AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Rencontre inopinée [Kaya Spencer]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Rencontre inopinée [Kaya Spencer]   Dim 26 Mai - 15:28

    Bon. Elle était inscrite, on ne l'avait pas refusée - à vrai dire elle n'avait même pas songé à la possibilité qu'on lui refuse l'entrée parce qu'ils étaient complets et ne c'était pas demandée s'il y avait des examens ou quoi. Bon, il n'y avait rien eu de tout ça, enfin pas vraiment, mais maintenant qu'elle y pensait elle aurait peut-être du être un chouïa prévoyante, non? Enfin non, pas vraiment, puisque rien de ce qu'elle avait lu sur l'Institut n'avait laissé sous entendre ça, ça disait juste de venir si besoin. Hum, bref.

    En tout cas, maintenant qu'elle était installée, Nawri ne savait pas trop quoi faire. La nouveauté des lieux l'intimidait encore un peu, elle ne se sentait pas trop d'aller rencontrer d'autres étudiants même si ça la détendrait sûrement, et surtout, voyager pour la 1ère fois aussi loin sans ses parents lui faisait vraiment quelque chose! Il valait mieux qu'elle aille prendre un peu l'air, qu'elle visite les environs tiens, étant donné que le coin était boisé, ça devrait lui faire du bien.

    Enfin, il y avait une autre raison à son désir de se sentir seule. Pas qu'elle soit asociale - enfin si, un peu mais quand même, d'habitude elle était curieuse et allait plus vers les gens que ça - mais surtout un nouveau pouvoir venait de s'activer, qui heureusement n'avait eu aucune conséquence fâcheuse pour l'instant mais elle préférait quand même aller voir ailleurs si elle y était pour éviter les problèmes, étant donné qu'il était interdit de blesser les autres avec son pouvoir - bon, de une ça va de soit, de deux quand c'est pas volontaire c'est différent et surtout de trois son pouvoir est de copier celui des autres donc techniquement c'est pas tout à fait le sien - et son choix c'était donc porté sur les bois, un endroit assez grand où normalement elle ne devrait pas croiser quand monde.

    Elle se retrouva donc rapidement en train d'errer entre les arbres, regrettant de ne pas avoir copié les pouvoirs de ses parents avant de partir plutôt que ceux d'illustres inconnus qu'elle avait dupliqué va savoir où et quand. Bien sûr, étant donné quelle vivait avec eux et que ses parents étaient tous les deux mutants, elle copiait leur pouvoir assez souvent, mais pas tant que ça, ce qui la conduisait à se demander si inconsciemment elle ne les évitait pas pour leur préférer des Gènes X inconnus. Il n'empêche que le jour où elle serait capable d'empêcher la suppression d'un Gène X - et donc un nouveau pouvoir de s'exprimer - elle serait bien contente! Non parce que quand le pouvoir activé est assez minime voir inoffensif pour les autres - ce qui était désormais tout ce qui comptait vu qu'ici elle ne craignait plus de se trahir - ça va, mais elle en copiait parfois des assez balèzes, et si elle pétait un câble au même moment... Alerte rouge quoi. Elle avait déjà faillit massacrer une bande de crétins comme ça. Bon, ils l'avaient quand même cherchés et jusqu'à maintenant elle avait toujours réussit à éviter les dégâts - humains en tout cas - il n'y avait pas de raison que ça change, surtout face à d'autres mutants, mais quand même. Le jour où elle pourrait choisir de garder un pouvoir, elle en prendrait un qu'elle connaissait déjà, genre un de ceux de ses parents, ou bien un facile à maîtriser, comme ça plus de problème! Non parce que ça devenait vraiment casse pieds de toujours devoir faire gaffe et se contrôler, c'était d'ailleurs pour ça qu'elle était là.

    Nawri gardait précautionneusement ses mains dans ses poches tout en réfléchissant et parfois en regardant ce qui l'entourait, mais globalement elle était plongée dans ses pensées. Elle finit par s'arrêter en soupirant. En ce moment, les pouvoirs s'enchaînaient plus vite que d'habitude, d'autant qu'ils ne restaient pas longtemps, et elle craignait qu'ici cela n'empire. Après tout, elle se retrouvait maintenant dans un lieu plein de mutants! Comment allait réagir son pouvoir? Elle espérait quand même que ça n'allait pas devenir pire qu'avant!

    Dans ce cas, elle devrait peut-être s'entraîner dès maintenant à la maîtrise des pouvoirs qui lui tombaient dessus. Et à commencer par celui qui l'importunait en ce moment, surtout s'il était destiné à revenir...

    Précautionneusement, Nawri enleva ses mains de ses poches, veillant à ne faire aucun geste brusque. Puis elle avisa un arbre au tronc épais et fendis l'air en sa direction avec la tranche de la main.

    Sérieux, pourquoi ça ne marchait jamais quand elle le voulait? Pourquoi toujours de manière involontaire, quand elle ne faisait pas attention?

    Nawri fit un geste brusque pour ramener sa main, que son mouvement avait amené vers l'arrière, en avant. Alors, elle eu une drôle de sensation dans la main et, en baisant les yeux, vit qu'une branche près de ses pieds, pourtant assez épaisse, venait d'être sectionnée en deux. Flippant.

    Son pouvoir actuel, c'était ça. Avec le tranchant de la main ou juste avec un ou deux doigts, et un mouvement vif, elle créait comme une lame invisible mais extrêmement tranchante à une dizaine de centimètres de sa main ou bien à un ou deux mètres, ce qui est assez délicat pour éviter de tout déchiqueter. Quand elle faisait un geste avec la paume, l'effet était plus comparable à une sorte d'onde de choc, comme si elle poussait vraiment avec la paume de la main une personne - cela se faisait au karaté par exemple - mais avec une force accrue et proportionnelle à la vitesse du geste, et cela faisait également effet à distance. Bref, elle ne savait pas ce que c'était mais cela l'obligeait à être particulièrement prudente à ce qu'elle faisait avec ses mains étant donné que ça avait tendance à tout couper partout dès qu'elle ne faisait plus attention. Elle allait finir par se couper elle-même si elle continuait comme ça!

    Elle continua cependant de s'entraîner, tentant de maîtriser ce pouvoir difficile mais ne réussissant au final qu'à détruire d'innocents arbustes ou à lacérer des troncs d'arbre quand elle ne le voulait pas. Bon, c'était pas gagné ce pouvoir. D'accord, il arrivait que quand elle veille faire quelque chose volontairement, ça marche moins bien que quand c'est involontaire, mais pas à ce point! Là, on dirait que ce pouvoir se mettait sur pause dès qu'elle faisait mine de vouloir l'utiliser! Et évidemment, à peine avait-elle réussit à l'utiliser une ou deux fois volontairement qu'il disparaissait, et il serait remplacé dans quelques heures à une semaine par un nouveau. Vivement que ça s'améliore! Celui là, en tout cas, elle avait pas essayé de le garder!

    C'est alors qu'elle entendit des bruits de pas. Nawri vérifia d'abord que son pouvoir était bien parti puis décida de s'approcher. Bon, parler avec un être humain et faire connaissance avec un autre élève ne pourrait pas lui faire de mal! Au contraire, ça devrait lui faire du bien, ça la distrairait de ses problèmes de contrôle et de l'absence de ses parents. Elle n'aurait pas cru que ça lui ferait aussi bizarre de voyager sans eux quand même.

    L'adolescente marcha pendant quelques secondes avant de situer plus précisément la source du bruit et de l’apercevoir enfin de loin.

    - Bonjour! Salua Nawri en s'approchant de l'inconnue qui lui tournait le dos.
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [Kaya Spencer]   Dim 26 Mai - 16:27

Mon plan était parfait. Tout allait se passer à la perfection. Dans quelques instants j'aurai atteint mon plus sombre objectif...

Mais avant cela, revenons quelques instants plus tôt. Je me faisais chier. Autant le dire, c'était vrai... Avant de pouvoir démarrer les cours il fallait valider quelques détails, donc pendant que les autres élèves s'instruisaient et s'abreuvaient de savoir (ouais j'aime bien les expressions de ce genre), ben moi je glandais. J'avais déjà terminé tout le cycle de Fondation d'Asimov, et je n'avais pas apporté d'autres bouquins. Ensuite j'avais joué à des jeux mobiles sur ma tablette, mais on s'en lasse vite... Puis j'avais trollé sur des forums, mais pareil, à force on s'en lasse. Pfff si seulement j'avais une playstation ou des bouteilles d'alcool (ou les deux), j'aurais pu m'occuper... Cela étant dit, je doutais fort que se retrouver bourrée en jouant à God of War soit tellement le but de l'Institut... Nan, clairement, il était très peu probable que je trouve ce qu'il fallait pour me lancer dans ce genre d'activité.

Bon... alors, quoi... Je pouvais essayer de manger 10 pizzas sans vomir, tiens. Peut-être que Domino's livrait jusqu'ici ? En même temps c'était improbable... comment entrerait le livreur, avec le portail ? Puis s'il voyait 90 dollars de pizzas dès le premier jour, mon paternel me ferait chier. Tiens, ben voilà un truc à faire : trouver une source de revenus avec laquelle je pourrais faire ce que je veux ! Lancer des arnaques en ligne, par exemp... ouais nan. Si mon casier judiciaire explosait je me ferais virer. Alors, quoi, je sais pas... Tiens, la mode en ce moment, c'est l'agriculture biologique. Pourquoi pas ! Je fais pousser des trucs bio et je les revends super cher. En voilà une idée ! Sauf qu'il faudrait que j'attende que les graines poussent, et je suis pas patiente.

TOUTEFOIS... IL Y AVAIT UNE ALTERNATIVE ! Le jardin de l'Institut était assez grand, et à priori, il n'était pas couvert de pesticides et autres saloperies, donc... Tout ce qui se trouvait dans le jardin de l'Institut était bio ! Du coup, j'avais trouvé ma vocation : CHASSEUSE-CUEILLEUSE ! J'allais devenir la fille préhistorique de l'Institut, qui pêche avec sa lance, ramasse des baies dégueu et pas mûres, et chasse les pigeons pour ensuite les revendre au marché.

Très fière de moi, je me levai de mon lit avant de réaliser que je n'avais pas une tenue très adéquate... Les chasseurs cueilleurs ne sont pas habillés avec un hoodie "N7" et un jean noir. Mais comment adapter ces fringues à ma nouvelle vocation...?
Je commençai donc à chercher, dans l'Institut, de quoi me faire une tenue appropriée. Enfin appropriée... A mon occupation, quoi. Je parvins à dégoter un tapis en peau d'ours dans un bureau (j'ignorais à qui il appartenait d'ailleurs), et une sorte de tissu grossier dans la buanderie. Je m'empressai donc de passer le tissu autour de moi, un peu comme une sorte de toge, puis de mettre la peau d'ours sur mon dos comme une cape d'homme préhistorique. PARFAIT ! Ce n'était pas très confortable, puis j'avais un nichon qui sortait de la toge en plus, mais au moins, j'étais dans de bonnes conditions pour être chasseuse-cueilleuse.

Maintenant que j'étais équipée, je sortis donc de l'Institut. Pile à temps, car la sonnerie indiquant la fin des cours se faisait entendre... Quelques minutes plus tard et j'aurais été vue en tenue de Gloum Ouk. Oui, c'était le nom que je m'étais choisi. Gloum Ouk. Je trouvais que ça m'allait bien. Enfin, maintenant que j'étais dans le petit bois... Je devais commencer à cueillir et chasser.
Après une petite dizaine de minutes à tourner en rond comme une imbécile, j'aperçus alors une proie... C'était une sorte de gros scarabée. Ma première prise bio que j'allais pouvoir revendre sur internet à des hipsters pour 30 dollars ! Mon plan était parfait. Tout allait se passer à la perfection. Dans quelques instants j'aurai atteint mon plus sombre objectif... CHASSER CE SCARABÉE.

Et au moment où je me préparais à sauter, j'entendis une petite voix derrière moi dire "Bonjour !" avec un air enjoué. MINCE ! Ma concentration !
Je me retournai alors, l'air méfiante.

« Attention ! En tant que chasseuse-cueilleuse, moi, Gloum Ouk, je protège mon territoire des intrus ! Mon clan n'accepte que les femmes fertiles, et les guerriers dominants ! Cela permettra à ma tribu de continuer de chasser la viande, et la revendre sur internet aux hipsters pour 70 dollars le kilo ! »

Je devais avoir l'air maline, moi, avec ma peau d'ours mise bizarrement, ma toge faite avec un drap rose, et un doudou à l'air. Mais que voulez-vous... On ne plaisante pas avec la chasse et la cueillette.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [Kaya Spencer]   Dim 26 Mai - 18:19

    Nawri ne remarqua qu'en s'approcha à quel point la tenue de l'inconnue était... bizarre. Elle conviendrait d'avantage à des hommes préhistoriques. D'ailleurs, quand cette dernière se retourna, elle vit avec surprise qu'elle avait carrément un sein à l'air. Euh... C'était normal de voir des mutants comme ça ou bien il y avait aussi un asile de fous pas loin? Et... Oh non, c'était pas induit par son pouvoir au moins? Elle espérait qu'elle n'allait pas copier le sien! Ah mais... Elle venait d'en "utiliser" un non? Et mince! Nawri tenta vainement d'ordonner à son corps de ne PAS copier le pouvoir de la jeune femme - si elle était bien mutante - sans avoir aucune certitude que cela fonctionne.

    « Attention ! En tant que chasseuse-cueilleuse, moi, Gloum Ouk, je protège mon territoire des intrus ! Mon clan n'accepte que les femmes fertiles, et les guerriers dominants ! Cela permettra à ma tribu de continuer de chasser la viande, et la revendre sur internet aux hipsters pour 70 dollars le kilo ! »

    ... Gné? Késako? Plait-il? Les chasseurs-cueilleurs, c'était y'a un bail - et c'est ce qu'elle disait, cette fille (Gloum Ouk?) était habillée comme une nana préhistorique. Et que venaient faire internet et les hipsters là dedans? Ah... "70 dollars le kilo", elle voulait se faire du pognon? Ne sachant pas trop quelle attitude adopter, Nawri répondit donc avec un sourire mi figue mi raisin :

    - Je suis une femme fertile, enfin j'suis encore jeune mais a priori j'suis fertile, euh, je crois... Éventuellement, j'peux aussi jouer les guerrières, dominantes pas trop par contre. Et euh... On a le droit de chasser ici? Et 70 dollars c'est pas un peu cher pour un kilo?

    A vrai dire, Nawri ne savait pas trop quoi dire, ni où se mettre. Elle ne se rendit compte qu'après coup que sa réponse était un peu bizarre, enfin vu la situation ça ne se remarquerait probablement pas. Mais dans quoi elle était partie elle? Bien sûr, en se retrouvant dans un endroit plein de mutants, elle s'attendait bien à voir des curiosités, surtout au niveau du physique mais aussi des pouvoirs originaux, mais là, c'était plutôt une histoire de personnalité visiblement. Enfin elle espérait parce qu'elle se rendit soudain compte qu'elle avait déjà oublié de faire gaffe à pas copier le pouvoir de... Euh... Gloum Ouk. Bon, si elle était bien mutante, elle avait sans doute déjà copié son pouvoir de toute façon. Nawri ne savait pas comment cela fonctionnait mais ça avait l'air rapide. Et... Gloum Ouk, c'était quand même pas son vrai nom à cette fille? Ou bien c'était juste un délire?

    Bah... Au pire, du moment qu'il n'y avait pas de situation dangereuse, ça ne pourrait pas lui faire de mal ce genre de délire, elle n'y était pas totalement étrangère même si en général en ce qui la concernait ce n'était pas à ce point où alors sous une autre forme!



      ( OMG, j'ai à peine commencé à RP et j'ai déjà des pannes d'inspi, pardon! ^^' Sans doute parce que j'ai pas encore beaucoup RP avec ce perso et que j'ai pas mal RP récemment sur un autre fofo ^^' )
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [Kaya Spencer]   Dim 26 Mai - 19:30

« Mais nan ! Les hipsters ils achètent tout ce qu'on leur dit d'acheter, tu vas voir, ça passe ! » répondis-je face à sa surprise.

J'avais un grand sourire très fier de moi, semblant vraiment contente de mon idée géniale. Et comme tous les grands méchants dans les films, je devais expliquer mon plan au héros avant de l'appliquer !

« Pour faire de l'argent, il faut vendre. Pour vendre, il faut des produits populaires. Le bio, c'est populaire. Donc, je dois vendre du bio ! Et quoi de plus bio que quelque chose de chassé et cueilli comme à l'ère préhistorique ? Si je le fais en tenue de dame préhistorique, les hipsters vont être comme des fous et acheter ma viande de scarabée pour 70 dollars le kilo dans les boutiques "santé et loisirs" ! »

Je croisai alors les bras, montrant au passage les marques d'impact de .45 que j'avais dessus, toujours avec une mine extrêmement fière. Ce cheminement intellectuel me semblait être une vraie victoire... même si en réalité il montrait juste à quel point j'avais des façons de raisonner vraiment tordues. Enfin, c'est pas tout ça, mais il fait froid quand même. Je frissonnai légèrement, fronçant les sourcils et baissant la tête pour observer ma poitrine...

« P't'ain on se gèle ici... » grognai-je en réarrangeant le vêtement afin de cacher ce sein qu'on ne saurait voir.

Après une bonne dizaine de secondes à faire au mieux pour que le drap me couvre un peu mieux, pour que je ne meure pas gelée dans ce foutu jardin à la con, je repris ensuite mon allure victorieuse. Je venais de décider que cette jeune femme (fertile) deviendrait mon associée ! Non, je ne lui avais pas demandé son avis... Mais était-ce bien nécessaire ? Face à une telle opportunité, qui pourrait refuser ? Non, je partais du principe que demander était inutile : tout le monde accepterait immédiatement. Donc, sans le savoir, la gonzesse venait d'accepter mon offre de recrutement dans mon groupe exclusif de chasseurs-cueilleurs bio.

« Bon ! Première chose à faire, te trouver un surnom préhistorique. Ensuite, il faudra changer ta tenue parce que pour vendre de la viande bio préhistorique, il faut avoir une tenue préhistorique. C'est important, ça. Quand on mettra nos photos sur le site, il faudra que ça paraisse authentique. Comme ça les hipsters seront contents. »

Oui, j'avais une sorte de fixation sur ce concept de hipsters. J'aimais bien le mot en fait, ça ressemblait à Hippie et Chipsters. Je trouvais les hippies rigolos, et j'adorais les chipsters (même si c'était de la saloperie pleine d'huile hydrogénée et de sel). Ce rapprochement sémantique me semblait suffisant pour apprécier les hipsters. C'est comme si un type s'appelait "Zagazou". Ce serait immédiatement mon pote.


Dernière édition par Kaya Spencer le Mar 28 Mai - 16:36, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [Kaya Spencer]   Mar 28 Mai - 12:44

      ( Petite parenthèse, tu racontes à la 1ère personne du singulier, alors comment ça se fait que tu cite le nom de mon perso vu qu'elle s'est pas présentée? ^^' A la 3ème personne pourquoi pas, mais là... Razz )




    La jeune femme ne se démonta pas, au contraire, et continua sur sa lancée :

    « Mais nan ! Les hipsters ils achètent tout ce qu'on leur dit d'acheter, tu vas voir, ça passe ! »

    - Si tu le dis...

    Elle avait l'air si sûr d'elle et si fière de son idée que Nawri n'osa pas la contredire. En plus, les hipsters, elle ne connaissait pas, donc qui sait, m'enfin s'il existait un public prêt à acheter des trucs aussi anodins pour une somme aussi faramineuse juste grâce à une présentation un peu exotique, ça se saurait non? Bah, peu importe!

    « Pour faire de l'argent, il faut vendre. Pour vendre, il faut des produits populaires. Le bio, c'est populaire. Donc, je dois vendre du bio ! Et quoi de plus bio que quelque chose de chassé et cueilli comme à l'ère préhistorique ? Si je le fais en tenue de dame préhistorique, les hipsters vont être comme des fous et acheter ma viande de scarabée pour 70 dollars le kilo dans les boutiques "santé et loisirs" ! »

    Euh... Ouais ouais, pourquoi pas, faut voir. De toute façon, qui ne tente rien n'a rien hein? Nawri doutait quand même un peu que cela fonctionne réellement mais ça ne lui coûterait rien d'essayer. Et puis c'était original comme idée de boulot! Enfin, si elle entrait dans le délire, se serait plus pour se détendre que pour gagner de l'argent mais si elle pouvait concilier les deux, c'était parfait, il fallait bien l'avouer!

    C'est alors que Nawri remarqua avec surprise des marques assez grosses sur les bras que 'Gloum Ouk' venait de croiser. Elle n'en avait vu que dans les séries et les films, mais ça ressemblait à des impacts de balles. Houla... Mais sur qui était-elle tomber? Nawri commençait vaguement à flipper, puis elle choisit de se détendre. On se calme, l'Institut était sûrement surveiller et ne semblait pas du genre à laisser les mutants pouvant blesser leurs camarades se balader comme ça. Mais bon, quand même, elle c'était retrouvé avec ces impacts comment? Remarque, ça pouvait très bien être la faute d'anti-mutants. Bref.

    Potentiellement dangereuse ou pas - comme tous le monde en fait mais disons plus que les autres -, Gloum Ouk semblait en tout cas comme tous le monde sensible au froid, ce qui se comprenait très bien vu sa tenue!

    « P't'ain on se gèle ici... »

    Elle tenta d'arranger le drap qui la couvrait sans paraître le moins du monde gênée. Bon, Nawri n'était pas ce qu'on faisait de plus pudique, loin de là, mais ça la surprenait quand même un peu. Remarque, se connaissant, elle pourrait peut-être réagir pareil!

    « Bon ! Première chose à faire, te trouver un surnom préhistorique. Ensuite, il faudra changer ta tenue parce que pour vendre de la viande bio préhistorique, il faut avoir une tenue préhistorique. C'est important, ça. Quand on mettra nos photos sur le site, il faudra que ça paraisse authentique. Comme ça les hipsters seront contents. »

    Ah? Bon, visiblement elle était acceptée comme chasseuse-cueilleuse. Ce qui était plutôt logique vu que sa réponse aux critères de Gloum Ouk tout à l'heure pouvait très bien passer pour une présentation de CV dans l'espoir d'être acceptée.

    - Pour le surnom, euh... Nakte?

    A vrai dire, Nawri avait sorti le premier truc un peu exotique qui lui était passé par la tête. Quant à la tenue... Elle baissa les yeux pour regarder la façon dont elle était vêtue. Bon, son pantalon en toile et son gilet marron faisaient un peu sportif et nature, mais clairement pas assez pour jouer les femmes préhistoriques. Elle regarda autour d'elle et sourit en repérant une plante aux larges feuilles. Elle c'était déjà amusée à se fabriquer des vêtements végétaux quand elle était petite. Elle allait s'amuser! Elle s'en approcha et commença à prendre les bonnes feuilles, à tester leur qualités, à chercher du lierre ou autre pouvant servir de ficelles, tout en demandant à Gloum Ouk après un bref coup d’œil à sa tenue :

    - La peau d'ours, je veux bien, mais les draps, ça existait à l'époque? Ça fait plus romain, enfin mix des deux avec la peau. Tu les as pris où?
Revenir en haut Aller en bas
Kaya Spencer
Élève à l'Institut expérimenté(e) Beta
avatar

Messages : 482
Date d'inscription : 12/05/2013

MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [Kaya Spencer]   Mar 28 Mai - 20:01

HAHA ! Ma première recrue se préparait à porter l'uniforme d'élite des chasseurs-cueilleurs de l'institut Xavier. Elle avait dû être subjuguée par... Je sais pas, mon charisme sans limites sûrement. La toge en drap rose et la peau d'ours, ça devait mettre en valeur mon discours enflammé et hypnotisant. Et même... Peut-être que... Mais oui c'est ça ! J'ai développé un nouveau pouvoir, celui de convaincre les foules ! Je vais bientôt pouvoir mettre à mes genoux les masses, qui suivront mes visions avec véhémence et conviction !!! Bon, la première chose que je ferais, ce serait de renommer le pays en "Etats-Unis de Kaya". Important. Ensuite, nommer un ministre du trolling. Très important ! Ensuite, réformer la police : elle devra se promener avec des cravaches pour mettre des fessées aux imbéciles.

Dès qu'un idiot dirait quelque chose de stupide, hop, une bonne fessée pour l'humilier et le remettre à sa place ! "Les mutants sont supérieurs", paf, fessée. "Les mutants sont des monstres", paf, fessée. "God hates fags", paf, fessée. En voilà, un super plan politique qui était parfaitement réaliste et qui serait très certainement accepté par la communauté internationale. Après le capitalisme et le communisme... Le fessénisme ! Du coup, je notai ce projet dans un coin de ma tête pour plus tard... Parce que pour le moment, avant de devenir l'idole de la population, je devais surtout devenir chasseuse-cueilleuse. Je n'avais pas oublié ma première suivante, qui était même déjà en train de récolter de quoi se fabriquer un pagne digne de son rang. Car oui, je considérais le rang de chasseuse-cueilleuse comme un rang prestigieux ! Nan puis, hé, ho, je ne l'offrais pas à n'importe qui, ce titre d'élite.

Néanmoins, alors qu'elle avait l'air d'avoir trouvé ce qu'elle cherchait, ma subordonnée (dont le nom serait Nakte, pourquoi pas) me fit remarquer quelque chose... Oui. J'avais un drap qui n'était pas d'époque. C'était ma honte de guerrière. Ma tribu m'avait rejetée à cause de ça, et depuis, j'avais erré dans la nature pour leur prouver que j'avais raison (je ne savais pas trop à quel propos mais ça me semblait cool comme motif) ! Avec mon drap pas d'époque, je capturerais de la viande à vendre aux hipsters sur internet. C'était donc une histoire tragique, d'émotion, de famille et d'inimitiés... Ou plus simplement, je n'avais pas trop fait gaffe.

« Ben... Je les ai pris dans la chambre d'un type. »

En fait je ne savais pas trop à quoi appartenaient les draps, pour tout avouer. J'étais entrée dans une chambre, j'avais aimé la couleur, donc j'avais pris ce que je voulais. De toutes façons, on n'allait pas m'emmerder parce que j'avais emprunté le linge de maison, nan ? Il ne s'agissait pas non plus d'étoffes ouvragées aux motifs celtique d'une qualité exceptionnelle ! Donc, hein, voilà, qu'on vienne pas me gonfler, chez Ikea des comme ça y'en a pour pas cher... C'est je sais plus, les draps Ëlbørgz ou un truc du genre.

« Après, ben... Je sais que c'est pas d'époque, mais j'ai rien trouvé de tellement mieux. J'ai bien cherché une peau de bête qui ferait l'affaire, mais à part la peau d'ours, j'ai rien trouvé. Puis je pense que c'est même pas de la peau d'ours, ça... C'est, 'fin... C'est d'la merde, quoi. » conclus-je en haussant les épaules avec une mine un peu déconfite.

Mais ne me laissant pas abattre par cet échec mineur, je pris alors une pose héroïque ! Une jambe en avant, partiellement de profil, le regard tourné vers le ciel et le poing vers le haut, je déclarai alors de ma voix la plus héroïque/convaincue/un peu ridicule (choisissez) :

« Mais ça ne nous empêchera pas de faire fortune en faisant usage des anciennes manières ! NOUS IRONS DE L'AVANT ET PARVIENDRONS A CONQUÉRIR LE MARCHÉ DU BIO CUEILLI A LA MAIN DANS LES JARDINS DE L'INSTITUT ! »

Je m'arrêtai alors, fronçant les sourcils, comme si je réalisais quelque chose.

« Mh'alors par contre... Le règlement intérieur dit qu'il ne faut pas abîmer le matériel. Tu crois que c'est le matériel, les plantes et les oiseaux qui traînent dans le bois ? »

Il fallait clairement trouver une solution à ce point juridique, car si nous nous faisions assigner en justice, nous risquerions de devoir payer plus de dédommagements que le total de nos bénéfices... Toujours se couvrir juridiquement. Il nous fallait...

« Tu connais pas un conseiller juridique ? »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre inopinée [Kaya Spencer]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Rencontre inopinée [Kaya Spencer]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» (F) KAYA SCODELARIO ≈ oh sister, I will help you out.
» (F/LIBRE) KAYA SCODELARIO ≈ revenge is the best way to live.
» Ruines sur deux roues [pv Kaya, et libre (pas besoin de demander)]
» Not in that way #SCHMIDT&FRANKEE
» Nobody's Halloween {Amy, Caitlyn, Kaede, Kaya, Rachel}

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: