AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Les Aristochats

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanzo Aoe
Élève à l'Institut expérimenté(e) Delta
avatar

Messages : 1105
Date d'inscription : 03/11/2012

MessageSujet: Les Aristochats    Ven 7 Juin - 10:20

(Samedi 27 janvier)

Il faisait beau et chaud .. du moins aussi beau et chaud que pouvait l’être un 27 janvier. Sanzo était fatigué. Depuis ce fameux 10 décembre les choses lui semblaient difficiles. D'abord c'était l'hiver et Sanzo détestait le froid et la pluie. Ensuite, Cait et Rachel étaient ... indisponibles pour dire les choses sobrement. Il s'efforçait d'oublier leur dernière rencontre et tout ce qui s'était dit et passé .. en vain bien sur.
Il s'efforçait aussi d'oublier sa première métamorphose, son attaque contre ses amis et ce qui avait suivi. Il se souvenait de tout et l'impuissance totale sur les événements l'avait perturbé, à tel point qu'il avait failli ne pas rentrer chez lui pour noël.
C'était l'insistant d'Océane qui l'avait décidé. Elle aussi quand elle voulait quelque chose ... difficile de lui refuser. Et puis Sanzo avait besoin de parler de tout ça avec quelqu'un de .. neutre.
Il était donc rentré le 21 en se promettant de rester le moins longtemps possible. Il avait dit au revoir à ses 2 copains qui avaient eu une attitude étrange, mais il n'y avait pas fait très attention.
Le voyage avait été long, très long malgré le confort de l'avion privé de son père. Revoir son père et Karl avait chassé ses soucis pour un moment mais l'inquiétude était vite revenu et pourtant ...
Le 24, veille de ses 17 ans, il avait été réveillé par une agréable surprise : Océane et son frère, ainsi que Sean et Kamen ses 2 meilleurs amis, étaient devant lui, les bras chargés de cadeau.
La journée avait été vraiment une des plus belles ; ses amis s'étaient efforcés de le distraire au maximum et ils avaient réussi. Les cadeaux lui avaient fait un plaisir immense et le repas était plus qu'excellent. Karl et Océane s'étaient surpassés car il était hors de question de commander chez un traiteur. Karl avait parfois des idées bien arrêtées sur les choses de la vie. Les garçons avaient passé une partie de l'après midi sur les nouveaux jeux vidéo tandis qu'Océane profitait de la bibliothèque. Le soir venu, ils avaient parlé longtemps de tout et de rien et surtout de Cait et Rachel. Océane lui avait alors expliqué que les filles réagissaient bien différemment des garçons. Qu'elles avaient besoin de plus de temps et n'aimaient pas être "pressée", qu'il fallait qu'il soit patient, présent mais pas insistant ..
Sanzo avait apprécié les conseils, surtout qu'Océane lui avait assuré qu'elles reviendraient vers lui quand elles se sentiraient prêtes. Sanzo s'était alors détendu et les quelques jours s'étaient transformés en une semaine de rêve. Ses camarades n'ayant plus de famille, ils avaient profité de la maison et de ses avantages avec un plaisir non dissimulé. La piscine couverte dont Sanzo était resté à l'écart, le sauna, la salle de sport ainsi que bien sur la cuisine d’où sortait toute sorte d'odeurs alléchantes avaient ravi ses amis. Karl avait fait profiter les garçons de ses conseils avisés ainsi que d'une démonstration d'aïkido dont Sanzo était ressorti moulu. Kamen avait été le plus ravi de tout ça et il s'était rapproché du mutant-gorille. Le jeune mutant avait beaucoup appris de son ainé.
Mais toutes les bonnes choses avaient une fin et les garçons étaient rentrés à l'Institut pendant qu'Océane et son frère retournaient à leur travail.

Donc aujourd’hui il faisait beau. Sanzo s'habilla assez chaudement mais resta pieds nus selon l'habitude qu'il avait dorénavant pris. Il ferma soigneusement sa porte, ouvrit la fenêtre et grimpa lestement sur les toits. C'était maintenant un vrai jeu d'enfant pour lui. Ils étaient un peu humide mais une bonne partie de la neige avait fondu .. enfin celle qui était en plein soleil. Il se dégagea une place et s'allongea. Les yeux fermés il leva son visage vers la chaleur. Au bout de quelques minutes, il se sentit bien. C'était vraiment agréable. Il se mit à ronronner doucement.
Un petit nez froid sur son visage. Une douce fourrure se coulant sous sa main. Un léger poids sur son torse. Un deuxième ronronnement retentit. Plus fort. Il avait la flemme d'ouvrir les yeux surtout qu'il savait à qui cela appartenait. Cerbérus l'avait rejoint. Sanzo la caressa. Ce geste était vraiment apaisant.
D'une voix molle il s'adressa à la minette
"toi aussi Rachel t'a laissé tomber .."
pas de réponse .. Cerbérus ne répondait jamais ou presque. Sanzo ouvrit un oeil. La petite bête se mit à bailler avant de se lover sur la poitrine du jeune homme. Le ronronnement des 2 amis, la chaleur du soleil, une détente parfaite ...

Soudain une odeur alléchante vint lui taquiner les narines. C'était chaud, c'était bon. Il ouvrit les yeux : un petit oiseau s'était perché non loin sur un des toits en contrebas probablement à la recherche de nourriture. Il chantait de tout son coeur profitant lui aussi du soleil, inconscient du danger.
Les yeux fixés sur l'animal, sans faire le moindre bruit, la mort s'approchait. Mètre par mètre ... chaque fibre de son corps tendu vers son but. Ses muscles et son cerveaux dans une coordination parfaite. Aucune chance de salut pour la victime. L'arrière train frémissant, il se préparait à sauter ... Sa gueule se referma sur sa pauvre proie. Ses crocs s'enfoncèrent dans le corps maintenant sans vie de l'oiseau. Le sang coula dans la bouche du gros chat gris-argent. Une nouvelle odeur .. bien différente .. plus forte mais tout aussi agréable lui parvint.
Le chat leva le nez à la recherche de la source. Sur le toit du haut, une rivale.
Le chat argent se gonfla. Il n'allait quand meme pas se laisser piquer son repas. La chatte s'approcha avec prudence tout en grondant tandis qu'il lui répondait. Au moins 3 fois plus petite que lui, elle paraissait plus fragile malgré son poil et sa queue gonflés. Elle le fixa un moment avant de s’asseoir et de commencer une toilette. Elle abandonnait. Il prit sa proie et il s'approcha d'elle. Ses larges pattes s'enfonçant à peine dans la neige. La queue bien dressée, il marquait sa position de dominant.
Cerbérus émit un petit miaulement lorsqu'il s'approcha. Le chat argenté déposa son "cadeau" devant elle. Il ne lui voulait aucun mal. Les deux félins se touchèrent avec précaution du bout du nez avant de se lécher en signe d'acceptation. Après une brève conversation, ils descendirent de concert les toits de l'Institut. Le gros chat semblait un peu maladroit comme s'il n'avait pas trop l'habitude.
Fut il distrait par la jolie minette, toujours est il qu'une de ses pattes se positionna mal et il se mit à glisser sur les toitures humides de neige. Ses griffes ripant sans succès sur les tuiles, il n'arrivait pas à s’agripper. Indifférente Cerbérus continuait sa propre descente. Ce fut une gouttière qui sauva le matou en danger. Mais ses ennuis n'étaient pas fini ; des feuilles et de nombreuses brindilles bouchaient l'évacuation empêchant l'eau de couler. Oh bien sur ce n'était pas très profond mais le matou prit quand meme un bon bain. Trempé il finit par s'en sortir. Loin, très loin, dans une infime partie de son cerveau, une étrange émotion ... de la honte mais heureusement les animaux ne connaissaient pas ce sentiment si gênant pour les humains. Le matou nettoya consciencieusement sa fourrure souillée mais assez dense pour ne pas attraper froid, puis une fois satisfait rejoignit sa compagne.
Cerbérus se dirigea vers l'arrière du bâtiment. Elle connaissait les lieux par coeur et savait qu'à cette heure, les cuisiniers étaient au travail. En général, ils n'aimaient pas la voir dans leur mur, mais certains avaient bon coeur et la minette avait droit à un traitement royale.
Suivit de son camarade à la fourrure argentée elle se pointa à la porte arrière et se mit à miauler. La porte s'ouvrit rapidement. Une jeune mutante s'agenouilla et se mit à la caresser. Le matou était resté un peu en arrière moins confiant.


"Salut Cerberus, tu as un nouveau copain" l'humaine tendit sa main. Silver Cat la regarda méfiant mais devant l’attitude de sa compagne il s'approcha et la flaira. La main se posa avec douceur sur sa tête avant de poursuivre sur son dos et sa queue. La sensation était finalement pas si désagréable ... voir meme agréable.
Le gros matou se mit à ronronner tout en se frottant aux jambes de la fille.
Il faut dire aussi de d'alléchantes odeurs sortaient par la porte et que les chats étaient des opportunistes nés.
La mutante se mit à rire
"je reviens. Bougez pas" Les chats ne comprirent pas les paroles bien sur mais instinctivement ils savaient qu'ils devaient attendre.

La jeune fille revint avec une assiette remplit de divers restes de jambon, poulet et autres. Les chats se régalèrent. Faisant preuve d'une certaine "gratitude" ils se laissèrent caresser un moment encore avant de s'éloigner. Une rapide toilette et ils se remirent en route. Enfin Cerbérus surtout, Silver Cat aurait bien profité encore des gentillesses de la jeune mutante. Il miaula une ou deux fois. La porte finit par se rouvrir mais à la place de la gentille fille, ce fut le chef des cuisines qui sortit. L'homme était grand, gros et rougeaud et surtout il avait un balais à la main. Il n'aimait pas que les chats viennent dans sa cuisine et leur faisait bien comprendre. Silver cat évita le coup avec agilité et après un dernier regard au "monstre" à deux pattes alla rejoindre Cerbérus.
Si un humain avait été sur place il aurait dit que la minette avait un sourire moqueur pour son compagnon ...

Les nuages avaient fini par revenir cachant le soleil. La pluie, voir la neige n'allait pas tarder à retomber. Les chats le sentirent et Cerbérus décida qu'il était temps de rentrer bien à l'abri dans la chambre de sa maitresse.

D'un leste bond, elle franchit la fenêtre suivi du matou. Le lit était bien accueillant, chaud et sec. L'odeur y était agréable. D'ailleurs curieusement elle ne lui était pas inconnue. Les 2 chats se lovèrent en ronronnant ...

1 heure s'était écoulée ...

_________________

Nombre de rp  cat 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Aristochats
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Aristochats
» grille Marie aristochats
» mes disneys préférés
» Les jouets Kinder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Les Outils :: Fan-Fiction-
Sauter vers: