AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Franklin McCalloway [version 2.6]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 6 Juin - 19:54




CARTE
D'IDENTITE





© avatar


    NOM : McCalloway

    PRENOM : Franklin

    ALIAS ET SURNOM : Aucun

    AGE : 25 ans

    DATE DE NAISSANCE : 29 août 1987

    METIER : Électricien (intérimaire)

    NATIONALITE : Américaine, mais les origines irlandaises sont revendiquées.

    GENRE : Mâle

    CLAN : Neutre



Pouvoirs :


  • Description :
    Franklin a le don de transphasing. Derrière cette appelation se cache la possibilité pour lui de modifier la densité de son corps, et à travers cela, ses propriétés mécaniques, sa résistance, mais aussi sa force, dans une modeste mesure.

    Ainsi, lorsqu'il augmente sa densité, il devient plus résistant aux coups, aux chocs, aux impacts ou aux coupures, et sa force s'améliore. Cette résistance lui permet de faire face sans craintes à l'essentiel des dangers "quotidiens" en matière de coupures. Il résiste plutôt bien aux chocs, et peut se faire renverser par une voiture (en ville) ou un vélo sans dommages. Un objet plus gros comme un bus le laisse fortement secoué, mais sans blessures graves. On pourrait envisager une chute de plusieurs sans dommages physiques sérieux comme autre exemple de résistance aux "chocs". En matière de "perçage", il résiste aux balles des armes de poing. L'amélioration de la force est à concurrence de sa résistance : il peut frapper aussi fort qu'un coup de batte de base-ball sans batte, voire briser une cloison à mains nues, ou un mur "ordinaire", ni spécialement épais, ni spécialement blindé. Ses limites actuelles lui permettent de résister sans aucun dommage (mais avec recul) à une collision avec une voiture en ville, ce qui équivaut à une chute de 120 mètres. La force correspondante lui permet par exemple de transporter un objet d'une tonne sans fatigue, ou de percer des murs de brique ou de béton à coups de poings. Sa dureté, rapportée à un objet très pointu est équivalente à celle du carbure de silicium. Il a donc une force et résistance de classe 1 en échelle Marvel. Ce pouvoir présente une capacité offensive.

    Lorsqu'il diminue sa densité, il devient "malléable", ce qui lui offre également des résistances particulières par déformation. Il peut ainsi amortir les coups (dans les mêmes limites que l'augmentation de densité), et se glisser dans des ouvertures moins grosses que lui, à condition qu'elles soient d'au moins 10% de la taille de ce qu'il veut faire passer. Par exemple, il mesure 1m70, il ne pourra donc pas passer en hauteur dans un trou de moins de 17cm. Il ne peut ainsi pas traverser les murs. Ce pouvoir est de nature défensive.
    Son aptitude à la déformation ne lui permet pas de modéliser des objets par effort de volonté.

    Il est incapable d'augmenter la densité d'un côté et de la diminuer de l'autre, mais il lui est possible de ne le faire que sur une partie de son corps.

  • Niveaux de  maitrise :
    Il maîtrise très bien ce pouvoir et n'a aucun problème à l'activer à volonté. Il ne lui faut guère plus d'une seconde pour atteindre la densité de consigne, et il peut maintenir cet état pendant un temps assez long, de l'ordre de plusieurs heures. L'inconscience le ramène cependant à l'état normal. Seuls des états de panique intense ralentissent jusqu'à une minute son temps de transformation, mais il est suffisamment entraîné pour ne pas souffrir d'une inhibition complète.
    L'amélioration de son pouvoir lui permettra d'atteindre des densités encore plus élevées pour des résistances encore plus importantes, et une force plus conséquente. Les densités les plus faibles lui permettront à terme de passer à travers les murs.
    Dans la mesure où son pouvoir s'applique également à ses vêtements, il pourra également choisir de l'appliquer à des objets au contact. Il n'a cependant jamais exploré cet aspect et n'en a pas une maîtrise au delà de la question vestimentaire.

    Sa forme densité diminuée, pourra lui offrir la possibilité de guérir plus rapidement. Cela ne concernera que les blessures ouvertes (coupures...) et la vitesse dépendra de la gravité. Une simple écorchure se refermerait totalement en une minute, tout comme une éraflure, mais une coupure plus profonde mettrait plutôt 5 minutes. Quant à tout ce qui nécessiterait des points de sutures, cela pourrait aller jusqu'à une demie heure. L'amélioration de cet aspect guérison consistera à augmenter sa vitesse de cicatrisation, et à permettre de guérir de traumatismes de plus en plus graves, comme les traumatismes internes, ou les grosses atteintes externes.

  • Lien entre les Pouvoirs:
    Il s'agit en fait d'un même pouvoir, appliqué dans des directions opposées. L'aspect guérison peut se comprendre comme une utilisation de sa capacité de déformation pour rapprocher les berges d'une plaie, et en combler le "trou".



Description Physique :


  • Apparence :
    Franklin mesure 1m70 pour 80kg, et c'est un gros bébé. Plutôt genre tas de muscle, légèrement poilu ("entretenu", dit-il), ses origines américaines lui donnent une meilleure tolérance au soleil que son sang irlandais, ainsi que des cheveux chatains. Mais ses yeux bleus sont typiques.

    Son visage est carré, aux traits assez durs, qui peuvent parfois donner l'impression qu'il est un peu lourdaud, benêt, ou maladroit. Il reste néanmoins assez fin du nez, ou des sourcils, pour qui arrive à se détacher de sa mâchoire et son menton vraiment carrés, qui lui donnent un côté viril, sans doute assez dur. Son style est parfois évolutif en matière de pilosité, de glabre à barbe de trois jours, ou pour la coupe de cheveux, courts, en brosse, ou un peu plus long. Selon son humeur... La mode... Les finances...

    De carrure impressionnante, il n'hésite pas à en jouer et à se faire plaisir d'un point e vue vestimentaire. Quand il peut se le permettre bien sûr, tant pour l'argent que pour l'intérêt. La plupart du temps, il faut bien avouer qu'il sera en tenue de travail, avec un bon jean épais, un tshirt ou une chemise épaisse qui ne craignent pas, des grosses chaussures... Mais il tâche de toujours mettre un petit détail pour bien faire la différence entre les lourdauds sans classe du bâtiment, et lui.

    Son attitude générale n'est pas un de ses atouts. Bien loin de la suffisance et de l'esbrouffe des playboys de bac à sable, il se fait plutôt distrait et distant, ce qui contribue à renforcer son côté vaguement nigaud, souligné par une bouche pas spécialement fine. Un instant d'attention supplémentaire permettra à qui le regarde de constater qu'il est probablement un peu moins stupide qu'il n'y paraît, et qu'il observe beaucoup le monde.

  • Signes Particuliers  :
    Rien de très notable.




Caractère :


  • Mental :
    Franklin a une personnalité complète et complexe, assez paradoxale par ailleurs. Au premier abord, il semble simple. Simpliste. Simplet. Une tâche, exécuter la tâche, ni plus, ni moins. Quelque part, il y a un peu de ça. Franklin a très tôt et très rapidement appris qu'il fallait suer pour avoir des choses, et que le job devait être fait. De quel job il est question, c'est ici que les choses se compliquent. Certes, il y a son métier, ou bien des choses aussi anodines que descendre les poubelles, mais il y a aussi des choses moins roses, plus sombres, moins avouables, et Franklin n'a que trop posé les yeux dans cette direction pour se permettre de négliger cela. Est-ce que pour autant il y aspire ? Certainement pas. Les choses devant être faites, il serait simple de croire que la fin justifie les moyens, mais ce serait bien mal le connaître. Les moyens sont dans la fin. Mais les moyens ne sont pas toujours ni très honnêtes, ni très en phase avec la loi ou la morale. Il n'est pas question de vampiriser les autres, ou d'exterminer son prochain pour avancer. Juste de survivre dans un monde qui ne fait pas de cadeaux.

    Il n'est donc clairement pas un adepte de la procrastination, mais n'est pas non plus un suppôt du mal. En réalité, il est même plutôt gentil. Il a reçu une éducation altruiste, et emprunte de religion catholique. Il garde des sentiments étranges face à la religion, faits d'une immense espérance, mais également une immense déception. Il ne faut pas pour autant croire qu'il va à la messe, qu'il donne la charité, ou qu'il va aider son prochain perpétuellement. À chacun sa croix. Il fait ce qu'il peut pour lui, puis pour ses proches, et c'est seulement s'il reste quelque chose à manger qu'il verra pour aider de parfaits inconnus.

    Ceci étant pour son aspect plus social, l'intérieur est un peu plus posé, un peu plus rangé. Il est d'une nature très calme, et y aspire sincèrement. Il sait se secouer et secouer les choses quand il s'implique, mais dans le fond, ses aspirations sont simples : quelques bons amis, quelques bons livres, de quoi se cultiver, des promenades, et un peu de bière quand même. Il aime vraiment beaucoup son métier, bricoler des trucs, quoiqu'il peste beaucoup en le faisant. C'est surtout la satisfaction de regarder le résultat final qui compte pour lui, et de ce point de vue, il est plutôt patient. Il aime aussi se dépenser, mais préfèrera les sports individuels : musculation, course à pied, natation... La fatigue physique a un effet euphorisant et lui vide l'esprit, ce qui n'est pas toujours une mauvaise chose.

    De son passé, il garde de bons et de mauvais souvenirs. Des personnes proches, sa famille, qu'il aspire à revoir, et qu'il cherche à aider ; d'autres moins avouables, qu'il a parfois un peu de peine à assumer, et avec lesquelles il ne veut plus se fourvoyer. Il a un profond respect et une immense admiration pour son conseiller d'insertion, et par extension, pour tous ceux qui vont tendre la main à ceux au fond du trou.

    Sa mutation l'a affecté. Non pas comme une bénédiction ou une malédiction, il a très tôt incorporé l'idée que l'égalité était une douce illusion, et que chacun devait faire avec ce que le Seigneur lui donnait, pour faire de son mieux. Mutation ou autre chose, après... Mais il n'aime pas l'idée que devenir un mutant fasse de lui une cible. Une cible de haines racistes et xénophobes, bien sûr, avec un certain risque d'agressions, mais aussi une cible de vélléités diverses : personnes voulant utiliser les mutants et leurs pouvoirs pour arriver à leurs fins, réduisant les hommes à l'état d'outils, ou bien voulant les utiliser comme faire-valoir politiques, caution mutante, ou d'autres choses de ce genre. Au final, ça marche pour lui, mais aussi pour tout le monde. Ne fait pas à autrui ce que tu ne voudrais pas qu'on te fit, dit l'adage.

    De ce point de vue, il n'aime pas du tout l'idée de se faire exterminer, bien évidemment, et tâche de se tenir éloigné de ces problèmes, en conséquence. Les purificateurs constituent, dans ce contexte, une sorte de repoussoir ultime. Des fanatiques qui tuent, et au nom de Dieu en plus. Il comprend Magneto, d'une certaine façon, mais ne le cautionne pas. Tout comme il envie le relatif angélisme d'un Charles Xavier, même si, au fond, il tendrait plus vers cela. L'idée que les mutants soient acceptée au sein de la population normale est un objectif louable, et toujours plus crédible que l'esclavage ou l'extermination, et l'exemplarité du comportement est probablement l'une des clefs qui permettront d'atteindre cet objectif. Ceci dit, pour patient qu'il soit, Franklin est parfois aussi un peu pessimiste : tant que les humains normaux n'auront aucune empathie pour les mutants, ça ne risque pas de bouger, et comme ils n'en ont déjà pas pour leur prochain... L'accueil et l'aide fournis lui plaisent beaucoup. Le côté chatons dans le sac qu'il ne reste qu'à jeter dans le fleuve un peu moins, et les équipes opérationnelles lui laissent un sentiment mitigé. Sans susciter son aversion pour autant, il a des sentiments très mitigés envers les X-Men. Tant qu'il est question de protéger l'humanité, pourquoi pas ? Mais parfois, la limite est franchie, des frappes préventives contre les mutants, ou des dommages collatéraux se font sentir, et il pense que ça dessert la cause. L'exemplarité est importante pour Franklin, et se dire que des mutants vont réclamer l'égalité à coups de boule de feu lui semble complètement contre-productif. Une structure comme le BAM ne l'inspire pas : ces administrations qui gèrent les gens peuvent faire le meilleur comme le pire.

    Au final, il ne sait pas trop de quoi l'avenir sera fait. Son passé lui semble déjà bien rempli, et il commence à peine à avoir un peu de stabilité dans sa vie. Il sait au moins ce dont il ne veut plus : traîner dans des affaires louches, faire de la prison, fuir, se cacher. Avoir une vie rangée, mais sans renier ses convictions naissantes, voilà ce à quoi il aspire. Mais cet avenir semble bien nuageux pour les gens qui ont le malheur d'être différents...

    Il n'a pas de phobie à signaler, et l'essentiel de ses craintes se concentrent sur la relative stabilité qu'a atteint sa vie. Il n'aimerait clairement pas devoir repartir sur les quatre chemins, être dans l'incertitude, ne faire confiance à personne, devoir faire des trucs louches pour gagner son pain...


Histoire :

  • Talents Particuliers  :
    Ayant fricoté avec des personnes peu recommandables, Franklin a quelques notions de "comment les choses se passent" dans les endroits où les gens normaux ne vont pas au delà d'une certaine heure. Il sait également se bagarrer, plus que correctement se battre.
    De par son métier, il connaît également très bien les installations électriques, et a de bonnes notions de la plupart des métiers du bâtiment (hors gros œuvre)

  • Possessions :
    Il loue un appartement sans fioritures particulières, et y possède l'équipement classique. Il a également un véhicule utilitaire, et de l'équipement d'électricien (outils en tous genre, et pièces électriques d'avance) pour son métier.
    Il n'est clairement pas riche, mais n'est pas à la rue non plus. Depuis qu'il travaille, il a réussi à mettre environ 10 000$ de côté, en menant une vie un peu austère, en gardant soigneusement les gains de sa "vie passée", et à l'aide d'une paie oscillant entre 700 et 3000$ par mois selon les chantiers qu'il effectue.
    Il conserve également son petit trésor, deux photos en fait, l'une de sa famille, que sa mère lui a envoyé, et une de lui et Dawson, juste avant leur séparation.

  • Biographie :

    D'abord il y eut Tori, issue d'un Canadien. Deux ans plus tard, Siobhan et Sinnead, vraies jumelles, issue d'un Irlandais quelque peu fondamentaliste. Et après une pause de trois ans, Dawn, d'un Américain. Et ce n'est qu'un an et demie plus tard qu'enfin, le 29 août 1987, Franklin vint au monde, du même américain. Un Stephen cette fois. Un peu plus vieux que madame, grand élancé, brun, squash tennis, brunch d'affaire et costumes soignés.

    Mrs. McCalloway, américaine d'ascendance irlandaise, est une femme fort pieuse, mais malheureusement fort naïve également. Pas spécialement au fait des techniques modernes de contrôle prénatal, elle reçoit chacun de ses enfants comme une bénédiction du ciel, et chacune de ses lettres de rupture comme une preuve supplémentaire (s'il en était besoin) de l'abandon total du genre masculin à ses instincts les plus vils et débauchés. Mais avec le dernier, ça a l'air de coller un petit peu mieux. Les premières années en tout cas. Tori, 6 ans et demie, s'entend bien avec son beau-père. Il est ingénieur pour une compagnie pétrolière, au Texas, et gagne plutôt bien sa vie. Et il semble aussi assez amoureux pour accepter toute la petite famille McCalloway.

    1991, quatre années sont passées, dans une ambiance assez sereine, et terriblement féminine, avec son lot de cris suraigüs, de cheveux tirés, de pleurs, et de poupées mannequin. Et Franklin, le seul petit mec dans tout cela, regarde ce monde qui s'active et s'affaire tout autour de lui avec curiosité, et peut être un peu de perplexité. Tori commence à être grande, et elle s'occupe un peu de lui, même si dans le fond, il joue plutôt avec Dawn, plus proche en âge. Les deux jumelles sont inséparables, et un peu folles, il n'aime pas. Trop de bruit, trop de cris, de mouvement. Il s'habitue vite à jouer tout seul, ou à rêvasser. Et il commence à aller à l'école également, où il se découvre plutôt bon élève, appliqué, et avec de l'avance en expression orale. Il faut dire que ça papote à la maison, et Mrs. McCalloway est très stricte sur l'éducation et l'instruction. Ça ne plaisante pas avec les devoirs !

    1993, les choses commencent à déraper. Le paternel est muté à l'étranger. Franklin a six ans, et brille à l'école élémentaire. Il parle aussi bien qu'un adulte, fait de belles phrases, et a une jolie écriture, mais il est toujours un peu solitaire, ne joue pas avec les autres garçons, qui lui rappellent trop les infernales jumelles, à faire du bruit, courir et se bagarrer. Les filles sont plus soft : elles travaillent à l'école, jouent sans chahuter, et il en a plus l'habitude, il faut bien l'avouer. Mais la seule présence masculine lui manque un peu. Son père n'était pas là à des horaires décents, mais les moments partagés étaient précieux.

    1994, un avis tombe, il faut quitter la maison, et son père n'aidera pas financièrement. Franklin a 7 ans et ne comprend pas exactement ce qui se passe, mais Mrs. McCalloway semble très affectée. Ils revendent la plupart des affaires, et déménagent dans un quartier peu recommandable, changent d'école, changent de domicile, récupérant un fort petit appartement où tout le monde s'entasse. Seule Tori a sa propre chambre, elle commence à être grande. Les jumelles dorment ensemble, le contraire aurait été étonnant, et Franklin dort avec Dawn. Mrs. McCalloway travaille de nuit, et tout devient cher et compliqué, tout doit être recompté. C'est plus drôle quand c'est sur les cahiers de maths... Et les gens à l'école sont bizarres. Les garçons sont très agressifs, et se battent jusqu'au sang, les filles sont terrifiées et restent entre elles. Il n'y a guère que Franklin pour encore aller vers elle, même si ça lui coûte parfois d'être secoué ou moqué.

    1997, Tori, la studieuse aînée, décroche une bourse pour aller étudier dans une école lointaine. C'est un gros pincement au cœur, mais dans le fond, c'est le mieux qu'il y ait pour elle. Et puis Dawn récupère la chambre, les jumelles ne voulant toujours pas se séparer. Franklin est un peu plus seul, mais il a dix ans, il est temps d'un peu s'occuper de soi, et de moins se faire materner par sa plus grande sœur. Les choses vont de mal en pis à l'école : il reste en tête de classe, et aussi éloigné que possible des groupes turbulents, mais ils lui font vivre l'enfer. Difficile d'en parler, difficile de savoir vers qui aller. Sa mère s'inquiéterait, les jumelles ont bien assez, et Dawn ne devrait pas se faire de soucis pour lui. Après tout, il est l'homme de la maison !

    2000. Résultats scolaires en baisse alarmante, il faut vous ressaisir. Ainsi allaient les bulletins, se suivant et se ressemblant. L'ambiance était mauvaise, Franklin s'isolait un peu. Les filles ne le fréquentaient plus parce que "les garçons, c'est nul", et les autres garçons suscitait chez lui un profond malaise. Leur comportement était toujours aussi exaspérant, fait de luttes violentes, d'insultes, de bêtise glorifiée, et d'allusions sexuelles, mais quelque part, Franklin enviait cela. Ses tentatives de se lier échouaient toujours, les intellos ne sont pas bien vus dans ces milieux. Mais le sport remontait tout. Franklin était plutôt bon, et plutôt massif, ça aidait pour le football.

    2002, il n'y avait guère plus que le sport pour sauver tout ça. Et une bourse sur critères sportifs plus qu'académique qui se profilait pour la rentrée prochaine. Mais même au sport, les choses commençaient à déconner. Les entraînements de foot étaient durs, et dans sa position, Franklin prenait de sacrées claques. Et pourtant, il encaissait bien, récupérait vite, n'avait pas de bleus... On entendait beaucoup sur les mutants, et dans le fond, peut être en était-il un, mais il y avait un autre trouble en lui, plus profond, plus complexe, qui se manifestait lui aussi après l'effort, dans les vestiaires. Et qui lui valait nettement plus de quolibets qu'une mutation que bien peu de ses camarades ne soupçonnait !

    L'ennui, c'est que ça commençait à se voir et à se savoir que les filles, c'était pas son truc. Des copines, ouais, bien s'entendre et tout, mais plus si affinités, c'était juste pas possible. Ca pouvait parfois jaser sec sur les miracles de l'éducation dans un environnement typiquement féminin, l'absence paternelle, ou d'autres psycho-comptoir de cet acabit. Même chez lui, c'était craignos. Ses sœurs ? A priori, elles s'en fichaient comme d'une gigne. C'était sa mère qui était plus compliquée. La religion tout ça. L'amour du prochain, c'était pas très universaliste, bien souvent.

    D'autant qu'être homo n'était pas exactement le plus lourd secret du jeune Franklin. Ça avait commencé aux entraînements de sport : l'entraîneur le félicitait pour sa capacité à encaisser les coups, et les autres le regardaient de travers quand il arrivait à se relever après des placages un peu rudes, alors que même des costauds tournaient un peu. Plus il y pensait, et plus ça lui apparaissait comme une révélation : sa capacité à encaisser n'était pas naturelle. Il aurait pu avoir des ailes, un troisième oeil, ou un pouvoir cool, mais il avait fallu qu'il soit juste... un gros rocher. Il avait finalement fallu quelques "tests" dans des endroits discrets pour se rendre compte qu'il n'était pas exactement fait comme les autres.Coups de poings contre les murs, chutes depuis le premier étage d'abord, et ça ne lui faisait rien... Il n'y avait donc plus à tergiverser, il en était un. Ça avait ses bons côtés, mais ça risquait aussi de lui compliquer sérieusement la vie.

    C'était il y a des mois. Des années même. Mais ce souvenir était encore bien présent alors qu'il attendait son train, sur un quai venteux et humide. Il avait récupéré tout ce qu'il pouvait transporter d'affaires dans sa valise, pris autant d'argent que possible, et tâché de se trouver une destination pas trop chère. Et sur place... Sur place il verrait. Les nouvelles villes sont souvent fascinantes et émerveillantes. La vie semble facile, on mange ce qu'on veut tant qu'il y a de l'argent. Sauf que le soir, il faut dormir, et ça se complique quand même pas mal. Se faire héberger chez d'illustres inconnus, ça allait un soir. Dormir sous les ponts, ce n'était pas génial, et l'argent filait vite. Alors quand finalement un hébergeur d'un soir lui demanda de payer en nature, il se contenta de fermer les yeux et d'attendre que ça se passe.

    Tout ceci n'avait rien de drôle, mais ça payait les factures, et ça pouvait même pas mal rapporter parfois, pour peu qu'on ait pas trop d'amour-propre, et beaucoup d'imagination. De quoi payer une piaule, et de la nourriture de base, ainsi qu'un téléphone portable, pour nouer les contacts. Une petite affaire qui ne marchait pas trop mal, et qui lui permettait d'être un tant soit peu lui-même. Pas de filles qu'il faut faire semblant de draguer, pas de mini-machos qui essayaient de faire homme. Ou bien quelques uns, des clients. C'était les pires. Sa famille lui manquait un peu, mais quelque part, il se doutait que c'était le mieux pour sa mère. Une bouche en moins à nourrir, et avoir une pédale mutante sous son toit aurait sans doute été trop compliqué pour elle.

    2003. C'est un miracle madame. C'est tout ce que le policier avait réussi à dire à sa mère, en ramenant Franklin à la maison. Il était plus vieux d'un an, et avait vécu de son "métier", de petits trafics, et de choses de ce genre. Sauf que ça avait fini par mal tourner... Une vilaine rixe à coups de barre de fer. N'importe qui serait mort, disait le légiste. Mais la police l'avait retrouvé comme ça, et avait pu élucider un cas de disparition. Sauf qu'il avait fallu tout dire. Vraiment tout. Et affronter les questions, les cris, les pleurs, la déception... Un peu de théâtre aussi, sans doute. Dawn n'avait rien dit et avait été d'un grand secours. Même les jumelles, d'habitude pas trop intéressées par le reste des frères et sœurs, avaient fait preuve de soutien. D'indifférence aussi, mais quelque part, c'était aussi un soutien.

    2004. La pilule n'arrivait pas à passer, et clairement, Franklin n'était plus vraiment le même aux yeux de sa mère. Sauf que la décision à prendre fut de l'envoyer en pensionnat, plutôt que de le laisser de nouveau mener sa vie et la gagner... à sa façon ! Au moins, il serait un peu encadré, et pourrait continuer ses études. Ça, c'était la théorie. Parce qu'en pratique, partir dans une ville éloignée pour étudier, ça avait grosso modo les mêmes caractéristiques que l'étape précédente, le paiement du loyer en moins. Après, il fallait quand même prendre un petit boulot, pour les extras. En général, il était question de bosser dans un fastfood, service ou plonge... C'était bien pour la façade officielle, pour envoyer des sous à la famille, et pour payer le téléphone. Mais quand on apprécie un certain train de vie, on peut aussi faire des extras. En étant plus sélectif.

    2005. Les boulots étudiants, c'est bien, mais les études, c'est mieux. Et pour ça, Franklin n'était pas trop doué. Le sport, ça allait, on le saura. Mais le reste n'était pas génial. Sans doute dormait-il trop peu. Mais son avenir à l'internat était plutôt compromis, et comme il devenait majeur, il était à peu près clair que sa mère ne remettrait plus au bout. Il avait un peu de quoi voir venir. Un mois. Deux mois peut être ? En tout cas, l'école était finie pour lui, et il n'avait pas grand chose en poche pour l'avenir. À part un client bizarre. Mr Dawson. Un régulier, mais gentil. Quadra dynamique, propret et entretenu, avec probablement femme et enfant l'attendant pendant qu'il "faisait des heures supplémentaires" ou une sottise de ce genre. Mais il était assez différent du reste de la clientèle.

    2007. Parier sur Dawson n'était finalement pas une mauvaise idée. Au début, c'est lui qui payait l'appartement, et qui prenait d'ailleurs parfois sa compensation, mais il était également d'un grand soutien. Il ramenait des livres, ou discutait boulot. Peut être au fond n'avait-il pas grand monde non plus... C'était son idée de faire de l'électricité, mais c'était sympa de bosser là-dedans. Des grosses machines qui font de la poussière, des fils et des câbles, pas le côté crade et boueux du plombier, un peu de réflexion, et la satisfaction du boulot terminé une fois le chantier fini. L'inconvénient majeur, c'est que la tenue de chantier était clairement moins sexy que dans les films. Un moindre mal cependant.

    2009. Dernier rendez-vous avec Dawson. Un diplôme en poche dans sa chemise, tout près d'un gros pincement au cœur pour Franklin qui perdait une des seules personnes hors de sa famille à avoir foi en lui. Un rendez-vous plus long que d'habitude. L'interim commençait à démarrer, quelques chantiers se présentaient, et l'avenir semblait assuré sans son "tuteur". Même si dans le fond, il était peut être devenu un petit peu plus que ça. C'était malsain, disait-il. Il fallait passer à autre chose. Mais c'était compliqué de se dire au revoir. Beaucoup fut échangé à ce moment là, et un impérissable souvenir habite maintenant Franklin, quoi qu'il soit également entaché de la certitude qu'il n'aurait que peu d'occasion de revoir Dawson. Certains souvenirs valent mieux qu'un espoir vain, avait-il dit, entre autres conseils.

    Et depuis ? Depuis les choses vont bien. Les affaires fonctionnent, le travail est régulier, les charges et traites sont payées, et il reste même un peu d'argent à envoyer à sa mère, qui ne donne que quelques nouvelles, mais a tout de même tenu à envoyer une photo de famille, elle est les quatre filles, qui ont plutôt bien tourné. Il leur manque. La photo trône en bonne place dans son portefeuille, et ne le quitte jamais, pas plus que celle de Dawson. Tout semble plus clair dans sa vie : son expérience, ses objectifs, ce qu'il veut et ne veut pas. Sa mutation aussi, qu'il entraîne à ses heures perdues, et cherche à découvrir. Quelques années consacrées à observer de loin ce qui se passe. De loin seulement... Il s'est brûlé trop de fois à vouloir s'approcher de l'inconnu sans précautions.


Avatar : Joseph Sayers
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [x]
Double/Triple Compte? : Oui [] Non [x]
Si oui, Qui ? : écrire ici
Pseudo :
Votre Age : Vieux !
Comment avez vous connu le Forum ? : Chaudement conseillé par quelques amis très chers qui se reconnaîtront sans le moindre doute ! Smile

Et sinon, [Vu par Jub]


Dernière édition par Franklin McCalloway le Mar 30 Juil - 10:34, édité 13 fois
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 6 Juin - 20:05

Bonsoir,

Une remarque sur les avatars t'a été formulée via MP elle s'applique également sur l'avatar de la fiche. Merci d'y remédier.
De plus, la vérification de mot de passe ne t'appartient pas merci de la retirer et d'indiquer que tu as lu le règlement même sur une nouvelle fiche.

Enfin il est écrit dans le règlement :
  • Citation :
    En cas d'abandon d'une fiche en cours de modération, pour changer de personnage, un délai de 8 jours serra nécessaire avant toute nouvelle modération du nouveau personnage. Et ce afin de responsabiliser les personnes qui agissent ainsi.


Cela s'appliquera donc à cette fiche.

Merci de tenir compte de mes remarques et merci aussi de ta compréhension,

Jubilee.

PS : Tu as posté ta fiche dans les "Fiches refusées". Je ne suis pas aussi pessimiste que toi je l'ai donc déplacée dans les fiches en cours de modération bien qu'un délai de 8 jours te soit imposé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 6 Juin - 20:09

Éditions faites, désolé pour la distraction. Voici ce que c'est de faire une fiche avec le cerveau en compote. Mais j'avoue que poster dans fiches refusées, faut le faire Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 6 Juin - 21:05

Bienvenue à toi Hystérique Cute
Y a du mâle en ce moment si je ne m'abuse Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Ven 7 Juin - 21:21

Bienvenue!
S'est cool, il y a de plus en plus de mec Smile Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Razz Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Lun 17 Juin - 15:54

Re-bienvenu, je te réexplique pas comment ça marche, t’y as déjà eut droit, donc j’enchaine directement.

Nom : Ok
Prénom(s) : Ok
Alias & Surnom(s) : A remplir, même s’il n’en a aucun
Age & Date de Naissance : Quelle année ?
Métier(s) :Ok
Nationalité(s): Ok
Genre : Ok
Clan : Ok

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Transphasing :
      • Donne ses classes de résistance et de force (échelle Marvel) : combien peut-il porter/soulever/tracter ? A l’inverse, à quelle force pourrait-il résister ? La Classe 1 est la possibilité de soulever 1 tonne, ou de résister à des coups d’une puissance équivalente.
      • Donne un équivalent de sa dureté, soit en terme de matériaux (ex : aussi dur que le fer) soit sur l’échelle de Mohs.
      • Citation :
        mais c'est en tranchant et perçant qu'il est plus résistant
        C’est illogique, le fait d’être déformable te permet au contraire de mieux encaisser les coups qui te déforment, non ceux qui te tranchent ou te percent, change cela
      • Explicite plus ce que tu entends pas « recoller »
  • Niveau de Maîtrise :
    • Les émotions peuvent-elles avoir un impact sur la maitrise ? genre, apparitions, utilisations ou blocages involontaires du pouvoir (colère entrainant un durcissement, et peur une malléabilité, par exemple).
  • Lien entre les Pouvoirs : Ok

Description Physique :
  • Apparence :
    • Dcris plus son visage : bouche, front, notamment.
  • Signes Particuliers :
      Ok

Caractère :
  • Mental :
    • Parle de ses peurs et phobies
    • Parle de ses espoirs et aspirations pour l’avenir
    • Développe ce qu’il pense des X-Men, en tant que groupe de super-héros/terroriste, et de l’Institution X, s’il est au courant de son existence.
    • Parle des Purificateurs.

Histoire :
  • Talents Particuliers :
      Des connaissances scolastiques ?
  • Possessions :
    • Chiffre sa situation financière : réserves d’argent et salaire.
    • Des objets avec une valeur sentimentale ?
  • Biographie :
    • Personnalise plus le paternel.
    • Décris plus l’apparition et la découverte de la mutation.


Avatar : Ok
Personnage Marvel : Ok
Double/Triple Compte : Ok
Pseudo :
Votre Age : Ok
Comment avez-vous connu le Forum ? Ok

Histoire originale, pas grand-chose à redire sur la fiche, même si quelques points sont à approfondir.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Lun 17 Juin - 16:17

bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 20 Juin - 12:55

C'est bien noté, merci pour la réponse. Je réfléchis a comment compléter au mieux et je mets a jour, probablement dans le week-end. Je changerai le tag quand j'aurai fini. :-)

Merci pour l'accueil.
Revenir en haut Aller en bas
David Knight
Résident(e) à l'Institut Delta
avatar

Messages : 129
Date d'inscription : 02/06/2013
Age : 22

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 20 Juin - 22:32

Welcome

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 27 Juin - 6:19

Des nouvelles sur cette fiche ?

Si il n'y a pas de nouvelles d'ici une semaine elle sera refusée.

Merci de ta compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Ven 28 Juin - 16:20

Bonjour,

Comme indiqué sur ce sujet, je suis actuellement débordé, mais je n'oublie pas ma fiche.

Merci pour votre compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Ven 28 Juin - 16:43

Fiche déplacée en attente pour la durée de l'absence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 11 Juil - 1:49

Fiche de nouveau active.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Sam 13 Juil - 10:36

Bonjour !

Je suis de retour, le bac s'est... disons que ça s'est passé, et malgré un peu de retard parce que le destin aime que tout tombe sur la gueule en même temps, j'ai fait une première salve de mise à jour de ma fiche, visibles en darkred.

J'espère avoir apporté suffisamment de compléments par rapport à ce qui était demandé, je n'ai pas encore tout récupéré ma capacité cérébrale, donc je me fierai aux consignes.
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Sam 20 Juil - 14:54

Hum, c’est embarrassant, comme dirait Firefox et citerait feu Daniel Hopes. M’enfin, je suis de retour ou s’en approchant, et je reviens sur ma modération de ta fiche, en m’excusant du délais d’attente.

Amy de Lauro a écrit:
Alias & Surnom(s) : A remplir, même s’il n’en a aucun
Age & Date de Naissance : Quelle année ?

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Transphasing :
      • Explicite le Force et Résistance classe 1.
      • Sa force alliée à sa dureté lui permettent de détruire quels types de matériaux au maximum ? De mémoire, le carbure de silicium est de 9,5 sur l’échelle de Mohs, au-dessus du rubis et en dessous du diamant, après, ça ne signifie pas forcément que tu puisse détruire le rubis, l’acier et autre.
      • Tu as enlever la mention disant que tu pouvais « recoller », tu abandonnes cette partie du pouvoir ? (réponds dans ton post, pas dans la fiche.

  • Niveau de Maîtrise :
      Ok

Description Physique :

  • Apparence :
      Ok

Caractère :

  • Mental :
    Amy de Lauro a écrit:
    • Parle de ses peurs et phobies
    • Développe ce qu’il pense des X-Men, en tant que groupe de super-héros/terroriste.

Histoire :
  • Talents Particuliers :
      Ok

  • Possessions :
      Ok

  • Biographie :
      Ok

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Dim 21 Juil - 22:06

Bonsoir !

C'est à moi de m'excuser, j'ai essayé de faire ça rapidement après les oraux, et voilà le résultat... J'ai fait l'essentiel des éditions demandées.

En ce qui concerne la dureté, je n'ai pas d'idées spécifiques en échelle Mohs, qui est une échelle empirique, j'ai donc fait le calcul en dureté Vickers, qui mesure la résistance en poinçonnement, en tenant compte de la géométrie des objets en contact. Il est signalé dans la fiche qu'il peut briser à coups de poings un mur de brique ou de béton. Un calcul de contrainte appliquée par un poing, et ensuite rapportée à la taille d'une aiguille indique qu'il peut percer le carbure de silicium. À supposer bien sûr que l'aiguille puisse résister à la pression énorme exercée. Mais ce point me semble plus opportun pour un calcul relatif aux coups qu'on lui porte, ou à un côté pare-balle (que je n'ai pas calculé).

J'ai effectivement laissé tomber la grosse partie recoller. J'avais réécrit un bout sur le sujet dans le pouvoir, mais j'ai oublié de le colorer l'autre fois, je l'ai passé en gold cette fois.

En ce qui concerne les peurs/phobies, j'ai essayé de faire un petit baratin, j'espère que c'est approprié. Sans être un surhomme, c'est quelqu'un qui essaie de mener une vie aussi normale que possible, et qui craint surtout d'être à nouveau dans l'incertitude. J'espère que ce trait transparaît bien dans ma description. Sinon je le remettrai plus explicitement Very Happy

Merci beaucoup pour le travail fourni, et désolé pour les interventions répétées demandées Smile
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Mar 23 Juil - 22:39

Alias & Surnom(s) : Ok
Age & Date de Naissance : Ok

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Transphasing :
        Ok
    • Facteur Guérisseur :
        Pour moi, ta capacité de « reboucher » pour guérir n’est pas incluse dans le Transphasing, c’est donc un pouvoir à part. Considérant que le premier est offensif et celui-ci défensif, il n’y a pas de problème, cependant il faudra compléter la section lien.
      • Donne les temps de guérison en équivalence par rapport à des blessures normales ; par exemple, une blessure mettant normalement une semaine à guérir, le sera-t-elle en 10 minutes ou en 1 ?

Caractère :
  • Mental :
    • Ok


Un dernier point de détail à régler concernant la régénération, et tu auras ton premier AP Wink

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Mer 24 Juil - 9:16

Les éditions sont faites en bleu. J'ai un tout petit peu modifié la forme de la description, rajouté ce qui concerne la guérison, précisé les évolutions possibles dans maîtrise, et explicité le lien. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Mer 24 Juil - 22:15

Premier Avis Positif ; un autre modo passera sous peu.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Jeu 25 Juil - 8:46

Merci beaucoup ! Et surtout, merci pour ta patience et ta disponibilité, et les remarques toujours polies et constructives Smile
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Dim 28 Juil - 23:00

Pas grand chose à redire.

Enlève voir les balises couleur pour que ta fiche fasse moins mal aux yeux à la lecture.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Lun 29 Juil - 8:35

Bonjour !

Voilà qui est fait.
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Lun 29 Juil - 17:17

Bien, donc juste une dernière chose.

J'aimerais que ta capacités de guérison reste dans son potentiel pour le moment et en clair que ce ne soit actuellement pas possible pour lui. Déplace donc cette partie du pouvoir dans le niveau de maîtrise en indiquant que cela pourra faire l'objet d'une évolution de pouvoir.

N'oublie pas non plus de corriger dans la biographie des possibles mentions de ce pouvoir.

Une fois cela fait tu devrais avoir ton second avis positif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Mar 30 Juil - 10:34

La modification du pouvoir a été faite. Il n'en était pas fait mention dans la biographie donc j'ai laissé en l'état.
Revenir en haut Aller en bas
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   Mar 30 Juil - 10:53

Second avis positif
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Franklin McCalloway [version 2.6]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Franklin McCalloway [version 2.6]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le "charity business", version française
» Les Patriotes, une version de notre hymne
» VERSION SMARTPHONE du FORUM
» Danse du poteau en Inde ... version masculine
» Franklin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: La Corbeille :: La Corbeille :: Anciennes fiches-
Sauter vers: