AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mar 9 Juil - 13:34

Sanzo cherchait bien sur Rachel encore et toujours mais sans succès. Le chat commençait à tirer la tronche sous les railleries de ses camarades. Il allait riposter quand Sean lui fit remarquer que Cait lui faisait signe de venir. Curieux et embarrassé, il s'approcha un peu. Elle était avec Amy bien sur mais aussi le professeur Munroe et son mari vu la manière dont ils se tenaient. Sanzo ne connaissait pas du tout le professeur et il était toujours intimidé par Amy et encore plus ce soir. La robe qu'elle portait la rendait vraiment très belle tout comme Cait d'ailleurs. Sanzo ne regretterait pas cette soirée rien que pour ça. Il ne pouvait s’empêcher de la fixer.
Cait s'approcha et lui chuchota rapidement à l'oreille d'aller chercher Rachel, elle meme ne pouvant pour l'instant se libérer. Sanzo lui sourit comme un idiot. Il avait une bonne raison pour rejoindre la jeune femme. C'est sur qu'il en mourait d'envie mais .. enfin maintenant le problème était réglé.
Ses copains se mirent à ricaner mais il les ignora. En sifflotant, il se dirigea vers la porte toujours accompagné. Sanzo s'était retourné pour les avertir de ne pas le suivre mais bien sur Sean ne l'écoutait absolument pas et continuait à se moquer de lui avec des allusions plus que douteuse. L'affaire aurait pu en rester là sauf que Sanzo voulut le pousser pour qu'il lui fiche la paix, il n'aimait pas la vulgarité et Sean le savait parfaitement. Sanzo trouvait ses paroles totalement déplacées. Malheureusement son ami l'évita et le chat bouscula une pauvre fille. Sean se mit à ricaner tandis que Sanzo très gêné tenta de s'excuser maladroitement.

"heu .. je .. désolé .. je ne t'ai pas fait mal au moins .. " Sanzo ne put s’empêcher de la détailler. Elle était indéniablement une mutante avec ses deux petites cornes. D'origine asiatique elle était relativement grande et paraissait très jeune, sensiblement de son age d’après lui. De longs cheveux rouges ondulés, une peau blanche avec un très léger hale, un maquillage qui rendait son visage attrayant et surtout une robe rouge vif. Sanzo se demanda si c'était la mode chez les filles, Cait aussi avait mis une robe rouge.
Il se demanda comment Rachel s'était habillée ..... Rachel il ne devait pas l'oublier ... mais bon il ne pouvait pas planter la jeune fille comme ça. Plus il la regardait plus il se disait qu'il l'avait déjà vu ... Il lui tendit la main en souriant
 "salut je m'appelle Sanzo. Tu te souviens de moi on s'est croisé lors de l'exercice incendie ?"
quelque chose dans ses yeux .. de la peur .. de l'inquiétude, il n'en savait rien mais de nouveau il avait revêtu son armure de chevalier blanc encore plus vite qu'il ne se métamorphosait. Impossible d'y échapper, les demoiselles en détresse c'était son truc .. Derrière Sean se moquait ouvertement de lui en minaudant. Sanzo leva les yeux au ciel.
Sean se rapprocha et chuchota dans l'oreille de son ami
"je suis sur que Rachel va beaucoup apprécier..." puis il s'éclipsa en ricanant. Sanzo resta la bouche ouverte une fraction de seconde avant de reporter son attention sur la jeune fille

"ne fait pas attention à l'autre idiot. Il n'a aucun savoir vivre. Tu es ravissante. Tu te plais bien à l'Institut ?" sans la présence moqueuse de son camarade, Sanzo se détendit. Sa queue se balançait doucement au rythme de la musique et ses oreilles étaient immobiles.

_________________

Nombre de rp  cat 


Dernière édition par Sanzo Aoe le Mar 24 Sep - 14:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mar 9 Juil - 22:19

Deux mains vinrent s'écraser contre son bras droit ( heureusement qu'elle n'était pas de face n'est ce pas ! ). Kaede pensa d'abord à une simple bousculade dut au secousses des danses frénétiques qui faisaient rages dans le gymnase. Donc elle préféra simplement l'ignorer. Cela aurait pus en rester la si celui-ci n'était pas venu s'excuser.

-"Heu .. je .. désolé .. je ne t'ai pas fait mal au moins .."

Kaede le regarda avec des yeux ronds. C'était un homme-chat ! Un neko-boy ! Et il était franchement beau gosse et bien habillé, bref, un vrais gentleman. Kaede s'était dirigée vers la porte de sortie pour esquiver un peu tout ce bruit. Celle-ci put alors comprendre, non sans difficulté, ce qu'il lui disait.
Kaede fit un simple non de la tête et continua à chercher quelqu'un qu'elle connaissait parmi toute les personnes présentes. Elle avait l'air perdue. Pas forcement perdue au sens ne pas savoir où elle était, mais perdue mentalement, elle ne savait quoi faire, que dire. Cette endroit était devenue irréelle.

-"salut je m'appelle Sanzo. Tu te souviens de moi on s'est croisé lors de l'exercice incendie ?"

Sa recherche fut de nouveau interrompue par ce même homme-chat. Il s'appelait Sanzo. Kaede fut tout d'abord intimidé et rougit. Cependant, la musique la gênait vraiment. A la limite si il parlait en japonais elle aurait pus comprendre même avec la musique, mais la, l'exercice était trop dure. Elle le regarda en cherchant un peu d'aide du regard. Cette aide ne vint pas, au contraire. Un autre mutant vint parler a Sanzo.

-"Je suis sur que Rachel va beaucoup apprécier..."

Kaede n'avait compris que Rachel. On parlait de Rachel ! Peut être qu'elle allait venir finalement !

-"Ne fait pas attention à l'autre idiot. Il n'a aucun savoir vivre. Tu es ravissante. Tu te plais bien à l'Institut ?"

La c'était incompréhensible. Kaede lui fit signe qu'elle n'entendait ( comprenait ) rien et invita donc Sanzo à sortir du gymnase, loin de la foule dansante et criante au rythme des basses pénétrantes et des mélodies envoutantes. Une fois à l’extérieur, et une fois que Kaede découvrait avec étonnement que les acouphènes c'était terriblement dérangeant après une musique forte, elle regarda de nouveau le Neko-boy. Elle était certaine cependant de l'avoir déjà vu quelque part maintenant qu'elle le regardait plus attentivement. Et effectivement, les deux s'étaient déjà rencontré lors de l'évacuation qui avait eut lieu un mois plus tôt. Cependant, Kaede l'avait totalement oublié. L’événement avait été plutôt éprouvant pour Kaede qui avait été soumise à un stress relativement désagréable, causant ainsi cette envie de ne pas retenir ce moment.

-Désolé, je comprend pas très bien l'anglais quand il y a beaucoup de bruit à cause de l'accent.

En parlant d'accent, celui de Kaede trahissait encore plus ses origines asiatiques.

Tu t'appelle Sanzo c'est ça ? Si j'ai bien compris. Tout à l'heure, j'ai entendue ton ami dire quelque chose a propos de Rachel. Elle va venir ?

Si il connaissait Rachel, il était forcement ami avec elle et donc forcement quelqu'un de bien. En tout cas ce fut la logique de Kaede. Elle attendit la réponse donc en donnant des petites frappes sur ses oreilles pour faire partir les acouphènes.

-C'est quoi ce bruit ? C'est horrible ça !

_________________


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Jeu 26 Sep - 11:59, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mer 17 Juil - 8:46

Sanzo avait suivi la jeune fille dehors quand elle lui avait fait signe qu'elle n'entendait pas, probablement à cause de la musique. Sanzo n'avait pas de problème malgré la sensibilité de ses oreilles, il était habitué.
Elle avait un fort accent et avait du mal à comprendre l'anglais. Une étrangère donc .. Sanzo lui sourit avec gentillesse


-Désolé, je comprend pas très bien l'anglais quand il y a beaucoup de bruit à cause de l'accent.

Tu t'appelle Sanzo c'est ça ? Si j'ai bien compris. Tout à l'heure, j'ai entendue ton ami dire quelque chose a propos de Rachel. Elle va venir ?

"ha d'accord. Je vais parler plus doucement alors. Oui je m'appelle Sanzo et toi quel est ton nom ? Et .. enfin Rachel est ... mon amie ...." Sanzo se mit à rougir. Il n'avait pas très envie d'expliquer ses liens avec Rachel à une inconnue, aussi gentille soit elle. Par contre il ne savait pas si Rachel allait venir .. probablement pas sinon elle serait déjà là et Cait ne lui aurait pas demandé d'aller la chercher et c'est bien ce qui l'ennuyait. Il aurait du passer la prendre comme un parfait gentleman au lieu de ça, il l'avait laissé seule. Sanzo ne savait pas vraiment comment s'y prendre avec les filles et encore moins avec des filles tel que Rachel. Elle n'avait rien de commun avec ses camarades de classe, d'abord elle était plus âgée et d'un autre coté elle n'avait jamais montré autre chose qu'une profonde amitié ... Si ça se trouvait elle avait déjà une autre personne dans sa vie ... ou bien Sanzo n'était pas son genre ... le jeune garçon était mortifié à cette simple idée ...  

"je sais pas si elle va venir .. elle devrait déjà être là normalement. Cait .. enfin Mlle Elioth m'a demandé d'aller la chercher ... Tu m'accompagnes ?? on pourra discuter si tu veux.  Tu avais l'air de t'ennuyer au bal ... c'est vrai que lorsqu'on ne connait personne ..."

Il la regarda intrigué, se frapper les oreilles. "quel bruit ???" il n'entendait rien de particulier à part la musique toujours aussi forte ou presque. Sanzo s'avança sur le sentier qui menait à l'Institut, le silence reprit peu à peu ses droits. L'odeur était agréable, il faisait encore chaud. Il regrettait vraiment de ne pas avoir eu le courage d'inviter Rachel et que ça ne soit pas elle à ses cotés. Enfin il devait se montrer poli et galant avec la jeune fille.  
"alors tu te plais à l'Institut ??? tu viens d'ou ??? comment tu es arrivé ici ??? As tu eu le temps de visiter l'Institut ??? " il lui sourit gentiment avant de reprendre  "si je t’embarrasse tu n'es pas obligé de répondre ... je suis un peu trop curieux ... "  

Sanzo se demanda aussi pourquoi Cait ne lui avait pas demandé de lui faire la visite. Il prenait très à coeur son "travail" de guide. Avait il fait quelque chose de mal .. ou bien sa façon d'etre avec les filles ne plaisait pas à son mentor. Depuis qu'il était à l'Institut et surtout au contact des autres, il avait développé une sensibilité qu'il n'avait pas avant. Cait l'avait aidé à trouver sa voie, il ne voulait pas la décevoir. "l'affaire" de décembre comme il l'appelait l'avait énormément marqué et surtout la réaction de Cait, meme si elle s'était expliquée par la suite. Le moindre rejet lui faisait perdre sa confiance en soit. Il retournait 6 ans en arrière lorsque la religieuse l'avait en quelque sorte chassé de l'orphelinat.
Il devait se reprendre, il n'était pas tout seul. Il reporta son attention sur sa camarade.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Ven 19 Juil - 22:21

Wow, kaede recevait un terrible afflux de question. On aurait dit elle même en version homme tient ! En tout cas c'est ce qu'elle se disait.
Ainsi Kaede appris qu'il y avait Cait au bal ry Amy aussi ! Kaede se fit presque un face palme mentale. Comment avait elle pus les louper ? Ah oui c'est vrais, elle était un poil pétrifiée. Pas de frayeur, mais de confusion.

Finalement Kaede répondit en oubliant dans la précipitation de préciser son prénom:"-Euh bah je sais pas si elle veut venir, quand on s'est quitté, elle était presque prête mais je crois qu'elle était un peu triste. Mais si cait veut qu'elle vienne, alors elle viendra de sur ! Et tu sais le bruit c'est je sais pas ! ça siffle fort dans les oreilles c'est chiaaaaaant hnnn !

Les petits tympans de Kaede n'étaient pas habitué à une sonorité aussi puissante alors forcement les acouphène sont vite arrivés. Cependant Kaede continua de répondre tout en se dirigeant vers les dortoirs féminins.

-Allons y on va la chercher. Sinon bah oui je me plait bien ici. Et je vient de Tokyo. Je suis arrivé ici faisant expl...en voiture avec des amis ! Et oui j'ai le temps de visiter pas mal de chose mais pas tout parce que y a des endroits que j'ai pas le droit d'aller mais que je verrais plus tard ou alors je dois y aller avec Rachel !

Kaede était devant et marchait a pas rapide. Visiblement, elle connaissait déjà ce chemin. Sa robe laissait deviné le boitier de contrôle par douleur dans son dos par relief et surtout elle semblait moins perdue d'un coup. En même temps, aller d'un endroit qu'on connait pas vers la ou l'on vit tout les jours c'est souvent plus réjouissif, sauf cas particulier. Donc du coup Kaede était quand même un peut plus contente d'aller retrouver son amie.

-Et toi ? Tu...T'es un vrais chat ? Au japon on t’appellerais le Neko ! C'est trop jolie tes oreilles ! Moi j'ai des cornes. Tu sais ronronner ? Tu manges des souris ?

_________________


Dernière édition par Kaede Kobayashi le Dim 21 Juil - 11:10, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Dim 21 Juil - 11:01

Sanzo lui sourit mais son sourire se figea un peu quand Kaede lui parla de la tristesse de Rachel. Du coup il se sentait encore plus coupable de ne pas l'avoir invité. Il allait devoir se racheter ...
Kaede répondit gentiment à ses questions mais n'avait toujours pas décliné son identité .. Sanzo était du coup ennuyé .. comment l'appeler ... En tout cas elle connaissait les lieux et semblait liée à Rachel .. tant mieux son amie avait besoin de camarade. Sanzo espérait simplement qu'elles ne passeraient pas tout leur temps ensemble. Il voulait sa part .. enfin il pourrait toujours la rejoindre sur les toits la nuit...

Comme elle marchait devant et d'un bon pas, sa robe s'écarta légèrement laissant voir un .. "boitier" ...
{étrange. Qu'est ce que ça peut bien être ...} pensa t il mais bien sur sa bonne éducation l’empêcha de poser la question. Pour une fois qu'il arrivait à réfréner sa curiosité ...

-Et toi ? Tu...T'es un vrais chat ? Au japon on t’appellerais le Neko ! C'est trop jolie tes oreilles ! Moi j'ai des cornes. Tu sais ronronner ? Tu manges des souris ?

Ce fut à son tour d'etre sous le feu des questions. Il rougit sous le compliment. "le Neko" .. c'était beau comme surnom ...

Arrivé devant la porte il l'ouvrit devant Kaede et la laissa passer tout en lui répondant.
"merci, c'est beau comme surnom "Neko". Et oui maintenant je suis un vrai .. neko. Je me transforme mais.. enfin je maitrise pas bien encore ... je l'ai pas fait souvent. Et .. quand je suis en colère c'est plutot en panthère. C'est sympa .. sauf le manque de contrôle. La 1ère fois j'ai griffé un professeur et un X-man en plus ... mais .. s'il n'avait pas été là j'aurais aussi bien pu attaquer mes amis. Je n'aime pas trop cette sensation de ne rien contrôler, c'est dur.  Oui je ronronne. D'ailleurs je le fais très souvent. Rachel aime bien. "

il se perdit un instant dans ses souvenirs avant de repenser aux rats des égouts et se mit à frissonner.  "mais je mange pas de souris ... enfin .. y a bien un hybride-rat que je me ferais avec plaisir mais c'est une autre histoire ...  et j'aime beaucoup tes cornes. Je sais que ça peut être parfois difficile car elles indiquent ton statut de mutant mais tu dois toujours en être fière. Tu es ce que tu es."  

il ne lui demanda pas quel genre de pouvoir elle avait, Cait lui avait appris à ne pas "distinguer" les gens par leurs pouvoirs. Ils étaient arrivés devant la porte. Sanzo frappa poliment et attendit que Rachel l'invite à entrer. Une seule fois il était entré sans sa permission mais il était en chat et avec Cerbérus ...


hrp:
 

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
X-Men Oméga
avatar

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Lun 22 Juil - 18:40

Samedi 29 Juin – 08 : 26 P.M.
Je crois à ce que j’ai dit, lors du cours de Caitlyn sur les X-Men. Je crois que les X-Men ne sont rien, des tableaux représentants un idéal  qu’ils ne suivent plus, qu’ils ne comprennent plus. Ils prônent la paix et ont besoin d’un ennemi à combattre, hors même face à cet ennemi, ils restent divisés, faibles. Ils n’ont pas défini leur rôle, ils ont trop d’avis différent là-dessus, trop d’individualité forte, pour qu’il n’y ait qu’un seul type d’X-Men. Si on tente de l’imposer, ça implosera, et si on ne le fait pas, cela explosera. Je crois qu’il faut les voir comme un spectre, avec différentes variantes plus ou moins extrêmes. Mais je dois avouer que je suis lasse de cette complexité.

Mais ce me semble être l’apanage du monde, que d’être complexe. Les X-Men, qu’ils se prennent pour des super-héros ou pour des bienfaiteurs, n’en sont pas moins des humains, ni plus, ni moins. Chaotiques, inconstants, compliqués. Je suis lasse de cette complexité, et je crois que je commence à être lasse d’être complexe, également. Mon monde était plus simple, et je pense que l’univers aussi, est plus simple. Alors, je me tourne vers les étoiles, et je me demande non-pas quelle est ma place, mais où est ma place. Et si je m’étais trompée ? Et si je ne devais trouver ma place ni parmi les humains, ni parmi ce monde ?

Oui, il est des personnes chères à mon cœur, et je suis sur que je les blesserai quant elles liront cette lettre, car je crois que je commence à être lasse de ressentir. L’amour et la haine, l’espoir et la peur, la joie et la tristesse, tout commence à se teinter d’amertume. J’en ai assez d’avoir peur, j’en ai assez d’avoir mal, j’en ai assez d’avoir du mal à me regarder dans une glace ou à regarder les autres. Ma seule question est de savoir si les bons sentiments réussiront toujours à surpasser les mauvais. Mais je suis lasse des questions également, car elles alimentent la complexité sans fin de ce monde.

Pardonnez-moi de vous avoir donnés de faux espoirs, mais sachez que j’y croyais aussi ; sachez que je vous ai aimés aussi.

Je dépose le stylo, épaules basses, nuque courbée et lèvres plissées, soupirant. J’ai essayé de mettre les choses à plat, de leur donner un ordre, une hiérarchie ou que sais-je encore, mais c’est si confus. Mon ressenti n’a jamais été aussi confus. Je sais ce qu’on attend de moi, je sais ce qu’on veut de moi et je sais pourquoi on n’ose pas l’exiger,  tout comme je sais qu’il y a autant de points de vue et de demandes qu’il n’y a de personnes. Pour certains, je dois prendre la succession de mes parents, faire honneur à leurs noms, pour d’autres je me dois de rester neutre et indépendante, pour d’autres encore, je dois m’occuper d’autres gens ou leur foutre la paix… Tant d’attentes alors que je ne sais pas ce que je veux, c’est usant.

Explorer l’Humanité signifie s’y intégrer, et s’y intégrer, se soumettre à leurs contraintes. La dernière fois que je me suis soumise aux contraintes humaines, elles ont fait de moi une arme ; cette Humanité est différente, mais jusqu’à quel point ? Je préfère faire la mariolle pour ne pas avoir à y penser, pour ne pas avoir peur, mais le flot de mes pensées m’y a inéluctablement conduit : les X-Men. Ils sont ma hantise, ils sont mes fantômes, ils sont mon passé et sont mon avenir, quoi qu’il arrive. J’ai peur d’eux, et j’aimerai dire qu’ils n’ont aucun pouvoir sur moi, mais je suis soumise à cette peur. Tout comme j’ai peur des gens. Mais si notre peur réciproque avec les gens provient de l’incompréhension mutuelle, ma peur des X-Men revient d’une trop grande compréhension ; les extrêmes, toujours.

Il est des gens qui me détestent, et étrangement, ceux-ci sont les moins désagréables, car ils n’attendent rien de moi ; au mieux, ils passent leur chemin, au pire ils tentent de m’agresser, mais j’ai été dressée pour la guerre. Pour ceux qui m’aiment, c’est plus compliqué, car ils attendent quelque chose de moi. Ce n’est qu’un juste retour des choses, puisque j’attends également quelque chose d’eux : qu’ils m’aiment. Il faut m’aimer, il faut aimer tout court… mais c’est si usant. C’est pollué par tellement d’autres choses…

Jusqu’à récemment, j’avais un ami, le premier sur ce monde, mais je l’ai perdu. Pourquoi ? On ne me l’a pas dit. On m’a juste dit que je devais m’en tenir éloigné le temps qu’il aille mieux. Amy m’a sorti tout un tas de mots compliqués dont je m’a pas comprit la moitié, et a résumé en un « craquage », disant qu’il lui fallait de la stabilité et que j’étais trop maladroite, trop bipolaire. Mes défauts ont primé sur mes qualités, et on m’a donné un ordre. Ce n’était pas formulé ainsi, car elle savait ne rien pouvoir exiger de moi, mais dans le fond, ce n’était pas différent.

Revoir Caitlyn, revoir Sanzo, revoir Kaede, après mon isolement sur Mars, cela m’a fait du bien, mais ce bien commence également à ne plus primer sur la perte. Je n’ai pas transgressé ce que l’on m’a demandé, parce qu’on m’a dit que c’était « pour son bien » et que je ne suis pas prête à risquer cela. Mais du fait, je constate que tout se déteint. Mes démêlés avec les X-Men sont un déclencheur, surement, mais je n'ai toujours pas prit de décision les concernant, pas plus que concernant ma place à l’Institut, ou parmi les hommes.

Un grand pouvoir implique de grandes responsabilités, mais de grandes responsabilités n’impliquent pas le bonheur des humains, ni même de leur venir en aide. Et puis, les X-Men s’intéressent moins aux humains qu’à la paix entre eux et leur « Mutanité ». Alors même qu’il est des idiots pour mener une guerre de race, à nouveau, il est tant d’autres lieux et d’autres gens en souffrance. Mais pour chaque mort considérée par le monde, il en est des milliers qui sombrent dans l’oubli. Car tout ce qui est happé par le chaos est oublié, je pense. Est-ce pour cela que je commence à oublier ce que je ressens ? Ou que je souhaite le faire ? Je peine à me comprendre moi-même, et je n’ai pas envie de cela. Je suis lasse des complications, des intérêts et des passions des hommes.

Je prends la feuille, et je la lis une dernière fois ; est-ce moi ou eux le problème ? Je souhaiterais tellement que se soit eux, car je serais alors dans le juste, mais je le crains tellement également, car cela signifierait que je devrais les brûler. Je ne veux pas les brûler, je ne veux jamais avoir à le faire et je crains que cela n’arrive un jour. Peut-être n’est-ce finalement pas loin de cela, en vérité : j’ai peur de m’attacher car je sais que je suis leur perte. Tout serait-il simplement une question de peur ?

Les X-Men et leurs combats, la perte d’Ernest et l’incertitude le concernant, le fait que je suis peut-être la fin du monde, comment ne pas avoir peur ? Est-ce une fuite ?

J’ai toujours eut deux réactions, nombre me l’ont dit et Spinoza, sans même m’avoir connu, l’a défini ainsi également : la fuite ou l’affrontement. Affronter le monde est une affaire de chaque jour, tandis que le fuir n’est l’affaire que de quelques minutes, même pour les humains. J’ai tenté de le fuir par quatre fois, de la façon la plus violente qui soit, et si aujourd’hui, ce n’était qu’une nouvelle fois de plus ?

A chaque fois que je trouve des réponses, j’ai toujours plus de questions, je suis lasse. Mais pourtant, je n’arrive pas à trancher. Me faut-il plus de temps ?

On toque à la porte, je les ai vu arriver, mais ils ne m’intéressaient pas, jusqu’à maintenant. Sanzo et Kaede, ils se sont enfin rencontrés ; je ne me souviens même plus de si je leur ai parlé l’un de l’autre, ou même si je les ai présentés, cela me semblerait logique, puisque généralement, un ami est toujours au courant de la présence d’une protéger, et vice-versa, mais dans ce chaos où je m’y perds, je ne jurerais de rien. Ils sont ici pour moi, pour me ramener, et cette simple pensée me convainc de remettre à plus tard mes réflexions ; on attend quelque chose de moi, ce soir.

La lettre brule entre mes doigts, sans me blesser, et je la regarde bruler, sans savoir si je détruis ce qu’elle contient, ou si je lui permets de se réaliser. D’aucun font des vœux en jetant des pièces dans des fontaines, d’autres l’écrivent sur un parchemin et le font brûler ; je ne suis d’aucun des deux, car cela fait longtemps que j’ai cessé de croire qu’un vœu pourrait se réaliser de lui-même ou part intervention divine, car après tout, il n’y a pas de dieu, il n’y a que le Phénix.

Mais ce n'est pas ainsi que je veux être, et je suis incapable de le trouver clairement, ce que je veux être, car tout me semble trop complexe, trop confus, trop chaotique. Je suis lasse.

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mer 24 Juil - 21:17

Kaede sourit à Sanzo en rougissant à l'évocation de ses cornes. Décidément, elle qui avait toujours vu ses cornes comme une malédiction, elles devenaient maintenant une sorte d’accessoire de beauté. Faut dire qu'avec sa belle coiffure, le maquillage, la belle robe, Kaede se sentait elle-même plutôt jolie. En faites, bien que la musique de toute à l'heure l'ai un peu effrayée, elle était plutôt contente de tout ça.
-Mmhm Merci c'est gentil...Et..Ungh un rat ? Géant ? J'ai jamais vu de rat, c'est grosses souris en faites c'est ça? J'en ai vu qu'en image

Entre temps, notre duo était arrivé devant le dortoir des filles. On pouvait entendre les basses de la fête qui se déroulait un peut plus loin.

-Euh par contre c'est pas réservé que pour les filles ? Est ce que t'as le droit de rentrer ? Bah c'est pas grave on va juste la chercher. Je rentre en premier que si jamais elle est toute nue , moi c'est pas grave si je la vois.

Kaede emmena donc Sanzo avec elle, parcourant les couloirs pour arriver devant la porte de Rachel. Kaede toqua.

- Rachel ? Tu veut venir ou non ? Y a euh... Kaede reflechit deux secondes, elle avait oublié le nom de son nouvelle ami, le mot "Neko" ayant visiblement été plus fort.

-Y a neko avec moi qui te connais et qui voulait te voir aussi pour ronronner parce que t'aime bien il a dit et en plus va bien s'entendre avec le chachaaaat ! Kaede avait inventé un art, celui de mélanger les phrases et les mots. Bon on ne pouvait pas lui en vouloir non plus, elle est une enfant mentalement et elle ne parle pas dans sa langue maternelle. De plus elle aimait les chats, quoi de plus ?

Kaede entre-ouvrit la porte qu'il y est ou non une réponse, passant juste la tête avec une tête de coquine.

-Racheeeeeeel ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Sam 27 Juil - 7:04

Mmhm Merci c'est gentil...Et..Ungh un rat ? Géant ? J'ai jamais vu de rat, c'est grosses souris en faites c'est ça? J'en ai vu qu'en image

voilà ça lui apprendra à faire le malin .. il semblerait que Rachel ait déteint sur sa compagne de chambre niveau degré d'humour. Il secoua la tête en souriant  "en fait le rat dont je te parle est un garçon hybride comme moi, mais en rat. Il s'appelle Ernest et a tendance à me taper sur les nerfs .. il est ... enfin c'est Ernest quoi .. "
bon si elle arrivait à comprendre quelque chose ... enfin ils étaient à la porte malgré l'inquiétude de Kaede sur son droit de présence ... Il avait reçu l'ordre de Cait ce qui faisait office de laisser passer .. De toute façon tout le monde était à la fête.

Y a neko avec moi qui te connais et qui voulait te voir aussi pour ronronner parce que t'aime bien il a dit et en plus va bien s'entendre avec le chachaaaat ! 

Sanzo s’étouffa de rire. Si Rachel arrivait à comprendre quelque chose ... Kaede était vraiment marrante et il comprenait pourquoi Cait l'avait mise avec Rachel ... Elles devaient se comprendre toutes les deux et les situations coquasses devait être légion ...
Une fois annoncé de cette façon, Sanzo poussa la porte un peu plus et doucement passa devant Kaede. Rachel était à son bureau l'air songeuse. Elle était si belle dans sa robe bleue, ses cheveux ondulants sur son dos, ses épaules nues dévoilaient sa jolie peau. Sanzo ressentit une drole de chaleur .. il était éperdument amoureux de la jeune femme ... une folle envie de l'embrasser l'envahit .. mais il se retint ... par pudeur .. pour ne pas l'effrayer .. il n'en savait rien ... Elle s'était habillée pour la circonstance et lui ... il n'avait meme pas eu le courage de venir la chercher.
Sanzo se mit à renifler, son parfum l'envahit mais il y avait autre chose .. une odeur de bruler. Inquiet il s'approcha d'elle, vérifiant rapidement qu'elle ne s'était pas faite mal. Elle n'avait rien mais semblait si .. si ... lointaine et triste.
Il se tint à coté d'elle un peu gêné, il aurait du venir la chercher bien plus tôt.
"Rachel .. tu .. ça va ??" son ton était inquiet ... "je .. je suis venu te chercher .. est ce que .... " il inspira profondément avant de se lancer "tu voudrais venir avec moi au bal ?"  

et comme dans toutes les situations embarrassantes ou quand il se sentait inquiet il se mit à ronronner ... en plus il savait que Rachel aimait ça. Attirée Cerbérus vint se frotter à ses jambes avant de sauter lestement sur la table. Une  fois de plus les deux félins ronronnaient à l'unisson. Ce n'était pas très sympa pour Kaede mais face à Rachel aucune fille ne soutenait la comparaison. Leur relation était chaotique, Sanzo s'en rendait compte .. en plus s'il était sur de ses propres sentiments, il ne savait rien de ceux de Rachel. Elle l'aimait bien, ça il le savait mais ... est ce qu'elle l'aimait tout court .... Elle était venue chez lui, pour son anniversaire ... et ... enfin c'était un signe ça ... du moins il le pensait ... mais peut être se faisait il un film .... Elle avait déjà eu quelqu'un .. est ce qu'elle l'aimait encore .. surement ... Sanzo ne voulait pas prendre sa place .. juste avoir la sienne ...  

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
X-Men Oméga
avatar

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mar 20 Aoû - 0:55

ST09 Paradiso - Star Ocean by Hiroshi Yamaguchi on Grooveshark

Un soupire, un unique soupire, alors que sa protégée toquait à la porte ; Kaede, un paradigme à elle seule. Plus vieille physiquement, mais plus jeune mentalement, et un miroir d’elle-même, en quelque sorte. Rachel n’avait pas d’alter-égo dans ce monde, et se demandait parfois ce qui était arrivée à la Kaede du sien ; avait-elle finit comme l’un des premiers modèles de Limiers ? C’était-elle échappée, comme ici ? Avait-elle vécue ? Libre ou dans la servitude ? C’était une crème, trop innocente et tout aussi inconstante, même si son inconstance était bien plus tranchée que le Ying et le Yang que formait le Phénix ; pas réellement une petite sœur, mais une amie dans tous les cas, sa première protégée à dépendre d’elle, complétement. La relation était réciproque avec Caitlyn, alors qu’à sens unique avec Kaede, et cela apportait non-pas un plus, mas une différence. Kaede semblait moins complexe que la moyenne, plus attachante aussi.

« Y’a Neko », cela décrocha un petit sourire à Rachel ; Sanzo Aoe, Silver Cat, Meow, et maintenant Neko ; il finirait par avoir autant de surnom que de filles qu’il protégerait à cause de son syndrome du chevalier blanc. La relation avec lui était d’une complexité pénible, car le Phénix n’était plus aveugle, plus depuis noël, et savait ce qui se cachait dans le cœur de son « ami ». Amour illusoire ou réel ? Question ardue, qu’elle préférait esquiver, car à défaut de l’aimer d’amour, elle l’aimait d’amitié, et ne voulait pas le blesser. Mais ne risquait-elle pas la gangrène à attendre qu’il s’entiche d’une autre personne ? Et que ferait-elle si cela n’arrivait jamais ?

Nulles réponses à cela, hors une lassitude ; il fallait l’aimer, oui, mais pas à ce point. Ses amours, sur son monde, avaient connus des fins malheureuses, le premier finissant dans le sang et la poussière, et le second, effet secondaire de la Force Phénix, se vivant dans la haine et le refus ; elle ne considérait pas être prête à une nouvelle relation, et quand bien même, Sanzo était son ami. Attendre était-il la solution ? Elle n’en voyait pas réellement d’autre, mais ne cherchait pas non-plus bien plus ; trop compliqué.

- Racheeeeeeel ? demanda Kaede en ouvrant la porte, faisant rire Sanzo d’une façon aussi indiscrète qu’inappropriée, mais d’un naturel sincère.

Silver Cat n’avait pas tant de délicatesse que la P’tite Cornue, bien qu’il termina d’ouvrir la porte doucement ; il c’était suffisamment retrouvé dans cette chambre pour la connaitre, et pouvait se vanter d’être non seulement le seul garçon, mais aussi le seul chat mâle, à jamais y avoir dormit, habillé comme à poils ; Aristochat, c’était plutôt Aristo-châtré, s’il continuait : lorsqu’elle avait retrouvé son ami ronflant dans sa chambre, Rachel c’était légèrement échauffée, et l’excuse « je me suis transformé en chat accidentellement » avait connue pour cruelle réponse « si tu sautes ma chatte, je balance ta queue sur la lune, et c’est pas comme les lézard, ca repousse pas ! ». Le Phénix n’avait pas précisée de quelle queue il s’agissait, mais la menace avait dû sembler si surréaliste qu’elle n’avait pas été prise au sérieux ; heureusement que Kaede n’était pas encore arrivée à cette époque-là, cela aurait pu lui donner de mauvaises idées punitives à l’encontre de la gente masculine !

"Rachel… tu… ça va ?? je… je suis venu te chercher… est-ce que… tu voudrais venir avec moi au bal ?"

Silver Cat s’était approché, doucement, et avait eu du mal à extériorisé ses mots ; ils y étaient, à nouveau. Comment ne pas blesser ceux que l’on aime, lorsqu’ils nous aiment d’une façon différente ? Incertitude, peur de les perdre, égoïsme aussi, surement. On cherche notre bonheur avec les autres, mais on n’en privilégie pas moins le nôtre au leur, puisque sinon, ne deviendrait-on pas l’esclave de leurs désirs ? Fallait-il croire que tout s’arrangerait ? Que tout serait au mieux, dans le meilleur des mondes possibles ? Autant, Rachel croyait dans les dires de Spinozza, autant elle considérait Leibnitz comme un utopiste ; il n’y avait pas de meilleur des mondes, juste un monde, et lorsqu’on était apte à percevoir les possibles, on savait qu’il ne pouvait y avoir de meilleur des mondes possibles, car rien n’était parfait, ou ne tendait vers la perfection. Il n’y avait que le chaos, un chaos cosmique dont elle appartenait à l’ordre des horlogers ; l’une de ses places, mais pas la seule, pour l’instant.

Sanzo ronronnait, elle aimait bien, les fréquences la calmaient comme tout autre, et sa première réaction vint à ce moment ; elle se tourna de trois quart, le regardant de ces yeux. Elle n’avait pas besoin de cela pour le percevoir, mais elle devait rester à des niveaux humains, qui plus étaient, les yeux trahissaient bien plus que le reste ; que trahissaient donc ses yeux, en ces instants ?

Cerberus, en bon opportuniste, vint joindre son chat à celui de Silver Cat ; elle l’aimait bien, un peu trop même, parfois, mais Rachel faisait son maximum pour retenir sa possessivité, sentiment étrange mélangeant un sens territorial des plus animal à un égoïsme des plus humain.

Un silence, alors qu’elle le regarda, puis regarda Kaede, avant de tout simplement baisser les yeux, et soupirer.

- Je crois que j’ai peur d’y aller, dit-elle simplement, consciente que derrière ces mots pourtant si simples, ce cachait une complexité incroyable.

Peur d’y aller, à cause des X-Men, à cause des élèves, du nombre des gens, mais aussi de l’agitation, de son état de questionnement, et surtout, de faire mal à Sanzo, de décevoir Kaede… il y avait plus de sens possibles que de mots dans sa phrase, comme toujours dans ces moments-là ; douée pour pleurer, douée pour tuer, mais pas pour s’exprimer. Il n’y avait pas de larmes, mais une sorte de détachement résigné, triste aussi, mais résigné surtout.

Son œil gauche s’illumina, la marque du Phénix se formant sur son tour alors qu’elle étendait son corps astral jusqu’à toucher ceux de Sanzo et de Kaede ; elle avait du mal à parler, alors parfois, elle se contentait de transmettre ses pensées, pour parvenir à s’exprimer ; ce n’était pas une première, et elle avait prévenue Kaede qu’il s’agissait là d’une possibilité lors des premiers temps de partage de la chambre, car comme tout le monde, elle avait des problèmes, même si certains étaient plus gros que la moyenne.

S’il y avait peu de mots qui franchissaient ses lèvres, ses pensées étaient un flot bien plus imposant, mais parfois aussi maladroit.

*Tous les X-Men y seront, ou beaucoup tout du moins, je veux pas rencontrer ceux que j’évite toujours… et pour la majorité des élèves, je reste la folle qu’a fracassé le Prof X, et si je suis pas folle, le fait de fracturer la mâchoire de Xavier ne m’aide pas à m’intégrer. Sans compter que si peu savent la vérité… j’ai peur que cela tourne mal. Je sais que je devrais y être avec vous, mais… je ne sais si je suis prête… Désolée.*

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Sam 24 Aoû - 14:00

Kaede était rentré dans la chambre avec Sanzo pour y voir une Rachel qui n'avait pas l'air dans son assiette.
Elle était belle dans cette robe. Elle sentait même une petite pointe de jalousie naître devant une telle beauté mais elle n'était rien par rapport à la fascination qui l'avait envahie. Elle ressemblait à un ange au cheveux de feu, sans les ailes mais avec ce même visages un peu perdue.

Kaede savait que Rachel n'allait pas très bien parfois. Rachel le cachait très bien mais, deux personnes torturées savent voir à travers les masques, à travers les sourires forcées, les regards qui dévient tout seule et se perdent dans des pensées sombres et douloureuses. D'autant plus que Kaede vivait avec elle. Et pour une fois, Kaede avait raison.

-Je crois que j’ai peur d’y aller.

Kaede s'approcha doucement, vint prendre les mains de Rachel puis elle lui dit avec douceur.

-Tu sais Rachel. Tu es pas obligé de venir si tu veut pas. Et tu sais quoi ? Je suis sur qu'on peut faire venir le bruit...Enfin la musique ici ! Et faire la fête ici. Juste nous trois !

Kaede lui faisait son plus beau sourire. Un sourire de compassion et rassurant. Depuis qu'elle était à l'institut, Kaede souriait presque tout le temps et il commençait à devenir de plus en plus contagieux. Elle souriait presque toujours en tête de chat et le niveau de "mignonnetée" chez Kaede grimpait un peu plus tout les jours. Son sourire deviendrait surement irrésistible et si Rachel ne voulait pas aller à la fête, Kaede ferait en sorte que se soit la fête qui vienne à elle. Bon évidemment la fête ne pourrait pas tenir tout entière dans la chambre, mais on pouvait en mettre une partie. Juste la partie que Rachel voulait en plus. Voir même pas du tout.

-Et puis tu sais, moi aussi j'ai eu peur. C'est bizarre la musique la bas. C'est très très fort et tout le monde bouge dans tout les sens mais on peut le faire aussi ici.

Kaede se tourna vers Sanzo demandant presque confirmation pour faire la fête ici.

-N'est ce pas Neko ? On peut danser ici pas vrais ? Tu peut même nous apprendre Non ?

Elle regardait Sanzo en espérant qu'il trouve une solution. Il devait être bien plus expérimenté que Kaede dans ce domaine la et surtout il devait surement connaitre Rachel mieux que Kaede vu comment il la cherchée tout à l'heure.

Et quelque part, dans un univers parallèle, il y avait le contraire absolue. Une machine à abattre, sanglante, avec autant d'émotion que les humains qui la pourchassent. Aucun sourire sur ce visage et pourtant c'était la même. Plus sauvage, celle qui avait finit par s'échapper et qui souffrait encore. Celle qui résistait avec d'autre, à constamment se déplacer pour survivre et pour ne pas se faire attraper. La survie dans cette univers étaient un peu mieux depuis que l'un des meilleur limiers de tout les temps avait disparus. Mais ça....C'est une autre histoire qui fait partit des grands mystères des univers parallèles.
Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mar 17 Sep - 10:50

- Je crois que j’ai peur d’y aller,  dit-elle simplement, consciente que derrière ces mots pourtant si simples, ce cachait une complexité incroyable.

Il comprenait ... et lui sourit gentiment ... Depuis Noel, il s'efforçait de faire passer ses propres désirs après ceux de Rachel ... c'était pas toujours très simple mais il faisait son maximum. Il était déçu bien sur ... quel garçon ne le serait pas mais il ne le montra pas ... ou du moins il ne le fit pas sentir à Rachel ...

Elle était déja tellement triste ... Il devait la distraire .. ne serait ce qu'un instant ... à plus tard les explications ... et surtout pas le soir du bal de promo ...

Elle ne pouvait aller à la soirée .. pas de problème la soirée allait venir à elle ... Kaede fut plus prompt à lui proposer ... Il lui en voulut brièvement ...de quoi se mêlait elle .. en plus elle avait posé sa main sur celle de son amie .. Une bouffée de jalousie pure l'envahit ... ce geste était le sien ... elle lui volait ses répliques et ses actes ... sauf que ..sauf qu'elle était une fille .. et pas lui ... Ce qui passait pour un simple geste d'amitié entre filles prenait une toute autre signification s'il l'avait fait ... et il en était parfaitement conscient ...
Il enviait Kaede d'avoir une relation si simple et si franche .. lui il ne pourrait pas .. ou plutot il ne le pourrait plus .. quoique ... est ce qu'il ne se "bloquait" pas tout seul ...

Inconsciente à tout ça, Kaede continua avec une telle spontanéité et une telle gentillesse que Sanzo se reprit bien vite. Sa réaction était totalement disproportionnée et il s'en voulait  ...
Cerbérus le regarda ... avec reproche.


"ce n'est pas grave, je comprends, ne t'inquiète pas .. et Kaede a une excellente idée ... y a largement la place ici "

La musique était suffisamment audible. Il posa sa main sur celles des filles et les tira doucement avant de se fendre d'une révérence extravagante et un sourire ravageur  

"mesdemoiselles accorderiez vous une danse à un mignon petit chat  ... "

Danser à trois n'était pas très simple mais il ne pouvait laisser l'une ou l'autre des filles de coté ... Tant pis si Kaede empêchait une quelconque intimité avec Rachel, elle était son amie aussi ... et puis Kaede avait quelque chose de .. différent ... peut être ses petites cornes qui la faisaient, de loin, ressembler aussi à un félin ...

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
X-Men Oméga
avatar

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Sam 28 Sep - 17:46

*Tous les X-Men y seront, ou beaucoup tout du moins, je veux pas rencontrer ceux que j’évite toujours… et pour la majorité des élèves, je reste la folle qu’a fracassé le Prof X, et si je suis pas folle, le fait de fracturer la mâchoire de Xavier ne m’aide pas à m’intégrer. Sans compter que si peu savent la vérité… j’ai peur que cela tourne mal. Je sais que je devrais y être avec vous, mais… je ne sais si je suis prête… Désolée.*

L’entendirent-ils ou ses pensées se perdirent-elles dans le néant ? Même elle n’aurait put être sure, mais ce dont elle fut rassurée, c’est qu’ils ne la laisseraient pas, elle, se perdre dans le néant. La Ptite Cornue s’approcha pour lui prendre les mains, lui parler et lui sourire ; pas obligée de venir si elle ne le voulait pas, oui, mais plus, aussi : faire devenir le bruit et faire la fête ici, dans leur chambre. A trois. Un petit sourire naquit sur les lèvres du Phénix ; mignonne et gentille dans une innocence sincère, pensant chaque mot, un petite perle qui c’était prise dans les dunes de sable, mais n’en avait été incrustée, gardant sa pureté, en bien comme en mal.

- Et puis tu sais, moi aussi j'ai eu peur. C'est bizarre la musique la bas. C'est très très fort et tout le monde bouge dans tout les sens mais on peut le faire aussi ici.

Pas bizarre, mais bazar ; ce qui posait problème au Phénix, c’était pas tant la musique forte, elle aurait surement connu des sons plus forts et moins agréables, mais le monde, et le fait qu’il bouge dans tout les sens, car il n’y avait pas la moindre cohérence, pas la moindre chorégraphie, pas le moindre sens, à leurs gesticulations. Etaient-ils ivre ? Non, même si quelques uns risquaient de le finir dans la soirée, à ne pas respecter les limitations sur les boisons alcoolisées, voir à ce faire un défis de ne pas le faire. Mais cela ne la concernait pas, elle n’avait jamais été ivre de sa vie mais avait connu suffisamment de pertes de contrôle pour ne pas avoir envie d’en expérimenter une de plus, pis, le Phénix ivre, on allait finir par voter une motion de censure contre elle comme quoi elle n’était pas assez sérieuse – outre le fait que ça pouvait être dangereux. Surement essaierait-elle un jour, mais un jour où elle serait plus heureuse, plus en paix.

Neko, elle avait du mal, car pour elle, c’était le nom de la petite amie d’Ernest, ou de l’ex plutôt, une fille qui l’avait plaqué lâchement avant de disparaitre dans un pays lointain, du coup, les associations d’idées n’était pas des plus fructueuses, surtout qu’Ernest et Sanzo ne s’entendaient, avant l’internement de ce dernier, pas très bien. Peut-être était-ce parce que Sanzo avait plaqué Ernest pour elle ? Stupide, pour avoir connaissance des réalités, mais assez drôle à imaginer. Bien plus que Silver Cat apprenant aux deux asociales  à danser, pour la simple raison que le Phénix appartenait à ces deux asociales.

Oh, comme Kaede, et leur professeure et exemple en la matière Caitlyn, Rachel avait une haute tolérance au ridicule, même si elle oubliait parfois le « Oh C’Te Honte », mais elle n’était pas sure qu’apprendre à faire quelque chose que personne ne faisait pareil soit possible, en réalité. Elle n’était pas de cette époque, pas de ces mœurs, mais n’était-elle pas là pour essayer ? Avait-elle envie d’essayer, plutôt ? Se serait compliqué, elle ne voulait pas de cette complexité, mais elle ne voulait pas les décevoir non plus.

"Ce n'est pas grave, je comprends, ne t'inquiète pas… et Kaede a une excellente idée… y a largement la place ici "

Rachel regarda la chambre, légèrement perplexe à cette déclaration ; entre l’armoire, les deux mezzanines, le bureau et la litière, s’ils essayaient de danser tous les trois ensembles, l’un d’entre eux finirait dans le mur ou les pieds dans la merde, de façon entièrement littérale ; sans être exiguë, la chambre n’était pas gigantesque non-plus, et à moins de la déranger pour se faire de la place, ils n’en auraient pas assez, de place.

Sanzo semblait sur de lui, portant, ajoutant sa main aux leurs pour les tirer doucement et partir dans un truc que son éducation avait dût lui inculquée, et qui passait complètement au-dessus des têtes des deux inculques qu’elles étaient ; en tout cas pour Rachel, c’était l’attitude d’un prince, dérangeante sachant qu’il se voulait prince charmant.

" Mesdemoiselles accorderiez vous une danse à un mignon petit chat…"

*Tu veux qu’on danse avec Cerberus ? Ooooooups, elle est sortie toute seule, celle-là, désolée.*

Rachel baissa les yeux en un OCH (Oh C’te Honte) muet, lui faisant perdre contenance et se maudire quelques secondes ; il l’avait faite rire, enfin presque, mais c’était à ses dépends, et ce n’était pas réellement l’idée. Un lourd soupire, et les pensées du Phénix raisonnèrent à nouveau dans les esprits de ses deux camarades.

*T’es plus qu’un mignon petit chat, Sanzo, pis t’es pas petit, je suis la Grande Rousse et je fais un centimètre de moins que toi.*

Elle serra à son tour ses mains, rejoignant par volonté ce cercle de soutien, avec une gratitude certaine, mais pas l’illusion que cela changerait quoi que ce soit à son problème ; mais ce soit, elle devait passer outre, l’oublier ne signifiait que le remettre à demain, mais cela ne serait-il pas suffisant pour passer un bon moment ?

*On n’aura pas la place de danser ici sans finir dans le décor, ce serait pas mieux d’aller dehors ? Le gymnase est à l’opposé par rapport à notre dortoir, si c’est déjà bien qu’on entende la musique ici, c’est probable qu’on la perde dehors, mais ça, à la limite, on m’a donné un mp3, je pourrais mettre des musiques qui sont dessus pour danser. J’ai aucune idée de comment on fait, pour danser, mais ça vaut pas le coup d’essayer ? Se sera peut-être moins dure que leur truc trop fort ? J’ai plein de chanson, dont certaine on doit pouvoir danser dessus. D’habitude, c’est pour quant j’arrive pas à m’exprimer, mais… voilà.*

Un sifflement se fit entendre, alors que des instruments de tardèrent pas à suivre, la dernière chanson usitée sur l’appareil s’activant. Le son était suffisamment fort pour être aisément audible, démontrant la puissance de la petite machine à peine plus grande qu’un téléphone, qu’un homme lui avait donnée accompagné de ce simple conseil : si tu n’arrives pas à dire quelque chose, peut-être d’autres l’auront dit pour toi avant.

Wind Of Change by Scorpions on Grooveshark


Rachel l’avait déjà fait, plusieurs fois, et alors que Wind of Change raisonnait, elle regarda par la fenêtre ; le hasard faisait bien les choses, il y avait un léger vent dehors, rien de gênant, mais suffisamment pour la convaincre que Sanzo et Kaede la conduiraient à la magie du moment, une nuit de gloire, et qu’enfants de demain, ils rêveraient loin, dans le vent du changement.

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mar 8 Oct - 20:35

*Tu veux qu’on danse avec Cerberus ? Ooooooups, elle est sortie toute seule, celle-là, désolée.*

Kaede n'aurait pas était contre, bien qu'elle ne savait pas comment faire. Danser avec un chat c'est quand même la classe. D'autant plus que Kaede sursautait toujours lorsque la voix de Rachel surgissait dans son esprit, donnant à chaque fois cette impression étrange que Cerberus était un chat qui parle ! Cependant, bien que ce ne soit pas Cerberus, Kaede avait à disposition un chat qui parle, qui marche et qui était en plus de ça, assez beau gosse. On parle la bien sur de Sanzo.


*T’es plus qu’un mignon petit chat, Sanzo, pis t’es pas petit, je suis la Grande Rousse et je fais un centimètre de moins que toi.*

Ne parlez pas de grandeur et de proportion, Kaede avait vraiment du mal avec ça. Elle qui était certaine que l'univers était à peine aussi grand que la terre , et que les étoiles était aussi petit que des grains de sable qui brillent, collées au plafonds de l'univers, elle n'avait pas vraiment vu la différence pour ce centimètre. Sanzo avait l'air plus grand que Rachel effectivement mais, Kaede n'aurait pas été capable de dire de combien.


*On n’aura pas la place de danser ici sans finir dans le décor, ce serait pas mieux d’aller dehors ? Le gymnase est à l’opposé par rapport à notre dortoir, si c’est déjà bien qu’on entende la musique ici, c’est probable qu’on la perde dehors, mais ça, à la limite, on m’a donné un mp3, je pourrais mettre des musiques qui sont dessus pour danser. J’ai aucune idée de comment on fait, pour danser, mais ça vaut pas le coup d’essayer ? Se sera peut-être moins dure que leur truc trop fort ? J’ai plein de chanson, dont certaine on doit pouvoir danser dessus. D’habitude, c’est pour quant j’arrive pas à m’exprimer, mais… voilà.*


Kaede sourie. En faites, ce serait carrément mieux que la grosse fête où tout le monde se bouscule. La, ils pouvaient choisir la musique qu'ils voulaient, danser comme ils voulaient et s’arrêter quand ils voulaient. Et cela commencerait avec Wind of change.
Avec le temps passé dans l'institut, Kaede avait pus découvrir comment chercher des musiques sur la toile et sur youtube.C'était un monde incroyable de musique et de culture ( et surtout de connerie sans nom) qui lui était offert sous la bienveillance de Rachel. C'est ainsi que Kaede avait découvert des musiques, en Japonais évidemment, qui lui plaisait. Cela restait encore très enfantin mais il y en avait une qui lui plaisait particulièrement et qui, en plus, offrait le loisir d'apprendre une petite chorégraphie très simple et amusante. Avec l'accord de Rachel, Kaede s'improvisa choregraphiste en chargeant sa musique sur le lecteur MP3.

Spoiler:
 

Ce ne fut pas la seule musique qui fut jouée ce soir la mais c'était certainement celle qui avait le plus enjouée Kaede. En plus, elle comprenait les paroles et elle put leurs expliquer qu'il s'agissait d'une musique d'invitation à s'unir pour danser heureux dans un monde, appelé le Gensyoko, et où se réfugie les esprit du folklore traditionnelle japonnais. A vrais dire, cela lui faisait penser à l'institut Xavier. Elle le voyait un peu comme cela. Comme un compte de fée, un endroit absolument unique où il y règne un équilibre quasi-parfait. Et Kaede invitait à son tour à danser et rejoindre le cercle du gensyoko...où plutôt celui de l'Institut Xavier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Lun 28 Oct - 8:26

*Tu veux qu’on danse avec Cerberus ? Ooooooups, elle est sortie toute seule, celle-là, désolée.*

*T’es plus qu’un mignon petit chat, Sanzo, pis t’es pas petit, je suis la Grande Rousse et je fais un centimètre de moins que toi.*


les réflexions de Rachel arrivaient directement dans son esprit et il ne put s’empêcher d'éclater de rire. Elle prenait vraiment tout au premier degré. C'était parfois amusant mais aussi déroutant.

*On n’aura pas la place de danser ici sans finir dans le décor, ce serait pas mieux d’aller dehors ? Le gymnase est à l’opposé par rapport à notre dortoir, si c’est déjà bien qu’on entende la musique ici, c’est probable qu’on la perde dehors, mais ça, à la limite, on m’a donné un mp3, je pourrais mettre des musiques qui sont dessus pour danser. J’ai aucune idée de comment on fait, pour danser, mais ça vaut pas le coup d’essayer ? Se sera peut-être moins dure que leur truc trop fort ? J’ai plein de chanson, dont certaine on doit pouvoir danser dessus. D’habitude, c’est pour quant j’arrive pas à m’exprimer, mais… voilà.*

Sans lui laisser le temps de discuter les filles sortirent et il les suivit .. elles avaient raison, ils auraient bien plus de place dehors .. sauf qu'ils étaient dehors. Il faisait doux et les étoiles brillaient, un léger vent faisait flotter leurs cheveux et les robes des filles ... mais elles ne semblaient pas très romantiques ce soir .. tant pis pour lui ...
Si Sanzo apprécia la première musique les autres ... surtout celle que proposa Kaedé. Les yeux écarquillés, il la regarda leur apprendre une drôle de chorégraphie digne d'une maternelle, sur une musique étrange.
Il faillit l’interrompre mais elle s'amusait tellement et surtout semblait si fière de leur montrer une danse de son pays qu'il n'eut pas le coeur à l’arrêter. Et quand elle leur expliqua la symbolique, il se dit qu'il avait bien fait.
Bien sur il aurait préféré des musiques plus ... douces et romantiques mais il fit un effort.
Finalement au bout de quelques pas, il se prit au jeu. Attrapant tour à tour Rachel et Kaedé, il les faisait virevolter au rythme des musiques meme si rien ne correspondait vraiment. Il s'amusait et les filles aussi.
N'ayant pas réellement de musique préférée, sauf peut être certains morceaux classiques, il les laissa choisir.
Cette soirée n'avait rien à voir avec ce qu'il avait rêvé mais elle était vraiment très agréable.
Plusieurs fois, il chercha à croiser le regard de Rachel .. qu'est ce qu'elle pensait vraiment ... c'était si difficile de le savoir ...
Au bout d'1h 1/2 de folles danses et d'éclats de rire, Sanzo était non pas fatigué mais affamé. Il n'y avait pas eu de diner puisqu'un buffet était prévu lors du bal.
Regardant les filles danser sur une musique qu'il ne connaissait pas, il finit par leur annoncer qu'il allait chercher de quoi grignoter. D'un pas souple il se dirigea vers les cuisines en sifflotant.

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
X-Men Oméga
avatar

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mar 5 Nov - 16:59

Rachel trouvait cela étrange : c’était Kaede qui sursautait à chaque transmission télépathique, alors que pourtant, une autre voix dans sa tête, elle en avait déjà une ! Certes, le but du jeu avec celle-là c’était de la faire taire, mais ce n’était pas non-plus une raison pour donner à cette pauvre Cerberus la voix de Rachel et la capacité à parler ! Surtout dans les esprits ! Oui, vu combien la pauvre bête était pétrie d’énergie psychique, elle risquait un jour de finir catalyseur,  mais c’était pas au point d’en développer tout de même !

Après, danser avec Cerberus, pas sure qu’elle aimerait beaucoup être agitée dans tous les sens, elle avait déjà une patience admirable pour tout ce qui touchait à sa maitresse la faisant chier, alors si tout le monde s’y mettait… Et puis, oui, elles avaient un demi-chat à disposition, bien plus intéressant et interactif qu’un 100%, alors elles n’avaient pas à emmerdée Cerberus : tous sur Sanzo !

D’autant que s’il était plus large d’épaule, il n’était pas tellement plus grand, le Sanzo, Rachel s’en défendait. Un centimètre, un seul centimètre, c’était trop peu, d’autant que bon, c’était aussi la différence qui les séparait avec Kaede, alors cette dernière ne pouvait plaider l’angle de vue et la perspective ! Sanzo 175cm, Rachel 174 et Kaede 173, il ne manquait plus que Cait’ et s’eut fait les Dalton (avec une énorme différence entre l’avant dernier et le dernier, puisque Cait’ c’était du 158cm). Bon, l’adolescent était encore dans sa croissance alors que les deux autres avaient définitivement arrêtées, mais ce n’était qu’une raison de plus pour souligner le fait qu’ils fassent quasiment la même taille, aux yeux du Phénix. Et pis s’ils n’étaient pas content, elle mettrait des talons, voilà !

Son ami semblait mort de rire, et encore elle lui épargnait les réactions aux pensées de Kaede, qui lui prenaient le bourrichon de façon amusante, Rachel retournant dans sa parodie simpliste et gamine pour éviter de s’en retourner aux questions existentielles ; heureux les imbéciles, qu’on disait parfois, et elle était entièrement d’accord avec la doctrine, car moins elle se posait de questions, mieux elle se portait.

Sa protégée, elle, souriait, contente de l’absence de monde (pour des raisons d’espace vital plus que de problème de sociabilité d’ailleurs) et du fait de pouvoir choisir les musiques ; oh, cela sentait le Made in Japan à plein nez ! D’un autre côté, chasser le naturel il revenait au galop, puis ils n’avaient pas fait que du WTF non plus, de l’autre côté du pacifique. Si ?

Oui, Kaede avait le droit d’aller sur les ordinateurs de la bibliothèque comme tout autre élève, histoire d’accroitre sa culture, ce qu’elle faisait d’une façon très personnelle et pas forcément logique pour quelqu’un d’autre qu’elle, en fin de compte. Mais bon, c’était mieux que rien, et puis, cela l’amusait, c’était important également.

Suivant le mouvement vers l’extérieur, le Phénix quitta les pensées des deux autres pour se concentrer sur les siennes,  tentant de les maintenir dans le droit chemin, ou tout du moins de rester dans l’esprit des paroles qui les accompagnaient. Lorsque la ballade du groupe allemand s’eut  terminée, la Ptite Cornue voulut mener la danse, de façon littérale : elle mettait la musique et montraient les mouvements, les ayant surement parfaitement retenus de l’animé d’origine.

Les mouvements étaient relativement simples, il fallait d’abord se tenir bien droite, mains jointes et bras en continuité, puis avancer un pied et écarter les bras, se mettre les mains sur les joues et revenir à la première pose, suite à quoi il fallait lever les mains et plier la jambe du même côté, et inverser en rythme, plusieurs fois, avant de revenir au mouvement original. Mais même face à tant de simplicité, le Phénix avait un mal fou à suivre la danse ; oh, ce n’était pas une question de n’être pas coordonnée ou adroite, mais ses muscles se crispaient, et à forcer sur eux pour accomplir les mouvements, la jeune femme ne gagnait que de discrets tremblements, et quelques douleurs mineures.

Si elle ne parvenait rien à entraver au japonais lorsqu’elle n’avait pas le cerveau de Kaede pour lui faire la traduction, Rachel ne s’étant permise de télécharger télépathiquement la langue sans demander la permission, les explications de la Ptite Cornue la laissèrent perplexe ; ce n’était pas pour la signification des paroles qu’elle n’arrivait pas à danser, c’était juste un effet du stress de faire un faux pas, mais une discussion sur le bonheur et la vie heureuse, elle en avait déjà eut une avec Sanzo. Et la conclusion n’était pas réjouissante.

Gensyoko, Institution Charles Xavier, quelques soit le refuge, il fallait des gens pour le défendre, pour le préserver, sans quoi l’équilibre « quasi-parfait » ne pouvait exister. Le Phénix essaya de rejoindre le « cercle », mais ses pas étaient gauches et contrits, et son effort bien visible. Mais face aux sourires et aux rires des deux autres, elle resta dans la ronde, faisant les efforts nécessaires à ne pas les décevoir. Mais c’était dur, bien plus que se battre, pour elle, preuve de ses travers ; elle n’osait leur exposer le fait qu’elle eut été bien mieux assise un peu plus loin, en marge, à regarder et encourager, à applaudir et s’émerveiller, spectatrice plus qu’actrice.

Durant une heure et demie, elle suivit le rythme, peu ou prou, gauchement mais avec obstination, riant avec les autres, souriant aussi, encaissant la nécessité du don d’elle-même à ce moment magique. Elle aurait surement mal partout, le lendemain, mais la souffrance était parmi les prix qu’exigeait la vie pour être vécue, elle le savait.

Lorsque Sanzo s’éloigna,  Rachel demanda la permission d’une pause, s’étalant sur les fesses, indifférente aux traces que les herbes pourraient laisser sur sa robe bleue. Essoufflée, oui, mais pas seulement ; se frottant les bras, elle eut la désagréable surprise de constater la sensation d’hématomes sur ces derniers, et le fait qu’il en aille de même pour ses jambes n’était pas des plus encourageant.

Reprenant son souffle, elle ferma les yeux, tâchant de se décrisper ; chose plus facile à dire qu’à faire, au passage.

- Contente Ptite Cornue ?

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mer 13 Nov - 23:37

- Contente P'tite Cornue ?

Ouais, ça pour être contente, elle l'était. C'était même une merveilleuse soirée. La fête en petit comité, loin de l'agitation un peu trop forte des autres. Kaede avait appris quelque pas de danse elle aussi. Rien d’exceptionnelle, même pas digne d'un "Just dance" mais c'était déjà de bon début. C'était aussi un peut plus de découverte concernant la musique Occidentale. Les musiques s'étaient enchainées, a chaque fois que l'une était finit, c'était la concertation et les propositions pour en mettre une autre. Les trois amis vivaient en faites un moment de complicité et de découverte musicale. En ce qui concerne les découvertes musicales, c'était plutôt pour Kaede. Quoi que les quelques musiques nipponnes qu'elle leur a fait découvrir, et qui ont surement passer pour des ovnis comme , pourrait être considérer comme des découvertes musicales aussi.

Quoi qu'il en soit, Kaede dansait. Et ça, c'était quoi.... La deuxième fois dans sa vie que cela lui était arrivé. La première fois à 6 ans durant des jeux dansés avec des animateurs dans son orphelinat et maintenant la deuxième. Donc ouais, ça se résumait plus à de la gesticulation en rythme avec la musique qu'autre chose. Mais c'était bien. Il fallait être à la fois carré, pour suivre la musique, et la fois chaotique pour faire des pas de danse différent des uns des autres. Elle en transpirait même. Des pauses s'imposèrent pendant la soirée, aller piquer quelque boissons et quelque bonbons à la fête dans le gymnase pour ensuite revenir. C'était donc bien la fête de l'école mais...en plus petit et en plus gentil mais avec autant de rire. Il manquait juste un manuelle "Faire la fête pour les nuls" et le tableau était parfait jusqu’à la fin de cette soirée.

-Hihihi, c'est trop bien ! C'est mieux que la bas en faites. La bas on est tout serré alors qu'ici on peut faire ce qu'on veut. Et toi ? Tu t'amuses ?

Kaede avait déjà comme réponse le sourire de Rachel. C'était signe certain de son amusement. Et ainsi Kaede était encore plus contente. Contente d'avoir pus tenir sa promesse et offrir du bonheur a son amie.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Dim 24 Nov - 11:09

Les bras chargés de nourriture et de boissons, Sanzo revenait toujours en sifflotant. Piquer tout ça ne lui avait posé aucun problème .. meme pas morale. Après tout, ils avaient droit à leur part et une des assistantes du chef adorait les chats...
La musique retentissait toujours, il entendait aussi des rires ... les jeunes s'amusaient. Sanzo se dépêcha de retourner auprès de ses amies. Elles ne dansaient plus mais s'étaient assises sur l'herbe. Il les regarda un long moment sans faire de bruit. Il était à peu près sur que Rachel le savait mais ...
Après Noel, leur relation avait été chaotique, Sanzo ne savait pas comment se comporter. Il avait mis du temps mais après de longues (très/trop longues) discussions avec Océane, il avait fini par .. comprendre ou du moins essayer. Mais ce soir .... cependant il n'esquisserait aucun geste, Rachel ne supporterait pas mais ses pensées ... Finalement avoir une amie télépathe ce n'était pas toujours une bonne chose surtout quand elle était si jolie ...
Il secoua la tête et finit par s'approcher en souriant, il déposa son "fardeau" sur le sol.


"si ces Dames veulent bien se donner la peine ..." puis il s'assit à son tour sur l'herbe. Il décapsula plusieurs bouteilles avant de les tendre aux filles. En garçon bien élevé, il attendait qu'elles se servent malgré sa faim.
Le silence s'était installé mais il ne savait que dire. Quel sujet aborder pour ne pas les blesser ou les gêner .... Parler fringue ... garçon ... musique ... c'était pas évident pour le chat, bien moins qu'avec ses copains. Il avait aussi un peu peur qu'un mot, une parole de travers le mette dans une situation "difficile". Alors il se taisait mais n'était ce pas aussi bien.
De la musique de fond, 2 jolies filles et de la nourriture ... finalement que demander de plus ...
Ses yeux se fermèrent à demi et bien sur il se mit à ronronner ... un ronronnement de bien être, de bonheur quasi parfait, un son grave et très doux .. et ses mains commencèrent à trembler ...  

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
X-Men Oméga
avatar

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Dim 1 Déc - 18:57

Sa question était inutile, tant Kaede rayonnait de contentement, cependant elle voulait tout de même entendre la réponse, histoire de s’encourager un peu, et de montrer son intérêt ; intérêt bien réel, sans quoi elle n’aurait pas fait tant d’efforts pour parvenir à les contenter, tous les deux. Puis pour la Ptite Cornue, cela semblait un moment important, elle ne savait pas pourquoi, ou en quoi, mais cela n’importait pas.

- Hihihi, c'est trop bien ! C'est mieux que là-bas en faites. Là-bas on est tout serré alors qu'ici on peut faire ce qu'on veut. Et toi ? Tu t'amuses ?

- Yep. Je suis pas habituée à danser, mais je m’amuse, déclara-t-elle, rouvrant les yeux pour la regarder avec un petit sourire.

Sanzo ne tarda pas à revenir, ayant fait prestement, surement pour combler sa faim, mais s’immobilisa un peu plus loin, faisant son possible pour ne pas être aperçu. Si c’était bien inutile par rapport aux PES de Rachel, la structure mentale de son environnement étant suffisamment étendue pour lui permettre de le percevoir, elle se demanda ce qu’il en était des sens normaux, se couchant sur le dos et arquant la tête pour essayer de l’apercevoir. Niveau du bruit, il n’y avait rien à redire, c’était un félin, niveau du camouflage, cela laissait déjà plus à désirer, m’enfin il avait rapportés pleins de trucs aussi.

Relevant le visage vers le ciel, le Phénix y contempla les étoiles, mais ses pensées divaguèrent et son esprit ce concentra sur le visage de Silver Cat, lequel semblait concentré ; fallait-il lui dire qu’il pouvait revenir, qu’elles n’allaient pas le mordre ? Non, il finit par se décider de lui-même, secouant la tête pour en chasser une effervescence d’ondes mentales qu’à défaut de lire, la rousse était parfaitement à même de voir s’agiter à l’intérieur de son crâne, au prix d’une faible concentration.

"Si ces Dames veulent bien se donner la peine…"

De bouffer ? Toujours !

Rachel se redressa alors que lui s’asseyait, et prit la bouteille qu’il lui tendait sans réellement se poser de question, se contentant de le remercier de la voix et de la tête, d’un sourire également. Choppant une partie du saucisson qui devait servir d’amuse-gueule, le Phénix commença à s’enfiler les tranches avec une vitesse assez impressionnante. Sanzo avait ramené un peu de tout, réparti un peu n’importe comment dans diverses assiettes, mais il était assez clair que ce qui intéressait le plus la Grande Rousse, c’était la viande. Les carrés de pizza aussi, mais la viande froide d’abord. Et malgré les couverts, elle tendait plus à se servir de ses doigts, arrachant avec hargne les bouts qu’elle ingurgitait.

Non, elle ne mangeait pas proprement, même avec des couverts, alors sans… une sauvageonne mal éduquée ? Elle était éduquée, elle ne rotait pas ni rien, mais elle n’avait pas tellement d’attention par rapport aux divers dommages collatéraux qu’elle pouvait faire. Une chance que ce soir, les viandes n’eussent pas été saignantes, sans quoi la belle robe bleue aurait fini… irrécupérable ? Bon, en théorie irrécupérable, parce que ce n’était pas réellement une robe, et que Rachel avait une méthode bien à elle de virer les tâches, m’enfin même le nouvel Omo, celui qui lave plus blanc que blanc, aurait put aller se rhabiller. D’ailleurs, comment était-ce possible de laver plus blanc que blanc ? Moins blanc que blanc, c’était gris, mais plus blanc que blanc… Elle ne voyait pas. Mais elle restait ouverte d’esprit !

Sanzo commença à ronronner, les yeux à moitiés clos comme s’il était en transe, mais après quelques instants, ses mains commencèrent également à trembler. Cela ne faisait pas ça, d’habitude, et s’en fut suffisant pour que le Phénix s’interrompe dans son déchiquètement de ce qui avait dû être une cuisse de poulet, un jour, pour le regarder.

Que ce passait-il ? Elle avait bien une idée mais ne l’exprimerait pas, plutôt deux mêmes, cependant, elle espérait que ce soit là un détail sans réelle importance plutôt que ce à quoi elle pensait.

Laissant le silence s’installer, et se concentrant sur ses perceptions extrasensorielles pour savoir ce qui se tramait dans la biochimie de son amie, elle en arriva rapidement à la conclusion que si s’eut put être considérer comme de l’art moderne, elle ne comprenait foutrement rien à ce qui se passait dans le corps de l’adolescent. C’était ça que d’avoir des jambes mais pas de cervelle… Et elle ne s’aventurerait pas à aller espionner ses pensées non plus. Oui, elle pouvait passer pas mal de temps dans les esprits des autres pour leur parler, histoire de faciliter la communication, voir pour les aider, comme lors de l’évacuation, pour les distraire à la limite, mais jamais pour espionner. Elle n’aurait pas aimé qu’on lui fasse, alors elle ne faisait pas, et puis il y avait toute une éthique à appliquer à la Télépathie, qu’à défaut d’avoir de préétablie, elle respectait par nature.

Puis, les tremblements des mains à 22h, c’était peut-être la traduction d’une habitude qu’il ne pouvait accomplir ce soir, le geste se faisant mécaniquement alors que, visiblement, le cerveau entrait dans un état de bien être et… non, elle s’égarait là.

Allait-il se transformer ? En chat ou en panthère, ça restait une peluche aux yeux du Phénix, cependant s’il y avait une mauvaise réaction, Kaede risquait de mal réagir également, et ça ne se finirait pas sans blessés au mieux, avec une blessée et un mort au pire, considérant les capacités des deux partis. Après, c’était à elle que reviendrait la gestion de la crise, si crise il y avait. Et le plus dur ne serait pas de les séparer.

C’était quant même rare que Rachel se fasse des films, m’enfin après quinze tranches de saucisson, une saucisse et une merguez, du blanc de poulet et la cuisse qui allait avec, ainsi l’entièreté de la bouteille qui lui avait été donnée, elle avait bien le droit non ? Elle ne savait toujours pas ce que c’était d’ailleurs, la bouteille.

- Sanzo, ça va ?

Demanda-t-elle simplement, une fois qu’elle eut fini de mâchouiller la chair de volaille qu’elle avait dans la bouche.

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaede Kobayashi
Élève à l'Institut Gamma
avatar

Messages : 288
Date d'inscription : 04/03/2013
Age : 27

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Dim 22 Déc - 20:18

Ah ! Sanzo revenait enfin de son expédition du monde des fous avec les bras chargé de victuailles totalement diététiques ! Chips, boissons gazeuses bien sucrées, des bonbons, des part de pizzas et de poulets. On aurait pus se demander comment il avait fait pour prendre tout cela en un seule voyage mais l'homme chat semblait être plein de ressource.

"Si ces Dames veulent bien se donner la peine…"

Oh oui ! Les deux allaient se faire plaisir ! Kaede avait une faim de loup et Rachel, une faim de...de phénix ! Heureusement, ce n'était pas la première fois que Kaede voyait Rachel mangeait en grande goinfre qu'elle pouvait être. Surtout lorsqu'il s'agissait de viande. Sinon, elle aurait surement pris peur. Du coup, Kaede pris sa part et s'envoyer plusieurs morceaux de viande, les chips, les bonbons, même pas dans l'ordre en plus. Bref, elle se régalait, Rachel se régalait et Sanzo se régalait aussi. C'était une soirée idéale, d'amusement, de découverte et d'empifrement. Kaede n'avait jamais imaginer pouvoir vivre ce genre de moment un jour. Loin de tout les soucis, loin des ambiances négatives et oppressantes et loin de la douleur. Kaede se sentait dans un autre monde, heureuse de pouvoir partager avec ses amis ce bon moment.

Un bruit familier se fit entendre à coté d'elle. C'était la ronronnement de Sanzo. Une nouvelle fois, Kaede écarquilla les yeux. Elle le savait homme-chat, mais elle ne pensait pas que cela aller jusque la ! Kaede pensait même que c'était plus un chat-humain qu'un humain-chat. Quoiqu'il en soit, Sanzo était trop choux. Aussi mignon que le chat de Rachel lorsqu'il ronronnait et venait lui faire un câlin.

Toutes ces petites marque d'affection était terriblement importante pour Kaede. Peut importe que cela vienne d'un chat, ou de Rachel ou de n'importe quel personne dont Kaede avait confiance. Après elle avait aussi ses préférences. Rachel passait en premier, puisqu'elle vivait avec elle.

- Sanzo, ça va ?

Kaede se concentra sur ce qu'elle n'avait pas remarquer le temp qu'elle profite du moment, un peu dans les nuages. C'est à dire le tremblement des mains de Sanzo. Était-ce quelque chose de normal ?

- T'as les mains qui bougent bizarrement ! T'as mangé un truc pas bon ?

C'était la seule chose à laquelle Kaede avait pensé. Un truc pas frais. Peut être qu'il allait avoir de la bave qui sortirait de sa bouche ou un truc du genre. Kaede avait pas peur. Comme d'habitude elle observait avec attention et une certaine fascination.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Mer 8 Jan - 8:55

- Sanzo, ça va ?

Oh que oui ça allait et meme très bien, il tourna la tête doucement vers Rachel en lui souriant.

- T'as les mains qui bougent bizarrement ! T'as mangé un truc pas bon ?

Oui ses mains tremblaient mais il savait pourquoi et était sur que Rachel aussi. "mangé un truc pas bon", il faillit éclater de rire, grâce à son odorat sur-développé c'était quasi impossible mais d'un autre coté Kaéde n'était pas censée le savoir. Il tourna la tête vers elle tout en souriant.
"non tout va bien au contraire, vraiment très bien"

il n'avait jamais vraiment essayé de se métamorphoser volontairement mais ce soir .. pourquoi pas. Il n'y avait aucun risque.

Il replongea dans les grands yeux de Rachel, se remémorant tous les bons moments qu'ils avaient passé ensemble.
Son ronronnement reprit à la fois plus fort et plus doux. Ses oreilles étaient dirigées vers la musique si lointaine et si proche. Il inspirait profondément et l'odeur des jeunes filles se mêlait à celle plus douceâtre de l'eau du lac.  

Ses mains se remirent à trembler, ses doigts raccourcissaient tandis que ses bras s'allongeaient et se couvraient de longs poils argentés. Il souriait toujours, sans effort, perdu dans sa contemplation de Rachel.
Ses ongles disparurent pour devenir des griffes rétractiles.
Quasi invisible pour un oeil humain "normal" sa colonne vertébrale s'assouplit de meme que ses omoplates. Ses clavicules se "détachèrent" pour n'etre reliées que par un ligament

Ses membres inférieurs se rétractèrent, il ne pouvait plus se tenir debout.

Plus spectaculaire fut son changement de tête. Son crane se raccourcit et s'allongea. Son nez s’aplatit. Moustaches et fourrures se mirent à pousser.

10 secondes chrono et à la place du jeune mutant se dressait fièrement un magnifique chat typé norvégien à la douce fourrure d'argent.

Spoiler:
 

Le félin regarda brièvement les filles avant de se lécher consciencieusement. Sa toilette finie, il renifla les vêtements qui gisaient sous lui. L'animal connaissait bien cette odeur, elle lui était familière. Une autre odeur aussi l'attira, de la nourriture posée à meme le sol. Il évalua tour à tour les filles elles ne semblaient pas dangereuses mais il se méfiait. Il avait été déjà chassé plusieurs fois des cuisines par ce gros humain qui sentait si mauvais qu'il était devenu prudent.
Il ne savait pas pourquoi mais les humains ne partageaient pas facilement leur nourriture. Il fit alors ce que Cerbérus lui avait appris.
Il se rapprocha de Rachel et se "coula" sous sa main en ronronnant de plus belle, les yeux à demi fermés.
Si avec ça elle ne se laissait pas attendrir il passerait à l'autre fille. Elle avait beau être une inconnue pour le félin il avait sentit son odeur sur Rachel et sur Cerbérus. Si son amie à quatre pattes se laissait caresser, l'humaine ne devait pas être bien méchante.  

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Echo
X-Men Oméga
avatar

Messages : 1011
Date d'inscription : 10/05/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   Dim 19 Jan - 22:20

- T'as les mains qui bougent bizarrement ! T'as mangé un truc pas bon ?

Sanzo avait tourné la tête vers elle, lui souriant, chose qui était allée à Rachel, mais n’avait pas empêchée sa camarade de s’inquiéter également, avec un temps de décalage. Et il poursuivit, en tournant la tête vers Kaede cette fois, avec le même sourire.

"Non tout va bien au contraire, vraiment très bien"

Il semblait en transe, ou complètement stone à la limite, Rachel n’aurait réellement sut le dire, mais quant il commença à la regarder dans les yeux avec son éternel sourire, cela la gêna, et même si ce n’était pas très significatif pour elle, elle détourna le visage. Les ronronnements s’amplifièrent, et suite à une grande inspiration, les tremblements devinrent une chose bien différente ; le Phénix avait eut raison, il se transformait.

C’était très étrange à regarder, car le processus zoomorphique impliquait des hormones animales mais également de la modification physiologique assez conséquente, et la jeune femme ne pouvait s’empêcher de se demander où partaient toute la matière « consommée » ; les diverses polymorphies et métamorphoses l’intéressaient énormément, car ayant chacune un potentiel de découverte et d’amusement intéressant, mais leurs complexités respectives maintenaient Rachel à des années lumières de toute tentative de Biokinésie d’un tel niveau, quant bien même elle parvenait déjà à s’altérer légèrement pour faire disparaitre ses cicatrices.

Dans tous les cas, tout se passa bien trop rapidement pour qu’elle l’analyse en détail, et Sanzo devint une grosse boule de poils, qui si plus petite qu’elle ne l’était avant, était plus poilue également, comme si la densité de poils était inversement proportionnel à la taille de la bestiole.

Bestiole qui entreprit de se lécher consciencieusement ; après la bouffe, la toilette, ce n’était en rien choquant, sauf quant on se la faisant avec la langue… heureusement Rachel n’était pas facile à dégoûter. Et malheureusement, elle le fut d’une toute autre manière. Epaules basses, le Phénix laissa à l’animal, car s’était ainsi qu’il se comportait, le soin de faire sa vie, tant au niveau hygiène qu’au niveau quémandage de nourriture, mais c’était là une chose amer.

La rousse soupira alors qu’il se frottait de contentement contre elle, ayant la simple réflexion qu’il ne comprenait rien à rien. Il voulait se faire aimer, il voulait devenir son « petit copain », son « compagnon », son « amour » ou quelque soit la formulation qu’il pouvait employer, et au final, il se comportait comme un animal de compagnie. Plus de déjà avoir un animal de compagnie, c’était bien là ce que la rousse n’aimait pas chez quelqu’un d’autre : être une ombre, être un jouet.

Rachel savait ce qu’elle cherchait chez un compagnon, elle savait ce qu’elle avait le plus aimé chez Franklin, et ce n’était nullement cela. Elle avait besoin de se sentir protégée, quant bien même ce n’était pas nécessaire, elle avait besoin de se sentir guidée, même si elle savait où elle allait, elle voulait une personne pour s’abandonner tout simplement, s’en remettre en toute confiance, elle voulait une affection bienveillante, bienfaisante, même si cela semblait totalement surréaliste ou inutile. Oui, elle était Rachel Summers, oui, elle était le Phénix, et alors ? En quoi ses pouvoirs étaient-ils contradictoire avec un besoin de se sentir soutenue, protégée et rassurée ?

Sanzo savait être là, mais ne cherchait ni à guider, ni à rassurer, il ne s’imposait pas et était trop jeune pour comprendre ses maladresses et ses erreurs. Il semblait s’entêter dans la suite d’un sentiment qu’elle ne partageait pas, et elle ne voulait lui dire qu’il partait dans une direction toute autre que celle qu’elle-même attendait car c’était sa direction à lui, et que le Phénix jugeait n’avoir à forcer les choses : s’ils ne se correspondaient pas, ils ne se correspondaient pas, point barre. Mais par lâcheté, elle ne parvenait pas à lui dire qu’il n’y avait toujours rien, et que parfois sa maladresse le rendait lourd. Comme ce soir.

Qu’il eut gardé un comportement humain, même en chat, cela serait passé, mais là, qu’il se rabaisse et se déshumanise, elle préférait encore aller trouver Cerberus et la câliner, car il n’y aurait aucun sous-entendus dans cette relation là, aucune réelle attente.

Rachel attendit qu’il en eu terminé avec elle pour se relever, la mine assombrie.

- La soirée se finit ici pour moi, déclara-t-elle sobrement. Je vais aller me reposer, et j’ai beaucoup à penser.

Oh que oui, elle avait beaucoup à penser, car il semblait que les sujets qu’elle avait fuit à l’aide de ses amis la rattrapaient avec cette même aide, et elle devait reprendre sa réflexion, et faire un choix. Tout était une question de choix, et la nuit allait être longue alors qu’elle aurait le sien à faire.

Pourquoi rester ? Pourquoi faire l’effort de se prendre la tête encore et toujours avec les complexités de ce monde alors que l’on avait une chance d’y échapper ? Pourquoi…

C’était un choix, c’était son choix, et elle devait à nouveau peser le pour et le contre, elle devait à nouveau avancer sur des chemins qu’elle seule pouvait arpenter puisque de telles questions ne se poseraient jamais pour les autres. Après, cela ne signifiait pas qu’ils ne pouvaient pas les comprendre, mais elle n’avait plus personne pour essayer.

- Faites pas de bêtises, et merci pour la soirée.

A pas lent, le Phénix recommença à parcourir les sentiers des questions cornéliennes qui lui hantaient l’âme, mais elle savait que cette aventure pèserait dans sa décision finale. Restait à savoir laquelle elle serait.

RP TERMINE pour Rachel
Suite au lien suivant : Sororité
Hors Jeu:
 

_________________
Phénix

"Des monstres ont fait de moi un monstre,
Des divinités ont fait de moi une divinité,
Seuls les humains peuvent faire de moi une humaine."






731 Posts Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prom Night] Dirty Dancing version 2013 [pv Kaede et Rachel]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Prom Night : le bal de fin d'année 2012-2013 [libre]
» notre village de noel version 2013
» Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}
» [Coffret été 2013] THE GREEN STIL, version première page, spoiler du 18 au 25 juillet
» Des problèmes avec la nouvelle version Java 6.0.2.0

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: