juil - 21:36

CARTE
D'IDENTITE





© avatar


    NOM : Redbird

    PRENOM : Luna

    ALIAS ET SURNOM : Lady Dragon ou L’hôte

    AGE : 18 ans

    DATE DE NAISSANCE : 10 mai 1995

    METIER : N/A

    NATIONALITE : Américaine

    GENRE : Feminin

    CLAN : Neutre



Pouvoirs :


  • Description :
    Luna n'a pas de pouvoir en tant que tel, son pouvoir lui est conféré par une entité coexistant avec elle. Son entité est en état de veille, en dormance si vous préférer, mais il peut se réveiller pour parler à Luna et lui donner des conseils plus ou moins utile selon la situation. Luna peut perde son corps si le dragon invoquer prend complètement possession de son corps, mais il est aussi possible qu’elle demande seulement l’aide de celui-ci, ce qui entrainera une mutation de son corps, donc des changement visible. L’entité lui-même est immunisé à son propre élément et est vulnérable à l’élément opposé. Par contre, Luna n’a pas cet habilité, donc elle ne peut pas marcher dans le feu, voler ou avoir une force extraordinaire. Dans sa forme normale, Luna est très vulnérable puisqu’elle n’acquiert pas de pouvoir de son compagnon, elle ne peut qu’emprunter son pouvoir pour se défendre, attaquer ou l'utiliser à son avantage. Quand la jeune mutante est prise de possession par le dragon, elle perd tous ses moyens et tombe inconsciente. À son réveil, elle ressent la douleur de la transformation. Mais si elle demande seulement l’aide de celui-ci, elle ressentira la douleur tout au long de la transformation et même après celle-ci. Alors, elle acquerra une résistance à l’élément de son dragon pour la durée de la transformation. Étant donné que les dragons sont des êtres légendaire sans âge, Luna reçoit, aussi de lui, une longévité accrue.
    Dragon Feu :
    La transformation :
    Les yeux de Luna deviennent des torches assoiffées de vengeance et ses cheveux muent en fin filaments aussi chaude que le plus chauds des feux. sa colonne vertébrale se rallonge pour laisser une longue queue fourchue lui pousser où des épines du haut de son cou pour se terminer à la toute fin de sa nouvelle appendice qui sont aussi en feu. D'effrayantes griffes acérés prennent la place à partir de la premières phalanges qui sont brulante comme la braise et des cornes lui poussent sur le front en se dirigeant vers l’arrière de son crâne. À chaque endroit où son pied se pose, le feu suis ses traces. Des écailles poussent au niveau de ses épaules, de ses cuisses, de ses seins et de son bas-ventre et ses crocs deviennent plus longues.
    Certains traits de caractère de Luna augmenteront tel que la confiance en soi, l’arrogance, l’agressivité, la protectivité, la possessivité et le sang chaud (Elle prend colère beaucoup plus vite). La douleur ressentit lors, pendant et après la transformation est très dure pour sa concentration. Luna est capable de gérer cette douleur excessive pendant environ 30 minutes avant de soi : être obliger de mettre terme à la transformation ou de laisser place au dragon.

    Le Dragon :

    Adrikahrr est un dragon est très grand et effilé, il a quatre paires de cornes partant de la base de son crânes jusqu’à sa mâchoires, celle-ci diminue en se rapprochant de sa mâchoire. Des épines enflammées partent de la base de son cou et finissent à la base de sa queue. Deux grandes ailes de chauves-souris partent de ses omoplates lui permettant de voler. Des écailles dure comme de l'acier trempé parcourt son corps, mais si on observent de plus près, des fines craquelures zèbres son corps lui permettant, dans ses moments de colère, de faire jaillir le feu ardent de son corps. Avec des glandes situé dans son palais, qui recueille un élément chimique lors de la digestion, crée une enzymes qui, au contact de l’air, s’enflamme pour laisser jaillir une langue de feu. Ses yeux sont en permanence en feu et son corps est plus chaud que le corps d’un humain, soit environ 60 degrés Celsius.

    « Je protégerai la personnes cher et détruirai tout sur mon passage. »  
    Méprisant tout être mortel, il garde un détachement de toute chose vivante et aura une attitude des plus arrogante face à eux. Il est tout de même un être très agressif au niveau de sa personne en étant d’autant plus destructeur. Étant quelqu’un d’égocentrique, ça rend sa présence assez désagréable. Il est un être des plus possessif et protecteur pour tout objet et personnes lui appartenant, étant une autre raison de son agressivité. Étant d’une cupidité quelque peu exagéré, quand il prend la place de Luna, il arrive à Luna de se réveiller avec des objet précieux ou tout simplement brillant dans ses mains. Démontrant, par son port de tête, sa vanité, il fera aussi preuve d’une grande sournoiserie envers tout et n’importe quoi, surtout pour la vengeance, c’est un plat qui se mange froid, et donc agira avec minutie et avec calcul. Comme mentionner plus haut, Adrikahrr est quelqu’un de possessif et protecteur, surtout envers Luna car ils se sont forgé un lien fort entre c’est deux-là à force de communiquer et est devenu très loyal envers elle.
    Étant complètement conscience que son retour dans le monde des humains est une peine perdu, Adrikahrr espère, à tout le moins, de laisser sa trace dans le monde par le biais de Luna. Les seule moments permettant un retour « complet » de son corps étant lors des perte de contrôle de Luna ou, lorsqu’elle sera capable de l’invoquer complètement, de l’appeler à elle.

  • Niveaux de  maitrise : Étant une jeune femme, Luna n'a guère eu que quelques dures années pour s'entrainer à contrôler son pouvoir. Elle a tout de même fait plusieurs tentative durant son parcours lui permettant un meilleur contrôle de celui-ci. Elle peut donc invoquer le pouvoir d'Adrikahrr pour se protéger ou protéger les personne qui lui sont cher, mais ne peut pas contrôler le dragon lui-même, sa puissance est encore trop grande pour la douleur que celle-ci créer en elle. Elle ressent aussi la douleur lors de l'emprunt de ces habileté, mais elle est capable de la contenir et de garder sa concentration pendant trente minutes avant de soit perdre le contrôle, soit demander à l'entité de la quitter.


  • Lien entre les Pouvoirs: N/A : Luna n'a qu'un pouvoir : Adrikahrr.



Description Physique :


  • Apparence :
    J’ai de grands yeux couleurs améthystes qui ont hypnotiser plusieurs personnes à cause de leurs couleurs inhabituelles. J’ai aussi de longs sourcils bien fournis et définis donnant l’impression que mon visage est triste, ce qui n’est pas le cas. Mes pommettes, qui ne sont pas saillantes, encadre mon nez bien droit plutôt coquet. Ma bouche charnue en attire plus d’un, mais je m’en moque, ça ne m’intéresse pas vraiment. Mes canines sont plus longues que la normale. Ayant de petite oreilles discrètes ce qui est favorables puisqu’avec ma transformation avec le dragon de feu, mon piercing dans le haut de mon croquant a fondu et à laisser une cicatrices, un petit trou dedans. Mes épais cheveux et blonds blancs sont ma fierté.
    Mon cou est  plutôt long et lisse comme le reste de ma peau, mes épaules ne sont pas larges. Ma poitrines n’est pas excessivement grosses, juste bien. Mes courbes sont bien,  et mes hanches sont pas trop larges donc, je crois avoir un beau corps et des belles fesses, mais arrêtons d'en parler! J’ai de longs doigts avec de beaux ongles, j’en prends soin! Ma peau est de la couleur de la crème, donc très pales, je suis même pas capables de bronzer! Bon, j’ai gardé le pire pour la fin. Mon tatouage. Je ne l'ai pas voulu, mais il est bien là. Mon grand dragon, faisant tout mon dos, qui veille sur moi en frétillant selon mon humeur… et si je le touche. Il est bien, mais j’aurais préférée pouvoir montrer mon dos pendant les grosses chaleur de l’été plutôt que devoir cacher ses mouvements frénétiques. La tête du dragon est sur le côté droit de mon cou, comme s'il voulait voir ce que mes yeux voient. Sa patte droite est agrippée dans la peau de mon épaule tandis que sa gauche est bien ancré entre ma clavicule et mon cou. Son corps longe ma colonne et ses ailes partent de mes omoplates puis terminent juste au-dessus de mes fesses. Ses puissantes postérieurs son cachés pas ses ailes, mais sa queue descend le long de ma cuisse gauche en s'enroulant autour de celle-ci.
    Côté vestimentaire, je ne suis pas vraiment difficile. J’aime les jeans et les vêtements décontracter. Les chandails, camisole et vestes, j’aimes bien. Les vêtements de marques c’est toujours trop serrer et souvent c'est même pas beau. J’aime bien les leggings et les joggings de temps en temps. Je n’aime pas trop les accessoires vu ce qui est arriver la dernière fois avec l’apparition du dragon de feu, ça fait mal. J'adore les Converses! Surtout ceux que je me suis acheter dernièrement, ceux qui montent jusqu'à mes genoux, ils sont géants!

  • Signes Particuliers  :
    Je crois que mon copain dans mon dos en fait parti, en plus de ma cicatrice à l'oreille et mes yeux de la même couleur que les amethystes.




Caractère :


  • Mental :
    Je suis une personne plutôt confiante, et assez têtue. J’aime rencontrer de nouvelle tête, mais je suis toujours un peu timide à ce sujet, je ne sais pas vraiment comment les aborder, mais habituellement, ça vient et tout va bien. J’ai un tempérament assez joyeuse, je suis très optimiste et j’aime aider les gens, surtout à ceux à qui je tiens. Tout ce qui m’appartiens est à moi et à moi seule. Je n’aime pas qu’on touche à mes choses sans mon autorisation, j’ai un peu, en fait, beaucoup peur qu’on puisse les abimer. Je suis un peu dans le même style concernant les personne à qui je tiens. On pourrais dire que je suis un peu trop protectrice, puisque je peux devenir très agressive quand on s’en prend à mes amis.
    En parlant de ça, mon côté protecteur vient du fait que je n’ai jamais eu de famille, et sans doute de mon entité,  et que j’ai dus créer la mienne avec les amis que je me suis faite et que je veux les protéger à tout prix pour ne pas les perdre. Je me suis toujours tenu avec des gens qui aimaient faire des farce aux gens, qu’elles soient méchante ou non, je me suis donc habituée à ça et il m’arrive souvent de me mettre dans le pétrin à cause d’action que j’ai fait et qui me sont retombés dessus, mais je ne suis jamais aller jusqu’à faire preuve de vandalisme.
    J’adore écrire, je crois que cela me viens encore du fait que je n’ai pas vraiment de famille et que les souvenirs, pour moi, sont ce qui m’importe le plus, tout ce qui m’arrive, je le note dans mon journal, d’où me viens mon amour pour l’écriture. Lorsque j’écris, que ce soit des histoire ou dans mon journal, ma concentration se centre totalement dans mes mots et je perds la notion du temps, je me plonge dans mes phrase que je construits et il est très difficile de m’en faire sortir. Il m’arrive souvent aussi de partir vers la lune, d’oublier certain truc et de ne pas entendre les gens me parler… désoler, je suis lunatique!
    J’adore aller au zoo, voir tous ces animaux se promener nonchalamment dans leurs enclos, voir tous les types de bestioles qui vivent parmi nous, c’est totalement géant! J’ai aussi une peur viscérale de l'eau, qui est apparu à cause de mon copain dans mon dos. L'eau m’effraie à un point tel que je fige, j’en ai peur car si je me noie dans celle-ci, mon dragon ne pourra venir m'aider pour me sortir de ce pétrin.
    J’aime la vie! Et mon copain aime la détruire… je ne comprends pas comment deux être si différent puisse coexister comme on le fait… J’aime la pluie, mais je déteste les orage, l'eau qui y coule est trop drue, trop forte, comme un torrents ou les rapides dans les rivières... Et le bruit! Le tonnère qui vous déchire les tympans et les éclairs qui vous aveugle! Wach!
    Je suis une jeune fille très intuitive, bon pas juste moi, mon dragon m’aide beaucoup, mais lorsqu’il dort, je suis quelqu’un qui suis beaucoup son instinct et je m’y fis presque toujours et sa me mène souvent à la bonne solution. Mais lorsque le dragon est réveillé, il altère mon jugement car le dragon du feu à un besoin très étrange... Détruire tout sur son passage. Donc je dois faire attention à ses paroles. Je dois avouer que certain élément me donne des émotion très précise. J'aime bien l'élément de la terre, je mis sens bien,  surtout les forêts. Les vents ébourrifant mes cheveux m'agacent et j'ai une peur viscérale de l'eau en grande quantité. Le feu, je m'y méfie, car en tant qu'humaine, j'y suis vulnérable, mais j'aime bien être autour d'un bon feu.
    Côté de point de vue mutant, je sais que je ne suis pas la seule au monde, mais je doute que quelqu’un ai un pouvoir semblable au mien, qui pourrait bien se changer en créature gigantesque? Bon, je dois surement pas être la seule, mais quand même se doit être hyper rare! Et puis, j’ai entendu parler de l’école des mutant et Charles Xavier, ça doit être bien comme endroit, mais je ne l’ai jamais visité et du coup, je ne sais pas où elle se trouve, mais selon les petites voix ici et là, je ne suis pas certaine que ce soit l’endroit pour moi. Oui j’aime les gens, mais de là à vivre en colocation avec des inconnus, encore, pas sûre. Si l’on regarde de l’autre côté, la confrérie et Magneto, et bien ils ont l’air chouette à faire ce qu’ils veulent quand ils le veulent, mais je crois aussi qu’ils en mettent peut-être un peu trop dans leur… missions? Je préfère me débrouiller seule, c’est ce que j’ai fait toute ma vie, alors je crois être capable de le faire encore.
    Pour ce qui est du B.A.M., j’en ai pas vraiment entendu parler sauf du fait que ce sont les bœufs des mutants. La police mutantes quoi! J’ai jamais appréciée la police humaine, donc pour moi, la police mutante, ça revient au même, ils font chier à mettre leurs nez partout et mettent les bons en prisons en laissant les méchants en liberté!




Histoire :

  • Talents Particuliers  : Je n’en ai pas… j’ai finis mon secondaire, mais je n’ai jamais utiliser toutes les resource de mon entourange pour me spécialisé dans quoi que se soit à part l’écriture que j’utilise depuis l’enfance.

  • Possessions : Mon journal intime! Et un sac-à dos contenant plusieurs vêtements, des crayons et un cahier pour mes histoires que je crée.

  • Biographie :
    Ma biographie a été placé dans un post plus bas... il était trop long.







Avatar : Emilia Starke
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [X]
Si oui, Qui ? : N/A
Pseudo : Mon prénom… Maude
Votre Age : Presque 22 ans!
Comment avez vous connu le Forum ? : J’y suis été il y a environ 7 ans
[vu par Jub]


Dernière édition par Luna Redbird le Ven 26 Juil - 22:22, édité 12 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Ven 12 Juil - 21:53

Et bien, bienvenue chez nous Khaleesi Smile

Bon courage pour ta fiche Smile
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Dim 14 Juil - 13:12

Bienvenue à toi et bon courage !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Mar 16 Juil - 1:56

Biographie :

17 juillet 2001


C’est mon premier journal intime, je sais pas trop quoi écrire dedans, alors je viens laisser mon imagination tourner. Du plus loin que je me souviennes, j’ai toujours été dans cette famille là, mais ce n’est pas ma famille, on ne se ressemble pas, j’ai même un frère noir! Mais je les aime, ils sont gentils avec moi. Ça fait un ans que je suis à l’école et enfin je suis capable d’écrire. Mon professeur dit que j’écris bien et que je ne fais pratiquement pas de fautes. Ça me rend heureuse. J’aime aller à l’école, les autres enfants de mon âge sont gentils avec moi. Une de mes sœurs m’a montrer ses amis, ils m’ont accueillies en voulant me montrer un nouveau jeu. Je n’avais pas trop compris au départ, mais je crois que je suis quand même bonne à ce jeu maintenant. Bon maman nous appelle, il faut qu’on aille souper!


15 mai 2002


Ma maman m’a dit il y a environ un mois qu’il fallait qu’elle m’envoi dans un autre famille, car elle devait prendre un autre enfant et que j’étais assez vieille pour changer de famille. Ça me rends triste, mais je suis sûre que je vais tout de même m’amuser avec les autres enfants. J’ai un peu peur de changer d’école, de voir de nouveau enfants et de nouveaux enseignant, mais je suis certaine que ça va bien aller. Donc, aujourd’hui, j’y suis. Ma nouvelle maman est un peu stricte, mais quand même gentille quand on l’écoute. À chaque soir, après l’école, on doit s’asseoir autour de la table pour faire nos devoir. On ne peut pas se lever tant qu’on a pas fini et que maman a corriger notre devoir. Les autres enfants ont l’air tristes, je ne comprends pas pourquoi. Une fois, un enfants s’est mis en colère car il voulait continuer de jouer, mais c’était l’heure des devoirs. Maman, la pris par l’oreille et l’a amené dans le salon. Je ne l’ai pas vu, mais je l’ai entendu donner des claques à l’enfant. Les autres enfants faisait comme si rien ne se passait. Je me suis lever, crayon à la main et je suis allée voir. Ils m’ont tous regarder avec de grands yeux.
« Maman, qu’est-ce que tu fais? »
« Retourne à la table! »
« Pourquoi tu lui fais mal? »
« Il ne m’a pas écouter. Si tu ne veux pas que je fasse la même chose, retourne… »
« Lâchez-le! Vous lui faite mal! Il pleure! »
« Tais-toi jeune insolente »
Elle s’est approchée de moi, l’air menaçant, mais je suis allée plus vite. J’ai brandis mon crayon comme l’épée d’un héro sauvant un démunis et j’ai frappée la bête! Elle a criée, et m’a prise par le collet de mon chandail. On aurait dit que ses yeux lançaient des éclairs! Elle m’a envoyée dans ma chambre et je n’ai pas eue droit de sortit jusqu’à ce qu’elle me change de famille. Ça a pris 2 semaines.


23 août 2003


Ça fait 1 ans que je suis dans cette famille. Maman est gentille et douce. Elle nous fait plein de bonne nourriture. Je joue beaucoup avec mes frères et sœur. Nous jouons beaucoup dehors. On fait peur aux passants dans la rues, ont fait tomber des fruits dans l’épicerie, on joues à lancer de la nourriture dans la cafétéria de l’école. On s’amuse beaucoup! On est les populaire de l’école, les gens dégage le passage sur notre chemin, on dirait qu’ils ont peur de nous, mais je n’y porte pas vraiment attention. Nous nous serrons les coudes et c’est ce qu’il faut. Notre quartier est plutôt pauvres, mais on s’y amuse beaucoup, il y a tellement plus à faire! On dirait que depuis que je suis arrivée, maman est de plus en plus fatiguée. Elle ne me regarde plus, même quand elle me parle, mais je me m’amuse toujours plus avec mes frères et sœurs. Je sens que quelque chose va arriver, mais je n’y porte pas attention. Pourtant, j’aurais dus. Maman m’annonce qu’elle se débarrasse de moi. Je pars pour une nouvelle famille d’accueil.

5 septembre 2007


J’ai passée dans quatre famille différente. Je commence à être tannée de toute ces changement, de toute les adaptation que je dois faire. Je me fais des amis à chaque fois, avec des liens fort, mais à chaque fois, je les quitte, je pars et je recommence. C’est bien de rencontrer des nouvelle tête, mais là, j’en viens à bout. J’espère rester quand même plus longtemps que dans les autres familles et justement, j’ai un bon pressentiment sur cette famille. Je viens d’emménager il y a une semaine. L’école était déjà commencer il y a 4 mois, mais je m’adapte bien partout où je vais. Il y a des enfants moins gentils, mais je les remets à leurs place assez facilement, il reparte assez vite et ne revienne pas me voir. Il ont peur de moi je crois… Je ne m’en fait pas. J’ai même remis la petite Suzie populaire à sa place l’autre fois. Tous les enfants ont ris, moi j’ai rien dit après car j’étais dans le bureau du directeur pour mal-conduite. Il m’a laisser repartir car j’étais nouvelle et m’a demandé de ne pas recommencer. On verra! Je ne me laisserai pas marcher sur les pieds de petites insolentes comme celle-là!


19 juin 2008


Mon nouveau groupe d’amis et moi nous sommes donnés rendez-vous au lac derrière l’école secondaire. Je ne voulais pas y aller au début, car je ne sais pas nager, mais ils m’ont dit qu’ils me montreraient, même s’ils étaient tous surpris que je n’ai jamais nagée. Donc, je suis allée rejoindre quelques amis sur mon chemin, vêtue d’une camisole et d’un short en jeans que j’ai coupée moi-même. Elles m’ont regarder bizarrement, mais n’ont rien dit. Désoler, j’ai pas de maillot! Les filles se sont étendues au soleil pour bronzer tandis que les gars et moi sommes allés dans l’eau. C’est pas de ma faute si je bronze pas! Les gars ont été gentils et indulgents, même s’ils ont rient de bon cœur en voyant ma technique de nages plutôt foireuse. Je me suis améliorer pendant la soirée et j’ai décidée d’aller un peu plus loin, toujours plus loin. Ça été ma pire erreur, pourtant je me sentais si bien! En fait, je ne me rappelle pas de grands chose. J’ai commencée à avoir peur, je ne touchais plus le fond et les gars étaient trop loin pour me rejoindre. J’ai commencée à me débattre dans l’eau, j’ai senti mes forces me quitter puis j’ai sombrée dans la douceur de l’inconscience.
Petite sotte que tu es! As quoi pensais-tu en te jettant dans les profondeur de ce lac! À cause de ton imprudence, ma vie est en péril!
Qu’est-ce que…? Depuis quand j’ai des voix dans ma tête? Je dois surement être en train de rêver.
Non tu ne rêves pas, chose stupide! Je suis censé protéger ton corps pour me préserver et quel bêtise à tu fais!? Tu t’es mise dans la pire situation possible. Pourquoi? Parce que l’eau est mon pire ennemi donc le tien aussi. Je ne peux pas te protéger dans cet élément car je suis son contraire!
De quoi tu parles? Mes amis sont proches, ils m’ont bien vus, ils vont venir m’aider alors arrête de t’en faire! Et comment oses-tu me parler sur ce ton!?[/blur]
Et toi? Comment oses-tu me défier? Comment oses-tu te mettre dans un tel danger? Comment oses-tu me parler de la sorte? Tais-toi choses stupide pendant que j’Essaie de réchauffer ton pauvre corps et de l’éloigner de la mort.
Quelque minutes plus tard, je me faisait hisser hors de l’eau et faire faire la technique de réanimation pour ensuite me retrouver à l’hôpital pour une série de test ennuyant.


9 octobre 2008



Je suis sur le bord d’une falaise avec un ami, un très bon ami à moi, peut-être plus même, il essaie de me réconforter, mais je suis trop têtue, je veux trop m’aider moi-même. Lisez le pourquoi je suis là, vous aller comprendre.
J’aurais jamais dû me poser ces questions! Jamais dû demander à avoir des réponses! Pourquoi voulais-je absolument savoir qui était mes véritables parents? Des abruti qui n’ont pas été capable de s’aimer assez pour me garder! Tout heureux d’enfin avoir un enfant, mon père a traité ma mère de salope parce que je n’avais pas la même couleur de peau qu’eux, trop pâle aurait-il dit! Trop pâle mon cul! Ça existe des enfants de couleur différent dans la même famille! Il a ensuite abandonné ma mère qui n’avait pas les moyens de s’occuper de moi et m’a jeter dans cette putain de famille d’adoption où j’ai passé ma vie à déménager et changer d’amis, de familles et d’abrutis! Je suis dévastée par un tel manque responsabilité! Alors mon meilleur ami m’a proposé d’aller près de la falaise de la ville voisine pour prendre l’air et mieux réfléchir à tout ça, se mettre les idées en place. Je ne voulais pas vraiment, mais il me connait bien, il sait très bien que je me serais recluse pendant 1 semaine à ruminer cette nouvelle, alors j’ai acceptée car il m’aurait agacée toute la semaine pour me monter le moral.
Alors nous voilà. Sur le bord de la falaise, moi a tourner en rond, essayant de digérer tout ça pendant que Jay essaie de me parler doucement. Je ne l’écoute même plus jusqu’à ce qu’il me prenne par les épaule, me forçant à m’arrêter. Il relève mon menton pour que je le regarde.
« Calme toi Luna. Reprends-toi, ne te laisse pas accabler pas quelque chose qui s’est produit il y a 15 ans. Tu nous as nous. »
« Jusque quand d’après toi? J’ai fait quoi, 8 famille différente? C’Est quand la prochaine fois que je devrai partir? Dans un mois? Une semaine? Demain? »
« Ce qui arrivera demain, on s’en fou! Concentre toi sur aujourd’hui, je suis là pour toi moi. »
Je me blottis dans ses bras, heureuse de l’avoir avec moi. Oui il est plus qu’un ami, mais je ne suis pas certaine d’être prête d’aller plus loin. Justement, il reprit ma tête entre ses mains pour que je le regarde.
« Ne t’inquiète pas, je serai toujours là pour toi. »
Alors, il tenta de m’embrasser, mais je le repoussai. Que pensait-il faire? M’embrasser et tout irait bien jusqu’à la fin des temps? Certainement pas, c’est pas comme ça que ça fonctionne ici!
« Pour qui tu te prends!? »
« Désoler je… »
« Pas de désoler avec moi, okay? Parce que tu vas juste prendre mon désoler et le foutre à la poubelle pour recommencer de plus belle demain! »
« De quoi tu parles? Calme toi Luna! »
« Je suis calme! C’est toi qui gâche tout avec tes pensées débiles de gars! Vous pensez tous pareil : je l’ai adoucit, elle va me laisser la toucher maintenant! Et bien pas moi! Ne me touche pas Jay! »
Il essaya de se rapprocher pour me calme et j’aurais tellement du le laisser faire, accepter ses excuse, mais je reculai, toujours et encore. Je vis ses yeux s’affoler, tendre les bras vers moi pour m’attraper, mais trop tard, mon pied toucha le vide et je basculai dans le vide. J’entendis mon cris se perdre dans le néant, puis du vents dans mon dos, puis plus rien.
La chose stupide a besoin de mon aide. Une chance pour toi que je peux t’aider cette fois-ci. Dommage que tu tiennes à cet avorton car je m’en aurais bien délecter.
Enfin libre! Je peux prendre mon envole! Alors que le corps de cette pauvre sotte chute dans le vide, je sens mon corps s’arracher du sien avec une violence si agréable. Déployer mes ailes, je me laisse doucement bercer par le vents dans mes ailes pour d’un battements, je remonte la falaise et atterrie directement devant les yeux affoler de cet humain pitoyable. Dans un sourire carnassier, je lui chuchote :
« Si tu oses en dire un mot à qui que ce soit, je te promet que l’amour que te porte Luna ne sera plus une barrière suffisante pour m’empêcher de te détruire. »
Alors que mon corps reprends place, j’eus simplement le temps d’ouvrir ma mâchoire et de la refermer à deux doigts du visage de cet être inférieur et de voir ça peur si délectable dans ses yeux.
Lorsque je repris conscience, j’étais sur la falaise. Jay était bizarre, je ne comprenais pas l’expression sur son visage. Il me ramena chez moi, sans un mot. Je lui dit au revoir, mais il ne me répondis pas.


10 octobre 2009


Je suis allée directement chez Jay avant d’aller à l’école ce matin. Je me suis excusée pour ma conduite d’hier, il m’a paru surpris de me voir, mais pas mécontent. Pas du tout, il m’a pris dans ses bras et m’a dit qu’il ne dirait rien à personne sans que je le fasse d’abord. Je lui répondis que je ne voulais pas que ça se sache. Il hocha la tête et je l’embrassai.


30 avril 2010



Des amis à moi sommes partit dans un immeubles délabrés de la villes, un genre d’usine désaffecté. Jay est avec moi, nous nous tenons par la main. On parle, on joue, deux de nos amis, Phoebe et Éric s’embrasse dans un coin. On rit d’eux. C’est tout nouveau leur relation et ils sont drôles à voir. Un de nos amis monte un escalier en métal qui grince. Il saute et fait le fou en haut. Je n’aime pas ça. Je regarde l’escalier et voit une grosse fissure à l’une des attachent qui retiennent l’installation. Elle grossis au fur et à mesure qu’il saute dessus.
« Descend de la, l’immeuble est en train de s’écrouler! »
Il commençait déjà à descendre, mais trop tard, des morceau de béton tombait du toit et s’écroulait au sol. Je criai aux autres de s’enfuir avant que tout ne s’écroule. Quand je me suis assurée que tout le monde était dehors sauf moi et Jay, nous nous mîmes à courir, mais je vis une énorme morceau de béton nous tomber dessus. Je perdis connaissance.
[color=#cc3333]Encore besoin de mon aide, chose stupide? Une chance pour toi que mon être est attacher au tien, sinon je t’aurais laisser mourir stupidement.
Comme c’était bon de sentir de nouveau ses muscle, sa chair, la chaleur. Dans toute ma hauteur, je regardai le petit être inférieur du coin de l’œil puis m’enroulai autour de lui dans un cocon protecteur. Recouvrant mon corps de mes puissante ailes tandis que les débris glissant sur celles-ci comme neige au soleil.
[color=#cc3333]« Tu es bien chanceux d’être la possession de Luna. Avoir un protecteur comme moi devrait te faire sauter de joie. Tu ne peux avoir meilleur garde du corps. »
Lorsque les débris cessèrent leur chutes, je me relevai dans toute ma grandeur en déployant mes ailes pour chasser les morceaux de cet matière de mon corps trop magnifique pour être souillé et, lentement, je redonner mon corps à l’esprit de Luna.
Lors de mon réveil, une douleur cuisante touchait chaque parcelle ne ma peau. Jay étais coucher en boule, moi derrière lui, comme le protégeant. Il releva la tête et me regarda, surpris, le même regard qu’il y a un ans, que je ne compris toujours pas. Des ambulanciers entra et nous releva, nous aidant à sortir. Tout autour de l’endroit où je m’étais réveiller, des débris jonchaient le sol, mais pas dans le cercle.


1 mai 2010
]



Je venais de sortir de l’hôpital. Ma mère me raccompagnait sans un mot, sans un regard. Arrivée à la maison, j’allai directement dans ma chambre, essayant de comprendre ce qui s’était passer, mais rien ne fonctionnait dans ma tête. Comment avais-je pu survivre à ça? Pourquoi je perdais connaissance à chaque fois que quelque chose m’arrivais? Ma mère cogna à ma porte à ce moment et entra dans ma chambre. Elle s’assit à côté de moi sur mon lit.
« Ma chéri, je sais que la journée d’hier a été dur pour toi, mais j’ai une question. Comme je ne répondais pas, elle poursuivit. As-tu fait quelque chose d’insensé dernièrement? »
« Si tu ne parles pas du notre escapade dans l’usine désaffecté non. Pourquoi? »
« Peux-tu m’expliquer ce que tu as dans le dos dans ce cas? »
« Je n’ai rien dans le dos, de quoi tu parles? »
« Ne joue pas à ça avec moi Luna, tu t’es fait tatoué et je veux comprends pourquoi tu l’as fait sans mon autorisation. »
« Ok, oui j’ai toujours voulu un tatouage, mais c’est pas une raison pour me mettre la pression. »
« Luna, tu me dis que tu ne t’ai pas fait tatouer, mais alors pourquoi as-tu c’est dessin dans le dos? »
Surprise, je me levai et allai vers le miroir. Je relevai mon chandail et vis, tant bien que mal, un énorme dragon dans mon dos. J’y touchai comme pour m’assurai qu’il était vraiment là et il frémit sous mes doigts, je poussai un petit cris.
« Tout va bien Luna? »
« Mais qu’est-ce que ça fais la! Maman je te jure que je n’ai pas été me faire tatouer! »
« Alors expliques-moi! »
« Je ne sais pas maman! Je ne sais pas! »
Elle poussa un long soupire et quitta ma chambre. Qu’est-ce qui se passe! Je… Jay! Il doit savoir quelque chose, son regard qu’il m’a lancer, il a dut tout voir de ce qui c’est passer! Je sortis de ma chambre en trombe, et quittai la maison. J’allai directement chez Jay et lui demanda d’aller dans sa chambre, que nous devions impérativement parler. Il fut surpris, mais hocha la tête. Nous allâmes dans sa chambre au sous-sol et je lui demandai de tout m’expliquer. Il m’expliqua le tout, a la falaise, lorsque j'étais tomber et qu'un énorme dragon avais pris ma place en bondissant sur le sommet de la falaise, ce qu'il lui avait dit cette journée-là. Et la veille, à l'usine, le dragon qui l'avait protéger, mais juste à cause de l'affection que je lui portait. L'énorme bête nous avais sauvés tous les deux. Je relevai mon chandail pour qu'il voit mon tatouage et il acquiesça, c'était bel et bien lui avec sa tête haute, son regard menaçant, ses griffes acérés, ses immenses ailes. Alors, ces voix, elle étaient réelles? C'est lui qui m'avait parlée? Je ne l'avais pas crus la première fois, j'étais sûre et certaine que c'était seulement un rêve. Je m’effondrai au sol et pleurai.


2 mai 2010



« Mais qu’est-ce qui m’arrive Jay? »
J’avais dormit chez lui, car après avoir pleuré, je m’étais sentie si épuisée que je m’étais endormit dans les bras de Jay qui essayait de me réconforter. J’essayais encore d’assimiler les paroles de mon petit copain, mais tout se bousculait dans ma tête et rien ne voulait prendre place. Jay posa doucement ses mains de chaque côté de mon visage et me força à le regarder. Je le vis sourire tristement, essayant de m’arracher un sourire qui ne vint pas, mes larmes me brouillaient la vue et j’avais encore terriblement mal à cause de ma supposé transformation.
« Ce qui t’arrives? Je crois le savoir… Tu dois sans doute être une mutante, sinon je ne vois pas quoi. »
« Une mutante? J’aime pas ce mot, ça fait dégueulasse comme mot… »
Un mutante… moi? Pourquoi? Ne pouvais-je pas simplement être une fille banale sans histoire qui essaie seulement de se battre pour les personnes à qui je tiens? Comme Jay? Je l’entendis soudain glousser, je le regardai, confuse. Un sourire se formait aux commissures de mes lèvres même si je ne trouvais pas ça drôle.
« Qu’est-ce que tu trouves si drôle? »
« Cette situation, c’est géant que tu aies des pouvoir Luna! Imagines ce que tu pourrais faire! Nos amis n’en reviendraient même pas! »
« C’est moi qui n’en reviens pas! De plus, à quoi me sers un pouvoir qui me pousse dans l’inconscient et où je me perds dans les limbes de l’obscurité des émotions de la créature qui prend ma place? »
« Euh…. Je sais pas trop, mais tu dois peut-être pouvoir faire quelque chose pour ça… tu pourrais essayer de t’entrainer à seulement les… appeler? »
« Je ne sais même pas comment faire! Comment suis-je censé m’y prendre pour appeler une bête mythique qui se trouver dans mon dos et dans ma tête? »
« Il doit y avoir un moyen… genre… je sais pas, tu leurs parles dans ta tête… peut-être qu’il va te répondre? »
« C’est un peu trop ésotérique à mon goût… mais je pourrais essayer… veux-tu venir avec moi au lac? C’est la première fois qu'il est apparue, j'imagine que ça a un lien ou je ne sais quoi...?»
« Mais bien sûr que je vais venir, sweetheart! Je veux voir ça à tout prix! »
Nous allâmes directement au lac après notre discussion. Je sentais le stress monter en moi, mais je sentais que mon cœur s’allégeait tranquillement. Je savais que c’était ce que je devais faire. Fort heureusement, personne ne se trouvait au lac à cette heure avancée de la journée. J’étais là, devais l’eau verdâtre du lac, ne sachant pas quoi faire tandis que je sentais la main de Jay se poser sur mon épaule. Je me détendis un peu, le sachant près de moi. Je n’étais pas seule. Je le regardai puis l’embrassai avant de m'agenouiller devant le lac.
« Tu fais ça ici? Pas dans le lac? »
« Non, je lui ai parler une fois et il m'a dit que l'eau était son pire ennemi, donc je crois que c'est une mauvaise idée. »
J'inspirai profondément avant de fermer les yeux et d'inspirer lentement pour ensuite repousser l'air de mes poumons.

[blur]Bon, j’y suis. Écoute, dragon du feu, je ne te connais pas, mais je sais que tu es là. Tu as voulu m'aider ici même il y a environ trois ans, mais l'élément auquel je fais face t'en a empêcher. Peux-tu te montrer à moi?

Je gardai les yeux fermée quelques secondes puis me dis que j’avais été stupide de croire que je pourrais les contrôler. Je m’apprêtai à me lever lorsque je sentis un calme étrange, mais très apaisant. Je sentais que je n’étais pas seule, que quelque chose c’était réveillé en moi.

J’ai entendu ton appelle, chose stupide, et j’ai répondu. Pourquoi as-tu troubler mon sommeil.

Je… euh… Comment ça chose stupide!? Ah et puis, laisse faire. J’espérais que tu pourrais m’aider. Je souhaite mieux contrôler mon pouvoir et tu en fait partit. J'aurais aimé savoir s'il y a un moyen que nous coexistions, genre, tu me prête ton pouvoir pour m'aider en cas de besoin.

Ah, ahah! Tu crois vraiment pourvoir contrôler MON pouvoir! Petite sotte que tu es! Je ressens ta douleur quand je te redonne ma place, et tu crois vraiment être capable je ME contrôler? Tu es vraiment une chose stupide!

Hey non, mais c'est quoi ton problème! Je te l'ai demander gentiment et tu me ris à la gueule? Mais quel con! Pourquoi t'es en moi si tu agis de la sorte avec moi?

Parce que ton corps était plus facile à contrôler, qu'est-ce que tu crois?.

Bien sûr, sort moi toute tes salade si tu veux, mais j'ai comme l'impression que t'aimerais bien sortir un peu, et sans danger, pas d'inconscience, donc pas de toi, alors prête-moi ton pouvoir et ce sera comme un compromis.

Hmmm... Sournoise, chose stupide. Mes traits se déteigne sur toi. Je crois pouvoir faire un compromis, mais sache que mon pouvoir est grand, tu vas souffrir pour acquérir cette puissance qu'est la mienne.

Je vais prendre le risque. Est-ce qu'il y a quelque chose d'autre que je dois savoir?

Dit à ton être inférieur d'aller dans l'eau, ma chaleur risque d'être trop flamboyante pour lui.

Et après?

Ressent le changement. Accepte la douleur. Ouvres-toi à mon sang!

Au début, rien ne se passa. J’ouvris même les yeux, m’attendant presque à voir des colonnes de feu jaillir du sol, mais ce qui arriva fut cent fois pire. Un hurlement sortit de ma gorge, la douleur fût instantanée. Je me contorsionnai, arquant mon dos au maximum pendant qu’une douleur cuisante touchant toute les parcelle de mon corps, mais le pire était ma colonne, mes yeux et mon crâne. J’entendis Jay crier mon nom et courir vers moi. Des larmes de détresse coulait de mes yeux, mais celle-ci s'évaporaient presqu'instantanément. Je me débattais pour ne pas succomber à l’inconscience si douce qui s’approcher dangereusement de mon esprit.

Accepte la douleur et ouvres-toi à moi.

Trop intense, pas capable. La douleur, trop forte... J'avais l'impression que mes yeux se liquéfiaient, que mes cheveux brûlaient sur mon cuir chevelu. Des os poussaient sur l'extrémité de mes doigts pour laisser passer des griffes brûlante comme la braise. Des écailles déchiraient ma si mince peau au niveau des épaules, des cuisses, de mes seins et de mon bas ventre. Des os tentaient de se former à la fin de mon coccyx pour faire apparaitre une queue tandis que mes vertèbre se rallongeaient de mon cou jusqu'à la fin de ma queue. Deux cornes poussaient sur mon front tandis que mes canines s'allongeaient.
« Luna, tu… tu as réussis! Je savais que...»
Je perdis connaissance sans avoir pu écouter le reste de ses paroles.
[center]Une véritable sotte! Quoi que sournoise cette petite. Elle m'a eue à mon propre jeu. Elle pourrait m'être plus utilise qu'escompté. Elle pourrait sans doute me laisser plus souvent la place que ce que j'ai droit habituellement, comme maintenant. Elle ne s'attendait pas à cela, mais c'est ce que l'on obtient lorsqu'on tente de contrôler MON pouvoir. Peut-être qu'avec plusieurs essaie elle sera capable d'apprivoiser mon le don que je lui fait...
Dominant l'être inférieur de toute ma sublime grandeur, je m'abaisser pour ne pas que tous les gens de la ville me voit. Je voulais faire mon existence secrète, pour l'instant. Et malgré le fait que cet humain connaisse ma présence, je savais, selon les émotions de la chose stupide, que ce mortel était quelqu'un en qui je pouvais faire confiance. Me couchant au côté de l’être inférieur, j’abaissai la tête pour être à son niveau.
«Que… Je… Elle n’a pas réussi? »
« Bien sûr que non, être inférieur. Mon pouvoir est trop grand pour elle, la douleur qu’elle obtient est trop forte pour être contenu, pour l’instant. »
« Alors vous avez pris sa place… »
« L’intelligence même! Bien sûr que j’ai pris sa place! Si elle perd conscience en tentant d’emprunter le fabuleux cadeau que je lui fait, je suis comme obliger de prendre sa place. »
« T’es pas obliger de jouer les enflures avec moi, OK? Pourquoi t’es là, je veux dire, en elle? »
« Pourquoi je te répondrais, être inférieur? Cela ne te regarde pas. Je n’ai pas à converser de ces choses avec toi. »
« J’espère au moins que tu vas la protéger? Sinon je me ferai un plaisir de te botter le cul! »
« Je ne comprends pas ton dialecte primitif, mais je crois en déduire que ce sont des menace? Tu as du cran de menacer une bête mythique tout aussi destructrice que magnifique. »
« Rien à foutre, dragon du feu, si tu me promets de protéger Luna, je ne dirai pas ton secret. »
« Tu n’as pas besoin de me demander ça, je suis dans son corps pour la protéger. Alors cesse tes jérémiade, tu m’ennuis. »
La terrible douleur revins, reprenant ce que je lui avait pris. La douleur fût encore pire que la première fois et je hurlai de nouveau, m’accrochant tant bien que mal à celui que j’aimais. Après plusieurs secondes de martyre, je m’effondrai dans les bras de Jay et m’endormis.


14 septembre 2010



Ça fait un ans que je n’ai pas réessayer de me connecter à mon pouvoir. Cette journée-là, je m’étais sentie si bien dans l’eau, mais quand Jay m’a rappelée à la réalité, je me suis rendue compte que le dragon c’était un peu servit de moi pour reprendre sa forme et jouir de son élément. Je sais que je suis capable de lui emprunter son pouvoir, mais tant que je n’en aurai pas besoin, je ne l’utiliserai pas de peur qu’il prenne ma place. Je sens qu’il n’est pas mauvais, mais je sais qu’il veut revivre si l’on pourrait dire ça comme ça. Je vais alors essayer de me connecter à celui de l’air, voir s’il est plus… docile.
« Tu es bien sûr de ça Luna? Tu veux vraiment tenté de l’appeler? Il pourrais tenté de faire la même chose que l’autre… »
« Oui, je suis sûre. Je sens que celui-là est plus… patient. »
« Parfait, car on est arrivé. »
Nous nous trouvions sur la falaise de laquelle j’étais tomber il y a deux ans. Je suis nerveuse car, ça m’apporte une vague de souvenirs épeurant, mais aussi joyeux. Je sors donc de la voiture et m’avance sur le bord du précipice. Je m’agenouille lentement et prend un grande respiratoire avant de fermer les yeux.

Eh… bonjour dragon de l’air. Je vous appelle car j’ai envie de mieux vous connaitre et pour cela, j’ai une demande à vous faire. Je sais que vous sommeillez dans mon esprit et je vous prie de m’excuser de vous réveiller de votre torpeur, mais pourriez-vous répondre à mon appel?

Bonjour, chose de la terre. Quel est la demande qui te pousse à me réveiller?

J’ai déjà communiquer avec votre frère de l’eau et il à accepter de me prêter son pouvoir lorsque nécessaire, je me demandais si vous pourriez faire de même.

Hmmm… Il est vrai que le sang qui circule en toi peut se fondre avec le mien, je crois que cela est possible. Si je comprends bien, tu connais déjà le prix pour un transfert de pouvoir?

Oui, le repos. Que dois-je faire pour recevoir de votre pouvoir?

Suis toutes les instruction que je te donnerai et tout ira bien. Le premier vol est toujours le plus dangereux car tu dois t’habituer à tes membres engourdis. Tu n’auras qu’une chance, qu’un choix. La vie, ou la mort. Veux-tu toujours continuer?

Sûre et certaine.

Alors, voici les première instruction. Sens les courants. Déploie-toi. Libère-toi, chose de la terre.

Appelez- moi Luna.

Je me levai tout en gardant les yeux fermés et me concentrai pour sentir le vent sur ma peau. Je levai ensuite les bras en croix puis, dans un soupir, me laissai tomber en bas de la falaise. J’entendis Jay crier mon nom, mais je laissai ses paroles s’envoler.

Laisse–toi tomber, laisse le vents t’emporter et laisses-moi entrer, Luna.

J’ouvris mon esprit puis sentit une douleur fulgurante m’assaillir les omoplates, les avant-bras et les mollets, mais je ne bronchai pas et laissai la souffrance s’insinuai en moi telle des rubans de soie sur mon corps.

Sens les courants. Déploie-toi. Libère-toi, Luna.

Je sentis le vents dans des membres qui n’étais pas là avant de sauter de la falaise. Je tentai de les faire bouger et du me concentrer un maximum pour découvrir les nouveau os, muscles, tendon et nerfs qui étaient apparus. Lorsque je compris leurs fonctionnement, je déployer mes grands ailes et suivis le courants de l’air, me laissant emporter doucement, planant dans la brise.

Bats de tes propres ailes et apprends par toi-même, Luna.

Après plusieurs tentation, je finis par comprendre comment les utiliser et remonta la falaise pour voir Jay. Lui montrer ma nouvelle forme. Lorsque j’atterris sur le sol, il en fut ébahie, de nouveau et me sourit bêtement. Il me pris dans ses bras et je lui retournai son étreinte en riant. Il finit par me relâcher et je tentai un décollage.

Cours dans la brise en repliant tes ailes puis élance toi de la falaise et déplie-les.

Je suivis exactement ses instruction et m’élançai dans le vents. Je volais! C’était une sensation magnifique! Je continuai pendant plusieurs minutes avant d’atterrir de nouveau au côté de mon amour. Une douleur fulgurante s’empara de moi puis disparut. J’étais redevenu moi. Luna Redbird.


26 août 2011



« Hey, il y aurait la forêt derrière l’école! »
J’avoue que c’était une bonne idée. Après une autre année de fatigue, la transformation pour cause des six premiers mois, j’avais enfin décider de m’attaquer au troisième dragons qui m’habitait. Le souvenir que j’avais de lui, des émotions ressenties en fait, était protection et calme, donc il devait être plutôt facile à invoquer. Mais je m’étais laisser beaucoup de temps pour réfléchir à tout ça, c’est bien la seule fois où je n’ai pas agis sur un coup de tête! J’avais donc ruminer pendant deux ou trois mois la façon dont j’allais l’invoquer, donc pareil aux autres fois, ce que je lui dirais et où se serais. Jay venait de me donner la réponse. Étant donné que l’usine désaffectés, où le dragon avait pris possession de mon corps, était totalement en ruine et donc inutilisable, la forêt était le meilleur choix.
Donc voilà où Jay me conduisait. Je lui avait demander de pénétrer dans la forêt avec moi, au cas où j’aurais besoin de lui, mais de rester à distance. Je ne savais pas si le fait d’avoir quelqu’un a proximité pouvait fâcher le dragon et le dissuader de me prêter son pouvoir. Il avait accepté, à contre cœur vu ce qui était arrivé les autres fois. Il se disait que d’être au moins à porter de voit lui permettrait de m’entendre en cas de besoin.
Plus nous approchions de la forêt, plus je me sentais nerveuse. J’essayais de me remémorer le plus possible ce que j’avais ressenti lors de ma torpeur. Des émotions me revenait tranquillement à la mémoire, mais le plus frappant était la douleur après mon réveille qui avait été atroce. Lorsque la voiture s’arrêta à quelque pas de la densité verdoyante, mon stress me quitta et laissa place à la sérénité. Je m’étais toujours bien sentie dans les endroits où la terre ressortait le plus, peut-être dut à mon signe astrologique reliée à la terre, qui sait?
Marchant tranquillement dans les bois, main dans la main, je finis par m’arrêter brusquement. Je ne sais pas pourquoi ni comment, mais je sentais que là, à quelque pas, était l’endroit pour l’appeler. Je fis signe à Jay de m’attendre ici et m’avançait de plusieurs pas jusqu’à décider de l’endroit, selon mon intuition, était le bon. Je m’agenouillai au sol, pris une lente respiration puis fermai les yeux. J’inspirai et expirai plusieurs fois avant de savoir que, là, maintenant, était le moment choisit.

Dragon de la terre, je vous prie de m’excuser de troubler votre doux sommeil, mais j’ai une demande à vous faire.

Bonjour, sang de mon sang. Pourquoi viens-tu troubler mon sommeil, quel est la demande que tu viens me quémander.

Ma demande est celle-ci : Pourriez-vous me montrer comment utiliser votre pouvoir pour m’en servir en cas de nécessité?

Hmmm, je crois en comprendre que mes frère de l’eau et de l’air ton fait ce cadeau?

Exactement. Le pouvez-vous?

Bien sûr que je le peux, sang de mon sang. Tu dois savoir le prix à payer pour ce don?

Bien sûre.

Alors tu ne connais pas la demande que mon sang te demandera, il est plus difficile de l’acquérir que ceux de mes frères, beaucoup plus durs, t’en crois-tu capable?

Si je m’en crois capable? Je n’en sais rien, mais j’ose tout de même tentée le coup, si vous me le permettez.

Je te le permets, sang de mon sang. Sache que la douleur est le prix à payer pour toucher à mon pouvoir, une douleur atrocement plus dévorante que celle de mes frère. Acceptes-tu toujours?

Oui. Et appelez-moi Luna.

Écoute attentivement mes paroles et berce toi de celles-ci.
Écoute le cœur, suis son chant, accueille ma douleur, Luna.


J’essayai d’assimiler ses paroles, de les décortiquer, de les résoudre. Écoute le cœur, mon cœur? Non, surement pas… Ses paroles était certainement plus énigmatique que celles de ses frères! Je lâchai un peu ma concentration pus compris. La cœur de la forêt! Le cœur de la terre. Bien sûr. Je tentai de situer le cœur et trouvai son chant, le bruissement des feuilles, le gazouillis des oiseaux, la terre bruissant sous les pas d’animaux sauvages… J’écartai les bras, tout sourire lorsque la torture commença. Au début, elle ne fut pas si mal, facilement gérable, mais plus les secondes passaient, plus elle s’intensifiait. Je sentais ma peau se déchirer par l’intérieur, mes mains et mes pieds se disloquaient pour devenir plus grosses, mes yeux me brûlait, ma colonne était si sensibles, si douloureuse que je me courbai, les mains aux sol, tentant en vain d’accepter cette douleur. Mon hurlement déchira l’air, éteignant tous les bruit de la forêt. Des larmes mes roulaient sur les joues, la mâchoire crispée, je tentai de retenir mes cris, qui se muaient en gémissement. Mes tympans me faisait entendre les battements de mon cœur affolé. Je sentis mon nez couler, puis mes oreilles tandis que ma peau se déchirait pour laisser passer des écailles en faisant couler ma vie. Je tentais de contenir la douleur du mieux que je le pouvais, tandis que Jay me rejoignait, la panique dans les yeux que je ne pouvais voir.
« Luna, laisse tomber, laisse le se rendormir. Tu vas te tuer! »
« Je… dois… la… contenir… l’accepter… »
Mes bras me lâchèrent, mais Jay me retint dans les siens. Il m’y berça en me disant des doux mots aux oreilles, mais la douleur était si insoutenable que je ne l’entendait pas.

Ton corps ne pourra soutenir la douleur, sois tu me laisses entrer et nous nous éteignons, soi tu relâches prise et tombe dans un sommeil profond pour te restaurer.

Je choisis la vie, nous nous reverrons, un jour j’espères, dragon de la terre.

Je l’espère aussi, sang de mon sang.


La douleur me quitta par à-coups. Je changeai mes hurlement pour des cris, puis des gémissements et finis par une respiration irrégulière. Je sentais les écailles pénétrer dans ma peau pour disparaître puis mes mains reprendre leurs formes. Lorsque la douleur me quitta complètement, je n’eus le temps que de dire quelque mots avant de m’endormir.
« Pas l’hôpital… Avec toi Jay… »
« Je t’aime, Lady Dragon… » dit-il, sans que je puisse l’entendre.

20 février 2012



« Où va-t-on déjà? » demandai-je.
« Dans une grange, dans la ville voisine. »
« Ça fait pas un peu lugubre? »
« C’est ça qu’ils aiment… »
Jay voulait me présenter des amis à lui, ils donnaient une fête… dans une grange. Un peu bizarre, mais pourquoi pas? On aurait pas de parents dans les pattes et la police ne passait jamais dans le coin tant c’était reculé. Étant donné que Jay conduisait, il s’était fait conducteur désigné. Moi je me permis donc d’amener quelques bouteilles de bière pour l’occasion. Rencontrer des nouvelles personnes me stressais toujours au début, mais avec l’alcool, cet état disparaissait et je pouvais donc m’amuser un peu plus.
« Oublie pas, essaie de pas laisser Loren t’approcher, tu vas le reconnaitre, il est plus grand que nous et un peu plus vieux. C’est bien l’un des seuls que tu veux pas rester une secondes juste seule avec lui. »
Je hochai la tête. Il m’avait un peu parler de lui. Arrogant et trop sûr de lui, il croyait pouvoir tout s’approprier car il dominait tous d’une tête. Je n’En faisait tout de même pas tout un plat, s’il me cherchait, il me trouverait.
Nous arrivâmes enfin à destination. En descendant de voiture, nous entendîmes la musique d’un vieux radio et plusieurs voix dans la grange. Nous pénétrâmes celle-ci, lui d’un pas assurer tandis que le mien était incertain. Rendu à l’intérieur, personne ne nous remarqua, nous allions donc à la rencontre de groupe de personne en les saluant et me présentant. Passant d’un groupe à l’autre, Jay me montra discrètement qui était Loren. En effet, il était très grand, musclé et plutôt beau gosses avec ses cheveux noirs coupés court, ses yeux bleus glaciales, sa mâchoire carré et sa posture de grand conquérant. Fort heureusement pour Jay, ce genre de gars-là ne m’intéressait pas et, même si Jay était mon premier amour, je restais fidèle à lui car je l’aimais vraiment. Un groupe nous accrocha, l’un me tendant une bière que j’acceptai avec un large sourire, et nous commençâmes à parler de tout et de rien.
Quelques heures passèrent, changeant de groupes entre-temps, où je me rendis à ma sixièmes bières et où je m’amusais vraiment. Jusqu’à ce que j’entendis la voix de Jay enterré celle des autres.
« Tu ne la toucheras pas! »
Intriguée, je m’avançai vers la voix de Jay et vis celui-ci avec Loren. Ils se disputaient et si j’avais bien compris, c’était à mon sujet. Je m’approchai de Jay, mais gardai les yeux rivés sur Loren, pleine de méfiance.
« Quand on parle du loup! »
« Qu’est-ce que tu veux? »
« Je me disais que, toi et moi, on pourrais sortir un de ses quatre, non? »
« Non. »
« Aller, je suis sûr que ça t’intéresse. »
« Non. »
« Ah… j’aurais pu tu faire voyager dans ma camionnette, toi, moi, sur la banquette, ou dans la douche si tu préfères… »
« Comme si tes conneries pouvais m’intéresser. »
« Tu vois Loren, elle te veut pas alors lâche la. »
« Ou, on peut se battre pour gagner la fille. »
« Je jouerai pas à ça avec toi. »
« Alors laisse-moi le plaisir alors. »
Il se rua sur Jay et le frappa directement au visage ce qui fit basculer Jay et tomber sur le sol. J’accourue vers lui et lui pris la tête entre mes main. Lui caressant le visage, sa lèvre avais fendu et du sang y coulait. Un rage profonde m’assaillit et, en un bon, j’étais sur pied et fis face à Loren. Loren écarquilla les yeux, puis sourit et finit par éclater de rire.
« Si tu crois que ton numéro des verres de contact me font peur, tu te trompes, ma belle Luna. »
« Ta gueule Loren! T’es qu’un sale type qui sait pas penser avec sa tête! Et si tu touches encore à un cheveux de Jay, tu vas le regretter. »
« Ahahah! Tu me fais rire, et j’aime ça! Allez, vien donc, on va s’amuser. »
« Ta cercelle est-elle trop petite pour comprendre que non, c’est non! »
Jay s’était relever et se tenait à présent à côté de moi. Son bras se posa autour de ma hanche et m’attira à lui. Je me laissai aller contre lui et me calmai un peu. Il me lâcha doucement et s’interposa entre moi et Loren.
« T’a pas compris, du con!? Elle te veut pas, lâche-la! »
« Oh ferme la toi! »
Son poing décolla de nouveau vers le visage de Jay, celui-ci décolla du sol et s’effondra lourdement sur celui-ci. Cette fois, je ne me jetai pas vers Jay pour voir s’il allait bien. Mes yeux, brûlant comme de la braise, se posèrent sur Loren. Mon cuir chevelu bouillait de lui-même. Loren ne me regardait pas, il en voulait à Jay, et lorsque je le vis s’approcher de lui, menaçant, un hurlement de douleur intense déchira mes entrailles pour me laisser tomber dans la torpeur sombre de mon inconscience.
Lorsque la brume de ma conscience s’échappa de mon corps, je ressentis un tel douleur, que des larmes roulèrent sur mes joues tandis que je retenais durement mes gémissements. L'une de mes oreilles, où j'avais un piercing dans le croquant me faisait atrocement mal. J’entendis le feu crépiter tout autour de moi et des sirènes de pompiers à l’extérieur. Alors, reprenant conscience de ce qui se trouvait autour de moi, je remarquai je me blottissais contre Jay dans un position protectrice. Il ouvrit les yeux et me regarda avec un mélange de peur et d’amour, quel mélange étrange. Quatre pompiers réussirent à entrer dans la granges et nous levèrent pour nous aider à sortir du cette fournaise.
« Attendez les gars, toi viens avec moi, il y en a un autres là-bas. »
On nous plaça près d’une ambulance, d’un l’un de ses occupants me passa une couverture pour cacher ma nudité, une nouvelle fois… Lorsque les deux pompiers sortirent l’autre personne de la grange en proie aux flammes, je fus terrifier jusqu’à la moelle. Loren étais soutenu par les deux pompiers, son corps lacérer à plusieurs endroits par des griffures rougis pas la cicatrisation instantanée… Comme ses des griffes en flammes l’avait labourer. Il en était même défiguré. En proie à des vertiges, je faillis m’effondrer au sol, mais deux puissante mains me prirent sous les aisselles et me coucha sur une civière. Je m’endormis aussitôt.

14 avril 2012



Ça fait seulement deux mois que l’incident est survenu, que depuis ce moment, tout feu de n’importe quel type, me terrifie au plus haut point. C’est depuis cette date que j’ai vraiment remarquer la cheminée pratiquement toujours allumée cette hiver et qui me glaçai les os. Je ne suis plus capable de m’approcher d’un seule feu, aussi réconfortant soit-il. La seule chaleur que je ne sois capable de me passer est celle de Jay. Nous sommes toujours ensemble, même si quelque chose à changer. Il a tout vu, ma transformation, ma rage, ma brutalité. Il m’a tout raconté, dans les moindre détail. Les langues de feu jaillissant de la gueule de la bête, ses yeux ardents comme le plus puissant des feux, les zébrures entre ses écailles ou le feu s’y faufilait, ses grandes ailes rabattus sur son corps à cause du manque d’espace. Je n’ai même pas eue besoin de regarder mon dos, je sais que le dragon de feu me regarde, qu’il est là, qu’il attend de nouveau son heure.
Maman est venu me voir aujourd’hui. Elle m’as dit qu’elle n’était plus capable de supporter tous les malheur qu’il m’arrivait et qu’elle avait donc demander à me faire transférer dans une autre famille, loin, très loin de chez elle. Elle pleurait quand elle m’avoua la nouvelle, elle m’aimait, je le savais, mais elle n’était plus capable de voir sa fille souffrir et donc voulait s’en départir… Alors, sans un regard pour elle, je montai dans ma chambre, et commençai à faire mes bagage. Je devais partir dans deux semaines, alors je prendrais tout le temps qu’il me restait pour être avec Jay et lui annoncer la nouvelle. Après avoir tout emballer, je m’élançai vers la maison de Jay, que je trouvai vide. Une note était collée sur la fenêtre de la porte d’entrée.
« Salut Luna. Je sais ce que tu dois te dire, mais n’y penses même pas. Je n’ai pas voulu t’abandonner, se sont mes parents qu’y m’ont forcé à partir avec eux, disant que tu étais d’une mauvaise influence pour moi… Foutaise! Luna, je sais que tu es forte et que tu m’aimes, je t’aimes aussi. Je veux que tu t’entraines avec ton pouvoir, que tu le forges, le renforcisse. Tu es quelqu’un de bien et… merde, je suis pourrit avec les mots, c’est toi qui aime tant écrire… Je t’aime Luna! Je suis sûr que nos chemin se croiserons de nouveau, pour sûr! Ne m’oublie pas car moi, je ne t’oublierai pas. Je ne t’oublierai jamais, Lady Dragon. »
Mes jambes flanchèrent, me retrouvant au sol, les larmes brouillant totalement ma vue. Il est parti, je suis seule… Je hurlai ma rage au ciel, pleurant à chaudes larmes mon désespoir et ma rage. Lorsqu’enfin mes larmes se tarirent, je me relevai et allai dans ma chambre, m’effondrant sur mon lit et attendant que les jours passent, attendant la date de mon départ. Mon nouveau départ.

15 juillet 2013



Ça fait plus d’un ans que je suis déménager à New York, dans ma nouvelle famille. Même si j’ai maintenant l’âge de partir, mes « parents » me laissent quand même rester aussi longtemps que je le veux, ils ont l’air de bien m’apprécier. Ils sont bien aussi. Je parle beaucoup avec eux, mais jamais de mon pouvoir. Ils ne doivent pas savoir. J’ai passée beaucoup de temps dans les rues, seule, à tenter de tâter le terrain. L’endroit que j’aime le plus est bien sur Central Park, c’est le seul coin de nature dans cette foutu ville polluée. J’espère au moins finir par mis faire, rencontrer des nouvelles personnes, car je crois être prêtes à enfin rencontrer des gens, me faire mon groupes d’amis, d’amis proches j’espère. Peut-être rencontrerai-je d’autres gens comme moi, avec des pouvoirs. J’ai aussi essayer d’user du pouvoir du dragon de la terre. J’ai réussi à le dompter, même si la douleur fût intense, mais fort heureusement, elle fut moins pire que la dernière fois. Mais, coûte que coûte, il ne faut pas que le dragon du feu s’échappe. Jamais.


Dernière édition par Luna Redbird le Ven 26 Juil - 0:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Mar 16 Juil - 8:04

Bonjour

Je suis désolé de devoir sortir le rouge une fois de plus mais en ces moments de vacances et de manque de personnel, je me dois d'essayer d'économiser le temps de l'équipe de modération un minimum.

C'est un travail considérable que tu as réalisé avec ta fiche, certes. Mais nous avons considérablement restreint l'utilisation des entités et l'avons cadré par un guide spécifique des entités.

De ce que je vois ici, il y a double problème.

Fan de Game of throne, tu cherches à "adapter" l'univers de RPG à les préférences télévisuelles en prenant soin de contourner l'interdiction d'élèments fantastiques telle que la magie et la présence de Dragon par un tour de passe passe " entité".
Entité ne veut pas dire : explications genre le célèbres TGCM ( Taggle, c'est marvel). La preuve en est, tu n'arrive pas à expliquer par toi même les liens entre tes pouvoirs, la catégorie restant...vide. puisqu'on à affaire à un TGCE ( Taggle c'est une entité).

Venons aux pouvoirs.

Désolé mais d'un point de vue réaliste, je ne vois ici qu'une tentative de faire passer en douce un contrôle total sur les 4 éléments.
Le soucus c'est que comme le suggère le "Dragon de Feu" ce n'est pas moins que l'apparition (sous entendu en plus !) d'une infinité de pouvoir : projection de flammes, vol, etc...)
Donc en gros, une boite à outils pour chaque élément pouvant se décliner sur une myriade de pouvoirs.


Alors c'est tres simple.

Soit j’envoie mes modos construire pas à pas avec toi ce qui me parait être une véritable prise de tête au niveau justifications guide/entité et pouvoir et on part pour a mon avis une bonne vingtaine d'heures de part et d'autre pour rendre un résultat "acceptable".
Soit je refuse d'emblée cette fiche.

Je préfère opter pour la seconde solution même si je le répète, c'est un tres beau travail que tu as fais là mais tu aurais du t'enquerir d'un modérateur avant de partir dans un tel cul de sac.  

Donc, fiche refusée pour pouvoirs incompatibles, entité mal dégrossie et dissimulation potentielle d'un vingtaine de pouvoirs différents au bas mot.

Note que je refuse tout ce qui est pouvoir, pas l’entièreté de la fiche mais il parait évident que tu as bâti TOUT ton perso autour du thème des dragons...et là, je pense sans vouloir t'offenser qu'un forum RPG héroïque fantasy te correspondrait mieux.

cordialement

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Mar 16 Juil - 22:46

Merci d'avoir répondu si rapidement.

J'avoue que sa me fâche un tout petit peu de devoir recommencer... mais je comprends tout de moins le points de vue, donc je ne suis pas fâcher contre vous, mais contre moi-même pour ne pas avoir penser à requérir de l'aide avant de m'arracher les cheveux sur cette fiche Razz

Mais pourrais-je seulement garder que l'un d'eux? Garder une entité, modifier ma fiche en fonction de celui-ci et donc l'amener à rentrer dans les cordes de l'univers Marvel? Ça ne me dérange pas du tout de délaisser les trois autres, mais j'aimerais pouvoir garder l'un d'eux. Si ce n'est pas possible, je ferai autre chose, mais si vous accepter, je ferai les modification nécessaire pour qu'elle puisse être accepter.

Merci de me répondre lorsque vous en aurez le temps.
Revenir en haut Aller en bas
Daniel Hopes
Agent du BAM Alpha
avatar

Messages : 860
Date d'inscription : 28/03/2012

MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Mer 17 Juil - 10:20

Vous pouvez effectivement n'en garder qu'un, dans ce cas je vous renvois à ce lien afin de vous aider : http://xmenrpg.superforum.fr/t245-guide-les-entites

Bon courage.

_________________

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Mer 24 Juil - 10:54

Des nouvelles sur cette fiche ?

Si il n'y a pas de nouvelles d'ici une semaine elle sera refusée

Merci de ta compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Ven 26 Juil - 0:19

Ne vous inquiétez pas, je n'oublie pas ma fiche. Je suis pas mal occuper ces temps-ci par mon travail, je vous demande donc, si vous me le permettez, de mettre ma fiche en attente. Je vais continuer de la monter, mais je ne suis pas sur de l'avoir finit d'ici lundi.

Merci de votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Ven 26 Juil - 0:51

pas de soucis, tiens nous au courant.

Fiche déplacée en attente.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Sam 14 Sep - 8:35

Du nouveau sur cette fiche ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   Ven 27 Sep - 19:04

Fiche refusée faute d'activité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Fiche de Luna Redbird [En cours de modification]
» Voilà un gars dont ses descendants vont rigoler pour faire sa fiche généalogique
» Séjour linguistique / Cours de polonais en Pologne
» Un pti cours de Photo !
» Régularisation des diplômés en cours de carrière

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: