AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Garrett River
Neutre Epsilon
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Sam 6 Avr - 7:51

CARTE
D'IDENTITE




© avatar


    NOM : lui, c’est Faraway, et moi, je n’en ai pas.

    PRENOM : lui, c’est Timothy, et moi, Madness.

    ALIAS ET SURNOM : lui, c’est Tim, et moi, Mad. Entre nous, c’est comme ça qu’on s’appelle.

    AGE : lui, 8 ans, et moi, j’en sais rien, mais alors strictement rien de rien.

    DATE DE NAISSANCE : lui, c’est le 21/03/2005, et moi, je viens d’ailleurs, là où il n’y a pas de calendrier, là où même le temps est abstrait.

    METIER : lui, il est élève en milieu spécialisé, et moi, c’est une bonne question. Selon vos critères, je suis sans doute un hors-la-loi.

    NATIONALITE : lui, Américaine, et moi, Extraplanaire.

    GENRE : lui, c’est un mâle, et moi, j’imite.

    CLAN : nous sommes neutres, autant lui que moi. Cela ne veut pas dire qu’on a les mêmes objectifs.




Pouvoirs :


  • Description :

    Tout d’abord, bonjour ! Je suis ravi d’avoir quelqu’un d’attentif prêt à m’écouter. Cela n’arrive pas si souvent, à mon grand regret. Vous n’allez pas fuir, n’est-ce pas ? Je promets de ne pas vous faire perdre la boule ! Et pour preuve de ma bonne volonté, une fois n’est pas coutume, je vais être ordonné. Débutons par le début ! Et le début, c’était de vous dire bonjour, politesse oblige. Ceci fait, je peux vous informer que je suis une entité bestiale. Et je suis donc ici pour vous décrire mes supers, que dis-je, mes exceptionnelles, que dis-je, mes extraordinaires capacités ! Je sais, j’en fais trop, mais c’est plus fort que moi !

    Pouvoir de l’hôte :

    Mais non ! Je viens de vous dire que c’était mes pouvoirs, pas ceux de mon hôte ! Ce brave Tim est humain. Alors circulez, y’a rien à voir !

    Pouvoirs de l’entité :

    Voilà, là c’est le bon endroit ! Notez que c’est au pluriel, j’ai deux pouvoirs. Et deux, c’est deux fois mieux que un ! Incroyable, n’est-ce pas ?

    1er pouvoir : Esprit-Monde
    (Passif)

    La folie, c’est mental. Vous ne serez donc pas surpris d’apprendre que j’ai un mental un peu particulier. Mon esprit, c’est une porte ouverte sur le plan dément qui m’a vu naitre, dont je suis devenu maître et, finalement, que j’ai assimilé en mon être. Avoir un univers entre les deux oreilles, avouez que ce n’est pas banal ! Du coup, interagir avec ma conscience, qu’il s’agisse d’une simple lecture, d’une virulente agression ou de n’importe quoi d’autre, revient à pénétrer dans ce plan. Evidemment, ça concerne les télépathes, vous savez ces petits rigolos qui aiment trifouiller dans votre tête ! Moi, je leur offre l’expérience du siècle ! Heureusement pour eux, je dégage une signature psychique des plus étranges, des plus inquiétantes. A eux d’être raisonnable, à eux de ne rien tenter. S’ils passent outre cet avertissement, tant pis, car en mon monde, en moi-même donc, je suis omnipotent. Sachez-le : qui que vous soyez, quoi que vous fassiez, mentalement vous ne pouvez rien contre moi. Et venir à moi, c’est mettre en jeu votre lucidité. On verra ça plus en détail, un peu plus tard.

    La télépathie est assurément le moyen le plus efficace de se précipiter dans mon chaotique plan. Si vous n’avez pas de tels dons, ou si vous ne les employez pas, piéger votre psyché m’est bien plus difficile, mais pas impossible. Je peux recourir à une sorte d’hypnose par la voix ou le regard. Je n’ai pas de paroles précises à dire ou de geste particulier à faire, je cherche juste à focaliser sur moi l’attention du sujet. Plus vous êtes dérangé, plus cette hypnose sera puissante car j’ai prise sur la démence. Au contraire, si vous n’avez aucun trouble mental, mon hypnose n’aura d’effet que si vous ne résistez pas. Sa durée est très variable, allant dans le meilleurs des cas à une poignée de secondes et pouvant s’éterniser des dizaines de minutes face à un lucide volontaire mais distrait. Y céder signifie faire le même voyage au pays de la folie qu’un télépathe imprudent.

    C’est un voyage spirituel. Le décrire n’est pas aisé puisqu’il peut ressembler à tout et n’importe quoi, surtout à n’importe quoi d’ailleurs. Néanmoins, peu importe qu’il dure une minute, une heure, un jour ou même un an, dans la réalité, il s’effectue instantanément. Inutile donc de se demander ce qui arrive au corps du voyageur pendant ce temps. Chez moi, je suis le roi, j’ai tous les droits, je l’ai déjà dit. Pas de fatigue, pas de limite. Et comme il faut une exception à chaque règle : il m’est juste interdit de nier vos résistances psychiques, votre volonté. Mon but est de vous briser, le votre, de résister. Si vous gagnez, vous trouverez le moyen de fuir le plan, retournant aussitôt à votre enveloppe charnelle. Si vous perdez, vous regagnerez également votre corps mais après avoir sombré dans une totale et irrémédiable folie. Je dévore la lucidité de ceux que je détruits. Et je ne connais pas de meilleurs festin, foi de Madness !

    Mon royaume n’est pas forcément qu’un enfer. C’est là-bas que Tim s’amuse quand j’ai le contrôle. A lui comme à tous ceux que j’apprécie, j’épargne les horreurs démentes, je réserve les aberrantes merveilles. Mon plan démesuré renferme le meilleur comme le pire. Et même si je vous condamne au pire, Tim peut voler à votre secours. Il est bien le seul élément hors de mon contrôle, la seule faille dans ma toute puissance. J’enrage quand il me prive ainsi d’un festin de raison, mais au fond cela ne rend le jeu que plus amusant. Tim ne peut pas être partout, moi, si !

    2ème pouvoir : Projection Atténuée
    (Défensif)

    Si en cherchant ma psyché vous tombez sur un plan, c’est que je suis ce plan mais, plus important, que mon esprit demeure là-bas, hors de la réalité. Quand j’ai le contrôle et donc que je prends forme en lieu et place de mon hôte, cette enveloppe charnelle est le résultat combiné d’une projection, un peu comme une projection astrale, et d’une métamorphose plus classique. Bien sûr, s’il y a projection, il y a aussi un lien entre elle et mon plan. Grace à cela, j’ai le moyen de tricher avec la réalité, de l’altérer en d’autres termes. Je ne sais pas pour vous, mais je la trouve extrêmement contraignante cette fameuse réalité.

    Ce pouvoir n’a de portée que sur mon propre corps, pas même sur ce que je porte. Ensuite, l’altération se limite à l’atténuation. En clair, je suis simplement en mesure de plus ou moins ignorer la réalité. L’avantage est quand même double : plus de mobilité, plus de sécurité. Pour schématiser le potentiel de cette capacité, imaginez une ligne qui va de gauche à droite. De base, je suis tout à gauche, c’est l’état existant où tout est normal, où toute la réalité est prise en compte. A l’extrême droite, c’est l’état inexistant, un point symbolique inatteignable car bien sûr il n’y a aucun avantage à ne plus du tout exister. Je peux me balader sur la ligne afin d’adopter des états transitoires entre les deux extrémités que je viens de décrire.

    Dans l’ordre, de gauche à droite, on a :
    - l’état standard existant
    - l’état antigravitationnel où la gravité est ignorée
    - l’état intangible où la physique est ignorée
    - l’état invisible où le rayonnement lumineux est ignoré
    - l’état symbolique inexistant.
    Actuellement, je suis limité à l’état antigravitationnel, le seul donc que je vais détailler.

    Dans cet état, je n’ai aucun poids et ma force physique devient aussi ma force motrice. En gros, je lévite à ma guise. Toutes les variations de la gravité, provoquées par la technologie, un don mutant ou quoi que ce soit d’autre, ne m’affectent plus. Par contre, le reste, comme par exemple le vent, a normalement prise sur moi. Rien de ce que je porte n’est épargné par la gravité. Si je suis lourdement chargé, je serai quand même cloué au sol. Sans entrave, ma vitesse en vol n’excède pas celle que j’ai en courant. Par défaut, j’ai tendance à rester à mi-chemin entre cet état et celui de base, l’état existant. C’est un bon compromis, car oui, j’ai le droit à tous les états intermédiaires.

    Quand Tim est sur le point de reprendre le contrôle, je dispose heureusement d’un petit délai avant l’échéance. A moi de faire en sorte que ce retour à la normal ne soit pas fatal. Imaginez ce qui arriverait si mon hôte retrouvait forme humaine alors que je suis cinq cents mètres au-dessus du sol. Bobo à l’atterrissage !

    Lien entre les pouvoirs de l’entité :

    Il me semble que vous pouvez le deviner. En fait, je l’ai déjà donné. De l’Esprit Monde découle la Projection Atténuée. Puisque mon esprit est un plan, il ne peut pas intégrer la réalité. Du coup, ma forme physique est une demi-projection liée à ce plan. Et s’il y a projection, il ne me reste plus qu’à l’amoindrir afin d’engendrer mon second pouvoir.

  • Niveaux de maitrise :

    Mon premier pouvoir est limité par sa nature et non par la pratique. C’est dommage car vous piéger plus facilement dans le plan de la folie aurait été pour moi un avantage certain. Là où je peux progresser, en revanche, c’est au niveau de ma Projection Atténuée. L’état intangible et l’état invisible sont encore hors de ma portée. L’état antigravitationnel n’a par contre plus de secret pour moi. Je l’adopte en un clin d’œil et je peux le conserver sans la moindre fatigue autant qu’il me plait.

    Tim supporte actuellement assez mal mes manifestations. Il en résulte chez lui une importante fatigue psychique, ce qui a tendance à dégrader son état déjà peu enviable. Mais bon, ne nous voilons pas la face, handicapé comme il est, il n’est pas à ça près. Seuls ses proches sont en mesure de comprendre que quelque chose cloche.

  • Lien entre les Pouvoirs:

    Si Tim est devenu mon hôte, c’est parce qu’il est handicapé mental. Attention, il n’est pas fou, juste différent. Un peu tel un autiste, il est prisonnier en lui-même, coupé en grande partie de la réalité. Grace à cela, sa psyché était capable de tolérer l’énorme aberration que je suis. Sachez-le, je ne peux demeurer que dans la raison. Paradoxale pour l’entité de la folie ? Pas vraiment, vous verrez un peu plus loin. Tim m’a de surcroit accepté sans la moindre réticence, m’accueillant comme un sauveur. Il s’est très vite imposé en tant que candidat idéal.



Description Physique :


  • Apparence :

    Madness :

    A quoi est-ce que je ressemble ? De base, à rien, ou à tout. Telle la folie, j’ai mille visages. Néanmoins, j’ai dû en prendre un en particulier pour me présenter à mon hôte. Quelle ne fut pas ma surprise quand j’ai réalisé ne plus pouvoir en changer. La réalité a des règles en la matière. L’ayant intégré, ces règles ce sont imposés à moi, me limitant comme quelqu’un de normal à un physique donné. C’est frustrant mais c’est ainsi. Vous allez assurément me prendre pour un hybride félin. Il est vrai que pareille mutation peut, à peu près, conduire à mes traits. Néanmoins, s’il est indéniable qu’il y a en moi de l’homme et du chat, il faut y ajouter de l’aberrant, du surnaturel. On me croirait sorti d’un film d’animation. Certains en viennent même à penser que je suis un enfant avec un déguisement superbement réussi. Mais trêve de commentaires, passons à la concrète description !

    Je mesure 99 centimètres pour 24 kilos. Ma silhouette est humaine, malgré quelques disproportions et la présence évidente d’une queue. Mes difformités n’ont rien de monstrueux, au contraire, elles sont attendrissantes, elles me donnent un côté rond, naïf. C’est en fait ma tête, mes pieds et mes mains qui sont un peu trop gros, comme sur un jouet. Mon ventre est également bien rebondit. Bras et jambes n’affichent pas l’ombre d’un muscle. Par rapport au reste, ils sont assez fins. J’ai de belles griffes rétractiles. Je suis intégralement recouvert d’une généreuse fourrure à l’immanquable couleur violet vif, quasiment fluo, et zébrée de noir. Sur le ventre, les paumes, la plante des pieds, l’intérieur des oreilles et la pointe de la queue, que j’ai longue et en panache, mon poil s’éclaircit et mes rayures s’évanouissent. Ma figure féline s’orne d’une paire de grands yeux jaunes à la troublante expression. Mais, plus que tout, c’est mon sourire qui marque, un sourire totalement fou et qui montre toutes mes dents.

    Question vêtements, tout dépend du moment où je prends le contrôle. J’ai acquis un costume à ma taille, un déguisement de bouffon fort bien réussi. Un chapeau jaune et noir à clochettes, une tunique noire et jaune avec d’amples manches, un pantalon bouffant assorti, des chaussures pointues, des gants blancs, une belle ceinture... c’est là ma tenue officielle en quelque sorte. Le pantalon est troué à l’arrière pour laisser passer ma queue. Ouais, ça me va super bien ! Mais voilà, lorsque je me manifeste, j’ai sur le dos les vêtements de Tim et ils sont trop grands pour moi. Je les retire presque systématiquement et si je n’ai pas l’occasion d’enfiler mon propre costume, alors je reste nu. Le terme exact est sans doute : à poils.

    Timothy :

    Tim fait 15 centimètres de plus que moi, toutefois il pèse exactement le même poids. Du coup, il est plus mince que moi. C’est un garçon assez banal d’apparence, mais pas d’expression. Le teint clair, les cheveux bruns coupés mi-longs, il semble un peu fragile, maladif. Il a des mains de pianiste aux longs doigts agiles et un beau visage généralement triste. Son regard vert est toujours dans le vague ce qui est assez perturbant quand il s’adresse à vous. C’est comme si, pour lui, vous n’existiez pas vraiment. En revanche, si vous le croisez au pays de la folie, vous noterez que ce détachement a disparu au profit d’une joie rayonnante. Tim reste généralement en pyjama toute la journée, sauf quand on lui fait faire une balade. En fait, il se fiche royalement de ce qu’il a sur le dos.

    De Mad à Tim :

    La métamorphose est très rapide. Tout ce passe en deux ou trois secondes. Tim se met à sourire et voilà que ce sourire s’élargit jusqu’à devenir le mien. Si on fait tous les deux le même poids, c’est parce que le corps est juste remodelé, comme de la pâte à modeler justement. Le processus est d’une fluidité stupéfiante. Quand mon sourire est là, l’instant d’après, le reste a suivi. La métamorphose inverse, c’est la même chose mais... à l’inverse. Les habits supportent assez bien, que ce soit dans un sens ou dans l’autre. Au pire, ça les déforment.

  • Signes Particuliers :

    Après avoir croisé Tim, c’est son visage, son expression que vous allez vous rappelez. On dirait qu’il est ailleurs, loin, très loin du moment présent. Après m’avoir croisé, vous voudrez sûrement m’oublier. Bravo si vous y arrivez car tout en moi est particulier, mon sourire plus que le reste. J’ai de surcroit tout un tas de mimiques assez spéciales, des expressions faciales d’une expressivité exagérée, des tics parfois dérangeants. Je joue avec ma queue, avec mes doigts, mes oreilles, mes moustaches, je suis un spectacle à moi tout seul.



Caractère :

  • Mental :

    Madness :

    Il est temps de répondre à une question capitale : est-ce que l’entité de la folie est folle ? A première vue, je suis sûr que vous allez dire oui, car, il faut l’admettre, je suis quand même bien déglingué. Exubérant extraverti, je n’ai honte de rien et je suis capable de tout. Et hop, me voilà dépressif, et hop, me voilà excessif, et hop, me voilà paranoïaque, et hop, me voilà schizophrène, et hop, me voilà psychopathe, et hop, me voilà phobique. Tant de facettes dans mon caractère, tant d’instabilité, d’imprévisible. Parfois drôle, souvent dangereux, lois et morale sont pour moi des concepts étrangers. Maintenant, vous devez comprendre pourquoi ils sont rares ceux qui sont disposés à m’écouter. J’incarne belle et bien la démence.

    Pourtant, à votre avis : qu’est-ce qu’un fou au milieu des fous ? La même chose qu’une ombre dans le noir. Pour être vue, il faut à l’ombre de la lumière. Sans raison, je ne serais pas. C’est elle qui me fait avancer, elle et l’instinct. Difficile de déterminer qui des deux a le plus de poids. Ce qui est certain, c’est que pour moi, la folie est un outil. Je l’utilise, je me cache derrière, c’est mon épée et mon bouclier. La lucidité m’attire tel un insecte apercevant une flamme. Loin de me brûler les ailes, je m’en délecte au contraire. Ainsi je répands la démence, ainsi je répands le chaos. Je suis anarchique, c’est une intime conviction, ma vocation. Votre société m’exaspère tout autant qu’elle me fascine. Insolite philosophe, je m’interroge à son sujet, tout comme sur bien d’autres choses. Mon loisir est de comprendre, d’apprendre.

    Je ne suis pas un humain, je ne suis pas un mutant. Je trouve leur conflit stupide. Mais si ça les amuse, grand bien leur fasse ! Ce n’est pas moi qui vais prêcher la paix. J’éprouve sans doute envers vous autres un petit sentiment de supériorité. Evidemment, ni le BAM, ni l’Institut, ni la Confrérie ne sont de nature à m’attirer. Il semble en revanche indiscutable que tous ceux qui défendent la loi sont mes adversaires et que ceux qui répande le chaos, des alliés potentiels. Généralement solitaire, je n’ai rien contre un peu d’aide. Plus on est de fous, plus on rit ! Je suis, de surcroit, d’une très grande tolérance. Forcément, ce n’est pas moi qui vais vous juger.

    Timothy :

    Il y a ensuite beaucoup à dire sur mon hôte. Comme je l’ai déjà évoqué, c’est un handicapé mental. Il souffre d’une forme d’autisme. Un rouage cassé dans sa tête l’empêche d’interagir correctement avec son environnement. Il est dans sa tour d’ivoire, prisonnier de son esprit. C’est pour ça, parce qu’il est presque coupé de la réalité, que j’ai pu aller en lui sans risque de le rendre fou. Et il est loin, très loin d’être fou. Je suis le mieux placé pour le savoir car avec moi, sa déficience ne compte pas.

    Quand j’ai le contrôle, son esprit se trouve dans mon royaume dément. Là-bas, il est libre, il s’épanouit. C’est un garçon curieux, sensible, courageux et altruiste. On dit qui se ressemble s’assemble. Je ne suis pas d’accord. Si Tim avait été comme moi, il aurait été invisible à mes yeux. C’est un ange et moi, un diable. Notre opposition nous rapproche, nous complète. Quel curieux duo on fait ! Plus d’une fois, Tim a aidé ceux que je veux briser, plus d’une fois on s’est engueulés. Mais à chaque fois, on revient l’un vers l’autre. Je ne peux plus le nier, je me suis attaché à lui, lui qui ne devait être qu’un outil, lui qui désormais est une partie de mon être. Et c’est réciproque, je suis son meilleur ami, mieux, son frère.

    Pour réellement découvrir le caractère de Tim, vous devez soit le croiser en mon plan, soit être un télépathe. Sans cela, il y aura entre lui et vous la muraille de son handicap. Autant dire que vous aller rentrer dans un mur. Ne serait-ce qu’avoir une discussion basique avec lui est presque impossible. La réalité lui étant si difficile à appréhender, il cherche à l’ignorer. Ces histoires entre hommes et mutants lui passent au-dessus de la tête. Son petit monde se limite à ses parents, au centre spécialisé où il est interné et à ses jouets. Cela fait mon affaire car il me laisse tout le loisir d’agir à ma guise quand j’ai le contrôle, enfin du moment que ça ne se passe pas en mon plan, là où il veille. Avouez qu’après la lecture de mes pouvoirs, c’est assez contradictoire. C’est là où j’ai tout les droits que je suis au final limité à cause de Tim.



Histoire :

  • Talents Particuliers :

    Tim ne sait rien faire de particulier. En fait, il y a surtout des choses qu’il ne sait pas faire. Avec ses problèmes comportementaux, il a pris un gros retard par rapport à un enfant ordinaire. C’est à peine s’il sait lire et compter. Me concernant, j’ai un talent certain pour le spectacle. Conjugué avec mes pouvoirs, je danse et cabriole comme personne. Je suis un acteur, un beau parleur, je chante aussi. Ma voix grave est agréable à entendre, sauf quand j’éclate d’un rire strident.

  • Possessions :

    Tim est milliardaire, il possède dix maisons, quinze avions, huit pays, la bombe nucléaire et même la lune. Oui, même la lune ! Comment ça je ne suis pas crédible ? Bon, ok, en vrai, il habite soit chez ses parents, soit dans le centre spécialisé qui s’occupe de lui. Dans les deux cas, ça se trouve à New York City. A part ça, de mon côté, je cache quelques affaires, trois fois rien.

  • Biographie :

    Il était une fois, le plan des rêves et des cauchemars. Je suis à peu près sûr que tout à commencé là-bas. A peu près, car, en cette époque, je n’existais pas. Des songes particulièrement tordus et torturés, des songes nés d’esprits déments, eurent la bonne idée de s’associer, de se mélanger, de se fusionner pour, au final, déclarer leur indépendance. Ainsi naquit le plan de la folie. Combien de temps est-ce que ça a pris ? Je ne sais pas. Quand est-ce que ça c’est passé ? Je ne sais pas. Est-ce que ça s’est passé tout seul ? Je ne sais pas. Ha, mais assez de questions ! Vous m’enquiquinez à la fin ! Ok, c’est moi qui les pose, donc je m’auto enquiquine. Pas très stratégique, faut l’avouer. Bref, au commencement, il y a beaucoup de mystère. Peut-être suis-je la création d’une autre entité. Peut-être qu’il existe d’autres plans de la folie. Quoi qu’il en soit, comme vous, j’ai de quoi m’interroger sur mes origines. Mais poursuivons.

    Dans ce plan de la folie, une étincelle de lucidité s’était retrouvée piégée. Pauvre petite ! Afin de subsister, elle a dû lutter. Et elle a tant lutté que, non seulement elle n’a pas trépassée, mais en plus elle a progressivement acquis de l’influence sur toute cette démence. Elle est devenue le noyau d’une nouvelle entité : moi-même, Madness, ou Mad pour les intimes. Je ne me suis pas arrêté en si bonne voie. J’ai persisté jusqu’à être maître du plan, jusqu’à être le plan. Totale victoire et pourtant grande tristesse. Car alors, je ne pouvais plus grandir. Imaginez la déception du conquérant qui a tout conquis.

    Etant toujours très proche du plan des rêves et des cauchemars, je me suis mis à l’espionner. Au départ, j’envisageais de l’envahir mais j’ai vite compris que je n’en avais pas le pouvoir. Dépité, furieux, j’ai porté mon intérêt sur les rêveurs que je croisais. En les suivant jusqu’en leur esprit, j’ai découvert votre monde, la réalité. Dès lors, elle m’a beaucoup intéressé et j’ai planifié d’y pénétrer. Seul, j’en étais incapable. J’étais trop... incompatible. Il me fallait un intermédiaire, un hôte. Etant déjà en mesure de m’agripper à une conscience, je n’avais qu’à attendre qu’elle se réveille pour qu’elle m’attire avec elle, en elle, dans cette si intéressante réalité. Hélas, rien n’est si simple. Mes premières tentatives furent des échecs. Soit l’esprit dans lequel je m’étais invité ne me supportait pas et il explosait, soit il était trop coriace et il m’expulsait. Mais il devait bien y en avoir un qui ferait l’affaire ! Je me suis mis en quête de cette perle rare, visitant d’innombrables songes. Et je l’ai trouvé...

    Timothy Faraway avait des rêves tout à fait atypiques. Profonds et mélancoliques, ils étaient la marque onirique d’un grand mal être. Réprimant mon impatience de faire hâtivement le test de l’union, j’ai d’abord prit le temps d’observer. Car, du temps, j’allais en perdre beaucoup si je gâchais cette probable opportunité. Ainsi, j’ai connue la vie du garçon qui, nuits après nuits, se mettait en scène lors d’affreux cauchemars. Vous allez voir, elle ne laisse pas indifférent.

    Dans la vie de Tim, il y a trois personnes. Son père, John, sa mère, Betty, et l’institutrice, Mme Wilson. Il y a aussi deux lieux : le petit appartement familial, enfin surtout sa chambre, et le centre spécialisé, enfin surtout sa chambre là-bas. Bref, deux chambres quoi. Il aime John, Betty et sa première chambre. Il n’aime pas Mme Wilson et sa seconde chambre. Mais pas de chance car cinq jours sur sept, il est au centre. Les deux jours restant, il est chez lui. Et c’est parce qu’il y a sept jours dans ce cycle que Tim sait compter jusqu’à sept. Ensuite, il a le sentiment qu’il ne comprend rien à rien de ce qu’on cherche à lui dire et à lui faire faire. Du coup, il veut rester dans ses chambres respectives et jouer avec ses jouets. Ses jouets, au moins, ils ne l’embêtent pas, surtout pas comme l’affreuse Mme Wilson. Hum, il me semble avoir fait le tour.

    Vous l’avez compris, l’enfant est handicapé. Mais attention, sa raison est intact, je m’en suis assuré. C’est juste qu’il ne perçoit pas le monde comme vous. Il l’avait compris et il en souffrait. Il était prisonnier en lui-même. Je ne pouvais espérer mieux ! Alors je suis allé de l’avant.

    J’ai pris les traits de sa peluche préférée, une sorte de chat violet au large sourire. Plus tard, j’ai su que c’était une version du chat du cheshire, un personnage fictif d’une célèbre histoire : Alice au Pays des Merveilles. Ma foi, le hasard fait bien les choses car il illustre assez bien la folie. C’est donc sous ma féline apparence que je me suis incrusté dans les songes de Tim. Il m’a accueillit avec tant d’enthousiasme que j’en ai été presque pris au dépourvu. Comprenez-moi, d’habitude, on me fuit. Mais je n’allais pas me plaindre. J’ai fais en sorte qu’il me désire, que ce soit lui-même qui veuille m’emporter dans son réveil. Il ne tarda pas à le faire et, à mon grand soulagement, sa conscience toléra ma présence parfaitement. Je présume que le détachement avec la réalité y était pour quelque chose. Peu importe, voilà mon hôte trouvé !

    Très fier de moi, je n’étais toutefois pas au bout de mes surprises. Tout d’abord, je ne m’attendais pas à ce que le corps de Tim adopte les traits du chat mauve sitôt que je me manifeste. Je ne m’attendais pas à ce que je sois incapable de changer d’apparence comme c’est si facile de le faire dans les plans spirituels. La réalité est décidément un environnement très particulier auquel j’ai dû me familiariser. Je ne m’attendais également pas à m’attacher à mon hôte. Je pensais qu’il ne serait qu’un outil mais pas du tout. Sa présence en mon royaume, car c’est là qu’il va quand je suis avec vous, a changé tant de choses. Il est devenu un adversaire, se dressant contre mes affreux projets, un adversaire que j’apprécie plus que tout. On est peu à peu devenu comme les deux doigts de la main, malgré, ou plutôt, à cause de nos différences. Avant, nous étions tout deux incomplets, nous voilà une unité insolite mais harmonieuse. Nous ne sommes jamais seuls et, croyez-moi, c’est un poids en moins. Car la solitude est peut-être le plus lourd des fardeau.

    Les parents de Tim, qui considéraient l’handicap de leur fils comme une odieuse injustice, ne tardèrent pas à remarquer un changement. Sans être témoins des métamorphoses, ils constatèrent ses contres-coups. L’enfant était curieusement fatigué, assez pour que ce soit inquiétant. Et puis, sa peluche préféré était devenue comme un fétiche auquel il disait merci religieusement. Mettant à profit toute leur expérience, ils tentèrent d’en savoir plus en questionnant Tim. Les bribes de réponses incohérentes ne furent pas pour les rassurer. Se rendant compte de leur peine, le garçon finit par me demander de me montrer, de tout expliquer. Réticent, je l’ai quand même fait, pour lui, trop conscient que je lui devait ça.

    Notre rencontre se déroula un samedi soir. John et Betty crurent tout d’abord que leur fils était un mutant, sans savoir si c’était là une bonne ou une affreuse nouvelle. Je fis de mon mieux pour leur exposer la situation, en me présentant d’une façon acceptable. J’ai un peu fait l’impasse sur mes projets chaotiques, me limitant à l’aspect libérateur que j’avais sur Tim. Ils se sont quand même méfié de moi, me considérant à juste titre comme un intrus. Mais quand je leur ai proposé de rencontrer leur fils en mon plan, quand ils acceptèrent et réalisèrent que je disais vrai, j’ai obtenu à leurs yeux une place légitime dans la famille. Cela ce fit en plusieurs jours.

    Depuis, je m’efforce toujours de leur dissimuler mes activités. Mais ils ne sont pas stupides, ils se doutent que je suis quelqu’un de peu fréquentable. Toutefois ils savent que je tiens à leur enfant, que c’est sincère et que, grâce à moi, ils ont pu le redécouvrir sous un jour meilleur. Entre nous, une sorte d’accord implicite c’est mis en place. Ils se refusent à en savoir plus à mon sujet, ils préfèrent ignorer ce qui peut être dérangeant. Ils veulent ne voir que le positif de la situation et je fais en sorte que cela fonctionne. Au centre spécialisé, ils ne se sont rendu compte de rien et c’est très bien ainsi. Quelques précautions, c’est tout ce que je dois prendre pour demeurer libre en votre réalité. Je ménage l’existence de Tim, mais pas la votre.

    Je suis Madness, entité de la folie, et votre monde est mon terrain de jeu !



Avatar : le Chat du Cheshire (Alice au Pays des Merveilles)
Personnage Marvel ? : Oui [] Non [X]
Double/Triple Compte? : Oui [X] Non []
Si oui, Qui ? : Ernest Lenoir
Pseudo : Madness
Votre Age : 27 ans
Comment avez vous connu le Forum ? : -

[Vu par Amy]


Dernière édition par Madness le Sam 18 Mai - 6:49, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Jeu 11 Avr - 9:37

Hello ! C'est parti pour le premier tour.

Corrections principales : Rouge
Corrections secondaires : Jaune

NOM : Ok
PRENOM : Ok
ALIAS : Ok
AGE+DATE DE NAISSANCE : Ok
METIER : Ok
NATIONNALITE : Ok
GENRE : Ok
CLAN : Ok

DESCRIPTION DU POUVOIR :

Premier pouvoir : Entité bestiale.

Je vois dans ce premier pouvoir un problème qui touche au fonctionnement de base d'une entité bestiale. L'usage du bouclier télépathique permettant d'écarter les intrusions télépathiques dans l'esprit de Tim se fait alors que Madness n'as pas pris le contrôle du corps.
Or, cette faculté que je nomme « bouclier télépathique » est une faculté sur-humaine qui est donc comptabilisée comme l'un des deux pouvoirs autorisés pour une entité. Or l'usage des pouvoir de l'entité ne peut se faire que lorsque l'entité a prit le contrôle du corps de son hôte. Elle ne peut pas user de ses facultés sans prise de contrôle puisqu'elle est alors au repos. Il faudra donc modifier dans ce sens.

Je résume donc pour le moment l'entité de la folie possède deux pouvoirs sur deux autorisés pour une entité bestiale :
- Une dimension personnelle (offensif)
- Un bouclier télépathique (défensif)
Ce n'est pas exactement un bouclier télépathique mais plutôt une capacité lui permettant de repousser les intrusions télépathiques. Je nomme cette capacité ainsi pour plus de clarté.

Autre point. Je ne vois pas de description des contrecoups que peuvent engendrer la prise de contrôle d'une entité sur un humain. Or le corps humain n'est pas fait pour supporter parfaitement d'être possédé par une entité. Il doit donc figuré des contrecoups et inconvénients majeures que ce soit de la fatigue, des pertes de connaissances, de fortes lésions lors de la transformations... au choix.
Cette remarque peut-être décrite dans la partie Niveau de maîtrise si tu le souhaites et complétée dans la partie description physique de la transformation.

Passons maintenant aux pouvoirs de l'entité en eux-même.

Dimension personnelle (off) : Je vais poser quelques questions pour cibler la puissance de ce pouvoir et aviser par la suite quelles réductions je pourrais demander.
- Le seul moyen d'échapper à cette dimension est pendant qu'on est sur le point d'être aspiré, n'est-ce-pas ?
- Si la volonté est assez forte et que l’esprit de la cible n'est pas déjà victime de démence alors on peut facilement échapper à cette dimension n'est-ce-pas ?
- Une fois pris dans cette dimension, peu importe la puissance psychique de l'esprit aucune sortie n'est possible sans l'accord de Madness c'est cela ?
- Que devient le corps de la victime ? Disparaît-il ou tombe-t-il inconscient une fois que son esprit est happé ?
- Une aide extérieure peut-elle aider à sortir de cette dimension ? Si oui quel type d'aide est nécessaire ?
- Tim, même lorsqu'il n'a pas le contrôle, peut-il influer sur les personnes à l’intérieur de la dimension ? Les aider à sortir ou bien leur faire du mal ?
- Que ce passe-t-il si Tim reprend de force le contrôle de son corps alors que Madness possédait un esprit dans sa dimension ? L'esprit sera expulsé ?
- Un esprit expulsé retourne-t-il dans son corps d'origine automatiquement ?
- Aspirer et manipuler les esprits dans sa dimension le fatigue-t-il ?
- Si oui combien de temps peut-il tenir ? Face à un esprit docile et face à un esprit résistant ?
- Il possède tous les droits dans cette dimension incluant celui de vie et de mort de l'esprit emprisonné ?


Tu peux compléter ce pouvoir en fonction de ces questions afin d'y apporter des précisions. Ainsi j'aurais un meilleur aperçu de cette capacité.

Bouclier Tp (déf) : Même chose quelques questions pour étayer cette capacité :
- Quel puissance télépathique Madness peut-il repousser ?
- Cela le fatigue-il ?
- Si oui, combien de temps peut-il tenir si il ne veut pas faire entrer un télépathe mais que ce dernier insiste ? Ce temps varie-t-il en fonction de la puissance du dit télépathe ?
- Peux-tu donner quelques ordres de grandeurs chiffrés (approximatif simplement pour avoir une idée plus précise). ?


Deuxième pouvoir :

Ici c'est la description d'une capacité de l'entité. Cependant, le fonctionnement même des entités bestiale ne peut pas être modifié par le joueur autrement qu'en lui donnant des pouvoirs sur-humains. Donc les deux premiers paragraphes ne sont pas correctes car il ne décrivent pas le fonctionnement de base d'une entité bestiale.
Ils peuvent être correcte uniquement si cette capacité est comptée comme un pouvoir à part entière de cette entité.
Cependant Madness (l'entité en question) possède déjà deux pouvoirs qui sont :
- Dimension personnelle (offensif)
- Bouclier/résistance télépathique (défensif)

Il faudra faire un choix entre ces deux là et ce troisième pouvoir.

De plus il faudra redéfinir ce pouvoir plus proprement. Qu'est-ce-que cette capacité ? Est-ce simplement un pouvoir de lévitation lorsque Madness à pris le contrôle ? Est-ce un pouvoir de résistance à la gravité ? Ou bien est-ce plus complexe au quel cas il faudrait plus d'explication dans ta réponse à cette modération pour que je situe mieux cette capacité.


Donc après lecture de cette description du pouvoir de ton personnage j'en conclu que Tim est humain.
Il faudrait donc reformer cette description de la manière suivant :

    Citation :
    Pouvoir de l'hôte : Humain

    Pouvoir de l'entité :

    - 1er pouvoir
    Description

    - 2ème pouvoir.
    Description

    Lien entre les deux pouvoirs de l'entité.


Ici il faudra donc choisir entre les trois pouvoirs précédemment modérés et expliciter le lien.

NIVEAU DE MAITRISE :

Ici il faudra adapter le niveau de maîtrise en fonction de tes choix quant aux pouvoirs de ton entité.
Tu pourras également préciser ici toutes les informations concernant la fatigue, les contrecoups, les inconvénients de la transformation, les temps de contrôles des pouvoirs... (Des questions portant sur ces thèmes sont posés ci-dessus)


LIEN :

Si tu le souhaites le lien entre les pouvoirs de l'entité peut être expliqué dans cette partie.
Il faudrait également décrire ici le lien entre l'entité et l’hôte : Le pourquoi de leurs collaboration. Pourquoi Madness a choisi Tim plutôt qu'un autre.

APPARENCE :

Il faudrait séparer plus clairement la description physique de l'entité, de l’hôte et de la transformation pour que tes futurs partenaires Rp puisse avoir accès à ces informations plus rapidement sans avoir à relire toute la partie descriptive. (Mettre des titres aux paragraphes concernés alors regroupés peut être une bonne solution)

Tu expliques par la suite que Madness a prit une forme par défaut. Ce n'est pas possible. Une entité bestiale a une forme prédéfinie et des pouvoirs prédéfinis il ne peut pas choisir son apparence sans posséder une capacité surhumaine associée.


Je trouve que vingt-huit kilos est un peu beaucoup pour les descriptions que tu as faite (que ce soit pour Madness que pour Tim en me basant sur leurs tailles). Toutefois je peux me tromper ici.

J’aimerais un peu plus de descriptions sur les mimiques, les tocs et tics de l'entité et de l’hôte. Cela peut être un plus dans le background surtout pour une entité de la folie et un enfant mentalement handicapé.

Dans la description de la métamorphose il faudra s'adapter aux conséquences et contrecoups que tu auras rajouté dans la partie pouvoir.


SIGNES PARTICULIERS : Ok

MENTAL :

Il faudrait séparer plus clairement la description mentale de l'entité et de l’hôte pour que tes futurs partenaires Rp puissent avoir accès à ces informations plus rapidement sans avoir à relire toute la partie descriptive. (Mettre des titres aux paragraphes concernés alors regroupés peut être une bonne solution)

TALENTS PARTICULIERS : Ok

POSSESSION : Ok

HISTOIRE :

Il faudra ici adapter le fait que l'entité a une apparence fixe. J'insiste la dessus car le pouvoir d'entité est des plus complexes. C'est une des raisons qui nous a poussé à normaliser un peu tout cela à travers un guide pour que cela soit plus facile à comprendre, assimiler et modérer.
Cette entité bestiale peut-elle interagir avec les autres entités à travers son plan ? Si oui l'a-t-elle déjà faite ?
Décris peut-être plus les réactions de l'entourage de Tim face à sa naissance, à son retard mental, à son placement dans ce centre spécialisé et à ses transformations si toutefois ils en sont témoins.


HORS-JEU : Ok

Voilà, c'est terminé pour ce premier tour. Ce personnage est original et intéressant et cette fiche est bien écrite comme on pouvait s'y attendre de ta part. Cependant, les pouvoirs d'entités posent toujours quelques problèmes, mais je suis certains qu'avec un peu de bonne volonté de notre part, on pourra s'en sortir facilement.

Bien évidemment je reste à ta disposition via Mp pour des potentielles questions.

Bon courage et préviens moi lorsque les modifications seront effectuées.

À plus,

Juby.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett River
Neutre Epsilon
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Jeu 11 Avr - 14:46

Salut !

Je me doutais un peu qu’il y aurait des problèmes de ce genre puisque j’avais une compréhension assez approximative sur certains points du guide des entités. C’est à présent plus clair^^
Avant de modifier la fiche, je vais répondre à tes questions et t’en poser en retour. Ce sera plus rapide, plus pratique ainsi.

La dimension personnelle :

Citation :
- Le seul moyen d'échapper à cette dimension est pendant qu'on est sur le point d'être aspiré, n'est-ce-pas ?
Oui pour quelqu’un sans pouvoir télépathiques, non pour un télépathe.
- Quelqu’un sans pouvoir télépathique est aspiré par l’espèce d’hypnose de Madness. Dans ce cas, oui, il faut résister à ce moment. Après, c’est trop tard.
- Un télépathe n’est pas aspiré. En fait, c’est lui-même qui entre sans le vouloir en essayant d’atteindre mentalement Madness ou Tim. Avant de le faire, il sentira la signature psy de Madness, il sera qu’il est aux portes de quelque chose de très étrange. A ce stade, il peut renoncer. S’il est aspiré, il doit forcer pour sortir. C’est difficile mais possible.

Citation :
- Si la volonté est assez forte et que l’esprit de la cible n'est pas déjà victime de démence alors on peut facilement échapper à cette dimension n'est-ce-pas ?
Oui. Sans démence, Madness n’a aucune prise sur l’esprit, il ne peut pas forcer, c’est l’esprit qui doit venir de lui-même, se laisser faire. (Et puisque les télépathes entre d’eux-même, Madness n’a même pas à les attirer.)

Citation :
- Une fois pris dans cette dimension, peu importe la puissance psychique de l'esprit aucune sortie n'est possible sans l'accord de Madness c'est cela ?
Un télépathe peut forcer le passage et sortir, pas un non télépathe.

Citation :
- Que devient le corps de la victime ? Disparaît-il ou tombe-t-il inconscient une fois que son esprit est happé ?
Ni l’un, ni l’autre. Le voyage dans le plan ne dure qu’une fraction de seconde, c’est instantané et ce quel que soit le temps passé dans le plan. Donc, dans la réalité, il ne se passe rien.

Citation :
- Une aide extérieure peut-elle aider à sortir de cette dimension ? Si oui quel type d'aide est nécessaire ?
Le voyage est instantané au niveau de la réalité. Il n’est pas possible d’aider.

Citation :
- Tim, même lorsqu'il n'a pas le contrôle, peut-il influer sur les personnes à l’intérieur de la dimension ? Les aider à sortir ou bien leur faire du mal ?
Oui.

Citation :
- Que ce passe-t-il si Tim reprend de force le contrôle de son corps alors que Madness possédait un esprit dans sa dimension ? L'esprit sera expulsé ?
- Un esprit expulsé retourne-t-il dans son corps d'origine automatiquement ?
Oui, l’esprit (ou ce qu’il en reste) retourne automatiquement dans le corps.

Citation :
- Aspirer et manipuler les esprits dans sa dimension le fatigue-t-il ?
- Si oui combien de temps peut-il tenir ? Face à un esprit docile et face à un esprit résistant ?
Non, pas de fatigue. S’il le veut, il peut faire voyager un esprit des millénaires dans le plan ce qui, au niveau de la réalité, ne durera toujours qu’une fraction de seconde.

Citation :
- Il possède tous les droits dans cette dimension incluant celui de vie et de mort de l'esprit emprisonné ?
Il a tous les droits mais pour tuer (dévorer la lucidité) il doit venir à bout des résistances de l’esprit. Un télépathe peut sortir de force et, de toute façon, tuer est interdit face à un PJ.

La dimension personnelle provoque une situation RP particulière. Jamais je ne vais l’imposer à un joueur. C’est pour ça que même un télépathe a un avertissement (la signature psy) et que les non télépathes peuvent résister. En gros, viendra dans le plan de la folie ceux qui veulent y aller. La seule chose que j’impose, c’est que Madness est intouchable mentalement. Tenter quoi que ce soit contre lui ainsi revient à aller dans le plan de la folie où il a tous les droits.

Bouclier psy :

Si Madness, quand il n’a pas le contrôle, ne peut pas protéger Tim, alors ce pouvoir n’en est pas un. Car, à toutes tes questions, ma réponse est la même :
Interagir mentalement avec Madness (peut importe si c’est une attaque ou quoi que ce soit d’autre) = entrer dans le plan de la folie = Madness est invulnérable.
L’esprit de Madness est le plan de la folie. Il n’a pas besoin de bouclier puisque en lui-même il est déjà omnipotent.

Le deuxième pouvoir :

En fait, c’est une altération de la réalité ou plutôt, une ignorance partielle de la réalité. J’ai donné les stades de ce pouvoir. Voici l’idée qui se cache derrière :
Etat existant : prise en compte de toute la réalité
Etat antigravitationnel : gravitée ignorée
Etat intangible (inaccessible actuellement) : physique ignorée
Etat invisible (inaccessible actuellement) : plus de renvoi de la lumière
Etat inexistant : c’est un état symbolique qui ne pourra jamais être atteint. Déjà, a l’état invisible, Madness est comme un esprit, totalement hors de la physique.

As-tu besoin d’autres précisions ?

Apparence de Madness :

Hum, dans les faits, actuellement, Madness a une apparence déterminée et il ne peut pas en changer. Et si jamais je voulais qu’il en change, il lui faudrait bien un pouvoir associé.

Avant, oui, il n’avait pas d’apparence déterminée, mais avant, il n’était pas dans la réalité, il demeurait en lui-même, le plan de la folie où il est omnipotent, ou dans le plan des rêves et des cauchemars qui est un plan psychique et ou donc l’apparence n’est que le reflet de l’esprit.

Après cette explication, est-ce toujours un problème ? Si oui, je peux dire que depuis l’union avec Tim, cette apparence de chat est définitivement la sienne. Ainsi, même si Madness changeait d’ôte, il garderai la même tête.

Réflexion plus globale :

S’il est interdit que Madness puisse protéger Tim mentalement lorsqu’il n’a pas le contrôle, alors à mon avis le bouclier psy n’est pas un pouvoir, je n’ai donc pas de choix à faire.
Pouvoir 1 : dimension personnelle (passif)
Pouvoir 2 : projection atténuée (défensif)

Mais l’impact va être aussi au niveau de l’histoire car Madness ne peut pas aider Tim, il ne peut pas remplacer le rouage cassé comme dit dans la biographie. Tim ne peut donc pas faire de progrès, il est toujours aussi handicapé. RPiser avec Tim sera pratiquement impossible car interagir avec lui relève du miracle (sauf si on le rencontre dans le plan de la folie). Ce n’est à mon sens pas un problème, juste un changement.

Est-ce que tu es d’accord avec cette analyse ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Jeu 11 Avr - 15:53

    Citation :
    La dimension personnelle provoque une situation RP particulière. Jamais je ne vais l’imposer à un joueur. C’est pour ça que même un télépathe a un avertissement (la signature psy) et que les non télépathes peuvent résister. En gros, viendra dans le plan de la folie ceux qui veulent y aller. La seule chose que j’impose, c’est que Madness est intouchable mentalement. Tenter quoi que ce soit contre lui ainsi revient à aller dans le plan de la folie où il a tous les droits.


C'est une logique RP que j'apprécie.

    Citation :
    L’esprit de Madness est le plan de la folie. Il n’a pas besoin de bouclier puisque en lui-même il est déjà omnipotent.


En effet le premier pouvoir de Madness lui confère une invulnérabilité psy mais uniquement pour son esprit à lui et non pour l'esprit de son hôte.

Cependant, le fait que Madness puisse écarter les télépathes qui fouillent l'esprit de son hôte alors que Madness n'a pas le contrôle n'est pas possible. Je ne sais pas si on me comprends. ^^"

    Citation :
    Etat intangible (inaccessible actuellement) : physique ignorée
    Etat invisible (inaccessible actuellement) : plus de renvoi de la lumière


Donc à noter dans la partie "Niveau de Maîtrise" qu'il ne peuvent être que débloquer par évolution de pouvoir si ce n'est pas déjà fait. =)

    Citation :
    As-tu besoin d’autres précisions ?


J'y vois un peu plus clair, merci. ^^

    Citation :
    Après cette explication, est-ce toujours un problème ? Si oui, je peux dire que depuis l’union avec Tim, cette apparence de chat est définitivement la sienne. Ainsi, même si Madness changeait d’ôte, il garderai la même tête.


C'est l'idée. Techniquement c'est un peu du chipotage mais on garde ainsi une cohérence entre le fonctionnement intrinsèque des entités bestiales. Donc si tu pouvais modifier en ce sens ce serait parfait.

    Citation :
    S’il est interdit que Madness puisse protéger Tim mentalement lorsqu’il n’a pas le contrôle, alors à mon avis le bouclier psy n’est pas un pouvoir, je n’ai donc pas de choix à faire.


Je ne suis pas sur de comprendre.
Le fait qu'il puisse pas protéger Tim sans avoir le contrôle est du au fait qu'une entité bestiale ne peut user de ses pouvoirs sans avoir le contrôle du corps. C'est le fonctionnement de base des entités bestiales qui ne peut être modifié d'aucune manière.
Si ce point est clair tu comprends donc que pour happer des télépathes ou tout autres esprit dans sa dimension, Madness doit d'abord prendre le contrôle de Tim.

    Citation :
    RPiser avec Tim sera pratiquement impossible car interagir avec lui relève du miracle


je comprends cependant ce n'est pas quelque chose que je peux changer étant donné que c'est due à ta propre conception. ^^'

Voilà pour ce qui est des points que tu soulevais. Personnellement j'y vois un peu plus clair donc si on arrive à trouver un accord sur ces points le premier avis positif devrait arriver rapidement.

Courage, j'apprécie en tout cas les réponses détaillées que tu me fourni et qui m'aident beaucoup dans ma tâche. =)

À plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mer 17 Avr - 21:33

Je place cette fiche en attente le temps que l'absence d'Ernest/Madness soit terminée. =)

Lien de l’absence : http://xmenrpg.superforum.fr/t322-absence-d-ernest-lenoir
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett River
Neutre Epsilon
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mar 14 Mai - 14:59

Bon, j’ai mis le temps mais c’est fait, c’est édité.
Après mon absence, il a fallut se remettre dans le bain. J’espère avoir tout bien pris en compte.
Bonne lecture ! Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mer 15 Mai - 21:59

Je re-déplace dans les actives.

Pour le moment de ce que j'ai vu ça m'a l'air bon. Encore quelques trucs à vérifier et tu pourras passer au tour suivant.
Je te redis ça d'ici ce week-end.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Ven 17 Mai - 23:39

Re !

Alors quelques petites précisions et puis ce sera bon :

POUVOIR :

- Je ne vois pas d'indiqué le fait que lorsqu'on est dans le plan de Madness, le temps ne s'écoule pas de sorte que l’enveloppe charnelle d'une personne aspirée ne reste jamais inconsciente. Il me semble que c'est une infos que tu m'avais donné dans les posts précédents.

- J'aimerais avoir le temps et aussi pourquoi pas une description de l'hypnose que Madness doit faire pour aspirer quelqu'un. Ce temps d'hypnose il dépend de la volonté de chacun ? Si oui cela peut aller de combien à combien ?

Voilà. Indiques cela en couleur et je pourrais checker plus rapidement.

bye :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett River
Neutre Epsilon
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Sam 18 Mai - 7:00

Salut !

Alors, pour cette histoire de temps qui ne s’écoule pas, l’indication est déjà présente. Elle se trouve dans l’avant dernier paragraphe sur le premier pouvoir :
Citation :
Néanmoins, peu importe qu’il dure une minute, une heure, un jour ou même un an, dans la réalité, il s’effectue instantanément. Inutile donc de se demander ce qui arrive au corps du voyageur pendant ce temps.

Pour l’hypnose, j’ai ajouté deux phrases dans ce paragraphe :
Citation :
La télépathie est assurément le moyen le plus efficace de se précipiter dans mon chaotique plan. Si vous n’avez pas de tels dons, ou si vous ne les employez pas, piéger votre psyché m’est bien plus difficile, mais pas impossible. Je peux recourir à une sorte d’hypnose par la voix ou le regard. Je n’ai pas de paroles précises à dire ou de geste particulier à faire, je cherche juste à focaliser sur moi l’attention du sujet. Plus vous êtes dérangé, plus cette hypnose sera puissante car j’ai prise sur la démence. Au contraire, si vous n’avez aucun trouble mental, mon hypnose n’aura d’effet que si vous ne résistez pas. Sa durée est très variable, allant dans le meilleurs des cas à une poignée de secondes et pouvant s’éterniser des dizaines de minutes face à un lucide volontaire mais distrait. Y céder signifie faire le même voyage au pays de la folie qu’un télépathe imprudent.

Par rapport au temps d’hypnose, je rappelle qu’un PJ a toujours le choix d’y résister. Le temps que ça met s’il veut y céder dépend surtout de lui.

Voilà !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Sam 18 Mai - 10:53

Okay ! Premier avis positif.

Bon courage pour la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mar 4 Juin - 18:47

Bonjour & Rebienvenu, j’ai pas besoin de me présenter, tu me connais déjà ; ceci est donc ma troisième expédition sur une fiche fossile. Je prends la brosse et le pinceau, et j’y vais : la brosse, c’est les remarques importantes, en gras donc, et le pinceau, c’est les facultatives, en italique, et le reste, c’est toutes les conneries qui pourront me passer par la tête à cause de ta mauvaise influence, Entité de la folie OO (où plus généralement, le développement de ma pensée).

Bref, on y va.

Nom : Ok
Prénom(s) : Ok
Alias & Surnom(s) : Ok
Age & Date de Naissance : Ok
Métier(s) : Ok
Nationalité(s): Extraplanaire n’est pas une nationnalité
Genre : Ok
Clan : Ok

Pouvoir(s) :
  • Description :
    • Entité Bestiale :
      • Combien de temps prend la transformation ?
      • Combien de temps dure-t-elle ?
      • Comment interagissent les deux esprits ? (hôte comme Entité), ont-ils conscience de l’existence de l’autre ?
      • Les changements se font à volonté ? Sur la volonté de l’un ou de l’autre ? Peuvent-ils, l’un ou l’autre, bloquer la transformation ?
      • Qu’arrive-t-il si la forme incarnée de Madness est détruite/blessée ? Et si c’est Tim ?
    • Dimension Personnelle :
      • Bon, de base, l’Omnipotence se serait non, après, tout pouvoir est plus une sorte de grosse illusion, donc ça peut passer. Cependant il te faudra toujours l’accord du joueur pour emmener un personnage dans ta dimension personnelle, et même là-bas, tu ne pourras pas te servir de ton « omnipotence » pour trafiquer son personnage outre que le rendre fou (pas de changement physique ou psychologique, d’altération de pouvoir, de lavage de cerveau, etc.)
      • C’est un pouvoir Offensif, même très offensif, considérant que tu absorbe, torture et dévore un esprit.
      • Une fois l’esprit prisonnier de ta dimension, comment cela se passe-t-il ?[/b] Peut-il encore se contrôler et interagir avec son environnement (comme il le fait dans la réalité) ou est-il immobilisé et contrait de regarder passivement ce qui se passer ? Dispose-t-il encore de ses capacités/pouvoirs/équipements ? Peut-il provoquer des destructions physiques dans la dimension ? Peux-tu altérer sa projection dans ta dimension (par exemple, pour changer son apparence) ?
      • Un télépathe ne peut-il pas couper la connexion qui le lie à Madness, en détruisant son fil psy (de façon offensive s’il le faut, avec une attaque psychique) ?
      • Considérant que l’esprit de Madness est une dimension, [b]est-il possible pour un télépathe de le détruire par des attaques télépathiques, ou d’en prendre le contrôle, comme il le ferait pour un esprit normal ?
      • Comment cela se passe pour des psychés inhumaines ? Les Entités ne sont pas sujettes à la folie et n’ont même pas la disposition d’une psyché humaine, sont-elles donc immunisées aux pouvoirs de Madness ? Qu’arrive-t-il dans le cas d’animaux ou de plantes (qui ont une présence psychique dans Marvel) ? Et les créatures résistantes ou immunisées à la Télépathie ? (soit par l’absence d’esprit, comme les machines, soit par un isolement du plan psychique)
      • Citation :
        Plus vous êtes dérangé, plus cette hypnose sera puissante car j’ai prise sur la démence. Au contraire, si vous n’avez aucun trouble mental, mon hypnose n’aura d’effet que si vous ne résistez pas.
      • Qu’entends-tu par « trouble mental » ? Des troubles mentaux cliniques, des phobies, des tocs ? La folie est, pour le fou, logique, sans quoi il se rendrait compte de sa folie, ainsi est-ce des troubles par rapport à la norme ou une échelle définie par Madness ? Le degré de trouble (léger, grave, aigu…) impacte-t-il ?
      • Comment Madness brise-t-il la volonté, ou échoue-t-il à le faire ? Comment peut-il échouer, alors qu’il est sensé être omnipotent ?
      • Considérant que Madness se nourrit de la folie, un « fou » est donc moins nourrissant qu’une personne saine d’esprit, cependant, un fou est également plus à même d’appréhender et d’accepter l’existence de la dimension et ce qui s’y passe qu’une personne saine d’esprit, qui sombrera dans la « folie », non ?
      • Comment se passe le processus d’absorption de « lucidité » ? Est-il immédiat ou progressif ?
      • L’esprit de Tim est-il affecté par la Dimension Personnelle ? Est-ce qu’un Télépathe pourra affecter normalement Tim, ou tombera-t-il obligatoirement dans le piège de Madness ?
      • J’espère que tu as conscience que c’est le genre de pouvoir que tu utiliseras genre une ou deux fois irp et sur des PJ, à moins de subir des défaites à répétitions sur ton plan ou de montrer un côté gentil et docile, ce qui ne m’a pas l’air d’être le but du personnage.
    • Désynchronisme avec la réalité :
      • En gros, c’est une invulnérabilité progressive ?
      • Altitude maximale ?
      • Délais entre le moment où Madness est prévenu que Tim revient et le moment où cela arrive ?
      • Y a-t-il un moyen pour qu’une autre personne altère tes état ? (genre, un mec contrôlant la densité qui t’empêche de devenir intangible)
  • Niveau de Maîtrise :
      Ok
  • Lien entre les Pouvoirs : Ok

Description Physique :
  • Apparence :
    • Décris plus le visage de Tim : front, nez, bouche, sourcils, etc.
    • La Métamorphose va dans la description de l’entité bestiale
  • Signes Particuliers :
      Ok

Caractère :
  • Mental :
    • Quelles sont les peurs, les espoirs et les objectifs de Madness ?

Histoire :
  • Talents Particuliers :
      Ok
  • Possessions :
      Ok
  • Biographie :
    • Insère des repères chronologiques pour suivre le développement de ton personnage (Date de naissance de Tim, de sa rencontre avec Madness, de la présentation avec les parents…).


Avatar : Ok
Personnage Marvel : Ok
Double/Triple Compte : Ok
Si oui, Qui ?: Ok
Pseudo : Ok
Votre Age : Ok
Comment avez-vous connu le Forum ? Ok

Voilà mon premier passage, bon courage pour les modifications et n’hésite pas à me mp au besoin.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jubilation Lee
X-Men Alpha
avatar

Messages : 2056
Date d'inscription : 23/04/2012
Age : 22

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mar 11 Juin - 3:41

Des nouvelles sur cette fiche ?

Si il n'y a pas de nouvelles d'ici la semaine prochaine elle sera refusée.

Merci de ta compréhension.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Garrett River
Neutre Epsilon
avatar

Messages : 37
Date d'inscription : 06/04/2013

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mer 12 Juin - 9:17

Salut !

Navré pour le temps de réponse, je n’avais tout simplement pas remarqué la réponse d’Amy. C’est celle de Jub que j’ai vu.

Alors... alors, mais quelle avalanche de questions ! A vrai dire, ce qui me chiffone, c’est qu’à mon sens, les trois quarts sont assez anecdotiques. C’est un peu comme si on cherchait à tout savoir sur l’Altérium, vu que c’est un concepte (pour le coup totalement encré dans le réel). Si je réponds à tout ça, je fais x10 à la taille de la fiche, la faisant passer en catégorie « gros pavé absolument lu par personne dans lequel la moindre info essentiel est noyé dans un océan de détails. »

C’est vrai que perso, j’ai horreur du concept même de vrai opposition in-RP. On le voit bien avec Ernest, avec l’Altérium, si quelqu’un ne veut rien avoir comme effet avec l’Altérium, et bien il y a rien et puis c’est tout. On est là pour faire des histoires, mes pouvoirs sont des outils, s’il y a des troues, on les bouches quand il faut, toujours au profit du scénario et puis voilà..

Concernant le monde de la folie, je répondrais ainsi : si un personnage y entre, c’est que son joueur a voulu qu’il y entre. Parti de là, tout ce fait dans la bonne entente et hop. Et si ça ne se fait pas dans la bonne entente, je stoppe le topic et on en parle plus. Si une conscience, genre le Phénix, s’invite chez Madness, et bien on s’échange deux trois MP et on sait où on va. Et si on veut aller dans le compliqué, ok, mais ça ne va concerner que deux joueurs intéressés par le compliqués et ça ne va pas faire fuir les autres.

Tel est mon point de vu. Amy, es-tu d’accord ? Si oui, je ne détaillerais uniquement que ce qui sors du monde de Madness, que ce qui a un intérêt concret avec tous le monde.
Sinon... ben je te le dis franchement, que la fiche soit refusée. Pour avoir joué des tas d’usines à gaz (sur ce forum ou d’autres), au final y’a qu’un dizième de la fiche qui est utile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mer 12 Juin - 13:43

La modération a pour but de poser de façon explicite dans la fiche du personnage un certain nombre de choses, notamment les limites des pouvoirs de celui-ci. Tu pars sur un don n'ayant, potentiellement, aucunes limites, mais qui dispose d’inconvénients suffisant pour qu'il soit toléré, après discussion entre les staffiens. Cependant, je veux qu'un joueur lisant ta fiche sache ce qu'encourt son personnage à rentrer dans ta dimension de poche, en plus de tout le cheminement nécessitant son accord et compagnie.

Les réactions de ton pouvoir face aux types particuliers d'individus ne sont pas un détail, de même que les limites qui se pose à lui, c'est là le rôle même de la modération que de les vérifier, et de demander à les expliciter si nécessaire. Je ne te demande pas de décrire le moindre détail, mais les limites oui. Il y aura toujours des trous, mais nous ne sommes pas là pour en laisser des énormes, surtout lorsqu'ils permettent de faire de nouvelles choses. Tu n'as pas besoin de faire des paragraphes, juste des phrases. De plus, à la différence de l'Altérium, il ne s'agit pas là de discuter du potentiel, mais des limites et du fonctionnement.

Mes demandes en modération restent inchangées.

Sinon, un hors sujet déplaisant, et dont la faute en revient partiellement à la modération, on m'a fait remarquer que le pseudonyme Madness était déjà prit par le joueur Noct Liddell, qui l'a référencé sur la liste concernée. Désolé qu'on ne te l'ait pas signalé d'entrée, mais il faudrait changer de surnom (après, juste mettre un II derrière).

Voilà, donc j'attends ta réponse pour savoir si tu abandonne en effet la fiche ou si tu la continue, je ne la refuse pas d'entrée.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité
avatar


MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mer 12 Juin - 16:11

Navré pour ce coup de gueule sans doute injustifié.
Le problème c’est qu’en voyant toutes ces questions, ça à fait comme ça dans mon cerveau :
« Quoi ?! C’est du délire, je vais devoir répondre, à tout ?! Heu, non, pas question. Et puis, de toute façon, elle me fait c***** cette fiche ! »
 
En vérité, je crois que je suis très fatigué et que ma motivation en a prit un coup énorme. IRL, je suis dans une période très, trop difficile. Alors stop.
 
Fiche abandonnée.
 
C’est sans doute con mais tant pis. Vraiment navré pour Jub et toi. Vous avez tous les deux passé du temps là-dessus. Au moins, soyez-en certain, je ne suis pas prêt de proposer une autre fiche de si tôt. Et puis, vu l’activité féblarde que j’ai avec mon compte principal, à quoi bon en avoir un autre...
Revenir en haut Aller en bas
Amy de Lauro
Agent du BAM Gamma
avatar

Messages : 2226
Date d'inscription : 07/04/2012
Age : 23

MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   Mer 12 Juin - 23:03

On y a passé tout les trois du temps, mais ok pour ton choix. Bon courage pour ton irl, et t'inquiète pas pour le rp, l'irl avant tout.

_________________
Nephilim

La seule constante de l'univers est le changement





1.174 Messages Rp
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Timothy Faraway, l’hôte de la Folie [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Craquage démoniaque (là c'est de la folie) ;) nouveauté juillet
» Une belle folie!
» ** petit craquage avant ma folie à londres ^^ **
» folie d'un jour semi preciose + maj du 9.07
» folie de tétée!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Avant de commencer... :: Le Bureau des Inscriptions :: Fiches refusées-
Sauter vers: