AccueilPortailCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Idéologie de la Confrérie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
X-men RPG

avatar

Messages : 75
Date d'inscription : 01/04/2012

MessageSujet: Idéologie de la Confrérie   Jeu 14 Mar - 23:32

▬ L'idéologie Confrériste ▬

Introduction

La Confrérie est un groupe qui s'est souvent vu réduit injustement au rang de simple groupe terroriste ou de groupe de brutes épaisses. Cependant, même si certains actes sont médiatisés et rendu public uniquement pour accentuer ce côté sanguinaire, la Confrérie est bien plus différente que cela. La Confrérie c'est d'abord une Idéologie et des convictions fortes plaçant le mutant au centre des préoccupations et combattant la bêtise humaine qui sévit depuis des millénaires à travers la planète. Voici donc quelques précisions qui vous aideront à mieux comprendre ce qu'est réellement la Confrérie. Mais avant tout il faut savoir que ce groupe est basé sur la direction d'un leader. Bien que ce soit souvent Magnéto, ce ne fut forcément pas toujours le cas. Le leader a pour objectif de mener à bien les plans de ce groupe pour stopper les massacres des humains et de leurs bêtises et de donner le pouvoir à l'avenir que représente les mutants. Cependant, même si les leaders changent, l'Idéologie et la volonté de Magnéto demeurent en la Confrérie.

Survie et Résistance

Les Confréristes n'ont pas vocations à tuer pour le plaisir, à massacrer et à persécuter. Leur objectif est de survivre dans ce monde humain qui les oppresse et les persécute. Le monde est en guerre, une guerre idéologique où les humains discriminent les mutants et sont prêts, comme à Mutant Town, à les massacrer. L’Homme est bien plus cruel que les mutants et l'Histoire montre bien qu'il reste le plus grand assassin : famine, racisme, persécution, guerres, génocides, conflits d'idéologies et de religions ; depuis le début de l'humanité ce sont les homos sapiens qui ont perpétué tous ces meurtres et, désormais, les mutants font office de cible. Ils doivent survivre car la mutation est l'avenir, elle mène à l'évolution. Ils doivent résister dans cette guerre de la même manière que l'on résiste à une occupation ennemie. Il n'y a pas de bons ou de méchants, ce sont toujours les vainqueurs qui écrivent l'Histoire et pour continuer de vivre dans l'Histoire du monde, les mutants doivent se battre. Non pas pour vivre mais simplement pour survivre et exister. C'est de cela que part la morale confrériste : un simple instinct de survie, la légitimité du droit de vivre. C'est à partir de cela que toutes l'idéologie se construit et se bâtie. Les Confréristes ne sont pas des terroristes, des supers-vilains et des personnes sans cervelles. Ils sont des mutants qui ont décidé de ne pas renoncer à la vie sans se battre. N'est-ce-pas là une volonté naturelle ? Que feriez-vous, à leur place ? Dans sa jeunesse, Magnéto a subi toute l'horreur de l'idéologie eugéniste nazie prônant la supériorité de la race aryenne et l'éradication des juifs, un génocide et une atrocité introduite par l'esprit malade des Hommes qu'aujourd'hui il se refuse à voir de nouveau avec la mutanité. Il fera tout ce qui est en son pouvoir pour protéger cette évolution, parfaitement conscient de ce que les Hommes sont capables de faire.

L'Évolution

Que pense Magnéto et sa Confrérie de l'évolution au sens large et dans le cas des mutants ? Depuis la nuit des temps les organismes, la nature et le monde entier évolu pour passer d'un simple amas de roches en fusions à la Terre hébergeant la vie et au monde moderne. L'évolution pour la Confrérie doit être acceptée et non niée. On ne refuse pas l'évolution naturelle et nécessaire tout simplement parce que c'est refuser l'avenir. Pour la Confrérie, l'humanité et tous les homos sapiens sont condamnés à évoluer et à muter. Est-ce là une chose mal ? Non, c'est simplement une chose que l'on doit accepter. Vivre avec son temps, changer ses habitudes c'est aussi cela que promeut la Confrérie. Concrètement cela se traduit par la vision moderne des mutants : Accepter l'évolution c'est ne plus voir les mutants comme des abominations ou des phénomènes de foire, mais une race évoluée et l'avenir. C'est aussi condamner ceux qui le pense encore et qui continuent de les discriminer malgré l'évolution naturelle et nécessaire. Voir l'avenir en la mutanité et préparer cette transition nécessaire car l'homme n'existera plus comme le prouve l'Histoire. Les humains sont l'espèce primitive des mutants. Or dans toute évolutions et mutations, l'espèce primitive est condamnée à évoluer et disparaître. C'est cette raison qui fait qu'aucun Australopithèque n'est parmi nous aujourd'hui, qu'aucun Homo Habilis ou Homme de Neandertal existent encore. C'est un phénomène naturel que la vision confrériste accepte et anticipe là où les humains sont effrayés de se voir disparaître. Mais la disparition de l'homo sapiens sera bien naturelle et opérée par le renouvellement des générations de plus en plus mutantes et non une disparition massive dans le sang et les larmes. Qui-y-a-t-il de mal à cet évolution ?

La Mutation

La mutation dote les êtres mutants d'un pouvoir lié au gène X. Ce n'est pas un pouvoir de droit divin ou religieux, mais un pouvoir naturel, offert par la Nature. Ce pouvoir, comme à chaque fois qu'une espèce mute dans l'Histoire de l'évolution, confère un avantage sur les non-mutants, un plus qui augmentera leurs chances de survie dans un monde ou chaque avantage est un atout de plus, un potentiel qui leur permettra de changer les choses à une échelle beaucoup plus significative qu'un individu non mutant isolé. Comment la Confrérie voit-elle la mutation ? A la fois comme une responsabilité et un devoir. La responsabilité de l'utilisation du pouvoir qu'elle confère, ne pas se comporter de manière stupide comme ces Humains qui stigmatisent les mutants et usent de la violence d'une manière non justifiable et abusive. Ne pas donner raison à ces terroriste intellectuels qui s'aliènent dans une peur et une xénophobie plutôt qu'une acceptation et une tolérance. Un devoir, également. Le devoir moral de se battre pour les siens, ses droits et la légitimité d'exister des mutants. L'état de mutant doit non seulement être biologique, mais également idéologique. Le simple fait de posséder le gène X ou non ne doit pas permettre une différenciation du genre humain en deux races. Il ne faut pas sombrer dans la haine et le rejet de l'autre, dans un sentiment de supériorité qui soutiendrait le droit d'écraser la partie adverse juste parce que c'en est possible. L'idéologie de Magnéto tend à faire évoluer les mentalités avant tout, à éviter de se retrouver avec un génocide inutile quand les mutants ont tant à apporter à l'humanité. Cette évolution est naturelle, et les Humains n'ont jamais eu besoin de l'excuse du gène X pour tuer, génocider, faire la guerre, réduire en esclavage, piller, violer, prendre par la force, déclencher des famines, exploiter son semblable, créer de la pauvreté ou discriminer et haïr sur la base branlante de différences biologiques. C'est ainsi un devoir moral que s'impose Magnéto à lui et à sa Confrérie : le devoir d'une révolution permettant d'instaurer un nouvel ordre mondial, à travers une société qui se base sur la réflexion intellectuelle et la rationalité, un ordre où l'éducation des mentalités et des peuples doit faire reculer la stupidité humaine, un ordre qui se base sur un système autre qu'un capitalisme à outrance où l'argent est la première des valeurs et qui ne fait que provoquer ravages, pauvreté et famine. Détrompez-vous, posséder ou non le gène X ne catégorise pas immédiatement d'un côté ou de l'autre. Être mutant, c'est aussi une mentalité, et les humains ayant compris l'idéologie de Magnéto sont tout autant les bienvenus que des mutants se comportant comme des bêtes, à répéter les erreurs du passé seront, eux, à éduquer. Les mutants ont le devoir d'agir, de changer radicalement le monde. Mais radicalement ne veut pas dire dans la violence la plus bête qu'il soit, car cela ne différencierait pas le mutant de l'humain. Radicalement veut dire profondément, autant du point de vue politique que financier que des valeurs de la société. C'est un changement radical, une révolution sociale. Activement, et si des morts sont nécessaires pour mener à terme cette évolution, alors il n'y aura pas d'hésitations à avoir, bien que cela ne signifie pas tuer sans réflexion. Dans tous les cas, aussi fortement que s'agitent les média et les politiques et malgré le sceptre de la peur qu'ils agitent sur les foules, jamais la Confrérie ne réussira à faire autant de victimes en une vie entière que les humains en une journée. Elles resteront infimes devant les massacres de l'Homo Sapiens Sapiens. Si personne n'agit pour aller contre l'ordre aliénant établit par les Hommes, rien ne changera, et c'est là le rôle de la Confrérie.

Xavier et l'Institut

Il y a beaucoup à apprendre des autres. Magnéto ne hait pas Xavier au contraire, il le respecte et respecte son Institut ainsi que les X-mens. Dans le passé, Magnéto voyait Xavier comme un mentor et ce respect continue d'exister, bien que leurs idées soit différentes. Magnéto continue de croire, nativement diront certains, avec convictions diront d'autres ; qu'un jour arrivera où ils seront tout deux côte à côte. Bien que leurs idées soit différentes, l'Institut reste peuplée d'homme, de femme et des mutant de convictions qui se battent pour la paix et pour l'avenir. C'est là ce que Magnéto respecte car leur but est le même. La Confrérie n'est pas l'ennemie des X-mens, ce sont deux groupes qui se battent pour la même chose mais avec des méthodes différentes et c'est cela qui les amène quelques fois en conflit. La Confrérie se bat pour stopper les imbécillités des homos sapiens qu'ils ont et ne cessent encore de commettre depuis leur apparition sur Terre après le même processus d'évolution dont sont originaire les homos superior. La Confrérie se bat pour donner immédiatement et sans attendre le pouvoir aux mutants qui représentent l'avenir. Non pas pour soumettre les humains, mais pour que ce soit les mutants qui préparent la transition et l'évolution de tous les humains en mutants : cette évolution naturelle et inéluctable. Xavier de son côté se bat pour que les habitudes changent d'elle même, pour que la structure de la société s'adapte petit à petit aux mutants. Pour Magnéto, attendre c'est risquer de voir se répéter et de voir perdurer encore et encore les massacres, les famines et toutes les atrocités commises par les Hommes. Le dialogue ne ferait que rallonger les souffrances et l'agonie du peuple mutant. Il faut agir vite et changer les choses rapidement en usant de la force pour forcer les humains à comprendre la situation. User de la force intelligemment et lorsque c'est nécessaire. Voilà qui est bien différent de l'image de fou et de terroristes frappant sans distinctions dans l'unique but d'anéantir l'humanité : Cette image médiatique que l'on colle à la Confrérie et loin d'être réelle.

© X-Men RPG/James Tucker & Jubilee


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Idéologie de la Confrérie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Idéologie de la Confrérie
» Histoires, archéologie et anthropologie.
» L'archéologie préventive.
» Archéologie viking
» Archéologie « C'est arrivé près de chez vous »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
X-men RPG :: New-York et Autres Lieux :: New York :: Autres Lieux :: Base Confrériste-
Sauter vers: