AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'ecole des Fans ( Pv Ororo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Jeu 21 Mar - 21:48



Vous comprendrez dans le post Rp ( O__O)

Elle n’en menait pas large même si les talons de ses bottes rouge sang frappaient le parquet du couloir avec le rythme d’une démarche cadencée et que son long manteau de cuir rouge lui tombant sur les chevilles soulevait ses lourds pans à chacun de ses pas laissant apparaitre les tissus si caractéristiques de sa tenue de X Men. Son visage était fermé, on ne peut plus sérieux sous son chignon impeccablement dressée le matin même par sa compagne et dont quelques mèches rousses en forme d’accroche cœur serpentaient par-delà les lunettes de Jubilée qu’elle portait en guise de serre tête plus comme une marque de fabrique et en un hommage pour celle dont elle tirait son enseignement plutôt que par besoin ou que soucis esthétique. Il ne manquait que son arme dans son holster pour l’instant vide pour parfaire cette tenue d’apparat qu’elle arborait comme une fierté ce matin même. Il n’y avait pas urgence car une mission n’était programmée que dans une poignée d’heures, mais pour ce qui l’attendait au bout de ce couloir, elle se devait de se montrer sous son meilleur jour.

Une légende, elle allait approcher une légende, ni plus, ni moins. Tout le monde connaissait Tornade et tout le monde la respectait pour son expérience et son ancienneté. Si Emma Frost restait la figure classique des X men qu’elle avait le plus côtoyé en « opposition », voir en défiance la plupart du temps, les piliers de l’institut n’était pas des plus faciles à approcher à part peut-être Jub’ qui tenait plus de la sœur que de la collègue à présent. Mais merde ! Ororo quoi ! Rien que le nom lui donnait le frisson sans parler de sa beauté sauvage qui ne laissait pas la Petite Rousse de marbre non plus. Une belle femme, forte et indépendance et qui en plus possédait le pouvoir de contrôler la foudre. Nous n’irons pas en caricaturant et dire que notre Caitlyn se trouvait en plein délire Twilightien mais à l’évidence, si Ado elle aurait punaisé un poster d’une X Woman au-dessus de son lit, cela aurait été probablement Storm.

C’est pourquoi lorsqu’elle entendit Danger lui proposait la veille une convocation à son nom pour une entrevue avec la ténébreuse d’ébène, Cait avait dû par deux fois se faire confirmer la demande et s’était montrée étonnée puis stressée à l’idée de ce face à face au point d’en empoisonner la soirée de celle qui partageait sa vie de mille suppositions plus farfelues les unes que les autres. Heureusement que cette dernière l’aimait avec patience lui concédant ces instants de retour d’adolescence qui la rendait charmante mais terriblement casse burnes pour tout dire. Levée une heure plus tôt, elle semblait courir dans leur nid comme si elle allait être présentée au Pape François ou que Thom Yorke voulait faire un duo avec elle.

Et pour couronner le tout, elle avait mal dormi, son excitation et quelques jeux sexuels « avec tenues » lui ayant certes apporté un peu de décontraction mais ayant provoqué à son grand dam des rêves des plus étranges avec Jub en blonde a grande tignasse, Amy en rousse incendiaire, Tornade à cheveux court et elle-même en perruque rose, chapeau de forme et tenues équivoques. Heureusement qu’un rêve ne se contrôle pas, dira-t-on ! ( Cf Vidéo)


Plus le temps pour un pipi express, la porte du bureau en ligne de mire et toujours cette interrogation en tête ? La raison de cette entrevue. Etait-ce par rapport à son projet d’équipe qu’elle avait exposé à Charles puis à Emma ? Etait-ce à propos des frasques de Rachel pour une remise au pas ou un blâme ? Impossible de se déstresser alors que cette pression, elle semblait se la mettre seule en fin de compte.
Elle frappa par trois fois avant de s’entendre dire d’entrer ce qu’elle fit en prenant une dernière inspiration pour se redonner contenance et d’annoncer en s’immobilisant ayant fermé la porte mais avec une voix légèrement tremblante bien malgré ses efforts.

- Bonjour, vous avez demandé à me voir ? Fuzzy au rapport, madame.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
X-Men Alpha
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Ven 22 Mar - 14:48

Novembre 2012

Début novembre et le temps oscillait entre la pluie et la neige résulta ce qui tombait était un crachin sale et triste. L’Institut, rez de chaussée, deux yeux d'un bleu étincelant regardaient à travers une fenêtre, un léger sourire étirant des lèvres charnues brillantes grâce au gloss transparent. Allait elle refroidir l'atmosphère pour qu'il neige ou au contraire la réchauffer pour qu'il pleuve … rien de cela en fait, elle en avait passé l'age. Bientôt 30 ans … meme si elle ne les faisait pas. 3 mois qu'elle était de retour, 3 mois qu'elle avait quitté l'Afrique pour revenir ici … quitter un "chez soi" pour un autre, la situation pourrait paraitre étrange mais elle en avait l'habitude. Elle se retourna pour ranger un peu le bazar sur son bureau.
Son bureau … tout comme sa chambre, la pièce n'avait pas changé durant les 6 mois ou elle avait "disparu". La première chose qu'elle avait fait avait été de tout changer et de le repeindre en ivoire et chocolat. Elle voulait tourner la page. Non pas oublier c'était impossible juste … passer à autre chose.
Elle avait déplacé l'imposante bibliothèque qui se tenait maintenant à droite en entrant. Ses nombreux livres d'histoire prenaient une place plus que conséquente.
Elle avait mis son bureau en coin pour ne plus être dos à la fenêtre et avait créé une partie "détente" avec de voluptueux fauteuils chocolats, une petite table d'ébène et un magnifique service à thé marocain. D'ailleurs la théière laissait échapper une légère fumée.
Au dessus, sur le mur une peinture représentait une grande maison près d'un lac, une chaine de montagne se détachait à peine au fond. Un lion s'abreuvait sous l'oeil inquiet de girafes et zèbres.
Offerte par un jeune artiste peintre de son village elle représentait son autre "chez soi", sa maison d'Afrique.
Un tableau "pèle-mêle" était fixé tout près de son bureau de l'autre coté de la fenêtre. Des dessins d'enfants, des photo la plus part aussi d'enfants, avec ou sans elle. Celle du centre la représentait avec un homme noir magnifique, son mari bien sur. Des grands sourires sincères, des jeux … des remerciements … 6 mois de sa vie s'étalaient sur ce tableau.

Elle soupira, regroupa les papiers et referma le dossier d'une main impeccablement manucurée et aux ongles revêtus d'un vernis blanc nacré. Un nom sur l'étiquette : Caitlyn Elioth dit Fuzzy.

A son arrivée, Ororo avait souhaité renouer et/ou faire connaissance avec les nouveaux/nouvelles X-men.
Cait n'était qu'une élève alors, une élève très prometteuse. Un tempérament de feu sous une extrême sensibilité, un franc parlé dans un corps de petite fille. La passation avait inquiété Ororo mais le professeur Xavier la jugeait apte et elle faisait totalement confiance à son jugement. Il lui avait assuré que Cait était largement prête et effectivement. Elle était devenue une X-woman et surtout en avait assumé toutes les conséquences avec un professionnalisme impressionnant. C'était triste à dire mais Cait ressemblait plus à une gamine un peu folle qu'à une X-woman. Heureusement Ororo ne s’arrêtait pas à de tels détails. Elle l'avait vu se battre pour son rêve, utiliser toutes ses ressources pour aider des jeunes élèves et notamment Rachel Summers, fille de deux X-men d'une autre époque. Cait était une X-woman tout comme elle. C'était pour cette raison qu'elle lui avait demandé de passer. Elle voulait la connaître réellement et non plus à travers son dossier.
Elles allaient travailler ensemble, d'égale à égale. Ororo ignorait à quel point Cait la "vénérait".
Elle posa le dossier sur la pile juste sur celui d'Amy de Lauro.

Lorsqu'elle avait lu leur rapport, elle avait tiqué et s'était inquiétée. Non pas sur le fait qu'elles soient deux jeunes femmes, elle s'en fichait mais parce qu'elle savait très bien ce que ça faisait de fréquenter un autre X-man. Ce genre de relation ne donnait jamais rien de bon. Travailler avec l'autre, lui confier sa vie, se battre à ses cotés, le voir blesser ou pire … puis le soir rentrer comme si de rien était … A chaque fois son propre coeur ne l'avait pas supporté. Le professeur Xavier avait suggéré de les mettre ensemble lors des missions, elle n'était pas d'accord. C'est vrai qu'elles se complétaient niveau caractère et meme pouvoir mais elle avait peur que cela soit trop pesant pour elles pour l'instant. Apprendre à vivre sans l'autre pourrait leur être bénéfique …

Trois coups énergiques à la porte la fit sourire

"entrez" c'était bien sur Caitlyn, pile à l'heure. Malgré la voix un peu chevrotante Cait se présenta avec politesse et respect. Un bon point pensa Ororo. Elle était à cheval sur la politesse.

Elle passa devant son bureau et la détailla avec gentillesse et une certaine curiosité. Sous son manteau la tenue des X-men tout comme elle (sauf qu'elle n'avait pas mis sa cape et qu'elle avait les épaules dénudées. Elle avait d'ailleurs vérifié la chaleur de la pièce pouvant adapter sa propre chaleur corporelle), cheveux serrés dans un chignon impeccable alors qu'elle même les avait laissé libre sur ses épaules, des lunettes en guise de serre tête (Ororo avait son éternelle diadème. Elle portait aussi une chaîne qui lui enserrait délicatement le cou. A son annulaire droit un simple anneau, son alliance). Malgré sa petite taille Cait était une vrai femme. Elle était nature mais vraiment très jolie.
Ororo n'était pas fan de contacte, elle n'aimait pas embrasser ses ami(e)s aussi elle ne lui tendit pas la main mais son sourire était vraiment chaleureux

"enchanté de faire votre connaissance Fuzzy" elle l'avait vouvoyé pour ne pas la froisser mais ce coté "mondain" ne lui plaisait pas vraiment. Cait était une X-men comme elle. Elles allaient combattre cote à cote, risquer leur vie pour le meme idéal. Ororo y voyait une barrière, une barrière qu'elle ne voulait pas. De plus Cait n'avait pas beaucoup d'année de moins qu'elle. Elle reprit donc plus simplement
"appelle moi Ororo s'il te plait. Tu es une X-men tout comme moi. Ne commençons pas à mettre des barrières entre nous. Le temps viendra bien assez vite ou tu auras ma vie entre tes mains. Mais en attendant nous allons faire connaissance. Je t'en prie "

Sa voix était douce et mélodieuse. Elle avait volontairement tourné sa phrase dans ce sens, montrant à Cait qu'elle l’admettait dans la fraternité des X-men.
Elle lui montra un des fauteuils et joignant le geste à la parole, elle s'assit gracieusement. Ororo attendait la réaction de Cait. Elle la guettait presque, pas pour la juger mais plutôt pour être sur de leur rapport futur. Cait allait elle accepter cette nouvelle amitié ou bien préférer rester dans un rapport … hiérarchique.
Ororo avait toujours considéré les X-men comme des amis, une famille, c'est ce qui faisait leur force et les rendait aussi redoutable. Elle n'était pas sur de pouvoir confier sa vie à un simple "subalterne". Elle avait apprécié la Cait professionnelle elle voulait connaître la Cait humaine.

_________________

Nombre de rp

Ashake:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Ven 22 Mar - 17:33

Et effectivement pas de surprise « Ororo », « LA » Ororo était devant elle. Cait avait toujours pensé qu’il se dégageait une certaine majesté et une grâce naturelle de la personne de cette X Men. Bien sûr, esthétiquement parlant Miss Frost restait le modèle à ériger en canon, même si l’on pouvait sérieusement douter que toutes les pièces fussent d’origine ! Mais D’Ororo, il émanait une sorte de charisme naturel qui n’avait rien avoir avec un souci de sophistication, La Classe Américaine aurait dit Jub’ et c’est vrai que de ce coté-là, la X woman pouvait se poser là. C’est sîr que Caitlyn en resta un instant un peu imbécile du haut de sa petite taille et de sa fausse maturité d’un âge réel qu’on ne lui supposait pas.

Lorsque Tornade s’adressa à elle, posant un regard chargé de bienveillance sur sa petite personne, l’irlandaise n’était pas loin de se déféquer dessus, excusez pour l’élégance et la bienséance mais voilà un des moments qu’elle n’était pas prête d’oublier.

« enchanté de faire votre connaissance Fuzzy"

Oh My God ! elle la-vous voyait ? Elle ? Non mais même Miss Frost lui servais du « tu » pour lui faire comprendre à quel point elle était un étron sous sa botte blanche.

« appelle moi Ororo s'il te plait. Tu es une X-men tout comme moi. Ne commençons pas à mettre des barrières entre nous. Le temps viendra bien assez vite ou tu auras ma vie entre tes mains »


Oh My God puissance 10 000 ! Non mais jamais elle n’oserait la tutoyer de la sorte ! Des barrières ? Mais bordel ! Même Ray Charles les verrais les barrières ! C’était l’une des femmes les plus respectée et expérimentée de l’Institut, un monument qui vivait toujours et qu’on se devait de respecter comme un modèle à suivre pour toutes celles qui osaient levaient la tête face à l’oppresseur masculin. Bon, il faut dire que là on n’était pas loin du gros cliché féministe anti machiste, somme toute d’un gout primaire, mais en tant que lesbienne et doté d’un fort caractère, Caitlynn n’était pas loin du cliché non plus ! Ok, pas la première place dans le cortège des chars de la gay pride mais pas loin dans le défilé quand même. Par contre la nommer par son prénom, voilà qui facilitait pas mal les choses car notre rousse avait ses raisons de détester le protocole des noms de codes, ils restaient humains avec un gêne en plus, mais humains. Réduire leur personne à un sobriquet issu d’une mutation la peinait profondément comme le contre-exemple même de ce message qu’ils tentaient de véhiculer, mais tout dogme n’était pas exempt de certaines contradictions embarrassantes.

Le temps viendrait où elle aurait sa vie entre ses mains ? Ah bah surement pas ! Déjà qu’elle était capable de se faire mal toute seule en ouvrant un placard, c’était pas demain la veille qu’elle se risquerait à décider du sort d’un être qui pensait-elle avait 100 fois plus d’importance qu’elle ! C’était une responsabilité qu’elle n’était pas prête à prendre et qu’elle ne prendrait qu’en cas de danger létal.
Elle blêmit légèrement devant tant d’informations, franchement mal à l’aise et stressée.
« Mais en attendant nous allons faire connaissance. Je t'en prie »
Son regard bascula vers le siège, mon dieu que cette situation ne se présentait pas comme elle l’avait imaginé ! Mais que c’était-elle imaginé en fait ? Un rapport protocolaire ou chacun marquait sa place comme avec Miss Frost ? Probablement…En tout cas, elle s’en trouvait complètement déstabilisée et se racla la gorge avant de s’installer puisqu’on lui en avait fait la demande. Il fallait parler, mais que dire ? Mon dieu…Communiquer était si compliqué !

- Heu..Merci..C’est..c’est joli ici..

Ah mais quelle cruche ! On te croirait à un premier rencart, parles lui du temps tant qu’on y est.
- Ca..ca c’est rafraîchit dehors..c’est la saison..

….Par le Sang du Christ ! Mais Allo quoi ? T’es une X men..t’as pas de sujet de conversation ? Allllo quoi ? Elle lâcha un rire nerveux en secouant la tête d’un air navré, ah merde, c’était plié, elle passerait encore pour une truffe.

- Bon…Au moins vous êtes fixé sur l’origine de mon pseudo, c’est déjà ça. J’mentirais si je disais qu’j’suis pas comme ça d’habitude. C’est juste que..quand je suis avec une personne que je..ben j’perds mes moyens. C’est un grand honneur de discuter avec vous Mad…aheum Ororo même si j’comprends pas trop bien pourquoi j’suis là en fait. Je ..Je préférais que vous m’appeliez Caitlyn, comme tout le monde, quand à vous tutoyer, c’est..ca va être très difficile, je vous respecte et je vous admire depuis..hum…longtemps. Je me considère pas comme une..heu..vraie X Men…je fais de mon mieux pour vous satisfaire et porter l’idéal qui est l’notre mais…je suis loin d’être la plus puissante, la plus intelligente, la plus douée, ou la plus…irréprochable par mon passé. C’est déjà bien que…que je puisse me consacrer à cet idéal ici à vos côtés mais me considérer comme des votre, j’suis lucide, je sais c’que j’vaux.
Vous en avez sous les yeux la démonstration affligeante.


Elle hésita un instant avant de poursuivre d’une voix plus assurée.

- Je…j’ai vu le dossier d’Amy de Lauro sur votre bureau en entrant ? Est-ce que ma présence ici est liée à notre « situation » au sein de votre équipe ou son esclandre lors de ma passation ? Parce que je préfère vous avertir, elle a dit ça sous le coup d’la colère et j’aurai fait pareil si Emma ne m’avait pas Black outé lors de sa propre passation qui l’a tué je vous rappelle. Si vous voulez passer par moi pour quelques accusations, autant vous prévenir, je serai la première à la défendre, nous allons nous marier et je ne laisserai personne, X men inclus, nous…


Elle réprima ses mots en soupirant en levant un regard consterné vers son interlocutrice.

- …Fuzzy…
vous voyez ? Pardonnez-moi…je suis encore en train de me ridiculiser. Si vous le voulez, je peux m’en aller…en fait…je ferais mieux, non ?


Elle voulait disparaître et retourner se cacher sous sa couette en chouinant.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
X-Men Alpha
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Sam 23 Mar - 11:09

Ororo regarda et écouta Cait d'abord avec une légère stupéfaction puis avec un amusement certain. La jeune femme avait vite ôté son masque et se montrait tel qu'elle était vraiment. Impressionnée c'était certain, un peu perdu certes mais tellement attachante et surtout sans réelle pudeur. Alors c'était ça, la Cait humaine. Ororo l'aimait bien finalement. Elle allait avoir quelques petites mises au point à faire mais était confiante.
Se retenant pour ne pas rire elle servit le thé histoire de se reprendre.


"je t'en prie reste. Je te remercie de trouver mon bureau joli. C'est une chance vu que nous risquons d'y passer un bon moment. Je t'avoue préférer celui du professeur Xavier pas toi ?"

elle prit sa tasse et huma la légère odeur de thé vert. Curieusement elle préférait le thé asiatique qu'elle trouvait plus délicat que l'arabe. Elle croisa les jambes et fixa Cait avec une légère sévérité "professorale" sans cependant se départir de sa gentillesse et de son amusement.

"Dis moi que sais tu de moi et des X-men ? J'ai l'impression que tu n'as pas beaucoup d'estime pour toi et que tu t'es fait de fausses idées ou du moins erronées. Il n'y a pas de rang dans les X-men … enfin pas avec ceux avec qui je travaille. Je ne veux pas d'un bon petit soldat, je veux une amie sur qui compter en toute circonstance. Vois tu au moment fatidique il n'y a pas de place à la réflexion, pas le temps de penser "quel ordre donner " "à qui dois je obéir" "que dois je faire"… sinon c'est la mort assurée pour toi, tes camarades et surtout les innocents. Je ne suis pas plus forte que toi, j'ai plus d'expérience. La puissance de nos pouvoirs n'est rien sans la maitrise. J'ai l'impression que ton passé te hante et t'enchaine mais nous avons tous un passé douloureux. Moi aussi j'ai fait des choses dont je suis pas fière, (elle eut un petit rire ironique) j'ai meme laissé tomber plusieurs fois mais je suis toujours revenue .. et tu sais pourquoi ?? parce que ce que nous faisons est bien et nécessaire sans compter que j'y ai ma place, parce que j'ai des ami(e)s qui m'attendent, une famille … Si tu as fait tien l'idéal du professeur Xavier, si tu le places au dessus de ta propre vie et de celles de tes ami(e)s, si tu es prête à sauver l'innocent en toute circonstance, quelque soit sa race humain ou mutant, sa couleur ou sa religion alors tu es une vrai X-men à mes yeux. "

elle se tut un instant, les yeux dans le vague, plongée dans ses souvenirs. Cait comprendrait elle … surement .. du moins elle l'espérait. Elle avait toutes les qualités, il lui fallait un peu plus d'expérience. Au fond elles n'étaient pas différentes, Ororo avait juste eu un peu plus de chance. La chance d’être appelée par Xavier bien plus jeune que Cait.

"et puisque tu as évoqué le sujet, sujet que je ne comptais pas aborder tout de suite, ce que tu fais dans ta chambre avec Mlle de Lauro ne regarde que vous. Tant que vous ne dérangez pas vos voisins, vous êtes majeurs et libres. Je pense que vous êtes assez adulte pour être raisonnable devant les plus jeunes de nos élèves. J'espère seulement que vous êtes bien conscientes des risques que cela représente et je ne te parle pas d'une relation entre fille mais entre X-men. J'ai vu ta passation au rang d'X-men et j'ai lu celle d'Amy. J'imagine bien ce que tu as pu vivre et ressentir. Demandes toi ce qui se serait passé si malheureusement elle n'avait pu être ramené à la vie … Es tu prête à mettre les X-men avant ton amie ? Un innocent avant les X-men ?
Le professeur Xavier souhaitait vous mettre ensemble lors des missions je ne suis pas d'accord. Il m'a dit que tu n'aimais pas vraiment être sur le terrain, que tu préférais la recherche de nouveaux mutants ce que je respecte. C'est un atout d'avoir des X-men comme toi et tu es une excellente conseillère. Ton franc parlé est aussi un plus. Ne change surtout pas quoi qu'on te dise. "


Ororo se tut et soupira "je suis désolée si je te semble dure. Le professeur Xavier te tient en très haute estime et je suis de son avis. Sais tu quel est mon plus grand rêve ? … je rêve du jour où cet Institut ne sera plus, non pas anéanti, mais parce qu'il sera devenu inutile, parce que humain et mutant auront enfin compris que la cohabitation était possible, que la différence n'était pas un fardeau mais un bien fait. Mais en attendant ce jour, il va nous falloir continuer à lutter, et cote à cote si tu le veux bien."

elle lui souriait toujours avec gentillesse. Ororo ne se livrait pas souvent voir meme rarement mais elle voulait faire comprendre à Cait qu'elle n'était pas une légende, juste une jeune femme avec ses rêves. La mettre sur un piédestal était une erreur voir la gênait. Elle finit sa tasse, son thé à présent froid

"allez à toi poses moi toutes les questions que tu souhaites …"

_________________

Nombre de rp

Ashake:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Sam 23 Mar - 20:07

"je t'en prie reste. Je te remercie de trouver mon bureau joli. C'est une chance vu que nous risquons d'y passer un bon moment. Je t'avoue préférer celui du professeur Xavier pas toi ?"
Oh mon Dieu ! Elle allait la séquestrer ou quoi ? C’était une sorte d’interrogatoire ? Tout en l’observant renifler son thé, son esprit supputa une sorte de torture orientale à base d’ingestion d’une grosse quantité de liquide pour lui faire avouer toutes sortes de conneries ( la dernière en date indigne d’une x men, avoir discrètement infiltré le vestiaire des hommes pour foutre du poil à gratter dans les sous-vêtements de rechange de Morph et de Husk par pure perfidie). Un traquenard, elle devait être aussi tordue que le chauffe à roulettes, d’ailleurs c’est pour ça qu’elle en parlait et non, elle n’aimait pas le bureau du Xavier, on se serait cru au confessionnal de Secret story !

Elle ne lui laissa pas le temps de psychoter et se lança dans un long discours qui scotcha littéralement la jeune irlandaise. Des questions sur le sens même de ce qu’était un X men, su ses propres faiblesses et sa vision des choses mais le fin du discours la laissa plus que perplexe lorsqu’elle aborda le fait de placer l’idéal au-delà même de ce qui faisait son existence, son regard se durcit un instant, beaucoup plus adulte.
Une pause et un second discours, beaucoup plus troublant celui-là puisqu’il touchait à un sujet sur lequel elle devait pas s’aventurer : Amy. Elle encaissa, comme elle le faisait lorsqu’elle encaissait les choses qui ne lui plaisaient pas, laissant glisser sur elle, les mots pour qu’ils ne trouvent aucun interstice où s’infiltrer et y déverser un poison acide. Ororo ponctua son argumentation par une main tendue et un sourire bienveillant mais Caitlyn semblait plongée dans un abime de réflexion qui lui donnait cette fois ci les traits trahissant son âge réel. Elle leva un regard ou perçait une certaine douleur et prit une profonde inspiration pour dire ce qu’elle avait à dire.

- Et bien…Je suis désolée Ororo mais si je me fie à votre définition d’une X Men…je n’en suis pas une et je ne le serais sans doutes jamais.
Le sacrifice pour un idéal doit se consentir, surement pas s’exiger. Je ne me sacrifierai pas pour une cause parce que cette cause me l’impose, jamais parce que sinon, je ne vaudrais pas mieux que ceux qui n’ont rien compris à notre existence et vive dans l’aveuglement du devoir, et je tournerais le dos à la règle fondamentale : une vie est sacrée et détruire la sienne, c’est un péché, une horreur, même si c’est au nom d’une cause. La cause de Xavier est une belle et noble cause, mais c’est UNE cause pas LA cause. Ma cause c’est de faire en sorte qu’on comprenne que la vie est ce qu’on en fait, qu’on est libre d’être ce que l’on veut être qu’importe nos gènes et nos origines et que la vie est un bien sacré…chacun doit y trouver son essence et son but, moi il est tout trouvé, c’est la personne qui fait en sorte que mon cœur batte toujours malgré les choses monstrueuses dont je suis coupable, c’est celle pour qui j’ouvre les yeux chaque matin : ma compagne. Jamais je ne choisirai un autre choix que le sien, jamais qu’importe ce qu’implique ce choix. Elle est ma force et ma faiblesse, je l’sais bien et vous avez raison sur ce point, il ne faut pas nous faire travailler ensemble, nous serions trop centrées l’une sur l’autre pour être efficace.
Vous ne savez peut être pas ce que j’ai été, mais sachez qu’il m’est arrivé d’infiltré un immeuble, de le parcourir en éliminant tous les obstacles sans état d’âme avant d’abattre ma cible aussi froidement que vous éteignez l’interrupteur de la lumière dans une pièce , je suis un ex maraudeuse, je suis une professionnelle qui a perdu son humanité dans le sang et c’est exactement ce qu’elle m’a rendu, mon humanité. Si elle était morte le jour de la passation, vous n’auriez récupéré qu’une arme sans âme, ni émotion. Vous avait fait de moi une X Men, Amy a fait de moi une humaine…Et c’est de cela qu’il s’agit exactement…L’Humanité.

Je suis la main qui guide, pas celle qui cogne...Soyons humain avant d’être mutant, soyons tolérants avant de venir en arme, sachons écouter avant d’hurler.
Je pense comme vous cependant, le jour où nous n’aurons plus besoin de l’Institut sera le jour bénis ou notre travail sera accompli…Je serais heureuse de me tenir à vos côtés ce jour-là.

Mais renier l’amour que je porte à Amy de Lauro pour privilégier les X Men, serait me renier moi-même parce que l’Amour est le plus pur des langages, le plus éloquent des discours. Ce n’est pas les pouvoirs et non noms de code qui sauveront ce monde, c’est l’amour qu’on aura su insuffler à son prochain à la force de nos convictions.
C’est utopique et puéril, sans doutes, mais moi j’y crois.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
X-Men Alpha
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Mar 26 Mar - 10:09

Ororo écouta Cait sans l'interrompre. La jeune femme s'ouvrait et se livrait plus peut être qu'elle ne l'aurait souhaité de prime abord. Ororo était contente. Elle arrivait à mieux la cerner. Elle n'était pas forcément d'accord mais cela n'avait pas d'importance. Cait avait un grand potentiel. Cependant elle était encore plus catégorique : pas de missions ensemble avec Amy. C'était l'échec assuré. Avec le temps surement quand les épreuves auront cessé d’être un fardeau pour Cait. Elle meme avait ce refuge auprès de son mari mais les X-men passaient avant …
Cela lui fit penser qu'ils n'en avaient jamais vraiment parlé en fait … elle soupira avant de revenir à Cait.


"tout comme moi, tu es aussi une idéaliste mais une idéaliste lucide … J'espère sincèrement que tu n'auras pas à en souffrir. Je ne suis pas forcément d'accord avec toi mais je respecte tes choix tout comme je le pense tu respectes les miens. Je suis d'accord sur le principe de la vie, moi aussi je déteste tuer comme tu le sais probablement. Mais … meme si ça semble lâche de ma part, je n'en veux pas aux X-men qui ont le courage de le faire. Il y a des choses impardonnables, des situations inadmissibles, où malheureusement tuer devient une nécessité. Penses tu sincèrement que des hommes tel que le révérend Stryker méritent de vivre ? Crois tu que sa vie ait plus d'importance que celles des nombreux mutants qu'il a massacré sans aucune raison. S'il menaçait de nouveau des mutants … les X-men … Amy … pourrais tu rester sans rien faire ?? …"

elle s'interrompit fixant le visage de Cait "je ne te juge pas. Je veux juste que tu comprennes que parfois le dialogue n'a malheureusement aucun impact. Que la tolérance a ses limites. Je ne te demande pas de renier l'amour que tu as pour ta compagne … ça serait indigne de ma part. J'aime aussi. (elle lui montra son doigt bagué) je suis meme mariée à l'homme le plus merveilleux qui puisse exister mais … Je pense que pour l'instant nous ne pouvons pas profiter de cet amour. Tant que certains humains nous considéreront comme des monstres, des animaux inutiles, une espèce qu'il faut faire disparaître … je ne pourrais pas l'aimer comme il le mérite. Et … je ne suis pas d'accord quand tu dis qu'il faut être humain avant d’être mutant. Être mutant n'est pas une fatalité, ni un défaut ni une qualité. C'est, tout simplement."

elle releva la tête avec une certaine fierté et ses yeux se mirent à briller "je suis fière d’être une mutante, tout comme je suis fière d’être une femme et d’être noire. Si la mutation ne donne pas droit à la supériorité, un mutant n'a pas à se cacher, tout comme un "blanc" n'a pas à sentir supérieur d'un "noir", un homme d'une femme, un adulte d'un enfant. Cet "avantage" doit bien au contraire servir à aider et protéger les plus faibles. Tu ne peux dissocier mutation et humanité, tout comme tu ne peux renier tes origines irlandaises ou que tu sois une femme … Comprends tu ???"

Elle lui sourit. Elle avait l'impression de se retrouver en classe devant ses jeunes élèves. Certains avaient du mal avec cette notion. Elle essayait toujours de leur faire comprendre sans les heurter. Après tout, la liberté d'opinion était de mise à l'Institut et la confrontation des divergences permettait de progresser et d'apprendre. Elle se resservit du thé et attendit la réaction de Cait.

_________________

Nombre de rp

Ashake:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Mar 26 Mar - 21:03

Elle baissa le regard un instant comme perdue dans les méandres de sa psyché et la réflexion que les pensées partagées que la belle africaine avaient exposé avec force de conviction, venaient de soulever en elle. Elle s’absorba un instant sur le service à thé souhaitant secrètement qu’elle lui en serve une tasse mais n’osant certainement pas le demander par un excès de politesse qui lui ressemblait si bien malgré son langage marquant l’éducation des rues. Elle fit craquer sa nuque en un geste de décontraction puis s’avança vers Ororo comme pour que cette conversation prenne une sorte de connivence partagée

- Merci de m’parler comme ça…j’m’y attendais pas ; faut avouer qu’tenir des discours devant des élèves, c’est plus facile, mais devant un X men….Il faut putôt avouer qu’on m’prend pour une dinde les trois quart du temps, ce n’est parce que je ne m’exprime pas correctement qu’j’suis pour autant la reine des cruches, beaucoup ici ne savent même pas qu’j’suis capable de mémoriser quasi définitivement un ouvrage en une lecture, beaucoup ignorent que j’en suis à 55 ème ouvrage de jurisprudence de droit pénal et administratif…Parce que j’aimerai devenir aide judiciaire en plus de conseillère sociale, marrant pour quelqu’un condamné à perpet par le BAM, non ? Je sais que légalement j’pourrais jamais plaider, mais en tant que consultante pour le Dreoit Mutant, je crois…que c’est faisable…Tout ca pour dire, Ororo, j’suis loin d’être une oie blanche, je sais bien qu’il y a un moment ou parler ne sert plus à rien et je crois l’avoir prouver largement lors de cette..passation…Si un Jour l’Institut devait être attaqué, il faudrait passer sur mon cadavre pour en souiller l’sol, c’est une chose sure et certaine. C’est ma famille, c’est..ma…maison. Personne ne viendra y semer la mort et la destruction, personne n’a l’droit de s’en prendre aux membres de cette fratrie sans en subir les conséquences. Nous sommes d’accord sur ce point.

Par contre, je ne pense pas comme vous concernant l’Amour…les entraves que vous y voyez, vous vous les mettez vous-même, peu importe qu’il existe des humains monstrueux, rien ne saurait m’empêcher de le vivre pleinement. En gros, j’emm…aheum..je zute le monde entier ! Il ne tient qu’à nous de vivre cet amour pour chaque seconde que Dieu nous accorde aussi vrai qu’on ne vit qu’une fois en ce monde. Ils peuvent me considérer comme un monstre…un double monstre vu mon orientation sexuelle…j’en ai rien à battre, ce qui importe c’est ce que nous vivons toutes les deux, le reste n’a pas à avoir d’emprise sur nous.


D’un geste d’une infinie tendresse laissant flotter un sourire fantomatique sur les lèvres, elle se perdit un instant à caresser inconsciemment son bracelet gravé au nom de sa compagne, bijou qui ne la quittait que rarement. Elle reprit d’un ton plus apaisé.

- Je comprends vot’point de vue sur l’humain et le mutant mais je ne le partage pas. C’est la différence qui effraie les gens ignorant, je préfère gommer cette différence et afficher nos ressemblances en tant qu’humain plutôt que porter ma différence comme un étendard. Pour moi, l’Humanité c’est le cœur…et le cœur est l’même pour tous : mutant comme humain. Je ne renie surement pas le fait que je sois mutante, ou irlandaise, ou lesbienne…je ne l’arbore pas comme un blason, c’est tout. Je suis Caitlyn Elioth, pas la mutante, une jeune femme…rien de plus.
Et pour vous dire la vérité, cette mutation ne m’a jamais apporté que des emmerdes. Ca parait cool de ne pas ressentir la douleur et de jeter des éclairs. Ca l’est quand on le contrôle. La douleur est une information, elle a son utilité, mon corps n’est pas habitué à se « protéger », c’est devenu une sorte de livre ouvert de cicatrices de blessures faites par accident. Quant à l’électricité, vous avez déjà foudroyé la personne que vous aimez le plus sans pouvoir l’empêcher ? Moi oui…Cette « fierté »…dans la rue je l’ai payé à coup de poings et de crachats. Ce n’est pas une fierté mais un fardeau, un fardeau que j’ai accepté de porté et sans m’en plaindre, parce qu’on trouve toujours plus malheureux que soi…toujours. Mais pour moi, Ororo, ça non…ça n’a rien d’un don, c’est une malédiction dont je me serais bien passé. Mais elle a fait d’moi c’que j’suis…dans mes réussites comme dans mes erreurs et donc si on me proposait de redevenir humaine…je refuserais parce que ca fait parti de moi et de mon histoire à présent. Faut juste. Apprendre à vivre avec.


Elle haussa les épaules en un geste d’impuissance avec une expression mi enfantine –mi sérieuse avant de redevenir plus adulte.

- En parlant de ça, Emma Frost vous a parlé d’mon projet d’équipe ? Elle ou le professeur Xavier ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
X-Men Alpha
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Lun 1 Avr - 8:27

Ororo ne quittait pas des yeux le visage de Cait. Les émotions qui traversaient cette dernière étaient visibles. Par contre Storm fut surprise, agréablement surprise, lorsqu'elle brisa la distance les séparant, comme si elle cherchait une confidente. Après son discours Ororo ne pensait pas qu'elle aurait un tel geste. Malgré leur appartenance commune aux X-men, elles ne voyaient pas les choses de la meme façon.
Puis Caitlyn lui expliqua qu'elle était plus intelligente qu'elle le paraissait. Ororo le savait le professeur Xavier le lui avait dit. C'était aussi pour ça qu'elle avait voulu la rencontrer.


Parce que j’aimerai devenir aide judiciaire en plus de conseillère sociale, marrant pour quelqu’un condamné à perpet par le BAM, non ?

Marrant .. non, ironique peut être mais surtout très utile. Elle saurait éviter bien des ennuis aux jeunes mutants. Elle en connaissait les rouages et les conséquences.

Son discours sur l'amour fit tiquer Ororo, elle ne voyait pas les choses ainsi mais sa "situation" était plus compliquée que celle de Cait vu ses dires. Ororo aimait son mari bien sur mais aussi le professeur Xavier et les X-men … Ces 3 amours si différents mais si semblable ne faisait pas … réellement conflit mais elle avait du faire un choix bien des années auparavant.
Le geste de Cait ne lui échappa pas non plus et ses doigts se portèrent à sa propre alliance.
Mais le reste de son discours … Ororo n'était pas d'accord. Elle n'avait jamais foudroyé par accident mais connaissait bien les problèmes de ce genre. Elle avait faillit tuer un ami, un X-man comme elle alors qu'elle était enfermée dans une couche de chrome. Elle avait piqué une colère mémorable dans le bureau de Xavier détruisant une bonne partie des meubles et seul l'immense pouvoir de télépathie du professeur l'avait circonscrit.
Donc oui elle savait ce que cela faisait une force qui pouvait s'échapper suite à des émotions trop intenses, mais Cait ne devait pas être au courant. D'ailleurs pour le bureau personne ne l'était.

Cait changea de sujet au grand soulagement d'Ororo. Elle ne voulait pas d'une discution théorique ce n'était pas son but … pas cette fois du moins. Les 2 femmes ne se connaissaient pas assez encore pour ça.


- En parlant de ça, Emma Frost vous a parlé d’mon projet d’équipe ? Elle ou le professeur Xavier ?

Ororo lui sourit de nouveau tout en lui resservant du thé. Elle ne rompit pas la "confession" restant proche de Cait.

Oui le professeur Xavier lui en avait parlé et elle avait été plus que d'accord. Il était relativement rare qu'elle ne le soit pas … Mais elle avait étudié le dossier avec attention comme n'importe quel dossier et c'était la "cause" de sa demande d'entretien. Cait semblait parfaitement équilibrée et maitrisait son sujet à la perfection. Elle étudiait, connaissait les risques et les conséquences .. Bref était parfaite pour ce rôle qu'elle avait elle meme souhaité.
Seul point noir pour l'instant pour Ororo, sa liaison avec Amy … et encore pas la liaison en elle meme mais la force de son amour … Ororo se laissait du temps .. à elle et Cait … ne voulant pas juger que sur une conversation.


"oui le professeur m'en a parlé et j'approuve … Je ne te demanderais aucune justification de recrutement de tel ou tel élève ou X-man lors de tes missions, juste savoir qui tu emmènes. Tout comme le professeur et Emma, je suis responsable devant les parents des enfants qui nous sont confiés. Meme si certains parents s'en fichent royalement comme tu le sais ...
{voir seraient ravi de les voir mourir}
pensa t elle avant de reprendre J'ai aussi eu vent des problèmes rencontrés avec Rachel … peux tu m'en dire plus ?? cette fille est …. "

Ororo ne finit pas sa phrase, parler de Rachel lui était difficile. Elle avait bien connu ses "parents" ou du moins les X-men d'ici. Ils avaient travaillé ensemble tellement de fois, affronté tellement d'épreuve ensemble et là .. Elle était leur fille sans l’être … c'était dur. Elle ne l'avait pas encore abordé. Xavier lui avait parlé de la vidéo que Rachel avait faite mais elle ne l'avait pas encore visionné. Elle avait peur de sa réaction et honte aussi. Peut être que Cait allait modifier cette vision. Cette Rachel venant d'un autre monde n'avait peut être rien à voir avec ses "parents terriens" …

_________________

Nombre de rp

Ashake:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Mar 2 Avr - 17:39


Elle lui adressa un sourire sincère en le regardant lui servir une tasse de thé ! Chouette ! Elle mourrait d’envie de gouter à cette boisson puisqu’Ororo en buvait et que par conséquent, cela devait être un truc hyper méga cool. En plus, la X Woman semblait la prendre au sérieux concernant son projet ce qui alluma dans son regard une flamme de détermination, même le ton de sa voix avait pris cette teinte d’excitation enthousiaste.

- Oui oui, vous allez être la personne qui va superviser mon équipe, Miss Frost m’a prévenue ! Comptez sur moi ! Je vous ferais tous les rapports que vous voulez ! Tendre la main à ces jeunes gens, au dehors, je ne demande que ça ! C’est vrai, je me sens proche de ce qu’ils ressentent, j’ai connu les mêmes galères et Charles m’a dit que je saurais trouver les mots, c’est pour ça que j’occupe le poste de conseillère sociale, j’ai même aidé Laura Kinney a sortir de son isolement mais je ne peux pas faire ce job toute seule tout l’temps, c’est pour ça que j’ai besoin d’une équipe et ses jeunes que j’emmène, ça leur permet d’apprendre le terrain et de débrouiller face au monde de l’extérieur et surtout de réfléchir sur des message de paix, de compréhension et de tolérance. Si nous ne sommes pas capables de leur inculquer ces valeurs-là de nous-même comment pourront-ils les inculquer aux autres en retour ? J’ai déjà repérer de très bon profil pour ces mission de médiateur, le jeune Sanzo est un excellent élément, Enora Lacourt aussi et bien sur Rachel parce que…


Elle porta la tasse à ses lèvres et écarquilla les yeux en s’écriant comme une enfant.

- Oh Mais Bordel, c’est vachement boooon ! ..Oups..je…je suis désolée…je oui…mon langage…pardon, pardon.

Elle s’empourpra en bafouillant tout en reposant la tasse avant de se racler la gorge et de poursuivre.

- Rachel..je..hum…Il y a un lien fort entre nous. Vous avez vu la vidéo, je l’ai aidé à la faire. J’ai demandé à Charles de me la confier parce que je…je sais lui parler et la calmer. Il faut lui donner du temps, je sais qu’elle est « terriblement » puissante mais, elle apprend, elle change. Il ne faut surtout pas la définir par son pouvoir, en faire une arme..C’est pourquoi je la veux à mes côtés, elle n’est pas dangereuse avec moi, participer à des sauvetages, ca va la tirer vers le haut, lui montrer que ce monde n’est pas voué aux malheur, qu’on peut apprendre et en tirer du positif. IL faut qu’elle se valorise, qu’elle fasse le Bien pour lui donner le goût de changer, simplement de trouver « une place » parmi nous, c’est ça qui importe. Alors oui, Phénix est vraiment flippante mais Rachel, ce n’est..ce n’est qu’une pauvre jeune fille esseulée qui a trop souffert, je la considère comme une sœur et je l’aime énormément et je sais que moi, elle m’écoute, je suis peut-être la seule ici à avoir ce lien avec elle, vous comprenez ? On a promis de se soutenir ensemble, on tombe, on se relève. Oui elle fait des bétises, mais elle apprend, elle progresse jour après jour. Je vais peut-être vous paraitre complètement stupide, mais c’est une des personne en qui j’ai une confiance totale, et je lui confierais ma vie si il le fallait…après tout…lors de ma passation, je suis « morte » pour la sauver, non ? Ayez fois en mon jugement de..de..X Woman.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
X-Men Alpha
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Jeu 4 Avr - 12:00

Ororo s'installa plus confortablement dans son fauteuil et se détendit. Elle était à la fois amusée et touchée par l'enthousiasme de Cait. Elle avait eu raison de l'inviter et surtout de prendre le temps de discuter avec. La sincérité et surtout ce coté enfantin qu'elle dégageait était primordiale dans son rôle de conseillère. Cait avait le petit plus qui allait amener les jeunes à se confier à elle. Autant ils pouvaient voir Ororo dans un rôle de mère autant Cait était une grande soeur.
Bon son langage laissait à désirer mais elle parlait comme eux, et puis il y avait assez d'adultes à l'Institut pour leur apprendre voir les reprendre. Mais Cait faisait un effort, s'excusant et se corrigeant.
Cait avait déjà repéré des jeunes capables de l'aider. Ororo réfléchit …
"le jeune Sanzo" … Ororo ne le connaissait pas .. il n'était pas dans sa classe … elle se demanda quel genre de mutant c'était.
Enora Lacourt .. elle avait vu ce nom associé à celui d'Ernest Lenoir, le jeune hybride rat, Altérion comme il aimait se faire appeler. Le professeur Xavier lui avait donné son dossier. Il faisait parti des jeunes mis à l'Institut par le BAM pour une réhabilitation. Ororo avait un oeil sur lui. La jeune Enora ne semblait pas faire réellement parler d'elle au sein de l'école.
Rachel … Rachel Anne Summers … Ororo soupira … Non elle n'avait pas encore vu la vidéo malgré l'insistance de Xavier.


- Oh Mais Bordel, c’est vachement boooon ! ..Oups..je…je suis désolée…je oui…mon langage…pardon, pardon.

La réflexion surprise de Cait la tira de ses pensées et elle se mit à rire de bon coeur. Ororo avait un rire chaleureux et grave. Elle fit un signe de la main, lui pardonnant son langage

"ne t'en fait pas pour ton langage tu es toute pardonnée. Je suis contente que tu trouves mon thé bon. C'est mon préféré. N'hésite pas, ressers toi. " elle attrapa sa propre tasse, se resservit et la contempla pensivement tout en poursuivant

"non je n'ai pas encore regardé la vidéo. Vois tu ses … parents ou du moins les X-men de la terre ont été mes amis pendant si longtemps. Pas loin de 15 ans à se battre cote à cote, à souffrir ensemble .. à s'entraider … et … plus de nouvelles depuis quelques temps et … elle … elle ressemble tellement à sa mère … Ce n'est pas son pouvoir qui m’effraie mais son visage qui .. me rend si triste …. J'ai entièrement fois en ton jugement et je comprends tout à fait tes sentiments … les épreuves de la vie rapprochent … et c'est bien que vous vous souteniez. Laisse moi .. juste un peu de temps encore s'il te plait. "

elle suppliait presque Cait de ne pas la juger sur cette faiblesse.

"parle moi des 2 autres." elle changea volontairement la conversation. Cait allait prendre Rachel dans son équipe et Ororo ne l'en empêchera pas, bien au contraire. Peut être cela allait il l'aider aussi. Elle devait s'efforcer de voir la jeune femme qu'elle était et non plus "la fille de"

_________________

Nombre de rp

Ashake:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Sam 13 Avr - 11:06

Devant l’embarras de la X Woman concernant le sujet de Rachel, elle inclina la tête et adressa un sourire des plus innocents et rassurant, toujours sur le ton de la confidence.

- Ne vous inquiétez pas…Nous offrons à Rachel le temps qu’il faut pour lui permettre de se trouver et trouver sa place en ces murs avec nous tous. Pourquoi ne pourrions-nous pas nous accorder le temps de le faire pour nous aussi vis-à-vis d’elle ? Vous n’avez pas à vous justifier, en tout cas surement pas avec moi. Il faut toujours du temps pour s’habituer au changement, si vous saviez combien on jazze dans mon dos depuis que je porte cet uniforme, ça choque de voir quelqu’un qui squattait le bureau de l’Intendant pour se faire égueuler pour ses frasques se retrouver à donner des ordres et driver des élèves…Il m’arrive encore de faire des bêtises mais je suis devenue plus maline c’est tout. Morph vous a parlé du poil à gratter dans son slip ? Non ? …Aheum, je ne devrais peut-être pas vous avouer ça , non ? Si ? Bah…Je vais devoir vous faire confiance, j’crois qu’il est assez rancunier.

Elle ponctua son discours avant de poursuivre d’un air plus sérieux.

- Sanzo Aoe ? C’est un jeune homme hybride chat. C’est quelqu’un en qui je crois énormément. Vous voyez, les ¾ de nos jeunes ici ont une attitude plutôt passive, j’dirais consommatrice…Ils ont une conscience « politique » certes, mais ca s’arrête à leurs préoccupations perso…vie sentimentale, possessions matérielles…des jeunes, quoi. Sanzo est différent, il se pose les bonnes questions, il est altruiste, cherche à aider et à comprendre…Il est ouvert aux autres, il est l’un des seuls avec moi à approcher Rachel parce que même si il est encore maladroit, il a cette force qu’il faut pour aller vers les autres : la force du cœur. Oui, il reste du travail, il se montre impulsif, têtu…mais il est jeune et à cette volonté immense d’être utile. Il a la médiation dans le sang, c’est…c’est une évidence pour qui s’entretient un peu avec lui. Le terrain et l’expérience le feront grandir et murir.
Enora Lacourt…c’est une de nos plus anciennes élèves, c’est la protégée de Daniel Hopes notre ancien Intendant qui est aussi mon agent de probation au BAM et la personne à qui je dois…ben…d’être ce que je suis devenue. Il la considère comme sa fille mais Enora souffre énormément d’un sentiment d’inutilité et de vide…la aussi, l’emmener sur le terrain lui permettra de prendre sa place au sein de notre Institut.


Elle sembla réfléchir un instant, plus adulte.

- Il y a surtout une réflexion tactique derrière tous ces choix. Sanzo est un excellent traqueur, Pearl génère des protections puissantes sous forme de bouclier. Et Rachel…si l’on tombe sur de l’hostile, je veux dire…du SERIEUX…vous connaissez son potentiel…je pense sincèrement qu’elle pourrait faire plier le plus fort d’entre nous, reste le contrôle…et ça, c’est ma fonction. Ce n’est pas une équipe de boyscout que j’emmène dehors, nous savons toutes les deux combien l’inconnu d’une manifestation du gène X peut-être dangereuse, et je ne sous-estime jamais les dangers d’une mission.



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ororo Munroe
X-Men Alpha
avatar

Messages : 239
Date d'inscription : 20/02/2013

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Mar 16 Avr - 8:04

Ororo eut un petit rire devant la franchise de Cait. Du poil à gratter … La jeune femme était marrante .. enfin peut être pas pour ce pauvre Morph. Puis Cait lui répondit et se mit à décrire les élèves qu'elle avait remarqué et prévu pour ses missions. Elle l'écouta attentivement. Un hybride chat … la fille de Daniel Hopes … étrange … elle le connaissait bien sur, du moins de nom et par sa fonction. Un mystère planait sur son départ … et enfin Rachel ...
Un traqueur, un bouclier et une arme … le tout dirigé par Cait ….
Ororo y vit un potentiel incroyable. Sans parler des pouvoirs du coeur qu'elle saurait leur inculquer. Elle nota dans un coin de sa tête les 2 noms et se promit de regarder leur dossier. Elle faisait confiance à Cait bien sur mais .. la confiance n'exclue pas le contrôle. Et puis elle se devait d’être au courant.
Elle resservit du thé avant de reprendre

"bien. Je ne vois rien d'autre à ajouter et je te renouvelle mon soutien. Tu auras tout le matériel dont tu pourras avoir besoin et la salle des dangers pour les entrainer. Et si ton exemple pouvait susciter d'autres vocations … Enfin … "

elle soupira et sirota une partie de son thé. Il était maintenant tiède. "as tu d'autres questions ou désires tu me parler d'autres choses?"

son ton ne reflétait aucun ennuie. Bavarder avec Cait lui faisait du bien. Bien sur elle adorait parler avec le professeur mais c'était un homme et ils ne bavardaient jamais, parler oui, discuter oui mais pas bavarder. Les hommes ne bavardaient pas. Ororo n'avait plus vraiment d'amie femme et cela lui manquait.


HRP:
 

_________________

Nombre de rp

Ashake:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Caitlyn Elioth
X-Men Beta
avatar

Messages : 1618
Date d'inscription : 06/04/2012
Age : 30

MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   Mer 24 Avr - 18:17

Cait l’écouta attentivement et inclina la tête d’un air pensif tout en reposant sa tasse. Puis, se redressant, elle afficha un large sourire qui une fois de plus trahissait un charme juvénile indéniable et véritablement attendrissant.


- Oh et bien je pense aussi qu’on a fait le tour de la question. Franchement j’ai adoré notre conversation, j’étais vraiment légèrement stressée à l’idée de venir vous voir ce matin parce que vous êtes quelqu’un qui compte réellement pour moi : c’est peut-être con ce que je vais dire, mais voilà, j’pense depuis toute petite vous incarnez à mes yeux l’image même de l’émancipation de la femme et c’est quelque chose d’important pour moi, surtout pour mes valeurs. Quand j’etais ado, je revais à être une X men, je rêvais à être Ororo et voler dans les airs…Je sais que c’est assez compliqué surtout que je fais un blocage sur l’avion et l’idée de voler…mais voilà quoi. Je pense savoir ce que veut dire être un modèle. Je pense qu’on devrait tous garder une partie de notre âme d’enfant.

Elle se leva et inclina la tête en un signe de politesse sincère avant de fouiller dans la veste de son uniforme et de paraitre un instant très embarrassé. Et d’une toute petite voix où perçaient des intonations d’enfant elle balbutia.

- Heu, aheum…Amy m’a défendu de faire ça me disant qu’une fois de plus j’allais passer pour une imbécile mais voilà…

Elle sortit son téléphone portable tout en s’inclinant une fois de plus avec une expression de chat maquillant les traits de son visage.

- Ca serrait possible de faire une photo vous et moi sur mon portable ? C’est parce que ..heu…ça me ferait super plaisir.




Fin du Rp pour Miss Elioth

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'ecole des Fans ( Pv Ororo)   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'ecole des Fans ( Pv Ororo)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'ecole des Fans ( Pv Ororo)
» Jacques Martin
» Daniel BALAVOINE
» Ecole de TENNIS pour nos enfants
» Ecole Steiner: gros dilemne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: Hors Jeu :: Topics Terminés :: L'Institution Charles-Xavier et Alentours-
Sauter vers: