AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Sam 27 Avr - 19:57

Je me mordillai la lèvre inférieure avec nervosité. Oui, j'étais assez angoissée car je n'avais aucune idée de ce qui allait se passer durant ce cours et j'appréhendai beaucoup ce genre de choses. Mes cheveux volaient dans mon dos. Je n'avais pas pris la peine de les attacher mais avait tout de même anticipé la chose en ayant placé un élastique autour de mon poignet. Un T-shirt et un pantacourt de sport spécialement prévu pour ce qui allait m'attendre, bien que je ne savais pas exactement ce à quoi je devais réellement me préparer à faire face.

Je me dirigeais vers le gymnase d'un pas qui se voulait décontracté mais dont le seul résultat me donnait une allure saccadée. Je tâchai de respirer profondément, me rappelant pour quoi je venais ici. Une promesse. J'avais promis à Caitlyn et à Amy de prendre ces cours de Self-défense. En même temps, l'état dans lequel j'étais rentrée suite à l'agression de jeunes anti-mutants et ma petite excursions dans le microcosmos par accident m'avaient moi-même fait réfléchir sur le sujet. Utiliser mes pouvoirs et apprendre à les contrôler, c'était bien. Mais apprendre à me défendre sans cela, c'était encore mieux. Je ne voulais pas devenir une véritable machine à briser des os, plus apprendre quelques petits secrets pour mettre hors d'état de nuire certains gêneurs.

J'étais inquiète. Anxieuse de ce que j'allais devoir faire lors de cet entrainement, mais aussi de mon état physique. Certes, depuis mon accident, je m'étais remise de mes blessures mais l'idée de ressentir de nouveau cette douleur, aussi légère pourrait-elle être, me donnait la nausée. De plus, psychologiquement, j'étais tourmentée à la fois par l'absence de Daniel à mes côtés ces derniers mois - que je mettais toujours sous la coupe de mon geste irréparable envers lui ce jour là - mais aussi de l'emprisonnement d'Alexandre. Je lâchai un soupir en secouant la tête. Il ne fallait pas que je pense à ça, pas maintenant. Je reportais donc mon esprit sur la manière dont le cours avait été prescris.

J'avais reçu un petit mot du professeur Xavier - qui avait été informé de toute cette démarche - qui m'avait convenu un rendez-vous avec l'une des Xmen, Jubilee. Et c'était donc en cette fin d'après-midi que je me rendais, le cœur pesant, dans le gymnase. Je ne savais en aucun cas à quoi ressemblait la jeune femme, n'ayant eu l'occasion d'entendre son nom sur les lèvres d'autres élèves. J'avais choisi de ne pas écouter ce qu'ils pouvait raconter sur elle, souhaitant me faire ma propre opinion.

D'une main timide, je poussai la porte du gymnase et m'avançai légèrement. Une jeune femme, brune, les cheveux courts, était déjà présente. Rapidement, sans réellement savoir pourquoi, je parvins à comprendre qu'il s'agisait certainement de mon mentor. Je me râclai délicatement la gorge avant d'essayer d'entamer un semblant de présentation.

"Hum... Euh... Bonjour, je suis Enora et... Je viens pour le cours de Self-défense..."

Je m'adressai d'ores et déjà une baffe mentale pour mon manque de conviction et d'assurance dans cette simple phrase. Il allait être long ce cours...

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Lun 29 Avr - 11:26

Je sortais de la salle des dangers pour un entraînement en solitaire de combat avec mon épée. C'était loin d'être aussi simple que j'aurais pensé et ça demandait une grande souplesse aussi bien de l'esprit que du corps. La manipulation de ce genre d'armes convenait pourtant parfaitement avec mon style de combat aérien et découlant de figure de gymnaste me permettant une extrême rapidité, agilité et mobilité. Il me manquait bien évidemment, si je ne voulais pas user de mon pouvoirs, d'une lame, prolongeant mon esprit pour venir frapper mes adversaires pris de vitesse. Il était un instrument parfait même si franchement difficilement maniable. Cependant, je ne pensais pas que m’entraîner me ferait du bien après les épreuves que j'avais traversées. Oui, bien sur, d'autres X-mens on vu des milliers de fois pires en des temps records cependant je serais idiote de penser que tout cela m'a laissé tel quel. Un peu plus sérieuses, adulte, réaliste et cynique je crois que la Jubilee rieuse et feignante s'en est allé et est restée dans cette pièce de Beverlly Hills. J'étais plus distante envers les gens, je ne prenais plus la peine d'aller à leur rencontre et je me focalisais sur mon rôle d'X-men que je voyais plus sérieusement et plus radicalement aussi. Il était temps pour moi d'agir plus en tant qu'X-women et ne pas simplement attendre les missions comme un employé attends les ordres de son patron. J'ai d'ailleurs hésité à me mettre à mon compte mais il y avait encore des personnes que le simple souvenirs et les simples promesses ont suffit à me raisonner assez pour me garder dans ses murs. Le professeur en tout premier lieu et bien évidemment Caitlyn et Amy.

Il y a cependant une chose que le professeur m'a demandé. Il comprenait ma colère car du haut de sa chaise il avait vu nombre de X-men se laisser tenter par une radicalisation des actes, agir seules, agir violemment. Il ne me condamnait pas mais il m'a rappelé qu'une X-men doit aussi s'occuper des élèves et non s'abandonner entièrement aux missions. Il avait raison et je ferrais les deux même si je le ferrais d'une autre manière que ce dont j'avais l'habitude avant tout cela. Et cela commençait ce soir. Une élève avait prit rendez-vous auprès de l'administration pour des cours de self-defense. C'était somme toute classique et on m'avait donné son dossier. Je ne fais souvent que les feuilleter, voir ce qu'ils disent sur ses aptitudes physiques, son pouvoir et ses entraînements. Le reste je m'en moque, je m'en moquais avant bien que ma curiosité me poussait à regarder mais désormais cela m'est égal. Enora Lacourt, peu de renseignements car peu d’entraînements effectués. Visiblement ce n'était pas une folle dingue de la salle des dangers et peut-être n'avait-elle pas l'ambition que tous les petits élèves prétentieux ont de devenir X-men. Mais alors pourquoi voulait-elle s’entraîner ? Je dépose le dossier dans mon casier du vestiaire et sors dans le gymnase. Un débardeur noir comme mes chaussettes et un short blanc. Je n'ai pas de basket cela m'arrive lorsque j'ai déjà fait beaucoup d'exercice dans la journée. Enfin, beaucoup d'exercice qui finalement ne se voyaient presque pas sur mon visage. Mon endurance était telle que de simple entraînements avec d'autres élèves n'étaient plus suffisent pour m’essouffler après quelques dizaines de minutes de pause. Je récupérais bien mais c'était au prix de plusieurs heures de travail quotidien.

Le gymnase est vide à cette heure et je l'attends, assise en tailleur au centre de la pièce. Elle pousse la porte. Ce doit être elle avec sa petite tête blonde. Elle semble avoir pas loin du même âge que moi et je ne me souviens pas de ce que j'ai lu dans son dossier. Peu importe, d'une voix hésitante elle m'adresse la parole.

« Salut »

Dis-je d'une voix neutre sans cette gaieté qui me caractérisaient il y a cela quelques mois.

« Assieds-toi. On va pas commencer tout de suite je veux d'abord te poser quelques questions si tu veux bien ? »

J'attends quelques secondes sans pour autant attendre qu'elle prenne place ni savoir si elle était d'accord.

« Tu fais du sport ? J'ai vu que tu n'avais pas fait énormément d’entraînement, t’arrive bien à contrôler ton pouvoir ? »

Toujours cette voix neutre alors que je pose mon coude sur mon genou, penchant ma tête pour y coller ma joue droite dans ma paume. Je la fixe sans grande intensité. Il y a juste une chose que je voulais savoir à son sujet c'était l'objet de sa soudaine envie de s’entraîner au self-défense. Il pouvait y avoir des raisons personnelles derrière : la vengeance, la demande d'un ami, des événements passés, la volonté d'être plus forte pour défendre je ne sais quoi ou la volonté d'être une X-men. Mais dans chaque cas il y a un entraînement spécifique qui vont avec. Je ne vais pas entraîner aussi mollement une fille qui veut devenir X-men qu'une fille qui viens juste pour savoir se défendre quand des vilains garçons l'agressent dans la rue.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Sam 4 Mai - 12:20

D'un simple "salut", les banalités avaient été bouclées. Je lui adressai un léger sourire timide tout en sentant un léger voile rose se poser sur mes joues. Je l'observai rapidement dans son débardeur et son short. Apparemment, vu sa silhouette athlétique, j'avais affaire à une X-men qui est des plus habitué à ce genre de choses. C'était déjà rassurant. Au moins, elle saurait ce qu'il faudrait faire, comment le faire et saura m'aider au mieux, du moins, je l'espérais sincèrement.

Sa première recommandation fut de m'asseoir histoire de se lancer dans un petit débriefing de mon parcours jusqu'ici et certainement d'autres diverses choses. Je hochai la tête et m'avançai de quelques pas vers elle tandis qu'elle reprend.

"Tu fais du sport ? J'ai vu que tu n'avais pas fait énormément d’entraînement, t’arrive bien à contrôler ton pouvoir ?"

Aïe ! Voilà qui commence clairement et explicitement. Je grimace légèrement tout en prenant place. Que répondre à cette question ? Elle connait déjà mon parcours et non, je ne suis pas une grande fan de l'arène qui se trouve au sous sol, même si je m'y suis déjà retrouvée deux fois. Je me racle légèrement la gorge.

"Eh bien... Je ne pratique pas régulièrement de sport. Il m'arrive de faire un petit footing de temps à autres... Après, je... Suite à mon accident il y a maintenant quelques moi, j'ai eu une bonne rééducation de kinésithérapie ainsi que beaucoup de natation."

Pourquoi était-ce si dur de parler de cela ? L'eau avait coulé sous les ponts et désormais, tout ceci est derrière nous. Mais un frisson me parcourait toujours la colonne vertébrale quand je devais en parler. Mais je poursuivis sur cette lancée pour continuer.

"Quant à mon pouvoir... J'ai eu deux véritables entraînements. Le premier avec Paladin où l'on s'est focalisés sur ma capacité à générer un bouclier protecteur... Le second, j'étais avec Wiccan et on a dû lutter contre des robots. J'ai pu m’entraîner à contrôler mes champs de force que je projetais ainsi que mon bouclier que je devais étendre et contrôler... Après on peut dire que j'ai eu d'autres entraînements moins... Officiels. Je fais parti des élèves qui ont rencontrés quelques difficultés avec Manny Lopez quelques jours après son arrivée et... Nos pouvoirs nous ont gardés en vie... Donc je parviens à contrôler mon pouvoir oui, je pense..."

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Sam 4 Mai - 17:40

Elle était plutôt honnête, mais à vrai dire je m'en moquais un peu. C'était pour elle que je faisais ce cour et pour elle que je posais des questions afin que tout se passe le mieux possible, qu'elle progresse de la meilleure de manière et qu'elle atteigne le niveau qu'elle désirait atteindre.

Peu d’entraînements donc, simplement des choses plutôt basiques pour contrôler son pouvoir suffisamment et ainsi éviter des petits ennuis. Ce n'était pas l'activité et les entraînements qu'on trouvait dans les dossiers d'élèves voulant devenir X-men mais il y a eu pire. Samuele Lupo n'était jamais venu dans la salle des dangers avant qu'il ne vienne me voir et il était plus vieux que moi si ma mémoire est bonne. Donc aucun cas n'est désespéré il n'y a que des cas désespérant cas c'est dans l'acte et dans l'action de s’entraîner que l'on voit le potentiel.

Les je-m’en-foutiste et les ralleurs sont les pires de ces cas désespérant car quoi qu'on leur dise de faire ils ne seront jamais d'accord. La meilleure façon de remédier à ce genre de cas est d'user de sa paume et de l'appliquer avec force et vigueur sur le joue de la cible pour que ses idées se remettent en place.
À côté de ça il y a les timides et ceux qui préfèrent draguer ou se faire draguer. Ils méprisent souvent le sport mais ne feront que le penser sauf si on les bouscules un peu trop. Ils ne sont pas méchants les problèmes viennent souvent lorsque le professeur n'est pas assez bon et n'a pas réussi à analyser quel type d'élève il avait en face de lui. C'est comme un combat, analyser l'adversaire. L'enseignement est identique surtout en self défense.
Ensuite on trouve les gens de bonnes volontés, les bosseurs et les types sympa. Même si ils n'ont pas forcément un gros potentiel ou un bon niveau, être leur professeur est toujours plaisant. Amy en faisait partie et au début elle était franchement pas très forte. Mais cela ne compte pas et ne compte jamais lorsqu'on est près à travailler. Car au bout d'un moment, le bosseur surpasse le talentueux. C'est ainsi.
Enfin, il y a les cas à part. Ceux-là sont toujours difficiles à gérer car ils sont uniques mais cela eut donner de magnifiques surprises à la fin. Rachel et Caitlyn en font parti. J'espère que ça finira avec Rachel comme ça se passe actuellement avec Caitlyn étant donné que ça a commencé avec les deux de la même manière.

Alors Enora... À quelle catégorie appartiens-tu ? Je dirais la deuxième mais je crois que je peux dénicher une part de bosseuse sous ce crâne de blonde trop mignonne et trop parfaite. C'est vrai, elle semble en apparence sans défaut, c'est presque insultant pour moi, Jubilee, naine de son état.

« Je vois. »

Oui, je n'avais pas été des plus attentives, mais ne vous en faites pas j'ai capté l'essentiel : elle glande.

« T'envisages quoi pour la suite à l'Institut ? »

Il fallait comprendre ici : « Est-ce-que tu as la vocation de devenir X-men ? ». je pose cette question différemment car l’expérience, pas énorme non plus, m'a montrée que venant d'une X-men, si on demande à quelqu'un si ça l'intéresse d'en être, il ne va pas répondre sincèrement. Si il ne vous aime pas il va répondre non. Si il vous aime bien oui. Si il est timide il va dire qu'il veut bien essayer mais en aucun cas ces gens ne répondrons ce qu'ils pensent vraiment. Je ne dis pas que mon approche est meilleure, mais j'essaye au moins qu'elle le soit. D'ailleurs, je vais insister pour avoir réellement son avis.

« Je veux savoir ce que tu as envie, toi, et ce que tu as prévu. Je m'en fiche pas mal au fond sauf que ça peut m'aider à mieux t’entraîner et comme je suis là pour ça, je te pose la question. »

Je souris légèrement histoire de ne pas paraître trop froide même si depuis quelques mois j'étais loin d'être une fille super sympa je dois l'avouer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Dim 5 Mai - 12:22

Deux simples mots sortirent de sa bouche suite à mes explications. Je haussai légèrement les sourcils. Je m'attendais à une autre réaction, même si je ne savais pas exactement laquelle. J'avais dit ce que je pensais qui devait être dit. Puis, une autre question sortit de la bouche de mon professeur. Et celle-ci me pris un peu de court.

« T'envisages quoi pour la suite à l'Institut ? »

Mes yeux s'écarquillèrent légèrement. Puis, je cillai légèrement, à la recherche d'une réponse. Je savais ce que cette question sous entendait. Il y avait là l'idée de faire partie ou non d'une équipe de Xmen. Cette question, j'y avais longuement réfléchi sans trouver de réponse. J'étais même allée jusqu'à rencontrer le professeur Xavier pour qu'il tente de m'aider à comprendre mon propre but, à m'ouvrir les yeux.

Jubilee me donna plus de détails sur sa question. Elle voulait savoir ce que j'avais prévu de faire, me précisant que, dans le fond, ma réponse lui importait peu, elle voulait juste savoir comment elle devait appréhender mon entraînement. Je lui souris légèrement. Voilà qui était plus rassurant. Elle ne me jugerait donc pas sur ma décision.

« Je... Je ne sais pas trop... J'ai traversé l'océan atlantique parce que je ne me contrôlais pas et que c'est ce que je voulais. Quand je suis arrivée ici, je voulais juste apprendre à me contrôler et envisager de repartir vivre normalement mais... Je ne sais plus trop. On ne peut pas vivre "normalement", quand on est mutant, je l'ai appris à mes dépends... Cependant, je ne sais toujours pas comment mon avenir ici va se dessiner. J'aimerais lutter autrement que par mes poings pour notre cause mais est-ce que ça ferait de moi une Xmen pour autant? »

Je haussai légèrement les épaules. Puis, je cessai d'observer la jeune femme. Des doutes, toujours des doutes. Comment pourrais-je avancer avec toujours autant d'incertitude? Il le faudrait, quoiqu'il arrive.

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Ven 10 Mai - 14:33

Voilà une bonne question. Sans doute que quelques temps avant cela j'aurais eu une réponse différente. Mais de toute manière, cela ne sert à rien de se demander ce que j'aurais pu dire. Mon attitude et mon âme est différente en bien des points. Je n'ai pas abordé cette fille de la même manière, je ne l'ai pas saluée de la même manière et je ne l’entraînerais pas de la même manière que la Jubilation Lee faisait avant de désintégrer trois personnes en une fraction de secondes. Cela ne sert à rien de se cacher et je vais pas me cacher d'Enora. La raison est que je n'en ai pas envie et que cela ne ferait que la faire souffrir par la suite de la même manière que mes précédentes élèves ont souffert. Bercées d'illusions, naïve et idiote je n'ai fait que croire en l'impossible et me sentir assez forte pour supporter les conséquence d'une claque de la vérité en pleins visage. Ce soir là tout a changé et je ne suis plus la même. Alors à quoi bon jouer au bon professeur compatissant. Cela ne servira en rien cette fille car le jour de la passation comme le jour où elle sortira de cet Institut, elle se rendra compte avec horreur que je n'ai fais que lui mentir et que la vie est une salope. Le monde, le destin, tout doit être combattu avec la hargne des poings vengeurs. Tout car nous ne sommes plus dans une société où on peut se cacher dans une chambre à l’abri des famines du monde et des guerres. Non, nous ne sommes plus à New-York nous sommes sur Terre et ce n'est pas de savoir ce qu'on va faire de demain qui est important mais, savoir si on verra le soleil se lever encore une fois. La réalité est là, même si trop aveuglante pour qu'on la prenne au sérieux. Pourtant...
Dans la rue la colère gronde... L'armée continue sa discrimination mutante... L'avancée technologique dote les hommes d'armes redoutables... La guerre nucléaire est à nos portes... Les purificateurs gagnent de plus en plus de terrain dans le cœur des hommes... Les actes violent de la confrérie attisent la flamme de la haine entre les races... Rien n'empêche qu'un groupe extrémiste anti-mutant ou anti-humain arrive à posséder des sièges dans le système politique et exécutif du pays... Dans les pays asiatiques des génocides perdurent... Et malgré cela le peuple New-yorkais, le peuple occidental continue de faire l'autruche en se disant que tout ira bien.

Je me levais, passant mes bras derrière ma tête dans un soupir.

« Chaque X-men peut t'apporter une réponse différente à cette question. Je sais personnellement que je ne t'aurais jamais dis ce que je vais te dire aujourd'hui si tu étais venu t’entraîner ici il y a quelques mois. Mais voilà... Je vais te dire ce que j'en pense et ce sera à toi de te faire ta propre opinion. Discute-en, parle-en, intéresse-toi, interroge-toi et surtout ne décide que lorsque tu seras certaine. »

Je faisais les cents pas devant Enora, sans la regarder directement.

« Les X-mens sont un groupes de soldat, Enora. Ni plus, ni moins. Ils se battent pour un idéal certes, mais ils se battent. Tous veulent que l'Homme et le Mutant vivent en paix et en harmonie sur cette planète mais pour parvenir à réaliser cet Idéal, ou au moins à s'en approcher... Il faut faire des sacrifices, il faut se battre, il faut avoir recourt à la force, à la violence et même parfois tuer. Enora... La police et l'armée ont un rôle très important dans notre monde. J'ai longtemps cru qu'on pouvait s'en passer, mais ce sont les personnes qui se battent pour que des innocents, des civils, des personnes non-entraînées ait à le faire. Les X-mens sont comme eux. La seule différence est qu'ils peuvent combattre des ennemis et des dangers que l'armée et la police ne peuvent combattre. Ce sont des soldats Enora, et les soldats se battent avec leurs poings. Les confréristes aussi sont des soldats, eux aussi combattent avec leurs poings. Ce qui nous différencie d'eux c'est que nous n'avons pas encore perdu l'espoir en l'humanité. Simplement. »

Je tournais le dos à Enora, regardant par la baie vitrée du gymnase. J'avais arrêté de marcher.

« Dis-moi pourquoi tu veux t’entraîner au combat, Enora ? Après promis, j'arrête de t'embêter avec mes questions.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Ven 10 Mai - 19:44

C'était une bien étrange question que j'avais laissé en suspens. Je ne savais même pas si je trouverai un jour la réponse universelle à celle-ci ou même si il y en avait une. Xavier m'avait fait sous entendre que tout était possible. Que je pouvais me battre à sa façon, avec de belles paroles qui guériraient les maux, avec une offre de soutien que peu osent faire. La réponse de la mutante qui se tenait devant moi était tout autre.

Si elle me conseilla au début de me renseigner auprès d'autres X-men sur le sujet, d'aller écouter d'autres sons de cloche que le sien, son point de vue me coupa le souffle. Des soldats. Les X-men étaient des soldats, ni plus, ni moins. Dans la notion de lutte que je visualiser pour la cause mutante, je ne voyais jamais cette idée qu'un des nôtres, quelqu'un de bien, pourrait blesser ou même tuer. Mes yeux s'écarquillèrent légèrement à cette annonce. Les X-men sont des soldats qui n'ont à craindre rien ni personne puisqu'ils possèdent des facultés hors du commun. Ils se battent avec leurs poings, ils sauvent leur peau.

Je baissai la tête, cherchant à encaisser ce point de vue que je n'avais jamais envisagé. Les X-men peuvent tuer. Ceci semblait irréaliste. Caitlyn, Amy, Jubilee, Paladin... Tous avaient cette faculté, ce droit de prendre la vie d'un autre si cela devait être fait. Je me vis bien naïve en cet instant. Naïve d'avoir cru me rendre dans une bergerie qui finalement était gardée par des loups. Si l'Homme est un loup pour l'Homme, qu'est-ce qu'un mutant représente ? Un loup d'aspect plus fort, aux sens sur-développés et à une carrure insolite ? Jamais je ne m'étais vue comme une prédatrice. Jamais je n'avais envisagé cette hypothèse et en cet instant, j'avais envie de courir aussi loin que possible de cet endroit car jamais je ne pourrais tuer. Pas consciemment.

Cependant, alors que je fermai les paupières durant de longues secondes de silence, les images de mes agresseurs me revinrent en tête. L'Homme cherche à nous éradiquer. La solution finale a existé en Europe lors de la seconde guerre mondiale et si cette peur qu'à l'Homme à notre égard, elle pourrait traverser le monde pour être mise en place dans le but d'éliminer les mutants. Car c'était la peur qui les avaient conduit à moi. La peur de me voir supérieur à eux qui les avait fait venir en surnombre. Ensemble, ils étaient plus fort, et je n'avais pas cherché à lutter.

Me tournant le dos, elle me posa une ultime question. Peut-être la plus importante. Je relevai les yeux, observant à mon tour la baie vitrée.

"Je... Je suis trop naïve..."

Je lâchai un léger rire devant ma bêtise. Jubilee n'avait pas tord. Il me fallait me servir de mes poings pour pouvoir riposter. Rendre coups pour coups. C'était pour ça que j'étais là. Je ne voulais pas être le prédateur, je voulais juste me retrouver à armes égales contre ce danger extérieur qui m'attendait.

"Je me suis faite agressée... Il y a quelques mois maintenant. Ils étaient une quinzaine, des anti-mutants. Ils m'ont coincés dans une ruelle et m'ont tabassé... Je... Je n'ai pas riposté une seule fois. j'étais trop faible... Et trop forte à la fois. Je ne veux pas être la mutante qui balaie les simples humains d'un revers de pouvoir. Je m'en servirai contre d'autres mutants, oui. Mais je veux toujours être à armes égales. Je n'ai jamais appris à me battre et même si je ne dois apprendre que quelques petits trucs d'auto-défense... Je veux pouvoir faire face, la prochaine fois. Je ne serais pas au dessus d'eux, sauf s'ils le deviennent..."

J'avais relevé mes yeux verts sur elle, qui me tournait le dos. On pouvait y lire de la détermination mêlé à une légère colère. La colère d'avoir souffert. La colère de n'avoir pas été à la hauteur. La colère de savoir que je ne pourrais même pas prendre revanche à l'heure actuelle.

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Lun 13 Mai - 10:53

Elle me faisait penser à ce que j'étais avant, naïve. Oui, on est toutes plus ou moins naïves Enora et ce n'est pas grave en soi surtout si on en est consciente comme elle a l'air de l'être. Lorsqu'elle me raconta son histoire j’en du mal à la croire. Je ne savais pas si elle mentait et surtout je n'arrivais pas à voir pourquoi elle mentirait. Cependant, on ne ressort pas vivant d'une altercation avec quinze purificateurs si on ne se défend pas. Son pouvoirs devait être actif et bien actif car pour avoir croisé des Purificateurs même sans armes, ce qui est rare, ils ne sont pas des gamins un peu violent. Ce sont des véritables monstres, des soldats, des assassins et des fanatiques. Tout ça se ressent jusque dans leurs coups. Elle voulait se battre à arme égale ? Mais sans son pouvoir elle ne l'aura jamais été face à quinze agresseurs. Et même si elle avait usé de son pouvoir elle aurait tout de même été désavantagé. Je crois profondément que si elle n'a pas agi c'est par peur. Une peur naturelle et bien normale mais qu'il faudra dompter.

Le plus gros travail avec Enora ne sera pas de lui apprendre des techniques mais de la former psychologiquement à frapper et être prête à frapper pour ne pas finir tabassée dans une ruelle.

« Je ne sais pas si c'est grâce à ton pouvoirs mais on ne ressort jamais vivant d'une altercation avec une quinzaine de purificateurs ou de fanatiques. »

Je m'approche d'elle, lui tendant la main pour l'aider à se relever. Le temps des palabres n'avait pas cessé mais le temps de la pause était bel et bien terminé.

« Vouloir être à arme égale c'est noble Enora. Mais face à quinze adversaires, tu ne seras jamais à arme égale. De simples trucs d'auto-défense ne te sauverons pas dans une telle situation. Le seule manière de t'en sortir vivante c'est de te battre à fond que ce soit avec tes poings ou ton pouvoirs. Je ne sais pas si tu réalises mais quinze agresseurs c'est loin d'être commun et je ne te parle pas de quinze purificateurs ou anti-mutants. »

J’attends qu'elle se relève, avant de poursuivre.

« Voilà ce qu'on va faire Enora. Je vais te donner un programme d'entraînements pour que tu puisses au terme de celui-ci, pouvoir te défendre contre plusieurs adversaires. Tu ne seras pas capable de vaincre une dizaine ou une vingtaine d'adversaire mais tu pourras, si cela t'arrive à nouveau, t'enfuir sans te faire massacrer. On va commencer dès aujourd'hui. Je tiens à te dire que ça sera pas facile et il faudra que tu sois appliquée et concentrée. Il y a trois choses primordiales pour faire de quelqu'un un bon combattant. L'esprit, le corps et le contrôle du corps par l'esprit. L'esprit on le travaillera avec des exercices de mise en conditions de combat, des exercices de méditation et de concentration que tu pourras répéter seule par la suite. Le corps on le travaillera à travers des exercices physiques purs que ce soit de la gymnastique, de la musculation ou du travail d’endurance. Enfin, les techniques de combat et leurs maîtrise ne prendront qu'un tiers de notre temps. Beaucoup pense que c'est le plus important mais c'est faux. Seul, connaître des techniques sans avoir un esprit prêt à se battre lorsqu'il le faut et un corps près à encaisser des coups : c'est inutile. »

Je marquais une pose avant de reprendre toujours d'une voix calme et monotone.

« Si tu n'as pas de remarque avec cela, alors je serais ta professeur. »

[HJ : Voilà ce que je te propose pour la suite du RP. Après avoir testé de faire des entraînements uniques en RP j'ai remarqué que c'était très difficile à jouer, très mou et surtout que cela ne pouvait pas te permettre de progresser : une séance c'est bien trop court. Donc pour palier à ça, je te propose de jouer ce RP sur plusieurs jours où Enora suivra son entraînements. On commence le jour de la rencontre et en gros dans un ou deux posts j'aurais balayé toute une séance et dans les posts suivant une autre séance. Cela permet d'être très dynamique et surtout que ton perso puisse avoir progressé logiquement à la suite de ce RP. Si cela te convient pas, pas de soucis on restera sur un schéma plus classique.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Lun 27 Mai - 12:34

Elle comprenait. Avec une légère perplexité, mais elle semblait savoir de quoi je parlait. Elle savait ce que ces gens, là dehors, pouvait être capables de nous faire. Et elle semblait impressionnée de me voir en face d'elle à l'heure qu'il était. Non, je n'étais pas censée m'en être tirée. Les quelques fractures que j'avais eut, les coups que j'avais reçu et ceux que j'aurais dû recevoir en plus. Je me revoyais dans cette ruelle, prête à dire adieu à ma propre existence, sachant que le prochain coup de batte allait m'expédier vers l'au delà. Puis, le salut m'avait été accordé. Il m'avait sauvé, lui. Alexandre. Je savais que je lui devais la vie, lui qui avait pourtant tenté de me la prendre une première fois. Aujourd'hui, il était en prison et c'était une autre chose que je devrais régler. Mais chaque choses en son temps...

« Je ne m'en serais pas sortie toute seule... Alexandre m'a sauvée et à cause de ça, il est derrière les barreaux aujourd'hui... »

Je la regardai dans les yeux, tout en saisissant la main qu'elle me tendait. J'avais conscience de mes responsabilités dans cette affaire et je savais qu'il faudrait que je tente quelque chose pour que le jeune homme retrouve sa liberté.

Tandis que je me remettais sur mes pieds, elle souligna ma noblesse. Oui, c'était noble, mais je réalisai aussi à quel point c'était stupide de se faire massacrer simplement parce qu'on se refuse d'assumer ses capacités. Elle avait raison, on ne pouvait être à armes égales avec aux, on serait toujours plus faibles car eux seraient motivés par leur haine, leur rage, leur envie de nous écraser. Je devrais frapper. Je n'avais pas le choix. Cette idée ne m'enchantait pas, mais il allait falloir dépasser ça... Je baissai légèrement les yeux, assimilant tout ça et déglutissant avec difficulté. Puis, elle entama le programme qu'elle comptait me faire suivre. Elle voulait que l'on m'enseigne l'art et la manière de me défendre. De pouvoir gérer plusieurs adversaires et me donner la capacité de fuir. Et nous n'allons pas perdre de temps puisqu'elle prévoyait déjà de me faire commencer aujourd'hui.

Elle m'expliqua alors comment cela fonctionnait. 3 Choses à travailler. 3 choses que je n'ai jamais envisager de travailler, hormis peut être le corps. Avoir une bonne condition physique, je le savais, c'était primordial. Le reste, sans réellement me surprendre me faisait douter. C'était mon point faible, je le savais. Il allait falloir que je surmonte cet obstacle. Et Jubilee serait là pour m'aider. Je lui adressai un léger sourire. Il ne me fallut pas beaucoup de temps pour prendre ma décision.

« C'est d'accord. Je suis prête. Dites moi ce que je dois faire...

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Lun 27 Mai - 16:37

Voilà qui était plus clair. Il est vrai que j'avais quelques gros doutes quand à la survie de cette fille seule face à quinze. Il était bien entendu probable qu'elle mentent pour prouver je ne sais quoi ou pour qu'on lui porte de l'attention. C'était souvent des discours qu'on pouvait voir de la part d'élèves mêmes si souvent ils ont entre cinq et sept ans de moins qu'elle. Mais le fait qu'une autre personne était intervenue expliquait pas mal de chose. Il devait être d'ailleurs plutôt balèze cet Alexandre pour faire fuir ou se débarrasser d'une quinzaine de types. Enfin, peu importe nous n'étions pas là pour ça mais pour entraîner cette jeune Enora au self-défense.

Elle se releva et semblait quelques peu décontenancer, le regards sur ses chaussures, l'air hésitant. Mais finalement elle se résigna, ou plutôt se décida à tenter de voir ce qu'elle pouvait encaisser comme entraînement, de tenter d'apprendre, d'avoir mal, mais de pouvoir se défendre. Elle me faisait confiance visiblement pour l'entraîner et c'était une bonne chose même si je doute qu'à la fin elle en vienne m’apprécier. C'est d’ailleurs arrivé que des élèves ne vous aime plus vraiment après que vous leurs inculquez des choses difficiles à assimiler. Mais en ce qui concerne cette fille je pense que ça se passera différemment pour plusieurs raisons. La première était qu'elle était venue d'elle même – bien que sur le conseil d'autres X-mens – me voir. Et l'autre était que je ne la connaissais pas. Elle ne serait donc pas désappointée quant à son entraînement puisqu’elle ne ferait que me découvrir et me connaître à travers la rudesse de l’enseignement.

« Bien. »

Première étape... L'esprit.

Le principal soucis avec elle, je le sentais, c'était qu'elle est une fille gentille et pacifique dans le fond. Elle a des intentions nobles, naïves et même, parfois stupides mais frapper n'est pas quelque chose qu'elle fait spontanément. Je pourrais la conditionner pour qu'elle banalise cette violence et pour que tout devienne plus naturel. Mais ce serait une méthode que certains confréristes utilisent. Il ne faut jamais banaliser la violence et c'est pourquoi je n'enseigne pas le self-défense mais les arts-martiaux. La différences entre des techniques de combat et des arts-martiaux ce sont les valeurs que les arts peuvent apporter. Des valeurs éthiques et des valeurs morales. Là est toutes les différence et c'est grâce à ces outils que je pourrais garder Enora comme elle est, garder sa volonté, son cœur et son altruisme, tout en la préparant à être prête à se battre lorsque c'est réellement nécessaire.

« Bien, aujourd'hui, pouvoir interdit. Première règle Enora, la plus importantes : User de la violence en dernier recours. Cette règle est la plus difficile à assimiler pour une bonne raison. Lorsqu'on s'entraîne on frappe alors que c'est inutile. On contredit à travers l'entraînement cette règle primordiale. Mais on le fait pour être capable de se défendre ou pour protéger des personnes qui ne peuvent le faire. Pendant notre entraînements on va banaliser cette violence Enora mais garde ça toujours à l'esprit. En dehors de mes cours, n'utilises ce que tu apprends que lorsque tu n'as plus d'autres alternatives. »

Je ne lui demande pas si c'est clair puisque c'est une obligation que cela le soit.

« Malgré cela, si une situation te pousse à devoir te défendre et que tu n'es pas préparée psychologiquement à donner un coup et à en recevoir, tu seras tétanisée, paralysée et vulnérable. »

C'est certainement ce qui a du lui arriver lorsqu'elle s'est faite agressée par les quinzes purificateurs ou anti-mutants.

« Premier exercice Enora, attaque-moi. L'exercice sera terminée que lorsque tu m'auras porté un coup efficace ou, à défaut, au bout d'une heure. »

Je me mis en garde, une garde Wing-Chun stable, les deux bras plié devant moi, les mains à plat et le pied gauche légèrement devant. Elle devra m'attaquer et j'esquiverai, je parerai et je contrerai ses coups tout en restant sur la même position. Moins sa conviction sera forte, moins son attention sera bonne, plus mes contres seront appuyés. Je ne frapperai cependant qu'avec les mains, à plat sur sa nuque, dans son dos, sur son ventre, ses bras ou derrière sa tête mais jamais au visage : c'est trop tôt. J'utiliserai sa vitesse si elle se jette trop, ou profiterai de sa lenteur si elle hésite trop.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Mar 28 Mai - 12:13

Notre accord fut scellé par un simple mot qui m'arracha un demi sourire. Il ne semblait pas y avoir de prise de tête possible avec Jubilee et ça m'allait. Bien que je ne la connaissais pas, je la respectai pour son statut, mais aussi pour ce qu'elle représentait pour moi. Un mentor. Un véritable professeur qui allait m'apprendre ce que j'avais besoin de savoir. Je soupirai légèrement, cherchant à évacuer mon appréhension du mieux que je le pouvais. Je ne savais qu'à moitié ce qu'il m'attendait et mon petit doigt me soufflait que je n'allais pas tarder à en savoir plus.

A partir de l'instant où j'avais dit oui, je savais que mon entraînement allait commencer. Je redoutais ce qu'allait pouvoir me demander Jubillee maintenant. Alors, elle mit rapidement les point sur les i. Pas de pouvoir pour aujourd'hui. Je haussai les sourcils, me demandant si un jour j'y aurais droit. Cela me dépassait de les utiliser dans de telles circonstances, mais là n'était pas la question pour le moment. La X-woman me précisa alors une règle importante : celle de ne jamais abuser de la violence. Je hochai docilement la tête, même si j'avais envie de lui expliquer que la violence et moi, ça avait toujours fait deux. La seule fois où j'ai réussi à envoyer quelqu'un dans un mur, c'était le jour où ma mutation s'était manifestée. Depuis ce jour, je n'avais jamais frappé personne, pas même une mouche. Cette règle, je n'aurais pas de mal à la respecter. C'était une simple précision que Jubilee tenait à me faire noter.

Cependant, à travers ses mots, je compris que les coups tomberont durant les séances d'entrainement. C'était un mal nécessaire. Il fallait pratiquer pour pouvoir appliquer en temps réel. Je hochai de nouveau la tête, la bouche soudainement sèche. C'était très clair et il n'y avait aucun appel possible à cette règle, même si l'idée de recevoir de nouveau coups me tétanisait littéralement.

Enfin, elle m'expliqua que, si psychologiquement je n'étais pas prête à l'idée de frapper, je ne pourrais y arriver. L'esprit. Voilà donc de quoi elle avait voulu parler. Le contrôle de l'esprit sur le corps. Être capable de savoir ce que l'on devait faire, quand le faire ainsi que l'impact de ce que l'on ferait et agir en conséquence ? Se battre paraissait bien plus compliqué que de frapper dans un punshing-ball d'un coup. Mais elle avait raison, une fois de plus. La paralysie de frapper, de savoir qu'on allait me frapper, je l'avais vécu et je dû ciller à plusieurs reprises pour supprimer ces images qui me hantaient. C'est derrière moi... On va de l'avant...

Et l'entrainement commença. La consigne était simple : frapper. J'écarquillai lentement les yeux. Quoi ? La consigne était pourtant claire. Je devais la toucher à un endroit tactique ou bien m'épuiser une heure durant à tenter de le faire sans succès. Je grinçai légèrement des dents tandis que mon professeur se plaça en position de défense. Pour le coup, j'avais l'impression de jouer un remake de Jackie Chan. Je reculai prudemment d'un pas, cherchant à réfléchir sur la situation.

Frapper, je ne l'avais jamais fait. Bon, si, j'avais bien donné une claque ici et là mais envers des garçons trop oppressant. Là, je savais que j'avais un but mais je me sentais incapable de le réaliser. C'était donc ça, ne pas être prête psychologiquement à frapper ? Eh bien, j'allais en passer des heures dans le gymnase. J'observai ses mains plates. Je devais faire quoi, tenter d'y aller à coups de poings ? Je ne savais même pas comment on pouvait en donner... Des coups de pieds ? Elle aurait tôt fait de m'attraper les jambes pour me mettre par terre... Merde... Je me sentis coincée, dos au mur, comme dans cette ruelle. Allait-elle attaquer si je ne me jetai pas sur elle ? Je frissonnai légèrement.

Je me décidai alors à tenter quelque chose, même si je ne savais pas bien quoi. Après un long soupir, je me ruai en avant et tentai de m'attaquer à sa garde à coups de poings. J'envoyais le droit directement le droit dans l'une de ses main, tachant de remonter celles-ci pour que mon poing gauche puisse attaquer au niveau de son ventre. Mais mon peu de détermination dans mon action fut marqué par une certaine lenteur et, bien que je savais ma tentative vaine, je tentai le tout pour le tout.

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Mer 5 Juin - 0:19

Elle se rua sur moi. C'était un comportement d'une personne qui ne se maîtrise pas d'habitude et qui peut être redoutable si cette même personne est enragée et incontrôlable. Dans le cas d'Enora ce n'était pas du tout ce cas de figure. Elle se ruait car il fallait frapper et qu'elle ne savait pas vraiment comment s'y prendre ni de quelle manière. C'était normal et ce n'est pas le sujet de l'entraînement d'aujourd'hui. Il fallait simplement savoir comment elle comptait se formater psychologiquement pour se donner à cent pour cent. Il y a plusieurs maniérés d'arriver à un résultat satisfaisant mais il n'y en a qu'une qui m'intéresse à enseigner. Être prêt à frapper et à recevoir c'est avoir l'attitude et le corps prêt pour un combat. Étre prêt à attaquer et recevoir c'est secréter de l'adrénaline, c'est gainer ses muscles, être concentrée et prête à tout et au pire. Ce passage est obligatoire si on veut progresser et si on veut être efficace.

Elle tenta de briser ma garde en frappant directement dedans. Mais son coup était bien trop mou et en plus d'avoir largement le temps de l'esquiver je me payais le luxe rattraper son poignet droit. Bien sur elle n'allait pas s'arrêter là et elle visa directement mon ventre avec son poing gauche. Elle est plus grande que moi et peu, avec de l'entraînement devenir bien plus forte, pourtant j'étais certaine que je pouvais encaisser son coup sans en sentir une quelconque douleur. Il y avait du travail mais le point positif était qu'elle n'avait pas discuté mon ordre de m'attaquer. Je levais le genou gauche pour contrer son poing avant de frapper du revers de la main gauche sur son cou et de la repousser du pied gauche en la frappant, sans trop forcer, sur son bas ventre.

« Encore ! »

Dis-je froidement sans me préoccuper du possible fait que je pouvais lui avoir fait mal ou non. Je prenais garde à ne pas frapper assez fort pour qu'elle se blesse d'aucune manière. J'avais assez de maîtrise en close combat pour pouvoir gérer ma force, ma rapidité et mes actions pour que ça soit efficace mais pas dangereux.

Je ne cessais de lui dire la même chose. Je continuais de lui dire de venir m'attaquer, de me frapper mais dans le même moment j'esquivais ses coups, contrais ses attaques, parais ses offensives et contre-attaquais. Ces genres d'entraînement sont très décourageant et il n'est pas rare de voir des élèves craquer au bout de dix minutes, même pleurer parfois. Je n'entraîne ces élèves que lorsqu'ils me le demandent explicitement, je ne force jamais. Et c'est ce que j'ai fais aussi avec Enora. Elle a acceptée, voyons voir combien de temps tiendra-t-elle et surtout quel état d'esprit prendra-t-elle. Pendant qu'elle m'attaquais je pris la parole en montrant aucun signe d’essoufflement.

« Oublie la douleur lorsqu'elle est inutile, concentre toi sur ta cible, ne laisse pas tes émotions prendre le dessus, garde le contrôle de ton corps. C'est la secondes règle que je vais t'apprendre. Énervement, colère, rage, peur, frustration, haine... toutes ces émotions, qu'elles soient positives ou négatives ne sont jamais bonnes. Il ne faut jamais se laisser guider par un trop pleins d'émotions car cela t'aveugle Enora. Il faut être au dessus de cela, garder le calme, le contrôle et la sérénité à tout moment. Ne l'oublies jamais ! »

Concluais-je en lui frappant sur le front de ma paume droite. Je me remis en garde, la fixant dans les yeux. Mon regard était neutre, calme et pourtant mon corps était parfaitement prêt, mon esprit était libéré et ma maîtrise parfaite. Bien sur ce n'était pas nécessaire contre Enora mais je lui montrais que c'est de part cette maîtrise qu'elle parviendra à se battre dans l'optique de neutraliser, de se défendre et non dans l'optique de faire mal, de tuer ou de se venger. Bien sur je pourrais la formater pour que la haine l'envahisse pour qu'elle serre les dents et me haïsse mais comment lui apprendre par la suite à ne pas user de la violence lorsque ce n'est pas nécessaire ? Impossible, cela avait beau être la méthode la plus rapide, ce n'était pas la bonne et surtout ce n'était pas la mienne.

« Ne t'arrêtes pas ! »

[HJ : comme tu le vois, je ne décris pas tous les coups, histoire de pouvoir avancer sereinement. Si cela te gène je pourrais changer, sinon je t'invites à ne pas te gêner et d'en faire autant. Wink]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Lun 1 Juil - 11:11

Je savais que ma tentative était vaine. C'était d'une évidence. Je devais m'attaquer à nu maître dans l'art de l'auto-défense, avec le statut de "novice" collé sur le front. Forcément, je ne pouvais y arriver du premier coup. Elle me repoussa, s'aidant des pieds et des mains et même si elle ne frappait pas spécialement fort, ses coups me firent grimacer. Puis, elle me repoussa. Je perdis l'équilibre et atterrit sur les fesses. C'était dur. Je secouai légèrement la tête avant de reposer mes yeux sur elle. Elle me donna alors un nouvel ordre, reprenant sa position d'origine. Je devais y retourner. Encore. Sans relâche. Je pris appui sur mes mains pour me relever, me remettre sur mes pieds. Je serrai les dents. Déjà, quelque chose de nouveau se rependait dans mes veines. L'envie d'y arriver. De ne plus avoir mal. Aussi, je retournai à l'assaut.

De nombreuses fois, j'y allais à l'aveuglette, sans réellement réfléchir à une technique, un plan d'action. La rage m'envahissait à chaque coup que j'encaissais, me donnant un peu plus envie de frapper à chaque instant. Ce n'était pas la solution et j'essayais de temporiser ces actions en y ajoutant une dose de logique et de tactique. Je cherchai à trouver un point faible mais cela semblait peine perdue. Jouant des coudes, des poings, des pieds, je cherchai à me débattre, retournant mordre la poussière un certain nombre de fois. Un mélange de sentiments m'envahissait. De la frustration, de la colère, de la détermination. Tout se mélangeait et je ne savais plus qui écouter. J'étais comme déroutée.

Je ne parvins pas à dire si cela se lisait sur mon visage ou bien si elle dit ça au bon moment, mais, tandis que je tentai un 24ème assaut, elle me donna de nouveaux conseils. Ne pas laisser les émotions parler pour nous. Faire le vide. Se focaliser uniquement sur notre but. Le reste était futile. Il n'y devait y avoir plus qu'elle et moi. Elle me repoussa alors d'une main ferme sur le front. je reculai de quelques pas avant de me stopper. Puis, elle me regarda de ce regard plat, silencieux. J'avais l'impression de voir la surface d'un lac dans lequel personne n'avait plongé. Le mien devait déborder de vagues. Un véritable ras de marée. Puis, elle m'ordonna de ne pas m'arrêter.

Elle était solide. Trop solide. Je ne pouvais pas l'atteindre, son équilibre était trop stable. Je tâchai de reprendre mes esprits, de faire le vide dans ma tête. Mes émotions ne devaient plus m'envahir. le contrôle de l'esprit sur le corps. Je pris de longues respirations durant lesquelles je me créais une garde, maigre copie de la sienne. je devais rester sur mes deux jambes, répartir mon équilibre, m'ancrer dans les sol. Et j'allais devoir tenter de la faire vaciller.

Je revins à la charge plusieurs fois. Elle me repoussa à chaque fois, je ne parvenais pas à l'atteindre. Cependant, je ne retournai plus si souvent au sol. Je devais maintenir ma position, cherchant à esquiver quelques coups qu'elle pouvait me porter. Je tâchai de rester lucide sur les mouvements de ses mains, de ses pieds. Cependant, il y avait bien trop de choses à surveiller, tout en tentant d'opérer. J’atterris une nouvelle fois sur le sol, lâchant un grognement rageur.

"Mais c'est impossible ! Tu es trop... Je ne peux pas, je n'y arrive pas ! Il y a trop de choses à essayer de gérer ! L'équilibre, la force, la gestion des coups... Comment faut-il faire?"

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Lun 8 Juil - 10:26

Imperceptiblement elle progressait. Cependant, elle ne pouvait s'en rendre compte car c'est à force d’entraîner des jeunes élèves qu'on se rend compte lorsqu'ils progressent. En ce qui la concernait c'était bel et bien visible pour mes yeux d'experte même si je sentais qu'elle était pas loin d'abandonner. Elle semblait chercher où puiser la force, où puiser la maîtrise et l'expertise de ses coups, de ses enchaînements et parallèlement elle ne se rendait que trop peu compte qu'elle tenait plus longtemps, que des petits coups ne lui faisaient plus fermer les yeux, que je tapais légèrement plus fort pour qu'elle soit désorientée et qu'elle semblait avoir de moins en moins peur de se prendre des attaques.

Alors qu'elle chute sur le sol elle prend la parole pour la première fois depuis quelques dizaines de minutes. Je n'ai pas regardé l'heure mais l'inclinaison du soleil est plus marquée et les lumières du gymnase se sont allumées.

« L'entrainement n'est pas terminé. Debout ! »

Je ne montrais aucune empathie, aucune pitié ni considération pour sa détresse. C'était l'essence même de cet entraînement : lui faire percevoir, comprendre et assimiler la difficulté de la montagne qu'elle doit franchir. Lui donner un avant goût de ce qui l’attend, tester sa motivation, son envie, sa rage et sa hargne à progresser tout en regardant si elle est capable de ne pas s'emporter par toutes les émotions qui doivent affluer en elle à ce moment. Regarder si elle ne craque pas, si elle ne se met pas à foncer tête baissée, à insulter tout et n'importe quoi avant de jeter l'éponge. Elle est là, la véritable difficulté de l'entraînement car lorsque ce cap est franchi, l'apprentissage devient automatique, serein et facile mais surtout : rapide. Je suis toujours en garde, mon regard est sévère, froid mais mes sourcils plissés montre que je n'aurais aucune pitié et que je ne lui laisserais aucun repos en dehors de ce qui est prévu. Fermeté et droiture, voilà ce que je veux lui montrer car c'est dans le respect des règles instaurées qu'elle pourra évoluer sur le bon chemin.

« Que je suis trop quoi ? Trop forte ? Pour y arriver il n'y a pas de secret Enora. Menteur seront ceux qui te disent le contraire. La seule solution se trouve dans ce que nous faisons actuellement : s'entraîner. Alors maintenant laisse-moi te poser une question : me trouves-tu forte ? Regarde-moi bien, mon gabarit, mon allure, ma taille... Me trouves-tu fortes ? »

Mes yeux rivés dans les siens j'attendais sa réponse avant de passer à la suite. Bien sur il y a une bonne et une mauvaise réponse mais là n'est pas le soucis, là n'est pas le problème car en se trompant on apprend. Cependant, c'est là que certains élèves ne captent pas la nuance, il y a une différence entre faire une erreur et commettre une faute. On peut se tromper une fois et donc faire erreur, c'est pardonnable et c'est même normal car là est le lot de toute personne voulant progresser : tomber et se relever. Cependant, se tromper une seconde fois sur la même chose, sur le même sujet, sur la même question : c'est commettre une faute et ce n'est pas pardonnable. J'espérais du fond du cœur que les règles que je donnais à Enora ne passaient pas par une oreille pour en ressortir de l'autre car je ne peux corriger éternellement des fautes. Je ne lui ai même pas tendu la mains pour l'aider à se relever et je n'ai pas bougé d'un pouce. Ce sera certainement les dernières minutes de l'entraînement d'aujourd'hui mais il ne faut pas croire que cela sera terminé car nous avions prit, elle et moi, rendez-vous avec un entraînement difficile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Mar 23 Juil - 20:23

L'ordre qu'elle me donna claqua comme un fouet et eut pour toute réponse un regard noir. Ne pouvait-elle pas se contenter de m'expliquer comment faire plutôt que de me regarder brasser de l'air ? Je tâchai de retrouver mon calme, lâchant un long soupir et me remettant sur mes deux jambes. Depuis combien de temps étais-je en train de chercher à l'atteindre sans pour autant y parvenir ? Je n'avais aucune chance, c'était clair à présent. Cet entrainement n'était pas là pour que je réussisse... Mais alors, pourquoi...?

Elle chercha alors à me montrer un côté d'elle des plus dur. Oui, elle était sans pitié et, au fond de moi, une voix me criait déjà de la détester. Mais au lieu de ça, j'essayais de la comprendre. Il me fallait une logique implacable dans ce qu'elle faisait. Elle voulait me voir sortir de mes gonds. elle voulait me voir rompre mes chaines et lui montrer que je pouvais frapper. C'était dur, mais je savais que c'était ce qu'elle voulait prouver. Elle me parla alors de nouveau, soulignant qu'il n'y avait aucun secret dans le fait de savoir se battre. Il fallait s'entraîner. Puis, elle me demanda si je la trouvais véritablement forte. Pas sur le plan du combat en lui-même, mais juste en la regardant comme cela. La réponse était alors plus qu'évidente. Avec un gabaris, bien qu'athlétique, s'apparentant aux crevettes, il n'était pas dur de sous estimer la jeune femme.

"Non... Non, on ne dirait pas... Mais..."

Je tâchai d'analyser ce que j'avais pu voir et de lui faire comprendre mon malaise dans la situation. Je ne pouvais tout simplement pas la déséquilibrer. Elle était bien trop sûre de ce qu'elle faisait, de comment contrer quoi que ce soit. Et surtout...

"C'est comme si tu ne prenais même pas le temps de réfléchir à ce que tu devais faire. Tu as toujours deux coups d'avance... Et du coup, tu es plus rapide et plus sûre de ce que tu fais..."

Je guettais ses réactions sur son visage impassible. N'y avait-il donc aucun moyen de lui faire montrer ou ressentir quoi que ce soit ?

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Mer 24 Juil - 12:30

Mauvaise réponse. Alors qu'Enora avait terminé de parler mon genou gauche se leva avant d'être suivi par le pied qui vint s'arrêter net quelques centimètres devant la bouche d'Enora. La vivacité du coup et l'énergie contenue dans la seule frappe provoqua une léger déplacement d'air sur le visage de la jeune blonde. Il me fallait bien moins d'une seconde pour frappe de la sorte. Mon regard toujours sévère il ne fallait pas que je lâche mon attention à ce moment crucial de l'apprentissage qu'est la première séance. Tout ce joue ici. Mon équilibre était parfait, bras plié au niveau du bassin prêt également à frapper si je ne m'étais pas arrêtée en cours de route.

« Faux. Tu dis que je n'ai pas l'air forte mais c'est faux. Règle numéro trois : Ne jamais, et je dis bien jamais, sous-estimer un adversaire. »

Mon pied descendit alors le long de son corps pour venir ensuite se replacer à sa position initiale. J'étais toujours droite, sévère et autoritaire mais il le fallait pour cela soit assimilé. La première règle était de n'user la violence qu'en ultime recours. La seconde était de toujours garder le contrôle de ses émotions et la troisième était de ne jamais sous-estimer l'adversaire. Voici mes trois règles forgeant la discipline d'un ou d'une élève qui vient s’entraîner avec moi. Ce sont des valeurs, des préceptes à suivre et à garder à l'esprit car s'en détourner ne donnerait jamais rien de bon et la personne risquera de tomber dans la violence gratuite, dans la rage aveugle ou dans la sur-estime de soi. Ces trois chemins ne mènent qu'à la défaite, la douleur et la tristesse. Violence amène sanction, rage amène peine, sur-estimation amène désillusion. Mais ces choses, Enora va devoir les comprendre par elle-même car lorsque cela vient de la bouche d'un autre, ce n'est rien d'autre qu'un énième règlement à suivre. Je serais là pour la sanctionner lorsqu'elle sera trop violente, pour la faire pleurer lorsqu'elle laissera dominer sa rage et pour la mettre au tapis lorsqu'elle se sentira supérieure.

« Les mouvements et réactions réflexes viennent avec la pratique et l’entraînement rigoureux. Aujourd'hui le but était de te montrer la montagne que tu auras à gravir et te donner les trois pierres que tu auras à porter jusqu'au sommet. Au début ces pierres te sembleront être des fardeaux mais plus tu avancera, plus elles t'aiderons à ne pas te casser la gueule. Ces trois règles ne les oublies pas que ce soit dans ce gymnase ou en dehors, Enora. »

Mon corps alors se relâcha, mon expression également devenant presque plus humaine. Je tendis la main, lui indiquant le vestiaire et les douches. Cela faisait deux heures que nous nous entraînions et il était temps d'y mettre un terme. Je lui dis donc avec un sourire fier aux lèvres :

« L'entraînement est terminé.  Rendez-vous demain matin, ici même, deux heures avant le début de tes cours. Ce soir réfléchi bien à ce que je t'ai dis et passe à l'infirmerie pour que l'infirmière te donne une pommade pour les bleus. »

Je la laissais partir, retournant à mon banc pour m'y asseoir et souffler un peu tout en buvant une gorgée. Je savais que cette fille avait du potentiel dans la rigueur qu'elle pouvait s'imposer ou qu'on pouvait lui imposer. Mais je savais aussi qu'elle devait actuellement être tiraillée entre l'envie de me tirer une balle dans le genou et celle de ne plus jamais remettre les pieds dans ce gymnase. Pourtant, un léger sourire s'esquissait sur mon visage. Je savais qu'elle reviendrait, peut-être pas demain, mais un jour. J'étais plutôt contente de mon entraînement qui, contrairement à ce qu'on pense, est loin d'être simple. Voir une élève à deux doigt de craquer et ne même pas tendre la main pour l'aider à se relever est dur. Dur pour n'importe qui mais également très dur pour moi. Maintenir cet air sévère même lorsque des larmes coulent en face de nous est également très difficile et cela frappe à grand coup le moral. Cependant j'avais tenu bon et c'était pour son bien. Demain matin je l'attendrais ici, au même endroit, assise en tailleur au milieu de la sale vide car il sera bien trop tôt. Viendra-t-elle ? Là est la question.

[HJ : À toi de voir suivant ton perso si elle revient le lendemain ou un autre jour ou si elle ne reviens pas. Suivant les cas le rp continuera ou non. =)]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Enora Lacourt-Bourdieux
Élève à l'Institut Delta
avatar

Messages : 243
Date d'inscription : 02/04/2012
Age : 25

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Lun 26 Aoû - 12:40

A peine mes mots avaient-ils passés mes lèvres que, dans une rapidité quasi irréelle, son pied se retrouva tout proche de mon visage. Ce mouvement avait permis à l'air de se mouvoir, le faisant arriver su mon visage dans une caresse agressive qui fit voler les mèches de cheveux qui s'étaient échappées de leur point d'attache. Le mouvement de recul que j'eus fut bien trop lent à côté de sa capacité à agir et, la peur de me prendre un nouveau coup en plein visage fit vriller mes yeux d'une lueur émeraude. Je l'observai, les yeux écarquillés, mélangés entre la rancœur et la terreur. Puis, elle m'expliqua la raison de son geste. Sous-estimer. Voilà une erreur... De taille. Elle aurait toujours un point fort qu'elle saurait exploiter, c'était certain, tout comme n'importe quel adversaire. Et moi, je demeurais sans connaître le mien, celui qui pourrait inverser la balance.

Elle reposa lentement son pied sur le sol. Je sentais les larmes qui me montaient aux yeux, sans réellement savoir pourquoi. J'étais épuisée, agacée et je me sentais poussée à bout par cette petite femme qui était impitoyable. Ses paroles se firent comme des poids que l'on me posait au dessus de la tête, pour me faire fléchir, pour m'enfoncer sous les règles et les charges. Certaines choses seraient acquises avec la pratique, c'était un fait. Cependant, les trois règles que j'avais apprise aujourd'hui seraient mes fardeaux avant de devenir mes alliés. Je fronçai les sourcils devant ce fait. pourquoi tout ceci devait-il être si compliqué ? Pourquoi ne devait-on pas apprendre simplement comme frapper et amortir les coups ? Non, il y avait des règles et ces règles étaient inévitables.

Après avoir parlé, son corps se détendit et son expression fit de même. Cela en devenait surprenant de voir comment en quelques seconde, cette jeune femme pouvait reprendre figure humaine, bien que ce ne soit là encore qu'un aperçu. Elle se permit cependant un sourire, à la limite de la sympathie. L'entrainement était fini. Je sentis alors mes propres muscles se relâcher, manquant de m'écrouler sur les tapis. Cependant, à peine voyais-je la fin de mes tourments qu'elle me donna rendez-vous pour le lendemain. Je lâchai un soupir, prenant conscience de la douleur qui traversait mon corps ça et là. Une fois qu'elle eut terminé de parler, je hochai simplement la tête avant de m'éclipsai. Pas un mot ne sorti de ma bouche. Oui, j'avais besoin de réfléchir à tout ceci. Je devais revoir la nécessité de cet entrainement à travers moi.

La douche que je pris fut bénéfique et je me perdis sous cette eau brûlante pendant plus de temps que nécessaire, comme si elle pouvait panser mes plaies. Quelques bleus apparaissaient déjà sur ma peau blanche et le simple fait de les toucher était douloureux, mais je m'en accommoderait. J'avais traversé bien pire. J'avais enduré bien pire. C'était d'ailleurs la raison pour laquelle j'avais tenu à m’entraîner, à apprendre à me battre. Le souvenir de la ruelle, la douleur des os brisés, voilà quel devrait être mon moteur. Plus jamais je ne souhaitais endurer ça plus longtemps. Maintenant, je devrais me battre ou reculer. Je rejoignis mon lit, décidée mais en même temps effrayée par ce nouvel entrainement qui se faisait bien plus proche que je ne le pensais.


Le lendemain, je déposai mon sac dans les vestiaires à l'heure indiquée par Jubilee. Je pris le temps de m'attacher les cheveux avant d'entrer dans le gymnase. Elle était là, assise en tailleur. Je poussai un long soupir avant d'ouvrir enfin la bouche et de lui adresser la bouche.

"Bonjour... J'ai réfléchi et... Je suis revenue."

Avais-je besoin d'en dire d'avantage ? Non, je n'étais pas là pour parler, raconter ma vie ou quoi que ce soit. J'étais là pour apprendre et, comme dans chaque phase d'apprentissage, les élèves se taisent et écoutent leur professeur.

_________________

Messages RP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   Mar 27 Aoû - 5:31

Encore une journée d’entraînement. Après un échauffement classique que j'avais pris le temps de décortiquer, expliquer, détailler ; nous passâmes à le début de l’entraînement physique pur et dur. Elle devait être capable de faire l'échauffement toute seule et de savoir rapidement quel exercice servait à quoi. Cela avait prit une bonne demie-heure, mais c'était quelque chose de très important pour tout sportif qui se respectait. La suite également, j'avais pris le temps de lui expliquer, de lui détailler. Ce n'était plus un échauffement en tant que tel mais bel et bien un entraînement visant à améliorer la condition physique, le gainage musculaire, le dynamisme et la souplesse musculaire. Course, endurance, vivacité, appuis... Il y avait de nombreux exercices à faire en dehors du gymnase. Athlétisme. il n'y avait rien de mieux pour débuter. Des cerceaux au sol, des plots, des haies et des tours de pistes. La vitesse maximale aérobie se mesurait de différentes manière et était un bon indice pour savoir la progression physique d'une personne. Trente seconde de course, trente seconde de repos et ainsi de suite pendant trois minutes qui étaient suivies d'une minute de repos. Cela constituait une sérieuse base que l'on pouvait reproduire. Nous le fîmes, elle et moi, ensemble, trois fois. J'étais bien évidement à l'aise mais je la suivais, à ses côté, pour qu'elle ait au début un repère ou simplement une compagnie. C'était difficile pour elle, je le savais, mais bien évidemment c'était nécessaire. Après le trente-trente classique du cinq-cinq pour le dynamisme. On démarrait allongé sur le sol, se relevant pour accélérer rapidement et se coucher rapidement pour cinq secondes. Il fallait tendre son corps, se laisser tomber droit sur les mains et amortir la chute. Se redresser pour cinq seconde de sprint était inutile et la position cassée forçait à lancer ses bras d'avant en arrière pour les tendre loin derrière.

« Ok, on arrête là. Va boire un coup. Tu sais... Il y aura des jours où je ne serais peut-être pas présente. Cela ne doit pas te dispenser. Échauffe toi comme on l'a vue, fais ces exercices avec quelques séries de gainage, pompes, abdominaux. Au bout d'un moment tu te sentiras à l'aise et tu pourras augmenter la longueur et le nombre de série. C'est ce genre d'activité qu'il faut avoir le plus régulièrement possible pour se maintenir en forme. Mange équilibré également et fais des bonnes nuits de sommeil. Ça veut donc dire que si tu ajoutes tes cours et tes devoirs, tu n'auras plus beaucoup de temps libre. Malgré tout ne le sacrifie pas, ne fais pas comme moi. Organise toi pour continuer de t'amuser en dehors avec tes potes et sortir le week-end : ça repose l'esprit c'est très bon pour ton entraînement si tu restes modérée. »

Nous avions terminés l’entraînement purement physique par quelques séries de musculation sans poids supplémentaire que ce que notre corps pouvait nous apporter. Pompes, abdominaux étaient des exercices simples mais terriblement efficace et sain. Il n'y avait aucun danger à faire cela et ça prenait peu de temps. Je me retournais vers elle, rentrant dans le gymnase une gorgée gonflant mes joues. Je retirais mes basket de manière peu orthodoxe sans les mains et avec le talon. Une fois rentrée je fermais la bais vitrée qui laissait passer le vent matinal un peu trop frais.

« On va passer à quelques bases techniques de self défense ce matin. Là encore y'a pas de secret. Pratique, pratique et encore pratique. Chaque geste est précis et possède des conditions de positionnement du corps et de chaque muscle très rigoureuses pour maximiser son efficacité. Connaître le geste n'est pas suffisant il faut aussi le maîtriser. Lorsque tu as besoin de réfléchir pour donner un coup de poing efficace tu perds du temps, tu t'empêches de te concentrer sur ce que ton adversaire fait et sur ce que tu vas faire ensuite. Pour éviter cela, il faut que le geste ne soit plus que reflex et que la posture soit parfaite. On dit qu'un coup de poing devient un reflex musculaire lorsqu'il est effectué plus de trois milles fois. Tu sais donc ce qu'il te reste à faire... C'est une partie de l'utilité des kata que tu trouves dans de nombreux arts-martiaux. Ils regroupent les gestes de manière à les mémoriser et permettent de les effectuer encore, encore et encore. Au début je ne vais pas arrêter de t'emmerder sur ta position. Mais c'est pour que tu ne prennes pas de mauvaises habitudes impossible de corriger – ou alors très difficilement – par la suite. »

Je marquais une pause, passant une main dans mes cheveux.

« Premier mouvement. Parer les coups latéraux. C'est pour le moment basique. Tu vois le geste que tu fais avec ton bras pour ta protéger du soleil qui t’éblouis dans la rue ? Ben c'est ça. Le coude haut, le bras ferme et le poing également. En baissant le coude et donc ton bras, tu peux parer plus ou moins haut suivant la taille de ton adversaire mais il faut que ton avant bras soit bien perpendiculaire au sol. Si tu colles ton coude et replis ton avant bras contre ton bras tu pares des coups portés sur tes côtes. Tous les coups qui viennent sur tes côtés pour viser tes flancs : joues, épaule, côtes ; et qui sont dirigés vers le haut de ton corps peuvent être parés par ces gestes si tu es assez ferme. On verra par la suite comment positionner le corps pour que tu encaisses le choc encore mieux. Je vais donc t'attaquer et tu essayeras de parer. Essaye de voir ce qui fonctionne et ce qui fonctionne pas et de t'adapter. Peu importe ta garde met juste tes pieds sur la même ligne espacé de la largueur de tes épaules. Prête ? »

Prête ou pas me voilà. Commençant plutôt lentement par quelques crochets droits et gauches visant ses joues et son cou. Le rythme augmentera assez vite si elle s'en sort plutôt bien et vers la fin je n'utiliserais que mes pieds pour frapper à différents endroits de ses flancs avec toujours une incroyable rapidité. Je ne viserais pas le bas de son corps puisque nous n'avions pas encore vu comment les parer. Je savais que parer n'était jamais la meilleure des solution mais nous apprenions ici les bases et il fallait bien commencer par ces gestes de défense de base. Je ne lui donnerais pas de protection ni à moi d'ailleurs. La raison était que je ne taperais pas asse fort pour risquer de la blesser et il fallait qu'elle sente l'impact pour savoir ce qui paraît le mieux entre le haut de l'avant bras, le poignet ou le bas voir le coude. Il y avait des tas de positions qu'elle pouvait trouver elle même et qui pouvaient la faire se sentir mieux, plus à l'aise. Puis je corrigerais ses gestes pour parvenir à des choses se rapprochant de la perfection avant de répéter au moins pendant une heure à une heure et demie ses mêmes gestes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Apprendre à se battre pour de bonnes raisons. [PV Jub']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 10 bonnes raisons pour visiter Naples
» Assurer sa sécurité.
» Marinade pour cuisson sur le BBQ
» Ne pas avoir le courage de faire les devoirs
» Apprendre à se moucher!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: